DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Les tous premiers diacres dans l'Eglise ; crise vocations

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Les tous premiers diacres dans l'Eglise ; crise vocations   Lun 28 Avr 2008, 18:17

Contrairement à ce que l'on pense, les tous premiers diacres dans l'Eglise ne sont pas les 7 que les Apôtres on appelés pour qu'ils s'occupent du service des tables et de veuves.

Le tout premier diacre dans l'Eglise fut le Christ Lui-même, lorsqu'il sorti du Père pour venir dans le monde et annoncer la Bonne Nouvelle. Lorsqu'il s'entoura des 12 Apôtres, et qu'il les envoya chasser les esprits impurs et guérire toute maladie et infirmité (Matthieu 10, 1-4), il est ordonna "diacres".

Jésus quand à Lui, fut prêtre, uniquement lorsque le Jeudi Saint il consacra son Eglise, lui donnant naissance au plus intime de son Sacré Coeur et que le Soir même dans le jardin à Gethsémani, il accepta de boire coupe contenant tous les péchés du monde que lui présentait son Père, ce jusqu'à la fin du monde, pour que ces péchés soient consumés par le Feu de l'Amour Miséricordieux dont son Coeur était enflammé.

Les Apôtres quant à eux restèrent diacres, restant attaché au service du Christ, par le service qu'ils avaient à rendre à l'Eglise en annonçant la Bonne Nouvelle, en baptisant au Nom du Père, du Fils et du St Esprit et en apprenant aux nouveaux baptisés à pratiquer tout ce que le Christ leur avait enseigné.

Comme je l'ai déjà dit, l'Apôtre Jacques fut évêque de la première communauté naissante, celle de Jérusalem, Pierre s'ayant vu confier par la Vierge Marie, l'Eglise, après que Jésus lui ai annoncé qu'il devrait la paître et la confirmer dans la Foi. l'Apôtre Jacques bien qu'évêque, était diacre. Ils étaient diacres parce qu'ils avaient reçu mission du Christ, de parcourir le monde, annonçant la Bonne Nouvelle. C'est alors que débordés, ils s'adjoignirent 7 diacres à qui ils confière la charge de s'occuper du service des tables et des veuves, pendant qu'ils annonçaient dans les villes et les villages, la Bonne Nouvelle de Jésus.

Les communautés s'agrandissant, afin de rester disponible à la prédication extérieur, leur mission première, ils s'adjoignirent un collège d'anciens ou presbytres qui étaient constitué de diacres anciens qui étaient attachés au service des tables et à l'attention portée aux veuves et aux pauvres de la communauté et qu'ils choisirent parmi les 7 et ceux qui furent appelés pour ce service, parmi les plus anciens. De passages dans les communautés qu'ils fondaient et qu'ils confiaient à ces anciens, ils présidaient avec eux les assemblées dominicales et les rencontres de prière. Lorsqu'ils s'absentaient, ce sont ces diacres anciens qui les représentaient. Ce fut le cas pour Jacques qui tout en étant le premier Evêque de Jérusalem, était diacre.

Le prestybre n'était pas celui qui présidait la célébration de la Sainte Cène, il était l'administrateur de la communauté que le diacre Evêque lui confiait durant ses absences. Ce n'est que beaucoup plus tard que la fonction de prêtre fut associé à la célébration de la Sainte Cène. Voilà pourquoi, tous les prêtres sont ordonnés diacres avant d'être ordonnés prêtres. Ils sont ordonnés prêtres lorsque l'évêque, successeur des Apôtres, leur confiait une communauté.

Fraternellement

Petero


Dernière édition par petero le Mar 29 Avr 2008, 12:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
cruchoix



Messages : 863
Inscription : 25/12/2007

MessageSujet: Re: Les tous premiers diacres dans l'Eglise ; crise vocations   Lun 28 Avr 2008, 19:36

Jacques evêque et diacre en même temps!
Petero, en toute humilité, pourquoi faites vous tout ceci?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les tous premiers diacres dans l'Eglise ; crise vocations   Lun 28 Avr 2008, 19:45

Pierre s'ayant vu confier par la Vierge Marie, l'Eglise,

C'est Jésus qui donne à Pierre d'être le chef de l'église, Petero, et non la Vierge Marie.
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Les tous premiers diacres dans l'Eglise ; crise vocations   Lun 28 Avr 2008, 22:16

cruchoix a écrit:
Jacques evêque et diacre en même temps!
Petero, en toute humilité, pourquoi faites vous tout ceci?

Cher Cruchoix,

En quoi cela vous dérange que Jacques était diacre. Jésus n'était-il pas diacre lui aussi ? Jésus est devenu prêtre lorsqu'il a fait don à son Père de son Sacré Coeur, pour qu'il devienne le Coeur du Corps qu'il était venu bâtir et de son Esprit Saint pour que celui-ci enflamme ce Coeur dans lequel serait versé tous les péchés des hommes, pour qu'ils soient consumés et en retour leur fasse don de la grâce répandu par le St Esprit jaillissant du Coeur du Christ pour donner Vie éternelle à tous les membres de son Corps, à tous les coeurs uni dans un même coeur à coeur avec Lui.

Jésus a donc été prêtre une fois, le Jeudit Saint, lorsqu'il a présenté au Père le Pain et le Vin symbolisant son Sacré Coeur et son Esprit Saint.

Jacques, Pierre et les autres Apôtres, tous diacres parce qu'envoyé dans le monde pour annoncer la Bonne Nouvelle et manifester la Charité dont le Coeur de l'Eglise était consumé, eux-même n'était prêtre qu'au moment où ils faisaient mémoire de l'offrande du Christ. A vrai dire, ils rendaient re-présentaient le Christ, Unique Grand Prêtre.

Tout prêtre est ordonné diacre avant d'être ordonné prêtre. S'il est ordonné prêtre, c'est pour pouvoir re-présenter dans le Coeur de l'Eglise, le Grand Prêtre Jésus mystiquement présent, offrant au Père Son Sacré Coeur devenu le Coeur Mystique de l'Eglise.

Normalement, les prêtres, lorsqu'ils sortent du choeur, redeviennent diacres, en se mettant au service du Peuple de Dieu au milieu duquel ils servent ; comme les diacres eux, en quittant le choeur de l'Eglise dans lequel ils sont entrés pour assister le prêtre, reste diacre pour aller servir l'Amour qui brûle dans le Coeur de l'Eglise, à tous ceux qui en son loin.

Au fil du temps, les diacres qui re-présentaient le Christ à l'autel, les presbytres et même épiscopes, ont oubliés qu'ils étaient diacres pour devenir prêtre même en dehors du choeur. Ce n'est pas très grave, car le prêtre, reste toujours diacre. Ce qui s'est passé aussi, c'est que le mot "père" a fini par se confondre avec le mot "prêtre" et qu'un prêtre est devenu un "père", le père de la communauté.

Aux premiers temps de l'Eglise, les diacres étaient "pères", comme Pierre était Père de l'Eglise Universelle, non pas parce qu'ils re-présentait le Christ à l'autel pour la liturgie de l'Eucharistie, mais parce qu'ils étaient "Pasteurs." Le père d'un communauté, c'est celui à qui était confié la communauté, et ce père était diacre. Pierre, lorsqu'il fut nommé Père évêque de l'Eglise de Rome et devint Père ou Pape de l'Eglise universelle, était diacre.

C'est ce qui m'est donné de lire dans le Livre de la Vie Mystique de l'Eglise ; où sont inscrits tous ceux qui entre dans la Vie Mytique de l'Eglise, dans la Vie de l'Eglise, dans la communion de Vie avec le Christ, au Coeur de l'Eglise, en son Sacré Coeur.

Fraternellement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les tous premiers diacres dans l'Eglise ; crise vocations   Lun 28 Avr 2008, 22:50

Normalement, les prêtres, lorsqu'ils sortent du choeur, redeviennent diacres

Un prêtre reste prêtre et un diacre jusqu'à son ordination, reste diacre.
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Les tous premiers diacres dans l'Eglise ; crise vocations   Lun 28 Avr 2008, 23:10

cathe a écrit:
Normalement, les prêtres, lorsqu'ils sortent du choeur, redeviennent diacres

Un prêtre reste prêtre et un diacre jusqu'à son ordination, reste diacre.

Chère Cathe,

NON, un diacre qui est ordonné au service de l'autel pour offrir avec le Christ le Sacrifice de toute l'Eglise, représentant le Corps Mystique du Christ, le Christ uni dans un même Esprit à son Eglise, revet l'étole et le vêtement sacerdotal du prêtre, sa tenue lié au service particulier qu'il rend à l'église quand il monte au Choeur de l'Eglise.

Quand il sort du Choeur, quand la célébration est finie, il quitte sa tenue de service en se déshabillant à la sacristie. Il retire les vêtements "sacerdotaux", les vêtements qu'il met pour le service du sacerdoce.

Je sais que ce que je dis là c'est pas ce qui se fait dans l'Eglise catholique aujourd'hui. C'est ce qui se faisait dans les premiers temps de l'Eglise. Je ne condamne pas ce qui se fait aujourd'hui, car sur le fond cela ne change rien. Je dis simplement comment cela devrait se faire.

Petero
Revenir en haut Aller en bas
cruchoix



Messages : 863
Inscription : 25/12/2007

MessageSujet: Re: Les tous premiers diacres dans l'Eglise ; crise vocations   Mar 29 Avr 2008, 00:14

Merci petero, je ne connaissais pas ceci, j'ai jugé trop vite, excusez moi, mais cependant, ne pouvez vous pas vous exprimer plus simplement, c'est endormant!
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Les tous premiers diacres dans l'Eglise ; crise vocations   Mar 29 Avr 2008, 07:27

cruchoix a écrit:
Merci petero, je ne connaissais pas ceci, j'ai jugé trop vite, excusez moi, mais cependant, ne pouvez vous pas vous exprimer plus simplement, c'est endormant!

Cher Cruchoix,

Si vous habité en France, vu l'heure à laquelle vous avez écris votre message, il était tard, c'est peut-être parce qu'il était temps que vous alliez vous coucher que vous vous endormiez Laughing

Pour allez plus loin. Le vêtement sacerdotal du prêtre n'est pas l'étole qu'il porte sur son aube. Le vêtement du sacerdoce, c'est la "chasuble" qui symbolise le Christ qu'il revêt à ce moment là, pour offrir avec par Lui, avec Lui et en Lui, l'offrande que le Christ fait à son Père, son Sacré Coeur et son Esprit Saint ; qui devient par la présence du Pasteur qui représente le Peuple, l'offrande du Coeur de l'Eglise.

Les prêtres qui ne mettent que leur étole pour célébrer, ne font que remettre le signe liturgique de la fonction qu'il occupe au sein de la communauté, la fonction de "pasteur" de la communauté ou de "père" de la communauté. Cet étole devrait normalement être réservé uniquement à celui qui a été choisi pour être le Père, qui est en même temps curé de la communauté ; en ce sens où la Maison de Dieu est le Lieu où l'on vient se faire soigner des blessures qu'on s'est faites. D'où le mot "curé" qui renvoie au mot "cure", qui veut dire "traitement médical". Le curé est celui qui administre les médicaments prescris par Jésus pour que nous guérissions de nos péchés. Ces médicaments étant les "sacrements" que Jésus a laissé à ses Apôtres pour panser l'Eglise et lui redonner des forces.

La manière dont le père curé doit porter l'étole de sa fonction au sein de la communauté, est d'ailleurs très significative. Il l'a place autour de son cou, en la faisant retomber sur ses épaules, pour rappeler à la communauté que c'est lui le "bon pasteur". Voilà pourquoi, lorsqu'il donne les sacrements de Réconciliation, des malades, il porte uniquement son étole de bon pasteur. Pour célébrer le Sacerdoce du Christ, il se doit de revêtir le vêtement sacerdotal, la chasuble, tout en gardant dessous l'étole de sa fonction.

Le diacre lui, porte l'étole différemment que le Père Curé, parce qu'il n'est pas le Pasteur de la communauté. Lui est appelé à servir à l'extérieur de la communauté, ce qui explique pourquoi il porte l'étole en bandoulière. C'est pour signifier qu'il sort de la communauté pour aller vers les pauvres, les affamés de Dieu qui ne le savent pas, pour leur apporter les premiers soins dont ils auraient besoin pour retrouver le goût de Dieu, le goût de s'en retourner vers la maison du Père. Le diacre emporte avec Lui, dans son coeur, le reste de Vin Nouveau qui a été distribué aux fidèles qui sont venus le recevoir pour refaire leur force et le redonne en pansant les blessures des pauvres, les oignant du beaume de l'Amour de Dieu, de l'Esprit Saint, dont leur coeur devrait être rempli et débordant.

Pour revenir à la tenue du prêtre et du diacre, remarquez que lorsqu'ils ne portent pas leur tenue de service ; quand ils sortent de l'église qui est "la cure", le lieu où ils soignent et nourrissent les enfants du Seigneur ; il portent un habit qui est commun. Le prêtre et le diacre célibataire portent un vêtement qui vont leur permettre d'être reconnus comme "serviteurs" de l'Eglise. Pendant longtemps ce fut la "robe" ou "soutane", tout simplement qui rappelait qu'ils étaient au service de l'Eglise, au service du Christ. Ils avaient revêtu la robe de l'Eglise, épouse du Christ.

Sur les costumes que les ministres de l'Eglise, portent avec le col romain, qu'ils soient prêtre ou diacre, il rajoute le signe qui rappelle leur fonction au sein de la communauté qui les envoie, de laquelle il sortent pour aller dans le monde. Normalement, les prêtres qui en dehors du choeur ne sont plus prêtre, auraient du porter le même insigne que les diacres, pour montrer qu'ils sont diacres serviteurs. Pour différencier le Pasteur, le Père Curé, le directeur de la Cure si on peut dire cela, ils ne la portent pas comme les diacres qui ne sont pas pasteur comme lui. Ils l'assistent dans sa charge pastorale.

L'insigne de fonction du diacre, est le seul insigne que les ministres ordonnés devraient porter. C'est le signe de la croix pour rappeler qu'ils sont tous ministres du Christ, ordonnés au Christ ; petit croix sur qui se prolonge au pied de la croix par un petit "d" qui rappelle qu'ils sont donnés par le Christ à ceux qui viennent rencontrer le Christ ; ils sont donnés au fidèles, pour être à leur service.

Le pasteur, lui, devrait porter la croix du diacre, à l'envers. Renversé cette croix, et le "d" devient "p" qui rappellent qu''il est le "Pasteur" ou le "Père" de la communauté. La croix se retrouve alors la tête en bas pour rappeler que leur ministère de "Pasteur" ils le reçoivent du Pasteur du Diocèse qui représente le Pasteur universel de l'Eglise, le Pape, le Successeur de Pierre qui a été crucifié la tête en bas ; ce qui veut dire que la croix sur laquelle il a été crucifié, était renversé.

Ce qui veut dire que les Evêques, eux-mêmes, devraient porter la croix diaconal, la première qu'ils ont reçu lorsqu'ils ont été ordonnés diacre, et auraient du retourner cette croix diaconal le jour où ils ont été établis "Pasteur", en lien avec le Pape.

Je ne refais pas la discipline de l'Eglise sur la tenue vestimentaire que devraient porter les évêques, les prêtres et les diacres ; ce n'est pas à moi qu'il appartient pour le moment de le faire. Je dis simplement qu'elle est la discipline que l'Eglise devrait adopter pour signifier au mieux les ministères.

Fraternellement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80765
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Les tous premiers diacres dans l'Eglise ; crise vocations   Jeu 01 Mai 2008, 08:33

Cher Pierre, il est vrai que le pape lui-même, est d'abord comme le Christ "serviteur des serviteurs", ce qui se dit aussi: "Diacre des diacres".

Avant d'être ordonné prêtre, on est toujours d'abord ordonné Diacre.

Pourtant, l'Ordination sacerdotale donne un pouvoir plus grand, celui de donner les sacrements de l'eucharistie et de l'absolution.

c'est qu'il y a, dans l'Ordre sacerdotal, une perfection sacramentelle qui n'est pas dans l'Ordre diaconal.

Au plan de la sainteté maintenant, il y a sans doute moins de risque d'orgueil à être diacre qu'à être prêtre.

C'est pourquoi saint François d'Assise voulut rester diacre toute sa vie.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Les tous premiers diacres dans l'Eglise ; crise vocations   Jeu 01 Mai 2008, 10:08

Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Pierre, il est vrai que le pape lui-même, est d'abord comme le Christ "serviteur des serviteurs", ce qui se dit aussi: "Diacre des diacres".

Avant d'être ordonné prêtre, on est toujours d'abord ordonné Diacre.

Pourtant, l'Ordination sacerdotale donne un pouvoir plus grand, celui de donner les sacrements de l'eucharistie et de l'absolution.

c'est qu'il y a, dans l'Ordre sacerdotal, une perfection sacramentelle qui n'est pas dans l'Ordre diaconal.

Au plan de la sainteté maintenant, il y a sans doute moins de risque d'orgueil à être diacre qu'à être prêtre.

C'est pourquoi saint François d'Assise voulut rester diacre toute sa vie.

Cher Arnaud,

Le Christ Lui-même était "serviteur", c'est le Serviteur de serviteurs de l'Eglise", c'est d'ailleurs aussi le titre qui est donné au Pape, son Vicaire.

Le Christ, pendant 3 ans, ceux de son ministère, a été Serviteur. Il a proclamé la Parole de Dieu ; pardonné les péchés ; guéris les malades, manifesté la sollicitude de Dieu, son Amour Miséricordieux à tous les hommes. VOUS NE POUVEZ PAS DIRE LE CONTRAIRE

Jésus n'a été GRAND PRÊTRE qu'une seule foi, le Vendredi Saint, lorsqu'il s'est offert Lui-même au Père pour que son Coeur et son Esprit soit donné à son Corps Mystique, en réparation de tous les péchés.

Avant, comme après, lorsqu'il est apparu à ses disciples, il était "Diacre". Il n'a été prêtre qu'une seule fois, au moment du Jeudi Saint qui rendait présent son obliation du lendemain.

Voilà pourquoi les ministres du Christ, tous diacres, lorsqu'il sont presbytre, Pasteur, président l'Eucharistie, et rendent présent, sacramentellement, le Christ qui le Vendredi Saint rendait présent sacramentellement, son oblation, sa mort et sa résurrection.

Ce qui veut dire que tous les diacres peuvent, comme le faisait le Christ, comme le faisaient les Apôtres : proclamer la Parole, pardonner les péchés, (sacrement de réconciliation) guérir les malades (sacrement des malades), et manifester l'Amour de Dieu aux plus petits (l'exercice de la Charité)

Seul le Presbyte (le diacre Pasteur) signifie par sa place dans la célébration du Repas du Seigneur, que c'est le Christ qui s'offre avec son Eglise, pour la vie de son Eglise, à son Père, afin que le Père la renouvelle par le don de son Coeur et de son Esprit.

Comprenez-vous ?

Fraternellement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80765
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Les tous premiers diacres dans l'Eglise ; crise vocations   Jeu 01 Mai 2008, 10:31

Citation :
[quote="petero"]

Cher Arnaud,

Le Christ Lui-même était "serviteur", c'est le Serviteur de serviteurs de l'Eglise", c'est d'ailleurs aussi le titre qui est donné au Pape, son Vicaire.

C'est vrai, le Christ était serviteur. Dieu se fait notre serviteur (voir lavement des pieds). Nous devons l'imiter.

Mais attention:

Il vous faut distinguer ce service là qui est ETERNEL, et que les femmes aussi (diaconesses), ainsi que tout chrétien, doit devenir (il s'agit du Diaconat éternel des fidèles, fondé sur la charité), du diaconat ordonné, qui est réservé aux seuls hommes ayant reçu une imposition des mains pour cela de la opart de l'évêque. Ce Diaconat là est sacramentel et passager (il ne s'exerce qu'en cette terre).

A partir du moment ou vous distinguerez ces deux sortes de diaconat, toute votre théologie redeviendra orthodoxe et catholique.

Luther a, quant a lui, confondu ces deux diaconats, supprimant du même coup de sacrement de l'Ordre.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Les tous premiers diacres dans l'Eglise ; crise vocations   Jeu 01 Mai 2008, 13:13

Arnaud Dumouch a écrit:
Il vous faut distinguer ce service là qui est ETERNEL, et que les femmes aussi (diaconesses), ainsi que tout chrétien, doit devenir (il s'agit du Diaconat éternel des fidèles, fondé sur la charité), du diaconat ordonné, qui est réservé aux seuls hommes ayant reçu une imposition des mains pour cela de la opart de l'évêque. Ce Diaconat là est sacramentel et passager (il ne s'exerce qu'en cette terre).

Cher Arnaud,

Le Christ qui sert le Père en lui permettant d'être Père par Lui qui est Fils, des diacre au service du Père ; Le Pere qui sert le Fils en lui faisant don de sa Vie ; lui permettant d'être Fils Par Lui, avec Lui et en Lui est diacre ; l'Esprit Saint qui sert le Père et le Fils en les unissant à Lui dans une même Vie qu'ils se servent l'Un à l'Autre ; est diacre. Dieu est une Tninité diaconale.

Voilà pourquoi le Fils lorsqu'il sort de la Trinité, sort pour servire comme "Diacre". Regarde la photo de mon avatar, c'est la photo du Christ lorsqu'à la résurrection il est apparu aux 12. Dans le pli de son vêtement, on distingue nettement l'étole diaconale, le signe de sa fonction au coeur même de la Trinité, au coeur même de l'Eglise.

Citation :
A partir du moment ou vous distinguerez ces deux sortes de diaconat, toute votre théologie redeviendra orthodoxe et catholique.

Arnaud,

Ma théologie n'est ni catholique, ni orthodoxe, anglicane, ni même réformé, elle est au-dessus, elle est CHRETIENNE, c'est la Théologie due Christ, de l'Eglise du Christ.

C'est l'Eglise Chrétienne qui est devenue catholique, orthodoxe, etc .... La théologie infaillible de l'Eglise, c'est la théologie mise en place par le Christ, donnée à Pierre, comme fondemment sur laquelle toute l'Eglise aurait du s'appuyer. Le fonctionnement infallible de l'Eglise chrétienne, c'est le fonctionnement que le Christ a établi et que je vous ai rappelé en son Nom.

C'est à cette théologie chrétienne qu'il faut que toutes les églises qui se disent encore chrétiennes doivent revenir pour faire "Corps Mystique avec moi" ; pour que la Foi chrétienne puissent enfin être proposée à tous les hommes.

Fraternellement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80765
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Les tous premiers diacres dans l'Eglise ; crise vocations   Jeu 01 Mai 2008, 13:44


Ma théologie n'est ni catholique, ni orthodoxe, anglicane, ni même réformé, elle est au-dessus, elle est CHRETIENNE, c'est la Théologie due Christ, de l'Eglise du Christ.


Cher Pierre, la théologie du Christ est, je vous l'assure, mise en avant dans l4eglise catholique à travers le Magistère infaillible.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Les tous premiers diacres dans l'Eglise ; crise vocations   Jeu 01 Mai 2008, 15:19

Arnaud Dumouch a écrit:

Ma théologie n'est ni catholique, ni orthodoxe, anglicane, ni même réformé, elle est au-dessus, elle est CHRETIENNE, c'est la Théologie due Christ, de l'Eglise du Christ.


Cher Pierre, la théologie du Christ est, je vous l'assure, mise en avant dans l4eglise catholique à travers le Magistère infaillible.

Cher Arnaud,

Je suis très bien placé pour savoir que la théologie du Christ est mis en avant par la théologie catholique ; comme on retrouve aussi la théologie du Christ dans la théologie orthodoxe ; comme on la retrouve en moindre mesure dans les théologies anglicanes et réformées. N'oubliez pas que je suis moi-même diacre de l'Eglise Chrétienne Catholique.

Il n'empêche qu'il est venu se rajouter dans chacune des églises, y compris l'église chrétienne catholique, des points de doctrine qui n'ont plus rien à voir avec ce qu'a construit lui-même le Christ et qui est INFAILLIBLE.

Ce qui est infaillible, c'est pas le magistère lui-même, mais ce sur ce quoi il s'appuie. C'est sur ce que le Christ a enseigné et sur ce qu'il a fait, que l'Eglise doit s'appuyer dans son ministère magistrale. Elle n'est pas, dans ce ministère magistral au-dessus de maître, elle est "au service du maitre". L'Eglise n'aurait jamais du toucher à ce que le Christ a lui-même institué, ce qu'elle a d'ailleurs fort bien fait avec le ministère particulier de Pierre, avec les sacrements.

Je vous assure que le ministère ordonné par le Christ, et don nous parlons ici, le DIACONAT, est un doctrine infaillible, car magistrale, établi par le Maître. Je suis de et dans l'Eglise chrétienne catholique que j'aime du plus profond de mon coeur uni au coeur des Eglises chrétiennes et plus particulièrement au Coeur de l'Eglise Chrétienne Catholique, le Sacré Coeur de Jésus et de Marie unis dans un même Amour, pour le bien de tout mon Être. Moi, tout ce que je désire, c'est que ces coeurs si cher à mon Sacré Coeur, soit enfin réunis dans un même coeur avec le coeur de ma Mère, dans le divin Sacré Coeur Mystique de l'Eglise, mon Corps Mystique.

Fraternellement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les tous premiers diacres dans l'Eglise ; crise vocations   Jeu 01 Mai 2008, 15:26

Ma théologie n'est ni catholique, ni
orthodoxe, anglicane, ni même réformé, elle est au-dessus, elle est
CHRETIENNE, c'est la Théologie due Christ, de l'Eglise du Christ.

Arnaud. Ah ! ben voilà le fin mot de l'histoire. Ce n'est pas étonnant que je ne m'y retrouvais pas....
Revenir en haut Aller en bas
 
Les tous premiers diacres dans l'Eglise ; crise vocations
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les tous premiers diacres dans l'Eglise ; crise vocations
» La charité dans l'Eglise
» Les charismes dans l’Eglise (Vidéos)
» l'eucharistie dans l'eglise
» Musique dans l'Eglise

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: