DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le sacerdoce pour les hommes mariés?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
cruchoix



Messages : 863
Inscription : 25/12/2007

MessageSujet: Re: Le sacerdoce pour les hommes mariés?   Mar 22 Avr 2008, 07:14

Finalement, Nicolianor n'a pas des idées très catholiques mais il à le mérite de faire rire et le chic de soulever des questions interessantes.

Moi même j'ai des idées qui sont différentes de celles enseignées habituellement.

Concernant le mariage des prêtres par exemple:

Un prêtre s'offre au Seigneur, il ne peut donc pas se marier et diviser ce don, c'est vrai.
Mais Saint Pierre lui même était marié et pourtant à laissé sa femme et ses enfants.
Pourquoi donc un homme marié ne pourrait il pas en faire autant? (a moins qu'il existe déjà une issue pour ce genre de cas).

Concernant la succession des papes et la nouvelle église.

J'attend moi même cette nouvelle église.
Mais ne nous y trompons pas, cette nouvelle église sera l'Eglise Catholique, elle ne peut entrer en confrontation avec celle présente.
Je ne suis pas schismatique, je pense que la succession des papes est légitime DANS SON TEMPS, pour moi donc, pas de Clément machin, le pape actuel EST Benoit XVI.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le sacerdoce pour les hommes mariés?   Mar 22 Avr 2008, 12:04

Je suis d'accord avec Jeb, ce thème mériterait un autre fil.

Quand j'étais en pélerinage à Lourdes, à table les prêtres qui nous accompagnaient se mêlaient à nous et la conversation s'orientait sur divers sujets.

Je parlais donc avec quelques personnes et un des prêtres d'ordonner des diacres mariés à la prêtrise car l'idée me semblait bonne.

Celui-ci m'a fait remarquer que il fallait être très prudent. Surtout considérer le point de vue que la femme d'un diacre l'influence très certainement dans son ministère du Service.

Il est important qu'un diacre n'épouse pas n'importe qui pour le dire ici tout crûment comme cela me fut répondu !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le sacerdoce pour les hommes mariés?   Mar 22 Avr 2008, 13:01

Cher cruchoix, le Père Gilbert propose, avec bon sens, d'ouvrir la porte du sacerdoce aux hommes mariés qui ont atteint la maturité de l'âge et dont les enfants sont "casés", ce qui garantit une certaine stabilité (disponibilité) comme une certaine fidélité dans leur exercice...

Cela permettrait d'accroître le nombre de prêtres dans nos pays occidentaux ; d'autant qu'il existe déjà des diacres... ;)

Qu'en pensez-vous? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le sacerdoce pour les hommes mariés?   Mar 22 Avr 2008, 13:08

OUI, Fanny, accepter les prêtres déjà mariés en vue du sacerdoce, mais pas le contraire. Car il y ne peut y avoir et promesse de célibat, choisie librement, et mariage après l'ordination.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le sacerdoce pour les hommes mariés?   Mar 22 Avr 2008, 13:13

PS. En tout état de cause, c'est Rome qui décide, et nous ne serons consultés que par sa réponse..... NON !
Revenir en haut Aller en bas
Olivier JC



Messages : 2123
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le sacerdoce pour les hommes mariés?   Mar 22 Avr 2008, 13:14

Bonjour,

L'Eglise catholique ordonne déjà des hommes mariés (par exemple, quand des pasteurs anglicans se convertissent, l'Eglise les ordonne même s'ils sont mariés).

Ouvrir la porte du sacerdoce à des hommes mariés qui ont atteint la maturité de l'âge ? J'avoue, j'aime bien la maturité de l'âge. L'aspect marié, en lui-même, ne me gène pas.

Cependant, de deux choses l'une :

1. Soit on veut que des hommes mariés soient ordonnés parce que l'on trouve stupide le célibat, ou qu'on le trouve trop dur, ou inhumain ou que sais-je. Dans ce cas, il faut savoir que notre époque n'a pas le monopole de cette critique (elle est coextensive à l'histoire de l'Eglise). Et savoir également que c'est une très mauvaise raison pour changer une discipline qui a fait la preuve de sa valeur spirituelle.

2. Soit on espère ainsi remédier à la crise des vocations, et l'on se plante complètement. Premièrement, les vocations augmentent dans le monde. Deuxièmement, le jour où les évêques et prêtres américains et européens s'aviseront d'être de saints évêques et prêtres, le niveau spirituel des fidèles s'accroitra d'autant, et les vocations pareillement. Troisièmement, ce genre d'idée es typique d'une mentalité gestionnaire et non missionnaire.

Donc idée en soi possible, mais qu'aucune raison sérieuse ne vient étayer. A chaque fois, ces dernières décennies, que l'Eglise a voulu faire une concession au monde en pensant mieux le séduire (parce que c'est de séduction qu'il s'agissait malheureusement, pas de conversion), elle s'en est mordue les doigts (ou a nié stupidement être à l'origine du problème).

Exemple : la communion dans la main. Certes, c'est toujours possible, cela n'a rien de sacrilège en soi. Mais je regarde en France, et je ne vois pas que cela ait permis de renforcer le respect pour l'Eucharistie, bien au contraire.
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Le sacerdoce pour les hommes mariés?   Mar 22 Avr 2008, 13:19

Fanny a écrit:
Cher cruchoix, le Père Gilbert propose, avec bon sens, d'ouvrir la porte du sacerdoce aux hommes mariés qui ont atteint la maturité de l'âge et dont les enfants sont "casés", ce qui garantit une certaine stabilité (disponibilité) comme une certaine fidélité dans leur exercice...

Cela permettrait d'accroître le nombre de prêtres dans nos pays occidentaux ; d'autant qu'il existe déjà des diacres... ;)

Qu'en pensez-vous? Very Happy

A mon avis ce n'est pas une bonne idée, même pour les diacres mariés.
Il faut être sûr que le conjoint puisse adhérer totalement et jusqu'au bout au sacerdoce de son mari.
Le ministère sacerdotal est encore plus exigeant, prenant, accaparant que tout autre ministère pour celui qui le vit à fond, c'est-à-dire en marchant pas à pas derrière le Christ jusqu'au Golgotha.

Je rejoins les commentaires d'Olivier JC.

Cependant l'Esprit-Saint peut toujours nous surprendre dans son "inventivité". Very Happy


Dernière édition par Jeb le Mar 22 Avr 2008, 13:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le sacerdoce pour les hommes mariés?   Mar 22 Avr 2008, 13:21

OJC. Ce me semble, l'église anglicane ne se réfère plus à Rome. Sauf, erreur de ma part, bien sûr. A confirmer ou a infirmer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le sacerdoce pour les hommes mariés?   Mar 22 Avr 2008, 13:23

PS. J'avais pas lu 'si ils se convetissent.... Mille excuses OJC.
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Le sacerdoce pour les hommes mariés?   Mar 22 Avr 2008, 14:09

Eloïse a écrit:
Il est important qu'un diacre n'épouse pas n'importe qui pour le dire ici tout crûment comme cela me fut répondu !

Chère Eloïse,

Un diacre n'épouse pas Laughing Un diacre, lorsqu'il est célibataire, ne peut pas se marier. Il est tenu au célibat, comme le prêtre.

Je pense que tu as voulu dire que l'homme appelé un jour à devenir diacre, ne devait pas pas épousé "n'importe qui".

Je suis diacre permanent, comme tu le sais, et j'ai une épouse que j'ai choisi il y aura 35 ans lundi prochain. Lorsque j'ai été appelé au diaconat, cela faisait 15 ans que nous étions mariés. Lorsque je me suis marié, j'étais loin de penser qu'un jour je serai ordonné diacre, je ne savais même pas que le diaconat existait. Les tous premiers avaient été ordonnés 2 ans avant mon mariage.

Je ne pouvais donc pas, dans les critères choisis pour sélectionner mon épouse, prendre en compte le fait qu'un jour j'aurai servi l'Eglise comme diacre. Pour ne pas choisir "n'importe qui", il faut bien qu'on établisse des critères.

J'avoue, mais je ne t'en veux pas car c'est certainement une maladresse de ta part, que ce "n'importe qui" pour parler de mon épouse, me choque.

C'est d'abord mon coeur qui m'a dit qu'a cette femme que j'avais rencontré, je pouvais donner tout mon amour. Elle n'avait pas la grande foi que j'avais déjà, bien qu'étant croyante. Je ne savais pas comment se passerai la vie dans laquelle nous avions décidés de nous engager ensemble. J'ai fait confiance au Seigneur. Puisque le Seigneur l'avait mis sur ma route, que mon coeur était tombé amoureux d'elle et qu'il avait décidé d'aller en amour jusqu'à l'engagement dans le mariage, alors, ayant déjà une grande foi dans le Seigneur, je me suis lancé, comptant sur la grâce du sacrement de mariage pour enrichir mon amour, notre amour pour qu'ensemble nous le rendions toujours plus beau.

Mon épouse, au moment de l'appel, n'avait pas évolué au niveau de sa foi. Sachant combien pour moi le Christ était important, combien j'aimais servir l'Eglise, il a accepté que je rentre dans un groupe de recherche et de discernement et elle m'a accompagné à chaque rencontre, avec les enfants. Elle ne s'est jamais vraiment impliquée, voulant garder son indépendance, à cause du témoignages donnés par certaines épouses de candidat qui avait plus la vocation que leur mari ; qui récitaient le bréviaire avec lui, qui intervenait dans les échanges.

Mon épouse avait la foi du charbonnier et elle voulait la garder. Elle ne voulait pas devenir diacre avec moi, comme ces épouse étaient candidates au diaconat avec leur mari. J'ai respecté son point de vue et elle a accepté, après 7 ans de cheminement, que l'église m'appelle et m'ordonne. Elle n'était pas contre le diaconat ; elle avait surtout peur que l'Eglise me mange trop, abuse de la liberté qu'elle lui accordait, de confier à son mari une mission d'église.

Le jour de mon ordination elle était heureuse et le oui qu'elle a donné venait du fond de son coeur. Elle l'a fait surtout pour moi, pour me permettre de m'épanouir dans ce ministère au service du Seigneur qu'elle savait très présent en mon coeur et en ma vie.

Jamais elle ne m'a influencé dans mon ministère. Elle ne s'en est pas mêlé, tout en restant discrètement à mes côtés, continuant à vivre se foi de charbonnier, à s'occuper de son intérieur et avec moi de nos enfants.

J'ai accueilli mon épouse, le jour de mon mariage, comme un don de Dieu, même si c'est moi qui librement l'avait choisi pour me donner à elle afin qu'elle fasse mon bonheur. Une épouse ou un époux, même si cela ne se passe pas bien dans la suite de la vie, c'est pas "n'importe qui". C'est quelqu'un à qui on donne son amour jusqu'à ce que la mort nous sépare ; quelqu'un qu'on s'engage à aimer fidèlement tout au long de notre vie.

Ce jour là on ne dit pas "je m'engage à t'aimer fidèlement et toute ma vie, à condition que cela se passe toujours bien". On s'engage à l'aimer "quoi qu'il arrive", car on ne sait pas ce qu'il arrivera, on ne connaît pas l'avenir. L'amour c'est cela. Maintenant, il se peut qu'on soit un jour obliger de se séparer de l'homme ou de la femme que l'on aime parce que c'est devenu insuportable et surtout parce que c'est devenir dangeureux, par notre vie est en danger. Par exemple c'est un devoir de se séparer d'un homme qui vous bat, qui boit et qui ne veut pas s'arrêter, qui est un bandit ou qui abuse par exemple de nos enfants, etc .... Cet homme là reste toutefois celui qu'on s'est engagé à aimer jusqu'à ce que la mort nous sépare. Il faudra donc continuer à l'aimer, à lui vouloir du bien, quoique nous soyons séparés.

Quand on regarde celle à qui on se donne devant Dieu, l'accueillant comme un don de Dieu, on le regarde comme Dieu le regarde, quelques pourront être ses défauts plus tard.

Pardon d'avoir été si long, et surtout si je t'ai blessé par ma remarque, ne m'en veux pas, ne m'en veux surtout pas. Je t'aime beaucoup dans le Christ Jésus.

Petero
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le sacerdoce pour les hommes mariés?   Mar 22 Avr 2008, 14:23

Je souscris à l'analyse d'Olivier.

En tout état de cause, c'est une décision pastorale qui appartient au pape seul. Sur ce point, la discipline de l'Eglise a souvent changé:

Citation :

1 Timothée 3, 1 Elle est sûre cette parole: celui qui
aspire à la charge d'épiscope désire une noble fonction.


1 Timothée 3, 2 Aussi faut-il que l'épiscope soit
irréprochable, mari d'une seule femme, qu'il soit sobre, pondéré, courtois,
hospitalier, apte à l'enseignement,


1 Timothée 3, 3 ni buveur ni batailleur, mais
bienveillant, ennemi des chicanes, détaché de l'argent,


1 Timothée 3, 4 sachant bien gouverner sa propre
maison et tenir ses enfants dans la soumission d'une manière parfaitement
digne.


1 Timothée 3, 5 Car celui qui ne sait pas gouverner sa
propre maison, comment pourrait-il prendre soin de l'Eglise de Dieu?


1 Timothée 3, 6 Que ce ne soit pas un converti de
fraîche date, de peur que, l'orgueil lui tournant la tête, il ne vienne à
encourir la même condamnation que le diable.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le sacerdoce pour les hommes mariés?   Mar 22 Avr 2008, 14:33

petero a écrit:
Eloïse a écrit:
Il est important qu'un diacre n'épouse pas n'importe qui pour le dire ici tout crûment comme cela me fut répondu !

Chère Eloïse,

Un diacre n'épouse pas Laughing Un diacre, lorsqu'il est célibataire, ne peut pas se marier. Il est tenu au célibat, comme le prêtre.

Je pense que tu as voulu dire que l'homme appelé un jour à devenir diacre, ne devait pas pas épousé "n'importe qui".

Je suis diacre permanent, comme tu le sais, et j'ai une épouse que j'ai choisi il y aura 35 ans lundi prochain. Lorsque j'ai été appelé au diaconat, cela faisait 15 ans que nous étions mariés. Lorsque je me suis marié, j'étais loin de penser qu'un jour je serai ordonné diacre, je ne savais même pas que le diaconat existait. Les tous premiers avaient été ordonnés 2 ans avant mon mariage.

Je ne pouvais donc pas, dans les critères choisis pour sélectionner mon épouse, prendre en compte le fait qu'un jour j'aurai servi l'Eglise comme diacre. Pour ne pas choisir "n'importe qui", il faut bien qu'on établisse des critères.

J'avoue, mais je ne t'en veux pas car c'est certainement une maladresse de ta part, que ce "n'importe qui" pour parler de mon épouse, me choque.

C'est d'abord mon coeur qui m'a dit qu'a cette femme que j'avais rencontré, je pouvais donner tout mon amour. Elle n'avait pas la grande foi que j'avais déjà, bien qu'étant croyante. Je ne savais pas comment se passerai la vie dans laquelle nous avions décidés de nous engager ensemble. J'ai fait confiance au Seigneur. Puisque le Seigneur l'avait mis sur ma route, que mon coeur était tombé amoureux d'elle et qu'il avait décidé d'aller en amour jusqu'à l'engagement dans le mariage, alors, ayant déjà une grande foi dans le Seigneur, je me suis lancé, comptant sur la grâce du sacrement de mariage pour enrichir mon amour, notre amour pour qu'ensemble nous le rendions toujours plus beau.

Mon épouse, au moment de l'appel, n'avait pas évolué au niveau de sa foi. Sachant combien pour moi le Christ était important, combien j'aimais servir l'Eglise, il a accepté que je rentre dans un groupe de recherche et de discernement et elle m'a accompagné à chaque rencontre, avec les enfants. Elle ne s'est jamais vraiment impliquée, voulant garder son indépendance, à cause du témoignages donnés par certaines épouses de candidat qui avait plus la vocation que leur mari ; qui récitaient le bréviaire avec lui, qui intervenait dans les échanges.

Mon épouse avait la foi du charbonnier et elle voulait la garder. Elle ne voulait pas devenir diacre avec moi, comme ces épouse étaient candidates au diaconat avec leur mari. J'ai respecté son point de vue et elle a accepté, après 7 ans de cheminement, que l'église m'appelle et m'ordonne. Elle n'était pas contre le diaconat ; elle avait surtout peur que l'Eglise me mange trop, abuse de la liberté qu'elle lui accordait, de confier à son mari une mission d'église.

Le jour de mon ordination elle était heureuse et le oui qu'elle a donné venait du fond de son coeur. Elle l'a fait surtout pour moi, pour me permettre de m'épanouir dans ce ministère au service du Seigneur qu'elle savait très présent en mon coeur et en ma vie.

Jamais elle ne m'a influencé dans mon ministère. Elle ne s'en est pas mêlé, tout en restant discrètement à mes côtés, continuant à vivre se foi de charbonnier, à s'occuper de son intérieur et avec moi de nos enfants.

J'ai accueilli mon épouse, le jour de mon mariage, comme un don de Dieu, même si c'est moi qui librement l'avait choisi pour me donner à elle afin qu'elle fasse mon bonheur. Une épouse ou un époux, même si cela ne se passe pas bien dans la suite de la vie, c'est pas "n'importe qui". C'est quelqu'un à qui on donne son amour jusqu'à ce que la mort nous sépare ; quelqu'un qu'on s'engage à aimer fidèlement tout au long de notre vie.

Ce jour là on ne dit pas "je m'engage à t'aimer fidèlement et toute ma vie, à condition que cela se passe toujours bien". On s'engage à l'aimer "quoi qu'il arrive", car on ne sait pas ce qu'il arrivera, on ne connaît pas l'avenir. L'amour c'est cela. Maintenant, il se peut qu'on soit un jour obliger de se séparer de l'homme ou de la femme que l'on aime parce que c'est devenu insuportable et surtout parce que c'est devenir dangeureux, par notre vie est en danger. Par exemple c'est un devoir de se séparer d'un homme qui vous bat, qui boit et qui ne veut pas s'arrêter, qui est un bandit ou qui abuse par exemple de nos enfants, etc .... Cet homme là reste toutefois celui qu'on s'est engagé à aimer jusqu'à ce que la mort nous sépare. Il faudra donc continuer à l'aimer, à lui vouloir du bien, quoique nous soyons séparés.

Quand on regarde celle à qui on se donne devant Dieu, l'accueillant comme un don de Dieu, on le regarde comme Dieu le regarde, quelques pourront être ses défauts plus tard.

Pardon d'avoir été si long, et surtout si je t'ai blessé par ma remarque, ne m'en veux pas, ne m'en veux surtout pas. Je t'aime beaucoup dans le Christ Jésus.

Petero

Cher Petero,

Vraiment je suis confuse Embarassed Embarassed pale

Surtout je ne te visais pas ni toi ni ton épouse, je voulais rapporter simplement ce que ce prêtre m'avait répondu.

Ici tout le monde sait que j'ai l'art de mettre les pieds dans le plat et je suis désolée si j'ai pu te blesser c'était vraiment sans intention et je n'ai pas songé un seul instant à ta personne.

Je ne savais pas qu'un diacre célibataire ne peut pas se marier Question Exclamation

Je suis très surprise !

Encore avec toutes mes excuses et mille pardons....

Moi aussi je t'aime beaucoup dans le Christ Jésus :sts:

Bien fraternellement,
Eloïse
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Le sacerdoce pour les hommes mariés?   Mar 22 Avr 2008, 14:47

Eloïse a écrit:
Ici tout le monde sait que j'ai l'art de mettre les pieds dans le plat et je suis désolée si j'ai pu te blesser c'était vraiment sans intention et je n'ai pas songé un seul instant à ta personne.

Cher Eloïse,

Si j'ai parlé de "maladresse" c'est bien parce que j'avais compris qu'il n'y avait pas de mauvaise intention de ta part, vis à vis de ma personne. J'ai bien dit que j'avais été "choquer". On est choqué après avoir reçu un coup. Je n'ai pas été choqué par toi, mais parce que tu as écris. Je n'ai pas été "blessé". Sois rassurée. sunny

Citation :
Je ne savais pas qu'un diacre célibataire ne peut pas se marier Question Exclamation

C'est comme un diacre qui se retrouve célibataire suite au décès de son épouse, il ne peut plus se remarier.

Bien fraternellement,

Pierre
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le sacerdoce pour les hommes mariés?   Mar 22 Avr 2008, 14:50

Merci Cher Pierre de ton indulgence , de ta gentillesse et de toutes ces précisions Very Happy

Paix en Christ,

Eloïse
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Le sacerdoce pour les hommes mariés?   Mar 22 Avr 2008, 16:09

L'Eglise est très prudente dans ce domaine aussi du sacerdoce d'hommes mariés comme dans celui de l'ordination diaconale d'hommes mariés.

Un des critères de discernement, actuellement pour l'ordination diaconale d'hommes mariés, est l'adhésion totale de l'épouse.
S'il n'y a pas cette adhésion totale de l'épouse l'appel doit être différé.
"Dieu ne sépare pas ce qu'il a unit dans les liens du sacrement de mariage." C'est celui-ci qui prime avant tout autre appel.

Je cite le cas, dans mon diocèse, d'un couple dont le mari avait reçu cet appel au diaconat.
Son épouse était "adhérente" à 100%. Dans les réunions de préparations au diaconat, ainsi que dans certaines formations, les épouses sont tenues d'y participer activement. Au bout de quelques mois l'épouse de ce postulant au diaconat, pour des raisons personnelles, n'adhérait plus à l'appel de son mari.

Après un temps de discernement, selon le critère de la primauté du sacrement de mariage sur tout autre appel, avec les diacres, les laïcs "accompagnateurs" et le Père Evêque il a été demandé au postulant au diaconat de renoncer pour un temps à poursuivre sa démarche.

Cela a été une grande épreuve pour lui, mais après quelques temps il a reconnu que cela a été pour lui l'occasion de maturation de sa foi et de son appel, en reconnaissant que ce n'était pas tant la forme qui était importante mais le fond.

Ce temps de "désert" pour lui a été porteur de beaucoup de fruits autour de lui ayant trouvé une autre forme d'apostolat dans une association d'écoute de personnes à la recherche d'un sens à leur vie.
Revenir en haut Aller en bas
Olivier JC



Messages : 2123
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le sacerdoce pour les hommes mariés?   Mar 22 Avr 2008, 16:34

la discipline de l'Eglise a souvent changé

C'est discutable. Des travaux récents tendent à montrer que la discipline originelle de l'Eglise, celle qui vient des Apôtres, était, non pas le célibat, mais la continence.

Ce qui ne change rien. En acceptant d'ordonner des hommes mariés, l'Eglise catholique a implicitement reconnu qu'il ne s'agissait pas d'une tradition apostolique, mais simplement d'une tradition ecclésiastique.

+
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Le sacerdoce pour les hommes mariés?   Mar 22 Avr 2008, 16:53

Jeb a écrit:
Je cite le cas, dans mon diocèse, d'un couple dont le mari avait reçu cet appel au diaconat. Son épouse était "adhérente" à 100%. Dans les réunions de préparations au diaconat, ainsi que dans certaines formations, les épouses sont tenues d'y participer activement. Au bout de quelques mois l'épouse de ce postulant au diaconat, pour des raisons personnelles, n'adhérait plus à l'appel de son mari.

Cher Jeb,

On ne parle pas d'appel au diaconat, avant l'appel décisif. Au départ, c'est une invitation à la réflexion, au discernement sur un "eventuel" appel au diaconat. l'Eglise ne s'engage pas, n'appelle pas tant qu'elle n'a pas discerné. Souvent on dit "n'hésitez pas à appeler". Les prêtres ou les fidèles laïcs n'appellent pas au diaconat, mais à la réflexion et au cheminement sur un éventuel appel au diaconat. Il faut faire très attention à notre manière de s'exprimer, pour lever dès le départ, toute ambiguité pour celui qui est "inviter" à se mettre en marche vers un éventuel appel.

L'épouse de ce "candidat" au diaconat, a certainement donné son accord pour ce cheminement qui commence toujours par "une recherche et un discernement personnel et un discernement de ceux qui nous accompagne dans la découverte du ministère diaconal et dans la réflexion sur l'éventuel appel". Le candidat peut à tout moment se retirer et doit accepter qu'à tout moment les personnes qui l'accompagnent, notamment le prêtre accompagnateur des candidats au diaconat, lui disent qu'il vaut mieux arrêter ce cheminement.

Moi, quand j'ai commencé mon cheminement, on n'a pas exigé de mon épouse qu'elle participe activement aux rencontres et à certaines formations. Qu'elle assiste à ces rencontres, oui et c'était je crois la moindre des choses, notamment pour qu'elle découvre ce qu'était le ministère qu'éventuellement son époux pourrait se voir un jour confié par l'Eglise, oui ; mais qu'elle fasse certaines formations avec son mari, non. ¨

L'épouse n'est pas appelé au ministère avec son mari, ni même à l'accompagner dans son ministère. Elle est appelé à le soutenir dans son ministère, ce qui pour moi n'est pas la même chose. Le soutenir, cela veut dire l'encourager, ne pas l'entraver dans l'exercice de ce ministère. Tant mieux si elle veut faire un peu plus, mais c'est pas une obligation. Comme je l'ai dit dans un autre fil je crois, j'ai vue des épouses accompagner leur mari, comme si c'était elles qui cheminaient vers ce ministère.

Je suis diacre depuis 13 ans. A nos rencontre trimestrielles de diacres, les épouses qui veulent et peuvent, y assistent. Je connais des épouses que l'on voit moins que d'autre. Mon épouse qui n'a aucun jamais été engagé dans l'église, y participe, mais pas activement. Elle écoute et fait du patchword. Il y a d'autres épouses qui font leur tricot, corrige des devoirs parce qu'elles sont professeurs.

J'ai connu un candidat, quand je cheminais, dont l'épouse ne venait jamais aux rencontres. Effectivement, là c'est un signe que l'épouse ne soutient pas son époux dans sa recherche et ne cherche pas à savoir si ce qu'on va demandé à son époux, dans l'exercice de ce ministère, ne va pas lui poser problème, ni même à leurs enfants.

Fraternellement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Le sacerdoce pour les hommes mariés?   Mar 22 Avr 2008, 17:15

Cher Petero,

Vous avez raison d'apporter toutes ces présicions.
J'ai voulu être concis dans le cas que j'ai cité au détriment de précisions qui auraient clarifiées davantage.
Je n'ai pas relaté la "génèse" de son appel ressenti d'abord par lui et encouragé par le Père Evêque.
Il y a peut-être selon les diocèses certaines différences dans la démarche qui veut "associer" plus étroitement l'épouse ?

Dans ma région les prêtres sont peu nombreux et âgés pour la majorité.
C'est plus souvent un diacre ou même un laïc missionné par le Père Evêque qui est accompagnateur du candidat au diaconat.

Merci encore Petero pour ce complément d'informations qui apporte plus de clarté.
Revenir en haut Aller en bas
cruchoix



Messages : 863
Inscription : 25/12/2007

MessageSujet: Re: Le sacerdoce pour les hommes mariés?   Mar 22 Avr 2008, 21:27

Mince alors, je viens d'ouvrir un fil s'en même m'en rendre compte.
Suis-je somnanbule?
Je m'épate, je m'épate, je m'épate!

Qu'un prêtre déjà ordonné se marie, nous sommes tous d'accord je pense, cela est parfaitement impossible.

Pour le sacerdoce , Saint Paul dit bien les choses: UNE SEULE FEMME.

Pour qu'un homme marié puisse devenir prêtre, il est donc indispensable qu'il se sépare de sa femme avant de prendre l'habit (avec le consentement de celle ci bien sûr).
Donc qu'il change de femme, tous simplement.
Là dessus je suis d'accord; mais voir un prêtre avec sa femme dans un presbytère, je ne pense pas que cela soit compatible au risque de désacraliser la fonction.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le sacerdoce pour les hommes mariés?   Mar 22 Avr 2008, 21:34

Cruchois. Ce n'est pas le fait que cela soit ou pas compatible avec sa fonction. C'est le fait que le clos est garanti aux prêtres et non aux femmes.
Revenir en haut Aller en bas
Olivier JC



Messages : 2123
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le sacerdoce pour les hommes mariés?   Mer 23 Avr 2008, 00:00

J'fais un peu d'place...


Dernière édition par Olivier JC le Jeu 24 Avr 2008, 00:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Olivier JC



Messages : 2123
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le sacerdoce pour les hommes mariés?   Mer 23 Avr 2008, 00:10

Olivier JC a écrit:
Qu'un prêtre déjà ordonné se marie, nous sommes tous d'accord je pense, cela est parfaitement impossible.

Pour qu'un homme marié puisse devenir prêtre, il est donc indispensable qu'il se sépare de sa femme avant de prendre l'habit (avec le consentement de celle ci bien sûr).


Qu'il se sépare de sa femme ? Et pourquoi donc ?

Faudrait éviter de tout mélanger... Le sacrement de l'ordre n'est pas de soi incompatible avec le mariage, quel que soit le sens considéré. Pour le dire autrement, cela ne relève pas de la constitution divine de l'Eglise comme ce peut être le cas pour l'ordination réservée aux hommes.

C'est une question de signification qui préside à la discipline ecclésiastique, sachant que cette signification trouve son origine chez les Apôtres ([i]Nous avons tout quitté pour te suivre
: à lire ce passage, il est évident que leur femme est inclus dans le tout), comme une modalité éminente de la sequela christi, qui consiste à se donner totalement à Lui, à devenir pur instrument entre ses mains au service du salut du monde.

Et il n'est pas malaisé de voir la cohérence qu'il existe entre le ministère apostolique, puis épiscopal, et le célibat. Le reste n'est qu'une mise en oeuvre différenciée.

Dans la mesure où le presbytérat n'est jamais qu'un démembrement de l'épiscopat, et que c'est l'épiscopat qui est premièrement porteur de signification, rien ne s'oppose à ce que soient admis aux Ordres sacrés des hommes mariés, à condition cependant que leur femme soit d'accord, que les enfants ne soient plus à la charge du couple et que la femme participe également au ministère de son mari, à la place qui est la sienne.
S'il demeure envisageable que ce soit un homme jeune, donc appelé à procréer, il me semble que la signe serait amoindri.

En tout état de cause, prétendre qu'il devrait y avoir séparation est absurde et blesse la dignité du mariage. Tout au plus peut-on admettre, suivant S. Paul, une continence pour vaquer à prière, considérant que le ministère du prêtre implique une prière pour ainsi dire permanente (liturgie des heures, messe quotidienne, chapelet, etc.). Mais la réunion des deux signes ne me semble pas, en soi, mauvaise.

Il convient de préciser que la même observation vaut concernant l'épiscopat : en théorie, rien ne s'y oppose. Mais à ce moment-là, la perte de sens serait immense. Il est nécessaire que les Evêques demeurent des signes du don de soi pour le Royaume de Dieu, en leur qualité de successeurs des Apôtres et de vicaires du Christ. Même l'Orthodoxie, qui a admis de longue date l'ordination d'hommes mariés, n'a jamais admis à l'épiscopat un homme marié.

Pour ce qui regarde, en dernier lieu, le mariage d'un homme ordonné, il n'y a pas de soi d'impossibilité. La constitution divine de l'Eglise n'est pas en cause. Mais là encore, le brouillage des signes serait immense. Qu'un homme marié, ayant procréé, mette la fécondité de son couple au service de l'Eglise est une chose. Qu'un homme qui a mis sa fécondité au service de l'Eglise s'avise de la lui retirer pour se marier... Cela manque cruellement de profondeur...


Enfin, pour finir, notons que l'Eglise catholique est ici victime de ce qui assure sa solidité : le droit. Et c'est ainsi que l'on ressort à tout bout de champ ce mot de Jean XXIII qui disait qu'il lui suffisait d'une bulle pour autoriser l'ordination d'hommes mariés. Et l'on s'empresse d'oublier que le Bienheureux Pape avait ajouté : "Mais Nous ne le pouvons pas" (oui, le JE date JPII). Et, de fait, dire que c'est une question de discipline ne veut pas dire que c'est arbitraire et révocable à tout moment : le droit est l'expression et la protection du signe. Ce qui est souvent oublié, et pas seulement à ce propos (je pense à la Liturgie, par exemple).

C'est ça, l'économie sacramentelle. Ce ne sont pas seulement les 7 sacrements. L'économie sacramentelle, c'est que le visible ouvre sur l'invisible. Partant de là, la question est : comment le visible sera-t-il le mieux signe de l'invisible ? Comment l'évêque et le prêtre seront-t-ils le mieux signes de la présence du Christ-Tête dans l'Eglise ? Comment le diacre sera-t-il le mieux signe de la présence du Christ-Serviteur dans l'Eglise ? Comment la Liturgie terrestre sera-t-elle le mieux signe de la Liturgie céleste ? Comment l'enseignement sera-t-il le mieux signe (pour l'intelligence) de la foi ? Etc.

C'est cela le christiannisme. Nous sommes en régime de pleine liberté. Tout est permis. Mais tout n'est pas profitable. Et c'est parce que tout n'est pas profitable, parce qu'il faut que le visible soit au mieux signe de l'invisible, qu'il est nécessaire qu'il y ait des normes, des disciplines, etc. L'Esprit guide, bien évidemment. Mais ce n'est pas pour rien qu'il n'y a pas d'équivalent du Lévitique ou du Deutéronome dans le Nouveau Testament...

+
Revenir en haut Aller en bas
Oculus



Masculin Messages : 2567
Inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: Le sacerdoce pour les hommes mariés?   Mer 23 Avr 2008, 21:16

Pour apporter une petite contribution à ce débat :

Ce qui fait l'Eglise et qui vient en premier c'est L'Eucharistie .
La discipline occidentale du célibat sacerdotal est faite pour l'Eucharistie, l'Eucharistie ne peut en aucune façon être subordonnée à ,ou dépendre de l'acceptation de la discipline du célibat sacerdotal par les candidats au sacerdoce .
Elle est immensément plus grande que cela, elle est le Christ .
Et le Christ lui a guéri la belle mère fébrile de Pierre, il ne lui pas dit : suis -moi sans ta femme et ta belle mère , c'est FAUX ! :no :no :no
Saint Paul le dit aussi : " n'avons-nous pas le droit d'emmener avec nous des femmes ou des soeurs chrétiennes comme les autre apôtres ? "

On nous dit , les jeunes se sentent beaucoup moins appelés.
Je ne le crois pas , il sont tout autant appelés qu'avant , mais ils discernent mieux qu'avant que la discipline du célibat sacerdotal
n'est pas faite pour eux . Etrange , quand un candidat franchit la porte du séminaire , il est appelé et il doit discerner, mais quand ce discernement n'est pas favorable à l'état de vie imposé
par la discipline écclésiastique, alors c'est qu'il n'était pas vraiment appelé , De quel droit dire cela ??? Shocked

Il y avait dans le monde en 2005 ( je citerai mes sources ultérieurement ) Une paroisse sur quatre :25 % , non pourvue
d'un prêtre. ça fait beaucoup de diacres , de catéchistes , ,ou de communautés réduites aux "adap"( assemblées dominicales en l'absence de prêtre ); Beaucoup trop de catholiques sont dans ce cas de figure , notamment au Brésil , le plus grand pays catholique du monde .
Il faut lire les canons du code de droit canonique ( CIC) consacrés aux droits des fidèles ( 220 et suivants ) : les baptisés ont un DROIT INALIENABLE à recevoir les sacrements , et ils ont le droit de s'organiser pour le demander officiellement à leurs pasteurs . S'ils proposent un candidat marié et idoine à
l'ordination presbytérale ( par exemple un diacre permanent déjà ordonné) et que le refus d'ordonner ce candidat
pour la seule raison qu'il est marié les priverait d'accès régulier et proche aux sacrements de l'Eglise , alors cette décision me semblerait canoniquement entachée d'atteinte majeure aux Droits des fidèles d'une part , et doctrinalement non fondée d'autre part .

Il ne s'agit pas ici de plaider pour la disparition du célibat sacerdotal, j'ai dit ailleurs qu'il resterait toujours une voie d'excellence et de sainteté. seulement tous ne sont pas faits
pour la ligne de crête spiriturelle himalayenne, certains se contenteront de randonnées de haute montagne , déjà sportives . ange1

Et Puis le mal des montagnes , on peut y laisser sa peau ... :greenange:

Le Célibat est un Charisme spirituel , comme tout Charisme
il est donné ou pas, mais il ne peut en aucun cas être éxigé
de l'esprit Saint de donner automatiquement la grâce de ce charisme à tout candidat au sacerdoce à vie .
La Grâce n'est pas un self-service automatique .
par ailleurs , il ya incohérence et double langage de l'Eglise au sujet de la sainteté et du droit au mariage .
d'une part le droit canon reconnait à tout fidèle le Droit de se marier ( Ius Connubii) et de choisir son état de vie ...sauf aux futurs prêtres .d'autre part si le mariage est Saint ( et il l'est )
il l'est absolument pour tout le monde et pour tous les baptisés
sans exception aucune , car un de ces canons stipule l'égalité de droits et de devoirs de tous les baptisés .( simple question de logique )

Plusieurs enquêtes d'Opinion récentes de prêtres de grands pays catholiques ( Etats-Unis , Brésil , Allemagne )
montrent qu'environ 60-66 % d'entre eux sont favorables à l'assouplissement futur de la règle du célibat .
de très nombreux évêques, plusieurs cardinaux , le sont aussi .
On peut critiquer la méthodologie de ces sondages, mais ils sont éclairants . S'il n'y avait pas une raison majeure, vécue et capitale pour aboutir à cette opinion , croyez-vous qu'elle serait majoritaire à ce point ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le sacerdoce pour les hommes mariés?   Mer 23 Avr 2008, 21:26

Olivier JC et Oculus. Bravo et merci de vos lumières !
Revenir en haut Aller en bas
Acri



Masculin Messages : 1571
Inscription : 31/12/2006

MessageSujet: Re: Le sacerdoce pour les hommes mariés?   Mer 23 Avr 2008, 21:28

Oui, vivement un pape marié ! Et même polygame (cf Abraham), cela serait plus conforme à l'esprit du monde.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le sacerdoce pour les hommes mariés?   Mer 23 Avr 2008, 22:08

De quel monde Acri ? Celui de l'harmonie avec Dieu ou de l'harmonie avec le péché ?
Revenir en haut Aller en bas
Acri



Masculin Messages : 1571
Inscription : 31/12/2006

MessageSujet: Re: Le sacerdoce pour les hommes mariés?   Mer 23 Avr 2008, 22:39

Ils ont adoré et servi la créature au lieu du Créateur, qui est béni éternellement. Amen!
Romain 1.25
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le sacerdoce pour les hommes mariés?   Mer 23 Avr 2008, 22:48

Acri. Merci.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Le sacerdoce pour les hommes mariés?   Mer 23 Avr 2008, 23:43

Nicolianor a écrit:
cathe a écrit:
OUI, Fanny, accepter les prêtres déjà mariés en vue du sacerdoce, mais pas le contraire. Car il y ne peut y avoir et promesse de célibat, choisie librement, et mariage après l'ordination.

L'Église a déjà ordonné des prêtres qui était déjà mariés.

Cher Cathe et Nicolianor,

Y'a pas une petite erreure dans ce que vous avez écris tous les deux scratch

"Accepter les prêtres déjà marié en vue du sacerdoce", cela sert à quoi puisqu'ils sont déjà "prêtre" Laughing

Idem pour l'église qui a ordonné des prêtres qui était déjà mariés. S'ils étaient déjà des prêtres mariés, pourquoi l'église les aurait ordonné une deuxième fois Laughing

N'oubliez pas de relire ce que vous écrivez et d'éditer pour rectifier vos erreures.

Fraternellement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Olivier JC



Messages : 2123
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le sacerdoce pour les hommes mariés?   Jeu 24 Avr 2008, 00:28

Citation :
Etrange , quand un candidat franchit la porte du séminaire , il est appelé et il doit discerner, mais quand ce discernement n'est pas favorable à l'état de vie imposé
par la discipline écclésiastique, alors c'est qu'il n'était pas vraiment appelé , De quel droit dire cela ???

Du droit qu'il faudrait arrêter de confondre l'appel à la vie religieuse et l'appel à l'exercice d'un ministère au service de l'Eglise.

Je corrige donc ce que vous disiez : quand un candidat franchit la porte du séminaire, l'Eglise et le candidat doivent discerner, mais quand ce discernement n'est pas favorable à l'état de vie imposé par la discipline ecclésiastique, alors l'Eglise ne l'appelle pas au sacerdoce.

Vous voyez, cela devient tout de suite plus clair... C'est l'Eglise qui appelle à l'exercice d'un ministère (depuis l'épiscopat jusqu'à l'enfant de choeur). Quel que soit le ressenti personnel du candidat, il n'est pas déterminant, et ne doit pas l'être.

+
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Le sacerdoce pour les hommes mariés?   Jeu 24 Avr 2008, 00:35

Oculus a écrit:
Pour apporter une petite contribution à ce débat :

Ce qui fait l'Eglise et qui vient en premier c'est L'Eucharistie .

Cher occulus,

C'est le Christ qui fait l'Eglise, qui construit l'Eglise, son Corps Mystique, en la batissant avec les pierre vivante que nous sommes chacun et qui viennent s'agréger à ce corps, par le sacrement de baptême.

L'Eucharistie ne fait pas l'Eglise, elle édifie l'Eglise, elle l'a nourrie, elle l'a fait vivre de la Vie du Christ, elle a fait grandir dans la Vie du Christ, la préparant à la Vie éternelle.

Citation :
La discipline occidentale du célibat sacerdotal est faite pour l'Eucharistie, l'Eucharistie ne peut en aucune façon être subordonnée à ,ou dépendre de l'acceptation de la discipline du célibat sacerdotal par les candidats au sacerdoce .

La discipline occidentale du célibat n'est en rien fait pour l'Eucharistie. Elle est faite pour servir mieux servir l'Eglise, la famille de Dieu, le Peuple de Dieu. Le célibat sarcerdotal rend plus disponible pour le service d'église, pour l'exercice du ministère particulier qui est confié aux prêtres et aux évêques. Le prêtre est à l'image de St Joseph à qui Dieu avait confié sa sainte famille, son épouse la Vierge Marie et son Fils Jésus. Joseph, tel qu'un prêtre, s'est vu confier la Sainte famille, renonçant lui-même à fonder une famille, à avoir une épouse avec laquelle il pourrait avoir des relations sexuelles, et avec laquelle il pourrait procréer. St Joseph est devenu époux de la Vierge Marie, pour que Jésus entre dans sa lignée et devienne descendant du Roi David.

Le prêtre se voit confié la sainte famille de Dieu, le peuple de Dieu qu'il fait entrer dans la lignée du nouveau Roi d'Israël, le Roi du Ciel et de la terre, le Christ Jésus, car c'est de lui qu'il reçoit la semence de Vie éternelle, que par ses mains ils dépose dans les mains du fidèle; après s'être apporché de l'autel céleste où il l'a reçu lui-même des mains du Christ, dans le pain de Vie.

Le prêtre à l'image de St Joseph, n'a donc pas de famille à fonder, étant assez occupé avec la famille que le Christ lui a confié, par les mains de l'évêque.

Citation :
Elle est immensément plus grande que cela, elle est le Christ .
Et le Christ lui a guéri la belle mère fébrile de Pierre, il ne lui pas dit : suis -moi sans ta femme et ta belle mère , c'est FAUX ! :no :no :no
Saint Paul le dit aussi : " n'avons-nous pas le droit d'emmener avec nous des femmes ou des soeurs chrétiennes comme les autre apôtres ? "

On nous dit , les jeunes se sentent beaucoup moins appelés.

C'est pas qu'ils ne se sentent pas appelés, c'est qu'ils n'entendent pas cet appel, parce que personne ne les appelle, et s'il advient qu'on les appellent, ils n'y répondent pas tout simplement parce que la grande majorité ne sont plus vierge et de fait ne sont pas prêt à vivre la chasteté et encore moins à renoncer à fonder une famille pour s'occuper de la famille de Dieu.

Citation :
Je ne le crois pas , il sont tout autant appelés qu'avant , mais ils discernent mieux qu'avant que la discipline du célibat sacerdotal
n'est pas faite pour eux .

Ils discernent alors très mal, certainement parce qu'on leur a mal expliqué. Ils n'ont pas compris que la disciple du célibat n'est pas fait pour eux, mais pour servir la famille du peuple de Dieu, pour mieux s'occuper de cette famille, être plus disponible. Ce qu'on ne leur dit pas aussi, c'est que ce célibat que le Christ leur demande aujourd'hui, c'est un célibat "consacré", c'est un célibat que Dieu prend sous sa protection, ce qui veut dire qu'ils ne pourront vivre ce célibat, qu'en se plaçant sous la protection de Dieu qui leur demande de faire ce sacrifice de leur sexualité, pour donner un Amour plus grand que l'amour qu'ils auraient pu donner à une femme et à des enfants ; l'Amour que le Christ désire faire passer par lui, pour combler de bonheur toute sa famille, la faire vivre de sa Vie, la faire vivre dans l'Amour.

Pourquoi tant de prêtre ont trouvé dur le célibat et la chasteté qui allait avec ? Parce qu'ils ne s'appuyaient plus, par l'oraison, le coeur à coeur avec le Christ, sur le Christ Lui-même pour recevoir de Lui la force de vivre ce célibat et cette chasteté. Les moines y arrivent bien dans leurs monastères ! Pourquoi les prêtres n'y arriveraient-ils pas, d'autant plus que le célibat et la chasteté sont un don que le Christ fait à ses prêtres.

Citation :
Etrange , quand un candidat franchit la porte du séminaire , il est appelé et il doit discerner, mais quand ce discernement n'est pas favorable à l'état de vie imposé par la discipline écclésiastique, alors c'est qu'il n'était pas vraiment appelé , De quel droit dire cela ??? Shocked

Tous ceux qui entendent l'appel de l'Eglise, savent qu'en étant appelé au sacerdoce, ils sont aussi appelés au célibat. Il est évident que celui qui découvre cela après avoir commencé son cheminement, s'il n'accepte pas, ce sacrifice que l'Eglise lui demande au Nom du Christ, ne sera pas appelé par l'Eglise.

Citation :
Il y avait dans le monde en 2005 ( je citerai mes sources ultérieurement ) Une paroisse sur quatre :25 % , non pourvue
d'un prêtre. ça fait beaucoup de diacres , de catéchistes , ,ou de communautés réduites aux "adap"( assemblées dominicales en l'absence de prêtre ); Beaucoup trop de catholiques sont dans ce cas de figure , notamment au Brésil , le plus grand pays catholique du monde.

Ce n'est pas l'Eglise qui réduit les communautés aux "adap", mais les communautés qui n'appelant plus, les familles qui n'appelant plus au milieu de leurs enfants, faute de ne plus s'approcher elle-même, en quantité importante, du Christ ; faute de ne plus faire jaillir la Vie du Christ au sein de leur famille, ne donnant plus goût au jeune, n'éveille plus leur soif d'aimer le Christ et de le servir, de servir son Eglise. Les adaps sont un moindre mal. Si elles pouvaient creuser, dans le coeur des familles, la soif d'appeler au sacerdoce.

Citation :
Il faut lire les canons du code de droit canonique ( CIC) consacrés aux droits des fidèles ( 220 et suivants ) : les baptisés ont un DROIT INALIENABLE à recevoir les sacrements , et ils ont le droit de s'organiser pour le demander officiellement à leurs pasteurs . S'ils proposent un candidat marié et idoine à
l'ordination presbytérale ( par exemple un diacre permanent déjà ordonné) et que le refus d'ordonner ce candidat
pour la seule raison qu'il est marié les priverait d'accès régulier et proche aux sacrements de l'Eglise , alors cette décision me semblerait canoniquement entachée d'atteinte majeure aux Droits des fidèles d'une part , et doctrinalement non fondée d'autre part.

Les fidèles n'ont pas à présenter un candidat à l'ordination sacerdotale. Ce sont les candidats qui se présentent à l'Eglise, quand ils se sentent appelés, pour que l'Eglise discerne si vraiment l'appel vient bien du Christ. Pour le candidat au diaconat, il peut se sentir appelé où bien être appelé par la communauté qui l'invite avec le curé, à réfléchir et à discerner si c'est vraiment un appel du Seigneur. C'est à l'évêque, ensuite, d'appeler s'il le juge bon, si le candidat qu'on lui présente est apte, et si cela correspond à un beson de la communauté au sein de laquelle il a reçu l'appel.

Citation :
Il ne s'agit pas ici de plaider pour la disparition du célibat sacerdotal, j'ai dit ailleurs qu'il resterait toujours une voie d'excellence et de sainteté.

Tous les états de vie sont des voies d'excellence, et pas seulement la voie du célibat sacerdotal. Le célibat n'est pas demandé pour la sanctification du prêtre, mais pour la sanctification des fidèles, de la famille qui lui est confiée.

Citation :
seulement tous ne sont pas faits pour la ligne de crête spiriturelle himalayenne, certains se contenteront de randonnées de haute montagne , déjà sportives . ange1

Erreure, je le répète, la force de vivre le célibat sacerdotal, comme le célibat consacré, ne se trouve pas en l'homme, l'homme ne se la donne pas, elle se reçoit de celui qui appelle au célibat, le Christ Jésus.

Citation :
Le Célibat est un Charisme spirituel , comme tout Charisme
il est donné ou pas, mais il ne peut en aucun cas être éxigé
de l'esprit Saint de donner automatiquement la grâce de ce charisme à tout candidat au sacerdoce à vie.

Dans ce cas, pourquoi la fidélité dans le mariage, qui est un don de Dieu, ne pourrait en aucun cas être exigé de l'Esprit Saint pour le mariage à vie ? La fidélité est donné au couple qui reste branché sur le Christ pour vivre de la grâce du sacrement de mariage, nourrie par la grâce du sacrement de l'Eucharistie.

Citation :
le droit canon reconnait à tout fidèle le Droit de se marier ( Ius Connubii) et de choisir son état de vie ...sauf aux futurs prêtres .

L'Eglise n'empêche pas les hommes de choisir leur état de vie. La prêtrise, c'est un état de vie pour lequel il est demandé de rester célibataire. La personne qui se sent appelé à devenir prêtre et en même temps appelé à se marier, doit choisir entre les 2 états de vie. S'il préfère le mariage et ce qui va avec, alors il choisit de se marier et de fonder une famille. Cela ne l'empêchera pas de se sanctifier et de sanctifier la famille qu'il aura fondé avec son épouse.

Citation :
Plusieurs enquêtes d'Opinion récentes de prêtres de grands pays catholiques ( Etats-Unis , Brésil , Allemagne )
montrent qu'environ 60-66 % d'entre eux sont favorables à l'assouplissement futur de la règle du célibat .

On s'en foue des sondages d'opinions. L'Eglise ne fonctionne pas en fonction de l'opinion de ses membres, tout prêtres soient-ils. L'Eglise fonctionne en fonction de la volonté du Christ qui s'exprime par le magistère. Si le Christ désire vraiment que des hommes mariés soient appelés au Sacerdoce, il l'inspirera à l'Eglise, au moment où il le jugera opportun. Faisons-lui confiance, car il est toujours là, présent dans son Eglise, veillant à son devenir. Il sait ce qui est le mieux pour elle.

Fraternellement

Petero


Dernière édition par petero le Jeu 24 Avr 2008, 11:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Le sacerdoce pour les hommes mariés?   Jeu 24 Avr 2008, 00:38

Nicolianor a écrit:
Vous ne savez pas me lire, mon ami. Je ne l'ai pas dit de la même manière que cathe

Cher Nicolianor,

Peut-être, mais ce que vous avez dit, dit exactement la même chose. C'est certainement parce que vous vous êtes mal exprimé. C'est pas grave Laughing

Fraternellement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Oculus



Masculin Messages : 2567
Inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: Le sacerdoce pour les hommes mariés?   Jeu 24 Avr 2008, 21:29

Cher Petero

Que vous dire ?
Contrairement à vous, je ne vais pas passer de temps à réfuter
chacune de vos phrases, ça n'intéresse personne !
mais seulement que je respecte infiniment votre point de vue et votre ministère ,et que je suis en accord total et béat avec votre dernière phrase Very Happy :
Citation :
Si le Christ désire vraiment que des hommes mariés soient appelés au Sacerdoce, il l'inspirera à l'Eglise, au moment où il le jugera opportun. Faisons-lui confiance, car il est toujours là, présent dans son Eglise, veillant à son devenir. Il sait ce qui est le mieux pour elle.
Very Happy

Je représente une sensibilité chrétienne sans doute minoritaire sur ce forum . je pense que l'Eglise joue actuellement très gros, et sans avoir besoin de le crier sur les toits , je ne vois pas ce qui empêcherait certains évêques aujourd'hui d'ordonner des hommes mariés.
Il y en a eu environ 400 depuis J-P II, souvent d'anciens pasteurs .

je pense que le laboratoire expérimental de tout cela c'est les Etats-Unis.
Je suis abasourdi et éffaré de l'ampleur de la crise que j'ai découverte
en parcourant le Net chrétien américain . Plus rien ne sera et ne peut redevenir comme avant . Les réactions officielles auxquelles nous avons assisté dans l'Eglise doivent à mon sens plus à une pression juridique irrésistible et qui ne se relachera plus, qu'à une volonté spontanée de changement de la part de la hierarchie qui avait été avertie depuis plus de 15 ans .
Ce à quoi nous avons assisté , par exemple à Boston , c'est à
une perquisition dans les locaux de la chancellerie diocésaine avec saisie
de 35 000 documents sur les prêtres Normalement couverts par le secret canonique ,et auxquels la Loi américaine permet d'être librement disponibles et en Ligne , et tout le monde peut les consulter ...
Ils exposent plus qu'aucun discours le culte du secret et l'ampleur des violations du célibat sacerdotal dans un grand diocèse .
La même perquisition a eu lieu à Lyon en france pour une affaire similaire , mais les documents ne sont pas accessibles de par la loi française . les juges d'instruction du monde hésiteront moins , partout où de telles affaires nécéssiteront l'obtention de documents . Ainsi il y a conflit entre la Loi civile et le code de droit canon ( canons 490 et suivants ) au sujet du secret canonique dont l'instruction oblige la révélation ...
n'est-ce pas conforme à l'évangile , après tout : " il n'y a rien de secret qui ne sera révélé .."
Tout cela pour vous dire que les yeux de beaucoup se sont déssillés,
et que le petit refrain tendant à imposer l'idée que la règle du célibat serait massivement respectée par la plupart est beaucoup moins convaincant qu'avant ...
Cette situation varie selon les pays , ainsi au ZIMBABWE , récemment
aucun candidat à l'ordination episcopale n'a pu être proposé rassemblant les critères d'idonéité exigés par Rome ...
et effectivement dans d'autre pays le problème est parfois d'obliger le clergé ...à la monogamie What a Face
Il ne faut néanmoins pas généraliser , je sais que dans le gouvernement de l'Eglise , l'Opinion n'a aucun rôle à jouer , ce que je voulais indiquer par les enquêtes dont je parlais , c'est que s'il n'y avait pas un fait massif,
concordant et généralisé à l'origine de ces opinions , je ne vois pas pourquoi elles seraient majoritaires .
Cela n'empêche que comme catholique , je resterai toujours et quoi qu'il advienne en communion avec le Siège de Pierre, et que de surcroit ,
j'aime ce PAPE, sa culture, son intelligence, sa délicatesse.
Je prie seulement qu'il n'oublie pas sa paire de Jumelles , comme le fit
au début du siècle la Vigie principale du paquebot Titanic . affraid
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le sacerdoce pour les hommes mariés?   Jeu 24 Avr 2008, 21:33

Impressionnant, Oculus, impressionnant....
Revenir en haut Aller en bas
Acri



Masculin Messages : 1571
Inscription : 31/12/2006

MessageSujet: Re: Le sacerdoce pour les hommes mariés?   Jeu 24 Avr 2008, 21:34

Tout cela est bien joli mon cher Oculus.

Puis-je vous demander ce que vous penseriez d'un pape qui aurait une femme dont il se serait séparé et qui serait remarié civilement ?
























N.B. : Toute ressemblance avec un président de la République française n'est par fortuite...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le sacerdoce pour les hommes mariés?   Jeu 24 Avr 2008, 21:38

Eh bien, il serait interdit de la sainte Eucharistie. Ca ferait plus désordre que d'être marié et ensuite, divorcé.
Revenir en haut Aller en bas
Acri



Masculin Messages : 1571
Inscription : 31/12/2006

MessageSujet: Re: Le sacerdoce pour les hommes mariés?   Jeu 24 Avr 2008, 21:45

Les orthodoxes ont des popes qui peuvent être mariés. Mais les évêques sont obligatoirement célibataires.







Cela me fait penser que Sylvie... Où êtes-vous chère amie ? Donnez-nous de vos nouvelles. Cela (et certainement aux autres) me ferait plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Le sacerdoce pour les hommes mariés?   Ven 25 Avr 2008, 01:21

Oculus a écrit:
j'aime ce PAPE, sa culture, son intelligence, sa délicatesse.
Je prie seulement qu'il n'oublie pas sa paire de Jumelles , comme le fit
au début du siècle la Vigie principale du paquebot Titanic . affraid
Benoit XVI est au commande, la Vierge Marie indique la direction, l'Esprit-Saint est la vigie, le Christ même s'il dort est dans la barque et le Père a tout dans sa main. Alors faisons confiance. Very Happy sunny
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le sacerdoce pour les hommes mariés?   Ven 25 Avr 2008, 01:29

Ah ce pape Benoît! Et en plus, il est beau.
Revenir en haut Aller en bas
Chercheur de la vérité



Messages : 5
Inscription : 12/05/2008

MessageSujet: Re: Le sacerdoce pour les hommes mariés?   Lun 12 Mai 2008, 18:19

Fanny a écrit:
Cher cruchoix, le Père Gilbert propose, avec bon sens, d'ouvrir la porte du sacerdoce aux hommes mariés qui ont atteint la maturité de l'âge et dont les enfants sont "casés", ce qui garantit une certaine stabilité (disponibilité) comme une certaine fidélité dans leur exercice...

Cela permettrait d'accroître le nombre de prêtres dans nos pays occidentaux ; d'autant qu'il existe déjà des diacres... ;)

Qu'en pensez-vous? Very Happy

Un homme marié qui a des enfants "casés" est un homme qui a au moins 50 ans.

De même, j'aimerais insister sur un fait important de la diaconie : celle du service. Il y a un monde entre le diaconat et le sacerdoce. Confondre les deux, c'est tuer le diaconat et ses spécificités.
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Le sacerdoce pour les hommes mariés?   Lun 12 Mai 2008, 19:07

Chercheur de la vérité a écrit:
De même, j'aimerais insister sur un fait important de la diaconie : celle du service. Il y a un monde entre le diaconat et le sacerdoce. Confondre les deux, c'est tuer le diaconat et ses spécificités.

Cher Chercheur de la vérité,

Il n'y a pas un monde entre le sacerdoce et le diaconat. Les prêtres ont tous été ordonnés diacres avant d'être ordonnés prêtres. L'ordination presbytérale n'efface pas l'ordination diaconal. Tous les prêtres sont diacres, car tous ils sont appelés à "servir" l'Eglise. La différence avec les diacres, c'est qu'ils servent l'Eglise dans la communauté qui leur est confiée, en tant que pasteur ; tandis que les diacres sont au services de ceux qui sont hors de la communauté.

Le prêtre et le diacre, sont tous 2 collaborateurs de l'évêque. Ce sont les 2 fils du père évêque ; ils sont chacun envoyés par l'évêque pour le re-présenter dans les communautés où il ne peut être en permanence.

Fraternellement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
 
Le sacerdoce pour les hommes mariés?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Khôl pour les hommes
» Les houris pour les hommes et qu’en est-il pour les femmes ?
» Un homme marié devient prêtre avec l'autorisation du pape
» Bible VS coran / Des épouses pour les hommes au Paradis?
» conseil pour les hommes (c pas interdit au femme aussi )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: