DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L'immortalité du Christ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Clotilde



Féminin Messages : 2608
Inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: L'immortalité du Christ   Mer 21 Mai 2008, 17:17

Jean-Yves TARRADE a écrit:

Je pense que c'est une erreur de penser que Jésus serait mort de vieillesse.
Comment la mort aurait-elle une emprise sur Jésus.

il n'empêche que Jésus a tout de même "vieilli" dans la mesure où il est passé de nouveau né à enfant et adulte.
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: L'immortalité du Christ   Mer 21 Mai 2008, 17:24

Clotilde a écrit:
Jean-Yves TARRADE a écrit:

Je pense que c'est une erreur de penser que Jésus serait mort de vieillesse.
Comment la mort aurait-elle une emprise sur Jésus.

il n'empêche que Jésus a tout de même "vieilli" dans la mesure où il est passé de nouveau né à enfant et adulte.

Il a grandi en grâce et en sagesse... Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Louis B



Masculin Messages : 1319
Inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: L'immortalité du Christ   Mer 21 Mai 2008, 17:28

Je doute que Jean-Yves parlait du fait que Le Christ n'aurait pas été atteint par l'âge s'il avait pu vivre multicentenaire (comme Adam, Noé, Abraham par exemple), mais plutôt que le Christ, de part sa condition divine, n'aurait pu mourir du mort naturelle.

Soit il devait être tué, soit il aurait été assompté tel Elie ou Enoch à la fin de sa vie terrestre.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'immortalité du Christ   Mer 21 Mai 2008, 17:29

Clotilde a écrit:
Jean-Yves TARRADE a écrit:

Je pense que c'est une erreur de penser que Jésus serait mort de vieillesse.
Comment la mort aurait-elle une emprise sur Jésus.

il n'empêche que Jésus a tout de même "vieilli" dans la mesure où il est passé de nouveau né à enfant et adulte.

Absolument. La raison de l'immortalité d'Adam, d'Eve, de Jésus, est la même.

Elle ne vient pas de leur biologie (mortelle par définition) mais de l'action de Dieu qui les aurait fait passer dans l'autre monde avant que la mort n'arrive.

Normalement, l'ascension (auto tractée Very Happy) pour le christ et l'assomption (tractée par Dieu) pour adam, Eve et Marie, devaient les rendre immortels.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Clotilde



Féminin Messages : 2608
Inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: L'immortalité du Christ   Mer 21 Mai 2008, 17:36

Y'a quand même un truc bizarre, c'est que le Christ ne peut pas mourir, mais lorsqu'on le tue, il meurt scratch
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Louis B



Masculin Messages : 1319
Inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: L'immortalité du Christ   Mer 21 Mai 2008, 17:37

Arnaud Dumouch a écrit:
Normalement, l'ascension (auto tractée Very Happy) pour le christ et l'assomption (tractée par Dieu) pour adam, Eve et Marie, devaient les rendre immortels.
Devaient rendre leur corps immortels non ?

L'âme humaine est par essence immortel à sa création.

Quand au Christ, il EST. Du coup, est-ce que l'on peut même parler d'immortalité dans son cas à la Lui (en dehors de son corps j'entends) ?

Ou me trompe-je ? elephant
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'immortalité du Christ   Mer 21 Mai 2008, 17:41

Jean-Louis B a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Normalement, l'ascension (auto tractée Very Happy) pour le christ et l'assomption (tractée par Dieu) pour adam, Eve et Marie, devaient les rendre immortels.
Devaient rendre leur corps immortels non ?

L'âme humaine est par essence immortel à sa création.

Quand au Christ, il EST. Du coup, est-ce que l'on peut même parler d'immortalité dans son cas à la Lui (en dehors de son corps j'entends) ?

Ou me trompe-je ? elephant

Cher Jean-Louis, votre objection ne pose pas de problème.

La mort ne touche que la séparation de l'âme et du corps.

L'âme est effectivement en elle-même, indestructible.

On parle donc bien de l'immortalité, celle qui empêche la destruction du corps.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Jean-Louis B



Masculin Messages : 1319
Inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: L'immortalité du Christ   Mer 21 Mai 2008, 17:47

Clotilde a écrit:
Y'a quand même un truc bizarre, c'est que le Christ ne peut pas mourir, mais lorsqu'on le tue, il meurt scratch
Il ne s'agit pas de la même mort je pense.

La promesse de Dieu pour Adam et Eve avant la faute originel était de ne pas leur faire connaître la mort physique mais de les faires monter au ciel, corps et âme, à la fin de leur vie.

Avec le péché originel, cette grâce a été détruite et leur corps ainsi que ceux de leurs enfants soumis à la mort physique tout comme l'étaient les animaux. A cela, il y eu 3 exceptions avéré dans la Bible : Enoch, Elie et la Vierge Marie.

En entrant dans le monde, le Christ, en prenant notre nature humaine prend également cette soumission de son corps à être soumis à la mort physique.

Par contre, la mort à laquelle il ne peut être soumis est la deuxième mort : la séparation d'avec Dieu, celle que l'homme peut choisir librement ou non et que Satan et ses anges ont également choisi librement.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: L'immortalité du Christ   Mer 21 Mai 2008, 17:58

Il a vieillit pendant son temps terrestre et s'il était mort plus tard, il aurait été encore plus vieux, c'est sa résurrection qui l'a rendu immortel

Enfin, je crois
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Clotilde



Féminin Messages : 2608
Inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: L'immortalité du Christ   Mer 21 Mai 2008, 18:04

Jean-Louis B a écrit:


En entrant dans le monde, le Christ, en prenant notre nature humaine prend également cette soumission de son corps à être soumis à la mort physique.

c'est aussi ce que je pense mais ce n'est pas, si j'ai bien compris, ce que pense Arnaud et Jean-Yves...et l'Eglise catholique avec eux Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'immortalité du Christ   Mer 21 Mai 2008, 18:07

florence_yvonne a écrit:
Il a vieillit pendant son temps terrestre et s'il était mort plus tard, il aurait été encore plus vieux, c'est sa résurrection qui l'a rendu immortel

Enfin, je crois

Il était immortel avant sa résurrection, mais par PROTECTION de Dieu (car son corps était biologique), un peu comme dans ce passage:

Citation :
Jean 8, 59 Ils ramassèrent alors des pierres pour les lui jeter; mais Jésus se déroba et sortit du Temple.

Après sa résurrection, son corps n'est plus biologique. Il est devenu immortel PAR NATURE (corps glorifié).

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Jean-Louis B



Masculin Messages : 1319
Inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: L'immortalité du Christ   Jeu 22 Mai 2008, 10:11

Clotilde a écrit:
c'est aussi ce que je pense mais ce n'est pas, si j'ai bien compris, ce que pense Arnaud et Jean-Yves...
Sérieux ??? Jean-Yves et Arnaud sont d'accord ? On va avoir du mal à les réfuter alors ;)

Clotilde a écrit:
et l'Eglise catholique avec eux Mr. Green
Aïe... Confused
S'il y a un dogme là-dessus, on n'a aucune chance...

En tout cas, voici ce que je pense :

- Prenant nottre nature humaine le corps du Christ est soumis à la mort physique.
- S'il avait dû mourir de vieillesse, le Christ aurait été élevé au cieux corps et âme par son Père afin que la mort physique n'eut pas atteint son corps.
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: L'immortalité du Christ   Jeu 22 Mai 2008, 11:09

Celui qui est la résurrection et la vie pouvait-il vieillir?
Je pense que oui, puisqu'il avait un corps humain.
Mais il ne pouvait pas attendre d'avoir 70 ans pour souffrir sa passion: son corps humain n'en aurait plus eu la force...

Peut-on raisonnablement imaginer que les hommes lui eussent permis de leur dire leurs quatre vérités 40 ans de plus?
La vie de Jésus n'est pas une aventure: elle s'inscrit dans la tragédie humaine.
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: L'immortalité du Christ   Jeu 22 Mai 2008, 12:11

Arnaud a écrit:
Il était immortel avant sa résurrection, mais par PROTECTION de Dieu (car son corps était biologique)
Je pense aussi que de par sa nature divine, même si Jésus n'était pas passé par la mort et par la résurrection, au terme de son ministère terrestre il serait monté en son Corps comme à l'Ascension.

"Car tu ne livreras pas mon âme au séjour des morts,
Tu ne permettras pas que ton bien-aimé voie la corruption. (Psaumes 16,10 )"

"C’est pourquoi il dit encore ailleurs: Tu ne permettras pas que ton Saint voie la corruption." (Actes 13,35 )


Je crois que cette prophétie ce serait réalisée envers et contre tout.

C'est comme cela que je l'interprète, ce n'est pas une affirmation. Smile
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: L'immortalité du Christ   Jeu 22 Mai 2008, 12:14

Comme la vierge Marie
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'immortalité du Christ   Jeu 22 Mai 2008, 12:16

CLO, bonjour. J'aime ton esprit !

Comment à la fois être immortel et mortel.....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'immortalité du Christ   Jeu 22 Mai 2008, 12:18

Jeb, bonjour. J'ai entendu dire que la 'corruption' était la décomposition du corps, une fois mort. Donc, l'immortalité serait que l'on meurt, certes, mais que le corps ne se décompose pas dans la terre. C'est ce qui est arrivé à de nombreux saints. Quand on les déplaçait d'un tombeau à l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: L'immortalité du Christ   Jeu 22 Mai 2008, 12:24

cathe a écrit:
Jeb, bonjour. J'ai entendu dire que la 'corruption' était la décomposition du corps, une fois mort. Donc, l'immortalité serait que l'on meurt, certes, mais que le corps ne se décompose pas dans la terre. C'est ce qui est arrivé à de nombreux saints. Quand on les déplaçait d'un tombeau à l'autre.
Bonjour Cathe,

C'est vrai, beaucoup de corps de saint(e)s, après leur mort n'ont pas connu la décomposition.
J'ai interprété le mot "corruption" dans le sens de "vieillissement du corps", mais ce n'est effectivement pas le sens de ce mot, c'est juste.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'immortalité du Christ   Jeu 22 Mai 2008, 12:29

Jeb. Eh ! C'est que le vieillissement du corps est, en soi, une petite corruption (un commencement de décomposition) qu'on a la grâce de vivre de son vivant. C'est très juste ce que tu dis. Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: L'immortalité du Christ   Jeu 22 Mai 2008, 12:30

Cathe Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde



Féminin Messages : 2608
Inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: L'immortalité du Christ   Jeu 22 Mai 2008, 13:09

cathe a écrit:
CLO, bonjour. J'aime ton esprit !

merci Cathe Smile

Citation :
Comment à la fois être immortel et mortel.....

encore un mystère insondable de la sagesse de Dieu ;)
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde



Féminin Messages : 2608
Inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: L'immortalité du Christ   Jeu 22 Mai 2008, 13:18

Jean-Louis B a écrit:
Sérieux ??? Jean-Yves et Arnaud sont d'accord ? On va avoir du mal à les réfuter alors ;)

oui, surtout si Jeanaud Tarmouch s'en mèle Mr. Green

Citation :
En tout cas, voici ce que je pense :

- Prenant nottre nature humaine le corps du Christ est soumis à la mort physique.
- S'il avait dû mourir de vieillesse, le Christ aurait été élevé au cieux corps et âme par son Père afin que la mort physique n'eut pas atteint son corps.

je pense aussi que du fait que le Christ était vraiment homme, son corps était mortel, d'ailleurs il est bien physiquement mort sur la croix même si ce sont d'autres qui lui ont pris la vie.

Donc si d'un côté son corps est soumis à la mort (pour des raisons biologiques et non pas à cause du péché) il me paraît contradictoire qu'il ne soit pas mort physiquement s'il n'était pas mort sur la croix. Mais c'est vrai que Dieu aurait eu le pouvoir de lui éviter cette mort physique. Il n'en reste pas moins évident, de mon point de vue, que son corps était mortel parce qu'humain.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'immortalité du Christ   Jeu 22 Mai 2008, 13:22

Clo. C'est l'essence même de l'Incarnation. Dieu est venu sur terre pour MOURIR.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'immortalité du Christ   Jeu 22 Mai 2008, 13:36

Clotilde a écrit:
Jean-Louis B a écrit:
Sérieux ??? Jean-Yves et Arnaud sont d'accord ? On va avoir du mal à les réfuter alors ;)

oui, surtout si Jeanaud Tarmouch s'en mèle Mr. Green

Citation :
En tout cas, voici ce que je pense :

- Prenant nottre nature humaine le corps du Christ est soumis à la mort physique.
- S'il avait dû mourir de vieillesse, le Christ aurait été élevé au cieux corps et âme par son Père afin que la mort physique n'eut pas atteint son corps.

je pense aussi que du fait que le Christ était vraiment homme, son corps était mortel, d'ailleurs il est bien physiquement mort sur la croix même si ce sont d'autres qui lui ont pris la vie.

Donc si d'un côté son corps est soumis à la mort (pour des raisons biologiques et non pas à cause du péché) il me paraît contradictoire qu'il ne soit pas mort physiquement s'il n'était pas mort sur la croix. Mais c'est vrai que Dieu aurait eu le pouvoir de lui éviter cette mort physique. Il n'en reste pas moins évident, de mon point de vue, que son corps était mortel parce qu'humain.

Chère Clotilde, ce que vous dites est tout à fait conforme au dogme sur l'immortalité du Christ.

Son immortalité, il l'avait. Il lui suffisait de monter dans l'autre mort avant l'usure de son corps biologique.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: L'immortalité du Christ   Jeu 22 Mai 2008, 13:45

Qu'en est-il pour Elie, entre autres ?

C'est vrai que sa mission n'avait rien à voir avec celle de Jésus.
Donc ma question n'est pas fondée. Confused
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'immortalité du Christ   Jeu 22 Mai 2008, 14:14

Jeb. Ah, Elie, c'est mon chouchou. Il est des êtres que, sans 'raison', Dieu rappelle à lui, sans qu'ils passent par le mortel. Mais Elie, lui, fut retiré de ses congénères qui voulaient sa peau. C'est donc une 'raison', LA 'raison', de Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: L'immortalité du Christ   Jeu 22 Mai 2008, 14:24

Clotilde a écrit:
je pense aussi que du fait que le Christ était vraiment homme, son corps était mortel, d'ailleurs il est bien physiquement mort sur la croix même si ce sont d'autres qui lui ont pris la vie.

Donc si d'un côté son corps est soumis à la mort (pour des raisons biologiques et non pas à cause du péché) il me paraît contradictoire qu'il ne soit pas mort physiquement s'il n'était pas mort sur la croix. Mais c'est vrai que Dieu aurait eu le pouvoir de lui éviter cette mort physique. Il n'en reste pas moins évident, de mon point de vue, que son corps était mortel parce qu'humain.

Chère Clotilde,

Tu as raison, c'est le corps de chair de Jésus qui était mortel, comme l'était le corps d'Adam et Eve qui n'auraient pas connus la mort de ce corps mortel s'ils avaient pu, comme Dieu l'avait prévu, se nourrir du fruit de l'Arbre de la Vie, de l'Arbre de sa Vie.

Jésus était lui-même, rempli de l'Esprit de Vie. Il avait la Plénitude de la Vie. Je crois même que c'est Lui l'Arbre de Vie qui donne le fruit qui fait entrer dans la Vie.

Jésus savait qu'il lui fallait mourir pour nous donner le fruit de l'Arbre de la Vie dont il était porteur : "En vérité, en vérité, je vous le dis, si le grain de blé tombé en terre ne meurt pas, il demeure seul; mais s'il meurt, il porte beaucoup de fruit." (Jean 12, 24) Il était donc normal que Jésus meurt. Il fallait que Jésus meurt pour que nous ayons de nouveau accès au fruit de l'Arbre de la Vie, il fallait que Jésus meurt pour communiquer sa Vie à son Corps, à son Epouse l'Eglise.

Fraternellement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
 
L'immortalité du Christ
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Christ est venu résoudre sur terre un problème de nature énergétique
» "Aucune Eglise ne peut s'identifier au Christ"
» LE SUAIRE DU CHRIST
» le CHRIST est descendu aux enfers
» Enigme posée par une petite fille qui ne grandit pas ou le gène de l'immortalité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: