DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Afghanistan et état de l'armée française

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
adamev



Messages : 12260
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Afghanistan et état de l'armée française   Mar 09 Sep 2008, 15:15

Karl a écrit:
Pardonnez-moi de m'immiscer:
J'ai fait mon service militaire et je n'ai pas souvent tiré!
mais je me souviens avoir été rudement engeulé par un lieutenant parce que, n'ayant pas vidé mon chargeur en une seule rafale, j'avais tiré les balles restantes au sol, sans pourtant commettre d'imprudence...
Il est vrai que c"était en Allemagne.

J'ai fait un peu plus que mon service militaire et j'ai entendu les balles siffler (pour mémoire quand on les entends pas c'est qu'on est mort ou qu'on n'était pas "au chaud") et ben si c'était une imprudence de tirer au sol : beaucause projections d'éclats et ricochets tjs possibles (une balle perdue ça tue tout aussi bien qu'une qu'était pas perdue (pour tout le monde).
Revenir en haut Aller en bas
karr



Messages : 4
Inscription : 05/09/2008

MessageSujet: Re: Afghanistan et état de l'armée française   Mar 09 Sep 2008, 15:19

Je ne defends pas les taliban et ne suis pas anti americain. Merci de ne pas cataloguer les gens en 2 minutes.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Messages : 12260
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Afghanistan et état de l'armée française   Mar 09 Sep 2008, 15:28

Nous dirons qu'ils (les maudits exploiteurs capitalistes) se sont faits longtemps tirer l'oreilleavant d'envoyer gratuitement en Afrique et ailleurs des médicaments gratuits (ou presque) pour essayer de lutter contre le sida et autres maladies du même genre qui lui servent aussi de vecteur.

Et nous ne parlerons pas de toutes ces milices sud-américaines armées (y compris les cartels de la drogue) par qui vous savez pour éradiquer les gouvernements "de gauche" aux portes de l'Amérique bien pensante.

Nous ne parlerons pas non plus de ces vastes opérations de défoliation des forêts vietnamiennes au moyen de produits chimiques qui ont fait de très nombreuses victimes. D'accord il y a eu Pol-Pot pour faire bonne mesure.

Ceci dit sans excuser les talibans et autres terroristes productions anti-soviétiques de l'oncle Sam et de qqs-un de ses alliés.

Mais je sens venir la comptabilité macabre habituelle et certains membres de ce forum alors je me retire.


Dernière édition par adamev le Mar 09 Sep 2008, 16:08, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Afghanistan et état de l'armée française   Mar 09 Sep 2008, 15:30

Citation :
adamev a écrit:
Karl a écrit:
Pardonnez-moi de m'immiscer:
J'ai fait mon service militaire et je n'ai pas souvent tiré!
mais je me souviens avoir été rudement engeulé par un lieutenant parce que, n'ayant pas vidé mon chargeur en une seule rafale, j'avais tiré les balles restantes au sol, sans pourtant commettre d'imprudence...
Il est vrai que c"était en Allemagne.

J'ai fait un peu plus que mon service militaire et j'ai entendu les balles siffler (pour mémoire quand on les entends pas c'est qu'on est mort ou qu'on n'était pas "au chaud") et ben si c'était une imprudence de tirer au sol : beaucause projections d'éclats et ricochets tjs possibles (une balle perdue ça tue tout aussi bien qu'une qu'était pas perdue (pour tout le monde).


En effet; je n'étais pas un professionnel... et j'ai fais une c...ie (encore que dans l'herbe fraiche et un sol meuble...), croyant mieux faire ainsi que, comme bien d'autres sans doute, mettre ensuite les balles non-utilisées ds ma poche à titre de souvenir!
Et il faut donc reconnaitre qu'il n'y a donc pas que des amateurs ds l'armée! Pourtant le lieutenant n'avait pas ma sympathie (question de taille de moustache, probablement)
d'où il est abusif de généraliser.


Dernière édition par Karl le Mar 09 Sep 2008, 15:45, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12260
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Afghanistan et état de l'armée française   Mar 09 Sep 2008, 15:37

Pour précision :

Une balle (extrémité pointue d'une cartouche) est une masse inerte.

Une cartouche (étui + balle+ amorce + poudre) ne l'est pas. Elle est au contraire active tout comme une balle traçante (phosphore ou autre produit luminescent) ou une balle explosive (à ne pas confondre avec une doumdoum qui est inerte mais trafiquée pour aggraver les blessures).


Dernière édition par adamev le Mar 09 Sep 2008, 18:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Afghanistan et état de l'armée française   Mar 09 Sep 2008, 15:43

karr a écrit:
Je ne defends pas les taliban et ne suis pas anti americain. Merci de ne pas cataloguer les gens en 2 minutes.


à vous de ne pas vs tromper de barbares
Revenir en haut Aller en bas
karr



Messages : 4
Inscription : 05/09/2008

MessageSujet: Re: Afghanistan et état de l'armée française   Mar 09 Sep 2008, 16:46

les mots ont leur importance.
wikipedia :
Le terme barbare — et le concept de barbarie qui lui est attaché — ont, de tout temps, eu une connotation péjorative. Ils traduisent à la fois le mépris pour l’autre, l’étranger et la crainte qu’il inspire. Michel de Montaigne, qui vécut l’époque « barbare » des guerres de religion de la fin du XVIe siècle, exprime fort bien ce sentiment, lorsqu’il écrit dans ses Essais : « Chacun appelle barbarie ce qui n’est pas de son usage. »[1] Au fil de l’histoire, le terme a revêtu différentes acceptions...
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80837
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Afghanistan et état de l'armée française   Mer 10 Sep 2008, 12:03

Loup Ecossais a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Loup Ecossais a écrit:
Lettre d’un général amateur à Nicolas Sarkozy

Monsieur le Président de la République,

Je vous rassure tout de suite, je ne me prends pas pour Emile Zola. N'étant pas très "accro" de l'actualité (surtout pas des sites "people" que vous aimez bien fréquenter), ce ne fut qu'hier (01/07/2008 vers 19 heures - il n'y a pas d'heure pour les braves) que j'ai "ouï entendu dire", à l'écoute d'une radio publique, que vous aviez qualifié les militaires d'"amateurs", etc.

Il a traité d'amateur un groupe et surtout son sous-officier qui, malgré les consignes, et se considérant comme dispensé des règles élémentaires de sécurité, mélangeait des vraies balles et des balles à blanc.

Et je souscrits. salut

C'est le b a ba des règles de sécurités qui a été bafoué par cette bandes d'amateurs.

Dites-moi, Arnaud, dans quelle arme avez-vous servi?

Vous parlez de B.A.- Ba des règles de sécurité? Si vous aviez un minimum de notion de ce qu'est un entraînement "commando", vous ne tiendriez pas ces propos.

Cette lettre a été écrite par un général de l'armée de l'air. Savez-vous ce que c'est qu'un général dans cette arme? Vous souscrivez aux incompétences et à l'amateurisme d'un freluquet, chef des armées, qui n'a jamais tenu un fusil, et encore moins un FM. Désolé, mais l'amateur, c'est lui. Son service militaire? Il l'a fait dans une unité des services de renseignements, bien à l'abri. Nous avons le président le plus incompétent que la France n'ait jamais eu.

Carcassonne : manquements graves et réguliers






L.S. (lefigaro.fr) avec AP et France-Info
10/09/2008 | Mise à jour : 07:48 |


Commentaires 18


.






AFP
Crédits photo : AFP




Selon
les procès verbaux d'auditions de plusieurs soldats du 3e RPIMA, les
dysfonctionnements qui ont abouti à la fusillade accidentelle il y a
deux mois étaient loin d'être isolés.






Balles
réelles conservées, chargeurs échangés entre soldats, absence de
contrôle réel des armes. Les procès verbaux d'audition de cinq soldats
du 3e RPIMA de Carcassonne, où a eu lieu le 29 juin une fusillade
accidentelle, que s'est procuré France-Info, révèlent que le sergent V (le tireur), était loin d'être le seul à ne pas respecter les procédures de l'armée en la matière. Celles-ci
prévoient en effet qu'après chaque exercice à balles réelles, les
soldats doivent vider leurs chargeurs et rendre les balles non
utilisées. Or, au moins cinq soldats ont reconnu des manquements à
cette règle. « Ca m'est arrivé de garder des munitions à balles réelles
sachant que j'avais un autre tir le lendemain », indique un sergent en
invoquant un « emploi du temps chargé ». « Lors d'un stage du 15 au 20
juin, à Mont-Louis, je réalise a présent que je suis parti là bas avec
des chargeurs contenant des munitions réelles. Aucun incident n'a pu se
produire car c'était un stage de corps a corps », reconnait le sergent
V, le tireur. « Notre groupe tient sur la responsabilité de chacun »

Deux
d'entre eux reconnaissent également que les militaires s'échangent
parfois des chargeurs. « Et des armes ? », leur demande-t-on. «
J'imagine que cela peut arriver », répond l'un d'eux. « Personne n'ira
vérifier le nombre de cartouches tirées, le nombre de cartouches
rendues et ce que fait chacun d'entre nous », indique à soldat. « Notre
groupe tient sur la responsabilité de chacun », justifie-t-il. Le
lieutenant C, chef d'un des deux commandos du 3e RPIMA déclare
également : « Je ne fais pas la vérification générale des armes. Chaque
personnel est responsable de son arme ». Et d'expliquer qu'une «
vérification par binôme » a été mise en place. Les PV d'audition
révèlent en outre que la configuration du lieu de la démonstration a pu
jouer un rôle dans le drame. « Au départ, la tente avec le public
devait se trouver dans l'angle, à l'opposé de là où elle se trouvait.
Mes hommes se sont entrainés 2, 3 jours avec cette configuration »,
indique un lieutenant. « Les tirs qui ont été effectués à blanc étaient
dirigés vers une extrémité du terrain où il était censé ne pas y avoir
de public. Au départ, le positionnement du public ne se trouvait que
d'un coté de la zone de jeu », confirme un officier supérieur adjoint. Les
membres du commando ont-ils été prévenus de ce changement de dernière
minute ? « Il y a eu une note pour ce changement, que je n'ai pas vue
», répond un lieutenant. « Je n'en ai pas eu connaissance », indique
également un sergent à propos de cette note.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Afghanistan et état de l'armée française   Mer 10 Sep 2008, 12:12

J'ai suivi l'affaire. Je ne les excusent pas. Mais ça ne justifiait pas la démission du chef d'état major. Sinon celle de sarko se justifiait encore davantage. C'est lui le chef des armées.

Ceci dit, je trouve inadmissible que l'on fasse de telles démonstrations. A mon époque, il était hors de question de se livrer à de telles pratiques. Une arme c'est fait pour tuer; pas pour jouer.
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Afghanistan et état de l'armée française   Mer 10 Sep 2008, 13:52

Citation :
Loup Ecossais a écrit:

Ceci dit, je trouve inadmissible que l'on fasse de telles démonstrations. A mon époque, il était hors de question de se livrer à de telles pratiques. Une arme c'est fait pour tuer; pas pour jouer.[/color]


C'est le fond du problème.
Revenir en haut Aller en bas
 
Afghanistan et état de l'armée française
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» groupe de reconstitution armée française 1962 - 1990.
» Le Groupe de 40 Bofors dans l'Armée Française
» ceinturon armée française dans l'armée allemande
» Intégration des FFI dans la 1er armée Française
» L'Armée Française de Libération

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: