DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 La question du martyre de Marie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80807
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La question du martyre de Marie   Ven 14 Mar 2008, 17:36

Je pense que, effectivement, Marie est la personne qui, une avec Jésus, a le plus souffert au monde.

Car la souffrance ne se prend pas d'abord de l'intensité des tortures psysiques, mais de la délicatesse de l'âme et de ce qui frappe ses tréfo,nds.

De l'avis même des élèves (des ados et jeunes adultes), de ces 4 degrés de souffrance, le 4° est le plus douloureux:

1° Physique (Ex: un coup de marteau)
2° Sensible: (Ex: La peur du coup qui va arriver).
3° Spirituelle: (Ex: Le ressenti après avoir été trahi dans la confiance).
4° Mystique: (Ex: la perte du sens de sa vie).

Marie n'a pas connu la souffrance physique. Mais elle a souffert de toutes les autres manières.


La questuion qui se pose est cele-ci: Pourquoi son Fils a-t-il voulu la faire passer par cela, la laissant même pendant 12 ans, sur terre, comme abandonnée dans la nuit de l'esprit ?

Pas de sadisme là dessous bien sûr.

Mais il savait qu'il pouvait tout demander à sa mère, et permit donc cela pour façonner son coeur dans une vertigineuse kénose, qu'il ensuite transformer, dans l'au-delà, en la plus grande, la plus profonde vision béatifique qu'on ne vit jamais.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Jean-Yves Tarrade



Masculin Messages : 3598
Inscription : 15/03/2006

MessageSujet: Re: La question du martyre de Marie   Sam 15 Mar 2008, 10:50

thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La question du martyre de Marie   Sam 15 Mar 2008, 21:49

Arnaud Dumouch a écrit:
Je pense que, effectivement, Marie est la personne qui, une avec Jésus, a le plus souffert au monde.

Car la souffrance ne se prend pas d'abord de l'intensité des tortures psysiques, mais de la délicatesse de l'âme et de ce qui frappe ses tréfo,nds.

De l'avis même des élèves (des ados et jeunes adultes), de ces 4 degrés de souffrance, le 4° est le plus douloureux:

1° Physique (Ex: un coup de marteau)
2° Sensible: (Ex: La peur du coup qui va arriver).
3° Spirituelle: (Ex: Le ressenti après avoir été trahi dans la confiance).
4° Mystique: (Ex: la perte du sens de sa vie).

Marie n'a pas connu la souffrance physique. Mais elle a souffert de toutes les autres manières.


La questuion qui se pose est cele-ci: Pourquoi son Fils a-t-il voulu la faire passer par cela, la laissant même pendant 12 ans, sur terre, comme abandonnée dans la nuit de l'esprit ?

Pas de sadisme là dessous bien sûr.

Mais il savait qu'il pouvait tout demander à sa mère, et permit donc cela pour façonner son coeur dans une vertigineuse kénose, qu'il ensuite transformer, dans l'au-delà, en la plus grande, la plus profonde vision béatifique qu'on ne vit jamais.

Cher Arnaud,

Je suis d'accord avec ce post ! mais j'aimerais avoir des éclaircissements concernant la souffrance mystique ! il m'arrive de ressentir de telles souffrances intérieurs comme me croire abandonnée de Dieu, scrupules, ne plus croire en l'Amour de personne... etc... sont ce des souffrances mystiques ?

Une seule chose jusqu'à présent m'a toujours été épargnée : je crois fermement et sans aucun doute à l'Amour de Dieu.

Même s'Il m'abandonnait un moment pour se reposer Basketball

Ma plus grande souffrance est d'avoir difficile de croire en l'Amour des êtres humains par moments je précise...je me sens abandonnée et rejetée de tous sans raison ....

J'aime la semaine sainte et en même temps je redoute : car je ne puis expliquer à l'approche du jeudi saint je me sentirai comme à Gethsémani au point qu'il m'arrive de dire à Jésus les paroles que Lui aussi prononça : Seigneur, mon âme est triste à mourir.

Mon entourage est prévenu car on ne comprend pas Confused que cela peut survenir, certaines années j'y échappe est ce cela la souffrance mystique ??? Question
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80807
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La question du martyre de Marie   Sam 15 Mar 2008, 21:59

Eloïse a écrit:


Cher Arnaud,

Je suis d'accord avec ce post ! mais j'aimerais avoir des éclaircissements concernant la souffrance mystique ! il m'arrive de ressentir de telles souffrances intérieurs comme me croire abandonnée de Dieu, scrupules, ne plus croire en l'Amour de personne... etc... sont ce des souffrances mystiques ?

Oui, ce sont des souffrances mystiques.

Mais nos souffrances mystiques, à nous croyants sont (sauf exceptionnelle nuit de l'esprit comme Mère Teresa), moins douloureuses que celles des personnes athées malgré elles et qui passent d'angoisses en désespoir, n'espérant plus un sens ultime à cette vie.

En voici la raison:

Citation :
Une seule chose jusqu'à présent m'a toujours été épargnée : je crois fermement et sans aucun doute à l'Amour de Dieu.

C'est pour cette raison là, justement: Nous savons que la vie a un sens. Eux croient qu'elle n'en a pas.

Et je pense que c'est justement à cause des effets positifs de ces souffrances sur ces âme (qui entrent sans le savoir dans une kénose qui les préparent à la vie éternelle), que Dieu met si peu d'empressement à les libérer de l'athéisme.



Citation :
Mon entourage est prévenu car on ne comprend pas que cela peut survenir, certaines années j'y échappe est ce cela la souffrance mystique ???

Oui, c'est un certain niveau de souffrance mystique. Et cette grande souffrance, n'hésitez pas à l'offrir à Dieu pour qu'il en délivre nos pauvres frères athées, jeunes ou vieux, Car c'est une grande pitié que de voir le désespoir qui les ronge et les pousse parfois au suicide.

Certes, Dieu les accueillera, les consolera et leur expliquera son silence. Mais quelle douleur quand un ou une adolescente, fait pour la vie, préfère y mettre fin.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La question du martyre de Marie   Sam 15 Mar 2008, 22:41

Si je ressens des souffrances durant cette semaine sainte je les offrai pour les athées, promis Arnaud et Merci Very Happy Thumright
Revenir en haut Aller en bas
 
La question du martyre de Marie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sainte Bibiane Vierge et Martyre, Bienheureuse Marie-Angèle Astorch Vierge et clarisse, commentaire du jour "Batir une maison"
» Saint Jacques le Majeur et commentaire du jour "Le martyre de saint Jacques, apôtre"
» Sainte Maria Goretti Vierge et martyre, commentaire du jour "Priez le maître de la moisson d'envoyer des ouvriers"
» Croyez-vous à la Vierge Marie?
» Socrate martyre du totalitarisme ??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: