DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Les psaumes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Les psaumes   Dim 03 Aoû 2008, 12:18

J'aimerais savoir dans quel contexte les psaume ont été écrits et comment faut-il les interpréter

Merci
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les psaumes   Dim 03 Aoû 2008, 12:30

http://introbible.free.fr/p2ps.html
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Les psaumes   Dim 03 Aoû 2008, 13:38

Merci, j'ai mis le lien dans mes favoris
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les psaumes   Dim 03 Aoû 2008, 13:54

Il est intéressant de lire les psaumes et d'en étudier le contenu sachant que Jésus Lui-même a prié avec les Psaumes.
Revenir en haut Aller en bas
Godefroy



Masculin Messages : 536
Inscription : 19/06/2006

MessageSujet: Re: Les psaumes   Lun 04 Aoû 2008, 04:16

Bonjour Florence_Yvonne,

Vous écrivez :
Citation :
J'aimerais savoir dans quel contexte les psaume ont été écrits et comment faut-il les interpréter?

Je vous révélerai un peu de mon vécu avec les Psaumes. J'ai longtemps lu et prié ces prières merveilleuses en pensant au passé d'Israël et aux écrivains sacrés. Ma prière est demeurée très intellectuelle et il me semble avoir peu profité de ce trésor qui nous est donné. Alors je me suis mis à me considérer moi-même dans mon comportement quotidien comme vivant dans l'ancien testament, donc avant la venue de Jésus, chaque fois que je vivais sans trop m'occuper du Seigneur, d'accomplir ses commandements et de rechercher son visage, sa présence dans ma vie. Je me disais : «C'est comme si, pour moi, Jésus n'est pas encore venu ! Si Jésus était vraiment dans ma vie, dans mon coeur, je quitterais ces comportements pour vivre selon les enseignements de Jésus, les Béatitudes etc....»
Avec les textes des Psaumes, j'entrais désormais dans une dynamique de conversion, de recherche de Dieu, d'union à Dieu. J'avais besoin autant d'implorer la miséricorde de Dieu que de lui lancer des louanges et des actions de grâce. Israël, c'est moi avec ses jours d'oublie de Dieu, de rejet des prophètes, ses temps d'épreuves et de retour au Seigneur.
Voilà ce que sont concrètement pour moi les Psaumes. Puisse le Seigneur vous enseigner quel chemin il veut vous ouvrir par les mots des poètes inspirés.

Godefroy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les psaumes   Lun 04 Aoû 2008, 09:54

Bonjour Godefroy. C'est exactement la même démarche que la vôtre que j'ai suivie pour ma conversion. Les psaumes ont eu une autre efficacité.

Tout l'AT est l'annonce de la venue de Jésus, et le surtout du surtout, l'expression de la foi d'Israël. De ce Dieu qui aime et pardonne.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Les psaumes   Lun 04 Aoû 2008, 13:12

Je pense que les psaumes sont propice à la réflexion, je pense par exemple à ce passage du psaume 12

12:3
On se dit des faussetés les uns aux autres,
On a sur les lèvres des choses flatteuses,
On parle avec un coeur double.

12:4
Que l'Éternel extermine toutes les lèvres flatteuses,
La langue qui discourt avec arrogance,

N'est-il pas question là de ce que l'on appelle le "pieu" mensonge ?
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les psaumes   Lun 04 Aoû 2008, 13:37

On dit des faussetés, on flatte l'autre dans un but déterminé mais au fond du coeur on pense autrement.

C'est de l'hypocrisie totale chose que j'abhorre.

Dans le concret je me méfie souvent des voix mielleuses et je déteste la flatterie.

Un compliment sincère peut être bon.

La flatterie est hypocrisie.

Quand Jésus dit : que votre oui soit un oui, votre non un non, tout le reste vient du malin ce n'est pas pour rien qu'Il le dit.

Nous avons certainement tous connus de ces flatteurs qui devant nous disent des choses gentilles mais quand nous ne sommes pas là nous critiquent en petit comité. Ils nous poignardent et parfois les conséquences se font sentir.

On pèche beaucoup par la langue acérée, la langue peut être pire qu'une épée.

Le pieux mensonge est parfois nécessaire dans de rares cas.

On m'avait parlé d'un prêtre qui n'aurait pas du être ordonné pour telle raison..... par délicatesse je me suis tue. Il m'a demandé si c'était vrai j'ai nié au téléphone car devant lui j'aurais été rouge tomate cherry mais finalement tout vient au jour parce que d'autres ne savent pas se taire , il a compris mes motifs je lui avait menti par amitié et délicatesse .... et crainte qu'il déprime pourtant il est au-dessus de toutes ces âneries. Nous sommes responsables de nos paroles.

Heureusement j'ai gardé son amitié à laquelle je tiens beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Les psaumes   Lun 04 Aoû 2008, 13:42

toute vérité n'est pas bonne à dire

Un exemple une femme à l'embonpoint prononcé dans une robe immonde te demande si sa robe la met en valeur alors que toi tu pense qu'elle ressemble à une baleine dans une bache, tu ne vas tout de même pas le lui dire. Tu essayera de trouver une réponse la moins blessante possible qui sera forcément un peu hypocrite
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les psaumes   Lun 04 Aoû 2008, 13:49

oui j'essaierai de trouver une réponse remplie de délicatesse parce que je pense qu'il ne faut pas humilier les gens et encore moins les blesser.

Je pense qu'il ne faut pas toujours dire la vérité surtout s'il y a risque que cela influe sur le comportement de la personne du côté négatif.

Il faut distinguer à qui on peut dire la vérité et ceux qu'il faut entourer de tendresse.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Les psaumes   Lun 04 Aoû 2008, 13:51

Y a t-il sur le forum une section consacrée à l'étude des psaumes ?
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les psaumes   Lun 04 Aoû 2008, 14:01

Pas à ma connaissance Flo ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Godefroy



Masculin Messages : 536
Inscription : 19/06/2006

MessageSujet: Re: Les psaumes   Lun 04 Aoû 2008, 15:15

Bonjour Doris,

Il est très intéressant de lire avec le Psaume 1 le récit où la Genèse raconte la tentation de Ève. Celle-ci ne s'est-elle pas assise au conseil du méchant ? avec celui qui ricane et se moque de Dieu ? Et quel a été le reste de l'aventure !

Ainsi en est-il de nous chaque fois que notre esprit, notre imagination, nos appétits, nos goûts, ... se mettent à discuter avec les tentateurs. Nous pourvons dire que la partie est déjà perdue. C'est ce qu'enseigne le Psaume. Oui, heureux est celui qui n'écoute pas les conseils des méchants. Il vaut mieux tourner le dos au tentateur et nous abreuver tout de suite à l'Esprit Saint de vérité comme le fait cet arbre toujours vert.

La vie intérieure, elle est «à l'intérieur de nous» : dans notre esprit, notre intelligence, notre mémoire, notre volonté, notre coeur (nos affections), nos pensées, nos désirs, etc. C'est là que se prend la décision de suivre le conseil de l'Esprit Saint, la Parole de Dieu, l'Évangile, l'observance des commandements. C'est là que vient le Règne de Dieu.

Ce n'est qu'un exemple parmi tant d'autres. Il y a des thèmes qui se développent tout au long des 150 Psaumes. À mesure que nous les découvrons, les approfondissons, la sagesse qui en ressort nous aide à changer notre mentalié et notre comportement. Ainsi le thème du combat spirituel, de l'entrée en terre promise, de l'amour de la loi du Seigneur, de l'observance des commandements, du combat contre les pensées et les désirs, de la récitation du nom du Seigneur, ... et tant d'autres qu'il serait intéressant de regarder ensemble, sans pour autant ouvrir une section dans ce forum.

Salutations !
Godefroy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les psaumes   Lun 04 Aoû 2008, 17:27

Godefroy a écrit:
Bonjour Doris,

Il est très intéressant de lire avec le Psaume 1 le récit où la Genèse raconte la tentation de Ève. Celle-ci ne s'est-elle pas assise au conseil du méchant ? avec celui qui ricane et se moque de Dieu ? Et quel a été le reste de l'aventure !

Salutations !
Godefroy

bonjour Godefroy.

C'est mon psaume préféré.

C'est vrai que l'on parle plus de la tentation d'Eve que celle d'Adam.
Mais on pourrait voir aussi de quelle manière, Adam a aussi été tenté.

En ce qui concerne la tentation, certains disent que c'est Dieu qui 'met à l'épreuve', donc qu'il tente.

Ainsi : 'Après son baptême, l'Esprit conduisit Jésus au désert pour y être tenté'.
Revenir en haut Aller en bas
Godefroy



Masculin Messages : 536
Inscription : 19/06/2006

MessageSujet: Re: Les psaumes   Lun 04 Aoû 2008, 19:44

Bonjour Doris,

Le Psaume 1 en est un qui nous amène à la « vigilance ». Puisque le propre de mon esprit est de penser, les pensées y affluent continuellement et c'est à moi de savoir quelles pensées m'envahissent, de quelle nature elles sont, vers où elles m'entraînent. Le cheminement spirituel est une continuelle attention à ce qui se passe dans mon esprit : qu'est-ce qui y domine. C'est là d'abord que s'établira le règne de Jésus. En effet, qui nous séparera de l'amour du Christ? Ce n'est ni telle pensée, tel désir, tel goût, tel appétit, tel amour, telle préférence... Rien ne me séparera de l'amour de Jésus. L'esprit du mal ne me prendra pas au piège de mes pensées car je veille sans cesse sur mes pensées. Saint Paul nous dit qu'il faut amener toute pensée captive aux pieds du Christ. Si Ève avait été vigilante sur ses pensées, elle n'aurait pas été piégée, et Adam non plus. Jésus au désert nous enseigne comment combattre les pensées par la Parole de Dieu. Et les Psaumes nous enseignent à prononcer sans cesse le Nom de Dieu, Jésus, devant les adversaires.

Ah ! ce Psaume qui ouvre le psautier m'initie aux premiers pas du combat spirituel. Il me rappelle comment le premier combat spirituel a commencé, et pourquoi il a mal tourné ! Jésus commencera sa mission dans la tatation mais tout finira bien ! Et pour moi, ce serait autrement, pas de diable ? Ève a eu à choisir entre l'avis de Dieu et l'avis du Serpent ; Jésus entre l'avis de son Père et l'avis du Diable ; moi, entre l'avis de Dieu et l'avis du tentateur... Mon choix, ma décision doit être comme la décision de Jésus : obéir au commandement de mon Père, aux commandements de l'Évangile. C'est là le rôle de la tentation, me mettre à l'épreuve dans mes choix : choisir entre Dieu et Satan, entre la vie et la mort. Alors je supplie le Père «ne me soumets pas à la tentation mais délivre-moi du Mal.»

Beaucoup n'avancent pas dans la voie de la perfection évangélique parce qu'il ignorent par quoi commencer !

Salutations !
Godefroy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les psaumes   Lun 04 Aoû 2008, 19:49

C'est là le rôle de la tentation, me mettre à l'épreuve dans mes choix : choisir entre Dieu et Satan, entre la vie et la mort. Alors je supplie le Père «ne me soumets pas à la tentation mais délivre-moi du Mal.»

C'est très vrai, Godefroy.

Beaucoup n'avancent pas dans la voie de la perfection évangélique parce qu'il ignorent par quoi commencer !

Peut-être par les tentations !!!

Et si, ces tentations, justement, étaient essentielles à la vigilance de soi-même, à la vigilance de nos pensées ?
Revenir en haut Aller en bas
Godefroy



Masculin Messages : 536
Inscription : 19/06/2006

MessageSujet: Re: Les psaumes   Lun 04 Aoû 2008, 21:43

Bonjour Doris,

Précison au départ que Dieu ne tente pas, mais il permet la tentation. Je ne désire pas débattre ce point ; je cite l'épitre de saint Jacques qui résout le problème.
Citation :
02 Mes frères, quand vous butez sur toute sorte d'épreuves, pensez que c'est une grande joie. 03 Car l'épreuve, qui vérifie la qualité de votre foi, produit en vous la persévérance, 04 et la persévérance doit vous amener à une conduite parfaite ; ainsi vous serez vraiment parfaits, il ne vous manquera rien. 05 Mais s'il manque à l'un de vous la sagesse, qu'il la demande à Dieu : lui qui donne à tous avec simplicité et sans faire de reproches, il la lui donnera. 12 Heureux l'homme qui supporte l'épreuve avec persévérance, car, une fois vérifiée sa qualité, il recevra la couronne de la vie comme la récompense promise à ceux qui aiment Dieu. 13 Dans l'épreuve de la tentation, que personne ne dise : « Ma tentation vient de Dieu .» Dieu en effet ne peut être tenté de faire le mal, et lui-même ne tente personne. 14 Chacun est tenté par ses propres désirs qui l'entraînent et le séduisent. 15 Puis le désir engendre et met au monde le péché, et le péché, parvenu à sa maturité, enfante la mort. (Jacques 1, 2-5 ; 12-15)

Vous demandez :
Citation :
« Peut-être par les tentations !!! Et si, ces tentations, justement, étaient essentielles à la vigilance de soi-même, à la vigilance de nos pensées ? »

Saint Jacques répond aussi à votre quetion au verset 14 lorsqu'il parle du désir. C'est en effet le désir produit par le mensonge du Serpent qui a fait tout chavirer. Mais le désir est une forme de pensée. Si Ève, comme Adam aussi, avait été vigilante sur elle même, sur ses pensées et ses désirs, c'aurait peut-être tout changé et elle aurait peut-être choisi d'être fidèle au désir de Dieu plutôt qu'à son propre désir ! La tentation était essentielle à la liberté d'Ève et d'Adam. Dommage que le Psaume 58 n'était pas encore écrit ; ils auraient pu le réciter !!! Les anges ont eu à choisir : eux aussi ! ... nous aussi !

J'ai affirmé la chose suivante : « Beaucoup n'avancent pas dans la voie de la perfection évangélique parce qu'il ignorent par quoi commencer ! » Vous répndez : « Peut-être par les tentations !!! » Je crois que nous exprimons la même idée, vous avec le mot tentation et moi avec le mot pensées ! Nous voulons dire qu'il est essentiel d'être conscients de la nature de nos pensées par lesquelles passent les tentations. Mais s'il me manque la "sagesse" de connaître mes pensées et de quelle nature elles sont, là j'ai un problème qui va m'empêcher de devenir "vraiment parfait" !

En passant, le Psaume 9B «Pourquoi, Seigneur, es-tu si loin ?...» exprime merveilleusement bien la tactique de ruse du démon. Il faut le lire en se rappelant le Serpent discutant avec Ève.

Mais je quitterai la tentation pour vous parler des Psaumes du «progrès spirituel» ... cf. l'office du Jeudi I.

Dites donc, vous avez changé d'avatar ? Sont-ce des ceps de vigne émondés ? ... Prêts à repartir sur la voie de la perfection ?

Salutations !
Godefroy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les psaumes   Lun 04 Aoû 2008, 23:24

Godefroy. C'est le reste de l'arbre du milieu du jardin. La visite guidée est payante. Se sont pour les deux chérubins que Dieu a mis en faction.... Faut bien qu'ils mangent ces petits, non ?

Je reviens tout-à-l'heure, j'ai eu des problèmes avec Internet, j'ai tout réinstallé.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Les psaumes   Mar 05 Aoû 2008, 16:23

Psaume 15


1 Psaume de David. Yahweh, qui habitera dans ta tente? Qui demeurera sur ta montagne sainte?
2 Celui qui marche dans l'innocence, qui pratique la justice, et qui dit la vérité dans son coeur.
3 II ne calomnie point avec sa langue, il ne fait point de mal à son frère, et ne jette point l'opprobre sur son prochain.
4 A ses yeux le réprouvé est digne de honte, mais il honore ceux qui craignent Yahweh. S'il a fait un serment à son préjudice, il n'y change ricn,
5 II ne prête point son argent à usure, et il n'accepte pas de présent contre l'innocent: Celui qui se conduit ainsi ne chancellera jamais.


Si j'en crois ce psaume, s'abstenir de faire le mal est suffisant comme conduite, si l'on n'est pas capable de faire le bien cela n'est pas grave
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les psaumes   Mar 05 Aoû 2008, 17:27

Bonjour à tous. :colors: I love you

Cher Godefroy, vous écrivez :

"Nous voulons dire qu'il est essentiel d'être conscients de la nature de nos pensées par lesquelles passent les tentations. Mais s'il me manque la "sagesse" de connaître mes pensées et de quelle nature elles sont, là j'ai un problème qui va m'empêcher de devenir "vraiment parfait" !"

Cette "sagesse", qui est discernement, ne peut s'acquérir, à mon avis, que par la fréquentation de la Parole (donc méditée), l'Esprit Saint sunny nous apportant Ses lumières...
Et par la fréquentation des sacrements, qui sont comme des "boucliers" pour le combat spirituel! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Godefroy



Masculin Messages : 536
Inscription : 19/06/2006

MessageSujet: Re: Les psaumes   Mar 05 Aoû 2008, 21:24

Bonjour Florence_Yvonne,

J'espère vous comprendre correctement quand vous écrivez "s'abstenir de faire le mal est suffisant comme conduite". Est-ce que de s'abstenir de tout mal ce n'est pas, par le fait même, observer tous les commandements ? N'est-ce pas ce à quoi nous invite le Psaume 15 que vous citez : marcher dans l'innocence, pratiquer la justice, dire la vérité dans son coeur. Oui, heureux ce coeur pur, car il verra Dieu ! Heureux qui aime Dieu, son prochain et soi-même, car il verra Dieu ! Heureux qui dit la vérité selon son coeur où règne Dieu, car il verra Dieu ! Oui, mille fois bienheureux !

Quant à votre "si l'on n'est pas capable de faire le bien cela n'est pas grave", là je n'y comprends plus rien ! Je sais qu'il y a un principe qui dit : «À l'impossible nul n'est tenu ».Certainement que tous ne peuvent pratiquer l'héroïsme de la vertu. Mais de là à pratiquer le mal au lieu du bien ??? dire que cela n'est pas grave !!! Quel mal n'est pas du mal ?

Nous savons qu'il n'y a pas en Dieu le moindre mal. Comment donc, selon votre principe, quelqu'un pourra-t-il entrer en Dieu définitivement, entrer au ciel ? Ne jamais posséder Dieu éternellement, ce n'est pas grave ? J'espère vous avoir mal interprété ! Ou bien il y a une erreur de frappe dans votre texte !

Ciao !
Godefroy
Revenir en haut Aller en bas
Godefroy



Masculin Messages : 536
Inscription : 19/06/2006

MessageSujet: Re: Les psaumes   Mar 05 Aoû 2008, 21:49

Bonjour Fanny,

Vous écrivez : Cette "sagesse", qui est discernement, ne peut s'acquérir, à mon avis, que par la fréquentation de la Parole (donc méditée), l'Esprit Saint nous apportant Ses lumières... Et par la fréquentation des sacrements, qui sont comme des "boucliers" pour le combat spirituel!

Oui, Fanny, c'est le don de Sagesse, cette Sagesse qui vient d'auprès de Dieu, celle qu'a eu en présent Salomon, qui permet le discernement spirituel des esprits qui sont derrière nos pensées. Comme vous le dites, la fréquentation assidue et méditée de la Parole de Dieu communique le discernement de Dieu ; la Sagesse de l'Esprit Saint vient à notre aide par Ses Lumières. Et comme les Psaumes sont les prières que l'Église nous propose, voyez combien est nécessaire la Sagesse pour avoir l'intelligence des Écritures.

J'aime ce que vous écrivez sur les sacrements et le combat spirituel ! salut

Godefroy
Revenir en haut Aller en bas
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Les psaumes   Mer 06 Aoû 2008, 07:10

Citation :
Et comme les Psaumes sont les prières que l'Église nous propose, voyez combien est nécessaire la Sagesse pour avoir l'intelligence des Écritures.

Bonjour Godefroy,

Il y a bien des années que je m'interroge sur ce qu'est "l'intelligence des écriture"? Est-ce un don de l'esprit saint? Est-ce qu'il permet de comprendre un sens caché des écritures? Et si je comprend bien il est étroitement lié à la Sagesse (se qui a bien du sens)...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les psaumes   Mer 06 Aoû 2008, 08:56

Bonjour Tourterelle,

Je rattache les psaumes à notre humanité réelle : joie, peine, colère, et demandes incessantes à Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Les psaumes   Mer 06 Aoû 2008, 12:30

Godefroy a écrit:
Bonjour Florence_Yvonne,

J'espère vous comprendre correctement quand vous écrivez "s'abstenir de faire le mal est suffisant comme conduite". Est-ce que de s'abstenir de tout mal ce n'est pas, par le fait même, observer tous les commandements ? N'est-ce pas ce à quoi nous invite le Psaume 15 que vous citez : marcher dans l'innocence, pratiquer la justice, dire la vérité dans son coeur. Oui, heureux ce coeur pur, car il verra Dieu ! Heureux qui aime Dieu, son prochain et soi-même, car il verra Dieu ! Heureux qui dit la vérité selon son coeur où règne Dieu, car il verra Dieu ! Oui, mille fois bienheureux !

Quant à votre "si l'on n'est pas capable de faire le bien cela n'est pas grave", là je n'y comprends plus rien ! Je sais qu'il y a un principe qui dit : «À l'impossible nul n'est tenu ».Certainement que tous ne peuvent pratiquer l'héroïsme de la vertu. Mais de là à pratiquer le mal au lieu du bien ??? dire que cela n'est pas grave !!! Quel mal n'est pas du mal ?

Nous savons qu'il n'y a pas en Dieu le moindre mal. Comment donc, selon votre principe, quelqu'un pourra-t-il entrer en Dieu définitivement, entrer au ciel ? Ne jamais posséder Dieu éternellement, ce n'est pas grave ? J'espère vous avoir mal interprété ! Ou bien il y a une erreur de frappe dans votre texte !

Ciao !
Godefroy

Quand je dis s'abstenir de faire le mal, j'entends ne pas voler, ne pas tuer, ne rien faire qui puisse nuire à autrui, mais tous le monde n'est pas capable de faire la charité ou encore du bénévolat dans une association, c'est cela que j'appelle faire le bien, moi, je ne crois pas en être capable, en tout cas, pas sur le long terme

Je fais donc référence aux personnes qui sans faire le mal, ne ferais pas vraiment le bien
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les psaumes   Mer 06 Aoû 2008, 14:38

Godefroy a écrit:
Bonjour Fanny,

Vous écrivez : Cette "sagesse", qui est discernement, ne peut s'acquérir, à mon avis, que par la fréquentation de la Parole (donc méditée), l'Esprit Saint nous apportant Ses lumières... Et par la fréquentation des sacrements, qui sont comme des "boucliers" pour le combat spirituel!

Oui, Fanny, c'est le don de Sagesse, cette Sagesse qui vient d'auprès de Dieu, celle qu'a eu en présent Salomon, qui permet le discernement spirituel des esprits qui sont derrière nos pensées. Comme vous le dites, la fréquentation assidue et méditée de la Parole de Dieu communique le discernement de Dieu ; la Sagesse de l'Esprit Saint vient à notre aide par Ses Lumières. Et comme les Psaumes sont les prières que l'Église nous propose, voyez combien est nécessaire la Sagesse pour avoir l'intelligence des Écritures.

J'aime ce que vous écrivez sur les sacrements et le combat spirituel ! salut

Godefroy

Les termes que j'emploie sont directement issus de mon vécu en Dieu au quotidien, cher Godefroy. Je ressens, par exemple, le fait de vivre les sacrements, comme une Force qui nous est donnée, et une Espérance! drunken cheers

A propos de combat spirituel, la tentation atteint son point critique (paroxysme) au Jardin de Gethsémani, là où Jésus doit affronter une seconde fois le démon : faire la Volonté de notre Père, tout est là... I love you Il a combattu pour nous.

Tenté au désert (ce que je mets en parallèle avec la traversée des Hébreux, hors d'Egypte), Il l'est ensuite dans le nouveau Jardin d'Eden, au Mont des Oliviers, (parallèle avec la Genèse et la chute) - celui du "pressoir à huile", dit le mot "Gethsémani" - tout un riche symbole!

Dieu Lui-même a accepté de (a librement voulu) lutter contre le mal qui nous enchaîne, qui nous menace par ses séductions. :twisted: Et il en a triomphé! cheers Il S'est livré... pour nous délivrer... drunken Insondable Mystère. :sts:

Ah, l'intelligence des Ecritures me paraît être la compréhension de la Parole avec les yeux du coeur (donc, spirituelle) : celle du Dessein de Dieu annoncé par les prophètes, et Son Accomplissement par l'Avènement du Christ. :sts: sunny
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les psaumes   Mer 06 Aoû 2008, 16:54

Chère Fanny,

Je partage tout-à-fait ici ton avis concernant les sacrements et le combat spirituel.

Il y aussi les Psaumes de St François d'Assise que je vous livre à tous et toutes :

Saint François d'Assise
Psaumes



Psaume 1

Mon Dieu, je t'ai dit toutes les peines de ma vie,
tu sais combien de larmes j'ai versées.

Mes ennemis s'acharnent à me perdre,
contre moi ils assemblent leur conseil.

A mes bienfaits ils ne répondent que par le mal,
à mon amour que par la haine.

Je suis en butte à l'indifférence et aux sarcasmes,
mais je reste fidèle à la prière.

Père saint, roi du ciel et de la terre,
ne t'éloigne pas de moi,
car l'épreuve m'accable
et personne pour me secourir!

Mais l'ennemi reculera quand je t'invoquerai,
car, je le sais, tu es mon Dieu.

Mes ennemis ont déserté mon foyer,
mes plus proches fuient le seuil de ma maison.

Mes amis se détournent de moi,
je suis trahi sans pouvoir me disculper.

Père saint, n'éloigne pas de moi ton aide,
ô mon Dieu, viens à mon secours!

Accours vite à mon aide,
Seigneur, ô Dieu mon Sauveur!


Psaume 2

Seigneur, Dieu de mon salut,
je crie le jour et la nuit devant toi.

Que ma supplication parvienne jusqu'à toi,
prête l'oreille à ma prière.

Ecoute mon âme et délivre-la,
à l'Ennemi arrache-moi!

C'est toi qui m'as fait naître,
toi mon espoir dès le premier jour,
à ma naissance c'est toi qui m'as reçu.

Dès le sein de ma mère, mon Dieu c'est toi,
ne t'éloigne jamais de moi!

Toi seul connais ma honte et mes affronts,
mes outrages et ma confusion.

Tu vois la meute de mes insulteurs,
tu vois mon coeur accablé par le mépris.

J'attends la compassion; personne n'y prend garde,
je cherche un consolateur et je n'en trouve pas.

O Dieu, des impies se sont levés contre moi,
une bande de forcenés pourchasse mon âme.

On me considère déjà comme au tombeau,
comme un homme fini, vivant parmi les morts.

Mais toi tu es mon Père très saint,
tu es mon Roi, tu es mon Dieu.

Accours vite à mon aide,
Seigneur, ô Dieu mon Sauveur.

Psaume 3

Pitié pour moi, mon Dieu, pitié pour moi,
mon âme se confie en toi.

A l'ombre de tes ailes je m'abrite,
tant que dure le fléau.

Je crie vers mon Père, le Très-Saint, le Très-Haut,
vers Dieu qui a tant fait pour moi.

C'est lui qui, du ciel, m'a secouru et m'a sauvé,
qui a refoulé ceux qui me harcelaient.

Il a déployé sa force et sa vérité,
il m'a arraché à la haine de l'Ennemi.

Ils avaient tendu un piège devant mes pas,
ils avaient fait plier mon âme.

Ils avaient creusé une trappe devant moi,
eux-mêmes sont tombés dedans.

Mon coeur est prêt, ô Dieu, mon coeur est prêt,
je veux chanter et psalmodier.

Eveille-toi, ma gloire, éveille-toi, harpe et cithare,
que j'éveille l'aurore.

Je veux te louer parmi les peuples, Seigneur,
et te chanter un psaume parmi les nations.

Car ton amour est aussi vaste que l'univers,
ta fidélité, plus haute que les cieux.

Sois loué, ô Dieu, tout là-haut dans les cieux,
et que ta gloire rayonne sur toute la terre.

Psaume 4

Pitié pour moi, ô Dieu, car on me foule aux pieds,
tout le jour on m'accable d'injures et de coups.

Mes ennemis, me piétinent tout le jour,
ils sont nombreux, mes assaillants.

Mes ennemis ne songent qu'à me torturer,
ils lancent leurs mensonges contre moi.

Ils en veulent à ma vie,
ils se sont réunis en conseil.

Ils se sont retirés à l'écart,
afin de comploter entre eux.

Tous les passants me voient et se moquent de moi,
ils ricanent et hochent la tête.

Et moi je suis un ver et non un homme,
honte du genre humain et le rebut du peuple.

Après mes ennemis,
mes voisins me prennent en dégoût,
mes amis me traitent comme un objet d'effroi.

Père saint, n'éloigne pas de moi ton aide,
ô Dieu, veille à me secourir!

Accours, vite à mon aide,
Seigneur, ô Dieu mon Sauveur.

Psaume 5

De toute ma voix je crie vers Dieu,
de toute ma voix j'implore le Seigneur.

Je répands devant lui ma plainte,
devant lui j'expose ma détresse.

Je crains que mon esprit s'égare,
mais toi, ô Dieu, tu connais mon chemin.

Sur la route où je marche,
ils m'ont tendu un piège.

Jette les yeux autour de moi et vois,
pas un qui me connaisse!

Il n'y a point de refuge pour moi,
personne pour me délivrer.

C'est pour toi que j'ai supporté l'injure,
pour toi la honte a couvert mon visage.

Je suis devenu pour mes frères un étranger,
un inconnu pour les fils de ma mère.

Père saint, le zèle de ta maison me dévorait,
mais tes ennemis se sont ligués contre moi.

Ils se sont assemblés pour se moquer de moi,
leur fouet s'est abattu sur moi, et moi j'ai pardonné.

Plus nombreux que les cheveux de ma tête,
sont ceux qui me haïssent sans raison.

Ils ont gagné, mes injustes persécuteurs
il m'a fallu payer jusqu'aux dettes d'autrui.

De faux témoins se sont levés contre moi,
ils m'ont chargé de crimes que j'ignorais.

Ils m'ont rendu le mal pour le bien,
et m'ont calomnié parce que je les aimais.

Tu es mon Père, le Très-Saint, le Très-Haut,
tu es mon Roi, tu es mon Dieu.

Accours vite à mon aide,
Seigneur, ô Dieu mon Sauveur.

Psaume 6

Vous qui passez sur le chemin,
arrêtez-vous et regardez,
et voyez s'il est une douleur pareille à ma douleur.

Des chiens nombreux me cernent,
une bande de vauriens m'assiège.

Ils me toisent, ils me dévisagent,
ils ont partagé mes vêtements, tiré ma robe au sort.

Ils ont percé mes mains, mes pieds,
ils ont compté tous mes os.

Ils ont ouvert la bouche et hurlé contre moi,
comme des lions qui rugissent et déchirent.

Je sens la vie s'écouler hors de moi comme l'eau,
tous mes os sont disloqués.

Mon coeur s'est amolli comme la cire,
il fond au milieu de ma poitrine.

Ma force se dessèche comme terre cuite au four,
ma langue colle à mon palais.

Pour nourriture ils m'ont fait goûter le fiel,
et dans ma soif ils m'ont abreuvé de vinaigre.

Ils m ont couché dans la poussière de la mort,
ils ont mis le comble à la douleur de mes blessures.

Je me suis endormi... Mais je suis ressuscité,
mon Père très saint m'a reçu dans sa gloire.

Père saint, tu m'as pris par la main droite,
tu m'as accueilli dans ta gloire.

Quelle est ma récompense dans le ciel, sinon toi ?
et sur la terre que puis-je vouloir d'autre que toi ?

Voyez, voyez, je suis Dieu, dit le Seigneur,
je serai exalté parmi les peuples, exalté sur la terre.

Béni soit le Seigneur, Dieu d'Israël
qui rachète nos âmes par son sang très saint,
il n'abandonne aucun de ceux qui espèrent en lui.

Et nous savons qu'il reviendra,
il fera régner la justice sur la terre.

Psaume 7

Toutes les nations, applaudissez!
Acclamez Dieu, éclatez en cris de joie!

Car il est le Seigneur, le Redoutable, le Très-Haut,
le Puissant, le Roi de l'univers.

Il est notre Père très saint, notre Roi,
qui, dès avant la création du monde,
envoya son Fils bien-aimé
pour faire don du salut à la terre.

Que les cieux se réjouissent et que la terre exulte,
que jubile la mer avec ses habitants,
que fleurissent les plaines et chantent les forêts!

Chantez-lui un cantique nouveau,
chantez le Seigneur, terre entière!

Car le Seigneur est grand et digne de louange,
devant lui disparaissent toutes les idoles.

Peuples païens, reconnaissez le Seigneur,
rendez-lui honneur et louange,
reconnaissez la gloire de son nom.

Faites don de vous-mêmes,
et vous aussi portez sa croix,
obéissez jusqu'au bout à ses commandements.

Que tout l'univers tremble devant sa face,
dites à tous les peuples: Le Seigneur règne par la Croix!

Le jour de l'ascension, on ajoute ces deux versets.

Il est monté aux cieux, il siège à la droite du Père,
ô Dieu, sois glorifié dans les cieux,
et que ta gloire rayonne sur la terre!

Et nous savons qu'il reviendra,
il fera régner la justice sur la terre.

Psaume 8

Dieu, viens à mon aide!
Seigneur, viens vite à mon secours!

Mets en fuite ceux qui en veulent à mon âme,
qu'ils reculent, ceux qui me veulent du mal!

Refoule et disperse à jamais
ta meute qui aboie contre moi.

Mais qu'ils trouvent la joie,
tous les hommes qui te cherchent,
qu'ils chantent: Gloire à Dieu!
ceux que tu as sauvés.

Pour moi, je suis pauvre et malheureux,
ô Dieu, viens vite à mon secours!

Tu es mon soutien et mon sauveur,
ô Seigneur, ne tarde pas!

Psaume 9

Chantez au Seigneur un chant nouveau,
car il a fait des merveilles.

Sa main a sanctifié son Fils bien-aimé,
son bras puissant l'a glorifié.

Le Seigneur a fait connaître son salut,
aux yeux des païens il a révélé sa justice.

En ce grand jour le Seigneur a envoyé sa grâce,
la nuit a retenti de sa louange.

Voici le jour que le Seigneur a fait,
jour de triomphe et jour de joie.

Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur,
le Seigneur est Dieu, il a resplendi à nos yeux.

Que les cieux se réjouissent et que la terre exulte,
que jubile la mer avec ses habitants,
que fleurissent les plaines et chantent les forêts!

Peuples païens, reconnaissez le Seigneur,
rendez-lui honneur et louange,
reconnaissez la gloire de son nom.

De l'ascension à la Pentecôte, on ajoute les versets suivants:

Peuples de la terre, chantez pour Dieu,
chantez vos psaumes au Seigneur.

Chantez le Dieu qui monte dans les cieux,
dans la gloire du soleil levant.

Israël, rends gloire à Dieu,
qui a donné puissance à son prophète,
sa grandeur et sa force habitent dans les cieux.

Dieu est admirable dans ses saints,
c'est Dieu qui donne force et puissance à son peuple,
que notre Dieu soit béni!

Psaume 10

Terre entière, acclame Dieu, reconnais sa puissance,
chante la gloire de son nom!

Dis à Dieu: Que tes oeuvres sont terribles, Seigneur!
ta force infinie laisse pantois tes ennemis.

Que l'univers se prosterne et te chante,
qu'il chante un psaume à la gloire de ton nom.

Venez, écoutez, tous tous qui craignez Dieu,
que je proclame ce qu'il a fait pour moi.

Vers lui je me suis tourné, vers lui j'ai crié,
ma langue a proclamé sa louange.

Mon cri est parvenu jusqu'à lui,
alors, de son temple saint il m'a exaucé.

Peuples, bénissez le Seigneur notre Dieu,
faites retentir vos chants à sa louange.

Béni soit le Seigneur, Dieu d'Israël,
lui seul a fait des merveilles.

Béni soit à jamais le nom de sa gloire,
sa majesté emplit l'univers.

Psaume 11

Que le Seigneur t'exauce au jour de ton angoisse,
qu'il te protège, le nom du Dieu de Jacob!

Qu'il t'envoie du secours de son sanctuaire,
et de Sion qu'il te protège!

Qu'il se souvienne de tous tes sacrifices,
et que tes offrandes soient bénies!

Qu'il t'accorde les désirs de ton coeur,
qu'il t'aide à réaliser tes projets!

Nous retrouverons la joie du salut,
et la fierté dans le nom du Seigneur notre Dieu.

Que le Seigneur accomplisse tous nos voeux,
et qu'il envoie son Fils, le Seigneur Jésus-Christ,
qui jugera les peuples avec justice.

Le Seigneur s'est fait le refuge du pauvre,
son secours dans la détresse et l'oppression,
ceux qui connaissent son nom espéreront en lui.

Béni soit le Seigneur mon Dieu,
car il s'est fait mon hôte,
il s'est fait mon refuge au jour de mon angoisse.

O Dieu, toi qui m'aimes, je te chanterai,
Seigneur mon salut, ma force et mon amour.

Psaume 12

J'espère en toi, Seigneur, ne m'abandonne pas,
en ton amour délivre-moi et sauve-moi.

Tends l'oreille vers moi, écoute ma prière,
viens vite me sauver.

Sois mon Dieu, mon protecteur,
mon rempart et mon salut.

Car tu es mon soutien, ô Seigneur,
tu es mon espoir dès ma jeunesse.

Tu es ma force dès ma naissance,
dès le sein de ma mère, mon protecteur,
vers toi sans cesse monteront mes chants.

Ma bouche s'emplira de louange
pour chanter ta gloire,
pour chanter tout le jour ta grandeur.

Exauce-moi, Seigneur, car ton amour est doux,
dans ta grande tendresse regarde-moi.

Ne détourne pas ton visage de ton enfant,
tu me vois accablé, vite exauce-moi!

Béni soit le Seigneur mon Dieu,
car il s'est fait mon hôte,
il s'est fait mon refuge au jour de mon angoisse.

O Dieu, toi qui m'aimes, je te chanterai,
Seigneur mon salut, ma force et mon amour.

Psaume 13

Combien de temps, Seigneur, vas-tu m'oublier ?
détourner de moi ton visage ?

Combien de temps
devrai-je torturer mon âme de soucis ?
et mon coeur de chagrins tout le jour ?

Combien de temps
l'Adversaire va-t-il encore triompher ?
Regarde-moi, exauce-moi, Seigneur mon Dieu!

Guide mes pas, que je ne glisse vers la mort,
que l'Ennemi ne puisse proclamer: Je l'ai vaincu!

L'Ennemi serait trop heureux de ma chute,
mais j'ai mis tout mon espoir en ta bonté.

Viens me sauver, Seigneur,
et que mon coeur exulte,
Je chanterai le Seigneur pour le bien qu'il m'a fait.

Mon coeur exultera dans ton salut,
sans fin je louerai le nom du Seigneur

Psaume 14

Je te louerai, Père très saint,
roi du ciel et de la terre,
car c'est toi qui me consoles.

Tu es mon Dieu et mon Sauveur,
en toi ma confiance, et j'agirai sans crainte.

Ma force et ma gloire, c'est le Seigneur,
il est pour moi le salut.

Ta force a triomphé, Seigneur
tu as manifesté la splendeur de ta gloire,
tu as réduit l'Adversaire à néant.

Les pauvres seront dans l'admiration et dans la joie,
cherchez Dieu, et votre âme vivra.

Ciel et terre, louez le Seigneur,
avec la mer et tous ses habitants.

Car Dieu viendra sauver Sion,
Dieu va rebâtir les villes de Juda.

De nouveau le bonheur y habitera,
la joie se transmettra en héritage.

Les serviteurs de Dieu posséderont Sion,
ses enfants s'y établiront pour toujours.

Psaume 15

Criez de joie pour Dieu qui nous sauve,
accueillez par vos chants le Seigneur, le Dieu vivant.

Car il est le Seigneur, le redoutable, le Très-Haut,
le Puissant, le Roi de l'univers.

Il est notre Père très saint, notre Roi,
qui dès avant la création du monde,
envoya du ciel son Fils bien-aimé
Jésus qui est né de la Vierge Marie.

Il invoque Dieu en disant: " Tu es mon Père ",
et Dieu dit: " J'établirai mon Premier-né
au-dessus de tous les rois de la terre! "

En ce jour le Seigneur Dieu a envoyé sa grâce,
la nuit a retenti de sa louange.

Voici le jour que le Seigneur a fait,
jour de triomphe et jour de joie.

Car un enfant nous est donné,
il est né pour nous, pèlerin sur la route,
nulle chambre pour l'héberger,
il est né dans une crèche.

Gloire à Dieu au plus haut des cieux,
et paix sur terre aux hommes qu'il aime.

Que les cieux se réjouissent et que la terre exulte,
que jubile la mer avec ses habitants,
que fleurissent les plaines et chantent les forêts!

Chantez-lui un cantique nouveau,
chantez le Seigneur, terre entière!

Car le Seigneur est grand et digne de louange,
devant lui disparaissent toutes les idoles.

Peuples païens, reconnaissez le Seigneur,
rendez-lui honneur et louange,
reconnaissez la gloire de son nom.

Faites don de vous-mêmes
et vous aussi portez sa croix,
obéissez jusqu'au bout à ses commandements.
Revenir en haut Aller en bas
Godefroy



Masculin Messages : 536
Inscription : 19/06/2006

MessageSujet: Re: Les psaumes   Mer 06 Aoû 2008, 20:07

Bonjour Tourterelle,

Jésus leur ouvrit l'esprit à l'intelligence des Écritures... C'est arrivé aux disciples d'Emmaüs, c'est arrivé aussi aux douze apôtres réunis au Cénacle.

L'intelligence ou compréhention des Écritures est ce qui permet à notre esprit d'en comprendre le sens. Primo, je distinguerais entre 1/ la compréhension qui nous vient normalement à force de lire, de méditer et de prier la Parole de Dieu, et secondo 2/ le don de Dieu qui agit de façon imprévue et inhabituelle­. Pour comparer : les guérisseurs et les apôtres qui ont reçu le don de guérison, ce sont deux choses différentes ; la prières de louange et le don des langues, ce sont deux choses différentes ; les larmes de tristesse et le don des larmes, ce sont deux choses différentes. Les disciples d'Emmaüs ont reçu une grâce qui leur a fait comprendre d'un seul coup, ce qui concernait Jésus et le mystère de la Rédemption.

Pour ma part je crois que le "don de l'intelligende des Écritures", comme tous les dons et charismes de Dieu, n'est pas donné à tout le monde indistinctement. Le don d'intelligence peut aussi être accordé progressivement par le Saint Esprit à chacun selon sa foi, son état de vie, sa vocation, sa mission, son besoin personnel...

L'interprétation de la Bible peut se faire sous bien des angles différents : sens littéral, sens spirituel, sens christologique, sens eschatologique, sens anagogique, sens moral, sens allégorique... Mais ce n'est pas le besoin de tous. Pour ma part, je lis, médite et prie les Écritures depuis des décennies et je n'en cherche que le sens qui s'applique surtout à ma propre vie, à mon cheminement spirituel. Et dans ce sens le Seigneur me comble. Je reconnais qu'à des moments précis de ma vie le Seigneur m'a accordé un «don» dans ce sens. Tout a commencé, du jour au lendemain, par le "désir et le besoin" de lire la Parole. Secondement, après des bonnes études universitaires, la Bible n'étant encore qu'intellectuelle en moi, du jour au lendemain la lecture de la Bible est devenue "savoureuse et affective". J'étais ivre, fou de joie en La lisant. Troisièmement, vingt ans plus tard, de la même façon, brusquement "les Psaumes sont devenus savoureux et plein de sens" pour mon cheminement spirituel. Mon intelligence s'ouvrait à un sens qui m'était caché jusqu'alors. Et avec les années toute ma vie concrète en a été atteinte et transformée. Finalement, il y a environ 5 ans, cet compréhension des Psaumes a subitement été approfondie. Je ne saurais qualifier cette intelligence de l'Écriture avec les termes classiques ci-haut mentionnés, mais je sens et je sais que le Seigneur "m'a fait don d'une grâce" que je ne trouve pas chez ceux que je côtoie dans mon quotidien et mon milieu apostolique et pastoral. Cette grâce est active en moi selon mes besoins personnels, les situations de personnes que je rencontre, les réunions pastorales où je participe.

Pour employer vos mots, Tourterelle, «C'est bien un don de l'Esprit Saint. Ce don permet de comprendre un sens des Écritures jusque là caché à notre esprit. Il est étroitement lié à la Sagesse qui "consiste à avoir une connaissance juste des choses" (dixit Petit Robert).

Voilà ! J'espère avoir répondu un peu à votre interrogation. Sire Arnaud saura corriger mes bouillons s'il y a lieu !

Godefroy
Revenir en haut Aller en bas
Godefroy



Masculin Messages : 536
Inscription : 19/06/2006

MessageSujet: Re: Les psaumes   Mer 06 Aoû 2008, 20:10

Bonjour Julienne,

Les Psaumes que vous dites de Saint François, ont plutôt l'apparencene de «paraphrases» des Psaumes de la Bible ? Je ne sais pas, je vous demande.

Godefroy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les psaumes   Mer 06 Aoû 2008, 20:20

Godefroy a écrit:
Bonjour Julienne,

Les Psaumes que vous dites de Saint François, ont plutôt l'apparencene de «paraphrases» des Psaumes de la Bible ? Je ne sais pas, je vous demande.

Godefroy

Bonjour Godedroy,

j'ai toujours eu ce petit livre avec les psaumes de St François. Peut-être est ce à vérifier ou st François s'est il inspiré de la Bible ? je n'exclus rien.
Tout comme j'ai tjrs eu l'Imitation de Jésus-Christ auprès de moi.

Dommage que quand je suis allée en septembre à Assise je ne me sois pas renseignée à ce sujet, j'étais avec un pélé organisé et je n'avais pas le temps...

Oui peut-être finalement est ce à vérifier ?

En tous les cas, les psaumes principaux sont ceux de la Bible et je le reconnais.
Revenir en haut Aller en bas
Godefroy



Masculin Messages : 536
Inscription : 19/06/2006

MessageSujet: Re: Les psaumes   Mer 06 Aoû 2008, 21:12

Bonjour Fanny,

J'aime vos commentaires. Je les trouve d'allure christologique. J'imagine que votre approche des Psaumes est de même allure. Cela me fait peur un peu ! Aussi j'ai une question à vous poser. Connaissez-vous également une interprétation Fannylogique aux Psaume ? Je veux dire, où vous êtes tellement concernée et interrogée et remise en question, que vous ne pouvez faire autrement que de changer quelque chose dans votre vie, votre comportement, votre façon de pensér, de voir de juger... faudrait-il pour celà plusieurs années ?

Je m'explique avec cet extrait du Psaume 17.

Citation :
Psaume 17.
33 C'est le Dieu qui m'emplit de vaillance
et m'indique un chemin sans reproche.
34 Il me donne l'agilité du chamois,
il me tient debout sur les hauteurs,
35 il exerce mes mains à combattre
et mon bras, à tendre l'arc.
36 Par ton bouclier tu m'assures la victoire,
ta droite me soutient, ta patience m'élève.
37 C'est toi qui allonges ma foulée
sans que faiblissent mes chevilles.
38 Je poursuis mes ennemis, je les rejoins,
je ne reviens qu'après leur défaite;
39 je les abats: ils ne pourront se relever;
ils tombent: les voilà sous mes pieds.
40 Pour le combat tu m'emplis de vaillance;
devant moi tu fais plier mes agresseurs.
41 Tu me livres des ennemis en déroute;
j'anéantis mes adversaires.
42 Ils appellent? pas de sauveur!
le Seigneur? pas de réponse!
43 J'en fais de la poussière pour le vent,
de la boue qu'on enlève des rues.
44 Tu me libères des querelles du peuple,
tu me places à la tête des nations.
Un peuple d'inconnus m'est asservi:
45 au premier mot, ils m'obéissent.
Ces fils d'étrangers se soumettent;
46 ces fils d'étrangers capitulent:
en tremblant ils quittent leurs bastions.


Le Seigneur me parle d'un chemin sans reproche !!! Et voici que je suis menteur ! Le mensonge me sort de la bouche des dizaines de fois par jour ! Mais je n'y prête pas attention, je ne m'en corrige pas !

Et voilà que le Seigneur m'indique comment vaincre le mensonge en moi ! D'abord il m'emplit de vaillance, et me montre le chemin de la parole vraie. Il m'exerce à tendre l'arc, c'est-à-dire, à lancer des flèches de prière, du nom de Jésus, contre l'esprit menteur chaque fois qu'il m'attaque. Mon bouclieer c'est Jésus. Il allonge ma foulée ; de jour en jour je progresse, je mens moins souvent.... Finalement je ne reviendrai qu'après la défaite de ce vice. ... «Il reviendra à Pàques, où à la Trinité ... en 2015 !!!»

Vous comprenez mon exemple très godefroylogique ! Ça m'est trop facile de regarder le Christ et la haute théologie et d'oublier qu'entreront dans le Royaume des Cieux seulement ceux qui mettent les commandements en pratique. Tu ne mentiras point Godefroy !

Le Seigneur m'a enseigné cette chose-là avec tant de force et de clarté, que je ne puis lire une ligne des Psaumes sans me faire prendre au piège de mes fautes et mes imperfections ! Je trouve cela essoufflant, mais le Seigneur me console et me rassure en me disant au coeur : Heureux les coeurs purs car il verront Dieu. La «vie purgative» ça dure toute la vie !!!

Pardonnez mon audace !

Godefroy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les psaumes   Ven 08 Aoû 2008, 15:30

Bonjour, cher Godefroy, et veuillez excuser ce délai à vous répondre, les aleas…

En premier lieu, j’espère avoir bien compris votre pensée ; s’il en était autrement, reprenez-moi.
En second lieu, non seulement je vous pardonne volontiers votre audace, mais je vous en suis reconnaissante et vous en remercie ; j’apprécie votre tact, et vous sais gré – comme chacun ici - de pouvoir avancer sur le chemin des Psaumes ! Nous nous enrichissons tellement mutuellement !

Il me semble que celui qui a la foi et qui prie les Psaumes, se met à la place de l’auteur qui s’exprime ; dans ce psaume 17, il passe de la troisième à la seconde personne (il s’adresse alors directement à Dieu).
Nous « recréons » chaque psaume, je pense, à la lumière de ce que nous sommes ; nous les revivons, et chacun d’entre nous différemment. C’est du même ordre que toute la Lecture de la Bible, dont les Evangiles… Puisque la Parole est Vivante, elle agit constamment en nous, nous transforme, nous façonne, nous régénère, nous ressuscite !! Encore faut-il la fréquenter assidûment… et avec Amour. Mais comment en serait-il autrement quand on Aime profondément le Christ ?

Alors je vous rejoins : ces prières changent effectivement quelque chose dans notre vie – pour employer vos termes. Elles modifient forcément le cours de notre vie, elles ont une puissance certaine : on sort autre de leur lecture méditative. sunny
Sans doute ma manière d’aborder cette méditation vous déroute-t-elle parce que je mets le Christ en avant ; mais comme je m’identifie à la vie de Jésus, il n’y a pas de problème à me pencher sur mes défauts, mes faiblesses, mes péchés…, à les considérer avec horreur et dégoût ! ils accroissent d’autant mon Amour pour Lui. :sts: I love you

Vous concluez par ces termes :

« Le Seigneur m'a enseigné cette chose-là avec tant de force et de clarté, que je ne puis lire une ligne des Psaumes sans me faire prendre au piège de mes fautes et mes imperfections ! Je trouve cela essoufflant, mais le Seigneur me console et me rassure en me disant au coeur : Heureux les coeurs purs car il verront Dieu. La «vie purgative» ça dure toute la vie !!! »

Personnellement, je perçois ce psaume 17 comme un « ballon d’oxygène » plutôt que comme une épreuve (un marathon ?) qui coupe le souffle ; comme un stimulant – tant l’Espérance et l’optimisme qui s’en dégagent galvanisent l’esprit -, drunken cheers plutôt que comme un frein.
Certes, le Seigneur nous console, je dirai même qu’Il nous porte, nous transporte d’enthousiasme, Il nous donne des ailes !!

« Le Puissant fit pour moi des merveilles, Like a Star @ heaven sunny Saint est son Nom ! »

Bien cordialement.

Fanny

P.S. Il me semble avoir lu que saint François commentait les psaumes...
Revenir en haut Aller en bas
Godefroy



Masculin Messages : 536
Inscription : 19/06/2006

MessageSujet: Re: Les psaumes   Ven 08 Aoû 2008, 16:47

Bonjour Fanny,

Je vois que nous sommes dans le même esprit d'interprétation des Psaumes. Depuis des années que nous parlons de libération et de guérison, de christothérapie, d'agapèthérapie... Combien assistent à des retraites de ce genre pour voir la puissance de Dieu opérer pendant ces quelques jours. Nous les revoyons plus tard et ils nous disent que rien n'a changé dans leur situation. Je leur pardonne leur ignorance car il ne savent pas cheminer seuls dans la libération et la guérison. Ils sont dans la mentalité que le Seigneur guérit tout de suite ou bien pas du tout ! Ils ignorent les voies de l'effort personnel en vue de la guérison progressive.

Pour plusieurs, la vie spirituelle n'a qu'une voie, celle de la prière. Le chemin de l'ascèse ? Connaît pas !!! Or justement, c'est dans cette voie que jour après jours nous conduisent les Psaumes. Sans doute il y a la louage et les autres états de la prière, mais la métanoïa, la conversion du coeur ça n'arrête jamais. C'est dans ce sens que j'insiste pour qu'au-delà de toute les formes d'interprétation des Psaumes soit pratiquée l'interprétation "moi-logique" qui me met dans le colimateur de la conversion au Christ.

Les thèmes de la libération d'Égypte, de la conquête de la Terre promise, du retour en Terre Promise, de la venue du Roi-Messie, de la contruction du Temple... sont majeurs dans le cheminement spirituel personnel. Savoir lire les combats d'Israël comme le nôtre est très important. Est-ce qu'en somme la vie avec Dieu ne se résume pas à trois étapes : d'abord la décision ferme de choisir le Seigneur et d'observer ses lois ; secondement se purifier en quittant toute forme de péché et d'imperfection ; finalement attendre que le Seigneur nous mette le grapin et qu'Il conduise notre vie ? La première étape, ne dure le plus souvent qu'un instant ; la seconde des décennies ; la dernière, le temps qu'il nous restera à vivre !!!

Bonne fin de journée ! sunny

Godefroy
Revenir en haut Aller en bas
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Les psaumes   Ven 08 Aoû 2008, 16:55

Oui, tu répond parfaitement à ma question Godefroy... C'est très clair... ;)

Merci infiniment... Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Kuru Viduya



Messages : 165
Inscription : 15/02/2007

MessageSujet: Re: Les psaumes   Ven 08 Aoû 2008, 18:32

Godefroy a écrit:


Je m'explique avec cet extrait du Psaume 17.

Citation :
Psaume 17.
33 C'est le Dieu qui m'emplit de vaillance
et m'indique un chemin sans reproche.
34 Il me donne l'agilité du chamois,
il me tient debout sur les hauteurs,
35 il exerce mes mains à combattre
et mon bras, à tendre l'arc.

36 Par ton bouclier tu m'assures la victoire,
ta droite me soutient, ta patience m'élève.
37 C'est toi qui allonges ma foulée
sans que faiblissent mes chevilles.
38 Je poursuis mes ennemis, je les rejoins,
je ne reviens qu'après leur défaite;

39 je les abats: ils ne pourront se relever;
ils tombent: les voilà sous mes pieds.
40 Pour le combat tu m'emplis de vaillance;
devant moi tu fais plier mes agresseurs.
41 Tu me livres des ennemis en déroute;
j'anéantis mes adversaires.
42 Ils appellent? pas de sauveur!
le Seigneur? pas de réponse!
43 J'en fais de la poussière pour le vent,
de la boue qu'on enlève des rues.
44 Tu me libères des querelles du peuple,
tu me places à la tête des nations.
Un peuple d'inconnus m'est asservi:
45 au premier mot, ils m'obéissent.
Ces fils d'étrangers se soumettent;
46 ces fils d'étrangers capitulent:
en tremblant ils quittent leurs bastions.


Godefroy
44 Tu me libères des querelles du peuple,
Tu me places à la tête des nation

Ce Psaume est celui d'un roi guerrier qui remercie Dieu de l'issue d'un combat d'où il est sorti vainqueur.

'Il est libéré de la querelle du peuple)... Il semble qu'il y ait eu une révolte.

Comment interpréter autrement ce psaume, car il s'agit bien de remercier Dieu d'une victoire, de son "aide"?


Citation :
Godefroy a écrit:
Il m'exerce à tendre l'arc, c'est-à-dire, à lancer des flèches de prière, du nom de Jésus, contre l'esprit menteur chaque fois qu'il m'attaque.
farao Quelle imagination ! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les psaumes   Ven 08 Aoû 2008, 22:46

Bonjour, cher Kuru Viduya.

Dans la foi, et éclairés par l'Esprit Saint sunny - reçu à notre baptême -, nous ressentons ces Psaumes dans leur sens spirituel. Nous n'imaginons pas, nous les lisons avec notre coeur profond. :sts: I love you

Pour discerner ce sens caché (non-évident d'emblée), il faut prier et méditer les Psaumes. :colors: sunny

Le lecture à la lettre est facile ; mais il manque l'esprit!! ;)

L'interprétation de Godefroy est riche ; Very Happy drunken je vous en souhaite autant! bonne méditation!! Dieu vous garde! I love you Amen.
Revenir en haut Aller en bas
Godefroy



Masculin Messages : 536
Inscription : 19/06/2006

MessageSujet: Re: Les psaumes   Sam 09 Aoû 2008, 02:45

Bonjour KURU VIDUYA,

Après avoir cité quelques versets du Psaume 17, vous écrivez :
Citation :
44 Tu me libères des querelles du peuple,
Tu me places à la tête des nation
Ce Psaume est celui d'un roi guerrier qui remercie Dieu de l'issue d'un combat d'où il est sorti vainqueur. 'Il est libéré de la querelle du peuple)... Il semble qu'il y ait eu une révolte. Comment interpréter autrement ce psaume, car il s'agit bien de remercier Dieu d'une victoire, de son "aide"?
Pour terminer, vous demandez : «Comment interpréter autrement...» Pour vous répondre avec «mon imagination» qui pour moi est de l'interprétation que me donne l'Esprit Saint, voici une autre interprétation des versets 44 à 46.
Citation :
44 Tu me libères des querelles du peuple,
tu me places à la tête des nations.
Un peuple d'inconnus m'est asservi:
45 au premier mot, ils m'obéissent.
Ces fils d'étrangers se soumettent;
46 ces fils d'étrangers capitulent:
en tremblant ils quittent leurs bastions.

Au départ je rappelle que «oraisons jaculatoire» signifie «courtes prières lancées comme des flèches d'amour vers le Ciel. » En latin, jacula = flèche. Ainsi le chrétien lance le Nom de Jésus contre Satan.

Vous vous souvenez de ce centurion qui dit à Jésus : «J'ai sous mes ordres des soldats. Je dis à l'un "Fais ceci" et il le fait. Je dis à un autre "Fais cela" et il le fait.». J'ai donné un exemple fictif sur le mensonge, je vous donne un exemple vrai de mon vécu il y a bien des années, dans le domaine de la sensualité/sexualité.
J'ai vécu une passe difficile et longue. Il y avait en moi une imagination incontrôlable, une bouche et un estomac inassouviable, des pensées et des imaginations incontrôlables, une sensibilité en chaleur pour un rien, un génital super excitable et sans cesse en appel de plaisir, des yeux incontrôlable, des oreilles incontrôlables, des pieds et des mains incontrôlables, ... En langage des Psaumes «un peuple en querelle» habitait en moi. J'avais beau dire à yeux, «Détournez-vous de ces images malsaines», à ma bouche et mon estomac, "Privez-vous de ces nourritures et friandises, et jeûnez un peu", à mes oreilles "N'écoutez pas ces histoires obscènes", personne n'obéissait. Mon imagination se moquait des beaux principes moraux de mon intelligence ; ma volonté cédait dès que le sexe appelait. Tout ce peuple qui m'habitit était en querelle. Mais pourtant il fallait mettre de l'ordre dans la cabane... et dans ma vie. Toutes ces facultés, ces sens, ces membres, ces organes... étaient un peuple de l'ancien testament, des païens, des inconnus appartenant aux passions et aux esprits mauvais, des étrangers aux commandements de Dieu et au Christ Seigneur.

Alors j'ai entrepris de combattre comme me l'enseignaient les Psaumes. J'ai fait avec le Nom de Dieu - Jésus - ce que m'enseignaient les Psaumes. J'ai suivi l'exemple de Jésus luttant contre Satan. À coup d'invocation du «Nom de Jésus», de proclamation de la Parole de Dieu, d'ascèse que m'enseignaient les Psaumes, j'ai progressé dans la maîtrise de mes sens internes et externes, de mes facultés, de mes membres, surtout de mes pensées, imaginations et désirs, etc.. Comme la tentation !!!... la prière m'était presque incessante et le souvenir des commandements de Dieu toujours à ma mémoire, le recours aux sacrements de Réconciliation et d'Euchariste fréquent aussi. Au bout d'une année d'intense combat, le plus fort de la bataille était livré. Mais il a fallu encore près de 10 ans pour maîtriser tout ce peuple en moi. Enfin je pouvais remercier le Seigneur en lisant le Psaumes 17, surtout, les versets 44 à 46.

Je témoigne de la Puissance de l'Esprit Saint qui m'a sans cesse éduqué et instruit ; de la puissance de l'invocation du Nom de Jésus et de la proclamation de la Parole de Dieu ; de l'efficacité de l'incontournable ascèse pour la maîtrise de soi. Cette interprétation de la Parole de Dieu que me donnait l'Esprit Saint a fait que ma vie intérieure spirituelle a porté des bons fruits et des fruits qui demeurent, qui donnent la paix du coeur et de l'esprit. Ma vie intérieure est maitenant vraie, l'Esprit de Sagesse m'a fait quitter l'illusion dans laquelle je venais prier la Parole de Dieu et rencontrer le Seigneur.

J'espère que cet exemple vous ouvrira, avec l'aide et la lumière de l'Esprit Saint, à cette forme d'interprétation qui rend actuelle et personnalisée de très nombreux passages de la Parole de Dieu, partiulièrement les Psaumes.

Salutations dans le Seigneur Jésus !

Godefroy
Revenir en haut Aller en bas
Godefroy



Masculin Messages : 536
Inscription : 19/06/2006

MessageSujet: Re: Les psaumes   Sam 09 Aoû 2008, 02:50

Bonjour FANNY,

Vous écrivez :
Citation :
Dans la foi, et éclairés par l'Esprit Saint - reçu à notre baptême, nous ressentons ces Psaumes dans leur sens spirituel. Nous n'imaginons pas, nous les lisons avec notre coeur profond.

Pour discerner ce sens caché (non-évident d'emblée), il faut prier et méditer les Psaumes.

Le lecture à la lettre est facile ; mais il manque l'esprit!!

Merci pour cet éclairant commentaire ! sunny

Godefroy
Revenir en haut Aller en bas
Godefroy



Masculin Messages : 536
Inscription : 19/06/2006

MessageSujet: Re: Les psaumes   Lun 11 Aoû 2008, 20:39

Bonjour Kuru Viduya

Je reviens sur votre commentaire «Quelle imagination !» Il me semble que je demeure dans la même façon de procéder que lorsque nous interprétons les Évangiles. Que deviennent : l'eau vive de la Samaritaine ? la lèpre et la parylysie ? le Temple ? l'or, l'encens et la myrrhe des Mages ? la nuée du Thabor ? la colombe du Baptème de Jésus ? Qu'en pensez-vous ?

Godefroy
Revenir en haut Aller en bas
Kuru Viduya



Messages : 165
Inscription : 15/02/2007

MessageSujet: Re: Les psaumes   Lun 11 Aoû 2008, 20:40

Citation :
Fanny a écrit:
nous ressentons ces Psaumes dans leur sens spirituel. Nous n'imaginons pas, nous les lisons avec notre coeur profond.

study Ben moi je les lis tout simplement comme ils sont écrits.
Et quoi que vous en traduisiez, ce texte est celui d'un guerrier king qui remercie Dieu de son aide pour sa victoire et vos interprétations sombrent dans le ridicule, affraid c'est comme si on lisait Mein Kampf en prétendant le faire avec l'esprit de Dieu.
Évidemment ça n'aura pas le même sens. :twisted:
Revenir en haut Aller en bas
Godefroy



Masculin Messages : 536
Inscription : 19/06/2006

MessageSujet: Re: Les psaumes   Lun 11 Aoû 2008, 23:42

Bonjour Kuru Viduya

Vous écrivez : «Ben moi je les lis tout simplement comme ils sont écrits.»

La Bible toute entière nécessite d'être interprétée. Nul ne peut se contenter de la lire «tout simplement comme c'est écrit». Si la Parole de Dieu ne m'apporte ni Sagesse, ni connaissance de Dieu, ni connaissance de moi-même, pourquoi la lire ? On ne lit pas le récit du Peuple hébreux sortant d'Égypte, ou entrant en Terre Promise»... ou partant en Déportation ... etc. tout simplement comme du Harry Potter ! Ne faut-il pas chercher la signification symbolique tant de ces texte que de ceux des paraboles de l'Évangile ?

Sincèrement, je ne vous comprends pas. Et pourtant j'aimerais bien.

Godefroy
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6692
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Les psaumes   Mar 12 Aoû 2008, 02:55

-Julienne a écrit:
On dit des faussetés, on flatte l'autre dans un but déterminé mais au fond du coeur on pense autrement.

C'est de l'hypocrisie totale chose que j'abhorre.

Dans le concret je me méfie souvent des voix mielleuses et je déteste la flatterie.

Un compliment sincère peut être bon.

La flatterie est hypocrisie.

Quand Jésus dit : que votre oui soit un oui, votre non un non, tout le reste vient du malin ce n'est pas pour rien qu'Il le dit.

Nous avons certainement tous connus de ces flatteurs qui devant nous disent des choses gentilles mais quand nous ne sommes pas là nous critiquent en petit comité. Ils nous poignardent et parfois les conséquences se font sentir.

On pèche beaucoup par la langue acérée, la langue peut être pire qu'une épée.

Le pieux mensonge est parfois nécessaire dans de rares cas.

On m'avait parlé d'un prêtre qui n'aurait pas du être ordonné pour telle raison..... par délicatesse je me suis tue. Il m'a demandé si c'était vrai j'ai nié au téléphone car devant lui j'aurais été rouge tomate cherry mais finalement tout vient au jour parce que d'autres ne savent pas se taire , il a compris mes motifs je lui avait menti par amitié et délicatesse .... et crainte qu'il déprime pourtant il est au-dessus de toutes ces âneries. Nous sommes responsables de nos paroles.

Heureusement j'ai gardé son amitié à laquelle je tiens beaucoup.

bonjour Doris,

as tu écris ces lignes mielleuses pour venir flatter Florence Yvonne ?
pour abonder en son sens ?

en fait la flatterie commence en nous, lorsqu'elle regarde d'abord l'autre pour permettre de s'estimer soi même !

c'est dû a la perte de la connaissance de la Présence Éternel, alors notre esprit se méprend croyant en la force des autres et de soi même.

c'est une forme de culte a l'autre qui cache une solitude intérieur qui dans sa détresse en est arrivé a se rendre un culte a soi " moi moi rien que moi" !!

quand Dieu détruit la parole perfide, IL fait comme quand il est dit du Juste qui vient anéantir les méchants en les détruisant par le souffle de sa bouche ; on a vu avec quelle haine Jésus a tué les méchants ( n'est ce pas!?)

bon j'ai aussi voulu m'amuser a être piquant pour contre balancer , a l'extrême la supposée flatterie qu'en fait je ne suppose pas que tu es fait envers Florence Y !
car je le sait bien Ô Douces colombes du Site ; Toi est Florence êtes vertueuses et au dessus de tout cela et que de telles inspirations ne peuvent naître en des esprits si pure , ange1
:help: :sos:
(n'en jeté plus la coure est pleine) :mdr:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les psaumes   Mar 12 Aoû 2008, 09:44

Bonjour Theodoric,

Ce message est destiné à qui ? Very Happy

Parce que tu me cites mais tu dis bonjour Doris ! rassure-toi je veux bien m'appeler Doris aussi et je n'ai rien contre Doris notre amie.

Néanmoins j'ai encore pris plaisir à te lire Very Happy I love you

J'aime ce que tu dis la flatterie commence en nous...

Ne sois pas si sûr de nos vertus, on ne sait jamais ? lol! :beret: :greenange:
Revenir en haut Aller en bas
Godefroy



Masculin Messages : 536
Inscription : 19/06/2006

MessageSujet: Re: Les psaumes   Mar 12 Aoû 2008, 16:05

Bonjour THÉODÉRIC et JULIENNE,

Puisque ce fil a pour sujet Les Psaumes, que votre propos porte sur les écarts de la langue, et que je soutiens que les Psaumes sont là aussi pour nous aider à nous convertir, je citerai quelques extraits.
Je vous demande de porter attention particulièrement au Psaume 38. Ce dernier montre combien nous sommes fragiles, même incapables de maîtriser notre langue. Et pourtant, à force de prier le Seigneur et de demander son aide, il est possible d'en arriver à la maîtrise de soi, à la maîtrise de sa propre langue.

Bonne lecture !


Psaume 11
2 Seigneur, au secours! Il n'y a plus de fidèle!
La loyauté a disparu chez les hommes.
3 Entre eux la parole est mensonge,
coeur double, lèvres menteuses.
4 Que le Seigneur supprime ces lèvres menteuses,
cette langue qui parle insolemment,
5 ceux-là qui disent: «Armons notre langue!
A nous la parole! Qui sera notre maître?»


Psaume 14
1 Seigneur, qui séjournera sous ta tente?
Qui habitera ta sainte montagne?
2 Celui qui se conduit parfaitement,
qui agit avec justice
et dit la vérité selon son coeur.
3 Il met un frein à sa langue,
ne fait pas de tort à son frère
et n'outrage pas son prochain.


Psaume 38
2 J'ai dit: «Je garderai mon chemin
sans laisser ma langue s'égarer;
je garderai un bâillon sur ma bouche,
tant que l'impie se tiendra devant moi.
3 Je suis resté muet, silencieux;
je me taisais, mais sans profit.
Mon tourment s'exaspérait,
4 mon coeur brûlait en moi.
Quand j'y pensais, je m'enflammais,

et j'ai laissé parler ma langue.
5 Seigneur, fais-moi connaître ma fin,
quel est le nombre de mes jours:
je connaîtrai combien je suis fragile.
..................................
8 Maintenant, que puis-je attendre, Seigneur?
Elle est en toi, mon espérance.
9 Délivre-moi de tous mes péchés,
épargne-moi les injures des fous.
10 Je me suis tu, je n'ouvre pas la bouche,
car c'est toi qui es à l'oeuvre.

Psaume 56,5
5 Je suis au milieu de lions
et gisant parmi des bêtes féroces;
ils ont pour langue une arme tranchante,
pour dents, des lances et des flèches.

Psaume 63,4
3 Garde-moi du complot des méchants,
à l'abri de cette meute criminelle.
4 Ils affûtent leur langue comme une épée,
ils ajustent leur flèche, parole empoisonnée,
5 pour tirer en cachette sur l'innocent;


Psaume 139,4.
2 Délivre-moi, Seigneur de l'homme mauvais,
contre l'homme violent, défends-moi,
3 contre ceux qui préméditent le mal
et tout le jour entretiennent la guerre,
4 qui dardent leur langue de vipère,
leur langue chargée de venin.


Salutations !
Godefroy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les psaumes   Mar 12 Aoû 2008, 18:03

Kuru Viduya a écrit:
Citation :
Fanny a écrit:
nous ressentons ces Psaumes dans leur sens spirituel. Nous n'imaginons pas, nous les lisons avec notre coeur profond.

study Ben moi je les lis tout simplement comme ils sont écrits.
Et quoi que vous en traduisiez, ce texte est celui d'un guerrier king qui remercie Dieu de son aide pour sa victoire et vos interprétations sombrent dans le ridicule, affraid c'est comme si on lisait Mein Kampf en prétendant le faire avec l'esprit de Dieu.
Évidemment ça n'aura pas le même sens. :twisted:


Bonjour, cher Kuru Viduya. sunny Il n'y a aucune mesure entre le "Livre des livres", - la Bible - et un quelconque ouvrage, a fortiori "Mein Kampf"!! Shocked On ne saurait comparer.

La Bible est un Livre sacré, puisque contenant la Parole de Dieu ("contenant" est une façon de parler, faute de mieux, parce que c'est plutôt la Parole qui nous contient! De même que la Vie donnée par Dieu...). Comprenez bien que cette Parole est Vivante : porteuse de Vie ; ce ne sont pas des termes banals qu'on peut y lire, mais la Parole même de Dieu, par Son Fils - Son Verbe ; et cela, en dépit des traductions.

Elle est Vivante parce qu'elle dit le surpassement dans l'Amour, :sts: Sad I love you l'accès à une Réalité plus haute que nous-mêmes, une Espérance plus forte et plus grande que toute la souffrance du monde! plus forte que la mort. sunny Jésus l'a dit par Sa vie même... : Il a vécu la Parole, Il en est l'Incarnation, la Vérité pleine et entière. En cela Il témoigne de l'Amour incommensurable du Père, Amour qui est Résurrection. I love you cheers

"...gardez courage! J'ai vaincu le monde." sunny Jn 16, 33
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les psaumes   Mar 12 Aoû 2008, 19:40

Cher Godefroy, la lecture des Psaumes que vous citez a fait apparaître à mes yeux le Serviteur dans Isaïe, qui Se laisse railler et outrager - la Figure du Christ, dans Sa Passion :

"Tous, comme des moutons, nous étions errants, chacun suivant son propre chemin, et Yahvé a fait retomber sur lui nos fautes à tous.
Maltraité, il s'humiliait, il n'ouvrait pas la bouche, comme l'agneau qui se laisse mener à l'abattoir, comme devant les tondeurs une brebis muette, il n'ouvrait pas la bouche." I love you Sad

Isaïe 53, 6-7


C'est d'une beauté fulgurante (là, notre coeur est "à genoux"...), l'Agneau ne dit mot, Il "s'humilie", dit le prophète, Il consent à toutes les opprobres - par un immense Amour envers Son Père! silent
La Sainteté ne renvoie jamais le mal ; le Christ l'absorbe, ce mal, ce "pus" du monde, Il le prend entièrement sur Lui. Il Se laisse dépouiller de Sa vie même... Sans une protestation, sans un ressentiment, sans un mot de haine... Il consent - librement, dans la splendeur de Son Amour.

Sur la Croix, Jésus ne répond ni aux insultes ni aux railleries et outrages :

"Les passants l'injuriaient en hochant la tête
et disant : "Toi qui détruis le Sanctuaire et en trois jours le rebâtis, sauve-toi toi-même, si tu es fils de Dieu, et descends de la croix!"
Pareillement les grands prêtres se gaussaient et disaient avec les scribes et les anciens :
"Il en a sauvé d'autres et il ne peut se sauver lui-même! Il est roi d'Israël : qu'il descende maintenant de la croix et nous croirons en lui!
Il a compté sur Dieu ; que Dieu le délivre maintenant, s'il s'intéresse à lui! Il a bien dit : Je suis fils de Dieu!"
Même les brigands crucifiés avec lui l'outrageaient de la sorte." Mt 27, 40-44



Mais Il ressent toute la misère de notre condition, Il la vit dans Sa chair, Il prie le Psaume 22 :

"Et vers la neuvième heure, Jésus clama en un grand cri : "Eli, Eli, lema sabachtani", c'est-à-dire : "Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'as-tu abandonné?" " Mt 27, 46

"Il a bien dit : "Je suis fils de Dieu"" sunny : Et qu'est-ce qu'être fils de Dieu sinon Aimer? Absolument? silent
Jésus est Dieu : Il nous Aime dans tous les actes de notre vie, quand nous rions, quand nous pleurons, Il nous aime quand nous L'abandonnons, quand nous L'oublions, L'injurions, quand nous revenons à Lui, quand nous Le prions, quand nous L'offensons dans nos frères, quand nous Le flagellons, Il nous Aime quand nous Le crucifions!!


Dernière édition par Fanny le Mar 12 Aoû 2008, 20:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Les psaumes   Mar 12 Aoû 2008, 19:46

Citation :
En langage des Psaumes «un peuple en querelle» habitait en moi.

Bonjour Godefroy. Oui bien sûr ce psaume peut avoir ce sens caché... En tous cas, ça m'a parue évident...

Thumright
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les psaumes   Mar 12 Aoû 2008, 19:48

Tourterelle a écrit:
Citation :
En langage des Psaumes «un peuple en querelle» habitait en moi.

Bonjour Godefroy. Oui bien sûr ce psaume peut avoir ce sens caché... En tous cas, ça m'a parue évident...

Thumright

Bonjour Tourterelle. Un sens qui peut se révéler être celui d'aujourd'hui, selon ce que l'on vit.
Revenir en haut Aller en bas
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Les psaumes   Mar 12 Aoû 2008, 19:59

Citation :
Bonjour Tourterelle. Un sens qui peut se révéler être celui d'aujourd'hui, selon ce que l'on vit.

Oui et non... Si on prend le "cantique des cantiques" son sens caché est le même d'une époque à l'autre (peut importe se qu'on vit aujourd'hui) mais ont pourrais y voir un autre sens adaptée à une situation particulière dans notre propre vie...

Le sens que donne Godefroy à ce psaume (17) m'a parue évident et cela sans que je cherche un lien avec "d'aujourd'hui". En fait ça m'a pris quelques secondes pour y voir cette possibilité d'interprétation (pas eu le temps de faire un lien avec aujourd'hui)... ;) Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les psaumes   Mar 12 Aoû 2008, 20:08

C'est vrai, Tourterelle, la Cantique des Cantiques ne se change pas, ne s'interprète pas. En réalité, je ne suis pas très psaumes.
J'ai eu ma grande période, et ils m'ont permis de me retrouver.
C'est la prière humaine, très humaine avec ce qu'elle comporte : l'amour, la haine, la vengeance. Et surtout la louange envers Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
 
Les psaumes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Psaumes (Texte et avec audio)
» Psaumes (Texte et avec audio)
» Les psaumes
» Psaumes (chanson)
» Un widget pour les psaumes du jour!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: