DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Les droits de l'homme sont-ils catholiques ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Les droits de l'homme sont-ils catholiques ?   Jeu 01 Mai 2008, 07:27

Benoît XVI confirme la valeur de la Déclaration des Droits de l’homme
Audience du mercredi, bilan du voyage aux Etats-Unis

ROME, Mercredi 30 avril 2008 (ZENIT.org) - Benoît XVI souligne que sa visite au siège des Nations Unies, à New York, le 18 avril, lui a « donné l'occasion de confirmer la valeur de la Déclaration universelle des Droits de l'homme ».

Comme c'est la coutume après un voyage pontifical, le pape Benoît XVI a consacré sa catéchèse du mercredi à un bilan de son voyage aux Etats-Unis et aux Nations Unies devant quelque 40.000 visiteurs, place Saint-Pierre.

Le pape a tout d'abord adressé ses remerciements à la Conférence épiscopale américaine, au président Bush et à « tous ceux qui sont venus » à sa « rencontre à Washington et à New York ».

Pour ce qui est du bilan ecclésial, le pape soulignait son soutien à la famille en disant : « Au cours de ce voyage, j'ai encouragé les évêques à faire entendre leurs voix sur les questions morales et sociales actuelles, et à former les fidèles, afin qu'ils soient un bon ‘levain' dans la société civile, à partir de la cellule fondamentale qu'est la famille ».

Il reprenait le thème de son voyage, l'espérance, en disant : « Pendant la Célébration eucharistique au stade de Washington, nous avons prié pour que l'Église aux Etats-Unis, fermement enracinée dans la foi, unie et renouvelée, affronte les défis présents et futurs avec courage et espérance ».

Mais à propos de sa visite à l'ONU, le pape faisait observer, en ce 60e anniversaire de la déclaration universelle, l'importance de cet organisme pour servir le paix dans le monde, en disant : « La visite que j'ai faite au siège des Nations unies m'a donné l'occasion de confirmer la valeur de la ‘Déclaration universelle des Droits de l'homme' et d'en rappeler le fondement universel, à savoir la dignité de la personne humaine créée par Dieu à son image et à sa ressemblance, pour coopérer à son dessein de vie et de paix ».

Benoît XVI a également évoqué les victimes des attentats du 11 septembre 2001 en mentionnant cette « tragédie » : « Enfin, à New York, la lumière du Christ, espérance plus forte que le péché et que la mort, a animé le moment émouvant que j'ai passé à Ground Zero, où j'ai prié pour toutes les victimes de cette terrible tragédie ».

Benoît XVI a achevé la synthèse de sa catéchèse en français par cette salutation spéciale aux jeunes : « Je salue particulièrement les jeunes présents ce matin! Que la lumière du Christ soit votre espérance et que son Esprit qui va nous être donné à la Pentecôte vous guide dans toute votre vie ».

Anita S. Bourdin

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Cupertino



Messages : 590
Inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: Les droits de l'homme sont-ils catholiques ?   Jeu 01 Mai 2008, 15:43

Arnaud Dumouch a écrit:
Benoît XVI confirme la valeur de la Déclaration des Droits de l’homme
Audience du mercredi, bilan du voyage aux Etats-Unis

ROME, Mercredi 30 avril 2008 (ZENIT.org) - Benoît XVI souligne que sa visite au siège des Nations Unies, à New York, le 18 avril, lui a « donné l'occasion de confirmer la valeur de la Déclaration universelle des Droits de l'homme ».

Comme c'est la coutume après un voyage pontifical, le pape Benoît XVI a consacré sa catéchèse du mercredi à un bilan de son voyage aux Etats-Unis et aux Nations Unies devant quelque 40.000 visiteurs, place Saint-Pierre.

Le pape a tout d'abord adressé ses remerciements à la Conférence épiscopale américaine, au président Bush et à « tous ceux qui sont venus » à sa « rencontre à Washington et à New York ».

Pour ce qui est du bilan ecclésial, le pape soulignait son soutien à la famille en disant : « Au cours de ce voyage, j'ai encouragé les évêques à faire entendre leurs voix sur les questions morales et sociales actuelles, et à former les fidèles, afin qu'ils soient un bon ‘levain' dans la société civile, à partir de la cellule fondamentale qu'est la famille ».

Il reprenait le thème de son voyage, l'espérance, en disant : « Pendant la Célébration eucharistique au stade de Washington, nous avons prié pour que l'Église aux Etats-Unis, fermement enracinée dans la foi, unie et renouvelée, affronte les défis présents et futurs avec courage et espérance ».

Mais à propos de sa visite à l'ONU, le pape faisait observer, en ce 60e anniversaire de la déclaration universelle, l'importance de cet organisme pour servir le paix dans le monde, en disant : « La visite que j'ai faite au siège des Nations unies m'a donné l'occasion de confirmer la valeur de la ‘Déclaration universelle des Droits de l'homme' et d'en rappeler le fondement universel, à savoir la dignité de la personne humaine créée par Dieu à son image et à sa ressemblance, pour coopérer à son dessein de vie et de paix ».

Benoît XVI a également évoqué les victimes des attentats du 11 septembre 2001 en mentionnant cette « tragédie » : « Enfin, à New York, la lumière du Christ, espérance plus forte que le péché et que la mort, a animé le moment émouvant que j'ai passé à Ground Zero, où j'ai prié pour toutes les victimes de cette terrible tragédie ».

Benoît XVI a achevé la synthèse de sa catéchèse en français par cette salutation spéciale aux jeunes : « Je salue particulièrement les jeunes présents ce matin! Que la lumière du Christ soit votre espérance et que son Esprit qui va nous être donné à la Pentecôte vous guide dans toute votre vie ».

Anita S. Bourdin
affraid


Citation :
Toutes ces Déclarations des droits de l’homme regroupent les principes philosophiques de la Franc-maçonnerie. Dans une étude de novembre 1937, la revue maçonnique, “La Chaîne d’Union”, s’enorgueillissait en ces termes: “(...) En 1789, les Francs-Maçons prirent une part active à la rédaction de la Déclaration des droits de l’homme et il n’est point surprenant que cette déclaration reflète effectivement la constitution maçonnique.” On peut lire le contenu d’une lettre adressée à toutes les loges par la loge de “Saint Jean d’Écosse et du Contrat social” qui affirme: “Rappelez-vous les éléments de notre doctrine... et vous conviendrez qu’il semble que ce soit dans notre sein que l’Assemblée nationale a puisé sa célèbre Déclaration des droits de l’homme.” Les Droits de l’homme constituent une arme de guerre redoutable dirigée contre la nation car elle émane des sociétés secrètes qui combattent depuis plus de deux siècles pour la suppression des frontières et l’avènement d’une république universelle. En octobre 1987, pour prix de sa récompense, les cendres du Franc-maçon René Cassin furent transférées au Panthéon et l’on nous expliqua à cette occasion que “la gloire de René Cassin réside précisément dans son universalisme, par lequel il domine toute allégeance partisane, comme il veut effacer toute frontière entres les hommes, reconnaissant à chacun d’entre eux les mêmes droits inséparables de la dignité d’être.”

L'humanisme moderne, bâti en système par les philosophes du XVIIIe siècle et devenu maître de l'opinion par les sociétés de pensée maçonniques, est l'héritier de cette tradition naturaliste antichrétienne. Son intention est de substituer à Jésus-Christ, Dieu fait homme, l'Homme lui-même, l'idée de l'Homme, en laquelle chacun peut se reconnaître et s'idolâtrer, l'Homme qui se fait dieu. Le créateur peut subsister dans ce système, mais au-delà du monde, hors de la société; celui qui est exclu, haineusement, c'est le Christ, Dieu venu régner sur les hommes. C'est le cri de Voltaire : « Écrasons l'infâme. »

. La Révolution de 1789 a porté au pouvoir ce savoir maçonnique. La raison déifiée a remplacé la religion, la trilogie républicaine « Liberté, Égalité, Fraternité » a été substituée aux trois vertus chrétiennes, la foi, l'espérance et la charité. Enfin la charte du monde moderne a été solennellement promulguée pour faire échec au décalogue et à la loi évangélique de la charité envers Dieu et envers les autres, c'est la Déclaration des droits de l'homme.

Ça se passe de commentaire...
Revenir en haut Aller en bas
http://messe.forumactif.org
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Les droits de l'homme sont-ils catholiques ?   Jeu 01 Mai 2008, 17:08

Cupertino a écrit:
[

Ça se passe de commentaire...

La FM exalte les droits de l'homme CONTRE DIEU.

L'Eglise exalte les droits de l'homme par qu'il permettent l'amour libre de Dieu.

Votre réaction est un peu celle des Talibans face à la femme chrétienne.

Il la dénoncent à l'image de ce que voulut le MLF (une femme libre CONTRE L'HOMME ET L'ENFANT).

Alors que Le Christ fit d'elle une femme libre EN UNION DE COMPLÉMENTARITÉ AVEC L'HOMME, et POUR L'ENFANT.

Petite nuance lme direz vous ?

C'est pourtant la nuance entre l'erreur et la vérité. Et, vous aussi, en ne sachant pas faire confiance à l'Esprit saint dans son Eglise, vous quittez le chemin voulu par le christ.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Cupertino



Messages : 590
Inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: Les droits de l'homme sont-ils catholiques ?   Jeu 01 Mai 2008, 18:24

« donné l'occasion de confirmer la valeur de la Déclaration universelle des Droits de l'homme ».

C'est pas moi qui le dit, mais Benoit XVI, moi je sais que la Déclaration des droits de l'homme est d'origine FM...lui ?
Revenir en haut Aller en bas
http://messe.forumactif.org
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Les droits de l'homme sont-ils catholiques ?   Jeu 01 Mai 2008, 18:42

L'humanisme chrétien est avant la FM.

Mais la déclaration des droits de l'homme est simplement du bon sens humain.

Ou alors concevez vous Dieu, créateur de l'homme comme personne libre, ennemi de sa création ?

Non, Dieu veut juste que notre liberté soit tournée vers le bien, naturel et surnaturel.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Cupertino



Messages : 590
Inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: Les droits de l'homme sont-ils catholiques ?   Ven 02 Mai 2008, 00:30

Arnaud Dumouch a écrit:
L'humanisme chrétien est avant la FM.

Mais la déclaration des droits de l'homme est simplement du bon sens humain.

Ou alors concevez vous Dieu, créateur de l'homme comme personne libre, ennemi de sa création ?

Non, Dieu veut juste que notre liberté soit tournée vers le bien, naturel et surnaturel.

scratch Cher Arnaud,

Vous esquivez la réalité. La chartre des droits de l'homme est belle et bien l'oeuvre de la FM ennemi de Dieu et de son Église.

Elle l'enfant maudit de la révolution qui a tué tant de religieux et de catholiques... mis la déesse raison sur l'autel.

Et toute tentative de la présenter comme bonne et saine est vaine.

Il est insensé de s'appuyer sur ce qui vient de l'ennemi pour établir une base solide.



Humanisme chrétien... terme vide de sens, pourquoi ne pas parler de charité
Revenir en haut Aller en bas
http://messe.forumactif.org
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Les droits de l'homme sont-ils catholiques ?   Ven 02 Mai 2008, 06:45

Cuperttino, l'avantage de Nicolianor est dans sa sincérité. Il se dit pape, quitte l'Eglise, crée sa nouvelle Eglise.

Votre attitude à vous est pire. Car vous aboutissez au même effet, mais en vous disant catholique, donc dans une attitude louvoyante.

Si bien que vous réalisez dans l'ombre, il lui dans la sincérité, cette vision de saint Jean Bosco qui montrait des dizaines d'ouvriers sapant avec efficacité, de tous les côtés, l'Eglise du Christ. Saint Jean Bosco avait pourtant prévenu de la tempête à venir et affirmé qu'il ne fallait bien sûr pas quitter la barque de Pierre, une des trois blancheurs indestructibles dans la nuit.

Citation :

Humanisme chrétien... terme vide de sens, pourquoi ne pas parler de charité

La charité chrétienne, selon vous, est tournée vers Dieu seul.

Selon le christ, elle s'épanouit en deux commandements qui sont "semblables": Dieu et le prochain.

L'humanisme chrétien est donc un effet direct de la charité et le saint qui en a structuré la doctrine (y compris la liberté de conscience) est un chancelier anglais mort martyre: saint Thomas More.

Lisez son livre (L'utopie", et vous y trouverez la déclaration des droits de l'homme, 300 ans avant son écriture.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Les droits de l'homme sont-ils catholiques ?   Ven 02 Mai 2008, 08:05

De quels droits de l'homme parlez-vous? Ceux de 1789? Ces derniers sont en effet sujets à caution, rien que dans l'énoncé de certains articles.
Exemple : Tous les hommes naissent libres et égaux en droits. Déclaration qui n'a aucun sens. Personne n'est libre et encore moins égal en droit. Il suffit de voir l'actualité pour s'en convaincre.

Les droits de l'homme qui m'intéressent, qui ont disparu avec la Révolution, ce sont ceux qui mentionnaient "Soumission à Dieu et au Roi". Devant Dieu, l'homme n'a pas de droit, sinon celui de toujours faire son devoir, c'est à dire, professer la sainte religion chrétienne.
Revenir en haut Aller en bas
bajulum



Messages : 1029
Inscription : 03/10/2007

MessageSujet: Re: Les droits de l'homme sont-ils catholiques ?   Ven 02 Mai 2008, 08:34

Franc-maçonnerie mère des droits de l’homme ?

Il faut rappeler que :
- à la date de la déclaration des droits de l’homme la maçonnerie à une 50ne d’année en France. Elle ne saurait donc s'approprier ce qui n'appartient qu'aux lumières ni prétendre faute d’avoir l’influence requise, avoir joué un rôle décisif.
- Le Projet maçonnique n’a rien de politique à la veille de la révolution, même si ses membres avaient indéniablement des idées politiques. La FM fut du reste très partagée sur les mérites de la révolution.
- Tous les Maçons sont à cette date Chrétiens. L’affirmation au demeurant fausse selon laquelle la déclaration des droits de l’homme est maçonnique pour l’opposer au Christianisme n’a donc pas de sens. Il faudra attendre près d’un siècle pour voir apparaître une Maçonnerie agnostique en France.
- La FM ne « fabrique » pas de concepts. Elle ne fait que les véhiculer et les soutenir, qu’ils soient politiques ou spirituels.


En fait la FM française, majoritairement de gauche a contribué à pervertir les droits de l’homme en substituant, Droits subjectifs à Liberté, égalitarisme à Egalité et solidarité à Fraternité.

En recentrant sur le concept de dignité, le Pape restitue aux droits de l’homme l’intériorité que coco et consorts leurs avaient ravie à l’occasion de leur OPA matérialiste.
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Les droits de l'homme sont-ils catholiques ?   Ven 02 Mai 2008, 08:40

Mon Bien Aimé Frère,

Avant la maçonnerie "spéculative", issue des lumières, du moins en partie, il y avait une autre maçonnerie "opérative" celle-ci, et bien évidemment chrétienne.
Revenir en haut Aller en bas
PelerinduVal



Messages : 7
Inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Droits de l'homme   Ven 02 Mai 2008, 08:45

Chers tous,

Je viens de découvrir et de m'inscrire à Docteur Angélique.
Bravo et merci au modérateur et aux différents contributeurs de ce forum. cheers

PélerinduVal
Revenir en haut Aller en bas
PelerinduVal



Messages : 7
Inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: Les droits de l'homme sont-ils catholiques ?   Ven 02 Mai 2008, 09:01

Je me lance en je vous remerciant par avance de votre compréhension ...

Sur la question des droits de l'homme, il me semble que la contribution de Jean Claude Guillebaut (editorialiste notamment à l'Obs) dans son dernier livre ("Comment je suis devenu chrétien" si j'ai bonne mémoire) est éclairante dans ce débat :
la position des Lumières qui fonde grandement la doctrine "Droits de l'homme" des FM est elle même le fruit de la maturation pendant plusieurs siècles de la doctrine chrétienne façonnée par les Ecritures et la Tradion ...

PelerinduVal
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Les droits de l'homme sont-ils catholiques ?   Ven 02 Mai 2008, 09:05

PelerinduVal a écrit:
Je me lance en je vous remerciant par avance de votre compréhension ...

Sur la question des droits de l'homme, il me semble que la contribution de Jean Claude Guillebaut (editorialiste notamment à l'Obs) dans son dernier livre ("Comment je suis devenu chrétien" si j'ai bonne mémoire) est éclairante dans ce débat :
la position des Lumières qui fonde grandement la doctrine "Droits de l'homme" des FM est elle même le fruit de la maturation pendant plusieurs siècles de la doctrine chrétienne façonnée par les Ecritures et la Tradion ...

PelerinduVal

Bienvenue, PelerinduVal,

Pourriez-vous préciser votre pensée svp ?
Revenir en haut Aller en bas
PelerinduVal



Messages : 7
Inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Droits de l'Homme   Ven 02 Mai 2008, 09:26

La doctrine "FM" est tout simplement la doctrine chrétienne
détournée de son contexte et de sa finalité ...

PelerinduVal
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12299
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Les droits de l'homme sont-ils catholiques ?   Ven 02 Mai 2008, 09:42

Juste un rappel

Déclaration Universelle des Droits de l'Homme et des Citoyens (1789) - Préambule :

Les Représentants du Peuple Français, constitués en Assemblée Nationale, considérant que l'ignorance, l'oubli ou le mépris des droits de l'Homme sont les seules causes des malheurs publics et de la corruption des Gouvernements, ont résolu d'exposer, dans une Déclaration solennelle, les droits naturels, inaliénables et sacrés de l'Homme, afin que cette Déclaration, constamment présente à tous les Membres du corps social, leur rappelle sans cesse leurs droits et leurs devoirs ; afin que leurs actes du pouvoir législatif, et ceux du pouvoir exécutif, pouvant être à chaque instant comparés avec le but de toute institution politique, en soient plus respectés; afin que les réclamations des citoyens, fondées désormais sur des principes simples et incontestables, tournent toujours au maintien de la Constitution et au bonheur de tous.

En conséquence, l'Assemblée Nationale reconnaît et déclare, en présence et sous les auspices de l'Etre suprême, les droits suivants de l'Homme et du Citoyen.

Fin de citation.

Il me semble bien que l'église catholique de ce temps fut jusqu'à une date récente particulièrement concernée par : considérant que l'ignorance, l'oubli ou le mépris des droits de l'Homme sont les seules causes des malheurs publics et de la corruption des Gouvernements puisqu'aussi bien elle fut jusqu'au moins la fin du XIXème siècle la grande puissance dominante du monde occidental.

Sans compter que la dernière affirmation de Loup Ecossais est fausse. Les anciens compagnonnages étaient largement dominés par le Devoir de Liberté qui, s'il était comme toutes les institutions d'avant les Lumières, d'inspiration chrétienne, n'en n'était pas moins anti-catholique (romain).

Il faudrait d'ailleurs cesser de faire l'amalgame entre christianisme et catholiscisme (romain). S'il est vrai que le second réfère au premier le second n'est pas tout le premier. Loin s'en faut. Environ 650 millions de cathos pour 1,7-1,8 milliards de chrétiens. D'autre part le catholiscisme romain est né mini 3 siècles après J+C (réf empereur Constantin).

Faut-il également rappeler que cette Déclaration instaure la reconnaissance par la Nation de la liberté religieuse : Art. 10. - Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l'ordre public établi par la Loi.

Etre catholique ne devrait pas empêcher d'être objectif.


Dernière édition par adamev le Ven 02 Mai 2008, 09:55, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les droits de l'homme sont-ils catholiques ?   Ven 02 Mai 2008, 09:43

Il faut toujours remonter à l'origine des droits de l'homme, à savoir :

LE DECALOGUE.

Il ne dit pas, comme le souligne si justement, Loup Ecossais :

liberté, égalité, fraternité. Il dit entente, respect, harmonie entre les hommes. Et tout cela passe par Dieu et les hommes.

Une fraternité qui fait table rase, justement, du droit de l'homme...
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Les droits de l'homme sont-ils catholiques ?   Ven 02 Mai 2008, 09:48

PelerinduVal a écrit:
La doctrine "FM" est tout simplement la doctrine chrétienne
détournée de son contexte et de sa finalité ...

PelerinduVal

tout est dit ici effectivement.

Et pour se rendre compte de l'immense influence chrétienne (la charité fraternelle) dans les droits de l'homme, il suffit de regarder la façon de penser et de vivre des masses chinoises qui ont été façonnées par Confucius et la notion de soumission à l'autorité respectée.

Il y a quelque chose de la fourmilière dans ce peuple où la personne compte moins que la structure hiérarchique.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Les droits de l'homme sont-ils catholiques ?   Ven 02 Mai 2008, 09:52

Loup Ecossais a écrit:
De quels droits de l'homme parlez-vous? Ceux de 1789? Ces derniers sont en effet sujets à caution, rien que dans l'énoncé de certains articles.
Exemple : Tous les hommes naissent libres et égaux en droits. Déclaration qui n'a aucun sens. Personne n'est libre et encore moins égal en droit. Il suffit de voir l'actualité pour s'en convaincre.


Cher Loup, ce droit là est au contraire essentiel. Mais il n'est pas la reconnaissance d'un fait, il est une déclaration d'intention, un but.

Et il a fécondé depuis 200 ans l'Europe, permettant entre autre:
- La fin de l'esclavage.
- La fin de l'état de perpétuelle minorité des femmes.

Evidemment, poussé triop loin comme une idéologie (et non plus comme un idéal), il conduit en ce moment à des abérrations comme, par exemple, la négation de l'altérité et complémentarité homme/femme.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
adamev



Masculin Messages : 12299
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Les droits de l'homme sont-ils catholiques ?   Ven 02 Mai 2008, 09:52

Sauf que le Décalogue pose les choses en termes d'interdits, de contrainte(s), d'obligations, de fautes alors que l'Evangile pose les choses en termes d'Amour.

Et je ne vois par qu'on puisse aimer Dieu sans aimer les hommes. Aimer n'est pas emprisonner l'autre c'est au contraire tout faire pour qu'il trouve toute sa liberté.

On n'est pas libre quand on a faim, opprimé, privé de droits... Et c'est justement la tentative de la DUDHC que de poser les bases de cette liberté dans des états qui la protègent ainsi que leurs citoyens.


Dernière édition par adamev le Ven 02 Mai 2008, 09:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les droits de l'homme sont-ils catholiques ?   Ven 02 Mai 2008, 09:56

adamev, bonjour. Entre le 'tu ne tueras point' et liberté, égalité, fraternité, qui continue de tuer, (pas seulement au sens physique), j'ai fait mon choix.

Les interdits du décalogue marquent surtout une nouveauté : LE RESPECT.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12299
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Les droits de l'homme sont-ils catholiques ?   Ven 02 Mai 2008, 10:04

cathe a écrit:
adamev, bonjour. Entre le 'tu ne tueras point' et liberté, égalité, fraternité, qui continue de tuer, (pas seulement au sens physique), j'ai fait mon choix.

Les interdits du décalogue marquent surtout une nouveauté : LE RESPECT.

Et c'est bien connu que l'AT est rempli de marques de respect et que l'application des principes d'amour du Christianisme par le catholiscisme romain fut largement empreint ce ce même respect.

Mais il est vrai que St Augustin (si ma mémoire est bonne) considérait comme criminel qu'on fasse violence à un chrétien mais qu'il était légitime qu'un chrétien puisse faire violence à un non chrétien par Charité.

Pour en revenir à BXVI qui reconnait (et donc sacralise) les droits de la personne humaine il se dévoile enfin pour ce qu'il est... membre qu'il fut du collège des Ecossais.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12299
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Les droits de l'homme sont-ils catholiques ?   Ven 02 Mai 2008, 10:06

cathe a écrit:
adamev, bonjour. Entre le 'tu ne tueras point' et liberté, égalité, fraternité, qui continue de tuer, (pas seulement au sens physique), j'ai fait mon choix.

Les interdits du décalogue marquent surtout une nouveauté : LE RESPECT.

Donc, selon vous, BXVI vient de commettre une lourde faute en reconnaissant, sacralisant les DH.
Selon AD vous n'êtes tout simplement plus catholique.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les droits de l'homme sont-ils catholiques ?   Ven 02 Mai 2008, 10:37

adamev. Où dans mon intervention, est-il écrit ce que vous mentionnez :

Donc, selon vous, BXVI vient de commettre une lourde faute en reconnaissant, sacralisant les DH.
Selon AD vous n'êtes tout simplement plus catholique.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12299
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Les droits de l'homme sont-ils catholiques ?   Ven 02 Mai 2008, 11:00

cathe a écrit:
adamev. Où dans mon intervention, est-il écrit ce que vous mentionnez :

Donc, selon vous, BXVI vient de commettre une lourde faute en reconnaissant, sacralisant les DH.
Selon AD vous n'êtes tout simplement plus catholique.

Liberté, égalité, fraternité sont les fondamentaux de la DUDHC et des institutions de notre république qui protège la liberté religieuse (et le droit pour certains de dire tout et n'importe quoi).
Ces fondamentaux viennent d'être reconnus, donc sacralisés, par BXVI.

En ne les reconnaissant pas (j'ai fait mon choix sur la base de l'allégation "continuent de tuer") vous sortez de l'obéissance à l'église. Et implicitement, par rapport à votre choix, vous condamnez le positionnement papal sur cette question.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Les droits de l'homme sont-ils catholiques ?   Ven 02 Mai 2008, 11:03

cathe a écrit:
adamev, bonjour. Entre le 'tu ne tueras point' et liberté, égalité, fraternité, qui continue de tuer, (pas seulement au sens physique), j'ai fait mon choix.

Les interdits du décalogue marquent surtout une nouveauté : LE RESPECT.

Cher Cathe,

Pourquoi opposez vous?

L'amour chrétien ne produit-il pas à la foi:
- 1° tu ne tueras pas.
2° Respect de la liberté, de l'égalité et fraternité avec ses frères humains ?

C'est pourtant simple ... scratch

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Les droits de l'homme sont-ils catholiques ?   Ven 02 Mai 2008, 11:04

adamev a écrit:
cathe a écrit:
adamev. Où dans mon intervention, est-il écrit ce que vous mentionnez :

Donc, selon vous, BXVI vient de commettre une lourde faute en reconnaissant, sacralisant les DH.
Selon AD vous n'êtes tout simplement plus catholique.

Liberté, égalité, fraternité sont les fondamentaux de la DUDHC et des institutions de notre république qui protège la liberté religieuse (et le droit pour certains de dire tout et n'importe quoi).
Ces fondamentaux viennent d'être reconnus, donc sacralisés, par BXVI.

En ne les reconnaissant pas (j'ai fait mon choix sur la base de l'allégation "continuent de tuer") vous sortez de l'obéissance à l'église. Et implicitement, par rapport à votre choix, vous condamnez le positionnement papal sur cette question.

salut

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
adamev



Masculin Messages : 12299
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Les droits de l'homme sont-ils catholiques ?   Ven 02 Mai 2008, 11:05

Pour info : Intégrale du discours de BXVI devant l'ONU :

http://www.zenit.org/article-17761?l=french

Sans doute selon certains sur ce forum une expression nouvelle du NOM????
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les droits de l'homme sont-ils catholiques ?   Ven 02 Mai 2008, 11:14

adamev. Où dans mon intervention, est-il écrit ce que vous mentionnez :

Donc, selon vous, BXVI vient de commettre une lourde faute en reconnaissant, sacralisant les DH.
Selon AD vous n'êtes tout simplement plus catholique.


Certes, certes, Arnaud, mais cela ne répond toujours pas à ma simple question : 'Où ai-je écrit ce qu'adamev m'attribue envers notre très saint Père ?

Cela aussi est simple, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Les droits de l'homme sont-ils catholiques ?   Ven 02 Mai 2008, 11:25

Rassurez-vous. C'est juste une erreur de nom. C'est Cupertino qui était visé.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
adamev



Masculin Messages : 12299
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Les droits de l'homme sont-ils catholiques ?   Ven 02 Mai 2008, 12:36

Arnaud Dumouch a écrit:
Rassurez-vous. C'est juste une erreur de nom. C'est Cupertino qui était visé.

Oui et non.
Ce qu'écrit Cupertino est explicite-implicite : la DUDHC étant l'oeuvre de la FM c'est une erreur de s'appuyer dessus (explicite). Donc le pape est dans l'erreur (implicite).
Ce qu'écrit Cathe est de même: Comme pour lui les fondamentaux de la DUDHC "continuent de tuer" il ne les accepte pas (explicite). Donc le pape a eu tort de les reconnaître, sacraliser (implicite).

On ne peut pas à la fois rejeter une chose comme fausse et être dans l'obéissance à l'autorité rectrice qui l'accepte comme vraie

Donc tous les deux sont sortis de l'obéissance et donc de l'église.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les droits de l'homme sont-ils catholiques ?   Ven 02 Mai 2008, 12:57

Bon. On reprend. Le décalogue pose des interdits, en vue du respect et de la personne et des biens qu'elle possède.
Quand je respecte mes voisins je ne les pille pas de leurs biens. Donc le décalogue me fait respecter et les biens de mes voisins, et mes voisins eux-mêmes Maintenant quand la Déclaration des DHU. dit ceci et cela, simultlanément la révolution de 1789 pille les biens des uns et des autres, pour motif de liberté, égalité, et fraternité. Donc, là, il n'y a plus ni respect des biens, et encore moins de la personne.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12299
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Les droits de l'homme sont-ils catholiques ?   Ven 02 Mai 2008, 14:35

20.2 Je suis l'Éternel (YHWH), ton Dieu, qui t'ai fait sortir du pays d'Égypte, de la maison de servitude. (Positif)
20.3 Tu n'auras pas d'autres dieux devant ma face. (Négatif)
20.4 Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre. (Négatif)
20.5 Tu ne te prosterneras point devant elles, et tu ne les serviras point; car moi, l'Éternel, ton Dieu, je suis un Dieu jaloux, qui punis l'iniquité des pères sur les enfants jusqu'à la troisième et la quatrième génération de ceux qui me haïssent. (Négatif)
20.6 et qui fais miséricorde jusqu'en mille générations à ceux qui m'aiment et qui gardent mes commandements(Positif)
20.7 Tu ne prendras point le nom de l'Éternel, ton Dieu, en vain; car l'Éternel ne laissera point impuni celui qui prendra son nom en vain. (Négatif)
20.8 Souviens-toi du jour du repos, pour le sanctifier. (Négatif)
20.9 Tu travailleras six jours, et tu feras tout ton ouvrage. (Négatif)20.10 Mais le septième jour est le jour du repos de l'Éternel, ton Dieu: tu ne feras aucun ouvrage, ni toi, ni ton fils, ni ta fille, ni ton serviteur, ni ta servante, ni ton bétail, ni l'étranger qui est dans tes portes. (Négatif)
20.11 Car en six jours l'Éternel a fait les cieux, la terre et la mer, et tout ce qui y est contenu, et il s'est reposé le septième jour: C'est pourquoi l'Éternel a béni le jour du repos et l'a sanctifié. (Positif)
20.12 Honore ton père et ta mère, afin que tes jours se prolongent dans le pays que l'Éternel, ton Dieu, te donne. (Positif)
20.13 Tu ne commettras point d'assassinat. (Négatif)20.14 Tu ne commettras point d'adultère. (Négatif)20.15 Tu ne déroberas point. (Négatif)
20.16 Tu ne porteras point de faux témoignage contre ton prochain. (Négatif)
20.17 Tu ne convoiteras point la maison de ton prochain; tu ne convoiteras point la femme de ton prochain, ni son serviteur, ni sa servante, ni son bœuf, ni son âne, ni aucune chose qui appartienne à ton prochain (Négatif)

Sont négatifs les commandements qui posent un interdit.
Sont positifs ceux qui affirment la Présence divine.

Il n'est nullement question de respect dans ces commandements sauf le 20.12 et encore puisque c'est la condition pour prolonger le séjour éternel.
Il s'agit de "commandements" d'obéir à un ordre. Il se trouve que cet ordre est divin. Soit. Comme il se trouve que par l'histoire le Droit humain a découlé de l'application des ces fondamentaux. Mais quand on voit ce que les religions (et les pouvoirs associés) en ont fait (par exemple du 20.13)...

Autant référer à un Droit fondé sur une morale universelle humaine de laquelle ces religions et leur point de vue sur Dieu sont absents.

Quant au pillage des biens du voisin c'est par trouille des sanctions sociales que vous vous abstenez... La question étant de savoir si vous avez "convoité" (au sens biblique... avoir eu l'intention de....) ou non ces biens.
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Les droits de l'homme sont-ils catholiques ?   Ven 02 Mai 2008, 14:59

adamev a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Rassurez-vous. C'est juste une erreur de nom. C'est Cupertino qui était visé.

Oui et non.
Ce qu'écrit Cupertino est explicite-implicite : la DUDHC étant l'oeuvre de la FM c'est une erreur de s'appuyer dessus (explicite). Donc le pape est dans l'erreur (implicite).
Ce qu'écrit Cathe est de même: Comme pour lui les fondamentaux de la DUDHC "continuent de tuer" il ne les accepte pas (explicite). Donc le pape a eu tort de les reconnaître, sacraliser (implicite).

On ne peut pas à la fois rejeter une chose comme fausse et être dans l'obéissance à l'autorité rectrice qui l'accepte comme vraie

Donc tous les deux sont sortis de l'obéissance et donc de l'église.

Cher Adamev,

Au vu de ce que tu as écrit, je parierais que tu es un frangin. Mais fermons cette parenthèse énigmatique.
Est'ce que Benoît XVI a nommément cité la DUDHC ? Je doute fort que l'Eglise ait attendu la Révolution et sa déclaration fumeuse, pour reconnaître les droits fondamentaux de la personne humaine.
Je suis Franc-Maçon. Mais je ne partage pas du tout ton avis sur sur ce point.
Je te rappelle que la FM, avant qu'une majorité de crétins des lumières (pas tous Dieu merci) n'en fassent ce qu'elle est aujourd'hui, était chrétienne. Elle l'est depuis la création. Du reste, je me tamponne des bulles papales, nous condamnant, qui en l'espèce relèvent de décisisons prise par des humains ayant en charge le fonctionnement administratif, donc hiérarchisé de l'église.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12299
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Les droits de l'homme sont-ils catholiques ?   Ven 02 Mai 2008, 15:16

A Loup Ecossais :

Pour info : Intégrale du discours de BXVI devant l'ONU :

http://www.zenit.org/article-17761?l=french


Déjà cité.
Pour le reste c'est votre avis.
Revenir en haut Aller en bas
bajulum



Messages : 1029
Inscription : 03/10/2007

MessageSujet: Re: Les droits de l'homme sont-ils catholiques ?   Ven 02 Mai 2008, 15:35

cathe a écrit:
... Maintenant quand la Déclaration des DHU. dit ceci et cela, simultlanément la révolution de 1789 pille les biens des uns et des autres, pour motif de liberté, égalité, et fraternité. Donc, là, il n'y a plus ni respect des biens, et encore moins de la personne.
La DUDHC est une idée. Doit-on conclure de ce qu'en a fait la terreur qu'elle est nocive comme l'est le communisme ? Non, vraiment pas.
Revenir en haut Aller en bas
bajulum



Messages : 1029
Inscription : 03/10/2007

MessageSujet: Re: Les droits de l'homme sont-ils catholiques ?   Ven 02 Mai 2008, 15:41

Loup Ecossais a écrit:
[color=Blue]Mon Bien Aimé Frère
Cher Loup Ecossais, Je veux bien être votre baf, mais n'ai pas reçu la lumière, même si je suis tombé en FM voici plus de 40 ans à cause de mon CBCS de père notamment.
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Les droits de l'homme sont-ils catholiques ?   Ven 02 Mai 2008, 15:46

bajulum a écrit:
Loup Ecossais a écrit:
Mon Bien Aimé Frère
Cher Loup Ecossais, Je veux bien être votre baf, mais n'ai pas reçu la lumière, même si je suis tombé en FM voici plus de 40 ans à cause de mon CBCS de père notamment.


Vous en avez probablement reçu suffisamment pour pouvoir en parler mieux que les profanes. Du reste, si votre père était CBCS, vous êtes, ou étiez donc entre de bonnes mains.
Ceci dit, vous restez toujours un "Louveteau". Vous savez ce que ça signifie, je suppose.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les droits de l'homme sont-ils catholiques ?   Ven 02 Mai 2008, 16:51

d'adamev. La question étant de savoir si vous avez "convoité" (au sens biblique... avoir eu l'intention de....) ou non ces biens.

Absolument d'accord avec vous. Et pour éviter de convoiter, avant de piller les biens sans demander à mes voisins, je convoite , puis je demande à mes voisins si ils veulent me vendre leurs biens. Ainsi, le respect de mes voisins et de leurs biens sont surplombés par leur liberté de me vendre, ou de ne pas vendre leurs biens que surplombent aussi et la convoitise et la demande d'achat. Car, ce que l'on veut acquérir, est d'abord un désir.

Est-ce que les conséquences de la Révolution Française, ont procédé ainsi quant aux biens biens pillés ?
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
adamev



Masculin Messages : 12299
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Les droits de l'homme sont-ils catholiques ?   Ven 02 Mai 2008, 17:58

A Nicolianor : Un individu au dessus des lois et qui peut les modifier à sa guise s'appelle au mieux un gourou au pire un dictateur et des pires car même les dictateurs connus n'avaient pas ce pouvoir immédiat. Libre à vous de vivre dans l'obscurantisme et dans votre fantasmagorie.

A Cathe : Est-ce que les conséquences de la Révolution Française, ont procédé ainsi quant aux biens biens pillés?

La Révolution française de 89 est autant le résultat de l'absolutisme des rois et des clercs, que celui des pactes de famine (spéculation sur les denrées alimentaires... tjrs d'actualité), que celui des idéaux de liberté, égalité, fraternité prônés par le message évangélique (tjrs d'actualité).

La "récupération par la Nation" (disons aussi par une part de la bourgeoisie bien pensante qui fut ultérieurement pire que la noblesse et le clergé) des biens ecclésiastiques et nobiliaires fut opérée dans le but élevé (plutôt raté) d'une redistribution de la richesse.

Soyez rassuré je ne suis pas un inconditionnel des épisodes révolutionnaires.


Dernière édition par adamev le Ven 02 Mai 2008, 18:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les droits de l'homme sont-ils catholiques ?   Ven 02 Mai 2008, 18:09

Moi non plus, adamev.

de vous, adamev. La "récupération par la Nation" des biens fut opérée dans le but élevé (plutôt raté) d'une d'une redistribution de la richesse.

Pour être raté, c'est raté.

D'où retour à mon message :
Entre le 'tu ne voleras point' et liberté,
égalité, fraternité, qui continue de voler, j'ai fait mon choix.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
adamev



Masculin Messages : 12299
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Les droits de l'homme sont-ils catholiques ?   Ven 02 Mai 2008, 20:43

Nicolianor a écrit:
adamev a écrit:
A Nicolianor : Un individu au dessus des lois et qui peut les modifier à sa guise s'appelle au mieux un gourou au pire un dictateur et des pires car même les dictateurs connus n'avaient pas ce pouvoir immédiat. Libre à vous de vivre dans l'obscurantisme et dans votre fantasmagorie.

Pourquoi, vous préférez que tout le monde soit au dessus des lois?

C'est cela la charte des droits de l'hommes. Une dictature collective au nom de la démocratie.

Je préfère en effet que ce soit le peuple, aussi imparfait soit-il, qui fasse les lois et les change lorsque cela parait nécessaire. La dictature démocratique me parait bien supérieure à la dictature théocratique telle que vous l'incarnez.
Revenir en haut Aller en bas
Mouche-Du-Coche



Messages : 1325
Inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: Les droits de l'homme sont-ils catholiques ?   Ven 02 Mai 2008, 20:55

Changer d'une dictature à une autre ne me semble pas une option bien réjouissante.

Citation :
Mais quand on voit ce que les religions (et les pouvoirs associés) en ont fait (par exemple du 20.13)...
Maaaaaiiiis oui ! les bons païens (non pervertis par je-ne-sais-quel catéchisme) ont toujours été de doux agneaux, on le savait avant Rousseau. Les Mongols, les Afghans, les Perses, enfin, je détaille pas, ont toujours été de moeurs bienveillantes pour l'étranger, et naturellement respectueux du bien-être de ceux qui ne leur ressemblaient pas.

Citation :
Autant référer à un Droit fondé sur une morale universelle humaine de laquelle ces religions et leur point de vue sur Dieu sont absents.
Sauf que ce Droit fondé sur une morale universelle humaine en appelle immédiatement à un autre témoin, l'Etre Suprême, présent à la façon des divinités romaines ("sous les auspices...") pour en garantir le bien-fondé (il vaut toujours mieux faire appel à un plus grand que soit) .
Chassez le divin, il revient au galop.
Droits (fondés sur la morale humaine) qui sont sacrés ("naturels, inaliénables et sacrés").
Chassez le divin, bis repetita...

Le Dieu biblique a eu le bon goût de se présenter, et de dire un peu qui il était ; l'Etre Suprême est encore une divinité cachée, dont j'aimerais bien connaître le CV , les intentions et la façon de faire.
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Les droits de l'homme sont-ils catholiques ?   Ven 02 Mai 2008, 22:43

Les droits de l'homme sont-ils catholiques? Non, non et non. Les droits de l'homme, modifiés par les crétins qui ont organisé la révolution de 1789, ont supprimé l'article qui contraignait à la soumission à Dieu et au Roi.
A ce titre, la décalaration UNIVERSELLE des droits de l'homme n'a pas de sens, puisque UNIVERSEL veut dire CATHOLIQUE. Or, ils ont balayé toute référence à Dieu, en instaurant la République laïque. Une Hérésie énorme. Donc contradictoire. Soit on est laïque (ignorant), soit on a une religion. On ne peut pas être catholique et laïque. Ça n'a pas de sens.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les droits de l'homme sont-ils catholiques ?   Ven 02 Mai 2008, 23:43

Loup Ecossais.
On ne peut pas être catholique et laïque. Ça n'a pas de sens.

C'est bien vrai tout ça. Seulement l'Etat est sous le régime laïc, tout en gardant un oeil sur les religions....
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Les droits de l'homme sont-ils catholiques ?   Ven 02 Mai 2008, 23:54

cathe a écrit:
Loup Ecossais.
On ne peut pas être catholique et laïque. Ça n'a pas de sens.

C'est bien vrai tout ça. Seulement l'Etat est sous le régime laïc, tout en gardant un oeil sur les religions....

En effet, cher Cathe. L'état est très vigilant sur ce sujet. Il ne faut surtout pas que la religion puisse d'une manière ou d'une autre faire de l'ombre à tous nos hédonistes sans foi ni loi. "Bling-Bling". C'est le nouveau slogan. Enfoiré de Sarko. Une lavette, un paillasson. Mon général, revenez; ils sont devenus fous...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les droits de l'homme sont-ils catholiques ?   Sam 03 Mai 2008, 01:15

Loup Ecossais. Moralité : on choisit sa religion, mais on ne choisit pas nos gouvernants. C'est-à-dire qu'il y a proposition d'un programme d'un candidat, et en votant on sait très bien qu'il ne sera pas appliqué; Je n'ai pas voté aux présidentielles, ni aux législatives.
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Les droits de l'homme sont-ils catholiques ?   Sam 03 Mai 2008, 09:50

cathe a écrit:
Loup Ecossais. Moralité : on choisit sa religion, mais on ne choisit pas nos gouvernants. C'est-à-dire qu'il y a proposition d'un programme d'un candidat, et en votant on sait très bien qu'il ne sera pas appliqué; Je n'ai pas voté aux présidentielles, ni aux législatives.

La République ayant montré ses limites, puisque appliquée par des incompétents participant au grand bandistisme international, revenons à cette bonne vieille monarchie absolue, où Dieu aura la première place. En espérant que cette fois, l'église ne commettra pas les mêmes erreurs et crimes du passé. Qu'en penses-tu Cathe?
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12299
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Les droits de l'homme sont-ils catholiques ?   Sam 03 Mai 2008, 09:54

cathe a écrit:
.../... Je n'ai pas voté aux présidentielles, ni aux législatives.

Donc vous vous êtes soustrait à deux de vos devoirs essentiels :
- Devoir d'état : Rendre à César
- Devoi de foi : manque d'espérance... Rendre à Dieu

En d'autre termes vous avez tenu pour nulles et la parole évangélique et les recommandations de l'église - sur le devoir d'engagement citoyen -rappelées encore récemment par BXVI.
Revenir en haut Aller en bas
 
Les droits de l'homme sont-ils catholiques ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pourquoi les droits de l'homme sont nés en Occident et pas ailleurs ?
» Droits de l'homme et chariah
» Lauréats du Prix des droits de l’homme de la République française 2010
» ONU : la Libye louangée au Conseil des droits de l'homme, les USA condamnés
» Bouddhisme et droits de l'homme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: