DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L'Irlande et la fin du traité européen ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: L'Irlande et la fin du traité européen ?   Ven 13 Juin 2008, 18:45

Personnellement, j'ai voté contre lors du précédant traité. Il est gigantesque, illisible et met des truc qui n'ont rien à faire dans une constitution, dont des tas d'idées soxantehuitardes et une idéologie économique, certes efficace, mais qui n'a rien à faire dans une Constitution.

En même temps, l'Europe est bloquée par la règle de l'unanimité. Résultat, pour changer les institutions, c'est TOUT OU RIEN. Si un seul Etat (Ex: le Luxembourg) dit non, par exemple à la TVA sur la restauration française à 5%, la France ne peut modifier sa TVA.

C'est donc invivable dans une Europe aussi nombreuse. Tout est bloqué (sauf pour des décision technocratiques, donc non Démocratiques).

Or l'Irlande vient de dire non.

Est-ce la fin ? Est-on maintenant et à jamais soumis aux directives des technocrates de Bruxelles ?

Il existe une autre solution qui a déjà été prise pour l'institution de Euro: Faire une Europe à deux vitesses. L'Irlande reste à part et garde son ancien statut sous l'unanimité des avis des autres tandis que les autres pays entrent dans la constitution plus adaptée: décision à la majorité pondérée.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: L'Irlande et la fin du traité européen ?   Ven 13 Juin 2008, 18:59

Et nous: Sarko nous a bien eu avec son mini-traité: pas grand chose de moins; et nous ne revoterons pas.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'Irlande et la fin du traité européen ?   Ven 13 Juin 2008, 19:04

PACALOU a écrit:
Et nous: Sarko nous a bien eu avec son mini-traité: pas grand chose de moins; et nous ne revoterons pas.

Non. Sarkozy n'est pas en cause. Il a toujours dit, avant d'être élu, qu'il procéderait par voie parlementaire.

Le problème n'est pas là: Les peuples disent non à tout. Mais du coup, ilsd restent dans du PIRE, de l'INGERABLE...

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: L'Irlande et la fin du traité européen ?   Ven 13 Juin 2008, 19:22

Il va remettre le traité au vote? C'est pas ce que j'avais cru comprendre...
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'Irlande et la fin du traité européen ?   Ven 13 Juin 2008, 20:00

PACALOU a écrit:
Il va remettre le traité au vote? C'est pas ce que j'avais cru comprendre...

Non. Je pense que les Nations d'Europe vont appliquer le traité à tous les pays qui l'ont accepté, l'Irlande recevant la possibilité de fonctionner à l'ancienne... Du moins j'espère...

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Gabrielle



Féminin Messages : 242
Inscription : 14/09/2007

MessageSujet: Re: L'Irlande et la fin du traité européen ?   Ven 13 Juin 2008, 22:02

Arnaud Dumouch a écrit:
PACALOU a écrit:
Il va remettre le traité au vote? C'est pas ce que j'avais cru comprendre...

Non. Je pense que les Nations d'Europe vont appliquer le traité à tous les pays qui l'ont accepté, l'Irlande recevant la possibilité de fonctionner à l'ancienne... Du moins j'espère...

C'est probable...Mais compte-tenu de ce qui s'est passé en France, je ne comprends pas pourquoi l'Irlande n'a pas choisi la voie parlementaire...On s'est quand même aperçu que, dès que le peuple est inquiet (ex : chômage liées aux délocalisations) il a tendance à voter négativement.

Gabrielle.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'Irlande et la fin du traité européen ?   Ven 13 Juin 2008, 22:29

La Constitution irlandaise exige un tel référendum.

C'est gêbna,nt car, par définition, un tel traité est complexe et seuls les spécialistes comprennent les subtilités d'un fonctionnement à 27, tenant compte des populations de chaque pays.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Théodéric



Messages : 6683
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: L'Irlande et la fin du traité européen ?   Sam 14 Juin 2008, 03:24

Arnaud Dumouch a écrit:
La Constitution irlandaise exige un tel référendum.

C'est gêbna,nt car, par définition, un tel traité est complexe et seuls les spécialistes comprennent les subtilités d'un fonctionnement à 27, tenant compte des populations de chaque pays.

Bonjour Arnaud,

comme toi j'ai voté non pour le traité, je n'ai rien trouvé qui apporte un sens humain a l'homme dans se traité, ha des réglements économiques et le mot banque (380 fois écrit dans la dite constitution) ça on le trouve, mais l'homme pour l'être humain en tant que personne 0.
Bref il semblerais donc qu'être européen ce n'est pas s'orienté vers ce que des milliers d'années d'histoires on appris a l'homme de la valeur de l'homme, mais de gérer un gros systéme commerciale financier ect ect.
Moi un truc pareil ça ne m'interesse pas , bien sûr ils se passeront de moi; mais je constate qu'en même temps la démocratie en a pris un sérieux coup , on vote non mais on nous vote oui de force grâce aux parlementaire qui sont sencés représenter notre avis pas le leur !!! donc nos représentant vote un oui parce que on ne sait pas le voter , nous qui avons dit non;
bien sûr la belle excuse c'est " bah ils ont pas compris la porté" bref restez chez vous on vote pour vous mieux que vous !! je ne sais pas le nom que l'on peut donner a ce truc dit européen, mais certainement pas démocratique , c'est vraiment mal partis .

les sages les puissant les gens qui savent les savants de la loi, se sont saisie du système et on va bientôt être des sous êtres . et eux les hautes sphéres , on en est revenu au temps des Roi et des Seigneurs, ho bien sûr un bon coup de peinture démocratique et tout va bien.
moi et quelques millions d'autres on a voté NON, et c'est parti a la trappe.
si être sensé c'est faire ainsi, l'avenir s'appelle ; foutaise et idiotie !
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'Irlande et la fin du traité européen ?   Sam 14 Juin 2008, 07:58

Théodéric a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
La Constitution irlandaise exige un tel référendum.

C'est gênant car, par définition, un tel traité est complexe et seuls les spécialistes comprennent les subtilités d'un fonctionnement à 27, tenant compte des populations de chaque pays.

Bonjour Arnaud,

comme toi j'ai voté non pour le traité, je n'ai rien trouvé qui apporte un sens humain a l'homme dans se traité, ha des réglements économiques et le mot banque (380 fois écrit dans la dite constitution) ça on le trouve, mais l'homme pour l'être humain en tant que personne 0.

Au plan ECONOMIQUE, l'Union européenne a apporté beaucoup.

Mais hélas, au plan moral et spirituel, elle s'est faite, après la mort de ses grands fondateurs (Gaspari, Schumann, Adenauer) l'instrument de la promotion à ses peuples d'un humanisme sans Dieu et sans racines, et de ses fruits: avortement, remplacement d'une culture par une autre, entrée d'un islam conquérant.

Tout cela a été fait sous couvert de tolérance laïque. En réalité, c'est un projet Franc-Maçon, très structuré et fondé sur le seul "Carpe Diem" qui s'est mis en place.

Mais la Constitution n'y est pour rien. Ce sont d'abord LES HOMMES, les EUROPEENS EUX-MEMES qui ont fait l'Europe ainsi.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: L'Irlande et la fin du traité européen ?   Sam 14 Juin 2008, 08:46

Arnaud Dumouch a écrit:
La Constitution irlandaise exige un tel référendum.

C'est gêbna,nt car, par définition, un tel traité est complexe et seuls les spécialistes comprennent les subtilités d'un fonctionnement à 27, tenant compte des populations de chaque pays.

Toujours aussi naïf hein, mon cher Arnaud. Le Constitution française aussi, exige un tel référendum. Mais comme la souveraineté du peuple a été confisquée par une bande de criminels mafieux, on jette aux orties le texte fondateur de la 5ème République, pour que la même bande de criminels puisse continuer à asservir, et à terme dominer l'ensemble des populations.
Si nous voulons construire une europe vivable, durable, il faut remettre les compteurs à zéro. Commençons par virer les anglais, qui comme chacun le sait, sauf ceux qui ne veulent pas savoir, sont à la botte des américains, qui eux, n'ont aucun intérêt à ce que l'europe se construise, sans eux. D'où, leur insistance pour faire entrer la Turquie dans l'Union.

Quant au nabot, ce félon, l'ami des milliardaires, il devrait être destitué et empalé sur la place publique, pour haute trahison. Jamais le général De Gaulle ne se serait substitué au peuple par voie parlementaire, sur une question aussi importante. Lorsque le vieux chêne est tombé, chacun a volé une branche pour mieux le disperser, alors que lui voulait humblement rassembler ce qui était épars, c'est à dire, tout faire, avec Adenauer, pour que les peuples soient souverains et vivent dans la paix. Peut-être même qu'à terme, le général de Gaulle, aurait accepté les rosbeefs, mais pas sans garanties.

Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'Irlande et la fin du traité européen ?   Sam 14 Juin 2008, 09:12

Loup Ecossais ! Vous faites donc de la dépression paranoïaque ?

Cela vient de votre amour de De Gaulle et de votre gôut pour la théorie du Complot. Mr.Red

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
bajulum



Messages : 1029
Inscription : 03/10/2007

MessageSujet: Re: L'Irlande et la fin du traité européen ?   Sam 14 Juin 2008, 09:29

L'europe est un enjeu géostratégique. Ou nous nous somme capable de former un bloc autour duquel s'articuleront les grandes nations, ou nous serons le lieu des pires batailles.

Il faut cesser d'aborder la question avec un esprit de boutiquier, Moi je voudrais un peu plus de ceci, un peu moins de cela !, c'est absurde et avoir conscience que ce qui compte c'est de créer une dynamique ; apprendre à décider ensemble et définir sur quoi.

les imperfections, ça se corrige.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'Irlande et la fin du traité européen ?   Sam 14 Juin 2008, 09:40

C'est vrai. Et ça, c'est une remarque constructive !

Mais les européens sont assez neurasténiques en ce moment ! :x

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: L'Irlande et la fin du traité européen ?   Sam 14 Juin 2008, 11:50

Arnaud Dumouch a écrit:
Loup Ecossais ! Vous faites donc de la dépression paranoïaque ?

Cela vient de votre amour de De Gaulle et de votre gôut pour la théorie du Complot. Mr.Red

Il n'y a pas de théorie du complot, Arnaud. Il y a un complot. Et il se vérifie de jours en jours.:twisted:

Quant au général, oui, c'est pour moi un modèle, d'intégrité, d'humilité, de patriotisme, mais aussi et surtout, un fidèle serviteur et défenseur de l'église catholique.
ange1

Souvenez-vous, Arnaud : « l'épée (le Christ) est l'axe du monde. Et la grandeur ne se divise pas.» Charles De Gaulle.
salut

C'est pour ça qu'il est assi avec Jésus à la droite du Père. Tout le monde sait que Dieu est Gaulliste.
:pape:
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: L'Irlande et la fin du traité européen ?   Sam 14 Juin 2008, 12:07

bajulum a écrit:


les imperfections, ça se corrige.

En effet Bajulum. Ça se corrige. Mais ça se fait avec mon fric et le tien. Alors si tu es d'accord pour continuer à remplir les poches d'une bande de criminels mafieux, c'est ton affaire. Moi je ne marche pas. Depuis Giscard, nous sommes en voyoucratie. D'ailleurs, Bling-Bling ne s'en cache même pas. Ou plus.

Tiens je me suis acheté une nouvelle Rolex. J'ose pas dire le prix c'est indescent. Putain, 25.000 euros. Et ma femme Carla, t'as vu comment elle est belle, tellement que c'est ma femme...
geek

D'accord pour ne pas aborder le problème comme des boutiquiers. Eh bien que messieurs les anglais commencent. Car s'il est un Pays dans l'Union qui a l'esprit boutiquier, c'est bien les rosbeefs. Rien ne leur convient. Le général savait pourquoi il ne les voulait pas.


Dernière édition par Loup Ecossais le Sam 14 Juin 2008, 12:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'Irlande et la fin du traité européen ?   Sam 14 Juin 2008, 12:11

Loup Ecossais a écrit:


Quant au général, oui, c'est pour moi un modèle, d'intégrité, d'humilité,

Euh ... d'humilité ? Mr. Green lol!

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: L'Irlande et la fin du traité européen ?   Sam 14 Juin 2008, 12:17

Arnaud Dumouch a écrit:
Loup Ecossais a écrit:


Quant au général, oui, c'est pour moi un modèle, d'intégrité, d'humilité,

Euh ... d'humilité ? Mr. Green lol!

Prenez exemple sur lui, Arnaud, et vous entrerez dans l'histoire. Mais avant, il vous faudra sauver l'Europe, le vieux continent, vous savez, celui où se trouve la fille aînée de l'église, la France. Vous serez bien seul mon ami, comme le général en 40.

Si vous perdez, vous entrerez dans l'histoire avec un grand "I". Comme Incapable.
Mr.Red Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: L'Irlande et la fin du traité européen ?   Sam 14 Juin 2008, 12:39

J'ai remarqué un truc, ceux qui critiquent le plus Sarko ce sont les mêmes qui achètent ou lisent le plus la médiaco-peapolisation tout en dénonçant ce système bling-bling.
Revenir en haut Aller en bas
bajulum



Messages : 1029
Inscription : 03/10/2007

MessageSujet: Re: L'Irlande et la fin du traité européen ?   Sam 14 Juin 2008, 18:47

Loup Ecossais a écrit:

[color=Blue]En effet Bajulum. Ça se corrige. Mais ça se fait avec mon fric et le tien. Alors si tu es d'accord pour continuer à remplir les poches d'une bande de criminels mafieux, c'est ton affaire. Moi je ne marche pas. Depuis Giscard, nous sommes en voyoucratie. D'ailleurs, Bling-Bling ne s'en cache même pas. Ou plus.
Il s'agit de se doter rapidement d'un mode de gouvernance européen pour faire face à des enjeux qui ont une autre importance que la rolex de celui-ci ou le derrière de celle-là.

10 MM d'habitants sur terre c'est pour demain. Le monde est jeune, L'Europe est vieille et en situation de dénatalité ici et là. Le monde est pauvre, L'Europe est riche. Notre faiblesse nous découvre droitdelhommiste ; le monde n'est pas si bête.

Alors voyoucratie peut-être, mais Washington achetait des terres volées aux indiens à tour de bras .... Il a quand même fait l'Amérique.

Encore une fois, le projet européen est une priorité. Si vous attendez que nos dirigeants soient propres pour la faire, autant vous en remettre à DIEU.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'Irlande et la fin du traité européen ?   Sam 14 Juin 2008, 19:51

salut Enfin du réalisme.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Oculus



Masculin Messages : 2561
Inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: L'Irlande et la fin du traité européen ?   Dim 15 Juin 2008, 14:23

[
Citation :
Quant au général, oui, c'est pour moi un modèle, d'intégrité, d'humilité, de patriotisme, mais aussi et surtout, un fidèle serviteur et défenseur de l'église catholiqueC'est pour ça qu'il est assi avec Jésus à la droite du Père. Tout le monde sait que Dieu est Gaulliste.[/color]:pape:
[/quote]

Je suis d'acord sur l'envergure du personnage, hélas pas sur sa canonisation .
Que faites-vous des 100 000 harkis égorgés et massacrés parce que pas de place chez-nous, vous pensez que ça ne prête pas à conséquences, ou qu'il ignorait tout ??????
Que ce fut un géant et que les autres depuis sont un peu nains , je vous l'accorde. qu'il eut une intégrité morale qui aurait la nausée devant les pratiques d'aujourd'hui, je vous l'accorde aussi : 53 personnes à l'Elysée
lorsqu'il succède à Coty, environ 1500 aijourd'hui!!
qu'il ne se soit rendu coupable d'aucun crime , hélas non !
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12247
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: L'Irlande et la fin du traité européen ?   Dim 15 Juin 2008, 17:01

Arnaud Dumouch a écrit:
Tout cela a été fait sous couvert de tolérance laïque. En réalité, c'est un projet Franc-Maçon, très structuré et fondé sur le seul "Carpe Diem" qui s'est mis en place.

Croyez-vous vraiment ce que vous écrivez?
Croyez-vous que si ça avait été le cas on aurait évoqué "les racines chrétiennes de l'Europe"? Qu'on aurait par un article spécifique fait référence aux religions et églises comme interlocuteurs privilégiés des institutions de l'Europe?...

Pouvez-vous expliquer ce qu'est "un projet Franc-Maçon, très structuré et fondé sur le seul "Carpe Diem"??? J'ai autour de moi quelques amis que je tiens pour parfaits honnêtes hommes qui s'interrogent???
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12247
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: L'Irlande et la fin du traité européen ?   Dim 15 Juin 2008, 17:11

bajulum a écrit:
Il s'agit de se doter rapidement d'un mode de gouvernance européen pour faire face à des enjeux qui ont une autre importance que la rolex de celui-ci ou le derrière de celle-là.

Mais est-ce la rollex qui ajoute au derrière ou l'inverse. Est-ce neutre sur la gouvernance? De quelle gouvernance s'agit-il?

10 MM d'habitants sur terre c'est pour demain. Le monde est jeune, L'Europe est vieille et en situation de dénatalité ici et là. Le monde est pauvre, L'Europe est riche. Notre faiblesse nous découvre droitdelhommiste ; le monde n'est pas si bête.

Qu'est-ce qui vous gêne que le monde soit pas si bête ou que nous soyons découverts droits de l'hommistes?

Alors voyoucratie peut-être, mais Washington achetait des terres volées aux indiens à tour de bras .... Il a quand même fait l'Amérique.

Seriez-vous en train de suggérer à NS de faire de même pour réussir l'Europe?

Encore une fois, le projet européen est une priorité. Si vous attendez que nos dirigeants soient propres pour la faire, autant vous en remettre à DIEU.

Toutes façons, et in fine, nous sommes tous dans sa main. Les hommes comme les institutions.
Revenir en haut Aller en bas
bajulum



Messages : 1029
Inscription : 03/10/2007

MessageSujet: Re: L'Irlande et la fin du traité européen ?   Dim 15 Juin 2008, 17:33

adamev a écrit:
Mais est-ce la rollex qui ajoute au derrière ou l'inverse. Est-ce neutre sur la gouvernance? De quelle gouvernance s'agit-il?
Qu'est-ce qui vous gêne que le monde soit pas si bête ou que nous soyons découverts droits de l'hommistes?
Caustique ?
Pour la gouvernance, je vous renvoie au traité puisque c'est le sujet. Je pense qu'il faudrait progresser grande erre sur la question d'une défense intégrée et d'une politique étrangère commune.
C'est que le monde ne soit pas si bête qui me gêne. Il n'est pas dupe de ce que c'est notre faiblesse qui parle.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'Irlande et la fin du traité européen ?   Dim 15 Juin 2008, 18:08

adamev a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Tout cela a été fait sous couvert de tolérance laïque. En réalité, c'est un projet Franc-Maçon, très structuré et fondé sur le seul "Carpe Diem" qui s'est mis en place.

Croyez-vous vraiment ce que vous écrivez?
Croyez-vous que si ça avait été le cas on aurait évoqué "les racines chrétiennes de l'Europe"? Qu'on aurait par un article spécifique fait référence aux religions et églises comme interlocuteurs privilégiés des institutions de l'Europe?...

Pouvez-vous expliquer ce qu'est "un projet Franc-Maçon, très structuré et fondé sur le seul "Carpe Diem"??? J'ai autour de moi quelques amis que je tiens pour parfaits honnêtes hommes qui s'interrogent???

1° Il s'agit d'un projet fondé sur une métaphysique précise: Construire, ICI ET MAINTENANT, le meilleurs monde possible.

2° La question du sens ultime de cette vie est reléguée à l'exclusif domaine du privé (et avec méfiance, l'autorité des parents étant mis en suspicion dès qu'elle veut s'exercer dans ce domaine).

3° En conséquence, la finalité suprême recherchée est l'exigence du bonheur matériel.

4° Et lorsque ce bonheur n'est plus possible, sans se poser plus de question, ce beau monde prévoit et concocte ses petites lois d'avortement et d'euthanasie (pour commencer).


Ceci est la pensée précise et circonstanciée du Grand Orient de France.

Quant à la référence aux racines chrétiennes de l'Europe, elles furent le dernier os laissé à ronger à une peuple dont une bonne partie, vieillissante, avait encore quelques souvenirs de son antique catéchisme.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'Irlande et la fin du traité européen ?   Dim 15 Juin 2008, 18:11

Encore une chose: les bons frères trois points n'ont plus besoin d'être explicitement à la source de ce projet d'Europe comme dans les luttes du XIX° et XX° s. Leurs idées ont triomphé jusque dans les Partis chrétiens. François Bayrou, par exemple, mais aussi l'ex-PS Chrétien Belge, sont les plus puissants tenants de l'éjection de la question du sens de la vie hors du domaine public.

F. Bayrou fut d'ailleurs avec Olivier Besancenot l'un des hommes politiques français à se scandaliser des drapeaux en berne lors de la mort de Jean-Paul II.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
adamev



Masculin Messages : 12247
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: L'Irlande et la fin du traité européen ?   Dim 15 Juin 2008, 20:31

Arnaud Dumouch a écrit:
adamev a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Tout cela a été fait sous couvert de tolérance laïque. En réalité, c'est un projet Franc-Maçon, très structuré et fondé sur le seul "Carpe Diem" qui s'est mis en place.

Croyez-vous vraiment ce que vous écrivez?
Croyez-vous que si ça avait été le cas on aurait évoqué "les racines chrétiennes de l'Europe"? Qu'on aurait par un article spécifique fait référence aux religions et églises comme interlocuteurs privilégiés des institutions de l'Europe?...

Pouvez-vous expliquer ce qu'est "un projet Franc-Maçon, très structuré et fondé sur le seul "Carpe Diem"??? J'ai autour de moi quelques amis que je tiens pour parfaits honnêtes hommes qui s'interrogent???

1° Il s'agit d'un projet fondé sur une métaphysique précise: Construire, ICI ET MAINTENANT, le meilleurs monde possible.

Pour vous le Carpe Diem relève de la méthaphysique??? Et construire un monde meilleur, en paix, dans l'harmonie des rapports sociaux... serait contraire à la volonté divine exprimée par l'église?

2° La question du sens ultime de cette vie est reléguée à l'exclusif domaine du privé (et avec méfiance, l'autorité des parents étant mis en suspicion dès qu'elle veut s'exercer dans ce domaine).

Ca me parait en effet que l'état (fut-il Européen) n'a pas à prendre parti dans ces questions

3° En conséquence, la finalité suprême recherchée est l'exigence du bonheur matériel.

Ne dit-on pas que ventre affamé n'a pas d'oreille?

4° Et lorsque ce bonheur n'est plus possible, sans se poser plus de question, ce beau monde prévoit et concocte ses petites lois d'avortement et d'euthanasie (pour commencer).

Il vaut sans doute mieux laisser faire les tricoteuses?

Ceci est la pensée précise et circonstanciée du Grand Orient de France.

Me voila donc rassuré. Ce n'est que l'expression d'un petit parti très minoritaire en Europe. raison de plus pour ne pas accorder plus de crédit que ça à ce que vous exprimez. A mon sens la grande distribution a plus fait pour la promotion de ces idées que les fm.

Quant à la référence aux racines chrétiennes de l'Europe, elles furent le dernier os laissé à ronger à une peuple dont une bonne partie, vieillissante, avait encore quelques souvenirs de son antique catéchisme.

Vous avez raison. C'est en effet (les racines) une des raisons (j'en avais une bonne dizaine d'autres) pour lesquelles j'ai voté contre
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12247
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: L'Irlande et la fin du traité européen ?   Dim 15 Juin 2008, 20:33

Arnaud Dumouch a écrit:
Encore une chose: les bons frères trois points n'ont plus besoin d'être explicitement à la source de ce projet d'Europe comme dans les luttes du XIX° et XX° s. Leurs idées ont triomphé jusque dans les Partis chrétiens. François Bayrou, par exemple, mais aussi l'ex-PS Chrétien Belge, sont les plus puissants tenants de l'éjection de la question du sens de la vie hors du domaine public.

F. Bayrou fut d'ailleurs avec Olivier Besancenot l'un des hommes politiques français à se scandaliser des drapeaux en berne lors de la mort de Jean-Paul II.

On n'est jamais trahi que par les siens. Enfin ça ne m'a pas empêché de votre pour FB... OB me paraissant encore un peu jeunot (revoir ma brève présentation).
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'Irlande et la fin du traité européen ?   Dim 15 Juin 2008, 21:28

Et bien cher Adamev, vous avez les idées des FM (vous êtes peut-être FM ?) !

Vous ne voyez même plus leur contradiction avec le christianisme.

A quoi je le reconnais ?

C'est simple. Tous les FM qui sont passés par ce site ont systématiquement justifié le crime de l'avortement par l'argument des "aiguilles à tricoter".

Conscience émoussée typique de la FM, incapable de voir l'extrême facilité d'une politique d'aide à l'adoption.

Argument typique des FM qui, ayant exclu la question de l'âme de l'enfant, de sa survie, ne voient plus qu'une chose: comment tuer l'enfant pour soulager, ici et maintenant, la maman, quitte à briser son âme pour la vie.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
adamev



Masculin Messages : 12247
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: L'Irlande et la fin du traité européen ?   Dim 15 Juin 2008, 23:19

Arnaud Dumouch a écrit:
Et bien cher Adamev, vous avez les idées des FM (vous êtes peut-être FM ?) !

J'en ai assez autour de moi que je reconnais pour honnêtes hommes ou femmes. Qui s'ils ne sont pas catholiques selon votre (notre) goût vivent selon des normes qui vous(nous) sont très proches.

Vous ne voyez même plus leur contradiction avec le christianisme.
A quoi je le reconnais ?
C'est simple. Tous les FM qui sont passés par ce site ont systématiquement justifié le crime de l'avortement par l'argument des "aiguilles à tricoter".
Conscience émoussée typique de la FM, incapable de voir l'extrême facilité d'une politique d'aide à l'adoption.
Argument typique des FM qui, ayant exclu la question de l'âme de l'enfant, de sa survie, ne voient plus qu'une chose: comment tuer l'enfant pour soulager, ici et maintenant, la maman, quitte à briser son âme pour la vie.

Ce que je vois surtout c'est une liberté donnée que nul n'est obligé d'utiliser. Ni d'ailleurs d'instrumentaliser. Ou encore un texte que les élus du peuple ont voté à la quasi unanimité avec l'assentiment de la très grande majorité du peuple y compris en Espagne et récemment en Italie...

Vous avez raison sur le plan éthique, et je vous y rejoins, vous avez tort sur le plan humain. Je ne suis pas loin de penser aussi que la loi ne fait pas autre chose que mettre un peu d'ordre dans le chaos de l'avortement qui est un fléau multimillénaire. Et qu'elle n'exclue nullement la solution de l'adoption.

De plus et pour paraphraser un débat célèbre "vous n'avez pas le monopole ni du coeur, ni de la conscience, ni de la foi claire, ni des bonnes idées pour résoudre le problème".
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'Irlande et la fin du traité européen ?   Dim 15 Juin 2008, 23:56

[quote="adamev"]

J'en ai assez autour de moi que je reconnais pour honnêtes hommes ou femmes. Qui s'ils ne sont pas catholiques selon votre (notre) goût
L'honnèteté et la sincérité personnelle n'est pas en jeu ici.

Je suis simplement, comme à chaque fois, extrêmement surpris que vous ne voyiez pas l'incompatibilité absolue entre la pensée des "habitants centrés sur la terre et ses jouissances, et le message du Christ.
Citation :
vivent selon des normes qui vous(nous) sont très proches.

Et c'est cela le tragique. Centrer tout sur le bonheur terrestre au point de n'avoir comme solution pour les grossesses non désirées que l'avortement, vous ne voyez pas la différence avec le message du Christ qui centre tout sur la foi en l'éternité de chaque être humain, à commencer par les tout-petits dans le ventre de leur mère ?




Citation :
Ce que je vois surtout c'est une liberté donnée que nul n'est obligé d'utiliser.

Alors apprenez à connaître la foi et à frémir d'horreur à l'idée même de cette liberté de tuer un enfant sous prétexte que son cri est silencieux. Je confie la conversion de votre regard au quelques milliers de petits qui, aujourd'hui, ont été arraché au ventre de leur mère et dont l'âme abandonnée ne connaîtra pas l'amour de leur mère. J'espère que lmeur prière vous fera comprendre qu'un chrétien ne peut tuer un petit, VIVANT, sans craindre de rencontrer son âme, 40 ans plus tard, au jour de sa propre mort.



Citation :
Ni d'ailleurs d'instrumentaliser. Ou encore un texte que les élus du peuple ont voté à la quasi unanimité avec l'assentiment de la très grande majorité du peuple y compris en Espagne et récemment en Italie...

Magnifique argument ! que direz vous quand l'unanimité du peuple, par bonté, commencera à faire mourir les petits handicapés, eux qui souffrent tant, avec les mêmes raison humanistes ?
Citation :
Vous avez raison sur le plan éthique, et je vous y rejoins, vous avez tort sur le plan humain. Je ne suis pas loin de penser aussi que la loi ne fait pas autre chose que mettre un peu d'ordre dans le chaos de l'avortement qui est un fléau multimillénaire. Et qu'elle n'exclue nullement la solution de l'adoption.

Un enfant sur 5 avorté, bel ordre. Heureusement, Dieu est juste et le nombre exact des enfants non né est remplacé dans nos banlieues par une immigration qui, bientôt, fera la guerre à nos égoïsmes aveugles et nous remettra dans le bon sens. Car Mohamed fit une chose juste, lorsqu'il conquit la Mecque: il interdit le meurtre des petites filles non désirées que les païens exposaient à la mort après leur naissance.


Citation :
De plus et pour paraphraser un débat célèbre "vous n'avez pas le monopole ni du coeur, ni de la conscience, ni de la foi claire, ni des bonnes idées pour résoudre le problème".

Certes. Dieu ne condamnera pas ces gens qui, sincèrement, croyaient que seule la vie matérielle et ici-bas existait.

Mais vous, vous êtes CHRETIEN.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
adamev



Masculin Messages : 12247
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: L'Irlande et la fin du traité européen ?   Lun 16 Juin 2008, 00:31

Arnaud il y a une différence entre ce que vous et moi pensons et la réalité des faits.

Nous pouvons déplorer que la réalité des faits ne soit pas selon notre pensée... elle n'en n'est pas moins la réalité.

De plus le traité européen et sa ratification ou non ne se réduisent pas à la question de l'avortement. Je ne vous suivrais donc pas sur ce terrain qui a déjà été largement débattu sans que les position des uns et des autres se soient modifiées d'un iota.

Restons-en à la question.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'Irlande et la fin du traité européen ?   Lun 16 Juin 2008, 08:52

Cher Adamev, je partage votre avis et, en cette terre, on est toujours ou presque contraint de choisir non le bien mais le moindre mal.

D'autre part, si vous lisez le sujet sur "Le pape Benoît XVI rappelle ce qui est positif dans les Lumières", vouss verrez que ma position est nuancée.

Cependant, pour ce qui est de l'avortement, je maintiens que nous devons être intransigeant (l'Eglise nous le demande et accompagne sa demande d'une vraie excommunication si nous conseillons l'avortement, hors IVG thérapeutique, c'est-à-dire parce qu'il faut choisir une des deux vies). La présence de l'âme du tout-petit change tout et il ne vous viendrait pas à l'idée, sous prétexte qu'une famille est pauvre, de saisir son enfant de deux ans et de broyer son corps avec une suceuse, par amour pour la malheureuse mère.

C'est ce qui se passe actuellement.

C'est d'autant plus grave, même pour un gouvernement sans Dieu, que des dixaines de milliers de familles cherchent désespéremment à adopter (la fécondité européenne étant atteinte par un mal mystérieux).

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: L'Irlande et la fin du traité européen ?   Lun 16 Juin 2008, 10:56

Ce qui m'énerve un peu chez la FM c'est la façon chevaleresque ou aristocratique de se croire au-dessus faisant croire qu'ils sont de bonne naissance et parallèlement emprunter les idées de la révolution, c'est-à-dire des lumières.

En résumé, ils gardent jalousement leur foi sans l'exprimer, c'est-à-dire sans apparaitre le message d'espérance du christ envers les pauvres. Au lieu de cela, nous avons un discours désincarné méprisant Dieu sauf pour eux-même.
Revenir en haut Aller en bas
Vince



Masculin Messages : 1287
Inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: L'Irlande et la fin du traité européen ?   Lun 16 Juin 2008, 11:41

bajulum a écrit:
Loup Ecossais a écrit:

[color=Blue]En effet Bajulum. Ça se corrige. Mais ça se fait avec mon fric et le tien. Alors si tu es d'accord pour continuer à remplir les poches d'une bande de criminels mafieux, c'est ton affaire. Moi je ne marche pas. Depuis Giscard, nous sommes en voyoucratie. D'ailleurs, Bling-Bling ne s'en cache même pas. Ou plus.
Il s'agit de se doter rapidement d'un mode de gouvernance européen pour faire face à des enjeux qui ont une autre importance que la rolex de celui-ci ou le derrière de celle-là.

10 MM d'habitants sur terre c'est pour demain. Le monde est jeune, L'Europe est vieille et en situation de dénatalité ici et là. Le monde est pauvre, L'Europe est riche. Notre faiblesse nous découvre droitdelhommiste ; le monde n'est pas si bête.

Alors voyoucratie peut-être, mais Washington achetait des terres volées aux indiens à tour de bras .... Il a quand même fait l'Amérique.

Encore une fois, le projet européen est une priorité. Si vous attendez que nos dirigeants soient propres pour la faire, autant vous en remettre à DIEU.

Le projet de l'Europe est certes prioritaire mais cela ne signifie pas qu'il doit être fait dans l'urgence. Jusqu'ici l'Europe n'a été qu'un technocratie car les pères de l'Europe l'ont voulu. Ils savaient qu'il était impossible de créer une Europe politique au sortir de la guerre ils ont donc dcidé de lancer des coopérations économiques pour créer une Europe économique, de fait, et le politique viendrait après.

Tout cela paraît simple mais on se rend compte aujourd'hui de la force du blocage que le peuple a entamé. N'oublions pas que nous somme en demos-cratie, le peuple est au centre, il est souverain. Aucune remise en question de l'Europe n'a été envisagé après le non à la constitution, avec ce traité et ce nouveau non, on risque de voir une Europe "à deux vitesses" comme disait Arnaud et c'est sans doute ce qui va arriver. L'Europe ne veut pas se remettre en question alors que le peuple ne fait que le crier. Il serait bon de rappeler à nos gouvernements ce que signifie démocratie...

Une Europe politique se construit avec le peuple ou alors l'Europe n'est pas démocratique mais il faut être claire à ce sujet...

Amicalement

Vincent

PS: cette crise est également un signe de notre époque où le politique se retrouve sans pouvoir face à l'économique donc où le peuple a perdu le pouvoir.
Revenir en haut Aller en bas
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: L'Irlande et la fin du traité européen ?   Lun 16 Juin 2008, 11:49

Le peuple n'a jamais eu le pouvoir, car c'est par le droit qu'on a le droit de ne pas l'avoir.

Autrement dit le pouvoir fait taire la puissance et donc le pouvoir de ne pas l'exercer.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12247
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: L'Irlande et la fin du traité européen ?   Lun 16 Juin 2008, 11:54

En Christ a écrit:
Ce qui m'énerve un peu chez la FM c'est la façon chevaleresque ou aristocratique de se croire au-dessus faisant croire qu'ils sont de bonne naissance et parallèlement emprunter les idées de la révolution, c'est-à-dire des lumières.

En résumé, ils gardent jalousement leur foi sans l'exprimer, c'est-à-dire sans apparaitre le message d'espérance du christ envers les pauvres. Au lieu de cela, nous avons un discours désincarné méprisant Dieu sauf pour eux-même.

C'est p.e justement parce que les idées des Lumières sont de nature aristocratique et chevaleresque car elles appellent des citoyens conscients (donc éduqués, formés) et responsables (donc informés). La citoyenneté n'est pas simplement de voter une fois de temps à autres et de se désintéresser de la chose publique le reste du temps au prétexte que c'est le problème des élus.
Revenir en haut Aller en bas
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: L'Irlande et la fin du traité européen ?   Lun 16 Juin 2008, 12:01

Citation :
C'est p.e justement parce que les idées des Lumières sont de nature aristocratique et chevaleresque car elles appellent des citoyens conscients (donc éduqués, formés) et responsables (donc informés).

Eh bien non puisque la révolution était contre la noblesse, les lumières sont d'origines chrétienne mais jusqu'au mérpis des valeurs chrétienne paradoxallement.

Citation :
La citoyenneté n'est pas simplement de voter une fois de temps à autres et de se désintéresser de la chose publique le reste du temps au prétexte que c'est le problème des élus.

là dessus, je suis d'accord.
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: L'Irlande et la fin du traité européen ?   Lun 16 Juin 2008, 14:47

Arnaud Dumouch a écrit:


Tous les FM qui sont passés par ce site ont systématiquement justifié le crime de l'avortement par l'argument des "aiguilles à tricoter".

Ah bon? Trouvez-moi une ligne, d'une telle justification de ma part, cher Arnaud.

J'ai écrit que j'étais résolument contre l'avortement. Ce n'est pas aux scientistes de décider à quel moment un embryon est à considerer comme être vivant. La vie commence au moment de la fécondation de l'oeuf.

Je mets en ligne un conte écrit par un philosophe, pour une fois qu'il y en a un qui a écrit quelque chose d'intelligent, contrairement à des BHL, Glucksmann et autres comte spongieux, il me paraissait judicieux de le souligner.
J'espère qu'il va faire réfléchir quelques mâchoires d'ânes. La banalisation de l'avortement est issue tout droit de ce manque de responsabilité.


La Grenouille.

Olivier Clerc, écrivain et philosophe, a envoyé un petit conte d'une grande richesse d'enseignement.

Il s'agit du principe de la grenouille chauffée :

Imaginez une marmite remplie d'eau froide dans laquelle nage tranquillement une grenouille.

Le feu est allumé sous la marmite, l'eau chauffe doucement.

Elle est bientôt tiède. La grenouille trouve cela plutôt agréable et continue à nager.

La température continue à grimper.

L'eau est maintenant chaude.

C'est un peu plus que n'apprécie la grenouille, ça la fatigue un peu, mais elle ne s'affole pas pour autant.

L'eau est cette fois vraiment chaude.

La grenouille commence à trouver cela désagréable, mais elle s'est affaiblie, alors elle supporte et ne fait rien.

La température continue à monter jusqu'au moment où la grenouille va tout simplement finir par cuire et mourir.

Si la même grenouille avait été plongée directement dans l'eau à 50°, elle aurait immédiatement donné le coup de patte adéquat qui l'aurait éjectée aussitôt de la marmite.

Cette expérience montre que, lorsqu'un changement s'effectue d'une manière suffisamment lente, il échappe à la conscience et ne suscite la plupart du temps aucune réaction, aucune opposition, aucune révolte.

Si nous regardons ce qui se passe dans notre société depuis quelques décennies, nous subissons une lente dérive à laquelle nous nous habituons.

Des tas de choses qui nous auraient horrifiés il y a 20, 30 ou 40 ans, ont été peu à peu banalisées, édulcorées, et nous dérangent mollement à ce jour, ou laissent carrément indifférents la plupart des gens.

AU NOM DU PROGRÈS et de la science, les pires atteintes aux libertés individuelles, à la dignité du vivant, à l'intégrité de la nature, à la beauté et au bonheur de vivre, s'effectuent lentement et inexorablement avec la complicité constante des victimes, ignorantes ou démunies.

Les noirs tableaux annoncés pour l'avenir, au lieu de susciter des réactions et des mesures préventives, ne font que préparer psychologiquement le peuple à accepter des conditions de vie décadentes, voire DRAMATIQUES.

Le GAVAGE PERMANENT d'informations, sans aucun intérêt, de la part des médias, sature les cerveaux qui n'arrivent plus à faire la part des choses...

Lorsque j'ai annoncé ces choses pour la première fois, c'était pour demain.

Là, C'EST POUR AUJOURD'HUI. Alors si vous n'êtes pas, comme la grenouille, déjà à moitié cuits, donnez le coup de patte salutaire avant qu'il ne soit trop tard.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12247
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: L'Irlande et la fin du traité européen ?   Lun 16 Juin 2008, 14:58

Loup Ecossais a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:


Tous les FM qui sont passés par ce site ont systématiquement justifié le crime de l'avortement par l'argument des "aiguilles à tricoter".

[color=Blue]Ah bon? Trouvez-moi une ligne, d'une telle justification de ma part, cher Arnaud.

J'ai écrit que j'étais résolument contre l'avortement.../...

Pardonnez-moi Loup mais, et par simple objectivité, je n'ai pas souvenir (ayant parcouru les nombreux posts sur ce sujet) qu'un des fm évoqués ici se soit prononcé en faveur de l'avortement de convenance qualifié même par plusieurs de "crime".
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: L'Irlande et la fin du traité européen ?   Lun 16 Juin 2008, 15:02

adamev a écrit:
Loup Ecossais a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:


Tous les FM qui sont passés par ce site ont systématiquement justifié le crime de l'avortement par l'argument des "aiguilles à tricoter".

Ah bon? Trouvez-moi une ligne, d'une telle justification de ma part, cher Arnaud.

J'ai écrit que j'étais résolument contre l'avortement.../...

Pardonnez-moi Loup mais, et par simple objectivité, je n'ai pas souvenir (ayant parcouru les nombreux posts sur ce sujet) qu'un des fm évoqués ici se soit prononcé en faveur de l'avortement de convenance qualifié même par plusieurs de "crime".

Mais vous êtes tout pardonné, Adamev. Ma réponse à Arnaud ne soutendait pas implicitement votre mise en cause.
Revenir en haut Aller en bas
Tchekfou



Masculin Messages : 493
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: L'Irlande et la fin du traité européen ?   Lun 16 Juin 2008, 15:14

Citation :
AU NOM DU PROGRÈS et de la science, les pires atteintes aux libertés individuelles, à la dignité du vivant, à l'intégrité de la nature, à la beauté et au bonheur de vivre, s'effectuent lentement et inexorablement avec la complicité constante des victimes, ignorantes ou démunies.
Il faut éviter d'opposer la notion de progrès et de science à la liberté, à l'environnement, etc... C'est malheureusement ce que tout le monde fait constamment, eu égard au fait qu'ils n'ont pas compris ce que signifie SCIENCE et PROGRÈS (bien qu'ils en vive).

Concernant le traité Européen, il faut prendre en compte :

1° Ce que Nicolas Sarkozy va dire aujourd'hui à Prague

2° Le fait que les individus ne connaissent pas les enjeux socios-économiques de la construction Européenne dans toute son ampleur.

3° Que les individus relient trop facilement l'Europe et leurs petits problèmes d'économie de ménage.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.itinerarium.fr http://www.universite-thomiste.com/
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: L'Irlande et la fin du traité européen ?   Lun 16 Juin 2008, 15:36

Tchekfou a écrit:


3° Que les individus relient trop facilement l'Europe et leurs petits problèmes d'économie de ménage.

Merci, Tchekfou, de rappeler aux bouseux provinciaux que nous sommes, que seule l'élite parisienne comprend quelque chose à la politique.

Dans l'hypothèse où cela vous aurait échappé, mais ce serait surprenant pour un parisien, sachez que nos politichiens s'évertuent à nous faire croire depuis des décennies, que la somme de leurs intérêts personnels constituent l'intérêt général.
Peut-être ne suis-je qu'un provincial inculte, mais je connais bien le milieu politique. D'abord pour avoir été un élu local, mais aussi et surtout, pour en avoir pratiqué quelques-uns, et non des moindres. Sarko entre autres.



Dernière édition par Loup Ecossais le Lun 16 Juin 2008, 15:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Vince



Masculin Messages : 1287
Inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: L'Irlande et la fin du traité européen ?   Lun 16 Juin 2008, 15:42

Tchekfou a écrit:
Concernant le traité Européen, il faut prendre en compte :

1° Ce que Nicolas Sarkozy va dire aujourd'hui à Prague

2° Le fait que les individus ne connaissent pas les enjeux socios-économiques de la construction Européenne dans toute son ampleur.

3° Que les individus relient trop facilement l'Europe et leurs petits problèmes d'économie de ménage.

Et il faut aussi arrêter de dénigrer le peuple en pensant qu'il vote sans réfléchir. Du chômeur de longue durée jusqu'au PDG de grande entreprise en passant par le philosophe et le maçon, tous ont ou pas des avis éclairés. Les enjeux "socio-économiques" sont moins important que les enjeux politiques, c'est en ne pensant qu'à l'économique qu'on est arrivé aujourd'hui à une Europe floue, technocrate et à la botte de l'économie.

L'argument qui tend à dire que les électeurs confondent entre Europe et petits tracas quotidiens est trop ressassé et trop facile, arrogant et faux.
Les journalistes s'en rendent compte et commencent enfin à en rendre compte.

Extrait d'un article: "La seule question que ni les eurocrates ni les gouvernements ne se posent jamais, c’est de savoir pourquoi, depuis quinze ans, chaque fois que les peuples sont directement interrogés, au mieux ils approuvent les nouveaux traités par des majorités étriquées, mais le plus souvent ils les rejettent, et franchement. Sans parler de ceux qui ne sont pas interrogés mais dont les réticences sont de plus en plus visibles, à commencer par les anglais dont le gouvernement fait preuve d’une admirable habileté à se faufiler entre les gouttes."


Amicalement

Vincent


Dernière édition par Vince le Mar 17 Juin 2008, 12:34, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: L'Irlande et la fin du traité européen ?   Lun 16 Juin 2008, 15:42

[quote="Loup Ecossais"]
Arnaud Dumouch a écrit:


Citation :
Tous les FM qui sont passés par ce site ont systématiquement justifié le crime de l'avortement par l'argument des "aiguilles à tricoter".

[color=Blue]Ah bon? Trouvez-moi une ligne, d'une telle justification de ma part, cher Arnaud.

Bonjour, mon cher Hugues, et excuse-moi de m'immiscer; Arnaud a certes généralisé un peu vite, mais compte tenu du nombre de pseudos sous lesquels se dissimule (mal shakng2 ) un seul et même individu, il est excusable d'avoir pensé (ou feint de penser) qu'il s'agissait de plusieurs francmacs... Mr.Red
Je suis sûr qu'il pensait à ces divers avatars et non à toi.
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: L'Irlande et la fin du traité européen ?   Lun 16 Juin 2008, 15:48

[quote="PACALOU"]
Loup Ecossais a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:


Citation :
Tous les FM qui sont passés par ce site ont systématiquement justifié le crime de l'avortement par l'argument des "aiguilles à tricoter".

Ah bon? Trouvez-moi une ligne, d'une telle justification de ma part, cher Arnaud.

Bonjour, mon cher Hugues, et excuse-moi de m'immiscer; Arnaud a certes généralisé un peu vite, mais compte tenu du nombre de pseudos sous lesquels se dissimule (mal shakng2 ) un seul et même individu, il est excusable d'avoir pensé (ou feint de penser) qu'il s'agissait de plusieurs francmacs... Mr.Red
Je suis sûr qu'il pensait à ces divers avatars et non à toi.

Bonjour Pascal, ne t'excuxe pas voyons. Chacun a le droit de s'exprimer, du moins me semble-t-il.
Revenir en haut Aller en bas
bajulum



Messages : 1029
Inscription : 03/10/2007

MessageSujet: Re: L'Irlande et la fin du traité européen ?   Lun 16 Juin 2008, 16:28

Vince a écrit:
Et il faut aussi arrêter de dénigrer le peuple en pensant qu'il vote sans réfléchir. Du chômeur de longue durée jusqu'au PDG de grande entreprise en passant par le philosophe et le maçon, tous ont ou pas des avis éclairés. Les enjeux "socio-économiques" sont moins important que les enjeux politiques, c'est en ne pensant qu'à l'économique qu'on est arrivé aujourd'hui à une Europe floue, technocrate et à la botte de l'économie.

L'argument qui tend à dire que les électeurs confondent entre Europe et petits tracas quotidiens est trop ressassé et trop facile, arrogant et faux.
Les journalistes s'en rendent compte et commencent enfin à en rendre compte.

Extrait d'un article: "La seule question que ni les eurocrates ni les gouvernements ne se posent jamais, c’est de savoir pourquoi, depuis quinze ans, chaque fois que les peuples sont directement interrogés, au mieux ils approuvent les nouveaux traités par des majorités étriquées, mais le plus souvent ils les rejettent, et franchement. Sans parler de ceux qui ne sont pas interrogés mais dont les réticences sont de plus en plus visibles, à commencer par les anglais dont le gouvernement fait preuve d’une admirable habileté à se faufiler entre les gouttes."

Si DE GAULLE avait interrogé les français sur l'opportunité du traité de Rome, ils lui auraient répondu "non" tant la haine du schleu était grande.

il n'y a pas de question économique qui ne soit une question politique. Cette histoire de rejet de l'europe économique ne tient pas. Le plombier polonais, les lois sociales, le statut fiscal des entreprises ... sont des questions politiques parce qu'elles interrogent le comment organiser la concurrence entre nous et donc le comment vivre ensemble.

J'aimerais bien savoir ce que les protestataires mettent dans ce concept de "politique" que les eurocrates seraient fautifs d'avoir négligé. ça doit ressemblé à l'arlésienne du plan B.

Le fait est que l'europe est impuissante à donner le supplément d'âme qu'on en attend parce que les européens n'en ont plus pour l'avoir vendu au veau d'or. Il n'a même pas été possible de fédérer autour des valeur chrétiennes ...
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'Irlande et la fin du traité européen ?   Lun 16 Juin 2008, 16:40

[quote="Loup Ecossais"]
Arnaud Dumouch a écrit:


Tous les FM qui sont passés par ce site ont systématiquement justifié le crime de l'avortement par l'argument des "aiguilles à tricoter".

Cher Loup ! Sauf vous ! Pardon ! Mr. Green

Mais vous êtes spécial. sans doute cela vous vient-il du rite éciossais et de la spiritualité qui va avec ? Rien de sectaire chez vous... thumleft


Citation :
Cette expérience montre que,
lorsqu'un changement s'effectue d'une manière suffisamment lente, il
échappe à la conscience et ne suscite la plupart du temps aucune
réaction, aucune opposition, aucune révolte.


Si
nous regardons ce qui se passe dans notre société depuis quelques
décennies, nous subissons une lente dérive à laquelle nous nous
habituons.

C'est tout à fait cela. On voi donc même les catholiques, eux qui croient pourtant en l'âme, être majoritairement pour l'avortement, sans luttes, sans réactions, anesthésiés.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Tchekfou



Masculin Messages : 493
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: L'Irlande et la fin du traité européen ?   Lun 16 Juin 2008, 17:06

Tchekfou a écrit:
Concernant le traité Européen, il faut prendre en compte :

1° Ce que Nicolas Sarkozy va dire aujourd'hui à Prague

2° Le fait que les individus ne connaissent pas les enjeux socios-économiques de la construction Européenne dans toute son ampleur.

3° Que les individus relient trop facilement l'Europe et leurs petits problèmes d'économie de ménage.

Bien sûr les politiciens sont tous verreux, font passer leurs intérêts personnels pour l'interêt général, etc...


SAINT THOMAS D'AQUIN, De regno, I :

Mais si un gouvernement est ordonné, non au bien commun de la multitude, mais au bien privé de celui qui gouverne, ce gouvernement sera injuste et pervers


Cela est dit, ad autoritas.

Cependant :


SAINT THOMAS D'AQUIN, De regno, I :

Si un gouvernement inique est exercé par un grand nombre, il est appelé démocratie, c’est-à-dire domination du peuple, comme quand le peuple des plébéiens, s’appuyant sur la puissance de sa multitude, opprime les riches. Car ainsi le peuple entier sera comme un seul tyran.


Et :

SAINT THOMAS D'AQUIN, De regno, V :

De deux maux, il faut choisir le moindre. La tyrannie d’un seul est moins redoutable que la tyrannie de plusieurs.


Et cela est le cas aujourd'hui, concernant la plupart des actions politiques, y compris la construction Européenne.

Ma question est : en quoi opprimer les avantages des riches entreprises Européennes et des dirigeants qui les cautionnent peut-il être avantageux aux citoyens ?
La méprise du peuple pour les facilités économiques que promet le Traité de Lisbonne aux entreprises n'est-elle pas un signe fort du vice de JALOUSIE propre à des individus déchristianisés ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.itinerarium.fr http://www.universite-thomiste.com/
 
L'Irlande et la fin du traité européen ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» La "Constitution européenne"
» Le traité transatlantique, un typhon qui menace les Européens
» [Papier] Traité d'héraldique
» Classe européenne ? Carte scolaire ? Est-ce difficile ?
» Le réseau ferroviaire français et européen : 1900 - horizon 2015

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: