DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Un monde mauvais?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Benediction



Messages : 2
Inscription : 19/08/2008

MessageSujet: Un monde mauvais?   Mar 19 Aoû 2008, 15:45

Bien le bonjour.

J'ai depuis maintenant quelques années l'impression que Dieu nous a abandonné à notre triste sort ou que Lucifer a en quelque sorte pris le dessus.

En effet, lorsque je regarde le monde actuel je me dis que Dieu n'a que faire de nous car nous n'avons que faire de lui. La seule "religion" qui préside ce monde est celle de l'argent et du pouvoir. Et ce surtout dans les sociétés occidentales.

Aujourd'hui, des milliers voir des millions d'être humains sont tués pour que d'autres s'enrichissent et deviennent plus puissant. L'exemple le plus flagrant est pour moi la guerre en Irak qui est loin d'être une "guerre pour la paix et la liberté" (d'ailleur l'idée même de combattre et tuer pour une pseudo-paix me répugne) mais juste une guerre pour le pétrole et l'argent. Des milliers d'hommes de femmes et d'enfants qui n'ont rien demandés se trouvent mélés à un conflit qui les dépassent et doivent subir les horreurs de la guerre. A travers cela je ne peux que voire la marque du malin, qui corrompt les Hommes.

Autre exemple flagrant, le capitalisme. De l'argent, encore plus d'argent et toujours de l'argent, quel qu'en soit le prix. Combien d'innocents doivent ils en payer le prix fort? Les 3/4 de la planète.

Nous détruisons le monde qui nous a acceillis à cause de notre "soif de technologie et de pouvoir". Combien de temps cela durera-t-il? A ce rythme l'apocalypse nucléaire et technologique et proche. D'ailleur l'apocalypse ne serait-elle pas de la faute des Hommes? Peut être l'avons nous mal interpreté et qu'elle ne représente pas le jugement dernier mais l'autodéstruction de l'Homme. Peut être qu'à la fin de toutes chose Lucifer prendra le dessus. Peut être aussi que Lucifer n'est rien d'autre que le vrai visage de l'homme?

Il m'arrive également de penser que l'Homme est la plus grande erreur de Dieu. Je ne tiens pas du tout à blasphemer mais nous somme la seule espèce vivante connue à nous entretuer et à détruire ce qui nous entoure, en y tirant une certaine satisfaction.

Enfin, j'ai l'impression que Lucifer s'est bien plus manifesté que Dieu sur Terre. Pour moi des personnes comme Adolf Hitler, Torquemada ou même Albert Einstein ne sont rien de plus que des incarnation ou des possessions du malin. Pour Adolf Hitler je pense ne pas avoir à entrer dans les détails. Torquemada a fait tuer des milliers de personnes (dont une grande majorité de juifs). Or notre religion ne prône elle pas l'amour?
Il n'est pour moi qu'un suppôt de Lucifer comme d'ailleur presque tout les membres importants de l'inquisition. D'ailleur je considère tout les fanatiques religieux comme tels, quel que soit leur religion.
Quand à Albert Einstein, seule un adorateur de la déstruction pourrait ouvrir la voie vers l'énergie nucléaire en connaissant sont potentiel de déstruction.

Sommes nous vraiment digne de Dieu? Ne méritons nous pas de tous brûler en enfer?

Peut être que je ne vois que le mal et pas le bien dans le monde. Mais dans un tel monde y a-t-il encore une place pour le bien et les hommes bon?

J'ai reçemment découvert ce forum et je ne suis donc pas certains que la place de ce post est ici. Cependant, si vous pourriez me donner vos avis et votre point de vue sur ce point.

Merci et que Dieu vous bénisse.
Revenir en haut Aller en bas
Novalis
Modérateur


Masculin Messages : 686
Inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Un monde mauvais?   Mar 19 Aoû 2008, 15:48

Cher Bénédiction,

pardonnez-moi si, par rapport à l'ampleur de votre message, ma réponse vous paraît très courte: je dirais en deux mots que

cela fait plusieurs millénaires que l'homme se sent abandonné dans le monde, livré au sort d'un monde perdu et toujours plus en voie de perdition.

Dieu le sait. Il nous dit qu'en Lui se trouve notre secours, et non dans les évènements temporels du monde.
Revenir en haut Aller en bas
http://reflexion-contemporaine.over-blog.net/
Acri



Masculin Messages : 1571
Inscription : 31/12/2006

MessageSujet: Re: Un monde mauvais?   Mar 19 Aoû 2008, 15:55

Benediction a écrit:
Torquemada a fait tuer des milliers de personnes (dont une grande majorité de juifs).

Bonjour,

Ceci est une affirmation gratuite et mensongère.
Revenir en haut Aller en bas
Acri



Masculin Messages : 1571
Inscription : 31/12/2006

MessageSujet: Re: Un monde mauvais?   Mar 19 Aoû 2008, 15:56

La légende noire de l’Inquisition

Ecrit par Constance Cousin
10-05-2007

Un dominicain brandissant sa croix, un malheureux supplicié, des bûchers, des autodafé : de Bernard Gui au Nom de la Rose, l’Inquisition est une succession d’images toutes plus sombres les unes que les autres. Elles sont fausses pour la plupart…
Dès son origine, l’Eglise a été en butte aux hérésies. La chose est assez normale et même relativement saine : cela prouve tout simplement que les chrétiens des premiers siècles pensaient, réfléchissaient et tentaient de comprendre. Et comme chaque hérésie soulève un problème, pose une interrogation, elles ont permis à l’Eglise d’affiner ses dogmes. Mais ceux qui ne se soumettaient pas à ces dogmes ? Ils étaient tout simplement excommuniés ! Car si de tous temps l’Eglise a considéré de son devoir de combattre les hérésies, la majorité des Pères de l’Eglise condamnaient fermement le châtiment physique. Ce sont les autorités civiles, dès lors que le christianisme devint religion d’Etat sous l’ère constantinienne, qui allaient mettre en branle la répression. Assimilant un peu légèrement –et sans doute par intérêt- l’hérésie à un crime de lèse-majesté, les empereurs vont utiliser la confiscation des biens et parfois la mort contre les hérétiques. Ce sera notamment le cas des donatistes, au IVe siècle, qui posait la question de la validité des sacrements, c’est-à-dire de savoir si elle était liée ou non à celui qui les administrait.
Cette intrusion du pouvoir civile dans les affaires de l’Eglise n’était pas nouvelle d’ailleurs. Elle date de Constantin qui, si on veut bien s’en souvenir, avait initié et convoqué le concile de Nicée (325) où sera établi le fameux Credo de l’Eglise catholique.

La « croisade » contre les Albigeois
Une Eglise qui se serait bien passée de l’incursion des empereurs et des rois dans ses affaires, d’autant que, pour ces derniers, ce sera souvent l’occasion de s’approprier des biens. La ficelle est d’autant plus grosse lorsque que ce sont des souverains en révolte ouverte contre le pape qui la pratiquent. Ainsi, Henri II Plantagenêt ou Frédéric Ier Barberousse se poseront en « défenseurs de la Foi » et recourront sans état d’âme aux châtiments physiques contre des hérétiques. On le voit, les abus étaient multiples. Et la croisade contre les Albigeois (1209) va marquer un véritable tournant dans l’histoire de l’Inquisition.

L’hérésie cathare avait remporté un franc succès dans toute l’Occitanie et notamment dans le Languedoc. Et l’ampleur du phénomène avait de quoi inquiéter sérieusement l’Eglise. Mais le premier à réagir sera le roi de France, Philippe Auguste. Et une fois de plus, le problème religieux va servir d’excuse pour faire un véritable coup politique. Dire que le roi de France s’inquiétait grandement de l’hérésie cathare serait une ineptie. Par contre, ce qui lui posait sans aucun doute un très sérieux problème, c’était la richesse et l’indépendance des féodaux du Midi. Une indépendance que le catharisme cautionnait d’ailleurs en niant tout lien de féodalité, toute valeur aux serments. Or, la société féodale ne vivait que dans l’acceptation de ces liens. C’était remettre en cause le principe même de la société féodale ! Nombre de nobles occitans prêtaient d’ailleurs une oreille plus que favorable aux Cathares pour cette raison même. Ce sera donc l’excuse toute trouvée pour lancer cette fameuse « croisade ». Et avant de s’attaquer aux Parfaits cathares, c’est contre les cités occitanes que les Barons du Nord vont lancer leurs assauts, Simon de Montfort à leur tête. Les féodaux occitans seront soumis, le plus souvent éliminés et leur femmes, leurs fiefs et leurs titres passeront aux mains des hommes du Français. La croisade des Albigeois aura donc admirablement servi les desseins du roi de France en brisant, définitivement, la volonté d’indépendance des princes occitans.

Les tribunaux de l’Inquisition

L’instrumentalisation de la religion va, cette fois, faire réagir l’Eglise. Pour mettre un frein aux violences arbitraires des souverains, dans l’espoir de faire cesser leurs perpétuelles interventions dans les affaires de la Foi, l’Eglise décide donc de donner une organisation légale à la lutte contre les hérésies. Ce sera l’Inquisition, dont la procédure sera fixée en 1229, au concile de Toulouse. A l’inquisition épiscopale s’ajoutera désormais une inquisition légative, confiée au délégués du pape, des délégués très souvent désignés parmi les rang des ordres mendiants –dominicain et franciscain. En à peine dix ans, l’Inquisition sous sa nouvelle forme se répandra sur toute l’Europe, n’épargnant que l’Angleterre. Chaque région a alors son inquisiteur, chargé de débusquer les hérétiques et de la convaincre de réintégrer le giron de l’Eglise. Un « édit de grâce » leur donne cette possibilité. Passé ce délai, qui est de 15 à 30 jours, l’hérétique tombe sous le coup de la justice inquisitoriale… Si l’hérésie est avérée –c’est à un jury, plus ou moins étoffé d’en décidé- deux cas de figure se présentent alors. Les repentis s’exposent à des peines aussi « atroces » qu’un pèlerinage, le jeûne, assister aux offices –et pas même « jusqu’à ce que mort s’ensuive » ! Pour les obstinés, le jury peut les condamner à des peines aussi variables que la flagellation, un pèlerinage, servir en Terre sainte, voir ses biens confisqués ou la prison. Les cas de condamnation au bûcher, qui concerne avant tout les relaps –c’est-à-dire ceux qui ont réintégré l’Eglise pour replonger dans l’hérésie ensuite-, se compte sur les doigts d’une main -ou de deux… Du moins en ce qui concerne l’Inquisition médiévale, que l’on confond généralement avec l’Inquisition espagnole. Cette dernière, qui sévira essentiellement à la fin du XVe siècle (donc au seuil de la Renaissance), est spécifique et servira essentiellement à alimenter le trésor royal espagnol. Certes, on ne peut que déplorer le trop grand zèle de Thomas de Torquemada mais c’est un cas extrême, une page très circonstanciée de l’histoire et du monde chrétien.
Revenir en haut Aller en bas
Benediction



Messages : 2
Inscription : 19/08/2008

MessageSujet: Re: Un monde mauvais?   Mar 19 Aoû 2008, 16:13

Acri, j'ai l'impression que tu cherche à défendre ou à justifier l'inquisition. Pour ma part j'ai trouvé leur agissements tout simplement monstrueux. A la base leur cause était juste : essayer de rendre l'Homme meilleur en faisant passer le message de Dieu et en rependant les pêcheurs. Mais très vite cela à dégeneré surtout en Espagne. (bien que l'inquisition espagnole a surtout sévit vers la fin du moyen-age il me semble).

Cette organisation a surtout été composé de fanatiques religieux et je pense que le fanatisme est le côté pervertit de la religion d'où il emmane.
N'y vois tu vraiment pas la marque du malin qui a corrompue une cause juste?
(Cela n'est que mon point de vue).

Certes, on ne peut que déplorer le trop grand zèle de Thomas de Torquemada mais c’est un cas extrême, une page très circonstanciée de l’histoire et du monde chrétien.

Comme je le disais Torquemada était un monstre. Et je n'éxagère en rien en disant qu'il a fait tuer des milliers de personnes.
Revenir en haut Aller en bas
Acri



Masculin Messages : 1571
Inscription : 31/12/2006

MessageSujet: Re: Un monde mauvais?   Mar 19 Aoû 2008, 16:17

Les Chinois aussi sont des monstres, ils ont eux tués des millions de personnes.



En effet, ils ont inventé la poudre...
Revenir en haut Aller en bas
Acri



Masculin Messages : 1571
Inscription : 31/12/2006

MessageSujet: Re: Un monde mauvais?   Mar 19 Aoû 2008, 16:21

J'oubliais Dieu est mauvais : il a créé Lucifer.
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Un monde mauvais?   Mar 19 Aoû 2008, 18:01

Benediction a écrit:
A la base leur cause était juste : essayer de rendre l'Homme meilleur en faisant passer le message de Dieu et en rependant les pêcheurs. Mais très vite cela à dégeneré surtout en Espagne. (bien que l'inquisition espagnole a surtout sévit vers la fin du moyen-age il me semble).

Cette organisation a surtout été composé de fanatiques religieux et je pense que le fanatisme est le côté pervertit de la religion d'où il emmane.
N'y vois tu vraiment pas la marque du malin qui a corrompue une cause juste?
(Cela n'est que mon point de vue).

Cher Bénédiction,

Quand on entends le mot "inquisition" on pense de suite à "assassinats" ; ors l'inquisition c'est pas uniquement des assassinats. L'inquisition au départ, c'était "une enquête", c'est le sens du mot. L'inquisition c'était une enquête faite par des tribunaux ecclésiastique, sur les hérétiques. Les coupables d'hérésie étaient alors remis au pouvoir laïc qui leur appliquaient alors les peines en vigueurs. Il ne faut pas oublier qu'à cette époque du moyen-âge, ils avaient une drôle de manière de rendre la justice.

Il faut aussi dire qu'à l'époque, la foi était considéré comme le fondement de la société civile. L'hérétique était donc ressenti comme menaçant l'ordre sociale, c'est un réflexe analogue qui s'exerça à l'égard des juifs.

Je ne dis pas cela pour "justifier" ces actes odieux, mais pour rappeler qu'il ne faut pas oublier le contexte de l'époque qui explique cette manière cruelle de juger.

Cordialement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un monde mauvais?   Mar 19 Aoû 2008, 18:05

Bienvenu(e) parmi nous, cher-chère Bénédiction!! Very Happy I love you cheers

Si vous souhaitez vous présenter sur le fil prévu à cet effet... Merci. Very Happy

Acri a écrit:
J'oubliais Dieu est mauvais : il a créé Lucifer.

A quoi on pourrait répondre par cette parole terrible de sens : Il nous a voulu foncièrement libres ; et ce, dans une profonde volonté d'Amour!! sunny aussi paradoxal que cela puisse paraître...


Dernière édition par Fanny le Mar 19 Aoû 2008, 18:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12220
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Un monde mauvais?   Mar 19 Aoû 2008, 18:05

Bel exercice de révisionnisme inquisitorial devenue (l'inquisition) congrégation pour la doctrine de la foi (ou qq chose du genre)dont BXVI fut le patron.

Comme il faut tjrs "que la main de l'impératrice soit pure" nous dirons que cette prise en charge civile des hérésies arrangeait bien qui vous savez.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un monde mauvais?   Mar 19 Aoû 2008, 21:07

Oui, Bénediction, ça serait bien de vous présenter dans le fil 'Vie du Forum'.
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Un monde mauvais?   Mar 19 Aoû 2008, 23:16

Nicolianor a écrit:
Voici un texte qui j'ai écrit sur le monde et sa vraie nature.

Une fois de plus, notre pape factice profite d'un sujet qui a été ouvert pour se faire de la pub pour sa pseudo-théologie catholique.

Je ne vois pas ce que viens faire "le mépris du monde" avec l'inquisition.

Je demande au modérateur de ce forum de retirer du message de Nicolianor, cette pub qu'il fait encore pour sa pseudo théologie ; d'autant plus que c'est pas la première fois qu'il nous sert ce passage.

Cordialement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un monde mauvais?   Mar 19 Aoû 2008, 23:26

petero a écrit:
Nicolianor a écrit:
Voici un texte qui j'ai écrit sur le monde et sa vraie nature.

Une fois de plus, notre pape factice profite d'un sujet qui a été ouvert pour se faire de la pub pour sa pseudo-théologie catholique.

Je ne vois pas ce que viens faire "le mépris du monde" avec l'inquisition.

Je demande au modérateur de ce forum de retirer du message de Nicolianor, cette pub qu'il fait encore pour sa pseudo théologie ; d'autant plus que c'est pas la première fois qu'il nous sert ce passage.

Cordialement

Petero

Tant que Nico est sur le forum, il vient sur les fils discuter.
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Un monde mauvais?   Mar 19 Aoû 2008, 23:34

doris a écrit:
Tant que Nico est sur le forum, il vient sur les fils discuter.

Je suis désolé, mais profiter de ce fil ouvert sur l'inquisition pour nous ressortir de nouveau son texte sur le "mépris du monde", je n'appelle pas cela discuter sur le sujet proposé.

Puisqu'il que vous lui permettez de se faire de la pub, c'est moi qui me retire de ce forum.

Au revoir. Je ne reviendrai que lorsque si Nicolianor respecte la foi de ses interlocuteurs.

Cordialement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un monde mauvais?   Mar 19 Aoû 2008, 23:44

Petero. Les modérateurs font leur travail, et la décision, d'après ce que les modérateurs ont proposé, appartient à présent à Arnaud.

Novalis t'a proposé de ne plus répondre aux messages de Nico.
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6683
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Un monde mauvais?   Mer 20 Aoû 2008, 01:00

Nicolianor a écrit:
adamev a écrit:
Bel exercice de révisionnisme inquisitorial devenue (l'inquisition) congrégation pour la doctrine de la foi (ou qq chose du genre)dont BXVI fut le patron.

Comme il faut tjrs "que la main de l'impératrice soit pure" nous dirons que cette prise en charge civile des hérésies arrangeait bien qui vous savez.

C'était souvent la foule en délire qui réclamait la mort de la personne concernée, l'inquisiteur devait très souvent temporisé les ardeurs meurtrières de la foule, sans toujours réussir. Et pourtant, c'est l'inquisiteur qui a reçu tout le blâme de ces erreurs. Lors de l'inquisition, on constate que c'était le peuple qui était le plus barbare et non les religieux. L'inquisition était très souvent sous la défensive vis-à-vis le peuple qui réclamait le sang des innocents. S'il n'y avait pas eu l'inquisition, c'est le peuple qui aurait fait justice par lui-même et avec beaucoup plus de sévérité. Le peuple était plus souvent moins indulgent que les inquisiteurs, car ayant moins d'éducation. D'ailleurs, il y a eu plus d'injustice lorsque l'inquisition était dirigée par les autorités civiles que par les religieux.

Mais pour revenir au sujet de départ.

Voici un texte qui j'ai écrit sur le monde et sa vraie nature.

Le mépris du monde

Voici un verset que plusieurs citent hors contexte.

"En effet, Dieu a tellement aimé le monde, qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point mais ait la vie éternelle. " Jean 3,16

Lorsque nous lisons ce premier verset sans lire la suite, nous sommes portés à croire que Dieu aime encore le monde, mais ce n'est plus le cas, car "N'aimez point le monde, ni ce qui est dans le monde. Si quelqu'un aime le monde, l'amour du Père n'est pas en lui." 1 jean 2,15

Dieu n'aime plus le monde "Car Dieu n'a pas envoyé le Fils dans le monde pour juger le monde, mais pour que le monde soit sauvé par lui. Mais celui qui ne croit pas est déjà jugé, parce qu'il n'a pas cru au nom du Fils unique de Dieu. Or, voici quel est le jugement: c'est que la lumière est venue dans le monde, et que les hommes ont mieux aimé les ténèbres que la lumière, parce que leurs œuvres étaient mauvaises. "Jean 3,17-19

Lorsque nous lisons la suite du verset, nous constatons que le monde est déjà jugé et condamné, car l'humanité qui est le monde a mieux aimé les ténèbres que la lumière parce que les oeuvres du monde sont mauvaises. L'humanité est le monde que tous les saints ont méprisé. Aimer l'humanité, c'est aimer le monde et les Saints ont toujours enseigné le mépris du monde, soit de l'humanité. Lorsqu'on reçoit le baptême, on se donne en adoption à Dieu et on rejette le monde, soit l'humanité. L'humanité est étrangère à Dieu. L'humanité est, par nature, le monde du démon, car l'humanité entière est plongée dans le mal.

"Nous savons que nous sommes de Dieu et que le monde entier est plongé dans le mal." 1 Jean 5,19

"Je leur ai donné votre parole, et le monde les a haïs, parce qu'ils ne sont pas du monde, comme moi-même je ne suis pas du monde. Je ne vous demande pas de les ôter du monde, mais de les garder du mal. Ils ne sont pas du monde, comme moi-même je ne suis pas du monde. Sanctifiez-les dans la vérité. Comme vous m'avez envoyé dans le monde, je les ai aussi envoyés dans le monde. " Jean 17,14-18

Ceux que Dieu a choisis ne sont pas du monde et c'est pour cette raison que jésus affirme que son royaume n'est pas de ce monde. Les royaumes de la terre ont été donnés en héritage à Satan, c'est lui qui gouverne ce monde qu'il ne faut pas aimer. "Il y a beaucoup d'appelés, mais peu d'élus" Les élus sont les enfants du royaume de Dieu qui ont été séparé du monde, mais un certain nombre d'entre eux vivent encore au milieu du monde sans en faire partie. C'est cela la véritable Église, c'est le petit nombre de ceux qui servent Dieu. Les véritables enfants de Dieu, ne vivent que pour la prière et la pénitence. Ils sont dans la marge, bien souvent méprisé par le monde.

"Mais ce que le monde tient pour insensé, c'est ce que Dieu a choisi pour confondre les sages; et ce que le monde tient pour rien, c'est ce que Dieu a choisi pour confondre les forts; et Dieu a choisi ce qui dans le monde est sans considération et sans puissance, ce qui n'est rien, pour réduire au néant ce qui est," 1 Corinthiens 1,27-28

"Si le monde vous hait, sachez qu'il m'a haï le premier. Si vous étiez du monde, le monde aimerait ce qui lui appartiendrait en propre. Mais parce que vous n'êtes pas du monde, et que je vous ai choisis du milieu du monde, à cause de cela, le monde vous hait. Souvenez-vous de la parole que je vous ai dite; Le serviteur n'est pas plus grand que le maître. S'ils m'ont persécuté, ils vous persécuteront, vous aussi; s'ils ont gardé ma parole, ils garderont aussi la vôtre. " Jean 15, 18-20

Alors sur la terre, il y a deux peuples celui de Satan et celui de Dieu. Le problème actuel c'est que le petit troupeau de Dieu est dispersé au milieu du monde et le but de cette oeuvre ici est de les rassembler sous un seul pasteur, soit le vicaire de Jésus-Christ.

"C'est pour eux que je prie. Je ne prie pas pour le monde, mais pour ceux que vous m'avez donnés; parce qu'ils sont à vous." Jean 17,9

Alors, aimez-vous le monde de Satan?

Cependant, bien que le monde soit mauvais par nature, notre charité doit être universelle, car nous ne savons pas distinguer les méchants des bons sur la terre. Notre amour est universel, car on présume que tous ceux qui sont au milieu du monde ont reçu le baptême de désir et qu'ils sont tous des enfants de Dieu, prétendre qu'une personne en particulier n'a pas reçu de baptême serait de porter un jugement envers elle et Dieu nous interdit de porter un jugement sur une personne en particulier, car nous risquerions de manquer de charité envers un de ses enfants. Nous pouvons juger le monde, car il est déjà jugé et condamné par Dieu dans la bible comme étant mauvais, mais nous ne pouvons pas juger une personne en particulier, car nous savons pas si cette personne fait partie du monde ou du royaume qui est l'Église.

Mais lorsqu'on aime le monde ou l'humanité, on se retrouve à aimer que les serviteurs de Satan, car les enfants du royaume n'en font pas parti. On ne fait pas la charité au monde, mais à des individus. On ne peut pas faire la charité au démon et à ceux qui le servent, mais encore une fois où sont les serviteurs du diable, on n'a jamais l'assurance de le savoir avec certitude, alors on présume qu'ils sont tous bons. Seul Dieu peut le savoir, c'est lui seul qui juge avec justice l'état d'une âme.

Cependant, je peux vous dire qu'il y a des personnes sur la terre qui ont déjà fait leur choix entre le bien et le mal. Ces personnes qui ont fait le choix du mal bien que vivant sur la terre sont déjà damnées, leur place est déjà prête en enfer et c'est que par pure miséricorde qu'ils sont encore en vie et qu'ils peuvent jouir de la terre, car Dieu les utilise à leur insu pour parfaire ses enfants.

"Le père dont vous êtes issus, c'est le diable, et vous voulez accomplir les desseins de votre père. Il a été homicide dès le commencement, et n'est point demeuré dans la vérité, parce qu'il n'y a point de vérité en lui. Lorsqu'il profère le mensonge, il parle de son propre fonds, car il est menteur et père du mensonge." Jean 8,44

Ce n'est que lors du jugement dernier qu'il n'y aura plus de méchants sur la terre.

Pour conclure, méfiez-vous de ceux qui prêchent l'amour du monde et de l'humanité. L'humanisme n'a pas sa place dans le royaume de Dieu. Méfiez-vous de ceux qui disent que Dieu aime le monde et l'humanité, alors que la bible l'interdit.

L'humanité est étrangère à Dieu, le verbe a pris chair comme un emprunt afin de rentrer en communication avec nous. Cette même chair, cette même nature humaine qu'il a prise a été crucifiée. Elle est morte sur la croix et nous devons faire la même chose, la tuée pour toujours, je ne parle pas de suicide, mais de mortification. La nature humaine appartient à Satan, c'est notre prison, notre corps de mort comme disait Saint-Paul. Jésus était un innocent qui est allé nous rendre visite en prison, mais pour cela, il a pris l'habit du prisonnier qui est notre humanité.

Alors, lorsque Rome revendique la liberté religieuse sans discerner le vrai du faux et que plusieurs revendiquent la liberté de choisir entre le vrai ou le faux. Entre le bien ou le mal. Entre l'humanité ou Dieu. Entre la chair ou l'esprit. Entre le monde de Satan et le royaume de Dieu. C'est qu'ils sont tièdes devant Dieu et Dieu vomit les tièdes. Ce n'est pas la liberté qu'il faut revendiquer, mais l'obéissance à Dieu. La liberté ne réside que dans le choix entre le bien et le mal, la seule liberté qu'on peut revendiquer c'est la liberté de faire le bien et non celle de faire le mal.

"Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix; je ne la donne pas comme la donne le monde. Que votre cœur ne se trouble point et ne s'effraye point. "Jean 14,27

"Je ne m'entretiendrai plus guère avec vous, car le Prince de ce monde vient et il n'a rien en moi." Jean 14,30


Bonjour Nikolianor ,

merci de ton message qui est assez faux .

bien sûr qu'il ne nous est pas demandé d'aimer le monde comme une fin en soi, vu que La vie Est Esprit et que ce monde est poussière !

mais toi tu mélange l'amour du prochain en le mettant dans le monde , avec une attitude pareil on ne tarderais pas a trucider pas mal de monde (tiens le monde encore !) .

Moi je croyais que Jésus avait dit " Aimez vous les uns les autres comme Je vous Aime !" et aussi " si vous voulez être parfais comme Votre Père Est Parfait , pardonnez a tous ect ect car Lui IL fait briller Son Soleil sur les bons et les méchants sur les justes et les injuste " et encore " si vous ne pardonnez pas a tout les hommes Votre Père non plus ne vous pardonnera pas !"

donc comment tu fais pour pardonner a tous les hommes du monde sans les aimer ? comment tu peux laisser briller Le soleil de Dieu (en l'occurence Jésus) en ton coeur sur tous les hommes bons et méchants si tu les classes en catégories monde et pas monde ?

n'est ce pas Jésus qui nous dit ? " Vous êtes tous frères et n'avez qu'un seul Père !" dès lors quand j'aime une personne de par ma Vie Chrétienen = Vie de Jésus en Esprit en moi,je ne vois pas un homme dans le monde vu que pour moi-même je ne me vis plus ainsi, je vois Un Fils de Dieu qui s'ignore et qui combat sa propre vie Eternel et là cela m'attriste beaucoup , mais si je lui colle un refus de l'aimer je ne fais pas ce que Jésus a fait car Jean dit " Jésus est mort pour les croyant mais aussi pour tous les hommes ".

donc le monde si c'est la poussière ; ben oui c'est idiot d'aimer cela , même si c'est l'or et le prétendu pouvoir en ce monde !

mais quand Jésus est venu en ce monde Paul dit qu'Il nous a Aimé du temps où nous étions tous ses ennemis et en plus IL a donné Sa Vie pour nous tout de même !

j'ai plus qu'a aimer sans condition, a tendre les mains et puis si on la serre amicalement c'est bien , si on crache dedans c'est bien aussi et si on y met des clous ce sera aussi trés bien; la seule chose qui nous est demander c'et de ne pas faire le mal au Nom de Jésus ou de Dieu ou de l'Eglise.
Il y a eu des loupés ; oui certainement ; mais je crains fort ce que diront les futurs générations de nous même en tant que peuple chrétien et pas en regardant seulement le Vatican, car les biperies que font de smillions de Chrétiens , c'est pas sur ordre du Vatican, mais par notre seule molesse a chacun.
moi je ne me vit pas groupe chrétien , mes actes c'est mes actes .
Notre Père est Une Personne et je dois tout vivre ainsi avec et devant LUI et pas un groupe ou société, Jésus n'a jamais précher du social mais de l'engagement de conscience Spirituel (UN avec LUI) je ne me soucis ni du christianisme ni de l'Eglisisme (hic!) qui fait aussi les bêtises de son époque, si je fais réellement le bien qui est a faire chaque jour et si nous sommes un milliard a le faire, hé bien on dira que l'Eglise allait pas si mal dans le fond.

mais si sous prétexte de défendre le christianisme ou catholicisme je refuse les autres et n'aime pas les hommes , hé bien OUI l'Eglise va vachement mal a cause de moi, et quelle ai Benoît 16 ou Nicolianor a sa tête , cela ne change rien, si je ne fais pas le biens que Dieu Est en moi et envers moi ; adieu la foi adieu l'amour, adieu l'évangélisation !

certes il y a le péché de ceux qui ont les charges , mais cela ne m'empêche pas de faire le bien du Christ en moi ! donc l'Eglise c'est moi si je veux que Christ soit honoré hé bien j'ai juste a faire ce que je sais qui LUi rend Honneur !

si on pêche a Rome ou dans le presbytère de ma paroisse , rien ne m'empêche de faire ce que Jésus me montre . d'autant plus que je pêche aussi.

Paul dit "le monde est a jamais Crucifié pour moi et moi pour le monde " mais cette Crucifixion n'est pas une accusation mais une justification UN Amour inconditionnel .

le but n'est pas de sauver le monde sociologique mais de sauver l'Homme pour qu'il devienne Fils de Dieu, l'homme Est sauvé , mais il ne le sait pas ne le comprend pas .
on peut bien le comprendre dans le texte de celui qui a lancé ce fils ; il désire la vérité la vie le fâche, mais il ne sait pas Voir Jésus pour Lui-Seul , là l'Eglise que l'on est est devant l'evangélisation !
et il n'y a pas moyen de prendre l'homme et l'aimer que làoùon le trouve , là où Notre Père a trouvé bon de nous placer pour LE servir .

le monde est ennemis de Dieu , oui c'est certain, mais Dieu n'est pas ennemis du monde ; ça c'est encore plus certain !

J'aime les monde (les hommes du monde) parce que Jésus Est mort pour eux et pour moi le 1ER ! le plus perdu .

Jésus n'est pas une loi de plus ; IL EST l'Accomplissement de ce a quoi tendait La Loi, désormais c'est l'Amour ou rien !

alors commençons par nous Aimer les uns les autres , au prix que cela coûte !!

et l'Amour c'est comme l'inflation , chaque jour ça coûte plus cher d'Aimer vraiment ! :jesus: sunny :sts: Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Un monde mauvais?   Mer 20 Aoû 2008, 09:25

Benediction a écrit:
Sommes nous vraiment digne de Dieu? Ne méritons nous pas de tous brûler en enfer?

Chère ou cher Bénédiction,

Quelle fut la prière que Jésus adressa à Dieu son Père, pour ceux qui le martyrisait, qui l'assassinait ? "Père, ces hommes par ce qu'ils font, méritent l'enfer, qu'ils y aillent" ? Non, Jésus a dit : "Père, pardonne-leur".

On peut donc dire que le Christ les a jugé, non pas digne de l'enfer, mais digne du pardon de Dieu, et donc digne de Dieu. Pourquoi les a-t-il jugé "digne" du pardon du Père ? A cause de leur ignorance : "car ils ne savent pas ce qu'ils font".

Bénédiction a écrit:
Mais dans un tel monde y a-t-il encore une place pour le bien et les hommes bon ?

On pourrait poser cette autre question ? Dans un tel monde, y-a-t-il encore de la place pour le pardon de Dieu ?

Le monde, nous dit Jésus, c'est le "champ de Dieu" [matthieu 13, 3]

Dans ce chant, nous, en tant que disciples de Jésus, nous ne sommes que les serviteurs. Ce n'est pas à nous de juger qui est digne d'être arraché de ce champ de Dieu pour aller en enfer avec le diable. C'est à Dieu que cette décision appartient puisque le monde lui appartient (c'est son champ), puisque nous lui appartenons (nous sommes ses semences ou les grains qu'il a semé).

On ne peut pas dire que le monde est digne de l'enfer puisque Dieu a décidé de l'ensemencer avec du bon grain, ce jusqu'à la fin du monde, jusqu'au jour de la moisson. Le Christ ne nous demande pas d'aimer le monde, mais d'aimer ceux qu'il juge digne de son pardon, c'est à dire ceux qui sont, comme les pharisiens, inconscient du mal qu'ils font ; qui ne se rendent pas compte, tellement ils sont aveuglés par l'erreure, le mensonge, par le mal qu'ils font ; tout simplement parce qu'ils sont dans les ténèbres intérieures ; Satan les a placé dans les ténèbres intérieures.

Satan, à la différence des hommes qui sont sur la terre, connaît la Vérité ; il y a accès en pleine lumière. Nous, les hommes, nous y avons accès dans l'obscurité de la foi. Nous sommes incapables de voir la Vérité en face, en pleine lumière. Voilà pourquoi le Christ dit : "ils ne savent pas ce qu'ils font". Voilà pourquoi Jésus nous dit : "pardonnez 77 fois" (Matthieu 18, 20), ce qui veut dire "indéfiniment", "sans compter".

Viendra le jour où ils verront tout le mal qu'ils auront fait sans jamais demander le pardon de Dieu, sans jamais se repentir et se convertir. Ce jour là, leur sera offert une dernière fois le pardon de Dieu qu'ils accueilleront ou pas. Plus ils se seront installés dans le mal sur la terre et plus ils leur sera difficile d'accueillir ce pardon, tellement ils se seront attachés au mal, tellement ils aimeront faire le mal. C'est alors qu'il y ait de grande chance qu'ils trouveront insensé de faire le bien, qu'ils auront en horreur de faire le bien et qu'ils choisiront de continuer à faire le mal. Ce jour là, leur choix ne sera plus innocent puisqu'ils auront vu la Vérité en pleine lumière. Ce jour là leur choix sera définitif. Ce jour là leur sera fermé à jamais la porte du Paradis, la porte du Pardon de Dieu.

Ce jour là, Dieu les jugera digne du choix qu'ils auront fait, car ils l'auront fait dans la Lumière.

Tout cela pour vous dire que jusqu'au jugement dernier, les hommes qui sont dans le champ de Dieu, le monde, restent digne du paradis, même s'ils se rendent dignes de l'enfer. Dieu, jusqu'au dernier jour, le jour où ils choisiront en pleine Lumière, leur offre la possibilité d'accueillir son pardon, de se repentir, de se convertir.

Cordialement

Petero


Dernière édition par petero le Mer 20 Aoû 2008, 10:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un monde mauvais?   Mer 20 Aoû 2008, 10:33

Il vaut mieux quitter cette vie avec cent pardons que de quitter cette vie sans pardon.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un monde mauvais?   Mer 20 Aoû 2008, 10:42

1
Quand tu fermes la porte de ton coeur au pardon, tu oublies peut-être que de l'autre côté de cette porte, il y a plein de richesses qui t'attendent en dons. Alors qu'attends-tu pour ouvrir la porte de ton coeur pour puiser dans les trésors que Dieu dépose devant ta porte?

2
À bien y réfléchir, l'Enfant Prodigue a reçu deux fois sa part. Une fois en quittant la maison de Son Père et l'autre fois en y revenant. Sa première part était matérielle et sa deuxième part était spirituelle. C'est sa première part matérielle, qui lui était due, qui lui aurait fait perdre sa vie, mais heureusement qu'il y a eu un retour vers Son Père, pour accueillir Son Pardon inconditionnel afin d’y découvrir sa deuxième part d'héritage, dont la clef du Coeur était le pardon du Père.

3
C'est à coup de pardons que l'on accueille les Dons de Dieu, et que notre vie devient pardon par Don de Dieu.



Dernière édition par coeurtendre le Mer 20 Aoû 2008, 15:05, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un monde mauvais?   Mer 20 Aoû 2008, 10:49

flower flower flower flower flower flower flower flower flower flower flower flower flower flower flower flowerflower
1
Le pardon est une douce lumière qui nous permet de revenir à Dieu pour repartir avec Dieu.

2
Notre coeur est l'entrepôt de Dieu par où Dieu passe, pour y déposer la richesse de Ses Dons. Il n'y a qu'un seul chemin pour s'y rendre ,c'est le chemin du pardon.


3
Pardonner c'est aimer avec le coeur du Christ, sinon le vrai pardon n'existe pas.
Pour être encore plus vrai, je pourrais écrire que Pardonner c'est laisser Dieu être Dieu dans notre coeur humain, pour en faire Son oeuvre à Lui.L'Oeuvre de Dieu, c'est de faire du Divin avec de l'humain.
sunny


flower flower flower flower flower flower flower flower flower flower flower flower flower flower flower flower



Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
spidle33



Masculin Messages : 4540
Inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: Un monde mauvais?   Mer 20 Aoû 2008, 17:49

Je verrouille.

Merci à chacun de cesser la discussion avec Nicolianor.
Merci.
Revenir en haut Aller en bas
http://le-rdv-des-saints.over-blog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un monde mauvais?   Ven 22 Aoû 2008, 15:47

flower flower flower flower flower flower flower flower flower
-"Abandonné-Abandon-donné et don"
flower flower flower flower flower flower flower
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un monde mauvais?   Ven 22 Aoû 2008, 17:46

flower flower flower flower flower flower flower flower flower
-"Abandonné-Abandon-donné et don"
flower flower flower flower flower flower flower
Dans le mot abandonné vous avez trois autres mots très importants, bénédiction, et les voici. Le mot (Abandon) le mot (donné) et le mot (don).

Dieu ne nous abandonne pas, mais Il nous donne la liberté de nous abandonner à Lui en nous donnant à Lui, ou tout simplement de Lui tourner le dos et de l'abandonner, Lui. Je rencontre beaucoup de personnes qui croient que Dieu les a abandonnées, parce qu'elles, elles ont abandonné Dieu sans même s'en rendre compte.

Notre façon de voir Dieu sans Dieu est très différente de celle qui consiste à voir Dieu avec le regard de Dieu, sous le Regard de Dieu, en accueillant le Don de Dieu.

Actuellement je serais bien surpris que votre analyse sur le monde soit une analyse faite avec les lunettes de Dieu. Je veux dire à la lumière de la Parole de Dieu en déposant votre personne devant Dieu, pour que Son Regard devienne votre regard.

Ha bénédiction, si vous saviez le don de Dieu, oui, si vous saviez le don de Dieu, votre pseudo de bénédiction accueillerait les Bénédictions de Dieu qui pleuvent sur notre monde.

Une seule chose vous manque pour voir cette pluie de Bénédictions de Dieu sur notre monde déchristianisé : C'est d'abandonner votre regard sur le monde et de jeter votre regard dans le regard de Dieu, et vous verrez bien qu'il y a une sainte différence.

Ma prière sera pour vous durant cette semaine en espérant que Dieu vous donne le don de vous abandonner à Lui. Surtout de vivre dans l'abandon pour accueillir le Don de Dieu. Ce sera sûrement pour vous et celles et ceux qui vous entourent, une Bénédiction de Dieu.

Si je regardais, ou si j'avais regardé le monde comme vous le voyez dans la présentation de votre message, je serais déjà mort, mais le pardon a fait de moi l'enfant du miracle.

Aujourd'hui, je sais d'expérience personnelle, qu'il nous faut avoir un regard d'enfant pour plonger notre regard dans le regard de Dieu.
Si nous voulons conserver notre coeur d'enfant pour vivre pleinement sous le Regard de Dieu, il nous faut nous abandonner à Lui pour voir comme Lui.

N'oublions pas que voir rime avec vouloir, mais si je ne veux pas vivre en Sa présence, je vais rester avec mon petit regard humain en pensant tout voir, sans rien voir, ou tout comprendre sans rien comprendre.

Pour comprendre mieux, suivons le Christ, mais attention, suivre le Christ implique aussi de suivre Son exemple. Quel défi et quelle folie, et quelle belle aventure pleine de Bénédictions!

Mais il ne faut pas oublier que nous sommes libres de jeter notre regard dans le monde à la manière du monde sans Dieu, ou à la manière de Dieu, mais cette fois-ci sans être du monde tout en étant dans le monde avec Dieu.
flower :sts: flower
Revenir en haut Aller en bas
 
Un monde mauvais?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le gnostique, un étranger au monde
» Vision qu'a reçu St-Padré Pio au sujet des mauvais prêtres
» Un peu de pub: Ecofictions et fins du monde
» médecin : le plus mauvais CV du monde
» Satan contrôle le monde?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: