DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La chouannerie et le génocide vendéen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
adamev



Masculin Messages : 12239
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: La chouannerie et le génocide vendéen   Jeu 19 Juin 2008, 11:22

"les monarchistes de la Vendée"

Pour la plupart des paysans incultes, croyant aux sorts, sorcières et sortilèges, manipulés par qq hobereaux sans avenir, assez cinglés pour vouloir livrer la France à l'anglois, et allumés par quelques curés aussi fous qu'eux.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80793
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La chouannerie et le génocide vendéen   Jeu 19 Juin 2008, 11:51

adamev a écrit:
"les monarchistes de la Vendée"

Pour la plupart des paysans incultes, croyant aux sorts, sorcières et sortilèges, manipulés par qq hobereaux sans avenir, assez cinglés pour vouloir livrer la France à l'anglois, et allumés par quelques curés aussi fous qu'eux.

Et ils les massacrèrent donc, sans pitié, enfants compris commettant le premier Génocide au nom de la civilisation, des droits de l'homme et de la liberté.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: La chouannerie et le génocide vendéen   Jeu 19 Juin 2008, 13:00

adamev a écrit:
"les monarchistes de la Vendée"

Pour la plupart des paysans incultes, croyant aux sorts, sorcières et sortilèges, manipulés par qq hobereaux sans avenir, assez cinglés pour vouloir livrer la France à l'anglois, et allumés par quelques curés aussi fous qu'eux.
Vous avez lu ça où vous ? Shocked

La grande majorité étant profondément croyants (catholiques), certains sans grande instruction comme la plupart des révolutionnaires, mais ils avaient une morale au moins, celle de ne pas torturer et massacrer à tour de bras.

L'un de mes ancêtres, paysan inculte de Vendée torturé et massacré dans des conditions que je préfère passer sous silence, vous remercie du haut du Ciel !!! :chapeau:

Vous ne retenez qu'un pan de l'histoire... celui qui s'accorde avec vos idées. cyclops
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12239
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: La chouannerie et le génocide vendéen   Jeu 19 Juin 2008, 13:22

Arnaud Dumouch a écrit:
adamev a écrit:
"les monarchistes de la Vendée"

Pour la plupart des paysans incultes, croyant aux sorts, sorcières et sortilèges, manipulés par qq hobereaux sans avenir, assez cinglés pour vouloir livrer la France à l'anglois, et allumés par quelques curés aussi fous qu'eux.

Et ils les massacrèrent donc, sans pitié, enfants compris commettant le premier Génocide au nom de la civilisation, des droits de l'homme et de la liberté.

Je vous renvoie à ce qu'écrit Jeb ci-dessus : Vous ne retenez qu'un pan de l'histoire... celui qui s'accorde avec vos idées
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12239
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: La chouannerie et le génocide vendéen   Jeu 19 Juin 2008, 13:31

Jeb a écrit:
adamev a écrit:
"les monarchistes de la Vendée"

Pour la plupart des paysans incultes, croyant aux sorts, sorcières et sortilèges, manipulés par qq hobereaux sans avenir, assez cinglés pour vouloir livrer la France à l'anglois, et allumés par quelques curés aussi fous qu'eux.
Vous avez lu ça où vous ? Shocked

La grande majorité étant profondément croyants (catholiques), certains sans grande instruction comme la plupart des révolutionnaires, mais ils avaient une morale au moins, celle de ne pas torturer et massacrer à tour de bras.

L'un de mes ancêtres, paysan inculte de Vendée torturé et massacré dans des conditions que je préfère passer sous silence, vous remercie du haut du Ciel !!! :chapeau:

Vous ne retenez qu'un pan de l'histoire... celui qui s'accorde avec vos idées. cyclops

Je pense que vous même... De plus ais-je écrit qu'ils n'étaient pas bons chrétiens ou catholiques? Ou que les révolutionnaires étaient gens cultivés?

Le fait de l'être (bon catho) n'empêche nullement d'être inculte, croyant aux sorts.... Vous et moi savons qu'aujourd'hui encore dans ces provinces du centre maritime français la sorcellerie reste vivace. Tout comme dans ma région d'ailleurs où, dans un ouvrage aujourd'hui introuvable, un évêque se plaignait (au début du 20 siècle) de l'inculture de ses concitoyens et de leur attachement aux anciens cultes (païens), bien qu'il les dise aussi catholiques.
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: La chouannerie et le génocide vendéen   Jeu 19 Juin 2008, 13:50

Vous avez l'art Adamev de retourner les arguments... Basketball

Je ne suis pas aussi fort que vous au ping-pong. Laughing
Je déclare forfait devant votre aussi bonne foi. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12239
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: La chouannerie et le génocide vendéen   Jeu 19 Juin 2008, 13:55

Jeb a écrit:
Vous avez l'art Adamev de retourner les arguments... Basketball

Je ne suis pas aussi fort que vous au ping-pong. Laughing
Je déclare forfait devant votre aussi bonne foi. Mr. Green

Non. détrompez-vous. Il suffit juste de me lire pour ce que j'écris.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: La chouannerie et le génocide vendéen   Jeu 19 Juin 2008, 15:06

Chers amis, nous assistons présentement à une chose extrêment amusante: le savoureux face à face de deux sortes de ténèbres batman opposées: celles, lumineusement anticléricales et sélectives du revenant Adamev santa , contre-pilier du forum, et celles de l'autoproclamé antipape Nicolianor :pape: , résurgence improbable du catharisme.
Messieurs, en lice, le règlement du pugilat sera celui du marquis de Queensbury queen ...(à peu près pas de règlement)
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: La chouannerie et le génocide vendéen   Jeu 19 Juin 2008, 15:33

adamev a écrit:
"les monarchistes de la Vendée"

Pour la plupart des paysans incultes, croyant aux sorts, sorcières et sortilèges, manipulés par qq hobereaux sans avenir, assez cinglés pour vouloir livrer la France à l'anglois, et allumés par quelques curés aussi fous qu'eux.

Excessif;
les vendéens n'ont jamais eu un tel dessein; je doute même que les manuels d'histoire travestis par les soins des hussards de la République aillent jusque là;

revenant, c'est vous qui êtes là plus royaliste que le roi...

les émigrés nobles en Angleterre étaient liés aux vendéens, et, ds la mesure où cela servait leurs intérêts, les anglais, trop heureux de souffler sur les braises, les ont un temps appuyé, comme à Quiberon;
les royalistes n'avaient guère le choix de leurs alliés...
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12239
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: La chouannerie et le génocide vendéen   Jeu 19 Juin 2008, 16:45

Nicolianor a écrit:
Vous êtes devenu un ardent défenseur de la république et de la révolution. Tout cela à votre insu.

Ardent défenseur je ne sais pas mais assurèment républicain, démocrate, européen et soutien de la laïcité à la française qui protège vos croyances et permet vos élucubrations. A certainement pas à l'insu de mon plein gré.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12239
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: La chouannerie et le génocide vendéen   Jeu 19 Juin 2008, 17:24

PACALOU a écrit:
adamev a écrit:
"les monarchistes de la Vendée"

Pour la plupart des paysans incultes, croyant aux sorts, sorcières et sortilèges, manipulés par qq hobereaux sans avenir, assez cinglés pour vouloir livrer la France à l'anglois, et allumés par quelques curés aussi fous qu'eux.

Excessif;
les vendéens n'ont jamais eu un tel dessein; je doute même que les manuels d'histoire travestis par les soins des hussards de la République aillent jusque là; revenant, c'est vous qui êtes là plus royaliste que le roi...
les émigrés nobles en Angleterre étaient liés aux vendéens, et, ds la mesure où cela servait leurs intérêts, les anglais, trop heureux de souffler sur les braises, les ont un temps appuyé, comme à Quiberon;
les royalistes n'avaient guère le choix de leurs alliés...

Pour votre éducation :

http://vendee-des-vendeens.over-blog.com/article-97486-6.html
La chouannerie bretonne fut essentiellement une réaction anti-révolutionnaire, spontanée, non idéologique, nourrie de désillusions économico-politiques puis religieuses après l'espoir des premières réformes de 1789.

La Bretagne perdit ses privilèges. La société paysanne n'avait que très peu bénéficié des réformes et avait même souffert de certains changements.
La Bretagne comme le Poitou étaient des pays où beaucoup de paysans ne tenaient leurs terres que de manière précaire (location, domaine congéable, métayage).
L'abolition des droits seigneuriaux n'eut aucun effet sur ce régime, et l'abolition des dîmes au bénéfice du propriétaire fit que celle-ci s'ajouta au loyer.
La paysannerie n'accepta pas l'arrivée au pouvoir de la bourgeoisie urbaine, fortunée et triomphante à partir de Thermidor (1794).


La réorganisation religieuse à partir de 1790 fut mal acceptée car elle perturbait trop les schémas traditionnels et émanait d'un pouvoir central lointain considéré comme peu légitime.
Ce fut surtout l'exigence faite au clergé devenu fonctionnaire, comme à tout fonctionnaire d'État, d'un serment de loyauté (Constitution Civile du Clergé)

qui provoqua une réaction hostile au sein du clergé soutenu par une grande partie de la population paysanne. Les paysans se regroupèrent et portèrent des pétitions aux autorités. Des échauffourées éclataient régulièrement, toujours matées par la Garde Nationale, constituée de jeunes aventuriers zélés, étrangers pour beaucoup à la société rurale, voire à la Bretagne elle-même.

A côté de cette hostilité paysanne anti-révolutionnaire, la noblesse restée sur place organisa un mouvement contre-révolutionnaire plus politique destiné à rétablir le pouvoir royal, les privilèges des ordres, des provinces, des corporations, de l'Église. en attendant l'armée des Princes.

La conscription de 1793 pour défendre les frontières françaises déclencha une grande insurrection dans les campagnes du Poitou (Vendée) et de Bretagne notamment.
Si en Poitou, l'insurrection s'organisa en armée avec l'encadrement d'une partie des nobles et officiers, elle resta en Bretagne une jacquerie vite matée par la Garde Nationale épaulée par les troupes régulières.

La chouannerie fut cette guérilla bretonne peu organisée qui s'intensifia à partir de 1794 par la rencontre, suivant l'exemple vendéen, de la jacquerie des paysans et du complot contre-révolutionnaire des nobles, chacun défendant aussi des intérêts antagonistes.
Pas d'armée, peu de combattants, peu d'encadrement, un soutien irrégulier des populations ; voilà les caractéristiques de la chouannerie.


La première chouannerie (hiver 1793-94 - 1795)

Elle fut le fait des meneurs des événements de 1793 et de quelques réfugiés de la Vendée, regroupés en petites troupes autour d'un chef local (Boisguy dans le pays de Fougères, Guillemot à Bignan-Locminé, Cadoudal autour d'Auray).
Elle se développa assez peu en raison de la terreur imposée par les autorités. Ces groupes se fédérèrent à partir de l'été 1794 sous l'impulsion d'un gentilhomme normand, Puisaye, qui établit le lien avec le Comte d'Artois, frère du défunt-Roi.


La chute de Robespierre marqua une période d'apaisement, la liberté des cultes fut rétablie, mais les chefs chouans voulaient poursuivre la guerre.


La deuxième chouannerie (1795 - Quiberon - 1796)

Le 27 juin 1795 débarqua à Quiberon une armée de plus de 5 000 hommes transportés par la flotte anglaise rejointe par les nombreuses hordes chouannes.
Les troupes du général Hoche décimèrent aisément cette armée hétérogène au commandement divisé (2 000 morts, 5 à 6 000 prisonniers, 750 condamnés à mort).

Après ce désastre, une paix éphémère ponctuée d'actes de guérilla sporadiques autour de chefs bien implantés comme Cadoudal, fut suivie d'une reprise des combats en 1797, lorsque les monarchistes modérés, qui venaient d'emporter les élections, furent renversés par Barras soutenu par Bonaparte (coup d'état du 18 fructidor).


La troisième chouannerie (1797 - 1799)

Les persécutions religieuses reprirent avec vigueur, les réfractaires furent déportés. Cadoudal organisa la rébellion en Bretagne, Maine et Normandie, soutenue par une population exaspérée.
Les hordes chouannes furent encadrées par des officiers nobles qui en firent une véritable armée, coordonnant les actions, définissant une stratégie : prendre les villes en direction de Paris (Nantes, Le Mans...).
Le retour de la conscription en 1799 favorisa encore l'adhésion des populations. Mais l'arrivée de renforts républicains puis le coup d'état de Bonaparte et sa politique de fermeté mirent un terme à la chouannerie. Après avoir échoué à Vannes en octobre 1799, Cadoudal signa la paix avec le général Brune le 14 février 1800 à St Avé (château de Beauregard). Mais cette paix ne fut pas respectée par les républicains.

La résistance de Cadoudal

Après ses rencontres avec Bonaparte, Cadoudal qui avait refusé les grades que le Consul lui offrait, s'embarqua pour l'Angleterre pour y chercher du soutien puis revint continuer ses coups de main et attentats dans son fief autour de Locoal avant de revenir à Paris où il fut arrêté avec une douzaine de ses fidèles pour avoir comploté avec Pichegru contre Napoléon.
Refusant la grâce de Napoléon, il fut exécuté le 25 juin 1804 en place de Grève, après avoir prononcé ces paroles : "Mourons pour notre Dieu et notre Roi", reprenant la devise des insurgés vendéens.
Son corps fut remis aux étudiants en médecine. Ses descendants furent anoblis par Louis XVIII et sa ferme de Kerléano fut transformée en manoir.
http://www.loire-france.com/histoire/guerres-vendee/

Et lire au moins tout ceci constitue à tout le moins un acte d'objectivité.


Dernière édition par adamev le Jeu 19 Juin 2008, 17:38, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
adamev



Masculin Messages : 12239
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: La chouannerie et le génocide vendéen   Jeu 19 Juin 2008, 17:33

Nicolianor a écrit:
adamev a écrit:
Nicolianor a écrit:
Vous êtes devenu un ardent défenseur de la république et de la révolution. Tout cela à votre insu.

Ardent défenseur je ne sais pas mais assurèment républicain, démocrate, européen et soutien de la laïcité à la française qui protège vos croyances et permet vos élucubrations. A certainement pas à l'insu de mon plein gré.

républicain et démocrate? Pourquoi, Dieu selon vous n'est plus roi?
Est-ce que vous changer de Dieu à tous les mandats de quatre ans?
Croyez-vous qu'il y a une démocratie au ciel? Pour ce qui est de la laïcité d'un gouvernement, elle est loin de protéger mes croyances.

Je rends à César... et je rends à Dieu qui se moque bien de savoir que vous le qualifiez de roi qui n'est que votre vision étriquée de ce que sont et la royauté et la divinité.
Quant à république laïque elle vous permet de raconter ve que vous voulez et c'est déjà beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80793
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La chouannerie et le génocide vendéen   Jeu 19 Juin 2008, 17:43

adamev a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
adamev a écrit:
"les monarchistes de la Vendée"

Pour la plupart des paysans incultes, croyant aux sorts, sorcières et sortilèges, manipulés par qq hobereaux sans avenir, assez cinglés pour vouloir livrer la France à l'anglois, et allumés par quelques curés aussi fous qu'eux.

Et ils les massacrèrent donc, sans pitié, enfants compris commettant le premier Génocide au nom de la civilisation, des droits de l'homme et de la liberté.

Je vous renvoie à ce qu'écrit Jeb ci-dessus : Vous ne retenez qu'un pan de l'histoire... celui qui s'accorde avec vos idées

Le Génocide du peuple Vendéen est sûrement, pour vous, un "détail" de l'histoire ? What a Face

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
adamev



Masculin Messages : 12239
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: La chouannerie et le génocide vendéen   Jeu 19 Juin 2008, 18:06

Arnaud Dumouch a écrit:
adamev a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
adamev a écrit:
"les monarchistes de la Vendée"

Pour la plupart des paysans incultes, croyant aux sorts, sorcières et sortilèges, manipulés par qq hobereaux sans avenir, assez cinglés pour vouloir livrer la France à l'anglois, et allumés par quelques curés aussi fous qu'eux.

Et ils les massacrèrent donc, sans pitié, enfants compris commettant le premier Génocide au nom de la civilisation, des droits de l'homme et de la liberté.

Je vous renvoie à ce qu'écrit Jeb ci-dessus : Vous ne retenez qu'un pan de l'histoire... celui qui s'accorde avec vos idées

Le Génocide du peuple Vendéen est sûrement, pour vous, un "détail" de l'histoire ? What a Face

Dites ça à Jeb... pas à moi.

Ceci étant faites le compte de tous ceux qui sont mort par bâton, flèches lances, masssues, feu, fer, eau, bombes, grenades et autres armes et explosifs depuis la créatiuon du monde... et ce pour des raisons politico-religieuses et chacun pris individuellement ou collectivement dans des conflits armés vous apparaîtra comme détail de l'histoire...

Tout comme ceux qui sont morts pour que vous puissiez vivre libre, dans la religion qui est la vôtre et en capacité d'insulter la pensée de vos interlocuteurs.

Tout comme ceux qui furent considérés comme "détails de l'histoire" par qq très bons catholiques invoquant Jehanne D'Arc qui vont jusqu'à nier leur existence et celle des portes qui les conduisirent au ciel en passant par l'enfer.


Dernière édition par adamev le Ven 20 Juin 2008, 10:00, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12239
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: La chouannerie et le génocide vendéen   Jeu 19 Juin 2008, 18:10

Nicolianor a écrit:
Lisez vous la bible.

Occupez-vous de vos ouailles. Vous vous intéresserez à mes lectures après s'il vous reste du temps
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: La chouannerie et le génocide vendéen   Ven 20 Juin 2008, 08:43

adamev a écrit:
Nicolianor a écrit:
Lisez vous la bible.

Occupez-vous de vos ouailles. Vous vous intéresserez à mes lectures après s'il vous reste du temps

Nico est seul de son espèce, apparemment; il a donc du temps à vs consacrer What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: La chouannerie et le génocide vendéen   Ven 20 Juin 2008, 08:44

[quote="adamev"]

Citation :
Et lire au moins tout ceci constitue à tout le moins un acte d'objectivité

C'est fait; je suis donc objectif cyclops
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: La chouannerie et le génocide vendéen   Ven 20 Juin 2008, 08:50

[quote="adamev"]

Citation :
Pour votre éducation :

...et me voilà éduqué... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: La chouannerie et le génocide vendéen   Ven 20 Juin 2008, 08:58

[quote="adamev"]
Citation :
Pour la plupart des paysans incultes, croyant aux sorts, sorcières et sortilèges, manipulés par qq hobereaux sans avenir, assez cinglés pour vouloir livrer la France à l'anglois, et allumés par quelques curés aussi fous qu'eux.

Le texte que vs citez ne fait nullement des chouans des traitres vendus aux anglais ni même des allumés par des curés: il ne vient pas à l'appui de vos affirmations réductrices, puisqu'il établit clairement que:

[je cite]

Citation :
La chouannerie bretonne fut essentiellement une réaction anti-révolutionnaire, spontanée, non idéologique, nourrie de désillusions économico-politiques puis religieuses après l'espoir des premières réformes de 1789.


Citation :
Et lire au moins tout ceci constitue à tout le moins un acte d'objectivité

c'est vs-même que ça devrait rendre plus objectif et moins insultant drunken
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12239
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: La chouannerie et le génocide vendéen   Ven 20 Juin 2008, 10:22

[quote="PACALOU"]
adamev a écrit:

Citation :
Pour la plupart des paysans incultes, croyant aux sorts, sorcières et sortilèges, manipulés par qq hobereaux sans avenir, assez cinglés pour vouloir livrer la France à l'anglois, et allumés par quelques curés aussi fous qu'eux.

Le texte que vs citez ne fait nullement des chouans des traitres vendus aux anglais ni même des allumés par des curés: il ne vient pas à l'appui de vos affirmations réductrices...

J'ai écrit "paysans. ../... manipulés par quelques hobereaux et quelques curés.../...". Je n'ai pas écrit les Chouans.

Relisez le texte il y est dit à propos des nobles .../... en attendant l'armée des princes.../...". Or où étaient-ils? Avaient-ils été à la tête des réformes visant à améliorer le sort de la paysannerie? Là encore relisez le texte.

De plus faut-il vous rappeler que depuis la reine Isabeau de Bavière (que Rabelais a qualifié de "grande jument") les rois anglais "prétendent" au trône de France et n'y ont jamais renoncé.

Ceci étant je ne nie nullement que les révolutionnaires furent loin d'être des enfants de choeur.
Revenir en haut Aller en bas
spidle33



Masculin Messages : 4540
Inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: La chouannerie et le génocide vendéen   Ven 20 Juin 2008, 10:27

Cher adamev,

Ne jouez pas trop sur ce sujet, je pourrais être susceptible Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
http://le-rdv-des-saints.over-blog.com/
adamev



Masculin Messages : 12239
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: La chouannerie et le génocide vendéen   Ven 20 Juin 2008, 10:40

spidle33 a écrit:
Cher adamev,

Ne jouez pas trop sur ce sujet, je pourrais être susceptible Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes

Une menace ???
Revenir en haut Aller en bas
spidle33



Masculin Messages : 4540
Inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: La chouannerie et le génocide vendéen   Ven 20 Juin 2008, 10:46

Oh non, simplement un vendéen qui connait son histoire.

Alors lire vos âneries (je suis désolé, mais c'est pas loin d'être le seul mot qui me vient) montre un manque sérieux de votre étude du sujet...
avec une analyse Thumright
Revenir en haut Aller en bas
http://le-rdv-des-saints.over-blog.com/
adamev



Masculin Messages : 12239
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: La chouannerie et le génocide vendéen   Ven 20 Juin 2008, 10:53

spidle33 a écrit:
Oh non, simplement un vendéen qui connait son histoire.

Alors lire vos âneries (je suis désolé, mais c'est pas loin d'être le seul mot qui me vient) montre un manque sérieux de votre étude du sujet...
avec une analyse Thumright

Eh bien enseignez mon cher!!! Mais avec objectivité (car il évident que personne n'est neutre).
Revenir en haut Aller en bas
spidle33



Masculin Messages : 4540
Inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: La chouannerie et le génocide vendéen   Ven 20 Juin 2008, 14:55

adamev a écrit:
"les monarchistes de la Vendée"

Pour la plupart des paysans incultes, croyant aux sorts, sorcières et sortilèges, manipulés par qq hobereaux sans avenir, assez cinglés pour vouloir livrer la France à l'anglois, et allumés par quelques curés aussi fous qu'eux.

Ma question sera très simple : quel est le grand historien qui a dit ça ?

Il est évident que la foi avait les caractéristiques d'une foi POPULAIRE. C'est-à-dire que la foi véritable frise parfois les superstitions (porter ceci ou cela, et encore je trouve peu d'exemples...)

Vouloir livrer la France aux Anglais ??? Alors je crois que c'est la première fois que j'entends ça. C'est bien simple : vous êtes en guerre, vous avez besoin d'alliés. Si les Anglais venaient à leur aide, allaient-il cracher dessus ? Par ailleurs les Anglais ont posé un lapin à nos chers vendéens...
Quant à la folie des curés ? Je me demande quel critique OBJECTIVE peut se permettre de bamancer ça, surtout en prétendant l'OBJECTIVITE !

Ca n'a aucun sens...


Bref, il va falloir affiner votre analyse si vous prétendez à la fos être objectif, et rigoureux, sans a priori et fidèle à l'histoire.

D'un point de vue d'historien, vous êtes un rigolo !
Revenir en haut Aller en bas
http://le-rdv-des-saints.over-blog.com/
Acri



Masculin Messages : 1571
Inscription : 31/12/2006

MessageSujet: Re: La chouannerie et le génocide vendéen   Ven 20 Juin 2008, 15:47

Vendéen présent !

Cet adamev est un vrai béotien.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12239
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: La chouannerie et le génocide vendéen   Ven 20 Juin 2008, 16:12

Relisez les articles dont j'ai donné les références (écrits par des Vendéens) et d'autres. On y parle de hordes de paysans en situation précaire, de voyages en Angleterre (pas le paysan du coin je suppose), de livraisons d'armes, de transports de troupes, d'attente de l'armée des princes (pas spécialement démocrates que je sache et pour beaucoup très voire très très proches des princes de l'église... z'étaient où les princes????), de curés se croyant dépossédés de leurs privilèges....

Et comme cela a été souligné par un autre que moi... l'armée révolutionnaire pas beaucoup plus évoluée sauf mieux commandée semble-t-il.

Encore une fois j'ai écrit "... qq hobereaux et qq curés...". Ne m'en faites pas une généralisation. De plus, si j'en juge par ce qui se passe dans quelques campagnes que je connais bien, avoir (en ts cas faire comme si) la foi catholique n'empêche nullement de consulter les sorciers locaux (et je ne parle pas ici des rebouteux mais bien des "j'teux d'sorts").

C'est curieux comme tout à coup vous voila soutiens de Nicolianor???
Revenir en haut Aller en bas
Acri



Masculin Messages : 1571
Inscription : 31/12/2006

MessageSujet: Re: La chouannerie et le génocide vendéen   Ven 20 Juin 2008, 16:25

La précarité des paysans était due à de mauvaises récoltes liées à des conditions météorologiques mauvaises.

Les voyages en Angleterre !!! lisez le récit de Chateaubriand.

La démocratie !!! Renseignez-vous pour savoir combien de gens ont voté aux scrutins durant la Révolution...

Les curés dépossédés !!! Ils ont été tués, ont du se cacher, ou été contraints de s'exiler.
Revenir en haut Aller en bas
spidle33



Masculin Messages : 4540
Inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: La chouannerie et le génocide vendéen   Ven 20 Juin 2008, 16:30

adamev a écrit:
Relisez les articles dont j'ai donné les références (écrits par des Vendéens) et d'autres. On y parle de hordes de paysans en situation précaire, de voyages en Angleterre (pas le paysan du coin je suppose), de livraisons d'armes, de transports de troupes, d'attente de l'armée des princes (pas spécialement démocrates que je sache et pour beaucoup très voire très très proches des princes de l'église... z'étaient où les princes????), de curés se croyant dépossédés de leurs privilèges....

Et comme cela a été souligné par un autre que moi... l'armée révolutionnaire pas beaucoup plus évoluée sauf mieux commandée semble-t-il.

Encore une fois j'ai écrit "... qq hobereaux et qq curés...". Ne m'en faites pas une généralisation. De plus, si j'en juge par ce qui se passe dans quelques campagnes que je connais bien, avoir (en ts cas faire comme si) la foi catholique n'empêche nullement de consulter les sorciers locaux (et je ne parle pas ici des rebouteux mais bien des "j'teux d'sorts").

C'est curieux comme tout à coup vous voila soutiens de Nicolianor???
Vous voulez nous faire dire quoi au juste ? Je ne comprends ni la légèreté de vos remarques, ni ce que vous voulez nous montrer par là ?

Cette discussion a-t-elle seulement un sens ?
Revenir en haut Aller en bas
http://le-rdv-des-saints.over-blog.com/
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: La chouannerie et le génocide vendéen   Ven 20 Juin 2008, 16:33

[quote="adamev"]

Citation :
C'est curieux comme tout à coup vous voila soutiens de Nicolianor???


Tout comme les vendéens se sont retrouvé alliés objectifs des anglais.

Et vs êtes bien soutien objectif du marxisme intellectuel! Tongue
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: La chouannerie et le génocide vendéen   Ven 20 Juin 2008, 22:46

Voici un "état des lieux" côté Révolution et côté Chouannerie :

- Massacre des Chouans en France, 1794 (entre 117.000 selon l’ADCV et 500.000 tués, selon Volkov)
[génocide dissimulé de nos manuels scolaires sous l’historiette du soulèvement des Chouans]

VICTIMES DE LA RÉVOLUTION
Bilan global des différentes guerres civiles. 600 000 à 800 000 †.
Statistiques incertaines, beaucoup d'archives ayant été détruites en 1871.

Exemples de bilans dressés par des particuliers.
Par le bourreau Charles-Henri Sanson dans ses « Mémoires » :
pour la période du 14-7-1789 au 27-10-1795 : mis à la lanterne, tués dans les châteaux 400.
Suites des guerres civiles 32 000.
Massacres de Septembre 3 400.
Guillotinés 13 800.
Exterminations en Vendée et chouannerie 180 000.
Républicains tués par les chouans 87 000.
Famine et peur 7 000. Émigrés morts à l'étranger ou guillotinés 14 000.
Fusillés, mitraillés, noyés en province 18 500.
Massacres aux colonies 50 000. Jacobins mis à mort dans le Midi 14 600.
Famille royale (le roi, la reine, la sœur du roi, Philippe Égalité, le dauphin) 5.
Morts aux armées 290 000.

Par Louis-Marie Prudhomme (1752-1830) dans « Histoire générale et impartiale de la Révolution » (1797) :
guillotinés 18 613 dont nobles 1 278, femmes 750,
femmes de laboureurs et d'artisans 1 467,
religieuses 350, prêtres 1 135,
hommes non nobles de divers états 13 633.
Femmes mortes de frayeur ou par suite de couches prématurées 3 748.
Morts de la Vendée 337 000 (dont femmes 15 000 ; enfants 22 000).
Victimes à Lyon 31 000,
à Nantes de Jean-Baptiste Carrier (Yolet, 16-3-1756/Paris, 16-12-1794, guillotiné) 32 000
(dont enfants fusillés 500, noyés 1 500,
femmes fusillées 264, noyées 500,
prêtres fusillés ou noyés 760,
nobles noyés 1 400,
artisans noyés 5 300).


Source www.QUID.fr
==============================================
Autre source :
http://www.musee-vendee-chouannerie.com/cadre.php?np=guerrevendee

LE GENOCIDE VENDEEN
JANVIER 1794 - JUILLET 1794
L'avocat Villenave, le 15 décembre 1794, à l'occasion du procès Carrier, témoigne : "Après les batailles du Mans et de Savenay, la Vendée fut anéantie. Il ne restait plus que quelques pelotons rebelles que Charette, Stofflet et la Rochejacquelein s'éfforcaient de grossir. Les communes rentraient dans l'ordre. Elles allaient être entièrement soumises : la clémence, la douceur, l'amnistie pouvaient seules ramener la paix dans ces malheureuses contrées...".

Mais la Convention en a décidé autrement. Hentz et Francastel, commissaires de la république, s'expliquent à ce sujet dans le cadre d'un long rapport de 38 pages rédigées en vendémiaire An II pour la Convention : "La pensée d'une amnistie était odieuse et la dignité nationale la repoussait (...) même si la guerre de Vendée était politiquement finie." D'où le "système, poursuivent-t-ils, avancé par la Convention qu'il n'y aurait le moyen de ramener le calme dans ce pays qu'en en faisant sortir tout ce qui n'était pas coupable et acharné, en exterminant le reste, en en exterminant le reste, qu'en le repeuplant le plus tôt possible de républicains qui défendraient leurs foyers..."

L'idée d'exterminer la population Vendéenne est pour la première fois énoncée le 4 avril 1793 par certains généraux. Le ministre Barère, en juillet 1793, propose personnellement "un plan de destruction totals" pour des raisons militaires : "détruisez la Vendée ! Valencienne et Condé ne sont plus au pouvoir de l'Autrichien ; l'Anglais ne s'occupera plus de Dunkerque, le Rhin sera délivré des Prussiens ; l'Espagne se verra morcelée, conquise par des méridionaux. Détruisez la Vendée ! et Lyon ne résistera plus, Toulon s'insurgera contre les Espagnols et les Anglais et l'esprit de Marseille se relèvera à la hauteur de la Révolution républicaine (...) la Vendée et encore la Vendée, voilà le charbon politique qui dévore le coeur de la République française ; c'est là qu'il faut frapper (...) il faut désoler jusqu'à leur patience...". Le Ier août, la Convention vote la destruction de la Vendée : forêts, bois, futaies doivent être abbatus, les bestiaux saisis, l'habitat confisqué, les récoltes coupées. Suivent d'autres lois et divers textes réglementaires qui décident de tout mettre en oeuvre pour exterminer la population. "La Vendée, s'exclame Turreau, général en chef de l'Armée de l'Ouest, doit être un cimetière national...". Le 7 novembre, la Convention, à l'occasion d'une séance solennelle, va plus loin encore et raye de la carte de France la Vendée pour l'appeler département Vengé.


Il s'agit donc de trouver des solutions plus adaptées aux circonstances et aux résultats définis. Dans les villes périphériques, deux principalement seront retenues : "les anti-chambres de la mort" et les noyades.

"Les anti-chambres de la mort", expression de Carrier, sont composées des prisons, comme celle du Bouffay à Nantes, des camps à ciel ouvert notamment les camps sur les îles de la Loire et des bateaux-prisons d'Angers, des Ponts de Cé, de Nantes, etc. Ces lieux étaient conçus comme autant de "mouroirs" selon l'expression nantaise à la mode. On espérait que les prisonniers entassés les uns sur les autres allaient mourir naturellement, vaincus par la maladie, ou à défaut s'entretuer. En fait, les résultats décoivent et il s'avère nécessaire d'accélérer le processus. A défaut, on a de nouveau recours à la guillotine, aux fusillades massives occasion de véritables fêtes et aux noyades.

Pendant longtemps, on a cru ces noyades limitées à la seule ville de Nantes (23 au moins y sont recensées dont une d'au moins 1 200 personnes). En fait, il n'en est rien et on le retrouve un peu partout : à Angers, aux Ponts de Cé, au Pellerin etc.

Selon les cas, ces noyades sont individuelles, par couple ou en nombre. Les noyades par couple, appelées "mariages républicains", ont particulièrement marqué les témoins en raison de leur caractère : il s'agit d'unir nus (les vêtements sont confisqués et vendus par les bourreaux) dans des positions obcènes un homme et une femme, de préférence le père et la mère, le frère et la soeur, un curé et une religieuse etc. avant de les jeter à l'eau. Pour les noyades en nombre, la procédure est plus longue : on entasse "la cargaison humaine" dans une galiote aménagée de sabords ; une fois au large, on fait voler les planches en éclat, à coups de hache : l'eau gicle de toutes parts et en quelques instants le bateau coule et les prisonniers meurent noyés : à défaut, les survivants sont immédiatement sabrés, d'où le nom de sabrade inventé par Grandmaison. Afin de couvrir les cris, "les noyeurs affectent de chanter très haut" explique un témoin.

Les conventionnels, dans un souci d'économie (un bateau coulé coûte 200 livres) ont essayé l'asphyxie à partir de bateaux hermétiquement clos. Ce moyen n'est cependant pas retenu car "le râle des mourants dérange les riverains"...

Quant aux moyens à retenir dans la Vendée militaire profonde, ils sont laissés à la discrétion des responsables et des structures chargés de traverser le territoire à savoir : les colonnes infernales, ou queues de Robespierre, qui se mettent en route le 21 janvier 1794, la flotille sur le Loire ou le comité de subsistance.

Tout ordre donné sous-entend rapports et les généraux et autres responsables chargés des opérations, en bons militaires, s'exécutent scrupuleusement. A l'heure actuelle, ces rapports, rédigés en double exemplaire, sont, entre autres, déposés au sein des archives militaires du fort de Vincennes. Les pires atrocités sont commises : à Angers et dans d'autres lieux, on tanne la peau des Vendéens afin d'en faire des culottes de cheval destinés aux officiers supérieurs et on coupe les têtes pour les disséquer ; aux Herbiers, on jette les femmes et les enfants, blancs comme bleus, dans des fours ; à Clisson, on fait fondre des corps pour en récupérer de la graisse pour les hôpitaux et les charettes etc.

L'holocauste s'accompagne de la ruine du pays : "il s'agit, pour le ministre Barrère, de balayer avec le canon le sol de la Vendée et de le purifier par le feu".

Si ce génocide, malgré les intentions et la programmation, n'est pas mené à terme c'est uniquement en raison "de la faiblesse des moyens". Turreau s'en dit d'ailleurs désespéré "car il lui est affreux de voir suspecter son zèle et son opinion". De plus, il se dit mal secondé.

Le bilan s'impose : la Vendée militaire sur une population estimée à 815 000 personnes a perdu au moins 117 000 membres dont une grande partie du fait du système de dépopulation dénoncé à l'époque par Gracchus Babeuf, père du communisme, qui parle d'ailleurs de populicide. Qui plus est, au moins 10 300 maisons sur 53 273 recensées dans les seuls départements de la Loire Inférieure, des Deux-Sèvres et du 1/3 de la Vendée ont été détruites. Certaines zones, pour diverses raisons, ont été plus touchées que d'autres. C'est ainsi que Bressuire perd 80 % de son habitat ; Cholet 40 % de sa population etc.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12239
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: La chouannerie et le génocide vendéen   Ven 20 Juin 2008, 23:37

Pas de problème! Rendons hommages aux Chouans morts pour une idée ainsi qu'à ceux qui n'en n'avaient pas.

Quoi qu'il en soit aujourd'hui c'est le drapeau de la République Une, Indivisible, Laïque et Démocratique qui flotte sur le pays auquel mes parents -vieux boches de l'est - aussi bien que les vôtres ont apporté leur écot de courage, de sueur, de sang et d'argent.

C'est ce qui fait qu'aujourd'hui vous et moi pouvons en discuter paisiblement autour d'un verre (virtuel).
Revenir en haut Aller en bas
bajulum



Messages : 1029
Inscription : 03/10/2007

MessageSujet: Re: La chouannerie et le génocide vendéen   Sam 21 Juin 2008, 07:22

Oui, il faut aussi s'interroger sur une idée qui vit sur ces cendres là.

à l'heure de l'identité nationale, il faut s'interroger sur ce que c'est que la France c'est à dire sur le contenu du "vouloir vivre collectif" qui fait qu'un ensemble d'individus devient une nation.

Depuis que les cathos ont rajouté fraternité à la devise, elle a de la gueule mais il lui manque quelque chose qui lui associe la France éternelle. Je ne sais pas, "culture" peut-être ? pas laïcité toujours qui est redondant.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12239
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: La chouannerie et le génocide vendéen   Sam 21 Juin 2008, 10:39

".../... Depuis que les cathos ont rajouté fraternité à la devise, elle a de la gueule.../..."

???????????????????????????????????
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: La chouannerie et le génocide vendéen   Lun 23 Juin 2008, 10:49

[quote="adamev"]
Citation :
Pas de problème! Rendons hommages aux Chouans morts pour une idée ainsi qu'à ceux qui n'en n'avaient pas.

Il faudrait un peu plus: que la vérité des massacres dt les vendéens ont fait l'objet ne soit plus désormais passée sous silence dans les manuels;
s'il est une repentance que peut faire notre pays -notez bien que je ne dis pas "la République"-, c'est bien celle-ci. Car on a ici je crois les prémisses de ce que seront les génocides du 20ème siècle (seuls les moyens "techniques" ont manqués aux bourreaux de 93-94).
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: La chouannerie et le génocide vendéen   Lun 23 Juin 2008, 11:09

[quote="adamev"]
Citation :
Quoi qu'il en soit aujourd'hui c'est le drapeau de la République Une, Indivisible, Laïque et Démocratique qui flotte sur le pays



Et comme tout passe sur cette terre, ce drapeau peut très bien changer demain;
il ne correspond déjà plus à toute une frange (allogène) de la population, non-intégrée, non-acculturée, désorientée, qui le conspue.
une autre frange ne retient de lui que ce qu'il a signifié de pire, en 93...
qques uns se souviennent qu'il a été le leur pdt qu'ils se faisaient tuer;
il a été de bien des aventures, mais il n'est celui de la France que depuis 2 siècles.
qui se souvient en particulier que ses trois couleurs sont celles de Paris encadrant -mais comme ds un étau...- celles du Roi, avant que Paris révolté ne devienne carrément fou...
Revenir en haut Aller en bas
bajulum



Messages : 1029
Inscription : 03/10/2007

MessageSujet: Re: La chouannerie et le génocide vendéen   Lun 23 Juin 2008, 11:34

adamev a écrit:
".../... Depuis que les cathos ont rajouté fraternité à la devise, elle a de la gueule.../..."
???????????????????????????????????

A ma connaissance, on doit la devise au très catho LCDS Martin. "La fraternité est ainsi définie dans la Déclaration des droits et devoirs du citoyen figurant dans la constitution de 1795 : « Ne faites pas à autrui ce que vous ne voudriez pas qu’on vous fit ; faites constamment aux autres le bien que vous voudriez en recevoir ». Elle n’a été accolée aux deux droits précédents qu’en 1848 au cours du rapprochement des forces républicaines et du christianisme social et des députés catholiques."
Revenir en haut Aller en bas
 
La chouannerie et le génocide vendéen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le génocide vendéen.
» Génocide Vendéen - L'ombre d'un doute
» Rétablir la vérité sur le génocide vendéen causé par la Révolution française de 1789
» CATHELINEAU (Jacques) Généralissime des armées vendéennes
» Le musée des enfants en Vendée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: