DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La science du Christ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Clotilde



Messages : 2608
Inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: La science du Christ   Sam 17 Mai 2008, 17:17

Jeb a écrit:
Jésus, quand il dit cela, est dans le temps terrestre et ne veut pas donner de date précise, sinon tout le monde l'aurait notée et il n'y aurait plus d'attente de son Retour : "Il viendra comme un voleur, de jour ou de nuit, à midi ou à minuit".


mais Mouche te répondra en fin analyste qu'il est: "Jésus aurait pu dire qu'il savait mais sans donner de date".... geek
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: La science du Christ   Sam 17 Mai 2008, 17:19

Clotilde a écrit:
Jeb a écrit:
Jésus, quand il dit cela, est dans le temps terrestre et ne veut pas donner de date précise, sinon tout le monde l'aurait notée et il n'y aurait plus d'attente de son Retour : "Il viendra comme un voleur, de jour ou de nuit, à midi ou à minuit".


mais Mouche te répondra en fin analyste qu'il est: "Jésus aurait pu dire qu'il savait mais sans donner de date".... geek
Chère Clotilde,

Tu as raison, mon explication est plutôt "capillotractée" comme dirait Arnaud. geek
Revenir en haut Aller en bas
Oculus



Messages : 2561
Inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: La science du Christ   Sam 17 Mai 2008, 17:23

[
Citation :
quote="Mouche-Du-Coche"]Bon, je vois qu'on aborde pleins de choses : la nature, humaine et divine.
Citation :
Mais pourquoi a-t-il dit : "seul mon Père connait ce jour, ni les anges, ni le Fils ne le connaît" ?
[/quote]


et pourquoi (s'il est Dieu Embarassed ) , a-t-il dit : "Pourquoi m'appelles-tu bon?, nul n'est bon que Dieu seul "
allez-y les gars, petit Pb de logique formelle et d'éxégèse ?? Shocked Smile

Luc 18 18-20,//Mt 19 16-22,//Mc10 17-32
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde



Féminin Messages : 2608
Inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: La science du Christ   Sam 17 Mai 2008, 17:28

Oculus a écrit:

allez-y les gars

est-ce que les filles peuvent y aller aussi? Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: La science du Christ   Sam 17 Mai 2008, 17:30

Oculus a écrit:
Mouche-Du-Coche a écrit:
Bon, je vois qu'on aborde pleins de choses : la nature, humaine et divine.
Mouche-Du-Coche a écrit:
Mais pourquoi a-t-il dit : "seul mon Père connait ce jour, ni les anges, ni le Fils ne le connaît" ?

et pourquoi (s'il est Dieu Embarassed ) , a-t-il dit : "Pourquoi m'appelles-tu bon?, nul n'est bon que Dieu seul "
allez-y les gars, petit Pb de logique formelle et d'éxégèse ?? Shocked Smile

Luc 18 18-20,//Mt 19 16-22,//Mc10 17-32
Euuhhh... Bon... je crois qu'on m'appelle... je file en douce... Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde



Féminin Messages : 2608
Inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: La science du Christ   Sam 17 Mai 2008, 17:34

Oculus a écrit:

et pourquoi (s'il est Dieu Embarassed ) , a-t-il dit : "Pourquoi m'appelles-tu bon?, nul n'est bon que Dieu seul "
allez-y les gars, petit Pb de logique formelle et d'éxégèse ?? Shocked Smile

Luc 18 18-20,//Mt 19 16-22,//Mc10 17-32


donc, si on suit ta logique Oculus, Jésus est entrain de dire qu'il n'est pas bon? rambo
Revenir en haut Aller en bas
cébé



Messages : 2334
Inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: La science du Christ   Sam 17 Mai 2008, 17:40

"Pourquoi m'appelles-tu bon?, nul n'est bon que Dieu seul ........ sous entendu : c'est donc que tu dis que je suis Dieu"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La science du Christ   Sam 17 Mai 2008, 17:49

Clotilde. OK. Les mots sont d'abord psychiques, et ensuite spirituels, pour paraphraser le grand saint Paul.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La science du Christ   Sam 17 Mai 2008, 17:52

de Clotilde. Et il me semble que c'est bien à cause de cela, entre autre, qu'il a été crucifié.

Oui. Ce qui me conforte donc dans l'idée que sa manifestation divine était au vu de tous.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La science du Christ   Sam 17 Mai 2008, 17:53

"Pourquoi m'appelles-tu bon?, nul n'est bon que Dieu seul "
allez-y les gars, petit Pb de logique formelle et d'éxégèse ??

Oculus, bonjour. Pourquoi ce serait un problème ? Le Père est bon, Jésus est bon. Le Père et le Fils ont la même bonté, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde



Féminin Messages : 2608
Inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: La science du Christ   Sam 17 Mai 2008, 17:55

cathe a écrit:
de Clotilde. Et il me semble que c'est bien à cause de cela, entre autre, qu'il a été crucifié.

Oui. Ce qui me conforte donc dans l'idée que sa manifestation divine était au vu de tous.

mais très discrète tout en même temps, et c'était déjà trop!
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde



Féminin Messages : 2608
Inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: La science du Christ   Sam 17 Mai 2008, 17:58

Cathe, dans le dernier message de ce fil de discussion
tu trouveras une explication pour citer les propos de la personne à laquelle tu réponds Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La science du Christ   Sam 17 Mai 2008, 17:59

Clotilde. Oui, très discrète. Pendant son ministère terrestre, l'aspect humain comptait plus. C'est normal, Jésus avait à restaurer l'homme à ce qu'il était originellement : à l'image de Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
Oculus



Masculin Messages : 2561
Inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: La science du Christ   Sam 17 Mai 2008, 18:27

Clotilde a écrit:
Oculus a écrit:

allez-y les gars

Citation :
est-ce que les filles peuvent y aller aussi? Mr. Green

of course, allez-y les filles aussi !! :smurfin: :soeur: :bisou: :smurfin:
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde



Féminin Messages : 2608
Inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: La science du Christ   Sam 17 Mai 2008, 19:10

Oculus a écrit:


of course, allez-y les filles aussi !! :smurfin: :soeur: :bisou: :smurfin:

thanks a lot Mr. Green

Donc, si on suit ta logique Oculus, Jésus est entrain de dire qu'il n'est pas bon? rambo
Revenir en haut Aller en bas
Toniov



Masculin Messages : 1936
Inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: La science du Christ   Sam 17 Mai 2008, 20:05

C'est compliqué, je trouve. Je me dis que si Jesus n'avait eu besoin d'aucun apprentissage, qu'il ait été depuis le départ, parfait et connaissant tout, il ne pouvait etre également homme. Parceque tout dans la vie est apprentissage, l'apprentissage se fait souvent dans la souffrance, et la souffrance est ce qui distingue l'homme de Dieu. Je me dis aussi que, si la nature de l'homme est Divine ( dans le sens ou l'achèvement de l'homme se trouve en Dieu ) qu'est ce qui nous distingue alors du Christ ? Et puis également: que vaut l'expérience du Christ, en tant qu'homme, s'il se sait etre Dieu ? L'homme doute...
Revenir en haut Aller en bas
Oculus



Masculin Messages : 2561
Inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: La science du Christ   Sam 17 Mai 2008, 20:37

Citation :
Donc, si on suit ta logique Oculus, Jésus est entrain de dire qu'il n'est pas bon? rambo
[/quote]

Non , il est en train de dire qu'il n'est pas aussi bon que Dieu .

Deux solutions m'apparaissent:
1)la conscience que Jésus avait de lui même et de sa relation au Père a évolué d'une sensation de proximité intense à une identification avec la personne du Père , et quand il s'exprime là, il se sent proche mais non fusionné à Dieu ..
C'est d'ailleurs analogue pour les instants nombreux où Jésus, à l'écart, prie le Père :pourquoi Dieu aurait-il besoin de se prier lui-même ???
puisqu'il est omniscient et omnipotent ?
2) Soit il a conscience de sa nature Divine et il ironise gentiment envers
celui qui lui dit "Bon Maitre" en lui faisant prendre conscience que finalement il le prend pour Dieu ?
et Puisqu'il le prend pour Dieu, il lui répond en s'effaçant devant la parole de Dieu ?
dans les deux cas , on a l'impression que la personne de Jésus est accueil total et effacement pour se recevoir tout entier du Père,
c'est une kénose du coeur dont il a sans doute hérité de ses parents ??
Revenir en haut Aller en bas
Toniov



Masculin Messages : 1936
Inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: La science du Christ   Sam 17 Mai 2008, 20:45

C'est en tout cas une énigme insoluble: comment peut-on etre à la fois, Dieu et homme ?
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: La science du Christ   Sam 17 Mai 2008, 21:01

Oculus a écrit:
on a l'impression que la personne de Jésus est accueil total et effacement pour se recevoir tout entier du Père,
c'est une kénose du coeur dont il a sans doute hérité de ses parents ??
Cher Oculus,

Oui, c'est tout à fait ça.
St Paul le dit : "Tout Fils de Dieu qu'il était il a appris l'obéissance"
"5 Ayez en vous les sentiments qui étaient en Jésus-Christ,
6 lequel, existant en forme de Dieu, n’a point regardé comme une proie à arracher d’être égal avec Dieu,
7 mais s’est dépouillé lui-même, en prenant une forme de serviteur, en devenant semblable aux hommes
;
8 et ayant paru comme un simple homme, s’est humilié lui-même, se rendant obéissant jusqu’à la mort, même jusqu’à la mort de la croix.
" (Philippiens 2)
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: La science du Christ   Sam 17 Mai 2008, 21:10

Toniov a écrit:
C'est en tout cas une énigme insoluble: comment peut-on etre à la fois, Dieu et homme ?
Cher Toniov,

C'est vrai, seul Dieu a résolu cette énigme par son Incarnation.
Cette énigme s'appelle un Mystère, c'est une "capacité" de Dieu que nous ne pouvons pas comprendre avec notre intelligence. Normal ! Sinon on serait Dieu nous-même ! Laughing

Seule la Foi peut adhérer à ce Mystère, et parfois avec l'aide du St-Esprit s'avancer un peu dans ce mystère comme lorsque l'on rentre dans une nappe de brouillard. On voit rien, mais on sait que c'est le brouillard, quelque chose qui nous enveloppe mais dont on ne sait pas où vraiment il finit.

Bon c'est une image très très imparfaite... Confused

Nos "théologiens" sauront mieux l'expliquer. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Toniov



Masculin Messages : 1936
Inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: La science du Christ   Sam 17 Mai 2008, 21:22

Oui, je suis bien daccord. Nous sommes à nouveau dans le domaine de la foi.
Ce que tu dis est juste: si l'on résolvait ce problème on serait soi meme Dieu...

Mais dans ce cas pourquoi chercher à comprendre et pourquoi parler de " science " du Christ ?
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde



Féminin Messages : 2608
Inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: La science du Christ   Sam 17 Mai 2008, 21:30

Oculus a écrit:


Non , il est en train de dire qu'il n'est pas aussi bon que Dieu .

objection votre honneur, farao Jésus dit bien que seul Dieu est bon. Il n'y a pas de degré, c'est Dieu seul et Dieu seulement qui est bon, donc si Jésus n'est pas Dieu il n'est pas bon. CQFD

Ou alors, Jésus pousse ce notable un peu lèche-botte dans ses retranchement lorsque celui-ci l'appelle "bon maître" et en profite pour faire passer le message à qui voudra ou pourra bien l'entendre ;)

Citation :
pourquoi Dieu aurait-il besoin de se prier lui-même ???

effectivement, il n'en a pas besoin, mais nous les hommes oui! C'est pour nous les hommes, nous qui sommes lent à croire, nous qui n'arrivons parfois même pas à croire en ses oeuvres, c'est pour nous donc que Jésus, vraiment Dieu, prie le Père, d'autant plus que Jésus est aussi vraiment Homme et que donc comme les hommes de son époque il prie Dieu.



Citation :
2) Soit il a conscience de sa nature Divine et il ironise gentiment envers
celui qui lui dit "Bon Maitre" en lui faisant prendre conscience que finalement il le prend pour Dieu ?


Thumright
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde



Féminin Messages : 2608
Inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: La science du Christ   Sam 17 Mai 2008, 21:31

Toniov a écrit:
C'est en tout cas une énigme insoluble: comment peut-on etre à la fois, Dieu et homme ?

"pour l'homme c'est impossible, mais pour Dieu tout est possible" dixit la Parole de Dieu ;)
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: La science du Christ   Sam 17 Mai 2008, 21:38

[quote="Jeb]C'est vrai, seul Dieu a résolu cette énigme par son Incarnation.[/quote]

Cher Jeb,

Ce qui est une enigme pour Toniov n'en était pas une pour Dieu. Dieu a créé l'homme avec le projet de devenir homme à son tour pour que l'homme soit rendu participant de sa Vie divine.

Maitenant, comme tu le dis si bien, seul Dieu sait comment un Dieu peut être homme en même temps que Dieu Laughing

Fraternellement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: La science du Christ   Sam 17 Mai 2008, 21:46

Toniov a écrit:
Mais dans ce cas pourquoi chercher à comprendre et pourquoi parler de " science " du Christ ?
Cher Toniov,

Tu as raison, on ne peut pas chercher à tout comprendre, vu la limite de notre intelligence, mais on peut essayer de raisonner jusqu'à cette limite.

Parler de "Science" du Christ c'est justement parler de la Science de Dieu qu'il a en quelque sorte "caché" en partie dans le Christ.

Si on prend l'épisode de la Transfiguration, c'est bien pour montrer à Pierre, Jacques et André qu'il est bien Dieu.
De même lorsqu'il marche sur les eaux ou qu'il "lit" dans les pensées des Pharisiens qui cherchent à lui tendre un piège au sujet du repos du Shabbat.

Tous ses "pouvoirs" font partie de cette "Science", de cette connaissance que le Christ a en tant que Dieu. Mais il ne peut montrer son "Omniscience", sa Toute-Puissance, en tant que Dieu puisqu'Il a voulu se révéler aux hommes comme un Dieu humble, proche de l'homme, l'Emmanuel "Dieu parmis nous".

Merci Toniov, tes questions m'aide beaucoup aussi à approfondir. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Toniov



Masculin Messages : 1936
Inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: La science du Christ   Sam 17 Mai 2008, 21:55

Merci, Jeb.
J'aime bien cette notion de " raisonner jusqu'à la limite de notre intelligence ". Parcequ'ainsi on peut s'approcher, voir et constater ou sont nos limites humaines.
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: La science du Christ   Sam 17 Mai 2008, 22:06

Toniov a écrit:
J'aime bien cette notion de " raisonner jusqu'à la limite de notre intelligence ". Parce qu'ainsi on peut s'approcher, voir et constater ou sont nos limites humaines.
Oui Toniov, Very Happy

et grâce en partie aussi à ce forum, je me suis aperçu très vite de mes limites. C'est une bonne chose, ça me permets d'essayer de ne pas trop me gonfler la tête. Confused
Revenir en haut Aller en bas
Toniov



Masculin Messages : 1936
Inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: La science du Christ   Sam 17 Mai 2008, 22:13

Nous sommes sur la meme longueur d'onde...
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: La science du Christ   Sam 17 Mai 2008, 22:15

Toniov a écrit:
Nous sommes sur la meme longueur d'onde...
Thumright Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Mouche-Du-Coche



Messages : 1325
Inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: La science du Christ   Dim 18 Mai 2008, 11:03

Clotilde a écrit:
Ou alors, Jésus pousse ce notable un peu lèche-botte dans ses retranchement lorsque celui-ci l'appelle "bon maître" et en profite pour faire passer le message à qui voudra ou pourra bien l'entendre
Oui, ça me plaît comme lecture ! Les évangéliste ont peut-être voulu nous montrer comment ne pas aborder le Christ. Ce jeune homme riche s'approche de Jésus avec une démarche pas franche : il se cache derrière son introduction ("Bon Maître") pour une demande qui n'est pas aussi vitale qu'elle en à l'air. Et surtout, il lèche les bottes : "Bon", (tiens, qu'est-ce qu'il veut se préparer à me demander, pour y mettre les formes comme ça ?) et "Maître" : ça, c'est de trop pour Jésus. Il réponds au même niveau de dé-personnalisation : "tu as la loi et les prophètes".

Le jeune homme riche n'a pas encore perçu la relation fausse que Jésus tente de casser : il s'enhardit et va plus loin : "je respecte la loi depuis mon enfance" (tu parles : tous savent en Israël que cette loi est impossible à tenir dans son intégralité). Jésus, voyant que le jeune homme n'a pas encore compris, met la barre encore plus haut : "ah, tu respectes la loi ? bon, donne tous tes biens aux pauvres et suis-moi". Bien vu ! le jeune homme ne peut pas aller jusque-là, il s'est piégé lui-même. Ce n'est pas que Jésus ne veut pas lui répondre, c'est qu'il ne veut pas répondre à une demande qui se trompe d'objet : le Christ comme Maître de sagesse qui dispense la recette pour obtenir "la vie eternelle".

Apparement, d'après les évangélistes, il faut s'y prendre autrement.
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde



Féminin Messages : 2608
Inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: La science du Christ   Dim 18 Mai 2008, 13:04

J'adhère Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La science du Christ   Dim 18 Mai 2008, 13:09

Mouche du coche bonjour. Pour moi, le jeune homme riche a une démarche sincère. Sa question concerne la vie éternelle.
Revenir en haut Aller en bas
Mouche-Du-Coche



Messages : 1325
Inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: La science du Christ   Dim 18 Mai 2008, 13:56

Mais il la pose très mal, et les évangélistes veulent signifier que Jésus n'est pas le "distributeur" de conseils pour "avoir" la vie éternelle. Ce jeune homme est peut-être sincère, mais sa démarche est faussée : la vie dont parle Jésus ne s'acquiers pas en s'appliquant à soi-même des principes moraux, aussi bons soient-ils.

"Que dois-je faire" : eh bien justement, il n'y a rien à faire... aussi Jésus ne peut répondre à une telle demande.


Dans une autre scène, un certain Nicodème vient voir Jésus le soir, pour être seul avec lui. "Maître, nous savons que tu viens de la part de Dieu..."
Nicodème vient en spécialiste, pour discuter avec un autre spécialiste, en dehors de la foule qui en reste aux questions superficielles : Nicodème vient faire de la théologie, entre spécialistes. Jésus n'est pas dupe (quand on commence par "Maître", il comprend vite).
"A moins de naître d'en haut, ..."

Nicodème feint de faire l'idiot : Hein ? quoi ? peut-on rentrer dans le sein de sa mère ?

Ici aussi, comme pour le jeune homme riche, la relation avec Jésus commencait mal : il n'est pas question, pour cette vie éternelle, d'être spécialiste; il faut renaître...

Comment renaître, c'est une autre histoire
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: La science du Christ   Dim 18 Mai 2008, 14:38

Mouche-Du-Coche a écrit:
Oui, ça me plaît comme lecture ! Les évangéliste ont peut-être voulu nous montrer comment ne pas aborder le Christ. Ce jeune homme riche s'approche de Jésus avec une démarche pas franche : il se cache derrière son introduction ("Bon Maître") pour une demande qui n'est pas aussi vitale qu'elle en à l'air. Et surtout, il lèche les bottes : "Bon", (tiens, qu'est-ce qu'il veut se préparer à me demander, pour y mettre les formes comme ça ?) et "Maître" : ça, c'est de trop pour Jésus. Il réponds au même niveau de dé-personnalisation : "tu as la loi et les prophètes".

Cher Mouche du Coche,

Ce jeune homme riche cherche tout simplement à flater Jésus en l'appelant "Bon Maître" ; dans quel but : "acquérir, ou posséder la Vie éternelle". Il espère gagner la Vie éternelle qu'il voit comme un bien à posséder, en flatant Jésus. Ce jeune homme riche imagine tout en terme d'avoir (comme la grande majorité des hommes) : ses biens terrestres, le bien qui donne le ciel. Son désir est un désir un peu plus naturel.

Voilà pourquoi Jésus ne va pas le condamner ; ne va lui faire aucun reproche. Il va tout simplement l'inviter à élever son désir encore trop naturel aux perspectives "surnaturelles" qui sont celles de la foi : le Bon, le Bien, le Bonheur c'est pas quelque chose que Dieu donne, c'est Dieu Lui-même se donnant à l'homme et donc Jésus. Voilà pourquoi Jésus va inviter ce jeune homme à le suivre, Lui, le Bon pour l'homme, le Bien de l'homme.

Ce que Jésus va lui dire c'est "une seule chose te manque" pour avoir la Vie éternelle, pour posséder le bonheur que donne la Vie éternelle, c'est Moi.

Pour posséder le bonheur, il va falloir que tu fasse un choix entre tes richesses et moi. Il va falloir que tu te détaches de tes richesses matérielles pour t'attacher à moi, qui suis le seul à pouvoir donner le vrai bonheur à l'homme ; le bonheur qui est éternel. Jésus invite le jeune homme riche, à faire ce que Marie de Béthanie a fait ; il l'invite à choisir la meilleur part, Lui.

La première réponse que Dieu apporte à cette quête insatiable du Bonheur par les hommes, c'est le décalogue, conforme à la nature suivant laquelle Dieu nous a créé. Remarque que Jésus ne cite pas les 3 premiers commandements concernant l'amour pour Dieu. Il ne cite que les commandements concernant l'amour du prochain. Pour entrer dans la Vie éternelle, les élus n'auront qu'à répondre de leur charité envers le prochain. "Ce que vous aurez fait au plus petit d'entre les miens, c'est à moi que vous l'aurez fait.... Venez les bénis de mon Père, car j'ai eu faim et vous m'avez donné à manger".

A vrai dire, le jeune homme riche fait déjà tout ce qu'il faut pour entrer dans la Vie éternelle. Voilà pourquoi Jésus le regarda et "l'AIMA".

Pourquoi alors ce jeune homme demande-t-il : "Qu'y-a-t-il encore ?". Parce que c'est le propre de l'amour de vouloir toujours en faire plus. Ainsi, la vie spirituelle qui se satisferait de son acquis signerait son arrêt de mort, car elle ne peut se poursuivre qu'en allant de "sommet en sommet" (Ps 84, 8). Comme St Vincent de Paul le disait : "l'amour est inventif à l'infini".

Pourquoi ce regard admiratif de Jésus, pourquoi cet amour ? Parce que Jésus, est humainement sensible et divinement sensible à la ferveur de ce jeune homme qui s'accorde si bien à la sienne. Son regard est celui de la Rencontre entre cet Amour éternel et l'être éphémère qu'il a suscité et qu'Il éternisera lui-même.

Jésus l'aima ce jeune homme, il l'aima et lui dit "Viens, suis-moi". Jésus appel ce jeune homme à se dépasser, à gravir le chemin de la Sainteté, en le suivant, Lui, le Saint des saints ; Lui qui est venu pour sanctifier tout homme ; pour faire entrer tout homme dans sa Sainteté, dans la Sainteté de Dieu.

Une seule chose te manque, lui dit-il, c'est "l'intimité avec moi". Livre toi totalement à moi, par la confiance et l'amour comme disait la petite Thérèse, et tu trouveras la Vie éternelle ; en toi je ferai jaillir l'Eau Vive.

Fraternellement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: La science du Christ   Dim 18 Mai 2008, 14:47

Mouche-Du-Coche a écrit:
Mais il la pose très mal, et les évangélistes veulent signifier que Jésus n'est pas le "distributeur" de conseils pour "avoir" la vie éternelle. Ce jeune homme est peut-être sincère, mais sa démarche est faussée : la vie dont parle Jésus ne s'acquiers pas en s'appliquant à soi-même des principes moraux, aussi bons soient-ils.

Cher Mouche du Coche,

Je te trouve vraiment très dûr avec ce jeune homme riche. Il n'avait pas encore découvert que la Vie éternelle, il l'avait en face de Lui, présente en ce Bon Maître. Sa démarche n'était donc pas faussée, elle est naturelle.

Quant à la Vie dont parle Jésus, pour y entrer, il faut commencer par vivre les commandements donnés par Dieu dans le décalogue. Le jeune homme riche était prêt à entrer dans cette Vie éternelle, il ne lui manquait qu'une chose, répondre à l'appel que Jésus allait justement lui lancer : "Viens, suis-moi".

Citation :
"Que dois-je faire" : eh bien justement, il n'y a rien à faire... aussi Jésus ne peut répondre à une telle demande.

Non et non, vous faites fausse route. Si, il y avait quelque chose à faire que le jeune homme va être incapable de faire, à cause de son trop grand attachement à ses biens ; il n'avait qu'à répondre à l'appel que Jésus lui donne : "Viens, suis-moi". C'est le jeune homme riche qui ne peut pas répondre à la demande de Jésus qui l'invite à tout quitter pour le suivre, et pas Jésus qui n'aurait pas pu répondre au jeune homme riche. Au contraire, Jésus répond à sa question.

Citation :
Ici aussi, comme pour le jeune homme riche, la relation avec Jésus commencait mal : il n'est pas question, pour cette vie éternelle, d'être spécialiste; il faut renaître...

Non, je crois là encore que vous faites fausse route. La relation avec Jésus avait bien commencé pour Nicodème. Comme pour le jeune homme riche, mais sur le plan théologique, Jésus va essayer d'élever la réflexion de Nicodème, il va l'inviter à pénétrer dans le mystère. Jésus lui donne de quoi s'élever dans sa réflexion théologique.

Fraternellement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
Mouche-Du-Coche



Messages : 1325
Inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: La science du Christ   Dim 18 Mai 2008, 15:37

Citation :
il n'avait qu'à répondre à l'appel que Jésus lui donne : "Viens, suis-moi". C'est le jeune homme riche qui ne peut pas répondre à la demande de Jésus qui l'invite à tout quitter pour le suivre, et pas Jésus qui n'aurait pas pu répondre au jeune homme riche. Au contraire, Jésus répond à sa question.
Je veux bien le croire ; mais qu'a dit Jésus, à ceux qui lui disaient : "Maître, permet-moi d'aller avec toi" ?


Citation :
Jésus va essayer d'élever la réflexion de Nicodème, il va l'inviter à pénétrer dans le mystère. Jésus lui donne de quoi s'élever dans sa réflexion théologique.
Hum, oui... mais il lui dit aussi de devenir comme un petit enfant, ce qui n'est pas du goût de Nicodème.
Et puis, l'élever dans sa reflexion théologique : mais avec quel résultat ? je ne vois pas Nicodème dans le groupe des 120, ni des 3.000 à la Pentecôte...en fait, on le reverra, plus tard, mais pour enterrer l'homme-Jésus. Pour lui, tout s'arrête là.
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: La science du Christ   Dim 18 Mai 2008, 15:48

Mouche-Du-Coche a écrit:
Je veux bien le croire ; mais qu'a dit Jésus, à ceux qui lui disaient : "Maître, permet-moi d'aller avec toi" ?

Cher Mouche du Coche,

Pouvez-vous me donner la référence du passage d'Evangile que vous citez "Maître, permet-moi d'aller avec toi" ?

Citation :
Jésus va essayer d'élever la réflexion de Nicodème, il va l'inviter à pénétrer dans le mystère. Jésus lui donne de quoi s'élever dans sa réflexion théologique.

Citation :
Oui, mais avec quel résultat ? je ne vois pas Nicodème dans le groupe des 120, ni des 3.000 à la Pentecôte...en fait, on le reverra, plus tard, mais pour enterrer l'homme-Jésus. .

Depuis quand Jésus a-t-il été enterré après la Pentecôte ! Laughing Vous n'avez pas commis une petite erreure.

Citation :
Pour lui, tout s'arrête là

C'est quoi ce jugement à l'emporte pièce ! Qu'est-ce que vous en savez que Nicodème s'est contenté d'enterrer Jésus ? Comment pouvez-vous être certain qu'il ne se trouvait pas parmi les 3000 à la Pentecôte ?

Fraternellement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
Mouche-Du-Coche



Messages : 1325
Inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: La science du Christ   Dim 18 Mai 2008, 17:19

Cher Petero,
Je vois que tu passes du "tu" au "vous" entre tes deux derniers messages. Sans doute as-tu enclenché le mode "défense-attaque" ?
Mais non, je rigole Smile
Comme j'ai tout écrit de mémoire, je vais tenter de me justifier.

Citation :
Pouvez-vous me donner la référence du passage d'Evangile que vous citez "Maître, permet-moi d'aller avec toi" ?
J'ai pensé au Gadarénien qui a été guérit, et qui demande à suivre Jésus. Jésus ne lui a pas permit.
Et Matthieu 8:21 : "Maître, je te suivrai où qu tu ailles". Fin de trecevoir de la part du "Maître".


Citation :
Depuis quand Jésus a-t-il été enterré après la Pentecôte ! Vous n'avez pas commis une petite erreur.
On s'est compris : j'ai écrit "à la volée" : ma tournure de phrase peut laisser penser que j'ai fait une petite errerur de chronologie, mais je me souvenais assez bien de mon caté pour me souvenir de l'enchainement des faits.

Citation :
C'est quoi ce jugement à l'emporte pièce ! Qu'est-ce que vous en savez que Nicodème s'est contenté d'enterrer Jésus ? Comment pouvez-vous être certain qu'il ne se trouvait pas parmi les 3000 à la Pentecôte ?
La lecture des évangiles, tout simplement... bien sûr, je n'en suis pas certain, mais la construction des évangiles n'étant pas faite au hasard, le fait de voir Nicodème pour la dernière fois au tombeau de Jésus ne me semble pas innocente.
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: La science du Christ   Dim 18 Mai 2008, 17:40

Mouche-Du-Coche a écrit:
Je veux bien le croire ; mais qu'a dit Jésus, à ceux qui lui disaient : "Maître, permet-moi d'aller avec toi" ?

Mouche-du-Coche,

Excuse-moi d'abord pour le tutoiement et le vouvoiement. Parfois il m'arrive de mélanger les deux, sans pour autant être poussé par une intention particulière. C'est plutôt un manque d'innatention.

Je permets de répondre, après que tu m'es dit à quoi tu pensais.

Pour ce géranésien, il ne se trouve pas dans la même situation que le jeune homme riche. Jésus vient de le "guérir" d'une possession. Jésus aurait pu lui adresser le même appel qu'au jeune homme riche. Non, il l'envoie témoigner de sa guérison : "rapporte-leur tout ce que le Seigneur a fait pour toi".

Tous les hommes ne sont pas appelés à tout quitter pour suivre le Christ. Jésus n'appel pas tous les hommes à le suivre radicalement, comme il le fait avec ses Apôtres et aujourd'hui les ministres ordonnés ou les consacrés. La grande majorité, sont appelés à témoigner des merveilles que fait pour eux le Seigneur, auprès des leurs, sur leurs lieux de vie, de travail, etc....

Jésus appelle qui il veut.

Il a clairement appelé le jeune homme riche à le suivre en lui disant : "Viens, suis-moi...".

Fraternellement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
Mouche-Du-Coche



Messages : 1325
Inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: La science du Christ   Dim 18 Mai 2008, 17:45

Pourquoi tu t'excuses ? et te "permet" de me répondre ? Petero, j'aimerais te voir plus incisif et direct, et moins policé.
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: La science du Christ   Dim 18 Mai 2008, 18:00

Mouche-Du-Coche a écrit:
Pourquoi tu t'excuses ? et te "permet" de me répondre ? Petero, j'aimerais te voir plus incisif et direct, et moins policé.

Cher Mouche du coche,

Pourquoi devrais-je être moins "policé" Laughing

Fraternellement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
Mouche-Du-Coche



Messages : 1325
Inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: La science du Christ   Dim 18 Mai 2008, 18:11

Parce qu'il me semble que c'est une constante dans tes messages ; bien sûr, c'est une qualité, et elle mérite d'être reconnue : tu as cette qualité.
Mais tu peux aussi t'autoriser à dire les choses plus directement : tes messages ne seront pas moins forts...
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: La science du Christ   Dim 18 Mai 2008, 19:07

Mouche-Du-Coche a écrit:
Parce qu'il me semble que c'est une constante dans tes messages ; bien sûr, c'est une qualité, et elle mérite d'être reconnue : tu as cette qualité.
Mais tu peux aussi t'autoriser à dire les choses plus directement : tes messages ne seront pas moins forts...

Cher Mouche-du-Coche,

Relis les messages que j'adresse à Nicolianor et tu verras qu'il m'arrive d'être plus direct. Laughing

Excuse-moi, mais ton avatar ne me donne pas envie d'être plus direct avec toi. J'ai pas faire de mal aux abeilles Laughing

Fraternellement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
Mouche-Du-Coche



Messages : 1325
Inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: La science du Christ   Dim 18 Mai 2008, 20:41

Bon, reprenons.
On parlait de vie éternelle, et de la nécessité de suivre Jésus pour en bénéficier.

Citation :
Pour ce géranésien, il ne se trouve pas dans la même situation que le jeune homme riche. Jésus vient de le "guérir" d'une possession. Jésus aurait pu lui adresser le même appel qu'au jeune homme riche. Non, il l'envoie témoigner de sa guérison : "rapporte-leur tout ce que le Seigneur a fait pour toi".
Tous les hommes ne sont pas appelés à tout quitter pour suivre le Christ. Jésus n'appel pas tous les hommes à le suivre radicalement, comme il le fait avec ses Apôtres et aujourd'hui les ministres ordonnés ou les consacrés. La grande majorité, sont appelés à témoigner des merveilles que fait pour eux le Seigneur, auprès des leurs, sur leurs lieux de vie, de travail, etc....
Jésus appelle qui il veut.

On est d'accord : Jésus appelle qui il veut pour le suivre ; le gadarénien doit plutôt témoigner de sa guérison.
Et moi (qui ne suis pas ordonné) ne suis pas appelé à tout quitter pour suivre le Christ, contrairement aux Apôtres et aux ministres ordonnés.
Mais pour la vie éternelle, il faut suivre le Christ, on est toujours d'accord ?
Donc eux (les ministres ordonnée) sont appelés à la vie éternelle, et moi -et la grande majorité des non-ordonnés- on se contente de témoigner des merveilles de Dieu. Mais on accède pas à la vie éternelle, alors ?
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde



Féminin Messages : 2608
Inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: La science du Christ   Dim 18 Mai 2008, 20:48

Mouche-Du-Coche a écrit:
On est d'accord : Jésus appelle qui il veut pour le suivre ; le gadarénien doit plutôt témoigner de sa guérison.
Et moi (qui ne suis pas ordonné) ne suis pas appelé à tout quitter pour suivre le Christ, contrairement aux Apôtres et aux ministres ordonnés.
Mais pour la vie éternelle, il faut suivre le Christ, on est toujours d'accord ?
Donc eux (les ministres ordonnée) sont appelés à la vie éternelle, et moi -et la grande majorité des non-ordonnés- on se contente de témoigner des merveilles de Dieu. Mais on accède pas à la vie éternelle, alors ?

il y a plusieurs façons de "tout quitter et de suivre le Christ" ;) ...et heureusement, car si ce n'était que par l'ordination et en quittant sa maison et sa famille alors on serait mal... geek

C'est comme lorsque le Christ dit que nous ne sommes pas de ce monde, il ne nous demande pas de vivre en ermite mais de ne pas vivre selon les mouvements, les opinions, les tentations, les orientations du monde, de ne pas vivre en regardant vers le bas mais vers le haut, vers le Ciel.
Revenir en haut Aller en bas
Mouche-Du-Coche



Messages : 1325
Inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: La science du Christ   Dim 18 Mai 2008, 21:12

Bien ; donc le jeune homme riche (dont Petero parle) n'a aucune raison d'être triste : il observe tout les commandements, (on peut dire "il regarde vers le haut, vers le ciel "), il croit au Christ et le connaît, il a donc toutes les raisons de se réjouir.
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: La science du Christ   Dim 18 Mai 2008, 21:38

Mouche-Du-Coche a écrit:
On est d'accord : Jésus appelle qui il veut pour le suivre ; le gadarénien doit plutôt témoigner de sa guérison.
Et moi (qui ne suis pas ordonné) ne suis pas appelé à tout quitter pour suivre le Christ, contrairement aux Apôtres et aux ministres ordonnés.

Cher Mouche-du-Coche,

La Vie éternelle n'est pas donné qu'à ceux qui quittent tout pour suivre Jésus.

La preuve, la première réponse que Jésus donne à ce jeune homme riche : "si tu veux entrer dans la vie éternelle, garde les commandements" et il lui rappelle les commandements sur l'amour du prochain.

La Vie éternelle est donné aussi à ceux qui ne suivent pas le Christ d'une manière radicale, comme le firent les Apôtres qui ont tout quitté pour se mettre à son service. Elle sera donné à tout homme qui aimera son prochain en lui donnant à manger quand il a faim, en le visitant quand il sera souffrant ou en prison. "Venez les bénis de mon Père, prenez possession du royaume, car j'ai eu faim et vous m'avez donné à manger ... ce que vous avez fait au plus petit d'entre les miens, c'est à moi que vous l'avez fait."

Fraternellement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde



Féminin Messages : 2608
Inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: La science du Christ   Dim 18 Mai 2008, 21:47

Mouche-Du-Coche a écrit:
Bien ; donc le jeune homme riche (dont Petero parle) n'a aucune raison d'être triste : il observe tout les commandements, (on peut dire "il regarde vers le haut, vers le ciel "), il croit au Christ et le connaît, il a donc toutes les raisons de se réjouir.

où est-il dit qu'il croit au Christ et le connait? scratch

Quant a observer tous les commandements, ça c'est lui qui le dit et "suivre le Christ" ce n'est pas seulement une question de commandement mais de charité.
Revenir en haut Aller en bas
Mouche-Du-Coche



Messages : 1325
Inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: La science du Christ   Dim 18 Mai 2008, 22:05

Eh bien il est devant lui, il l'appelle "Maître", et manifestement, il attends de lui un conseil : donc il le connaît et il croit en sa capacité à lui répondre. Surtout qu'il insiste dans ses questions : il ne le prends pas pour un simple Rabbi, puisqu'il lui demande pas moins que la Vie Eternelle.

Mais Clotilde, comme le dit Pétéro, qui est bien inspiré, puisqu'il cite l'évangile :
Citation :
La preuve, la première réponse que Jésus donne à ce jeune homme riche : "si tu veux entrer dans la vie éternelle, garde les commandements"
Donc ce jeune homme n'a aucune raison de s'inquiéter : il aime son prochain, de son propre aveu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La science du Christ   Dim 18 Mai 2008, 22:11

Excuse-moi, mais ton avatar ne me donne pas envie d'être plus direct avec toi.

La polémique des avatars est réouverte.
Revenir en haut Aller en bas
Mouche-Du-Coche



Messages : 1325
Inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: La science du Christ   Dim 18 Mai 2008, 22:14

Je ne comprends pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde



Féminin Messages : 2608
Inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: La science du Christ   Dim 18 Mai 2008, 22:14

Mouche-Du-Coche a écrit:
Eh bien il est devant lui, il l'appelle "Maître", et manifestement, il attends de lui un conseil : donc il le connaît et il croit en sa capacité à lui répondre. Surtout qu'il insiste dans ses questions : il ne le prends pas pour un simple Rabbi, puisqu'il lui demande pas moins que la Vie Eternelle.

ce n'est pas parce qu'il l'appelle "maître" qu'il le connait. Je crois tout au contraire qu'il est trés loin de connaître le Christ sinon il n'aurait pas eu besoin de lui poser cette question sur la vie éternelle ;)

Ce notable sait que l'homme en face de lui, ce Jésus, connait très bien les écritures et parle avec assurance, c'est pour cela qu'il l'appelle "maître". Ce notable est encore sous la domination de la Loi et le Christ lui répond en fonction de cela: "tu as la loi et les prophètes".
Revenir en haut Aller en bas
Mouche-Du-Coche



Messages : 1325
Inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: La science du Christ   Dim 18 Mai 2008, 22:22

Oui, ça se défend. Je pourrais dire aussi que ce Maître qui l'invite à le suivre (un peu plus loin) se révèle par là-même ("Si vous entendez ma voix, n'endurçissez pas vos coeurs"...)
Mais il semble que cathe aie des remarques à faire ?
Revenir en haut Aller en bas
 
La science du Christ
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le Christ est venu résoudre sur terre un problème de nature énergétique
» "Aucune Eglise ne peut s'identifier au Christ"
» LE SUAIRE DU CHRIST
» le CHRIST est descendu aux enfers
» Signification du mot "Christ"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: