DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 sur Mc 13, 33-37: La vie est un rêve. L'au-delà un réveil...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Olivier JC



Messages : 2123
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: sur Mc 13, 33-37: La vie est un rêve. L'au-delà un réveil...   Sam 26 Nov 2005, 01:06

Voici la prédication proposée par le prédicateur de la Maison pontificale, le P. Cantalamessa OFM. Il se passe de commentaires...
------------------------------------------------------------------------------------------

La vie est un rêve

En ce temps-là Jésus dit à ses disciples : « Veillez donc, car vous ne savez pas quand le maître de la maison reviendra, le soir ou à minuit, au chant du coq ou le matin. Il peut arriver à l'improviste et vous trouver endormis. Ce que je vous dis là, je le dis à tous : Veillez ! »

Cette manière de parler de Jésus sous-entend une vision du monde bien précise : le temps présent est comme une longue nuit ; la vie que nous y menons ressemble à un rêve ; l’activité frénétique que nous réalisons est en réalité un rêve. Un écrivain espagnol du XVIIe siècle, Pedro Calderón de la Barca, a écrit une œuvre théâtrale célèbre sur ce thème : « La vie est un songe » (Vida es sueño).

Notre vie reflète surtout la brièveté du rêve. Le rêve se déroule en dehors du temps. Dans le rêve les choses ne durent pas comme dans la réalité. Des situations qui nécessiteraient des jours et des semaines, adviennent dans le rêve en quelques minutes. C’est une image de notre vie : lorsqu’on vieillit on regarde en arrière et on a l’impression que tout s’est passé en un clin d’œil.

Une autre caractéristique du rêve est son aspect irréel ou vain. On peut rêver d’être à un banquet et de manger et boire à satiété ; mais lorsqu’on se réveille, la faim est toujours là.
Un jour, un pauvre rêve qu’il est devenu riche : il exulte dans son rêve, il prend des airs importants, il méprise jusqu’à son propre père, faisant comme s’il ne le reconnaissait pas, mais au réveil, il se retrouve aussi pauvre qu’avant !

C’est ce qui se passe également lorsque l’on sort du rêve de cette vie. On peut avoir été très riche ici-bas mais à la mort on se retrouve exactement dans la situation de ce pauvre qui se réveille après avoir rêvé qu’il était riche. Que lui reste-t-il de toutes ses richesses s’il n’en a pas fait bon usage ? Rien.

Il y a une caractéristique du rêve qui ne s’applique pas à la vie : l’absence de responsabilité. Tu peux avoir tué ou volé dans ton rêve ; au réveil, il ne reste aucune trace de ta culpabilité ; ton casier judiciaire est toujours vierge. Dans la vie ce n’est pas ainsi, nous le savons bien. Ce que l’on fait dans la vie laisse des traces, et quelles traces ! Il est écrit en effet que « Dieu rendra à chacun selon ses œuvres » (Rm 2, 6).

Sur le plan physique il existe des substances qui « suscitent » et favorisent le sommeil ; ce sont les somnifères, que notre génération, malade d’insomnie, connaît bien. Sur le plan moral également, il existe un terrible somnifère. Il a pour nom l’habitude. L’habitude est comme un vampire. Le vampire – si l’on se base au moins sur ce que l’on croit – s’attaque aux personnes qui dorment et tout en leur suçant le sang il injecte en elles un liquide soporifique qui rend le sommeil encore plus agréable, si bien que le malheureux s’enfonce de plus en plus profondément dans le sommeil et le vampire peut sucer tout le sang qu’il veut. L’habitude au vice endort aussi la conscience. On ne sent même plus le remord, on est persuadé d’aller très bien et on ne se rend pas compte que l’on est en train de mourir spirituellement.

Le seul salut, lorsque ce « vampire » t’est tombé dessus, est que quelque chose vienne à l’improviste te tirer de ton sommeil. C’est ce que la parole de Dieu se propose de faire avec nous avec ces cris de réveil qu’elle nous fait entendre si fréquemment pendant l’Avent : « Veillez ! »

Nous terminons par une parole de Jésus qui nous ouvre le cœur à la confiance et à l’espérance : « Heureux ces serviteurs que le maître en arrivant trouvera en train de veiller ! En vérité je vous le dis, il se ceindra, les fera mettre à table et, passant de l’un à l’autre, il les servira ». (Lc 12, 37).
Revenir en haut Aller en bas
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: sur Mc 13, 33-37: La vie est un rêve. L'au-delà un réveil...   Sam 26 Nov 2005, 11:39

Laughing

Code:
La vie est un rêve

Et elle s'achève dans le nirvana.
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
Olivier JC



Messages : 2123
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: sur Mc 13, 33-37: La vie est un rêve. L'au-delà un réveil...   Sam 26 Nov 2005, 13:20

Preuve incontestable que l'Eglise progresse dans le dialogue interreligieux Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: sur Mc 13, 33-37: La vie est un rêve. L'au-delà un réveil...   Sam 26 Nov 2005, 21:59

A l'heure de la mort, nous nous réveillons à la réalité.

Le plus petit enfant, passé de l'autre côté est en un instant un plus grand théologien que saint Thomas puisque voit ce que lui a raisonné...

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Dominique



Messages : 1126
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Veillez   Sam 26 Nov 2005, 22:22

Prenez garde, restez éveillés, car vous ne savez pas quand ce sera le moment. C'est comme un homme qui part en voyage: il a laissé sa maison, confié à ses serviteurs l'autorité, à chacun sa tâche, et il a donné au portier l'ordre de veiller. Veillez donc, car vous ne savez pas quand le maître de la maison va venir, le soir ou au milieu de la nuit, au chant du coq ou le matin. Craignez qu'il n'arrive à l'improviste et ne vous trouve en train de dormir. Ce que je vous dis, je le dis à tous: veillez." (Marc 13/ 33-37)


C'est avec insistance que ce conseil est fait aux disciples: « Veille pour ne pas te faire surprendre par le retour du "maître de maison" ».
On le trouve dans ces versets de Marc, mais on le trouve de nombreuses fois ailleurs, disséminés dans les quatre évangiles : soit , c’est le cas ici, sous la forme de conseils directement donnés aux disciples; soit, comme dans l’évangile de l’un des dimanches derniers, sous la forme de paraboles.
Comment, en 2005, le disciple que je suis interprète ce conseil qui semble capital aux yeux de Jésus ?
Dois-je être dans l’angoisse permanente, de peur de ne pas être en état de veille, le jour où il viendra pour moi ?
Non, bien-sûr, car suivre le Christ est un « fardeau léger », pas une source d’angoisse perpétuelle. Je refuse donc ces faux-prophètes qui jouent sur la peur de la fin du monde pour s’attirer des disciples.
Mais voilà comment je conçois cette parole de Jésus : je dois faire en sorte de toujours avoir en mon cœur un endroit qui me rappelle que je ne suis que de passage sur cette terre, et que si je pèlerine ici-bas, c’est avant tout pour annoncer le Royaume de Dieu et pour accélérer sa venue.
Et comment être sûr que cet endroit soit toujours entretenu en un recoin de mon cœur ?
En consacrant le temps qu’il faut au dialogue avec Lui, dans la prière.
En me ressourçant auprès de cette source qui étanche définitivement toute soif, celle de sa Parole et de son Eucharistie.
En le fréquentant par la fréquentation des plus pauvres, des malades, des prisonniers, qui sont ses frères privilégiés.
En restant ferme dans la foi en sa Résurrection contre ceux qui veulent sa mort.
En reconnaissant ma faiblesse que lui-seul saura transformer en force.
En devenant jour après jour un peu plus son frère.
En pratiquant le programme que lui-même a pratiqué : celui des Béatitudes.

Seigneur, garde mon cœur en état de veille, comme veille la flamme de ta présence au Saint-Sacrement, dans chacune de tes églises.

(méditation de l'association Pierre Valdès)
(Arnaud, tu as oublié de donner ton avis, c'est pas trop tard)
Revenir en haut Aller en bas
Maria Borges



Messages : 248
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: sur Mc 13, 33-37: La vie est un rêve. L'au-delà un réveil...   Sam 26 Nov 2005, 22:35

Chère Dominique

avant que notre théologien donne son avis, je donne le mien, en tant que médecin:

L'ORDONNANCE EST PARFAITE!


Que les 'malades' puissent la suivre et tout est fait. Smile

Maria
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: sur Mc 13, 33-37: La vie est un rêve. L'au-delà un réveil...   Sam 26 Nov 2005, 22:54

Je ne sais plus qui a dit que nous sommes tous le produit d'un rêve de Dieu...

Pourvu qu'il ne se réveille pas What a Face

Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Dominique



Messages : 1126
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: sur Mc 13, 33-37: La vie est un rêve. L'au-delà un réveil...   Sam 26 Nov 2005, 23:40

Citation :
avant que notre théologien donne son avis, je donne le mien, en tant que médecin:

c'est à dire qu'Arnaud fait partie du groupe "Pierre Valdès" (nous sommes 4) qui écrit ces méditations d'évangile, chacun de nous donne son avis avant de publier nos textes sur les forums.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: sur Mc 13, 33-37: La vie est un rêve. L'au-delà un réveil...   Dim 27 Nov 2005, 10:44

Chère Dominique,

Vous vous rappelez de ce texte bizarre au début de la Bible:

Citation :
Genèse 4, 2 Elle donna aussi le jour à Abel, frère de Caïn. Or Abel devint pasteur de petit bétail et Caïn cultivait le sol.
Genèse 4, 3 Le temps passa et il advint que Caïn présenta des produits du sol en offrande à Yahvé,
Genèse 4, 4 et qu'Abel, de son côté, offrit des premiers-nés de son troupeau, et même de leur graisse. Or Yahvé agréa Abel et son offrande.
Genèse 4, 5 Mais il n'agréa pas Caïn et son offrande, et Caïn en fut très irrité et eut le visage abattu.

Eh bien je pense que votre méditation l'explique: Abel qui était PASTEUR, était donc nomade, de passage, sur la terre.

Caïn qui était agriculteur s'y était installé...

Qu'en pensez-vous?

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Louis



Masculin Messages : 6127
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: sur Mc 13, 33-37: La vie est un rêve. L'au-delà un réveil...   Dim 27 Nov 2005, 11:46

Olivier JC a écrit:
Preuve incontestable que l'Eglise progresse dans le dialogue interreligieux Very Happy
Citation :
La vie est un rêve
Citation :
A l'heure de la mort, nous nous réveillons à la réalité.
ça me fait plaisir d'entendre ça! Smile
Si les chrétiens pouvaient se détacher de cette réalité illusoire, de leurs idéologies politiques et nostalgies de royauté terrestre dont les bienfaits n'existent que dans leur imagination... ce serait merveilleux!
(et je ne parle même pas de complot ou de fin du monde imminente Mr. Green )
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Dominique



Messages : 1126
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: sur Mc 13, 33-37: La vie est un rêve. L'au-delà un réveil...   Dim 27 Nov 2005, 16:01

Pour Caïn et Abel je suis d'accord.
mais la méditation que j'ai mise, et qui n'est pas de moi, ne dit pas que la vie présente soit un rêve. Les textes de la messe du jour non plus, puisqu'ils se résument tous par le mot "veillez ". C'est maintenant que nous devons nous réveiller, être présents à la réalité et aux signes de la présence de Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
Louis



Masculin Messages : 6127
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: sur Mc 13, 33-37: La vie est un rêve. L'au-delà un réveil...   Dim 27 Nov 2005, 17:18

Dominique a écrit:
Pour Caïn et Abel je suis d'accord.
mais la méditation que j'ai mise, et qui n'est pas de moi, ne dit pas que la vie présente soit un rêve. Les textes de la messe du jour non plus, puisqu'ils se résument tous par le mot "veillez ". C'est maintenant que nous devons nous réveiller, être présents à la réalité et aux signes de la présence de Dieu.
Oui nous sommes d'accord. se réveiller de quoi, de quel état?
Pour moi, veillez = pratiquez l'oraison, la contemplation, la prière, soyez conscient de la présence de Dieu, de sa Charité...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Dominique



Messages : 1126
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: sur Mc 13, 33-37: La vie est un rêve. L'au-delà un réveil...   Dim 27 Nov 2005, 17:29

ça me rappelle que ce matin, j'ai écouté la messe de France Culture, le sermon de l'archevêque de Cambrai était formidable. Après la messe il a parlé du programme d'évangélisation de son diocèse :
"va profond dans l'amour de Dieu et tu iras loin dans le service des frères".
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: sur Mc 13, 33-37: La vie est un rêve. L'au-delà un réveil...   Dim 27 Nov 2005, 17:44

Citation :
Oui nous sommes d'accord. se réveiller de quoi, de quel état?

Cher Louis,

Votre réponse, je la partage. Sauf que, à considérer la croix du Christ et la croix de certains d'entre nous, je me rends compte de plus en plus des exigences, à faire trembler de ce que vous dites.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Louis



Masculin Messages : 6127
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: sur Mc 13, 33-37: La vie est un rêve. L'au-delà un réveil...   Dim 27 Nov 2005, 17:53

Arnaud Dumouch a écrit:
Sauf que, à considérer la croix du Christ et la croix de certains d'entre nous, je me rends compte de plus en plus des exigences, à faire trembler de ce que vous dites.
Excusez-moi Arnaud, mais je ne comprends pas très bien cette phrase. Pouvez-vous précisez? Merci
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: sur Mc 13, 33-37: La vie est un rêve. L'au-delà un réveil...   Dim 27 Nov 2005, 18:13

Cher Louis,
Si ce n'est pas seulement aimer qui compte, mais aimer "comme le Christ", c'est-à-dire jusqu'à la mort extérieure et intérieure, au point qu'il dit "Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'as tu abandonné", alors je devine les chemins qu'il me reste à parcourir en lisant votre remarque.

Je pense que tous ne connaissent pas cela en cette terre et que le purgatoire de l'au-delà le réalise.

C''est un mystère et je comprends si vous ne trouvez pas très clairs mes propos.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Krystyna
Invité



MessageSujet: Re: sur Mc 13, 33-37: La vie est un rêve. L'au-delà un réveil...   Dim 27 Nov 2005, 18:22

Est-ce que ça veut dire qu'il vaut mieux avoir une lourde croix sur terre pour que le Purgatoire soit moins long ? Mais alors, et si certains se faisaient écraser par leur croix, ils n'arriveraient même pas au Purgatoire ? Et ceux qui n'ont pas de lourde croix, pourquoi feraient-ils un purgatoire plus long ? Ce n'est pas de leur faute, s'ils ont une croix légère. Et puis comme ça, il est plus facile pour eux de faire du bien autour d'eux.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: sur Mc 13, 33-37: La vie est un rêve. L'au-delà un réveil...   Dim 27 Nov 2005, 18:31

Chère Krystyna,

Une lourde croix, c'est quelque chose de difficile à juger. De toute façon, ce n'est pas le casse-noix qu'il faut regarder mais la force qu'il faut pour briser la noix (l'orgueil).

Prenez un ascète chrétien du troisième siècle qui reste 40 ans sur une colonne par voeu avec un bras lévé en l'air... pour lui, il y aura certainement un long purgatoire car la noix de son coeur est solide. C'est un fort ! Je pense la sainteté d'un saint Jérôme et à ses longues lettres d'insultes aux hérétiques du coin...

Mais prenez une petite jeune fille de 15 ans, élevée dans l'amour et attaquée par toute sorte de choses bizarres comme l'anorexie, l'angoisse. Il me semble qu'elle n'a pas beaucoup à souffrir, ici-bas et dans l'au-delà, pour apprendre sa misère... Je pense à la petit sainte Blandine, martyre de Vienne, dont c'est le portrait craché.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Louis



Masculin Messages : 6127
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: sur Mc 13, 33-37: La vie est un rêve. L'au-delà un réveil...   Dim 27 Nov 2005, 18:39

Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Louis,
Si ce n'est pas seulement aimer qui compte, mais aimer "comme le Christ", c'est-à-dire jusqu'à la mort extérieure et intérieure, au point qu'il dit "Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'as tu abandonné", alors je devine les chemins qu'il me reste à parcourir en lisant votre remarque.
Je pense que tous ne connaissent pas cela en cette terre et que le purgatoire de l'au-delà le réalise.
C''est un mystère et je comprends si vous ne trouvez pas très clairs mes propos.
J'ai compris, et je suis d'accord.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
 
sur Mc 13, 33-37: La vie est un rêve. L'au-delà un réveil...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Documentaire en 3 parties sur les NDE
» Prophéties sur l'ere de paix
» Lezard des murailles?
» bébé 16 mois se réveille plusieurs fois dans la nuit
» mon fils de 11 mois se reveille ds la nuit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives : Théologie dogmatique, morale et divers-
Sauter vers: