DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L'Être-Unité manifesté par la production des nombres.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: L'Être-Unité manifesté par la production des nombres.   Mer 25 Juin 2008, 18:11

Loup Ecossais a écrit:
Somebody a écrit:
Je pense que la fin du Temps du Fils, de la deuxième alliance que nous sommes en train de vivre sera marquée par l'incarnation du Saint Esprit en la personne du Paraclet, du Consolateur, qui jusque là, existe surtout au niveau symbolique, c'est à dire il est descendu dans sa forme symbolique sur l'Eglise.

Somy, ton raisonnement exclue de fait l'aspect trinitaire. Le Paraclet n'est autre que le Christ soi-même, élu prêtre du Très haut, en Abraham, selon l'Orde de Melchisédeq (voir Genèse chapitre 14).

Cher Loup, je ne sais plus si vous vous rappelez ma théorie sur le triangle de la trinité :

Dieu est Amour... En fait, dans l'aspect trinitaire le Saint Esprit représente cet Amour, cet Esprit de vérité (l’amour n’est que vérité… si non, ce n’est pas l’Amour) .

Mais, selon moi, le rôle de la trinité ne se résume pas à un aspect statique... il est dynamique.... c'est à dire en mouvement (à la fin du Temps du Fils, quand l'ouroboros se fermera sur lui même, il génère en plan terrestre une pyramide, l’incarnation en 4 dimensions (3 Espace + Temps).... Le nombre 4 de la matière....

A l'époque j'avais adoré d'échanger avec Noël I love you ... Dommage qu'il ne soit plus sur le site . ;) ... Je n'ai malheureusement pas bcp de connaissances en guematrie et science des nombres, mais il avait compris mon analyse..... Le symbole du 649

Celle ci n'exclue absolument pas la Trinité.... Au contraire la rende.... comment dire "matérielle" et non pas uniquement symbolique....

J'ai du mal à expliquer....

J'avais posté des schémas qqs part.... Je les recherche.... je reviens...
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: L'Être-Unité manifesté par la production des nombres.   Mer 25 Juin 2008, 18:18

Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: L'Être-Unité manifesté par la production des nombres.   Mer 25 Juin 2008, 18:20

Je copie ici


Schéma 2 : Dieu est Amour, Dieu Trinité (Père, Fils, Saint Esprit)




Nombre sacré 3 (thèse, antithèse, synthèse, l'unité des contraires), Les trois patriarches : Abraham, Isaac, Jacob, La trinité : Père Fils, Saint Esprit
Geométrie, Symbole : Triangle
symbole : Clé,
lettre Guimel

En action dynamique, l'accomplissement de la Trinité Dieu est Amour génére un quatrième point (la porte), le triangle de la trinité divine devient sur terre (dans la matière) une pyramide.

Géometrie : Pyramide

Nombre sacré 4, la matière,
Symbole chrétien - la croix, les quatres apôtres : Matthieu, Marc, Luc et Jean, les auteurs des évangiles canoniques.
Lettre hébraique : daleth
Symbole : la porte
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: L'Être-Unité manifesté par la production des nombres.   Mer 25 Juin 2008, 18:25

Somebody a écrit:
Loup Ecossais a écrit:
Somebody a écrit:
Je pense que la fin du Temps du Fils, de la deuxième alliance que nous sommes en train de vivre sera marquée par l'incarnation du Saint Esprit en la personne du Paraclet, du Consolateur, qui jusque là, existe surtout au niveau symbolique, c'est à dire il est descendu dans sa forme symbolique sur l'Eglise.

Somy, ton raisonnement exclue de fait l'aspect trinitaire. Le Paraclet n'est autre que le Christ soi-même, élu prêtre du Très haut, en Abraham, selon l'Orde de Melchisédeq (voir Genèse chapitre 14).

Cher Loup, je ne sais plus si vous vous rappelez ma théorie sur le triangle de la trinité :

Dieu est Amour... En fait, dans l'aspect trinitaire le Saint Esprit représente cet Amour, cet Esprit de vérité (l’amour n’est que vérité… si non, ce n’est pas l’Amour) .

Mais, selon moi, le rôle de la trinité ne se résume pas à un aspect statique... il est dynamique.... c'est à dire en mouvement (à la fin du Temps du Fils, quand l'ouroboros se fermera sur lui même, il génère en plan terrestre une pyramide, l’incarnation en 4 dimensions (3 Espace + Temps).... Le nombre 4 de la matière....

A l'époque j'avais adoré d'échanger avec Noël I love you ... Dommage qu'il ne soit plus sur le site . ;) ... Je n'ai malheureusement pas bcp de connaissances en guematrie et science des nombres, mais il avait compris mon analyse..... Le symbole du 649

Celle ci n'exclue absolument pas la Trinité.... Au contraire la rende.... comment dire "matérielle" et non pas uniquement symbolique....

J'ai du mal à expliquer....

J'avais posté des schémas qqs part.... Je les recherche.... je reviens...

Vous allez vous faire des ennemis, Somy. La guématrie, qui est expliquée dans la Kabbale, est une science ésotérique, la plus ancienne science juive (-200 av JC) surtout connue des FM chrétiens et sociétés hermétiques.
La Trinité n'a jamais été statique. Elle est dynamique depuis le début, sinon il y aurait disparition de la création.
Revenir en haut Aller en bas
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: L'Être-Unité manifesté par la production des nombres.   Mer 25 Juin 2008, 18:32

Loup Ecossais a écrit:
Somebody a écrit:
Loup Ecossais a écrit:
Somebody a écrit:
Je pense que la fin du Temps du Fils, de la deuxième alliance que nous sommes en train de vivre sera marquée par l'incarnation du Saint Esprit en la personne du Paraclet, du Consolateur, qui jusque là, existe surtout au niveau symbolique, c'est à dire il est descendu dans sa forme symbolique sur l'Eglise.

Somy, ton raisonnement exclue de fait l'aspect trinitaire. Le Paraclet n'est autre que le Christ soi-même, élu prêtre du Très haut, en Abraham, selon l'Orde de Melchisédeq (voir Genèse chapitre 14).

Cher Loup, je ne sais plus si vous vous rappelez ma théorie sur le triangle de la trinité :

Dieu est Amour... En fait, dans l'aspect trinitaire le Saint Esprit représente cet Amour, cet Esprit de vérité (l’amour n’est que vérité… si non, ce n’est pas l’Amour) .

Mais, selon moi, le rôle de la trinité ne se résume pas à un aspect statique... il est dynamique.... c'est à dire en mouvement (à la fin du Temps du Fils, quand l'ouroboros se fermera sur lui même, il génère en plan terrestre une pyramide, l’incarnation en 4 dimensions (3 Espace + Temps).... Le nombre 4 de la matière....

A l'époque j'avais adoré d'échanger avec Noël I love you ... Dommage qu'il ne soit plus sur le site . ;) ... Je n'ai malheureusement pas bcp de connaissances en guematrie et science des nombres, mais il avait compris mon analyse..... Le symbole du 649

Celle ci n'exclue absolument pas la Trinité.... Au contraire la rende.... comment dire "matérielle" et non pas uniquement symbolique....

J'ai du mal à expliquer....

J'avais posté des schémas qqs part.... Je les recherche.... je reviens...

Vous allez vous faire des ennemis, Somy. La guématrie, qui est expliquée dans la Kabbale, est une science ésotérique, la plus ancienne science juive (-200 av JC) surtout connue des FM chrétiens et sociétés hermétiques.
La Trinité n'a jamais été statique. Elle est dynamique depuis le début, sinon il y aurait disparition de la création.

Quand je dis statique c'est que de fait un triangle ne peut pas être représenté dans l'espace, mais uniquement dans le plan.... Au sens géométrique et même physique... il n'est pas "dynamique". Nous ne voyons pas qq chose de plan... sauf dans sa projection!

Vous savez Loup.... Ce qui m'intéresse c'est la justice et le progrès.... L'esprit de vérité ne pourrait pas exister sans ces deux critères là. A titre personnel je crois au symbole, au verbe qui a existé bien avant tout! Donc le domaine qui analyse les symboles est plus qu'une science c’est une science et un art !


Dernière édition par Somebody le Mer 25 Juin 2008, 18:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: L'Être-Unité manifesté par la production des nombres.   Mer 25 Juin 2008, 18:32

Somebody a écrit:
Je copie ici


Schéma 2 : Dieu est Amour, Dieu Trinité (Père, Fils, Saint Esprit)




Nombre sacré 3 (thèse, antithèse, synthèse, l'unité des contraires), Les trois patriarches : Abraham, Isaac, Jacob, La trinité : Père Fils, Saint Esprit
Geométrie, Symbole : Triangle
symbole : Clé,
lettre Guimel

En action dynamique, l'accomplissement de la Trinité Dieu est Amour génére un quatrième point (la porte), le triangle de la trinité divine devient sur terre (dans la matière) une pyramide.

Géometrie : Pyramide

Nombre sacré 4, la matière,
Symbole chrétien - la croix, les quatres apôtres : Matthieu, Marc, Luc et Jean, les auteurs des évangiles canoniques.
Lettre hébraique : daleth
Symbole : la porte
[/quote]

Somy, je sais tout cela. Je suis Franc-Maçon. L'auriez-vous oublié? La "Croix ne se résume pas qu'à cette insignifiante explication. Ça va bien au-delà. Mais votre raisonnement est juste pour ce que vous en savez. Comprenez-moi bien, Somy. Je ne vous fais aucune injure. Simplement, vous êtes à mil lieues de deviner toute la complexité de cette science. Je précise, que, bien que FM, je n'ai pas encore saisi toutes les subtilités. Donc, ne vous sentez pas en situation d'infériorité. Vous êtes sur la bonne voie. Et puisque vous êtes une personne intelligente, je vous suggère de lire "Le Symbolisme de la Croix", de René Guénon. Attention, ça décoiffe. C'est très ardu.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: L'Être-Unité manifesté par la production des nombres.   Mer 25 Juin 2008, 18:59

Somebody a écrit:
Etonnant...

Je n'ai pas lu Guenon... Mais hier, un ami me conseillait cet auteur... Je ne me rappelle plus le titre ... un livre sur les systèmes politiques et l'évolution de l'humanité.

Probablement "Le règne de la quantité et les Signes des temps".
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: L'Être-Unité manifesté par la production des nombres.   Mer 25 Juin 2008, 19:35

Lecha T a écrit:
Somebody a écrit:
Loup,
A propos des nombres... une idée m'intrigue depuis ce matin...

Pouvez vous m'aider et m'expliquer la symbolique des nombres 7, 8, 9...

En fait, il me semble que la succession des nombres 3 4 5 6 (4 nombres) expriment l'homme et l’univers matériel.... Autrement dit l'homme en relation avec l'homme...et avec l'Univers.

Mais à partir de 7, nous changeons de dimension... Cette suite exprime l'esprit...

Ce n'est que le début d'une réflexion, je risque de me tromper, mais... parlez moi de cette suite...



Bonjour Frère,

tu poses la question à Loup...me permettrais-tu une réponse?

@+
Oui, bsr...

PS. Je suis une fille Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: L'Être-Unité manifesté par la production des nombres.   Mer 25 Juin 2008, 20:02

Somebody a écrit:
Loup,
A propos des nombres... une idée m'intrigue depuis ce matin...

Pouvez vous m'aider et m'expliquer la symbolique des nombres 7, 8, 9...

En fait, il me semble que la succession des nombres 3 4 5 6 (4 nombres) expriment l'homme et l’univers matériel.... Autrement dit l'homme en relation avec l'homme...et avec l'Univers.

Mais à partir de 7, nous changeons de dimension... Cette suite exprime l'esprit...

Ce n'est que le début d'une réflexion, je risque de me tromper, mais... parlez moi de cette suite...

Somy, tu fais une première confusion. Tu alignes les nombres selon une méthode profane. Les choses sont loin d'être aussi simples, évidentes. Commençons par le triangle. 3,5,7, chiffres clés chez les Pythagoriciens, sur lesquels se fonde notre Rite et plus largement le Régime Ecossais Rectifié.

Voici un petit conte , que j'avais déjà posté. Tu me donneras tes impressions et nous poursuivrons.

Petit conte arithmétique et allégorique sur les nombres 3,5,7.

Voici l'histoire d'un profane qui découvre, lors d'une vente aux enchères, un vieux parchemin sur lequel est inscrit uniquement en son milieu 3,5,7.

- Qu'est-ce que c'est que ce chiffre 357, se demande le profane.

- Est-ce un code secret? Le sésame qui ouvre la porte d'un endroit interdit.

Intrigué et voulant comprendre,notre profane se saisi d'une feuille de papier blanche, y trace deux perpendiculaires, pour faire 3 colonnes.

Dans la colonne de gauche il inscrit 357.

Sa réflexion l'incite à additionner 3 + 5 + 7 qui font 15 et inscrit ce total dans la colonne du milieu.

Mais jugeant qu'il pouvait encore réduire 15, il additionne 1 + 5 = 6 qu'il pose dans la colonne de droite.

Notre profane pense qu'il peut également multiplier 357.

Aussi, sur une deuxième ligne, dans la colonne de gauche, il remet 357 et cette fois-ci multiplie 3 x 5 = 15 x 7 = 105, résultat qu'il inscrit dans la colonne du milieu. A nouveau, il réduit 105, qui font 6 dans la colonne de droite.

Enfin, à bout d'arguments, il répète la même opération sur une troisième ligne, mais en commençant sa multiplication par la droite, soit 7 x 5 = 35 x = 105 pour la colonne du milieu, total réduit à 6 pour la colonne de droite.

C'est ainsi que notre profane constate que chacune des opérations arithmétiques lui donne le résultat de 6 et il se dit qu'il approche du but.

En effet, ce nombre 6 n'est-il pas celui de l'achèvement de la création du monde, soit le sixième jour avant l'apparition de l'homme?

En observant sa feuille, notre profane réalise qu'en procédant aux totaux verticaux de chaque colonne, il obtient le chiffre 9.

1ère colonne : 357 + 357 + 357 = 1071 réduit à 9

2ème colonne : 15 + 105 + 105 = 225 réduit à 9

3ème colonne : 6 + 6 + 6 = 18 réduit à 9

357 15 6

357 105 6

357 105 6

1071 225 18

9 9 9

Extraordinaire s'exclame notre profane, le chiffre 9 est le nombre de mois nécessaire à l'achèvement de la création de l'être humain.

Et poursuivant sa réflexion, il se dit que 9 étant le dernier de la série des chiffres, n'annonce-il pas à la fois une fin et un recommencement, c'est-à-dire une transposition sur un nouveau plan, mais à l'infini.

Et pour confirmer sa réflexion, il constate que la fusion du 6 et du 9 forme un cercle, symbole de l'infini.

Alors notre profane, dans un éclair d'intuition, découvre le sens profond des nombres 3, 5, 7.

C'est l'alchimie de toute vie, c'est la transformation de la matière de l'état brut à l'état pur, c'est la transmutation de l'homme, du plomb en or qui fait tant fantasmer et couler des torrents d'encre, enfin de l'imparfait en une perfection unique.

Le hasard n'existe pas. Notre destinée est tracée. Libre à nous de l'accepter, de la modifier ou de la refuser. L'homme n'est ni libre, ni esclave.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Lephenix



Messages : 1308
Inscription : 21/07/2007

MessageSujet: L'Être-Unité manifesté par la production des nombres.   Mer 16 Juil 2008, 22:49

Pour faire suite au souhait de Somebody :

D'après la Kabbale, l'Absolu, pour se manifester, se concentra en un point infiniment lumineux, laissant les ténèbres autour de lui ; cette lumière dans les ténèbres, ce point dans l'étendue métaphysique sans bornes, ce rien qui est tout dans un tout qui n'est rien, si l'on peut s'exprimer ainsi, c'est l'Être au sein du Non-Être, la Perfection active dans la Perfection passive.

Le point lumineux, c'est l'Unité, affirmation du Zéro métaphysique, qui est représenté par l'étendue illimitée, image de l'infinie Possibilité universelle.

L'Unité, dès qu'elle s'affirme, pour se faire le centre d'où émaneront comme de multiples rayons les manifestations indéfinies de l'Être, est unie au Zéro qui la contenait en principe, à l'état de non-manifestation ; ici déjà apparaît en potentialité le Dénaire, qui sera le nombre parfait, le complet développement de l'Unité primordiale.

Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12223
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: L'Être-Unité manifesté par la production des nombres.   Jeu 17 Juil 2008, 00:16

Vous nous racontez le bigbang.

D'après la tradition des Pères Juifs (donc bien avant l'invention de la Kabbale au 11-12ème siècle de notre ère) il fut dit ceci : "Par la contraction le Dieu Vivant s'est retiré d'une partie de lui-même pour y insérer la Création"... "Avant la Création la Pensée Suprême émit une grande Lumière dont elle ne réserva au monde que la septième partie" (le reste étant destiné aux mondes futurs).

Les premiers versets de la bible sont en parfaite correspondance. Et LE PRINCIPE y est parfaitement établi puisqu'aussi bien avant la Création il y a la Pensée Suprême. Et qui dit pensée suprême dit Etre Suprême formant un tout avec sa pensée et sa création. Vous avez dit Principe Trinitaire!!!
Revenir en haut Aller en bas
Lephenix



Messages : 1308
Inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: L'Être-Unité manifesté par la production des nombres.   Jeu 17 Juil 2008, 14:44

La Possibilité totale est en même temps la Passivité universelle, car elle contient toutes les possibilités particulières, dont certaines seront manifestées, et passeront de la puissance à l'acte, sous l'action de l'Être-Unité?

Chaque manifestation est un rayon de la circonférence qui figure la manifestation totale ; et cette manifestation, dont les points sont en nombre indéfini, est encore le Zéro par rapport à son centre qui est l'Unité.

Mais la circonférence n'était point tracée dans l'Abyme du Non-Être, et elle marque seulement la limite de la manifestation, du domaine de l'Être au sein du Non-Être.
Elle est donc le Zéro réalisé, et, par l'ensemble de sa manifestation suivant cette circonférence indéfinie, l'Unité parfait son développement dans le Dénaire...

D'autre part, dès l'affirmation de l'Unité, avant même toute manifestation, si cette Unité s'opposait au Zéro qui la contient en principe, on verrait apparaître le Binaire au sein de l'Absolu même, dans la première différenciation qui aboutit à la distinction du Non-Être.

L'Être, ou la Perfection active, n'est point réellement distinct du Non-Être, ou de la Perfection passive. Cette distinction, point de départ de toute manifestation, n'existe que dans le mesure où nous la créons nous-mêmes, parce que nous ne pouvons concevoir le Non-Être qu'à travers l'Être, le non-manifesté qu'à travers le manifesté.

La différenciation de l'Absolu en Être et Non-Être n'exprime donc que la façon dont nous nous représentons les choses, et rien de plus.

Revenir en haut Aller en bas
Lephenix



Messages : 1308
Inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: L'Être-Unité manifesté par la production des nombres.   Jeu 17 Juil 2008, 17:23

Si l'on envisage les choses sous un certain aspect, on peut dire que l'Absolu est le principe commun de l'Être et du Non-Être, du manifesté et du non-manifesté, bien qu'en réalité il se confonde avec le Non-Être, puisque celui-ci est le principe de l'Être, qui est lui-même à son tour le principe premier de toute manifestation.

Donc, si l'on voulait considérer ici le Binaire, on se trouverait immédiatement en présence du Ternaire ; mais, pour qu'il y eût véritablement là un Ternaire, c'est-à-dire déjà une manifestation, il faudrait que l'Absolu fût l'Unité primordiale, et nous avons vu que l'Unité représente seulement l'Être, affirmation de l'Absolu.

C'est cet Être-Unité qui se manifestera dans la multiplicité indéfinie des nombres, qu'il contient tous en puissance d'être, et qu'il émanera comme autant de sous-multiples de lui-même. Tous les nombres sont compris dans le Dénaire, réalisé par le parcours du cycle de la manifestation totale de l'Être.

Revenir en haut Aller en bas
Lephenix



Messages : 1308
Inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: L'Être-Unité manifesté par la production des nombres.   Jeu 17 Juil 2008, 21:05

Tous les nombres peuvent être considérés comme émanant par couples de l'Unité.
Ces couples de nombres inverses ou complémentaires, que l'on peut regarder comme symbolisant les syzygies des Eons au sein du Plérôme, existent dans l'Unité à l'état indifférencié ou non manifesté :

1 = 1/2 x 2 = 1/3 x 3 = 1/4 x 4 = 1/5 x 5 = ... = 0 x ∞

Chacun de ces groupes , 1/n x n, n'est point distinct de l'Unité, ni distinct des autres dans l'Unité, et il ne le devient qu'en tant que l'on considère séparément les deux éléments qui le constituent. C'est alors que naît la Dualité, distinguant l'un de l'autre deux principes, non point opposés comme on le dit d'ordinaire à tort, mais complémentaires ; actif et passif, positif et négatif, masculin et féminin.

Mais ces deux principes coexistent dans l'Unité, et leur indivisible dualité est elle-même une unité secondaire, reflet de l'Unité primordiale.
Ainsi, avec l'Unité qui les contient, les deux éléments complémentaires constituent le Ternaire, qui est la première manifestation de l'Unité, car deux, étant issu de un, ne peut pas être sans que trois soit aussitôt par là même.

1 + 2 = 3

Et, de même que nous ne pouvons concevoir le Non-Être qu'à travers l'Être, nous ne pouvons concevoir l'Être-Unité qu'à travers sa manifestation ternaire, conséquence nécessaire et immédiate de la différenciation ou de la polarisation que notre intellect crée dans l'Unité.

Cette manifestation ternaire, quel que soit l'aspect sous lequel on l'envisage, est toujours une indissoluble Trinité, c'est-à-dire une Tri-Unité, puisque ses trois termes ne sont point réellement distincts, qu'ils ne sont que la même Unité conçue comme contenant en elle-même les deux pôles par lesquels se produira toute manifestation.

Cette polarisation, se retrouve aussitôt dans le Ternaire, car, si l'on considère les trois termes de celui-ci comme ayant une existence indépendante, on obtiendra par là même le nombre sénaire, impliquant un nouveau ternaire qui est le reflet du premier :

1 + 2 + 3 = 6

Ce second ternaire n'a point d'existence réelle par lui-même ; il est au premier ce que le Démiurge est au Logos émanateur, une image ténébreuse et inversée,

Ce Sénaire est le nombre de la Création. Remarquons que ce nombre est réalisé par nous, en tant que nous distinguons entre eux les trois termes de la Tri-Unité, au lieu d'envisager synthétiquement l'Unité principielle, indépendamment de toute distinction, c'est-à-dire de toute manifestation.

Revenir en haut Aller en bas
Lephenix



Messages : 1308
Inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: L'Être-Unité manifesté par la production des nombres.   Ven 18 Juil 2008, 05:18

Si l'on regarde le ternaire comme manifestation de l'Unité, il faut envisager en même temps l'Unité en tant que non manifestée, et alors cette Unité jointe au Ternaire, produit le Quaternaire, qui peut être figuré ici par le centre et les trois sommets d'un triangle (Adamev l'avait déjà évoqué en son temps, il me semble...).

On peut dire aussi que le Ternaire, symbolisé par un triangle dont les trois sommets correspondent aux trois premiers nombres, suppose nécessairement le Quaternaire, dont le premier terme, non exprimé, est alors le Zéro, qui en effet ne peut pas être représenté.

On peut ainsi, dans le Quaternaire, envisager le premier terme, soit comme le Zéro, soit comme l'Unité primordiale.

Dans le premier cas, le second terme sera l'Unité en tant qu'elle se manifeste, et les deux autres constitueront sa double manifestation.

Au contraire, dans le second cas, ces deux derniers, les deux éléments complémentaires dont j'ai parlé plus haut, devront précéder logiquement le quatrième terme, qui n'est autre que leur union, réalisant entre eux l'équilibre dans lequel se reflète l'Unité principielle.

Enfin, si l'on considère le Ternaire, sous son aspect le plus inférieur, comme formé par les deux éléments complémentaires et le terme équilibrant, ce dernier, étant l'union des deux autres, participe de l'un et de l'autre, de sorte qu'on peut le regarder comme double, et, ici encore, le Ternaire implique immédiatement un Quaternaire qui est son développement.

Quelle que soit la façon dont on envisage le Quaternaire, on peut dire qu'il contient tous les nombres, car, si on regarde ses quatre termes comme distincts, on voit qu'il contient le Dénaire :

1 + 2 + 3 + 4 = 10

C'est pourquoi toutes les traditions disent : un a produit deux, deux a produit trois, trois a produit tous les nombres ; l'expansion de l'Unité dans le Quaternaire réalise immédiatement sa manifestation totale, qui est le Dénaire.

Revenir en haut Aller en bas
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: L'Être-Unité manifesté par la production des nombres.   Ven 18 Juil 2008, 05:55

Merci Lephenix, je viens juste de decouvrir ce topic, je vais le lire ce soir.

Avant de partir, je vais vous faire part d’un constat, constat qui m’a mené à regarder de plus près la symbolique des nombres :

Prenez la suite des nombres de 1 à 9
123456789
Si vous constituez trois suites successives :
123/ 456/ 789,

La somme des nombres de chaque suite
1+2+3=6
4+5+6=15, 1+5=6
7+8+9=24, 2+4=6

Chaque triade peut être réduite à 6, de ce fait nous avons le nombre 6 6 6.

De plus 6*3=18= 9

69 est le symbole de la totalité, du Yin/Yang taoiste, de la roue du temps, soit il pourrait être representé sous la forme du 0, le Tout initial!

Il me semble évident que chacune de ces triades a une représentation symbolique :
123 – Dieu Trinité
456 – Dieu dans la Création
789 – Dieu l’Esprit de vérité

Voilà une hypothèse que j’ai formulée et pour laquelle je tente d’apporter des arguments.

Qu’en pensez vous ?
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
adamev



Masculin Messages : 12223
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: L'Être-Unité manifesté par la production des nombres.   Ven 18 Juil 2008, 10:46

Cent, vingt, trois = qôf, kaf, guimel = esprit créateur; dualité; souffle, vie
Quatre, cent, cinquante, six = daleth, qôf, noun, waw = matière; esprit créateur; souffle, vie; conjonction... ou
Quatre cent, cinquante, six = tav, noun, waw = matière,
Sept, cent, quatre, vingt, neuf = zayin, qôf, daleth, kaf, teth = semence, esprit créateur, matière, dualté, perfection... ou
Sept, cent, quatre vingt, neuf = ... semence, esprit créateur, péché, perfection

Aucun des mots formés par l'assemblage des lettres n'a de sens en hébreu.

Vous pouvez aussi former

1234 5 6789 = 10(1) 5 30(3) or 153 est le nombre des poissons.

Si 5 est le pivot de la formule vous pouvez inverser 9876 5 4321 = 351 (S,N,A ou GHA) = Mouvement; souffle, vie, esprit créateur.

Si vous prenez 10, 5, 30 (Yod,Hé,Lamed) = esprit créateur; souffle, vie; mouvement

Ce n'est p.e pas un hasard si le symbole du Christ est un poisson dont le glyphe représente deux boucles sur un centre. L'une des deux boucles est tronquée comme si l'on avait voulu marquer à la fois le mouvement cyclique et l'incertitude quant au commencement à à la fin.

Et voilà pourquoi ma tante fait du vélo (merci Arnaud de l'avoir pensé). :mdr:
Revenir en haut Aller en bas
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: L'Être-Unité manifesté par la production des nombres.   Ven 18 Juil 2008, 16:23

Merci Adamev.

Si j'ai bien compris, vous avez pris la valeur numérique globale :
cent vigt trois, 123
quatre cent cinquante six 456 et
sept cent quatre vingt neuf 789

Voilà, j'ai complété mon schéma avec les valeurs numériques issues des triades 123(1+2+3=6)/456 (4+5+6=6)/789 (7+8+9=6).

Je suis étonnée (voire attristée) de retrouver trois fois le 6. Pourquoi ce 666 qui est connu comme étant le nombre de la bête revient il ici? Qu'en pensez vous ?

Je ne sais pas si il est plus explicite ainsi ou si vous avez d'autres idées sous ce format (désolée, je n'ai pas compris pour le vélo alien ):




Dernière édition par Somebody le Ven 18 Juil 2008, 17:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: L'Être-Unité manifesté par la production des nombres.   Ven 18 Juil 2008, 16:44

Lephenix a écrit:
Si l'on regarde le ternaire comme manifestation de l'Unité, il faut envisager en même temps l'Unité en tant que non manifestée, et alors cette Unité jointe au Ternaire, produit le Quaternaire, qui peut être figuré ici par le centre et les trois sommets d'un triangle (Adamev l'avait déjà évoqué en son temps, il me semble...).

On peut dire aussi que le Ternaire, symbolisé par un triangle dont les trois sommets correspondent aux trois premiers nombres, suppose nécessairement le Quaternaire, dont le premier terme, non exprimé, est alors le Zéro, qui en effet ne peut pas être représenté.

On peut ainsi, dans le Quaternaire, envisager le premier terme, soit comme le Zéro, soit comme l'Unité primordiale.

Dans le premier cas, le second terme sera l'Unité en tant qu'elle se manifeste, et les deux autres constitueront sa double manifestation.

Au contraire, dans le second cas, ces deux derniers, les deux éléments complémentaires dont j'ai parlé plus haut, devront précéder logiquement le quatrième terme, qui n'est autre que leur union, réalisant entre eux l'équilibre dans lequel se reflète l'Unité principielle.

Enfin, si l'on considère le Ternaire, sous son aspect le plus inférieur, comme formé par les deux éléments complémentaires et le terme équilibrant, ce dernier, étant l'union des deux autres, participe de l'un et de l'autre, de sorte qu'on peut le regarder comme double, et, ici encore, le Ternaire implique immédiatement un Quaternaire qui est son développement.


C'est pourquoi toutes les traditions disent : un a produit deux, deux a produit trois, trois a produit tous les nombres ; l'expansion de l'Unité dans le Quaternaire réalise immédiatement sa manifestation totale, qui est le Dénaire.


Je suis tout à fait d'accord, ça rejoint ma présentation ci-dessus.

Je précise que je n'ai que très peu de notions de numérologie sacrée. Je viens juste de me procurer qqs livres ( guématrie, symbolique des nombres) car je souhaitais porter ma réflexion plus loin.

A la base, j'avais commencé par représenter la Trinité sous la forme d'un triangle, mais je voulais que ce triangle soit dynamique, en mouvement.

J’aimerais vous partager le fait que cette représentation en Triangle m’a été inspirée il y a deux ans, par la phrase « Dieu est amour » et par la lecture de l’encyclique de Benoit XVI. La formation de la pyramide a été tout suite évidente à mes yeux. Le reste s’est construit peu à peu… lors de mes méditations sur ce schéma…

Voilà, merci au francmaçons du forum (Noel, Loup, Lephenix, Adamev) de m’aider à avancer sur le chemin de ma réflexion…

J’ai découvert la symbolique des nombres il y a peu de temps et je suis plus que étonnée Shocked . C'était comme si un rideau s'ouvrait sous mes yeux.

Dommage que nous n’avons pas des cours de symbolique sacrée à l’école. Je pense que des domaines comme la physique (dans toutes ses spécialités), la chimie (atomique mais aussi structurale), la biologie (si je pense par exemple à la structure de l’ADN) auront des avancées importantes si les scientifiques avaient cette ouverture d’esprit dès leurs études. Surtout que les spécialistes de ces domaines utilisent souvent les symboles, par exemple des éléments, les équations, etc
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
adamev



Masculin Messages : 12223
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: L'Être-Unité manifesté par la production des nombres.   Ven 18 Juil 2008, 18:15

Comment jusrifiez-vous (par exemple) que 123 = Dieu Trinité alors que la Trinité c'est par nature 1.1.1

Le couple "Père . Esprit" soit 1.1 ne fait pas 2 puisque l'Esprit est de même nature et consubstanciel au Père (tout comme le Fils qui n'est pas plus que l'Esprit le Père).

Identité ne signifie pas égalité et réciproquement.

Alpha.Béta ne permet pas d'écire Samek ni Kaf ni Qôf mais permet d'écrire ABa(père), abi(me), abo(mination)....
Revenir en haut Aller en bas
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: L'Être-Unité manifesté par la production des nombres.   Ven 18 Juil 2008, 18:33

adamev a écrit:
Comment jusrifiez-vous (par exemple) que 123 = Dieu Trinité alors que la Trinité c'est par nature 1.1.1

Le couple "Père . Esprit" soit 1.1 ne fait pas 2 puisque l'Esprit est de même nature et consubstanciel au Père (tout comme le Fils qui n'est pas plus que l'Esprit le Père).

Identité ne signifie pas égalité et réciproquement.

Non, excusez moi, ce n'est pas Dieu Trinité qui est symbolyse par le 123,

Dans mon schéma, la triade 123 correspondrait à Dieu, Le Père, le Créateur.
456 à Dieu Le Fils - l'incarnation
789 à Dieu l'Esprit Saint

Et c'est là que je butte !

Car chaque triade se reduit à 6 ! Et le nombre 666 je ne sais pas l'interprèter dans ce contexte! silent

Je constate que 3*6 = 18 = 9... en quelque sorte, la somme de ces trois triades est 9.

On pourrait aussi calculer autrement, dans une première étape reduire sous la forme de binomes :
123 = 33
456=96
789=69...

Nous arrivons ainsi à trois binomes : 33, 69, 96 scratch
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
adamev



Masculin Messages : 12223
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: L'Être-Unité manifesté par la production des nombres.   Ven 18 Juil 2008, 20:24

Rectification (m'avait échappé)

ABQ = poussière, poudre

Ce que j'essaye de vous faire comprendre, et c'étailt le sens de mon clin d'oeil à AD, attention à ce jeu on part vite dans des délires délirants. Comme le disait Loup plus haut... un guide est nécessaire.

Comment expliquez-vous que 123 = dieu, père, créateur?

Par définition, Dieu, père, tout puissant, créateur est UN et il ne peut pas en être autrement puisqu'il est "Manifestation" du Principe (indifférencié)par lui-même en lui-même?
Revenir en haut Aller en bas
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: L'Être-Unité manifesté par la production des nombres.   Ven 18 Juil 2008, 21:10

adamev a écrit:
Rectification (m'avait échappé)

ABQ = poussière, poudre

Ce que j'essaye de vous faire comprendre, et c'étailt le sens de mon clin d'oeil à AD, attention à ce jeu on part vite dans des délires délirants. Comme le disait Loup plus haut... un guide est nécessaire.

Comment expliquez-vous que 123 = dieu, père, créateur?

Par définition, Dieu, père, tout puissant, créateur est UN et il ne peut pas en être autrement puisqu'il est "Manifestation" du Principe (indifférencié)par lui-même en lui-même?

Oui, j’ai bien compris le sens de votre blague, c’est pour ça que je vous ai dit que je ne suis ni expert en algèbre, ni une chevronnée de la numérologie sacrée.
Je ne prends pas mes textes pour des théorie révolutionnaires… j’essaye plutôt de suivre mon filling créateur… et je demande conseil aux plus avisés. Je découvre et ça me plait, et je m’amuse aussi. J’ai l’impression d’apprendre un nouvel alphabet… comme le prophane de la blague de Loup Rolling Eyes
J’aimerais connaître votre avis sur le sens de ces 3*6 (reduits à 9) que j'obtiens par reduction de ces suites. Pensez vous que ma démarche de réduction de ces triades à un seul nombre n’est pas correcte ?

Pour répondre à votre question, en fait, je pense que les nombres 1,2,3 (attention nombres, pas chiffres, autrement dit I, II, III) forment une Unité, ils parlent du concept de Dieu Créateur… c’est en quelque sorte le mystère divin attaché à l'Unité. Regardez le III romain, il contient le 1 (I)et le 2 (II)!

Voilà mon interprétation subjective Exclamation :

Le 1 est un nombre Créateur.

Il est issu du zéro, qui en théorie des ensembles correspond à un ensemble vide. L’ensemble vide est considéré ainsi comme étant l’ensemble originel. Il contient en devenir tout ce qui va suivre, un peu comme l’Univers Primordial juste avant le Big Bang. Ce zéro, placé à l’intérieur d’un ensemble vide, donne un ensemble contenant un élément, donc le 1.
Nous avons ainsi deux éléments, le 0 et le 1, donc le 2 est indissolublement lié aux deux éléments précédents. Donc, en quelque sorte le 1 et le 2 sont co-substantiels et coexistent (du fait du zéro initial).
En disant co-existent, nous avons introduit la dimension temporelle – donc un troisième élément et de ce fait le 3 ! Nous sommes déjà dans la Création, dans l'Univers temporel.

Voilà pourquoi, je pense que ces nombres 1,2,3 sont une triade représentant le UN dans l’espace et dans le temps, triade issue du zéro primordial au moment de la Création!

A partir du 4, nous changeons de spirale, nous sommes déjà dans le monde physique. La succession 456 - correspond ainsi au monde matériel et à l'incarnation.

Le 7 est le nombre de la perfection... de la lumière, à partir de 7, la suite 789 change aussi de perspective, nous nous approchons de la perfection de l’esprit.
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
adamev



Masculin Messages : 12223
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: L'Être-Unité manifesté par la production des nombres.   Ven 18 Juil 2008, 23:33

Pour moi, mais je ne suis pas un expert non plus, ce sont vos triades qui n'ont pas de sens autre que celui que vous leur donnez.

D'ailleurs relisez-vous : "Le 1 est un nombre Créateur. Il est issu du zéro, qui en théorie des ensembles correspond à un ensemble vide. L’ensemble vide est considéré ainsi comme étant l’ensemble originel. Il contient en devenir tout ce qui va suivre, un peu comme l’Univers Primordial juste avant le Big Bang. Ce zéro, placé à l’intérieur d’un ensemble vide, donne un ensemble contenant un élément, donc le 1.../...".

Sauf erreur de ma part, si zéro correspond à l'ensemble vide "originel" il ne peut-être placé à l'intérieur d'une autre ensemble vide englobant qui ne pourrait être lui-même qu'originel (sans être vide). Deux ensembles "originels" ne peuvent coexister (sauf à être englobés dans un ensemble plus vaste... ce qui d'emblée produit le 3). Et 1 ne peut être obtenu que par division de l'ensemble qui le contient en puissance. Il s'en suit que la division de l'ensemble originel ne peut produire que le 2.

Dans un sac de billes (ensemble originel où les unités/billes sont indifférenciées) on ne peut obtenir une bille que par séparation d'une unité/bille (opération externe). On a dès lors un sac de billes et une unité/bille. Soit deux ensembles disjoints à N ou et 1 élément(s). On trouvera un troisième ensemble en isolant toutes les billes ayant au moins un caractère commun au deux premiers ensembles...

On retrouve là la question du Principe (qui n'est pas vide mais dans lequel tout est en puissance). Par une opération à jamais incompréhensible à l'homme qq chose se distingue au sein du Principe... par quelle volonté??? Comment???

Sauf à faire intervenir un acteur extérieur il est évident que les billes ne peuvent pas comprendre comment leur ensemble originel est devenu deux ensembles distincts.

Et cette idée d'intervention externe est totalement antinomique à la Manifestation divine qui est elle-même au sein du Principe son propre agent interne de manifestation (externe).
Revenir en haut Aller en bas
Lephenix



Messages : 1308
Inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: L'Être-Unité manifesté par la production des nombres.   Sam 19 Juil 2008, 00:03

A Somebody : je préfère suivre mon cheminement ... pour l'instant.

Le quaternaire est représenté géométriquement par le carré, si on l'envisage à l'état statique, et par la croix, si on l'envisage à l'état dynamique.

Lorsque la croix tourne autour de son centre, elle engendre la circonférence, qui avec le centre, représente le Dénaire.

C'est là ce qu'on appelle la circulation du quadrant, et c'est la représentation géométrique du fait arithmétique que je viens d'énoncer.

Inversement, le problème hermétique de la quadrature du cercle sera représenté par la division du cercle en quatre parties égales au moyen de deux diamètres rectangulaires, et il s'exprimera numériquement par l'équation suivante : (donc, en sens inverse de la précédente citée plus haut)

10 = 1 + 2 + 3 + 4

Le Dénaire, considéré comme formé par l'ensemble des quatre premiers nombres, est ce que Pythagore appelait la Tétraktys.
Le symbole qui la représentait était dans son ensemble de forme ternaire, chacun de ses côtés extérieurs comprenant quatre éléments, et se composait en tout de dix éléments.

Si le Ternaire est le nombre qui représente la première manifestation de l'Unité principielle, le Quaternaire en figure l'expansion totale, symbolisée par la croix dont les quatre branches sont formées par deux droites indéfinies rectangulaires.

Elles s'étendent ainsi définitivement, orientées vers les quatre points cardinaux de l'indéfinie circonférence plérômatique de l'Être, points que la Kabbale représente par les quatre lettres du Tétragramme יהוה

Le quaternaire est le nombre du Verbe manifesté, de l'Adam Kadmon, et l'on peut dire qu'il est essentiellement le nombre de l'Emanation, car l'Emanation est la manifestation du Verbe. De lui dérivent les autres degrés de la manifestation de l'Être, en succession logique, par le développement des nombres qu'il contient en lui-même, et dont l'ensemble constitue le Dénaire.

Revenir en haut Aller en bas
Lephenix



Messages : 1308
Inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: L'Être-Unité manifesté par la production des nombres.   Sam 19 Juil 2008, 00:15

Somebody a écrit:

Le 1 est un nombre Créateur.
Le 1 est l'Unité principielle. Il contient en lui, dès l'origine, tous les nombres...
Relisez-moi chère Somebody et surtout n'essayez pas d'analyser, mais de synthétiser...

Revenir en haut Aller en bas
Lephenix



Messages : 1308
Inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: L'Être-Unité manifesté par la production des nombres.   Sam 19 Juil 2008, 00:42

Si l'on considère l'expansion quaternaire de l'Unité comme distincte de cette Unité même, elle produit, en s'y ajoutant, le nombre cinq ; c'est ce que symbolise encore la croix par son centre et ses quatre branches.

D'ailleurs, il en sera de même pour chaque nouveau nombre, lorsqu'on le regardera comme distinct de l'Unité, bien qu'il ne le soit point réellement, puisqu'il n'en est qu'une manifestation.

Ce nombre, en s'ajoutant à l'Unité primordiale, donnera naissance au nombre suivant.

C'est ainsi que l'on doit comprendre le mode de production successive des nombres.

Revenir en haut Aller en bas
Lephenix



Messages : 1308
Inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: L'Être-Unité manifesté par la production des nombres.   Sam 19 Juil 2008, 01:41


Si le centre de la croix est envisagé comme le point de départ des quatre branches, il représente l’Unité primordiale.
Si au contraire il est envisagé seulement comme leur point d’intersection, il ne représente que l’équilibre, reflet de cette Unité.

A ce second point de vue, il est marqué kabbalistiquement par la lettre ש , qui, se plaçant au centre du Tétragramme יהוה dont les quatre lettres figurant sur les quatre branches de la croix, forme le nom pentagrammatique יהשוה

Les cinq lettres du Pentagramme se placent également aux cinq pointes de l’Etoile flamboyante, figure du Quinaire, qui symbolise plus particulièrement le Microcosme ou l’homme individuel.

La raison en est la suivante : si l’on considère le quaternaire comme l’Emanation ou la manifestation totale du Verbe, chaque être émané, sous-multiple de cette Emanation, sera également caractérisé par le nombre quatre.
Il deviendra un être individuel dans la mesure où il se distinguera de l’Unité ou du centre émanateur, et nous venons de voir que cette distinction du quaternaire d’avec l’Unité est précisément la genèse du Quinaire.

Revenir en haut Aller en bas
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: L'Être-Unité manifesté par la production des nombres.   Sam 19 Juil 2008, 09:36

Lephenix a écrit:
Somebody a écrit:

Le 1 est un nombre Créateur.
Le 1 est l'Unité principielle. Il contient en lui, dès l'origine, tous les nombres...
Relisez-moi chère Somebody et surtout n'essayez pas d'analyser, mais de synthétiser...


Merci Lephenix,

Je vais méditer à tous ces textes pleins d'informations.

Je pense que nous devrions regarder dans un premier temps le sens numérique et par la suite, le sens métaphysique.

Je suis d'accord sur l'Unité, principielle si vous voulez, je pense que vous voulez dire Principe Créateur, je dirais plutôt Dieu Créateur, mais sans doute vous ne voulez pas utiliser Son nom, comme dans la religion judaïque.


Le 1 est un nombre accompagnateur, il induit la suite des nombres, mais je ne sais pas si le 1 contient tous les nombres... il les génère, mais à partir de zéro... je pense que vous avez appelé le zéro - Unité Primordiale.

C'est plutôt le zéro qui contient le tout dans sa forme non- manifesté (encore). Vous ne le pensez pas?
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: L'Être-Unité manifesté par la production des nombres.   Sam 19 Juil 2008, 10:14

Lephenix a écrit:
Pour faire suite au souhait de Somebody :

D'après la Kabbale, l'Absolu, pour se manifester, se concentra en un point infiniment lumineux, laissant les ténèbres autour de lui ; cette lumière dans les ténèbres, ce point dans l'étendue métaphysique sans bornes, ce rien qui est tout dans un tout qui n'est rien, si l'on peut s'exprimer ainsi, c'est l'Être au sein du Non-Être, la Perfection active dans la Perfection passive.

Le point lumineux, c'est l'Unité, affirmation du Zéro métaphysique, qui est représenté par l'étendue illimitée, image de l'infinie Possibilité universelle.

L'Unité, dès qu'elle s'affirme, pour se faire le centre d'où émaneront comme de multiples rayons les manifestations indéfinies de l'Être, est unie au Zéro qui la contenait en principe, à l'état de non-manifestation ; ici déjà apparaît en potentialité le Dénaire, qui sera le nombre parfait, le complet développement de l'Unité primordiale.


Je suis d'accord avec vous, zero est une notion métaphysique.
Votre texte exprime dans une forme métaphysque ce que j'avais écrit un peu plus haut dans la page (en réponse à Adamev), en utilisant l'image de l'ensemble vide originel = zero. Votre langage métaphysique semble plus explicite que le langage algebrique que j'avais utilisé.

Mais à partir de 1, je ne comprends pas pourquoi vous voyez tout de suite le denaire... Il ne va pas se construire par induction ?

De mon côté il me semblait que le 2 est implicite au 1 soit (1->2), car dans l’ensemble 1 = [0], nous avons deux composants le 1 et le 0 de ce fait nous avons 2 éléments.
De ce fait : 0, 1 et le (2 implicite) = 3 éléments c’est l’Unité dans sa forme trinaire. 3 = [012]
[ ]= symbole de l’ensemble

Pour créer le dénaire il faut avoir le 4, mais, il me semble que le 4 n’est plus de la même nature que les éléments précédents, car dès le 3, l’ensemble
3=[012]
implique la notion de co-existence du 1 et de 2 (zéro étant métaphysique, nous ne pouvons pas parler de son « existence » dans le sens physique du terme), donc la notion de temps. A partir de 4, la trinité (le trinaire si vous voulez l’appeler ainsi) se manifeste dans le temps et dans la matière.

Le 4 est par excellence le symbole de la Matière. De ce fait, à partir du 4 (manifestation dans la Création) le temps se manifeste et devient un élément de l’ensemble 4= [X,Y,Z,t], c'est à dire l'espace/temps. Le zéro primordial demeure cacher pour la matuère, l'unité temporelle participe à la création de la suite 4, 5, 7,8.

Le 6 est implicite à l'existence du 3
6=1+2+3
et le 9, si nous acceptons le principe de dualité est l'inverse du 4...

(Je vais réflechir à cette suite)

Je résume :
1=[0]
1->2
3=[0,1,2]
4=[1,2,3,t]
1+2+3=6
... 5?
7?
8?
9?

1 +2+3+4=10 ?



Mince, je viens de me rendre compte que noue ne pouvons pas regarder ces nombres sans l'aspect métaphysique...


Dernière édition par Somebody le Sam 19 Juil 2008, 10:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: L'Être-Unité manifesté par la production des nombres.   Sam 19 Juil 2008, 10:21

Somy,

Par Perfection active dans la Perfection passive, il faut comprendre Perfection active = Principe masculin. Perfection passive = Principe féminin.
Donc, de fait, et c'est logique, apparaît comme le dit Lephenix (il me corrigera au besoin) la potentialité du Dénaire, incontournable, pour parachever le développement complet de l'Unité primordiale, d'où équilibre et harmonie.

Une mise en garde, cependant. Ne joue pas trop avec ce genre de chose. La Kabbale peut être un véritable outil de destruction pour le profane. Mais un guide peut être donné à celui qui "désire" connaître la VERITE.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12223
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: L'Être-Unité manifesté par la production des nombres.   Sam 19 Juil 2008, 11:12

Je sens venir les Théosophes et l'Archéom(aitre)
Revenir en haut Aller en bas
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: L'Être-Unité manifesté par la production des nombres.   Sam 19 Juil 2008, 11:17

adamev a écrit:
Pour moi, mais je ne suis pas un expert non plus, ce sont vos triades qui n'ont pas de sens autre que celui que vous leur donnez.

Ce risque existe, effectivement. C'est pour ça que j'attends vos remarques.


Citation :
Sauf erreur de ma part, si zéro correspond à l'ensemble vide "originel" il ne peut-être placé à l'intérieur d'une autre ensemble vide englobant qui ne pourrait être lui-même qu'originel (sans être vide). Deux ensembles "originels" ne peuvent coexister (sauf à être englobés dans un ensemble plus vaste... ce qui d'emblée produit le 3). Et 1 ne peut être obtenu que par division de l'ensemble qui le contient en puissance. Il s'en suit que la division de l'ensemble originel ne peut produire que le 2.

Oui, c'est ce que j'essaie d'expliquer, maladroitement, sans doute. Le trois... allez je vais utiliser le terme de Lephenix ... Le ternaire contient le 1 et le 2, soit 3=[0,1,2]

Citation :
Dans un sac de billes (ensemble originel où les unités/billes sont indifférenciées) on ne peut obtenir une bille que par séparation d'une unité/bille (opération externe). On a dès lors un sac de billes et une unité/bille. Soit deux ensembles disjoints à N ou et 1 élément(s). On trouvera un troisième ensemble en isolant toutes les billes ayant au moins un caractère commun au deux premiers ensembles

On retrouve là la question du Principe (qui n'est pas vide mais dans lequel tout est en puissance). Par une opération à jamais incompréhensible à l'homme qq chose se distingue au sein du Principe... par quelle volonté??? Comment???
Sauf à faire intervenir un acteur extérieur il est évident que les billes ne peuvent pas comprendre comment leur ensemble originel est devenu deux ensembles distincts.

Et cette idée d'intervention externe est totalement antinomique à la Manifestation divine qui est elle-même au sein du Principe son propre agent interne de manifestation (externe).

Je pense que l'explication de Lephenix qui distingue le principe primordial du principe créateur nous indique que l'action n'est pas extérieure mais contenue et implicite. Je pense qu'il faut distinguer l'aspect métaphysique de l'aspect physique (pas les exclure un par rapport à l'autre, mais en tenir compte dans le langage et dans l'analyse). scratch

Je vais relire les textes de Lephenix, il y a qq chose qui m'échappe là... study
Ca doit être sans doute lié à cette notion de dénaire que je n’ai pas très bien compris.


Dernière édition par Somebody le Sam 19 Juil 2008, 11:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: L'Être-Unité manifesté par la production des nombres.   Sam 19 Juil 2008, 11:23

Loup Ecossais a écrit:
Somy,

Par Perfection active dans la Perfection passive, il faut comprendre Perfection active = Principe masculin. Perfection passive = Principe féminin.
Donc, de fait, et c'est logique, apparaît comme le dit Lephenix (il me corrigera au besoin) la potentialité du Dénaire, incontournable, pour parachever le développement complet de l'Unité primordiale, d'où équilibre et harmonie.

Une mise en garde, cependant. Ne joue pas trop avec ce genre de chose. La Kabbale peut être un véritable outil de destruction pour le profane. Mais un guide peut être donné à celui qui "désire" connaître la VERITE.

Merci Loup,

Je pense que le sens de ce dénaire m'échappe complètement.

J'utilisais la méthode inductive [0] 1 ->2, 3, 4

Je connais le Tetrakys de Pythagore, mais je ne comprends pas le lien avec le dénaire de Lephenix. De quoi s'agit il exactement ?

Qu'est ce que c'est le dénaire (outre 10) ?
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: L'Être-Unité manifesté par la production des nombres.   Sam 19 Juil 2008, 11:34

Somebody a écrit:


Merci Loup,

Je pense que le sens de ce dénaire m'échappe complètement.

J'utilisais la méthode inductive [0] 1 ->2, 3, 4

Je connais le Tetrakys de Pythagore, mais je ne comprends pas le lien avec le dénaire de Lephenix. De quoi s'agit il exactement ?

Qu'est ce que c'est le dénaire (outre 10) ?

Le Dénaire est l'Oeuf primordial, qui va recevoir le manifesté, la Création qui est masculin et féminin, donnant comme valeur "1" car il y a union (unité) des deux Principes, et Dénaire parce que les deux Principes sont néanmoins distincts. Une précision. Je travaille sue le sujet depuis longtemps. Pour autant, je n'ai pas la prétention d'être un expert. Rien n'est jamais acquis.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12223
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: L'Être-Unité manifesté par la production des nombres.   Sam 19 Juil 2008, 13:24

Somebody a écrit:
Ce risque existe, effectivement. C'est pour ça que j'attends vos remarques.

Pour ma part je pense que pour nous - judéos-chrétiens - il faut s'en tenir à ce qu'enseigne la tradition des Pères Juifs : 3 lettres mère, sept doubles et 12 simples. Et chercher à comprendre ce que cela veut dire.
(piste la géométrie du compas 3 figures mères, sept opérations et 12 points remarquables. 9,7,5 nous sont alors donnés ainsi que ce qui fait la différence entre le Principe et Commencement.)

Citation :
Oui, c'est ce que j'essaie d'explique, maladroitement, sans doute. Le trois... allez je vais utiliser le terme de Lephenix ... Le ternaire content le 1 et le 2, soit 3=[0,1,2]

Oui et non. La suite des nombres est entièrement contenue dans le 0 pris comme image du Principe (ce qui est indifférencié, en puissance...). Là encore les PJ disent qu'Il a créé en combinant les lettres et les nombres qui constituent la Loi qui existait avant la Manifestation..

Citation :
Je pense que l'explication de Lephenix qui distingue le principe primordial du principe créateur nous indique que l'action n'est pas extérieure mais contenue et implicite.


Il me semble que c'est ce que j'ai écrit : "cette idée d'intervention externe est totalement antinomique à la Manifestation divine qui est elle-même au sein du Principe son propre agent interne de manifestation (externe").

Citation :
Je pense qu'il faut distinguer l'aspect métaphysique de l'aspect physique (pas les exclure un par rapport à l'autre, mais en tenir compte dans le langage et dans l'analyse).

Je pense au contraire que les deux aspects sont inséparables. Quant au dénaire il est comme le zéro (contenant tous les nombres de la suite 1-10) et différent du Zéro puisque produit de la Manifestation... Il est aussi principe d'une nouvelle série de nombres. Mais suis pas sûr non plus d'avoir compris (c'est pas mon approche).
Revenir en haut Aller en bas
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: L'Être-Unité manifesté par la production des nombres.   Sam 19 Juil 2008, 15:58

Lephenix a écrit:

Mais ces deux principes coexistent dans l'Unité, et leur indivisible dualité est elle-même une unité secondaire, reflet de l'Unité primordiale.
Ainsi, avec l'Unité qui les contient, les deux éléments complémentaires constituent le Ternaire, qui est la première manifestation de l'Unité, car deux, étant issu de un, ne peut pas être sans que trois soit aussitôt par là même.

1 + 2 = 3

Et, de même que nous ne pouvons concevoir le Non-Être qu'à travers l'Être, nous ne pouvons concevoir l'Être-Unité qu'à travers sa manifestation ternaire, conséquence nécessaire et immédiate de la différenciation ou de la polarisation que notre intellect crée dans l'Unité.

Cette manifestation ternaire, quel que soit l'aspect sous lequel on l'envisage, est toujours une indissoluble Trinité, c'est-à-dire une Tri-Unité, puisque ses trois termes ne sont point réellement distincts, qu'ils ne sont que la même Unité conçue comme contenant en elle-même les deux pôles par lesquels se produira toute manifestation.

Cette polarisation, se retrouve aussitôt dans le Ternaire, car, si l'on considère les trois termes de celui-ci comme ayant une existence indépendante, on obtiendra par là même le nombre sénaire, impliquant un nouveau ternaire qui est le reflet du premier :

1 + 2 + 3 = 6

Ce second ternaire n'a point d'existence réelle par lui-même ; il est au premier ce que le Démiurge est au Logos émanateur, une image ténébreuse et inversée,

Ce Sénaire est le nombre de la Création. Remarquons que ce nombre est réalisé par nous, en tant que nous distinguons entre eux les trois termes de la Tri-Unité, au lieu d'envisager synthétiquement l'Unité principielle, indépendamment de toute distinction, c'est-à-dire de toute manifestation.


Cher Lephenix,
Cette partie là je la comprends, je pense l'avoir dit aussi, en utilisant une autre explication, mais les deux sont comparables
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: L'Être-Unité manifesté par la production des nombres.   Sam 19 Juil 2008, 15:59

Lephenix a écrit:
Tous les nombres peuvent être considérés comme émanant par couples de l'Unité.
Ces couples de nombres inverses ou complémentaires, que l'on peut regarder comme symbolisant les syzygies des Eons au sein du Plérôme, existent dans l'Unité à l'état indifférencié ou non manifesté :

1 = 1/2 x 2 = 1/3 x 3 = 1/4 x 4 = 1/5 x 5 = ... = 0 x ∞

Chacun de ces groupes , 1/n x n, n'est point distinct de l'Unité, ni distinct des autres dans l'Unité, et il ne le devient qu'en tant que l'on considère séparément les deux éléments qui le constituent. C'est alors que naît la Dualité, distinguant l'un de l'autre deux principes, non point opposés comme on le dit d'ordinaire à tort, mais complémentaires ; actif et passif, positif et négatif, masculin et féminin.



Cette partie là ne me semble pas claire, je ne comprends pas ce que les fractions viennent chercher là? scratch
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: L'Être-Unité manifesté par la production des nombres.   Sam 19 Juil 2008, 16:24

Loup Ecossais a écrit:
Somebody a écrit:


Merci Loup,

Je pense que le sens de ce dénaire m'échappe complètement.

J'utilisais la méthode inductive [0] 1 ->2, 3, 4

Je connais le Tetrakys de Pythagore, mais je ne comprends pas le lien avec le dénaire de Lephenix. De quoi s'agit il exactement ?

Qu'est ce que c'est le dénaire (outre 10) ?

Le Dénaire est l'Oeuf primordial, qui va recevoir le manifesté, la Création qui est masculin et féminin, donnant comme valeur "1" car il y a union (unité) des deux Principes, et Dénaire parce que les deux Principes sont néanmoins distincts. Une précision. Je travaille sue le sujet depuis longtemps. Pour autant, je n'ai pas la prétention d'être un expert. Rien n'est jamais acquis.

Cher Loup, je comprends au sens métaphysique, mais pas algébrique .

J'essaie de résumer (en utilisant le langage de Lephenix):

« Le zéro (Principe primordial), produit le 1 (Principe créateur) ».

Donc 1= [0]

Pour que le dénaire soit exprimé dès l’émergence du 1,

La lecture de l’ensemble [ 0,1] devrait être inversée [1, 0] pour produire le dénaire!!!

- Selon moi,
1. le 10 ne peut apparaître que après la Création du 4

1+2+3+4=10

Mais peut être que ce que j'appelle 10, n'est pas le dénaire.

Ou alors,
2. il pourrait y avoir une autre explication:

L'ensemble [0,1] est dans le même temps le 2, le binaire.

Au cas où la propriété de dualité existe dès l'apparition du 2 simultanément avec le " binaire » la "dualité" du 2 =[0,1] peut donner le [1,0] et donc le dix!

J’explique :
- le binaire s’exprime par (il y a ; il n’y a pas),
- la dualité s’exprime par (bon, mauvais).

Dans le cas du 0,1
Binaire = (absence de l’être, être) = [0,1]
Dualité = (être, non-être) = [1,0]

Est-ce dans ce cas "absence de l’être "= "non être "?

Pour cela, nous devrions supposer que le 1 content en lui l’unité des contraires, de ce fait la dualité et la binarité du 1 exprimeraient la même chose.

Je commence à compredre autrement le symbole taoiste du Yin/Yang (dualité et complementarité).
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: L'Être-Unité manifesté par la production des nombres.   Sam 19 Juil 2008, 16:28



Dans la philosophie chinoise, le yin (陰 ou 阴 ; pinyin : yīn) et le yang (陽 ou 阳 ; yáng) sont deux catégories symbiotiques et complémentaires, que l'on peut retrouver dans tous les aspects de la vie et de l'univers. Cette notion de complémentarité est propre à la pensée orientale qui pense plus volontiers le dualisme sous forme de complémentarité.

Source : Wiki
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: L'Être-Unité manifesté par la production des nombres.   Sam 19 Juil 2008, 16:39

adamev a écrit:


Pour ma part je pense que pour nous - judéos-chrétiens - il faut s'en tenir à ce qu'enseigne la tradition des Pères Juifs : 3 lettres mère, sept doubles et 12 simples. Et chercher à comprendre ce que cela veut dire.
(piste la géométrie du compas 3 figures mères, sept opérations et 12 points remarquables. 9,7,5 nous sont alors donnés ainsi que ce qui fait la différence entre le Principe et Commencement.)

Pas assez de connaissance en géométrie je m'arrete à trois alien

Citation :
Là encore les PJ disent qu'Il a créé en combinant les lettres et les nombres qui constituent la Loi qui existait avant la Manifestation..

L'écriture est apparue bien plus tard, pourtant study
Citation :
Je pense qu'il faut distinguer l'aspect métaphysique de l'aspect physique (pas les exclure un par rapport à l'autre, mais en tenir compte dans le langage et dans l'analyse).

Citation :
Je pense au contraire que les deux aspects sont inséparables. Quant au dénaire il est comme le zéro (contenant tous les nombres de la suite 1-10) et différent du Zéro puisque produit de la Manifestation... Il est aussi principe d'une nouvelle série de nombres. Mais suis pas sûr non plus d'avoir compris (c'est pas mon approche).

Inséparables, bien sur mais dans nos discussions nous devrions "identifier" les deux aspects.

Avec cette nouvelle (nouvelle pour moi alien ) notion de dénaire et de dualité contenue dans l’unité, j’ai du fil a re-tordre… Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
adamev



Masculin Messages : 12223
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: L'Être-Unité manifesté par la production des nombres.   Sam 19 Juil 2008, 19:12

Somebody a écrit:
L'écriture est apparue bien plus tard, pourtant

Réveillez-vous! Il s'agit d'écriture divine et donc de lettres-nombres principes.
Revenir en haut Aller en bas
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: L'Être-Unité manifesté par la production des nombres.   Sam 19 Juil 2008, 20:39

adamev a écrit:
Somebody a écrit:
L'écriture est apparue bien plus tard, pourtant

Réveillez-vous! Il s'agit d'écriture divine et donc de lettres-nombres principes.

Réveillez moi, alors... je ne vois pas de quoi vous parlez shaking .
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
Lephenix



Messages : 1308
Inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: L'Être-Unité manifesté par la production des nombres.   Sam 19 Juil 2008, 21:32

Loup Ecossais a écrit:

Le Dénaire est l'Oeuf primordial, qui va recevoir le manifesté, la Création qui est masculin et féminin, donnant comme valeur "1" car il y a union (unité) des deux Principes, et Dénaire parce que les deux Principes sont néanmoins distincts. Une précision. Je travaille sue le sujet depuis longtemps. Pour autant, je n'ai pas la prétention d'être un expert. Rien n'est jamais acquis.
Je pense qu'il y a là quelques inversions dans la compréhension des choses.
Si l'on veut considérer qu'il y ait "Création" et donc manifestation, il faut qu'il y ait nécessairement "distinction".
Cette première distinction est le deux comme cela a déjà été dit plus haut.

Admettre cette première distinction comme deux principes distincts opposés l'un à l'autre, est une hypothèse qui doit être écartée. En effet, deux principes ne peuvent pas être infinis tous deux car alors ils s’excluraient ou se confondraient.

Si un seul était infini, il serait le principe de l’autre. Enfin, si tous deux étaient finis, ils ne seraient pas de véritables principes, car dire que ce qui est fini peut exister par soi-même, c’est dire que quelque chose peut venir de rien, puisque tout ce qui est fini a un commencement, logiquement, sinon chronologiquement.

Dans ce dernier cas, par conséquent, l’un et l’autre, étant finis, doivent procéder d’un principe commun, qui est infini, et nous sommes ainsi ramené à la considération d’un Principe unique de toutes choses.

Comme je l’ai conseillé à Somebody, nous vous laissez pas "aveugler" par l’usage illusoire d’une vision analytique et ayez une conception plus... synthétique de ces choses…
.
Revenir en haut Aller en bas
Lephenix



Messages : 1308
Inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: L'Être-Unité manifesté par la production des nombres.   Sam 19 Juil 2008, 22:13

La distinction qui donne naissance à l'existence individuelle est le point de départ de la Création.

En effet, celle-ci existe dans la mesure où l'ensemble des êtres individuels, caractérisés par le nombre cinq, se considère comme distinct de l'Unité, ce qui donne naissance au nombre six.

Ce nombre peut être regardé comme formé de deux ternaires dont l'un est le reflet inversé de l'autre. C'est ce que représentent les deux triangles du Sceau de Salomon, symbole du Macrocosme ou du Monde créé.

Les choses sont distinctes de nous dans la mesure où nous les distinguons. C’est dans cette même mesure qu’elles nous deviennent extérieures, et qu’en même temps elles deviennent aussi distinctes entre elles.
Elles apparaissent alors comme revêtues de formes, et cette Formation, qui est la conséquence immédiate de la Création, est caractérisée par le nombre qui suit le Sénaire, c’est-à-dire par le Septénaire.

N’y a t’il pas, avec ce qui précède, concordance avec le premier chapitre de la Genèse ?
Les six lettres du mot בראשית , les six phases de la Création, et le rôle formateur des sept Elohim, représentant l’ensemble des forces naturelles, et symbolisés par les sept sphères planétaires, que l’on pourrait aussi faire correspondre aux sept premiers nombres, la sphère la plus inférieure, qui est celle de la Lune, étant désignée comme la Monde de la Formation.

Ainsi considéré, le Septénaire peut être figuré, soit par le double triangle avec son centre, soit par une étoile à sept pointes, autour de laquelle sont inscrit les signes des sept planètes ; c’est le symbole des forces naturelles, c’est-à-dire du Septénaire à l’état dynamique.

Si on l’envisageait à l’état statique, on pourrait le regarder comme formé par la réunion d’un Ternaire et d’un Quaternaire, et il serait alors représenté par un carré surmonté d’un triangle.

(il y aurait beaucoup à dire sur la signification de toutes ces formes géométriques, on reviendra sur ce sujet, peut-être, un jour…)

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Être-Unité manifesté par la production des nombres.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les unités militaires lituaniennes
» Saint Simon et Saint Jude Apôtres et commentaire du jour "L'unité des Douze, l'unité de l'Eglise"
» DE L'UNITÉ DE L'ÉGLISE (SAINT CYPRIEN) TABLE DES MATIÈRES.
» exercice du production ecrite
» Calculer l'évolution moyenne annuelle d'une production

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: