DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Le livre d'Enoch

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Santa



Féminin Messages : 46
Inscription : 26/06/2008

MessageSujet: Le livre d'Enoch   Mer 09 Juil 2008, 22:55

J'ai horreur de la publicité mais ces deux sites méritent qu'on les visite.

Le premier est certainement connu de tous ici, mais ça ne fera pas de mal de redonner leur nom.
http://jesusmarie.free.fr/anne_catherine_emmerich.html

Le second édite des livres très beaux, qui permettent d'approfondir nos recherches personnels.
Le jardin des livres.
Lisez l'extrait d'un livre pour vous faire une opinion.
Personnellement j'ai adoré tous ceux que j'ai lu, mais surtout "Enoch, dialogues avec Dieu et les Anges".

Le livre d'Enoch est peu connu, il est pourtant merveilleux même si l'Eglise ne le reconnait pas, dommage car ce livre apporte beaucoup.
Il n'a rien d'hérétique et ne ressemble en rien aux textes gnostiques que certains adulent pour X raisons. C'est juste le texte d'un Homme qui a vu Dieu et à qui Dieu, a montré énormément de choses. Choses qu'Enoch nous confie à son tour.
Enoch a également vu quelqu'un d'autre en plus de Dieu, bien avant le Déluge. Enoch a vu le Fils de l'Homme sunny

Il a été interdit pendant des siècles ( un comble ! ) mais c'est un livre à lire pour tout croyant. ( Même sous une autre édition, ça n'a pas d'importance. Je peux également retrouver en quelques jours, un pdf du livre d'Enoch d'origine si cela intéresse quelqu'un )

http://www.lejardindeslivres.fr/09enok1.htm

Enoch, arrière grand-père de Noé. Un Homme dont on ne devrait pas oublier les écrits en cette période trouble.
Si quelqu'un a lu son livre en entier, j'apprécierais un avis, personnel ou théologique Very Happy



( J'espère ne pas faire d'erreur en postant un lien de "pub", je ne fais pas du tout partie de ces sites mais je trouve leurs livres tellement bien... )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le livre d'Enoch   Mer 09 Juil 2008, 22:59

Santa. Parle-en à Arnaud. Il le citait dernièrement dans un fil !
Revenir en haut Aller en bas
Santa



Féminin Messages : 46
Inscription : 26/06/2008

MessageSujet: Re: Le livre d'Enoch   Jeu 10 Juil 2008, 13:44

Même en fouillant bien, je n'ai pas trouvé, sauf un Enoch d'aujourd'hui, ce n'est pas la même chose Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Le livre d'Enoch   Jeu 10 Juil 2008, 14:28

Deux autres liens , entre autres , sur le livre d'Henoch :
http://www.areopage.net/atxtheb/Henoch.pdf
http://www.arbredor.com/titres/henoch.html

l'un sur le texte hébreu , l'autre sur le texte éthiopien , si j'ai bien compris .

Ces livres sont ouvertement composites , à l'inverse des écrits canoniques où une certaine unification est perceptible ( mais pas toujours réussie , sauf par lecture cabbalistique ) .
Revenir en haut Aller en bas
Santa



Féminin Messages : 46
Inscription : 26/06/2008

MessageSujet: Re: Le livre d'Enoch   Jeu 10 Juil 2008, 17:43

Merci Boudo Very Happy

Je possédais en pdf une version plus ancienne et non corrigée, malheureusement j'ai du mal à la retrouver pour vous la faire partager... Crying or Very sad
Elle ressemblait beaucoup à l'une des versions du livre dont je parle plus haut. Ce livre possédant 2 versions du texte de Enoch.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80808
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le livre d'Enoch   Sam 12 Juil 2008, 22:34

Le livre d'Hénoch est semble-t-il un écrit apocryphe et tardif. Pourtant, il est cité dans la Bible.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80808
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le livre d'Enoch   Sam 12 Juil 2008, 22:41

Voici le texte complet:



Livre d'Hénoch


Apocryphes
de l'Ancien Testament
pocryphes de l'Ancien Testament



Chapitre 1

(5) 1] Voici les paroles d'Hénoch par lesquelles il bénît les
élus et les justes qui vivront au temps de l'affliction, quand seront réprouvés
tous les méchant et les impies. Hénoch , âme juste qui marchait devant le
Seigneur, quand ses yeux furent ouverts, et qu'il eut contemple une sainte
vision dans les cieux, parla, et il prononça : Voici ce que me montrèrent les
anges.


(6) [2] Ces anges me révélèrent toutes choses et me donnèrent
l'intelligence de ce que j'avais vu, qui ne devait point avoir lieu dans cette
génération, mais dans une génération éloignée, pour le bien des élus.


(7) [3] C'est par eux que je pus parler et converser avec celui
qui doit quitter un jour sa céleste demeure, le saint et le tout-puissant, le
Seigneur de ce monde.


(8 ) [4] qui doit fouler un jour le sommet du mont Sinaï,
apparaître dans son tabernacle, et se manifester dans toute la force de sa
céleste puissance.


(9) [5] Tous les vigilants seront effrayes, tous seront
consternes.


(10) [6] Tous seront saisis de crainte et d'effroi, même aux
extrémités de la terre. Les hautes montagnes seront ébranlées; les collines
élevées seront déprimées; elles s'écouleront devant sa face comme la cire
devant la flamme. La terre sera submergée, et tout ce qui l'habite périra; tous
les êtres seront juges, tous, même les justes.


(11) [7] Mais les justes obtiendront la paix; il conservera les
élus, et exercera sur eux, sa Clémence.


(12) [8] Alors ils deviendront la propriété de Dieu; il les
comblera de bonheur et de bénédictions et la splendeur de la Divinité les
illuminera.





Chapitre 2





(16) [1] Voici ! il arrive avec dix mille de ses saints, pour
juger toutes les créatures pour détruire la race des méchants, et réprouver
toute chair a cause des crimes que le pêcheur et l'impie ont commis contre lui.




Chapitre 3

(20) [1] Tous ceux qui habitent dans les cieux. savent ce qui se
passe la-bas.


(21) [2] Ils savent que les globes célestes qui nous illuminent ne
changent point leur voie; que chacun d'eux, se lève et se couche
régulièrement., dans le temps qui lui est propre, sans jamais transgresser les
ordres qu'il a reçus. Ils regardaient la terre, et soudain ils connaissent tout
ce qui s'y passe depuis le commencement, et jusqu'a la fin.


(22) [3] Ils voient que chacune des créations de Dieu suit
invariablement la voie qui lui est tracée. ils voient l'été et l'hiver; ils
voient que toute la terre est remplie d'eau, et que les nuages, les vapeurs et
la pluie en rafraîchissent la température.





Chapitre 4

(26) [1] Ils considèrent et admirent comment chaque arbre se
couronne de feuilles; comment il les perd ensuite, a l'exception de quatorze
arbres privilégiés qui restent toujours verts, et qui pendant plusieurs hivers
présentent l'aparence du printemps.



Chapitre 5

(30) [1] Ils admirent ensuite dans les jours de l'été comment le
soleil échauffé la terre, des le commencement de sa carrière, tandis que vous
cherchez la fraîcheur du feuillage; que le sol est crevasse par la chaleur
torride, et que vous êtes incapables de vous promener soit dans la plaine, soit sur la montagne.


Chapitre 6

(34) [1] Ils admirent ensuite comment Des arbres en se couvrant de
feuilles poussent en même temps des fruits; mais aussi ils comprennent en même
temps et reconnaissent que celui qui vit éternellement fait pour nous toutes
choses.


(35) [2] Que toutes les oeuvres de chaque année que toutes ses
créations suivent invariablement les ordres qu'il leur a donnes, toute fois,
quand dieu a résolu ainsi, toutes choses doivent s'évanouir.


(36) [3] Ils voient comment les mers, et les fleuves accomplissent
chacun leur mission respective.


(37) [4] Tandis que vous, vous ne supportez qu'avec peine, vous ne
remplissez qu'imparfaitement les commandements de Votre Seigneur; vous
transgressez ses ordre, vous calomniez sa grandeur; et votre bouche impie va
prononcer des blasphèmes, contre sa majesté !


(38 ) [5] Pêcheurs aux coeur endurci, il n'y aura point de paix
pour vous


(39) [6] Vos jours seront maudits, et les années de votre vie
seront effacées du livre des vivants; vous serez en exécration a toute
créatures, et vous n'obtiendrez point de miséricorde.


(40) [7] Dans ce jour, votre paix sera trouble par l'éternelle
malédiction de tous les justes; et les pêcheurs mêmes vous exécreront a tout
jamais.


(41) [8] Oui, ils vous exécreront aussi bien les impies.


(42) [9] Mais pour les élus, a eux la lumière, la paix; a eux
l'héritage terrestre là.


(43) [10] Pour vous, impies, pour vous malédiction.


(44) [11] Alors les élus recevront la sagesse il n'y aura plus ni
transgression, ni impiété, ni orgueil se conduiront avec prudence,
s'humilieront eux même, et ne violeront plus les saints commandements.


(45) [12] Aussi ne seront-ils pas condamnes tout le temps de leur
vie, et leur sera sans trouble et sans douleur ; la somme de leurs jours sera
complète ; ils vieilliront dans la joie et la paix; et leur années de bonheur
se multiplieront avec la joie, avec la paix, sans nuage, sans trouble, tout le
temps de leur existence.



Chapitre 7
(49) [1] Quand les enfants des hommes, se furent multiplies dans
ces jours, il arriva que des filles leur naquirent élégantes et belles.


(50) [2] Et lorsque les anges, les enfants des cieux les eurent
vues, ils en devinrent amoureux; et ils se dirent les uns aux autres :
choisissons-nous des femmes de la race des hommes, et ayons des enfants avec
elles.


(51) [3] Alors Samyaza leur chef leur dit : je crains bien que
vous ne puissiez accomplir votre dessein.


(52) [4] Et que je supporte seul la peine de votre crime.


(53) [5] Mais ils lui répondirent : nous vous le jurons.


(54) [6] Et nous nous lions tous par de mutuelles exécrations;
nous ne changerons rien a notre dessein, nous exécuterons ce que nous avons
résolu.


(55) [7] En effet ils jurent et se lièrent entre eux par de
mutuelles exécrations. Ils autant au nombre de deux cents, qui descendirent sur
Aradis, lieu situe près le mont Armon.


(56) [8] Cette montagne avait été appelée Armon, parce que c'est
la qu'ils avaient jure et s'etaient lie par de mutuelles exécrations.


(57) [9] Voici le nom de leurs chefs ; Samyaza, leur chef,
Urakabarameel, Akibeel, Tamiel, Ramuel, Danel, Azkeel, Sarakmyal, Asael,
Armers, Batraal, Anane, Zavebe, Samsavel,Ertael, Turel, Yomyael, Arazeal. Tels
furent les chefs des ces deux cents anges; et le reste étaient tous avec eux.


(58 ) [10] Et ils se choisirent chacun une femme, et ils s'en
approchèrent, et ils cohabitèrent avec elles ; et ils leur enseignèrent la
sorcellerie, les enchantements, et les propriétés des racines et des arbres.


(59) [11] Et ces femmes conçurent et elles enfantèrent des géants.


(60) [12] Dont la taille avait trois cent coudées. Ils dévoraient
tout ce que le travail des hommes pouvait produire, et il devint impossible de
les nourrir.


(61) [13] Alors ils se tournèrent contre les hommes eux meme, afin
de les dévorer.


(62) [14] Et ils commencèrent a se jeter sur les oiseaux , les
bêtes, les reptiles et les poissons, pour se rassasier de leur chair et se
désaltérer de leur sang.


(63) [15] Et alors la terre réprouva les méchants.



Chapitre 8

(67) [1] Azaziel enseigna encore aux hommes a faire des épées, des
couteaux, des boucliers, des cuirasses et des miroirs; il leur apprit la
fabrication des bracelets et des ornements, l'usage de la peinture, l'art de se
peindre les sourcils, d'employer les pierres précieuses, et toutes espèces de
teintures, de sorte que le monde fut corrompu.


(68 ) [2] L'impiete s'accrut; la fornication se multiplia, les
créatures transgressèrent et corrompirent toutes leurs voies.


(69) [3] Amarazak enseigna tous les sortilèges, tous les
enchantements et les propriétés de racines.


(70) [4] Armers enseigna l'art de résoudre les sortilèges.


(71) [5] Barkayal enseigna l'art d'observer les étoilés.


(72) [6] Akibeel enseigna les signes.


(73) [7] Tamiel enseigna l'astronomie.


(74) [8] Et Asaradel enseigna les mouvements de la lune.


(75) [9] Et les hommes sur le point de périr élevèrent leurs voix,
et leur voix montèrent jusqu'au ciel.

Chapitre 9





(79) [1] Alors Michael et Gabriel, Raphael, Suryal et Uriel,
abaissèrent des cieux leurs regards sur la terre, et virent les flots de sang
qui la rougissaient, et les iniquités qui s'y commettaient ; et ils se dirent
les uns aux autres : C'est le bruit de leurs cris.


(80) [2] La terre privée de ses enfants a élève sa voix jusqu'aux
portes du ciel.


(81) [3] Et c'est a vous o essences célestes, c'est a vous que les
âmes adressent leurs plaintes en disant : Obtenez nous justice du Tres-Haut.
Alors ils dirent a leur Seigneur et maître : Tu es le Seigneur des Seigneurs,
le Dieu des dieux, le Roi des rois. Le trône de ta gloire s'élève de toute
éternité, et de toute éternité ton nom est sanctifie et glorifie. Tu es béni,
et glorifie a jamais.


(82) [4] Tu es le créateur, le maître souverain de toutes choses ;
rien n'est cache a ton regard perçant. Tu domine sur tout, et rien ne peut se
soustraire a ton autorité.


(83) [5] Tu as vu ce que Azariel a fait ; comment il a enseigne
aux hommes toute espèce d'iniquité, et comment il a révèle au monde tout ce qui
se passe dans les cieux.


(84) [6] Samyaza aussi a enseigne aux hommes la sorcellerie, lui
que tu avais place au dessus de tous ses compagnons. Ils se sont allies aux
filles des hommes ; ils ont pèches avec elles, et se sont souilles.


(85) [7] Ils leur ont découvert les crimes les plus abominables.


(86) [8] Et les femmes ont enfantes les géants.


(87) [9] Et toute la terre a été remplie de sang et d'iniquité.


(88 [10] Et voici maintenant que les âmes de ceux qui sont morts,
élèvent la voix vers toi.


(89) [11] Et font monter leur plainte jusqu'aux portes du ciel.


(90) [12] Leurs gémissements montent vers toi ; les hommes ne
peuvent se soustraire a l'iniquité qui couvre la surface de la terre. Or tu
connais toutes choses, avant même qu'elles existent.


(91) [13] Tu connais toutes choses ; tu sais tout ce qui se passe,
et cependant tu ne nous dis rien


(92) [14] Pour tant de crime, que devons nous faire aux méchants ?

_________________
Arnaud


Dernière édition par Arnaud Dumouch le Sam 12 Juil 2008, 22:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80808
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le livre d'Enoch   Sam 12 Juil 2008, 22:42

Chapitre 10





(96) [1] Alors le Tres-Haut, le grand et le saint fit entendre sa
voix.


(97) [2] Et il envoya Arsayalalyur auprès de Lamech.


(98) [3] Disant : parle-lui en mon nom; mais cache toi a ses yeux.


(99) [4] Puis dévoile-lui le grand cataclysme qui doit faire périr
tous les hommes ; quand les eaux du déluge se répandront sur la face de la
terre, et toute créature sera détruite.


(100) [5] Mais enseigne-lui les moyens d'échapper ; dis-lui comment
sa race se perpétuera sur toute la terre.


(101) [6] Puis le Seigneur dit a Raphaël ; Prends Azaziel, lie-lui
les pieds et les mains ; jette-le dans les ténèbres ; et abandonne-le dans le
désert de Dudael.


(102) [7] Fais pleuvoir sur lui des pierres lourdes et pointues ;
enveloppe-le de ténèbres.


(103) [8] Qu'il y reste a jamais, que sa face soit couverte d'un
voile épais ; et qu'il ne voit jamais la lumière.


(104) [9] Et quand se lèvera le jour du jugement plonge-le dans le
feu


(105) [10] Cependant purifie la terre, que les anges ont souilles ;
annonce-lui la vie ; annonce-lui que je la revivifierai.


(106) [11] Les fils des hommes ne périront pas tous a cause des
secrets que les vigilants leur ont révèles et qu'ils ont enseignes a leur
descendant


(107) [12] Mais la terre a été souillée par les enseignements
d'Azaziel. Aussi est-ce lui qui doit être responsable de tous les crimes.


(108) [13] Le Seigneur dit ensuite a Gabriel : Va vers les
méchants, vers les réprouvés, vers les enfants de fornication ; extermine ces
enfants de fornication, ces rejetons des vigilants, du milieu des hommes ;
pousse-les, excite-les les uns contre les autres. Qu'ils périssent de leurs
propres mains ; car leurs jours ne seront pas complets.


(109) [14] Ils te supplieront, mais leurs prières n'obtiendront
rien pour eux ; et c'est en vain qu'ils espéreront pour leur enfants la vie
éternelle, et meme une vie de cinq cents années.


(110) [15] Le Seigneur dit ensuite a Mikael : Va et annonce le
châtiment qui attend Samyaza et tous ceux qui ont participe a ces crimes, qui
se sont unis a des femmes, qui se sont souilles par toutes sortes d'impurete.
Et quand leurs fils seront extermines, quand ils auront vu la ruine de ce
qu'ils ont de plus cher au monde, enchaine-les sous la terre, pour soixante-dix
générations, jusqu'au jour du jugement, et de la consommation universelle ; et
l'effet de ce jugement sera pour eux éternel.


(111) [16] Alors ils seront jetés dans les profondeurs d'un feu qui
les tourmentera sans cesse; et ils y resteront toute l'eternite.


(112) [17] Avec eux leur chef brûlera dans les flammes ; et tous
ils y seront enchaînés jusqu'a la consommation d'un grand nombre de
générations.


(113) [18] Extermine en meme temps toutes les âmes adonnées a de
coupables jeux ; extermine les rejetons des vigilants ; assez et trop longtemps
ils ont tyrannise le genre humain.


(114) [19] Que les oppresseurs soient enlèves de la face de la
terre.


(115) [20] Que le mal soit anéanti !


(116) [21] Mais que la plante de la justice et de l'equite
refleurisse, et deviene un gage de bénédiction.


(117) [22] Car la justice et l'equite doit refleurir avec la joie
pour des temps sans fin.


(118) [23] Et alors tous les Saints adresseront au ciel leurs
actions de grâces, et vivront jusqu'a ce qu'ils aient engendre mille enfants,
tandis que les jours de leur jeunesse et leurs sabats s'ecouleront dans la joie
et la paix. A cette époque toute la terre sera cultivée dans la justice : elle
se remplira d'arbres et de bénédictions ; des arbres délicieux y seront
plantes.


(119) [24] La vigne y croîtra en abondance, et produira du fruit a
satiété ; toutes les semences qui seront confiées a la terre, reporteront mille
mesures pour une ; et une mesure d'olive, fournira a dix pressées d'huile.


(120) [25] Délivré la terre de toute tyrannie, de toute injustice,
de tout crime, de toute impiété, de tout ce qui peut la souiller. Que le mal en
soit banni a jamais.


(121) [26] Alors, les enfants des hommes vivront dans la justice,
et toutes les nations me rendront les honneurs qui me sont dus ; toutes me
béniront, toutes m'adoreront.


(122) [27] La terre sera délivrée de toute corruption, de tout
crime, de tout châtiment, de toute souffrance ; et elle n'aura plus a craindre
de moi un déluge exterminateur.


(123) [28] Dans ces jours, j'ouvrirai les trésors de bénédictions
que recèle le ciel, je les répandrai sur la terre, et ils féconderont les
ouvres et le travail des hommes.


(124) [29] La paix et la justice feront alliance avec les hommes,
et ces unions sacres dureront autant que le monde et que les générations.





Chapitre 11


le
chapitre manque totalement






Chapitre 12





(131) [1] Avant l'accomplissement de toutes ces choses, Hénoch fut enlève de la terre ; et personne ne sut
ou il avait été enlève, ni ce qu'il était devenu.


(132) [2] Tous ces jours , il les passa avec les saints, et avec
les vigilants.


(133) [3] Moi, Hénoch , je bénissais le grand Seigneur, le roi de
la paix.


(134) [4] Et voici : les vigilants me nommèrent Hénoch le scribe.


(135) [5] Et le Seigneur me dit : Hénoch , scribe de justice, va
dire aux vigilants du ciel, qui ont abandonne les hauteurs sublimes des cieux
et leurs éternelles demeures, qui se sont souilles avec les femmes,


(136) [6] Et ont pratique les ouvres des hommes, en prenant des
femmes a leur exemple, qui se sont enfin corrompus sur la terre.


(137) [7] Dis-leur que sur la terre, ils n'obtiendront jamais ni
paix, ni rémission de leurs pèches. Jamais ils ne se réjouiront dans leurs
rejetons ; ils verront leurs bien-aimes extermines ; ils pleureront leurs fils
extermines ; ils me prieront pour eux, mais jamais ils n'obtiendront paix ou
miséricorde.





Chapitre 13





(141) [1] Hénoch partit
donc, et il dit a Azaziel : Il n'y a plus de paix pour toi. Une grande sentence
a été prononcée contre toi. Il t'enchaînera ;


(142) [2] Il n'y aura jamais pour toi ni soulagement ni
miséricorde, ni intercession, a cause de l'oppression que tu as enseignée.


(143) [3] Et parce que tu as appris aux hommes a outrager Dieu, a
pêcher et a tyranniser leurs semblables.


(144) [4] Et je le quittai, et j'allai annoncer la même nouvelle a
tous les compagnons de ses crimes ;


(145) [5] Et ils furent terrifies et saisis d'un affreux
tremblement ;


(146) [6] Et ils me supplièrent d'écrire pour eux une humble
supplique pour obtenir le pardon de leurs fautes ; ils me prièrent de la faire
parvenir au trône du Dieu du ciel, car ils n'osaient ni s'adresser a lui, ni
même lever les yeux au ciel, a cause du grand crime pour lequel ils avaient été
juges.


(147) [7] Alors, j'écrivis une humble supplique a leur sujet, afin
de leur faire obtenir repos et miséricorde pour tout ce qu'ils avaient fait.


(148) [8] Puis je les quittai, et continuai ma route tout en lisant
leur requête, vers les eaux du Danendan, qui se trouvent a l'ouest d'Armon, et
je m'endormis.


(149) [9] Et voici que j'eus un songe, et une céleste vision. Je
tombai en extase, et je vis dans une vision, la punition dont je devais
annoncer la triste nouvelles aux enfants des cieux, et les réprimander. Quand
je m'éveillai, je me rendis auprès d'eux. Ils étaient réunis, pleurant et la face
voilée dans Ubelseiael, lieu situe entre le Liban et Seneser.


(150) [10] Et je leur fis part de mes visions et de mes songes.


(151) [11] Et je leur adressai ces paroles de la justice, et les
réprimandés que méritaient les enfants des cieux.





Chapitre 14





(155) [1] Ceci est le livre des paroles de la justice, et des
paroles adressées aux vigilants, qui sont de ce monde, selon l'ordre que m'a
donne dans la vision le Saint et le Grand. Je vis donc en songe que je parlais
avec ma langue de chair et avec le même souffle dont le Tout-Puissant a anime
la bouche des hommes, pour converser entre eux.


(156) [2] Et je compris avec le coeur. Et de même que le Seigneur a
créé et donne aux hommes le pouvoir de comprendre les mots qui s'adressent a
l'intelligence, de même il a créé pour nous, et il m'a donne le pouvoir de
reprendre les vigilants, les enfants du ciel. J'ai donc rédigés vos prières ;
mais j'ai su dans une vision, que tant que le monde existera, jamais vous
n'obtiendriez ce que vous demandez.


(157) [3] Le jugement a été prononce contre vous ; toutes vos
prières sont inutiles.


(158) [4] Ainsi, désormais, vous ne monterez plus au ciel ; et sur
terre, vous serez enchaînés aussi longtemps qu'existera le monde lui-même.


(159) [5] Mais auparavant, vous serez témoins de la misère de tout
ce qui vous est cher, vous ne les posséderez plus. Ils tomberont sous le glaive
sous vos propres yeux.


(160) [6] Et n'adressez point de prières ni pour eux ni pour vous !


(161) [7] Mais vous pleurerez, et vous supplierez en silence.
telles sont les paroles du livre que j'écrivis.


(162) [8] Voici maintenant la vision que j'eus :


(163) [9] Voici : Je me voyais environne de nuages et de
brouillards épais; je contemplais avec inquiétude le mouvement des astres et
celui des éclairs, tandis que des vents formidables soulevaient mes ailes, et
accéléraient ma course.


(164) [10] Je fus enlève ainsi jusqu'au ciel et j'arrivai bientôt a
son mur bâti avec de pierres de cristal. Des flammes mobiles en enveloppaient
les contours. Je commençai a être saisi d'effroi.


(165) [11] Cependant je m'enfonçai au milieu de ces flammes.


(166) [12] Et je pénétrai dans une vaste habitation dont le pave
était en pierres de cristal. Les murs comme le pave, autant également en
cristal, aussi bien que les fondements. Son toit était forme d'étoiles errantes
et d'éclairs de lumière, et l'on voyait, au milieu des chérubins de feu dans un
ciel orageux. Des flammes vibraient autour de ces murailles, et la porte était
de feu. Quand je suis entre dans cette habitation, elle était a la fois
brûlante comme le feu, et froide comme la glace; et il n'y avait la , trace ni
de bonheur , ni de vie. Alors, une terreur soudaine s'empara de moi ; je
tressaillis d'effroi.


(167) [13] Tout tremblant, je tombai la face contre terre, et j'eus
une vision.


(168) [14] Voici ; Il y avait une autre habitation plus spacieuse
que la première, dont toutes les portes étaient ouvertes devant moi, au milieu
d'une flamme vibrante.


(169) [15] Telle était sa gloire, sa magnificence, sa grandeur,
qu'il m'est impossible de vous dépeindre, ni la splendeur qui l'environne, ni
sa vaste étendue.


(170) [16] Le pave était de feu ; au-dessus, brillaient des éclairs
et des étoilés errantes, et le comble était tout entier d'un feu étincelant.


(171) [17] Je l'examinai avec attention, et je vis qu'il y avait un
trône élève


(172) [18] Dont l'aspect ressemblait a la grêlé, tandis que son
contour était comme l'orbe éclatant du soleil ; et il en sortait des voix de
chérubins.


(173) [19] De ce trône puissant s'échappaient des torrents de
flammes,


(174) [20] Qu'il était impossible d'envisager.


(175) [21] Et il y avait quelqu'un assis sur ce trône de gloire,


(176) [22] Dont le vêtement était plus blanc que la neige.


(177) [23] Et aucun ange n'etait capable de regarder en face le
Glorieux et le Magnifique, ni de s'approcher de lui ; aucun mortel ne pouvait
le contempler. Un feu brillant brûlait autour de lui.


(178) [24] Il s'élevait aussi devant lui, un feu d'une grande
étendue ; en sorte qu'aucun de ceux qui l'entouraient ne pouvaient en
approcher, et des myriades de myriades étaient devant lui. Il n'avait besoin ni
de conseils, ni d'assistance, et les saints qui formaient sa cour, ne le
quittait ni jour ni nuit. Je m'approchai autant que je pus, voilant ma face, et
plein de frayeur. Alors, le Seigneur lui-même daigna de sa propre bouche
m'appeler par mon nom : approche, dit-il, approche de plus près, et viens
entendre ma sainte parole.


(179) [25] Et il me prit, et il me fit pencher jusqu'a la porte. Et
moi, je tenais mes yeux baissés vers la terre.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Thiebault



Messages : 297
Inscription : 23/07/2007

MessageSujet: Re: Le livre d'Enoch   Lun 14 Juil 2008, 11:42

La Bibliothèque de la Pléiade lui consacre une partie de l'un de ses volumes, à savoir le n°337 : La Bible, Écrits intertestamentaires.
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Le livre d'Enoch   Lun 14 Juil 2008, 11:56

Citation :
Chapitre 7
(49) [1] Quand les enfants des hommes, se furent multiplies dans
ces jours, il arriva que des filles leur naquirent élégantes et belles.


(50) [2] Et lorsque les anges, les enfants des cieux les eurent
vues, ils en devinrent amoureux; et ils se dirent les uns aux autres :
choisissons-nous des femmes de la race des hommes, et ayons des enfants avec elles.
Le chapitre 7 du Livre d'Enoch me semble plus que douteux.

En résumé :
Des anges, des mauvais sûrement, se seraient en quelque sorte "matérialisés", étant tomber amoureux de jolies terriennes, pour pouvoir "copuler" avec elles ? drunken

Les anges, bons et mauvais, ne sont-ils pas des êtres spirituels ? Eprouveraient-ils dans ce cas une attirance sexuelle ?
Si oui (hypothèse complètement farfelue) auraient-ils besoin de terriennes ?
Revenir en haut Aller en bas
Thiebault



Messages : 297
Inscription : 23/07/2007

MessageSujet: Re: Le livre d'Enoch   Lun 14 Juil 2008, 13:05

Salut Jeb,

Pourtant, cela fait l'objet d'un passage de la Genèse... Les Anaks si je me souviens bien. En réalité, il s'agissait d'une tribu d'individus de grande taille. Un peu comme si nous allions chez les pygmées Smile.
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Le livre d'Enoch   Lun 14 Juil 2008, 13:15

Thiebault a écrit:
Salut Jeb,

Pourtant, cela fait l'objet d'un passage de la Genèse... Les Anaks si je me souviens bien. En réalité, il s'agissait d'une tribu d'individus de grande taille. Un peu comme si nous allions chez les pygmées Smile.
Bonjour cher Thiebault, Very Happy

Je suis d'accord avec toi. Thumright

Mais pourquoi le Livre d'Henoch parle d'anges ?
A moins que le terme "anges" soit un terme "allégorique" pour désigner les Anaks cette tribu d'individus de grande taille.

Pourquoi pas après tout. La traduction alors serait incorrecte en utilisant le mot "ange".

Mais je ne suis pas un exégète, loin de là. Confused

Je me pose des questions, et reste ouvert à toutes hypothèses.

Merci pour ta réponse, et si tu as plus d'infos à ce sujet, je suis intéressé.
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Le livre d'Enoch   Lun 14 Juil 2008, 13:49

En cherchant sur Google au sujet de ces "géants", j'ai trouvé ce site :
http://www.pleinsfeux.com/article.php?sid=85

L'auteur propose une hypothèse qui semble cohérente, mais sur le plan théologique ne semble pas résoudre ma question sur les anges, êtres spirituels, qui se seraient "matérialisés".
Revenir en haut Aller en bas
Thiebault



Messages : 297
Inscription : 23/07/2007

MessageSujet: Re: Le livre d'Enoch   Lun 14 Juil 2008, 13:55

Jeb a écrit:
Thiebault a écrit:
Salut Jeb,

Pourtant, cela fait l'objet d'un passage de la Genèse... Les Anaks si je me souviens bien. En réalité, il s'agissait d'une tribu d'individus de grande taille. Un peu comme si nous allions chez les pygmées Smile.
Bonjour cher Thiebault, Very Happy

Je suis d'accord avec toi. Thumright

Mais pourquoi le Livre d'Henoch parle d'anges ?
A moins que le terme "anges" soit un terme "allégorique" pour désigner les Anaks cette tribu d'individus de grande taille.

Pourquoi pas après tout. La traduction alors serait incorrecte en utilisant le mot "ange".

Mais je ne suis pas un exégète, loin de là. Confused

Je me pose des questions, et reste ouvert à toutes hypothèses.

Merci pour ta réponse, et si tu as plus d'infos à ce sujet, je suis intéressé.

Les Hébreux semblaient tellement impressionnés par ces géants qu'ils leur ont attribué des origines surnaturelles, spirituelles : ils étaient les descendants de ces anges venus sur la terre draguer les filles des hommes ! D'ailleurs, si tu reprends le passage de la Bible, il dit ceci :

Genèse 6,1-4 a écrit:
1 Alors que les hommes avaient commencé à se multiplier sur la surface du sol et que des filles leur étaient nées,
2 les fils de Dieu virent que les filles d'homme étaient belles et ils prirent pour femmes celles de leur choix.
3 Le SEIGNEUR dit : « Mon Esprit ne dirigera pas toujours l'homme, étant donné ses erreurs : il n'est que chair et ses jours seront de cent vingt ans. »
4 En ces jours, les géants étaient sur la terre et ils y étaient encore lorsque les fils de Dieu vinrent trouver des filles d'homme et eurent d'elles des enfants. Ce sont les héros d'autrefois, ces hommes de renom.

Le livre d'Énoch est très riche au niveau de l'angéologie. C'est lui qui vient confirmer (ou affirmer) qu'il a sept archanges (ce que corrobore l'Apocalypse). Seule l'Église d'Éthiopie l'a canonisé. Il faut d'ailleurs rappeler que si l'Église ne l'a pas canonisé, cela ne signifie pas pour autant que ce qu'il relate est faux. Disons simplement qu'il n'était pas parmi les plus utilisés et qu'il n'a pas une grande utilité dans l'édification de l'être humain.

Au plaisir mon cher Jeb ;)

Fraternellement,

Thiébault
Revenir en haut Aller en bas
Thiebault



Messages : 297
Inscription : 23/07/2007

MessageSujet: Re: Le livre d'Enoch   Lun 14 Juil 2008, 13:57

Jeb a écrit:
En cherchant sur Google au sujet de ces "géants", j'ai trouvé ce site :
http://www.pleinsfeux.com/article.php?sid=85

L'auteur propose une hypothèse qui semble cohérente, mais sur le plan théologique ne semble pas résoudre ma question sur les anges, êtres spirituels, qui se seraient "matérialisés".

Les anges, en venant sur terre délivrer leur message, se donnent à voir aux hommes sous des attributs humains. La Bible octroie aux anges des pouvoirs, il n'y a qu'à voir Satan, l'ange déchu ;).
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Le livre d'Enoch   Lun 14 Juil 2008, 14:05

Merci pour tes deux réponses cher Thiebault qui apportent des éléments intéressants. Thumright

Effectivement les anges ont des "pouvoirs" considérables, ce qui laisse penser que le chapitre 7 du Livre d'Hénoch ne serait pas si "douteux" que je le pensais. scratch
Revenir en haut Aller en bas
 
Le livre d'Enoch
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Livre D'Enoch
» Le livre d`Enoch version éthiopienne
» Le Livre d'Enoch (Livre PDF)
» Le livre d'Enoch
» Le livre d'Enoch

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: