DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Psychanalyse des nourrissons ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Psychanalyse des nourrissons ?   Jeu 02 Oct 2008, 23:02

Ialdabaoth a écrit:


C'est un peu mince comme argument.

Effectivement . Ce n'est d'ailleurs pas un argument . Juste un indice pour montrer que la psychologie de l'enfant à naître est un domaine peu exploré
( sauf dans des uterus artificiels qui ne rendent pas compte de la relation
mère-foetus ) . Et que la réponse à l'origine de l'orientation sexuelle peut peut-être s'y trouver .
Revenir en haut Aller en bas
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Psychanalyse des nourrissons ?   Ven 03 Oct 2008, 01:56

Citation :
J'ai eu envie de donner de violents coups de pied dans les parois de cette baignoire fermée dans laquelle je flottais couché et je les ai donné effectivement . Ma mère , interrogée , se souvenait de violents coups de pied lors de sa grossesse .

Des coups pied de colère? Peut-être était-tu en colère contre son corps de femmes... La question est pourquoi cette envie de coups de pieds violent contre les parois?
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Psychanalyse des nourrissons ?   Ven 03 Oct 2008, 06:49

Tourterelle a écrit:
Citation :
J'ai eu envie de donner de violents coups de pied dans les parois de cette baignoire fermée dans laquelle je flottais couché et je les ai donné effectivement . Ma mère , interrogée , se souvenait de violents coups de pied lors de sa grossesse .

Des coups pied de colère? Peut-être était-tu en colère contre son corps de femmes... La question est pourquoi cette envie de coups de pieds violent contre les parois?
Oui , ce serait bien la question . Malheureusement , je n'ai pas la réponse .
Mes auto-analyses assistées se sont arrêtées là . Je cherchais à remédier à un problème précis : celui d'un cauchemar récurrent ( une fois par mois )
dans lequel j'étais écrasé de toutes parts par un poids d'une tonne et je devais absolument tourner la tête en avançant pour aspirer de l'air et survivre . Ce cauchemar me laissait épuisé pendant trois jours ( fameuse perte de temps ...) . Des analystes m'ont aidé à comprendre que ce cauchemar était évidemment lié au traumatisme de la naissance et m'ont donné les moyens psychotechniques d'y remédier ( principalement l'écoute de voix maternelle filtrée et le caisson d'isolation sensorielle ) .

Je devrais peut-être reprendre l'analyse pour rechercher la cause de mes hyperréactions chroniques ; j'étais assez déséquilibré : généralement très doux , j'avais parfois de très violentes réactions sur une parole ou un geste normalement insignifiants .Personne ne comprenait et beaucoup pensaient que j'étais fou . Cela a nui à ma carrière , bien sûr .
Mais là , c'est le ciel qui est venu à mon aide : j'ai reçu de la Sainte Vierge
une telle gifle à Medjugorje que j'ai été bien obligé de comprendre .

A ton tour , chère Tourterelle , si tu veux bien . Accepterais-tu de nous parler de ces "méthodologies différentes" ?
Et toi , chère Tourterelle
Revenir en haut Aller en bas
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Psychanalyse des nourrissons ?   Ven 03 Oct 2008, 08:15

Citation :
Oui , ce serait bien la question . Malheureusement , je n'ai pas la réponse .
Mes auto-analyses assistées se sont arrêtées là . Je cherchais à remédier à un problème précis : celui d'un cauchemar récurrent ( une fois par mois )...

Ta colère était dirigée contre ses parois qui t'oppressait (donc une colère contre le corps de ta mère) Qu'est-ce qui a bloqué ton passage, je ne sais pas... Peut-être le stress de ta mère (trop tendu donc elle te retenait à l'intérieur d'elle)... Mais c'est possible que le cordon te retenait... Il est effectivement possible que ta colère vienne de là, si tu te sent coincé (ou mit sous pression) dans une situation ou une conversation, une colère viscérale surgira... Probablement que tu a rejeter tout contacte physique avec ta mère par la suite, son corps étant perçue comme une menace (question de survie)... Il est très possible que suite à cela tu ais développé une attirance vers le corps masculin celui-ci étant moins menaçant...

La solution serait que tu accepte de ressentir ta colère (cette colère devrait devenir très physique). Il faudrait que tu te place dans la position du foetus et laisser ton corps ressentir la colère... Tu pourrais entourer ton corps de coussins ou d'oreillers pour imiter les parois (ça t'aiderais) Évidement un bébé ne pense pas avec des mots, donc tu ne dois pas réfléchir à la situation mais laisser venir simplement le sentiment de colère dans ton corps, sans mot et sans raisonnement logique (adulte)... Juste laisser ton corps faire l'expérience de cette colère physique et voir se qui se passera... Et tu verra la suite...

Si tu revis le traumatisme (en plusieurs fois), c'est possible qu'il soit réglé définitivement... Si cette colère vient du traumatisme, elle disparaîtra par la résolution du traumatisme... Mais pour se qui est de la déviation. se n'est pas certain... C'est possible que tes phantasmes disparaissent comme il est possible qu'ils restent (les deux possibilités existent)... Les déviations sexuelles suite à un traumatisme de naissance sont plus difficile à résoudre... Mais le traumatisme aura disparue ainsi que la colère vicérale...


Dernière édition par Tourterelle le Ven 03 Oct 2008, 08:23, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80793
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Psychanalyse des nourrissons ?   Ven 03 Oct 2008, 08:53

Citation :
[quote="Tourterelle"]
Citation :
Oui , ce serait bien la question . Malheureusement , je n'ai pas la réponse .
Mes auto-analyses assistées se sont arrêtées là . Je cherchais à remédier à un problème précis : celui d'un cauchemar récurrent ( une fois par mois )...

Ta colère était dirigée contre ses parois qui t'oppressait (donc une colère contre le corps de ta mère) Qu'est-ce qui a bloqué ton passage, je ne sais pas... Peut-être le stress de ta mère (trop tendu donc elle te retenait à l'intérieur d'elle)... Mais c'est possible que le cordon te retenait... Il est effectivement possible que ta colère vienne de là, si tu te sent coincé (ou mit sous pression) dans une situation ou une conversation, une colère viscérale surgira... Probablement que tu a rejeter tout contacte physique avec ta mère par la suite, son corps étant perçue comme une menace (question de survie)... Il est très possible que suite à cela tu ais développé une attirance vers le corps masculin celui-ci étant moins menaçant...

Chère Tourterelle, je ne crois pas du tout en ces analyses des états d'âme des nourrissons.

La cause vient, à mon avis de plus tard, c'est-à-dire du moment où la psychologie des enfants se construit (entre 1 et 3 ans).

J'en tiens pour preuve que si on tue devant un nourrisson venant de naître un animal, il n'en garde rien.

Tandis que le petit enfant de trois ans en sera traumatisé.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Psychanalyse des nourrissons ?   Ven 03 Oct 2008, 09:18

tu as droit à ton opinion Arnaud...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Psychanalyse des nourrissons ?   Ven 03 Oct 2008, 09:47

Citation :
Chère Tourterelle, je ne crois pas du tout en ces analyses des états d'âme des nourrissons.

La cause vient, à mon avis de plus tard, c'est-à-dire du moment où la psychologie des enfants se construit (entre 1 et 3 ans).

J'en tiens pour preuve que si on tue devant un nourrisson venant de naître un animal, il n'en garde rien.

Tandis que le petit enfant de trois ans en sera traumatisé.
Je rejoins ton avis, Arnaud. Il n'y a pas de mémoire du passage de la vie du ventre de la mère, à son 'expulsion', c'est-à-dire la mémoire de la naissance même.

De même, qu'un traumatisme dans la petite enfance ne se fixe pas davantage dans la mémoire !
La mémoire sera donnée par une similitude extérieure, et non intérieure (la mémoire est une mécanique intérieure). Autrement dit le traumatisme vécu se construit dès l'instant même, en quelque sorte, par cette similitude extérieure. Le traumatisme est certes ancien, mais la mémoire de celui-ci est neuve !
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12232
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Psychanalyse des nourrissons ?   Ven 03 Oct 2008, 10:39

Non il existe bien une mémoire pré-natale qui s'inscrit moins dans le cerveau que dans le corps lui-même (exemple des prurits généralisés sur le corps du nourisson). Mais en effet il y a le plus souvent une sorte d'effacement au moment de la naissance ou plus précisément un enfouissement dans les couche très profondes du moi.

C'est l'une des sources des impressions du "déjà vu". Et c'est une des voies de recherches du "cri primal".

Attention ces techniques sont très dangereuses si elles ne sont pas conduites dans des conditions très précises (déréalisation possible).
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde



Féminin Messages : 2608
Inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Psychanalyse des nourrissons ?   Ven 03 Oct 2008, 10:58

adamev a écrit:
Non il existe bien une mémoire pré-natale qui s'inscrit moins dans le cerveau que dans le corps lui-même

oui, je le crois aussi.

Citation :
C'est l'une des sources des impressions du "déjà vu". Et c'est une des voies de recherches du "cri primal".

Attention ces techniques sont très dangereuses si elles ne sont pas conduites dans des conditions très précises (déréalisation possible).

effectivement. On peut donc se demander si ces techniques ne sont pas plus déstabilisantes qu'aidantes...?
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde



Féminin Messages : 2608
Inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Psychanalyse des nourrissons ?   Ven 03 Oct 2008, 11:04

doris a écrit:
Il n'y a pas de mémoire du passage de la vie du ventre de la mère, à son 'expulsion', c'est-à-dire la mémoire de la naissance même.

il n'y a pas de mémoire consciente, mais je crois tout de même que cet évènement s'inscrit en nous, comme tout ce qui a pu être vécu par la mère pendant la grossesse.



Citation :
De même, qu'un traumatisme dans la petite enfance ne se fixe pas davantage dans la mémoire !
La mémoire sera donnée par une similitude extérieure, et non intérieure (la mémoire est une mécanique intérieure). Autrement dit le traumatisme vécu se construit dès l'instant même, en quelque sorte, par cette similitude extérieure. Le traumatisme est certes ancien, mais la mémoire de celui-ci est neuve !

si la similitude extérieure réveille le traumatisme, c'est donc qu'il est "stocké" quelque part, non?
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12232
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Psychanalyse des nourrissons ?   Ven 03 Oct 2008, 11:24

Clotilde a écrit:
On peut donc se demander si ces techniques ne sont pas plus déstabilisantes qu'aidantes...?

Ces techniques ont leur efficacité propre mais elles demandent d'être conduites dans un cadre précis par des professionnels confirmés et rigoureux (qui ne sont généralement pas des adeptes du yoga nouillagiste ni des gourous pseudos-religieux... ni même religieux tout court d'ailleurs).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Psychanalyse des nourrissons ?   Ven 03 Oct 2008, 11:39

Clotilde a écrit:
doris a écrit:
Il n'y a pas de mémoire du passage de la vie du ventre de la mère, à son 'expulsion', c'est-à-dire la mémoire de la naissance même.

il n'y a pas de mémoire consciente, mais je crois tout de même que cet évènement s'inscrit en nous, comme tout ce qui a pu être vécu par la mère pendant la grossesse.



Citation :
De même, qu'un traumatisme dans la petite enfance ne se fixe pas davantage dans la mémoire !
La mémoire sera donnée par une similitude extérieure, et non intérieure (la mémoire est une mécanique intérieure). Autrement dit le traumatisme vécu se construit dès l'instant même, en quelque sorte, par cette similitude extérieure. Le traumatisme est certes ancien, mais la mémoire de celui-ci est neuve !

si la similitude extérieure réveille le traumatisme, c'est donc qu'il est "stocké" quelque part, non?

Oui, il est stocké quelque part, Clo, dans la mémoire de l'oeil (j'en cause dans le fil sur 'la genèse du péché originel'. Dieu ne demande pas une obéissance abstractive de ce que l'oeil voit, mais 'colle' cette obéissance à ce que l'oeil a vu, donc mémorisation de l'oeil en premier, convergeant ensuite vers l'esprit (ou le cerveau), même si c'est le cerveau qui commande à l'oeil de voir). D'où, ensuite une similitude redonnant non pas une exactitude de ce qui a été vu, mais une approximation. Et c'est entre le réellement vu, dans l'enfance ou même la veille, et l'approche d'une ressemblance de ce que l'on voit par la suite, que se place la décision d'approuver la mémoire de l'oeil, ou de la renier. Et cette approbation ou ce reniement ne peut se produire qu'à l'âge où le psychique est autonome.

Pour moi, l'inconscient n'existe pas. Bon, c'est arbitraire, j'en conviens !

La mémoire de la gestation, n'existe pas, car si elle existait, elle donnerait également la mémoire de la naissance. Là, c'est pareil, c'est arbitraire, j'en conviens. Autrement dit, ni la science, ni la théologie ne rentrent dans le processus même de la création d'une nouvelle créature.
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde



Féminin Messages : 2608
Inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Psychanalyse des nourrissons ?   Ven 03 Oct 2008, 12:27

doris a écrit:
Oui, il est stocké quelque part, Clo, dans la mémoire de l'oeil

donc la mémoire du corps.

Mais dans le cas du nouveau né, il ne voit pas, il ressent uniquement.
Et si ce qu'il ressent s'évapore avec l'évènement qui a provoqué cela, je pense tout de même que cela s'inscrit quelque part dans son être.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Psychanalyse des nourrissons ?   Ven 03 Oct 2008, 12:34

Clotilde a écrit:
doris a écrit:
Oui, il est stocké quelque part, Clo, dans la mémoire de l'oeil

donc la mémoire du corps.

Mais dans le cas du nouveau né, il ne voit pas, il ressent uniquement.
Et si ce qu'il ressent s'évapore avec l'évènement qui a provoqué cela, je pense tout de même que cela s'inscrit quelque part dans son être.


Eh oui, qu'il ne voit pas : le nouveau n'a qu'un instinct : celui de la faim !
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12232
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Psychanalyse des nourrissons ?   Ven 03 Oct 2008, 13:23

Faux!
Un bébé dans le ventre de sa mère est sensible à de mulitples influences extérieures et maternelles qui peuvent l'amener à se protéger ou à s'épanouir (c'est même un argument des anti-IVG). Il en est de même pour le nourrisson qui même s'il ne voit pas est sensible à la lumière, au bruit, à l'ambiance... voire aux sentiments des parents.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80793
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Psychanalyse des nourrissons ?   Ven 03 Oct 2008, 14:16

Clotilde a écrit:
doris a écrit:
Il n'y a pas de mémoire du passage de la vie du ventre de la mère, à son 'expulsion', c'est-à-dire la mémoire de la naissance même.

il n'y a pas de mémoire consciente, mais je crois tout de même que cet événement s'inscrit en nous, comme tout ce qui a pu être vécu par la mère pendant la grossesse.

Justement, lorsqu'on ne trouve rien, on établi sa théorie sur une théorie de l'inconscient".

C'est le même procédé qui sert à expliquer l'homéopathie et la mémoire inconsciente de l'eau.

Même explication pour expliquer l'astrologie (mémoire inconsciente du ciel au moment de la naissance).

En réalité, il y a peut-être un tout petit qqchose mais tout cela est recouvert de choses bien plus importantes comme:

1° L'ADN de l'enfant et ses données innées.
2° L'éducation reçue dans la petite enfance.
3° Le milieu social
4° Les choix libres à l'adolescence.

Ainsi, sans vouloir nier à 100% la possibilité de cette mémoire inconsciente, je pense que son effet est minime, voire négligzeable SAUF SI, PAR LA SUITE, l4EDUCATION DONNEE VA DANS LE SENS DE CETTE CHOSE.

Ex: 1° L'accouchement a été dur >>> Pas d'effet psychologique grave.

2° Par contre, la mère, par la suite, éprouve du rejet pour cet enfant >>> Effet psychologique réel.
Et, bien souvent, on attribuera cet effet à 1° alors que la vraie cause est 2°.


Citation :

si la similitude extérieure réveille le traumatisme, c'est donc qu'il est "stocké" quelque part, non?

Je veux bien. Mais, comme on le constate, c'est absolument négligeable en comparaison des autres causes de notre psychologie...

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80793
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Psychanalyse des nourrissons ?   Ven 03 Oct 2008, 14:18

adamev a écrit:
Faux!
Un bébé dans le ventre de sa mère est sensible à de mulitples influences extérieures et maternelles qui peuvent l'amener à se protéger ou à s'épanouir (c'est même un argument des anti-IVG). Il en est de même pour le nourrisson qui même s'il ne voit pas est sensible à la lumière, au bruit, à l'ambiance... voire aux sentiments des parents.

Ca, ça fait un peu avis dogmatique ... Or, en psychologie, c'est le plus faible des arguments. Vous me l'avez assez dit dans le fil sur les causes de l'homosexualité.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Psychanalyse des nourrissons ?   Ven 03 Oct 2008, 15:10

Je ne discuterai pas avec vous , cher Arnaud . C'est toute ma vie que vous remettriez en cause , sans la connaître .

Chère Tourterelle , ne vous inquiétez pas . Mes problèmes psychologiques , manifestement dûs au traumatisme de la naissance , sont résolus depuis longtemps . Il reste le problème intra-utérin , dont je n'ai plus de séquelles mais qui , s'il était élucidé , pourrait peut-être contribuer à comprendre l'origine des orientations sexuelles .
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80793
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Psychanalyse des nourrissons ?   Ven 03 Oct 2008, 15:16

Citation :
[quote="boudo"]Je ne discuterai pas avec vous , cher Arnaud . C'est toute ma vie que vous remettriez en cause , sans la connaître .

Cher Boudo,

Je remets en cause ni votre vie ni votre ressenti.

Ce que je remets en cause, c'est la validité de votre INTERPRÉTATION de votre vie à travers votre vie pré-natale.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Clotilde



Féminin Messages : 2608
Inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Psychanalyse des nourrissons ?   Ven 03 Oct 2008, 15:22

Arnaud Dumouch a écrit:
Clotilde a écrit:
doris a écrit:
Il n'y a pas de mémoire du passage de la vie du ventre de la mère, à son 'expulsion', c'est-à-dire la mémoire de la naissance même.

il n'y a pas de mémoire consciente, mais je crois tout de même que cet événement s'inscrit en nous, comme tout ce qui a pu être vécu par la mère pendant la grossesse.

Justement, lorsqu'on ne trouve rien, on établi sa théorie sur une théorie de l'inconscient".

comment ça "on ne trouve rien"?
Je crois au contraire qu'il y a plein d'exemples vécus qui illustrent cela.
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde



Féminin Messages : 2608
Inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Psychanalyse des nourrissons ?   Ven 03 Oct 2008, 15:25

Arnaud Dumouch a écrit:
Clotilde a écrit:

si la similitude extérieure réveille le traumatisme, c'est donc qu'il est "stocké" quelque part, non?

Je veux bien. Mais, comme on le constate, c'est absolument négligeable en comparaison des autres causes de notre psychologie...

je suis d'accord cela ne conditionne pas tout le devenir d'un être humain, fort heureusement! Et je n'ai jamais laissé entendre cela.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80793
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Psychanalyse des nourrissons ?   Ven 03 Oct 2008, 15:48

Chère Clotilde, en même temps je suis extrêmement méfiant face à cette doctrine qui a ouvert la voie à toute une série de dérives sectaires:
- hypnose pour revivre son accouchement
- recherche des culpabilités durant la petite enfance pour expliquer ses souffrances actuelles.

Cela a conduit à de vrais drames aux USA avec des espèces de thérapeutes qui arrivaient à convaincre des adultes allant mal que, par exemple, ils avaient subis des attouchements de leur père étant nourrissons.

Bref, selon moi, ces théories néo-freudiennes, fondées sur cet inconscient à qui on peut tout attribuer, sont vraiment un nouveau fourre-tout

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Clotilde



Féminin Messages : 2608
Inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Psychanalyse des nourrissons ?   Ven 03 Oct 2008, 16:18

Arnaud Dumouch a écrit:
Chère Clotilde, en même temps je suis extrêmement méfiant face à cette doctrine qui a ouvert la voie à toute une série de dérives sectaires:
- hypnose pour revivre son accouchement
- recherche des culpabilités durant la petite enfance pour expliquer ses souffrances actuelles.

je suis bien d'accord, et encore une fois, tel n'est pas mon propos d'encourager ce type de thérapies qui pour moi sont plus déstabilisantes qu'aidantes. Mais je nie pas pour autant que le nouveau né garde une trace, d'une façon ou d'une autre, de sa vie intra-utérine et de sa venue au monde, sans pour autant dire qu'il faille "psychanalyser" cette trace ni qu'elle va conditionner tout le développement de la personne.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12232
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Psychanalyse des nourrissons ?   Ven 03 Oct 2008, 16:20

[quote="Arnaud Dumouch"]
Citation :
boudo a écrit:
Je ne discuterai pas avec vous , cher Arnaud . C'est toute ma vie que vous remettriez en cause , sans la connaître .

Cher Boudo,

Je remets en cause ni votre vie ni votre ressenti.

Ce que je remets en cause, c'est la validité de votre INTERPRÉTATION de votre vie à travers votre vie pré-natale.

Vous pouvez tjrs remettre en cause. Le problème est que c'est Boudo qui le vit ainsi... pas vous!!!


Dernière édition par adamev le Ven 03 Oct 2008, 16:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12232
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Psychanalyse des nourrissons ?   Ven 03 Oct 2008, 16:27

Arnaud Dumouch a écrit:
adamev a écrit:
Faux!
Un bébé dans le ventre de sa mère est sensible à de mulitples influences extérieures et maternelles qui peuvent l'amener à se protéger ou à s'épanouir (c'est même un argument des anti-IVG). Il en est de même pour le nourrisson qui même s'il ne voit pas est sensible à la lumière, au bruit, à l'ambiance... voire aux sentiments des parents.

Ca, ça fait un peu avis dogmatique ... Or, en psychologie, c'est le plus faible des arguments. Vous me l'avez assez dit dans le fil sur les causes de l'homosexualité.

Rien de dogmatique ici mais de l'expérimentation médicale.
De mémoire mémé Dolto a fait de nombreuses expériences là-dessus où l'on voit, grâce à l'imagerie médicale de l'époque, encore plus perfectionnée aujourd'hui, le bébé réagir dans le ventre de sa mère à la musique, au bruit, au son de la voix des parents, au froid, chaud, à des stimulis de stress ou de plaisir... et même à la jouissance des parents.
Idem pour le nourrisson qui réagit à de nombreux stimulis extérieurs. Vous n'avez jamais regardé vos enfants dans leurs premiers jours?
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12232
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Psychanalyse des nourrissons ?   Ven 03 Oct 2008, 16:37

Arnaud Dumouch a écrit:

Bref, selon moi, ces théories néo-freudiennes, fondées sur cet inconscient à qui on peut tout attribuer, sont vraiment un nouveau fourre-tout

Deux choses :

- Ce n'est pas parce que des farfelus en tous genre se sont emparés de la psychanalyse et provoqué des drames que ça remet en cause la théorie, la pratique et ses effets. D'ailleurs il faut souligner que Freud lui-même n'a jamais eu la prétention de guérir mais seulement de permettre de "vivre avec".

- Vous pouvez nier "l'inconscient". Mais sauf à avoir fait vous-même une analyse (à ne pas confondre avec une psychothérapie) c'est une notion que vous ne pouvez appréhender avec votre raison seule. Petit rappel : Le rêve est la manifestation amenée à la conscience sous forme symbolique d'un vécu refoulé (ne pas prendre ce mot dans un sens péjoratif). Il en est de même d'un certain nombre de nos actes "+-manqués".
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80793
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Psychanalyse des nourrissons ?   Ven 03 Oct 2008, 16:47

adamev a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
adamev a écrit:
Faux!
Un bébé dans le ventre de sa mère est sensible à de mulitples influences extérieures et maternelles qui peuvent l'amener à se protéger ou à s'épanouir (c'est même un argument des anti-IVG). Il en est de même pour le nourrisson qui même s'il ne voit pas est sensible à la lumière, au bruit, à l'ambiance... voire aux sentiments des parents.

Ca, ça fait un peu avis dogmatique ... Or, en psychologie, c'est le plus faible des arguments. Vous me l'avez assez dit dans le fil sur les causes de l'homosexualité.

Rien de dogmatique ici mais de l'expérimentation médicale.
De mémoire mémé Dolto a fait de nombreuses expériences là-dessus où l'on voit, grâce à l'imagerie médicale de l'époque, encore plus perfectionnée aujourd'hui, le bébé réagir dans le ventre de sa mère à la musique, au bruit, au son de la voix des parents, au froid, chaud, à des stimulis de stress ou de plaisir... et même à la jouissance des parents.
Idem pour le nourrisson qui réagit à de nombreux stimulis extérieurs. Vous n'avez jamais regardé vos enfants dans leurs premiers jours?

Expérimentation ! mon oeil: c'est juste une théorie explicative. Comme je vous le disais, on peut avec le même succès interpréter le mal-être de ces personnes par les événements de leur petite enfance.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80793
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Psychanalyse des nourrissons ?   Ven 03 Oct 2008, 16:50

adamev a écrit:


- Vous pouvez nier "l'inconscient".
Loin de moi de nier l'inconscient. Par contre, identifier l'inconscient à ce qu'en dit Freud ne me va pas. L'inconscient est bien plus immense, allant de l'immense espace de l'ADN aux souvenirs de tous ordre. La libido n'est qu'un des axes de cet inconscient.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
adamev



Masculin Messages : 12232
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Psychanalyse des nourrissons ?   Ven 03 Oct 2008, 17:23

De AD : Expérimentation ! mon oeil: c'est juste une théorie explicative. Comme je vous le disais, on peut avec le même succès interpréter le mal-être de ces personnes par les événements de leur petite enfance.


Voir :

http://books.google.fr/books?id=A4UNwLLs09oC&pg=PA57&lpg=PA57&dq=r%C3%A9actions+du+foetus+dans+le+ventre+de+sa+m%C3%A8re&source=web&ots=_3FlHzg0yX&sig=w5be_l-vKVssLut5LHtvBhwuDM8&hl=fr&sa=X&oi=book_result&resnum=5&ct=result#PPA45,M1

Vous pouvez aussi taper "réaction du foetus dans le ventre de sa mère".
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12232
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Psychanalyse des nourrissons ?   Ven 03 Oct 2008, 17:27

Arnaud Dumouch a écrit:
adamev a écrit:


- Vous pouvez nier "l'inconscient".
Loin de moi de nier l'inconscient. Par contre, identifier l'inconscient à ce qu'en dit Freud ne me va pas. L'inconscient est bien plus immense, allant de l'immense espace de l'ADN aux souvenirs de tous ordre. La libido n'est qu'un des axes de cet inconscient.

Personne, en tk pas moi, ne le nie. Et Freud n'a jamais prétendu avoir exploré tout le champ de l'inconscient ni d'ailleurs celui de la libido.
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Psychanalyse des nourrissons ?   Ven 03 Oct 2008, 17:51

Merci pour la référence , cher Adamev . Je vous signale qu'Alfred Tomatis m'a confié qu'il avait eu le bonheur de collaborer avec Françoise Dolto à une certaine époque . Il signale aussi dans un de ses livres , qu'il a refusé des offres mirobolantes de ITT , qui voulait industrialiser ses méthodes thérapeutiques , bien françaises .
Revenir en haut Aller en bas
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Psychanalyse des nourrissons ?   Ven 03 Oct 2008, 20:49

Citation :
pourrait peut-être contribuer à comprendre l'origine des orientations sexuelles .

Dans certain cas oui, dans d'autre cas non. Se n'est pas toujours la cause. Un traumatisme peut aussi avoir eu lieu lors de l'éducation. Donc cela n'élimine pas la deuxième solution (mère envahissante et père effacé) et la deuxième solution n'élimine pas la première. Les deux son possibles sans qu'elles eu lieu chez la même personne. Donc pour certains cas le traumatisme vient effectivement de l'éducation (il s'agit toujours d'un traumatisme) et pour d'autres se sera dans le ventre de la mère.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Psychanalyse des nourrissons ?   Ven 03 Oct 2008, 20:58

Faux!
Un bébé dans le ventre de sa mère est
sensible à de mulitples influences extérieures et maternelles qui
peuvent l'amener à se protéger ou à s'épanouir (c'est même un argument
des anti-IVG). Il en est de même pour le nourrisson qui même s'il ne
voit pas est sensible à la lumière, au bruit, à l'ambiance... voire aux
sentiments des parents.


Adamev. Certes ! Mais je parle de l'instinct d'un nouveau né.

De ce que tu dis, du bébé encore dans le ventre de sa mère, je dirais que se sont des perceptions, qui après la naissance seront les mêmes.
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Psychanalyse des nourrissons ?   Ven 03 Oct 2008, 21:04

Je le crois aussi , chère Tourterelle de 20h49 . Et peut-être bien que les anti-utérinistes ont bien fait de noter la grande fréquence des anomalies de rôles éducatifs accompagnant les orientations sexuelles non exclusivement hétéro .
Mais si j'en juge par mon cas , les parents n'ont parfois pas le choix . Ma soeur , qui avait à peine 3 ans , a bien noté que je n'acceptais de m'alimenter qu'avec mon père et que je cassais systématiquement les biberons , et que mes parents vivaient un véritable drame , car c'était la guerre et les ustensiles coûtaient cher ...
Revenir en haut Aller en bas
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Psychanalyse des nourrissons ?   Ven 03 Oct 2008, 21:22

Citation :
car c'était la guerre et les ustensiles coûtaient cher ...

Laughing ;)
Revenir en haut Aller en bas
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Psychanalyse des nourrissons ?   Ven 03 Oct 2008, 21:25

J'ai tout le temps à l'esprit cette image de ce crie silencieux du foetus lors de l'avortement...
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80793
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Psychanalyse des nourrissons ?   Ven 03 Oct 2008, 21:30

Tourterelle a écrit:
J'ai tout le temps à l'esprit cette image de ce crie silencieux du foetus lors de l'avortement...

Un petit peut connaître la souffrance sensible.

A un moment donné, croyant que ce n'était pas possible, les médecins opéraient les nourrissons sans anesthésie. C'est une erreur.

Mais quant à croire que le petit comprend ce qui lui est arrivé, voici un autre extrême.
Je crois beaucoup plus aux traumatismes qui suivent, lors de la croissance de l'enfant: Manque d'amour, excès d'amour, manque d'autorité, excès d'autorité etc.

En tout cas, en se référant à cela, on trouve à chaque fois des explications rationnelles aux troubles des enfants devenus adultes.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Psychanalyse des nourrissons ?   Ven 03 Oct 2008, 21:41

Tourterelle a écrit:
J'ai tout le temps à l'esprit cette image de ce crie silencieux du foetus lors de l'avortement...
Quelle image ? Je ne comprends pas .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Psychanalyse des nourrissons ?   Ven 03 Oct 2008, 22:06

[quote="Arnaud Dumouch"]
Tourterelle a écrit:

Mais quant à croire que le petit comprend ce qui lui est arrivé, voici un autre extrême. Je crois beaucoup plus aux traumatismes qui suivent, lors de la croissance de l'enfant !
En tout cas, en se référant à cela, on trouve à chaque fois des explications rationnelles aux troubles des enfants devenus adultes.

Parce que ces troubles ne peuvent s'expliquer qu'à l'âge adulte. Et il y a cette grande période de l'enfance jusqu'à l'âge adulte, où l'on ne peut pas expliquer. Alors maintenant, dire que ce que l'on ne peut pas expliquer, conditionne le comportement, oui ! Mais cet espace entre ce que l'on ne peut pas expliquer, et celui où l'on peut, ne s'appelle pas inconscient. Il s'agit durant cette période, d'une chose qui s'appelle la maturité psychique, liée au fait, qu'un jour, l'on mène sa vie, et comme on l'entend, et par rapport à un autre social que celui de la famille. Il y a ce social familial, fermé, et le social ouvert, où l'on se conforme aussi aux autres.
Revenir en haut Aller en bas
Wàng



Masculin Messages : 2183
Inscription : 29/03/2007

MessageSujet: Re: Psychanalyse des nourrissons ?   Ven 03 Oct 2008, 22:09

La Foi nous dit avec certitude que l'âme spirituelle de l'enfant est déjà là lors de la grossesse. Il est certain que l'enfant ne comprend rien à ce qui se passe autour de lui, cela dit, il se comporte comme une éponge vis-à-vis des émotions de la mère. Cela est enregistré dans la mémoire émotionnelle pour la vie. Il n'est donc pas objectif de comparer la communication émotionnelle mère/enfant, avec celle du monde extérieur qui lui parvient après la naissance via les sensibles propres habituels, et qui lui est tout à fait étrangère de prime abord (le boeuf qu'on assassine devant lui).


Dernière édition par Wàng le Ven 03 Oct 2008, 22:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Psychanalyse des nourrissons ?   Ven 03 Oct 2008, 22:11

Compte tenu de mon histoire , ce que vous dites est pour moi une évidence , cher Wang .
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12232
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Psychanalyse des nourrissons ?   Ven 03 Oct 2008, 23:23

doris a écrit:
Faux!
Un bébé dans le ventre de sa mère est
sensible à de mulitples influences extérieures et maternelles qui
peuvent l'amener à se protéger ou à s'épanouir (c'est même un argument
des anti-IVG). Il en est de même pour le nourrisson qui même s'il ne
voit pas est sensible à la lumière, au bruit, à l'ambiance... voire aux
sentiments des parents.


Adamev. Certes ! Mais je parle de l'instinct d'un nouveau né.

De ce que tu dis, du bébé encore dans le ventre de sa mère, je dirais que se sont des perceptions, qui après la naissance seront les mêmes.

Les mêmes? Je ne crois pas. Comme je l'ai écrit (p.e mal plus haut) au moment de la naissance ce qui s'est passé avant n'est pas effacé comme si rien n'avait été mais plutôt enfoui, refoulé au plus profond (et s'extériorise parfois dans certaines manifestations extérieures visibles à la naissance). Ce qui se passe après se grave à vitesse grand V dans le conscient du nourrison pour descendre progressivement dans l'inconscient immédiat (donc bien au dessus de l'inconscient profond). La reviviscence de ces souvenirs de la prime enfance peut se faire incidemment au cours de la vie. Celle des souvenirs d'avant... est beaucoup plus difficile à obtenir.

Un de mes amis qui était depuis sa naissance couvert d'une ecxéma (j'ai un doute sur l'othographe) purulent intermittent a fait une de ces analyes en (des) profondeur(s) (rien à voir avec une psychanalyse de bourgeoise). Il y a revécu des situations dramatiques connues de sa mère avant sa naissance. Ca été pour lui (et pour sa famille et ses amis) une période éprouvante... dont il est sorti de haute lutte... presque guéri de son ecxéma
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80793
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Psychanalyse des nourrissons ?   Ven 03 Oct 2008, 23:31

Citation :
Il y a revécu des situations dramatiques connues de sa mère avant sa naissance.

C'est typique. Et c'est justement cela, l'horreur de ces méthode de régression imaginaire.

En fait, ce sont les fantasmes des psychanalystes qui ressortent, la mère d'un adulte malade étant dans leur théorie, forcement castratrice et le père incestueux.

>>> DANGER PUBLIC; Aux USA, ces gens sont heureusement maintenant mis en accusation et lourdement condamnés.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
adamev



Masculin Messages : 12232
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Psychanalyse des nourrissons ?   Ven 03 Oct 2008, 23:42

De AD : En fait, ce sont les fantasmes des psychanalystes qui ressortent, la mère d'un adulte malade étant dans leur théorie, forcement castratrice et le père incestueux.

Vous dites une grosse bêtise (et je modère mon propos). Moi je connais l'histoire de ce garçon et de sa famille. Pas vous! Je peux vous assurer que tout ça n'a rien à voir avec ce que vous écrivez. En tk ni mère castratrice ni père incestueux mais parents très emm.... par la maladie de leur fils (ils en avaient 3 autres et une fille plus jeunes).

Pour info : A ce jour encore aucun traitement par médicaments ne vient à bout de ce mal.

Ceci étant je vais apporter un correctif à ce que j'ai écrit : Je n'aurais pas dù écrire "il a revécu des situations connues de sa mère..." mais "il a revécu des sensations violentes éprouvées avant sa naissance liées à des situations connues de sa mère". Et pour vous éclairer un peu j'ajouterais "résistante française de confession juive".


Dernière édition par adamev le Ven 03 Oct 2008, 23:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Psychanalyse des nourrissons ?   Ven 03 Oct 2008, 23:44

Adamev. L'essentiel, c'est la guérison de votre ami !
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80793
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Psychanalyse des nourrissons ?   Ven 03 Oct 2008, 23:49

adamev a écrit:
De AD : En fait, ce sont les fantasmes des psychanalystes qui ressortent, la mère d'un adulte malade étant dans leur théorie, forcement castratrice et le père incestueux.

Vous dites une grosse bêtise (et je modère mon propos). Moi je connais l'histoire de ce garçon et de sa famille. Pas vous! Je peux vous assurer que tout ça n'a rien à voir avec ce que vous écrivez. En tk ni mère castratrice ni père incestueux mais parents très emm.... par la maladie de leur fils (ils en avaient 3 autres et une fille plus jeunes).

Pour info : A ce jour encore aucun traitement par médicaments ne vient à bout de ce mal.

Ben oui. Cette mère est forcement coupable. Elle n'a pas aimé ce fils.

Pourquoi ?

Je vous cite :
Citation :
"très emm.... par la maladie de leur fils".

Mais pourquoi ce fils était-il malade ?

Je vous cite :
Citation :
"Il y a revécu des situations dramatiques connues de sa mère avant sa naissance."

Bref, c'est le serpent qui se mort la queue. Et, bien sûr, tout cela est parfaitement indémontrable.

Peut-être que le fin mot de cet éxéma est juste une contamination microbienne à l'hôpital.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
adamev



Masculin Messages : 12232
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Psychanalyse des nourrissons ?   Ven 03 Oct 2008, 23:50

doris a écrit:
Adamev. L'essentiel, c'est la guérison de votre ami !

En effet.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80793
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Psychanalyse des nourrissons ?   Ven 03 Oct 2008, 23:52

adamev a écrit:
doris a écrit:
Adamev. L'essentiel, c'est la guérison de votre ami !

En effet.

Et tant pis si la famille est brisée, la mère mise en accusation par un psychanalyste magicien, prétendant faire revivre à ce grand dadet son accouchement ? What a Face

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
adamev



Masculin Messages : 12232
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Psychanalyse des nourrissons ?   Ven 03 Oct 2008, 23:52

adamev a écrit:
De AD : En fait, ce sont les fantasmes des psychanalystes qui ressortent, la mère d'un adulte malade étant dans leur théorie, forcement castratrice et le père incestueux.

Vous dites une grosse bêtise (et je modère mon propos). Moi je connais l'histoire de ce garçon et de sa famille. Pas vous! Je peux vous assurer que tout ça n'a rien à voir avec ce que vous écrivez. En tk ni mère castratrice ni père incestueux mais parents très emm.... par la maladie de leur fils (ils en avaient 3 autres et une fille plus jeunes).

Pour info : A ce jour encore aucun traitement par médicaments ne vient à bout de ce mal.

Ceci étant je vais apporter un correctif à ce que j'ai écrit : Je n'aurais pas dù écrire "il a revécu des situations connues de sa mère..." mais "il a revécu des sensations violentes éprouvées avant sa naissance liées à des situations connues de sa mère". Et pour vous éclairer un peu j'ajouterais "résistante française de confession juive".

De AD : Ben oui. Cette mère est forcement coupable. Elle n'a pas aimé ce fils.

Vous continuez dans la même veine et c'est idiot!
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Psychanalyse des nourrissons ?   Sam 04 Oct 2008, 07:24

adamev a écrit:
doris a écrit:
Adamev. L'essentiel, c'est la guérison de votre ami !

En effet.
Bien sûr . Cela fait penser à la guérison de l'aveugle-né par Jésus , qui
embarrasse aussi les bien-pensants .
Revenir en haut Aller en bas
 
Psychanalyse des nourrissons ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» pourquoi les femme s''extasie devant les nourrissons et non les hommes ??
» besoins en protéines nourrissons/ jeunes enfants
» Tchernobyl : les moyens d’en étudier les retombées
» { Only fake pictures }
» trois bébés en même temps

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: