DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Psychologie et Spirituel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Jeb



Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Psychologie et Spirituel   Ven 20 Juin 2008, 17:10

Vince a écrit:
Les retraites avaient été créé par un prêtre mais d'est un laïc qui l'animait sans jamais faire référence à l'évangile. Dans les participants il y avait des juifs, des catholiques, des agnostiques...
Tout se passait dans un couvent mais c'était purement matériel.
Une messe était simplement signalée chaque jour pour ceux qui souhaitaient y aller.

C'était un travail sur soi.

Amicalement,

Vincent.
Cher Vincent,

Effectivement il y a une grande différence avec le type de retraites dont je parlais plus haut et celle dont vont parlez ici.

Dans les retraites de "libération et de guérison intérieure" dont je parlais il n'y a aucun travail sur soi à faire, c'est Dieu qui fait le travail, avec la simple acceptation de la personne qui peut dire librement : "OUI, je veux me laisser faire par toi Seigneur, ou NON je préfère partir."
C'est tout.

C'est plutôt dans le genre de retraites dont vous parlez que les risques de dérives peuvent exister, car elles sont purement "psycho". De plus il me semble qu'il n'y ait pas d'accompagnement individuel, chacun est laissé face à lui-même. Attention danger, pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Vince



Messages : 1287
Inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: Psychologie et Spirituel   Ven 20 Juin 2008, 17:26

Cher Jeb, si aucun travail sur soi n'est fait dans vos retraites alors ou est la psychologie? Au regard de ce que vous dîtes, je n'y vois plus aucun inconvénient.

Mais il y a bien un accompagnement dans la "retraite" que je préfère appelé session, ce n'est pas une retraite à proprement parler. En effet, le travail se fait en groupe et le laïc qui nous accompagnait était en l'occurence un ancien psychologue, on ne peut laisser queqlqu'un face à lui même sansâvoir un avis extérieur lorsqu'on travaille la psychologie. C'est indispensable. Il était là pour nous mettre sur la route et nous empêcher de dériver.

Amicalement

Vincent
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde



Messages : 2608
Inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Psychologie et Spirituel   Ven 20 Juin 2008, 17:55

Vince a écrit:
Les retraites avaient été créé par un prêtre mais d'est un laïc qui l'animait sans jamais faire référence à l'évangile. Dans les participants il y avait des juifs, des catholiques, des agnostiques...
Tout se passait dans un couvent mais c'était purement matériel.
Une messe était simplement signalée chaque jour pour ceux qui souhaitaient y aller.


Merci Vince. Donc, ce n'est pas une retraite. Par contre, avec Jeb, nous parlons bien de "retraite".
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Psychologie et Spirituel   Ven 20 Juin 2008, 18:33

Cher Vincent,

En fait il n'y a pas de "psychologie" au sens où la pratique les "psy".
Il s'agit uniquement de "faire mémoire" d'évements vécus qui pourraient être source de blessures ou de traumatismes.

Comme par exemple une grossesse difficile, voire traumatisante, vécue par notre mère. Le petit bébé que je suis dans le sein de maman absorbe les émotions de maman et j'en suis affecté aussi. Et Dieu, dans son Eternel Présent, vient revisiter par l'Incarnation de Jésus, cette période pour guérir ou pacifier ce qui peut me perturber encore.

De plus l'accompagnement est individuel et les rencontres se font seul à seul avec l'accompagnateur deux fois par jour ou plus (ou moins) si la personne le souhaite. Le vécu d'une personne et son cheminement dans la Foi sont trop personnels pour être livrés dans un groupe.
En fin d'entretien l'accompagnateur propose de prier ensemble ou la personne le demande elle-même, si elle le souhaite (toujours le respect de la liberté de choix), sur le ou les points évoqués par la personne, pour demander au Seigneur d'agir là où Il le juge nécessaire.

Ce sont des retraites qui durent 7 jours pleins et intenses en temps de prières individuelle et communautaire, enseignements basés sur la Parole de Dieu, avec pour moment central de la journée la Célébration de l'Eucharistie. Chaque jour un thème est abordé en partant de la conception, la vie intra-utérine, la naissance, la petite enfance, l'adolescence et jusqu'à l'âge adulte, toujours avec comme "fil rouge" la Parole de Dieu.

Chaque retraitant peut après sa retraite prendre contact avec son accompagnateur si nécessaire pendant une période de 1 à 3 mois.
Des groupes "post-retraites" sont mis en place dans les différentes régions de France pour que ceux qui ont suivi une retraite puissent, s'ils le veulent, continuer à partager et être soutenus par des accompagnateurs (toujours bénévoles et bien sûr formés, et "missionnés" par les responsables sous l'autorité de l'Evêque.)
Le retour chez soi est souvent difficile après des temps forts vécus (autant dans les larmes que dans la joie) pour ne pas être laisser seul face à des moments de découragement qui peuvent surgir.

Ce soutien après une retraite de ce genre n'existe pas bien souvent hélas dans d'autres types de sessions "psycho" comme celles dont tu me parles.
Là aussi le danger peut exister de se retrouver seul face à soi-même.

J'espère cher Vincent ne pas avoir été trop long dans mes explications. Ce n'est pas évident de résumer sept jours de retraite. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Psychologie et Spirituel   Dim 22 Juin 2008, 09:00

Merci pour la longue description , cher Jeb du 20.06.2008 à 18h33 . Les fruits semblent magnifiques . Mais je puis entrevoir
une possibilité dans ces retraites d'un couac grave comme celui signalé par spidle33 . Un participant qui n'aurait pas pu laisser venir au jour son problème et se mettre au diapason de la ferveur commune , se verrait renvoyé à encore plus de solitude , avec possibilité d'issue tragique .
Excusez-moi d'être rabat-joie en recherchant l'exception qui confirme la règle . C'est une constante chez moi . Je crois en connaître la cause psychanalytique et je peux maintenant le vivre comme une grâce . Ne le prenez pas pour une destruction de votre admirable travail .
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Psychologie et Spirituel   Dim 22 Juin 2008, 09:46

boudo a écrit:
Merci pour la longue description , cher Jeb du 20.06.2008 à 18h33 . Les fruits semblent magnifiques . Mais je puis entrevoir
une possibilité dans ces retraites d'un couac grave comme celui signalé par spidle33 . Un participant qui n'aurait pas pu laisser venir au jour son problème et se mettre au diapason de la ferveur commune , se verrait renvoyé à encore plus de solitude , avec possibilité d'issue tragique .
Excusez-moi d'être rabat-joie en recherchant l'exception qui confirme la règle . C'est une constante chez moi . Je crois en connaître la cause psychanalytique et je peux maintenant le vivre comme une grâce . Ne le prenez pas pour une destruction de votre admirable travail .
Cher Boudo,

Merci pour votre avis. Very Happy
Vous avez tout à fait raison. thumleft
Il se peut qu'un participant pour un certain nombre de raisons, par exemple s'il n'adhère pas aux enseignements proposés, puisse repartir "comme il était venu". Cela se produit dans d'autres genres de retraites. Cela fait partir de la liberté de chacun, avec ses conséquences, d'ouvrir son coeur ou non. Personne ne peut forcer quelqu'un à participer dans la confiance. Même Dieu ne se permet pas de forcer notre liberté.
C'est d'abord une démarche personnelle et individuelle, chacun "marche" à son rythme.

Si la personne n'accepte pas "de descendre un minimum dans ses chaussures" en reconnaissant qu'elle a besoin d'aide, sa démarche ira à l'échec, c'est certain.

Et cela est valable aussi dans le domaine de la psychothérapie ou de la psychanalyse, en dehors de tout contexte "religieux". Le patient doit adhérer un minimum à ce que le psy peut lui proposer. Sinon c'est l'échec.

Qu'en pensez-vous cher Boudo ? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Psychologie et Spirituel   Dim 22 Juin 2008, 13:10

Reconnaître qu'on a besoin d'aide est une condition nécessaire , en effet . Elle n'est pas encore toujours suffisante . Parfois , le problème est ignoré de bonne foi par l'intéressé et n'est pas perçu par son thérapeute ou par son directeur spirituel .
Je vous donne un exemple rarissime mais vécu : un homme avait été traumatisé par sa femme , qui avait réussi l'exploit de lui faire l'amour pendant son sommeil , sans le réveiller . Le traumatisme était ignoré de tous , y compris de l'intéressé . Le thérapeute - fort brillant par ailleurs - n' a pas perçu que c'était le problème le plus urgent et a conseillé toute sortes de thérapies , efficaces mais qui ne résolvaient pas le problème de couple , évidemment . La thérapie a été un demi-échec .
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Psychologie et Spirituel   Dim 22 Juin 2008, 15:24

Boudo a écrit:
Le traumatisme était ignoré de tous , y compris de l'intéressé . Le thérapeute - fort brillant par ailleurs - n' a pas perçu que c'était le problème le plus urgent et a conseillé toute sortes de thérapies , efficaces mais qui ne résolvaient pas le problème de couple , évidemment . La thérapie a été un demi-échec .
Cher Boudo,

à la différence que, ici, dans ces retraites, il n'y a pas de thérapeute.

Pour Dieu cela ne pose aucun problème de révéler, par le moyen qu'il juge le meilleur, la cause d'un traumatisme inconnue de tous. Je vous en parle parce que j'en ai fait moi-même l'expérience.

Il le fait toujours dans sa prodigieuse Sagesse de pédagogue, estimant s'il est bon de révéler ou non, dans le détail ou non, la cause d'un traumatisme.

Je ne peux rentrer dans le détail ici pour expliquer tous les moyens dont Dieu peut se servir pour révéler un tel fait. Cela risquerait d'être long et ne pas convenir à la "sensibilité" religieuse de certains si je fais référence, entre autres moyens dont Dieu se sert, aux charismes et aux dons de l'Esprit-Saint. Sorties de leur contexte ces explications pourraient paraître disons drunken alien

Je rajoute que tous les retraitants ne sont pas guéris, mais tous repartent pacifiés et fortifiés, "au pire", pour ceux qui ont accepté de "descendre dans leurs chaussures" bien sûr. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Psychologie et Spirituel   Dim 22 Juin 2008, 15:57

Eh bien , il me reste à vous dire merci , cher Jeb .
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Psychologie et Spirituel   Dim 22 Juin 2008, 22:14

boudo a écrit:
Eh bien , il me reste à vous dire merci , cher Jeb .
Avec plaisir cher Boudo. Very Happy

Permettez-moi une question.

D'après l'intérêt que vous portez à ce sujet et vos questions sur d'autres concernant ce qui est "psycho", seriez-vous psychothérapeute ou peut-être êtes-vous un passionné de psychologie ?
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Psychologie et Spirituel   Lun 23 Juin 2008, 05:54

Passionné de psychothérapie , cher Jeb . J'ai un fils handicapé moteur cérébral , ce qui m'a entraîné dans cette voie et permis de prendre conscience que j'avais moi aussi des problèmes , presque totalement résolus maintenant grâce à diverses techniques thérapeutiques ( parfois injustement qualifiées de parallèles ) . J'ai eu l'honneur d'être pendant trois ans , en plus de ma carrière administrative , collaborateur du regretté docteur
Tomatis , pionnier de l'audiopsychophonologie .
J'admire , entre autres , le docteur Stanislaw Grof et son concept de coex ( complexe d'expériences ) ainsi que le docteur David Servan-Schreiber , diffuseur des principes de la communication sans violence . J'aurais voulu approfondir l'analyse systémique pratiquée en Belgique par le docteur Mony Elkaïm mais je n'ai pas assez d'esprit d'à propos pour animer un groupe .
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Psychologie et Spirituel   Lun 23 Juin 2008, 10:48

Merci cher Boudo,

de nous confier cette épreuve, toujours difficile pour des parents.

Je ne connais pas le domaine de la psychothérapie et ces diverses techniques thérapeutiques. Un domaine à découvrir pour moi.

Quand vous aurez un moment pouvez-vous m'en dire quelques mots de l'analyse systémique ainsi que du son concept de coex (complexe d'expériences) du docteur Stanislaw Grof ? Je ne connais pas du tout ces "techniques" qui doivent sûrement ouvrir des voies dans ce domaine.

Au vu de votre intérêt pour la psychothérapie et ce que vous m'en dites, mes propos ont du vous sembler quelque peu... "déconnectés" ? alien
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Psychologie et Spirituel   Mar 24 Juin 2008, 07:17

Pas du tout " déconnectés" , cher Jeb . Les éléments les plus importants d'une psychothérapie sont ... la foi , l'espérance et la charité . J'ai pu me rendre compte au cours de ma carrière parallèle , qu'elles faisaient des miracles . Malheureusement , trop de professionnels de la thérapie tuent ces vertus au nom d'un certain "réalisme" supposé nécessaire . Un exemple que trop de parents d'enfants handicapés connaissent bien : la terrible phrase doctorale : " Oubliez cet enfant , faites-en un autre " .
Alors , s'il vous plaît , faites encore grandir votre Foi en continuant vos "retraites" . L'enthousiasme ( étymologiquement = "Dieu est dedans" ) est encore plus nécessaire quand nous sommes en difficulté .
Je me permettrai seulement une suggestion ( que vous appliquez peut-être déjà ) : sélectionner les participants pour que leurs expériences soient complémentaires . Jean-Luc Delarue applique subrepticement ce principe lors du choix de ses invités dans l'émission " Toute une histoire " , sur France 2 et RTBF2 .
Et cela marche : les divers invités s'écoutent mutuellement , presque religieusement . L'écoute , c'est la clef de la paix et du royaume des cieux ; ce n'est pas Alfred Tomatis qui m'aurait contredit .

Je prépare un mini compte-rendu sur les coex et l'analyse systémique .
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Psychologie et Spirituel   Mar 24 Juin 2008, 08:02

Cher Boudo,

un grand merci pour votre réponse pleine de compréhension et d'intérêts.

La phrase que vous citez de professionnels de la thérapie au sujet des enfants handicapés est terrible, en effet.

Je ne suis qu'un simple retraitant et un simple adhérent de cette association qui organise ces retraites. Ces sont les responsables qui sélectionnent la participation des personnes aux retraites et qui confiment ou non l'appel d'un(e) accompagnat(rice)eur après un temps de formation, formation qui est continuelle, d'ailleurs.

"L'écoute , c'est la clef de la paix et du royaume des cieux". Je ne peux qu'adhérer pleinement à votre phrase.
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Psychologie et Spirituel   Mar 24 Juin 2008, 11:31

Cher Jeb , avant de résumer les concepts de diagnostic et de traitement propres au docteur Grof , je me vois obligé de résumer ( trop ) brièvement sa vie et son oeuvre .

Le jeune psychiatre Stanislav Grof , éduqué dans le matérialisme athée en Tchéquie sous coupe soviétique , reçut à expérimenter
en 1955 à Prague , des échantillons de LSD fournis par Hoffman-Laroche . Il utilisa des doses minimes ( rien à voir avec les doses massives qui abrutirent ultérieurement les jeunes de tous pays )
et obtint des résultats étonnants . Lui-même se sentit transporté par Dieu pour assister au Big Bang . Les expériences sur ses patients furent plus étonnantes encore . Il en fut amené à rejeter
le matérialisme et à concevoir différemment l'existence .
Il envisagea alors le destin de la conscience comme holotropique
( illimité ) , à partir de son état d'origine hylotropique ( centré sur la matière ) . Une conscience qui ne s'agrandit pas est une conscience qui va mourir . Pour lui , la religion fut dès lors considérée comme un aliment indispensable de la conscience , dans le temps même où la quasi-totalité de ses confrères considéraient la religion comme une maladie , au mieux infantile .
Il émigra aux Etats-Unis et constata alors qu'une situation particulière avait fini par prévaloir dans notre culture occidentale :
" Il existe toujours dans certaines communautés de considérables pressions psychologiques , sociales voire politiques qui encouragent les individus à fréquenter régulièrement une église . On trouve la Bible dans de nombreuses chambres d'hôtel . Maints politiciens éminents évoquent Dieu ou la religion dans leur discours .
Or , si un membre d'une congrégation religieuse institutionnalisée vivait une expérience mystique profonde , il est probable que le ministre de son culte l'adresserait à un psychiatre " matérialiste .
( S.Grof Psychologie transpersonnelle - Editions du Rocher 1990
p 236 ) .

Pour le psychiatre Stanislav Grof au contraire , tout être humain devrait avoir eu au moins une expérience mystique dans sa vie , pour s'assurer que sa conscience est toujours en expansion .
Il a créé une association internationale pour protéger de la cruauté psychiatrique matérialiste les " expérienceurs mystiques " .
Prochain épisode : les coex ( ce soir ou demain ) .
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80859
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Psychologie et Spirituel   Mar 24 Juin 2008, 13:03

boudo a écrit:
Pas du tout " déconnectés" , cher Jeb . Les éléments les plus importants d'une psychothérapie sont ... la foi , l'espérance et la charité . J'ai pu me rendre compte au cours de ma carrière parallèle , qu'elles faisaient des miracles .

Cher Boudo, il est vrai que, parfois, les vertus théologales guérissent et en voici la raison: nos déséquilibres principaux sont le manque de confiance en soi, la dépendance aliénante aux autres, et l'angoisse du futur.

La charité Valorise.
La foi rend autonome.
L'espérance donne une sécurité sur son futur éternel


Cependant, il faut une foi, une charité et une espérance si forte que, à mon avis, il ne faut pas négliger les vraies aides purement psychologiques.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Psychologie et Spirituel   Mar 24 Juin 2008, 17:48

Arnaud a écrit:
La charité Valorise.
La foi rend autonome.
L'espérance donne une sécurité sur son futur éternel


Cependant, il faut une foi, une charité et une espérance si forte que, à mon avis, il ne faut pas négliger les vraies aides purement psychologiques.
Cher Arnaud,

Je suis tout à fait d'accord avec vous.

Ces vraies aides purement psychologiques sont bien souvent une première approche pour mettre le doigt sur l'origine d'un comportement. Et dans bien des cas cela suffit pour comprendre et apporter une solution. Pour d'autres cas plus "profonds" la psychologie débroussaille le terrain pour s'orienter vers ce genre de retraites dont j'ai parlé.

D'après un responsable plus de 80% des participants ont déjà été suivi par des psychologues ou des psychothérapeutes et même des psychiâtres.
Certaines demandes de participation sont même refusées parce qu'elles relèvent uniquement de la psychothérapie, voire de la psychiatrie.

D'autres cas plus rares mais réels tiennent de la "nuit spirituelle" avec ses répercussions psychologiques et comportementales.
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Psychologie et Spirituel   Jeu 26 Juin 2008, 07:25

Merci à Arnaud pour ses précisions du 24 juin à 13h03 .

Cher Jeb , je vous avais promis ( à votre demande ) une présentation des coex de Stanislav Grof .
Ce dernier , pendant 17 ans ( jusqu'à l'interdiction du LSD ) a pu , par des administrations de 20 microgrammes de LSD ( infime quantité ... ) faire venir au jour , en quelques séances , des souvenirs , des aspirations , des résonances bloqués de ses patients alors que certains psychanalystes mettaient parfois 20 ans pour arriver au même résultat . Ses observations cliniques l'ont amené à ouvrir de nouveaux horizons à la psychologie et à la psychiatrie .

Il a , entre autres , élaboré le concept de coex : condensés d'expériences .
"Un système COEX est une constellation spécifique de souvenirs
formés d'expériences condensées ( et de fantasmes ) de différentes périodes de la vie de l'individu . La structure dynamique d'un système coex particulier est telle que des souvenirs ayant un thème fondamental similaire ou impliquant des éléments semblables ou encore possédant une charge émotionnelle voisine , sont stockés dans la même zone .
Les couches les plus profondes de ce système sont représentées
par des souvenirs vivaces et colorés d'expériences remontant à l'enfance ou à la prime enfance . Les couches plus superficielles comprennent , elles , des expériences semblables mais plus récentes . Chaque système COEX ou " banque de mémoire " a un thème fondamental qui caractérise toutes ses couches : c'est leur dénominateur commun ; la nature de ces thèmes varie considérablement d'une constellation COEX à une autre . "
( S.Grof Royaumes de l'inconscient humain Editions du Rocher 1983 ) .
On pourrait les comparer , me semble-t-il , aux disques d'accrétion des astrophysiciens ou , plus simplement , à une tumeur de la mémoire , en constante expansion mais toujours nécessaire au fonctionnement cérébral et qu'on ne peut donc pas extraire . Nous en avons tous .
Lorsque le système COEX dépasse une masse critique , des troubles du comportement interviennent . Grof les faisait disparaître par psycholyse en s'aidant du LSD et , après interdiction de cette drogue , par utilisation de musiques indiennes .
La psychiatrie matérialiste courante utilise des électrochocs ou des neuroleptiques . Ces méthodes , que j'estime barbares , font disparaître les symptômes mais affaiblissent ou annihilent la vitalité de l'individu . Elles font grossir aussi la population des annexes psychiatriques des hôpitaux .
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Psychologie et Spirituel   Ven 27 Juin 2008, 01:20

Cher Boudo,

Merci pour toutes ces informations complémentaires très intéressantes que vous me donnez.

Ce qui est intéressant c'est, qu'en dehors de tout "contexte religieux", les psychanalystes ont cherché l'origine des troubles du comportement en suivant "la piste" de la "mémoire émotionnelle" (peut-on l'appeler comme ça ?). Leur méthodes par contre m'effraient aussi.

Certains psychanalystes disent que tout notre vécu émotionnel, depuis la conception jusqu'à la petite enfance, reste imprimé dans nos cellules qui elles en gardent mémoire. D'autres vont plus loin encore en disant que notre hérédité transgénérationnelle est aussi imprimée dans nos cellules (le système COEX que vous décrivez ?). Ce qui veut dire que si par exemple mon arrière-arrière-grand père était alcoolique, je peux en garder la "trace" et avoir de fortes propentions à le devenir plus tard (rassurez-vous ce n'est qu'un exemple, et à mon âge maintenant... Laughing )

Boudo a écrit:
La psychiatrie matérialiste courante utilise des électrochocs ou des neuroleptiques . Ces méthodes , que j'estime barbares , font disparaître les symptômes mais affaiblissent ou annihilent la vitalité de l'individu . Elles font grossir aussi la population des annexes psychiatriques des hôpitaux .
Oui, des barbares !

Toute l'ENORME différence avec ce genres de retraites dont je parlais (pardon d'y revenir encore) c'est que le Médecin, le SEUL à pouvoir identifier et nommer même les causes et les origines des troubles du comportement, sans barbarerie, et en plus les guérir, nous le connaissons : le Christ. Je reprécise encore que "tous ne sont pas guéris", cela appartient à Dieu de savoir pourquoi.

Vos informations sont intéressantes aussi parce qu'elles montrent, à mon avis, que les recherches et les études faites par ces psychanalystes et par d'autres psychothérapeutes, qu'il existe bien une "banque de mémoire" de tout notre vécu émotionnel et qu'il suffit d'aller "extraire" les données qui comportent les causes des troubles comportementals. Par contre les méthodes "d'extraction" ne sont pas au point ! Laughing

Mais peut-être que la science "psycho-médicale" pourra un jour trouver des méthodes plus douces, pourquoi pas ?


Dernière édition par Jeb le Ven 27 Juin 2008, 09:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Psychologie et Spirituel   Ven 27 Juin 2008, 04:35

Je dirais que l'esprit saint est un excellent psychologue... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Psychologie et Spirituel   Ven 27 Juin 2008, 07:06

Merci à Jeb et à Tourterelle pour leur croyance en la continuité de la mémoire et leur foi en l'Esprit Consolateur .
J'ai mis beaucoup de temps à comprendre le concept de coex de Grof et ses implications . Le coex est dynamique . Ce point virtuel
d'attraction et de concentration des souvenirs a d'énormes avantages et d'énormes inconvénients : tout événement à enregistrer sera , à très grande vitesse , jugé , trié et accepté ou rejeté en fonction du (ou des ) coex dominant de l'individu . Un enregistrement mettant en danger la puissance d'attraction du coex sera ignoré .
Les exemples abondent .
Celui des papous vivant comme au néolithique , me parle le plus .
Un missionnaire avait eu l'idée de leur faire visionner un film sur la vie dans les grandes villes . De tout le film , ils ne retinrent que ce qui pouvait s'intégrer à leurs mémoires sans danger de création d'instabilités : un jardin et des poules tout-à-fait anachroniques dans le cadre de la grande ville décrite .

J'en conclus , sur le plan spirituel , que nous devons cultiver l'instabilité si nous ne voulons pas que les coex toujours grandissants finissent par étouffer notre vocation ( que nous avons tant de mal à discerner ) . Par ailleurs , il est probablement important de spécifier le coeur de nos coex dominants pour connaître notre vocation .
Le plus vieux moyen du monde pour éviter l'excès mortel de stabilité que peut engendrer le coex est de " changer d'air " .
Sans aller jusqu'à la rupture totale comme Abraham , un pélerinage ou une retraite redonnent de la liberté aux mémoires de l'individu .
Vous êtes vraiment sur le bon chemin , cher Jeb .

Pour ceux qui ne peuvent pas partir , il faut trouver d'autres moyens . Et cela m'amène tout naturellement à l' autre thérapie que vous m'avez demandé d'expliquer : la thérapie systémique de Mony Elkaïm . A suivre .
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80859
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Psychologie et Spirituel   Ven 27 Juin 2008, 07:08

Citation :
[quote="Jeb"]Cher Boudo,

Merci pour toutes ces informations complémentaires très intéressantes que vous me donnez.

Ce qui est intéressant c'est, qu'en dehors de tout "contexte religieux", les psychanalystes ont cherché l'origine des troubles du comportement en suivant "la piste" de la "mémoire émotionnelle" (peut-on l'appeler comme ça ?). Leur méthodes par contre m'effraie aussi.

Certains psychanalystes disent que tout notre vécu émotionnel, depuis la conception jusqu'à la petite enfance, reste imprimé dans nos cellules qui elles en gardent mémoire. D'autres vont plus loin encore en disant que notre hérédité transgénérationnelle est aussi imprimée dans nos cellules (le système COEX que vous décrivez ?). Ce qui veut dire que si par exemple mon arrière-arrière-grand père était alcoolique, je peux en garder la "trace" et avoir de fortes propentions à le devenir plus tard (rassurez-vous ce n'est qu'un exemple, et à mon âge maintenant... )


Je crois que 80% de nos déséquilibres venant de l'inconscient ne doivent pas être cherchés ailleurs que dans la pré-éducation (de 0 à 2 ans).

Les tout-pertits, en effet, on besoin que, dans ces années là, leur psychisme soit structuré par deux amour complémentaires (tendresse et autorité).

Et hélas, tous les enfants qui vont mal ont manqué de l'un ou de l'autre. Depuis mai 68, c'est l'autorité qui manque à cet âge, tout étant centré sur l'amour. Résultat: on fonde la psychologie future des enfa,nts dans la recherche d'eux-mêmes, de l'assouvissement immédiates du moindre désir...

10 % de nos déséquilibres vient de la première éducation (2-4 ans) pour la même raison...

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Psychologie et Spirituel   Ven 27 Juin 2008, 07:37

Vous m'avez pris de vitesse , cher Arnaud .
Je voulais ajouter un complément à mon post de 7h06 .
J'avais omis de relever le concept d'hérédité transgénérationnelle inscrit dans les cellules , évoqué par Jeb . Personnellement , je n'y crois pas . Je pense que les coex se transmettent subrepticement par l'éducation dans la prime enfance .
Et qu'un jugement sévère de son éducation par le jeune adulte , va le pousser à créer des coex exactement contraires à ceux de la génération précédente . C'est probablement votre cas .
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Psychologie et Spirituel   Sam 28 Juin 2008, 23:32

A votre demande , je vous avais promis une présentation de l'approche systémique de Mony Elkaïm , cher Jeb .
Le plus simple est de recopier la jaquette de son livre ( en mettant au passé ; je crois qu'il est retraité ) :
" Mony Elkaïm , neuropsychiatre , est consultant au département de psychiatrie de l'hôpital universitaire Erasme et dirige l'Institut de la famille et des systèmes humains ( Bruxelles ) . Il forme des groupes de psychothérapeutes à la thérapie systémique dans différentes capitales européennes et aux Etats-Unis .

S'appuyant sur les recherches de H.von Foerster ( la seconde cybernétique ) et d'Ilya Prigogine ( les systèmes hors de l'équilibre ) , Mony Elkaïm insiste non seulement sur la manière dont le thérapeute peut s'utiliser à l'intérieur du système thérapeutique [ = un groupe de patients + le thérapeute ] , mais aussi sur les résonances et les assemblages qui tissent ce système lui-même .
L'intervention du thérapeute ne s'effectue pas dans la recherche
d'une "vérité" du système ou de ses membres , mais dans l'élargissement du champ de leurs possibles ; et la thérapie ne se déroule plus au sein d'un univers unique mais à l'intersection d'univers aussi multiples que disparates . "

Quelques exemples de réussites sont donnés dans le livre " Si tu m'aimes , ne m'aime pas . Approche systémique et psychothérapie . Le Seuil . 1989 " .
p 155 : " Ma pratique de la thérapie familiale a eu pour contexte initial la psychiatrie sociale .
Ayant commencé à exercer dans le sud du Bronx , aux Etats-Unis , puis dans un quartier pauvre de Bruxelles , j'ai eu d'emblée l'occasion de constater qu'il était très difficile d'aborder un problème de santé mentale sans le relier à des éléments non seulement familiaux mais aussi sociaux , culturels et politiques .
... contrairement à ce qui était préconisé , j'invitai à se rencontrer des familles ayant le même type de problème et inscrites dans le même contexte socio-économique ... "

Autre dogme attaqué par Elkaïm : un thérapeute doit rester neutre ( ce dogme , on me l'avait inculqué aussi ) . Elkaïm considère qu'il fait partie de la famille ou du groupe , pendant le temps de la thérapie mais il s'impose des règles strictes dans ce cadre .
Je constate une application de ses idées dans les émissions de télévision "Toute une histoire" avec Jean-Luc Delarue et " Le grand Frère " .
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Psychologie et Spirituel   Dim 29 Juin 2008, 01:53

Merci cher Boudo d'avoir pris de votre temps pour me donner ces infos.

Citation :
j'ai eu d'emblée l'occasion de constater qu'il était très difficile d'aborder un problème de santé mentale sans le relier à des éléments non seulement familiaux mais aussi sociaux , culturels et politiques .
A mon avis, cela rejoint bien l'approche de "l'hérédité transgénérationnelle" ainsi que le contexte familial et socio-culturel qui est abordé aussi dans ces "fameuses" retraites dont je vous bassine Laughing .
Pour l'approche de "l'hérédité transgénérationnelle" je donnerai un exemple peut-être plus parlant que celui que j'avais donné au sujet de l'arrière-arrière-grand-père alcoolique.
C'est le cas d'une personne qui a longtemps vécue avec une très forte obsession de la mort sans qu'il y ait une raison quelconque, vivant dans un milieu familial "sain". Pendant sa retraite, le Seigneur lui a fait connaître que son arrière-arrière-grand-père s'était suicidé suite à une faillite de son entreprise. Ce suicide a toujours été caché dans la famille, cause de honte à cette époque et dans ce milieu.

Depuis ce moment elle a été guérie de son obsession.
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Psychologie et Spirituel   Mar 01 Juil 2008, 11:44

Un immense merci pour votre participation à ce type de retraite et pour les beaux exemples que vous nous fournissez , cher Jeb .

Le terme "hérédité transgénérationnelle" me chagrine un peu , même si , dans la Bible , il doit être écrit quelque part que les fautes retombent sur 7 générations . C'est le type de transmission qui me préoccupe . Les COEX souvent transmis par des postures et des mimiques mais parfois sans aucune verbalisation dans les premières années de la vie , peuvent créer à l'individu des espèces de trous noirs dans les mémoires , qui sont angoissants ou paralysants pour l'individu . Le dialogue total devrait être la règle au sein d'une famille . Mais il n'est pas toujours possible .

Béni sois-tu , Seigneur , de nous éclairer toi-même .
Revenir en haut Aller en bas
 
Psychologie et Spirituel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Crises d'angoisse et déprime
» Du deuil psychologique au deuil spirituel
» Y a t-il un lien entre le niveau spirituel de l'âme (le degré de la foi) et la peur de la mort?
» LE MYSTERE DU MAL - LE COMBAT SPIRITUEL
» A l'Accompagnement Spirituel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: