DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 pilule et cancer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
marc



Masculin Messages : 1523
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: pilule et cancer   Lun 25 Aoû 2008, 11:44

De : http://www.rfi.fr/actufr/articles/068/article_37908.asp

Certains médecins et cancérologues le disaient depuis longtemps, l’OMS vient de rendre publiques les conclusions d’un groupe de 21 chercheurs venus de 8 pays « après un examen complet de la littérature scientifique publiée» : la pilule « diminue le risque de cancer de l’endomètre et de l’ovaire », mais elle « augmente celui du cancer du sein, du col utérin et du foie ». Globalement, et surtout en Occident, tous ces cancers sont en augmentation. En Europe, celui du sein est de loin le plus fréquent, avec 27,4% de tous les cas, et c’est le tueur numéro un avec presque 130 000 décès par an. Il frappe des femmes de plus en plus jeunes. Les chiffres sont comparables aux Etats-Unis : en trente ans, ce cancer a augmenté de 130% - contre 27% pour les cancers non hormono-dépendants.

Dans le monde, plus de 100 millions de femmes prennent la pilule, soit près de 10% de celles en âge de procréer (en moyenne : 16% dans les pays développés, 6% dans les pays en développement). Et l’usage de ces oestro-progestatifs de synthèse (le plus souvent sous forme de pilule, mais aussi de patch, anneau vaginal ou injection) est en hausse. L’augmentation du risque est qualifiée par le Circ de « légère » pour le cancer du sein ; des études ont montré que l’utilisation de cette forme de contraception accroît la prolifération des cellules epithéliales du sein. Celle du cancer du col « augmente avec la durée d’utilisation » : cela est d’autant plus problématique dans le Tiers monde, où ce cancer lié le plus souvent du Papillomavirus est fréquent, et où le dépistage n’est pas systématique. Quant au risque accru de cancer du foie, il avait été rendu public par le Circ dès 1999.
Des tissus surexposés aux hormones

Pourquoi la prise d’hormones de synthèse augmente-t-elle les risques ? D’abord, parce que les tissus-cibles, c’est-à-dire les cellules qui possèdent des récepteurs à ces hormones, dans le sein par exemple, y sont exposées pendant trois semaines sur quatre chaque mois, au lieu de dix à quatorze jours pour la progestérone sécrétée naturellement par l’ovaire. Mais aussi parce que leur concentration est beaucoup plus forte que celle des hormones naturelles. Le risque est d’autant plus grand que la prise est précoce, dès l’adolescence, et qu’elle s’étale sur des décennies. Ce n’est pas tout. Ce qui rend probablement la situation d’autant plus grave, c’est que les tissus « hormono-sensibles » (sein, ovaire, prostate, etc.) des êtres vivants sont, dans le monde moderne, soumis à des stimulations dangereuses et cumulées : des scientifiques nous alertent depuis un bon quart de siècle sur les pesticides, par exemple, ainsi que sur de nombreux autres dérivés chimiques qui, une fois dans le corps humain, se comportent comme des hormones. Ils ont appelé ces substances les « xéno-oestrogènes ».

Le Pr Samuel Epstein, aux Etats-Unis, met de plus l’accent sur un troisième facteur important de risque : les hormones de croissance administrées aux animaux d’élevage industriel, ingérées ensuite par les humains sous forme de viande ou de produits laitiers – dont la consommation a explosé au cours des dernières décennies. Les cancers du sein, de la prostate mais aussi du colon (en forte augmentation également) pourraient être ainsi induits et aggravés.
Tous les risques se cumulent

D’autres facteurs de risque viennent encore s’ajouter aux précédents : ces cancers sont plus fréquents, on l’a constaté, chez les personnes en surpoids – et moins fréquents chez les anorexiques. Selon l’European Cancer Prevention, « l’obésité n’est pas une simple accumulation de tissu adipeux. Elle implique des aspects endocriniens et induit une augmentation du risque de cancer de l’endomètre, du sein et du colon ». Les cancers du sein sont aussi plus fréquents chez les fumeuses, près des centrales nucléaires et chez des femmes ayant subi de nombreuses mammographies…

Pour en revenir à la pilule, le Dr Elen Grant, qui avait contribué en Grande-Bretagne au développement des contraceptifs chimiques au début des années 60, a par la suite écrit un livre intitulé Amère pilule pour en dénoncer les dangers (accident vasculaire, surcharge hépatique entre autres). Dans la préface de l’édition française, le Pr Lucien Israël, célèbre cancérologue français, notait : « Les deux mérites essentiels de ce livre sont à mes yeux de souligner les dangers réels de la pilule, et d’autre part de montrer, indirectement, que le bouleversement des équilibres naturels comporte toujours obligatoirement un prix à payer… » D’autres cancérologues comme les Pr Joyeux ou Belpomme lui font écho aujourd’hui. Ce danger, on l’a vu à propos du traitement hormonal de la ménopause – dont le Circ souligne également le danger - est minimisé par les gynécologues. « Chaque femme qui utilise ces produits, conseille le Circ, devrait en discuter les risques et les bénéfices globaux avec son médecin ». Oui, mais lequel ?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: pilule et cancer   Lun 25 Aoû 2008, 22:37

CherMarc, Merci !

130 000 mort par an en France !

Finalement, ce petit plaisir hédoniste qu'est la pilule et le fait de bloquer durant des années à coup d'hormones les ovaires de millions de jeunes filles n'aura fait, en 25 ans, que 3 millions de morts en France...

Ca va... Roulez jeunesse...

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Théodéric



Messages : 6692
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: pilule et cancer   Mar 26 Aoû 2008, 03:24

Arnaud Dumouch a écrit:
CherMarc, Merci !

130 000 mort par an en France !

Finalement, ce petit plaisir hédoniste qu'est la pilule et le fait de bloquer durant des années à coup d'hormones les ovaires de millions de jeunes filles n'aura fait, en 25 ans, que 3 millions de morts en France...

Ca va... Roulez jeunesse...

Bonjour Arnaud,

en ajoutant les millions de bébés tué avant la naissance et les femmes brisées en elle même, nos pays n'ont plus grand choses a envier au camps de la mort ou au système communiste qui massacre les hommes !

pas étonnant que l'espérance et la joie fiche le camps !!

et si tu le dis on t'insulte

cela s'arrêtera bien un jour par manque de combattant !!Crying or Very sad

,,
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: pilule et cancer   Mar 26 Aoû 2008, 13:47

Il y aura prise de conscience. Nos banlieues et notre immigration seront là pour cela.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Petrum



Messages : 438
Inscription : 08/10/2005

MessageSujet: Re: pilule et cancer   Mar 26 Aoû 2008, 15:09

Arnaud Dumouch a écrit:
CherMarc, Merci !

130 000 mort par an en France !

Finalement, ce petit plaisir hédoniste qu'est la pilule et le fait de bloquer durant des années à coup d'hormones les ovaires de millions de jeunes filles n'aura fait, en 25 ans, que 3 millions de morts en France...

Ca va... Roulez jeunesse...

Mr. Green

Vous exagerez drolement.
Tous les cancers du sein ne sont pas dus à la pilule.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: pilule et cancer   Mar 26 Aoû 2008, 15:26

Pas tous, certes... Mais leur multiplication par 5 ou 6 depuis les années 60 fait penser...

de toute façon, mon père, vétérinaire, se vit interdire dans les années 80 l'usage des hormones à usage d'engraissement bovin. Motif: suspicion de cancérigène.

Le fait que ce ne soit jamais venu à l'idée des gynécologues pour les femmes indique juste un choix de société: entre jouir sans entrave et éviter un risque pour la soi-disant aimée, on avait choisi.

Et il n'est même pas venu à l'idée de ces messieurs de prendre sur eux la contraception puisque tout le monde la voulait !

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: pilule et cancer   Mar 26 Aoû 2008, 19:11

Personnellement notre couple n'a jamais voulu de la contraception artificielle et anti nature qu'est la pilule pour une femme car à mon sens c'est bien contrarier la nature !

Il faut mentionner le stérilet qui selon les gynécologues empêche la nidation ou provoque un "mini avortement" rien qu'à penser que j'aurais eu cela dans le corps affraid affraid

Je me demande ce qu'il en est des traitements hormonaux de substitution après la ménopause ? faut il risquer l'ostéoporose ou prendre ces pilules à vie ?

Qu'en pensez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: pilule et cancer   Mar 26 Aoû 2008, 21:59

Citation :
[quote="-Julienne"]Personnellement notre couple n'a jamais voulu de la contraception artificielle et anti nature qu'est la pilule pour une femme car à mon sens c'est bien contrarier la nature !


Oui, ceux qui le voulaient avaient du bon sens et devinaient les choses.
Citation :

Je me demande ce qu'il en est des traitements hormonaux de substitution après la ménopause ? faut il risquer l'ostéoporose ou prendre ces pilules à vie ?

Qu'en pensez-vous ?

Il y a un risque démontré de cancer. Il faut donc calculer le rapport risque avantage et ne prendre ce traitement que s'il y a une hérédité grave d'ostéoporose. C'est en tout cas mon avis.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: pilule et cancer   Mer 27 Aoû 2008, 09:50

Arnaud Dumouch a écrit:


Et il n'est même pas venu à l'idée de ces messieurs de prendre sur eux la contraception puisque tout le monde la voulait !

La vasectomie est illégale dans de nombreux pays . Elle a été pratiquée dans plusieurs états des Etats-Unis et certains "bénéficiaires" portaient un badge , pensant avoir plus de succès sexuels . Je crois que , dans l'ensemble , ils en furent pour leurs frais . Je pense que ce qui excite le plus la femme , c'est souvent la possibilité de tomber enceinte .
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: pilule et cancer   Mer 27 Aoû 2008, 11:40

Cher Boudo, avant d'envisager la stérilisation, les hommes pouvaient envisager une contraception simple (préservatif, méthode billings).

Mais non, il était beaucoup plus simple de bourrer leur femme d'hormones, en affirmant bien haut pendant trente ans que cela ne représentait aucun danger pour leur santé.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: pilule et cancer   Mer 27 Aoû 2008, 11:54

Le grand attrait de la pilule pour certains était qu'il n'y avait alors aucune contrainte pour les rapports intimes conjugaux, on y trouvait tout son plaisir et surtout pas une grossesse non désirée.

C'est ce que j'entendais dire par mon entourage c'était la frénésie du plaisir sexuel sans aucune retenue. Et de mon temps, certains pensaient que c'était à la femme à se préserver, l'homme ayant alors toujours le rôle le plus facile. Les responsabilités dans un couple doivent se prendre ensemble et pas égoistement rejeter tout sur une personne.
Revenir en haut Aller en bas
spidle33



Masculin Messages : 4540
Inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: pilule et cancer   Mer 27 Aoû 2008, 18:50

-Julienne a écrit:
Le grand attrait de la pilule pour certains était qu'il n'y avait alors aucune contrainte pour les rapports intimes conjugaux, on y trouvait tout son plaisir et surtout pas une grossesse non désirée.

C'est ce que j'entendais dire par mon entourage c'était la frénésie du plaisir sexuel sans aucune retenue. Et de mon temps, certains pensaient que c'était à la femme à se préserver, l'homme ayant alors toujours le rôle le plus facile. Les responsabilités dans un couple doivent se prendre ensemble et pas égoistement rejeter tout sur une personne.
Thumright
Revenir en haut Aller en bas
http://le-rdv-des-saints.over-blog.com/
Théodéric



Messages : 6692
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: pilule et cancer   Sam 30 Aoû 2008, 02:28

-Julienne a écrit:
Le grand attrait de la pilule pour certains était qu'il n'y avait alors aucune contrainte pour les rapports intimes conjugaux, on y trouvait tout son plaisir et surtout pas une grossesse non désirée.

C'est ce que j'entendais dire par mon entourage c'était la frénésie du plaisir sexuel sans aucune retenue. Et de mon temps, certains pensaient que c'était à la femme à se préserver, l'homme ayant alors toujours le rôle le plus facile. Les responsabilités dans un couple doivent se prendre ensemble et pas égoistement rejeter tout sur une personne.


bonjour, Julienne,

je pense qu'en fait ce système de la pilule a dû être pensé majoritairement par des hommes ??
parce que pourquoi décider que c'est a la femme de prendre le contraceptif ? tout e sachant que tout traitement qui influence le comportement normal de l'organisme a un conre coup certain.

pourquoi ne pas avoir pensé un système UN ou Deux mois c'est toi qui le prend ensuite c'est moi ?
là a temps complet la femme ! (enfin je ne suis d'accord avec aucun mais c'est essayer un régle moins égoïste envers la femme ) .

les campagne de distribution de pilules en Inde on mal marché ; parce que pour eux la vie c'est le grand père qui la transmet donc on laissait parler les drs puis ensuite on filait la pillule au papy afin que les descendant arrêtent d'avoir des enfants !

c'était comique ils avaient filmés des jeunes femmes qui apportaient la pilule quelles avaient reçu au papy qui la prenait avec dévouement !!
ça a marché la grand mère n'en n'a pas eu d'autres ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: pilule et cancer   Sam 30 Aoû 2008, 10:41

Théodéric a écrit:
-Julienne a écrit:
Le grand attrait de la pilule pour certains était qu'il n'y avait alors aucune contrainte pour les rapports intimes conjugaux, on y trouvait tout son plaisir et surtout pas une grossesse non désirée.

C'est ce que j'entendais dire par mon entourage c'était la frénésie du plaisir sexuel sans aucune retenue. Et de mon temps, certains pensaient que c'était à la femme à se préserver, l'homme ayant alors toujours le rôle le plus facile. Les responsabilités dans un couple doivent se prendre ensemble et pas égoistement rejeter tout sur une personne.


bonjour, Julienne,

je pense qu'en fait ce système de la pilule a dû être pensé majoritairement par des hommes ??
parce que pourquoi décider que c'est a la femme de prendre le contraceptif ? tout e sachant que tout traitement qui influence le comportement normal de l'organisme a un conre coup certain.

pourquoi ne pas avoir pensé un système UN ou Deux mois c'est toi qui le prend ensuite c'est moi ?
là a temps complet la femme ! (enfin je ne suis d'accord avec aucun mais c'est essayer un régle moins égoïste envers la femme ) .

les campagne de distribution de pilules en Inde on mal marché ; parce que pour eux la vie c'est le grand père qui la transmet donc on laissait parler les drs puis ensuite on filait la pillule au papy afin que les descendant arrêtent d'avoir des enfants !

c'était comique ils avaient filmés des jeunes femmes qui apportaient la pilule quelles avaient reçu au papy qui la prenait avec dévouement !!
ça a marché la grand mère n'en n'a pas eu d'autres ! Very Happy

Bonjour Théodoric,

Là je suis bien d'accord avec toi ce système de la pilule a du être pensé par des hommes.

Du plus loin que me rappelle ma mémoire j'ai toujours entendu dire que c'était un monde fait par des hommes et pour les hommes.... ce n'est pas encore vraiment passé à l'ordre du jour que la femme soit l'égale de l'homme, la preuve j'entendais au journal télévisé que pour certains travaux égaux à celui les hommes les femmes sont moins payées qu'eux alors que les syndicats depuis des années nous rabattent les oreilles avec :
A travail égal, salaire égal ! Very Happy

Et sans vouloir faire du syndicalisme, je suis tout-à-fait d'accord avec ce principe.

Alors tu t'étonnes que la femme devait prendre la pilule ?

En 1973, l'année où je me suis mariée la pilule et toutes les méthodes contraceptives tel le stérilet dont j'ai horreur car c'est un mini-avorteur placé dans le corps de la femme... toutes ces méthodes étaient en grande vogue, on ne parlait que du plaisir, qu'il fallait en profiter ... à part quelques uns car faudrait pas mettre tout le monde dans le même panier ;) d' autres faisaient presque une fixation sur le sexe.
C'était ridicule d'attendre le mariage tout en étant encore vierge. Surtout à mon âge, d'autres filles se riaient de moi qui voulait me préserver pour l'homme que je rencontrerais et aimerais.. je tenais bon et ferme car je n'aurais pas voulu être un objet de plaisir et d'aventures pour un homme, j'avais un tout autre idéal de vie. Et j'avais surtout le respect de moi-même et de mon corps. C'est important de respecter son corps et de respecter le corps de l'autre.

Cet engouement de la pilule était de choisir la solution de facilité, je n'aime pas les solutions de facilité. Et mon fiancé était d'accord avec moi.

Et encore maintenant qui a pensé à un système de partage ?

Bien amicalement sunny
Julienne.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12272
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: pilule et cancer   Dim 31 Aoû 2008, 08:29

-Julienne a écrit:
Et encore maintenant qui a pensé à un système de partage ?

Mais d'abord tous les gens raisonnables qui ont une conception de la vie pas forcément très différente de la vôtre, qui respectent l'autre et eux-mêmes sans obligatoirement faire référence à une divinité qconque.
Ensuite la Loi qui rend libre l'accès à toutes les formes de contraception laissant chacun responsable de la méthode choisie pour lui-même.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: pilule et cancer   Dim 31 Aoû 2008, 10:27

adamev a écrit:

Ensuite la Loi qui rend libre l'accès à toutes les formes de contraception laissant chacun responsable de la méthode choisie pour lui-même.

A-t-il existé une vraie liberté lorsque, mensongèrement, on a assuré aux femmes pendant 30 ans que ces doses d'hormones PROTEGEAIENT du cancer ???

Peut-il y avoir liberté dans la désinformation ?

De nos jours, le même discours est tenu aux jeunes filles. Discours d'un
Citation :
gynécologue:
"Jadis, la pilule étaient cancérigène c'est vrai. Mais plus aujourd'hui. Ce sont des mini-pilules, dosées comme il faut".

Désinformation ...

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
adamev



Masculin Messages : 12272
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: pilule et cancer   Dim 31 Aoû 2008, 11:41

C'est votre lecture pour justifier les positions cléricales.

Mais je veux bien admettre que la pilule ait eu (ait) des effets secondaires qu'il n'y a pas à sous estimer. Quel produit pharmaceutique n'en n'a pas?

De plus je ne crois pas qu'on ait prétendu que la pilule protégeait du cancer.

Rien ni personne n'oblige à prendre la pilule ni à pratiquer la contraception artificielle... sauf le sida. Personne n'oblige non plus au papillonnage sexuel ni à l'infidélité conjugale, ni à l'irresponsabilité sexuelle.

Etonnant quand même votre posture qui tend à considérer que vous seul(s) êtes "parfait(s)" et tous les autres en rut permanent!!!
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: pilule et cancer   Dim 31 Aoû 2008, 11:48

Citation :
[quote="adamev"]C'est votre lecture pour justifier les positions cléricales.


Citation :
Mais je veux bien admettre que la pilule ait eu (ait) des
effets secondaires qu'il n'y a pas à sous estimer. Quel produit
pharmaceutique n'en n'a pas?

Sans doute. Mais ma lecture est sans doute responsable, si je suis l'article plus haut, de 100 000 cancer du sein par an...

Vous avez raison, c'est un effet secondaire négligeable. Sad


Citation :
De plus je ne crois pas qu'on ait prétendu que la pilule protégeait du cancer.

De fait, la pilule protège du cancer de l'ovaire. Cela semble démontré et je ne le conteste pas.

Citation :
Rien ni personne n'oblige à prendre la pilule ni à pratiquer la contraception artificielle...

Encore une fiois, cacher une information (l'explosion du cancer du sein et du cil de l'utérus), ce n'est pas une attitude pardonnable. Les gens font ce qu'ils veulent A CONDITION d'ETRE INFORMÉS.



Citation :

Etonnant quand même votre posture qui tend à considérer que vous seul(s) êtes "parfait(s)" et tous les autres en rut permanent!!!

Votre remarque, hélas, manifeste ce qui fut en jeu dans cette histoire: "Mai 68 et jouir sans entraves".

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Wàng



Masculin Messages : 2183
Inscription : 29/03/2007

MessageSujet: Re: pilule et cancer   Dim 31 Aoû 2008, 12:27

La pilule protège aussi du cancer de la prostate. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: pilule et cancer   Dim 31 Aoû 2008, 12:30

C'est bien le mot Cher Arnaud "jouir sans entraves".

J'ai entendu ce discours la pilule protège du cancer et d'autres choses, je faisais le raisonnement suivant contrarier la naturer et provoquer de fausses règles ne peut être bon.

De plus si l'information de protection du cancer est injustifiée et cela est prouvé de nous jours, il existe même maintenant un vaccin contre le cancer du col de l'utérus.. Exclamation Question Idea mes belles soeurs qui ont pris la pilule et n'étaient pas de mon avis c'était leur liberté, une à une "phlébite inguérissable", des varices et l'autre a failli faire une thrombose.

Il est bien connu que la pilule peut provoquer ce genre de maladie.

Je pense qu'on a toujours tort quand on contrarie la nature, y a qu'à voir la dégradation du climat et la pollution qui sont un autre débat.

Nous sommes perdant de contrarier la Nature c'est-à-dire la Création de Dieu. Ceci n'engage que moi bien sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: pilule et cancer   Dim 31 Aoû 2008, 12:37

-Julienne a écrit:


mes belles soeurs qui ont pris la pilule et n'étaient pas de mon avis c'était leur liberté, une à une "phlébite inguérissable", des varices et l'autre a failli faire une thrombose.

Il est bien connu que la pilule peut provoquer ce genre de maladie.


Chère Julienne,
Il faut reconnaître que l'ignorance sur le caractère cancérigène pour le sein de la pilule vint des gynécologues qui mentirent, ou cachèrent la vérité qu'ils soupçonnaient.

Par contre l'ignorance en ce qui concerne les dangers cardio-vasculaires vint des femmes et de leur mari car l'information était, sur ce point, totale.

On voulut s'aveugler pour ne plus avoir le risque d'une grossesse non désirée. Sur ce point, donc, il y eu LIBERTÉ DES FEMMES, et je partage l'avis d'Adamev.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: pilule et cancer   Dim 31 Aoû 2008, 12:47

Arnaud Dumouch a écrit:
-Julienne a écrit:


mes belles soeurs qui ont pris la pilule et n'étaient pas de mon avis c'était leur liberté, une à une "phlébite inguérissable", des varices et l'autre a failli faire une thrombose.

Il est bien connu que la pilule peut provoquer ce genre de maladie.


Chère Julienne,
Il faut reconnaître que l'ignorance sur le caractère cancérigène pour le sein de la pilule vint des gynécologues qui mentirent, ou cachèrent la vérité qu'ils soupçonnaient.

Par contre l'ignorance en ce qui concerne les dangers cardio-vasculaires vint des femmes et de leur mari car l'information était, sur ce point, totale.

On voulut s'aveugler pour ne plus avoir le risque d'une grossesse non désirée. Sur ce point, donc, il y eu LIBERTÉ DES FEMMES, et je partage l'avis d'Adamev.

Cher Arnaud merci pour ce complément d'information.

Je reste néanmoins choquée des gynécologues mentent ou cachent la vérité. Peut-être ont ils agi ainsi car à l'époque l'ivg volontaire était interdite , et certaines personnes se mettaient en danger en allant voir des "faiseuses d'anges" j'ai connu cela dans ma campagne natale et gosse j'entendais parler d'aiguille à tricoter... nous sommes dans les années 50 bien sûr ! peut-être donc pour les gynécologues cela était un de leurs motifs... néanmoins le mensonge je ne suis pas pour !
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: pilule et cancer   Dim 31 Aoû 2008, 13:00

thumleft

D'autant plus que ce mensonge fut maintenu jusqu'à ce que, en 2005, la Belgique rende public le rapport sur pilule et cancer. Avant, on ridiculisait des professeurs comme le professeur Joyeux et ses avertissements.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
adamev



Masculin Messages : 12272
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: pilule et cancer   Dim 31 Aoû 2008, 15:19

Adamev a écrit:
Etonnant quand même votre posture qui tend à considérer que vous seul(s) êtes "parfait(s)" et tous les autres en rut permanent!!!

Arnaud Dumouch a écrit:
Votre remarque, hélas, manifeste ce qui fut en jeu dans cette histoire: "Mai 68 et jouir sans entraves".

Celle-là faut me l'expliquer?????
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: pilule et cancer   Dim 31 Aoû 2008, 15:33

"rut permanent" / jouir sans entrave.

Trouvez vous même le rapport.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: pilule et cancer   Dim 31 Aoû 2008, 19:21

L’hédonisme a existé avant 68 et existera après, l’homme n’a pas changé en 68 tout d’un coup.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: pilule et cancer   Dim 31 Aoû 2008, 19:26

En Christ a écrit:
L’hédonisme a existé avant 68 et existera après, l’homme n’a pas changé en 68 tout d’un coup.

De même le racisme existe avant Hitler.

Mais, ce qui caractérise Hitler et mai 68, c'est qu'Hitler fait de la race l'Alpha et l'Omega de sa civilisation. De même, mai 68 fait de la jouissance individuelle le début et le but de tout. Et si cette génération prépare actuellement des lois sur l'euthanasie, c'est qu'elle prévoit l'arrivée du moment où jouir des plaisirs va devenir plus dur pour elle, compte tenu des rhumatismes.

C'est logique.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: pilule et cancer   Dim 31 Aoû 2008, 19:40

Comme je l’ai dit l’homme ne change pas, il a tué par croyance en dieu, il tuera pas incroyance au même dieu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: pilule et cancer   Dim 31 Aoû 2008, 19:55

Arnaud Dumouch a écrit:
En Christ a écrit:
L’hédonisme a existé avant 68 et existera après, l’homme n’a pas changé en 68 tout d’un coup.

De même le racisme existe avant Hitler.

Mais, ce qui caractérise Hitler et mai 68, c'est qu'Hitler fait de la race l'Alpha et l'Omega de sa civilisation. De même, mai 68 fait de la jouissance individuelle le début et le but de tout. Et si cette génération prépare actuellement des lois sur l'euthanasie, c'est qu'elle prévoit l'arrivée du moment où jouir des plaisirs va devenir plus dur pour elle, compte tenu des rhumatismes.

C'est logique.

Tu cites souvent Hitler ! Il te passionne de quel point de vue ? L'homme, l'histoire ?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: pilule et cancer   Dim 31 Aoû 2008, 20:10

C'est l'un des exemple les plus simples de l'idéologie, à savoir de l'exaltation d'une seule idée. Mais il y en a eu beaucoup d'autres:

L'argent >>> capirtalisme pur du XIX° s.

- L'envie envers le riche >>> le communisme et ses 100 millions de morts.

- La patrie >>> Le nationalisme de 14 et ses 25 millions de morts.

- La race >>>

- les biens matériels >>> la société des années 50

- Le sexe et la liberté >>> Mai 68

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Théodéric



Messages : 6692
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: pilule et cancer   Lun 08 Sep 2008, 07:39

bonjour Adamev,

excuse du peu, mais il y a quelques jours il y avait un article sur la pilule dans les infos Yahoo, les cancérologues et autre réunis en congrès reconnaissaient que la pilulle a engendrée le boom des cancers chez la femme et que c'est pa sfini on est pas au sommet de la vague.
et ils reconnaissaient que l'on ne touche pas sans conséquences au taux d'hormone dans le corps sans engendré de multiples conséquences d'on on n'ignore le retentissement a plus ou moins long terme.

Mais en bons commerciaux des labos et du métier qui les fait vivre (comme des sangsues ?) ils disaient mais en fait les avantages l'emporte sur les inconvénients, ben tiens donc !! faut être une rude fripouille pour dire cela !
parce que reconnaître que l'on ne sait pas les conséquences et dire que les avantages l'emportes, faut vraiment être ou débile ou ou irresponsable, voir cumuler les 2 avec un égoïsme !!!!

et c'est pas les mini pilules qui font moins de mal vu que de toutes façon elles bloques les hormones ect pendant 24 jours , alors qu'en fait naturellement cela ne dépasse pas 4 jours alors les conséquences ???

et prétendre la liberté je te rappel que Jésus a dit " si Le Fils vous rend libre vous serez réellement libre !" alors la liberté par la pilule et la conscience de l'être seul !! Pffff

les camps de concentrations faisaient des hectares , c'est grand t'es libre sur des hectares , est ce la définition de la liberté ?!

pas de Liberté sans Vérité ! :jesus:

,
,
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: pilule et cancer   Lun 08 Sep 2008, 08:04

Théodéric a écrit:


Mais en bons commerciaux des labos et du métier qui les fait vivre (comme des sangsues ?) ils disaient mais en fait les avantages l'emporte sur les inconvénients, ben tiens donc !! faut être une rude fripouille pour dire cela !

La raison n'est pas ici le commerce. La raison est ici le plaisir.

En effet, comme dit saint Jean, ce qui ne passe dans le monde ne s'explique pas que par l'argent, mais aussi par les plaisirs égoïstes et par la recherche de la gloire.

Voici le passage:




Citation :

1 Jean 2, 16 Car tout ce qui est dans le monde - la
convoitise de la chair, la convoitise des yeux et l'orgueil de la richesse -
vient non pas du Père, mais du monde.


1 Jean 2, 17 Or le monde passe avec ses convoitises ;
mais celui qui fait la volonté de Dieu demeure éternellement.


_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
adamev



Masculin Messages : 12272
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: pilule et cancer   Lun 08 Sep 2008, 13:45

Une pêche bien sucrée est plus agréable qu'un citron amer.
Une jolie maison est préférable à un galetas. Une jolie fleur odorante attire le regard et la main plus qu'un cactus... etc....

Qui a fait ces choses? Qui les a mises à disposition de l'homme? Qui l'a créé emplis de désirs?


Un dieu bienveillant ou un être pervers?
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12272
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: pilule et cancer   Lun 08 Sep 2008, 13:50

Faut lire Théodéric, faut lire!

".../... Rien ni personne n'oblige à prendre la pilule ni à pratiquer la contraception artificielle... sauf le sida. Personne n'oblige non plus au papillonnage sexuel ni à l'infidélité conjugale, ni à l'irresponsabilité sexuelle.../...".
Dixit Adamev.

Quant à ça (dixit Théodéric) : ".../... les camps de concentrations faisaient des hectares , c'est grand t'es libre sur des hectares , est ce la définition de la liberté ?!.../...".

La charité chrétienne autant que la patience maçonnique m'empêchent de te répondre.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: pilule et cancer   Lun 08 Sep 2008, 16:38

adamev a écrit:
Une pêche bien sucrée est plus agréable qu'un citron amer.
Une jolie maison est préférable à un galetas. Une jolie fleur odorante attire le regard et la main plus qu'un cactus... etc....

Qui a fait ces choses? Qui les a mises à disposition de l'homme? Qui l'a créé emplis de désirs?


Un dieu bienveillant ou un être pervers?

L'homme n'est pas obligé de suivre, comme un enfant, le moindre de ses désirs libidineux. Il y a des épines sous les roses et la pèche sucrée peut cacher un ver.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
adamev



Masculin Messages : 12272
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: pilule et cancer   Mar 09 Sep 2008, 10:46

Arnaud Dumouch a écrit:
adamev a écrit:
Une pêche bien sucrée est plus agréable qu'un citron amer.
Une jolie maison est préférable à un galetas. Une jolie fleur odorante attire le regard et la main plus qu'un cactus... etc....

Qui a fait ces choses? Qui les a mises à disposition de l'homme? Qui l'a créé emplis de désirs?


Un dieu bienveillant ou un être pervers?

L'homme n'est pas obligé de suivre, comme un enfant, le moindre de ses désirs libidineux. Il y a des épines sous les roses et la pèche sucrée peut cacher un ver.

Aurais-je prétendu le contraire?
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6692
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: pilule et cancer   Mer 10 Sep 2008, 04:44

adamev a écrit:
Faut lire Théodéric, faut lire!

".../... Rien ni personne n'oblige à prendre la pilule ni à pratiquer la contraception artificielle... sauf le sida. Personne n'oblige non plus au papillonnage sexuel ni à l'infidélité conjugale, ni à l'irresponsabilité sexuelle.../...".
Dixit Adamev.

Quant à ça (dixit Théodéric) : ".../... les camps de concentrations faisaient des hectares , c'est grand t'es libre sur des hectares , est ce la définition de la liberté ?!.../...".

La charité chrétienne autant que la patience maçonnique m'empêchent de te répondre.

Adamev,

c'est merveilleux avec toi tu écris et tu dis a moi ou a Aranud aurai je prétendu le contraire ?

mais alors pourquoi u fais l'éloge du plaisir comme tu l'écris en parallèle du sujet ?

le plaisir de la rhétorique ? Mouhai !!
ou comme disait les communistes au bon temps " tout est question de dialectique ".

si j'ai parlé des hectares des camps de concentration, c'est juste pour dire qu'un camps c'est grand on peut t'y dire libre et tu peux le croire , mais c'est loin de la définition de Libre Suivant Dieu !

de même dire que l'on est libre d'employer ou pas la pilule c'est mettre la conscience sous barbelés , enfermer l'homme sur terre avec les lois de la nature, c'est mettre a la trappe cette parole du christ " vous êtes en ce monde pas de ce monde !" dés lors il faut rechercher les lois de Son Royaume :jesus: et comment cela s'applique pour nous en ce monde afin d'être Libre par Sa Royauté !

"a quoi sert il a un homme de gagner (conquérir) le monde s'il le paye du prix de son Âme ?!"
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12272
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: pilule et cancer   Mer 10 Sep 2008, 10:34

.../... pourquoi u fais l'éloge du plaisir comme tu l'écris en parallèle du sujet.../...

T'as lu ça où Théodéric?
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6692
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: pilule et cancer   Jeu 11 Sep 2008, 00:48

adamev a écrit:
Une pêche bien sucrée est plus agréable qu'un citron amer.
Une jolie maison est préférable à un galetas. Une jolie fleur odorante attire le regard et la main plus qu'un cactus... etc....

Qui a fait ces choses? Qui les a mises à disposition de l'homme? Qui l'a créé emplis de désirs?


Un dieu bienveillant ou un être pervers?

Bonjour Adamev,

hé bien là tu veux que la ve en ce monde donné par Ntre Père soit ce doux plaisir du monde pour lui-même et des sens , j'imagine qu'il n'y a pas que ceux qui sont agréable et comme le sujet est ce qu'il est et la discution aussi , cela doit faire une unité ; non ?

Question
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12272
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: pilule et cancer   Jeu 11 Sep 2008, 15:15

Libre à toi de préférer le citron amer, le galetas, le cactus...
Revenir en haut Aller en bas
 
pilule et cancer
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pilule du lendemain
» Pour les filles: quelqu'un prend la pilule JASMINELLE?
» pilule contraceptive non testée sur les animaux
» Oublie de pilule :S
» PIlule oubliée ==> surdosage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: