DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 débat sur le "spiritualisme"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: débat sur le "spiritualisme"   Mar 12 Aoû 2008, 23:50

Je suis d'accord avec toi, adamev.
Revenir en haut Aller en bas
petero



Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: débat sur le "spiritualisme"   Mar 12 Aoû 2008, 23:51

adamev a écrit:
JC s'inscrit dans cette suite "Je suis venu accomplir la Loi" et en même temps fait passer l'humanité de l'ancienne Loi, fondée sur un rapport de force entre le Créateur et sa Créature, à la nouvelle Loi, fondée sur une relation d'amour réciproque.

Cher Adamev,

Quel est le premier commandement de la Loi Mosaique ?

"Tu aimeras le Seigneur de tout ton coeur, de toute ta force et de tout ton esprit".

L'ancienne Loi était aussi une Loi d'Amour. Dieu, dans sa Loi, invitait les hommes à l'aimer de tout leur être et à fonder leur relation avec le prochain, sur ce même amour. Je ne vois pas en quoi cette première Loi donnée par Dieu à son Peuple par Moïse, établissait un rapport de force entre Dieu et les hommes. Elle établissait plutôt un rapport d'amour.

Le Christ, avec la Nouvelle Loi, inscrite cette fois-ci non sur la pierre, mais sur le coeur de pierre de l'homme, transformé en coeur de chair, accomplit cette Loi d'Amour donnée par Dieu aux hommes, en menant cet Amour qui est au coeur de la Loi, et qui jaillit de la Parole semée au Coeur de l'homme, en l'homme, à sa perfection.

Dieu, en nous faisant don de la grâce, nous rends capable d'aimer comme son Fils unique aime. C'est le commandement nouveau que Jésus donne à ses disciple et qui résume bien cet accomplissement vers lequel Jésus désire, avec l'aide de son Esprit d'Amour ; l'amour parfait, nous conduire. L'homme, sans l'aide de Dieu qui vient à son secours, est incapable d'aimer parfaitement.

Dieu se propose de venir au secours de notre faiblesse. A l'homme d'accueillir cette aide de Dieu, à condition qu'il reconnaisse sa faiblesse, son incapacité à aimer parfaitement et qu'il s'abandonne à Dieu.

Quand à l'Esprit, il habite déjà le Temple Nouveau construit par le Christ, son Corps Mystique et il anime tous ceux qui acceptent d'entrer dans ce Temple pour y adorer Dieu en Esprit et Vérité ; c'est à dire avec en communion d'Esprit avec le Christ qui est la Vérité.

L'Eglise n'est pas envoyé par le Christ vers les hommes pour les soumettre, mais pour être témoins de l'oeuvre que l'Esprit accomplit dans ce Temple Nouveau dont elle est le "sacrement", le signe visible et efficace. La véritable Eglise du Christ, les véritables disciples du Christ ne sont pas animés par un esprit de domination, mais de service. Le véritable disciple du Christ c'est celui qui sert et pas celui qui domine.

La mission de l'Eglise est de révéler le Christ et de conduire les hommes au Christ.

Cordialement

Pierre
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: débat sur le "spiritualisme"   Mer 13 Aoû 2008, 00:00

Petero bonjour. Si tu parles du Décalogue, le premier commandement est : 'Tu n'auras pas d'autre Dieu que moi'.


"Tu aimeras le Seigneur de tout ton coeur, de toute ta force et de tout ton esprit".
Est un commentaire du décalogue. Ou plutôt le fruit que les 10 commandements respectés, donne.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
adamev



Masculin Messages : 12221
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: débat sur le "spiritualisme"   Mer 13 Aoû 2008, 00:07

A Petero : Amen.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: débat sur le "spiritualisme"   Mer 13 Aoû 2008, 00:10

La loi divine de cause à effet (karma) est inexorable et plus forte que tous les mots des évangiles.

Spirit. C'est ton point de vue. Le mien est que les mots de évangiles sont des upercuts.

Bon. Je ne connais pas le Karma. Mais si il cogne plus fort que les mots de l'évangile, je veux bien un échantillon.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: débat sur le "spiritualisme"   Mer 13 Aoû 2008, 00:24

spirit a écrit:
doris a écrit:
La loi divine de cause à effet (karma) est inexorable et plus forte que tous les mots des évangiles.

Spirit. C'est ton point de vue. Le mien est que les mots de évangiles sont des upercuts.

Bon. Je ne connais pas le Karma. Mais si il cogne plus fort que les mots de l'évangile, je veux bien un échantillon.

Laughing Pas de problème, tu donnes une baffe à un copain et tu attends le retour, après, non seulement tu as compris la conséquence de ton acte mais, en plus, tu l'as assimilé intérieurement par un réel traumatisme.

Plus fort que ça tu ne peux pas, ça n'a rien à voir avec: Attention, il ne faut pas taper ton copain, parce que c'est mal... Smile

Spirit sunny

C'est l'évangile, ça, spirit. Si on te frappe sur la joue droite, tends l'autre joue.

Il ne s'agit pas d'attendre de recevoir la deuxième baffe, mais d'offrir l'autre joue.

Et le bénéfice de cette deuxième baffe, n'est pas pour moi, mais pour l'autre. Et effectivement, cela peut être un traumatisme positif.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Théodéric



Messages : 6683
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: débat sur le "spiritualisme"   Mer 13 Aoû 2008, 02:32

Bonjour Spirit,

bien d'accord avec petero

que tu soit une âme spirituelle Jésus le dit Lui-Même en disant " vous êtes des dieux" donc des êtres spirituels= personne existante par MOI qui SUIS.

mais cela ne fait pas de nous des êtres Divin Jésus s'en explique en disant Adam et Eve étaient des âmes vivantes et MOI JE vous Veux Esprit Vivifiant = qui possède l'Esprit comme un bien propre, et qui sont capable d'engendrer spirituellement conformément a MOi qui vous engendre. " Moi en vous vous en Moi, comme Le Père et Moi nous Sommes UN "

Jésus nous explique qu'il faut mourir a soi pour Vivre de LUI " qui veut sauver sa vie la perd, mais qui perd sa vie a cause de Moi et mes paroles la conserve pour la Vie Eternelle "

que l'âme est des aspirations a se spiritualiser c'est certains, mais elle ne le peut pas plus que ce qu'est sa nature d'âme créée. Pour Devenir plus, il faudra que cela lui soit donné , elle y aspire parce que c'est son destin Eternel , mais elle ne peut changer sa nature il faut que cela vienne d'en haut , et c'est bien ce que Jésus a dit de Lui " Moi Je Suis d'en Haut, vous vous êtes d'en bas ,,,,"

l'homme naît ici en tant qu'âme et nul part ailleurs auparavant et si Le Père Éternel ne nous appelait pas Lui-Même en Jésus Christ (Unique Principe et Verbe Divin) nous n'existerions simplement pas ; Donc IL A et ILS Ont décidé qu'a un moment de la vie ILs nous donneraient l'engendrement Spirituel= l'Esprit Saint que nul ne peut recevoir, si Le Père n'a décidé de te le donner par et en Jésus-Christ.

Paul dit " de toute Éternité Dieu nous a appelé a l'existence en Jésus Christ" et si tu me dit donc on existais bien en Dieu, je peux te répondre ce que dit Saint je ne sais plus qui " nous existions en Dieu depuis toujours , mais nous y étions sans nous même " je pense que c'est clair pour toi aussi.

dire que l'on va se rendre capable de gravir la Vérité jusqu'au Père pour se rendre détenteur de la Vie Eternel, c'est aussi nigaud que de dire que tu vas naître avant tes parents maintenant que tu es naît !!

et c'est bien là que l'on voit que le spiritualisme ne vaut pas beaucoup mieux que le spiritisme et qu'il est issue de la même nuit (certainement moins sciemment négatif mais pas moins dans l'erreur).

Tous enseigne que l'homme va y arriver avec ces gros bras car dans le fond il est dieu, seul détail , jamais personne n'enseigne ce que Jésus a fait et enseigné et a payer de Sa Vie en étant fidèle a l'Amour a plus grand que LUI. c'est a dire La Grâce Le Salut donné par Lui Seul a Ses propres frais ; Lui assume la casse met le compteur a zéro et en plus IL t'engendre en LUI !

ça, pas un spirite ni spiritualiste qui le reconnaisse , parce que sinon leur doctrine prend l'eau , et pourtant c'est ce que Jésus et Le Père en Jésus a fait et fait encore .
donc si tu étais par toi même capable de vérité d'Esprit Saint tu le saurait, mais là tu l'ignore et même cela te dérange ;
Paul l'a dit " ainsi nul ne peut se vanter d'arriver a Dieu par ses mérites "
La Sainteté Est La Nature de Dieu, si tu ne possède pas cette nature, hé bien que vas tu donner pour l'avoir ? tes mérites ? tes vies successives ? tes efforts, ben ça fait pas que tu deviens de La Nature de Dieu qui Est Saint= tout autre !
tu peux gravir les Cieux si tu trouve une combine , mais les anges ne peuvent faire de toi ce que Dieu Est parce que ils ne le détiennent pas et n'en n'ont pas le pouvoir !

dans l'écriture il est dit " si un homme voulait acheter l'Amour , même si il donnait tout les biens de sa maison ( entendre de son âme) se qu'il obtiendrait c'est un profond mépris !"
c'est écrit un peu rude , mais claire !
l'Amour rien ne l'achète rien ne la mérite dans le but d'un calcul ; l'Amour c'est le Propre de Dieu et c'est LUi qui en fait Don Gratuitement et en Jésus Seul , parce que Il n'y a qu'Un Principe a la Vie Jésus Verbe du Père !

Dieu te tend la Vie Eternelle IL n'attend qu'un OUI !

seul Celui qui Est a l'Origine avec Le Père Eternel peut réaliser cela !

de plus dire que l'histoire du péché est un truc débile , c'est bien la méthode de celui qui aveugle les âmes ;
tu dis reconnaître Jésus Adamev aussi au passage, mais le péché (tintin) pourtant Jésus affirme :
Jésus a dit Clairement " si Le Fils vous libère alors vous serez réellement libre" IL s'est entendu répondre " nous ne sommes esclaves de personne comment peux tu prétendre nous libérer ?!" .
Sa réponse est claire " celui qui commet le péché est esclave du péché "
Jésus n'est pas venu réajuster l'évolution des âmes , mais IL Est venue les Sauver , sans LUI tous sont mort a Dieu a cause du péché et cela Seul l'Esprit Saint peut le faire comprendre lors de Sa venue.

tu dis toujours que tu es d'accord avec Jésus mais tu fais du Christ autre chose que ce qu'IL a dit qu'Il EST et est Venu réaliser pour nous !

" si vous ne Renaissez d'Eau et d'Esprit vous ne pouvez voir Le Royaume de Dieu !"
le Baptême d'eau c'est notre consentement a dire " oui je reconnais que je ne me suffit pas pour aller a Dieu et que je suis pécheur, cela c'est ce que l'homme peut dire et faire avec les moyens de ce monde et son âme" autant dire baisser la tête et dire j'en suis là j'ai besoin de ton secourt (on dira Salut ! Ta Grâce) ; Le Baptême en Esprit c'est ce que Dieu fait pour nous en accomplissant ce qu'IL a toujours voulu faire , "mener les temps a leurs perfections" et cela veut dire nous engendrer en Son Esprit
Jésus dit encore " ce que Le Père Veut, se sont des Adorateur en Esprit et en Vérité !"

il faut bien un jour apprendre la Manière de faire Divine , celle que l'on ne connaît pas celle que l'on ne suppose pas , celle qui est vraiment d'ailleurs étrangère a notre nature d'âme .

C EST MOI QUI TE SAUVE MOI QUI TE DONNE MA VIE SANS AUCUN MÉRITE JUSTE PARCE QUE JE L AI DÉCIDÉ AINSI DANS MA AMOUR ET AINSI TU CONNAÎTRA QUI JE SUIS ET CE QU'EST AIMER SUIVANT DIEU.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: débat sur le "spiritualisme"   Mer 13 Aoû 2008, 09:47

spirit a écrit:
C'est faux! Une doctrine c'est la théorie, la vie c'est la pratique. Si vous ne comprenez pas la théorie, ou si vous ne vous y intéressez pas, le meilleur moyen d'apprendre c'est de subir les conséquences de vos actes. La loi divine de cause à effet (karma) est inexorable et plus forte que tous les mots des évangiles.

Cher Spirit,

La doctrine du Christ, son enseignement, nous est donnée à pratiquer ; elle nous est donné pour que nous ayons la Vie du Christ en nous. A ses Apôtres qu'il envoie dans le monde entier, Jésus dit : "apprenez-leur à pratiquer tout ce que je vous ai prescris".

L'enseignement du Christ n'a rien de comparable avec l'enseignement des spiritualistes. Le Christ ne fait aucun discours sur Dieu, sur l'âme, comme vous le faites. Le Christ nous montre l'unique Voie qui conduit à la Vraie Vie, la Vie en Dieu ; non seulement il nous la montre cette Voie, mais il nous l'ouvre en se faisant Lui même cette Voie qui conduit à l'union à Dieu.

Pour entre dans la Vie éternelle, pas besoin de la doctrine spiritualiste, le Christ et son enseignement suffisent. Il n'y a pas d'autre chemin que celui ouvert par le Christ, proposé par le Christ, accomplit en nous par le Christ Jésus.

spirit a écrit:
Tous les anges sont pratiquement identiques, comme des jumeaux ayant exactement le même caractère et quasiment la même personnalité. A partir de là vous avez le choix de vous personnaliser en passant par la connaissance. Il existerait plusieurs moyens pour cela, et s'incarner dans un corps humain en est un bon, rapide et efficace.

Avoir de le choix de se personnaliser, dans quel but !! Je ne vois pas vraiment ce que peux apporter à une âme émanée de Dieu, de choisir entre rester un esprit angélique et s'abaisser en devenant un esprit humain, dans le seul but de se personnaliser ou de s'humaniser.

Spirit a écrit:
Il subsiste un flou concernant le désir de la connaissance. Je ne sais pas à quel point il est égoïste (désir de puissance pour égaler Dieu) ou altruiste (acquérir la connaissance pour la restituer à Dieu). Probablement que les deux cas de figure cohabitent.

Ce désir de puissance pour égaler Dieu, c'est un ange déchu, le porteur de la Lumière, Lucifer, qui le fait naître dans le coeur de l'homme, en l'invitant à manger le fruit de la connaissance du bien et du mal. Dans quel but ? Pour se libérer de la tutelle de Dieu, pour être comme Dieu, totalement libre ; pour décider soi-même ce qui est bien ou mal. Satan a voulu s'affranchir de Dieu de qui il reçoit son être, son existence ; il voulait exister en dehors de Dieu et il va pousser l'homme à faire de même. Sans Dieu, l'homme n'est rien, tout comme l'ange. Dieu va laisser l'homme découvrir, par son péché, combien sans son créateur, il n'est rien, il ne peut rien. La vie de l'homme prend tout son sens lorsqu'elle est vécue en Dieu.

Cordialement

Pierre
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: débat sur le "spiritualisme"   Mer 13 Aoû 2008, 09:51

Pour entre dans la Vie éternelle, pas besoin de la doctrine spiritualiste,
Bonjour Petero.
Non, il suffit d'être mort, pour entrer dans la vie éternelle.

L'enseignement du Christ a plusieurs niveaux.

Pour nous brebis de base, il s'agit de la pratiquer. Cet enseignement est simple.

L'autre enseignement du christ est mis en doctrine. La doctrine de l'église. Elle nous dépasse, car c'est la théologie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: débat sur le "spiritualisme"   Mer 13 Aoû 2008, 09:59

Que me racontes-tu, là, Doris? Tu n'as pas compris le processus. Pour subir la loi du karma, c'est toi qui donne la baffe!

Bonjour spirit. La loi du karma, je ne la connais pas.
Tu dis donc, que je donne une baffe, et aussi que je dois attendre le retour.

C'est donc le commencement de 'oeil pour oeil'
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: débat sur le "spiritualisme"   Mer 13 Aoû 2008, 10:26

spirit a écrit:
Si ça t'intéresse je peux te démontrer ligne par ligne que ce n'est qu'une question de subjectivité et d'interprétation, mais seulement si ça t'intéresse, car l'exercice va me prendre pas mal de temps.

Cher Spirit,

Jésus ne nous demande pas de "subjectiver" ou "d'interpréter", mais de faire confiance à son enseignement. Jésus est venu guérir l'homme de son penchant à vouloir se faire Dieu ; il est venu le guérir de l'orgueil que Lucifer a réussi à faire entrer dans son coeur. Jésus, comme tout bon médecin, a laisser à l'homme "une ordonnance" (des prescriptions).

Lorsqu'un médecin me donne une ordonnance, dois-je la mettre en oeuvre en subjectivant ou en interprétant ? Non, je dois faire confiance au Christ.

Je vais vous donner un exemple. Jésus invite ses Apôtres à prendre du pain, à le bénir en redisant les paroles qu'il a lui-même prononcé, le jour où il a si j'ose dire, donné cette "médication" et puis il leur a dit "prenez et mangez". Depuis, les successeurs des Apôtres n'ont rien changé à cette médication ou "sacrement" donné par Jésus à ceux qui souhaitent entrer dans la Vie éternelle avec Lui. Certain on voulu essayer de savoir si vraiment le pain était vraiment le corps de Jésus, comme il l'avait dit. Ils ont interprétés que ce pain, en fin de compte, n'était qu'un symbole et pas vraiment le Corps de Jésus. Ils ont donc, à cause de leur interprétation, contredit ce qui était enseigné et cru par les successeurs des Apôtres, depuis plusieurs siècles, obligeant l'Eglise à justifier sa foi en la présence réelle.

A quoi cela sert-il d'arriver à prouver que Jésus nous donne bien son Corps à manger ? L'important, lorsque je prend un médicament, c'est pas pour moi, à qui il est prescrit, d'en découvrir la composition. Je fais confiance à celui qui a fabriqué ce médicament.

Eh bien, Jésus nous invite d'abord à avoir "confiance" en lui. Lorsqu'il me dit "Ceci est mon Corps", je dois le croire, peut importe ce que je pense moi ou pensent les autres. Je dois accueillir ce don que le Christ me fait dans ce morceau de pain qu'il me présente comme étant son Corps et donc sa Vie. Pour entrer dans la Vie avec Jésus, il me suffit de suivre tout simplement, sans trop me prendre la tête comme vous le faites, sa prescription.

Adam et Eve se serait contenté de faire confiance à leur créateur, au lieu d'écouter le Serpent qui les poussait à interpréter la Parole de Dieu, ils n'auraient pas chuter.

Le Christ Jésus est l'Unique Voix que l'on peut écouter sans essayer de l'interpréter. Cette unique Voix se fait entendre par celui qui a reçu mission de nous guider en lieu et place du Christ, celui qui lui tient lieu de porte parole, le successeur de Pierre qui lui-même se doit de veiller sur cette Parole donnée par Jésus aux Apôtres, pour qu'elle parvienne à tous les hommes, sans être altérée par leur subjectivité ou interprétation.

La différence avec nous, c'est que vous, vous ne faites pas une totale confiance à la Parole du Christ que l'Eglise depuis son départ, nous transmet fidèlement. Nous, nous croyons que seul l'Eglise catholique, dirigée par le successeur de Pierre, offre la garantie d'une Parole du Christ non altérée, non déformée. Nous le croyons parce que nous croyons que Jésus a voulu que sa Parole puisse être entendue par tout homme, en Vérité, sans qu'elle soit déformée. Lui seul pouvait faire en sorte que sa Parole parvienne intacte à tout homme.

Cordialement

Pierre
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: débat sur le "spiritualisme"   Mer 13 Aoû 2008, 10:44

Oui, Petero. Mais la confiance n'est pas une confiance idiote.
Nous sommes brebis, et non moutons adultes, dont chacun dirige sa confiance vers Dieu, tout en se laissant canaliser par la doctrine de l'église.
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: débat sur le "spiritualisme"   Mer 13 Aoû 2008, 10:50

doris a écrit:
Pour entre dans la Vie éternelle, pas besoin de la doctrine spiritualiste,
Bonjour Petero.
Non, il suffit d'être mort, pour entrer dans la vie éternelle.

Cher Doris,

Pour entrer dans la Vie éternelle, pas besoin d'être mort, il suffit de "SUIVRE" le Christ, c'est à dire de lui faire confiance et d'observer tout ce qu'il a prescris, de faire tout ce qu'il nous demande de faire. Dès cette terre, d'après Jésus, on peut entrer dans la Vie éternelle, car la Vie éternelle c'est la Vie avec Lui. Entrer dans la Vie du Christ, devenir son compagnon de Vie intérieur, c'est déjà entrer dans la Vie éternelle.

Doris a écrit:
L'enseignement du Christ a plusieurs niveaux. Pour nous brebis de base, il s'agit de la pratiquer. Cet enseignement est simple. L'autre enseignement du christ est mis en doctrine. La doctrine de l'église. Elle nous dépasse, car c'est la théologie.

Dans les toutes premières année, il n'y avait pas de "doctrine" ou "théologie" de l'Eglise. Il n'y avait même pas le "symbole de la Foi de l'Eglise" auquel nous devons adhérer lorsque nous entrons dans la Vie du Christ en recevant le sacrement de baptême. Les disciples de Jésus faisait tout simplement confiance aux Apôtres et aux Paroles du Christ qu'Ils leur transmettaient.

Le symbole de la Foi et par la suite la Théologie sont venu compléter la Parole de Dieu, tel qu'elle nous a été transmise par les Evangélistes et les lettres apostoliques.

Ce qui rend la Foi accessible à tout homme, même le moins intelligent, le plus simple.

Cordialement

Pierre
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: débat sur le "spiritualisme"   Mer 13 Aoû 2008, 10:53

doris a écrit:
Oui, Petero. Mais la confiance n'est pas une confiance idiote.
Nous sommes brebis, et non moutons adultes, dont chacun dirige sa confiance vers Dieu, tout en se laissant canaliser par la doctrine de l'église.

Cher Doris,

Donc, la confiance des premiers Apôtres qui n'avaient que les Paroles de Jésus à se mettre sous la dent, et pas une doctrine de l'Eglise ou théologie, comme la confiance (foi) des chrétiens des tous premiers siècles était IDIOTE !

Cordialement

Pierre
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: débat sur le "spiritualisme"   Mer 13 Aoû 2008, 11:04

Cher Petero. Je vois que la communication entre nous, ne passe pas, et que tu sembles arrêter toute discussion avec moi. Si c'est le cas, merci de me le dire. Je ne suis plus susceptible.

Donc je te réponds.

La première doctrine de l'église est élaborée par les apôtres.
Elle est exposée dans les Actes des Apôtres'.

Et elle se résume à l'annonce par Pierre, de la mort et résurrection de Jésus. C'est la doctrine fondamentale, toujours d'actualité de l'Eglise, c'est l'enseignement principal.
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6683
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: débat sur le "spiritualisme"   Mer 13 Aoû 2008, 11:15

spirit a écrit:
Bonjour Théodoric,

Tu es le fils de Pierre? Smile Je plaisante... Smile

Bonjour Spirit,

j'aurais pas honte d'être son fils , et a le lire j'en serais certainement trés bien . (sans rire !)


Si ça t'intéresse je peux te démontrer ligne par ligne que ce n'est qu'une question de subjectivité et d'interprétation, mais seulement si ça t'intéresse, car l'exercice va me prendre pas mal de temps.

Cordialement
Spirit sunny

non je te remercie Spirit, je reconnais que pour être passé par ces choses là, je ne désir pas en reprendre ne fut ce qu'une cuillère a sucre !

et quant a dire que la connaissance du Christ est subjective , je te crois volontiers car tu ne veux dépendre que de toi pour être ; là est la différence de "Naître en Esprit par Jésus " au fait de croire pouvoir conquérir Dieu et les Cieux par la vertus de son moi !
le cheval le plus intelligent le plus puissant et rapide du monde et même de l'Univers ne pourras jamais devenir un homme du fait de sa nature , pour que cela arrive il faudrait que l'homme lui transfert sa nature personnel (si on en était capable) hé bien c'est de même entre nous et Dieu.
Si Dieu ne Bâtit la maison en vain peine le bâtisseur, ect ect ;;;"
"Celui qui Croit et Vit de Moi, même s'il meurt vivra , et Moi Je le Ressusciterais au dernier Jour " (c'est une compile), mais c'est cela Vivre de LUI.
car pourrai je me Ressusciterais seul ? ou dois-je devenir Dieu par moi-même avant ? faut pas se louper car sinon pas de résurrection et alors pas de demain Confused Very Happy

tu es gentil spirit tu es intelligent , mais tu n'enttend pas Jésus ni ne te met en mesure de baisser la tête devant LUI et Son Oeuvre.

je sais ce que sait que d'être sourd (je le suis a 100%) et aussi sourd spirituel et on se complique bien la vie pour rien, on veut aimmer , mais avant d'aimer en Vérité il faut que La Vérité te soit donnée et cela Seul Jésus l'a reçu comme un Bien Propre du Père " l'Esprit Saint" .

sans le péché tout cela serait fort simple , mais là tout est devenu obscure même en pleine Lumière car en fait la ténébre est en nous , est ce si difficile de dire a Dieu " non pas ce que je veux mais ce que TU Veux , pas ma volonté mais La Tienne" .
Oui c'est difficle et pourtant c'est ce que nous désirons tous au fond de nous , c'est même ce qui provoque notre mort car nous le désirons mais luttons jusqu'au dégoût de nous même contre La seule vérité qui fait Vivre . :jesus: :sts:

qu'IL t'éclaire Celui qui a déja tout accomplis !
c'est mon seul désir.

en toute amitié. Théodéric
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6683
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: débat sur le "spiritualisme"   Mer 13 Aoû 2008, 11:28

bonjour Doris,

je me mèle de ce qui ne me regarde pas (enfin si l'évangile ne me regarde pas ?) mais comme ton échange avec petero est public du coup me vla avé mes gros sabots.

si il faut mourir pour entrer dans la Vie Eternelle , c'est mourir a soi pour Vivre a LUI :jesus: et IL a bien dit " Celui qui croit en Moi (et en Vie) est déja passé de la mort a La Vie Eternelle, car Je Suis La Résurrection et La Vie " IL l'explique a Marthe et Marie lors de la mort de Lazare et de sa Resurection , dés lors on comprend que Vivre de Dieu c'est aujourd'hui !

notre problème c'est que trés souvent l'on en reste a la pensé comme le super aboutissement , mais Jésus Est Dieu de toute Eternité et si tu vis de LUi en Esprit et Vérité " c'est fait tout est accomplis" !

Paul s'explique " vous Mort avec Christ , désormais cherchez les REALITES D EN HAUT et non celles de la terre !" = mort a ce monde , mais Vivant a Dieu par Jésus -Christ Seul garant de ton Eternité par Sa Résurrection

cherchez les Réalités d'en haut , pas des idées pas des pensés , mais de réalités qui existe en Dieu qui nous les donne en Jésus-Christ !

bien a toi prière
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Clotilde



Féminin Messages : 2608
Inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: débat sur le "spiritualisme"   Mer 13 Aoû 2008, 23:35

Cela suppose la réincarnation pour pouvoir justifier le mal que certains subissent alors qu'ils n'en ont pas fait subir à d'autre dans leur vie présente. On leur dit alors: "si, si, dans vos vies antérieurs vous avez fait beaucoup de mal"...

Bref, que du bonheur!! drunken
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6683
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: débat sur le "spiritualisme"   Jeu 14 Aoû 2008, 01:32

spirit a écrit:
Théodéric a écrit:
... " si vous ne Renaissez d'Eau et d'Esprit vous ne pouvez voir Le Royaume de Dieu !"
le Baptême d'eau c'est notre consentement a dire " oui je reconnais que je ne me suffit pas pour aller a Dieu et que je suis pécheur, cela c'est ce que l'homme peut dire et faire avec les moyens de ce monde et son âme" autant dire baisser la tête et dire j'en suis là j'ai besoin de ton secourt (on dira Salut ! Ta Grâce) ; Le Baptême en Esprit c'est ce que Dieu fait pour nous en accomplissant ce qu'IL a toujours voulu faire , "mener les temps a leurs perfections" et cela veut dire nous engendrer en Son Esprit
Jésus dit encore " ce que Le Père Veut, se sont des Adorateur en Esprit et en Vérité !"

il faut bien un jour apprendre la Manière de faire Divine , celle que l'on ne connaît pas celle que l'on ne suppose pas , celle qui est vraiment d'ailleurs étrangère a notre nature d'âme .

...

Salut Théodoric,

Puisque tu ne veux pas que je commente je ne commenterai pas, je me contenterai juste d'une petite remarque sur cette affirmation de Jésus. " si vous ne Renaissez d'Eau et d'Esprit vous ne pouvez voir Le Royaume de Dieu "

Sais-tu qu'un embryon humain est constitué de plus de 90% d'eau (peut-être qu'à l'époque la science ne le savait pas, mais que Jésus, lui, le savait)? Jésus nous dit là QU'IL FAUT RENAITRE D'EAU ET D'ESPRIT. Pourquoi dévier et interpréter ce que dit Jésus? Pour le faire coller à vos croyances et à vos convictions? Il nous dis qu'il faut RENAITRE, tu veux quoi comme affirmation plus évidente de la réincarnation? Et, non seulement il faut renaitre, mais en plus il dit clairement qu'il s'agit d'assembler l'eau et l'esprit.

Après tout, sans le vouloir ta remarque suivante est juste, tu ajoutes: le Baptême d'eau c'est notre consentement a dire " oui je reconnais que je ne me suffit pas pour aller a Dieu et que je suis pécheur

Et bien oui, lorsqu'on reconnait qu'on n'est pas digne d'aller à Dieu, nous prenons nous-mêmes la décision de retourner dans un corps fait d'eau.

Ton verset est d'ailleurs précédé d'un autre encore plus explicite:
Jean 3
3.3
Jésus lui répondit: En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît de nouveau, il ne peut voir le royaume de Dieu.

Tu n'as pas le droit d'extraire une partie de ce qu'à dit Jésus pour l'interpréter à ta guise. La signification du deuxième verset est liée au premier.

Ton verset et ensuite suivi de celui-ci:
3.6
Ce qui est né de la chair est chair, et ce qui est né de l'Esprit est Esprit.
3.7
Ne t'étonne pas que je t'aie dit: Il faut que vous naissiez de nouveau.


Pourquoi déformer de tels propos? N'est-ce pas assez clair? Jésus assemble la chair qui est né de la chair avec l'esprit qui est né de l'esprit.

Il y a bien sûr aussi l'histoire d'Elie qui revient en Jean-Baptiste etc...

Si l'esprit ne peut naitre que de l'esprit c'est qu'il n'a rien à voir avec le corps. Il s'ensuit que la seule alternative pour l'esprit d'expérimenter dans la matière c'est de s'incarner. Lors de la mort du corps physique c'est l'esprit qui assure la vie éternelle à l'âme. Ainsi, si une âme dotée d'un esprit survie au corps, il n'y a pas d'autre explication que l'incarnation au préalable de cet esprit.

Pour interpréter ses versets différemment il faut vraiment beaucoup d'imagination.

Je te précise que tout cela n'annule en rien les enseignements du Christ. Il n'y a pas blasphème ou quoi que ce soit, on reste toujours fidèle à Jésus.

Cordialement
Spirit sunny

Bonjour Spirit,


la réincarnation , ben dit c'est pas du tout ce que jésu affirme ni les Apôtres qui devaient bien connaître aussi ces histoires là sur leur secteur ou l'Asie n'est pas loin.
nul part ils ne l'enseignent ils ont dû poser des questions a Jésus tu penses bien ;

non spirit et je parle d'expérience et pas de cours et de théorie La Nouvelle Naissance est une réalité Spirituelle qui a pour cause la venu de l'Esprit du christ (l'Esprit Saint) en toi sur toi et croit bien que quand cela t'arrive vraiment tu naît a un autre monde et surtout a d'autres réalité et sentiments que tu ne peux imaginer .

on vois dans les actes des Apôtres pas mal de personnes recevoir l'Esprit Saint lors du Baptême , c'est pas subjectif c'est pour tous la même chose ! et cela dure encore aujourd'hui dans le milieu Charismatique et surtout chez les Pentecôtistes et Évangéliques.

a La Pentecôte les Apôtres font l'expérience de la venu de l'Esprit, tu vas pas me dire que c'est pas une réalité !?

tu peux dire que tu es esprit , je suis d'accord , mais entre l'esprit de l'homme ancien et de l'homme nouveau engendrer en Christ il y a une Eternité de différence.

peux tu me dire je connais Dieu lui-même ?

je peux te le dire je connais Dieu Lui-même Il Est Mon Père pas parce que on me l'a dit , mais parce que lors de la venu du Saint Esprit , IL s'Est fait connaître en vérité et ne cesse de le faire, IL n'est plus ce Dieu abstrait et lointain ailleurs , mais Mon Père et , Les Cieux et les hommes mes Frères et tout cela par ce que je vis qu'Il Est Mon Père !

certes je peine a vivre a hauteur de cette simplicité de Famille car , IL Est Saint ce qui Est simple et justement trop pour ma veille nature que je ne laisse pas périr par simplification.
comme Il Est Doux et Humble , IL ne cesse de me donner confiance et de maintenir La Paix afin que La Sainteté m'attire plutot que d'y voir une exigence légale ;
'L'Amour prend patience "

donc sur Son exemple Paternel envers moi, je ne vais pas t'allumer parce que tu ne comprend pas ce que Jésus Verbe divin nous donne du Père et de LUi par le don de L'Esprit , mais je ne dirais pas que tu vas dans le bon sens , je ne cherche pas a t'amener a une religion, mais a ce que Le Père Eternel a fait en notre faveur par et En Jésus Christ !

quant a dire que Jean Baptiste est la réincarnation d'Élie là encore tu es trompé par une doctrine issue de celui qui tord tout dans un but précis, mais cela ce n'est pas les mots qui te feront changer d'avis.

Jésus n'a pas dit " vous serez ramené en ce monde après la mort", non IL a dit " celui qui croit en Moi est passé de la mort a la Vie Éternelle et Moi Je le Ressusciterais au dernier jour " donc IL n'aurait pas a Ressusciter si tu te réincarné par Sa Volonté !
IL garantis aussi qu'aprés cette vie tu ne reviens pas ici, mais que l'on est au Ciel comme des Anges (pas des anges mais comme !). de toute façon un Chrétien qui prie les yeux ouvert expérimente cela chaque jour un peu plus ! de ce fait la doctrine ne fait que donner des mots sur ce que l'on expérimente dans la réalité du Christ, on peux appeler cela vie Mystique , moi l'appel cela vie réelle vu que La Vie c'est celle de l'Esprit désormais pour une Baptisé !"

le probléme des croyants (enfin de pas mal) c'est qu'ils sont fort théorique , mais La vie du christ est une Force agissante et si on se bougeait un peu le monde pourrait constater combien Le Christ Est quelqu'un d'actif et aimant qui secourt les hommes qui veulent bien le Lui demander !

et cela t'aiderais certainement aussi de réaliser Son action au milieu de ce monde !
les Miracles sont des signes mais moi je dis "les miracles c'est de l'Amour de Dieu a porter d'homme" car pour s'adresser aux morts de ce monde il faut simplement un acte de Vie comme Jésus le faisait et continue de le faire et alors les gens réalisent !

jésus ne s'en est pas privé , Il a donné a pleines mains aux hommes de Son époque et IL n'est pas gêné de continuer a le faire , car Il Aime toujours autant les hommes !

mais on est un peu du genre frigo et rationnel ce qui fait que l'on veut tenir les tenant et les aboutissants.

quand je lis l'histoire Pierre et Jean qui monte les marches du temple et qui voient un paralytique qui leur demande de l'argent , Pierre répond " regarde nous bien, nous n'avons pas d'argent , mais ce que nous avons Au Nom de Jésus je te le donne " et le gars est guérit, pourquoi ?
Pierre n'a rien reçu de plus que nous, il le dit " nous avons tous reçu le même Baptême " l'Esprit c'est le même pour tous !
seulement il se mouille il a le cœur en feu par l'esprit de jésus qui veut se donner et agir !

sinon on sait tous a la lecture des évangiles que Pierre c'était pas une référence intellectuelle ni un héros !

Naître de nouveau il y a un avant et un aprés , c'est a mon avis ce qui fait que beaucoup dorment dans l'eglise , on les a baptisé pendant leur sommeil d'enfance et pour beaucoup cela dur encore ! Very Happy

bon tu demande a Jésus si c'est vrai ou faux et si tu triche pas lors de ta demande , tu verras quand IL répond , c'est lavage immédiat essorage et séchage , t'es tout léger débordant de Joie de Paix d'Amour et Les Cieux sont transparent et il ne te reste aucun doute que Christ Est Le Seigneur et Dieu Ton Père.

bonne nuit ou bonjour . Thé au olives Théodéric prière
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: débat sur le "spiritualisme"   Jeu 14 Aoû 2008, 09:39

spirit a écrit:
Pourquoi dévier et interpréter ce que dit Jésus? Pour le faire coller à vos croyances et à vos convictions?

Alors là, je me bidonne :mdr:

C'est vous, mon cher Spirit qui nous dites cela :mdr: C'est vraiment l'hôpital qui se moque de la charité. S'il en est un qui interprète les paroles de Jésus pour faire coller à ses croyances, c'est bien vous.

Spirit a écrit:
Sais-tu qu'un embryon humain est constitué de plus de 90% d'eau (peut-être qu'à l'époque la science ne le savait pas, mais que Jésus, lui, le savait)?

Encore mieux ..... :mdr:

Spirit a écrit:
Jésus nous dit là QU'IL FAUT RENAITRE D'EAU ET D'ESPRIT. Il nous dis qu'il faut RENAITRE, tu veux quoi comme affirmation plus évidente de la réincarnation?

Evidente pour vous mon cher Spirit qui cherchez à tout prix à faire dire à Jésus ce que vous croyez. :mdr:

D'abord Jésus parle d'une NOUVELLE NAISSANCE et pas d'une RENAISSANCE. Une nouvelle naissance c'est une naissance TOUT AUTRE, qui n'a rien à voir avec la première naissance à laquelle pense Nicodème en demandant à Jésus comment, lui qui est vieux, pourrait-il retourner dans le sein de sa mère pour renaître.

C'est naissance, elle est donné d'en Haut, dit ensuite Jésus, c'est à dire de Dieu. Celui qui nous fait naître d'en Haut c'est Dieu et à vrai dire c'est Jésus qui est venu pour donner la Vie d'en Haut, la Vie du Royaume de Dieu.

On ne peut voir le Royaume de Dieu, sans d'abord être engendré par Jésus et l'Esprit Saint, à la Vie de Dieu.

Cet eau, on la retrouve, jaillissant du coeur de Jésus transpercé sur la croix, cette eau qui était mêlée à son sang pour bien signifier l'incarnation. C'est de l'humanité de Jésus que jaillit l'eau qui va nous faire renaître à la Vie de l'Esprit Saint, à la Vie de Dieu, car c'est l'Esprit Saint qui est Vie du Père et du Fils.

Il s'agit de devenir "ENFANT" de Dieu. On devient enfant de Dieu en étant engendré par Jésus à la Vie d'en Haut, à la Vie du Royaume. Voilà pourquoi Jésus invitera ses Apôtres qui ont été engendrés par la baptême à la Vie d'en Haut, à s'adresser à Dieu en lui disant : "Notre Père", ou "Abba". Voilà pourquoi le baptême donné par Jésus, s'appuyant sur le baptême de Jean, commence par une "plongée dans l'eau". Cette plongée dans l'eau symbolisant l'entrée dans la Vie divine mêlée à la vie humaine de Jésus ; Vie divine qui pourra vraiment circuler en nous si nous communion au Corps de Jésus donné dans le Pain de Vie.

Tout ce que dit Jésus se tient, mon cher Spirit. Vous, vous contentez de prendre des petits bouts de phrase, de les tordres pour les faire coller à votre doctrine. Jésus est une telle référence, qu'il vous faut absolument, pour donner un peu de crédit à votre doctrine, la faire coller avec l'enseignement de Jésus. C'est évident que c'est plus facile de faire passer la doctrine de la réincarnation, si on arrive à faire croire que la nouvelle naissance dont parle Jésus ne peut pas être chose que le retour d'un esprit dans le sein d'une nouvelle mère.

Jésus ne parle pas du retour de l'homme, après sa mort, dans le sein d'une mère. Jésus parle, à Nicodème d'un retour de l'homme "vers le Père", dans le "sein du Père" et à vrai dire en son "sein" à Lui, le Fils, puisque c'est en Lui que tout a été créé.

Cela n'a donc rien à voir avec "votre réincarnation". Jésus parle d'un engendrement "spirituel" qui n'a pas lieu après notre mort, mais durant notre vie terrestre. Jésus est venu vivre la vie des hommes, pour leur dire que c'est dès cette vie, en cette vie, durant cette vie qu'il désire les engendrer à la Vie du Royaume de Dieu. Pas besoin de réincarnation pour être engendré à la Vie d'en Haut. Jésus suffit. Jésus est venu pour que nous ayons la Vie d'en Haut et il donne aujourd'hui à ceux qui acceptent de le suivre et d'appliquer tout ce qu'il a prescrit.

Spirit a écrit:
Jésus assemble la chair qui est né de la chair avec l'esprit qui est né de l'esprit.

Vous me faite vraiment rigoler, en accusant Théoric d'interpréter à sa guise, vous à qui on pourrait donner un titre olympique dans cette discipline.

Jésus n'assemble pas. Au contraire, il sépare ce qui naît de la chair (d'en bas, de la chair), de ce qui naît de l'Esprit (d'en Haut, de Dieu). Pour naître d'en Haut, pas besoin de la chair, car la chair est incapable de donner la Vie d'en Haut. Pour naître d'en Haut, on a besoin de l'Esprit Saint qui est Vie de Dieu ; Vie dont la chair de Jésus est remplie, grâce à l'Incarnation ; Vie qui va déborder de son Coeur pour se répandre dans toutes les âmes qui voudront bien s'ouvrir à cette engendrement nouveau et tout autre que l'engendrement de la chair. Ce n'est pas pour rien que Jésus dit "celui qui mange ma chair aura la Vie en Lui". Seul sa chair qui est tout autre que la chair de l'homme, puisqu'elle est une chair engendrée par Dieu, est capable de donner la Vie de Dieu.

Spirit a écrit:
Pour interpréter ses versets différemment il faut vraiment beaucoup d'imagination.

C'est certain que vous n'en manquez pas. :mdr:

Spirit a écrit:
Je te précise que tout cela n'annule en rien les enseignements du Christ. Il n'y a pas blasphème ou quoi que ce soit, on reste toujours fidèle à Jésus.

Votre enseignement frôlate l'enseignement de Jésus. Cela n'annule pas, mais cela le fausse totalement. Ceux qui ne connaîtraient Jésus que grâce à un enseignement comme le vôtre, serait automatiquement privé du véritable enseignement de Jésus et donc de la Vie éternelle ; puisque pour obtenir la Vie éternelle, il faut faire tout ce que dit Jésus en commençant par recevoir le baptême donné au Nom du Père, du Fils et DE L'ESPRIT.

Pour être didèle à Jésus, il faut commencer par ne pas lui faire dire ce qu'il ne dit pas.

Cordialement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: débat sur le "spiritualisme"   Jeu 14 Aoû 2008, 13:31

spirit a écrit:
Cher Pierre, c'est désolant de découvrir votre réelle personnalité...

Cher Spirit,

Ce sont vos propos qui me font rire. C'est vrai, j'ai bien rire et faire de l'humour. Je crois pas que ce soit un défaut.

Spirit a écrit:
Je vous laisse vous battre avec vous-mêmes, y a déjà suffisamment de boulot...

Visiblement vous ne savez pas quoi répondre à ce que j'ai écris sur la parole de Jésus : "Il faut naître de nouveau". Alors vous nous faites le coup de la sortie sur offusquation.

Cordialement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12221
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: débat sur le "spiritualisme"   Jeu 14 Aoû 2008, 15:43

Mon cher Spirit.

Toutes les religions ont pour source une jolie histoire. Pour prévenir ce qui ne manquerait pas d'être jeté à la face du monde, la FM dont je suis membre et qui n'est pas une religion, est aussi fondés sur une jolie histoire qui la fait légendairement remonter au Temple de Salomon.

Dans le Christianisme, l'histoire est celle de Jésus dont on a dit (plusieurs siècles après lui et) sur la base de récits ou écrits +- directs qu'il est Dieu, fils de Dieu fait Homme, mort et ressuscité au motif qu'on aurait retrouvé son tombeau vide.

Beaucoup ont trouvé là motif à une espérance nouvelle (que je trouve pour ma part tout à fait respectable et à laquelle j'adhère même si parfois elle s'exprime d'une manière, avec des mots bien éloignés de l'esprit de charité qu'elle devrait inspirer... voir les propos de Marc, Frika et qq autres).

De là un empereur s'est servi de cette foi nouvelle pour établir son empire qui fut progressivement capté par une caste sacerdotale qui s'est parée de toute la pompe impériale et a imposé ses arrêts, ainsi que ses raisonnements circulaires, pendant plusieurs siècles sur tout l'Occident, voire une assez large partie du monde.

Loin de moi que tout soit négatif dans cette domination. Bien au contraire. Je ne répèterai jamais assez sur ce forum combien je crois que furent positifs les apports civilisationnels, culturels, artistiques... de cette nouvelle religion. Le problème est moins dans le corpus spirituel et cultuel développé par elle que dans la manière dont, aujourd'hui encore, ses thuriféraires les plus ardents (pour ne pas dire plus) la présentent et prétendre la faire vivre par tous. En résumé plus dogmatique que moi "tu meurs".

Appuyé donc sur la foi et la raison, je pense que tu commets une erreur en confondant Re-naissance et Ré-incarnation.

La seconde est d'ordre matériel l'unité parfaite "âme, corps et esprit" n'étant réalisée qu'après de nombreux cycles.

La première est au contraire toute entière d'ordre spirituel l'unité étant réalisée dès le premier instant de la rencontre. Et ce indépendamment des modalités de la rencontre.
Toute la difficulté étant de parvenir à rester dans l'Unité face aux nombreuses sollicitations du monde qui appellent nécessairement au morcellement. C'est ainsi que dans la recherche spirituelle (y compris maçonnique) il y a tenir le corps pour que l'esprit reste libre de s'élever en Esprit. Le Spiritualisme n'est donc pas à confondre avec l'hédonisme (thèse chère à certains de ce forum).

Là encore le Spiritualisme enseigne que si nous croyons que "Dieu Est" et qu'il est "Présence" alors nous en sommes, chacun en tant qu'homme, et tous, en tant qu'Humanité, le Temple.

Si nous croyons que nous sommes individuellement et collectivement la Demeure de Dieu alors nous savons qu'il n'y pas de foi sans humanité et d'Humanisme véritable sans Dieu (autre thèse favorite de certains de ce forum).

Cette foi est une résonnance du coeur. Elle se découvre plus sous les arbres qu'elle ne s'apprend dans les livres (Bernard de Clairvaux). C'est cette découverte-rencontre qui est la "Lumière" du premier instant (à ne pas confondre avec l'illumination qu'il faut laisser aux illuminés et il n'en manque pas dans ce vaste monde).
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: débat sur le "spiritualisme"   Jeu 14 Aoû 2008, 16:46

adamev a écrit:
Dans le Christianisme, l'histoire est celle de Jésus dont on a dit (plusieurs siècles après lui et) sur la base de récits ou écrits +- directs qu'il est Dieu, fils de Dieu fait Homme, mort et ressuscité au motif qu'on aurait retrouvé son tombeau vide.

Cher Adamev,

Il n'a pas fallut attendre (comme vous le dites) plusieurs siècles au disciples de Jésus pour annoncer qu'il était le Fils de Dieu, mort et ressuscité.

L'Apôtre Matthieu, dans son Evangile, nous présente Jésus comme étant "le Fils de Dieu". Voici ce que dit St Paul dans sa lettre aux Théssaloniciens écrites 18 ans après la mort de Jésus : "On raconte là-bas comment nous sommes venus chez vous, et comment vous vous êtes tournés vers Dieu, abandonnant les idoles pour servir le Dieu vivant et véritable, dans l'attente de son Fils qui viendra des cieux, qu'il a ressuscité des morts, Jésus..." (1, 9-10)

C'est ce même St Paul, toujours à cette époque qui dit : "Nous croyons qu'Il est ressuscité" (4, 4) à propos de Jésus.

Dans l'Epitre au Galates, écrites 23 ans après la mort du Christ, le même Paul écrit : "Ma vie présente dans la chair, je la vis dans la foi au Fils de Dieu qui m'a aimé et s'est livré pour moi." (2, 20)

Ou encore : "Mais quand vint la plénitude du temps, Dieu envoya son Fils, né d'une femme, né sujet de la loi, afin de racheter les sujets de la Loi, afin de nous conférer l'adoption filiale." (4, 4-5)

Citation :
De là un empereur s'est servi de cette foi nouvelle pour établir son empire qui fut progressivement capté par une caste sacerdotale qui s'est parée de toute la pompe impériale et a imposé ses arrêts, ainsi que ses raisonnements circulaires, pendant plusieurs siècles sur tout l'Occident, voire une assez large partie du monde.

Moi je dirai plutôt que c'est Dieu qui s'est servi de cet empereur pour étendre son règne ; quoi qu'est pu être les défauts de cet empereur et de ce que vous appelez sa caste sacerdotale. C'est quand même grâce à cet empereur que la liberté de culte fut instaurée et que les chrétiens se virent restitués les biens qui leur avaient été confisqués. A ce moment, il n'était pas encore chrétien. Il n'a donc pas donner cette liberté de culte pour asseoir son pouvoir.

Cet empereur était un fin politique, c'est vrai. Il s'est servi du Christianisme pour faire l'unité de l'Empire. Mais en même temps, cet empereur avait été conquis par le Christ. Il demandera le baptême sur son lit de mort. C'est donc sous la double influence d'une conviction personnelle et d'un calcul politique, qu'eu lieu sa conversion. Dieu s'est servi, c'est certain, de cet empereur qui s'était tourné vers Lui.

Constantin a cru certainement que Dieu l'avait choisi, pour étendre le Christianisme, par ses conquêtes. Il s'est pris pour un Apôtre, choisi un peu comme le fut St Paul, c'est pourquoi il revendiqua le titre "d'isapostole" (égal aux apôtres).

Ben a écrit:
Le problème est moins dans le corpus spirituel et cultuel développé par elle que dans la manière dont, aujourd'hui encore, ses thuriféraires les plus ardents (pour ne pas dire plus) la présentent et prétendre la faire vivre par tous. En résumé plus dogmatique que moi "tu meurs".

Que veux-tu dire par "Thuriféraires qui présente la religion catholique et prétendent la faire vivre par tous" ?

Cordialement

Pierre
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12221
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: débat sur le "spiritualisme"   Jeu 14 Aoû 2008, 18:57

Toi puisque tu as chois le tutoiement.

Et j'ai écrit thuriféraires les plus ardents... je n'ai pa écrit "catholique" et je crois bien avoir écrit Christianisme et non l'un de ses avatars.

Je n'ai pas non plus écrit "sa" case sacerdotale mais une caste sacerdotale

Les Evangiles, dont je ne nie pas la portée spirituelle, sont pour la plupart des textes "triés" et arrangés pour servir l'histoire (raisonnements circulaires). quid de tous les autres textes occultés mais venant de plus en plus au jour?
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: débat sur le "spiritualisme"   Jeu 14 Aoû 2008, 19:07

adamev a écrit:
Toi puisque tu as chois le tutoiement.

Et j'ai écrit thuriféraires les plus ardents... je n'ai pa écrit "catholique" et je crois bien avoir écrit Christianisme et non l'un de ses avatars.

Cher Adamev,

Tu as parlé de thuriféraire, après avoir parler d'un empereur dans lequel j'ai reconnu "Constantin". J'ai donc pensé que tu parlais de thyriféraires catholiques.

Donc, pour toi, le catholicisme est un avatar du Christianisme.

Le catholicisme ne vient pas du Christianisme. C'est le christianisme qui a toujours été "catholique", offert à tous les hommes, de toutes les cultures, de toutes les religions.

Cordialement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12221
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: débat sur le "spiritualisme"   Jeu 14 Aoû 2008, 20:17

petero a écrit:
[Le catholicisme ne vient pas du Christianisme.

Si! Et au même titre que les églises orientales et orthodoxes et leurs enseignements (je parle ici d'églises chrétiennes traditionnelles pas des déclinaisons issues de la Réforme... je sais ça va pas plaire).

Pardon de le redire mais la "prétention" catholique de l'église romaine fait sourire tous ceux qui ont un peu étudié l'histoire de Christianisme qui, il faut bien le reconnaître, fit subir à tous ceux qui ne pensaient pas comme lui, précisément ce qu'il avait subi des empereurs romains et autres "païens". Et on ne peux pas dire que ça se soit arrangé avec et après Constantin dont tu semble ignorer qu'il considérait le Christianisme comme un marchepied vers le pouvoir qu'il convoitait.

Le fait que le Spitritualisme ait survécu et se soit même développé ne tient pas du miracle (encore que...) mais bien au fait qu'il est fondamentalement tolérant parce que non dogmatique.
Qu'il se fonde sur le "Fiat Lux" et ses conséquences et non seulement sur des récits et enseignements aussi considérables soient-ils.

Vois-tu bien que dans ton message d'aujourd'hui 16h46 tu es la représentation même des raisonnements circulaires dont aujourd'hui les gens mieux éduqués, formés, instruits... (merci et l'enseignement catholique et la laîque) se détournent à la recherche, accompagnée de beaucoup d'erreurs, d'une autre spiritualité plus ouverte et surtout moins conditionnée.

Le fond des enseignements évangéliques est de dire "aimez-vous....", "soyez connaissants car la connaissance rend libre, soyez dans le partage car il vous rend égaux, soyez frères car vous n'avez qu'un seul père". Le reste est exégèse. Et si déjà on réalisait ce simple enseignement que de merveilles ne verrions-nous pas se manifester.

"Le monde est sacré c'est notre regard qui le rend profane". Il faut donc convertir notre regard pour convertir le monde et chanter la gloire de Dieu. C'est p.e l'enseignement le plus profond du Spiritualisme. Et c'est un sacré boulot qui ne se fait pas à coup de citations (dont on peut tjrs trouvers l'inverse chez un autre auteur).
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: débat sur le "spiritualisme"   Jeu 14 Aoû 2008, 20:44

adamev a écrit:
Vois-tu bien que dans ton message d'aujourd'hui 16h46 tu es la représentation même des raisonnements circulaires dont aujourd'hui les gens mieux éduqués, formés, instruits... (merci et l'enseignement catholique et la laîque) se détournent à la recherche, accompagnée de beaucoup d'erreurs, d'une autre spiritualité plus ouverte et surtout moins conditionnée.

Il est claire qu'il se détourne du Christ, unique chemin qui conduit à l'union à Dieu.

Cordialement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12221
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: débat sur le "spiritualisme"   Jeu 14 Aoû 2008, 23:04

petero a écrit:
Il est clair qu'il se détourne du Christ, unique chemin qui conduit à l'union à Dieu. Cordialement

Homme de peu de foi! Tu ne fais même pas confiance à l'Esprit qui souffle où et comme il veut. Qui confonds une église et son expression particulière avec celui qui fut "l'inventeur" de la plus belle religion du monde.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: débat sur le "spiritualisme"   Jeu 14 Aoû 2008, 23:30

spirit a écrit:
doris a écrit:
Que me racontes-tu, là, Doris? Tu n'as pas compris le processus. Pour subir la loi du karma, c'est toi qui donne la baffe!

Bonjour spirit. La loi du karma, je ne la connais pas.
Tu dis donc, que je donne une baffe, et aussi que je dois attendre le retour.

C'est donc le commencement de 'oeil pour oeil'

Non Doris, rien à voir avec oeil pour oeil, je te parle de la loi de cause à effet spirituelle qu'on appelle le karma. Ce que tu reçois est fonction de tes actes. En faisant du bien tu reçois le bien et en faisant du mal tu reçois le mal. A force de souffrir en recevant le mal, ton âme comprend, se façonne, se libère du péché et avance vers Dieu. On peut donc très bien devenir bon sans jamais avoir entendu parler de Jésus et, à la limite, en étant même athée. Cependant, un bon athée vertueux (si si, ça existe), n'aura aucune difficulté à sa mort à faire le bon choix et à entrer dans le royaume de Dieu.

Spirit sunny

Le but de tendre l'autre joue est d'arrêter l'autre dans sa violence peut-être encore plus grande, ainsi que la mienne, si on se claque 'le beignet' jusqu'au bout de la nuit !

Donc, je reçois une première baffe, on considère que l'autre a commis un mal. Je tends l'autre joue ! Est-ce que l'autre commet un second mal ?
Que nénni ! Parce qu'il s'agit pour cette deuxième baffe qu'elle soit un terme à la violence de l'autre, tout en lui permettant d'assouvir ce qu'il peut considérer de ma part, comme une provocation.

Donc là, ce n'est plus 'oeil pour oeil' C'est-à-dire tu m'arraches mon oeil, je t'arraches le tien. Donc deux personnes, commettant chacune le même mal.

Dans la baffe, il s'agit uniquement de celui qui la donne.
Il la donne une première fois, dans l'idée aussi que je puisse la rendre, et ainsi de suite. Il est question là, de logique. C'est cette logique qui est cassée. En retour, il ne reçoit pas de baffe !
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: débat sur le "spiritualisme"   Jeu 14 Aoû 2008, 23:57

adamev a écrit:
Homme de peu de foi! Tu ne fais même pas confiance à l'Esprit qui souffle où et comme il veut. Qui confonds une église et son expression particulière avec celui qui fut "l'inventeur" de la plus belle religion du monde.

Cher Adamev,

Jésus n'est pas inventeur d'une religion, parmi une multitude de religion. Jésus est le Fils unique de Dieu venu dans le monde pour sauver tous les hommes. L'Esprit souffle où il veut, c'est vrai, mais c'est dans l'Eglise catholique que Jésus se donne concrètement pour nous faire entrer dans son Royaume, dès à présent.

Tous ceux qui se prive de ce don qu'il nous fait de Lui-même dans les sacrements et plus particulièrement dans celui de l'Eucharistie, se prive de cette présence unique du Christ dans le coeur de l'homme, avant même qu'il meurt et passe devant Lui.

Aucune autre religion, en dehors des Eglises chrétiennes, ne nous propose ce don.

Cordialement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: débat sur le "spiritualisme"   Ven 15 Aoû 2008, 00:24

spirit a écrit:
doris a écrit:
...Le but de tendre l'autre joue est d'arrêter l'autre dans sa violence peut-être encore plus grande, ainsi que la mienne, si on se claque 'le beignet' jusqu'au bout de la nuit !
...

Cher Doris,

Tu ne comprends toujours pas. Si on te fait du mal, tu fais ce que tu veux en fonction de ton degré de bonté. La loi du karma est une loi très simple de cause à effet. L'histoire de la baffe est plutôt à prendre comme une métaphore.

Imagine un criminel capable de tuer un enfant sans aucun scrupule. Il se mettra tôt ou tard en situation qu'on tue son propre enfant. La souffrance de la perte de son enfant créera un traumatisme dans son âme qui éveillera sa conscience. Il lui deviendra ensuite insupportable de toucher à l'enfant d'autrui.

Cordialement
Spirit sunny

C'est vrai. Mais nous entrons là, dans le débat de la conscience.
Celui à qui je tends mon autre joue et qui la frappe, sera questionné par sa conscience ! Pourquoi, ne m'a-t-elle rendu baffe pour baffe ?

Et donc, ce n'est plus une métaphore, mais la réalité.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: débat sur le "spiritualisme"   Ven 15 Aoû 2008, 00:43

OK. Spirit. Explique ce qu'est le Karma. A quelle religion il se rattache ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: débat sur le "spiritualisme"   Ven 15 Aoû 2008, 00:59

Bonne nuit, spirit.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: débat sur le "spiritualisme"   Ven 15 Aoû 2008, 09:40

spirit a écrit:
L'endoctrinement et le fanatisme de Pétéro est vraiment ahurissant. Ca fait peur...

C'est tout ce que vous avez trouvé comme réponse à l'explication que je vous ai donné sur la Parole de Jésus à Nicodème !!! Alors là vous me décevez ......Crying or Very sad

Spirit a écrit:
Rester ouvert et toujours chercher à comprendre l'autre est, me semble-t-il, une preuve de réelle humilité et fraternité.

Commencez donc par comprendre Jésus et de ne pas lui faire dire n'importe quoi, avant de demander aux autres de chercher à vous comprendre.

Je respecte votre croyance. C'est votre droit et votre liberté de croire en la réincarnation ou que l'esprit humain est une émanation de l'Esprit Saint. Par contre, je ne vous laisserai pas tordre la Parole de Jésus pour la faire coller à votre doctrine. Si je me bidonne, c'est parce que vous vous permettez de donner des leçons aux autres, alors que vous êtes le premier à utiliser des paroles de Jésus après les avoir sorties de l'ensemble de son enseignement, pour essayer de vous attirer les bonnes grâces de ceux qui ont foi en Lui.

Spirit a écrit:
D'ailleurs, puisque le fait de rendre conscient son prochain de la vérité absolue prônée par les catholiques est censé le mettre en mauvaise posture vis à vis de sa conscience et de ses péchés, autant ne rien prêcher, cela ne peut qu'être bénéfique car il sera de toute manière pardonné.

La Vérité absolue que prêche les catholiques, elle porte un Nom = Jésus-Christ, unique Chemin qui conduit à la Vérité de la Vie en Dieu. Pour vivre en Vérité de la Vie de Dieu il y a un passage obligé, c'est la communion de Vie avec le Christ Jésus.

Le péché nous empêche d'entrer véritablement en communion de Vie avec Dieu, dans le Christ. C'est pour permettre cette entrée dans la Vie d'en Haut qu'il est venu donner, que Jésus libère du péché.

"En effet, je ne suis pas venu appeler les justes, mais les pécheurs." (9, 13)

L'Eglise ne met pas l'homme en mauvaise posture devant ses péchés. L'Eglise conduit à Jésus qui est le seul à pouvoir libérer l'homme de ses péchés qui l'empêchent d'être heureux en vérité et surtout d'entrer dans la Vie avec Dieu. C'est parce que Jésus seul peut libérer des péchés, que les catholiques invitent les pécheurs à suivre Jésus, à faire confiance à Jésus, s'ils souhaitent être eux-mêmes libérés de ces péchés qui les blessent ou blessent leur prochain.

Spirit a écrit:
Je ne fais que souligner une incohérence parmi tant d'autres...

Quelle incohérence ?

C'est aujourd'hui que Jésus désire nous faire entrer dans la Vie éternelle, dans la communion de Vie avec Lui, dans sa communion de Vie avec Dieu. Celui qui aujourd'hui ne confie pas ses péchés au Christ en lui demandant de le lui pardonner, via ceux à qui il a donner le pouvoir de remettre en son Nom ces péchés ; celui qui n'est pas habité par un véritable désir d'être libéré de ses péché ; qui ne fait rien pour en être libéré ; qui ne s'appuie pas sur la grâce donnée par Jésus dans les sacrement ; celui-là restera esclave de ses péchés et continuera à se blesser ou à blesser les autres.

C'est aujourd'hui que nous avons besoin d'être pardonnés, d'être sauvés, pour être vraiment heureux intérieurement et donner du bonheur aux autres.

Vous, ce que vous dites au voleur c'est "continue à voler", ne cherche pas à te convertir, car de toute manière tu seras pardonné. Nous on dit : "prends conscience que voler cela blesse ton prochain et que cela te blesse intérieurement. Jésus peut te libérer de ce péché que tu commets parce que c'est peut-être plus fort que toi. Jésus est plus fort que toi. Suis-le, mets-toi à son école, deviens son ami, écoute-le et fais tout ce qu'il te demande ; accompagne-le et tu verras que lui réussira là où toi tu échoues.

Cordialement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: débat sur le "spiritualisme"   Ven 15 Aoû 2008, 09:58

spirit a écrit:
doris a écrit:
OK. Spirit. Explique ce qu'est le Karma. A quelle religion il se rattache ?

D'abord au bouddhisme, ensuite à toutes les théories spiritualistes modernes de type new-âge. L'explication je te l'ai déjà écrite plusieurs fois. C'est une loi de cause à effet: Tu fais le mal tu reçois le mal, tu fais le bien tu reçois le bien (très schématisé Smile ).

Bonne nuit
Spirit sunny

Bon alors là, je comprends mieux, spirit. Mais il reste que du fond de sa geôle, le meurtrier d'un enfant ou de tout autre, accablé par sa conscience, son remords, un seul peu soulager cette conscience : Dieu.

On a un cas de conversion dans une affaire qui a fait l'objet d'un livre 'l'Adversaire', (je me souviens plus de son auteur), puis d'un film avec Daniel Auteuil (mon acteur préféré), il s'agit de Jean-Claude Romand. Toute sa famille femme, ses deux enfants, son père, sa mère, le chien, y sont passés.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: débat sur le "spiritualisme"   Ven 15 Aoû 2008, 10:03

Le mal et le péché s'estompent au fur et à mesure de la compréhension de l'âme et de son évolution spirituelle.

Je reviendrai sur ce que tu dis là, spirit, parce que c'est très vrai.
Cela concerne l'âme, mais disons que l'âme est un coin de pureté en l'être, mais cela concerne aussi la conscience. Et notamment que Dieu ne laisse pas dans le désespoir profond, un être. On les nomme parfois, 'les bons larrons', ceux qui trempent dans le mal.
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: débat sur le "spiritualisme"   Ven 15 Aoû 2008, 10:10

[quote="spirit"]
doris a écrit:
OK. Spirit. Explique ce qu'est le Karma. A quelle religion il se rattache ?

Cher Doris,

Le Karma c'est cela : Si tu as volé les gens, pris ce qui ne t'appartenait pas, un jour où l'autre, durant cette vie ou dans une vie intérieur, tu te feras volet à ton tour. C'est l'Univers qui en choisira le temps et au moment qui te sera le plus bénéfique, car il garde tout en mémoire. C'est cela le Karma.

Donc, si on me cambriole mon appartement et qu'on me prend tout, faut surtout pas que je me plaigne. Si cela m'est arrivé, c'est que dans une vie antérieur j'ai moi-même été un cambrioleur Laughing

J'ai lu sur un site type New Age qu'une femme qui avait été violé et qui ne comprenait pas pourquoi, fut rassuré lorsqu'elle découvrit ce qu'elle avait fait dans une vie antérieure. Elle remercia Dieu d'avoir payé sa dette si peu cher. Je suppose qu'elle a aussi remercié son violeur de lui avoir donné une si bonne leçon Laughing

Si tu donnes une giflle à quelqu'un, c'est normal qu'il te la rende. D'abord, d'après la loi du karma, c'est normal que tu la lui donnes ; il a certainement du déjà en donner, sinon l'Univers ne t'aurait pas pousser à lui donner cette giffle. Laughing

Cette loi du Karma, telle qu'exposé, c'est en fin de compte la loi du malin qui nous pousse à rendre le mal pour le mal. Jésus, lui, nous invite à remettre les dettes, à pardonner le mal que l'on nous a fait, à ne pas le rendre, à laisser Dieu, le moment venu, au jour du jugement, décider ce qu'il arrivera à celui qui t'a fait du mal.

Jésus est venu "briser" cette loi du mal qui se cache sous la loi du Karma (si vraiment la loi du Karma est ce que nous en dit Spirit). Jésus nous invite à donner, en contrepartie du mal, de la miséricorde, de l'amour. La loi du karma excuse le mal en quelque sorte, puisqu'elle dit que c'est normal, comme cette femme qui s'est fait violer et qui remercie Dieu de ne pas l'avoir plus puni.

Cordialement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: débat sur le "spiritualisme"   Ven 15 Aoû 2008, 10:26

C'est ce qui commençait à se dessiner, Petero, que l'homme durant sa vie, garde le mal qu'il a commis. Et que finalement, seule la mort l'en libère.
C'est rigoureusement exact.
Mais ce qui permet de supporter ce mal durant cette vie, c'est le Pardon de Jésus. Alors, une fois pardonné, l'homme n'a plus qu'à supporter que l'homme, lui, ne pardonne pas.
Et de fait, peut-on supporter que son propre enfant soit assassiné ? Non. Mais moi, ai-je à entrer dans ce que l'homme ne peut pas pardonner ? Eh bien je dirais non ! Dans l'absolu, bien sûr.

Maintenant un enfant d'un de mes amis se fait assassiner, un enfant que j'ai connu, que j'ai fait rire, qui m'a fait rire, que j'ai vu grandir ? Là je suis tentée de ne pas pardonner ?
C'est-à-dire que je prends le pouvoir de Dieu qui, lui 'seul peut pardonner'. Et que j'exclus le meurtrier de cette possibilité que seul Dieu est pardon, et pas moi.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12221
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: débat sur le "spiritualisme"   Ven 15 Aoû 2008, 10:46

petero a écrit:
Jésus n'est pas inventeur d'une religion


Il faut prendre le mot "inventeur" dans ce qu'il a étymologiquement de plus élevé "Initiateur", fondateur...

petero a écrit:
parmi une multitude de religion.


J'ai écrit "plus belle religion du monde". Ce n'est donc pas n'importe quelle religion.

petero a écrit:
Jésus est le Fils unique de Dieu venu dans le monde pour sauver tous les hommes.

Ceci est un acte de foi respectable. Hélas fondé sur le péché originel, la culpabilité, la soumission... Notions étrangères au Spiritualisme qui voit dans la transgression l'accomplissement positif du Plan divin. L'homme en charge de la conquête du monde (avec ce que ça implique) par la connaissance duquel Dieu se révèle entièrement.


petero a écrit:
c'est dans l'Eglise catholique que Jésus se donne concrètement pour nous faire entrer dans son Royaume, dès à présent.

Voilà bien le type même du raisonnement circulaire et ambigu. Que mettez-vous derrière le mot "Eglise catholique"? L'église de Rome ou la communauté des Chrétiens (toutes églises confondues)?

petero a écrit:
Tous ceux qui se prive de ce don qu'il nous fait de Lui-même dans les sacrements et plus particulièrement dans celui de l'Eucharistie, se prive de cette présence unique du Christ dans le coeur de l'homme, avant même qu'il meurt et passe devant Lui. Aucune autre religion, en dehors des Eglises chrétiennes, ne nous propose ce don.

Si vous le dites. Si nous croyons que "Dieu Est" alors Sa Présence nous est donnée toute entière Père, Esprit et Fils. Et même, en ce jour ça mérite d'être signalé, Mère.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12221
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: débat sur le "spiritualisme"   Ven 15 Aoû 2008, 10:54

doris a écrit:
OK. Spirit. Explique ce qu'est le Karma. A quelle religion il se rattache ?

La meilleure définition du Karma que je connaisse est celle-ci (donnée par le DL).

Tu donnes un grand coup de poing à un mur. Qui a mal ? Toi ou le mur? Et la colère qui fut à l'origine du coup vers qui était-elle dirigée? Vers toi ou vers le mur?
Tu appuies doucement, longtemps sur un mur. P.e le mur tombera-t-il? Mais plus sûrement cet effort doux et prolongé contribura à renforcer ta musculature, ta santé. Ce bienfait reçu à qui est-il redevable? A toi ou au mur?
Revenir en haut Aller en bas
 
débat sur le "spiritualisme"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Etes-vous aussi "laxophobes" (diarrhée)?
» Vidéo documentaire "Galaxies"
» "Philou" Marre de ces plaques rouges!!!!
» Une religieuse de Chicago "accompagnatrice" de femmes qui vont se faire avorter
» Signification du mot "Christ"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: