DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le célibat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Le célibat   Jeu 7 Aoû 2008 - 19:16

Le célibat non-choisi, non voulu et non désiré surgit parfois dans la vie. De nombreuses personnes n’ont pas trouvé la femme ou l’homme de leur vie pour fonder un foyer, une famille. C’est parfois une épreuve, un chemin de croix. Or, Dieu est Amour, l’Amour par excellence. C’est aussi une vocation à découvrir !, un apprentissage à aimer pour entrer dans une autre fécondité.

Qu'en pensez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Godefroy



Masculin Messages : 536
Inscription : 19/06/2006

MessageSujet: Re: Le célibat   Mar 12 Aoû 2008 - 0:53

Bonjour Julienne

Vous écrivez : «C’est aussi une vocation à découvrir !, un apprentissage à aimer pour entrer dans une autre fécondité.»

Je crois que vous avez la bonne réponse. Trois termes puissants : vocation à découvrir ; un apprentissage ; une autre fécondité.

Mais ça ne va pas de soi !!!

Godefroy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le célibat   Mar 12 Aoû 2008 - 9:37

Godefroy a écrit:
Bonjour Julienne

Vous écrivez : «C’est aussi une vocation à découvrir !, un apprentissage à aimer pour entrer dans une autre fécondité.»

Je crois que vous avez la bonne réponse. Trois termes puissants : vocation à découvrir ; un apprentissage ; une autre fécondité.

Mais ça ne va pas de soi !!!

Godefroy

Bonjour Godefroy

En effet cela ne va de soi mais il y a plusieurs façons de donner la vie et de la créer. D'aimer aussi !

Hier j'ai entendu un témoignage de Soeur Emmanuelle et sa vie fut très féconde, elle a 100 ans maintenant et elle ne pratique pas la langue de bois même à son âge.

Bien sûr tout le monde n'est pas destiné à entrer dans un plan de vie aussi vaste.

A notre échelle : il y a toujours du bonheur à donner sunny
Revenir en haut Aller en bas
Godefroy



Masculin Messages : 536
Inscription : 19/06/2006

MessageSujet: Re: Le célibat   Mar 12 Aoû 2008 - 16:13

Bonjour Julienne,

Sous-entendant la vie consacrée, vous écrivez :
Bien sûr tout le monde n'est pas destiné à entrer dans un plan de vie aussi vaste.

Je me demande si l'acceptation et le choix de ce célibat ne pourrait pas faire partie «des eunuques pour le Royaume» dont parle Jésus. Après tout, il y a le don de soi, l'engagement au service des autres. Qu'en pensez-vous ?

Godefroy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le célibat   Mar 12 Aoû 2008 - 19:18

Godefroy a écrit:
Bonjour Julienne,

Sous-entendant la vie consacrée, vous écrivez :
Bien sûr tout le monde n'est pas destiné à entrer dans un plan de vie aussi vaste.

Je me demande si l'acceptation et le choix de ce célibat ne pourrait pas faire partie «des eunuques pour le Royaume» dont parle Jésus. Après tout, il y a le don de soi, l'engagement au service des autres. Qu'en pensez-vous ?

Godefroy

Bonsoir Godefroy,

Je me souviens de cette parole de Jésus :

Il y a des eunuques qui sont nés comme cela,

Il y a des eunuques rendus tels par les hommes,

Et des eunuques en vue du Royaume,

Comprenne qui pourra !

J'en pense Godefroy que c'est cela que Jésus voulait dire et que cela concerne donc aussi le célibat des prêtres.

Hier j'ai vu une interview de Soeur Emmanuelle et on lui a posé la question ce qu'elle pensait du mariage des prêtres (c'était sur RTL TVI Controverse) et elle a répondu : La liberté que celui qui a le grand désir d'être prêtre mais aussi d'être marié qu'on laisse la liberté.

J'ai été un peu surprise de cette réponse de Soeur Emmanuelle.

Mais n'ai pas été choquée, c'est évidemment plus sublime celui qui se rend disponible rien que pour Dieu et se prive d'une famille. C'est aussi cela se rendre "eunuque" en vue du Royaume.

Bien sûr, je m'en tiens aux décisions de l'Eglise. Et je me suis toujours demandée si ce verset finalement ne donnait pas l'avis de Dieu concernant le mariage des prêtres et c'est ainsi que l'Eglise de Rome au contraire de l'Eglise d'Orient demande le célibat.

Ceci est un autre débat bien sûr....
Revenir en haut Aller en bas
Godefroy



Masculin Messages : 536
Inscription : 19/06/2006

MessageSujet: Re: Le célibat   Mar 12 Aoû 2008 - 20:05

Bonjour Julienne,

Je vous rappelle votre entrée en matière dans ce fil.
Citation :
Le célibat non-choisi, non voulu et non désiré surgit parfois dans la vie. De nombreuses personnes n’ont pas trouvé la femme ou l’homme de leur vie pour fonder un foyer, une famille. C’est parfois une épreuve, un chemin de croix. Or, Dieu est Amour, l’Amour par excellence. C’est aussi une vocation à découvrir !, un apprentissage à aimer pour entrer dans une autre fécondité.
Il est bien question de célibat non choisi ... qui finit par un célibat choisi et fécond J'ai toujours compris votre réflexion pour une personne qui demeure célibataire dans le monde et ma réflexion je l'ai écrite sans lien aucun avec le célibat des prêtres. Je suis donc surpris par votre réponse !
Je vous repose ma question autrement : Est-ce que nous pourrions dire qu'un célibataire forcé de demeurer ainsi, mais qui se ravise et accepte sa situation et s'engage - sans engagement dans une communauté religieuse ou dans sacerdoce - auprès de ses frères et soeurs , pourrait être comparé au "célibataire pour le Royaume" dont parle Jésus, autrement dit, est-ce en somme une sorte d'engagement sans voeux de religion mais équivalent à l'état des religieux/religieuses et prêtres ? Quel est votre avis !

Godefroy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le célibat   Mer 13 Aoû 2008 - 22:04

Godefoy, j'ai bien sûr dévié du sujet en parlant du célibat des prêtres.

Je pense que tout célibataire peut l'être pour le Royaume s'il témoigne de Jésus ne fut ce que par l'exemple de sa vie, il ne faut pas nécessairement prendre un engagement pour proclamer le Royaume et la Bonne Nouvelle.
Revenir en haut Aller en bas
spidle33



Masculin Messages : 4540
Inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: Le célibat   Dim 17 Aoû 2008 - 22:02

Mon avis est que le célibat non-choisi n'est pas une vocation.
il peut par contre est rendu fructueux et fécond si la personne décide de porter un regard différent sur cette situation.

Mais bien souvent, ce sont à la fois des événements, mais aussi des attitudes de la personne elle-même, qui conduise à cette situation douloureuse. Car selon moi, Dieu a un plan pour tous, avec un engagement total de soi-même (don de sa vie dans le mariage ou le célibat consacré). Si ni l'un ni l'autre n'a lieu, alors il s'agit de "plan de secours" du bon Dieu, qui peut rendre malgré tout la personne heureuse si elle se laisse avisée par le Christ, qui rend droit ce qui est faussé !
Revenir en haut Aller en bas
http://le-rdv-des-saints.over-blog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le célibat   Dim 17 Aoû 2008 - 22:58

Mais il peut, ce célibat, non choisi, être choisi, spidll33, non ? Et puis, le mariage, pas plus que le célibat, ne sont une loi !
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6683
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Le célibat   Lun 18 Aoû 2008 - 2:23

Godefroy a écrit:
Bonjour Julienne

Vous écrivez : «C’est aussi une vocation à découvrir !, un apprentissage à aimer pour entrer dans une autre fécondité.»

Je crois que vous avez la bonne réponse. Trois termes puissants : vocation à découvrir ; un apprentissage ; une autre fécondité.

Mais ça ne va pas de soi !!!

Godefroy

Bonjour Godfroy,

c'est vrai cela ne va pas de soi, cela va du Christ en Nous et c'est là que sa commence a aller de Soi car ça va de LUI ! :jesus:

en fait le célibat si on ne le vit pas comme dit Jésus " eunuque pour Le Royaume " c'est toujours assez lourd et un déphasage en ce monde !

j'ai connu quelques dame ou demoiselles institutrices qui sont resté célibataire parce que ce métier vécu a fond est une consécration totale , et en fait quelque par c'est Le Royaume , certaine sle réalisé pas d'autres !

quand une maîtresse aime sa classe d'élève elle est une mère spirituelle si vraiment elle veut leurs bien réel, elle sera en son cœur en une recherche toujours orienté vers une perfection plus grande , il ne reste guère de place pour y ajouter un homme ! car elle vit déjà mère !

c'est vraie aussi qu'il y a des institutrice épouse et mère !

ce doit être des surhommes ? heu pardon des surfemmes
,
,
Revenir en haut Aller en bas
spidle33



Masculin Messages : 4540
Inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: Le célibat   Lun 18 Aoû 2008 - 8:26

doris a écrit:
Mais il peut, ce célibat, non choisi, être choisi, spidll33, non ? Et puis, le mariage, pas plus que le célibat, ne sont une loi !
Coucou Doris Smile

Je ne parle pas de loi, je parle du plan de Dieu sur chacun de nous. L'homme et la femme ont une vocation naturelle au mariage. L'Eglise sanctifie cette vocation naturelle pour la placer dan le plan de Dieu. Il extrait aussi certaines personnes de cette vocation naturelle en vue du royaume.

Enfin, il transforme également ceux qui n'ont pu se marier mais n'ont pas eu d'appel, pour faire de leur célibat leur façon de se donner. Comme tu le dis, cela est possible si le célibat est alors choisi, ou plus exactement, je pense, si la situation n'est pas subit.

Il n'empêche, pour un jeune qui veut discerner sa vocation, on ne peut pas lui dire que le plan de Dieu se situe entre le mariage, le célibat consacré, et le célibat non-consacré. Le plan premier sur un individu se porte d'abord entre le mariage et la vie consacrée (sacerdotale ou non).
C'est les difficutés de la vie qui rendent difficile ou impossible l'un ou l'autre. Alors le célibat, non-consacré, peut tout de même prendre un sens nouveau, ordonné à Dieu, et où la personne se donne également.

Du moins me semble-t-il !
Revenir en haut Aller en bas
http://le-rdv-des-saints.over-blog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le célibat   Lun 18 Aoû 2008 - 10:22

Oui, spidll33, le célibat non voulu, est le célibat subi. J'en sais quelque chose. Je dirais que cette souffrance du célibat subi, je peux la considérer comme, de ma part, un échec au plan de Dieu, parce que forcément, ma personne est en cause, (non pas tant par mon propre péché), mais les circonstances de ma vie.
Mais le Seigneur a su transformer lui-même ce célibat en choix, par ses grandes consolations.
Revenir en haut Aller en bas
spidle33



Masculin Messages : 4540
Inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: Le célibat   Lun 18 Aoû 2008 - 11:26

Nous sommes d'accord Smile

Et je suis heureux, malgré la souffrance certaine que cela a du être pour toi, que tu aies pu passer ce cap qui te permet sans doute à la fois réconciliation avec Dieu, et don de toi-même pour lui et pour le monde. (Je dis tout cela car c'est ce qui transparait me semble-t-il, ici et ailleurs, si je lis entre tes lignes).

L'essentiel étant ce qui demeurera éternellement, à savoir l'amour.
Revenir en haut Aller en bas
http://le-rdv-des-saints.over-blog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le célibat   Lun 18 Aoû 2008 - 11:30

Merci spidll3. Cettre transformation du refus en acceptation du célibat, est bien sûr l'oeuvre du Seigneur.
Revenir en haut Aller en bas
Petrum



Messages : 438
Inscription : 08/10/2005

MessageSujet: Re: Le célibat   Lun 18 Aoû 2008 - 21:05

A Taizé, le mois dernier, j'ai demandé un avis a un frere sur le célibat des pretres, il m'a donné une réponse qui ne m'a pas satisfait (comme souvent lorsque je pose des questions Confused ).

Moi je me fait la reflexion suivante :
Si les pretres sont tenus de célibat, c'est parce qu'ils sont tenus de suivre au maximum l'exemple du Christ.
Mais je me rappelle que dans un precedant debat ici, Arnaud m'avait dit que la raison pour laquelle Jésus n'avait pas eu de femme, c'est pour montrer qu'il n'a pas de preference, qu'il ne fait pas de favoritisme... Et que nous sommes tous ses préférés... tous égaux dans le royaume des cieux.

D'ou mon questionnement : qu'est ce qui empêche un prêtre de se marier, vu que le célibat de Jésus avait valeur de symbole (puissant) en fait...



Question
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le célibat   Lun 18 Aoû 2008 - 21:10

Petrum. Rien n'empêche les prêtres de se marier.
Ils ne vivent pas un célibat subi, ils vivent un célibat choisi.
Revenir en haut Aller en bas
Acri



Masculin Messages : 1571
Inscription : 31/12/2006

MessageSujet: Re: Le célibat   Lun 18 Aoû 2008 - 21:11

Un évêque orthodoxe avec qui un ami prêtre discutait de la question a expliqué que par exemple quand il avait un prêtre marié, il ne pouvait pas le nommer n'importe où il en avait besoin. En effet, il devait tenir compte du fait que celui-ci était ou non marié. Un prêtre orthodoxe non marié ira à la moisson là ou l'évêque lui proposera d'aller. Un prêtre orthodoxe marié voudra en faire autant, mais derrière il y aura madame. Et madame à des amies qu'elle n'a pas envie de quitter. Madame a un travail et se retrouvera au chômage ailleurs. Et même si elle accepte pour son mari, il reste souvent des regrets chez celle-ci qui mettent à mal le couple.
Revenir en haut Aller en bas
spidle33



Masculin Messages : 4540
Inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: Le célibat   Lun 18 Aoû 2008 - 21:18

Pour moi, je trouve cela assez clair, surtout par mon histoire.

En effet, lors d'une de mes rencontres fortes avec le Seigneur (c'était étrangement le jour de la pentecôte), j'ai eu l'occasion de ressentir un appel fort au-dedans de moi.
J'ai réagi immédiatement : jamais ! Je ne peux pas ! (Depuis tout petit, j'ai toujours désiré le mariage).

Eh bien aujourd'hui tout est clair pour moi. Je vais probablement me fiancer dans les mois qui viennent. Et ce n'est pas pour avoir fuit l'appel de Dieu, non !
Le Seigneur m'a fait vivre cet "appel" pour me dire "Et si je te demande d'être prêtre, es-tu prêt à la faire par amour pour moi ?"
Le Seigneur ne pouvait pas je pense me demander quelque chose de plus dur pour moi. Eh bien ce passage où il me semblait que Dieu me demandait l'impossible, cela a littéralement transformé mon rapport au Christ, et ma capacité à tout abandonner pour lui. Bien sûr ce n'est pas fini, mais cela a été un tournant fondamental.

Alors en dehors du fait que cela libère du temps pour le sacerdoce, je suis contre le mariage des prêtres, car cela pousse à devoir laisser beaucoup. Cela pousse à avoir des prêtres qui L'aime au point de renoncer à cet aspect là de la vie, par amour pour Lui.

C'est un don de soi, absolu.
Revenir en haut Aller en bas
http://le-rdv-des-saints.over-blog.com/
Petrum



Messages : 438
Inscription : 08/10/2005

MessageSujet: Re: Le célibat   Lun 18 Aoû 2008 - 21:19

doris a écrit:
Petrum. Rien n'empêche les prêtres de se marier.
Ils ne vivent pas un célibat subi, ils vivent un célibat choisi.

Je dirais même : choisi et subi
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le célibat   Lun 18 Aoû 2008 - 21:20

Sans compter les enfants. Un petit qui a la fièvre, et monsieur le mari prêtre, est quand même inquiet. Ce qui est logique. Non la prêtrise demande une disponibilité totale ! C'est le don de la vie qu'il ont faite au Seigneur, d'abord, aux brebis, en même temps.
Revenir en haut Aller en bas
Petrum



Messages : 438
Inscription : 08/10/2005

MessageSujet: Re: Le célibat   Lun 18 Aoû 2008 - 21:20

Acri a écrit:
Un évêque orthodoxe avec qui un ami prêtre discutait de la question a expliqué que par exemple quand il avait un prêtre marié, il ne pouvait pas le nommer n'importe où il en avait besoin. En effet, il devait tenir compte du fait que celui-ci était ou non marié. Un prêtre orthodoxe non marié ira à la moisson là ou l'évêque lui proposera d'aller. Un prêtre orthodoxe marié voudra en faire autant, mais derrière il y aura madame. Et madame à des amies qu'elle n'a pas envie de quitter. Madame a un travail et se retrouvera au chômage ailleurs. Et même si elle accepte pour son mari, il reste souvent des regrets chez celle-ci qui mettent à mal le couple.

Certes... ;)
Revenir en haut Aller en bas
Petrum



Messages : 438
Inscription : 08/10/2005

MessageSujet: Re: Le célibat   Lun 18 Aoû 2008 - 21:27

spidle33 a écrit:
Pour moi, je trouve cela assez clair, surtout par mon histoire.

En effet, lors d'une de mes rencontres fortes avec le Seigneur (c'était étrangement le jour de la pentecôte), j'ai eu l'occasion de ressentir un appel fort au-dedans de moi.
J'ai réagi immédiatement : jamais ! Je ne peux pas ! (Depuis tout petit, j'ai toujours désiré le mariage).

Eh bien aujourd'hui tout est clair pour moi. Je vais probablement me fiancer dans les mois qui viennent. Et ce n'est pas pour avoir fuit l'appel de Dieu, non !
Le Seigneur m'a fait vivre cet "appel" pour me dire "Et si je te demande d'être prêtre, es-tu prêt à la faire par amour pour moi ?"
Le Seigneur ne pouvait pas je pense me demander quelque chose de plus dur pour moi. Eh bien ce passage où il me semblait que Dieu me demandait l'impossible, cela a littéralement transformé mon rapport au Christ, et ma capacité à tout abandonner pour lui. Bien sûr ce n'est pas fini, mais cela a été un tournant fondamental.

Alors en dehors du fait que cela libère du temps pour le sacerdoce, je suis contre le mariage des prêtres, car cela pousse à devoir laisser beaucoup. Cela pousse à avoir des prêtres qui L'aime au point de renoncer à cet aspect là de la vie, par amour pour Lui.

C'est un don de soi, absolu.

Merci pour cet eclairage Spidle.

Mais je dirais que nous sommes tous d'une certaine maniere appelés a e^tre capable de tout laisser pour le Christ.
De plus, la sexualité est voulue par Dieu.

Non vraiment, cette chose qui parait naturelle pour un chrétien me pose probleme.

Aimer une femme, ca ne veut pas dire "aimer moins Dieu". Et tre capable de tout laisser : oui, pour se mettre au service des Hommes en premier lieu non?
Revenir en haut Aller en bas
spidle33



Masculin Messages : 4540
Inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: Le célibat   Lun 18 Aoû 2008 - 21:35

Petrum a écrit:

Aimer une femme, ca ne veut pas dire "aimer moins Dieu". Et tre capable de tout laisser : oui, pour se mettre au service des Hommes en premier lieu non?

Aimer une femme ne signifie pas aimer moins Dieu.

Mais le don entier de sa vie pour Dieu, qui est véritable dans le célibat consacré, n'est plus possible si le prêtre se marie, car il a le devoir et la responsabilité de sa famille, ce qui est normal.
Le prêtre qui ne se marie pas est responsable des brebis qui lui sont confiées. Et c'est une attitude responsable, au regard de Dieu, que de ne pas avoir de famille pour remplir cette tâche si particulière.

De même un homme marié a d'abord la charge de sa famille, si bien que si des oeuvres pour le Royaume, engagées dans l'Eglise, en viennent à perturber son équilibre et son devoir vis-à-vis de sa famille, alors cette attitude est également irresponsable.

Vraiment je ne vois pas ce qui te pose tant problème. Cela prend un sens complet dans le don de sa vie que de s'engager complètement dans l'une ou l'autre des voies. Mélanger les deux, dans un sens ou dans l'autre, se fera au détriment de l'une d'entre elles. Inévitablement car nous sommes humains, et limités.
Revenir en haut Aller en bas
http://le-rdv-des-saints.over-blog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le célibat   Lun 18 Aoû 2008 - 21:53

Petrum a écrit:
doris a écrit:
Petrum. Rien n'empêche les prêtres de se marier.
Ils ne vivent pas un célibat subi, ils vivent un célibat choisi.

Je dirais même : choisi et subi

C'est vrai. Les tentations veillent à ce que ce célibat ne soit plus chosi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le célibat   Lun 18 Aoû 2008 - 22:10

A vous lire surtout Spidle me vient à l'esprit cette parole :

Marthe et Marie : Marie était aux pieds de Jésus tout à l'écoute et certes elle buvait ses paroles et devait être en contemplation devant Lui :jesus:

Marthe était afférée au ménage , aux choses du monde.

Le Seigneur a dit que nous ne sommes pas du monde ... en ce sens qu'Il voulait dire que nous ne nous préoccupons pas des choses matérielles et vivont uniquement pour le spirituel, pour Lui. Nous sommes du monde sans être du monde...

Et Il dit à Marthe : Marie a choisi la "meilleure part" qui ne lui sera point ôtée.

Donc les prêtres ont eux aussi la meilleure part car au sens "figuré" ou "imagé" selon qu'on l'interprète, les prêtres sont aux pieds du Seigneur et cela vaut tous les sacrifices du monde....

Il n'y a pas de meilleure place que d'être aux pieds de Jésus !

Si je n'avais pas choisi la voie du mariage, je serais certainement Son Epouse ! souvent j'ai envie de descendre vraiment jusqu'aux pauvres... et c'est cela que je cherche maintenant et j'espère le trouver, cela peut se faire même mariée.

Si je devais devenir "veuve" que mon époux parte le premier car on ne choisit pas alors je crois bien que je voudrais demander à une Congrégation religieuse de m'acceuillir, telle Ste Rita (bon je ne suis pas Ste Rita bien loin de la) je veux dire que si un jour la possibilité m'était offerte d'être l'Epouse de Jésus, je tenterai tout pour devenir Son Epouse.

Cependant que la Ste Volonté de Dieu se fasse et surtout pas la mienne ! car le Seigneur est rempli de Sagesse , Il sait ce qui est bien pour nous, moi je ne sais même pas ce qui est bien pour moi.

Prêtre ! quelle merveille ! Le Seigneur descend sur l'autel grâce aux paroles du prêtres, le Seigneur passe par les mains du prêtre pour Se donner à nous.

Lui qui a consenti à être le Divin Prisonnier du Tabernacle :sts:

Loué Soit le Saint Nom de Jésus
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6683
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Le célibat   Lun 25 Aoû 2008 - 3:29

bonjour,

être Prêtre comme toute personne consacré, c'est être appelé a manifester la présence du Royaume là où il n'y a plus ni homme ni femme.
donc Celui qui réalise qu'il a cette vocation doit devenir cohérent avec ce que cela implique d'incarnation et de mort au veille homme.

Jésus a trouvé les Apôtres mariés pour une bonne part, mais LUI qui Est réellement La Présence du Royaume au Milieu de nous , a vécu conformément a ce qu'Est Le Royaume, ni en homme ni en femme mais en Fils de Dieu en Être spirituel.

la question du Mariage n'existe que pour répondre a la part qui est en ce monde aussi pour servir le Royaume , y a pas de compétition et c'est aussi une vocation d'être marié vu qu'il faut bien continuer de faire naître dans la chair les futurs enfants de Dieu !

a ceux qui s'engagent au Célibat a bien comprendre ce qu'ils vivent intérieurement en compagnie de l'Esprit du Royaume .

mais de toutes façon la chair et l'âme charnelle ne meurent que si la Vie d'Esprit Est une réalité puissante et dominante , sinon c'est le yoyo dans la foi , et alors ????
Etre prêtre , c'est être un modéle du Royaume pour encourager le troupeau et le servir.
ce n'est pas que donner l'Ostie , c'est surtout le Devenir et Être manger !

le Célibat , l'âme naturelle ne le comprend pas , cela ne peut être une loi , ni un sacrifice d'oblation.

Seulement par Amour du Christ et du Royaume qui vit en nous et que l'on peut manifester !
mais cela seul l'Esprit peut le donner a comprendre en notre coeur. et beaucoup de prière et de temps avec Jésus car Le Seul Soleil qui Chauffe Le Royaume et le rend Lumineux c'est LUi !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le célibat   Mar 26 Aoû 2008 - 12:02

Bonjour Théoderic. En fait, le fond du sens du célibat choisi du prêtre, c'est ça. Une totale disponibilité d'esprit à la prière, à entretenir ce choix du célibat. Je ne dis pas qu'il n'y a pas de même disponibilité chez les autres religions où les ministres sont mariés. Je dirais plutôt que le choix du célibat rejoint la nature intrinsèque de la créature. Des ministres mariés feront certainement, un travail aussi bon, parce que le mariage est comme une vocation (voulue par Dieu), une vocation dans la vocation de servir Dieu. L'exigeance du sacerdoce, fait l'acceptation de ce qui n'est pas courant, disons, dans la vie ordinaire, de transformer ce qui n'est pas une vocation originelle, en vocation du célibat.
Revenir en haut Aller en bas
Godefroy



Masculin Messages : 536
Inscription : 19/06/2006

MessageSujet: Re: Le célibat   Sam 30 Aoû 2008 - 0:24

Bonjour,

Le fil avait commancé en traitant du célibat dans le laïcat. Je trouve le sujet très intéressant. J'aime bien discourir sur le célibat des prêtes, mais il y a déjà des pages et des pages sur le sujet. Pourquoi ne pas revenir à nos moutons ???

Nous sommes peu habitués à parler du célibat choisi dans le laïcat, qu'il soit choisi pour le Royaume de Dieu ou non, il peut être non seulement assumé, accepté, mais choisi pour un plus grand don de soi à Dieu et à l'humanité. L'incroyant même peut «choisir» le célibat pour s'engager totalement dans une cause humanitaire : n'est-ce pas là répondre à un appel intérieur, à une vocation en somme.

Qu'en pensez-vous ?

Godefroy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le célibat   Sam 30 Aoû 2008 - 1:33

Godefroy a écrit:
Bonjour,

Le fil avait commancé en traitant du célibat dans le laïcat. Je trouve le sujet très intéressant. J'aime bien discourir sur le célibat des prêtes, mais il y a déjà des pages et des pages sur le sujet. Pourquoi ne pas revenir à nos moutons ???

Nous sommes peu habitués à parler du célibat choisi dans le laïcat, qu'il soit choisi pour le Royaume de Dieu ou non, il peut être non seulement assumé, accepté, mais choisi pour un plus grand don de soi à Dieu et à l'humanité. L'incroyant même peut «choisir» le célibat pour s'engager totalement dans une cause humanitaire : n'est-ce pas là répondre à un appel intérieur, à une vocation en somme.

Qu'en pensez-vous ?

Godefroy

Je pense que tu as entièrement raison.
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6683
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Le célibat   Sam 30 Aoû 2008 - 2:56

Godefroy a écrit:
Bonjour,

Le fil avait commancé en traitant du célibat dans le laïcat. Je trouve le sujet très intéressant. J'aime bien discourir sur le célibat des prêtes, mais il y a déjà des pages et des pages sur le sujet. Pourquoi ne pas revenir à nos moutons ???

Nous sommes peu habitués à parler du célibat choisi dans le laïcat, qu'il soit choisi pour le Royaume de Dieu ou non, il peut être non seulement assumé, accepté, mais choisi pour un plus grand don de soi à Dieu et à l'humanité. L'incroyant même peut «choisir» le célibat pour s'engager totalement dans une cause humanitaire : n'est-ce pas là répondre à un appel intérieur, à une vocation en somme.

Qu'en pensez-vous ?

Godefroy


Bonjour Godfroy,

personnellement je suis devenu célibataire aprèspresque 10 ans de mariage, mais c'est vrai que je n'avais pas vraiment soucis de me marier ni de penser devenir religieux (la question de devenir religieux m'est venu a l'esprit mais j'ai compris que ce n'était pas pour moi) .

par contre je cherchais Dieu en tant que Personne Connaissable et pas une religion a propos de LUI !
Vivre c'est grandir en LUi consciament puis de manière volontaire rejeter le reste pour n'être qu'a LUI.
pour moi cela a toujours était évidant et donc les occupations et préoccupations matérielles m'enquiquine car elles n'apporte rien a Sa Connaissance. pourtant j'en ai pas mal, mais j'en suis pas amoureux, je ne les subit pas , j'ai appris a les accueillir !!

avoir une vocation sans en être conscient c'est possible, pour une personne qui le fait par humanisme, mais pour un Chrétien si Jésus Est ta Vie , c'est en contradiction avec ce que Jésus a fait , déchirer le voile du temple depuis La Croix ; Dieu Est au Plein Jour !

il y a des Millions de choses biens a faire en faveur du prochain, mais rien ne dois cacher Celui qui S'Est Révélé pour Le Bonheur Eternel de chacun;

Aimer mon prochain en lui cachant ce que Jésus a fait Sad ce serait ne pas aimer .

aujourd'hui ma vie je la passe dans la solitude avec Jésus et Le Père dans La prière et le service qui se présente a moi chaque jour au travers des besoins qui arrivent de l'i=un ou l'autre.

le Célibat est une chance pour moi et le handicap m'y aide bien, rien ne me pèse, seule le mariage m'a été difficile , bien que je crois m'être appliqué sans tricher a être un bon mari (ou un mari potable) mais en fait en moi il n'y a pas de mari , donc même en y mettant tout mon cœur cela ne devait pas être ça tout de même ! Laughing

le Célibat est un poids si tu vis cela seul .

le mariage peut être deux solitude vivant sous une loi (le mariage) est la solitude est alors encore plus grande.

Mais le Célibat n'est pas être seul, mais Solitaire (avec Le Seigneur) !!

laMariage peut être Un Célibat (une consécration) d'être habité par l'Amour de l'Autre !

Un Célibat chrétien c'est Vivre marier au christ et se laisser habiter par Lui !

Jésus était Célibataire (Il doit l'Être encore ?!Question ) et pour tant jamais Seul !
Revenir en haut Aller en bas
Godefroy



Masculin Messages : 536
Inscription : 19/06/2006

MessageSujet: Re: Le célibat   Sam 30 Aoû 2008 - 15:22

Bonjour Théodéric,

J'aime votre réflexion appuyée par votre expérience concrète.
Ce que je désirais mettre en valeur dans mon intervention précédente, c'est que le célibat peut être «subi, non-accepté» et alors il est un fardeau, la cause d'un état d'insatisfaction intérieure permanent.

Pour être épanouissant, valorisant, le célibat doit être accepté, choisi. Voilà pourquoi sur ce point je ne fais aucune distinction entre croyant et incroyant.

Je crois également que dans «l'Église nouvelle» il y a déjà et il y aura beaucoup d'appels à la sainteté chez des laïcs célibataires. En effet il n'est pas nécessaire d'entrer dans une communauté religieuse pour pratiquer les voeux de religion.

Dans votre expérience, j'aime particulièrement que vous considérez le veuvage comme un retour au célibat choisi, une situation nouvelle où tendre à la perfection évangélique.

Félicitations ! Dieu vous bénisse !

Godefroy
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80775
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le célibat   Sam 30 Aoû 2008 - 16:01

Selon moi, le mariage est une vraie vocation, avec toutes les difficultés qu'elle implique.

Il faut donc l'aider.

Beaucoup de célibats imposés par la vie, même choisis ensuite et sanctifiés, n'ont eu lieu que parce que la personne n'avait pas pris les moyens rationnels et efficaces pour rencontrer.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le célibat   Sam 30 Aoû 2008 - 17:06

Arnaud Dumouch a écrit:
Selon moi, le mariage est une vraie vocation, avec toutes les difficultés qu'elle implique.

Il faut donc l'aider.

Beaucoup de célibats imposés par la vie, même choisis ensuite et sanctifiés, n'ont eu lieu que parce que la personne n'avait pas pris les moyens rationnels et efficaces pour rencontrer.

Les petites annonces et c'est Monsieur Landru qui répond, Arnaud.
J'y suis allée, la cuisinière était en panne ? Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80775
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le célibat   Sam 30 Aoû 2008 - 17:11

Mr.Red

Il faut passer par "Alliance chrétienne" (voir Google).

Ce sera un Landru catholique.What a Face

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le célibat   Sam 30 Aoû 2008 - 17:19

Arnaud. Eh oui, est-il un bon catholique, Monsieur Landru ?

Y'a eu un téléfilm, et c'est tout juste si il n'était pas réhabilité !!!!

Au moins, si il brûle en enfer, il y a eu comme un retour des choses.

Paix à toute âme, cependant.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80775
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le célibat   Sam 30 Aoû 2008 - 17:25

Les évêque ont raison d'encourager "alliance chrétienne". Les vocations de mariage méritent d'être aidées aussi fort que les vocations religieuses.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le célibat   Sam 30 Aoû 2008 - 17:39

Arnaud Dumouch a écrit:
Les évêque ont raison d'encourager "alliance chrétienne". Les vocations de mariage méritent d'être aidées aussi fort que les vocations religieuses.

Eh oui ! En fait qu'est-ce que c'est le mariage, sinon un engagement !
Dont on ne sait rien à l'avance !

Le problème est résolu par le concubinage !!!

On dit plus joliment, 'vivre maritalement', ce qui n'est pas une vérité, puisqu'il n'y a pas d'engagement.
Revenir en haut Aller en bas
Godefroy



Masculin Messages : 536
Inscription : 19/06/2006

MessageSujet: Re: Le célibat   Sam 30 Aoû 2008 - 19:43

Bonjour,

Arnaud écrit : «Selon moi, le mariage est une vraie vocation.

Selon Wikipédia : VOCATION : Au sens étymologique, la vocation est un appel (latin vocare, appeler). Il a longtemps désigné l'appel à s'engager dans une vie religieuse (prêtrise, vie monacale, etc.). Le concept s'enracine dans la Bible et est corrélatif au thème de l'écoute. Aujourd'hui ce mot est utilisé dans un sens plus large pour désigner l'appel que peuvent ressentir des personnes à une mission particulière : humanitaire, professionnelle, scientifique, etc.

Au pluriel, ce mot désigne le nombre de prétendants à la vie religieuse, et notamment à la prêtrise.


Il y a déjà assez longtemps que l'on emploie dans l'Église l'expression "la vocation au mariage".
Dans le langage chrétien, le mot vocation sous-entend un appel à la sainteté, un engagement plus spécial à rechecher la perfection de la vie chrétienne. Si, parlant des communautés religieuses et du sacerdoce, il y a engagement public à tendre à la perfection évangélique, cet engagement public ne va pas de soi pour le mariage. Chez les orthodoxe le mariage chrétien est un engagement plublic à tendre à la sainteté comme couple. Dans l'Églisse catholique, je me demande même si pendant la célébration de ce sacrement j'ai déjà entendu parler d'autre chose que de «l'amour dans le mariage, point». Je ne crois pas me tromper en affirmant que jamais je n'ai entendu parler d'engagement des époux à rechercher la sainteté ! Sera-ce pour le prochain millénaire ? Par contre, je connais des couples qui, sans engagement public, recherchent la sainteté dans leur vie à deux.

Dans le célibat et le veuvage, là encore je connais des personnes qui, sans engagement public, recherchent la sainteté. Certaines s'engagent même par promesse ou par voeux soient dans le secret avec le Seigneur, soit secrètement devant un ministre de l'Église. Dans ces cas, on ne mentionne pas publiquement le mot vocation, mais à mon sens ce sont de véritables vocations à la saiteté par appel de Dieu. Sur ce fil, notre ami Théodéric fait partie de ces cas rares. Qu'il en soit félicité !

Godefroy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le célibat   Sam 30 Aoû 2008 - 19:51

Bonsoir Godefroy. L'engagement public, entraîne aussi une notion sociale. On se marie, on procrée. On donne à la société civile, des citoyens. Dans le sacrement du mariage, lui aussi public, c'est la même chose. La société laïque ne pousse pas aussi loin que le sacrement du mariage. A la mairie on rappelle des lois, à l'église on ne rappelle qu'une loi : l'amour !
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80775
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le célibat   Sam 30 Aoû 2008 - 20:55

Cher Godefrooy,

Le mariage est une aspiration naturelle.

Mais le mariage chrétien (voire sacramentel pour lers catholiques et les orthodoxes), est vraiment un appel à la sainteté. D'ailleurs, les épreuves du couple ressemblent trait pour trait à ce que décrit sainte Thérèse d'Avila pour la vie monastique.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Godefroy



Masculin Messages : 536
Inscription : 19/06/2006

MessageSujet: Re: Le célibat   Dim 31 Aoû 2008 - 2:12

Bonjour Araud,
Je suis parfaitement d'accord avec ce que vous écrivez.
Mon intervention ne parlait que de «vocation», d'appel, dans le sens de la sainteté chrétienne.

Mais je reviens sur le célibat où il n'y a d'appel que dans le sens d'une vocation dans une communauté religieuse ou dans la vie sacerdotale.

Godefroy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le célibat   Dim 31 Aoû 2008 - 9:37

Godefroy. Il y a appel du célibat pour une vocation religieuse et il y a réponse à ce célibat.

En dehors de cela, les personnes célibataires n'ont pas reçu d'appel, n'ont donc pas à donner de réponse. D'où célibat subi et non choisit.

Elles ont (c'est mon cas), à transformer ce qui est subi en choix. Sachant que ce célibat peut se terminer, et donner lieu à un mariage, civil et religieux.

Ce n'est pas le cas pour la vocation religieuse. La réponse à ce célibat est irrévocable.

Cependant, 'mariage' il y a dans la vocation religieuse, en ce que l'acceptation (c'est-àdire la réponse donnée) au célibat chosit, dit aussi que l'Epoux est déjà rencontré.

En ce qui me concerne, la rencontre de l'Epoux se déclenche dès la transformation de mon célibat subi en célibat choisi, sans exclure un éventuel mariage civil et religieux.
Revenir en haut Aller en bas
Godefroy



Masculin Messages : 536
Inscription : 19/06/2006

MessageSujet: Re: Le célibat   Dim 31 Aoû 2008 - 17:51

Bonjour Doris,

Vous comprenez parfaitement bien le célibat et vous en connaissez toutes les avenues.

Godefroy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le célibat   Dim 31 Aoû 2008 - 17:52

Merci, Godefroy.
Revenir en haut Aller en bas
 
Le célibat
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Célibat consacré
» Pensez-vous que le célibat consacré soit biblique?
» La fécondité spirituelle du célibat
» Mariage/célibat des prêtres
» Que pensez vous du célibat des pretres?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: