DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L'Eglise catholique change-t-elle de Doctrine ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Arnaud Dumouch
Administrateur


Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'Eglise catholique change-t-elle de Doctrine ?   Mar 15 Avr 2008, 09:45

Nicolianor a écrit:


Saint Thomas n'a pas dit cela. relisez-le

Ah oui ?

Citation de saint Thomas (reprise plus haut) :


Citation :
Conclusion:


Certains, parmi les anciens Pères, considérant la laideur de la convoitise qui accompagne l'union charnelle dans notre état présent, ont soutenu que dans l'état d'innocence la génération ne se serait pas faite par union des sexes. Ainsi S. Grégoire de Nysse dit que dans le Paradis le genre humain se serait multiplié d'une autre façon, comme se sont multipliés les anges, sans commerce charnel, par l'opération de la puissance divine. Et il dit que Dieu avait créé l'homme et la femme avant le péché, en pensant au mode de génération qui allait exister après le péché, péché que Dieu connaissait à l'avance.


Mais cette opinion n'est pas raisonnable.En effet, les choses qui sont naturelles à l'homme ne lui sont ni retirées ni accordées par le péché. Or il est clair que si nous considérons dans l'homme la vie animale qu'il avait même avant le péché, comme nous venons de le dire, il lui est naturel d'engendrer par union charnelle, tout comme aux autres animaux parfaits. C'est ce que manifestent les membres naturels destinés à cet usage. Et c'est pourquoi il ne faut pas dire qu'avant le péché ces membres naturels n'auraient pas eu leur usage comme les autres membres.



Je vous explique, Nicolianor. Je vous fais un crobard: Quand saint Thomas dit:
Citation :
C'est ce que manifestent les membres naturels destinés à cet usage.

Par "membres naturels", il ne vise pas le nez et l'oreille. :caribou:


Comment vous expliquer. Dois-je être explicite ? elephant




Quelqu'un pourrait-il m'aider à lui expliquer...
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Jean-Louis B



Masculin Messages : 1319
Inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: L'Eglise catholique change-t-elle de Doctrine ?   Mar 15 Avr 2008, 16:55

drunken

C'est fou comme on en revient à cette sexualité...

La prochaine fois, il faudra que Dieu nous créé hermaphrodite (ou alors la multiplication par parthénogénèse...) geek

What a Face Like a Star @ heaven What the fuck ?!?

[bon où ai-je mis ma boite à fusible...]
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: L'Eglise catholique change-t-elle de Doctrine ?   Mar 15 Avr 2008, 17:07

Arnaud Dumouch a écrit:
Quelqu'un pourrait-il m'aider à lui expliquer...


Arnaud,

J'ai relu ce qu'a écris notre ami Nicolianor. Si j'ai bien compris, il ne nie pas qu'il y a eu union des sexes entre Adam et Eve au Paradis ; il dit simplement que cette union des sexe n'est pas le fruit d'un acte de convoitise, mais d'un acte de la volonté.

Ais-je bien compris cher Nicolianor ?

Fraternellement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'Eglise catholique change-t-elle de Doctrine ?   Mar 15 Avr 2008, 17:17

petero a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Quelqu'un pourrait-il m'aider à lui expliquer...


Arnaud,

J'ai relu ce qu'a écris notre ami Nicolianor. Si j'ai bien compris, il ne nie pas qu'il y a eu union des sexes entre Adam et Eve au Paradis ; il dit simplement que cette union des sexe n'est pas le fruit d'un acte de convoitise, mais d'un acte de la volonté.

Ais-je bien compris cher Nicolianor ?

Fraternellement

Petero

Non, ça c'est ce que je dis et ce que dit saint Thomas d'Aquin. C'est aussi ce que dit la foi de l'Eglise.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: L'Eglise catholique change-t-elle de Doctrine ?   Mar 15 Avr 2008, 17:43

[quote="Nicolianor"]
petero a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Quelqu'un pourrait-il m'aider à lui expliquer...


Arnaud,

J'ai relu ce qu'a écris notre ami Nicolianor. Si j'ai bien compris, il ne nie pas qu'il y a eu union des sexes entre Adam et Eve au Paradis ; il dit simplement que cette union des sexe n'est pas le fruit d'un acte de convoitise, mais d'un acte de la volonté.

Ais-je bien compris cher Nicolianor ?

Fraternellement

Petero

Donc j'avais bien compris, notre ami Nicolianor n'a jamais dit que par sa seul volonté, sans pénétrer en Eve, sans éjaculation, Adam pouvait déposer en elle sa semence.

Citation :
Et cette volonté est motivé par la procréation uniquement. L'union des sexe n'a que seul unique but et c'est la procréation.

Comment Adam et Eve, créé à l'image de Dieu donnant la Vie, mue par son amour, pouvait-il donner la vie, pro-créer, sans être mu par l'amour de Charité ; uniquement poussés par leur volonté de procréer. Donc si je vous comprends bien, Adame et Eve aurait reçu de Dieu le commandement de procréer sans s'aimer, uniquement pour lui obéir.

Dieu qui crée par amour pouvait -il créer un homme et une femme appelé à "pro-créer" à participeer à sa création, sans procréer par amour ? C'est pas possible, du moins pas avec le Dieu révélé par Jésus et qui est Tout Amour et qui nous demande d'aimer nos épouse comme il a aimé, et donc, comme Dieu aime ; en donnant la Vie.

Fraternellement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: L'Eglise catholique change-t-elle de Doctrine ?   Mar 15 Avr 2008, 18:12

Nicolianor a écrit:
Ce n'est pas la création que vous aimez, mais le moyen utilisé pour créer.

Cher Nicolianor,

D'abord, quand je procrée, je procrée en aimant mon épouse ; car mon épouse n'est pas un objet dans lequel je dépose ma semence, mais quelqu'un avec laquel je ne fais qu'un en face à face, dans l'amour, dans un acte voulu par Dieu et QUI EST BON.

Lorsque Dieu m'a créé et a créé la femme avec laquelle je ne fais qu'une seule chair, il m'a donné pour ne faire qu'une seule chair avec cette femme, un "zizi" qui est fait pour s'assembler avec le zizi de la femme que j'aime.

Lorsque Dieu m'a créé, avec ce zizi, et a créé ma future femme avec son zizi, il nous a chacun regardé et vie que cela était TRES BON.

Le moyen a été créé par Dieu et ce moyen il l'a trouvé TRES BON;

Faire une seule chair avec ma femme, dans l'amour, pour déposer ma semence en elle en vue de participer à la création ; en vue de la pro-création, sans pour cela que la pro-création aboutisse, c'est un acte voulu par Dieu, UN ACTE TRES BON. En faisant l'amour à mon épouse, sous le regard de Dieu c'est à dire en l'aimant comme Dieu désire que je l'aime (en lui faisant l'amour), c'est RENDRE GLOIRE A DIEU pour cet ACTE TRES BON qu'il me permet d'accomplir pour sa plus grande gloire.

En ne faisant pas l'amour à votre épouse dans cet état d'esprit, vous passez vraiment à côté de quelque chose qui réjouit le coeur de Dieu, puisque Dieu a dit que l'homme et la femme qu'il avait créé avec un zizi pour qu'ils ne fassent qu'une seule chair, était TRES BON.

Fraternellement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: L'Eglise catholique change-t-elle de Doctrine ?   Mar 15 Avr 2008, 18:28

je ne comprends pas la "position" de Nicolianor sur ce sujet ?
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: L'Eglise catholique change-t-elle de Doctrine ?   Mar 15 Avr 2008, 19:01

Nicolianor a écrit:
Vous croyez que votre femme vous aime parceque vous avez une relation sexuelle avec elle.

Je ne vous ai jamais dit que je croyais cela. Je dis que c'est parce que ma femme m'aime qu'elle a une relation sexuelle avec moi ; même si elle n'est pas obligé d'aimer mon voisin pour avoir une relation avec lui si elle le voulait.

Ce n'est pas parce qu'on a une relation sexuelle avec son enfant (inceste) sans l'aimer, que la relation sexuelle avec mon épouse serait uniquement basée sur l'amour de son sexe et pas sur l'amour d'elle-même. La relation sexuelle uniquement pour l'amour de l'union sexuelle elle-même est une relation qui n'est plus ordonnée à l'amour de charité, mais ordonné à l'amour de soi, égoïste ; c'est un amour désordonné.

Citation :
Le sexe ce n'est pas de la charité. Vous avez une étrange façon de prouver votre amour pour elle.

Là encore, je n'ai jamais dit cela. Je n'ai jamais dit que je prouvais mon amour à mon épouse en lui faisant l'amour. Je lui fais l'amour parce que je l'aime elle, âme et corps. Je luis dis tout mon amour en lui faisant l'amour et pas uniquement en lui faisant l'amour ; en lui achetant des fleurs, en faisant la vaisselle lorsqu'elle est fatiguée, en étant miséricordieux avec elle, etc ....

Vous me semblez avoir un gros problème avec la relation sexuelle. Êtes-vous mariés ? Cela m'étonnerait vu que vous vous prenez pour le pape !! A moins que votre femme croit elle aussi que vous êtes le vrai pape !

Fraternellement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: L'Eglise catholique change-t-elle de Doctrine ?   Mar 15 Avr 2008, 19:24

Nicolianor a écrit:
Vous avez une façon désordonné d'exprimer votre amour pour votre femme. Je suis désolé pour vous.

Cher Nicolianor,

Je vois que vous ne répondez pas aux questions qui vous dérangent.

Dieu, lorsqu'il nous a créé, avec un corps et une âme, un esprit, s'est exclamé que cela était TRES BON. Vous, vous me dites que d'aimer le corps de ma femme qu'il a créé, c'est pas bon ; comme si vous me disiez que d'aimer une fleur qu'il a créé, c'est mal.

C'est pas la façon d'exprimer mon amour pour ma femme qui est désordonné, c'est VOTRE FOI ; je comprends mieux pourquoi vous vous prenez pour le pape ; vous êtes complètement désordonné dans votre tête. J'en suis profondément désolé pour vous.

Petero
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: L'Eglise catholique change-t-elle de Doctrine ?   Mar 15 Avr 2008, 20:12

Nicolianor a écrit:
"je regarde tout cela comme du fumier, car tu es, Seigneur, mon unique espérance" Saint Bernard

Si je comprends bien, vous m'invité à regarder le corps de mon épouse COMME DU FUMIER.



Citation :
Et Je n'ai pas de femme.

Comment pourriez-vous en avoir une avec un tel état d'esprit !!!!

Vous n'êtes vraiment pas bien dans votre tête.

Petero
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: L'Eglise catholique change-t-elle de Doctrine ?   Mar 15 Avr 2008, 20:31

Nicolianor a écrit:
St Paul a écrit:
"Mais celui qui est marié s'inquiète des choses du monde, des moyens de plaire à sa femme; et il se trouve partagé. De même la femme qui n'est pas mariée et la vierge pensent aux choses du Seigneur, afin d'être saintes de corps et d'esprit; mais celle qui est mariée pense aux choses du monde, aux moyens de plaire à son mari." (I Cor 7,33-34)

Que dites-vous de cela :

"Que le mari s'acquitte de son devoir envers sa femme, et pareillement la femme envers son mari. La femme ne dispose pas de son corps, mais le mari. Pareillement, le mari ne dispose pas de son corps, mais la femme. Ne vous refusez pas l'un à l'autre, si ce n'est d'un commun accord, pour un temps, afin de vaquer à la prière; et de nouveau soyez ensemble, de peur que Satan ne profite, pour vous tenter, de votre incontinence." (1ère aux Corinthiens 7, 3-5)

Citation :
Vous devez vous détachez de tout ce qui n'est pas Dieu, la chair, les fleurs et etc.

Se détacher, est-ce que cela veut dire ne plus prendre une fleur dans sa main, contempler sa beauté voulue par Dieu ; humer son admirable parfum dont l'a revêtu son créateur ? Au contraire, aimer ce que Dieu a créér, c'est l'aimer Lui, dans la mesure où en cette création c'est l'oeuvre de Dieu que j'aime.

Si je fais de mon amour pour mon épouse UNE FINALITE, je n'aime plus mon épouse comme un don que Dieu m'a fait pour que j'aime en elle son oeuvre ; l'oeuvre qu'il a fait pour moi en me donnant cet épouse qui m'est assortie.

C'est des amours qui ne sont pas ordonnés à Dieu que je dois me détacher. Lorsque j'aime mon prochain que je vais visiter en prison comme si j'allais visiter le Christ, je l'aime d'un amour de Charité et pas d'un amour désordonné. Lorsque j'aime mon épouse en lui faisant l'amour, l'accueillant comme celle qui m'a été donné par Dieu, en chair et en os, pour ne faire plus qu'une seule chair, alors mon amour est ordonné à Dieu ; a pour finalité Dieu.

Citation :
Et Je n'ai pas de femme.

Qui pourrait aimer un homme qui vous regarderait comme du fumier !!!

Petero
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: L'Eglise catholique change-t-elle de Doctrine ?   Mar 15 Avr 2008, 20:41

Nicolianor a écrit:
Oui, COMME du fumier. La chair retournera à la poussière, il est inutile d'en jouir pour le salut de votre âme.

Expliquez-moi pourquoi le Christ a ressuscité la chaire, ressuscitera vos corps mortels, si ceux-ci avaient été créés uniquement pour redevenir poussière. Ces corps que vous haissez ont été créés pour entrer dans la Vie éternelle, pour être saisi par le Christ.

Comment expliquez-vous que Dieu se soit incarné en notre chair, si vraiment cette chair était si repoussante ; si vraiment notre chair n'avait aucun prix aux yeux de Dieu. Et pourquoi Dieu compte-t-ils nos cheveux qui sont un membre de notre chair, si vraiment cette chair n'avait pas été créée bonne ?

Citation :
Son corps n'est pas éternelle.

Comment pourrait-elle me dire qu'elle m'aime si Dieu ne lui avait pas donné ce corps ? Tout l'expression de son amour, comme le mien, passe par le corps que Dieu nous a donné. Nous ne sommes pas des anges mais des hommes.

Citation :
Vous êtes attaché à quelque chose qui est périssable.

Je ne suis pas attaché au corps de ma femme, ni même à mon propre corps. Par contre le Christ Lui, ne veut pas que j'en sois séparé longtemps puisqu'il me le redonnera en le ressuscitant à la fin des temps.

Expliquez-moi aussi pourquoi Dieu a-t-il préservé le corps de la Bienheureuse Vierge Marie de la corruption si ce corps n'avait pour vocation que de retourner à la poussière ; s'il n'avait été créé pour retourner à la poussière ?

Petero
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: L'Eglise catholique change-t-elle de Doctrine ?   Mar 15 Avr 2008, 21:02

Cher Nicolianor,

C'est drôle, mais lorsque St Paul dit aux maris : "Ne vous refusez pas l'un à l'autre, si ce n'est d'un commun accord, pour un temps, afin de vaquer à la prière; et de nouveau soyez ensemble, de peur que Satan ne profite, pour vous tenter, de votre incontinence." vous ne dites rien....

Citation :
La seul FINALITÉ est d'aimer Dieu, pas les fleurs et tout ce qui est périssable. Vous devez aimez votre épouse pour Dieu qui est en elle, son âme, mais pas son corps.

Je ne puis donc jamais m'exclamer devant une belle fleur, "mon Dieu que cette fleur que vous avez créé est belle" ou encore "mon Dieu, comme cette femme que vous avez créé et que vous m'avez donné comme épouse est belle". Comment puisje regarder et aimer mon épouse sans la regarder et l'aimer via la médiation de son corps ; ce qui ne veut pas dire automatiquement faire l'amour avec elle.

Citation :
Dieu n'est pas dans la chair, mais dans l'âme. La chair a été créer à partir du néant. Vous aimez le néant, l'absence de Dieu. Si Dieu était dans la chair, la chair ne serait pas périssable.

Je vous demande des explications, mais apparemment vous ne savez pas quoi répondre, mais je vous repose la question différemment.

Vous dites que la chair est perissable parce que Dieu n'est pas dans la chair. Expliquez donc moi pourquoi la chair de la Vierge Marie, qui était semblable à la nôtre est monté au ciel sans connaître la corruption, sans périr, sans retourner à la poussière. J'attends votre réponse, si vous avez assez de courage pour me répondre.

Petero
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: L'Eglise catholique change-t-elle de Doctrine ?   Mar 15 Avr 2008, 21:10

Nicolianor a écrit:
[a ressurection signifie transformation, ce n'est plus un corps matériel, mais un corps spirituel.

Vous parlez bien de "transformation". Donc, à la résurrection, on reçoit un corps de chair qui a été transformé. Comment un corps de chair qui serait néant pourrait-il être transformé en corps spirituel ?

Citation :
L'expression de l'amour ne passe pas par le corps, mais par l'esprit. Vous êtes désordonné dans votre façon de voir l'amour.

On voit que vous n'avez jamais aimé une femme et je me demande même si vous avez aimé une mère ou un père ?

Allez, répondez moi à cette autre question, avec courage : quand vous étiez enfant, je suppose que vous aimiez votre mère et votre père. Dites-moi comment vous faisiez pour leur exprimer votre amour. Arriviez-vous à leur dire que vous les aimiez, uniquement en pensant avec votre esprit que vous les aimiez ; comment vos parents pouvaient-ils alors savoir que vous les aimiez ?

Vous avez fait comme tous les enfants ; vous avez exprimés votre amour en leur disant "maman je t'aime" et pour cela vous avez utilisez votre chair, votre bouche d'où sortent les paroles qui montent de votre coeur ; vous les avez serrés dans vos bras, vous avez offert des fleurs à votre maman pour la fête des mères. Tout ceci ce sont des expressions de l'amour que vous aviez pour vos parents, que vous avez naturellement montré par la médiation de votre chair.

Petero
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'Eglise catholique change-t-elle de Doctrine ?   Mar 15 Avr 2008, 21:48

Si vous relisez toutes les positions de Nicolianor, vous verrez qu'il est manichéen (religion cathare). Le corps est pour lui mauvais, et la sexualité est
Citation :
"tolérée par Dieu depuis le péché originel, en vue de la procréation.

Selon lui, avant le péché originel, il n'y avait pas sexualité usant des organes sexuels. Dieu créait les enfant comme pour Marie, sans l'intervention de l'homme mais par sa puissance, fécondant lui-même la femme.

C'est pourquoi, selon lui, saint Anne (la mère de Marie), Marie (la mère de Jésus) eurent un enfant de manière pure, c'est-à-dire sans sexe.

Cette position est évidemment gravement erronnée et Nicolianor s'est enferré dans une attitude formellement "hérésiarque" (obstination dans l'erreur connue comme opposée au Magistère) en se proclamant d'ailleurs pape à la place des papes de Rome.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: L'Eglise catholique change-t-elle de Doctrine ?   Mar 15 Avr 2008, 21:53

Nicolianor a écrit:
Je peux dire "je t'aime" sans le prouver. C'est par la charité qu'on prouve notre amour et le sexe n'est pas de la charité.

Je constate que vous esquivez toutes les questions embarassantes que je vous ai posée et qui mette à terre vos arguments.

Vous ais-je demandé comment vous prouviez à votre mère que vous l'aimiez ? Je vous ai demandé comment vous exprimiez votre amour, si vous ne passiez pas par la médiation de votre corps ? Si je vous suis, vous n'avez jamais montré à votre mère que vous l'aimiez ; vous ne lui avez jamais manifesté votre amour.

Bon sang, mais qui vous a dit que le sexe était de la charité ? Pourquoi transformez-vous ainsi les propos de vos interlocuteurs. Vous feriez mieux de répondre aux questions que l'on vous pose.

Le sexe fait parti de notre corps ; c'est un organe de notre corps. Je n'ai pas besoin de faire l'amour à mon épouse pour lui dire que je l'aime, c'est vrai ; pour l'aimer d'un amour de Charité. Mais rien en m'empêche de lui dire cet Amour qui brûle dans mon coeur, pour elle, en passant par la médiation de mon corps ; ne serait-ce par exemple qu'en lui disant "Je t'aime avec ma bouche" ; en utilisant mes mains pour la prendre dans mes bras lorsqu'elle souffre dans sa chair ou moralement.

Dieu m'a donné un corps qui me permet d'entrer en relation avec les autres. Je ne peux pas entrer en relation directement via mon esprit. Je peux très bien à mon bureau, penser très fort à mon épouse et lui dire que je l'aime, comme je le fais avec Dieu ; Dieu lui m'entend, mais pas mon épouse. Je ne peux pas exprimer à mon épouse, mon amour, sans passer par la médiation de mon corps, sans parler de sexe. Mais mon sexe peut me servir dans cette médiation.

Je le rapelle, vous n'êtes pas un pur esprit, mais un être humain, fait d'un corps et d'un esprit voulu par Dieu et que Dieu a trouvé TRES BON.

J'attends toujours votre réponse à propos de l'assomption de la chair de la Vierge Marie, avant même que ce dernier ai connu la corruption ; sans que ce dernier soit retourné à la poussière. Mais peut-être que vous ne croyez pas à l'assomption de la Vierge Marie ?

Petero
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: L'Eglise catholique change-t-elle de Doctrine ?   Mar 15 Avr 2008, 22:02

Arnaud Dumouch a écrit:
Si vous relisez toutes les positions de Nicolianor, vous verrez qu'il est manichéen (religion cathare).

Non seulement il est manichéen, mais tout ce qu'il dit n'a aucun sens.

Pour dire à sa mère qu'il l'aimait, notre ami Nicolianor qui est un pur esprit, comme sa mère, se contentait de le penser ; de penser à sa mère. Il n'a jamais eu besoin de lui dire son amour en lui disant avec sa bouche faite de chair : "maman je t'aime" ; il n'a jamais eu besoin de la serrer dans ses bras, ni même sa mère.

Quand il a perdu sa mère s'il l'a perdu ; où si un jour il la perd, il ira jeter le corps de sa mère sur le tas de fumier ; il ne versera même pas de larme, car cela ne sert à rien de pleurer sur un tas de fumier.

Ce qui est grave, c'est qu'il est ellement enfermé, qu'il n'est même plus capable de voir combien ce qu'il avance est dénué de sens ; est complètement déraisonnable et horrible. Je comprends qu'il se soit jamais marié ; où qu'il n'est plus de femme s'il en a eu une.

Il faut vraiment prier pour lui et pour ses proches, car ils doivent souffrir les pauvres, du regard qu'il porte sur eux.

Petero
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: L'Eglise catholique change-t-elle de Doctrine ?   Mer 16 Avr 2008, 09:02

[quote="Nicolianor]L'amour ne se prouve pas par des mots. Selon vous, un sourd, muet, aveugle, castré, handicapé et défiguré ne peut pas aimer?[/quote]

Je ne vous demande pas comment vous prouviez votre amour à votre mère, mais comment vous lui disiez. Naturellement vous êtes passés par la médiation de votre corps ; vous avez utilisé votre bouche pour lui dire "maman je t'aime" ; vous avez utilisé vos mains pour la serrer dans vos bras, etc ... Comment aurait-elle su que vous l'aimiez si vous ne lui aviez pas exprimé via la médiation de votre corps.

Ce qui ne veut pas dire qu'un sourd, un muet, un aveugle, un castré, ne peuvent pas aimer. Vous déformez automatiquement quand vous ne savez quoi répondre. Ces personnes sont "handicapé" physiquement et de fait elle se sont pour exprimer leur amour aux personnes qu'elles aiment. Elles ne sont pas gênées pour aimer, mais pour dire leur amour.

Citation :
Bon sang, mais qui vous a dit que le sexe était de la charité ?
Nicolianor a écrit:
Vous. La charité est amour.

FAUX, c'est vous qui me faite dire cela, en interprétant mes paroles. C'est absolument pas ce que je dis.

Citation :
Vous pensez que le client exprime de l'amour envers sa prostitué, lorsqu'il a une relation sexuelle avec elle. Judas a lui-même embrassé Jésus, est-ce qu'il l'aimait pour autant?

Eh bien oui, Judas aimait Jésus. Il l'aimait d'un amour qui n'était pas ordonné à Dieu, mais ordonné à lui-même. Judas n'aimait pas Jésus d'un amour de Charité où tout ce qui compte, c'est le bonheur de l'autre.
Quand au client de la prostitué, idem, il exprime un amour désordonné, qui n'est ordonné qu'à l'amour du plaisir qu'il se donne, en utilisant cette prostitué comme un objet de plaisir.

Le mari qui se sert de son épouse ou de son sexe comme d'un objet de plaisir, aime aussi d'un amour désordonné. Si je me sers de mon sexe pour donner du plaisir à mon épouse et que mon épouse ne cherche que mon plaisir et au travers à me donner du bonheur, à me dire tout son amour, alors son amour est ordonné, non pas à mon seul plaisir, mais à mon bonheur via la médiation du plaisir. C'est ce qu'on appelle un amour ordonné au bonheur du couple, au mariage.


Citation :
Votre pénis n'aime rien d'autre que son propre contentement lors d'une relation sexuelle.

Lorsque j'ai mal à mon pied, c'est pas mon pied qui a mal, qui souffre, c'est moi. Lorsque je dis tout mon amour à mon épouse en ayant une relation sexuelle avec elle, c'est pas mon pénis qui lui dis tout son amour, c'est pas mon pénis qui jouis, mais moi, à travers l'orgasme provoqué par ma prostate. Savez-vous que lorsqu'on vous enlève votre prostate, on n'a plus d'orgasme, on ne peut plus jouir. Ce qui prouve que c'est pas mon pénis qui aime son propre contentement.

Mon Dieu, c'est la confusion la plus totale dans votre tête !!!
Citation :
Marie est pure de corps et d'esprit, ce qui n'est pas votre cas. Son corps lors de son élévation vers le ciel c'est glorifié, c'est transformé en corps glorieux sans passé par la mort. Son corps n'est plus le même que lors de son passage sur la terre.

Je croyais que c'est la chair elle-même qui retournerait à la poussière, car elle était inutile dans l'au-delà, n'étant pas éternelle, étant périssable. C'EST VOUS QUI AVEZ DIS CELA. Vous nous dites que le corps humain est comme du fumier, qu'il ne sert à rien sur terre et ni-même au ciel.

Expliquez-moi, si vraiment le corps n'était bon à rien, n'était bon qu'à retourner à la poussière, pourquoi celui de la Vierge Marie a été élevé au ciel ; pourquoi celui de Jésus est ressuscité. Je ne vous parle pas de la pureté du corps, mais de son "utilité". Vous n'arrêtez pas de nous dire que notre corps ne sert à rien, qu'il n'est bon qu'à retourner sur le fumier.
Si vraiment le corps de la vierge ou de Jésus ne servait à rien, n'existaient que pour retourner à la poussière, pourquoi leur corps n'est-il pas retourné à la poussière ? Si vraiment ce corps a été transformé, c'est qu'au départ il était fait pour être transformé ; il était fait pour entrer dans la gloire de Dieu.

Comment regarder un corps qui est fait pour être glorifié comme un tas de fumier ?

Petero
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'Eglise catholique change-t-elle de Doctrine ?   Mer 16 Avr 2008, 09:34

Nicolianor a écrit:
]

Vous pensez que le client exprime de l'amour envers sa prostitué, lorsqu'il a une relation sexuelle avec elle. Judas a lui-même embrassé Jésus, est-ce qu'il l'aimait pour autant?

Vous êtes dramatiquement mal tourné. Pierre vous parle d'époiouse et d'intention conforme au plan de Dieu.

et vous réduisez l'épouse à la prostituée.

Non seulement vous salissez gravement le mariage, mais vous salissez surtout l'intention de Dieu, du christ, lorsqu'ils ont créé puis restauré le mariage.

Citation :
Le corps glorieux est de nature divine et non humaine. Notre âme est de nature divine, tout ce qui est spirituel est de nature divine et non humaine. Deux natures bien distincte et vous mélangez les deux comme Rome d'ailleurs.

Croyez vous au moins à la résurrection de la chair ? Croyez vous que Jésus est revenu du tombeau avec son vrai corps, doté certes de nouvelles propriétés, mais pouvant toujours manger ?

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: L'Eglise catholique change-t-elle de Doctrine ?   Mer 16 Avr 2008, 14:31

Nicolianor a écrit:
Le corps glorieux est de nature divine et non humaine. Notre âme est de nature divine, tout ce qui est spirituel est de nature divine et non humaine. Deux natures bien distincte et vous mélangez les deux comme Rome d'ailleurs.

TOUT FAUX. Votre âme n'est pas "de nature divine", et votre corps, même glorifié ne sera jamais de nature divine. Votre âme est de nature spirituelle et votre corps de nature humaine. Tout ce que vous éprouvez, vous l'éprouvez à travers votre nature. On ne peut pas, comme vous le prétendez, à moins d'être un ange, communiqué d'âme à âme, de personne à personne, mais via la médiation de notre nature humaine ; voilà pourquoi Jésus nous redonnera cette nature humaine à la résurrection de la chair.

Notre âme, lorsque nous mourrons, est séparé de la nature humaine par laquelle elle éprouvait don existence et l'existence des autres. Elle la retrouvera à la résurrection de la chair. C'est notre chair personnelle qui au dernier jour ressuscitera et nous sera redonnée, saisie par l'Esprit qui l'aura transformée, mais c'est bien notre chair qui sera transformée, transfigurée.

C'est la raison pour laquelle nous ne jetons pas notre corps sur les tas de fumier, mais les enterrons dans des tombeaux pour manifester que ce corps reste le Temple du Saint Esprit ; le Temple qui sera redonné un jour à notre âme habitée par l'Esprit Saint. Rappelez-vous ce que dit St Paul :

"ne savez-vous pas que votre corps est un temple du Saint Esprit" (1ère aux Corinthiens 6,19)

En me demandant de regarder le corps de mon épouse comme du fumier, vous me demandez de regardez le temple du St Esprit qu'est le corps de mon épouse, qu'est mon corps, comme du fumier.

Le St Esprit a choisi mon corps pour en faire sa demeure, son Temple, car c'est en mon corps qu'habite mon âme, mon coeur au sein duquel il s'établit. Votre Corps est comme une église et votre coeur comme le tabernacle dans lequel Jésus se rend présent. Comment puis-je faire pour venir tout mon amour au Seigneur présent dans le St Sacrement, dans le tabernacle, sans d'abord entrer dans l'église où se trouve le tabernacle ?

Eh bien, lorsque je m'unis à mon épouse, j'entre dans son corps pour la rejoindre en son coeur, en son âme et lui dire tout mon amour et en même temps dire tout mon amour à Dieu, car c'est en disant tout mon amour à Dieu que je dis aussi tout mon amour à Dieu qui désire que je l'aime comme lui l'aime.

C'est quand même bizare que vous n'arrivez même pas à voir que ce que vous dites à propos du corps et d'abord totalement contraire au plan de Dieu ; contraire à ce que dit la Bible, notamment St Paul qui affirme que ce corps est digne d'être le Temps de Dieu ; et à Jésus qui nous dit qu'il viendra en nous, faire sa demeure.

Remarquez bien ce que dit Jésus : "Jésus lui répondit "Si quelqu'un m'aime, il gardera ma parole, et mon Père l'aimera et nous viendrons vers lui et nous nous ferons une demeure chez lui. (Jean 14, 23)

Jésus ne dit pas "nous ferons une demeure en son coeur", mais "chez lui". Jésus parle de la personne "Lui", pronom personnel et de la personne pris dans sa totalité, corps et âme. Si je vous regarde et vous reconnais, je vais dire "oui, c'est bien lui". Je vous reconnais pas grâce à votre âme que je ne vois pas, mais grâce à votre corps par lequel vous vous faites voir à moi, connaître et aimer".

Vous êtes complètement dans l'erreur cher Nicolianor et c'est pas grave si vous avez assez d'humilité pour le reconnaître. La répugnance que vous éprouvez à l'égard du corps humain, de votre propre corps que vous comparez à du fumier, ne vous ai certainement pas inspiré par l'Esprit Saint, par Dieu qui après avoir ce corps a dit : "ceci EST TRES BON" ; Dieu qui a choisi de s'établir dans ce corps humain, pour en faire son Temple, le Temple du St Esprit ; en permettant que l'âme sanctifiée, sanctifie en même temps son corps.

Notre corps n'a pas été créé impur. C'est le péché qui le salit. Notre corps est victime du péché, du mal que nous lui faisons ou faisons au corps de l'autre. Notre péché ne rends pas notre corps impur, mais sale et il suffit que notre âme qui commet le péché et donc en même temps se rend impure, passe par la régénération du bain de l'Eucharistie, pour que notre corps qu'elle va aimée et respecter, sanctifier, retrouve sa beauté, redevienne Temple du St Esprit.

Je prie beaucoup pour que l'Esprit Saint vous ouvre les yeux et fasse tomber toutes ces écailles qui vous empêchent de voir le corps humain, comme Dieu le voit ; non pas comme quelque chose de laid, mais de beau, car tout ce que crée Dieu est beau. C'est l'homme qui abime et heureusement Dieu répare, restaure.

Petero
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: L'Eglise catholique change-t-elle de Doctrine ?   Mer 16 Avr 2008, 14:44

Citation :
Non seulement vous salissez gravement le mariage, mais vous salissez surtout l'intention de Dieu, du christ, lorsqu'ils ont créé puis restauré le mariage.

Cher Arnaud,

En salissant le mariage, le corps humain créé bon et beau par Dieu, Nicolianor nous donne la possibilité de glorifier Dieu dans la création de l'homme et la création du mariage, de l'union de l'homme et de la femme.

Ce qui est grave, c'est tout le mal qu'il fait à son âme en détestant ce que Dieu aime ; en salissant ce que Dieu a créé. Il ne salit pas le corps en commettant un péché contre son corps, mais un péché contre l'Esprit Saint qui a choisi ce corps humain pour en faire son Temple.

Nicolianor commet le seul péché que Dieu ne peut pas pardonner, sauf s'il reconnaît qu'il s'est gravement trompé. Il faut prier pour qu'il découvre, avant de paraître face à Dieu, cette grave erreure. Même si on a l'impression que c'est peine perdu avec lui, que malgrès tous les arguments qu'on lui donne, la mise en lumière des erreures de jugement qu'il fait, il ne voit pas, il ne faut pas se décourager.

De plus, tout ce qu'on écris pour essayer d'ouvrir ses yeux peut enrichir tous ceux qui vienne lire l'échange. Tout est grâce ; même cet échange avec Nicolianor. Je n'ai aucun doute sur son grand amour pour Dieu, pour le Seigneur, malgré son aversion pour sa création, les fleurs, le corps humain, etc .... Tant qu'il aime Dieu de tout son coeur, il est permis de croire qu'il n'est pas complètement perdu. Il s'est simplement laissé enfermé dans cette foi désordonné qu'il exprime sur ce forum ; incapable de se remettre en question, tellement il est attaché à sa croyance, à la certitude que sa raison lui dit vrai, alors que c'est complètement déraisonnable.

Fraternellement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'Eglise catholique change-t-elle de Doctrine ?   Mer 16 Avr 2008, 15:16

Cher Pierre, heureusement, il commet plutôt un péché d'ignorance qu'un véritable péché lucide et maîtrisé (ce qui s'appelle le péché contre l'Esprit Saint).

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: L'Eglise catholique change-t-elle de Doctrine ?   Mer 16 Avr 2008, 17:36

Nicolianor a écrit:
Vous avez l'amour dans la bouche, mais pas dans le coeur. Même si vous lui disez que vous l'aimez, elle ne le sera pas plus que vous l'aimez réelllement.

Rendez-vous compte que vous êtes entrain de me dire que l'amour dans le coeur est fait pour être gardé en soi, pas pour être donné. Qu'est-ce qu'un amour qui est gardé pour soi, qui n'est jamais exprimé ? Un amour qui durcit endurcit notre coeur.

Mon épouse ne peut pas saisir l'amour qui est dans mon coeur, pour le mesurer dans son intensité ; c'est dans l'expression de mon amour elle qu'elle va découvrir la réalité de mon amour. Si vous n'exprimez pas votre amour via la médiation de votre corps, jamais votre épouse ne pourra découvrir la réalité de votre amour. Pour qu'elle découvre la réalité, le vrai de votre amour, que vous l'aimez réellement, il faut que vous le lui montriez, que vous lui déclariez votre amour.

Citation :
"Ce peuple m'honore des lèvres, mais leur cœur est loin de moi." Matthieu 15,8

Jésus parlent de ceux qui font plein de belles prières avec leurs lèvres et qui lorsqu'il croise un homme mis à terre par des brigands, le corps couvert de plaies, ne s'arrêtent pas pour prendre soin du corps de ce prochain ; pour penser ses plaies, pour soigner son corps blessé. Ils ont de l'amour plein le coeur pour le Seigneur, mais un amour qu'ils sont incapables d'exprimer en abaissant leur propre corps, en utilisant leur main pour soigner les plaies de leur prochain ; on lui disant de bonnes paroles, des paroles pleines de charité pour le réconforter.

Cet homme que le corps blessé de son prochain répugne C'EST VOUS Nicolianor. C'est vous qui avez le coeur rempli d'amour pour Dieu ; qui ne cessez de nous le dire par toutes vos belles paroles, mais qui trouvez le corps de votre prochain REPUGNANT ; inutile, comme du fumier. Dans l'état d'esprit où vous vous trouvez, certainement que vous ne vous seriez pas arrêté pour manifester votre charité à cet homme blessé ; que vous seriez passé à côté de lui sans le toucher, de peur de vous salir les mains avec son sang.

Citation :
celui-là seul qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux.

J'étais nu et vous m'avez habillé ; j'avais faim et vous m'avez nourri ; j'étais en prison et vous m'avez visité. Entrez les bénis de mon Père.

Voilà la volonté de Dieu, que nous aimions notre prochain d'un amour de charité, en habillant son corps nu, en soignant les plaies de son coeurs, en utilisant nos mains pour cela ; en utilisant notre corps pour le relever ; en utilisant notre bouche pour lui dire des paroles réconfortantes. La charité c'est pas quelque chose que l'on garde précieusement dans son coeur, comme la manne que l'on voudrait conservée. La charité elle est fait pour "nourrir" notre prochain, pour nourrir son coeur ; pour rendre profiter à son coeur, pour l'enrichir. Un amour que l'on garde dans son coeur, de peur de le salir en le manifestant aux autres par son corps, c'est un amour qui finit par pourrir comme la manne ; par endurcir notre coeur. En fin de compte, dans cet amour que vous croyez pur, vous vous recherchez, vous vous procurez une certaine forme de jouissance qui vous enorgueilli à un tel point que cela vous rend complètement aveugle ; que cela déforme complètement votre vue.

A vrai dire, si en regardant le corps de votre prochain ou votre propre corps, vous voyez un tas de fumier, c'est pas parce que votre corps est du fumier, mais c'est parce que votre coeur est pourri à l'intérieur. Vous regardez la création de Dieu avec un coeur moisi ; un coeur dont l'amour s'est transformé en fumier, parce que pourri faute d'avoir été donné à votre prochain.

Citation :
Vous vous contredisez, c'est vous qui ne cessez de dire qu'on témoigne de l'amour pour notre prochain avec notre corps. L'amour c'est de la charité. Alors, pour vous, avoir du sexe avec votre femme est un acte de charité envers elle.

Je ne dis pas qu'on témoigne de l'amour pour notre prochain, avec notre corps, mais "via notre corps". Je ne me sers pas de mon corps, c'est mon corps qui me sers à dire tout mon amour à mon prochain, en me permettant par exemple de me pencher sur lui, de le soigner, de panser ses plaies, de lui donner à manger. Vous, pour donner à manger à vos frères, vous pensez très fort que vous les aimez et hop, votre prochain est rassasié. Eh bien moi j'utilise mes jambes pour aller lui acheter un sandwiche, mes mains pour le lui donner, ma bouche pour m'assurer que cela lui suffit. Mon corps me sert à dire tout mon amour à mon prochain. La même chose pour mon épouse que j'aime de l'amour que Dieu met dans mon coeur pour elle.

Comment puis-je témoigner de l'amour, de tout l'amour que Dieu a pour elle, en mon coeur, si je ne lui manifeste pas de tout mon être, cet amour. Si je le garde en mon coeur, jamais elle ne découvrira combien elle est aimé, par Dieu, en moi et par moi ; jamais Dieu ne pourra concrètement lui manifester tout cet amour qu'il a pour elle. Dieu ne se sert pas de moi, c'est moi qui me met, met tout mon être, corps et âme, au service de Dieu, pour qu'il puisse dire à mon épouse tout son Amour. Et pour cela, je fais ce qu'il me demande, je l'aime en ne faisant plus qu'une seul chair avec elle, en lui manifestant mon amour par cette relation particulière et réservé aux époux et qui est la relation sexuelle.

Citation :
Vous pensez que le client exprime de l'amour envers sa prostitué, lorsqu'il a une relation sexuelle avec elle. Judas a lui-même embrassé Jésus, est-ce qu'il l'aimait pour autant?

Citation :
Judas n'aimait pas Jésus, il s'aimait lui-même.

Je viens de vous dire que Judas aimais d'un amour ordonné à lui-même. Enfin, vous dites la même chose que moi. J'en suis bienheureux.

petero a écrit:
C'est bien ce que je disait c'est votre chair qui jouis.

Mon corps jouit et moi je me ré-jouit avec mon corps. Je me réjouis du plaisir que mon épouse donne à mon corps pour me manifester tout son amour. Le corps de ma femme m'a été donné par Dieu, après que ma femme me l'ai elle-même donné : "voici l'os de mes os, la chair de ma chair". Mon épouse, avec son corps, est un don de Dieu ; un don que Dieu me fait, non pas pour que je m'en serve pour en jouir, mais pour que je donne à mon épouse de la jouissance, du bonheur ; pour que je lui dise tout mon amour aussi de cette manière là, en faisant jouir son corps, mais surtout en la ré-jouissant.

Citation :
La sainte vierge son corps est pure et non le vôtre. Elle n'avait rien a purifié par la mort du corps.

Ce que vous dites n'a aucun sens, on ne meurt pas pour purifier son corps. On meurt parce que notre corps est mortel. La vierge Marie a, comme son Fils, connu la mort, est passé par la mort pour faire comme son fils, ressusciter, sauf qu'elle n'est pas apparu aux apôtres. Son corps n'a pas connu la corruption, il ne s'est pas décomposé. Marie a été élevé au ciel avec son corps, juste après sa mort, et est entrée à côté de son Fils, dans la gloire. Tous nous devons passer par la mort pour entrer dans la gloire, sauf que nous nous n'entrons pas pour le moment avec notre corps, mais avec notre âme. Notre corps glorifié, nous le recevrons à la fin des temps, le jour de la résurrection finale.

Petero
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: L'Eglise catholique change-t-elle de Doctrine ?   Mer 16 Avr 2008, 18:03

Nicolianor a écrit:
Jésus le dit lui-même que nous serons comme des anges. Vous êtes en train de dire que le corps glorifié de Jésus n'est pas divin et que son âme n'est pas divine.

Exactement. La glorification ne rend pas divin. Être glorifié c'est être assumé par le divin, c'est pas devenir divin ; c'est être "porté" par le divin ; c'est être pris en charge par le divin, et dans ce cas, par l'Esprit Saint. L'humanité de Jésus a été totalement saisi par sa personne divine ; c'est sa divinité qui s'est mis à rayonner en son humanité, la transfigurant et pas la changeant en divin ; la transcendant. Son humanité a été revêtue des propriété du divin, uniquement des propriété du divin. Comme la nôtre sera aussi revêtu des propriété du divin, ce qui, je le répète n'est pas un changement de notre nature humaine, en nature divine.

Notre nature humaine, bien humaine, est élevé au rang de la nature divine, en étant revêtu des propriété divine ; elle est "divinisée". Elle ne devient pas "divine par nature", mais par participation aux propriétés de la nature divine.

Citation :
Le verbe avant son incarnation était déjà un esprit.

Le verbe était déjà avant son incarnation, une personne divine, et sa nature était pur esprit. Le verbe, en s'incarnant, a assumé une nature humaine complète, corps et âme. L'incarnation n'a pas divinisé sa nature humaine. Jésus était "pleinement homme comme nous" ; son corps était fait de chair et d'os, et ai toujours fait de chair et d'os après sa résurrection, et l'est encore actuellement au ciel, à la droite de Dieu, sauf que sa chair et ses os ont été revêtues des propriétés divines :

"Tandis qu'ils disaient cela, lui se tint au milieu d'eux et leur dit : "Paix à vous!" Saisis de frayeur et de crainte, ils pensaient voir un esprit. Mais il leur dit : "Pourquoi tout ce trouble, et pourquoi des doutes montent-ils en votre coeur? Voyez mes mains et mes pieds; c'est bien moi! Palpez-moi et rendez-vous compte qu'un esprit n'a ni chair ni os, comme vous voyez que j'en ai." (Jean 24, 36-39)

J'espère que vous savez lire, mais au cas où je remet la parole de Jésus : "Voyez mes mains et mes pieds .... palpez-moi et rendez-vous compte qu'un esprit n'a ni chair ni os", comme vous constaterez que j'en ai si vous me palpez comme je vous y invite.

Palper, c'est "toucher avec ses mains". Si vraiment Jésus ressuscité n'avait été plus qu'esprit, que corps spirituel au sens où vous l'entendez, Jésus n'aurait jamais invité ses apôtres à le toucher avec ses mains pour vérifiers qu'il n'était pas un esprit, mais qu'il était bien le même, fait de chair et d'os.

Jésus, par sa Parole, vous démontre que vous êtes dans l'erreur. Comment pouvez-vous encore tenir les propos que vous tenez à propos de la nature humaine ressuscitée de Jésus ? Le corps humain de Jésus n'a pas été transformé en corps éthéré, spirituel ; son corps est devenu spirituel, car il a été revêtu des propriété de l'esprit ; il n'est plus soumis à l'apesanteur, ni même limité par le temps et l'espace ; il peut se rendre présent partout où il veut en même temps ; il peut traverser la matière ; il peut voler, comme les anges volent.

Voilà pourquoi Jésus dira "vous serez COMME des anges". Nuance importante, vous, vous lisez "Vous serez des Anges, dont la nature est esprit". Jésus dit : "avec votre corps humain, vous serez comme des anges ; vous pourrez vous déplacer comme eux, vivre comme eux ; car votre humanité aura été revêtue des propriété de l'esprit, grâce à l'Esprit Saint qui habitera en plénitude votre corps.

Je n'ignore pas la doctrine de l'Eglise Catholique, je la comprends à votre différence. Vous vous n'avez rien compris à la doctrine de l'Eglise, ni même à l'Evangile, car Jésus dit clairement que son corps ressuscité était fait de chair et d'os.

Petero
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: TOU   Jeu 17 Avr 2008, 08:22

Nicolianor a écrit:
Pourtant, St Paul l'affirme ce n'est plus moi qui vit c'est Jésus-Christ qui vit en moi. Jésus est Dieu. Le but de la sanctification est de nous divinisé.

Cher Nicolianor,

Ce n'est pas parce que Jésus est PLEINEMENT HOMME, qu'il n'est plus l'une des personnes de la Trinité, l'une des personnes divines. Il est une personne divine, donc Dieu avec Dieu, de même nature que Dieu, mais assumant une nature humaine crée par Dieu. Jésus est engendré en Dieu comme personne divine, mais reçoit un corps de chair, qu'il a lui-même créé à l'origine, avec le Père, comme Verbe et auquel il va transmettre ses propriété, là sa résurrection, les propriété de l'esprit puisque Dieu est esprit et Vie.

Jésus, en son humanité est Dieu et pleinement humain, car de nature divine de par son unité avec le Père, dans l'Esprit ; de nature humaine de par son unité avec l'humanité créé par Dieu. Il y a union des 2 natures, sans confusion, sans mélange. L'une, sa nature divine, communiquant à la résurrection, ses propriétés à sa nature humaine, tout en restant pleinement humaine, fait de chair et d'os comme le précise bien Jésus, de chair et d'os que l'on pourra TOUCHER NOS MAINS.

Eh oui, arrrivé devant Jésus au ciel, mon cher Nicolianor, si cela ne vous répugne pas trops (j'en doute tellement votre amour pour Jésus est grand, bien que demandant à être débarassé de toutes vos mauvaises visions) ; VOUS POURREZ SERRER LA POGNE A VOTRE POT JESUS ; à votre COPINE JEANNE D'ARC et même la serrer dans vos bras.

Petero


Dernière édition par petero le Jeu 17 Avr 2008, 09:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: L'Eglise catholique change-t-elle de Doctrine ?   Jeu 17 Avr 2008, 09:00

Nicolianor a écrit:
Le but de la sanctification est de nous divinisé.

Nicolianor,

Le but de la sanctification c'est la perfection de l'amour : "Eh bien! moi je vous dis : Aimez vos ennemis, et priez pour vos persécuteurs, afin de devenir fils de votre Père qui est aux cieux .... Vous donc, vous serez parfaits comme votre Père céleste est parfait." (Matthieu 5, 44-48)

C'est comme si Jésus avait dit : "soyez saints comme votre père est Saint", car le perfection de Dieu c'est sa Sainteté ; la Sainteté c'est pas sa divinité. Sa nature divine est sainte, mais sa sainteté c'est pas sa nature divine, c'est lié à sa nature divine.

La sanctification nous rend d'abord parfait dans la pratique de la Charité, nous rend infiniment aimable et aimant, comme notre Père est infiniment aimable et aimant. La sanctification nous rend donc divin par participation à l'Amour dont Dieu s'aime en Lui-même ; Amour qui est répandu en nos coeur, dans la grâce sanctifiante.

On est saint quand on aime comme Jésus aime, de l'Amour que le St Esprit répand en nos coeurs. "Aimez-vous les uns les autres, comme je vous ai aimé", comme Dieu aime, "divinement".

Être divinisé, cela ne veut donc pas dire que notre nature humaine est transformé en nature divine ; cela veut dire que la vie divine est répandu en nos coeur, par l'Esprit Saint, dans la grâce qui est une participation à la nature divine, et pas la nature divine elle-même. Nous ne devenons pas Dieu par nature, mais par participation à la grâce créé par Dieu pour nous et que Thomas d'Aquin appelle "grace habituelle".

Petero
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Eglise catholique change-t-elle de Doctrine ?   Jeu 17 Avr 2008, 10:12

C'est comme si Jésus avait dit : "soyez saints comme votre père est Saint",

Petero, bonjour. C'est que Jésus nous dit : 'soyez saints comme votre père est saint.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'Eglise catholique change-t-elle de Doctrine ?   Jeu 17 Avr 2008, 11:44

cathe a écrit:
C'est comme si Jésus avait dit : "soyez saints comme votre père est Saint",

Petero, bonjour. C'est que Jésus nous dit : 'soyez saints comme votre père est saint.

Comme dit très précisement Pierre: Il s'agit pour nous hommes de devenir saint, tout en restant une pure créature. C'est donc une union avec Dieu dans l'AMOUR (et non pour devenir l'être de Dieu).

Le cas de Jésus est à part: il est la PERSONNE DE DIEU (le Verbe) fait homme.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: L'Eglise catholique change-t-elle de Doctrine ?   Jeu 17 Avr 2008, 13:29

cathe a écrit:
C'est comme si Jésus avait dit : "soyez saints comme votre père est Saint",

Petero, bonjour. C'est que Jésus nous dit : 'soyez saints comme votre père est saint.

Non, Jésus n'a jamais dit "soyez saints comme père est saint". Jésus a dit : "si vous aimez vos ennemis, priez pour ceux qui vous persécutent ..... vous serez parfait comme votre Père céleste est parfait". Ce qui veut dire, d'après-moi : "soyez saint, comme votre Père céleste est saint", car la perfection de Dieu, c'est sa Sainteté ; ou c'est comme si Jésus avait dit, "que votre amour soit saint, comme l'Amour de mon Père est Saint.

Fraternellement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
 
L'Eglise catholique change-t-elle de Doctrine ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» L'eglise catholique-le catholicisme est elle vouée a sa fin?
» Le rejet de l'Eglise Catholique lorsqu'elle dérange
» le role du diacre dans l'eglise catholique
» Les dires de Goebbels sur l'Eglise Catholique
» Toute critique sur l'Eglise Catholique Romaine sera retirée.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: