DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Afghanistan et état de l'armée française

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Afghanistan et état de l'armée française   Mar 01 Avr 2008, 23:35

Des nouvelles d'Elyséewood,

Ça y est. Bling-Bling a décidé de renforcer les troupes françaises en Afghanistan.

La Marine nationale intervient enfin dans le conflit afghan.
Avec des armes nouvelles, une énergie sans équivoque et, toujours, la classe. Le monde n'est pas au bout de ses surprises.


«Marins, pied à terre!» ordonne d'une voix virile le sergent naval de deuxième classe Sacavin. Aussitôt, «avec un bel ensemble», commente la Unterseebootliche Züricher Zeitung, organe annuel de la Marine de guerre suisse, les trente cavaliers descendent de leurs chevaux. Car, oui, vous avez bien lu, quelque part dans les montagnes d'Afghanistan, la France déploie ses nouvelles unités, des unités qui n'ont pas fini de faire parler d'elles; la cavalerie de marine de la Marine française est arrivée, et déjà, les talibans tremblent.

C'est ici, à deux nautiques à peine du village de Oualfout-Ouarmamer, que les cavaliers de marine français ont fait une entrée fracassante sur le champ de bataille de la guerre contre le terrorisme, s'époumone le correspondant sur place du Vaduz Nautical Tribune. Trente hommes, trente chevaux, mais ce n'est là qu'une avant-garde, car la Marine, à défaut de porte-avions en état de marche, a bien d'autres surprises en réserve. Il y a un mois déjà, souligne le très sérieux Royal Horse Naval Artillerist, la France avait déployé dans le golfe de Gascogne le porte-équidés de combat Hippodrome de Longchamp, escorté du transport de percherons de débarquement Léon Zitrone et du ravitailleur en fourrage Guy Lux. Il fallait y voir un signal clair de la part de la Royale : Oussama Ben Laden n'avait plus qu'à bien se tenir, poursuit le périodique britanique pourtant avare de compliments.

Reste que sur le terrain, tandis que les marins montés se livrent à de spectaculaires évolutions pour la plus grande joie des afghans, petits et grands, la sérénité est à l'ordre du jour. «Notre mission est simple», déclare le colonel de vaisseau Fumeux du Tricorne, commandant du 3ème escadron de hussards flottants, dans une entrevue accordée au Caballero de la Armada, «nous allons prouver à tous ces aviateurs et à tous ces fantassins que la Marine a plus à offrir que quelques vulgaires petites frappes. Nous allons effectuer des strikes équestres fluctuants sur des objectifs terrestres définis à l'avance. En d'autre termes, au premier coup de feu, on décampe.» Optimisme que partage également l'homme du rang, avec le bon sens rationnel du marin cavalier alsaco-breton.

Enfin, à en croire le très respecté Cols Bleus et Cravache d'Or, le chef d'état-major de la Marine, l'amiral des logis chef Ernest Antoine Calesèche, la Marine nationale s'apprêterait à envoyer sept de ses nouveaux trains blindés gonflables, fer de lance de sa nouvelle doctrine du JSL-OQAP, «je suis là où qu'on m'attende pas.»

La guerre ne fait que commencer, et la Marine est cette fois bien décidée à en découdre. Non mais !!!
Revenir en haut Aller en bas
polaire



Masculin Messages : 1858
Inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: Afghanistan et état de l'armée française   Mar 01 Avr 2008, 23:51

Citation :
la cavalerie de marine de la Marine française est arrivée, et déjà, les talibans tremblent.


Regrettez- vous qu'ils ne tremblent pas ?

ou non ?
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Afghanistan et état de l'armée française   Mer 02 Avr 2008, 00:16

polaire a écrit:
Citation :
la cavalerie de marine de la Marine française est arrivée, et déjà, les talibans tremblent.


Regrettez- vous qu'ils ne tremblent pas ?

ou non ?

Ce que je regrette, c'est qu'il n'y a pas d'argent pour augmenter le pouvoir d'achat du contribuable citoyen. Nous sommes un Pays en faillite. Il me semble que l'argent dépensé pour aller faire une guerre qui ne nous concerne pas, serait bien plus utile dans nos poches.
Revenir en haut Aller en bas
Lephenix



Messages : 1308
Inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Afghanistan   Mer 02 Avr 2008, 03:06

polaire a écrit:
Citation :
la cavalerie de marine de la Marine française est arrivée, et déjà, les talibans tremblent.
Regrettez- vous qu'ils ne tremblent pas ?
ou non ?
Oh ! Polaire, on dirait que vous n'aimez pas les Talibans ?
Vous avez quelque chose à leur reprocher ?
Ils vous ont fait du mal ?
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Afghanistan et état de l'armée française   Mer 02 Avr 2008, 09:36

Citation :
[quote="Loup Ecossais"]

Il y a un mois déjà, souligne le très sérieux Royal Horse Naval Artillerist, la France avait déployé dans le golfe de Gascogne le porte-équidés de combat Hippodrome de Longchamp, escorté du transport de percherons de débarquement Léon Zitrone et du ravitailleur en fourrage Guy Lux.

:smurf: Thumright :mdr: :mdr: :mdr:
Revenir en haut Aller en bas
Vince



Masculin Messages : 1287
Inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: Afghanistan et état de l'armée française   Mer 02 Avr 2008, 11:40

Citation :
L’enjeu afghan
Par Bernard Guetta
QUOTIDIEN : mardi 1 avril 2008

Attention ! Tout paraît plaider, bien sûr, contre cet envoi de renforts français en Afghanistan (lire page 2). L’atlantisme de Nicolas Sarkozy est si compulsif, sa politique étrangère si confuse, cette guerre, surtout, est si proche d’être perdue que tout pousse à ne voir, là, qu’une bonne manière faite à George Bush, intolérable et dangereuse. Cette décision a tout pour inquiéter, mais attention ! Contrairement à l’aventure irakienne, l’intervention afghane a été approuvée par l’ONU. Elle est légale. Elle est, avant tout, légitime car non seulement les talibans protégeaient les organisateurs des attentats du 11 septembre 2001, mais, sept ans plus tard, leur victoire serait une tragédie pour ce pays et achèverait de déstabiliser le Pakistan limitrophe. Pis encore, elle viendrait renforcer les réseaux jihadistes en leur redonnant une base territoriale et en alimentant, surtout, leur mythologie sur l’inéluctable défaite des «croisés» devant la levée en masse de l’islam.

Nicolas Sarkozy n’a pas tort de considérer qu’une «partie essentielle» se joue en Afghanistan. Il a raison d’affirmer qu’on ne peut pas «accepter un retour des talibans et d’Al-Qaeda à Kaboul». Ce n’est rien de plus qu’une évidence, et ce millier de soldats français pourrait bel et bien faire une différence. Il pourrait peser dans une bataille qu’il vaudrait mieux ne pas perdre, parce que d’autres pays de l’Otan augmenteront, parallèlement, leurs effectifs - 3 500 hommes pour les seuls Etats-Unis - et que la force militaire n’est pas aussi négligeable qu’on le croit. Elle est insuffisante si elle ne s’inscrit pas dans une stratégie politique, mais le fait est que l’arrivée de renforts américains en Irak a contribué à une diminution des violences et que ce n’est pas la vaillance des moudjahidin afghans qui leur avait permis de défaire l’Armée rouge, mais l’argent saoudien, les armes américaines et les bases que leur offrait le Pakistan.

Les talibans ont, aujourd’hui, repris le contrôle de la moitié sud du pays. Ils y sont parvenus grâce aux erreurs des Américains qui, loin de déverser l’argent dont les Afghans avaient besoin après vingt ans de guerre, se sont contentés de traquer les hommes d’Al-Qaeda, bombardant à tout-va et tuant tant d’innocents qu’ils se sont fait haïr. Comme le dit Olivier Roy, l’un des meilleurs spécialistes de la région, les Américains ont mené une «guerre idéologique» alors que les Afghans attendaient d’eux des routes, des écoles et des hôpitaux. C’est ainsi que les talibans ont retrouvé des appuis, mais ce gâchis est-il irrémédiable ?

Les Britanniques ne le pensent pas. Sans cacher leur pessimisme, ils estiment que les talibans ont tiré des leçons de la défaite qu’ils avaient subie en 2001, qu’ils ont, maintenant, compris qu’ils n’arriveraient à rien de solide en persistant dans leur cocktail de jihad et de charia, qu’ils sont devenus moins fanatiques, plus politiques, et que l’on pourrait, en un mot, chercher un compromis avec eux. C’est ce que leurs services secrets ont tenté d’amorcer à l’automne. Leurs relations avec la présidence afghane en ont été sérieusement détériorées, mais les Britanniques n’ont pas renoncé à cette ambition de faire la part du feu, d’utiliser un minimum de rétablissement de la situation militaire pour essayer de séparer les talibans d’Al-Qaeda et de jeter les bases d’un gouvernement de reconstruction dans lequel ils représenteraient les Pachtouns, la première des trois grandes ethnies afghanes. C’est là que les renforts français pourraient avoir un rôle non seulement militaire mais aussi politique. Ils pourraient permettre d’affirmer un pôle franco-britannique en Afghanistan dont l’importance pourrait faire admettre cette stratégie au successeur de George Bush. Ce serait d’autant plus souhaitable que le premier geste du nouveau gouvernement pakistanais, samedi, a été d’offrir à ses propres talibans de les intégrer dans le jeu politique en échange d’une renonciation à la violence.

Il y a un balbutiement de sagesse dans la région que la France pourrait conforter, mais l’étonnant est que Nicolas Sarkozy ne pose aucune vraie condition aux Américains, pas plus pour ces renforts dont ils ont tant besoin que pour le retour de la France dans l’Otan. Il pourrait monnayer son rapprochement avec les Etats-Unis, profiter de la sympathie qu’il y a acquise pour faire bouger les choses, tant en Afghanistan que sur la défense européenne. Il en apparaîtrait moins bonnement atlantiste. Cet envoi de troupes s’inscrirait, alors, dans un dessein et troublerait moins, mais il se contente, c’est ainsi, d’aimer l’Amérique.

Bernard Guetta est membre du conseil de surveillance de Libération.
Revenir en haut Aller en bas
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Afghanistan et état de l'armée française   Mer 02 Avr 2008, 15:16

Loup Ecossais a écrit:
polaire a écrit:
Citation :
la cavalerie de marine de la Marine française est arrivée, et déjà, les talibans tremblent.


Regrettez- vous qu'ils ne tremblent pas ?

ou non ?

Ce que je regrette, c'est qu'il n'y a pas d'argent pour augmenter le pouvoir d'achat du contribuable citoyen. Nous sommes un Pays en faillite. Il me semble que l'argent dépensé pour aller faire une guerre qui ne nous concerne pas, serait bien plus utile dans nos poches.

Shocked Shocked Shocked What a Face

D'autres, en d'autres temps, n'ont aussi pas voulu "mourir pour Dantzig"...

Ensuite, je reprends ce commentaire de David, sur rebelles.info, au sujet de nos soldats, qui meurent en défendant notre Liberté et notre sécurité dans l'indifférence générale :

Citation :
La décision courageuse et intelligente de Nicolas Sarkozy d'envoyer des troupes françaises supplémentaires (1.000 hommes) en Afghanistan suscite l'ire de la gauche politique et journalistique. A commencer par la grande stratège Ségolène Royal. Elle a en effet déclaré : "Je ne suis pas favorable au renforcement de la présence française en Afghanistan dans le contexte actuel où on ne connaît ni les risques d'enlisement ni les garanties qui sont prises pour protéger nos soldats". Il semble lui échapper que l'enlisement de l'OTAN en Afghanistan est depuis longtemps une réalité. Que c'est justement à cause de cet enlisement que notre président à pris la difficile décision de renforcer les troupes occidentales qui se battent sur le terrain. Car tous les experts s'accordent pour dire que le nombre des troupes occidentales en Afghanistan est actuellement insuffisant. Si il est juste de se préoccuper de la sécurité de nos soldats cela ne doit pas nous faire oublier la mission qui est la leur dans ce pays : protéger la population locale contre un retour des talibans au pouvoir et protéger les populations occidentales contre le rétablissement de l'Afghanistan comme sanctuaire du terrorisme islamiste. Ces missions sont vitales, prioritaires même si cela doit coûter la vie à nos soldats. Plutôt que de critiquer la décision de Nicolas Sarkozy, Ségolène Royal et François Hollande feraient mieux de s'inquiéter du traitement médiatique de la guerre en Afghanistan. Il est en effet consternant de voir que les soldats occidentaux qui combattent et meurent en Afghanistan pour la défense de la liberté et de la démocratie mais également pour assurer notre sécurité et notre tranquillité, ne recoivent pas l'hommage qui leur est dû. Pour eux, des cérémonies discrètes, presque en catimini. Nos médias se contentent d'égrener les pertes tel un comptable qui clôture son bilan de fin d'année. Absence totale d'émotion. Peu ou pas de compassion. Aucune mobilisation de la société civile pour soutenir moralement nos troupes ou les familles des militaires. Aucune valorisation de l'action de nos soldats, aucune promotion de leur courage. Au contraire, bien souvent des journalistes, des intellectuels ou des politiques viennent ergoter sur leurs résultats, sur leurs difficultés de cohabiter avec les populations locales. Ils assènent du haut de leurs certitudes des "y'a qu'à, il faut que" bien qu'ils ne connaissent rien à l'Afghanistan ni à la stratégie militaire. Et pourtant le travail que nos soldats accomplissent quotidiennement est colossale. Et cela dans un environnement extrêment difficile. Si on juge une société à la façon dont elle honore ses morts, notamment ceux tombés pour la défendre, alors il y a de quoi être inquiet quant au degré de santé morale de nos sociétés occidentales. Jeudi matin encore, un reportage d'Europe 1 sur l'Afghanistan insistait lourdement sur le coût de cette guerre : "Les Américains dépensent 100 millions d'euros par jour dans cette guerre d'Afghanistan". Oui et alors ? Ce journaliste a-t-il une meilleure solution à proposer ? Dialoguer avec le mollah Omar et Ben Laden peut-être ? Le coût d'un retrait de l'OTAN d'Afghanistan, qu'il soit humain, financier, politique, stratégique etc... serait bien plus important. Mais de cela pas un mot. Un journaliste du Nouvel Observateur, Vincent Jauvert, critique lui aussi la décision de Nicolas Sarkozy mais n'hésite pas à aller plus loin en préconisant le retrait des troupes occidentales d'Afghanistan. Les pacifistes, les Daladier et les Chamberlain sont de retour. Qui veut mourir pour Kaboul ?


http://www.rebelles.info/article-18161427.html

Sorry pour le hors-sujet, mais cette abjection, ce scandale permanent devaient être dénoncés haut et fort Idea
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Afghanistan et état de l'armée française   Mer 02 Avr 2008, 15:26

Mécréant-LV a écrit:
Loup Ecossais a écrit:
polaire a écrit:
Citation :
la cavalerie de marine de la Marine française est arrivée, et déjà, les talibans tremblent.


Regrettez- vous qu'ils ne tremblent pas ?

ou non ?

Ce que je regrette, c'est qu'il n'y a pas d'argent pour augmenter le pouvoir d'achat du contribuable citoyen. Nous sommes un Pays en faillite. Il me semble que l'argent dépensé pour aller faire une guerre qui ne nous concerne pas, serait bien plus utile dans nos poches.

Shocked Shocked Shocked What a Face

D'autres, en d'autres temps, n'ont aussi pas voulu "mourir pour Dantzig"...

Ensuite, je reprends ce commentaire de David, sur rebelles.info, au sujet de nos soldats, qui meurent en défendant notre Liberté et notre sécurité dans l'indifférence générale :

Citation :
La décision courageuse et intelligente de Nicolas Sarkozy d'envoyer des troupes françaises supplémentaires (1.000 hommes) en Afghanistan suscite l'ire de la gauche politique et journalistique. A commencer par la grande stratège Ségolène Royal. Elle a en effet déclaré : "Je ne suis pas favorable au renforcement de la présence française en Afghanistan dans le contexte actuel où on ne connaît ni les risques d'enlisement ni les garanties qui sont prises pour protéger nos soldats". Il semble lui échapper que l'enlisement de l'OTAN en Afghanistan est depuis longtemps une réalité. Que c'est justement à cause de cet enlisement que notre président à pris la difficile décision de renforcer les troupes occidentales qui se battent sur le terrain. Car tous les experts s'accordent pour dire que le nombre des troupes occidentales en Afghanistan est actuellement insuffisant. Si il est juste de se préoccuper de la sécurité de nos soldats cela ne doit pas nous faire oublier la mission qui est la leur dans ce pays : protéger la population locale contre un retour des talibans au pouvoir et protéger les populations occidentales contre le rétablissement de l'Afghanistan comme sanctuaire du terrorisme islamiste. Ces missions sont vitales, prioritaires même si cela doit coûter la vie à nos soldats. Plutôt que de critiquer la décision de Nicolas Sarkozy, Ségolène Royal et François Hollande feraient mieux de s'inquiéter du traitement médiatique de la guerre en Afghanistan. Il est en effet consternant de voir que les soldats occidentaux qui combattent et meurent en Afghanistan pour la défense de la liberté et de la démocratie mais également pour assurer notre sécurité et notre tranquillité, ne recoivent pas l'hommage qui leur est dû. Pour eux, des cérémonies discrètes, presque en catimini. Nos médias se contentent d'égrener les pertes tel un comptable qui clôture son bilan de fin d'année. Absence totale d'émotion. Peu ou pas de compassion. Aucune mobilisation de la société civile pour soutenir moralement nos troupes ou les familles des militaires. Aucune valorisation de l'action de nos soldats, aucune promotion de leur courage. Au contraire, bien souvent des journalistes, des intellectuels ou des politiques viennent ergoter sur leurs résultats, sur leurs difficultés de cohabiter avec les populations locales. Ils assènent du haut de leurs certitudes des "y'a qu'à, il faut que" bien qu'ils ne connaissent rien à l'Afghanistan ni à la stratégie militaire. Et pourtant le travail que nos soldats accomplissent quotidiennement est colossale. Et cela dans un environnement extrêment difficile. Si on juge une société à la façon dont elle honore ses morts, notamment ceux tombés pour la défendre, alors il y a de quoi être inquiet quant au degré de santé morale de nos sociétés occidentales. Jeudi matin encore, un reportage d'Europe 1 sur l'Afghanistan insistait lourdement sur le coût de cette guerre : "Les Américains dépensent 100 millions d'euros par jour dans cette guerre d'Afghanistan". Oui et alors ? Ce journaliste a-t-il une meilleure solution à proposer ? Dialoguer avec le mollah Omar et Ben Laden peut-être ? Le coût d'un retrait de l'OTAN d'Afghanistan, qu'il soit humain, financier, politique, stratégique etc... serait bien plus important. Mais de cela pas un mot. Un journaliste du Nouvel Observateur, Vincent Jauvert, critique lui aussi la décision de Nicolas Sarkozy mais n'hésite pas à aller plus loin en préconisant le retrait des troupes occidentales d'Afghanistan. Les pacifistes, les Daladier et les Chamberlain sont de retour. Qui veut mourir pour Kaboul ?


http://www.rebelles.info/article-18161427.html

Sorry pour le hors-sujet, mais cette abjection, ce scandale permanent devaient être dénoncés haut et fort Idea

Laurent, explique-moi, en quoi la guerre en Afghanistan nous concerne? Quelle liberté défendons-nous là-bas?


Dernière édition par Loup Ecossais le Mer 02 Avr 2008, 15:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Afghanistan et état de l'armée française   Mer 02 Avr 2008, 15:27

Citation :
AFGHANISTAN : bavardages français

Publié avec l'autorisation de l'auteur :

Mardi 1er avril, à 08:36, Laure Bretton, du bureau parisien de l’agence de presse britannique Reuters, dans une dépêche intitulée « Bernard Kouchner défend l'envoi de troupes en Afghanistan », écrit notamment ceci : « Avant de décider d'augmenter le contingent français en Afghanistan, Nicolas Sarkozy a écrit à ses homologues pour leur demander de fixer des perspectives stratégiques et économiques, a déclaré Bernard Kouchner ».

« Selon le ministre des Affaires étrangères, interrogé sur RTL, la décision d'envoyer des renforts militaires en Afghanistan pourrait être prise mercredi. Un débat est prévu mardi après-midi (ndlr 1er avril) à l'Assemblée nationale. Il (ndlr Kouchner) a souligné que depuis l'intervention alliée en Afghanistan, fin 2001, les progrès sont grands : le président est élu, un Parlement existe, la croissance économique dépasse 8% et six millions d'enfants dont de très nombreuses filles sont scolarisés, ce qui était inimaginable il y a sept ans ».

Le même mardi 1 avril, à 09:35, lexpress.fr télécharge un article dans lequel on lit notamment : « Le débat (ndlr sans vote) sur l'Afghanistan, qui a lieu ce mardi après-midi (ndlr 1er avril) à l'Assemblée puis au Sénat, s'annonce houleux entre une gauche opposée au renforcement de la présence militaire française et réclamant un vote et une droite qui juge cette procédure inutile (ndlr information imprécise pour ne pas dire inexacte). La gauche voit sa position confortée par un sondage BVA pour Sud-Ouest, selon lequel deux Français sur trois (68%) désapprouvent la décision de Nicolas Sarkozy d'envoyer de nouvelles troupes. Seuls 15% la soutiennent ».

« Le Premier ministre François Fillon a indiqué mardi que l'envoi de renforts militaires français en Afghanistan dépendrait de trois conditions que présentera à l'Otan Nicolas Sarkozy. Il a réclamé sur France Inter une augmentation de l'aide publique à Kaboul, un calendrier de prise en charge progressive par l'armée afghane et un engagement simultané de tous d'accroître leurs effectifs sur place (…) L'opposition entend bien manifester sa totale opposition à la décision de renforcer - de quelque 1.000 hommes selon la presse - les 1.600 soldats (ndlr 1.430) actuellement engagés. Tout en étant demandeuse du débat, l'UMP a apporté lundi son soutien au chef du gouvernement (ndlr information qui contredit l’information du paragraphe précédent) ».

Samedi 29 mars, sur F.O.G. (18:00, France 5), j’ai regardé et écouté, une députée européenne du MoDem, critiquer les positions soi-disant proaméricaines du Président Sarkozy. Force est de constater, une fois de plus, avec les journalistes centristes et les politiciens centristes, deux phénomènes. Premièrement, à chaque fois que la France n’est pas franchement anti-américaine on lui reproche d’être soi-disant proaméricaine. Deuxièmement, le principe même de l’envoi de troupes françaises en Asie centrale ou au Moyen Orient donne de l’urticaire à la classe politico-médiatique parisienne.

Or, l’ISAF en Afghanistan, ce sont 47.000 soldats en provenance de 40 pays. Les effectifs français actuels, sans inclure les 1.000 soldats français supplémentaires prévus, représentent 3% seulement du total des effectifs. Bernard Kouchner a rappelé avec franchise et courage, mardi 1er avril sur RTL, que les progrès en Afghanistan sont grands ; que le président afghan est élu ; qu’un Parlement afghan existe ; que la croissance économique afghane dépasse 8% ; et que six millions d'enfants afghans dont de très nombreuses filles sont scolarisés, ce qui était inimaginable il y a sept ans. Moquons-nous des sondages et des bavardages. Remercions Sarkozy et Kouchner.

Miguel Garroté pour Monde-Info le 01 avril 2008


http://www.rebelles.info/article-18370037.html
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Afghanistan et état de l'armée française   Mer 02 Avr 2008, 15:30

La nôtre, Hugues, la nôtre...

Un élément parmi d'autres pour te le faire comprendre : des centaines de kamikazes, entraînés et formés, sont, où déjà partis, ou en partance pour...l'Europe (voir fil islam) Idea

As-tu oublié le 11 Septembre, Hugues ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Afghanistan et état de l'armée française   Mer 02 Avr 2008, 15:37

Laurent, tu es indécrottable sur le plan politique. Mais j'aime bien les gens qui ont des convictions. Tu défends avec bec et ongles ce que tu crois être juste.
Tu as été le seul à me répondre sur la mort du dernier poilu de France. J'ai trouvé cela triste. Excepté toi et moi, les autres n'en n'ont eu cure. Si tu t'intéresses à l'histoire, tu dois savoir que français et allemands ont été manipulés durant cette guerre. C'est en tout cas ce qu'ont dit les rescapés des deux camps. Comme quoi, il y a bien "deux" histoires.
Revenir en haut Aller en bas
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Afghanistan et état de l'armée française   Mer 02 Avr 2008, 15:44

Very Happy Very Happy Very Happy What a Face

Roooohhh, un complot !!!

Toi non plus tu ne changeras jamais, et c'est pour ca qu'on t'adore ;)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Afghanistan et état de l'armée française   Mer 02 Avr 2008, 15:49

Evidemment. Tu sais bien que je suis un "fan" du complot. Mais ça fait rien. L'essentiel, c'est que en cas de besoin, tu seras en première ligne. Je te prends sous mon commandement. Les enturbannés vont en prendre pour leur grade. ;)
Revenir en haut Aller en bas
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Afghanistan et état de l'armée française   Mer 02 Avr 2008, 15:51

;)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Afghanistan et état de l'armée française   Mer 02 Avr 2008, 15:57

Loup Ecossais a écrit:
Quelle liberté défendons-nous là-bas?
Mécréant-LV a écrit:
La nôtre, Hugues, la nôtre...

Un élément parmi d'autres pour te le faire comprendre : des centaines de kamikazes, entraînés et formés, sont, où déjà partis, ou en partance pour...l'Europe (voir fil islam)

As-tu oublié le 11 Septembre, Hugues ?

D'autant plus que dans un reportage sur une chaîne TV un juge chargé de l'Anti-terrorisme disait que la menace en France était grande. Des groupuscules islamistes s'arment et se forment un peu partout en France (sous l'influence de vidéos enregistrées par les Talibans), même dans des toutes petites villes.


Dernière édition par Jeb le Mer 02 Avr 2008, 16:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80832
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Afghanistan et état de l'armée française   Mer 02 Avr 2008, 16:11

Loup Ecossais a écrit:
polaire a écrit:
Citation :
la cavalerie de marine de la Marine française est arrivée, et déjà, les talibans tremblent.


Regrettez- vous qu'ils ne tremblent pas ?

ou non ?

Ce que je regrette, c'est qu'il n'y a pas d'argent pour augmenter le pouvoir d'achat du contribuable citoyen. Nous sommes un Pays en faillite. Il me semble que l'argent dépensé pour aller faire une guerre qui ne nous concerne pas, serait bien plus utile dans nos poches.

Cher Loup, devenu "bon gros toutou",

Votre vision de la politique n'est certes pas bling bling.

Elle est juste "bobo".

Citation :
Mon fric, mes titres, mon niveau de vie.

Et tant pis pour ces sauvages d'Afghans. Ils n'ont qu'à tirer leur plan avec leurs talibans.

On le voit: devenue plus âgée, la fière génération de De Gaulle et de la Libération s'est centrée sur son compte en banque et sa retraite, laissant tomber en passant tout sens de l'humanité des autres.

C'est que De Gaulle a semé une graine d'ivraie dans le coeur de ses admirateur: L'antiaméricanisme systématique.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80832
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Afghanistan et état de l'armée française   Mer 02 Avr 2008, 16:15

Jeb a écrit:


D'autant plus que dans un reportage sur une chaîne TV un juge chargé de l'Anti-terrorisme disait que la menace en France était grande. Des groupuscules islamistes s'arment et se forment un peu partout en France (sous l'influence de viédos enregistrées par les Talibans), même dans des toutes petites villes.

Cher Jeb, il est évident que la semence de la guerre des islamistes commence là bas, en Afganisthan.

Une défaite de l'Occident marquerait une victoire de l'islamisme qui ne reculerait plus devant rien.

En effet, ils perdent du terrain en Irak grâce à l'intelligente action du Général Petraeus (deux tiers des attentats en moins, élimination par les Irakiens eux-mêmes des islamistes étrangers).

Il ne leur reste plus que Kaboul.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Afghanistan et état de l'armée française   Mer 02 Avr 2008, 16:32

Arnaud Dumouch a écrit:


Cher Jeb, il est évident que la semence de la guerre des islamistes commence là bas, en Afganisthan.

Ah bon? Dans l'hypothèse où cela vous aurait échappé, cher Arnaud, je vous rappelle que les bailleurs de fonds du terrorisme international sont l'Arabie Saoudite, le Koweit et les Pays arabes unis. Leur but, détruire le christianisme.
Ce n'est pourtant pas ce que Mahomet professait. A ses débuts, l'Islam était polythéiste. Mahomet a fait détruire toutes les statues qui représentaient des Dieux multiples. Sauf, celles de Jésus-Christ et de la Vierge Marie, cités plusieurs fois dans le Coran "alternatif".
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80832
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Afghanistan et état de l'armée française   Mer 02 Avr 2008, 16:40

Il faudra, c'est certain, s'occuper de la source idéologique de tout cela (Wahhabisme arabe chez les Sunnites, révolution religieuse d'Iran chez les chiites).

Mais ici, on est dans le TERRAIN, LE CONCRET d'une bataille commencée en 2001. Livrez donc l'Afganisthan aux Talibans. Vous verrez si vous irez mieux ensuite, avec votre confort français et vos actions en Banque. What a Face

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Afghanistan et état de l'armée française   Mer 02 Avr 2008, 16:48

Arnaud, vous inversez les rôles. Vous confondez le confort Belge (Blig-Bling) et vos actions en banque. Moi je n'ai pas d'actions. En revanche, je suis dans l'action, contrairement à vous, tané sur votre canapé à siroter des bières et à vous goinfrer de pop- corn, que la pauvre Marie-Pierre est obligée de vous apporter sous peine de représailles. Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80832
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Afghanistan et état de l'armée française   Mer 02 Avr 2008, 16:52

Mr. Green I love you

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Vince



Masculin Messages : 1287
Inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: Afghanistan et état de l'armée française   Mer 02 Avr 2008, 17:01

Cher Loup,

Il est certain que l'Afghanistan est une base arrière du terrorisme. L'armée ne peut quitter ce territoire sans l'avoir sécuriser.
Ce qui passe, comme les dit l'Etat Major français, par une formation des troupes afghanes. Les talibans étant maintenant organisés en guérilla, on ne peut plus travailler à l'américaine (bombardements répétés qui ne font qu'atiser la colère et la haine des autochtones). Non, il faut une armée de terrain, qui connaisse le pays et soit capable d'éteindre les feux sporadiques, en d'autres termes il faut une armée afghane forte.

Amicalement,

Vincent.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80832
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Afghanistan et état de l'armée française   Mer 02 Avr 2008, 17:06

Oui.

Et cette armée de terrain doit apprendre à parler à la population civile qui ALORS, l'aidera.

Cela le bavard et sympatique soldat français sait faire, mieux que le soldat US avec son balladeur.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Afghanistan et état de l'armée française   Mer 02 Avr 2008, 17:08

[quote="Arnaud Dumouch]

Citation :
C'est que De Gaulle a semé une graine d'ivraie dans le coeur de ses admirateur: L'antiaméricanisme systématique.
[/quote]

Oui, c'est vrai et c'est un grand tort en même temps qu'une absurdité et un malentendu;
en 45 les ricains percevaient en DG un homme de gauche (il gouvernait avec les cocos) et se défiaient de lui; DG se défiait des ricains qu'il accusait de vouloir attenter à la souveraineté française (l'OTAN), dt il n'a pas été fait un si mirobolant usage, et qui n'a servi en rien la lutte contre le communisme, ce qui fait dire à certains aujourd'hui que DG était un homme de gauche, alors qu'il a été accusé de vouloir instaurer une dictature par les socialo-communistes francais....
Cet anti-américanisme allait de pair avec le communisme parmi les jeunes gens de ma génération...
Revenir en haut Aller en bas
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Afghanistan et état de l'armée française   Mer 02 Avr 2008, 17:22

Citation :
C'est que De Gaulle a semé une graine d'ivraie dans le coeur de ses admirateur: L'antiaméricanisme systématique.

Sans oublier le principal :

La politique arabe de la France Idea

Sorry Hugues, tu vas pas aimer, mais c'est bien De Gaulle qui a initié (je dis bien initié) cette politique suicidaire et insensée :|
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Vince



Masculin Messages : 1287
Inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: Afghanistan et état de l'armée française   Mer 02 Avr 2008, 17:24

Mais je crois que ce réflexe anti-américain est plus vieux. A mon avis il date de l'arrivée des Etats-Unis sur le banc des Grandes Puissances. La France, dans son arrogance, n'a pas accepté de laisser la place de première puissance au Nouveau Monde.
Il y a ensuite clairement des idéologies socialistes qui sont de véritables antagonismes au pouvoir américain.

Cependant, bien que parfois carricatural, cette opposition a du bon. Une superpuissance sans contrepoids est dangereuse.
Ce dont j'ai peur c'est que l'Europe fasse définitivement taire la France.

Amicalement

Vincent
Revenir en haut Aller en bas
polaire



Masculin Messages : 1858
Inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: Afghanistan et état de l'armée française   Jeu 03 Avr 2008, 00:30

au Phenix


Citation :
Oh ! Polaire, on dirait que vous n'aimez pas les Talibans ?
Vous avez quelque chose à leur reprocher ?
Ils vous ont fait du mal ?

Je déteste tous les obscurantismes religieux
( le votre aussi par parenthèses .....guère mieux inspiré )
Revenir en haut Aller en bas
polaire



Masculin Messages : 1858
Inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: Afghanistan et état de l'armée française   Jeu 03 Avr 2008, 00:42

à Loup Ecossais


Citation :
Laurent, explique-moi, en quoi la guerre en Afghanistan nous concerne? Quelle liberté défendons-nous là-bas?
(Loup Ecossais )

Vous avez une vision restreinte de vos intérêts en matière de liberté .
Cela me rappelle le pen qui ne voyait pas au delà de sa soeur (excusez moi parce qu’ à part ça je ne vous vois pas de rapport avec le pen )

Je peux expliquez plus

Je ne vois pas pourquoi alors nous irions protester contre les politiques chinoises au Tibet , mais là dessus vous ne protestez peut être pas non plus .
On ne veux plus faire la guerre , certes , il y en a qui n’ont pas ses sensibilités .
Que se passe t il quand on ne veux plus faire la guerre et qu’il y en a qui n’ont pas ses sensibilités ?

C’est une simple loi de nature, ils prennent votre place .
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Afghanistan et état de l'armée française   Jeu 03 Avr 2008, 08:55

polaire a écrit:

Que se passe t il quand on ne veux plus faire la guerre et qu’il y en a qui n’ont pas ses sensibilités ?

C’est une simple loi de nature, ils prennent votre place .

EXCELLENT thumleft thumleft thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80832
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Afghanistan et état de l'armée française   Jeu 03 Avr 2008, 11:35

Les socialistes se divisent sur leur motion de censure



François-Xavier Bourmaud et Sophie Huet



Citation :
Le parti dénoncera mardi la «rupture atlantiste» de Sarkozy. La positionde Fabius l'a emporté sur celle de Hollande.


La double offensive du PS n'aura pas lieu. Avant d'annoncer le dépôt d'une motion de censure contre l'envoi de troupes françaises en Afghanistan, le président du groupe socialiste à l'Assemblée nationale, Jean-Marc Ayrault, et une bonne partie des socialistes, ne cachaient pas leur intention de profiter de l'occasion pour interpeller le gouvernement sur sa politique économique et sociale. Au terme d'une rude bataille interne, François Hollande a finalement décidé de concentrer son propos sur l'Afghanistan et la politique étrangère, même s'il doit commencer son discours par «tous les sujets qui auraient pu être, eux aussi, évoqués : suppressions de crédits, gonflement de la dette, etc.».

Cette marche arrière de Hollande résulte d'une opération de forcing menée, tout au long de la journée, par Laurent Fabius, Henri Emmanuelli, Jean Glavany et leurs troupes. Hier matin, lors d'une réunion du groupe socialiste pour préparer la motion, l'ancien premier ministre a plaidé pour que les socialistes se concentrent sur la seule question de l'Afghanistan. Selon Laurent Fabius, cela présenterait plusieurs avantages. Le premier concerne la lisibilité des débats auprès des Français qui, interpellés sur l'Afghanistan, ne comprendraient pas que les socialistes en profitent pour parler d'autre chose.

«Motion fourre-tout»

Deuxième avantage : faire tanguer la majorité UMP. «Laurent Fabius a expliqué qu'en centrant la motion sur la dérive atlantiste de Nicolas Sarkozy, cela permettrait d'enfoncer un coin dans la majorité en allant “chatouiller” les gaullistes historiques et les souverainistes hostiles à l'Otan», raconte un député. Un point de vue partagé par Pierre Moscovici, peu séduit par l'idée «d'une motion fourre-tout». «C'est après les municipales qu'il aurait fallu provoquer un débat économique et social. Glisser cela derrière l'Afghanistan donnerait l'impression que les socialistes cherchent une session de rattrapage», ajoute-t-il.

À l'issue de la réunion de groupe, les partisans de la «motion simple» pensaient que leurs arguments l'avaient emporté. Mais dans l'après-midi, après la séance de questions au gouvernement, Jean-Marc Ayrault revenait à la charge en assurant qu'il serait un peu surréaliste qu'on ne parle que de la politique étrangère et pas de la vie des Français aussi». Qui plus est au moment ou le gouvernement prépare un plan d'économies face à la crise. Un peu plus loin, Bruno Le Roux soutenait cette position et jugeait «inenvisageable qu'après les municipales nous n'abordions pas la politique économique et sociale du gouvernement dans notre motion de censure».

Ces bisbilles socialistes sont du pain béni pour la majorité et notamment pour François Fillon. C'est lui qui répondra mardi prochain à François Hollande, lors du débat de censure. «Le premier ministre sera très offensif. Il veut mettre en exergue la désinformation permanente du PS», prévient Roger Karoutchi, le secrétaire d'État chargé des Relations avec le Parlement. Le débat se déroulera à la place de la traditionnelle séance des questions au gouvernement. Soucieux de «réhabiliter l'image du Parlement», Bernard Accoyer, le président de l'Assemblée, a obtenu que ce débat, prévu pour une durée d'une heure et cinquante minutes environ, soit entièrement diffusé en direct sur France 3, à partir de 15 heures.

Les partisans de la «motion simple» ne doivent en tout cas pas s'attendre à ce que les rares députés UMP souverainistes, hostiles à l'envoi de troupes en Afghanistan, votent la censure. «J'appartiens à une majorité. Je ne suis pas une girouette», prévient Jacques Myard, en dénonçant tout de même une nouvelle fois la «dérive atlantiste» du gouvernement. Côté Nouveau Centre, on préfère ironiser : «Une fois de plus, le PS essaie de reconstituer un front uni en agitant le chiffon rouge de l'atlantisme», raille Maurice Leroy.
.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Lephenix



Messages : 1308
Inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Afghanistan   Jeu 03 Avr 2008, 16:16

polaire a écrit:
au Phenix

Je déteste tous les obscurantismes religieux
C'est votre problème, ça se soigne, et je vous trouve particulièrement qualifié pour parler de ces sujets... drunken ... si j'osais vous demander gentiment, sans vouloir vous offenser, ce que vous appelez un "obscurantisme religieux" vous pourriez peut être me répondre ??? ... et bien je vous le demande ?

Citation :
( le votre aussi par parenthèses .....guère mieux inspiré )
Comme je ne sais pas ce que vous appelez un "obscurantisme religieux", je ne peux vous répondre, car l'idée que je m'en fait n'a aucun rapport avec mes propos précédents.
Nous n'avons pas la même formation culturelle ... c'est-ce-qui-fait-la-richesse-de-notre-beau-pays-que-le-monde-entier-nous-envie !
Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Afghanistan et état de l'armée française   Sam 05 Avr 2008, 14:20

Citation :
Les brèves du jour

Vendredi 4 avril 2008

Ce matin je suis en colère. En colère contre ces élites françaises qui ne cessent de se vautrer dans la tentation de Münich. Ils sont la honte de la France. Nous en avons encore eu une "brillante" démonstration avec l'entretien que Roland Dumas, ancien ministre socialiste des Affaires étrangères, a accordé hier au quotidien France Soir. Extraits :

Citation :
"Une majorité de Français semble hostile à cette politique… (l'envoi de troupes supplémentaires, ndlr)"

Les Français sont des gens prudents et sensés. Ils se demandent quel est notre intérêt à aller se battre en Afghanistan. Le général de Gaulle avait fondé sa politique sur un principe : « La France ne doit pas se laisser entraîner dans un conflit qui ne la concerne pas. » D’autant que durant le débat à l’Assemblée, aucune réponse n’a été donnée aux questions essentielles : combien de renforts ? Quelle mission : organiser la circulation des routes ou participer aux combats dans les montagnes ? Et surtout : quels objectifs ?

Craignez-vous que la France ne soit désormais la cible du terrorisme ?

C’est la question que l’on doit se poser. Nous avons réussi jusqu’à présent à ne pas être mêlés au terrorisme qui a touché la Grande-Bretagne ou l’Espagne. En allant jouer les gendarmes dans cette région tourmentée, difficile, le risque est très grand de devenir la cible des attentats.

Oui je sais, ces propos donnent la nausée mais reprenons les dans le détail. Monsieur Dumas ne comprend pas quel est l'intérêt de la présence française en Afghanistan. Pire, il détourne une phrase du Général de Gaulle, il n'a même pas le courage de ses opinions, pour laisser entendre que ce qui se passe en Afghanistan ne concerne pas la France. On retrouve ici cette vieille rengaine française qui veut que face à Al-Qaïda et aux islamo-fascistes il convient de ne rien faire comme jadis devant les nazis ou les soviétiques. Pas concernée la France ? C'est oublier que dès que les talibans reprennent un village leur premier geste consiste à détruire les écoles et à couvrir les femmes de la burqa. Monsieur Dumas et ses amis sont pourtant les premiers à nous présenter la France comme la patrie des droits de l'homme. Pas concernée la France ? C'est oublier qu'un départ de nos soldats, qui s'assimilerait à un abandon de poste, ne pourrait qu'inciter certains de nos alliés (vingt-sept nations participent à la défense de l'Afghanistan) à précipiter leur départ ce qui ne manquerait pas de condamner le pouvoir actuel. Pouvoir démocratiquement élu et qui prépare, ce qui est loin d'être négligeable, des élections démocratiques en 2009. Quel est notre intérêt à se battre en Afghanistan ? Le départ de la France et d'autres ouvrirait alors un boulevard aux Talibans, redonnerait à Al Qaïda son sanctuaire afghan à partir duquel il pourrait en toute tranquilité préparer de nouveaux attentats contre l'Occident. Cette victoire des islamo-terroristes ne pourrait qu'encourager les islamistes pakistanais dans un pays qui détient l'arme nucléaire. Tous les intérêts occidentaux, notamment sur le plan de la sécurité, se trouveraient profondément menacés. Mais je suppose, si j'en crois Roland Dumas, que tout cela n'est qu'un détail.

Mais cette politique de l'autruche est justifiée. Si, si... car elle permettrait de nous éviter des attentats terroristes. La lâcheté érigée en politique diplomatique : "Pitié messieurs les bourreaux encore une minute s.v.p !" Sauf que cette politique n'est pas seulement honteuse, elle repose également sur une illusion et un mensonge.

- Un mensonge car depuis le 11 septembre 2001 la France a bel et bien du subir les foudres d'Al-Qaïda. L'attentat contre une synagogue de Djerba en Tunisie le 11 avril 2002 a provoqué la mort de deux Français. Le 08 mai 2002 un attentat à Karachi au Pakistan contre des ingénieurs français de la Direction des constructions navales provoque la mort de onze d'entre eux. Douze autres sont blessés. Le 06 octobre 2002 le pétrolier français "Limburg" est victime d'un attentat au large du Yémen provoquant la mort d'un marin bulgare. Le 26 février 2007 quatre expatriés français sont abattus en Arabie-Saoudite. Le 24 décembre 2007 c'est quatre touristes français qui sont abattus en Mauritanie. La liste n'est pas exhaustive.

- Une illusion car la France a toujours été la cible des terroristes de la mouvance d'Al-Qaïda. Monsieur Roland Dumas fait mine d'oublier qu'en l'an 2000, sans l'intervention de la police allemande et de la DST, quatre terroristes algériens, arrêté le 26 décembre à Francfort, s'apprêtaient à commettre un attentat à la camionette piégée contre le marché de Noël de la capitale alsacienne. Pourtant à l'époque il n'était nullement question de l'Afghanistan ou de l'Irak. Depuis, Al-Qaïda a tenté de frapper plusieurs fois la France. Heureusement sans succès grâce au travail excellent des services français. Il se trouve que 24 heures avant l'entretien de la honte de Roland Dumas, Yves Calvi dans son émission "C'dans l'air" organisait un débat sur le terrorisme islamiste. L'un de ses invités, Louis Caprioli, sous-directeur de la lutte anti-terroriste à la Direction de la Surveillance du Territoire (DST) de 1998 à 2004, a parfaitement résumé les nombreuses tentatives de la mouvance islamiste. Vous pouvez écouter la vidéo. Elle est très instructive et vient démolir les propos de Roland Dumas.



Mais en France il n'y a pas que nos politiques qui disent des inepties, nos intellectuels se défendent très bien sur ce terrain. Me promenant dans une librairie le titre d'un livre m'a plus particulièrement interpellé. Il s'agit de l'ouvrage du philosophe français, Roger Pol Droit, "L'Occident expliqué à tout le monde". Je l'ai ouvert en son milieu pour y voir de plus près et là, stupéfaction. Dès ma première lecture je tombe sur une énormité qui s'apparente ni plus ni moins à du révisionnisme : "Les grandes civilisations des Incas et des Aztèques se sont effondrées devant l'arrivée des conquistadors. Ces peuples n'ont pas péri seulement victimes des virus nouveaux apportés par les Européens. Ils n'ont pas été détruits uniquement par l'alcool et par la désorganisation de leur mode de vie. Ils ont été le plus souvent victimes de massacres de masse organisés volontairement, consciemment.." Il ne s'agit pas pour moi de nier les massacres dont se sont rendus coupables les conquistadors. Ces massacres sont indiscutables. Mais lorsque Roger Pol Droit écrit "le plus souvent" il sous-entend que l'effondrement démographique des Indiens a pour cause principale les massacres perpétrés par les conquérants européens. Or c'est absolument faux. Les historiens sont aujourd'hui d'accord pour dire que ce sont bien les épidémies qui explique principalement la mortalité des populations indiennes d'Amérique du sud. La plus connue de ces épidémies étant celle de la variole. C'est désormais un fait historique établi, indiscutable. Des spécialistes renommés des Indiens comme Yves Berger et Daniel Dubois, on notamment affirmé qu'on ne peut nommer "génocide" le fait qu’une population ait été détruite par une pandémie. Oui mais voilà, l'objectif du livre de Roger Pol Droit est de culpabiliser les Occidentaux. Alors si pour cela il faut prendre quelques libertés avec la vérité historique on ne va pas s'arrêter pour si peu.... Vous je ne sais pas, mais moi lorsque j'ouvre un livre et que je tombe dès ma première lecture sur une telle ânerie je le repose et je ne l'achête pas.

Cette semaine j'ai décidément eu le chic pour tomber sur des stupidités "littéraires". Voilà qu'en me promenant dans la rue je vois la Une de l'hebdomadaire Marianne évoquant un racisme... contre les fonctionnaires. Fichtre, je savais que les fonctionnaires constituaient une caste en France mais de là à imaginer qu'ils s'apparentent à une race... Cependant, je n'ai pas vu dans Marianne une information qui aurait sans doute pu intéresser les lecteurs de ce journal. Mais une information qui serait venu grandement relativiser le terrible racisme dont nos fonctionnaires seraient les victimes. Selon le Conseil d'orientation des retraites, un cadre ayant commencé sa carrière en 1938 touche 64,1 % de son dernier salaire. En revanche, un cadre ayant commencé sa carrière en 1985 ne touchera à sa retraite que 42,7 % de son salaire en 2050. L'évolution est la même pour les non-cadres du secteur privé. Mais alors qu'un fonctionnaire touche 68,7 % de son salaire en 2003, il touchera en 2050... 69,2 % de son salaire. Je ne sais pas si nos fonctionnaires sont les victimes de racisme mais en revanche ce dont je suis certains c'est qu'ils bénéficient assurément d'une discrimination positive !

Qui n'a pas entendu ces derniers mois les socialistes français fustiger le président Nicolas Sarkozy pour n'avoir pas rompu avec la politique traditionnelle de la France en Afrique. De sa visite au despote du Gabon, Omar Bongo, à son intervention en faveur d'Idriss Déby lors de l'attaque des rebelles tchadiens soutenus par le Soudan et la Chine, l'opposition de gauche critique notre président pour ne pas pratiquer la rupture en ce domaine. Oui mais voilà... le journal télévisé de la chaîne ivoirienne RTI, nous permet de voir Jack Lang avec le député socialiste de Paris, Jean-Marie Le Guen, se trémousser le 28 mars dans une boîte de nuit d'Abidjan en compagnie du président-despote ivoirien Laurent Gbagbo. Et dans un entretien accordé au journal officiel ivoirien Fraternité Matin, Jack Lang est carrément dythirambique envers son ami Gbagbo : "Un vrai homme de gauche qui a le sens de la solidarité. Avec le président Gbagbo, je me sens en harmonie, en connivence, en synchronie, en résonance. J'aime les gens comme lui qui sont à la fois patriotes et qui ont le sens de l'Etat." Toujours aussi doué dans le cirage de pompes l'ancien ministre de la culture. Sauf que depuis plusieurs jours les manifestations contre le coût de la vie et l'augmentation des denrées de première nécessité se multiplient à Abidjan avec le 01er avril la mort par balles d'un manifestant. Je n'ose imaginer ce que dirait Jack Lang si cela s'était passé en France. On peut également se demander ce que pensent de cet éloge les familles des 9 soldats français tués en novembre 2004 lors du bombardement de leur campement à Bouaké par l'aviation ivoirienne sur ordre du président-patriote-de gauche Laurent Gbagbo ? Qu'en pensent les milliers de Français qui ont du fuir la Côte d'Ivoire à cause des violences antifrançaises de juin 2004 ? Violences organisées par Laurent Gbagbo, ce président-despote-ami de Jack Lang. Ce vrai homme de gauche qui est fortement soupçonné d'avoir organisé l'enlèvement et l'assassinat du journaliste français Guy André Kieffer ! Le tort de ce journaliste ? Avoir enquêté sur des malversations dans la filière cacao touchant l'entourage proche du président-patriote-corrompu-de gauche. On peut se montrer patriote, c'est la moindre des choses, lorsqu'on organise le pillage des richesses de son pays à son profit. Je ne sais pas si Nicolas Sarkozy pratique ou non la rupture dans la politique africaine de la France. En revanche, ce que je sais c'est que la rupture à la sauce socialiste me donne envie de vomir !




David Bescond pour Rebelles.info

http://www.rebelles.info/article-18415921.html
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
polaire



Masculin Messages : 1858
Inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: Afghanistan et état de l'armée française   Sam 05 Avr 2008, 16:15

au phenix

Citation :
car l'idée que je m'en fait n'a aucun rapport avec mes propos précédents.

Oui mais l’idée que je m’en fait à beaucoup de rapport avec votre amphigourisme guénonien. . Sur lequel je passerais encore si vous ne manifestiez pas un révisionnisme lié à un antisémitisme de fond tout à fait caractéristique pour moi des temps obscurs .

Cf Les relation entre Guénon , Evola , Eliade .....et autres traditionalistes .Une certaine sphère ésotérique dont je ne suis même pas certain que vous connaissiez les tenants et aboutissants historiques .

A moins que le sachant vous vous employez à en détourner le regard en glosant sur les illumanitis / juifs /francs maçons .

Moi , voyez -vous je sais très bien ce qu'il en est de vos réflexes et de vos manipulations objectives
(seraient -elles inconscientes chez vous , elles se répètent à l'identique au cours du temps , selon les mêmes schémas )

polaire
.
Revenir en haut Aller en bas
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Afghanistan et état de l'armée française   Sam 05 Avr 2008, 22:32

Ne l'excitez pas, Polaire, il l'est déjà assez comme ca Rolling Eyes

;)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Afghanistan et état de l'armée française   Mer 30 Avr 2008, 18:26

Suite du feuilleton Afghan...

Les combats font désormais rage dans la guerre contre le terrorisme.

Soudain, ce fut le drame. Alors qu'enfin, au bout de tant de longues journées de navigation, le groupe de cavalerie navale articulé autour du Hippodrome de Longchamp arrivait en vue des côtes afghanes, l'alerte retentit.
Plusieurs centaines d'ULM-suicide talibans fonçait droit sur leur cible, le porte-équidés de combat, orgueil de la Marine française. Calme et maîtrise règnent à bord du Hippodrome. L'amiral, commandant en chef de l'opération, magnifique d'à-propos et d'improvisation, fait mettre sa chaloupe à l'eau et, sur fond de soleil couchant, s'enfuit au loin avec son matelot préféré.


Son second, le colonel de vaisseau, responsable de l'entraînement des montures amarinées, la suit de près, seul à bord d'une chaloupe pouvant contenir 40 hommes. Mais malgré ces courageuses initiatives, il est déjà trop tard. « Les Afghans enturbannés, s'attriste la revue Crottin & Guano, enchaînés à des bombes de 50 kilos soudées à leurs ULM, tombent en une pluie hurlante sur les bâtiments de la cavalerie marine.

Le Guy Lux, frappé à mort, se fracasse sur les récifs, provoquant une marée de paille. Plusieurs rarissimes cormorans du Panchir seraient au nombre des victimes. A bord du Léon Zitrone, on s'affole, et on largue le chargement de percherons de débarquement en pleine mer, où les malheureux bourrins coulent à pic, entraînant avec eux les fiers cavaliers du 27e cuirassiers marins. Le porte-équidés Hippodrome de Longchamp, privé de chef, zigzague habilement, évitant les talibans volants sui s'abîment dans les flots. »
Résultat : la Marine, déjà sevrée de porte-avions en état de marche, n'a plus de porte-équidés. « L'ennui, concède l'amiral Frétilloux du Cimier (l'autre), vice sous-chef d'état-major adjoint pour les questions ferroviaires, interrogé par La Vie du Rail, c'est que le Guy Lux transportait également les pompes destinées aux trains blindés gonflables. »


Face à l'échec de la cavalerie de la Marine, le général de marine Joli Pompon, vient d'annoncer, avec l'aval du ministère français de la Défense, la mise sur pied d'une marine de Terre, la MLAT (Marine légère de l'armée de Terre), qui devrait dans les prochains jours, déployer ses premiers jet-skis en Afghanistan.
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Afghanistan et état de l'armée française   Mer 30 Avr 2008, 18:47

La nouvelle vient de tomber, mais au siège de l'état-major de la Marine, personne ne veut y croire. Les derniers représentants de la cavalerie de marine auraient succombé sous le nombre. Retour sur le plus grand drame naval qu'ait connu la Marine depuis l'interdiction des châtiments corporels en cuir avec des hameçons.

Dans les coursives du Ministère de la Marine, splendide unité, on essaie de faire bonne figure. On veut encore y croire. Pourtant, depuis hier soir, le doute n'est plus permis : les derniers cavaliers de marine ont sombré après une résistance aussi acharnée qu'héroïque. Mais que s'est-il exactement passé dans les montagnes d'Afghanistan?

« Au départ, tout avait bien commencé », rapporte l'incontournable Eperons & Nageoires. « Pour échapper aux bombardements tapis de nos alliés américains, nous nous cherchions une petite caverne pépère » déclare l'amiral des logis-chef Ernest Antoine Calesèche. Repérant une crevasse, les trente hommes et leurs montures s'y engouffrent. Et là, tragique méprise. Les lieux étaient déjà occupés par un certain M. Laden, chef de chantier intérim à New-York en septembre 2001? d'après le canard local The Démolition Control
, reconverti depuis comme majorette sous la férule du célèbre meneur de revue Albert « Al » Cailledas. Dans la bousculade qui s'ensuit, les marins cavaliers, avec toute la pétulance qu'on leur connaît, s'affolent un brin et appliquent immédiatement la consigne secrète de toute unité de la Marine nationale en campagne : ils se sabordent. « Procédure éprouvée depuis la nuit des temps », analyse le très sérieux Le Vilbrequin , mensuel spécialisé dans les techniques de sabordage, « le fait de creuser un trou dans un bateau suffit généralement à entraîner le naufrage de ce dernier. Mais que faire quand on n'a pas de bateau? » Car, reconnaissons-le, couler un cheval dans une grotte n'est pas à la portée du premier venu.

« Face à sa troupe en plein désarroi, sanglote, ému, l'éditorialiste Saddles Aweigh, le colonel de vaisseau Fumeux du Tricorne, fort de la superbe assurance de sa race, prend alors la seule décision qui s'impose : il se rend. »
Depuis, c'est le silence. Qu'est-il advenu des trente cavaliers et de leurs chevaux ? Interrogé à ce sujet dans les colonnes du respecté Islam & Cotillons, l'Imam Anciennement Connu sous le Nom de Fumeux du Tricorne reste évasif tout en se voulant rassurant : « Tout ce que je peux vous dire, c'est que quand Allah m'a appelé à de plus hautes destinées en m'incitant à m'enfuir de la caverne avec un pilote d'essai de chez Motobécane, mes hommes y étaient encore. »

Malheureusement, le général de l'US Air Force Johnson Mc Rabbit annonçait ce matin la destruction d'une écurie souterraine des talibans. L'inquiétude règne. Seule note optimiste en ces tristes heures, cette information qui nous parvient à l'instant : grièvement blessé en tentant d'escalader les collines qui mènent à Kandahar sur son jet-ski, le général de marine Joli Pompon, en démonstration en Afghanistan pour promouvoir le lancement de la marine de Terre, viendrait de sortir du coma. Ses deux jambes, en revanche, continuent de faire l'objet de recherches énergiques.
Revenir en haut Aller en bas
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: Afghanistan et état de l'armée française   Mer 30 Avr 2008, 21:49

Code:
La nouvelle vient de tomber, mais au siège de l'état-major de la Marine, personne ne veut y croire. Les derniers représentants de la cavalerie de marine auraient succombé sous le nombre.

Comme les légionnaires à Fort Alamo !

Mais je doute fort que les "p'tits soldats français", envoyés en Afghanistan par notre président "bling-bling" pour faire le petit toutou à l'oncle Georges Deubeuliou, aient la carrure des légionnaires de Fort Alamo.

"Cocorico", dit-il !
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Afghanistan et état de l'armée française   Mer 30 Avr 2008, 22:22

lagaillette a écrit:
Code:
La nouvelle vient de tomber, mais au siège de l'état-major de la Marine, personne ne veut y croire. Les derniers représentants de la cavalerie de marine auraient succombé sous le nombre.

Comme les légionnaires à Fort Alamo !

Mais je doute fort que les "p'tits soldats français", envoyés en Afghanistan par notre président "bling-bling" pour faire le petit toutou à l'oncle Georges Deubeuliou, aient la carrure des légionnaires de Fort Alamo.

"Cocorico", dit-il !

Tu ne confonds pas avec "Camerone", où le 30 avril 1863, 62 légionnaires ont tenu tête à 1200 fantassins et 800 cavaliers mexicains armés jusqu'aux dents?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80832
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Afghanistan et état de l'armée française   Jeu 01 Mai 2008, 07:26

lagaillette a écrit:
Code:
La nouvelle vient de tomber, mais au siège de l'état-major de la Marine, personne ne veut y croire. Les derniers représentants de la cavalerie de marine auraient succombé sous le nombre.

Comme les légionnaires à Fort Alamo !

Mais je doute fort que les "p'tits soldats français", envoyés en Afghanistan par notre président "bling-bling" pour faire le petit toutou à l'oncle Georges Deubeuliou, aient la carrure des légionnaires de Fort Alamo.

"Cocorico", dit-il !

Oui, vous avez raison Lagaillette. Laissons les Talibans réimposer les femmes à la maison.

La France doit sortir de l'histoire et s'installer, comme vous, devant sa TV avec ses charentaises. What a Face

au fait, vous étiez de mai 68 ? Beau résultat !

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Afghanistan et état de l'armée française   Jeu 01 Mai 2008, 11:47

Et après, faudra pas venir pleurer lorsque les bombes peteront en bas de chez vous, les Lagaillette & Co Idea

Nos "p'tits soldats" se battent et MEURENT pour que vous puissiez, bien à l'abri dans vos petits salons, critiquer leur engagement, et vous foutre de leur poire, ne l'oubliez JAMAIS, et, à tout le moins, un peu de soutien de votre part ne serait pas de trop Boulet

Ecoeurant et révoltant :cartonr:
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Afghanistan et état de l'armée française   Jeu 01 Mai 2008, 14:10

Citation :
Affaires militaires: Notre tranquillité dépend des guerres de l’Hindu Kuch (Are the French ready for the burdens of empire?)

Mercredi 30 avril 2008 par jc durbant

En ce lendemain de la mort d’un des plus célèbres pères de la théorie du chaos, le météorologue américain Edward Lorenz, qui avait scientifiquement confirmé le vieux dicton “petites causes, grands effets” (le fameux “effet papillon”) …

A l’heure où la gauche feint de découvrir, six ans après, la présence de nos soldats en Afghanistan comme le secret de polichinelle de notre intégration de fait dans l’OTAN …

Et où, dans l’indifférence générale, se prépare un Livre blanc sur l’avenir de nos forces armées …

Retour sur un intéressant entretien, par le commandant du Centre de doctrine d’emploi des forces du ministère de la défense Vincent Desportes dans Le Monde il y a une semaine, à propos du décalage toujours plus grand entre la perception des Français et la réalité du terrain de ce que doit être une force armée aujourd’hui (merci Letel).

Notamment et tout particulièrement en ces temps de caisses vides et de retard accumulé à rattraper sur le reste du monde, sur le lien fort, qu’ont nécessairement mieux compris (11/9 oblige) les Américains si décriés, entre nos “batailles de l’avant” et notre sécurité intérieure, autrement dit que si nous n’allons pas à la montagne (l’Afghanistan), la montagne viendra à nous (dans nos propres rues).

Mais aussi le fait que la possession d’un siège à l’ONU ou du feu nucléaire n’est plus suffisant comme mesure du poids politique sans la capacité de déploiement rapide de troupes (et non de simples “compteurs de cadavres”!) sur le terrain, avec le risque, effet de seuil oblige, de se retrouver avec une armée de deuxième rang.

Sans parler de l’incohérence, au moment où la France se prépare à la présidence de l’Europe pour les prochains six mois, d’appeler à une défense européenne renforcée alors qu’on réduirait soi-même ses propres forces.

D’où, néanmoins, l’étrangeté de la prévention de Desportes pour le terme de “guerre juste” dont il rappelle lui-même la définition augustinienne et l’utilisation naturelle chez nos alliés américains, à savoir “le droit d’intervenir si on est à peu près persuadé, en son âme et conscience, que le bien à venir est supérieur au mal passager que l’on va créer”.

Et son tout étrange mais complémentaire refus de l’évidente “dissymétrie morale” entre les sociétés ouvertes et leurs adversaires à la Al Qaeda, autrement dit de la question, toujours plus prégnante comme on vient de le voir avec la récente affaire de piraterie au large des côtes somalienne, de la nécessité d’un retour à un néo-impérialisme ou néo-colonialisme humanitaires enfin assumés …

Extrait :

“Il appartient aux politiques et aux stratèges de marteler qu’il existe un lien fort entre ce que j’appellerai nos “batailles de l’avant” et notre sécurité intérieure. Hier, c’était assez facile, puisque l’adversaire était juste de l’autre côté des frontières. Aujourd’hui, les théâtres où nous devons intervenir sont loin du territoire national. Les Français doivent comprendre qu’il est bien plus aisé d’éradiquer les sources de violence à l’étranger que d’essayer de combattre celle-ci dans nos rues, nos quartiers et nos villes, si nous la laissons parvenir jusqu’à nous.”

Vincent Desportes

http://extremecentre.org/
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Afghanistan et état de l'armée française   Jeu 01 Mai 2008, 15:21

Citation :
Cher Jeb, il est évident que la semence de la guerre des islamistes commence là bas, en Afganisthan.

Une défaite de l'Occident marquerait une victoire de l'islamisme qui ne reculerait plus devant rien.

En effet, ils perdent du terrain en Irak grâce à l'intelligente action du Général Petraeus (deux tiers des attentats en moins, élimination par les Irakiens eux-mêmes des islamistes étrangers).

Il ne leur reste plus que Kaboul.
_________________
Arnaud

Et ben, Je ne savais pas ça...
Revenir en haut Aller en bas
Acri



Masculin Messages : 1571
Inscription : 31/12/2006

MessageSujet: Re: Afghanistan et état de l'armée française   Mar 19 Aoû 2008, 11:58

Dix soldats français de la force de l'Otan en Afghanistan ont été tués lundi et mardi lors d'un engagement avec les talibans, à une cinquantaine de kilomètres à l'est de la capitale Kaboul.


Dona eis requiem.
Revenir en haut Aller en bas
Acri



Masculin Messages : 1571
Inscription : 31/12/2006

MessageSujet: Re: Afghanistan et état de l'armée française   Mar 19 Aoû 2008, 12:25

Vingt-et-un autres militaires français auraient été blessés.
Revenir en haut Aller en bas
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: Afghanistan et état de l'armée française   Mer 20 Aoû 2008, 11:55

Loup Ecossais a écrit:
lagaillette a écrit:
Code:
La nouvelle vient de tomber, mais au siège de l'état-major de la Marine, personne ne veut y croire. Les derniers représentants de la cavalerie de marine auraient succombé sous le nombre.

Comme les légionnaires à Fort Alamo !


Tu ne confonds pas avec "Camerone", où le 30 avril 1863, 62 légionnaires ont tenu tête à 1200 fantassins et 800 cavaliers mexicains armés jusqu'aux dents?

Pardonne mon ignorance crasse de l'Histoire, mon vieux loup.

Rappelle-moi ce qu'était "Fort Alamo". On a toujours à s'instruire.

Et puis, un évènement récent jette un doute sur ce que disait Arnaud dans son message du Mer 2 Avr - 16:15 :

Cher Jeb, il est évident que la semence de la guerre des islamistes commence là bas, en Afganisthan.

Code:
Une défaite de l'Occident marquerait une victoire de l'islamisme qui ne reculerait plus devant rien.

En effet, ils perdent du terrain en Irak grâce à l'intelligente action du Général Petraeus (deux tiers des attentats en moins, élimination par les Irakiens eux-mêmes des islamistes étrangers).

Il ne leur reste plus que Kaboul.

Mais avant de s’interroger sur les aléas de la guerre (rappelons qu’à la guerre, on tue mais on peut aussi être tué) il faudrait regarder d’un peu plus haut et se poser quelques questions, du genre :

Qu’est-ce qui explique la montée en puissance des islamistes ?

Qui a commencé à les armer ?
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Afghanistan et état de l'armée française   Mer 20 Aoû 2008, 18:55

lagaillette a écrit:


Pardonne mon ignorance crasse de l'Histoire, mon vieux loup.
Rappelle-moi ce qu'était "Fort Alamo". On a toujours à s'instruire.

Arf !!!! Mon bon ami. Pardonne-moi, mais je te mets le lien de Wiki. Ça me met à l'abri d'une ânerie. En ce moment, je pouponne. J'ai les deux petites de mon cousin. 8/2 et 4/2. C'est un sacré sport. Ça n'écoute rien du tout. Et comme je suis plutôt genre vieux loup pataud, je cède à tous leurs caprices.

Entendu à l'instant sur C dans l'air : peut-on espérer capturer Ben Laden? Savais pas que l'on pouvait capturer des fantômes ou des personnages imaginaires...

Revenir en haut Aller en bas
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: Afghanistan et état de l'armée française   Jeu 21 Aoû 2008, 11:14

Code:
En ce moment, je pouponne. J'ai les deux petites de mon cousin. 8/2 et 4/2. C'est un sacré sport. Ça n'écoute rien du tout. Et comme je suis plutôt genre vieux loup pataud, je cède à tous leurs caprices.

Entendu à l'instant sur C dans l'air : peut-on espérer capturer Ben Laden? Savais pas que l'on pouvait capturer des fantômes ou des personnages imaginaires...

J'ai été voir. Ce qui m'a amené à confondre avec Camerone, c'est, je crois, que, dans les deux cas, "l'ennemi" était les mexicains.

Bon courage dans ta fonction de nounou ; faut pas céder aux caprices des moutards, ça les gâte.

J'ai bien idée aussi que Ben Laden est un fantôme. Mais quel est donc ce besoin de se faire des ennemis ?

Mais je vois que la plupart des bavards de DA restent cois sur cette question de l'Afghanistan.
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Afghanistan et état de l'armée française   Jeu 21 Aoû 2008, 11:32

lagaillette a écrit:


J'ai été voir. Ce qui m'a amené à confondre avec Camerone, c'est, je crois, que, dans les deux cas, "l'ennemi" était les mexicains.
Oui. La confusion est possible. Je vais regarder ça de plus près.

Bon courage dans ta fonction de nounou ; faut pas céder aux caprices des moutards, ça les gâte.
Ben moi je n'en ai pas. Alors je suis un peu démuni. Puis tu sais, mon ami, cette génération là, va avoir beaucoup de mal à se faire une place dans la société. Alors il faut leur donner le maximum de bonheur, dans la limite du raisonnable, évidemment. Mais suis-je raisonnable?

J'ai bien idée aussi que Ben Laden est un fantôme. Mais quel est donc ce besoin de se faire des ennemis ?
Le pouvoir, mon ami, le pouvoir. Le fort ne peut s'empêcher de vouloir dominer le faible, l'asservir, piller ses richesses, voire l'éliminer.

Mais je vois que la plupart des bavards de DA restent cois sur cette question de l'Afghanistan.
En vacances sans doute... à moins que...
Revenir en haut Aller en bas
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: Afghanistan et état de l'armée française   Jeu 21 Aoû 2008, 21:36

Code:
Ce qui m'a amené à confondre avec Camerone, c'est, je crois, que, dans les deux cas, "l'ennemi" était les mexicains.

Code:
Oui. La confusion est possible. Je vais regarder ça de plus près.

Bien qu’il s’agisse, dans les deux cas, d’un combat contre l’armée mexicaine, et d'un petit groupe qui tient jusqu'au dernier, les circonstances sont tout à fait différentes :

Le siège de Fort-Alamo (février à mars 1836) est l'événement majeur de la guerre d'indépendance de la République du Texas.

Le Texas alors appartenait au Mexique et des colons yankees qui y séjournaient, et qui voulaient qu’il soit rattaché aux Etats-Unis, s’étaient soulevés contre les autorités du Mexique. L’armée mexicaine avait entrepris de les réduire. Les insurgés attendaient des renforts américains, qui tardaient ; ils ont tenu fort Alamo jusqu’au dernier ; mais quand les renforts américains sont arrivés, ils l’ont emporté sur l’armée mexicaine et le Texas est devenu un Etat de l’Union.

La bataille de Camerone a lieu 27 ans plus tard : 30 avril 1863.
Il s’agit, cette fois, d’un corps expéditionnaire français, appelé à soutenir « l’empereur Maximilien », envoyé là par François-Joseph, empereur d’Autriche-Hongrie et à qui Napoléon III a offert son soutien. Les « républicains » ont été ainsi évincés du pouvoir mais l’armée mexicaine « républicaine » a repris l’offensive et va l’emporter sur le corps expéditionnaire français ; et « l’empereur Maximilien » sera pris et fusillé par les républicains. Les légionnaires livrent à Camerone un combat d’arrière-garde résistant à l’avancée de l’armée mexicaine.

Code:
Bon courage dans ta fonction de nounou ; faut pas céder aux caprices des moutards, ça les gâte.

Code:
Ben moi je n'en ai pas. Alors je suis un peu démuni. Puis tu sais, mon ami, cette génération là, va avoir beaucoup de mal à se faire une place dans la société. Alors il faut leur donner le maximum de bonheur, dans la limite du raisonnable, évidemment. Mais suis-je raisonnable?

Faut-il être raisonnable ?

Code:
J'ai bien idée aussi que Ben Laden est un fantôme. Mais quel est donc ce besoin de se faire des ennemis ?
Le pouvoir, mon ami, le pouvoir. Le fort ne peut s'empêcher de vouloir dominer le faible, l'asservir, piller ses richesses, voire l'éliminer.

Mais, dans le cas présent, qui est le fort et qui est le faible ?

Code:
Mais je vois que la plupart des bavards de DA restent cois sur cette question de l'Afghanistan.
En vacances sans doute... à moins que...

A moins que ………

je trouve Arnaud bien discret ces temps-ci.
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80832
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Afghanistan et état de l'armée française   Lun 25 Aoû 2008, 10:51

lagaillette a écrit:


Qu’est-ce qui explique la montée en puissance des islamistes ?

Qui a commencé à les armer ?

Ces deux questions n'ont pas de rapport et le lien est abusif lorsqu'on accuse soit les Soviétiques soit les USA d'avoir susciter l'islamisme sous prétexte que, durant la guerre froide, ils l'ont instrumentalisé.

C'est comme si on disait:
Citation :
"Guillaume II est à l'origine du communisme puisqu'il fit revenir Lénine dans un wagon blindé en 1917 en Russie".

Non, les forces en jeu étaioent bien plus anciennes et l'islamisme trouve son origine première, comme tout phénomène d'orgueil dans la rencontre entre:

1° La certitude coranique d'être les meilleurs.
2° La constatation paranoïaque
(donc rejetant la faute sur l'autre) de l'échec flagrant des civilisation islamiques actuelles avec leurs tyrans, leuir sous-développement etc.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
 
Afghanistan et état de l'armée française
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» groupe de reconstitution armée française 1962 - 1990.
» Le Groupe de 40 Bofors dans l'Armée Française
» ceinturon armée française dans l'armée allemande
» Intégration des FFI dans la 1er armée Française
» L'Armée Française de Libération

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: