DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Eloge du courage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dominique



Messages : 1126
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Eloge du courage   Dim 13 Nov 2005, 16:15

Eloge du courage

Evangile du 13 novembre,
Mt 25, 14-30 (parabole des talents)

Dans les textes du jour, la première lecture fait l'éloge de la femme vaillante, toujours au travail et "infiniment plus précieuse que les perles". Le texte de st Paul nous avertit que le Seigneur "viendra comme un voleur dans la nuit (…) Alors, soyons vigilants".


- Seigneur, tu m’as confié 5 talents. Voilà, j’en ai gagné 5 autres.
- Très bien, serviteur bon et fidèle, tu as été fidèle pour peu de chose, je t’en confierai beaucoup. Entre dans la joie de ton maître.


Pour peu de chose ? Un talent, à cette époque, était une unité de poids valant 35 kilos d'or ou d'argent. Mais tout est relatif : qu'est-ce que 35 kilos d'or, à côté du paradis ?
A la suite de cette parabole des talents rapportée par Matthieu, le mot "talent" a pris un sens figuré et désigne un don naturel. En fait il s'agit plutôt, ici, de dons donnés par Dieu, et que nous avons la responsabilité de faire fructifier.

- J'ai eu peur et je suis allé enfouir ton talent dans la terre. Le voici. Tu as ce qui t'appartient.
- Serviteur mauvais et paresseux ! (…) Enlevez-lui son talent et donnez-le à celui qui en a 10, et il sera dans l'abondance. Mais celui qui n'a rien se fera enlever même ce qu'il a.


Pour les serviteurs qui ont fait fructifier leurs talents, il paraît normal, à vue humaine, qu'ils soient récompensés. Mais celui qui n'a rien gagné est lourdement puni, alors qu'il n'a rien fait de mal : il n'a pas volé l'argent confié, il l'a soigneusement mis de côté et rendu au retour du propriétaire. Après tout, le maître a distribué les talents sans donner le mode d'emploi.
Il n'a pas fait de mal, mais il n'a pas fait de bien non plus. " J'avais faim et vous ne m'avez pas donné à manger, etc", dira aussi le Seigneur à son retour.
Le Seigneur préfère ceux qui se trompent, qui tombent et se relèvent, qui se salissent les mains, qui prennent des initiatives, qui cherchent, qui inventent, qui avancent, il aime les pécheurs de bonne volonté qui font de leur mieux.
Il nous donne la vie pour que nous vivions. Ne pas vivre, ne pas développer les talents que Dieu nous a donnés, se contenter de la médiocrité, c'est mépriser les cadeaux de Dieu, c'est peut-être le plus grand péché possible, le blasphème contre le Saint-Esprit.

"Vous avez mis la vie pliée dans une armoire
Comme de trop beaux draps qu'on hésite à user.
Dépliez votre vie et ouvrez la fenêtre, etc",

dit un beau poème du Père Guy de Fatto.

"Le Bon Dieu n'en demande pas tant", disent parfois certains.
A quoi le curé d'Ars répondait : "Si vous n'êtes pas un saint, vous serez un réprouvé ; il n'y a pas de milieu ; il faut être l'un ou l'autre : prenez-y garde ! Tous ceux qui posséderont le ciel un jour seront saints."

(méditation de l'association Pierre Valdès)
Revenir en haut Aller en bas
Krystyna
Invité



MessageSujet: Re: Eloge du courage   Lun 14 Nov 2005, 09:37

Oui, se pose la question de l'emploi intelligent et avisé du courage.
Revenir en haut Aller en bas
Isabelle



Messages : 16
Inscription : 07/11/2005

MessageSujet: Re: Eloge du courage   Lun 14 Nov 2005, 10:43

Tarinea a dit
Citation :
Oui, se pose la question de l'emploi intelligent et avisé du courage.

Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
 
Eloge du courage
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Eloge du courage
» Le courage de se libérer (Peter Fenner)
» Eloge de la xénophobie.
» Khâgneux modernes : bon courage pour l'attente !
» Le courage et la peur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives : Théologie dogmatique, morale et divers-
Sauter vers: