DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 miracles ambigus bis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: miracles ambigus bis   Dim 17 Aoû 2008, 14:06

Fanny a écrit:
Julienne a écrit :

« …mais UBP croit elle en la Vie Eternelle ? je me pose la question d'après ce que je lis. Peut-être une bête question, sais pas...... boooof... »

Fanny :

Une Belle Plante, sauriez-vous nous dire si vous vous considérez comme chrétien? Catholique? Ou??? Merci de nous éclairer.


Une Belle Plante, je répondrai plus précisément à propos de vos assertions sur les trois récentes guérisons Mariales, quand vous répondrez vous-même à nos interrogations ci-dessus ; car, à moins que je n'aie manqué le coche, vous ne vous êtes présenté nulle part? Shocked Merci! I love you



J'aimerais avoir une réponse précise sur votre foi ou croyance, cher Une Belle Plante!!?? Question
Revenir en haut Aller en bas
Une Belle Plante



Messages : 255
Inscription : 05/06/2008

MessageSujet: Re: miracles ambigus bis   Dim 17 Aoû 2008, 14:07

Tout ce que je veux, vraiment , Doris ?
C'est pas tout à fait ce que Dieu a répondu - d'évidence - à Jean-Pierre Bély, quand celui-ci, après à peine 6 ans de promo de son miracle, a attrappé un cancer. Il en a été foudroyé sans aide divine aucune.
Sa "tournée" de promotion n'a peut-être pas plu à son Dieu, qui sait ? A force de profiter de la situation, de se faire payer par les magazines ou les télévisions du monde, des voyages dans le monde entier, des USA jusqu'au Japon, de dormir aux frais de la Princesse dans des hôtels 5 étoiles, de se la jouer "star", à tel point qu'il est même passé dans "Sagas" sur TF1, de Stéphane Bern... peut-être que tout cela a fini par user la patience du "dieu des humbes" de l'Evangile...

Cancer foudroyant.
Triste fin pour un "miraculé".
Revenir en haut Aller en bas
Acri



Messages : 1571
Inscription : 31/12/2006

MessageSujet: Re: miracles ambigus bis   Dim 17 Aoû 2008, 14:08

Belle fin au contraire : il est très certainement au Paradis où il loue notre Dieu avec la multitude des sauvés.
Revenir en haut Aller en bas
Une Belle Plante



Messages : 255
Inscription : 05/06/2008

MessageSujet: Re: miracles ambigus bis   Dim 17 Aoû 2008, 14:10

Pourquoi, vous jugez votre prochain d'après sa "foi", Fanny ?
Ne jugez point pour n'être point jugée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: miracles ambigus bis   Dim 17 Aoû 2008, 14:11

doris a écrit:
Une Belle Plante a écrit:
Magnifique lapsus, Doris !
" Le fil est tout simplement les miracles. Tu dis qu'ils sont ambiguës... nous répondons par les nôtres."
Donc tu considères que Bély, Santaniello et Cirolli ne sont pas "vos" miracles" ? Intéressant ! Donc dès qu'ils posent problème, et que les gens se rendent compte que c'est bidonné, ils ne sont plus "vos" miracles... Ils deviennent les "nôtres" !

Plié de rire !

Oh écoute mon UBP. Aujourd'hui c'est dimanche. Mon infinité bonté t'accorde tout ce que tu veux.

Ce que tu dis est vrai. Tu nous parles d'ambiguïtés des miracles, nous répondons par les nôtres ! Ah les lapsus. Merci UBP;

Quand tu as le temps tu remontes dans les messages, et je dis que les miracles sont des miracles où ne le sont pas. Donc, pas d'ambiguïté.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: miracles ambigus bis   Dim 17 Aoû 2008, 14:13

Une Belle Plante a écrit:
Lisez mon message ci-dessus.
Vous comptez répondre un jour ? Ceci est un fil sur les "miracles ambigus", pas sur vos états d'âme.

C'est à moi que vous parlez ? mes états d'âme ? cela prouve que je suis un être humain à part entière, qui se pose des questions, rit, vit, souffre, pleure et danse... avoir des états d'âmes comme vous dites c'est ETRE VIVANT ! et quand je vois comment vous attaquez l'Eglise et vous tournez vers des choses occultes (pour info : c'est interdit par l'Eglise), cela me fait souffrir oui pour vous, je crains pour votre salut !

Qu'y a t'il à répondre pour un catholique au sujet des miracles ?
Un catholique aime l'Eglise et le Magistère de l'Eglise, il reconnaît l'autorité de Rome. Si l'Eglise a reconnu les miracles de Lourdes pour moi c'est la Vérité, l'Eglise est mon phare... ceci n'engage que moi.

Chaque dimanche je dis au Credo : Je Crois en l'Eglise Catholique...

Et ce ne sont pas des paroles en l'air... je crois en l'Eglise, j'ai Confiance en l'Eglise, J'aime l'Eglise, j'aime le Pape Benoit XVI !

Le catholique ne se fait pas une religion à la carte selon ce qui lui convient ou pas ! non car l'Obeissance à l'Eglise c'est encore un acte d'Amour en l'Eglise.


Quelle joie de pouvoir dire du tréfonds de mon âme : j'aime ma mère, la Sainte Eglise (St Josémaria Escriva - Chemin)

Ce cri - serviam ! - exprime la volonté de "servir" très fidèlement l'Eglise de Dieu, au prix mêmes de tes biens, de ton honneur et de ta vie.

(St Josémaria - Chemin)

Si tu n'as pas une extrême vénération pour l'état sacerdotal et religieux, il n'est pas vrai que tu aimes l'Eglise de Dieu (St Josémaria - Chemin)

La Messe est longue, me dis-tu et moi j'ajoute : parce que ton amour est court (St Josémaria - Chemin)


Ces paroles de St Josémaria , je les ai faites miennes parce que je m'y reconnais et ce ne sont pas des états d'âme.

J'aime l'Eglise et j'ai Confiance en son jugement ! ceci est de moi !
J'ai Confiance en ce qu'Elle nous propose à croire car l'Eglise a reçu l'Esprit-Saint et l'Esprit de discernement Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: miracles ambigus bis   Dim 17 Aoû 2008, 14:17

"Les premiers signes de la maladie se manifestent en 1972, quand il exerce encore sa profession d'infirmier. Une fatigue, des fourmillements dans les doigts et les pieds. Le diagnostic ne viendra qu'en 1984 : sclérose en plaques. Un matin de cette année-là, le malade se réveille avec le côté droit entièrement paralysé. "Les trois années qui ont suivi ont été les plus terribles, se rappelle-t-il. C'est une maladie démoralisante, qui progresse par poussées. On croit ressentir un mieux, et puis, soudain, l'état s'aggrave. A la fin, j'avais les poignets déformés, je ne pouvais plus remuer les mains." Quand Jean-Pierre Bély part en pèlerinage à Lourdes, le 5 octobre 1987, il est grabataire et vient d'être reconnu invalide à 100 % à titre définitif, avec tierce personne.
Pour la centième, pour la millième fois peut-être, il raconte sa guérison. Le 9 octobre 1987. C'est la fin de son séjour à Lourdes. Son état n'a fait qu'empirer. Lui ne s'en aperçoit pas, mais les amis qui l'accompagnent ont peur qu'il ne passe pas le voyage. Il faut ici lui laisser la parole.
"J'étais sur l'esplanade devant la basilique, allongé sur un brancard. C'était la cérémonie de l'onction des malades. L'ambiance était extraordinaire. J'avais l'impression de vivre un moment intense. Après avoir reçu l'onction, j'ai ressenti une paix, une joie, une sérénité extraordinaires. Comme si tout ce qui était mauvais dans ma vie m'était enlevé. Mon stress, mon anxiété, mes scrupules. J'étais euphorique, coupé du monde. J'avais l'impression de flotter. J'étais ailleurs. Mon corps ne comptait pas. Je peux dire que j'ai vécu la guérison du cœur avant celle du corps. Cette paix, cette sérénité ne m'ont pas quitté depuis. Et, tous les jours, j'ai l'impression de revivre ce moment.
"Les brancardiers m'ont ramené dans ma chambre. Quand on m'a déposé sur le lit, j'ai repris contact avec mon corps. Je ne sais pas combien de temps tout cela a duré. Je n'avais pas la notion du temps. J'ai senti un froid. Non pas un froid extérieur, mais l'impression de glisser dans un gouffre froid. Je me sentais partir. Ce n'était pas une sensation agréable. J'allais peut-être basculer de l'autre côté. Et puis, tout à coup, j'ai ressenti une chaleur dans les orteils. Comme une lueur dans le lointain, qui grandit, réchauffe et redonne vie. La chaleur est montée progressivement dans mes pieds, mes jambes, mes muscles, tout mon corps. Au fur et à mesure qu'elle montait, c'est comme si la vie revenait. J'ai eu l'impression d'être tiré par la peau du dos, retiré de ce gouffre froid. Tout cela a dû être très rapide, mais je n'avais pas la notion du temps. A un moment, je me suis senti comme soulevé, et je me suis retrouvé assis sur le bord du lit, me demandant ce que je faisais là.
"Le soir, on m'a conduit sur mon brancard à la cérémonie de clôture du pèlerinage. Là, j'ai été pris d'une envie irrépressible de me lever et de marcher. Mais, en voyant autour de moi tous les autres malades grabataires, j'ai eu peur de les choquer. A partir de cet instant, j'ai décidé de rester discret. Dans la nuit qui a suivi, j'ai été poussé à me lever. Je sentais dans tout mon être des paroles très fortes qui me disaient : "Allez, lève-toi, marche." Comme une voix intérieure qui s'exprimait avec beaucoup de délicatesse. En voyant que je me retournais dans mon lit, la veilleuse de nuit m'a demandé ce que j'avais. Je lui ai dit que je voulais me lever pour aller aux toilettes. Et j'ai marché pour la première fois. Elle me tenait simplement le bras. J'ai fait mes premiers pas dans la nuit, comme un bébé qui apprend à marcher. C'est l'effet que ça m'a fait."


"Eh bien! pour que vous sachiez que le Fils de l'homme a le pouvoir sur la terre de remettre les péchés, lève-toi, dit-il alors au paralytique, prends ton lit et va-t-en chez toi."
Et se levant, il s'en alla chez lui." :sts: I love you cheers
Mt 9, 6-7



"Je n'ai pas voulu aller au bureau médical de Lourdes. J'ai minimisé volontairement les choses. A la gare d'Angoulême, j'ai attendu ma femme dans le fauteuil roulant. Dans la voiture qui me ramenait à la maison, je lui ai expliqué que mon état s'était amélioré. C'est quand elle m'a vu monter les marches de l'escalier qu'elle a compris..."
Jean-Pierre Bély ne doute pas du miracle. Il affirme tranquillement : "C'est Jésus qui m'a guéri, et c'est Marie qui a demandé à Jésus de me guérir. Je n'ai pas souhaité particulièrement la guérison. En passant devant la grotte, j'ai dit à Dieu : "Tu me connais, tu sauras me donner le meilleur"." Pour M. Bély, c'est aussi simple que ça. Et si, par hasard, il sent poindre le doute chez son interlocuteur, il reprend à son compte les paroles de sainte Bernadette à propos des apparitions : "Je suis chargé de vous le dire, pas de vous le faire croire." Puis, si l'interlocuteur insiste : "Vous pouvez penser ce que vous voulez, allez voir les médecins."



"Il évoque avec humour les bouleversements qu'il a provoqués. C'est d'abord son médecin traitant, qui manque de se trouver mal quand il le voit assis dans sa salle d'attente." What a Face

En effet, "le docteur Patrick Fontanaud, médecin traitant du malade et agnostique en matière religieuse, ne s'explique pas la guérison. L'imagerie par résonance magnétique (IRM) ne montre plus que quelques lésions minimes et non significatives dans le cerveau, comme des cicatrices."


http://pagesperso-orange.fr/casar/Bely.htm


Dernière édition par Fanny le Dim 17 Aoû 2008, 14:27, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: miracles ambigus bis   Dim 17 Aoû 2008, 14:24

Une Belle Plante a écrit:
Pourquoi, vous jugez votre prochain d'après sa "foi", Fanny ?
Ne jugez point pour n'être point jugée.

Vous avez l'art de l'interprétation, cher Belle Plante, mais pas toujours la meilleure... S'il s'agissait de musique, vous feriez quelques fausses notes... Mr. Green

Je ne juge personne en vous demandant de témoigner de votre foi sur un forum catholique, que je sache!! C'est la moindre des choses. Et se présenter est une question de politesse, tout comme la preuve que l'on n'a rien à cacher.
Ma question vous embarrasse-t-elle donc tant que cela? Rolling Eyes


Dernière édition par Fanny le Dim 17 Aoû 2008, 21:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: miracles ambigus bis   Dim 17 Aoû 2008, 15:01

Une Belle Plante a écrit:
Je n'ai pas eu trop l'occasion d'avoir "la parole" ...
Revenir en haut Aller en bas
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: miracles ambigus bis   Dim 17 Aoû 2008, 18:15

Tu as une logique un peu déficiente (enfantine) belle plante... Le fait que de faux miracles puissent exister et le fait que de fausses NDE puissent exister ne nie rien le fait que de vrais miracles ainsi que de vraies NDE puissent exister... Cette logique n'est pas scientifique, c'est d'avantage de l'acharnement ou du dénigrement... Par contre l'église a la sagesse d'exercer un discernement... Faut grandir mon grand...

Et j'attends toujours ton nouveau sujet scientifique... Un si bel esprit doit s'occuper à autre chose qu'au dénigrement (se serait plus sage (mature) et plus utile)...
Revenir en haut Aller en bas
Une Belle Plante



Messages : 255
Inscription : 05/06/2008

MessageSujet: Re: miracles ambigus bis   Dim 17 Aoû 2008, 18:53

Tourterelle, je ne parlais ni de faux miracles, ni de fausses NDE, je parlais des 3 "vrais" miracles reconnus par l'Eglise ces 30 dernières années, et qui sont en fait de vrais faux miracles, car ce sont de fausses vraies maladies : l'une est hystérique (Jean-Pierre Bély), l'autre est un cancer guérissable et surtout chez les adolescents comme Délizia, et le 3ème n'était même pas un miracle pour le bureau médical depuis 1952... jusqu'à ce qu'il serve aux intérêts du Vatican à la mort de Bély - pour combler le vide.

D'autre part, je parlais des vraies NDE recensées par Michael Sabom (voir Les NDE d'avant JC), qui liste 28 cas sur 71 qui ont vu des personnes dans la lumière, dont 4 cas étaient des vivants, et 13 cas des inconnus (donc impossible de savoir si c'était des morts), pour finalement ne "rencontrer" que 11 cas de personnes reconnues et réellement décédées.
Sabom a été le seul - Moody et Ring ne l'ont pas fait - à détailler les rencontres faîtes dans cette lumière, et le résultat démontre que l'on peut aussi bien croire que ces NDE sont réelles (les 11 cas de décédés) ou bien qu'elles sont des hallucinations élaborées (les 13 cas d'inconnus et les 4 cas de vivants).
Donc il n'y a pas, comme vous dîtes, des fausses NDE et des vraies NDE, elles sont toutes pareilles, sauf qu'elles permettent soit d'y croire, soit de ne pas y croire. Et vous ne pouvez pas critiquer ma position. Par contre, je peux critiquer la vôtre, car voir des vivants au milieu des morts, ça fait quand même un peu désordre...
Revenir en haut Aller en bas
Une Belle Plante



Messages : 255
Inscription : 05/06/2008

MessageSujet: Re: miracles ambigus bis   Dim 17 Aoû 2008, 19:05

Fanny, il y aun détail dans le miracle de Jean-Pierre Bély, que vous ignorez : le mari de la soeur de la femme de Jean-Pierre Bély, n'est autre que l'ex-directeur adjoint de l'hôpital d'Angoulème, et ce à l'époque de Bély, et il a joué un rôle non négligeable dans l'établissement du dossier médical de Bély donné au bureau médical de Lourdes, ce qui jette un sérieux doute sur son authenticité.
Dans une affaire judiciaire, si le médecin légiste tirant d'affaire l'accusé, est de sa famille - surtout aussi proche - l'expertise est aussitôt rejettée, pour suspicion légitime.
Dans le cas de Jean-Pierre Bély, le bureau médical de Lourdes l'a acceptée. Sans dire un mot. Et en étant pourtant au courant de l'implication de la famille de Bély dans le dossier médical démontrant le soi-disant "miracle"...
Scoop ?
Oui et non.
Si vous vous renseignez auprès de la famille de Bély - par des connaissances - ils vous le diront eux-mêmes, dans leur village de La Couronne, près d'Angoulème. Mais la presse ne l'a jamais appris...

De plus, Bély a été séminariste quand il avait 18 ans, et a donc fait partie de l'Eglise. Puis ses parents l'ont fait abandonner. Et vous savez avec qui il faisait ses études de séminariste ? Avec le même sous-directeur de l'hôpital d'Angoulème, devenu plus tard le mari de la soeur de sa femme.

Comment voulez-vous que je crois à un soi-disant "miracle" aussi bidouillé que celui-là ?
Je vous rappelle que Dieu l'a laissé tombé lorsqu'il a eu son cancer... Si Bély avait été son "protégé", il l'aurait aidé...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: miracles ambigus bis   Dim 17 Aoû 2008, 19:27

Moi, ça ne m'inspire rien, UBP. Si c'est magouille, c'est magouille, si c'est pas magouille, c'est pas magouille.
Revenir en haut Aller en bas
Une Belle Plante



Messages : 255
Inscription : 05/06/2008

MessageSujet: Re: miracles ambigus bis   Dim 17 Aoû 2008, 19:33

Oui, Dorsi, mais si c'est magouille, vu que le bureau médical de Lourdes est passé volontairement à côté de l'info sur l'implication de la famille de Bély - et il leur était impossible de l'ignorer, car le sous-directeur de l'hôpital d'Angoulème était signataire du dossier, et en même temps accompagnait Bély en famille - c'est que ce même bureau médical a très bien pu faire la même chose dans les autres cas de "miracles".
Un fois que le doute s'est installé, on ne le déloge plus.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: miracles ambigus bis   Dim 17 Aoû 2008, 19:34

Une Belle Plante a écrit:
Bien sûr que je suis catholique, avec mes 2 communions, ma retraite et ma confirmation.
Vous répondez maintenant ? Car à chaque fois que je vous donne une preuve de magouille ecclesisiastique, vous tentez tout pour contourner la question...
Alors, elle vous inspire quoi, cette magouille autour du "miracle" de Bély ?

UBP ! merci pour la réponse sunny

Que vous répondre ? au point de vue reconnaissance de miracle ou de discernement l'Eglise ne se trompe pas, il y a 64 ou 66 miracles reconnus depuis l'année 1858 où Marie apparut à Bernadette. C'est pour vous dire que l'Eglise est vraiment sévère et passe tout au peigne fin !!! l'Eglise ne peut se permettre une seule erreur !

Cependant je vous concéderai ceci et cela n'engage que moi :

les apparitions et les révélations privées ne sont par "Article de Foi", aucun catholique n'est obligé d'y croire et je suis sûre de ce que j'affirme...

Vous n'êtes pas obligé de croire même à Lourdes , quoique je pense que pour Lourdes il est téméraire pour un catholique de la nier mais malgré tout aucune obligation. Vous êtes libre.

La Révélation et la Venue de Jésus Notre Sauveur sont amplement suffisantes.. parce que si on se bagarre toujours sur ces points, je me demande alors comment on arrivera à l'Unité et je suis pour le dialogue inter-religieux.

Le reste sont des grâces supplémentaires qu'en raison de notre Foi si faible Dieu nous concède et Il appelle Sa Maman à notre secours et Elle intercède pour nous ...

UBP je suis certaine que vous avez d'autres sujets intéressants à proposer à notre discussion !

Bien fraternellement,

sunny
Revenir en haut Aller en bas
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: miracles ambigus bis   Dim 17 Aoû 2008, 19:47

Citation :
Tourterelle, je ne parlais ni de faux miracles, ni de fausses NDE, je parlais des 3 "vrais" miracles reconnus par l'Eglise ces 30 dernières années, et qui sont en fait de vrais faux miracles, car ce sont de fausses vraies maladies : l'une est hystérique (Jean-Pierre Bély), l'autre est un cancer guérissable et surtout chez les adolescents comme Délizia, et le 3ème n'était même pas un miracle pour le bureau médical depuis 1952... jusqu'à ce qu'il serve aux intérêts du Vatican à la mort de Bély - pour combler le vide.

Si je m'en tient à ta logique, tu ne peux pas t'appuyer sur ces "vraie faux miracles" (selon toi) pour finir par en conclure que les vraie miracles n'existent pas et ni même qu'ils puissent exister (évidement)... Mais l'aspect qu'ils puissent exister ne n'intéresse pas vraiment (se n'est pas le but de ton sujet évidement)... Un scientifique acceptera de vérifier ou d'analyser tout les aspects (se que tu ne veux pas faire)... Par contre l'église lorsqu'elle discerne, discerne tout les aspects...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: miracles ambigus bis   Dim 17 Aoû 2008, 20:02

Tourterelle a écrit:
Citation :
Tourterelle, je ne parlais ni de faux miracles, ni de fausses NDE, je parlais des 3 "vrais" miracles reconnus par l'Eglise ces 30 dernières années, et qui sont en fait de vrais faux miracles, car ce sont de fausses vraies maladies : l'une est hystérique (Jean-Pierre Bély), l'autre est un cancer guérissable et surtout chez les adolescents comme Délizia, et le 3ème n'était même pas un miracle pour le bureau médical depuis 1952... jusqu'à ce qu'il serve aux intérêts du Vatican à la mort de Bély - pour combler le vide.

Si je m'en tient à ta logique, tu ne peux pas t'appuyer sur ces "vraie faux miracles" (selon toi) pour finir par en conclure que les vraie miracles n'existent pas et ni même qu'ils puissent exister (évidement)... Mais l'aspect qu'ils puissent exister ne n'intéresse pas vraiment (se n'est pas le but de ton sujet évidement)... Un scientifique acceptera de vérifier ou d'analyser tout les aspects (se que tu ne veux pas faire)... Par contre l'église lorsqu'elle discerne, discerne tout les aspects...

Tourterelle , j'apprécie ton intervention.

Pourtant UBP n'est pas obligé d'y croire même en tant que catholique, il a sa liberté de conscience.

Juste ce que lui reproche c'est son acharnement contre l'Eglise alors que UBP vient de répondre qu'il est catholique et je crois à sa réponse.

En considérant ce point =

On n'est pas obligé de croire même catholique aux apparitions de Lourdes et d'ailleurs donc en corollaire pas aux miracles la question me semble résolue, UBP n'y croit pas et c'est sa liberté de conscience.

Alors d'un autre côté :

Nous n'avons rien à prouver on ne force pas les consciences.


Ce que je demande à UBP en tant que simple membre de ce forum c'est de nous proposer une autre discussion en toute fraternité, de ne plus attaquer l'Eglise dont il fait partie.

Pour moi qui crois aux apparitions de Lourdes bien sûr que je crois aux miracles et au discernement de l'Eglise en ce domaine,

J'espère Tourterelle que mon intervention ne te blesse pas. Si c'est le cas pardonne moi.

Mais on ne force pas les consciences et puisque il n'y a aucune obligagion si UBP croit en Jésus en la Résurrection , pratique peut-être je ne sais pas !

Alors UBP n'est pas en tort sauf de son côté de vouloir nous convaincre ce n'est pas vrai !

Mais peut-être UBP ne savait pas que on n'est pas obligé de croire aux "révélations privées" c-à-d celles après la REVELATION !
Revenir en haut Aller en bas
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: miracles ambigus bis   Dim 17 Aoû 2008, 20:31

Je ne sais pas, mais le fait de dire qu'on a été baptisé catholique ne veux pas nessairement dire qu'on a la foi en Dieu... Je connais beaucoup de personnes baptisées catholique et pourtant athée... C'est une possibilité...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: miracles ambigus bis   Dim 17 Aoû 2008, 20:37

Tourterelle a écrit:
Je ne sais pas, mais le fait de dire qu'on a été baptisé catholique ne veux pas nessairement dire qu'on a la foi en Dieu... Je connais beaucoup de personnes baptisées catholique et pourtant athée... C'est une possibilité...

Je ne sais pas non plus...

Mais un athée il me semble ne se pose pas tant de questions au point de venir sur un forum, pour lui la question est résolue ... Dieu n'existe pas.... si on prend la peine d'une telle discussion il y a deux solutions =
- on veut "ennuyer son monde"
- on cherche des réponses, on pose des questions parce qu'on doute, qu'on cherche Dieu et que l'on souhaite le trouver.

Et dans le cas de UBP, il me semble que c'est le deuxième point !

Attention ! je ne suis sûre de rien ! mais de rien du tout.....sauf que Dieu existe pour notre Joie Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: miracles ambigus bis   Dim 17 Aoû 2008, 21:59

Une Belle Plante a écrit:
Tourterelle, je ne parlais ni de faux miracles, ni de fausses NDE, je parlais des 3 "vrais" miracles reconnus par l'Eglise ces 30 dernières années, et qui sont en fait de vrais faux miracles, car ce sont de fausses vraies maladies : l'une est hystérique (Jean-Pierre Bély), l'autre est un cancer guérissable et surtout chez les adolescents comme Délizia, et le 3ème n'était même pas un miracle pour le bureau médical depuis 1952... jusqu'à ce qu'il serve aux intérêts du Vatican à la mort de Bély - pour combler le vide.

D'autre part, je parlais des vraies NDE recensées par Michael Sabom (voir Les NDE d'avant JC), qui liste 28 cas sur 71 qui ont vu des personnes dans la lumière, dont 4 cas étaient des vivants, et 13 cas des inconnus (donc impossible de savoir si c'était des morts), pour finalement ne "rencontrer" que 11 cas de personnes reconnues et réellement décédées.
Sabom a été le seul - Moody et Ring ne l'ont pas fait - à détailler les rencontres faîtes dans cette lumière, et le résultat démontre que l'on peut aussi bien croire que ces NDE sont réelles (les 11 cas de décédés) ou bien qu'elles sont des hallucinations élaborées (les 13 cas d'inconnus et les 4 cas de vivants).
Donc il n'y a pas, comme vous dîtes, des fausses NDE et des vraies NDE, elles sont toutes pareilles, sauf qu'elles permettent soit d'y croire, soit de ne pas y croire. Et vous ne pouvez pas critiquer ma position. Par contre, je peux critiquer la vôtre, car voir des vivants au milieu des morts, ça fait quand même un peu désordre...


Notez que Jean-Pierre Bély dont j'ai copié-collé le témoignage, a dit lui-même ressentir en son corps et son esprit, le miracle s'accomplir : relisez-le!!

Il n'y a que le malade pour dire si sa guérison est d'ordre surnaturel - il est le premier concerné puisque le mieux placé!! De même que, lorsque vous allez voir un médecin, cher Belle Plante, vous êtes celui qui connaît le mieux les symptômes de son mal et qui peut les décrire ; qu'en pensez-vous??
Relisez aussi l'article très édifiant de l'évêque de Lourdes, à ce sujet. Je vous en saurai gré. Very Happy Arrow


http://www.lourdes-france.org/index.php?goto_centre=ru&contexte=fr&id=354&id_rubrique=354


Concernant Anna Santaniello, il est spécifié qu'elle souffrait de "décompensation cardiaque par maladie mitrale, à la suite d’un rhumatisme articulaire aigu."
Et ce n'est pas une maladie grave? scratch
Revenir en haut Aller en bas
Acri



Masculin Messages : 1571
Inscription : 31/12/2006

MessageSujet: Re: miracles ambigus bis   Dim 17 Aoû 2008, 22:06

Des marmottes et des cathes, on en trouve sur ce forum : http://forum.doctissimo.fr/grossesse-bebe/amniocentese/demain-coucou-marmotte-sujet_425_1.htm, pas seulement sur celui qui vous a viré Julienne.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: miracles ambigus bis   Dim 17 Aoû 2008, 22:21

Une Belle Plante a écrit:
Fanny, il y aun détail dans le miracle de Jean-Pierre Bély, que vous ignorez : le mari de la soeur de la femme de Jean-Pierre Bély, n'est autre que l'ex-directeur adjoint de l'hôpital d'Angoulème, et ce à l'époque de Bély, et il a joué un rôle non négligeable dans l'établissement du dossier médical de Bély donné au bureau médical de Lourdes, ce qui jette un sérieux doute sur son authenticité.
Dans une affaire judiciaire, si le médecin légiste tirant d'affaire l'accusé, est de sa famille - surtout aussi proche - l'expertise est aussitôt rejettée, pour suspicion légitime.
Dans le cas de Jean-Pierre Bély, le bureau médical de Lourdes l'a acceptée. Sans dire un mot. Et en étant pourtant au courant de l'implication de la famille de Bély dans le dossier médical démontrant le soi-disant "miracle"...
Scoop ?
Oui et non.
Si vous vous renseignez auprès de la famille de Bély - par des connaissances - ils vous le diront eux-mêmes, dans leur village de La Couronne, près d'Angoulème. Mais la presse ne l'a jamais appris...

De plus, Bély a été séminariste quand il avait 18 ans, et a donc fait partie de l'Eglise. Puis ses parents l'ont fait abandonner. Et vous savez avec qui il faisait ses études de séminariste ? Avec le même sous-directeur de l'hôpital d'Angoulème, devenu plus tard le mari de la soeur de sa femme.

Comment voulez-vous que je crois à un soi-disant "miracle" aussi bidouillé que celui-là ?
Je vous rappelle que Dieu l'a laissé tombé lorsqu'il a eu son cancer... Si Bély avait été son "protégé", il l'aurait aidé...


Comme l'ont dit certains avec raison, chacun croit ce qu'il veut à propos des guérisons spontanées à Lourdes (et ailleurs! car c'est une question de foi, et la foi ne connaît pas les frontières terrestres...), et que nous importe? ;)
Au-delà du fait que vous cherchez à nous convaincre de notre erreur à croire en l'authenticité de ces trois guérisons, cher Belle Plante, il y a chez vous une raison de nous attaquer, de nous provoquer - de nous agresser!!
Et j'aimerais connaître cette raison, sans toutefois forcer votre confidence, bien entendu. :sts: I love you

Car si votre quête de vérité était sincère, elle serait plus calme, plus détendue : elle s'inscrirait dans le respect de l'autre, que vous "bousculez" à plaisir sur ce fil. Je ne vous en veux pas car je vous crois en recherche, sur le plan de la foi. Et jene demande qu'à comprendre votre démarche... I love you sunny

Une dernière chose : le Dieu qui EST Amour ne "laisse tomber" jamais personne ; jamais. C'est malheureusement nous qui Le "laissons tomber"... Embarassed :twisted: Jésus S'est retrouvé bien seul, durant Sa Passion et sur la Croix, où on l'injuriait. Sad I love you silent
Dieu n'abandonne jamais personne : c'est nous qui Le rejetons! affraid

Nous sommes tous des "protégés" de Dieu, même le plus misérable des hommes (surtout lui... I love you I love you I love you ). Il nous Aime en dépit de tout ; MAIS Il n'est pas le "magicien" que nous croyons, Il n'est pas là pour régler tous nos maux et tous nos problèmes automatiquement, à la baguette!
Non ; Il a besoin de nous pour les régler : de notre foi, de notre Amour. C'est une collaboration étroite entre Lui et chacun de nous, une "synergie", ont dit les Pères de l'Eglise... cheers Nous sommes des "co-créateurs"!! Very Happy

Vous me semblez avoir besoin d'approfondir l'Evangile, cher Belle Plante : tôt ou tard, nous en sommes tous là. ;) Essayez d'aller à la messe et d'écouter la Parole avec votre coeur : vous serez surpris. drunken sunny Et venez nous dire ce que vous en pensez, nous serons très heureux d'en débattre avec vous. :colors: I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: miracles ambigus bis   Dim 17 Aoû 2008, 23:44

Une Belle Plante a écrit:
Tout ce que je veux, vraiment , Doris ?
C'est pas tout à fait ce que Dieu a répondu - d'évidence - à Jean-Pierre Bély, quand celui-ci, après à peine 6 ans de promo de son miracle, a attrappé un cancer. Il en a été foudroyé sans aide divine aucune.
Sa "tournée" de promotion n'a peut-être pas plu à son Dieu, qui sait ? A force de profiter de la situation, de se faire payer par les magazines ou les télévisions du monde, des voyages dans le monde entier, des USA jusqu'au Japon, de dormir aux frais de la Princesse dans des hôtels 5 étoiles, de se la jouer "star", à tel point qu'il est même passé dans "Sagas" sur TF1, de Stéphane Bern... peut-être que tout cela a fini par user la patience du "dieu des humbes" de l'Evangile...

Cancer foudroyant.
Triste fin pour un "miraculé".

Nous sommes mortels, UBP ! Les miraculés, comme les pas les miraculés.
Revenir en haut Aller en bas
 
miracles ambigus bis
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» LES MIRACLES AMBIGUS DE LOURDES
» les mystères (miracles) du Coran
» Malheur à toi Angleterre ! Malheur à toi USA ! car si les miracles ...
» Les miracles eucharistiques reconnus
» Les miracles Eucharistiques - 1. Santarem, Portugal

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives: Sciences et pseudosciences-
Sauter vers: