DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 "Il n'y a qu'un Corps et qu'un Esprit..."

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: "Il n'y a qu'un Corps et qu'un Esprit..."   Mar 6 Mai 2008 - 12:25

Pour ceux qui me feraient un procès d'intention avant même de me lire, je préciserai que j'ai écrit ce texte médité en septembre 2007 ; je vois de temps à autre, des conflits et dissensions éclater sur tel ou tel forum ; ce sujet est donc le bienvenu, d'autant que la fable est connue... ;) Very Happy

Et pour les allergiques à la Parole de Dieu, Shocked prière de s'abstenir! Vous pourriez attraper des boutons, qui sait? Laughing cheers


I love you :sts: I love you



LE LOUP ET L’AGNEAU

Fable de La Fontaine



« La raison du plus fort est toujours la meilleure, nous l’allons montrer tout à l’heure. »


« Un agneau se désaltérait dans le courant d’une onde pure… »

Quel tableau idyllique, plein de paix! Un agneau doux et blanc comme la neige - le symbole même de la pureté et de l’innocence - s’abreuve dans le courant d’une rivière limpide, transparente… On se croirait au Paradis : la Terre originelle.

« Un loup survient, à jeun, qui cherchait aventure et que la faim en ces lieux attirait… »

Brusque contraste : on revient douloureusement à la réalité terrestre !! Un loup, symbole de la férocité et de l’avidité, surgit ; et un loup affamé ! On a tout à craindre… Le loup n’a pas la réputation d’être commode, ni accommodant !

« Qui te rend si hardi de troubler mon breuvage ? dit cet animal plein de rage, tu seras châtié de ta témérité. »

« Sire, répond l’agneau, que votre majesté ne se mette point en colère, mais plutôt qu’elle considère que je me va désaltérant dans le courant plus de vingt pas au-dessous d’elle, et que, par conséquent, en aucune façon je ne puis troubler sa boisson. »

L’attaque est directe et cinglante : pas de ménagements à l’égard du jeune et fragile agneau ; le loup sait que sa force – sa position - fait de lui un dominant, un tout-puissant ; il lui faut juste trouver un prétexte pour se saisir d’un plus faible que lui, pour s’emparer de sa vie.
Comme la réponse de l’agneau est la vérité même, le loup se sent contraint de se rendre à l’évidence… il avance donc un autre prétexte :

« Tu la troubles ! dit cet animal cruel, et je sais que de moi tu médis l’an passé. »

« Comment l’aurais-je fait si je n’étais pas né ? reprit l’agneau, je tette encore ma mère. »

Nouvelle vérité d’évidence : le loup ne sait plus quoi inventer pour se donner une bonne raison (donc bien mauvaise) de se jeter sur l’agneau ; ses prétextes sont alors plus que fallacieux :

« Si ce n’est toi, c’est donc ton frère ! vous ne m’épargnez guère, vous, vos bergers et vos chiens. On me l’a dit, il faut que je me venge. »

L’agneau doit « payer » pour ceux de ses semblables qui l’ont précédé, il est comme le bouc émissaire, il porte sur lui toutes les fautes de ses ancêtres : le loup veut se faire justice lui-même en se vengeant de ceux qui le chassent…

« Là-dessus, au fond des forêts, le loup l’emporte et puis le mange, sans autre forme de procès. »

La conclusion de la fable nous renvoie à la morale, exceptionnellement en tête de ce court récit : non seulement « ventre affamé n’a point d’oreilles », mais le plus fort en ce monde, se donne toutes les raisons et tous les droits, au mépris de toute justice.

Le loup n’est qu’un animal, qui a pour excuse d’avoir faim : la prédation est naturelle. Mais l’homme – cet animal augmenté d’une âme - qui s’acharne sur plus faible que lui, quelle « faim » le tenaille ? Celle de Caïn, jaloux de son frère – auquel il n’est pas reconnu le droit d’exister ? ! (Abel signifie « buée », en hébreu) ; celle des frères de Joseph, à deux doigts de tuer celui-ci mais, par crainte ultime de Dieu, renonçant à renouveler l’acte de Caïn… ? Ils n’en rouent pas moins de coups Joseph, et le vendent à des marchands d’esclaves.
Ou la jalousie du fils aîné qui voit revenir le fils prodigue, que leur Père accueille à bras ouverts ?? N’y a-t-il pas assez de place au sein d’un Cœur aussi Miséricordieux ? N’aime-t-Il pas tous Ses enfants, jusqu’au dernier pécheur ?? Et comment ne chérirait-Il pas particulièrement celui qu’Il croyait perdu ??

Cet appétit de puissance – nos démons intérieurs, avides et voraces - est dénoncé dans toute la Bible comme un refus de laisser l’autre vivre, un refus de l’Aimer. Il est enraciné dans le péché originel.

L’Evangile selon saint Luc (14, 7-14) nous le rappelle explicitement :

« …quiconque s’élève sera abaissé, et celui qui s’abaisse sera élevé. »
Lc 14-11


"Il a renversé les potentats de leurs trônes et élevé les humbles."
(Lc 1, 52 Magnificat)


Celui qui se fait serviteur, comme le Christ, celui-là rend à l’autre sa dignité, il porte sur lui un regard de considération, d’amitié et de tendresse : il le valorise, il l’élève, il l’enrichit de son Amour. Comme le Père, il lui dit : "Tu as du prix à mes yeux".

Je ne crois pas que Dieu notre Père nous regarde du haut du Ciel, mais bien davantage qu’Il S’avance à notre rencontre, scrutant l’horizon de notre cœur, espérant toujours ardemment notre retour, notre conversion… Mais alors, quelle Joie dans le Cœur de Dieu!!


Laisser la première place aux petits, aux pauvres, à ceux qui ont faim de Dieu, est une large ouverture sur la Vie, sur l’Espérance, sur la Résurrection. Nous ne sommes riches du Don de Dieu – ses largesses -, que dans la mesure où nous les partageons sans compter avec nos frères, par pur Amour. Nous sommes redevables des talents que nous avons reçus et que nous devons faire fructifier à l’infini !


"Guérissez les malades, ressuscitez les morts, purifiez les lépreux, expulsez les démons. Vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement."
Matthieu 10, 8


"Oui, de sa plénitude nous avons tous reçu, et grâce pour grâce." Jean 1, 16


"Aussi bien n'avez-vous pas reçu un esprit d'esclaves pour retomber dans la crainte ; vous avez reçu un esprit de fils adoptifs qui nous fait nous écrier : Abba! Père!
L'Esprit en personne se joint à notre esprit pour attester que nous sommes enfants de Dieu."
Romains 8, 15-16


"Qui donc en effet te distingue? Qu'as-tu que tu n'aies reçu? Et si tu l'as reçu, pourquoi te glorifier comme si tu ne l'avais pas reçu?"
1 Corinthiens 4, 7


"Je vous exhorte donc, moi le prisonnier dans le Seigneur, à mener une vie digne de l'appel que vous avez reçu :
en toute humilité, douceur et patience, supportez-vous les uns les autres avec charité ;
appliquez-vous à conserver l'unité de l'Esprit par ce lien qu'est la paix.
Il n'y a qu'un Corps et qu'un Esprit, comme il n'y a qu'une espérance au terme de l'appel que vous avez reçu ;
un seul Seigneur, une seule foi, un seul baptême ;
un seul Dieu et Père de tous, qui est au-dessus de tous, par tous et en tous."
Ephésiens 4, 1-6


Dernière édition par Fanny le Mer 7 Mai 2008 - 16:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: "Il n'y a qu'un Corps et qu'un Esprit..."   Mar 6 Mai 2008 - 23:21

Il arrive quelques fois des choses qui nous paraissent bien injuste. Peut-être le sont-elles réellement... Mais peut importe qu'elles le soient ou non, la blessure demeure brûlante... Le pardon est un processus de guérison du coeur... Il faut donner du temps au pardon pour guérir la blessure du coeur. Le pardon s'installe peu à peu dans le coeur. Ça sert à rien de chercher le coupable... Il y a un coeur à guérir... C'est le plus important...

Et bien souvent lorsqu'une porte semble se fermer injustement, c'est que Dieu veut ouvrir une autre porte... Mais cela on ne le sait pas avant... Idea

Désolée si je suis peut-être hors sujet, pourtant je n'ai pas l'impression de l'être... Mais il n'y a pas de procès d'intention... ;)

Merci bien Fanny

I love you fleur 6
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Il n'y a qu'un Corps et qu'un Esprit..."   Mer 7 Mai 2008 - 16:29

Charmante Tourterelle au grand coeur, qu'il s'agisse de coeurtendre ou de moi-même, nous avons pardonné, dans le Christ, à ceux qui ont pu nous nuire, sur Agape. :sts: I love you sunny

Tu n'es pas hors sujet ; simplement, la question est de pouvoir laisser chacun s'exprimer et se défendre : sur Agape, Louis a fait en sorte d'empêcher coeurtendre de se justifier des accusations qu'il a portées contre lui en qualité de modérateur : on n'a pas le droit de "verrouiller", voire censurer, la liberté d'expression - à plus forte raison sur un forum catholique! Dieu est Parole de Vie!! sunny On ne bâillonne pas la Parole... :evil:

Il ne s'agit donc pas d'un conflit personnel mais d'un manque grave à la Charité dans le cadre de la gestion-modération d'un forum!
C'est malheureusement trop fréquent, sur Internet, parmi les chrétiens : ils se font les contre-témoignages du Message Evangélique. Sad I love you :sts:

La fable de La Fontaine, chère Tourterelle, illustre ce qui se passe couramment dans notre monde - y compris virtuel - quand l'homme refuse d'Aimer en ne laissant pas à l'autre la place qui lui revient... L'exclusion est intolérable. Un chrétien ne peut se taire et cautionner l'injustice comme le manque de Charité : il pardonne, mais il dit ce qui est la vérité... sunny Jésus a appelé un péché, un péché.

C'est tout le forum Agape qui subit le contrecoup des actes malintentionnés d'une poignée de modérateurs qui refusent de faire passer le bien commun avant leurs propres intérêts! Shocked :twisted:
Fallait-il se taire??

Bien amicalement. :colors: I love you

Fanny
Revenir en haut Aller en bas
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: "Il n'y a qu'un Corps et qu'un Esprit..."   Jeu 8 Mai 2008 - 2:36

Citation :
Charité : il pardonne, mais il dit ce qui est la vérité... Jésus a appelé un péché, un péché.

C'est difficile pour nous de dire ce qu'est la vérité puisqu'elle est influencée (biaisée) bien souvent par notre raison et de nos sentiments. La réalité n'est pas radicale mais toute en nuance, puisque l'être humain est tout en nuance... Dieu seul connaît le fond des coeurs. Se qui peut nous paraître un manque de charité ou une injustice peut très bien être motivé par autre chose... La gravité d'un péché dépend de l'intention qui se cache derrière... Et si il s'agit réellement d'un péché... Et cela seul Dieu le sait... Alors il est très difficile de porter un jugement humain radical (qu'on appellerait vérité) sur se qui se passe au plus profond d'une âme alors que nous n'y avons pas accès et que seule Dieu y a accès. De toute façon nous avons tous quelque chose à nous faire pardonner... Je pense qu'il vaut mieux pardonner (tout en respectant notre douleur) et aller de l'avant. Ne plus regarder en arrière et cela en cherchant un coupable. Nous ne savons pas si il y a réellement un coupable, seul Dieu le sait... Par contre la blessure est bien réelle puisqu'elle est douloureuse, ce qui nous fait chercher un coupable... Et il n'y a que le pardon pour guérir peu à peu cette blessure...


Dernière édition par Tourterelle le Jeu 8 Mai 2008 - 2:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: "Il n'y a qu'un Corps et qu'un Esprit..."   Jeu 8 Mai 2008 - 2:43

Je pense que dans cette histoires, il n'y a eu que des personnes pleines de coeur, et vivant d'une spiritualité différente.

L'amour et la concorde reviendront. J'en suis sûr.

De plus, tous les conflits ou presque, lorsqu'ils sont entre chrétiens, aboutissent souvent à du bien comme la création de nouveaux forums. Je pense à Jo et à "Marthe et Marie", à Krystyna et à "Fra angelico".

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
 
"Il n'y a qu'un Corps et qu'un Esprit..."
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "Il n'y a qu'un Corps et qu'un Esprit..."
» Philosophie : je cherche un cours sur "La matière et l'esprit"
» "Lorsque tous les nœuds du corps sont dénoués, alors, même ici, dans cette vie humaine, le mortel devient immortel. C'est l'enseignement suprême."
» La sortie hors du corps consciente, appelée aussi "voyage astral"
» Corps, âme et esprit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: