DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Les leçons théologiques d'une conversion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Les leçons théologiques d'une conversion   Mar 10 Juin 2008, 07:10

Le site "Marie de Nazareth" publie la première partie de ce témoignage de conversion:

Citation :





C'est au cours d'une longue promenade dans la nature que je reçus la grâce la plus exceptionnelle de ma vie. Je marchais seul, écoutant les oiseaux chanter avant le réveil du monde, lorsque (je ne trouve pas d'autres mots) je suis "tombé au ciel". C'est-à-dire que je me suis retrouvé consciemment et matériellement en présence d Dieu. Je vis ma vie jusqu'à ce jour étalée devant moi, tout ce qui me ferait plaisir et tout ce que je regretterais. Je sus en un instant que le but de ma vie était d'aimer et de servir mon Seigneur et mon Dieu ; je vis de quelle manière son amour m'enveloppait et me soutenait à chaque instant de mon existence ; je vis comment chacune de mes actions possédait un contenu moral, pour le bien ou pour le mal ; je vis comment tout ce qui était arrivé dans ma vie était ce qui pouvait m'arriver de mieux, la chose la plus parfaite arrangée pour mon bien par un Dieu très bon et très aimant, surtout les événements qui me causaient le plus de souffrance ;
je vis les plus grands regrets qui m'adviendraient au dernier instant : chaque heure que j'avais gaspillée à ne rien faire qui eût de valeur aux yeux de Dieu, quand à tout moment de mon existence je baignais dans la mer de l'immense amour inimaginable de Dieu.

La réponse à toute question que je me posais intérieurement m'était instantanément présentée, à une seule exception près, capitale : le nom de ce Dieu qui se révélait à moi, sens et but de ma vie. Je ne le concevais pas comme le Dieu de l'Ancien Testament qui figurait dans mon imagination depuis l'enfance. Je priais pour connaître son nom, pour savoir quelle religion me permettrait de le servir et de le vénérer : "Faites-moi connaître votre nom - cela m'est égal si vous êtes Bouddha et si je dois devenir Bouddhiste ; si vous êtes Apollon et que je dois me faire païen ; si vous êtes Krishna et si je dois me faire Hindouiste ; pourvu que vous ne soyez pas le Christ et que je ne doive pas devenir Chrétien !" Et en conséquence, bien que Dieu eût entendu ma prière, je ne reçus aucune réponse à ce moment-là.




La première leçon de cette conversion est celle-ci:

Je pense que nous ne devrions pas nous désoler de ce que l'Europe Apostasie comme si cela venait de la faute exclusive de nos jeunes.

Il est évident que le projet volontaire de Dieu est aussi en cause. Car si Dieu le voulait, il donnerait à chaque jeune une grâce de ce genre et la foi revivrait immédiatement dans le grand nombre.

Dieu a donc une volonté mystérieuse dans son silence actuel, selon cette parole de l'Ecriture:


Citation :

Matthieu 3, 9 Car je vous le dis, Dieu peut, des pierres que voici, faire surgir des enfants à Abraham.

_________________
Arnaud


Dernière édition par Arnaud Dumouch le Mar 10 Juin 2008, 09:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Toniov



Masculin Messages : 1936
Inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Les leçons théologiques d'une conversion   Mar 10 Juin 2008, 07:55

Je ne comprends pas bien Arnaud:
- Qui est Marie de Nazareth ? Je veux dire que je sais que c'est la mère du Christ, mais ici sagit-il du meme personnage ? Il semble que ce soit un personnage masculin, puisque tous les verbes sont accordés au masculin...
- Pourquoi cette peur particulière face au Christianisme ?

Et j'ai une question plus personnelle qui me vient après coup:
- Pourquoi est ce capital de connaitre le nom de Dieu ? L'important n'est-il pas, quand on reçoit la grace , le fait de cette grace et du lien qui s'est établi entre soi et Dieu ?
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Les leçons théologiques d'une conversion   Mar 10 Juin 2008, 08:26

Je crois qu'il s'agit du site internet "Marie de Nazareth";
et ce n'est que la première partie du témoignage: attendons la suite!


Dernière édition par PACALOU le Jeu 12 Juin 2008, 12:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les leçons théologiques d'une conversion   Mar 10 Juin 2008, 08:45

Bonjour ! sunny

En effet Marie de Nazareth est un site internet et Arnaud va certainement publier la suite du témoignage.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Les leçons théologiques d'une conversion   Mar 10 Juin 2008, 09:10

Citation :
[quote="Toniov"]Je ne comprends pas bien Arnaud:
- Qui est Marie de Nazareth ? Je veux dire que je sais que c'est la mère du Christ, mais ici sagit-il du meme personnage ? Il semble que ce soit un personnage masculin, puisque tous les verbes sont accordés au masculin...
- Pourquoi cette peur particulière face au Christianisme ?

Pardon c'est ce site:

http://www.mariedenazareth.com/
On peut s'abonner à la lettre journalière sur Marie ici:

http://www.mariedenazareth.com/7308.0.html?&L=0
Citation :
Et j'ai une question plus personnelle qui me vient après coup:
- Pourquoi est ce capital de connaitre le nom de Dieu ? L'important n'est-il pas, quand on reçoit la grace , le fait de cette grace et du lien qui s'est établi entre soi et Dieu ?

Absolument. ce qui est essentiel, ce n'est pas le "nom syllabique" de Dieu.

ce qui compte, c'est ce "nom invisible" qui est en fait la connaissance du coeur de Dieu. Et c'est ce qui se passe dans cette première étape de conversion.

La Bible parle de ce nom (nous en avons aussi un):




Citation :
Apocalypse 2, 17 Celui qui a des oreilles, qu'il
entende ce que l'Esprit dit aux Eglises: au vainqueur, je donnerai de la manne
cachée et je lui donnerai aussi un caillou blanc, un caillou portant gravé un
nom nouveau que nul ne connaît, hormis celui qui le reçoit
.



Il a COMPRIS qui est Dieu.

Mais il ne connaît pas encore la meilleure religion, celle qui conduit le mieux à ce vrai dieu.

_________________
Arnaud


Dernière édition par Arnaud Dumouch le Mar 10 Juin 2008, 09:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les leçons théologiques d'une conversion   Mar 10 Juin 2008, 09:15

Je viens de comprendre pourquoi il craint que ce Dieu soit le Christ !

Quelle merveilleuse grâce en effet cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Les leçons théologiques d'une conversion   Mar 10 Juin 2008, 09:20

Moi pas... Mais je n'y ai pas vraiment réfléchi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les leçons théologiques d'une conversion   Mar 10 Juin 2008, 09:27

PACALOU a écrit:
Moi pas... Mais je n'y ai pas vraiment réfléchi.

Va sur le site et tu comprendras Very Happy

Je viens juste de recevoir la newsletter !
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Les leçons théologiques d'une conversion   Mer 11 Juin 2008, 07:40

Citation :

La conversion de Roy H. Schoeman (II)




Un an jour pour jour après mon expérience sur la plage, je reçus en
rêve la seconde plus grande grâce de ma vie. Pourtant, quand je me suis
couché ce soir-là, je ne savais pas grand-chose du Christianisme et je
n'avais pas spécialement de sympathie pour lui, ni pour aucun des
aspects qui l'entourent. Mais quand je me suis réveillé, j'étais devenu
éperdument amoureux de la bienheureuse Vierge Marie et ne désirait rien
d'autre que de devenir aussi totalement Chrétien qu'il me serait
possible.

Le "rêve" se déroulait comme suit : on m'avait conduit dans une salle
où il me fut accordé une audience avec la plus belle jeune femme que je
pouvais imaginer. Sans l'entendre dire, je savais qu'il s'agissait de
la Vierge Marie. Elle était prête à répondre à toutes les questions que
je lui poserais ; je me revois clairement debout, considérant en pensée
nombre de questions possibles, et lui en adressant quatre ou cinq. Elle
y répondit, puis me parla pendant plusieurs minutes puis l'audience
prit fin.

Mon expérience et mon souvenir me feraient situer l'expérience en plein
éveil. Je me rappelle tous les détails, y compris, bien sûr, les
questions et les réponses ; mais tout cela pâlit devant l'extase
d'avoir été simplement en présence de la Vierge, dans la pureté et
l'intensité de son amour.


Extrait du livre "Le salut vient des juifs" traduit de l'américain par Judith Cabaud
de Roy H. Schoeman (éditions - FX de Guibert 2005)

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les leçons théologiques d'une conversion   Mer 11 Juin 2008, 09:18

Quelle conversion merveilleuse ! quelles grâces !

On aurait presque envie d'être encore à convertir pour voir la Très Ste Vierge Marie sunny flower
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Les leçons théologiques d'une conversion   Mer 11 Juin 2008, 09:37

Deuxième leçon théologique: Le rôle quasi systématique depuis environ un siècle et demi dans ces conversions. Si on veut une preuve de l'apostolat des saints et du rôle unique de Marie, on en a une ici.

Mon avis: Marie prépare l'Eglise à sa spiritualité afin qu'elle puisse vivre des épreuves semblables à celles du samedi Saint, vers la fin du monde.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Jean-Louis B



Masculin Messages : 1319
Inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: Les leçons théologiques d'une conversion   Mer 11 Juin 2008, 10:01

Roy H.Shoeman était d'origine juive, né a New York, de parents juifs conservateur et éduqué dans un milieu juif conservateur. Voila déjà, d'une part le pourquoi du titre de son livre "Le salut vient des juifs", d'autre part, son aversion particulière face au christianisme et aussi pourquoi connaître le nom de Dieu était pour lui capital.

Dans le judaïsme, le nom de Dieu est ce qu'il peut y avoir de plus sacré. Dieu l'a donné à Moïse et depuis Aaron, les rabbins se le transmettent avec énormément de révérence.

Pour un juif, connaître le nom de Dieu, c'est connaître Dieu.

Nota : Sa deuxième expérience où il rencontra Marie s'est passé à La Salette. Il était parti faire du ski dans les Alpes et ayant entendu parler de La Salette, décida de s'y rendre. Arrivé tard, il trouva à rester dormir là bas et dû y rester plusieurs jours, bloqué par une tempète de neige. Il passa le plus clair de son temps à dormir alors qu'il essayait vainement de se reveiller. Il eut un autre rève : une voiture était dans un garage avec plusieurs mécanicies dessus pour la réparer, la voiture c'était lui et la Sainte Vierge était le chef d'atelier qui supervisait les réparations et qui le réprimanda de vouloir partir avant que toutes les réparations fussent finies...

Dans la Bible il est écrit "Dieu comble son bien aimé qui dort"...

Zut, je suis au boulot, je peux pas retourner dans mon lit...
Revenir en haut Aller en bas
Toniov



Masculin Messages : 1936
Inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Les leçons théologiques d'une conversion   Mer 11 Juin 2008, 12:28

La question que je me pose est: est-il necessaire de nommer pour connaitre ?
Sur d'autres forums, j'ai également lu des témoignages de révélation comme celui qui est exposé ici. Mais sans la necessité de nommer le ressenti, lui donner un nom particulier.
Lorsque cela arrive, il semble qu'on se trouve alors face à une Présence, qui se justifie en elle meme, par sa propre puissance, sans qu'il y ait le besoin de réflechir sur elle pour la ressentir.
A partir du moment ou l'on met des mots, précisément la dessus, sur cette Présence, n'entre t-on pas alors dans le cercle sans fin de la justification, de l'appartenance ?
Je crois que oui, puisque l'on commence à se demander: Quelle est la vraie religion, celle qui nous permet d'atteindre véritablement Dieu ? Les autres religions sont alors simplement tolérées, comme des chemins de traverse, partant du principe que tous les chemins mènent à Rome....
C'est à partir de ce moment la que les conflits arrivent.
A vrai dire, j'ai le sentiment que tout cela à un coté un peu " enfantin ". Qui est le plus beau, qui est le plus grand ?
Comme je crois aussi que tous nos grands questionnements, restent au départ des interrogations d'enfant: Y a t-il quelqu'un, dans cet univers ou ailleurs, pour m'aimer ? Retrouverais je les gens que j'aime après la mort ?
Amour, amour...tout tourne autour de l'amour.
En devenant " adultes " nous enrobons toutes ces interrogations, que nos jugements d'adulte nous font considerer comme trop naives, sous une forme " acceptable ".
Mais les mots dans lesquels nous nous enfermons deviennent des prisons. Nous perdons la capacité de ressentir sans nommer, comme le font les enfants.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Les leçons théologiques d'une conversion   Mer 11 Juin 2008, 12:36

Citation :
[quote="Toniov"]La question que je me pose est: est-il necessaire de nommer pour connaitre ?

Au Ciel, la vision de l'âme de la personne suffit. On le voit telle qu'il est. Rien d'autre n'est nécessaire.


Citation :
Sur d'autres forums, j'ai également lu des témoignages de révélation comme celui qui est exposé ici. Mais sans la necessité de nommer le ressenti, lui donner un nom particulier.
Lorsque cela arrive, il semble qu'on se trouve alors face à une Présence, qui se justifie en elle meme, par sa propre puissance, sans qu'il y ait le besoin de réflechir sur elle pour la ressentir.
A partir du moment ou l'on met des mots, précisément la dessus, sur cette Présence, n'entre t-on pas alors dans le cercle sans fin de la justification, de l'appartenance ?

Mais sur terre,
l'homme a besoin du support d'une doctrine rationnelle, voire de pratiques qui l'accompagne. Et si cet être se nomme "Jésus" c'est très différent que s'il se nomme "Bouddha".

Dans le prelmier cas, son message confirme qu'il est une PERSONNE INDIVIDUELLE ET ETERNELLE.

Dans le second cas, il n'est que le symbole, partie du GRAND TOUT QU'EST L'UNIVERS.

Cela change tout.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Toniov



Masculin Messages : 1936
Inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Les leçons théologiques d'une conversion   Mer 11 Juin 2008, 12:42

Oui Arnaud, du point de vue intellectuel...
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Les leçons théologiques d'une conversion   Mer 11 Juin 2008, 13:27

Toniov a écrit:
Oui Arnaud, du point de vue intellectuel...

L'intelligence qui cherche, qui analyse, qui précise, est, SUR TERRE, un outil très utile.

Au Ciel, cet outil devient inutile puisque l'intelligence voit avec évidence le fond du Mystère.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Toniov



Masculin Messages : 1936
Inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Les leçons théologiques d'une conversion   Mer 11 Juin 2008, 16:02

Arnaud Dumouch a écrit:
Toniov a écrit:
Oui Arnaud, du point de vue intellectuel...

L'intelligence qui cherche, qui analyse, qui précise, est, SUR TERRE, un outil très utile.

.

Oui, c'est un outil indispensable, lié à la conscience et à la pensée.
Mais on ne peut pas passer sous silence non plus le fait que cette meme intelligence créé la division entre les hommes, du fait meme des catégories qu'elle fait émerger. C'est bien à cause de notre intelligence ( celle qui nomme ) qu'il y a plusieurs dieux, plusieurs religions...etc.
On ne peut pas y faire grand chose, c'est vrai, mais on peut quand meme souligner cela.
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6692
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Les leçons théologiques d'une conversion   Ven 13 Juin 2008, 03:25

Toniov a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Toniov a écrit:
Oui Arnaud, du point de vue intellectuel...

L'intelligence qui cherche, qui analyse, qui précise, est, SUR TERRE, un outil très utile.

.

Oui, c'est un outil indispensable, lié à la conscience et à la pensée.
Mais on ne peut pas passer sous silence non plus le fait que cette meme intelligence créé la division entre les hommes, du fait meme des catégories qu'elle fait émerger. C'est bien à cause de notre intelligence ( celle qui nomme ) qu'il y a plusieurs dieux, plusieurs religions...etc.
On ne peut pas y faire grand chose, c'est vrai, mais on peut quand meme souligner cela.

Tonoiv Bonjour, et Bonjour Arnaud,

je viens de relire le fil, je crois qu'il y a une erreur assez importante ( au moins dans la forme de ce qui est écrit) je veux dire que Arnaud tu dis que ici sur terre l'intelligence sur a analyser.
excusez moi mais Dieu est ici sur terre , mais Il n'est pas de ce monde c'est tout, et vous aussi si votre Baptême est vraiment du Christ vous êtes ici, mais vous n'en êtes pas vous ÊTES de Père par Jésus Christ et là il faut arrêter votre tête votre analyse , Jésus EST y a rien a ajouter , notre tête nous dérange , parce que la Véritable tête c'est LUI :jesus: ;
il ne nous est pas interdit de vivre en ce monde, mais il faut Vivre de LUi en Esprit et vérité , cela nous ne pouvons pas l'inventer ni le fabriquer , ni avec nos mérites nos bonnes œuvres , rien de rien, car c'est ce QUI IL EST (ESPRIT) .

et comme tu le dis Toniov , IL EST UNE PERSONNE et nous Connaissons SON NOM car nous Vivons DU Christ en Vérité, Le Nomrévéle la Personne , Le Nom Est Un Mot et Comme jésus Est verbe de Dieu , il faut que ce Soit Lui qui Nous prononce (Ressuscite) et Lui Seul aussi peut prononcer Le Nom ABBA en Vérité, c'est bien Cela Vivre en Esprit ; Esprit du Christ. plus rien n'est loin , a moins que nous continuions a croire d'avantage en notre veille homme qu'en Lui et Son Oeuvre et parler du père comme d'un demain ailleurs, c'est déja choisir nous plutôt que LUI, car Lui Est toujours avec "ABBA !".
souvent je n'insiste pas, mais vraiment il est déplorable de préférer écrire Dieu que d'écrire PAPA, ou Notre Père (il ne faut pas l'écrire pour faire des bonnes manières, mais parce qu'Il Est Le Père au Coeur du Christ et dire Dieu, c'est affirmer notre veille homme, plutôt que de laisser Vivre Le Fils Eternel qui dit " ABBA" , L'Amour l'Appel "PAPA" sur La croix a nous de ne le dire qu'en le vivant et IL prendra avec Paix et Joie Sa Place en Notre Coeur " Son Royaume au dedans de nous" !
ABBA ; ceci Est bien Le Nom propre De Notre Père de notre Papa, quand Il nous manquera autant qu'Il a manqué a Jésus en un certain Lieu alors "OUi nous serons semblable a LUi et nous Le Verrons tel qu'IL eST PARCE QUE NOUS SERONT SEMBLABLE A lui ! (dit Paul)"

ce qu'a vécu cet homme (début du fil) c'est la touche des Cieux qui se cache (un Dieu Anonyme, un dieu cela ne consolera jamais ceux qui sont appelé a Naître de Jésus dés ici ) en Jésus Seul, Dieu cesse d'être cet inconnu, pour Vraiment devenir une Personne comme Il est =Fils et Esprit, Notre Père Est l'Être qui engendre La Personne du Fils si vous êtes Baptisé dans L'Esprit du Fils Il Est impossible d'Être heureux sans recevoir réellement Cette Vérité en Personne.

toutes les religions ont un Dieu (voir plus) seul l'Eglise (qui n'est pas une religion) a UN PÈRE , et Lui dit " Papa " Paul dit "C'est L'Esprit qui en vos Cœurs crie ABBA !" (Esprit de Jésus par qui en Qui et Avec Qui nous avons part a l'intimité Familiale) . c'est pour cela que sans Jésus nous n'allons nul part !

Les cieux entiers peuvent se donner a toi, sans jamais te satisfaire, car il n'y a qu'Une Seule Personne qui Soit Fils Eternel et qui Puisse engendrer des Fils et c'Est JÉSUS !

des années durant j'ai appelé Dieu, je vous assure que j'ai vécu des événements réellement heureux qui auraient pu sembler consolant , Le Ciel m'emportait tellement je désirais la Vérité .
tout me devenais transparent, dans ces moments là on pénètre des réalités spirituelles (ou plutôt elles te sont révélées) j'ai pu (voir) en fait on ne vois pas avec les yeux (bien que) les liens des Cieux entres eux leurs concordances les conséquences dans les Cœurs des hommes et même ailleurs, l'immense Beauté et Lumière des Cieux , la symphonie Céleste la démesure de l'infini;


Mais pas LUI :jesus: et sans LUi tout est vide , car IL EST LE SEUL qui EST

Mais je pleurais , tout ceci ne m'intéressais pas , car je voulais l'amitié de Dieu, mon cœur désirait ce que Christ Est Au Père (L'Unique Principe de Toute Vie et l'Intime du Père) Aggapé !

le temps que Jésus n'a pas répondu par Le Don du saint Esprit j'ai été réellement malheureux, je crois que les Cieux devaient pleurer et prier pour moi, mais même leurs amitié ne pouvais consoler ma peine , en plus je ne savais même pas qui et comment le demander !
mais je disais dans ma peine " si je ne Te connais pas Toi, je ne veux rien ! rien n'a de sens!" .
cette prière , cette détresse, cette soif, c'était pas réellement moi seul, c'était Celle du Christ qui par Amour du Père et de Ses Fréres (moi) a donné Sa Vie . c'est Lui qui savait que dans Le Père je Lui appartenais, et c'est Lui qui souffrait d'Amour que je ne sois pas encore Ressuscité avec LUi, que je ne cherche pas Jésus en Vérité !

je pense aussi que le fait que bien souvent des réalités vraiment spirituelles se sont présentaient a moi, comme des réponses ce présentant comme de possible chemins du Père, sont en fait des piéges spirituels. si j'avais acceptais ces consolations , ces connaissnces qui certainements donne accés (et pouvoir) sur des mondes spirituels, j'aurais donné accés a celui qui dans les lieux Céleste s'oppose a l'Eglise.
mais toujours Jésus a veillé (sans que je m'en rende compte) a ce que je Le recherche par delà toutes les puissances Célestes.

c'est pour cela que j'insiste sur le fait de ne rechercher que Jésus Fils du Père , Fils de Notre Papa, qui nous donne d'être Fils qui comme Lui pouvons désormais d'un même Coeur dire " PAPA ; ABBA !" ;

alors vraiment nous vivons en présence de Quelqu' UN , qui n'est pas réductible par notre pensé ni notre intellect car c'Est de Lui que nous Somme Eternellement .

c'est tellement simple, qu'en fait il faut plus écrire pour stoper la pensé que pour la rendre encore plus active.

Jésus n'a pas préché de religion, IL nous donne La Vie en LUi pour que Comme Lui nous Soyons Un avec Le Père ; Notre Père !

LA Seule vraie solution, c'est de cesser de croire en nous et de vivre l'Amour et LA Vérité en ce quelle implique, La Fidélité et alors tout Est Là clair et simple (simple comme La Croix !) .
mais penser et repenser, ne nous fait pas mieux aimer, La Vie spirituelle Est Comme La Manne , elle est là juste pour aujourd'hui (un aujourd'hui Eternel) Un Présent qui n'en fini pas qui ne stock pas hier , ni ne se soucis de demain, non La Manne se mange aussitot et fait Vivre aujourd'hui, de même l'Amour EST La Vie Eternelle, ce qui est Là devant moi a besoin de Vie et d'Amour étant du Christ si je donne la réponse du Christ (acte et Esprit) sans cesse l'Amour se renouvelle, je n'en aurait pas un stock rassurant plus gros, mais ce sera sans cesse LUi qui plus encore pourras Se Donner si je me donne a Son Amour a LUI !

on nous inquiéte avec les guerres et les étrangers armé de bombe nucléaire , hé bien que fait Jésus en ce cas ?
" Aimez vos enemis, Bénissez ceux qui vous persécutent, Pardonnez comme Votre Père (pas votre dieu) vous pardonne si vous voulez Être semblable a LUi qui Est Bon !"
seulement il faut choisir la Vie du royaume en nous et pas la défense deu monde ou de la civilisation ou d'un hypothétique christianisme, car le Vrai Christianisme c'est ce que fait Jésus = donner sa Vie pour que l'on vivent, et nous ne pouvons prétendre vivre de LUi et appeler au combat armé.

l'eglise est naît de La mort du christ et donc du Don de Sa Vie, si nous voulons que l'Eglise naissent encore nous ne pouvons être que ce que Jésus Est = Don !
sinon nous sommes de faux témoins !
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Les leçons théologiques d'une conversion   Ven 13 Juin 2008, 07:02

Théodéric a écrit:


je viens de relire le fil, je crois qu'il y a une erreur assez importante ( au moins dans la forme de ce qui est écrit) je veux dire que Arnaud tu dis que ici sur terre l'intelligence sur a analyser.
excusez moi mais Dieu est ici sur terre , mais Il n'est pas de ce monde c'est tout, et vous aussi si votre Baptême est vraiment du Christ vous êtes ici, mais vous n'en êtes pas vous ÊTES de Père par Jésus Christ et là il faut arrêter votre tête votre analyse , Jésus EST y a rien a ajouter , notre tête nous dérange , parce que la Véritable tête c'est LUI ;

Cher Theod&éric, je n'ai pas dit qu'il était indispensable d'être théologien.

J'ai dit qu'il était important de CONNAÎTRE, avec son intelligence (et y compris en se servant de sa réflexion), le Seigneur.

Car l'amour ne peut exister si on ne connaît pas l'aimé.

Il existe maintenant une forme de connaîssance, liée à l'orgueil et à l'écoute de soi-même, qui s'oppose à l'amour. Celle là, effectivemùent, est à bannir.

C'est pourquoi, lorsqu'un homme se met à faire de la théologie, il doit toujors se souvenir que c'est pour lieux aimer.



Quant à dire que Jésus est notre tête :jesus:, c'est vrai: il est le fondement et le but, celui qui donne vie à toute notre vie chrétienne. Mais encore une fois, tel que vous le dites ci-dessus, c'est bizarre. :jevole:

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Théodéric



Messages : 6692
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Les leçons théologiques d'une conversion   Sam 14 Juin 2008, 03:06

Arnaud bonjour,


je n'ai tiré sur le pianiste (heu) le théologien, mais plutôt sur le penser Dieu qui ne me permet personnellement pas de Connaître.
Mais cela je crois que c'est plus dû a un ordre spirituel qu'a une opposition du coup j'évite de me laisser embarrasser par cela, l'important étant de ramer dans le même sens vers le même But !

que je sois bizarre je te l'accord entièrement et encore c'est peu dire ! Very Happy Le Seigneur fait avec du coup je m'en console !!
prière
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Les leçons théologiques d'une conversion   Sam 14 Juin 2008, 07:52

Théodéric a écrit:
A
que je sois bizarre je te l'accord entièrement et encore c'est peu dire ! Very Happy Le Seigneur fait avec du coup je m'en console !!
prière
[/quote]

Non, grâce à toi, cher Théodéric, ce site a enfin quelques débats de haute spiritualité. MERCI !!

PS: Jean-Yves Tarrade parle et pense exactement comme toi, avec ces mêmes expressions. Vous devriez vous connaître !

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Toniov



Masculin Messages : 1936
Inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Les leçons théologiques d'une conversion   Sam 14 Juin 2008, 09:09

Merci de ton message Théodéric,
Tu donnes l'impression de toujours parler avec l'intelligence du coeur quand tu fais référence à ta foi.
Pour moi, j'ai davantage besoin de comprendre certaines choses, mais j'essaie aussi, toujours, de " garder le cap "...et ça, seul le coeur en est capable.
Mon intervention ici, se resumait à ce constat:
Le fait de nommer (ce qui peut etre ne devrait rester que ressenti ) est source d'une multitude de problèmes pour nous, les hommes, parceque les noms divisent inexorablement ce qui devrait etre uni: Le Christ, Le Bouddha, Shiva, Mahomet...etc...
A partir de ces noms, des doctrines religieuses ont été élaborées, et ces doctrines pronent des vérités, PARFOIS, contradictoires; et ces contradictions, sont TOUJOURS génératrices de division.
Voila, je ne sais pas du tout si ce " mal " à un remède, ou s'il est, d'une certaine façon necessaire....mais je voulais simplement constater ici qu'il était source de beaucoup de malheurs.
Revenir en haut Aller en bas
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Les leçons théologiques d'une conversion   Sam 14 Juin 2008, 17:28

Citation :
Le fait de nommer (ce qui peut etre ne devrait rester que ressenti ) est source d'une multitude de problèmes pour nous, les hommes, parceque les noms divisent inexorablement ce qui devrait etre uni: Le Christ, Le Bouddha, Shiva, Mahomet...etc...

Tu as une vision très libérale des choses... J'imagine que tu fais une différence entre le Fils de Dieu et Boudha, Shiva Mahomet...etc..
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Les leçons théologiques d'une conversion   Mar 17 Juin 2008, 06:54

Nommer est source de division , en effet . Et pourtant l'on nomme , pour paraphraser l'ingénieur imaginé par Saint-Exupéry dans "Vol de nuit" , qui désolé devant la chute d'un ouvrier occupé à la construction d'un pont , se fait la réflexion : "Et pourtant , l'on construit des ponts ..." .
"Notre" solution est de faire confiance au Nom , qui est au-dessus
de tout Nom . Mais je crois qu'il faut parfois pouvoir se taire , par respect pour ceux qui ne connaissent pas encore le Nom mais qui peuvent en vivre quand même , sans le savoir .
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6692
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Les leçons théologiques d'une conversion   Ven 27 Juin 2008, 05:13

Bonjour a toutes et tous,

il y a quelques jours que je ne suis pas venu sur le site (un peu sur-occupé a l'extérieur).

merci aux diverses réponses prière


je crois que nul ne peux nommer Dieu sauf a être en Jésus Christ et surtout Vivre Jésus-Christ , ce n'est pas histoire de religion (ma mienne a moi elle est meilleur que ta tienne a toi Laughing ) .
Jésus étant Le Principe de toutes Vies tout est énoncé en LUI et si l'on Est De Lui comme Notre 1er et Unique Principe même si par manque de croissance on avance pas droit encore , on ne se perd plus !

je crois qu'en Christ si l'on veille vraiment en Esprit a qui Il Est , aucun piège spirituel ne peut diviser la personne que nous sommes redevenu au Baptême. " Père qu'Ils soient UN comme Toi et Moi nous Sommes UN !".

Le fait qu'au Nom de dieu on puisse en venir a s'entre tuer se haïr ect ect et preuve que l'on ne connait pas Dieu et surtout pas Sa Vérité Spirituelle.

d'où vient que Le Dieu Un peu être vu différement et engendrer ces divisions ces oppositions et autres destructions ?
hé bien lorsque notre esprit deviens pécheur il est séparé de Dieu (au moins de notre coté) et alors au lieu de vivre avec Le NomUnique Jésus , l'âme se retrouve sous domination spirituelle, d'êtres qui font ou que nous prenons pour Dieu (Unique ) et alors chacun a un dieu (un esprit) a sa tête ce qui fait que l'on s'oppose, car dans les Cieux certains se plaisent a berner les âmes et a opposer les hommes et a détruire..

s'Ils ont charge de porter des Lumière ils n'ont pas charge de se faire passer pour LA LUMIÈRE !! quand ils font cela et que l'on se laisse berner ( avec complicité consciente ou pas) la lumièr devient ténébre on nomme un esprit en le disant Dieu , parce que Dieu Est Esprit .

ainsi Boudha Mahomet, ect ect sont des esprits nommés mais pas Dieu Le Père , mais comme ils sont Esprit les âmes humaines se méprennent et nomment dieu, alors que ce sont des créature céleste des puissances d'en haut, et non pas Celui que Jésus Seul de par Sa nature Divine de Fils Unique peu Donner a Connaître.

sinon il ne peut y avoir de division en nommant si nous parlions du Seul qui EST !!

a nous de bien regarder dans notre priére a Être au Christ dans l'Esprit Saint .

ce n'est pas pour rien que Paul a eu a écrire " Vous assis avec Christ en Haut a la droite de Dieu.
il voulait dire "ouvrez les yeux de votre coeur, vous n'êtes plus sous la domination d'une hiérachie d'une puissance Céleste quelconque, mais de Dieu Seul , Lui qui Est devenu Votre Père !"

ainsi nous n'avons plus a nous battre pour une domination de religion, mais seulement pour laisser venir La Paix de l'Esprit que nous avons d'Avoir par Jésus Dieu pour Père !

évidement ceux qui ne peuvent entendre cela , les esprits les asticotent car ils ont beaucoup a perdre. si les hommes reçoivent Le Christ, ces hiérarchies n'ont plus de raisons de dominer n'ayant plus personnes a soumettre, elles se trouveront rejetée en bas ( c'est ce qui fait que des démons crie lors des exorcismes " c'est ma maison , c'est ma maison!!" car ils ne parlent pas que du corps mais de l'âme et si ils ne sont pas a squter une âme ils sont sans demeure ; d'où l'intérêt pour eux de maintenir la pagaille et l'aveuglement, les religion opposées la haine ect ect, l'important étant que comme de sfocntionnaire inutile , ils disent j'ai été nommé là (en esprit) et je suis indéboulonable le temps que j'ai des personnes qui s'en remettent a moi, donc le poste saute si plus personne n'est sous leurs dépendances.


l'apocalypse dit " il eu une guerre dans les Cieux, Michel et ses Anges combattirent contre le serpent et les siens, et le démon eu le dessous, et il fût rejeté du ciel l'antique serpent ;;;;;;"
évidement cela représente pour nous un inversement notre esprit qui se retrouve souvent devant des réalités Céleste qu'il appréhende mal, ce retrouve sous influence intérieure d'êtres qui peuvent être douteux (sauf si on veille avec les sentiments du Saint Esprit ! cela ne les attirent pas) en fait l'homme est a l'origine sous la garde des anges, mais seulement le temps qu'il se comporte en tant qu'âme vivante, mais dés qu'il est Baptisé il entre sous la Garde du NOM du christ FILS (ce qui ne veut pas dire que l'on a plus l'aide Céleste, mais si on ne passe pas son temps a pécher (attrister l'esprit saint) on est alors totalement inaccessible au démon !! et si les hommes arrivent a cela on ne devrait plus pouvoir s'opposer car Celui que nous Nommeront ne sera pas le produit de nos imagination ni des diverses influences et famille célestes, mais Notre Seigneur que nous connaîtrons dans l'Unique Esprit !

alors dù viennent nos divisions dans l'Eglise ? nous disputes incessantes ?

encore trop du monde du veille homme d la veille âme et pas assez du Saint Esprit !

sinon nos Coeur exauceraient spontanément La prière du christ vu que L'Esprit est Jésus Donné et l'Esprit ne veux que ce que Dieu Veut !
Revenir en haut Aller en bas
 
Les leçons théologiques d'une conversion
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les leçons théologiques d'une conversion
» Saint Camille de Lellis et commentaire du jour "Le Christ nous appelle tous à la conversion"
» La Conversion des nations selon les prophéties
» Groupe de prières pour la conversion des musulmans, des juifs et des protestants
» Conversion en masse de musulmans

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: