DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La nature générale de la "nuit de l'esprit"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: La nature générale de la "nuit de l'esprit"   Sam 19 Nov 2005, 09:39

Saint Jean de la croix parle de "la nuit de l'esprit", cette souffrance ultime qui frappe tout homme tôt ou tard, afin de le dépouiller complètement pour la vie éternelle. Il dit bien "complètement".

En gros, elle se résume à ceci: "C'est quand NOTRE ESPRIT (intelligence) est dans la NUIT, à savoir quand notre vie N'A PLUS DE SENS.

La nuit des sens, c'est la "petite souffrance" des jeunes pour qui leur amour ne suscite plus de plaisir. La nuit de l'esprit, c'est quand l'amour lui-même n'a plus de signification...



Saint Jean de la Croix, il la décrit pour les religieux:
Citation :
puisque les religieuses mettent leur coeur dans leur amour de Jésus Christ, elles sont souvent dépouillées... de Jésus Christ.
On le voit très nettement chez sainte Thérèse de l'Enfant Jésus qui décrit en elle deux souffrances:
1- Sa tuberculose, qui est certes douloureuse et l'étouffe... Mais c'est juste une souffrance physique.
2- Sa perte du sentiment de la foi qui, là, la ruine et lui fait dire: "Je ne croyais plus qu'en prononçant extérieurement les mots "Je crois". Je comprends ceux qui veulent le suicide". Elle en est sortie... morte et il est certain que sa compréhension des gens qui se suicident dit tout de ce qu'elle a compris...

Pour ma part, observant les destins de mes frères humains de toute confession, il m'a semblé que la "nuit de l'esprit" n'est pas seulement pour les religieux.

Je crois que, pour la comprendre, il faut avoir en tête cette parole de Jésus:
Citation :
"Là où est ton coeur, là est ton trésor."

Alors voilà. La "technique" de Dieu consiste à sauver chaque personne (en la conduisant à la perte totale de lui-même) en lui enlevant son trésor...

Par exemple, l'avare est sauvé... quand sa cassette d'or est volée (mais le pauvre se suicide).
Laurent sera sauvé quand la France sera un Khalifat :DD
J'ai connu un père maître des Novice qui a été purifié par... le suicide d'un de ses novices...
Le confesseur du Cardinal de Lubac, un Jésuite m'avait dit que celui-ci, devenu incontinent et muet lui avait écrit: "Je me rend compte que c'est ma dernière planche de salut".

Bref, si c'est vrai que tous, nous allons passer à la moulinette de la nuit des sens, je comprends pourquoi au Ciel, l'ancien avare repenti sera en conversation avec la sainte Mystique et chacun regardera la voie de l'autre en admirant la sagesse de Dieu.

Quand à cette terre, je crois que celui qui y est passé ne peut plus regarder du même regard de dureté son ennemi, ou l'hérétique... On est tous en chemin... Qu'en pensez-vous?

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Père Elia



Masculin Messages : 344
Inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: La nature générale de la "nuit de l'esprit"   Dim 20 Nov 2005, 00:01

Oui c'est bien "senti" tout ça Arnaud
je confirme.
Un ami, qui est mort depuis das le désert de Juad, (Elie= Gilbert Lancenet) m'aviot dit il y a près de trente ans: "Tu sais: en Amérique Latine, ce sont des peuples entiers qui sont plongés dans la nuit de l'esprit"
Avec Arnaud, je comprnds mieux ses propos.
Comme le but de la vie est le Ciel, la Sainteté parafite, il faut bien que le bon Dieu trouve les moyens de purifier et de préparer au banquet tous les invité à la noce.
la nuit de l'esprit serait le grand retournement pour revêtir l'habit des noces
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La nature générale de la "nuit de l'esprit"   Dim 20 Nov 2005, 01:13

Elle crée un peuple de pauvres.

C'est pour cela qu'on ne s'engueule pas au paradis (outre, bien sûr, la Vision béatifique !)... Very Happy

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Dominique



Messages : 1126
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La nature générale de la "nuit de l'esprit"   Dim 20 Nov 2005, 12:12

quand je pense à tous les trésors que j'ai... s'il faut perdre tout ça... ça va être dur...
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La nature générale de la "nuit de l'esprit"   Dim 20 Nov 2005, 13:45

J'ai constaté qu'on a tous un "plus grand trésor"...

Et c'est souvent là que se fait le travail.

Pour un grand-mère de mon épouse, c'était sa maison, au point qu'elle ne voulut jamais la quitter une seule seconde pour venir voir sa famille...
Et puis il y eu son premier séjour à l'hôpital... dont elle ne revint pas. Je comprends coment cette angoisse peut tuer une personne agée. C'est dur.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
jeanpierre



Messages : 89
Inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: La nature générale de la "nuit de l'esprit"   Dim 20 Nov 2005, 21:41

allez merci arnaud un truc de plus a cogitter durant cette semaine

je croyais que la nuit de l'esprit ne touchait que les religieux,mais la vous faite fort
Revenir en haut Aller en bas
Scat



Masculin Messages : 1169
Inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: La nature générale de la "nuit de l'esprit"   Lun 21 Nov 2005, 12:02

Ben parfois je comprends pas...si pour les religieux le trésor c'est Dieu pour l'enlever puisque c'est lui qui est venu les chercher et ils ont dit FIAT ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.linceul-turin.com
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La nature générale de la "nuit de l'esprit"   Lun 21 Nov 2005, 13:57

Cher Scat,

Citation :
"Nul ne peut voir Dieu sans mourir à tous ses désirs, même légitimes".
C'est que Dieu EST, PAZR ESSENCE, EXTASE VERS L'AUTRE. Le Père ne pense QU'AU FILS, etc.


Dieu ne peut pas se changer.
Donc, comme il désire qu'on le voit, il nous éduque par là où est notre trésor.

Il se retire du coeur de la religieuse, au point que, comme le Christ elle dit: "Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'as tu abandonné?"

En fait, il ne lui retire pas la foi. Il lui retire le sentiment psychologique d'avoir la foi. C'est comme si elle n'y croyait plus, comme si tout était vain...

Et elle, elle reste fidèle comme un pierre, détruite, sans direction, écrasée par l'angoisse.

Les psychologues, lorsqu'ils voient une telle épreuve, pensent à une dépression nerveuse. Il faut dire que le désir de suicide peut venir, si la nuit est profonde.

Dans les couples, on voiit souvent cette nuit de l'esprit chez la femme vers 50-60 ans: ménopause, retraite du mari, départ des enfants... Et la vie a passé si vite...

On la répère à plusieurs symptômes: désir de pouponner des petits-enfants, fuite dans l'activisme...

Chez les hommes actifs, souvent l'arrivée de la retraite ou de la vieillesse sont de vraies nuits de l'esprit.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Scat



Masculin Messages : 1169
Inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: La nature générale de la "nuit de l'esprit"   Lun 21 Nov 2005, 14:14

Donc si mon trésor est ma femme Il va faire quoi ???
je n'ose l'imaginer ....
Revenir en haut Aller en bas
http://www.linceul-turin.com
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La nature générale de la "nuit de l'esprit"   Lun 21 Nov 2005, 19:46

Scat a écrit:
Donc si mon trésor est ma femme Il va faire quoi ???
je n'ose l'imaginer ....

Vous l'enlever ou vous enlever le premier, tôt ou tard, souvent à l'époque de la vieillesse.
Et on sait que c'est vrai. Il suffit de regarder les vieux couples.

C'est vraiment un scandale, la croix...

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Philos



Messages : 212
Inscription : 21/05/2005

MessageSujet: Re: La nature générale de la "nuit de l'esprit"   Mar 22 Nov 2005, 19:29

Pour compléter un peu...

le but est d'arriver à ne se confier à /reposer en/tendre vers/s'occuper de /espérer en... Dieu seul

tout le reste s'écroule, disparait, se cache, perd de son attrait...

l'oiseau n'a plus que le nid de Dieu pour se reposer...

ET ALORS... même cela disparait... St Jean de la Croix disait :"Nada,nada,nada"... il ne reste plus rien que la solitude de la Croix, le sentiment d'abandon, de dérilection, d'inutilité, de futilité...

A si j'oubliais un "détail"... Maman est là et nous tient la main... enfin preque toujours.

Cliniquement, la vraie dépression en est un visage assez approchant, mais la vraie Foi empêche toute idée de suicide, sauf si le malin s'en mèle...
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La nature générale de la "nuit de l'esprit"   Mar 22 Nov 2005, 20:53

Cher Philos,
Je partage à 100% votre description, sauf cette dernière phrase.
Citation :
mais la vraie Foi empêche toute idée de suicide, sauf si le malin s'en mèle...

Le désir de disparaître est une conséquence naturelle de la nuit de l'Esprit, tout simplement parce que la vie n'a plus de sens.

elle est attestée par sainte Thérèse de l'Enfant Jésus, mais aussi dans la Bible par deux fois:

Job:

Citation :
Job 3, 11 Pourquoi ne suis-je pas mort au sortir du sein, n'ai-je péri aussitôt enfanté? Pourquoi s'est-il trouvé deux genoux pour m'accueillir, deux mamelles pour m'allaiter? Maintenant je serais couché en paix, je dormirais d'un sommeil reposant,

Sarah:

Tobie 3, 10 Ce jour-là, elle eut du chagrin, elle sanglota, elle monta dans la chambre de son père, avec le dessein de se pendre. Puis, à la réflexion, elle pensa: "Et si l'on blâmait mon père? On lui dira: Tu n'avais qu'une fille chérie, et, de malheur, elle s'est pendue! Alors elle pria: J'ai perdu déjà sept maris, pourquoi devrai-je vivre encore? S'il te déplaît de me faire mourir, regarde-moi avec pitié, je ne veux plus m'entendre outrager!

Je pense que la nuit de l'esprit se définie par cette tentation de mourir. Elle est le signe que notre être lui-même est atteind...
Et alors naît la vraie humilité qui fait que dieu va nous élever:
Citation :
Tobie 3, 16 Cette fois-ci, leur prière, à l'un et à l'autre, fut agréée devant la Gloire de Dieu,

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Philos



Messages : 212
Inscription : 21/05/2005

MessageSujet: Re: La nature générale de la "nuit de l'esprit"   Mer 23 Nov 2005, 08:41

Citation :
Maintenant je serais couché en paix, je dormirais d'un sommeil reposant...

Citation :
S'il te déplaît de me faire mourir, regarde-moi avec pitié,

Pas d'accord... ces 2 passages de tes citations, laissent nettement le sentiment:
- que l'âme ne perd pas d'attrait vis à vis de Dieu
- que simplement la vite terrestre lui est devenue trop pesante, voir impossible
- qu'elle espère le Ciel et sa récompense Eternelle

Une sorte de "à quoi bon cette noirceur/épreuve/souffrance... puisque je vais Te voir... Mais cependant que cela ne soit pas ma volonté..."

La aussi il y a une grosse différence avec le "suicidaire"... le souffrant de la NM... sait que c'est Dieu qui est l'auteur de son mal... il attend, il espère, il se laisse dépouiller de tout... et au final il dit: je suis d'accord... mais alors enlève moi aussi la vie... que je Te vois... déchire le voile... puisque je n'ai plus rien... qu'au moins j'ai Tout...
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La nature générale de la "nuit de l'esprit"   Mer 23 Nov 2005, 15:03

Cher Philos, les deux exemples voulaient montré l'idée du suicide.

Dans ce cas, la nuit des sens ne portant pas sur l'absence de Dieu, come dans le cas d'une religieuse, le suicide est lié au désir de fuir un malheur terrestre.

Dans le cas des nuits de l'esprit "mystiques", l'envie de mourir peut vraiment toucher un désir de disparaître à jamais puisqu'il est lié à une impression que Dieu était une illusion.

C'est une impression qui est imposée à l'âme. Elle n'est donc pas un péché.
C'est difficile d'expliquer jusqu'où peuvent aller les permission de Dieu...

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Dominique



Messages : 1126
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La nature générale de la "nuit de l'esprit"   Sam 26 Nov 2005, 13:26

Hier j'étais à une réunion d'équipe liturgique. Il y a plusieurs équipes, chacune est de service à tour de rôle, et cette semaine c'est la mienne. On lit les textes de la messe du dimanche suivant, on en discute, on rédige les intentions pour la prière universelle (ou on prend celles de Prions en Eglise, quand elles sont bien), le tout en compagnie du prêtre concerné. Et on se répartit les lectures aux différentes messes du week-end. Ces réunions sont toujours intéressantes, mais hier c'était encore mieux que d'habitude, car les textes de ce dimanche sont vraiment magnifiques.
J'ai surtout aimé le texte d'Isaïe (je vais le lire à la messe de ce soir), où j'ai été frappée par ce passage :

"Tu nous avais caché ton visage, tu nous avais laissés au pouvoir de nos péchés. Pourtant, Seigneur, tu es notre Père".

Donc à l'époque, ils connaissaient déjà la nuit de l'esprit. J'ai dit que la Bible est décidément très moderne, et mon curé était content de la remarque !
Il a dit aussi que ce texte est un des 4 de l'Ancien Testament, où Dieu est appelé "père". 4, c'est vraiment pas beaucoup ! Il paraît qu'ils voulaient éviter de faire de l'anthropomorphisme.
Revenir en haut Aller en bas
Olivier JC



Messages : 2123
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La nature générale de la "nuit de l'esprit"   Sam 26 Nov 2005, 13:32

Ce passage d'Isaïe me fait penser à saint Paul écrivant que Dieu nous a enfermé dans la désobéissance afin de nous faire miséricorde.
La nuit de l'esprit ne serait-elle pas de cet ordre-là ? Puisqu'en effet, au plus nous prenons conscience de notre misère, au pus la miséricorde de Dieu peut se déployer en nous. Et une nuit de l'esprit semble être comme un TGV vers cette prise de conscience.

Qu'en pensez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La nature générale de la "nuit de l'esprit"   Sam 26 Nov 2005, 15:28

Cher Olivier,

C'est certain. Toute la difficulté, c'est qu'il va pousser cela en nous "jusqu'à la mort".

Et j'ai l'idée que c'est en raison de la nature même de la Trinité

(et du paradis, où seuls des gens totalement humbles peuvent s'entendre pour l'éternité.) Very Happy Mais ca une considération amusante...

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Olivier JC



Messages : 2123
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La nature générale de la "nuit de l'esprit"   Sam 26 Nov 2005, 15:51

Pourrait-on aller jusqu'à dire que les relations entre les trois personnes de la Trinité sont de l'ordre de la mort à soi-même permanente ? Ainsi pour l'être humain : il meurt à lui-même, d'où la mort du corps, qui est ce qu'il y a de corruptible en l'être humain et qui apparaît peut-être comme le signe de la mort à elle-même de l'âme, dans une logique similaire à ce qui se passe au coeur de la Trinité.
Et lors de la résurrection générale, le corps revêtu d'incorruptibilité pourra lui aussi participer à cette mort à soi-même permanente qui caractérise la vie de Dieu et la vie en Dieu. Ce qui expliquerait la nécessité de cette transformation qui arrivera aux vivants de la dernière heure, et qui devait arriver delon le dessein originel de Dieu.

La mort semble sous ce rapport être une exigence intrinsèque de la Création, liée comme vous le dites à la nature même de la Trinité, le PO n'ayant, au fond, changé la mort qu'en introduisant une "durée" entre la "dormition" et la "transformation", en sorte que le corps retourne à la poussière dont il est issu puisque la puissance divine n'intervient plus immédiatement pour réaliser la glorification du corps.

Je suis peut-être pas très clair :?
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: La nature générale de la "nuit de l'esprit"   Sam 26 Nov 2005, 16:20

Dominique a écrit:
quand je pense à tous les trésors que j'ai... s'il faut perdre tout ça... ça va être dur...

Shocked

Voyons Dominique!!!!!!
Vous ne pouvez pas aimer le Christ et être matérialiste à outrance. Mr. Green C'est incompatible. Détachez-vous des métaux. Ils ont corrompu les hommes.
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: La nature générale de la "nuit de l'esprit"   Sam 26 Nov 2005, 16:23

Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Olivier,

C'est certain. Toute la difficulté, c'est qu'il va pousser cela en nous "jusqu'à la mort".

Et j'ai l'idée que c'est en raison de la nature même de la Trinité

(et du paradis, où seuls des gens totalement humbles peuvent s'entendre pour l'éternité.) Very Happy Mais ca une considération amusante...

Arnaud,

Cessez SVP de parler de mort. Ou je me convertis à la religion de Sousou. Je me mets une balle dans le couvercle.
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: La nature générale de la "nuit de l'esprit"   Sam 26 Nov 2005, 16:25

Scat a écrit:
Donc si mon trésor est ma femme Il va faire quoi ???
je n'ose l'imaginer ....

Cher Scat,

Si votre femme est votre trésor, il vous conduira de facto au paradis. Dieu aime la richesse spirituelle. Pas matérielle.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La nature générale de la "nuit de l'esprit"   Sam 26 Nov 2005, 16:27

Cher Ecossais, 50 ans, cilicosé... pas la peine de hâter les choses... D'ici trente ans, votre nature devrait faire les choses...

Bon, c'est pas drôle... Mr. Green

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: La nature générale de la "nuit de l'esprit"   Sam 26 Nov 2005, 16:30

Arnaud Dumouch a écrit:
Elle crée un peuple de pauvres.

C'est pour cela qu'on ne s'engueule pas au paradis (outre, bien sûr, la Vision béatifique !)... Very Happy

Mon cher ami,

Plus je vous lis, plus je me sens idiot. Je ne comprends plus rien. Je crois que je vais suivre les recommandations de mon meilleur ami et "Frère".

Il pense que je suis mûr pour aller à la fac et faire ma théo. Mais bête comme je le suis, je vais la passer 4 fois. Comme mon permis.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La nature générale de la "nuit de l'esprit"   Sam 26 Nov 2005, 16:33

Olivier JC a écrit:
Pourrait-on aller jusqu'à dire que les relations entre les trois personnes de la Trinité sont de l'ordre de la mort à soi-même permanente ? Ainsi pour l'être humain : il meurt à lui-même, d'où la mort du corps, qui est ce qu'il y a de corruptible en l'être humain et qui apparaît peut-être comme le signe de la mort à elle-même de l'âme, dans une logique similaire à ce qui se passe au coeur de la Trinité.
Et lors de la résurrection générale, le corps revêtu d'incorruptibilité pourra lui aussi participer à cette mort à soi-même permanente qui caractérise la vie de Dieu et la vie en Dieu. Ce qui expliquerait la nécessité de cette transformation qui arrivera aux vivants de la dernière heure, et qui devait arriver delon le dessein originel de Dieu. :?

J'en suis convaincu, bien que l'expression "mort à soi-même" appliquée à Dieu fasse hurler certains théologiens n'ayant pas assez le sens de l'analogie car elle sous-entendrait une faiblesse en Dieu. En réalité, le christ lui-même n'a su exprimer cette "mort" Trinitaire, qui est pourtant VIE que par ce mot: "Qui se perd se trouve".


Citation :
La mort semble sous ce rapport être une exigence intrinsèque de la Création, liée comme vous le dites à la nature même de la Trinité, le PO n'ayant, au fond, changé la mort qu'en introduisant une "durée" entre la "dormition" et la "transformation", en sorte que le corps retourne à la poussière dont il est issu puisque la puissance divine n'intervient plus immédiatement pour réaliser la glorification du corps.

Par contre, là je mettrais une nuance. La mort à soi-même (l'humilité) semble être intrinsèque à la création;, depuis les anges jusqu'à l'homme, en ce sens que "nul ne peut voir doieu sans mourir" (devenir humble). Par contre, la mort PHYSIQUE n'est que l'instrument privilégié que dieu a inventer en laissant l'humanité commettre le péché originel. Ceci veut dire qu'elle permet une humilité bien plus grande, ONTOLOGIQUE, dirait saint Thomas:

"Heureuse faute
qui nous a valu la mort,
qui nous a valu l'humilité,
qui nous a valu un tel salut"

Voilà ce qu'il faudrait chanter à Pâques...

Je suis peut-être pas très clair

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: La nature générale de la "nuit de l'esprit"   Sam 26 Nov 2005, 16:40

Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Ecossais, 50 ans, cilicosé... pas la peine de hâter les choses... D'ici trente ans, votre nature devrait faire les choses...

Bon, c'est pas drôle... Mr. Green

Ne vous inquiétez pas mon ami. Je ne suis pas encore à l'article de la mort. Les mineurs, c'est un peu comme la légion. Ça marche ou ça crève.

Et puis j'ai confiance en votre influence sur le Patron. Une bonne prière, bien ciblée, et le Pierrot se débrouillera pour m'ouvrir la porte du sas qui mène à la paix éternelle.
Revenir en haut Aller en bas
Dominique



Messages : 1126
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La nature générale de la "nuit de l'esprit"   Sam 26 Nov 2005, 21:41

Ecossais a écrit:
Dominique a écrit:
quand je pense à tous les trésors que j'ai... s'il faut perdre tout ça... ça va être dur...

Shocked

Voyons Dominique!!!!!!
Vous ne pouvez pas aimer le Christ et être matérialiste à outrance. Mr. Green C'est incompatible. Détachez-vous des métaux. Ils ont corrompu les hommes.

mais non, pas des trésors comme ça !!! Je suis fauchée comme les blés. Je parlais de vrais trésors : mes enfants, la santé, la culture, tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
Dominique



Messages : 1126
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La nature générale de la "nuit de l'esprit"   Sam 26 Nov 2005, 21:45

...


Dernière édition par le Mar 06 Déc 2005, 20:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
jeanpierre



Messages : 89
Inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: La nature générale de la "nuit de l'esprit"   Lun 28 Nov 2005, 20:03

bonsoir arnaud



Citation :
st jean de la croix

Alors Dieu lui-même prend le relais. Il entraîne l'âme dans des profondeurs inconnues, les profondeurs de la connaissance de Dieu. Celle-ci tout d'abord enveloppe l'âme d'épaisses ténèbres, car Dieu est si lumineux que l'œil humain en est ébloui et rendu aveugle. Dieu est si saint que sa présence confond l'homme pécheur et le plonge dans une sorte de purgatoire. Le feu de l'amour agit et épure plus efficacement que tout. Dans les affres de la ‘Nuit Obscure’, Dieu agit avec tendresse et miséricorde, non pour détruire mais pour guérir, pour fortifier l'âme et la parer des joyaux qui la rendront apte à s'unir à Lui.
est ce la meme définition de la nuit que vous appliquez a tout homme

car il dit Il entraîne l'âme dans des profondeurs inconnues, les profondeurs de la connaissance de Dieu
ou est la connaissance de Dieu pour un non croyant
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La nature générale de la "nuit de l'esprit"   Lun 28 Nov 2005, 20:19

Cher JeanPierre,
Non ce ne sont pas les mêmes:
La nuit obscure dont parle ici saint Jean de la croix est celle de l'excès de lumière (septième demeure de sainte thérèse d'Avila).

La nuit de l'esprit dont je parlais est celle de l'absence de lumière (sixième demeure). Ce n'est donc pas du tout la même chose.

La première est une immense grâce. L'autre une immense privation de la conscience de la grâce:
Citation :
"Mon Dieu Mon Dieu, pourquoi m'as tu abandonné".

Elle est décrite dans l'apocalysse par le sixième mystère scellé:

Citation :
Apocalypse 6, 12 Et ma vision se poursuivit. Lorsqu'il ouvrit le sixième sceau, alors il se fit un violent tremblement de terre, et le soleil devint noir comme une étoffe de crin, et la lune devint tout entière comme du sang,
Apocalypse 6, 13 et les astres du ciel s'abattirent sur la terre comme les figues avortées que projette un figuier tordu par la tempête,
Apocalypse 6, 14 et le ciel disparut comme un livre qu'on roule, et les monts et les îles s'arrachèrent de leur place;
Apocalypse 6, 15 et les rois de la terre, et les hauts personnages, et les grands capitaines, et les gens enrichis, et les gens influents, et tous enfin, esclaves ou libres, ils allèrent se terrer dans les cavernes et parmi les rochers des montagnes,
Apocalypse 6, 16 disant aux montagnes et aux rochers: "Croulez sur nous et cachez-nous loin de Celui qui siège sur le trône et loin de la colère de l'Agneau."
Apocalypse 6, 17 Car il est arrivé, le grand Jour de sa colère, et qui donc peut tenir?

L'autre par le septième sceau:
Citation :
Apocalypse 8, 1 Et lorsque l'Agneau ouvrit le septième sceau, il se fit un silence dans le ciel, environ une demi-heure...

Un cours silence suivit de la lumière...

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: La nature générale de la "nuit de l'esprit"   Lun 28 Nov 2005, 21:12

Et finalement il ne reste que le silence dans cette nuit de l'esprit ou ont entend que les soupirs de l'âme adressé à Dieu. Lorsque l'âme peu à peu renonce aux bonheurs éphémères et comprend que le seule bonheur véritable à désirer est Dieu; elle meurt toute entière à elle-même. L'illusion meurt... Et seule Dieu donne un sens à sa vie qui n'avait plus aucun sens.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La nature générale de la "nuit de l'esprit"   Mar 29 Nov 2005, 09:56

Tourterelle a écrit:
Et finalement il ne reste que le silence dans cette nuit de l'esprit ou ont entend que les soupirs de l'âme adressé à Dieu. Lorsque l'âme peu à peu renonce aux bonheurs éphémères et comprend que le seule bonheur véritable à désirer est Dieu; elle meurt toute entière à elle-même. L'illusion meurt... Et seule Dieu donne un sens à sa vie qui n'avait plus aucun sens.

Chère Tourterelle, Ce que vous décrivez là, c'est la lumière de "la nuit obscure", c'est à dire l'état d'une âme qui, après avoir souffert beaucoup, après avoir pris définitivement conscience de son péché, est devenue si humble et sans attente pour elle-même, que VRAIMENT, le Seigneur pourtant absolument caché, EST LA. Elle le sait et c'est tout. Elle n'attend rien de plus. Ce genre d'état ne s'invente pas. Il est donné par l'épreuve comme le dit saint Paul de Jésus lui-même:
Citation :
"Il a appris par sa passion l'obéissance."

Mais la nuit de l'esprit, qui précède cet état et vise à tout nous arracher, est l'inverse. C'est plutôt comparable à l'état des vrais désespérés, de ceux qui ont un mur qui entourent leur vie (athées, chrétiens ou autre). Cette épreuve est commune aux "fils des hommes", et non réservée aux chrétiens. Tous ceux qui regardent les épreuves des désespérés de cette terre, des ado suicidaires, le savent.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: La nature générale de la "nuit de l'esprit"   Mar 29 Nov 2005, 15:44

Heureusement que tu es là pour m'éclairer Arnaud. J'aime bien l'expression "lumière de la nuit obscure".
Revenir en haut Aller en bas
Krystyna
Invité



MessageSujet: Re: La nature générale de la "nuit de l'esprit"   Mar 29 Nov 2005, 16:52

Nuit obscure, nuit de l'esprit... C'est peut-être complètement hors sujet, mais j'ai lu ce matin ces mots de Rabindranath Tagore:
Citation :
Sans la nuit de lassitude, permets que je m'abandonne sans lutte au sommeil et repose sur toi ma confiance.
Permets que mon esprit languissant ne s'ingénie pas à te préparer un culte dérisoire.
C'est toi qui tires le voile de la nuit sur les yeux fatigués du jour, pour renouveler son regard au réveil dans une plus fraîche félicité.
Revenir en haut Aller en bas
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: La nature générale de la "nuit de l'esprit"   Mar 29 Nov 2005, 17:03

Smile

Pourquoi serait-ce "hors sujet", Krystyna ?

L'expérience mystique n'est pas le monopole du christianisme.
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
Krystyna
Invité



MessageSujet: Re: La nature générale de la "nuit de l'esprit"   Mar 29 Nov 2005, 17:07

C'est pas ça. C'est que je ne sais pas s'il parle du sommeil, de la nuit de l'esprit, de la nuit obscure, ou des trois !
Revenir en haut Aller en bas
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: La nature générale de la "nuit de l'esprit"   Mar 29 Nov 2005, 17:27

Citation :
Ce genre d'état ne s'invente pas. Il est donné par l'épreuve comme le dit saint Paul de Jésus lui-même:

Je dois dire que je me demandais si ce genre d'état peu s'inventer...

Merci Arnaud.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La nature générale de la "nuit de l'esprit"   Mar 29 Nov 2005, 18:06

lagaillette a écrit:
Smile

Pourquoi serait-ce "hors sujet", Krystyna ?

L'expérience mystique n'est pas le monopole du christianisme.

Cher Lagaillette,
Les athées connaissent une nuit de l'esprit plus terrible puisque, pour eux, elle n'aboutit pas à la Lumière, su moins en cette terre.

Heureusement, quelle joie pour eux : Juste à l'heure de la mort, cette mort qui les broie bien plus que nous puisqu'ils n'en l'attendent que la nuit du néant, ils voient apparaître la Lumière du Christ.

Il ne s'y attendaient pas.

Et quelle suprise, quelle joie ! Et ce sera une foules d'ouvriers de la onzième heure. Ils recevront le même salaire que nous et peut-être plus car l'athéisme, ce vide horrible, est plus capable que tout de créer des coeurs brisés.

C'est d'ailleurs pour cela que Dieu le permet. S'il ne savait pas s'en servir pour sauver certains de ses enfants, il ne le tolèrerait pas...

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Dominique



Messages : 1126
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La nature générale de la "nuit de l'esprit"   Mar 29 Nov 2005, 21:36

Krystyna a écrit:
C'est pas ça. C'est que je ne sais pas s'il parle du sommeil, de la nuit de l'esprit, de la nuit obscure, ou des trois !

il peut y avoir un peu de tout. Les poèmes de Tagore sont généralement mystiques, mais ils décrivent aussi la vie simple.
Pour répondre à Lagaillette, Tagore était quand même influencé par le christianisme.
J'aime beaucoup Tagore. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: La nature générale de la "nuit de l'esprit"   Mar 29 Nov 2005, 22:40

Dominique a écrit:

J'aime beaucoup Tagore. I love you

Qui c'est ce gars? Quel poste il avait à la mine? Connais que pythagore
Revenir en haut Aller en bas
Christian



Masculin Messages : 2617
Inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: La nature générale de la "nuit de l'esprit"   Mar 29 Nov 2005, 22:49

Chère Krystina

Pour qu'il y ait mystique, il faut tout d'abord qu'il y ait spiritualité et vie spirituelle c'est à dire une vie poussée vers le haut par le soufle du spirituel , qui en définitive est le soufle de l'Esprit Saint. Ensuite la mystique, est ce qui est caché au plus profond de la spiritualité, c'est à dire au fond de nous-mêmes, dans l'intime de nos chambres intérieures, dont nous parle Jésus-Christ. Et, c'est le dévoilement de tout ce qui a été voilé par la Faute Originelle, dévoilement de Dieu Trine en Nous.

Mais, c'est un concept, une notion (et une acquisition) très tendancieux et glissant, car quelqu'un qui joue à avoir de l'Esprit (donc à être spirituel, à être impulsé par le soufle de l'esprit, si l'on va au bout de la recherche), est quelqu'un qui malheureusement est tombé dans la fosse de l'orgueil. Et c'est le piège de la spiritualité dans toute sa splendeur.
Etre ou paraître, c'est la double face de l'accouchement: accouchement des êtres de chair (la mère de Socrate qui était Sage-femme) et l'accouchement des âmes par Socrate. Et c'est également le "Je Suis" de Dieu et de Marie ("je Suis l'Immaculée....") l'Etre Unique et Trine, et le paraître qui est son singe.

Donc en définitive être spirituel et spiritualisé, c'est être en Dieu Trine. Et seule notre Religion Catholique est spiritualisée en Dieu Trine, depuis l'incarnation du Fils et des épousailles mystiques de Marie ey de l' Esprit Saint.

Qu'en pensez-vous?
amitiés
Christian
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La nature générale de la "nuit de l'esprit"   Mar 29 Nov 2005, 23:02

Cher Christian, Merci de revenir ! Very Happy

Il existe deux manières de découvrir la mystique, dit saint Augustin dans les Confessions:

La première est "négative", et on la voit dans le coeur des personnes qui n'ont pas Dieu dans le coeur. Saint Augustin, qui fut de ceux là écrit:
Citation :
"Avant de te connaître, je t'ai aimé, Dieu d'Israël sauveur. Et c'est uniquement quand je t'ai connu que j'ai compris que mon âme angoissée n'aspirait qu'à toi."

Ainsi, L'ANGOISSE des athées est une mystique liée à l'absence de Dieu dans leur coeur. Et elle provoque une véritable disposition au salut puisqu'elle brise tout veléité d'orgueil en eux. Le psaume le chante:
Citation :
"Et moi terre aride, assoiffée, sans eau".

L'autre est positive, et c'est la mystique chrétienne, quand le coeur est plein de Dieu (foi, espérance, charité). Alors l'angoisse disparaît.

Entre ces deux (le vide et le plein), il y a la place pour des mystiques "dispositives" qui vont de celle du bouddhiste qui touche son néant, à celle du musulman qui se prosterne devant la présence de l'infini de Dieu (Voir Concile Vatican II, décret sur les religions).

Mais toutes ont en commun le travail de dépouillement de l'homme. Seule la mystique chrétienne le remplit de l'amitié coeur à coeur (charité) avec Dieu.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Dominique



Messages : 1126
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La nature générale de la "nuit de l'esprit"   Mar 29 Nov 2005, 23:12

Ecossais a écrit:
Dominique a écrit:

J'aime beaucoup Tagore. I love you
Qui c'est ce gars? Quel poste il avait à la mine? Connais que pythagore

il n'a pas beaucoup fréquenté les mines...
Rabindranath Tagore était un grand poète bengali (1861-1941), prix Nobel de littérature en 1913.
Une de ses oeuvres a été traduite en français par Gide sous le nom "L'offrande lyrique" (j'ai lu ça à l'adolescence). Il a fondé une université internationale chez lui. Il a beaucoup écrit, il a eu une grande influence sur la vie intellectuelle et spirituelle de l'Inde.
Un de ses amis était le grand-père du cinéaste Satyajit Ray, que j'adore et qui est mort il y a quelques années (auteur notamment de mon film préféré, "Le monde d'Apu").
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: La nature générale de la "nuit de l'esprit"   Mar 29 Nov 2005, 23:15

Shocked

La science et la culture de Dominique m'épateront toujours :|

thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La nature générale de la "nuit de l'esprit"   Mar 29 Nov 2005, 23:20

Cher Laurent, la vôtre est complémentaire.

Par exemple, vous êtes visiblement un grand spécialiste de la théorie politique de la colonisation.
:DD

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: La nature générale de la "nuit de l'esprit"   Mer 30 Nov 2005, 12:36

Laurent a écrit:
Shocked

La science et la culture de Dominique m'épateront toujours :|

thumleft

Moi aussi. Et elle est d'une tele humilité, qu'elle donne l'impression de ne pas savoir compter jusqu'à 10. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: La nature générale de la "nuit de l'esprit"   Mer 30 Nov 2005, 13:03

Citation :
Par exemple, vous êtes visiblement un grand spécialiste de la théorie politique de la colonisation.

Du délire, Arnaud, du délire !!!

Enfin, c'est ce qui se dit sur certains posts...

:DD
Revenir en haut Aller en bas
philippe



Masculin Messages : 2254
Inscription : 08/07/2005

MessageSujet: Re: La nature générale de la "nuit de l'esprit"   Mer 01 Déc 2010, 11:08

Je passe du coq à l'âne, mais on devrait faire une très profonde réforme du sacrement des malades (l'extrême onction). Ce sacrement devrait devenir non pas seulement le sacrement des malades ou des mourants, mais le sacrement de L’ÉPREUVE en général.

En effet, on voit des petits vieux mourir paisiblement et sans trop de souffrances, somme toute, alors qu'un homme qui, par exemple, perd son emploie et le moi prochain ne pourra plus nourrir sa famille; Et bien lui n'a doit à rien.

Et que dire d'un homme ou d'une femme qui perd un de ses enfants ?
que dire d'un homme arrêté par l’ennemi et qui sait qu'il va être torturé ?

De plus, tout homme et toute femme qui donne ce sacrement peut le donner de façon licite et valide, car à mon avis, la première à avoir donné ce sacrement, c'est Marie-Madeleine quand elle a versé du parfum sur les pieds du Christ.

TU RECONFORTES TON FRERE DANS L'EPREUVE ET DIEU EST AVEC TOI.
Voilà le sens de ce sacrement.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La nature générale de la "nuit de l'esprit"   Mer 01 Déc 2010, 12:56

Cher Philippe, Intuition grandiose. Vraiment :
Citation :


le sacrement de L’ÉPREUVE en général.

Donner sens à la souffrance est l'une des réponses essentielles du Christ.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
philippe



Masculin Messages : 2254
Inscription : 08/07/2005

MessageSujet: Re: La nature générale de la "nuit de l'esprit"   Mer 01 Déc 2010, 13:33

Merci. La Vox Populi va proposer ça au Magistère par le biais des théologiens ;)
Revenir en haut Aller en bas
Père Elia



Masculin Messages : 344
Inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: La nature générale de la "nuit de l'esprit"   Mer 01 Déc 2010, 22:44

L'idée sur le sacrement des malades est juste;
Mais ce qui compte le plus dans ces nuits c'est l'absolution
et surtout l'eucharistie:
C'est Jésus en chaque membre de son corps qui continue de remporter la victoire dans les différentes nuits. Que c'est beau la vie chrétienne.
Et tout combat fait remporter la victoire à toute l'Eglise et transforme le monde vers le haut.
Revenir en haut Aller en bas
 
La nature générale de la "nuit de l'esprit"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Vidéo: "HYMNE AU SAINT ESPRIT "
» Mère Teresa et la "nuit de la foi".
» questions sur un extrait de la "nuit de Décembre" de Musset
» ROSEMARY ALTEA "Une longue échelle vers le ciel" "libre comme l'esprit"
» Programme spécial "Nuit des étoiles" sur ARTE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: