DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Mères porteuses ? Du pour et du contre ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Mères porteuses ? Du pour et du contre ?   Mer 25 Juin 2008, 08:46

Certes Abraham le fit pour mettre au monde son fils Ismaël.

Mais l'Eglise n'est pas pour.

Pourtant, cette pratique a une finalité positive. Il ne s'agit pas de tuer (comme pour l'avortement) mais de faire vivre. Il ne s'agit pas d'être payé pour la mère porteuse, mais d'aider une famille stérile.

Le problème est que, en Europe, c'est une pierre de plus dans le sens de ce qui, depuis les lois sur l'avortement, dans ce qui fait de l'enfant une choses qu'on veut, qu'on rejette, qu'on échange...

Bref, il y aura plusieurs positions dans ce débat, qui ne sera cependant pas aussi passionné et définitif que nos débats sur l'avortement, définitivement criminel pour celui qui croit en l'âme humaine.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
bajulum



Messages : 1029
Inscription : 03/10/2007

MessageSujet: Re: Mères porteuses ? Du pour et du contre ?   Mer 25 Juin 2008, 09:01

On aborde la question par référence au droit de celui-ci ou celui-là, l'avorteuse, l'homo, le stérile.

Ce prémisse là m'indiffère. Je voudrais savoir quant à moi quel est l'intérêt pour un gosse d'avoir 2 mères.

Si je m'essaye à l'introspection, j'ai le sentiment que ça ne me plairait pas. Avoir une mère qui a donné ou pas son ovule et une autre qui au minimum m'a donné son sang, participé à mon éveil à la vie. Où irait mon coeur. Pour peu que je vive dans une famille recomposée et c'est le bouquet !

Sous réserve de lumières nouvelles, je suis moralement plutôt contre. Cela dit, mon avis ne vaut pas tripette confronté aux questions concrètes que posent les couples qui vont s'organiser un gosse à l'étranger.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mères porteuses ? Du pour et du contre ?   Mer 25 Juin 2008, 11:32

Il me semble que la fin ne justifie jamais les moyens. Sous couvert de bonnes intentions, et même de favoriser la vie, on croit que tout est permis... What a Face

Porter l'enfant d'une autre, c'est du pareil au même que de sélectionner des embryons (diagnostic pré-implantatoire) ou mettre un enfant au monde pour sauver l'aîné(e) qui est malade...

L'amour désintéressé n'est jamais au rendez-vous. Même la mère-porteuse se valorise, quand elle ne gagne pas de l'argent... C'est l'amour-propre qui prime sur l'Amour de Dieu. silent

Abraham, Dieu lui a dit qu'il avait conçu pour lui-même, et non pour Yahvé ; c'est pourquoi Dieu a voulu qu'il procrée un enfant qui Lui soit entièrement donné, consacré : Isaac :

"Abraham dit à Dieu : "Oh! qu'Ismaël vive devant ta face!"
Mais Dieu reprit : "Non, mais ta femme Sara te donnera un fils, tu l'appelleras Isaac, j'établirai mon alliance avec lui, comme une alliance perpétuelle, pour être son Dieu et celui de sa race après lui.
En faveur d'Ismaël aussi, je t'ai entendu : je le bénis, je le rendrai fécond, je le ferai croître extrêmement, il engendrera douze princes et je ferai de lui une grande nation.
Mais mon alliance, je l'établirai avec Isaac, que va t'enfanter Sara, l'an prochain à cette saison."

Gen 17, 18-21

Ce n'est pas l'homme qui décide ou choisit, c'est Dieu-Créateur. Nos enfants, nous les recevons de Lui ; et non l'inverse... ;)

La stérilité n'est pas une malédiction, en ce sens que la fécondité n'est pas un dû (procès fait à Dieu?) : elle peut être porteuse (je ne l'ai pas fait exprès!) d'une autre richesse ; I love you de même que le célibat, non?

L'enfant-objet, cher Arnaud, n'est guère plus porteur (décidément! cheers ) d'Espérance que l'enfant avorté... Sad :sts: I love you
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Mères porteuses ? Du pour et du contre ?   Mer 25 Juin 2008, 11:34

Citation :
[quote="bajulum"]On aborde la question par référence au droit de celui-ci ou celui-là, l'avorteuse, l'homo, le stérile.

Ce prémisse là m'indiffère. Je voudrais savoir quant à moi quel est l'intérêt pour un gosse d'avoir 2 mères.

Comme dans l'adoption, l'enfant doit se structurer dans le rapport à une seule vraie mère, celle qui l'a élevé.


Ce problème n'est pas différent de celui de l'adoption. C'est certes un problème pour l'enfant, mais ça se gère.

L'inconvénient me paraît être ailleurs: n'y a-t-il pas une pierre de plus vers le risque de chosification de l'enfant ?

Mais c'est à l'avortement que j'attribue d'abord ce fait.

Pas à ceci qui n'est pas un crime... juste un truc scratch

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Mères porteuses ? Du pour et du contre ?   Mer 25 Juin 2008, 11:46

Fanny a écrit:
Il me semble que la fin ne justifie jamais les moyens. Sous couvert de bonnes intentions, et même de favoriser la vie, on croit que tout est permis...

Porter l'enfant d'une autre, c'est du pareil au même que de sélectionner des embryons (diagnostic pré-implantatoire) ou mettre un enfant au monde pour sauver l'aîné(e) qui est malade...

Il y a une importante nuance pour notre foi entre ces moyens.

En effet, il faut distinguer le moyen qui TRIE ET TUE, du moyen qui ne TUE AUCUN ENFANT.

Mais il est clair que, dans tous ces cas, il y a le risque suivant: faire de l'enfant un droit (qu'on peut jeter quand on est pour l'avortement) et qu'on peut se procurer (quand on est juste pour l'usage de la mère porteuse).



Citation :
L'amour désintéressé n'est jamais au rendez-vous. Même la mère-porteuse se valorise, quand elle ne gagne pas de l'argent... C'est l'amour-propre qui prime sur l'Amour de Dieu.

Ceci est du domaine des intentions. Comme dans toute action humaine, rien n'empêche qu'il puisse y avoir une vraie intention d'amour gratuit. Tout dépend du coeur de celle qui porte l'enfant.



Citation :
Ce n'est pas l'homme qui décide ou choisit, c'est Dieu-Créateur. Nos enfants, nous les recevons de Lui ; et non l'inverse...

C'est vrai. Mais, je trouve qu'il ne faut pas pousser ce principe si loin que l'usage des aides de la médecine soient refusées. Mais c'est un autre débat, celui des fécondations in vitro.



Citation :
La stérilité n'est pas une malédiction, en ce sens que la fécondité n'est pas un dû (procès fait à Dieu?) : elle peut être porteuse (je ne l'ai pas fait exprès!) d'une autre richesse ; de même que le célibat, non?

C'est justement là qu'on voit que les questions de l'usage de la médecine, de l'adoption ou d'une mère porteuse ont un rapport: celui de la stérilité et de la légitime orientation d'un couple qui se marie vers l'enfant.

Jusqu'où peut aller ce désir ? Telle est la question.

Citation :


L'enfant-objet, cher Arnaud, n'est guère plus porteur (décidément! ) d'Espérance que l'enfant avorté...

L'avortement crée des enfants objets. Mais pas forcement l'adoption ni la FIV...

La question est donc subtile.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
bajulum



Messages : 1029
Inscription : 03/10/2007

MessageSujet: Re: Mères porteuses ? Du pour et du contre ?   Mer 25 Juin 2008, 12:15

Arnaud Dumouch a écrit:
Ce problème n'est pas différent de celui de l'adoption. C'est certes un problème pour l'enfant, mais ça se gère.
Hélas pas toujours bien et là est-ce que ça ne risque pas d'être pire ?

L'enfant adopté, on peut lui expliquer que son abandon est lié à la misère.

Mais ici, il faudra expliquer qu'on l'a fait pour faire plaisir à un couple stérile.

Effectivement, il risque de comprendre qu'on s'est servi de lui ...
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Mères porteuses ? Du pour et du contre ?   Mer 25 Juin 2008, 12:25

bajulum a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Ce problème n'est pas différent de celui de l'adoption. C'est certes un problème pour l'enfant, mais ça se gère.
Hélas pas toujours bien et là est-ce que ça ne risque pas d'être pire ?

L'enfant adopté, on peut lui expliquer que son abandon est lié à la misère.

Mais ici, il faudra expliquer qu'on l'a fait pour faire plaisir à un couple stérile.

Effectivement, il risque de comprendre qu'on s'est servi de lui ...

Comme c'est bizarre, votre vision des choses...

Votre mère vous a désiré ?

Avez vous l'impression qu'elle s'est servie de vous pour "se faire plaisir" ?

J'admets qu'il y a une part d'égoïsme dans toute maternité. Mais c'est UNIVERSEL et lié au péché originel (donc sauf la Vierge Marie).

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Petrum



Messages : 438
Inscription : 08/10/2005

MessageSujet: Re: Mères porteuses ? Du pour et du contre ?   Mer 25 Juin 2008, 12:28

On oublie aussi l'attachement naturel qui se produit entre l'enfant et la mère porteuse durant la grossesse.

Cependant, je crois que pour quelqu'un qui ne peut pas avoir d'enfants, c'est un moindre mal.

Et je ne crois pas que dans ce cas, l'enfant qoit considérer comme une chose qu'on échange, mais au contraire comme un formidable cadeau pour le couple!
Revenir en haut Aller en bas
bajulum



Messages : 1029
Inscription : 03/10/2007

MessageSujet: Re: Mères porteuses ? Du pour et du contre ?   Mer 25 Juin 2008, 12:37

Petrum a écrit:
Et je ne crois pas que dans ce cas, l'enfant qoit considérer comme une chose qu'on échange, mais au contraire comme un formidable cadeau pour le couple!
Oui mais qu'est-ce que c'est qu'un cadeau ? Moi j'aimerais pas être le fruit d'un portage (au sens juridique) de bon sentiment.

Je me gardes bien de jeter la pierre. Je dis simplement que l'enfer est pavé de bonnes intentions et que je ne cautionnerais pas ce genre de chose, sauf plus ample informé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mères porteuses ? Du pour et du contre ?   Mer 25 Juin 2008, 13:19

Cher Petrum, l'enfant devrait être un cadeau pour lui-même!..., avant toute chose.

Pas plus que vous, cher Bajulum, ni qu'Arnaud, je n'estime devoir jeter la pierre à quiconque. I love you
D'ailleurs j'aimerais apporter une nuance de taille à l'avis personnel que j'ai donné : Dieu est Charité dans l'Amour ; Il n'a pas désavoué Ismaël, le fils que Abraham s'est donné (par manque de foi en la promesse de Yahvé de lui donner une nombreuse descendance!), Il l'a même béni, "justifié", MAIS Il n'a pas encouragé cette initiative trop ancrée dans la volonté humaine, dans le pouvoir tout humain, dans l'égoïsme (au sens absolu)... :evil:

Ce qui nous ramène à notre sujet. J'apprécie tes réponses, cher Arnaud, merci. sunny
Certes, le moindre mal consiste à favoriser la vie, quitte à adopter ou à porter pour un couple - encore que ce ne soit pas équivalent, loin de là.
Cependant, et j'en suis d'accord avec toi, l'homme ne doit jamais se mettre au centre des décisions touchant à la vie, dont il n'est pas le maître.

La véritable "intention d'amour gratuit", cher Arnaud, je n'y crois guère, dans ce cas de figure : nous croyons souvent être généreux, là où nous nous valorisons, où nous mettons en avant nos propres actions et intérêts. C'est l'amour de soi..., qui est égoïsme - mais c'est fin, subtile, comme tu dis! ;)

En effet, les fécondations in vitro sont un autre débat. Ceci dit, jusqu'où les "aides" de la médecine en sont-elles réellement? Ne desservent-elles pas la Vie, parfois, plutôt que la servir? L'assistance a-t-elle vraiment des limites que l'homme saurait (aurait la sagesse de) se donner? Rolling Eyes

Le désir de fécondité, d'enfant, est légitime, c'est vrai ; mais Dieu ne comble pas tous nos désirs... en tout cas, ils ne justifient pas toutes les transgressions! comme par exemple, le fait de sélectionner des embryons -quelle horreur!! affraid Tu imagines plusieurs petits enfants devant toi, dont on te demande de n'en choisir qu'un seul, pour tuer les autres? De quoi l'homme peut-il se rendre coupable!!? spiderman

Et même dans le cas où la vie semble privilégiée, voire sauvée, je me demande en quoi l'enfant n'est pas atteint dans sa dignité humaine?? scratch

Une dernière remarque : pour avoir porté quatre enfants, je peux dire que des liens très forts se tissent entre la mère et l'enfant ; arracher l'enfant à naître à ces liens me paraît inhumain ; vous me direz que l'enfant si jeune n'en est pas conscient ; si : un pédiatre hospitalier m'a dit un jour, que mon dernier fils (qui a passé les douze premiers jours de sa vie en néonatalogie, pour raisons de santé) serait marqué à vie par son éloignement précoce de sa mère... :|
Revenir en haut Aller en bas
Petrum



Messages : 438
Inscription : 08/10/2005

MessageSujet: Re: Mères porteuses ? Du pour et du contre ?   Mer 25 Juin 2008, 13:52

Fanny a écrit:
Cher Petrum, l'enfant devrait être un cadeau pour lui-même!..., avant toute chose.

Pas plus que vous, cher Bajulum, ni qu'Arnaud, je n'estime devoir jeter la pierre à quiconque. I love you
D'ailleurs j'aimerais apporter une nuance de taille à l'avis personnel que j'ai donné : Dieu est Charité dans l'Amour ; Il n'a pas désavoué Ismaël, le fils que Abraham s'est donné (par manque de foi en la promesse de Yahvé de lui donner une nombreuse descendance!), Il l'a même béni, "justifié", MAIS Il n'a pas encouragé cette initiative trop ancrée dans la volonté humaine, dans le pouvoir tout humain, dans l'égoïsme (au sens absolu)... :evil:

Ce qui nous ramène à notre sujet. J'apprécie tes réponses, cher Arnaud, merci. sunny
Certes, le moindre mal consiste à favoriser la vie, quitte à adopter ou à porter pour un couple - encore que ce ne soit pas équivalent, loin de là.
Cependant, et j'en suis d'accord avec toi, l'homme ne doit jamais se mettre au centre des décisions touchant à la vie, dont il n'est pas le maître.

La véritable "intention d'amour gratuit", cher Arnaud, je n'y crois guère, dans ce cas de figure : nous croyons souvent être généreux, là où nous nous valorisons, où nous mettons en avant nos propres actions et intérêts. C'est l'amour de soi..., qui est égoïsme - mais c'est fin, subtile, comme tu dis! ;)

En effet, les fécondations in vitro sont un autre débat. Ceci dit, jusqu'où les "aides" de la médecine en sont-elles réellement? Ne desservent-elles pas la Vie, parfois, plutôt que la servir? L'assistance a-t-elle vraiment des limites que l'homme saurait (aurait la sagesse de) se donner? Rolling Eyes

Le désir de fécondité, d'enfant, est légitime, c'est vrai ; mais Dieu ne comble pas tous nos désirs... en tout cas, ils ne justifient pas toutes les transgressions! comme par exemple, le fait de sélectionner des embryons -quelle horreur!! affraid Tu imagines plusieurs petits enfants devant toi, dont on te demande de n'en choisir qu'un seul, pour tuer les autres? De quoi l'homme peut-il se rendre coupable!!? spiderman

Et même dans le cas où la vie semble privilégiée, voire sauvée, je me demande en quoi l'enfant n'est pas atteint dans sa dignité humaine?? scratch

Une dernière remarque : pour avoir porté quatre enfants, je peux dire que des liens très forts se tissent entre la mère et l'enfant ; arracher l'enfant à naître à ces liens me paraît inhumain ; vous me direz que l'enfant si jeune n'en est pas conscient ; si : un pédiatre hospitalier m'a dit un jour, que mon dernier fils (qui a passé les douze premiers jours de sa vie en néonatalogie, pour raisons de santé) serait marqué à vie par son éloignement précoce de sa mère... :|

Chère Fanny,

Quel beau message sunny

Et je suis d'accord avec vous, il faut être prudent dès que la médecine touche à la vie humaine...

Et c'est vrai que dans le cas d'une mère porteuse, la question de l'attachement naturel entre la "mère" et l'enfant se pose. Cependant, dans la balance, la joie et le bonheur pour le couple d'avoir un enfant compense cet attachement premier, du moins de mon point de vue.

Le seul problème éthique que je vois est donc : est-il acceptable d'arracher à la naissance un nouveau-né pour le rendre à ses parents "nauturels". Et : Le traumatisme vécu par l'enfant est-il surmontable?

Je dirais que oui.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Mères porteuses ? Du pour et du contre ?   Mer 25 Juin 2008, 14:02

Fanny a écrit:
Cher Petrum, l'enfant devrait être un cadeau pour lui-même!..., avant toute chose.

Pas plus que vous, cher Bajulum, ni qu'Arnaud, je n'estime devoir jeter la pierre à quiconque.

Chère Fanny, vous êtes mère. Je suis père.

Très franchement: vos enfants, vous les avez eu UNIQUEMENT pour eux-mêmes ?

Moi je vais vous dire: Pas uniquement. Moi et ma femme avons aussi cherché notre structure, notre équilibre...


Citation :

D'ailleurs j'aimerais apporter une nuance de taille à l'avis personnel que j'ai donné : Dieu est Charité dans l'Amour ; Il n'a pas désavoué Ismaël, le fils que Abraham s'est donné (par manque de foi en la promesse de Yahvé de lui donner une nombreuse descendance!), Il l'a même béni, "justifié", MAIS Il n'a pas encouragé cette initiative trop ancrée dans la volonté humaine, dans le pouvoir tout humain, dans l'égoïsme (au sens absolu)...

Je pense que cette position est équilibrée:

Ne pas encourager les mères porteuses, mais ne pas voir cela comme on regarde l'avortement qui, lui, est un mal absolu aux yeux de dieu et de la loi naturelle.




Citation :
La véritable "intention d'amour gratuit", cher Arnaud, je n'y crois guère, dans ce cas de figure :

Moi je n'y crois JAMAIS. Seul Jésus et Marie ont aimé gratuitement.



Citation :
Une dernière remarque : pour avoir porté quatre enfants, je peux dire que des liens très forts se tissent entre la mère et l'enfant ; arracher l'enfant à naître à ces liens me paraît inhumain ; vous me direz que l'enfant si jeune n'en est pas conscient ; si : un pédiatre hospitalier m'a dit un jour, que mon dernier fils (qui a passé les douze premiers jours de sa vie en néonatalogie, pour raisons de santé) serait marqué à vie par son éloignement précoce de sa mère...

Ces liens sont fondamentalement instinctifs. Si une mère porteuse, sans autre but que d'aider un couple qui est stérile, accepte de sacrifier ce lien instinctif à un amour plus grand, je pense que cette femme fait un grand acte d'amour.

Je pense que c'est une voie à proposer aux jeunes filles enceintes qui veulent avorter. Quel challenge formidable: les inviter à donner leur enfant à l'adoption !

Citation :
"L'homme qui sauve une vie sauve le monde entier".

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: Mères porteuses ? Du pour et du contre ?   Mer 25 Juin 2008, 17:09

Citation :
Je pense que c'est une voie à proposer aux jeunes filles enceintes qui veulent avorter. Quel challenge formidable: les inviter à donner leur enfant à l'adoption !

C'est une vision optimisme, mais je ne pense pas qu'une jeune fille voulant avorter souhaite une grossesse pour être une mère porteuse.

Au contraire elle ne souhaite pas et ne voit pas l'embryon comme un futur enfant.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Mères porteuses ? Du pour et du contre ?   Mer 25 Juin 2008, 17:13

C'est hélas souvent vrai.

Seulement, imaginez une campagne POSITIVE organisée par l'Etat et contre mai 68.

Imaginez que 5% de ces femmes entendent.

On sauverait 13 000 enfants en France chaque année.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: Mères porteuses ? Du pour et du contre ?   Mer 25 Juin 2008, 17:24

Je pense aussi au lien affectif que cela peut entraîner de devoir se délier de l'enfant après une grossesse.

J'imagine que psychologiquement il doit y a avoir un manque ou des troubles psychologiques.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Mères porteuses ? Du pour et du contre ?   Mer 25 Juin 2008, 17:29

Cher En Christ, seul un amour supérieur (spirituel) peut permettre de dépasser avec fruit un amour instinctif.

Mais c'est au pouvoir de l'homme,.

On le voit dans la vocation surnaturelle où certains renoncent au mariage et à la parentalité sans en éprouver des trouble fatalement destructeur.

Je suppose qu'il pourrait en être de même ici.

En tout cas, reconnaissez que le but n'est pas ici de tuer (ce que font 250 000 françaises chaque année en avortant). Le but est la vie.

On ne peut donc comparer les conséquences psychologiques.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: Mères porteuses ? Du pour et du contre ?   Mer 25 Juin 2008, 17:36

C'est certain j'approuve largement la mère porteuse que l'avortement.

Après il faut voir dans le concret si une jeune fille souhaite à porter l'enfant pour après ne plus le voir, là est la question.
Revenir en haut Aller en bas
Solène



Féminin Messages : 4
Inscription : 25/06/2008

MessageSujet: Re: Mères porteuses ? Du pour et du contre ?   Mer 25 Juin 2008, 20:25

Bien que personnnellement je sois contre les mères porteuses, je penses en effet qu'il y a suffisamment d'enfants abandonnés de part le monde pour être receuilli par les couples désirant élévés un enfant, je pense qu'il est important de s'interroger sur la manière dont cela pourrait se faire.

Si, comme le disent à très juste titre Arnaud et Fanny, l'amour gratuit n'existe pas (ou peu), il y a différent degré dans l'égoïsme. Si je peut très comprendre que l'on légalise les mères porteuses, il me paraît inconcevable qu'elle soient payés pour cela. Il me paraît tout aussi inconveblable et injustifiable que l'on puisse passer des conventions visant à "obliger" la mère porteuse à donner son bébé au terme de la grossesse.

Cette dernière hypothèse permettrait certe à la mère d'éviter un traumatisme en se séparant de son enfant. Toutefois je pense qu'il en causerait un autre à la seconde mère qui s'attendait à recevoir l'enfant.

Si je ne sais que penser de la façon dont l'enfant ainsi conçu pourra le vivre, je m'interroge sur la façon dont pourront le vivre les autres enfants de la mère porteuse. En effet dans le rapport préconisant la légalisation, il est précisé qu'il faudrait que la mère porteuse est déjà au minimum un enfant. Que penser donc de ce petit qui verra sa mère enceinte puis ses futurs frères et soeurs disparaitres dans d'autres familles?

Je pense qu'il est important que la famille demeure une cellule unie et compréhensible afin de permettre à chacun de pouvoir grandir dans un environnement équilibré propice à la foi.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Mères porteuses ? Du pour et du contre ?   Mer 25 Juin 2008, 20:40

Merci chère Solène.

Ce qui me réjouit, c'est que, pour une fois, un sujet de bioéthique ne parle pas d'un droit à tuer ! Very Happy

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Solène



Féminin Messages : 4
Inscription : 25/06/2008

MessageSujet: Re: Mères porteuses ? Du pour et du contre ?   Mer 25 Juin 2008, 20:50

Arnaud Dumouch a écrit:

Ce qui me réjouit, c'est que, pour une fois, un sujet de bioéthique ne parle pas d'un droit à tuer ! Very Happy

Je m'en réjouis également. Mais cette "joie" ne dois pas occulter d'autres problèmes. En effet, le fait de permettre à tout couple d'obtenir un enfant à tout prix revient à mon sens, à "chosifier" un peu l'enfant. La transformation de l'être en chose n'est t'elle pas le début de la mort spirituelle?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mères porteuses ? Du pour et du contre ?   Mer 25 Juin 2008, 22:00

C’est un fait, cher Arnaud, les enfants, on les procrée aussi pour soi ; mais on le fait par amour, parce qu’ils sont désirés… Je sais bien que l’amour humain n’est pas parfait, mais il paraît que cet amour-là est celui qui donne la meilleure idée de l’Amour Divin ! Very Happy cheers

Il me paraît donc normal que les futurs parents cherchent à accueillir l’enfant au moment le plus propice, tant sur le plan affectif et moral, que sur le plan matériel. Après tout, cet équilibre-là ne peut que réaliser les meilleures conditions de l’accueil et de l’amour envers l’enfant… I love you

Comme vous, je fais le distinguo entre enfant porté et enfant avorté… Dieu est toujours du côté de la vie, Sad :sts: sunny c’est certain. La Bible ne cesse de l’attester.

« Seuls Jésus et Marie ont aimé gratuitement », dites-vous ; je le crois aussi. Notre nature pécheresse ne nous permet pas d’aller jusqu’au bout du dépouillement, mais l’Esprit Saint peut nous y aider ; drunken il y a le témoignage des saints et des martyrs.

Quand vous assurez que les liens unissant le fœtus à sa mère sont purement instinctifs, je ne vous rejoins pas ; je crois le fœtus plus intelligent que cela. Ainsi, quand le nourrisson crie ou pleure, la mère est la seule à comprendre les nuances de langage que l’enfant met dans son expression : faim, inconfort physique, peur, réveil à cause d’un bruit… Et même, le lien est tellement fort, que la mère sait quand l’enfant a besoin d’elle, même si ce dernier ne dit rien ! On ne porte tout de même pas neuf mois un enfant dans sa propre chair, sans entretenir avec lui une relation étroite et affective plus fine que le simple instinct. Le petit d’homme est doué d’intelligence. Vous me rappelez la série d’émissions télévisées : « Le bébé est une personne. » Absolument fascinante...!

C’est donc d’une grande abnégation que de céder son enfant à une autre… silent I love you
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Mères porteuses ? Du pour et du contre ?   Mer 25 Juin 2008, 22:08

Fanny a écrit:


Quand vous assurez que les liens unissant le fœtus à sa mère sont purement instinctifs, je ne vous rejoins pas ;

Oui, je ne voulais pas dire cela.


Citation :
C’est donc d’une grande abnégation que de céder son enfant à une autre…

Oui, un grand acte d'amour SPIRITUEL. Humainement magnifique.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Mères porteuses ? Du pour et du contre ?   Mer 25 Juin 2008, 22:10

Arnaud Dumouch a écrit:
Merci chère Solène.

Ce qui me réjouit, c'est que, pour une fois, un sujet de bioéthique ne parle pas d'un droit à tuer ! Very Happy

Arnaud,
Selon vous quelle raison pousserait une femme de devenir mère porteuse?
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Mères porteuses ? Du pour et du contre ?   Mer 25 Juin 2008, 22:14

Solène a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:

Ce qui me réjouit, c'est que, pour une fois, un sujet de bioéthique ne parle pas d'un droit à tuer ! Very Happy

Je m'en réjouis également. Mais cette "joie" ne dois pas occulter d'autres problèmes. En effet, le fait de permettre à tout couple d'obtenir un enfant à tout prix revient à mon sens, à "chosifier" un peu l'enfant. La transformation de l'être en chose n'est t'elle pas le début de la mort spirituelle?
Bienvenue chère Solène, Very Happy

Personnellement je ne m'en réjouie pas. Pour l'enfant, quand viendra l'heure de se poser les questions sur son identité, l'identité de ses vrais parents biologiques, là encore il y aura pour lui un mal-être. :sos:

Certains drames déjà voient le jour avec des mères porteuses qui réclament leur enfants au bout de quelques mois ou même après la naissance qui ne veulent plus donner leur bébé.

Il va falloir encore des lois pour protéger et la mère porteuse, et la mère "loueuse" et l'enfant. Que de lois se rajoutant à des lois encore ! Crying or Very sad

Déjà les exemples de personnes adoptées, ou même adultérins à une certaine époques, ne manquent pas. Elles sont en quête de connaître leurs géniteurs : que de souffrances pour elles ! :sos:

Plus récemment les "bébés éprouvettes" comme on les appelle, qui ont dépassé la vingtaine sont en recherche de leur père biologique, sentant bien en eux que leur personnalité n'est pas profodément en accord avec la personnalités du père adoptif. confused

Ce serait moindre mal déjà si on poussait les mères qui désirent avorter à confier leur enfant à des femmes en recherchent d'adoption.

Comme vous le dites Solène on "chosifie" l'enfant devenant l'objet de son propre désir, légitime certes pour des parents, mais qui devient plus égoïste : "un enfant quand je veux et comme je veux".

Pour ce qui est de la mort spirituelle elle est déjà en marche Sad dans notre civilisation moderne pour une bonne partie de nos contemporains.

Je garde quand-même, malgré ce que je dis et qui semble péssimiste, l'Espérance. Very Happy
"Tout passe." sunny :jesus:


Dernière édition par Jeb le Mer 25 Juin 2008, 22:20, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Mères porteuses ? Du pour et du contre ?   Mer 25 Juin 2008, 22:19

Somebody a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Merci chère Solène.

Ce qui me réjouit, c'est que, pour une fois, un sujet de bioéthique ne parle pas d'un droit à tuer ! Very Happy

Arnaud,
Selon vous quelle raison pousserait une femme de devenir mère porteuse?


Chère Somebody,
Beaucoup, à mon avis, étant mères célibataires, seraient intéressées à le faire pour de l'argent. Et c'est là le grave risque.

Mais un certain nombre, ayant eu leurs enfants, ont vraiment de la compassion pour ces couples stériles, de plus en plus nombreux. Certaines femmes le font déjà discrètement pour leurs soeurs, leurs filles.

Mais d'autres sont prêtes à le faire pour des couples étrangers à leur famille, par simple compassion.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Etienne



Masculin Messages : 112
Inscription : 09/04/2006

MessageSujet: Re: Mères porteuses ? Du pour et du contre ?   Lun 30 Juin 2008, 20:22

Voici un article intéressant sur le sujet (tiré du Monde!!!). Les idées développées par l'auteur sont surprenantes de vérité je trouve...

http://www.lemonde.fr/societe/article/2008/06/30/meres-porteuses-a-quel-prix_1064525_3224.html
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Mères porteuses ? Du pour et du contre ?   Lun 30 Juin 2008, 21:50

Merci Etienne pour cet article très intéressant d'un auteur qui est du métier en plus. Thumright

Il confirme ma position sur ce sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Mères porteuses ? Du pour et du contre ?   Mar 01 Juil 2008, 13:12

France : pétition contre la légalisation de la gestation pour autrui

Alerter l’opinion publique sur les conséquences

ROME, Lundi 30 juin 2008 (ZENIT.org) - Une pétition est organisée en France contre la légalisation de la gestation pour autrui, indique « Gènéthique », la synthèse de presse de la fondation Jérôme Lejeune.
Après la présentation, mercredi dernier, du rapport du Sénat sur la « gestation pour autrui », favorable à une légalisation de cette pratique (cf. Synthèse de presse du 26/06/08 ) et les déclarations de Nadine Morano, secrétaire d'Etat à la famille (cf. Synthèse de presse du 27/06/08 ), la ministre française Christine Boutin a réagi. Elle a annoncé le lancement d'une pétition « afin d'alerter l'opinion sur les conséquences d'une légalisation des mères porteuses ».

Vendredi, Nadine Morano déclarait que la gestation pour autrui était « un acte d'amour ». « Je le ferais pour ma fille, si elle avait une malformation », avait-elle affirmé.

Christine Boutin s'est dite « stupéfaite » de tels propos. « Je ne peux imaginer que Mme Morano n'ait pas envisagé les conséquences familiales, psychologiques et éthiques de son acceptation du principe de pouvoir être la mère de ses propres petits-enfants ».

Au sein de l'UMP, d'autres membres ont pris leur distance avec Nadine Morano. Olivier Jardé, député du nouveau centre s'est dit « réticent » sur la proposition du groupe de travail du Sénat. Jean-Marc Nesme, député UMP de Saône et Loire s'est inquiété des « déclarations intempestives » de Nadine Morano et a appelé le premier ministre à présenter la position du gouvernement.

Les avis du Comité consultatif national d'éthique, de l'Académie de médecine et du Conseil d'Etat sont encore attendus.

Autre article :
A propos de la gestation pour autrui
http://www.genethique.org/revues/revues/2008/juin/20080630.2.asp
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Mères porteuses ? Du pour et du contre ?   Mar 01 Juil 2008, 14:31

La vierge Marie n'était-elle donc pas une mère porteuse ? elle a porté l'enfant de Dieu
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mères porteuses ? Du pour et du contre ?   Mar 01 Juil 2008, 14:42

florence_yvonne a écrit:
La vierge Marie n'était-elle donc pas une mère porteuse ? elle a porté l'enfant de Dieu

Non. Le couple (si j'ose dire) est la future mère de Dieu, et que le Père est Dieu.

Un mère porteuse, dès le départ, sait que son enfant ne sera plus le sien.
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Mères porteuses ? Du pour et du contre ?   Mar 01 Juil 2008, 14:43

florence_yvonne a écrit:
La vierge Marie n'était-elle donc pas une mère porteuse ? elle a porté l'enfant de Dieu
Oui chère Florence, très juste. Et elle l'a gardé juqu'àu début de la Vie publique de Jésus, c'est-à-dire pendant 30 ans. Après elle en a fait "cadeau" au monde pour que Jésus soit pour tous. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mères porteuses ? Du pour et du contre ?   Mar 01 Juil 2008, 14:49

Jeb a écrit:
florence_yvonne a écrit:
La vierge Marie n'était-elle donc pas une mère porteuse ? elle a porté l'enfant de Dieu
Oui chère Florence, très juste. Et elle l'a gardé juqu'àu début de la Vie publique de Jésus, c'est-à-dire pendant 30 ans. Après elle en a fait "cadeau" au monde pour que Jésus soit pour tous. Very Happy

Jeb bonjour On parle de mère porteuse, pas de l'avenir de l'enfant. Donc, Marie n'est pas une mère porteuse.

Agar, servante de Sarah est mère porteuse.
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Mères porteuses ? Du pour et du contre ?   Mar 01 Juil 2008, 15:03

doris a écrit:
Jeb a écrit:
florence_yvonne a écrit:
La vierge Marie n'était-elle donc pas une mère porteuse ? elle a porté l'enfant de Dieu
Oui chère Florence, très juste. Et elle l'a gardé juqu'àu début de la Vie publique de Jésus, c'est-à-dire pendant 30 ans. Après elle en a fait "cadeau" au monde pour que Jésus soit pour tous. Very Happy

Jeb bonjour On parle de mère porteuse, pas de l'avenir de l'enfant. Donc, Marie n'est pas une mère porteuse.

Agar, servante de Sarah est mère porteuse.
Chère Doris bonjour,

Je suis d'accord avec toi bien sûr.
J'ai voulu répondre sur le même mode "pince sans rire" que Florence me semble-t'il a utilisé. Si ce n'est pas ça, ben je me suis planté Confused , comme d'habitude Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mères porteuses ? Du pour et du contre ?   Mar 01 Juil 2008, 15:05

Merci, Jeb.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Mères porteuses ? Du pour et du contre ?   Mar 01 Juil 2008, 21:12

Je pense qu'il n'y a pire qu'une femme qui déborde d'amour à donner et qui ne peux enfanter, alors, si une âme charitable accepte de prendre son ovule et de le porter le temps de la gestation, pour rendre à sa vrai mère l'enfant qu'elle n'aurait pu avoir autrement, où est le problème .
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Mères porteuses ? Du pour et du contre ?   Mar 01 Juil 2008, 22:01

florence_yvonne a écrit:
Je pense qu'il n'y a pire qu'une femme qui déborde d'amour à donner et qui ne peux enfanter, alors, si une âme charitable accepte de prendre son ovule et de le porter le temps de la gestation, pour rendre à sa vrai mère l'enfant qu'elle n'aurait pu avoir autrement, où est le problème .
Aucun problème si ce n'est de savoir :
1° qui est sa vraie mère juridiquement.
2° qui est sa vraie mère biologiquement.
3° qui est sa vraie mère sur le plan psycho-affectif plus tard pour l'enfant, quand il saura que sa vraie mère biologique n'est pas sa vraie mère, mais sa grand-mère ou sa tante ou une mère qu'il ne connaitra peut-être jamais.

Tout peut bien se passer pour quelques mères et leurs enfants mais viendra vite l'obligation de légiférer après qu'il y ait eu divers drames, comme cela se passe généralement. Les lois sont faites dans l'urgence quand l'impasse dramatique est là.
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Mères porteuses ? Du pour et du contre ?   Mer 02 Juil 2008, 10:44

« Maternité pour autrui »

Ce qu'en pense l'Eglise Catholique à travers Mgr Jean-Charles Descubes, archevêque de Rouen et président du Conseil pour les questions familiales et sociales de la Conférence des évêques de France.

DROIT A L'ENFANT OU DROIT DE L'ENFANT ?

QUELQUES REFLEXIONS SUR LES PROJETS DE MATERNITE POUR AUTRUI

L'actualité de ces derniers jours attire notre attention sur des projets de maternité ou de gestation pour autrui.

Les interrogations tant d'autorités morales de notre pays que de responsables politiques qui n'envisageraient la gestation pour autrui qu'à certaines conditions, montrent bien qu'il est important de ne pas s'enfermer dans les limites d'un débat public médiatisé et de réfléchir sans précipitation aux questions posées.

La souffrance des couples qui ne peuvent avoir d'enfant ne peut être ignorée. Mais il importe d'être attentif aux bouleversements qu'induit le recours à la maternité pour autrui sur notre conception du couple, de l'enfant et de sa place dans la famille

La prise en compte de la dissociation entre la maternité et l'enfant à naître

Trois types de maternité se trouvent conjuguées et en même temps dissociées les unes des autres : celle qui donne l'ovule, celle qui accouche, celle qui élève l'enfant. Cette dissociation crée des liens « d'intimité sociale » jusqu'ici inconnus. Elle se différencie en cela de l'adoption qui répond en toute clarté à une situation déjà existante.

L'instrumentalisation du corps et du psychisme d'une femme « porteuse »

Le temps de la gestation implique une relation très forte et progressive de la femme enceinte et de l'enfant qui se forme en son sein. Durant cette période elle prend conscience qu'elle est devenue la mère de son enfant dès sa fécondation. Elle n'est ni un nid ni une couveuse. De nombreux facteurs inconscients, affectifs et singuliers lient la mère à son enfant et réciproquement.

La remise en cause d'un modèle de famille, de filiation et de parenté

On doit se demander quelle sera la place réelle et symbolique d'un enfant qui se trouve en relation avec un couple de parents « porteurs », les enfants de ce couple et le couple qui le reçoit. Il paraît difficile de concevoir de manière simple les relations de l'enfant entre chacun de ces pôles que ce soit sur un plan psychologique ou sur un plan juridique.

Notre société moderne pense que la science est capable de régler toutes les souffrances et qu'elle a en tout le dernier mot. Recourir à la procédure de la maternité pour autrui, n'est-ce pas instrumentaliser la naissance d'un enfant pour résoudre finalement de manière illusoire le drame et la détresse de la stérilité ?

Fonder une famille pour un couple ne dépend pas exclusivement de la naissance d'un enfant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mères porteuses ? Du pour et du contre ?   Mer 02 Juil 2008, 11:10

Très beau texte.
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6692
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Mères porteuses ? Du pour et du contre ?   Dim 03 Aoû 2008, 03:33

Bonjour,

du point de vue du Christ je crois qu'IL est très clair " au commencement Dieu fit "UN homme UNE femme ".

donc si on est Chrétien on sait a quoi s'en tenir pour Notre Père et Seigneur !

que l'on le veuille ou pas l'Epouse c'est celle qui porte l'enfant de Son Epoux ! de ce fait fabrique manuellement une relation de mariage en une autre personne , c'est certainement pas au bénéfice des âmes !!

Paul dit " je suis libre mais je ne me laisserais asservir par rien au nom de cette liberté".

les choses vont vites et les consciences n'ont plus le temps de s'équilibrer, seulement ace jeux là , un enfant se percevra difficilement comme une personne voulu pour lui , mais comme un produit issue de diverse circonstances !!

il faut de plus une grosse volonté pour résister a toute ces tentation d'obtenir la réalisation de ses désirs envers et contre tout.

quand on prend conscience du prix de l'Amour payé par Christ pour nous donner Vie nous devrions avoir un très grand respect de ceux que nous appelons a la vie .

mais comme je doute que ce soit la préoccupation du jour et ce que désir entendre un grand nombre dans notre société !!!! bom
Revenir en haut Aller en bas
 
Mères porteuses ? Du pour et du contre ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les mères porteuses
» Pour une justice contre cette femme qui a découpé son chien vivant !!!!
» Pour ou contre la refonte de la NASA
» Pour ou contre le boycott de Monsanto ?
» Pour Eric Brunet, les huées contre François Hollande sont de la faute des enseignants d'histoire !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: