DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière : Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le signe du Tau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Le signe du Tau   Mer 20 Aoû 2008, 13:00

Le signe du Tau (T).

Eh non, ce n’est pas le titre d’un roman ou d’un film fantastique pour la jeunesse, Mr. Green mais ce signe que nous faisons largement sur notre personne, et qui nous rappelle la mort et la Résurrection de notre Sauveur ; Sad I love you sunny nous en témoignons par le signe de la Croix.

Vous êtes-vous jamais demandé, chers amis, pourquoi nous nous « marquions » de ce signe, et depuis quand ? Je me suis posé la question, pour ma part, et j’ai demandé à mon mari si, dans ses archives… ?? Voici sa compilation (que j’ai tapée sur mon clavier) :

« Le signe de croix apparaît dans les rites baptismaux. C’est son usage le plus archaïque, celui auquel se réfère saint Basile. C’est ce qu’on trouve à date ancienne dans l’Église syrienne. Ainsi l’inscription d’Abercios, à la fin du second siècle, parle du peuple « qui porte le sceau splendide ». drunken sunny Le mot sceau (du grec) désigne le signe de croix inscrit sur le front.

Ce signe a été le premier rite imposé aux catéchumènes. Ainsi, Quodvultdeus, évêque africain du IVème siècle, écrit : « Vous n’êtes pas encore nés à nouveau par le baptême, mais par le signe de croix vous avez été conçus dans le sein de l’Église ».

Le signe joue également un rôle dans les sacrements de confirmation, d’extrême-onction et de l’Eucharistie. :sts: Il défend aussi le baptisé contre les démons, il empêche les oracles et les haruspices, purifie l’air souillé des temples païens… Il prend valeur d’exorcisme.
Non seulement les chrétiens le traçaient du pouce sur leur front, mais beaucoup le tatouaient. Imitant sans doute l’usage des tatouages dans les cultes de Dionysos ou de Mithra. Saint Augustin dit que les païens reconnaissent les chrétiens à leurs vêtements, leur coiffure et à leur front. Il y a eu également le signe sur le visage. Le grand signe actuel n’apparaît pas avant le haut Moyen Âge.




Le signe de croix évoque aujourd’hui le gibet. À l’origine, il avait une autre signification. C’est d’abord la lettre TAU. Ensuite, c’est plus certainement le signe dit d’Ézéchiel* : les membres de la communauté messianique seront marqués au front du signe tau (hébreu, qui est la dernière lettre de l’alphabet et désigne Dieu, comme l’oméga en grec). L’Apocalypse renchérit : « …qui avaient le Nom de l’Agneau et celui de son Père écrits sur le front. » De sorte que les premiers chrétiens étaient marqués au front d’un tau qui désigne le Nom de Iahweh.

Au temps du Christ, ce tau pouvait être représenté par le signe : + ou X. On le rencontre dans des ossuaires palestiniens du Ier siècle, sans doute la plus antique représentation chrétienne de la Croix, qui désignait le Nom de Iahweh. sunny

Mais en milieu grec, cette symbolique était incompréhensible. Raison pour laquelle l’interprétation diffère. La forme + fut considérée comme la représentation de l’instrument du supplice de Jésus, et la forme X prise pour la première lettre du grec Xristos. » I love you

* "...et Yahvé lui dit : "Parcours la ville, parcours Jérusalem et marque d'une croix au front les hommes qui gémissent et qui pleurent sur toutes les abominations qui se pratiquent au milieu d'elle."" Ez 19, 4


sunny sunny



Le peuple « qui porte le sceau splendide » ! cheers Le signe de croix inscrit sur le front… Cela ne vous fait pas rêver ? Quelle merveilleuse appellation… La splendeur de la Résurrection irradie déjà de leur visage ! sunny

Un sceau, c’est une marque, une empreinte, – qui authentifie un acte, une personne, quant à son origine. Ce signe de croix tatoué sur le front des premiers chrétiens est leur caractère distinctif : il dit leur appartenance au Christ, mort sur la Croix et Ressuscité le troisième jour. Il dit l’engagement de toute leur vie au service du Dieu des pauvres… :sts: I love you

Connaissez-vous d’autres références historiques au signe de croix ?
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le signe du Tau   Mer 20 Aoû 2008, 15:27

Merci infiniment pour ce surcroît de sens, cher Adamev, grâce à ta remontée dans l'Histoire... Very Happy
La racine du mot "marteau" désigne bien ce qui sert à frapper.

Le nom de Yahweh - YHWH - vient du verbe "havah", "être", proche du verbe "chavah", "vivre". Yahweh est "l'auto-Existant".

Le code inscrit sur la Croix du Christ est une traduction en grec et en latin, de ce même tétragramme, YHWH, c'est-à-dire :

Yeshua HaNazarei WMelech HaYehudim, signifiant "Jésus de Nazareth, Roi des Juifs". sunny


Tau est le nom de la lettre T, aussi bien dans l'alphabet hébreu que grec.

Saurais-tu me dire pourquoi le Tau désignait le nom de Yahweh? Merci. I love you
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le signe du Tau   Sam 30 Aoû 2008, 15:38

Shocked Certes non, cher Adamev, je ne boude personne – c’est bon pour les enfants ! -, et je ne méprise encore moins personne…, ce ne serait pas digne d’une amie du Christ. I love you :sts:

Pardonne-moi donc ce retard… Embarassed I love you Je recherchais en particulier, l’une de mes documentations sur le sens du nom de Dieu, que j’avais égarée. Je n’ai pas oublié ce post.

Merci pour tes rajouts et compléments très intéressants. Very Happy En particulier sur la signification du tau, je vois que sa symbolique est très riche.

Pour le tétragramme appliqué à l’inscription sur la Croix, je me suis aussi demandé si l’on n’avait pas forcé un tant soit peu le sens en voulant le calquer sur INRI. Je rejoins donc ton avis. Merci. sunny
Ainsi, le W est inexistant dans les Evangiles…, si je t’ai bien compris !
J'ai trouvé ce rapprochement sur un site comparant les textes des religions et ceux de l'ésotérisme.

Il est bon de noter que le Dieu d’Israël possède un nom propre dès le premier verset de la Bible (si ce n’est pas un Dieu Personnel, après cela !) :

« Dans un commencement le d(D)ieu(x) hwhy (YHWH) fit les cieux et la terre. »

Ce tétragramme (tétra : quatre) apparaît 5780 fois dans la Bible hébraïque. drunken L’hébreu (tout comme l’arabe) ne s’écrivait qu’avec des consonnes, comme on le sait. On a donc rajouté des voyelles.

La racine commune du nom dieu, dans les langues indo-européennes, est « dei » : elle comporte l'idée de briller. Dieu est Lumière, dit saint Jean…

Dans Exode 3, 14-15, on peut lire :

"Je suis celui qui est." Et il dit : "Voici ce que tu diras aux Israélites : Je suis m'a envoyé vers vous."
Dieu dit encore à Moïse : "Tu parleras ainsi aux Israélites : Yahvé, le Dieu de vos pères, le Dieu d'Abraham, le Dieu d'Isaac et le Dieu de Jacob m'a envoyé vers vous. C'est mon nom pour toujours, c'est ainsi que l'on m'invoquera de génération en génération. "

Yahvèh, ici, se traduit au mieux par : « Je suis qui je suis », « Je serai qui je suis », « Je serai qui je deviendrai » tout à la fois !!
C’est le « Dieu qui est, qui était et qui vient » de nos prières !! Dieu est l’Existant, la Vie, et encore l’Immuable, mais aussi tout le possible de ce qui n’est pas commencé : un devenir.

N.B. Rolling Eyes Je n’ai pas bien compris pourquoi Dieu, selon les commentateurs de la Bible juive, ne retint pas la lettre tau ; est-ce parce que la vérité de la mort n’a pas le dernier mot ? Merci ! Et je te re-vouvoie si le tutoiement t’importune. ;)
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le signe du Tau   Dim 31 Aoû 2008, 09:42

le Catholiscisme qui ont une vue négative du plan divin (péché originel)

Et non, adamev. Le cahtolicisme n'a pas une vue négative.

La liturgie de Pâques dit bien : 'Bienheureuse faute d'Adam qui nous a valu un tel Rédempteur.

Par contre que l'homme en fasse un objet négatif : c'est évident.
La nature intrinsèque de l'homme refuse que ce péché originel, soit en fait, un péché universel. C'est ça le truc !
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le signe du Tau   Dim 31 Aoû 2008, 10:16

adamev a écrit:
Et comme c'est un "truc" c'est donc "artificieux".

La vue négative est que ce pseudo PO est une séparation qui implique chute, culpabilité.... La vue positive est que c'est un choix libre en vue de faire de l'homme ce que BXVI qualifie de "co-opérateur de Vérité".

Là est la différence et non le "truc".

Je suis entièrement d'accord avec toi. Mais cette chute est réparée par le Rédempteur, qui sollicite ce que dit notre bien aimé pape : de devenir 'co-opérateur de la Vérité'.

J'ajoute que la chute, je la reconnais pour moi-même, laissant à Dieu faire son oeuvre de Vérité en mon prochain.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le signe du Tau   Dim 31 Aoû 2008, 13:14

adamev. La 'chute' est spirituelle et non psychique.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le signe du Tau   Dim 31 Aoû 2008, 14:12

adamev a écrit:
Donc au sens chrétien... une invention vieille de 2000 ans. Et encore! Augustin qui défend le PO c'est en gros 300 ans plus tard.

Toujours pas crédible aux yeux de l'histoire humaine.

Ce n'est pas l'histoire humaine qui compte, c'est l'histoire de la foi.
Au contraire, saint Augustin ne 'défend pas le PO'. Il se questionne.
Et l'origine de son concept, c'est son incompréhension face à la mort d'un petit enfant.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le signe du Tau   Dim 31 Aoû 2008, 14:42

L'histoire des hommes, adamev, s'inscrit dans le temps, et l'histoire de Dieu s'inscrit simultanément dans le temps et hors le temps, puisque Dieu est l'origine du temps, l'origine du ciel et de la terre, et enfin l'origine de la création de l'homme et de la femme.

Donc que l'on pense en fonction du temps, c'est une bonne chose, que l'on pense en fonction du hors temps, (c'est-à-dire la foi), c'est une bonne chose aussi. Il n'y a pas opposition.
Revenir en haut Aller en bas
Jésus Christ est mon pote

avatar

Messages : 2644
Inscription : 14/06/2007

MessageSujet: Re: Le signe du Tau   Lun 08 Sep 2008, 21:16

Je trouve que vous faites bien compliqué.

Le Tau est la dernière lettre de l'alphabet hébreu.

Elle symbolise pour le christianisme la fin des temps
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Jésus Christ est mon pote

avatar

Messages : 2644
Inscription : 14/06/2007

MessageSujet: Re: Le signe du Tau   Mar 09 Sep 2008, 16:08

Le Tau est la même chose que l'Omega.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
-ysov-

avatar

Masculin Messages : 16421
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Le signe du Tau   Mer 16 Oct 2013, 01:35

Le taw et le tau dans la symbolique chrétienne est le signe depuis les messianistes.

De plus n'oubliez pas que dans la forme des lettres, le taw originel  est une croix.



Revenir en haut Aller en bas
 
Le signe du Tau
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» le signe de croix
» Quel est votre signe astrologique ?
» La vie consacrée, signe prophétique dans notre monde
» Test du signe et test de Wilcoxon signé
» La dyslexie est-elle le signe d’un retard intellectuel ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: