DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 un péché dans l'intention

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sâmchat



Messages : 991
Inscription : 20/05/2005

MessageSujet: un péché dans l'intention   Mer 16 Nov 2005, 02:17

Chers amis,

Supposons qu'une personne pose un acte qui n'est pas condamné par l'Église. La personne croit pourtant que cet acte est un péché et elle pose cet acte en croyant pécher.

Est-ce que ça compte comme un vrai péché?
Revenir en haut Aller en bas
Seb



Messages : 1087
Inscription : 11/06/2005

MessageSujet: Re: un péché dans l'intention   Mer 16 Nov 2005, 02:51

Sâmkhya a écrit:
Chers amis,

Supposons qu'une personne pose un acte qui n'est pas condamné par l'Église. La personne croit pourtant que cet acte est un péché et elle pose cet acte en croyant pécher.

Est-ce que ça compte comme un vrai péché?


Il y'a but et conséquence... La conséquence de l'acte n'a beau avoir rien de peché, si le but est une attaque contre dieu et bien oui c'est un pecher.

La personne dans son coeur pense que l'acte est contre Jesus mais elle le fait quand même donc c'est un pecher même si ce ne l'es pas réelement.
Revenir en haut Aller en bas
Sâmchat



Messages : 991
Inscription : 20/05/2005

MessageSujet: Re: un péché dans l'intention   Mer 16 Nov 2005, 05:25

Mais si une personne s'impose des règles d'une sévérité inhumaine, il est inévitable qu'elle les transgresse.

Le but d'un péché est-il de blesser Dieu? Pas nécessairement. C'est plutôt de jouir d'un bien d'habitude.
Revenir en haut Aller en bas
Dominique



Messages : 1126
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: un péché dans l'intention   Mer 16 Nov 2005, 09:30

dans ce cas, si l'action est involontaire, ce n'est peut-être pas un péché, seulement une illusion ou une erreur. Le mieux est que la personne demande conseil à quelqu'un qui peut l'éclairer, car l'ignorance est un péché aussi. Le curé d'Ars disait que ce qui envoie le plus de gens en enfer, c'est l'ignorance.
Revenir en haut Aller en bas
Olivier JC



Messages : 2123
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: un péché dans l'intention   Mer 16 Nov 2005, 10:18

Il peut être intéressant d'en revenir à l'origine du terme "péché". La Bible emploie un terme hébreu (dont je ne me souviens plus, mais que je pourrais retrouver si cela vous intéresse) qui signifie "manquer".

Commettre un péché, cela veut dire "manquer" Dieu, qui est comme la "cible" que doit viser l'être humain.
Dès lors, il me semble que si une personne commet volontairement un acte en croyant sincèrement que ce faisant elle va à l'encontre de la volonté de Dieu, il me semble justifié d'y voir un péché stricto sensu, pour la simple raison que l'acte est cru peccamineux et malgré tout posé. Il y a une volonté d'offenser Dieu.

Tout dépend finalement du regard que l'on porte sur la notion de péché. On a souvent tendance à la comprendre comme infraction à une loi clairement établie. Or, si cela pouvait être le cas sous le régime de la Loi mosaïque, ce ne peut plus être le cas sous le régime de la grâce. Le péché n'est pas une infraction précisément déterminée, mais recouvre tout ce qui, de près ou de loin et fut-ce de la façon la plus infime, contraste avec l'Amour infini de Dieu.

Ce pourquoi saint Jean pouvait écrire : "Ceux qui disent : nous n'avons pas de péché, la Vérité n'est pas en eux". Et puis, de toute façon, mieux vaut se voir plus noir que l'on est : il est préférable, en effet, de s'en remettre trop à la miséricorde de Dieu que pas assez...
Revenir en haut Aller en bas
Dominique



Messages : 1126
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: un péché dans l'intention   Mer 16 Nov 2005, 13:48

"hamartia", erreur, péché, du verbe "hamartano", manquer la cible. C'est du grec.
Ce que vous dites est juste en soi, mais Sâmkhya parle de quelqu'un qui s'impose des règles excessives qu'il n'arrive pas à respecter. Dans ce cas, il s'agit d'une personne trop scrupuleuse, qui culpabilise, et qui a plus besoin d'être rassurée que de se voir en noir.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: un péché dans l'intention   Mer 16 Nov 2005, 16:00

J'ai un exemple amusant à cet égard. Il montre comment "un péché", créé par soi-même, peut parfois sauver, parfois perdre l'âme selon ce qui en ressort: humilité et repentir, ou obstination et orgueil.


Deux jeunes moines, ascètes devant l'éternel, firent un voeu sougrenu. Ils décidèrent d'imiter saint simon stylite et de vivre sur deux colonnes d'un temple grec en ruine, en ne se nourrissant que de pain qu'on leur faisait parvenir dans un panier.

Ils choisirent chacun une colonne et s'engagèrent par voeu devant Dieu à ne jamais descendre que morts (voeu solennel).

Trois ans plus tard, usé par l'ennui et les pensées de l'imaginaire, l'un des deux craqua. Il descendit de sa colonne, envoya son froc aux orties. L'autre lui cria: "Malheureux ! Ton voeu ! Tu sera damné !" Mais l'autre ne l'écoutait pas. Puis il alla en ville, il retrouva une amie de son enfance et se maria.

Il devint la risée du public.

Cet homme avait-il péché? Oui. Certainement. Un voeu est un voeu et, à cette époque stoïcienne, on ne transgressait pas impunement. Il traîna donc une existence extérieurement ratée. Puis il mourut.

L'autre resta fidèle encore deux mois. Mais un jour, il tomba de sa colonne et se tua. Il ne pécha donc pas et tint, à la lettre, la fidélité à son voeu. On l'enterra avec les honneurs.

Voici, selon moi, la tapisserie du côté humain des choses.

Et puis il y a le côté divin. Et là, la mesure du péché n'est plus CE QU'ON CROIT ÊTRE UN PECHE, mais la règle de Dieu lui-même, celle que son Essence déclare comme étant l'arbre du bien et du mal.

Ainsi, l'ermite fidèle alla longtemps au purgatoire et l'infidèle passa très vite au Ciel, non à cause de son infidélité, mais parce que, misérable, il ne chercha pas à valoriser sa vie devant Dieu.

Ainsi se réalise cette parole:
Citation :
"Bien des premiers seront derniers."

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
 
un péché dans l'intention
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Proverbes
» Pour fonder un foyer
» "Brouillage" - dans quelle intention ?
» L'intention et l'énergie dans les arts-martiaux
» intention de priere

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives : Théologie dogmatique, morale et divers-
Sauter vers: