DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Saint Josémaria à Fatima

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Saint Josémaria à Fatima   Mer 14 Mai 2008, 22:38

Saint Josémaria à Fatima : mai 1967
Le 6 février 1945, saint Josémaria se rendit pour la première fois à Fatima. Il disait que « c’était la Très Sainte Vierge, elle-même, qui lui avait ouvert les portes du Portugal » 1. En effet, ce fut sœur Lucia, qui vivait à Tuy à l’époque, qui lui demanda d’aller au Portugal et à Fatima en février 1945 alors qu’il n’avait pas prévu de s’y rendre. Il revint au sanctuaire à d’autres reprises, attiré par son grand amour de la Sainte Vierge.

Le 9 mai 1967, il s’y rendit pour la huitième fois. Le 13 mai, le Saint Père Paul VI allait y présider les célébrations, pour le cinquantième anniversaire des apparitions de la Vierge à Fatima. L’Église connaissait des temps difficiles et saint Josémaria priait incessamment pour la solution des problèmes en ayant recours à l’intercession de Marie. Il quitta Rome pour entreprendre un voyage pénitent et de prière. Il arriva au sanctuaire de Lourdes le 22 avril. Il y invoqua l’aide et la protection de Notre Dame. En route vers Fatima, il traversa l’Espagne et rencontra des fidèles et des coopérateurs de l’Opus Dei ainsi que de nombreuses personnes, dans des réunions de famille convoquées en plusieurs villes.

Il arriva à Lisbonne le 8 mai. Le lendemain matin, dès l’aube, il partit à Coimbra où il rencontra sœur Lucia qui vivait au Carmel de cette ville. Il rejoignit Fatima le jour même, accompagné de don Alvaro del Portillo, son premier successeur, de don Xavier Echevarria (prélat actuel de l’Opus Dei) et d’un petit groupe de prêtres et de laïcs2. La voiture avançait péniblement au milieu d’une foule de pèlerins, à pied, qui bloquaient la route vers Fatima. L’autoroute n’existait pas encore. Le chapelet à la main, sous une petite bruine, tout ce monde, avec un esprit vraiment pénitent et dans la prière, allait à Fatima comme la Sainte Vierge le leur avait demandé 50 ans auparavant. Saint Josémaria fut touché par la foi de ces gens et on l’entendit dire : « Que Dieu vous bénisse pour l’amour que vous portez à sa Mère ». Dès qu’ils arrivèrent à Fatima, il se dirigea vers la Chapelle et s’agenouilla aux pieds de la statue de la Sainte Vierge. Rien n’ébranlait son recueillement qui laissait transparaître le dialogue aimant d’un enfant avec sa mère et qui priait pour les intentions de l’Église. Quelques minutes plus tard, il fit une visite au Saint Sacrement, à la Basilique. Puis il écrivit des cartes postales au Pape, à ses enfants (comme il appelait les personnes de l’Opus Dei) répandus dans le monde.




Il préparait ainsi l’arrivé de ce « doux Christ sur la Terre », comme il aimait l’évoquer avec des mots de Sainte Catherine de Sienne. Il quitta le Portugal le 12 mai afin que ses enfants et leurs amis s’unissent au pape Paul VI dans les célébrations du cinquantième anniversaire des apparitions de Fatima. Les fidèles qui assistèrent à la Sainte Messe célébrée par le pape au sanctuaire purent écouter son homélie : « « La première intention est l’Eglise une, sainte, catholique et apostolique […] Le Concile œcuménique a réveillé beaucoup d’énergies au sein de l’Eglise, il a ouvert des perspectives plus larges dans le champ de sa doctrine, il a appelé tous ses fils à une conscience plus claire, à une collaboration plus intime, à un apostolat plus vivant. Il nous importe qu’un tel avantage et qu’un tel renouvellement se conservent et grandissent.

Quel dommage ce serait si une interprétation arbitraire et non autorisée par le magistère de l’Eglise faisait de ce réveil une inquiétude, désagrégeant sa traditionnelle et constitutionnelle consistance, si elle substituait à la théologie des grands et authentiques maîtres des idéologies nouvelles et particulières, dont le résultat serait d’enlever à la règle de la foi tout ce que la pensée moderne, à qui manque parfois même la lumière de la raison, ne comprend pas, n’apprécie pas !3 »

Saint Josémaria se rendit pour la dernière fois à Fatima, en 1972, pour y implorer l’intercession de la Sainte Vierge.

Revenir en haut Aller en bas
 
Saint Josémaria à Fatima
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'intercession des saints !(Saint Josémaria).
» Saint Josémaria Escriva !
» Saint Josémaria et les bidonvilles
» 26 juin Saint José Maria de Escriva
» Prière à Saint Josémaria Escriva, pour obtenir une faveur !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: