DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Une liturgie eucharistique, plus respecteuse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Une liturgie eucharistique, plus respecteuse   Jeu 01 Mai 2008, 18:16

Arnaud Dumouch a écrit:
Le Concile Vatican II, loin d'adhérer à la thèse Protestante sur la foi qui suffit, centre la Messe sur une union plus forte à la CHARITE, c'est à dire au lien d'amitié (ce qui est plus fort que le simple respect) entre l'homme et Dieu.

Mais, le risque de l'amitié, c'est quand elle se met à rire du respect.

D'où le retour de Benoît XVI à une liturgie plus respectueuse, puisque la nature des foules l'exige.

Permettez que je rebondisse sur cette parole d'Arnaud pour entrer dans un nouveau sujet consacré à la liturgie de l'Eucharistie, dont on n'a déjà parlé, mais dont on ne parlera jamais assez pour en approndir le mystère.

Être respectueux

Qu'est-ce que cela veut dire ? C'est faire preuve de respect envers quelqu'un ou quelque chose, ou les 2.

Un liturgie plus respectueuse, c'est donc une liturgie ou une action liturgique qui fait preuve d'un plus grand respect envers le sacrement qu'elle célèbre, envers les lieux où est célébré ce sacrement et envers la personne qui nous invite à célébrer ce sacrement.

Arnaud nous dit que le Concile Vatican II
Arnaud Dumouch a écrit:
centre la Messe sur une union plus forte à la CHARITE, c'est à dire au lien d'amitié

Le Concile Vatican II va beaucoup plus loin que cela. Il centre la liturgie sur une union plus forte avec le Christ nous faisant don de son Corps et de son Esprit, pour que nous fassions Eglise et nous vivions en Eglise, de ce don de l'Esprit qui répand en nous la Charité.

Ce qu'il faut, c'est revenir "au Coeur de la Liturgie" pour y rencontrer non seulement le Christ, mais pour y recevoir le Coeur de l'Eglise" auquel par le baptême nous sommes "agrègés", "entés", "greffés", comme le sarment est greffé sur le cep de Vigne.

La messe, c'est le lieu où chaque Dimanche le Christ nous invite pour renouveller en nos coeurs, le don de son Esprit, de sa Vie, afin que nous repartions avec un coeur remplis de foi, d'espérance et d'amour, pour pouvoir ensuite dépenser sans compter en faisant l'oeuvre de la Charité.

Nous sommes appelés à revenir vers la Maison du Père, pour faire la fête auprès d'un bon brasier de Feu, le brasier ardent de l'Armour Miséricordieux, pour qu'en repartiant nous soyons remplis de force, de chaleur et d'amour pour pouvoir tout au long de la semain, réchauffer à notre tour nos frères, notamment les plus pauvres, les plus affamés d'amour et remplir leur maison, leurs lieux de travail, du discret et délicieux parfum de l'Amour.

Il n'est donc pas question de donner de l'amitié, car n'importe qui en ce monde peut donner de l'amitié. Il est question de donner de l'Amour de Dieu ; de distribuer de l'Eau Vive à tous ceux qui ont soif de Vie et d'Amour.

L'action liturgique qui commence au Coeur de l'Eglise, se poursuit par nous à l'extérieur de l'Eglise et jusque dans les coins les plus reculés du monde, là où seuls les baptisés peuvent aller, accompagner des diacres dont le ministère est de s'enfoncer dans le monde pour faire connâitre et aimer l'Amour aux hommes, en espérant un jour les ramener avec eux pour leur faire découvrir où se trouve la sorce d'un si grand trésor.

Retrouver la source. Eh bien nous reviendrons si vous le voulez bien, dans mon prochain message, à CETTE SOURCE, que j'appelerai LE PUIT DE LA SAMARITAINE ou PUIT DE JACOB.

Fraternellement

Petero


Dernière édition par petero le Ven 02 Mai 2008, 04:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Une liturgie eucharistique, plus respecteuse   Jeu 01 Mai 2008, 18:34

petero a écrit:
Retrouver la source. Eh bien nous reviendrons si vous le voulez bien, dans mon prochain message, à CETTE SOURCE, que j'appelerai LE PUIT DE LA SAMARITAINE ou PUIT DE JACOB.

Fraternellement

Petero

Chers amis,

Le Puits de la Samaritaine, rappelez-vous ? C'est le point d'eau où la femme de Samarie venait puiser de l'eau pour abreuver toute sa famille. Revoyons ce passage : "La femme alors laissa là sa cruche, courut à la ville et dit aux gens "Venez voir un homme qui m'a dit tout ce que j'ai fait. Ne serait-il pas le Christ?" Ils sortirent de la ville et ils se dirigeaient vers lui. (Jean 4, 28-30)

Voyez la réaction de cette femme, c'est tout à fait ce que nous sortons après avoir rencontré Jésus près du puit de l'Eucharistie. Elle laisse sa cruche : nous laissons le calice avec lequel le Christ nous a donné à boire de l'Eau Vive. Nous repartons sans rien emporter avec nous.

La différence est que nous ne repartons pas en courant pour aller annoncer à tous notre quartier que nous avons rencontrer le Christ. Ne nous étonnons pas le dimanche suivant de revenir TOUT SEUL.

J'ai dit que nous partions sans rien, mais j'ai un peu menti. A vrai dire nous repartons avec Jésus que nous sommes venus rencontrer, nous repartons pour que tout au long de la semaine, il reste à nos côtés, pour nous accompagner sur notre chemin de vie. Certain vont oublier ce divin compagnon de Vie qu'ils ont accueillis en leur coeur, préoccupés qu'ils seront par les nombreux soucis qui encombrent leur vie. D'autre arriveront à lui faire un peu de place dans un petit coin de leur maison qu'ils auront aménagé en coin de prière pour faciliter leur coeur à coeur avec leur Seigneur. Et d'autre finiront pas l'emporter avec eux partour, restant en coeur à coeur avec lui dans un échange d'amour plus ou moin fort.

Voilà donc comment Jésus entre dans nos vies pour nous accompagner. Ce qu'il désire c'est nous donner encore plus qu'une présence. Jésus désire vraiment entrer dans la profondeur de notre coeur, pour y faire jaillir sa Vie qui transformera notre propre Vie, l'habitant de son bonheur, de sa joie, de son dynamisme, de sa sainteté. Pour cela il nous fait don de sa Vie dans son précieux sang qu'il fait jaillir au Coeur de son Eglise, chaque Dimanche, pour la revigorer.

Je sais, vous allez me dire que les prêtres ne vous en laissent aucune goutte, il garde tous pour eux. Il y a des paroisses où l'ont peut tremper l'hostie pour en recueillir une toute partie et dans d'autre où l'on peut tremper nos lèvres. Mais la grand majorité reparte sans rien.

C'est vrai que vous avez reçu le St Sacrement, mais vous n'avez pas reçu ce qui donne Vie à ce St Sacrement. Voilà pourquoi nombres de chrétiens, s'ils ne se rattrapent pas par le coeur à coeur, finissent pas ne plus avoir soif, faute d'avoir été suffisament altérés.

Je reviendrai dans mon prochain message sur ce don du précieux sang de Jésus dont les fidèles sont malheureusement privés. Qu'on ne soit donc pas étonnés que nos églises se soient vidées.

Fraternellement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Une liturgie eucharistique, plus respecteuse   Jeu 01 Mai 2008, 18:52

petero a écrit:
Je reviendrai dans mon prochain message sur ce don du précieux sang de Jésus dont les fidèles sont malheureusement privés. Qu'on ne soit donc pas étonnés que nos églises se soient vidées.

Fraternellement

Petero

Chers frères et soeurs,

Il faudrait donc que tous les fidèles reçoivent de ce précieux sang et qu'ils le reçoivent en abondance. Il faudrait qu'ils le reçoivent pour en emporter chez eux afin d'en boire tous les jours, au cours d'un petit repas de famille où ensemble ils pourraient célébrer le repas du Seigneur. Je sais, une folie de plus, va s'écrier Arnaud !!! Non. Nous prions le Père, à la messe, de nous donner le pain quotidien et nous repartons sans pain pour le reste de la route, sans aucune réserve de manne pour la semaine, sans aucune réserve de Vin Nouveau. Vous trouvez cela normal ? Moi pas.

C'est impossible à faire diront certains. Cela couterait trop cher à la Paroisse. Mais pourquoi la paroisse devrait-elle payer ? Pourquoi chacun n'amènerait pas ce qu'il lui faut comme pain, pour nourrir sa famille tout au long de la semaine et de sa part de vin. Pas besoin d'emmener 15 pains et 10 bouteilles de vin. Avec 1 pain et 1 bouteille de vin, cela suffirait pour partager chez soi le repas eucharistique, en famille, chaque soir par exemple, avant d'aller se coucher. Le Très Saint Sacrement pourrait être conservé avec le précieux sang, dans le petit coin prière.

Ce que je vous dis là vous choque certainement, mais je vous assure que cela n'offense pas le Seigneur, au contraire. Il n'a pas multiplié les pains pour que cela reste enfermé dans un placard, comme on laisse enfermé la réserve eucharistique dans les tabernacles. C'est bien de laisser cette réserve, mais à quoi sert-elle vraiment ? Les prêtres lorsqu'ils célèbrent chaque jour avec les quelques fidèles, ne peuvent-ils pas en consacrer des nouvelles ?

Qu'on en laisse UNE, dans un petit ostensoir, posé sur l'autel, pour indiquer la porte pour entrer dans le Ciel, oui. Mais de là à laisser quelques osties qui certaines, finissent, (j'en ai fait l'expérience dans les églises jamais ouverte et humides) par avoir le gout de moisi !!!

Comme vous le voyez, cela ne couterait rien à la paroisse. Au contraire, les paroissiens pourraient donner de leur pain et de leur vin à leur presbytres et aux diacres célibataires qui les assistent. Cela pourrait être emmener en procession, signifiant que c'est pour eux. Pour le reste, cela pourrait être placé au pied de l'autel, sur une grande table eucharistique, pour que cela soit consacré en même temps que ceux donnés aux célébrants.

Ne croyez vous pas que ce serait une bonne idée. Il est certain qu'il faudrait éduquer d'abord les chrétiens au respect du St Sacrement, avant qu'ils puissent l'emmener chez eux, dans leurs maisons. Mais avec le temps, je suis certain que cela marcherait.

Mais revenons au Choeur du sujet que j'ai ouvert. C'est ce que je vais m'employer à faire dans le prochain message. Mais je vais me reposer un peu, car mon esprit qui me pousse à écrire tout cela, fatique un peu, ainsi que mes mains sur le clavier.

Fraternellement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Une liturgie eucharistique, plus respecteuse   Jeu 01 Mai 2008, 18:58

Cher Petero,

Ce que vous écrivez est fort intéressant, mais très réducteur quant au devoir d'un chrétien. Le respect, doit être un automatisme dans tout ce que vous entreprenez. Tout ce que vous faites, du levé au coucher, à un caractère sacré, ou à tout le moins l'avoir. Or dans notre société moderne, cette notion n'a plus de sens en dehors du cadre religieux, et encore que rarement.
Disséquer les comportements des uns et des autres, les appartenances cultuelles et culturelles n'a pas de sens.

Personnellement, je peux me passer du Magistère, ce que je fais généralement mais ne le rejette pas. Les Dogmes sont une nécessité. Précisément pour éviter l'éclatement de la communauté religieuse. Pour ce qui est de la spiritualité, c'est un autre domaine, dont les religions ne sont que des vecteurs.
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Une liturgie eucharistique, plus respecteuse   Jeu 01 Mai 2008, 19:27

Loup Ecossais a écrit:
Personnellement, je peux me passer du Magistère, ce que je fais généralement mais ne le rejette pas. Les Dogmes sont une nécessité. Précisément pour éviter l'éclatement de la communauté religieuse. Pour ce qui est de la spiritualité, c'est un autre domaine, dont les religions ne sont que des vecteurs.

Cher Loup Ecossais,

Qu'est-ce qui vous fait dire que je rejette le Magistère ? J'ouvre tout simplement, pour le Magistère, des pistes nouvelles dans lequelles il n'est pas obligé de s'engouffrer.

Là il n'est pas question de "dogme", mais de "PASTORALE". L'Eglise n'a pas inventé les "Conseils pastoraux pour rien" ; c'est pour recevoir des conseils et prendre les décisions qui lui paraissent bonnes pour la Vie de l'Eglise.

Elle fera donc ce qu'elle veut des conseils que je lui donne et je respecterai ses décisions. Pour le moment, je suis toujours dans l'Eglise du Christ, Catholique et Romaine et très heureux de la servir dans le ministère diaconal, selon le règlement de discipline qu'elle a définit et est encore en vigueur à l'heure où je vous parle.

Fraternellement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Une liturgie eucharistique, plus respecteuse   Jeu 01 Mai 2008, 19:31

petero a écrit:


Cher Loup Ecossais,

Qu'est-ce qui vous fait dire que je rejette le Magistère ?

Pierre, qu'ai-je écrit qui vous permette de supposer que vous rejetiez le Magistère ?

Je n'ai fait que vous donner ma façon de voir les choses. Rien de plus.
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Une liturgie eucharistique, plus respecteuse   Jeu 01 Mai 2008, 20:00

Loup Ecossais a écrit:
petero a écrit:


Cher Loup Ecossais,

Qu'est-ce qui vous fait dire que je rejette le Magistère ?

Pierre, qu'ai-je écrit qui vous permette de supposer que vous rejetiez le Magistère ?

Je n'ai fait que vous donner ma façon de voir les choses. Rien de plus.

C'est ce que j'avais cru comprendre. Excusez-moi Confused Laughing

Petero
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Une liturgie eucharistique, plus respecteuse   Jeu 01 Mai 2008, 20:15

petero a écrit:
Loup Ecossais a écrit:
petero a écrit:


Cher Loup Ecossais,

Qu'est-ce qui vous fait dire que je rejette le Magistère ?

Pierre, qu'ai-je écrit qui vous permette de supposer que vous rejetiez le Magistère ?

Je n'ai fait que vous donner ma façon de voir les choses. Rien de plus.

C'est ce que j'avais cru comprendre. Excusez-moi Confused Laughing

Petero

Pas de problème. ;)
Revenir en haut Aller en bas
Acri



Masculin Messages : 1571
Inscription : 31/12/2006

MessageSujet: Re: Une liturgie eucharistique, plus respecteuse   Jeu 01 Mai 2008, 20:40

petero a écrit:
Il n'a pas multiplié les pains pour que cela reste enfermé dans un placard.

Oui, sauf qu'il n'y a aucun rapport : la manne, le vin de Cana, la multiplication des pains étaient nourritures célestes, qui comblaient la faim physique de la foule.

On parle là du corps et du sang du Christ, de la présence réelle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une liturgie eucharistique, plus respecteuse   Jeu 01 Mai 2008, 21:23

Acri a écrit:

On parle là du corps et du sang du Christ, de la présence réelle.


Justement..... et si on parlait du respect dû à cette présence réelle.


Dans ma paroisse, et dans combien d'autres !!! c'est à peine si on s'aperçoit qu'un mystère immense est en train de se produire au moment de la consécration : les (rares) gosses non accompagnés par leurs parents continuent à mâchouiller leur gum, et à ricaner avc leurs voisins ou voisines .... Il n'y a plus de prie-dieu, et on a supprimé la clochette depuis des années ! Quant à l'encensement, plus personne ne sait ce que c'était lorsqu'il existait encore !!!

Pour moi, tout cela est un désastre .


Amicaleemnt.
Revenir en haut Aller en bas
Cupertino



Messages : 590
Inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: Une liturgie eucharistique, plus respecteuse   Ven 02 Mai 2008, 00:43

franc_lazur a écrit:
Acri a écrit:

On parle là du corps et du sang du Christ, de la présence réelle.


Justement..... et si on parlait du respect dû à cette présence réelle.


Dans ma paroisse, et dans combien d'autres !!! c'est à peine si on s'aperçoit qu'un mystère immense est en train de se produire au moment de la consécration : les (rares) gosses non accompagnés par leurs parents continuent à mâchouiller leur gum, et à ricaner avc leurs voisins ou voisines .... Il n'y a plus de prie-dieu, et on a supprimé la clochette depuis des années ! Quant à l'encensement, plus personne ne sait ce que c'était lorsqu'il existait encore !!!

Pour moi, tout cela est un désastre .


Amicaleemnt.

Votre paroisse , cher franc_lazur, est le reflet du NOM et non une exagération, vous vivez les conséquences inévitables .
Revenir en haut Aller en bas
http://messe.forumactif.org
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Une liturgie eucharistique, plus respecteuse   Ven 02 Mai 2008, 04:56

petero a écrit:
Mais revenons au Choeur du sujet que j'ai ouvert.

Chers amis,

Revenons donc au coeur du sujet, au coeur de l'église où est célébrée la Sainte et Divine liturgie de l'Eglise. Coeur que j'appelle "Puit de la Samaritaire", avec en son centrer l'autel et une échelle qui donne accès au ciel, l'échelle de Jacob. Tout ceci bien évidement n'étant qu'une image pour dire que c'est près de ce Puit que l'on rencontre aujourd'hui le Seigneur qui descend du ciel par l'échèlle de Jacob, pour célébrer avec nous la liturgie Eucharistique.

C'est bien parce que l'action liturgique se déroule en même temps au ciel et sur terre, qu'elle se doit d'êtrer très respectueuse. On ne peut pas faire tout ce que l'on veut. Il existe pour cela un "rituel" qu'il faut absolument respecter.

Nos célébrations doivent être aussi dignes et belles. L'utilisation de l'encens est plus que recommandé. Il faut l'utiliser car c'est lui qui nous rappelle que la liturgie eucharistique qui va se dérouler, se déroule au ciel descendu sur la terre pour cette célébration.

La patène et le ciboire doivent être en métal précieux, car ils servent à accueillir le précieux coeur de Jésus. Idem pour le précieux sang, il est recueilli dans un calice aussi précieux.

Comme je l'avais dit dans un autre fil, le choeur de l'église où est célébrée la divine liturgie de l'Eucharistie, est aussi, mystiquement, le COEUR de l'Eglise, le SACRE COEUR du Christ. Quand nous entrons dans ce choeur, nous n'y entrons pas n'importe comment, nous y entrons avec beaucoup de vénération. D'où la nécessité d'encenser l'autel avant que la célébration ne commence.

Pour entrer dans ce Sacré Coeur du Christ, nous revêtons l'aube blanche, symbole de la Sainteté du Christ dont nous sommes revêtus au jour de notre baptême. Par dessus les diacres et les prêtres portent l'étole de leur fonction, et par dessus l'habit sarcerdotal : la dalmatique pour les diacres et la chasuble pour le prêtre officiant et les prêtres concélèbrants.

Les enfants de choeurs revêtent aussi l'aube. Il faudrait qu'il y ait dans toutes nos célébrations, des enfants de choeur (garçons ou filles) qui servent, des servants de messe. Ils sont là pour nous rappeler les anges qui mystiquement sont présents.

Fraternellement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
PelerinduVal



Messages : 7
Inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: Une liturgie eucharistique, plus respecteuse   Ven 02 Mai 2008, 09:22

Mes salutations fraternelles aux différents contributeurs de ce forum,

Je vous livre le témoignage d'un "bleu" sur L'Eucharistie en "bleu".

Je suis un "recommencant" depuis une dizaine d'années.
J'ai vécu une véritable Rencontre en 2004 lors d'une Eucharistie sans en percevoir immédiatement la portée.

Je me suis ensuite retrouvé trés régulièrement devant le Saint Sacrement en étant conscient que ce n'était pas totalement un hasard ...

Au début je comptais les minutes et avais trouvé un stratagème : j'égrenais le chapelet ce qui me permettait d'occuper le temps...

Progressivement j'ai accepté de rester silencieux devant l'Ostensoir et de me laisser pénétrer par le Mystère que portait ce bien modeste morceau de Pain exposé devant moi.

Aujourd'hui, je ne peux plus me passer de ce rendez vous.

J'ai le sentiment de vivre une transformation lente et profonde.

La Présence Réelle est devenu une sorte d'évidence et je découvre à quel point cette richesse est au coeur de nos célébrations eucharistiques.

Que Dieu vous bénisse,

PélerinduVal
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une liturgie eucharistique, plus respecteuse   Ven 02 Mai 2008, 09:47

pelerinduVal, bienvenue. Ce que vous dites de l'Adoration est très vrai et très beau. MERCI
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une liturgie eucharistique, plus respecteuse   Ven 02 Mai 2008, 09:55

Cupertino a écrit:
franc_lazur a écrit:

Justement..... et si on parlait du respect dû à cette présence réelle.
Dans ma paroisse, et dans combien d'autres !!! c'est à peine si on s'aperçoit qu'un mystère immense est en train de se produire au moment de la consécration : les (rares) gosses non accompagnés par leurs parents continuent à mâchouiller leur gum, et à ricaner avc leurs voisins ou voisines .... Il n'y a plus de prie-dieu, et on a supprimé la clochette depuis des années ! Quant à l'encensement, plus personne ne sait ce que c'était lorsqu'il existait encore !!!

Pour moi, tout cela est un désastre .

Amicaleemnt.

Votre paroisse , cher franc_lazur, est le reflet du NOM et non une exagération, vous vivez les conséquences inévitables .


Cher Cupertino, je suis sans doute un peu ( ou même très !!!) bête, mais je n'ai pas réussi à comprendre le sens de ce NOM auquel vous faites allusion, et de ses conséquencees ! MERCI de bien vouloir m'éclairer !


Amicalement.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12298
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Une liturgie eucharistique, plus respecteuse   Ven 02 Mai 2008, 10:26

NOM = Nouvel Ordre Mondial.

Derrière l'emploi de cette expression se cache un complotiste.
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Une liturgie eucharistique, plus respecteuse   Ven 02 Mai 2008, 10:32

PelerinduVal a écrit:
Je me suis ensuite retrouvé trés régulièrement devant le Saint Sacrement en étant conscient que ce n'était pas totalement un hasard ... Progressivement j'ai accepté de rester silencieux devant l'Ostensoir et de me laisser pénétrer par le Mystère que portait ce bien modeste morceau de Pain exposé devant moi.

Cher Pèlerin du Val,

Tu es tout simplement entrer en coeur à coeur avec le Seigneur et tu t'es en même temps retrouvé en coeur à coeur avec l'Eglise dans laquelle tu te trouvais, car le Saint Sacrement n'est pas autre chose que le Sacré Coeur du Christ se donnant à adorer et surtout se donnant pour être notre Coeur, le Coeur de l'Eglise.

Ce Coeur, il bat au rythme du souffle de l'Esprit d'Amour qui désire répandre son souffle sur toute la terre, sur l'Univers. Ton coeur, par le sacrement de baptême a été "enté" ; "greffé" à ce coeur, comme un sarment est greffé sur le Cep de Vigne. Depuis ce jour, tout l'Amour qui jaillit de ce Divin Sacré Coeur ne demande qu'à remonter dans ce sarment que tu es ; pour que tu naisses à la Vie de l'Esprit, à la Vie de la Charité qu'il répand en ton coeur.

C'est très bien de venir à ce rendez-vous d'amour que Jésus te donne, devant le Saint Sacrement. N'oublie pas non plus que ce Divin Sacré Coeur tu y reste relié par les liens des sacrements et plus particulièrement le Très Saint Sacrement auquel tu communie le Dimanche. Jésus, chaque dimanche, rempli ton coeur de sa Vie, de son Esprit de Vie pour que chaque jour de la semaine tu puisses puiser au fond de ton coeur uni au Sien, la Charité dont ta vie devra être inonder ; la Charité dont tu peux aussi combler les autres.

Citation :
J'ai le sentiment de vivre une transformation lente et profonde.

Oui, mais en sachant que notre coeur est surtout transformé par toute la Charité que nous lui faisons distribuer. C'est en s'écoulant de notre coeur, que la Charité qui circule dans le Corps de l'Eglise, nous transforme, ouvre toujours plus notre coeur aux opérations infinies de l'Amour.

Que Dieu te bénisse toi aussi et que la Bienheureuse Vierge Marie qui porte en son Coeur Immaculé, le Coeur de son Divin Fils portant en Lui-même le Coeur de l'Eglise son épouse, vous protège et vous garde.

Fraternellement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Une liturgie eucharistique, plus respecteuse   Ven 02 Mai 2008, 10:48

adamev a écrit:
NOM = Nouvel Ordre Mondial.

Derrière l'emploi de cette expression se cache un complotiste.

Cher Adam-eve,

Le NOM de Jésus est plus important que ce Nouvel Ordre Mondial contre lequel nous ne pouvons malheureusement pas nous protéger. Se réfugier dans le NOM de Jésus, voilà la meilleur façon d'échapper au mal que prépare ce Nouvel Ordre Mondial, dont la tête sera bientôt écrasée par la Bienheureuse Vierge Marie dont les 12 étoiles sont inscrites sur le drapeau européen. C'est ainsi que l'union européenne a été placée sous la protection de la Vierge Marie et n'a donc rien à craindre de cette Ordre Mondial que la Vierge écrasera et que Verbe de Dieu balaiera sous peu avec sa pelle à vanner, la jetant dans l'étang de Feu.

Le voici qui vient, monté sur son cheval blanc, celui qui s'appelle "Fidèle" et "Vrai", il juge et fait la guerre avec justice. Ses yeux? Une flamme ardente; sur sa tête, plusieurs diadèmes; inscrit sur lui, un nom qu'il est seul à connaître; le manteau qui l'enveloppe est trempé de sang; et son nom? Le Verbe de Dieu. Les armées du ciel le suivent sur des chevaux blancs, vêtues de lin d'une blancheur parfaite. De sa bouche sort une épée acérée pour en frapper les païens; c'est lui qui les mènera avec un sceptre de fer; c'est lui qui foule dans la cuve le vin de l'ardente colère de Dieu, le Maître-de-tout. Un nom est inscrit sur son manteau et sur sa cuisse : Roi des rois et Seigneur des seigneurs. (Apocalypse 19, 11-16)

Petero
Revenir en haut Aller en bas
Acri



Masculin Messages : 1571
Inscription : 31/12/2006

MessageSujet: Re: Une liturgie eucharistique, plus respecteuse   Ven 02 Mai 2008, 11:12

Hem !

Cupertino a utilisé l'acronyme NOM.

NOM : Nouvel Ordo de la Messe (forme ordinaire, selon le missel Paul VI)
VOM : Viel Ordo de la Messe (forme extraordinaire, selon le missel JeanXXIII)
Revenir en haut Aller en bas
Acri



Masculin Messages : 1571
Inscription : 31/12/2006

MessageSujet: Re: Une liturgie eucharistique, plus respecteuse   Ven 02 Mai 2008, 11:33

Si Redemptionis Sacramentum était mieux connu et suivi en actes, il y aurait beaucoup moins de problèmes.

http://www.vatican.va/roman_curia/congregations/ccdds/documents/rc_con_ccdds_doc_20040423_redemptionis-sacramentum_fr.html
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Une liturgie eucharistique, plus respecteuse   Ven 02 Mai 2008, 12:11

Acri a écrit:
Si Redemptionis Sacramentum était mieux connu et suivi en actes, il y aurait beaucoup moins de problèmes.
Cher Acri,

c'est très juste...
Cependant je crois que peu à peu la foi "héritée" par tradition culturelle disparait peu à peu pour une foi vécue vraiment par conviction. C'est pourquoi les églises se vident et les prêtres se raréfient.

A mon avis il vaut mieux peu de prêtres et moins de chrétiens par tradition. Dieu purifie et dépouille notre foi pour un enracinement plus profond.

Les vocations sacerdotales et religieuses, ayant une foi plus "authentique", sont en augmentation dans les congrégations, les ordres qui ont été "renouvelés" par l'Esprit-Saint et dans les Communautés Nouvelles (Foyers de Charité, Fraternité de Jérusalem, l'Emmanuel, les Béatitudes, les Frères et Soeurs de St Jean, etc, etc).

Il y a donc de l'espoir, si ce n'est de l'Espérance. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Une liturgie eucharistique, plus respecteuse   Ven 02 Mai 2008, 14:20

adamev a écrit:
NOM = Nouvel Ordre Mondial.

Derrière l'emploi de cette expression se cache un complotiste.

Nonnnnn !!!!!! Pas possible... Voyons voyons. Tout le monde sait que c'est absolument impossible. Ça n'existe que dans les films et les romans. ;)
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12298
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Une liturgie eucharistique, plus respecteuse   Ven 02 Mai 2008, 14:53

Acri a écrit:
Hem !

Cupertino a utilisé l'acronyme NOM.

NOM : Nouvel Ordo de la Messe (forme ordinaire, selon le missel Paul VI)
VOM : Viel Ordo de la Messe (forme extraordinaire, selon le missel JeanXXIII)

Compte tenu du message en référence ça m'étonnerait : Sujet: Re: Une liturgie eucharistique, plus respecteuse Aujourd’hui à 0:43

Sans compter cet autre : Sujet: Re: Une liturgie eucharistique, plus respecteuse Ven 2 Mai 2008 - 10:48

Le drapeau européen comme emblème de la VM... !!!
A ce compte là Jésus étant charpentier comme son père et donc utilisant couramment l'équerre et le compas était franc-maçon... N'importe quoi!!
Revenir en haut Aller en bas
Acri



Masculin Messages : 1571
Inscription : 31/12/2006

MessageSujet: Re: Une liturgie eucharistique, plus respecteuse   Ven 02 Mai 2008, 14:58

Si, si, Cupertino parlait du rite Tridentin pour lequel les prescriptions fixées par la liturgie sont en général respectées au contraire du NOM pour lesquelles il y a eu beaucoup de fantaisies d'introduites et qu'on retrouve trop souvent encore.

Et petero a répondu sur votre définition, pas sur ce que voulait exprimer Cupertino.
Revenir en haut Aller en bas
PelerinduVal



Messages : 7
Inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: Une liturgie eucharistique, plus respecteuse   Ven 02 Mai 2008, 15:47

Un grand merci à Cathe et Petero pour leurs commentaires et leurs encouragements.

En réponse à la remarque de Petero sur la Charité, je comprends mieux aujourd'hui ce lien entre Eucharistie et Charité qui m'était encore totalement étranger il y a quelques années : notre attention et notre amour pour les autres se nourrissent, j'allais dire malgré nous, de notre fidélité à l'Eucharistie.

Sur la question de la communion avec L'Eglise, j'apprécie beaucoup plus maintenant la dimension d'Eglise de nos célébrations dominicales et vit beaucoup la messe comme une prière commune.

En communion,

PélerinduVal
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une liturgie eucharistique, plus respecteuse   Ven 02 Mai 2008, 16:33

Très vrai ce que vous dites pelerindu val. Et merci de votre merci.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une liturgie eucharistique, plus respecteuse   Ven 02 Mai 2008, 18:41

Acri a écrit:
Hem !

Cupertino a utilisé l'acronyme NOM.

NOM : Nouvel Ordo de la Messe (forme ordinaire, selon le missel Paul VI)
VOM : Viel Ordo de la Messe (forme extraordinaire, selon le missel JeanXXIII)


MERCI, cher Acri. En effet je ne pouvais pas deviner.


Mais alors, l'adjectif "conséquences inévitables" que Cupertino a employé me semble très caricatural. Car je connais d'autres paroisses célébrant selon le Nouvel Ordinaire et où les défauts que j'ai signalés n'existent pas. Cela , à mon avis dépend de la bonne volonté du prêtre responsable, et non pas de l'ordo.


Fraternellement.
Revenir en haut Aller en bas
Acri



Masculin Messages : 1571
Inscription : 31/12/2006

MessageSujet: Re: Une liturgie eucharistique, plus respecteuse   Ven 02 Mai 2008, 19:26

C'est exactement cela franc-lazur. Et c'est pourquoi j'ai renvoyé vers Redemptionis Sacramentum (message de 11h33).
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Une liturgie eucharistique, plus respecteuse   Sam 03 Mai 2008, 08:45

Acri a écrit:
Si Redemptionis Sacramentum était mieux connu et suivi en actes, il y aurait beaucoup moins de problèmes.
Cher Acri,

C'est vrai ce que tu dis, comme il est vrai de dire aussi que là où le Nouvel Ordo de la Messe, s'il était appliqué, il y aurait beaucoup moins de problème. Mais je crois que l'application de règles, ou de rites bien qu'essentiel, ne suffisent pas à faire entrer les fidèles plus intimement dans la célébration de la divine liturgie de l'Eucharistie et dans un très grand respect par rapport à cette liturgie.

Ce qu'il faut faire, c'est redonner TOUTE SA PLACE au Seigneur, à son oeuvre, à ce qu'il réalise au milieu de nous et pour nous. C'est de lui redonner la PREMIERE PLACE. Jésus est VIVANT au Coeur de son Eglise, au coeur de l'Eglise. Et on ne le montre pas assez ; on ne se conduit pas comme s'il était là, présent, lorsque nous réunissons pour le célébrer, pour célébrer le mystère de notre rédemption.

Pourquoi ce brouaha dans nos églises lorsque nous arrivons le dimanche matin pour ce gran coeur à coeur avec Jésus, cet instant où il va nous re-présente son Sacré Coeur devenu le Coeur de son Eglise, le Coeur de tous les baptisés. Parce qu'on n'est pas mis en sa présence, tout de suite en arrivant. On se met en présence les uns des autres en se congratulant, en échangeant, et on l'oublie, Lui, le Maître de la Maison qui nous accueille.

Il faut que les fidèles redécouvrent que le Maître de la Maison de Dieu, l'Eglise, c'est pas le curé, c'est le Christ Lui-même, dont le Curé est le serviteur.

Pour cela il n'existe qu'une solution, c'est laisser le Seigneur nous accueillir Lui-même au Coeur de son Eglise, tout près de son Divin Sacré Coeur. Le curé, lui, se doit d'accueillir à la porte de l'Eglise et d'inviter les fidèles à aller saluer le Seigneur, à aller se préparer près de son coeur, à entrer dans la célébration de ce grand mystère de l'Eucharistie, du don qu'il nous fait de Lui-même.

La solution, 1/2 heure avant que la messe ne commence, c'est d'exposer le St Sacrement en mettant une musique douce ou des chants de moines ou de religieuse, en français ou grégorien, qui nous aident à nous recueillir près du Seigneur, à commencer à lui ouvrir tout grand notre coeur.

Le St Sacrement serait exposé, et les fidèles recueillis, cela aiderait au recueillement de toute la communauté. Il suffirait ensuite, de remettre le St Sacrement au tabernacle, 5 minutes avant que ne commence la messe, pour pouvoir éventuellement répéter un chant. On pourrait aussi y faire brûler un peu d'encens pour nous rappeler que le Choeur de l'église figure le Ciel où se trouve Jésus.

C'est ce qu'il faudrait faire dans toutes les églises, en faisant un enseignement le dimanche précédent pour que les fidèles ne soient pas surpris par la démarche. Il faut doucement les ramener vers le Christ.

Cela c'est une première démarche.

Fraternellement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
Olivier JC



Messages : 2123
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Une liturgie eucharistique, plus respecteuse   Ven 09 Mai 2008, 10:45

La meilleure façon pour inculquer le respect du T.S. Sacrement, c'est en actes...

Il fut un temps où, pour porter la communion à un malade, le curé faisait sonner les cloches pour qu'on vienne l'aider. Et il partait, avec deux hosties, encadré par deux cierges, chez le malade, puis revenait à l'Eglise de même avec la deuxième hostie.

Il fut un temps où, lorsqu'une hostie tombait par terre, l'on pouvait voir le prêtre, à la fin de la messe, à quatre pattes sur le sol, avec un linge blanc et de l'eau bénite, les larmes aux yeux, purifier le sol où était tombé l'hostie à la lumière d'un cierge tenu par un enfant de choeur.

Il fut un temps où l'on ne communait qu'à genoux et directement dans la bouche...


Certes, il fut aussi un temps, aux origines de l'Eglise, où les fidèles repartaient avec une provision de Corps pour la semaine... Mais nous ne sommes plus à cette époque, où le sacré était encore omniprésent et où la perspective quotidienne du martyr avivait la foi des chrétiens...

Dans le monde d'aujourd'hui, les marques extérieures de respects doivent être multipliées, afin que puisse naître un véritable respect intérieur.
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Une liturgie eucharistique, plus respecteuse   Ven 09 Mai 2008, 11:30

Olivier JC a écrit:
il partait, avec deux hosties, encadré par deux cierges, chez le malade, puis revenait à l'Eglise de même avec la deuxième hostie.

Olivier,

Pas besoin de 2 cierges pour encadrer le St Sacrement que l'on porte à un malade. La vive flamme d'amour qui brûle dans le coeur de celui qui porte le Coeur de Jésus rempli d'amour pour le malade, suffit pour glorifier le Seigneur.

Citation :
Il fut un temps où, lorsqu'une hostie tombait par terre, l'on pouvait voir le prêtre, à la fin de la messe, à quatre pattes sur le sol, avec un linge blanc et de l'eau bénite, les larmes aux yeux, purifier le sol où était tombé l'hostie à la lumière d'un cierge tenu par un enfant de choeur.

J'espère bien qu'on ne reverra jamais cela. Comme si les microbes du sol pouvait atteindre le Sacré Coeur du Christ. L'important, quand un hostie tombe, c'est de la récupérer. Pas besoin de purifier le sol. C'était vraiment du n'importe quoi.

D'ailleurs cela n'a aucun sens. Le Christ ne sanctifie-t-il pas tout ce qu'il touche. Expliquez-moi pourquoi on purifiait un sol qui avait été touché par Jésus, comme si Jésus en contactant le sol, l'avait rendu impur !

Citation :
Il fut un temps où l'on ne communait qu'à genoux et directement dans la bouche...

Lorsque j'accueille mon fiancée, je le prend par la main, je mets ma main dans la sienne. Accueillir Jésus en le prenant dans ma main, en recueillant dans la paume de ma main son Sacré Coeur, cela me rappelle les fiancée qui se donne la main pour se dire tout leur amour.

Moi j'aime bien "embrasser" l'hostie avant de la mettre dans ma bouche. C'est comme cela qu'on dit tout son amour à sa fiancée, en lui faisant un baiser sur la bouche. Quel bonheur ensuite de déposer soi-même ce divin Sacré Coeur en moi pour que je puisse être de nouveau en pleine communion de coeur avec le Coeur de l'Eglise, le Coeur de Jésus.

Citation :
Dans le monde d'aujourd'hui, les marques extérieures de respects doivent être multipliées, afin que puisse naître un véritable respect intérieur.

Non, ce sont les marques d'amour qui doivent être recultivées. Jésus ne demande pas à ce qu'on le respecte, mais à ce qu'on l'aime de tout son Coeur, de tout son être. Je dis bien, de tout son Coeur à Lui ; qu'on l'aime avec le Coeur de l'Eglise, de l'Amour qui jaillit de ce Coeur, qu'on l'aime de l'Amour dont il nous aime, dont Dieu nous aime. "Aimez-vous les uns les autres, COMME je vous ai aimé".

Fraternellement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12298
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Une liturgie eucharistique, plus respecteuse   Ven 09 Mai 2008, 13:46

[quote="petero"]
Citation :
Il fut un temps où, lorsqu'une hostie tombait par terre, l'on pouvait voir le prêtre, à la fin de la messe, à quatre pattes sur le sol, avec un linge blanc et de l'eau bénite, les larmes aux yeux, purifier le sol où était tombé l'hostie à la lumière d'un cierge tenu par un enfant de choeur.

Citation :
J'espère bien qu'on ne reverra jamais cela. Comme si les microbes du sol pouvait atteindre le Sacré Coeur du Christ. L'important, quand un hostie tombe, c'est de la récupérer. Pas besoin de purifier le sol. C'était vraiment du n'importe quoi.

D'ailleurs cela n'a aucun sens. Le Christ ne sanctifie-t-il pas tout ce qu'il touche. Expliquez-moi pourquoi on purifiait un sol qui avait été touché par Jésus, comme si Jésus en contactant le sol, l'avait rendu impur !

Oufffffffffffff! j'ai eu peur.
Revenir en haut Aller en bas
Acri



Masculin Messages : 1571
Inscription : 31/12/2006

MessageSujet: Re: Une liturgie eucharistique, plus respecteuse   Ven 09 Mai 2008, 13:51

petero a écrit:

D'ailleurs cela n'a aucun sens. Le Christ ne sanctifie-t-il pas tout ce qu'il touche. Expliquez-moi pourquoi on purifiait un sol qui avait été touché par Jésus, comme si Jésus en contactant le sol, l'avait rendu impur !

Oui, d'ailleurs on se demande pourquoi le prêtre boit ce qui reste dans son calice et le nettoie après la communion. Il ferait mieux de jeter tout cela dans l'évier de la sacristie. Ou d'arroser avec une des plantes qui orne l'église.
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Une liturgie eucharistique, plus respecteuse   Ven 09 Mai 2008, 14:09

Acri a écrit:
petero a écrit:

D'ailleurs cela n'a aucun sens. Le Christ ne sanctifie-t-il pas tout ce qu'il touche. Expliquez-moi pourquoi on purifiait un sol qui avait été touché par Jésus, comme si Jésus en contactant le sol, l'avait rendu impur !

Oui, d'ailleurs on se demande pourquoi le prêtre boit ce qui reste dans son calice et le nettoie après la communion. Il ferait mieux de jeter tout cela dans l'évier de la sacristie. Ou d'arroser avec une des plantes qui orne l'église.
Cher Acri,

Faut pas exagérer non plus... Laughing bounce
Ce qu'il reste dans le calice c'est quand même le Sang du Christ, Shocked
même chose quand il reste une miette d'hostie, c'est aussi le Corps du Christ. Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Olivier JC



Messages : 2123
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Une liturgie eucharistique, plus respecteuse   Ven 09 Mai 2008, 14:20

Ben voilà... Il ne faut pas chercher plus loin... Autant vous avez, sur le fond, parfaitement raison, Petero.

Autant vous faites la même c... que tous ceux à qui l'ont doit les dérapages de la réforme liturgique : vous oubliez que l'être humain à un CORPS. Et que l'attitude corporelle exprime et en même temps suscite l'attitude spirituelle.

Alors ne venez pas vous plaindre ensuite en essayant de trouver des solutions plus ou moins originales avec fausse humilité.

Le monde occidental moderne hait le corps... et les enfants de l'Eglise se laissent béatement emporter...


D'autre part, pour votre information personnelle, à la fin de la messe, on purifie les vases sacrés. Il ne vous viendrait pas à l'idée de croire qu'ils étaient impurs... Vous êtes diacres, et vous pourtant vous ne maîtrisez même pas le vocabulaire de base de la Liturgie... C'est à pleurer... Mais je sais bien, vous n'y pouvez rien... Ce sont ceux qui vous ont "formés"...

Est-ce si difficile de comprendre que les marques de respect à l'égard de l'Eucharistie sont destinées, précisément, à exprimer notre foi et notre amour en ce mystère, et également à les soutenir ?

On peut sans doute s'en passer, par exemple dans des petites communautés où la foi est vivante et même brûlante. Mais pas dans une paroisse !
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Une liturgie eucharistique, plus respecteuse   Ven 09 Mai 2008, 14:41

Acri a écrit:
Oui, d'ailleurs on se demande pourquoi le prêtre boit ce qui reste dans son calice et le nettoie après la communion. Il ferait mieux de jeter tout cela dans l'évier de la sacristie. Ou d'arroser avec une des plantes qui orne l'église.

Cher Acri,

Est-ce que j'ai dit qu'il fallait laisser l'ostie par terre, que la femme de ménage l'aspirerait ensuite.

C'est pas parce que j'ai dis qu'il n'y avait pas besoin de répandre de l'eau bénite sur le sol où était tombé l'ostie, comme si on faisait un exorcisme, qu'il faut en déduire qu'il n'y a jeter le reste de précieux sang dans l'évier de la sacristie.

On ne purifie pas le calice avec de l'eau bénite, mais avec l'eau qui a servi au lavement des mains. On purifie le calice pour ne pas qu'il reste de vin et on essuie ensuite le calice pour ne pas qu'il reste humide.

Fraternellement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Une liturgie eucharistique, plus respecteuse   Ven 09 Mai 2008, 14:51

Olivier JC a écrit:
D'autre part, pour votre information personnelle, à la fin de la messe, on purifie les vases sacrés. Il ne vous viendrait pas à l'idée de croire qu'ils étaient impurs... Vous êtes diacres, et vous pourtant vous ne maîtrisez même pas le vocabulaire de base de la Liturgie... C'est à pleurer... Mais je sais bien, vous n'y pouvez rien... Ce sont ceux qui vous ont "formés"...

Cher Olivier,

Vous ne m'apprenez rien. Je suis le premier à regretter que l'on ne purifie pas les vases sacrés dans la majorité des églises de mon secteur. A chaque fois que je puis le faire, je le fais. Mais pour moi c'est pas la même chose que de jeter de l'eau bénite sur le sol où est tombée l'ostie consacré.

Lorsque je purifie les vases sacrés, je verse de l'eau pour qu'il ne reste plus de précieux sang dans le calice et ensuite j'essuie le calice pour que celui-ci ne reste pas humide.

Citation :
Est-ce si difficile de comprendre que les marques de respect à l'égard de l'Eucharistie sont destinées, précisément, à exprimer notre foi et notre amour en ce mystère, et également à les soutenir ?

Je suis le premier à avoir un profond respect pour l'Eucharistie. Sur les 22 diacres qui se trouvent dans le diocèse où je sers, je suis le seul à m'agenouiller devant le tabernacle, lorsque je vais chercher la Sainte Réserve et que je la redépose. Je suis le seul qui m'agenouille au moment de la Consécration.

Je suis tout simplement contre les exagérations dans le respect. Jeter de l'eau bénite sur le sol, après qu'une ostie soit tombée, pour moi c'est de l'exagération.

Fraternellement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
Acri



Masculin Messages : 1571
Inscription : 31/12/2006

MessageSujet: Re: Une liturgie eucharistique, plus respecteuse   Ven 09 Mai 2008, 14:53

Et on lave le purificatoire de quelle manière ?
Revenir en haut Aller en bas
Olivier JC



Messages : 2123
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Une liturgie eucharistique, plus respecteuse   Ven 09 Mai 2008, 15:20

Citation :
Jeter de l'eau bénite sur le sol, après qu'une ostie soit tombée, pour moi c'est de l'exagération.

Visiblement, vous n'avez pas compris le but... L'utilisation de l'eau bénite a pour finalité d'humidifier le linge utilisé, pour la simple et bonne raison qu'il est plus aisé de récupérer les parcelles de l'hostie éventuellement tombées sur le sol avec un linge mouillé qu'avec un linge sec...

Ceci parce que dans la moindre parcelle d'hostie consacrée est réellement présent le Christ. Il est normal de ramasser l'hostie, il est tout aussi normal de vérifier soigneusement qu'aucune parcelle ne soit restée à terre.

Quand au fait que vous soyez le seul à vous agenouiller devant le Saint Sacrement, vous n'avez aucun mérite. C'est ce qui est prescrit par les normes liturgiques.

Pour le purificatoire :
Premièrement, il sera laissé à tremper dans de l'eau claire, en sorte que les parcelles de Corps et les gouttes de Sang qui s'y trouveraient s'en détachent.
Secondement, il sera lavé normalement, sachant que, s'agissant d'un linge sacré, il est louable d'éviter de la laver avec les caleçons et les torchons de cuisine. Quant à l'eau du premier trempage, elle sera jetée dans la piscine de la sacristie.
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Une liturgie eucharistique, plus respecteuse   Ven 09 Mai 2008, 16:05

Olivier JC a écrit:
Quand au fait que vous soyez le seul à vous agenouiller devant le Saint Sacrement, vous n'avez aucun mérite. C'est ce qui est prescrit par les normes liturgiques.

Cher Olivier,

Je sais que je n'ai aucun mérite, d'autant plus que je ne le fais pas de manière normative, uniquement par amour.

Fraternellement
Petero
Revenir en haut Aller en bas
 
Une liturgie eucharistique, plus respecteuse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une liturgie eucharistique, plus respecteuse
» La Liturgie Eucharistique
» Les réactions qui font obstacle à la réforme Liturgique (Sacrement Eucharistique)
» LE MIRACLE EUCHARISTIQUE DE CASCIA
» Du nouveau sur le prodige eucharistique de Lourdes de 1999

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: