DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Eucharistie et Vie Divine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Eucharistie et Vie Divine   Mer 07 Mai 2008, 17:55

Jeb a écrit:
Je vous répète pour la 3ème fois que quand je communie au Corps du Christ je communie à sa Personne toute entière, sa nature divine et sa nature humaine qui sont unies. C'est aussi dans le CEC :
"481 Jésus-Christ possède deux natures, la divine et l’humaine, non confondues, mais unies dans l’unique Personne du Fils de Dieu".
Et je vais plus loin en disant que je reçois Dieu tout entier qui est UN et TRINE. Je reçois tout autant Le Père, le Fils et le St-Esprit.
Pour répondre à Jeb, Petero a écrit:
Quand je reçois le Sacré Coeur du Christ, il est évident que je reçois toute la Trinité. Je n'ai jamais dis le contraire ; je n'ai jamais dit qu'on ne recevait que la chair du Christ. Ce que je me tue à vous expliquer, c'est que je ne puis m'unir, qu'à la partie du Christ qui est consubstantielle à la mienne, sa chair. Je ne peux pas m'unir à sa nature divine, ni même à sa personne divine, même si elles sont présente dans le Sacré Coeur de Jésus que je reçois dans l'ostie.

La théologie catholique dit que cette union des 2 nature dans la personne divine du Verbe, elle ne mélange pas les 2 natures. Les 2 natures, bien qu'unie dans la personne divine du Verbe, restent extrinsèques, c'est à dire extérieure l'une à l'autre.

Ce qui veut dire que lorsque je communie à la chair du Christ, sa chair humaine, bien que cette chair soit un avec sa nature divine, unie ne sa personne divine, je ne communie qu'à la chair qui est consubstantielle à la mienne. Je ne peux pas communier à la nature divine du Christ et à sa personne divine qui reste extérieur à sa nature humaine. Pour communier à la nature divine et à la personne divine, il aurait fallu que je sois moi-même de nature divine. Je ne puis communier, m'unir qu'avec ce qui est "consubstantiel à moi" et donc à l'humanité du Christ car je suis fait de chair et pas de nature divine et ma personne n'est pas divine.

Petero a écrit:
la nature divine du Christ et à sa personne divine qui reste extérieur à sa nature humaine
NON Petero, je me tue aussi à vous le dire dans l'autre post : vous confondez nature et personne. Jésus n'a qu'UNE Personne et DEUX natures (humaine et divine) MAIS TOTALEMENT UNIES, INSEPARABLES : ça s'appelle l'UNION hypostatique. Dans tout ce que vous avez écrit, et dans ce que j'ai mis en rouge aussi, vous séparez les deux natures de Jésus ! C'est doctrinement FAUX !

Comment interprétez-vous ce que je cite ci-dessous :

"ROME, Mercredi 12 octobre 2005 (ZENIT.org) - Puiser à l’Eucharistie, « source de vie divine » : c’est l’invitation lancée par le pape Benoît XVI à la fin de l’audience du mercredi, lors des salutations en différentes langues.
En slovaque, le pape disait notamment : « Le Christ est le chemin qui conduit au Père, et dans l’Eucharistie, il s’offre à chacun de nous comme source de vie divine. Allons y puiser avec persévérance »."


"LETTRE APOSTOLIQUE MANE NOBISCUM DOMINE JEAN-PAUL II
«L'An 2000 sera une année eucharistique: dans le sacrement de l'Eucharistie, le Sauveur, incarné dans le sein de Marie il y a vingt siècles, continue à s'offrir à l'humanité comme source de vie divine».

Jubilé de l'An 2000 - Voyage à Rouen de JEAN-PAUL II le 14/04/2000
Le Jubilé est une occasion particulièrement importante pour faire l'expérience de l'amour miséricordieux de Dieu qui, en nous donnant son pardon, nous ouvre un avenir nouveau et nous communique la plénitude de la vie divine en se faisant pour nous nourriture dans l'Eucharistie.

Comme acte unifiant de l'élan de l'homme vers Dieu, la dimension contemplative s'exprime dans l'écoute et dans la méditation de la Parole de Dieu; dans la communion de la vie divine transmise par les Sacrements, et de façon spéciale par l'Eucharistie"


JEAN-PAUL II - AUDIENCE GÉNÉRALE - Mercredi 25 Octobre 2000 :
A propos de l'Eucharistie, Jésus affirme solennellement: "Qui mangera ce pain vivra à jamais [...] Qui mange ma chair et boit mon sang a la vie éternelle et je le ressusciterai au dernier jour [...] Voici le pain descendu du ciel; il n'est pas comme celui qu'ont mangé les pères et ils sont morts; qui mange ce pain vivra à jamais" (Jn 6, 51.54.58 ). La "vie éternelle", dans le langage du quatrième Evangile, est la vie divine elle-même, qui dépasse les frontières du temps. L'Eucharistie, étant communion avec le Christ, est donc participation à la vie de Dieu qui est éternelle et qui vainc la mort.


Je cite un dernier passage de notre bien-aimé pape Benoît XVI dans son admirable encyclique "Deus Caritas Est" :
"13. À cet acte d'offrande, Jésus a donné une présence durable par l’institution de l’Eucharistie au cours de la dernière Cène. Il anticipe sa mort et sa résurrection en se donnant déjà lui-même, en cette heure-là, à ses disciples, dans le pain et dans le vin, son corps et son sang comme nouvelle manne (cf. Jn 6, 31-33). Si le monde antique avait rêvé qu’au fond, la vraie nourriture de l’homme – ce dont il vit comme homme – était le Logos, la sagesse éternelle, maintenant ce Logos est vraiment devenu nourriture pour nous, comme amour. L’Eucharistie nous attire dans l’acte d’offrande de Jésus. Nous ne recevons pas seulement le Logos incarné de manière statique, mais nous sommes entraînés dans la dynamique de son offrande. L’image du mariage entre Dieu et Israël devient réalité d’une façon proprement inconcevable: ce qui consistait à se tenir devant Dieu devient maintenant, à travers la participation à l’offrande de Jésus, participation à son corps et à son sang, devient union. La «mystique» du Sacrement, qui se fonde sur l’abaissement de Dieu vers nous, est d’une tout autre portée et entraîne bien plus haut que ce à quoi n’importe quelle élévation mystique de l’homme pourrait conduire."

Si j'ai compris (?) ce passage Benoît XVI affirme que c'est Dieu lui-même qui s'abaisse vers nous, notamment dans l'Eucharistie, et non pas nous qui "montons" vers Dieu, ce qui nous est impossible !

Il y a quelque chose qui ne va pas chez Benoit XVI et Jean-Paul II qui disent tout le contraire de ce que vous affirmez (en rouge),
ou alors c'est moi qui ne comprends rien comme vous me l'avez fait remarquer à plusieurs reprises. C'est possible, je ne suis pas arc-bouté sur mes idées et je ne prétends pas tout connaître, loin de là.

Bien que n'étant pas théologien il me semble que c'est un point de doctrine important, c'est pourquoi je demande à toutes celles et ceux qui le souhaitent de m'expliquer ce que veulent dire nos Saints Pères Question Idea
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80767
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Eucharistie et Vie Divine   Jeu 08 Mai 2008, 02:35

Citation :
NON Petero, je me tue aussi à vous le dire dans l'autre post : vous confondez nature et personne. Jésus n'a qu'UNE Personne et DEUX natures (humaine et divine) MAIS TOTALEMENT UNIES, INSEPARABLES : ça s'appelle l'UNION hypostatique. Dans tout ce que vous avez écrit, et dans ce que j'ai mis en rouge aussi, vous séparez les deux natures de Jésus ! C'est doctrinement FAUX !

C'est vrai. Ceci est la foi catholique.

Et c'est essentiel. En communiant, nous communions à la personne entière du Verbe incarné, car elle est une.

Là où Petero a raison, c'est que la communion eucharistique ne donne jamais la VISION BEATIFIQUE. C'est un pain DE CETTE TERRE, passager et qui sera remplacé heureusement dans l'autre monde.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Eucharistie et Vie Divine   Jeu 08 Mai 2008, 03:02

[quote="Jeb"]
Jeb a écrit:
"En slovaque, le pape disait notamment : « Le Christ est le chemin qui conduit au Père, et dans l’Eucharistie, il s’offre à chacun de nous comme source de vie divine. Allons y puiser avec persévérance »."

dans le sacrement de l'Eucharistie, le Sauveur, incarné dans le sein de Marie il y a vingt siècles, continue à s'offrir à l'humanité comme source de vie divine».

nous communique la plénitude de la vie divine en se faisant pour nous nourriture dans l'Eucharistie.

Comme acte unifiant de l'élan de l'homme vers Dieu, la dimension contemplative s'exprime dans l'écoute et dans la méditation de la Parole de Dieu; dans la communion de la vie divine transmise par les Sacrements, et de façon spéciale par l'Eucharistie"


Cher Jeb,

C'est l'humanité du Christ, sa chair qui est "source de vie divine". La source, c'est le lieu où sort l'eau. L'humanité du Christ, sa chair à laquelle nous communion, ne devenant plus avec lui, par la communion à sa chair, à son humanité, plus qu'une seul chair avec Lui, plus qu'une seul humanité, sa chair est la Source d'où jaillit l'Eau Vie, sa Vie divine, la Vie de l'Esprit qui l'unit au Père dans une même Vie.

Ce n'est pas parce que la Vie divine nous est transmise via l'humanité du Christ que nous communion à la nature divine du Christ, ni même à sa personne divine.

C'est cela que vous n'arrivez pas à comprendre. Ce que je dis n'est en rien contraire à ces déclarations que vous citez.

Je vous recite une parole du Père Garrigou Lagrange, théologien de l'Eglise catholique, à propos de l'union hypostatique : "Ce qui est extrinsèque à quelqu’un, ne peut lui devenir intrinsèque que s’il est reçu en lui. Or la nature humaine est en elle même extrinsèque au Verbe. Donc elle ne peut lui devenir intrinsèque, lui être attribuée comme à un sujet, que si elle est reçue en lui..."

C'est quand même claire. La nature humaine, la matière, ne peut pas devenir intrinsèque au Verbe, elle ne peut contenir le Verbe comme nous, nous contenons notre personne. La personne du Verbe, bien qu'assumant l'humanité à laquelle il s'unit, n'est pas possédé comme sujet par cette humanité, ce qui aurait fait de Jésus une personne humaine.

Non, Jésus reste une personne divine, assumant d'une manière extérieure, extrinsèque l'humanité qui est unie en sa personne, à sa nature divine.

Comme le disent les déclaration, c'est par son humanité que Jésus nous rend participant de sa Vie divine, en communiquant à son Humanité et à toutes nos humanités, la Grâce Créée, répandu par le St Esprit qui nous unit à l'humanité du Christ, qui fait de nous Un seul Corps d'Humanité avec Lui.

En quelque sorte, la personne du Christ, personne divine, en assumant son Corps Mystique, assume chacune de nos humanité, via ce Corps. Il reste extérieur à chacune de nos humanité, même s'il les assume en Lui.

Je vous cite à nouveau Jésus : "Je suis le pain vivant, descendu du ciel. Qui mangera ce pain vivra à jamais. Et même, le pain que je donnerai, c'est ma chair pour la vie du monde." (Jean 6, 51)

Jésus dit bien que le Pain de Vie, qui donne la Vie, c'est sa chair, c'est son humanité. C'est par son humanité qu'il nous transmet la Vie. Il ne nous transmet pas sa nature divine, mais la Vie divine, la Vie qu'il reçoit Lui-même dans le Père et cette Vie nous ai transmise par la Grâce dont son Humanité était pleinement remplie.

L'humanité du Christ, et c'est cela que vous ne voulez pas comprendre cher Jeb, ne peut pas contenir la nature divine, c'est impossible. L'humanité du Christ est unie à sa nature divine, par la Grâce répandue en son humanité par l'Esprit Saint qui uni ces 2 humanités dans la personne du Verbe.

Je sais que c'est difficile à comprendre, mais je ne doute pas que vous allez y arriver.

Citation :
JEAN-PAUL II - AUDIENCE GÉNÉRALE - Mercredi 25 Octobre 2000 :
A propos de l'Eucharistie, Jésus affirme solennellement: "Qui mangera ce pain vivra à jamais [...] Qui mange ma chair et boit mon sang a la vie éternelle et je le ressusciterai au dernier jour [...] Voici le pain descendu du ciel; il n'est pas comme celui qu'ont mangé les pères et ils sont morts; qui mange ce pain vivra à jamais" (Jn 6, 51.54.58 ). La "vie éternelle", dans le langage du quatrième Evangile, est la vie divine elle-même, qui dépasse les frontières du temps. L'Eucharistie, étant communion avec le Christ, est donc participation à la vie de Dieu qui est éternelle et qui vainc la mort.


Jésus est pourtant claire : "Qui mange ma chair et boit mon sang a la vie éternelle et je le ressusciterai au dernier jour. Car ma chair est vraiment une nourriture et mon sang vraiment une boisson. Qui mange ma chair et boit mon sang demeure en moi et moi en lui. De même que le Père, qui est vivant, m'a envoyé et que je vis par le Père, de même celui qui me mange, lui aussi vivra par moi." (Jean 6, 54-57)

La chair et le sang du Christ, devenue chair et sang de tous ceux qui la mange, qui s'unissent à elle par la communion au Pain eucharistique et au Vin Nouveau, devient pour tous les membres de son Corps, une Source de Vie, la Source de la Vie éternelle.

C'est de la source que jaillit l'eau. Regardez bien la source qui jaillit de la grotte de Lourdes. D'où jaillit-elle ? Du rocher, de la roche. En apparance, la roche est l'eau sont unis, inséparables. Ce n'est pas pour autant que la Roche, en sa substance, contient l'eau. Bien que traversant la roche, l'eau reste bien en sa substance, extérieure à la roche, la substance de l'eau n'est pas mélangée à la roche. Si je mange la roche, je ne mange pas l'eau, sauf si la roche est recouverte d'eau. Alors que reçois les 2.

La chair de Jésus, bien humaine, ne contient pas en elle-même la nature divine. Celle-ci reste extérieure à sa nature humaine. Seul la Vie divine, transmise par la Grâce qui est créée spécialement pour l'humanité qui est elle-même créé, est transmise à la nature humaine. Jésus nous communique sa Vie divine, par l'intermédiaire de la Grâce Créée et pas directement.

Son Humanité dans laquelle il nous fait entrer, Humanité qui devient notre commune humanité dans l'attente de recevoir notre humanité personnelle ressuscité à la fin du monde, est assumée par sa personne divine, par sa nature divine, sans pour cela que cette humanité que nous sommes tous avec Lui, ne contiennent en elle-même la nature divine, ni même Lui en tant que personne divine.

Citation :
ce qui consistait à se tenir devant Dieu devient maintenant, à travers la participation à l’offrande de Jésus, participation à son corps et à son sang, devient union. La «mystique» du Sacrement, qui se fonde sur l’abaissement de Dieu vers nous, est d’une tout autre portée et entraîne bien plus haut que ce à quoi n’importe quelle élévation mystique de l’homme pourrait conduire."

Si j'ai compris (?) ce passage Benoît XVI affirme que c'est Dieu lui-même qui s'abaisse vers nous, notamment dans l'Eucharistie, et non pas nous qui "montons" vers Dieu, ce qui nous est impossible !

Je n'ai jamais dis que c'est nous qui montions vers Dieu. Dieu s'abaisse en assumant, par son Fils, 2ème personne de la Trinité, l'Humanité qu'ils ont ensemble créée. C'est la personne divine du Verbe, je le répète, qui assume l'humanité, chacune de nos humanité en Son Corps Mystique à qui il communique sa Grâce et pas nos humanités qui assumons la personne divine du Verbe.

Citation :
Il y a quelque chose qui ne va pas chez Benoit XVI et Jean-Paul II qui disent tout le contraire de ce que vous affirmez (en rouge),
ou alors c'est moi qui ne comprends rien comme vous me l'avez fait remarquer à plusieurs reprises. C'est possible, je ne suis pas arc-bouté sur mes idées et je ne prétends pas tout connaître, loin de là.

Cher Jeb, c'est pas que vous ne comprenez rien, c'est que ce que je te demande de comprendre n'est pas simple à comprendre. Cela dépasse l'entendement humain. Mais avec l'aide de l'Esprit Saint dont tu es rempli je n'en ai aucun doute, tu vas arriver à comprendre ce que j'essaie de t'expliquer.

Fraternellement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Eucharistie et Vie Divine   Jeu 08 Mai 2008, 03:10

Jeb,

Pour compléter ce que j'ai écris. La nature créée (l'humanité du Christ) ne peut contenir la nature incréée (la nature divine). Nous qui sommes des êtres créés, nous ne pouvons accueillir en nous, directement, les personnes divines. Il n'y a qu'elles qui peuvent nous accueillir en elle, à condition qu'elle se donne une humanité pour nous accueillir en leur humanité.

C'est là toute la raison de l'incarnation. Le Verbe s'incarne en une humanité, pour faire de son humanité le lieu où il va pouvoir nous communiquer sa Vie. Voilà pourquoi Jésus prend du pain (matière crée) et en fait le moyen pour que nous entrions en cette Nouvelle Humanité qu'il a ressuscité et par laquelle il communique sa Grâce qui est une participation créée à sa Vie divine.

Il est évident que nous recevons la personne du Christ lorsque nous communions à sa chair, puisque cette chair devenu aussi Pain, est assumée par sa personne. Mais nous recevons Jésus tel qu'il est par rapport à cette chair humaine, de manière extrinsèque. Jésus ne deviens pas personne de notre humanité, il reste la Personne divine, assumant toute l'humanité en l'humanité dans laquelle il s'est incarné. Nous somme en communion avec la Personne du Christ, tous ensemble, via son Humanité et pas via sa nature divine, via la Grâce qu'il communique à son Corps.

Je suis certain qu'Arnaud comprend ce que je veux dire.

Fraternellement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80767
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Eucharistie et Vie Divine   Jeu 08 Mai 2008, 03:23

petero a écrit:
Jeb,

Pour compléter ce que j'ai écris. La nature créée (l'humanité du Christ) ne peut contenir la nature incréée (la nature divine). Nous qui sommes des êtres créés, nous ne pouvons accueillir en nous, directement, les personnes divines. Il n'y a qu'elles qui peuvent nous accueillir en elle, à condition qu'elle se donne une humanité pour nous accueillir en leur humanité.

En fait, en communion, les personnes divines viennent réellement en nous.

Mais il est vrai que, étant sur cette terre, nous n'avons pas la possibilité de les voir face à face dans leur essence.

Citation :
C'est là toute la raison de l'incarnation. Le Verbe s'incarne en une humanité, pour faire de son humanité le lieu où il va pouvoir nous communiquer sa Vie. Voilà pourquoi Jésus prend du pain (matière crée) et en fait le moyen pour que nous entrions en cette Nouvelle Humanité qu'il a ressuscité et par laquelle il communique sa Grâce qui est une participation créée à sa Vie divine.

Il est vrai que, DANS NOTRE CONTEMPLATION, nous connaissons la nature divine du Christ par son humanité.

Et pourtant, la nature divine est réellement donnée dans l'eucharistie, MÉTAPHYSIQUEMENT.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
bajulum



Messages : 1029
Inscription : 03/10/2007

MessageSujet: Re: Eucharistie et Vie Divine   Jeu 08 Mai 2008, 03:28

petero a écrit:
Mais nous recevons Jésus tel qu'il est par rapport à cette chair humaine, de manière extrinsèque. Jésus ne deviens pas personne de notre humanité, il reste la Personne divine, assumant toute l'humanité en l'humanité dans laquelle il s'est incarné. Nous somme en communion avec la Personne du Christ, tous ensemble, via son Humanité et pas via sa nature divine, via la Grâce qu'il communique à son Corps.

C’est intéressant.

Je ne suis pas certain qu’il soit possible d’exprimer les choses comme vous le faites.

Le mystère n’est-il pas que le créé est devenu siège de l’incréé, non comme origine mais comme vecteur de déploiement.

Dieu, dans sa nature humaine s’achève pour se recommencer.

C’est à cela que nous participons. Là est toute l’espérance : qu’au cœur de la finitude du genre nouveau qu’inaugure le Christ adeste l’infini incréé. La manducation mime ce processus de quête du « prania » au cœur des espèces.
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Eucharistie et Vie Divine   Jeu 08 Mai 2008, 03:53

Arnaud Dumouch a écrit:
Citation :
NON Petero, je me tue aussi à vous le dire dans l'autre post : vous confondez nature et personne. Jésus n'a qu'UNE Personne et DEUX natures (humaine et divine) MAIS TOTALEMENT UNIES, INSEPARABLES : ça s'appelle l'UNION hypostatique. Dans tout ce que vous avez écrit, et dans ce que j'ai mis en rouge aussi, vous séparez les deux natures de Jésus ! C'est doctrinement FAUX !

C'est vrai. Ceci est la foi catholique.

Et c'est essentiel. En communiant, nous communions à la personne entière du Verbe incarné, car elle est une.

Là où Petero a raison, c'est que la communion eucharistique ne donne jamais la VISION BEATIFIQUE. C'est un pain DE CETTE TERRE, passager et qui sera remplacé heureusement dans l'autre monde.
Cher Arnaud,

Merci de votre réponse.
Je suis bien d'accord avec vous "que la communion eucharistique ne donne jamais la VISION BEATIFIQUE". Et je n'ai jamais parlé de VISION BEATIFIQUE dans l'Eucharistie. Il n'y aura qu'après notre mort et si cela nous est donné, d'avoir la VISION BEATIFIQUE.

Là où Petero s'entête c'est de redire encore pour la nième fois et je le cite :
Petero a écrit:
Ce n'est pas parce que la Vie divine nous est transmise via l'humanité du Christ que nous communions à la nature divine du Christ, ni même à sa personne divine.
et il n'arrive pas à intégrer cette notion que vous nous donnez dans votre second message, je vous cite :
Arnaud a écrit:
Il est vrai que, DANS NOTRE CONTEMPLATION, nous connaissons la nature divine du Christ par son humanité.

Et pourtant, la nature divine est réellement donnée dans l'eucharistie, MÉTAPHYSIQUEMENT
.
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Eucharistie et Vie Divine   Jeu 08 Mai 2008, 04:12

Jeb a écrit:
Il est vrai que, DANS NOTRE CONTEMPLATION, nous connaissons la nature divine du Christ par son humanité.

Et pourtant, la nature divine est réellement donnée dans l'eucharistie, MÉTAPHYSIQUEMENT
.

Cher Jeb,

Ce qui est "métaphysique" c'est ce qui est "au-delà de la nature. Ce que dit Arnaud, c'est exactement ce que je dis. La nature divine du Christ, tout en ne faisant qu'Un avec sa nature humaine, dans sa personne divine, se trouve au-delà de sa nature humaine, elle est extérieure à sa nature humaine.

Arnaud it que nous connaissons la nature divine du Christ, par la contemplation de son humanité.

Je le répète, nous ne communions pas DIRECTEMENT à la nature divine du Christ, en communiant à sa nature humaine, via le Pain de Vie qui nous fait entrer en communion de vie humaine avec sa nature humaine. Nous communion à nature divine, en communiant à la Grâce que l'Esprit Saint communique à sa nature humaine et qui est une participation à sa nature divine.

L'humanité du Christ ne communie pas directement à sa nature divine, puisqu'elle ne peut contenir cette nature divine, étant créée. C'est la personne divine qui assume une nature humaine, qui devient pour les hommes, l'Homme Nouveau, le Nouvel Adam dans le sein duquel nous entrons tous, pour recevoir à la fin du monde, notre corps nouveau. Nous sommes, comme je l'ai souvent dit, assumés tous ensemble, comme Corps du Christ qui nous porte tous en Lui-même, en son Corps Mystique comme une Mère porte ses enfants ; comme Adam portait en Lui-même son Epouse, Eve que Dieu sortit de son humanité, en la façonnant à partir de son côté, en la tirant de son côté.

Le Christ nous donne sa chair à manger, pour que nous entrions en son humanité qui le Vendredi Saint va faire son passage, par la mort, vers le Père.

Moi je reste persuadé, mais c'est mon opinion personnel, que tous les hommes, de tous les temps, entre dans la Nouvelle Arche d'Alliance, la Nouvelle Arche de Noé dans laquelle ils vont faire leur entrée dans la Gloire de Dieu, dans la Vision béatifique de Dieu, le Jeudi Saint qui récapitule en Lui tous les dimanches où nous avons fait mémoire, où nous avons rendu présent l'unique oblation du Christ, son unique mort et son unique résurrection, son unique Ascension, desquels nous sommes rendus participant, tous ensemble.

Fraternellement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Eucharistie et Vie Divine   Jeu 08 Mai 2008, 04:20

Cher Petero,

vos messages ne répondent pas à ce que Jean-Paul II et Benoît XVI ont écrit dans les textes que j'ai cité dans mon premier post.

Vous vous embarquez dans des explications qui tentent à justifier votre position sans vouloir reconnaître qu'il y a une notion IMPORTANTE, FONDAMENTALE dans notre Foi, c'est celle de la communication de la Vie Divine dans l'Eucharistie, comme dans tous les sacrements, mais plus "profonde et directe" dans l'Eucharistie, comme le souligne nos papes que j'ai cité et comme Arnaud le redit dans des termes théologiques.

C'est tout à notre honneur de le reconnaître lorsqu'on se trompe ou qu'on est incomplet dans nos affirmations. Cela arrive à tout le monde de faire des erreurs, à moi, comme à vous. C'est souvent notre orgueil, le mien, comme le votre, qui nous fait nous arc-bouter sur nos idées.
"Qui s'abaisse sera élevé."

Je n'en garde pas moins beaucoup d'affection fraternelle pour vous et je reconnais en vous de très grandes qualités de coeur et d'amour fraternel réel et palpable.
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Eucharistie et Vie Divine   Jeu 08 Mai 2008, 04:35

Jeb a écrit:
vos messages ne répondent pas à ce que Jean-Paul II et Benoît XVI ont écrit dans les textes que j'ai cité dans mon premier post.

Cher Jeb,

Non et Non, mes messages ne répondent pas à la compréhension que vous vous faites des messages écrits par Jean-Paul II et Benoît XVI.

Moi je ne vois pas rien dans ce que disent ces 2 papes qui soit contraire à ce que moi je continue à affirmer.

La vie divine ne nous est pas communiquée directement, mais par la Grâce, la Charité, qui rend tout le Corps Mystique du Christ, l'Eglise et donc chacun de nous qui avons été par notre baptême, ênté sur ce Corps ; la Grâce Sanctifiante qui est une grâce créée, qui nous rend participant de la Vie divine Incréée. C'est dans la Grâce créé, que nous est communiquée métaphysiquement, la Vie divine incréée.

Entre la Vie divine incréée et la vie humaine, il y a un abîme que nous ne pouvons franchir, mais que Dieu franchit en s'abaissant jusqu'à nous dans le mystère de l'incarnation. Le lien ou cordon ombilicale qui nous relie à la nature divine du Christ, c'est le lien de la Grâce créée. C'est par la grâce créée que nous est communiqué la Vie divine.

Nous ne recevons pas la Vie divine, tel que la reçoit le Fils de Dieu depuis toute éternité, directement, nous la recevons via la Grâce Créee que le Verbe fait don à son humanité qui devient Corps pour toute l'Humanité.

Citation :
Vous vous embarquez dans des explications qui tentent à justifier votre position sans vouloir reconnaître qu'il y a une notion IMPORTANTE, FONDAMENTALE dans notre Foi, c'est celle de la communication de la Vie Divine dans l'Eucharistie, comme dans tous les sacrements, mais plus "profonde et directe" dans l'Eucharistie, comme le souligne nos papes que j'ai cité et comme Arnaud le redit dans des termes théologiques.

Mais bon sang, Jeb, ouvrez vos oreilles. Je n'ai jamais dit que nous ne recevions pas la Vie Divine dans l'Eucharistie. Je me tue à vous dire que nous ne la recevons pas "directement", mais via l'humanité du Christ, sa chair qu'il nous donne à manger et via la Grâce Créée, la Grâce Sanctifiante, la Charité, dont l'humanité du Christ était rempli en plénitude, et qu'il communique maintenant à son Corps Mystique.

Moi aussi je vous aime bien. Si vous faisiez au moins l'effort d'essayer de comprendre ce que j'essaie de vous expliquer.

Fraternellement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Eucharistie et Vie Divine   Jeu 08 Mai 2008, 04:37

Petero a écrit:
Ce qui est "métaphysique" c'est ce qui est "au-delà de la nature. Ce que dit Arnaud, c'est exactement ce que je dis. La nature divine du Christ, tout en ne faisant qu'Un avec sa nature humaine, dans sa personne divine, se trouve au-delà de sa nature humaine, elle est extérieure à sa nature humaine.
Cher Petero,

NON, encore une fois vous séparez ici ce qui compose la Personne humaine en disant que ce qui est métaphysique est "au-delà de la nature". la personne humaine est composée de corps et d'esprit qui sont INSEPARABLES, sauf à la mort pour l'homme.

Et vous redites la même chose pour Jésus : "La nature divine du Christ, tout en ne faisant qu'Un avec sa nature humaine, dans sa personne divine, se trouve au-delà de sa nature humaine, elle est extérieure à sa nature humaine". Vous séparez les deux natures du Christ qui ne peuvent être séparées, l'une n'est pas extérieure à l'autre, sinon le Christ aurait deux personnalités d'après vos explications. Impensable et doctrinement faux encore une fois !
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Eucharistie et Vie Divine   Jeu 08 Mai 2008, 04:41

Cher Petero,

Déjà dans votre dernier message vous nuancez vos propos et vous faites une avancée par rapport à ce que vous souteniez au début. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80767
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Eucharistie et Vie Divine   Jeu 08 Mai 2008, 05:59

Jeb a écrit:



Petero a écrit:
Ce n'est pas parce que la Vie divine nous est transmise via l'humanité du Christ que nous communions à la nature divine du Christ, ni même à sa personne divine.




Cher Peterao,

Vous pourriez alors préciser cette phrase et écrire:

Ce n'est pas parce que la Vie divine nous est transmise via l'humanité du Christ que nous VOYONS la nature divine du Christ, ni même à sa personne divine. En fait nous ne faisons que communier à elle, dans l'obscurité de la foi

Qu'en dites vous ?

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Sylvie



Messages : 2017
Inscription : 20/05/2005

MessageSujet: Re: Eucharistie et Vie Divine   Jeu 08 Mai 2008, 06:37

Je pense que Petero a saisi un grand mystère.

Je ne peux pas employer les mots nature, hypostases etc. Je confonds toujours les termes utilisés car ils n'ont pas la même signification pour les catholiques et orthodoxes. Alors je suis mélangée sur les termes. drunken

Dieu Trinité se communique à l'homme, Il vient faire sa demeure en nous. Nous sommes le temple du Saint Esprit comme le dit Saint Paul. Jésus dit aussi que si quelqu'un fait ce qu'Il dit, mon Père l'aimera et Nous ferons notre demeure en lui.

Un père disait :"Dieu s'est fait homme pour que l'homme devienne Dieu." pas par lui-même mais grâce à Dieu qui nous transforme en se communiquant à nous.

Mais une partie de Dieu nous reste voilé. Une partie de Dieu, il n'y a pas de mot, de noms qui peuvent lui être attribués. Une partie est non saisissable à l'homme.

Devant ce mystère, nous sommes là devant Dieu et nous disons que nous ne connaissons pas Dieu. Le peu que nous connaissons de ce que Dieu nous a révélé de Lui-Même au travers des siècles est minime à comparer à ce que nous ignorons. Nous sommes des êtres limités et nous ne pouvons pas saisir totalement Dieu qui est infini.

Sylvie
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Eucharistie et Vie Divine   Jeu 08 Mai 2008, 07:14

Sylvie a écrit:
Mais une partie de Dieu nous reste voilé. Une partie de Dieu, il n'y a pas de mot, de noms qui peuvent lui être attribués. Une partie est non saisissable à l'homme.

Devant ce mystère, nous sommes là devant Dieu et nous disons que nous ne connaissons pas Dieu. Le peu que nous connaissons de ce que Dieu nous a révélé de Lui-Même au travers des siècles est minime à comparer à ce que nous ignorons. Nous sommes des êtres limités et nous ne pouvons pas saisir totalement Dieu qui est infini.
Chère Sylvie,

Je suis d'accord en tous points avec vous. Very Happy
C'est par un acte de Foi pure que nous croyons que Dieu nous communique sa Vie Divine dans les sacrements, et notamment celui de l'Eucharistie. Et comme vous le dites nous ne connaissons rien de Dieu que ce qu'Il nous en a révélé et ce que la Tradition et le Magistère nous le révèle.
Rares sommes-nous qui avons vraiment "conscience" de cette Vie Divine que Dieu nous communiquent, hormis certains saints à qui Dieu a permis de pénétrer (et non de comprendre) plus ou moins ce si grand Mystère de sa Divinité.
"On ne peut voir Dieu sans mourir" aussi bien au sens physique qu'au sens spirituel.

Mais cette communication de sa Vie Divine que Dieu nous fait est bien réelle, on ne peut pas la minimisée, sinon notre Foi est inutile et les Mystères de l'Incarnation et de la Rédemption qui nous révèlent la Vie Divine de Dieu sont inutiles. Confused

Et personne ne met en doute qu'il s'agit là d'un grand Mystère. Un Mystère par définition ne se comprend pas. Par grâce de Dieu uniquement on peut y pénétrer plus ou moins mais jamais le comprendre.
Heureusement sinon on serait Dieu ! Shocked

Merci chère Sylvie d'avoir donné votre point de vue enrichissant. Thumright
Revenir en haut Aller en bas
Sylvie



Messages : 2017
Inscription : 20/05/2005

MessageSujet: Re: Eucharistie et Vie Divine   Jeu 08 Mai 2008, 07:24

Jeb a écrit:

Mais cette communication de sa Vie Divine que Dieu nous fait est bien réelle, on ne peut pas la minimisée, sinon notre Foi est inutile et les Mystères de l'Incarnation et de la Rédemption qui nous révèlent la Vie Divine de Dieu sont inutiles. Confused

Et personne ne met en doute qu'il s'agit là d'un grand Mystère. Un Mystère par définition ne se comprend pas. Par grâce de Dieu uniquement on peut y pénétrer plus ou moins mais jamais le comprendre.
Heureusement sinon on serait Dieu ! Shocked

Merci chère Sylvie d'avoir donné votre point de vue enrichissant. Thumright

Je crois aussi que Dieu nous transforme en Lui en Se donnant à nous par la Sainte Eucharistie, dans la prière etc. Souvent à notre insue. Heureusement car nous pourrions devenir orgueilleux. Nous perderions alors toute notre ressemblance avec Dieu.


Sylvie
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Eucharistie et Vie Divine   Jeu 08 Mai 2008, 09:13

Arnaud Dumouch a écrit:
,

Vous pourriez alors préciser cette phrase et écrire:

Ce n'est pas parce que la Vie divine nous est transmise via l'humanité du Christ que nous VOYONS la nature divine du Christ, ni même à sa personne divine. En fait nous ne faisons que communier à elle, dans l'obscurité de la foi

Qu'en dites vous ?

Cher Arnaud,

Dans tout ce que j'ai écris sur le mystère de notre union au Christ, via la communion eucharistique, je n'ai pas parlé de "vision", car effectivement nous vivons cette commune union, dans l'obscurité de la Foi.

Ce qui pour moi, n'empêche pas que cette commune union soit réelle et bien concrète. Pour moi, c'est une communion union dans la Grâce. Comme le Père et le Fils sont unis par et dans un même Esprit Saint, qui est la Vie qui les unie, dans laquelle ils ne font qu'Un ; de même nous tous ensemble et chacun de nous, somme unis au Christ par la Grâce Créée, répandu en nos coeurs par le St Esprit. Nous communions à la Plénitude de Grâce, la Plénitude de Charité dont l'humanité du Christ fut remplie au jour de sa Conception, par notre communion au Pain de Vie, par lequel nous est communiquée la Grâce.

Nous pouvons être déjà en pleine communion de Grâce ou d'Amour, avec le Christ, dès cette Vie. Comme disait Ste Thérèse de l'Enfant Jésus, nous pouvons dès cette Vie aimer autant que nous aimerons au Ciel, aimer en plénitude ; vivre en Plénitude de l'Amour dont le Corps Mystique est comblé, par la Grâce que l'Esprit Saint répand en lui.

Par et dans l'Eglise, Corps du Christ, via les sacrements et plus particulièrement le Sacrement de la Communion au Corps du Christ, nous est communiqué la Plénitude de Grâce dont l'humanité du Christ est remplie.

Il ne nous manque plus que la "vision béatifique". Pour moi, entrer dans la Vision béatifique, c'est voir le Christ et Dieu, puisqu'il est son Visage, en face à face, le voir tel qu'Il Est.

"Voyez quelle manifestation d'amour le Père nous a donnée pour que nous soyons appelés enfants de Dieu. Et nous le sommes! Si le monde ne nous connaît pas, c'est qu'il ne l'a pas connu. Bien-aimés, dès maintenant, nous sommes enfants de Dieu, et ce que nous serons n'a pas encore été manifesté. Nous savons que lors de cette manifestation nous lui serons semblables, parce que nous le verrons tel qu'il est." (1ère Jean 3, 1-2)

C'est la "manifestation d'amour" qui nous est donné pour que nous soyons appelé enfant de Dieu. La manifestation d'amour, c'est l'Amour qui se manifeste, qui se dit, en se communiquant. Dieu ne peut pas dire son Amour, sans nous faire don de son Amour. C'est en se donnant que Dieu se dit à nous, se manifeste à nous. Et c'est là toute la manifestation, la Révélation que nous fait le Christ. Le Christ manifeste l'Amour du Père, en nous faisant don de cet Amour, dans la Charité, la Plénitude de Charité dont son humanité est remplie.

St Jean nous parle ensuite d'une autre manifestation, celle qui sera donné à la fin des temps, quand le Christ paraîtra dans la Gloire. Ce jour là, c'est nous qui serons "manifestés", c'est en nous que rejaillira la Gloire de son Amour ; c'est alors que nous le verrons tel qu'Il est. Nous le verrons par la gloire qui jaillira de nous-même et de chacun de nos frères qui aura été saisi par cette Gloire. C'est alors que Jésus se révèlera à nous, par chacun de nous ; nous serons tous un reflet de sa Gloire, de la Gloire de Dieu. Nous nous illuminerons les uns les autres. Ce qui veut dire, pour moi, que nous serons toujours face à Dieu, car c'est en chacun des hommes que nous cottoierons que se révèlera totalement le Christ et son Père. Chaque homme sera pour nous, une révélation de Dieu. Nous serons aimé par chaque homme, de l'Amour de Dieu communiqué par la Grâce.

Pardonnez-moi si je m'exprime mal, mais pour le moment c'est pas encore très claire. Ce sera tellement plus beau que ce que mes pauvres mots essaient d'exprimer. Nous serons chacun, les uns pour les autres, le soleil de l'Amour et en même temps, présence de Dieu.

Pour le moment, cette présence, nous la ressentons par la Charité que nous nous donnons les uns les autres et qui nous unis au Christ.

Fraternellement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Eucharistie et Vie Divine   Jeu 08 Mai 2008, 09:26

Sylvie a écrit:
Dieu Trinité se communique à l'homme, Il vient faire sa demeure en nous. Nous sommes le temple du Saint Esprit comme le dit Saint Paul. Jésus dit aussi que si quelqu'un fait ce qu'Il dit, mon Père l'aimera et Nous ferons notre demeure en lui.

Chère Sylvie,

Dieu vient faire sa demeure en nous, par la Grâce Créée. Dieu ne peut se donner en tant que divin, directement à notre nature humaine, car notre nature humain qui est créée ne peut pas accueillir l'Incréé, Dieu. Dieu est présent, et donc la Trinité est présente en notre coeur, par la Grâce qui est une participation à sa Vie.

Nous devenons Dieu par participation, par la Grâce qui nous transforme totalement, qui uni notre âme à Dieu, par ressemblance d'Amour disent les mystique comme Jean de la Croix et Thérèse d'Avila. Notre âme est transfigurée par la Grâce, elle devient capable d'Aimer Comme Dieu aime.

Citation :
Mais une partie de Dieu nous reste voilé. Une partie de Dieu, il n'y a pas de mot, de noms qui peuvent lui être attribués. Une partie est non saisissable à l'homme.

C'est pas une partie de Dieu qui reste voilée. Dieu ne se divise pas en partie, Il est Un et Indivisible. C'est la gloire qui pour le moment nous reste cachée, le "lumen gloria". Même notre propre gloire reste cachée à nos yeux. Nous possèdons déjà la Gloire, mais de manière obscure, puisque nous sommes rendus participant de la Gloire de Dieu, par la Grâce qui nous est communiquée. Le jour de la pleine manifestation, quand la Plénitude de Grâce sera en tous et en tout, alors nous verrons cette gloire de Dieu, cette Lumière de Dieu, resplendire en chacun de nous. Nous serons illuminé de l'intérieur, et jusqu'à l'extérieur de nous même, par la Gloire de Dieu qui illuminera tout. C'est une lumière qui jaillira de l'intérieur de nous-même, du plus intime de nous-même, du plus profond de notre âme, de la Trinité demeurant au plus intime de notre coeur.

Fraternellement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Eucharistie et Vie Divine   Jeu 08 Mai 2008, 09:34

Jeb a écrit:
Mais cette communication de sa Vie Divine que Dieu nous fait est bien réelle, on ne peut pas la minimisée, sinon notre Foi est inutile et les Mystères de l'Incarnation et de la Rédemption qui nous révèlent la Vie Divine de Dieu sont inutiles. Confused

Cher Jeb,

Voilà ce que vous ne comprenez pas dans ce que j'ai écris. Vous croyez qu'en se communiquant via la Grâce Créée, et pas directement via sa nature humaine, que Dieu minimise le don qu'Il nous fait de Lui-même dans la Grâce. Vous ne pourrez, ni même toute l'humanité réunit, contenir la Vie Divine de Dieu qui est Infinie. Par compte, on peut contenir la Grâce par laquelle Dieu se communique à nous et comme disait la petite Thérèse, il y a des âmes qui ressemble à des dés à coudre, et d'autre à des grands vases.

Voilà pourquoi il y a des grands saints, et des plus petits, ce qui ne veut pas dire que les grands saints (les vases) sont moins remplis que les petits (les dés à coudre). Les 2 reçoivent autant qu'ils pouvaient recevoir, à la mesure de leur ouverture à l'Amour. Chacun sera comblé au delà de toute mesure, car dans l'Amour de Dieu, c'est pas la quantité qui compte, d'ailleurs il n'y a pas de quantité puisqu'il n'y a pas de mesure. Bien qu'étant un petit saint, je serais autant comblé qu'un grand saint.

Fraternellement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Eucharistie et Vie Divine   Jeu 08 Mai 2008, 10:20

Très cher Petero, Very Happy

Depuis le début de nos échanges sur ce sujet nous sommes d'accord.
La seule différence c'est que je dis depuis le début que c'est Dieu qui nous communique sa Vie Divine sans que nous y soyons pour quelque chose, ni que nous n'en n'ayons la pleine connaissance et la pleine possession, que nous n'aurons qu'au Ciel, si Dieu nous l'accorde.

La seule chose que vous disiez, au départ, c'est que Dieu ne nous communiquait pas sa Vie Divine, notamment dans l'Eucharistie. Point sur lequel vous vous êtes expliquez davantage en faisant des avancées.

Je le répète, pour être plus clair et je m'en excuse si je ne l'ai pas été assez pour vous, c'est que Dieu ne peut pas nous communiquer sa Vie Divine comme Il pourra le faire lorsque nous serons face à face avec Lui, ce que j'espère pour moi dans sa Grande Miséricorde, mais Il nous communique sa Vie Divine dans les sacrements, notamment dans l'Eucharistie, et comme le disait très justement Sylvie aussi dans l'oraison, à la mesure de notre Foi. La comparaison que vous citez de Petite Thérèse au sujet des dés à coudres est très juste, et sur cette terre c'est dans la Foi que nous croyons à cette communication de la Vie Divine.
Cela ne diminue ni n'augmente en rien la Vie Divine que Dieu nous donne en plénitude sur cette terre, car "la mesure de l'Amour de Dieu n'a pas de mesure", il est total, quelque soit la personne, du plus grand criminel au plus grand saint. C'est la capacité à recevoir cette Vie Divine, cet Amour qui fait la différence. Et encore une fois nous ne pourrons le réaliser, nous en rendre vraiment compte qu'au Ciel. Sur cette terre nous sommes comme des aveugles, mais ce n'est pas parce que nous sommes aveugles que la lumière n'existe pas.

Sommes-nous d'accord cher Petero ? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Eucharistie et Vie Divine   Jeu 08 Mai 2008, 10:43

Jeb a écrit:
La seule chose que vous disiez, au départ, c'est que Dieu ne nous communiquait pas sa Vie Divine, notamment dans l'Eucharistie. Point sur lequel vous vous êtes expliquez davantage en faisant des avancées.

Cher Jeb,

Je pense qu'au fond de votre coeur vous êtes en accord avec moi. C'est sur la manière d'expliquer ce que vous ressentez que nous divergeons. Je vous ai certainement mal compris, comme vous m'avez mal compris.

Je n'ai jamais dit que Dieu ne nous communiquait pas sa Vie divine. J'ai tout simplement dit qu'il ne nous la communiquait pas directement. Voilà pourquoi j'ai précisé que c'était par la Grâce Créée que cette Vie divine nous était donnée ; Grâce Créée qui nous rend participant de cette Vie. Il est évident que le Pain eucharistique est plein de cette Grâce. Cette Grâce est la grâce du sacrement de l'Eucharistie.

Citation :
Je le répète, pour être plus clair et je m'en excuse si je ne l'ai pas été assez pour vous, c'est que Dieu ne peut pas nous communiquer sa Vie Divine comme Il pourra le faire lorsque nous serons face à face avec Lui

Jeb, je crois que Dieu nous communique déjà, par la Grâce créée, toute ce qu'il peut nous communiquer pour que nous soyons rendu participant de sa Vie. On peut vivre d'Amour, vivre de la Vie de Dieu, sur terre, comme on en vivra au ciel.

Voici ce que j'ai trouvé sur internet, à cette page : http://www.salve-regina.com/Theologie/Actuation_creee_par_acte_incree.htm

"La grâce sanctifiante est la communication créée de l’Esprit de vie à l’essence de l’âme, comme la lumière de gloire est la communication créée de l’Intelligible divin à la faculté intellective ; elle est la disposition[4] infuse de l’essence de l’âme à la Gâce incréée, comme la lumière de gloire est la disposition infuse de la faculté intellective à la Vérité incréée ; l’une et l’autre est qualité informant son propre sujet ; l’une et l’autre constitue la mutation de la puissance en cause, essence ou faculté et son union respective à l’Acte subsistant ; l’une et l’autre par conséquent regarde l’Acte comme terme de l’union ; l’une et l’autre, en même temps qu’actuation de la puissance par l’Acte, est possession[5] de l’Acte par la puissance : elle fait habiter Dieu en nous ; celle-ci dans l’essence du juste, celle-là dans l’intelligence du bienheureux. Dans les deux cas enfin l’actuation est habituelle, c’est-à-dire à la fois accidentelle et permanente, et non transitoire, ni non plus substantielle."

C'est un peu compliqué. Mais cela dit, à propos de la Grâce sanctifiante, ce que je ne cesse de dire depuis le début de notre échange.

Nous pouvons déjà être en pleine communion de Vie avec Dieu, lorsque Dieu, par la grâce du mariage spirituel ou mystique, nous épouse totalement ; quand la transformation opérée par la grâce sanctifiante, au fur et à mesure qu'elle s'est donnée à nous et que nous nous sommes ouvertes à elle a pu mener à son terme sa transformation d'Amour.

Tous nous ne recevons pas sur terre cette grâce du mariage spirituel. Nous la recevons au purgatoire.

Ce qui manque à l'âme qui sur terre a été épousé par le Christ, c'est la Lumière de Gloire ; c'est ce qui nous permet de voir Dieu "Tel qu'Il Est", de le voir pleinement, de le voir tel que le Christ permet à son humanité de le voir, car la vision qu'il a de Lui, en tant que personne divine, est unique. Jamais nous ne verrons Dieu directement comme le Christ le voit en temps que personne divine.

Nous sommes donc presque d'accord.

Fraternellement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Eucharistie et Vie Divine   Jeu 08 Mai 2008, 10:51

Cher Petero,

Thumright Very Happy Idea sunny
Revenir en haut Aller en bas
Sylvie



Messages : 2017
Inscription : 20/05/2005

MessageSujet: Re: Eucharistie et Vie Divine   Jeu 08 Mai 2008, 12:30

Cher Petero


Citation :
Vosu me répondiez :

Citation :
Citation: de Sylvie
Mais une partie de Dieu nous reste voilé. Une partie de Dieu, il n'y a pas de mot, de noms qui peuvent lui être attribués. Une partie est non saisissable à l'homme.


C'est pas une partie de Dieu qui reste voilée. Dieu ne se divise pas en partie, Il est Un et Indivisible.

Vous avez raison de dire que les mots utilisés ne conviennent pas à Dieu. Nous ne pouvons pas parler de partie de Dieu, ni le diviser, ni le mettre sous le microscope pour l'analyser.

Je n'ai pas les bons mots. Même les anges se voilent la face devant l'insaississable de Dieu. Nous voyons cela en Isaîe. C'est pour cela que je parle de partie. Une part Dieu se révèle à nous, mais une part, Il demeure insaississable même aux anges.

Si je ne suis pas plus clair, j'abandonne. Je ne sais pas comment exprimer ce que je ressens.

Sylvie
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Eucharistie et Vie Divine   Jeu 08 Mai 2008, 12:45

Sylvie a écrit:
Une part Dieu se révèle à nous, mais une part, Il demeure insaississable même aux anges.

Cher Sylvie,

Ni les anges, ni même les hommes ne pourront jamais saisir Dieu. C'est Dieu qui en se donnant à eux, se saisit d'eux, les remplit de sa divine présence.

Souvenez vous de ce que Jésus dit à Marthe de Béthanie qui s'affairait pour préparer le repas, en parlant de sa soeur Marthe qui s'était assis à s'est pied pour écouter son Coeur. "Marthe a choisi la meilleur part".

Pourquoi la meilleur ? Parce que Marie a choisi d'accueillir vraiment Jésus, de lui consacrer du temps, de lui donner son coeur. Marie a choisi d'ouvrir tout grand son coeur au Christ ; elle a ouvert tout grand son coeur au Coeur du Christ. Marie a choisi la meilleur part, car c'est de ce Coeur que jaillit la Plénitude de l'Amour de Dieu.

En choisissant cette meilleur part, Marie a choisi "Tout" l'Amour ; car lorsque Dieu se donne, il se donne toujours Totalement ; il ne se donne jamais à moitié.

En accueillant Jésus en notre coeur, nous permettons à Jésus de nous accueillir à son tour en son Divin Sacré Coeur, et de nous communiquer TOUT l'Amour dont son Coeur est rempli, TOUT DIEU. Nous permettons à Dieu de nous saisir totalement par la Grâce de son Amour.

Comprenez-vous ce que je veux dire. Nous ne pouvons pas encore voir toute la Lumière que contient ce don inestimable qu'est celui de son Amour ; mais nous pouvons goûter pleinement à l'ivresse que produit cet Amour. Nous pouvons déjà nous ennivrer de son Amour.

Fraternellement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
Sylvie



Messages : 2017
Inscription : 20/05/2005

MessageSujet: Re: Eucharistie et Vie Divine   Jeu 08 Mai 2008, 13:31

petero a écrit:
Sylvie a écrit:
Une part Dieu se révèle à nous, mais une part, Il demeure insaississable même aux anges.

Cher Sylvie,

Ni les anges, ni même les hommes ne pourront jamais saisir Dieu. C'est Dieu qui en se donnant à eux, se saisit d'eux, les remplit de sa divine présence.

Et nous sentons notre limite à Le recevoir en entier...Tout est don gratuit. Nous ne faisons rien pour mériter cela.

Souvenez vous de ce que Jésus dit à Marthe de Béthanie qui s'affairait pour préparer le repas, en parlant de sa soeur Marthe qui s'était assis à s'est pied pour écouter son Coeur. "Marthe a choisi la meilleur part".

Pourquoi la meilleur ? Parce que Marie a choisi d'accueillir vraiment Jésus, de lui consacrer du temps, de lui donner son coeur. Marie a choisi d'ouvrir tout grand son coeur au Christ ; elle a ouvert tout grand son coeur au Coeur du Christ. Marie a choisi la meilleur part, car c'est de ce Coeur que jaillit la Plénitude de l'Amour de Dieu.

Elle buvait ses paroles, mais ne Le voyait que dans son humanité à ce moment là.

En choisissant cette meilleur part, Marie a choisi "Tout" l'Amour ; car lorsque Dieu se donne, il se donne toujours Totalement ; il ne se donne jamais à moitié.


En accueillant Jésus en notre coeur, nous permettons à Jésus de nous accueillir à son tour en son Divin Sacré Coeur, et de nous communiquer TOUT l'Amour dont son Coeur est rempli, TOUT DIEU. Nous permettons à Dieu de nous saisir totalement par la Grâce de son Amour.

Dieu se donne pleinement, mais notre coeur n'est pas toujours ouvert pleinement. La limite de Dieu, c'est la limite de notre ouverture du coeur, de notre consentement à Le recevoir. Il faut bien avouer, qu'Il dérange une vie quand nous Lui laissons toute la place et que nous acceptons nous aussi de boire au Calice.

Comprenez-vous ce que je veux dire. Nous ne pouvons pas encore voir toute la Lumière que contient ce don inestimable qu'est celui de son Amour ; mais nous pouvons goûter pleinement à l'ivresse que produit cet Amour. Nous pouvons déjà nous ennivrer de son Amour.

Oui, bien sûr !

Nous pouvons aussi goûter à l'amertume, aux larmes, à la sueur de Gethsémani etc. Tout dépend des jours et des circonstances. Mais nous croyons fermement que ce corps que nous avons est appelé à disparaitre pour pouvoir un jour entrer dans la Maison du Père.

Fraternellement

Petero

Fraternellement

Sylvie
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Eucharistie et Vie Divine   Jeu 08 Mai 2008, 14:16

Sylvie a écrit:
petero a écrit:
Sylvie a écrit:
Une part Dieu se révèle à nous, mais une part, Il demeure insaississable même aux anges.

Cher Sylvie,

Ni les anges, ni même les hommes ne pourront jamais saisir Dieu. C'est Dieu qui en se donnant à eux, se saisit d'eux, les remplit de sa divine présence.

Et nous sentons notre limite à Le recevoir en entier...Tout est don gratuit. Nous ne faisons rien pour mériter cela.

Souvenez vous de ce que Jésus dit à Marthe de Béthanie qui s'affairait pour préparer le repas, en parlant de sa soeur Marie qui s'était assis à s'est pied pour écouter son Coeur. " Marie a choisi la meilleur part".

Pourquoi la meilleur ? Parce que Marie a choisi d'accueillir vraiment Jésus, de lui consacrer du temps, de lui donner son coeur. Marie a choisi d'ouvrir tout grand son coeur au Christ ; elle a ouvert tout grand son coeur au Coeur du Christ. Marie a choisi la meilleur part, car c'est de ce Coeur que jaillit la Plénitude de l'Amour de Dieu.

Elle buvait ses paroles, mais ne Le voyait que dans son humanité à ce moment là.

En choisissant cette meilleur part, Marie a choisi "Tout" l'Amour ; car lorsque Dieu se donne, il se donne toujours Totalement ; il ne se donne jamais à moitié.


En accueillant Jésus en notre coeur, nous permettons à Jésus de nous accueillir à son tour en son Divin Sacré Coeur, et de nous communiquer TOUT l'Amour dont son Coeur est rempli, TOUT DIEU. Nous permettons à Dieu de nous saisir totalement par la Grâce de son Amour.

Dieu se donne pleinement, mais notre coeur n'est pas toujours ouvert pleinement. La limite de Dieu, c'est la limite de notre ouverture du coeur, de notre consentement à Le recevoir. Il faut bien avouer, qu'Il dérange une vie quand nous Lui laissons toute la place et que nous acceptons nous aussi de boire au Calice.

Comprenez-vous ce que je veux dire. Nous ne pouvons pas encore voir toute la Lumière que contient ce don inestimable qu'est celui de son Amour ; mais nous pouvons goûter pleinement à l'ivresse que produit cet Amour. Nous pouvons déjà nous ennivrer de son Amour.

Oui, bien sûr !

Nous pouvons aussi goûter à l'amertume, aux larmes, à la sueur de Gethsémani etc. Tout dépend des jours et des circonstances. Mais nous croyons fermement que ce corps que nous avons est appelé à disparaitre pour pouvoir un jour entrer dans la Maison du Père.

Fraternellement

Petero

Fraternellement

Sylvie
Revenir en haut Aller en bas
Sylvie



Messages : 2017
Inscription : 20/05/2005

MessageSujet: Re: Eucharistie et Vie Divine   Jeu 08 Mai 2008, 15:46

L'Icône de la Sainte famille a été écrite pas un ou une catholique romaine. Elle n'est pas d'origine orthodoxe.

Pour les orthodoxes, l'Icône est la représentation d'un mystère. Un illettré, un ignorant de la foi Chrétienne pourrait découvrir un enseignement.

Hors cette représentation de la Très Sainte Mère de Dieu et de Saint Joseph soutenant par leurs mains Jésus, pourrait laisser croire à un ignorant de la foi Chrétienne que Jésus est le fruit de leur amour. D'autant plus que la tête de Marie repose sur l'épaule de Saint-Joseph et que celui-ci met sa main sur l'épaule de Marie dans un geste de tendresse.

Je suis désolée ! Il ne fallait pas me demander ce que j'en pensais.

Sylvie
Revenir en haut Aller en bas
 
Eucharistie et Vie Divine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Eucharistie et Vie Divine
» CHAPELET DE L'EUCHARISTIE
» Comme Jésus est beau dans l’Eucharistie !
» L'heure de la Miséricorde Divine
» Chapelet pour honorer la Sainte Eucharistie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: