DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Méditation dominicale: Le Sacrement de l'Eucharistie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jehan



Masculin Messages : 659
Inscription : 11/10/2006

MessageSujet: Méditation dominicale: Le Sacrement de l'Eucharistie.   Sam 24 Mai 2008, 23:34

Après avoir nourri la foule avec cinq pains et deux poissons, Jésus disait : « Moi, je suis le pain vivant, qui est descendu du ciel : si quelqu’un mange de ce pain, il vivra éternellement. Le pain que je donnerai, c’est ma chair, donnée pour que le monde ait la vie. » Les Juifs discutaient entre eux : « Comment cet homme-là peut-il nous donner sa chair à manger ? » Jésus leur dit alors : « Amen, amen, je vous le dis : si vous ne mangez pas la chair du Fils de l’homme, et si vous ne buvez pas son sang, vous n’aurez pas la vie en vous. Celui qui mange ma chair et boit mon sang a la vie éternelle ; et moi, je le ressusciterai au dernier jour. En effet, ma chair est la vraie nourriture, et mon sang est la vraie boisson. Celui qui mange ma chair et boit mon sang demeure en moi, et moi je demeure en lui. De même que le Père, qui est vivant, m’a envoyé, et que moi je vis par le Père, de même aussi celui qui me mangera vivra par moi. Tel est le pain qui descend du ciel : il n’est pas comme celui que vos pères ont mangé. Eux, ils sont morts ; celui qui mange ce pain vivra éternellement. » (Jn. 6, 51-58 )


Quel est ce Sacrement de l’Eucharistie que le chrétien reçoit à chaque fois qu’il communie ?
C’est le Christ vivant qu’il reçoit, et qui s’intègre en son cœur et en sa chair. Ce viatique irremplaçable qui lui permet de continuer sa route, semaine après semaine, messe après messe.
Ce viatique qui lui permet de rester dans la charité avec ses frères, qui le rend capable de s’oublier un peu, de demeurer fidèle à ses promesses faites dans la générosité de la jeunesse.
Je pense à ces femmes et ces hommes qui ont tout quitté pour suivre le Christ et l’annoncer, et qui 20, 30 ou 40 ans après se retrouvent dans une société qui a des valeurs diamétralement opposées à celles qui ont motivé leurs engagements de jeunesse : comment pourraient-ils rester fidèles si la force du sacrement de l’Eucharistie ne les soutenait ?
Je pense à ces militants laïcs qui voulaient transformer le monde et qui s’aperçoivent que le monde actuel ne semble que réagir pour réclamer plus d’argent et plus de plaisir.
Je pense à ces jeunes qui sont immergés depuis la naissance dans une société qui aseptise leur âme et les transforme peu à peu en purs consommateurs de tout et surtout de rien.

Ne désespérons jamais, le feu renait toujours de sa cendre, ce qui semble mourir revivra un jour ou l’autre de plus belle, au moment où on s’y attendra le moins.

Et prions pour ces saints prêtres dont l’Eglise a tant besoin et qui distribuent ce sacrement extraordinaire : qu’ils répondent à l’appel que le Christ leur fait tout au long de leur vie, et qu’au lieu de tenter de mettre des rustines humaines pour boucher les voies d’eau innombrables qui se créent, qu’il s’abandonnent à l’Esprit Saint et fassent pleinement confiance en leurs frères laïcs, au lieu de tenter par tous les moyens de les diriger et de les dominer.

Rédacteur principal: Eric
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Méditation dominicale: Le Sacrement de l'Eucharistie.   Dim 25 Mai 2008, 09:51

Le Très Saint Sacrement, c'est Jésus se donnant à nous pour être Notre Vie ; pour être Source de la Vie éternelle dont il désire remplir notre âme appelée elle-même à être source jaillissante en Vie éternelle. D'où ce therme utilisé par Jésus en parlant de la Vie qu'il est venu nous apporter : "surabondante". (Jean 10, 10)

Ce qui est surabondant, c'est ce qui est abondant jusqu'à l'excès. Ce qui est abondant, c'est ce qui est "supérieur aux besoin". Jésus nous donne plus que nos besoins et plus encore puisqu'il nous donne en sur-abondance, encore plus que l'abondance. Ce qui veut dire que le don de la Vie éternelle ne se mesure pas ; il est sans mesure.

Ce qui veut dire que ce don n'est pas uniquement fait pour notre besoin mais pour le besoin de toute l'humanité. Nous sommes appelés, avec Jésus, à nourrir l'humanité, à devenir avec Jésus "Pain de Vie éternelle" pour tous nos frères en humanité ; que nous sommes appelés à devenir comme Dieu, comme Jésus, "bien diffusif de nous-mêmes".

La Charité répandue en nos coeurs (nos âmes) par le St Esprit qui nous est communiqué par le sacrement de l'Eucharistie, voilà cette Vie dont le Très St Sacrement, le Très Saint Sacré Coeur de Jésus déborde et désire faire déborder notre coeur. Voilà la meilleur part qu'avait choisi Marie en accueillant Jésus chez elle.

Voilà donc cette meilleur part que nous devons choisir en accueillant Jésus chez nous, en notre propre humanité, en notre propre coeur. Jésus en se donnant à nous dans le Très St Sacrement, vient nous visiter comme il avait visité Marthe et Marie, comme il visitait les pécheurs, partageant leur vie, mangeant avec eux.

Jésus, en se donnant à nous dans le Très St Sacrement, vient réellement, même si c'est de manière caché, mystique, nous visiter, viens habiter notre vie, viens vivre avec nous, se donne à nous pour que nous demeurions en Lui, en coeur à Coeur avec Lui ; pour que notre coeur demeure uni à son Divin Sacré Coeur, d'où jaillit la Vie Eternelle, la Vie de l'Esprit, le don de l'Esprit fait à notre coeur.

L'important n'est pas de recevoir Jésus dans le Très St Sacrement tous les jours. L'important c'est de l'accueillir en notre coeur, de rester toute le reste de la semaine en coeur à Coeur avec Lui. On peut très bien le recevoir tous les jours, et tous les jours être tellement pris par les soucis de ce monde l'oublier complètement.

L'important pour que la Charité répandue en notre coeur puisse vraiment nous nourrir, nous transformer, c'est non seulement de rester brancher sur le Coeur de Jésus qui est Source jaillissante en Charité, mais c'est aussi de "Vivre de cette Charité".

Voilà ce dont Jésus veut parler lorsqu'il dit que "celui qui le mangera, VIVRA PAR LUI". Vivre par Jésus c'est vivre PAR LA CHARITE qui est le BIEN DIFFUSIF DE LUI. C'est l'Amour qui fait vivre le Christ, l'Amour qui est l'Esprit Saint en personne. C'est par la Charité que l'Esprit Saint qui est Vie du Christ, que nous sommes nous-même appelés à vivre en Jésus et de Jésus.

La Charité qui est participation à la Vie de Dieu est comme Dieu, contemplative et agissante ; elle est diffusive d'elle-même, elle manifeste sa vitalité par la prière (l'oraison) et le sacrifice (l'offrande de soi), mais aussi par l'activité extérieure (l'amour des autres). D'où cette parole de l'Apôtre Jacques : "Toi, tu crois qu'il y a un seul Dieu? Tu fais bien. Les démons le croient aussi, et ils tremblent. Veux-tu savoir, homme insensé, que la foi sans les oeuvres est stérile? Abraham, notre père, ne fut-il pas justifié par les oeuvres quand il offrit Isaac, son fils, sur l'autel? Tu le vois : la foi coopérait à ses oeuvres et par les oeuvres sa foi fut rendue parfaite. (Jacques 2, 19-22) Ainsi en est-il de la foi : si elle n'a pas les oeuvres, elle est tout à fait morte. (2, 17)

Voilà frère et soeurs ce qui doit nourrir notre foi, c'est la communion au Pain de Vie qui nourrie notre vie, qui rend notre foi "vivante". Et quand je dis communion au Pain de Vie, je dis communion à la Vie que communique ce Pain que Jésus a voulu devenir pour nous communiquer la Vie de l'Esprit, pour communiquer par nous à toute l'humanité la Vie de l'Amour, la Vie de Charité.

Je terminerai en vous citant cette autre parole de Jésus : "Donnez, et l'on vous donnera; c'est une bonne mesure, tassée, secouée, débordante, qu'on versera dans votre sein; car de la mesure dont vous mesurez on mesurera pour vous en retour." [Luc 6, 3]

Tout cela pour dire que le Pain de Vie ne pourra vraiment nourrir notre âme, la transformer en Lui-même, que si nous consommons cette Vie, que si cette Vie nous la donnons ; car la Vie que nous recevons de Jésus est faite pour être vécue. La Charité nous est donné par le St Esprit pour que nous vivions de Charité et comme le disait la petite Thérèse, pour que nous VIVIONS D'AMOUR. C'est en donnant cet Amour que nous faisons jaillir l'Amour de notre coeur uni au Coeur de Jésus. Thérèse chantait : "c'est en aimant que j'attire le Père", ce qui veut dire "que j'attire l'Amour qui jaillit d'abord du Coeur du Père pour donner Vie à ce Fils qui désire à son tour nous donner la Vie en faisant jaillier de son Divin Sacré Coeur, pour nous, la Vie de l'Esprit qui Lui-même fait jaillir du Coeur qu'Il est pour le Père et le Fils ; du Coeur de l'Eglise qu'il est, la Charité qui nous fait vivre de la Vie du Christ, de la Vie de l'Eglise.

Voilà la promesse que Jésus fait à celui qui donnera sans mesure la Charité que l'Esprit Saint répandra en son coeur : "c'est une bonne mesure, tassée, secouée, débordante, qu'on versera dans votre sein" pour que de notre sein coule aussi ce fleuve d'Eau Vive qui coule du Coeur du Christ, du Coeur de Dieu ; afin que toute l'humanité, tout l'univers soit irrigué par ce Fleuve d'Amour.

Fraternellement en Christ

Petero
Revenir en haut Aller en bas
 
Méditation dominicale: Le Sacrement de l'Eucharistie.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Méditation dominicale: Le Sacrement de l'Eucharistie.
» Méditation dominicale: Le Sacrement de l'Eucharistie.
» Méditation dominicale : De la richesse
» Méditation dominicale 234: Transfiguration
» L'Eucharistie sacrement du cœur ou de la raison?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: