DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Méditation 193: Le temps des paraboles.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jehan



Masculin Messages : 659
Inscription : 11/10/2006

MessageSujet: Méditation 193: Le temps des paraboles.   Ven 25 Juil 2008, 22:20

Jésus disait à la foule ces paraboles : « Le Royaume des cieux est comparable à un trésor caché dans un champ ; l’homme qui l’a découvert le cache de nouveau. Dans sa joie, il va vendre tout ce qu’il possède, et il achète ce champ. Ou encore : Le Royaume des cieux est comparable à un négociant qui recherche des perles fines. Ayant trouvé une perle de grande valeur, il va vendre tout ce qu’il possède, et il achète la perle. Le Royaume des cieux est encore comparable à un filet qu’on jette dans la mer, et qui ramène toutes sortes de poissons. Quand il est plein, on le tire sur le rivage, on s’assied, on ramasse dans des paniers ce qui est bon, et on rejette ce qui ne vaut rien. Ainsi en sera-t-il à la fin du monde : les anges viendront séparer les méchants des justes et les jetteront dans la fournaise : là il y aura des pleurs et des grincements de dents. Avez-vous compris tout cela ? — Oui », lui répondent-ils. Jésus ajouta : « C’est ainsi que tout scribe devenu disciple du Royaume des cieux est comparable à un maître de maison qui tire de son trésor du neuf et de l’ancien. » (Mt 13, 44-52)

Jésus va certainement puiser dans ses souvenirs et sa culture personnelle, dans ses expériences et ses découvertes de gamin ou de jeune apprenti, dans ce qu’il a vu et entendu, dans ce qu’on lui a raconté et qu’il a pu aussi observer, bref, dans la vie de tous les jours, les ingrédients indispensables pour créer toute une série d’historiettes plus vivantes les unes que les autres et dont la fraicheur demeure intacte quelques vingt siècles après.
Souvent le contexte de ces historiettes est agricole, pastoral ou vigneron, parfois c’est celui de la pêche, il peut être aussi financier, commerçant ou tout simplement familial ; il peut toucher les humbles ménagères ou les petits ouvriers agricoles, mais aussi les riches propriétaires et leurs gérants habiles, les invités d‘une noce ou ceux qui construisent les tours et les maisons ; …

Chaque parabole montre une facette différente de ce qui faisait la vie quotidienne en Judée au temps de Jésus.

Et le premier miracle des paraboles est déjà là : malgré la distance géographique et historique, si nous prenons simplement le temps de les méditer, elles nous parlent encore et tout aussi bien qu’au temps et au lieu où Jésus les a racontées.
Le second miracle réside dans le fait qu’elles ne font pas que nous toucher, elles pénètrent nos cœurs au plus profond, et, avec parfois seulement quelques mots bien ajustés, nous permettent de commencer à nous introduire dans ce que le Christ est venu révéler à toute l’humanité.

Réfléchissons par exemple un peu sur cette première parabole, celle du trésor découvert dans un champ :

« Le Royaume des cieux est comparable à un trésor caché dans un champ ; l’homme qui l’a découvert le cache de nouveau. Dans sa joie, il va vendre tout ce qu’il possède, et il achète ce champ. »

Le Royaume des cieux est caché, il ne s’affiche pas ouvertement comme ce qui constitue le clinquant des trésors dont les femmes et les hommes raffolent : ce qui brille et en met plein la vue, ce qui donne l’impression à son possesseur de sortir du lot, ce pourquoi il est parfois capable de passer sur le ventre de sa mère.
Quand la femme ou l’homme découvre ce vrai trésor, il sent que tout le reste, tout ce pour quoi il courrait avant, ne vaut rien à coté. Et tout de suite il s’en débarrasse pour se mettre à poursuivre ce qui est devenu essentiel pour lui : se mettre intégralement à la suite de Jésus.
Bien sûr, cela ne se traduira pas forcément par une renonciation physique aux biens terrestres et humains, car tout le monde n’est pas appelé à un tel renoncement. Mais en lui-même il saura une fois pour toutes ce qui est l’essentiel et ce qui est bien secondaire.
Il investira toute sa vie à cette recherche jamais finie, ou chaque nouvelle découverte en entraine d’autres, guidé qu’il est par Jésus Christ.
Les obstacles, les épreuves, les moments de découragement ne manqueront pas, mais, avec la grâce de Dieu, il les surmontera les uns après les autres et continuera à amasser le véritable trésor.

Continuons, le temps des vacances nous le permet, prenons chaque jour une de ces paraboles et méditons-là : nous ne serons jamais déçus.

Rédigé par Eric
Revenir en haut Aller en bas
mandonnaud



Messages : 984
Inscription : 21/10/2006

MessageSujet: Re: Méditation 193: Le temps des paraboles.   Mar 29 Juil 2008, 21:17

De plus Jésus dit en complément que a la fin des temps il fera le trie de nous tous entre les méchant et les justes, donc a nous de renoncer a se qui se présente en nos coeur et qui est du resort de la méchanceté et de ne pas le vivre et en écoutant Jésus, en vivant a sa suite, de mettre en pratique sa Justice envers les petits, les pauvres, les orphelains et veuves du monde.
De plus qui avons toute la bible nous devons entoute la bible trouver enseignement et lecon de vie comme nous le dit aussi st paul.
amitiés.
paul de LIMOGES
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mandonnaud.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Méditation 193: Le temps des paraboles.   Sam 02 Aoû 2008, 15:36

mandonnaud a écrit:
De plus Jésus dit en complément que a la fin des temps il fera le trie de nous tous entre les méchant et les justes, donc a nous de renoncer a se qui se présente en nos coeur et qui est du resort de la méchanceté et de ne pas le vivre et en écoutant Jésus, en vivant a sa suite, de mettre en pratique sa Justice envers les petits, les pauvres, les orphelains et veuves du monde.
De plus qui avons toute la bible nous devons entoute la bible trouver enseignement et lecon de vie comme nous le dit aussi st paul.
amitiés.
paul de LIMOGES

Et justice aussi, envers les grands de ce monde, Paul.
La justice de Dieu, n'oublie personne.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80808
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Méditation 193: Le temps des paraboles.   Sam 02 Aoû 2008, 15:56

doris a écrit:

paul de LIMOGES

Et justice aussi, envers les grands de ce monde, Paul.
La justice de Dieu, n'oublie personne.[/quote]

La justice de Dieu, c'est l'union de son amour et de sa vérité.

Ce n'est pas une justice comme sur terre car le pardon et le repentir est proposé à tout homme.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Méditation 193: Le temps des paraboles.   Sam 02 Aoû 2008, 16:07

Certes, Arnaud mais Paul précise bien notre conduite terrestre
envers les 'petits', les 'pauvres', etc. Or il me semble, même si Jésus leur cogne dessus, que les grands (pour ne pas dire riches) sont tout de même soumis à cette même justice. C'est là que ta conclusion arrive, elle aussi bien terrestre : aux grands comme aux petits le repenti, et le pardon accordé.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80808
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Méditation 193: Le temps des paraboles.   Sam 02 Aoû 2008, 16:18

Oui. Jésus propose aux orgueilleux eux-mêmes le salut. Si Jésus leur crie dessus, c'est que leur âme est beaucoup plus gravement en danger de se tourner vers l'enfer que l'âme des autres pécheurs.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Jehan



Masculin Messages : 659
Inscription : 11/10/2006

MessageSujet: Re: Méditation 193: Le temps des paraboles.   Sam 02 Aoû 2008, 17:41

Citation :
Ce n'est pas une justice comme sur terre car le pardon et le repentir est proposé à tout homme.

Oui! A méchanceté infini, grâce infini.....

Seulement, s'il est vrai que le pardon est fort comme la méchanceté, il n'est pourtant pas plus fort qu'elle....

Jean
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Méditation 193: Le temps des paraboles.   Sam 02 Aoû 2008, 17:47

Jehan a écrit:
Citation :
Ce n'est pas une justice comme sur terre car le pardon et le repentir est proposé à tout homme.

Oui! A méchanceté infini, grâce infini.....

Seulement, s'il est vrai que le pardon est fort comme la méchanceté, il n'est pourtant pas plus fort qu'elle....

Jean

C'est vrai. Le pardon n'empêche pas la poursuite de la méchanceté.
C'est peut-être pour ça les 7 fois 70 fois de pardons accordés.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80808
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Méditation 193: Le temps des paraboles.   Sam 02 Aoû 2008, 17:53

Jehan a écrit:
Citation :
Ce n'est pas une justice comme sur terre car le pardon et le repentir est proposé à tout homme.

Oui! A méchanceté infini, grâce infini.....

Seulement, s'il est vrai que le pardon est fort comme la méchanceté, il n'est pourtant pas plus fort qu'elle....

Jean

Si bien que l'homme qui se damne est celui qui, lucidement et face au Christ, refuse tout pardon et opte pour la "liberté" de l'enfer. C'est ce qu'on appelle le "blasphème contre l'Esprit saint".

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Jehan



Masculin Messages : 659
Inscription : 11/10/2006

MessageSujet: Re: Méditation 193: Le temps des paraboles.   Sam 02 Aoû 2008, 18:06

Citation :
Si bien que l'homme qui se damne est celui qui, lucidement et face au Christ, refuse tout pardon et opte pour la "liberté" de l'enfer. C'est ce qu'on appelle le "blasphème contre l'Esprit saint".

Dans ce cas, il opte plutôt Arnaud pour une "irréductible et inconcevable méchanceté".
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80808
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Méditation 193: Le temps des paraboles.   Sam 02 Aoû 2008, 18:40

Il opte avant tout pour un bien, à savoir une LIBERTÉ. Car un choix porte toujours sur un bien, fût-ce-t-il apparent.

Mais effectivement, la conséquence première en est un rejet méprisant pour ce Christ dont l'humilité et l'amour lui répugne.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Méditation 193: Le temps des paraboles.   Sam 02 Aoû 2008, 18:45

Arnaud Dumouch a écrit:
Il opte avant tout pour un bien, à savoir une LIBERTÉ. Car un choix porte toujours sur un bien, fût-ce-t-il apparent.

Mais effectivement, la conséquence première en est un rejet méprisant pour ce Christ dont l'humilité et l'amour lui répugne.

Je pense, Arnaud, que la liberté que Dieu nous donne de le choisir, est la même que celle de ne pas le choisir.

Il doit bien exister sur cette planète, un être qui n'a pas besoin de Dieu, et dont sa perception sur Lui n'est pas méprisante.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80808
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Méditation 193: Le temps des paraboles.   Sam 02 Aoû 2008, 18:52

doris a écrit:



Il doit bien exister sur cette planète, un être qui n'a pas besoin de Dieu, et dont sa perception sur Lui n'est pas méprisante.

Je ne crois pas cela possible. Tout homme a besoin de quelque chose (plaisirs, gloires, richesses), ou de quelqu'un pour s'équilibrer.

L'homme seul est tout étriqué en lui-même.

Le bouddhisme semble dire l'inverse puisque cette sagesse consiste à éteindre tout désir. Mais cette attitude là n'est-elle pas la preuve suprême que tout homme cherche à s'accomplir ?

A moins de devenir une bête sans raison, l'homme peut-il se suffire à lui-même ?

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Méditation 193: Le temps des paraboles.   Sam 02 Aoû 2008, 19:09

Arnaud Dumouch a écrit:
doris a écrit:



Il doit bien exister sur cette planète, un être qui n'a pas besoin de Dieu, et dont sa perception sur Lui n'est pas méprisante.

Je ne crois pas cela possible. Tout homme a besoin de quelque chose (plaisirs, gloires, richesses), ou de quelqu'un pour s'équilibrer.

L'homme seul est tout étriqué en lui-même.

Le bouddhisme semble dire l'inverse puisque cette sagesse consiste à éteindre tout désir. Mais cette attitude là n'est-elle pas la preuve suprême que tout homme cherche à s'accomplir ?

A moins de devenir une bête sans raison, l'homme peut-il se suffire à lui-même ?

Disons, Arnaud, un homme raisonnable (donc sans haine) qui choisit de ne pas croire en Dieu. Autrement dit de ne pas dire oui.

Pour nous l'appel consiste en cette même liberté qui nous fait dire oui.
Revenir en haut Aller en bas
Jehan



Masculin Messages : 659
Inscription : 11/10/2006

MessageSujet: Re: Méditation 193: Le temps des paraboles.   Dim 03 Aoû 2008, 03:51

Citation :
A moins de devenir une bête sans raison, l'homme peut-il se suffire à lui-même ?

Arnaud, je connais bon nombre d'"athées" dont l'intelligence, le cœur et la droiture forcent l'estime et à l'inverse, des cathos du dimanche matin "dormant" leur vie....
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80808
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Méditation 193: Le temps des paraboles.   Dim 03 Aoû 2008, 08:19

Jehan a écrit:
Citation :
A moins de devenir une bête sans raison, l'homme peut-il se suffire à lui-même ?

Arnaud, je connais bon nombre d'"athées" dont l'intelligence, le cœur et la droiture forcent l'estime et à l'inverse, des cathos du dimanche matin "dormant" leur vie....

pas de problème pour cela. la vie terrestre est courte et on peut se donner un but provisoire en attendant la mort.

Mais vous imaginez, vous, ces mêmes ethées rester une éternité en se passant de tout sens à leur vie.

car ces athées là, il va bien falloir qu'ils admettent, juste après leur mort, qu'ils sont toujours vivants ! :beret:

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Jehan



Masculin Messages : 659
Inscription : 11/10/2006

MessageSujet: Re: Méditation 193: Le temps des paraboles.   Dim 03 Aoû 2008, 11:58

Les voies du Seigneur sont mystérieuses et impénétrables. cheers

Jean
Revenir en haut Aller en bas
 
Méditation 193: Le temps des paraboles.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Méditation 193: Le temps des paraboles.
» Vivre le temps de l’Avent en priant la Vierge Marie, Mère de Miséricorde...
» Commentaire de l'Evangile (vidéo)
» ''Quand on a un coeur d'enfant c'est Noël à tous les jours''
» Méditation chapelet au temps de Noël-Epiphanie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: