DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 "Nicolianor et l'hérésie monophysite"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: "Nicolianor et l'hérésie monophysite"   Jeu 17 Avr 2008, 17:30

Nicolianor a écrit:
Petero lisez la bible un peu plus souvent

Cher Nicolianor,

Lire la Bible souvent, c'est bien, mais encore faut-il bien la comprendre.

Nicolianor a écrit:
Citation :
"Jésus leur répondit: "N'est-il pas écrit dans votre Loi: J'ai dit: vous êtes des dieux? Si la Loi appelle dieux ceux à qui la parole de Dieu a été adressée, et si l'Écriture ne peut être anéantie, comment dites-vous à celui que le Père a sanctifié et envoyé dans le monde: Vous blasphémez, parce que j'ai dit: Je suis le Fils de Dieu? " Jean 10, 34-36

Le psaume ne dit pas : "Vous êtes Dieu". Il n'y a qu'un seul Dieu et c'est le Dieu Trinitaire, le seul qui soit divin par nature. "Je crois en un seul Dieu" dit-on dans notre Crédo Catholique.

Je le répète, la grâce créée (ou grâce habituelle) reçue au jour de notre baptême, nourrie par la grâce du sacrement de l'Eucharistie, ne change pas notre nature humaine ; ne nous rends pas divin par nature ; elle nous rends divin PAR PARTICIPATION.

Nous ne sommes pas "engendrés" à la Vie divine comme le Verbe de Dieu, Jésus en sa nature divine ; nous sommes "adoptés" par Dieu. Nous sommes Fils et Filles d'adoption et pas Fils et Filles légitimes de Dieu. C'est la grâce créée et pas engendrée qui nous est donné, qui fait de nous "des dieux".

Citation :
Nous devenons tous des fils et des filles de Dieu. Si le fils d'un homme est un homme, l'enfant de Dieu est un Dieu, comme l'enfant d'un singe est un singe.

J'ai adopté une coréenne il y a 30 ans ; elle est devenu "ma fille" bien que ce ne soit pas moi qui l'ai engendrée ; elle est devenue ma fille "par adoption". Nous aussi, nous devenons membre de la famille de Dieu en recevant de Jésus "la grâce" sanctifiante, qui nous rend saint mais pas divin ; mais membre "PAR ADOPTION".

Et c'est bien parce que Dieu nous fait entrer dans sa famille, en nous adoptant, qu'il nous invite à devenir "saints" pour faire partie de la Sainte famille.

Petero


Dernière édition par petero le Jeu 17 Avr 2008, 21:11, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: "Nicolianor et l'hérésie monophysite"   Jeu 17 Avr 2008, 21:09

Nicolianor a écrit:
Si vous êtes un enfant adopté, alors qui t'a créée?

Cher Nicolianor,

Dieu a créé la vie de l'homme en son commencement et l'homme a transmis de génération en génération cette vie que Dieu lui avait donné. Vous êtes bien d'accord que Dieu au commencement n'a pas "engendré" l'homme, mais bien créé.

J'ai donc été engendré par mes parents et ai reçu un corps de chair créé par Dieu. Je suis né fils de mes parents, et pas fils de Dieu. Je suis né créature de Dieu.

C'est par mon baptême que je suis devenu fils de Dieu ; quand le Christ m'a engendré à la vie de la grâce créée par Dieu pour me rendre participant de sa Vie divine. J'ai été adopté parce que Dieu, parmi ses créatures, m'a appelé à devenir son enfant par adoption.

C'est la Parole de Dieu qui le dit : "Mais quand vint la plénitude du temps, Dieu envoya son Fils, né d'une femme, né sujet de la loi, afin de racheter les sujets de la Loi, afin de nous conférer l'adoption filiale." (Galates 4, 4-5)

Dieu a envoyé son Fils .... afin de nous conférer l'ADOPTION FILIALE

Cher Nicolianor,

A moins que vous ne considériez l'épitre aux Galates comme "faux", comme n'étant pas la Parole de Dieu, reconnaissez que c'est la Parole de Dieu elle-même qui nous dit que nous "est conféré l'adoption filiale". Dieu a vraiment fait de nous, par la Vie de la Grâce, des fils adoptifs en Jésus-Christ.

Et si vous n'étiez pas encore convaincu, voici d'autres Paroles de Dieu qui disent bien que nous sommes adoptés par Dieu pour être ses fils en son Fils unique Jésus :

"En effet, tous ceux qu'anime l'Esprit de Dieu sont fils de Dieu. Aussi bien n'avez-vous pas reçu un esprit d'esclaves pour retomber dans la crainte; vous avez reçu un esprit de fils adoptifs qui nous fait nous écrier : Abba! Père! (Romains 8, 14-15)

"C'est ainsi qu'Il nous a élus en lui, dès avant la fondation du monde, pour être saints et immaculés en sa présence, dans l'amour, déterminant d'avance que nous serions pour Lui des fils adoptifs par Jésus Christ. Tel fut le bon plaisir de sa volonté" (Ephésiens 1, 4-5)

On a été, avant même la fondation du monde, choisis par Dieu POUR ETRE par le Fils Unique, DES FILS ADOPTIFS.

Que vous faut-il de plus pour comprendre que ce que vous croyez est contraire à ce que dit la Parole de Dieu ?

Petero
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: "Nicolianor et l'hérésie monophysite"   Jeu 17 Avr 2008, 21:13

Cher Nicolianor,

J'ai une question à vous poser ? Vous croyez-vous INFAILLIBLE ,

Petero
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: "Nicolianor et l'hérésie monophysite"   Ven 18 Avr 2008, 16:29

Citation :
En devenant des enfants de Dieu, nous cessons d'être des hommes.
affraid
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: "Nicolianor et l'hérésie monophysite"   Ven 18 Avr 2008, 16:50

Nicolianor a écrit:
C'est pour cette raison que la nature humaine tire son origine du péché, car le père de tout les hommes est SATAN et non Dieu. En devenant des enfants de Dieu, nous cessons d'être des hommes.
nouvelle théologie qui dépasse mon intelligence de primate :mystere: :bati: :sos:
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: "Nicolianor et l'hérésie monophysite"   Ven 18 Avr 2008, 23:04

Nicolianor a écrit:
Cet enfant bien que vous ne l'avez pas engendré, est bien le vôtre et vous allez devenir le grand père de ses enfants.

Cher Nicolianor,

Je ne vois pas où est le problème ! Je n'ai jamais dit que ma fille adoptive n'était pas mon enfant. Elle n'est pas ma fille biologique, mais ma fille adoptive. C'est ce qu'on appelle une filiation adoptive, et pas une filiation biologique.

Pour revenir à votre idée qu'en devenant enfant de Dieu, Dieu nous transmet la nature divine, c'est comme si en devenant ma fille, j'avais donné à ma petite fille coréenne, mon ADN ; ce qui fait que je l'aurai transformée en fille biologique. Non, elle est devenu ma fille, tout en restant fille biologique, ou fille naturelle des parents qui l'avaient abandonnés.

Pour comparer avec Jésus ; pour Jésus, par rapport à Dieu, c'est comme une filiation biologique, car le Père, en engendrant son Fils, lui a communiqué sa nature divine. Lui seul est Fils biologique de Dieu ; Lui seul est de nature divine. Il est le Fils Unique de Dieu, en ce sens où il est le seul qui est été engendré par Dieu.

Adam et Eve sont des créatures que Dieu désirait élever au rang de fils et de fille, par l'adoption. Il est évident que Dieu, en nous adoptant, nous accueille comme de vrai enfants, comme ses enfants bien-aimés, mais c'est pas pour autant qu'il transforme notre nature humaine pour la rendre divine. Dieu n'a pas besoin de nous donner une nouvelle nature pour nous rendre participant de sa nature.

Il le fait par la grâce qui est une participation créée à sa nature.

Citation :
Dieu a créée nos premiers parent, mais c'est le péché qui nous a tous rendu illégitime devant Dieu.

Adam et Eve n'ont jamais été "enfants légitimes de Dieu", car ils n'ont pas été engendrés par Dieu. De toute façon c'est un terme qui n'est pas utilisable vis à vis de Dieu, car l'enfant légitime c'est l'enfant qui est né dans le mariage. Adam et Eve ne sont pas né dans le mariage. Adam et Eve ne sont pas des enfants naturels de Dieu ; seul Jésus est l'enfant naturel de Dieu, du Père.

Adam et Eve ont été créés, avec toute leur descendance, c'est à dire tous les hommes, pour recevoir l'adoption filiale ; pour recevoir du Père, le même Amour qu'il donne à son Fils unique depuis toute éternité ; mais pas pour recevoir la nature divine que Jésus est le seul et sera le seul à partager avec son Père.

Citation :
Nous avons adopté Satan comme père et c'est par le baptème que nous redevenons ce que Adam et Eve était avant le péché, des enfants de Dieu.

NON, Adam et Eve n'était pas enfant de Dieu avant le péché ; ils étaient appelés à le devenir, à devenir les frères et soeurs du Fils unique de Dieu. Ils le seraient devenus s'ils avaient obéis à leur Père, s'ils l'avaient écoutés où s'ils s'étaient jetés dans ses bras pour lui demander pardon. "Qui sont mes frères ..... ceux qui font la volonté de mon Père" dira Jésus.

C'est bien parce que les Pharisiens écoutaient Satan que Jésus leur a dit qu'ils avaient pour père, le diable et c'est pas parce qu'ils avaient adoptés satan.

Citation :
Nous venons au monde en tant que fils du péché, soit de Satan et Dieu par le baptème nous adopte. C'est pour cette raison que la nature humaine tire son origine du péché, car le père de tout les hommes est SATAN et non Dieu.

Mais c'est quoi pour vous "la nature humaine" ; c'est un comportement ? Vous nagez en pleine confusion !!!!

Citation :
En devenant des enfants de Dieu, nous cessons d'être des hommes.

Ah bon !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! C'est comme si ma fille, en devenant mon enfant avait cessé d'être Coréenne !!!!

Donc, vous vous prenez pour un dieu. Arrivez-vous à calmer les tempêtes, à marcher sur les eaux, à ressusciter les morts, etc ..... Bien que devenus enfants de Dieu par le baptême, vous êtes restés pleinement homme, vous avez toujours besoin de votre zizounette pour faire pipi Laughing

Excusez-moi, mais vous me faites bien rigoler Laughing

Petero
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80855
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: "Nicolianor et l'hérésie monophysite"   Sam 19 Avr 2008, 07:31

Oui, La théologie de Nicolianor est grave.

Mais c'est peine perdue.

Se croyantpape, il se croit infaillible ! Embarassed

Expérience intéressante: on tombe au XXI° s. sur un vrai hérésiarque, donc sur une alliance entre thèses hétérodoxes et affectivité bloquée dans une certitude qu'il croit venir d'en haut.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Nicolianor et l'hérésie monophysite"   Sam 19 Avr 2008, 19:54

Non, vous n'êtes pas une hérétique, Nicolianor. Ce que vous dites sur la résurrection est vrai.
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: "Nicolianor et l'hérésie monophysite"   Sam 19 Avr 2008, 20:56

Nicolianor a écrit:
Pour Petero et M.Arnaud, je blasphème en disant qu'on se divinise par notre sanctification, pourtant l'Écriture ne peut être anéanti et la loi apelle dieux ceux à qui la parole de Dieu s'adresse.


Nicolianor,

Ni moi, ni Mr Arnaud n'a dit que "vous blasphémiez", que vous offensiez gravement Dieu en pensant qu'on que vous vous divinisiez par votre sanctification. Vous faites une erreur tout simplement, en pensant cela ; vous comprenez mal la Parole de Dieu.

Citation :
La parole de Dieu s'adresse à nous. Jésus est le fils de Dieu et lorsque ce n'est plus nous qui vivons, mais Jésus qui vit en nous, nous devenons à notre tour fils de Dieu.

Voici ce que dit la foi catholique à propos de Jésus : "Or, dans l'union hypostatique, la nature humaine du Christ a reçu, par une intervention spéciale de la toute-puissance divine, une hypostase supérieure, la personne même du Verbe ; elle n'a donc pas été dépouillée, mais bien plutôt enrichie."

Et encore : "puisqu'il y a dans le Christ une seule personne et deux natures, l'union en lui de l'humanité et de la divinité ne peut se faire dans la nature, mais seulement dans la personne, c'est-à-dire que l'unique personne du Verbe, qui, de toute éternité, possède la nature divine, a assumé à un certain moment de la durée une nature humaine, et cette assomption s'est opérée de telle sorte que les deux natures n'ont pas cessé dans leur union de demeurer extrinsèques l'une à l'autre. Il fallait bien qu'il en fut ainsi, puisque, si la nature divine avait été modifiée dans son essence par son union avec la nature humaine, ce qui est immuable par définition. aurait subi quelque changement."Dans le Verbe incarné il n'y a pas unité de nature, mais il y a unité de personne. L'union des deux natures dans l'unique personne du Verbe est une union « hypostatique ».

La nature humaine du Christ est assumée par la personne divine et pas par la nature divine ; elle est unie à la personne divine du Verbe et pas à sa nature divine ; elle reste "hors de la nature divine". Elle lui est unie sans mélange. C'est en sa personne que le Christ uni ses 2 natures, les associent sans que l'une se fonde dans l'autre.

Pourquoi le Verbe s'est-il uni ainsi à notre nature humaine ? Pour nous unir à Lui, pour être "consubstantiel à nous selon la chair" et pas "selon la personne". Jésus, en nous donnant sa chair, pour que nous ne fassions plus qu'une seul chair avec nous, nous unit à sa chair "spiritualisée" et pas à sa chair divinisée. C'est ainsi que nous ne faisons plus qu'Une seul humanité avec Jésus, en son humanité ressuscité et pas en sa nature divine qui elle-même ne se mélange pas à sa nature divine.

Citation :
Petero et M.Arnaud ne comprenne pas que la réssurection est une transformation complète et total de notre être. L'homme n'a pas créée Dieu à son image. On abaisse la divinité à notre nature déchu et on refuse de croire que Dieu nous appelle à l'état parfait du divin.

On n'abaisse pas la divinité à notre nature ; c'est Dieu qui s'est abaissé jusqu'en notre nature humaine pour l'assumer, la porter, la réssusciter. C'est Dieu qui élève notre nature en la sanctifiant. Dieu ne nous appelle pas à l'état parfait du divin, mais à la perfection de l'Amour ; de la Vie dans l'Amour répandue en nos âmes humaines, par la grâce créée pour que notre coeur humain puisse la recevoir.

Citation :
Dieu et ses serviteurs ne font qu'UN. Tout est UN en Dieu et dans cette unité les différences s'élimine et disparaisse.

Est-ce qu'il vous arrive de relire ce que vous écrivez et de voir si cela a un sens ou pas. Pour vivre dans l'Amour il faut être au moins 2, comme le Père et le Fils et l'Esprit sont 3 pour vivre dans l'Amour qui est leur nature propre.

Vous, vous croyez que toutes les différences s'élimine, disparaisse et donc que nous cessions d'être 2 quand Jésus vit en nous. Si vraiment c'est cela qui se passait ; si vraiment Jésus nous faisait disparaître en Lui pour que nous ne soyons plus qu'Un avec Lui, alors nous cesserions d'exister ; l'amour cesserait d'exister.

Citation :
C'est cela le corps mystique de DIEU à laquelle on aspire.

C'est pas du tout la vision que la Parole de Dieu nous donne du Corps Mystique de Jésus : "De même, en effet, que le corps est un, tout en ayant plusieurs membres, et que tous les membres du corps, en dépit de leur pluralité, ne forment qu'un seul corps, ainsi en est-il du Christ. Aussi bien est-ce en un seul Esprit que nous tous avons été baptisés en un seul corps, Juifs ou Grecs, esclaves ou hommes libres, et tous nous avons été abreuvés d'un seul Esprit. Aussi bien le corps n'est-il pas un seul membre, mais plusieurs. (1ère Corinthiens 12, 12- 14)

En Jésus, dans son Corps Mystique, les différences ne s'iliminent pas, ne disparaissent pas ; chacun de nous restons "un membre" de son corps ; un membre à part entière, uni au Corps, à son Corps humain assumé par sa personne divine, transformé par son Esprit sans devenir de même nature que sa nature divine. Vous, vous dites qu'en entrant en Jésus, il n'y a plus plusieurs membres distincts, mais plus qu'Un seul membre ; que nous devenenons tous Dieu, plus qu'Un Dieu.

Eh bien vous avez tord, vous vous trompez et comme vous persistez dans votre croyance contraire à la foi catholique, vous commettez une hérésie, vous êtes hérétique. Mr Arnaud ne se trompe pas. Vous croyez en une doctrine qui n'est pas tirée de la Vérité Révélée que l'Eglise catholique a reçu mission d'annoncer et de protéger.

Fraternellement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80855
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: "Nicolianor et l'hérésie monophysite"   Sam 19 Avr 2008, 21:49

cathe a écrit:
Non, vous n'êtes pas une hérétique, Nicolianor. Ce que vous dites sur la résurrection est vrai.

Chère Cathe, dire que l'homme n'a plus de corps est devient Dieu, voilà la pensée de Nicolianor.

La pensée de l'Eglise est que l'homme retrouve son corps de chair, doté cependant de propiétés nouvelles, et s'unit à Dieu par l'amour. JAMAIS il ne devient dieu dans son ETRE.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Nicolianor et l'hérésie monophysite"   Sam 19 Avr 2008, 22:49

Ca c'est évident, Nicolianor : jamais il (l'homme) ne devient Dieu dans son être, citation d'Arnaud.

Tu as, Nicolianor, une vision hautement mystique : dire que l'homme est sans corps, est vrai, c'est typique des extases, des visions, des voix, et notre Catherine de Sienne en sait quelque chose. Dire que l'homme (en l'occurence, ici, une femme) est sans corps dans ces moments très brefs, c'est perdre momentanément ce corps de chair, cette pesanteur qui nous fait avoir les pieds sur terre (dans les deux sens du terme), car une mystique, genre la grande Thérèse de Jésus, (d'Avila), avait bien les pieds sur terre, et la tête au ciel...
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: "Nicolianor et l'hérésie monophysite"   Sam 19 Avr 2008, 23:20

Nicolianor a écrit:
Le corps glorieux n'est pas de nature humaine, M Arnaud, mais bien de nature divine. On ne peut pas devenir une pomme tout en restant une banane. Confondre la chair glorieuse pour de la chair humaine, c'est confondre une carotte à un éléphant.

Cher Nicolianor,

Ecoutez l'enseignement de St Paul : De même que l'Esprit Saint a transfiguré le corps de Jésus-Christ lorsque le Père l'a ressuscité des morts, ce même Esprit revêtira nos corps de la gloire du Christ. Saint Paul écrit: «Et si l'Esprit de Celui qui a ressuscité Jésus d'entre les morts habite en vous, Celui qui a ressuscité le Christ Jésus d'entre les morts donnera aussi la vie à vos corps mortels par son Esprit qui habite en vous» (Rm 8, 11).

Que s'est-il passé le jour de la "transfiguration passagère de Jésus", qui a voulu manifester sa gloire par avance à ses Apôtres, sur le Mont Thabor ?

La chair de Jésus ne s'est pas transformé en "pur esprit", comme l'est la nature divine. Jésus est resté plainement homme ; il n'a pas changé de nature, c'est l'aspect de sa nature qui a changé. Les apôtres l'ont alors vu "tout autre" tout en étant le même.

Quand Jésus est ressuscité, on vous l'a déjà dit, il n'a pas perdu sa chair et ses os ; ils sont devenus "tout autre" tout en restant les mêmes en apparence. C'est parce que sa chair et ses os ont revêtus définitivement sa gloire.

C'est le "caractère" de sa nature humaine qui a changé et pas la nature humaine elle-même ; elle est devenu tout autre tout en restant la même selon l'aspect ; elle n'est pas devenue divine comme vous le dites. L'humanité de Jésus a été "élevée" dans la gloire, sans que Dieu soit rabaissé dans sa nature divine.

Jésus n'est pas devenu un autre Jésus (comme la banane n'est pas devenu un autre fruit), il est resté le même, tel qu'il était devenu après son incarnation ; une personne unissant en son être, 2 natures sans les mélanger.

Dommage que vous n'arriviez pas à comprendre cela !!!

Petero
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: "Nicolianor et l'hérésie monophysite"   Dim 20 Avr 2008, 00:44

Nicolianor a écrit:
Vous confondez l'incarnation du verbe et la résurrection de Jésus. Deux concept complètement différent.

Cher Nicolianor,

Ah bon, parce que l'incarnation et la résurrection ce sont des "concepts" maintenant !!! Savez-vous ce qu'est "un concept" ? C'est une représentation de l'esprit, une idée. Comme cela, pour vous, l'incarnation et la résurrection sont des représentations de l'esprit !!! Pour moi c'est une réalité, les 2 facettes d'une même réalité, la réalité du Verbe prenant chair humaine, pour élever cette chair dans la gloire après l'avoir transfigurée.

Citation :
Jésus a crucifié sa nature humaine sur la croix.

De mieux en mieux !!! Et pouvez-vous me dire qui lui a donné le marteau pour qu'il s'enfonce les clous dans ses mains et ses pieds ? Qui lui a donné la lance pour qu'il se transperce le coeur ? Le Christ n'a pas crucifié sa chair ; il a été "crucifié" en sa chair par les hommes qui refusaient le salut qu'il était venu leur proposé.

[Cette chair est morte et c'est transformé en une autre, soit en chair glorieuse qui est d'une tout autre nature.[/quote]

Non, si vraiment la chair de Jésus était devenu divine, il n'aurait pas pu apparaître à ses Apôtres avec son corps encore fait de chair et d'os ; Thomas n'aurait pas pu mettre sa main dans son côté.

Citation :
Il a pris une chair humaine pour souffrir, la chair glorieuse ne souffre pas, elle n'est pas de même nature. Vous confondez des tomates avec des oiseaux.

Vous délirez, je ne vois pas ce que viennent faire les tomates et les oiseaux dans la résurrection du Christ !!!

Citation :
Ce n'est pas moi qui a affirmé que ce n'est plus nous qui vivons mais jésus-Christ qui vit en nous, mais bien Saint Paul. Il n'y a plus de moi, mais que Jésus.


Vous racontez n'importe quoi. Vous ne savez même pas lire la Parole de Dieu. En St Paul, si on vous suit, il n'y avait plus de moi. Expliquez-moi alors dans ce cas, pourquoi St Paul dit "ce n'est plus moi, c'est le Christ qui vit en moi" ?

Si je n'ai plus de moi, comme le Christ peut-il vivre EN MOI. Pour vivre EN MOI, Jésus a besoin que je mon moi ne disparaisse pas comme vous le dites.

Je le répète, pourquoi Jésus vivrait-il en moi pour faire mon bonheur, si "moi" je disparait. Vous nagez en pleine confusion mon pauvre. Vous êtes entrain de vous noyer dans vos contradictions.

Petero
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80855
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: "Nicolianor et l'hérésie monophysite"   Dim 20 Avr 2008, 07:09

Nicolianor a écrit:


Le corps glorieux n'est pas de nature humaine, M Arnaud, mais bien de nature divine.

N'importe quoi. dieu n'a pas de corps. Il est pur esprit.



Citation :
On ne peut pas devenir une pomme tout en restant une banane.

L'homme ne devient pas Dieu. Il s'unit à Dieu.



Citation :
Confondre la chair glorieuse pour de la chair humaine, c'est confondre une carotte à un éléphant.

La foi nous dit que notre corps glorieux sera notre vrai corps. Mais ce vrai corps sera glorifié, doté d'incorruptibilité, de lumières, de sensations nouvelles etc.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: "Nicolianor et l'hérésie monophysite"   Dim 20 Avr 2008, 09:14

Nicolianor a écrit:
Ce n'est pas moi qui a affirmé que ce n'est plus nous qui vivons mais jésus-Christ qui vit en nous, mais bien Saint Paul. Il n'y a plus de moi, mais que Jésus. Vous voulez vivre alors qu'il faut mourir avant de pouvoir vivre éternellement, comme Jésus. La nature humaine n'est pas éternelle alors que la nature divine est éternelle.

Revenons à cette Parole de St Paul que vous comprenez très mal. Citons là en entier : "En effet, par la Loi je suis mort à la Loi afin de vivre à Dieu : je suis crucifié avec le Christ; et ce n'est plus moi qui vis, mais le Christ qui vit en moi. Ma vie présente dans la chair, je la vis dans la foi au Fils de Dieu qui m'a aimé et s'est livré pour moi." (Galates 2, 19-20)

Dans l'expression de St Paul, que veut dire le mot "crucifié" ?

Cette autre Parole va nous éclairer : "En ce moment je trouve ma joie dans les souffrances que j'endure pour vous, et je complète en ma chair ce qui manque aux épreuves du Christ pour son Corps, qui est l'Eglise." (Colossiens 1, 24)

Pour St Paul, être crucifié avec le Christ, c'est pas "tuer sa chair pour qu'elle soit transformée en nature divine, en pur esprit", c'est "souffrir dans sa chair". Sa chair n'est pas tuée, elle est "transpercée" par les souffrances qu'il endure pour compléter ce qui manque à la Passion du Christ qui continue aujourd'hui à vivre sa Passion en son Corps qui est l'Eglise.

Ce que St Paul veut dire en disant : "Ce n'est plus moi qui vit, mais le Christ qui vit en moi", c'est "cette crucifixion que j'endure, ce n'est pas la mienne, ce n'est pas moi qui vie cette passion, c'est le Christ qui vit cette passion en son Corps dont je suis membre. Cette passion m'affecte parce que je suis membre de son Corps ; quand le Corps de Jésus souffre à cause de l'un de ses membres, c'est tous les membres qui souffrent avec le Corps.

Cela ne veut pas dire que le Corps glorieux continue a souffrir à cause de nos propres souffrances. Cela veut dire que par nos souffrance nous rejoignons tous le Christ en sa Passion parce qu'au souffrances du Christ en sa Passion, se sont rajoutés toutes les souffrances que les hommes ont du porté ; toutes les souffrances de l'humanité. Jésus, en effet, lorsqu'il est mort, a pris sur Lui "toutes nos souffrances" : "Or ce sont nos souffrances qu'il portait et nos douleurs dont il était chargé." (Isaïe 53, 4)

Nos crucifixions, c'est à dire tout ce que nous subissons comme souffrances, sont devenus "les souffrances" du Christ ; il se les ai approprié. Voilà pourquoi St Paul dit "Je suis crucifié en ma chair" et pas "ma chair est crucifié", car c'est lui qui souffre en sa chair ; mais ce n'est plus moi qui vis cette crucifixion, c'est le Christ qui la vit, car ma crucifixion est devenu "sienne".

Crucifier, "faire souffrir" jusqu'à faire mourir, mais c'est d'abord "faire souffrir".

Par exemple, lorsque nous essayons de faire mourir en nous, les passions et les convoitises de la chair, c'est pas la chair que nous essayons de faire mourir, mais les passions et les convoitises qui nous asservissent : "Or ceux qui appartiennent au Christ Jésus ont crucifié la chair avec ses passions et ses convoitises. (Galate 5, 24) "comprenons-le, notre vieil homme a été crucifié avec lui, pour que fût réduit à l'impuissance ce corps de péché, afin que nous cessions d'être asservis au péché." (Galate 6, 6)

Ce vieil homme ou cet ancien homme, qui a été crucifié AVEC JESUS, c'est l'homme que l'Ancienne Loi condamnait, car c'est la Loi qui a condamné et crucifié Jésus. Ce qui veut dire que tous les pécheurs, condamnés par la Loi ancienne, ont été crucifiés avec Jésus, le vendredi saint. Ce qui veut dire que la Loi ne me condamne plus, puisque que j'ai été une fois pour toute condamné en Jésus-Christ qui a pris sur moi tous mes péchés. La Loi a donc été "accompli" définitivement. Le Christ a pris tout le chatiment qui était réservé par la Loi, à l'homme pécheur.

Ce qui ne veut dire que nous ne sommes plus condamnés à mort par le Loi ; la femme pris en flagrant déli d'adultère n'est plus condamné à mort ; le pécheur n'est plus condamné à mort ; le pécheur a été "gracié" par Dieu grâce au sacrifice du Christ. Le pécheur, à la place de la mort, reçoit "la grâce" de Dieu ; la grâce sanctifiante qui va crucifier en lui ses péchés, ses passions et ses convoîtises.

Jésus n'est donc pas venu pour condamer les pécheurs et les faire mourir, cela c'est la Loi ancienne qui le faisait ; il est venu pour crucifier en notre chair, le péché qui nous conduisait à la mort. Ce n'est donc pas "notre chair qui est tué par la crucifixion", mais nos péchés qui sont tués par la grâce sanctifiante, à condition que nous nous laissions crucifiés intérieurement par cette grâce sanctifiante répandu par l'Esprit de Jésus vivant en nous.

Voici ce que dit aussi St Paul : "Puisque l'Esprit est notre vie, que l'Esprit nous fasse aussi agir." (Galates 5, 25) après avoir dit "c'est le Christ qui vit en moi". Ce qu'il a voulu dire, c'est que c'était l'Esprit du Christ qui vivait en Lui cette crucifixion des péchés en sa chair, qui asservissait sa chair. Laisser l'Esprit du Christ vivre en nous, c'est le laisser agir en nous et par nous. Dans mes actions je ne suis plus guidé par moi-même, mais par le Christ qui habite en moi ; je vie en union totale de volonté avec Lui et pas en union de nature ; je suis unis à lui par l'Esprit, je ne fais plus qu'un avec Lui dans l'Esprit Saint qui assume avec moi ma nature humaine, comme le Verbe assume en Jésus et sa nature divine et sa nature humaine.

Fraternellement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80855
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: "Nicolianor et l'hérésie monophysite"   Dim 20 Avr 2008, 12:07

louise a écrit:
L'Eglise change continuellement de doctrine au cours des siècles au gré de ses intérêts.

Sad

Justement non, du moins si vous regardez la pensée officielle de l'Eglise à travers son Magistère (Conciles et dogmes pontificaux).

Il n'y a jamais contradiction mais, à chaque époque, approfondissement.

Trouvez une seule contradiction. Je vous écoute. Vous en trouverez entre les théologiens. Mais ceci est normal. Ce sont des chercheurs.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Nicolianor et l'hérésie monophysite"   Dim 20 Avr 2008, 12:32

Zactement, Arnaud. Et c'est bien ce qui dérange. On voudraitque l'église prenne la pilulle, parce que ses filles la prennent.

Mouais, c'est pas poétique ????
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80855
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: "Nicolianor et l'hérésie monophysite"   Dim 20 Avr 2008, 12:35

cathe a écrit:
Zactement, Arnaud. Et c'est bien ce qui dérange. On voudraitque l'église prenne la pilulle, parce que ses filles la prennent.

Mouais, c'est pas poétique ????

Et oui, on ne peut en même temps reprocher au Magistère d'être stable dans sa fidélité au message de Jésus et de changer de théologie à chaque époque !

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Nicolianor et l'hérésie monophysite"   Dim 20 Avr 2008, 13:01

Mais tu sais qu'il est beau comme un matin de la résurrection, notre nouvel 'amour....'
Oui l'église est stable, cohérente dans son Magistère, fidèle à Jésus. Et ce qui change ce n'est pas la théologie, c'est qu'elle passe de génération en génération, en disant le fonds, avec les mots d'aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Nicolianor et l'hérésie monophysite"   Dim 20 Avr 2008, 13:28

Eh oui, parce que l'un des Borgia fut pape, et qu'un autre Borgia fut canonisé. Eh oui qu'ils sont nus les personnages de Michel Ange, des fois qu'on penserait que les hommes de Dieu sont asexués.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80855
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: "Nicolianor et l'hérésie monophysite"   Dim 20 Avr 2008, 15:41

louise a écrit:
Les Borgia dont les appartements se visitent au Vatican sont une contradiction concrète ...

Et les vrais personnages du Jugement Dernier peint par Michel Ange dans la chapelle sixtine sont nus ...!

cheers

Infailliblilité DOCTRINALE ne veut pas dire SAINTETE.

Toujours cette même incompréhension.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Nicolianor et l'hérésie monophysite"   Dim 20 Avr 2008, 16:38

Arnaud. Il s'agit d'un autre Borgia de la famille, François, il me semble, devenu saint et canonisé.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80855
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: "Nicolianor et l'hérésie monophysite"   Dim 20 Avr 2008, 16:46

Oui, saint François de Borgia est un neveu d'un pape Borgia, devenu Jésuite.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: "Nicolianor et l'hérésie monophysite"   Dim 20 Avr 2008, 20:55

Nicolianor a écrit:
C'est quoi la différence? Union signifie UN, pas DEUX. Le corps mystique de Jésus-Christ est DIEU. Vous ne voulez pas en faire partie? Jésus le dit lui-même: vous êtes des Dieux? C'est quoi le problème.

Cher Nicolianor,

Vous dites que l'union signifie UN, pas DEUX, que le Corps Mystique de Jésus est Dieu ; que nous ne faisons plus qu'Un avec Dieu et donc que nous sommes Dieu ; pour finir en disant que nous sommes : "des dieux".

Faudrait savoir !!! On est Un Dieu ou on est des dieux ? Vous êtes entrain de vous emmêler les pinceaux Laughing

Citation :
Glorifié signifie divinisé, M Arnaud.

Certes, mais cela ne veut pas dire que la nature humaine de Jésus, lorsqu'elle est glorifié, change. La nature humaine est devenue divine.

Connaissez-vous la définition du mot "divin". Divin, c'est ce qui appartient à Dieu. La nature de Dieu est divine parce que c'est sa nature, mais cela ne nous dit rien sur l'essence de cette nature. Tout ce que nous savons de Dieu, en sa nature, c'est qu'il est pur esprit. Connaissez-vous la nature d'un pur esprit, en quoi cela consiste ? Eh bien moi pas, ni même personne, car aucun homme n'a jamais analysé la nature d'un pur esprit.

Si vraiment la nature humaine de Jésus s'était transformé en nature divine, elle serait devenu semblable à la nature qui appartient à Dieu, cela voudrait dire que la nature humaine de Jésus serait devenu "pur esprit" ; et donc que les Apôtres aurait entendu sa voix, comme Moïse n'a pu qu'entendre la voix de Dieu qui s'est manifesté à Lui dans le Buisson Ardent, mais qu'ils n'auraient jamais pu le voir.

Ce dont on est certain parce que les Apôtres ont témoignés, c'est qu'ils ont vu Jésus, avec sa chair et ses os ; qu'ils ont pu touché ses mains ; qu'ils ont vu Jésus manger du poisson. La nature humaine de Jésus ressuscité était bien la même. Seul ses propriétés avaient changées puisqu'il apparaissait où il voulait, sans avoir besoin de se déplacer en marchant, bien qu'il l'a fait en accompagnant les disciples d'Emmaus ; en entrant dans la maison des Apôtres, alors que les portes étaient fermées.

Quand à la glorification du Corps de Jésus, cela s'est passé le jour de sa résurrection. C'est cette glorification qui a changé les propriétés de ce Corps. Il a été revêtu de la gloire qui rayonna de la divinité de Jésus pour épouse sa nature humaine. La glore n'a pas transformée la nature humaine, elle l'a revêtu, changeant ses propriétés.

Être revêtu de la gloire de Dieu, cela veut dire quoi exactement ? C'est être revêtu de la puissance de Dieu. La gloire de Dieu, en effet, c'est sa Puissance ; c'est sa Sainteté. Le corps de Jésus a donc été revêtu de la puissance de Dieu, de la Sainteté de Dieu et donc de l'Esprit de Dieu. Le corps de Jésus a été saisi par l'Esprit de Dieu qui a changé ses propriétés.

Et c'est ce qui se passe pour le Corps Mystique de Jésus à qui l'Esprit Saint est donné pour que ce même Esprit transfigure nos âmes ; les revêtant d'un propriété nouvelle, qu'on appelle "la grâce divine" qui est "une grâce créé par Dieu" pour que nous lui soyons unis et qui intérieurement nous glorifie. En recevant cette grâce donnée au baptême, nous recevons déjà la gloire qui habillera notre âme, qui va la transfigurer, la sanctifier. Un saint c'est un chrétien qui rayonne déjà de la gloire de Dieu. En ses saints, Jésus est glorifié, c'est à dire que par eux, sa gloire rayonne.

Maitenant, une autre preuve que la glorification c'est pas un changement de nature. Voici ce que dit Jésus à propos de la maladie de son ami Lazare : "Cette maladie ne mène pas à la mort, elle est pour la gloire de Dieu : afin que le Fils de Dieu soit glorifié par elle." (Jean 11, 4)

Jésus dit que la maladie de Lazare va le glorifier, Lui. Par la maladie, il va être glorifié. Ce qui voudrait dire, si on utilise le sens que vous donné à ce mot, que la maladie de Lazare transformerait la nature humaine de Jésus en nature divine. Vous voyez bien que cela n'a aucun sens.

Glorifier, c'est rayonner la puissance de Dieu. C'est en guérissant la maladie de Lazare, en le ressuscitant, qu'il va montrer la puissance de Dieu, la gloire de Dieu qui l'habite.

Comprenez-vous mieux votre confusion ?

Fraternellement

Petero


Dernière édition par petero le Dim 20 Avr 2008, 21:03, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80855
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: "Nicolianor et l'hérésie monophysite"   Dim 20 Avr 2008, 20:58

Citation :
[quote="Nicolianor"]

Vous êtes en train de dire que Jésus n'a plus de corps.

Le corps de Jésus est de nature CREE et non incrée, même si le Verbe, par l'union hypostatique, a fait de sa nature humaine une partie de sa personne.



Citation :
Arnaud Dumouch a écrit:
L'homme ne devient pas Dieu. Il s'unit à Dieu.

C'est quoi la différence? Union signifie UN, pas DEUX.

Il vous faut faire de la métaphysique afin de distinguer l'unité dans l'ETRE (seule la nature humaine du Verbe fait chair connaît cela) et l'union dans l'AMOUR (qui se fait entre notre âme et dieu et laisse DEUX êtres qui s'aiment).

Citation :
Le corps mystique de Jésus-Christ est DIEU. Vous ne voulez pas en faire partie? Jésus le dit lui-même: vous êtes des Dieux? C'est quoi le problème.

Le cas de l'humanité du christ est unique. Il est Dieu.




Citation :
Glorifié signifie divinisé,

Pas à votre façon qui est monophysite (une autre des hérésies des premiers siècles) et qui croyaient que les deux nature (créé et incréé) se mélangeaient).

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: "Nicolianor et l'hérésie monophysite"   Dim 20 Avr 2008, 21:29

Si la nature humaine est devenue divine, c'est qu'elle n'est plus humaine. Relisez-vous.[/quote]

Nicolianor,

Ne lisez pas mes message à la va vite. Je vous ai expliquer le sens du mot "divinisé".

Je vais prendre un autre exemple pour que vous compreniez. Allez vous baigner dans la mer. Ressortez. Votre corps est recouvert d'eau. Vous êtes tout mouillé. Votre corps a-t-il été changé en eau ? Et pourtant il est revêtu d'une des propriété de l'eau ; il est tout mouillé, humide. Quand vous étiez dans l'eau, bien qu'uni à l'eau, vous n'êtes pas devenu l'eau.

Être divinisé, c'est être revêtu des propriété du divin, ce qui ne veut pas dire devenir le divin en son essence, comme votre corps n'est pas devenu de l'eau une fois plongé dans l'eau.

Fraternellement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: "Nicolianor et l'hérésie monophysite"   Dim 20 Avr 2008, 21:35

Nicolianor a écrit:
Il y a combien de personne dans la trinité, M Petero. La réponse est trois personnes. Le père est Dieu, Jésus est Dieu et le Fils est Dieu. Un seul Dieu en trois personnes.
Et le Saint-Esprit c'est la 4ème Personne ? scratch

Nicolianor a écrit:
Les deux nature ne se mélange pas, car la nature humaine disparait.
Et dans le Credo :
"Je crois à la résurrection de la chair"
ça veut dire quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: "Nicolianor et l'hérésie monophysite"   Dim 20 Avr 2008, 21:50

Nicolianor a écrit:
Mais NON aucunement. Il y a combien de personne dans la trinité, M Petero. La réponse est trois personnes. Le père est Dieu, Jésus est Dieu et le Fils est Dieu. Un seul Dieu en trois personnes.

Cher Nicolianor,

NON, ce que vous dites c'est pas la Foi catholique. Vous, vous dites que Dieu est dans le Père, Dieu est dans le Fils, Dieu est dans le Saint Esprit ; un seul Dieu en 3 personnes.

La Foi catholique dit : Je crois en un seul Dieu qui est Père, Fils et St Esprit. Nous croyons en 3 personnes unies en un seul Être, Dieu, en une seul nature. L'unité de Dieu n'est pas la communion de 3 natures divines assumées chacune par le Père, le Fils et le St Esprit. L'unité de Dieu est une communion de personnes dans une même et unique nature et pas dans un communion de 3 natures identiques assumées par 3 personnes distinctes.

Comprenez-vous ce que je veux dire ?

Citation :
En Dieu, il y a autant de personne que d'âme uni à Dieu. Le corps mystique de Jésus-Christ est un seul Dieu en une multitude de personnes et chacune de ces personnes sont des Dieux.

NON, ce n'est pas la Foi catholique. C'est en l'humanité de Jésus que nous sommes à Dieu ; en son Corps Mystique ; c'est à dire son corps uni à sa divinité par hyposthase ; c'est à dire sans mélange, sans confusion ; 2 natures unies dans une même personne, Jésus. Nous, nous sommes Un avec le Fils et pas Un avec Dieu ; c'est par Jésus que nous sommes Un avec Dieu le Père ; c'est par notre union au Christ que nous sommes Un avec le Père, car seul le Christ n'est qu'Un avec le Père, dans l'Esprit. Nous nous sommes Un avec le Christ, dans l'Esprit, par la grâce : "Je leur ai donné la gloire que tu m'as donnée, pour qu'ils soient un comme nous sommes un, moi en eux et toi en moi, afin qu'ils soient parfaits dans l'unité, et que le monde reconnaisse que tu m'as envoyé et que tu les as aimés comme tu m'as aimé. "(Jean 17, 22-23)

Jésus fait bien la distinction. Nous recevons la gloire que le Christ reçoit de son Père pour ne faire plus qu'Un avec Lui en sa nature humaine, Un seul Corps, comme Lui est Un dans sa nature divine avec son Père et il précise "moi en eux" et "toi en moi". Jésus ne dit pas toi en eux. La participation à la nature divine de Dieu nous est donné par son corps, par sa nature humaine et c'est la raison pour laquelle Jésus nous donne "sa chair à manger" ; sa chair revêtue des propriétés de sa nature divine, porteuse de l'Esprit Saint, de la Vie divine ; Vie qui nous est communiquée par la grâce. Voilà pourquoi Jésus est le Pain de Vie.

Fraternellement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: "Nicolianor et l'hérésie monophysite"   Dim 20 Avr 2008, 21:59

[quote="Jeb"]
Nicolianor a écrit:
Il y a combien de personne dans la trinité, M Petero. La réponse est trois personnes. Le père est Dieu, Jésus est Dieu et le Fils est Dieu. Un seul Dieu en trois personnes.
Et le Saint-Esprit c'est la 4ème Personne ? scratch

Nicolianor a écrit:
Les deux nature ne se mélange pas, car la nature humaine disparait.

Cher Nicolianor,

C'est vous qui commencez à vous mélanger, en oubliant le Saint Esprit et en mettant Jésus et le Fils en Dieu. Laughing

Faudrait savoir ce que vous voulez. Quelque chose qui se trans-forme, c'est quelque chose qui change de forme. Quelque chose qui se transforme ne disparaît pas !!! C'est bien vous qui nous avez dit que la nature humaine se transformait en nature divine. Donc, en se transformant, la nature humaine ne peut pas disparaître, ce sont ses propriétés qui changent ; ses propriétés deviennent divines car la nature divine de Jésus rayonne en elle, la transfigurant, la transformant, la rendant tout autre ; elle reste la même tout en devenant tout autre et pas "une autre". C'est cela que vous n'arrivez pas à comprendre.

Vous avez tellement envie d'être Dieu, que vous ne réfléchissez même pas.

Fraternellement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
Olivier JC



Messages : 2123
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: "Nicolianor et l'hérésie monophysite"   Lun 21 Avr 2008, 01:45

En Dieu, il y a autant de personne que d'âme uni à Dieu. Le corps mystique de Jésus-Christ est un seul Dieu en une multitude de personnes et chacune de ces personnes sont des Dieux.

Alors là...

:bravo:
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80855
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: "Nicolianor et l'hérésie monophysite"   Lun 21 Avr 2008, 10:04

Olivier JC a écrit:
En Dieu, il y a autant de personne que d'âme uni à Dieu. Le corps mystique de Jésus-Christ est un seul Dieu en une multitude de personnes et chacune de ces personnes sont des Dieux.

Alors là...

:bravo:

Oui, Nicolianor fait du SUPER monophysisme, où, comme Avéroes, il finit par admettre une fondue enchainé de l'humanité entière avec Dieu, le tout donnant un seul être divin !

La vérité catholique: Une Eglise unie dans l'amour et l'humiolité, comme dans un mariage d'amour et de lumière.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Nicolianor et l'hérésie monophysite"   Lun 21 Avr 2008, 11:23

Arnaud, le Verbe s'est fait, il a habité parmi nous.
Donc Dieu a eu un corps. C'est ce corps qui a été crucifié, non ce qu'il était : Le Verbe.
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: "Nicolianor et l'hérésie monophysite"   Lun 21 Avr 2008, 12:15

cathe a écrit:
Arnaud, le Verbe s'est fait, il a habité parmi nous.
Donc Dieu a eu un corps. C'est ce corps qui a été crucifié, non ce qu'il était : Le Verbe.

Cher cathe,

NON, le Verbe de Dieu a un corps humain, tout en restant uni à Dieu par sa nature divine. Le Père n'a pas de corps humain, ni même l'Esprit Saint. Seul la personne du Verbe assume un corps humain, s'incarne en l'humanité.

Ce n'est pas le Père qui a été crucifié, ni même l'Esprit Saint, c'est le Verbe en sa chair humaine, en son humanité. Jésus n'a pas été crucifié en sa nature divine. Si cela avait été le cas, alors le Père et le Fils auraient été crucifiés. Le corps humain de Jésus, c'est ce qui le relie à l'humanité ; tandis que sa nature divine, c'est ce qui le relie à Dieu.

Nous, nous sommes reliés à l'humanité du Christ, et pas à sa nature divine. Nous sommes rendus participant à sa divinité, par la grâce qu'il répand dans le Corps que nous formons mystiquement avec Lui, et auquel nous restons unis par le lien de l'Esprit, qui est aussi l'Esprit de Jésus, par qui la grâce nous est communiqué.

Fraternellement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80855
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: "Nicolianor et l'hérésie monophysite"   Lun 21 Avr 2008, 13:19

Cher Pierre, c'est vrai.

Et j'ajoute pour Cathe que les Conciles des premiers siècles de l'Eglise ont été jusqu'à préciser que la personne du Verbe incarné avait DEUX NATURES (une divine et une nature humaine) qui ne se mélangeaient pas. Et pourtant il était UNE SEULE PERSONNE (dotée donc de deux nature complètes, c'est à dire de sa divinité mais aussi de son intelligence humaine, de sa volonté humaine, de sa sensibilité et de son corps.)

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: "Nicolianor et l'hérésie monophysite"   Lun 21 Avr 2008, 13:28

Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Pierre, c'est vrai.

Et j'ajoute pour Cathe que les Conciles des premiers siècles de l'Eglise ont été jusqu'à préciser que la personne du Verbe incarné avait DEUX NATURES (une divine et une nature humaine) qui ne se mélangeaient pas. Et pourtant il était UNE SEULE PERSONNE (dotée donc de deux nature complètes, c'est à dire de sa divinité mais aussi de son intelligence humaine, de sa volonté humaine, de sa sensibilité et de son corps.)

Arnaud,

Merci. Ce qu'il faut dire aussi, c'est qu'on ne saura jamais ce que cela fait pour une personne divine comme le Verbe, que d'être homme. Il l'a été comme nous, comme vous dites grâce à son intelligence humaine, sa volonté, sa sensibilité ; il a tout ressenti comme nous ; mais comme personne divine et pas comme personne humaine comme nous. L'expérience humaine de Jésus tout en étant semblable à la nôtre est aussi tout autre et unique ; comme nos expérience personnelle humaine, au niveau humain, sont tout en étant semblable (vie en société humaine), unique.

Fraternellement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: "Nicolianor et l'hérésie monophysite"   Lun 21 Avr 2008, 13:34

Petero a écrit:
il a tout ressenti comme nous ; mais comme personne divine et pas comme personne humaine comme nous
Cher Petero,

Je dirai "les deux mon capitaine". Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80855
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: "Nicolianor et l'hérésie monophysite"   Lun 21 Avr 2008, 13:36

Oui !

L'erreur de Nicolianor est en fait simple:

Elle se présente en deux points:

1° Pour le Christ, il est monophysite c'est-à-dire qu'il croit que sa nature humaine devient la nature divine.

2° Pour nous, les enfants adoptifs, il confond union dans l'amour avec Dieu et unité dans l'être avec Dieu.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Nicolianor et l'hérésie monophysite"   Lun 21 Avr 2008, 13:52

Ce que je voulais rectifier, Arnaud, c'est l'idée que l'on pouvait penser que 'Dieu est pur esprit', c'est-à-dire qu'il n'a pas pris chair.
Revenir en haut Aller en bas
 
"Nicolianor et l'hérésie monophysite"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 8Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» "Madaaaaaame Monsieuuuuuuur c'est quoi un TZR ?"
» Saint Thomas et commentaire du jour "Heureux ceux qui croient sans avoir vu"
» "Laissez venir a moi les petits enfants"...
» Saint Médard Evêque de Noyon et commentaire du jour "La lumière du Christ sur son lampadaire"
» Saint Jacques le Majeur et commentaire du jour "Le martyre de saint Jacques, apôtre"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: