DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le peuple de Dieu versus le monde et son esprit.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
petero



Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Le peuple de Dieu versus le monde et son esprit.   Mer 12 Mar 2008 - 18:46

Nicolianor a écrit:
Le monde n'est pas un individu en particulier, c'est une entité social, c'est une société, un système de valeur, c'est le royaume de Satan.

Cher Nicolianor,

Il n’y a d’individu qu’au sein d’une société de même qu’il n’y a d’organe qu’au sein d’un corps. La société humaine c'est d'abord et avant tout "un groupe d'individu" qui forment ensemble, l'humanité. C'est l'humanité que Dieu aime et qu'il veut sauver ; c'est le groupe d'humain formant l'humanité" ; c'est ce groupe là que Jésus appelle le monde.

Vous, vous réduisez le monde à son comportement ; comme si vous réduisiez une prostitué à son comportement, comme si la prostitué n'était plus qu'une prostitué méprisable, indigne d'attention, qu'on ne peut que rejeter.

Vous auriez vécu du temps de Jésus, vous auriez certainement fait partie de ce groupe de pharisiens qui voulaient lapider la femme adultère, qui n'était pas digne de vivre et que pourtant Jésus aimait à un tel point, qu'il lui pardonna tous ses péchés alors qu'elle n'avait pas demandé pardon ; alors qu'elle n'était pas un de ses disciples.

Les saints ne nous ont jamais demandé de mépriser les pécheurs, tous ceux qui sont esclave du péché et du prince de ce monde. Il nous ont demandé de "mépriser" le péché, le comportement des pécheurs. C'est pas le pécheur que Jésus condamne, mais le péché. C'est pas le monde, groupe d'individu qui constitu la société humaine que nous devons mépriser, mais tout ce que fait cette société et qui détourne les hommes de la voie du salut.

Comment pouvons-nous annoncer la Bonne Nouvelle du salut à l'humanité qui vie sous l'emprise du péché et sous l'esclavage du prince de ce monde, si nous méprisons ce peuple de pécheurs. Jésus ne méprisait pas les pécheurs, même pas les pharisiens, il les aimait, les a aimé jusqu'au bout, dans l'espérance que son amour pour eux ouvrirait dans leur coeur une brêche pour que sa miséricorde puisse être accueillie.

Avec vous, il n'y a pas de risque que les pécheurs se convertissent puissent que vous les mépriser. Comment écouter et suivre quelqu'un qui vous méprise, qui vous juge indigne d'être aimé du Christ, d'être sauvé par le Christ.

Citation :
À vous entendre, tout les Saints auraient méprisé leur prochain en méprisant le monde.

En vous lisant, c'est tous les saints qui auraient méprisés leur prochain pécheur, esclave du monde ; alors que c'est "le comportement humain" qu'ils méprisaient.

Citation :
Et oui, il faut ignorer le monde et le juger indigne d'intérêt et cela n'a rien avoir avec l'amour du prochain. Vous êtes en train de me faire dire des choses que je n'ai pas dit.

C'est bien vous qui avez dit qu'il fallait mépriser tous ceux qui ne faisaient pas partie du troupeau de ceux qui suivent Jésus. Mes enfants ne suivent pas le Christ, ne pratiquent pas. Donc, je dois les mépriser, les ignorer totalement. Ils sont indignes de l'amour du Christ. Si c'est ce que vous appelez "aimer son prochain", alors BRAVO

Cordialement

Pierre
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le peuple de Dieu versus le monde et son esprit.   Jeu 13 Mar 2008 - 15:56

Nicolianor a écrit:

Et votre dernière phrase est fausse. Le conclave ne fait que reconnaitre le choix de Dieu. Vous êtes en train de dire que Dieu n'a choisi aucun vicaire, mais qu'il n'a fait que ratifier le choix de hommes. C'est un non sens.

Je vous invite à lire mon texte sur l'hérésie sédévacantiste.

Jusqu'à nouvel ordre et depuis le début de l'Eglise, Dieu passe par un conclave des successeurs des Apôtres. Mr. Green

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Le peuple de Dieu versus le monde et son esprit.   Jeu 13 Mar 2008 - 18:08

Nicolianor a écrit:
Qu'en savez-vous? Vous croyez sincèrement qu'on vit dans le monde de Jésus, alors qu'il a dit que son royaume n'est pas de ce monde. Nous vivons dans le monde de Satan. Vous devriez relire la doctrine des saints.

Cher Nicolianor,

Mais qui vous a dit que le monde était le Royaume de Dieu !!! Pas moi !! Je le répète, nous vivons dans le monde "créé par Dieu", créé par le Verbe de Dieu "par lui le monde fut" ; ce monde qui je le répète est défiguré par le péché et prisonnier du prince des ténèbres. C'est cette humanité là, ce monde là, blessé par le péché, escave du démon que Dieu a tant aimé jusqu'à lui donner son Fils. C'est ce monde là que Dieu veut sauver, c'est à dire tous ces hommes qui vivent dans le péché et sous l'esclavage du démon.

Je le répète, comment pouvez-vous mépriser ce monde que Jésus veut sauver. Comment pouvez-vous annoncer la Bonne Nouvelle du Salut à tous ces pécheurs que vous "méprisez" que vous "ignorez".

Vous, vous nous dites que Jésus est venu pour les saints, et Jésus nous dit qu'il est venu "pour les pécheurs", les malades. Vous nous invitez à mépriser ceux que Jésus est venu sauver.

Désolé, mais c'est vous qui faites déjà le tri, avant même que le jugement dernier ai eu lieu. Avant même que les pécheurs aient eu le temps de se convertir (le temps qui leur est donné de vivre), vous les JUGEZ, vous les REJETEZ, vous les MEPRISEZ.

Cordialement

Pierre
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Le peuple de Dieu versus le monde et son esprit.   Jeu 13 Mar 2008 - 18:23

Nicolianor a écrit:
Vous êtes perdu, ce n'est pas la vierge qui lui a remis les clés de St Pierre, mais bien le Christ.

Cher Nicolianor,

S'il y en a un qui se trompe alors c'est "Gérard COLLIN", membre de la famille de Michel COLLIN. Voici en effet ce qu'il écrit : "Quelques années plus tard, au décès du pape Jean XXIII (1963), la Sainte Vierge "confie" à Michel Collin "les clés de l'Eglise".

Je vous donne le lien : http://www.gerard-collin.com/clement%20xv/index.htm

Citation :
Et votre dernière phrase est fausse. Le conclave ne fait que reconnaitre le choix de Dieu. Vous êtes en train de dire que Dieu n'a choisi aucun vicaire, mais qu'il n'a fait que ratifier le choix de hommes. C'est un non sens.

Oui, mais un choix de Dieu inspiré non pas à l'élu, mais aux cardinaux qui ont depuis les premiers temps de l'Eglise, choisi le successeur de Pierre. Aucun des papes reconnus par l'Eglise n'a été appelé directement par le Christ au moyen d'une vision.

Dieu a toujours inspiré les cardinaux du conclave et jamais l'élu lui-même. Après les Apôtres et Paul, Jésus n'a jamais appelé directement les évêques et les papes. Il est toujours passé par son Eglise. C'est l'Eglise qui "au nom du Christ", confie le ministère apostolique. On ne se donne pas une mission dans l'Eglise du Christ, on la reçoit de l'Eglise. Michel Collin s'est donné une mission après avoir cru que le Christ l'appelait.

Le Christ pouvait très bien lui annoncé en songe qu'un jour il serait pape, mais cela ne pouvait faire que si l'Eglise l'appelait et si c'était vraiment le Christ qui l'avait appelé alors il aurait fait en sorte que l'Eglise choisisse Michel Collin comme pape.

Moi aussi j'ai eu, il y a plusieurs années, une révélation du Christ m'annonçant qu'un jour je serais pape. Je ne ferai rien pour devenir pape, car je reste persuadé que si cette révélation venait vraiment de Dieu, qu'il passera par son Eglise pour me confier cette mission.

Cordialement

Pierre
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le peuple de Dieu versus le monde et son esprit.   Jeu 13 Mar 2008 - 18:35

L'HISTOIRE
RESUMEE


COLLIN Michel Auguste Marie,
dit Clément XV - Fondateur et pape de l'Eglise du Christ rénovée (Béchy
[Moselle] 1905 - Clémery [Meurthe-et-Moselle] 23.06.1974)


Citation :

Michel Collin appartient à une famille nombreuse (onze enfants). Son père (infirme) et sa mère étaient des petits commerçants catholiques, très pieux. Michel hérite de la mystique de sa mère qu'il considère comme une "sainte". Assez tôt, il prétend avoir des "visions" sur la fin des temps et le proche avènement du "Grand Monarque", qui
lui valent de ne pas pouvoir continuer son noviciat à l'Institut des Pères de
Notre-Dame du Sacré-Coeur à Issoudun et à Marseille. Il commence néanmoins un
second noviciat (1928-1929) chez les prêtres du Sacré-Coeur de Saint-Quentin,
puis prépare le scolasticat à Lille en 1932. Il est ordonné prêtre en 1933 par
le cardinal Liénart - il se fait appeler "père Michel de l'amour infini". Peu
après, il a des ennuis avec sa hiérarchie à cause de ses visions ; son supérieur
le considère déjà comme un "malade mental". Cela ne l'empêche pas d'obtenir,
entre 1935 et 1940, un ministère paroissial dans le doyenné de Chef-Boutonne
(diocèse de Poitiers). On lui attribua ensuite divers ministères occasionnels.
En réalité, il voyage beaucoup, prêche, s'entoure de "fidèles" séduits et
convaincus de sa bonne foi. Il fonde les " foyers-cénacles" et lance pendant la
guerre "La Croisade du Rosaire et du Magnificat", anime une troupe de jeunes
"croisés" qui veulent "chasser le démon de la France", fréquente les sanctuaires
mariaux (reconnus ou non). Dans tous les diocèses où il passe, il se fait
remarquer par l'évêque du lieu.


A la fin de la guerre, Michel Collin refuse d'obéir à son supérieur religieux qui lui demande de réintégrer sa Congrégation. Il affirme que la "voix du Seigneur" l'a invité à quitter l'Eglise.
A Rome, son procès est en cours d'instruction. En 1951, la sanction tombe : il
est réduit à l'état laïc par le Saint-Office. Michel Collin juge cette
condamnation illégale et donc nulle. Il continue sa "mission" comme si de rien
n'était en prétendant être soutenu par le pape Pie XII. Il ouvre un oratoire à
Haguenau aussitôt interdit par l'évêque de Strasbourg, Mgr Weber (1960). Il
s'installe alors à Clémery, dans une petite ferme, près de Nancy. A partir de
là, il développe son apostolat aidé notamment par un prêtre de Nancy, l'abbé
Césard (célèbre depuis les apparitions de Bouxières). Ils partagent le même
penchant pour les apparitions, les "grottes" et les "miracles". Les adèptes se
multiplient dans tout l'est de la France et aussi en Belgique, en Allemagne, en
Suisse, en Italie et même au Canada. Michel Collin annonce que le Seigneur lui a
fait savoir qu'il doit "secourir le monde" et "sauver l'Eglise". Averti,
l'évêque de Nancy et de Toul, Mgr Pirolley, le frappe "d'interdit personnel",
"pour propagation de doctrines erronées et fausses révélations", "pour révolte
ouverte contre le Saint-Siège et les représentants de la hiérarchie" et pour
"organisation de manifestations cultuelles superstitieuses".


Quelques années plus tard, au décès du pape Jean XXIII (1963), la Sainte Vierge "confie" à Michel Collin "les clés de l'Eglise". Son avènement, clame-t-il, est annoncé depuis des siècles par de nombreuses prophéties et en particulier par le troisième fameux secret de Fatima qui le concerne directement. Il se fait sacrer et couronner pape au "Petit Vatican" de Clémery, sous le nom de Clément XV, le 3 juin 1963. Il a
obtenu l'approbation "miraculeuse" de la "Sainte Trinité" mais avait été
préalablement "désigné" comme évêque lors d'une vision par le "Seigneur"
[Jésus], dès 1935. Pourtant, le 23 octobre 1966, par "obéissance" et "humilité",
"par charité pour les faibles" et pour mieux entrainer certaines âmes réticentes
vers [son] Eglise de Gloire", il se fait tout de même "confirmer" évêque par Mgr
Cyprien Damge (évêque de la lignée Vilatte). Il fait construire une "basilique"
et s'entoure de cardinaux (souvent d'ex-prêtres ou religieux) et de religieuses
(une quinzaine), les "apôtres de l'amour infini". En 1974, sa mission
pontificale compte quatre "cardinaux" français, cinq italiens, cinq allemands,
deux hollandais, un suisse, un américain, un canadien. Il publie un livre, L'Eglise
du Miracle
, ainsi que de nombreuses brochures et tracts, et achète un
hôtel-restaurant à Pont-à-Mousson pour accueillir les "pèlerins".


Dans son journal La Vérité, également publié en allemand et en anglais, il déclare la guerre au pape Paul VI qui a pris sa place au Vatican. Il le dénonce comme "faux pape", l'excommunie, et évoque les "hérésies de Rome". "Sous la dictée du ciel", il rédige les dogmes de "l'Eglise de Gloire" (également nommée Eglise du Miracle et Eglise rénovée) et son catéchisme. Il annonce que la Sainte Vierge et saint Joseph sont
corédempteurs du genre humain, appelle au sacerdoce des hommes et des femmes
mariés, car pour Dieu il n'y a pas de sexe, supprime la confession auriculaire à
cause des "abus". Il valorise les offices longs, le culte marial, les dévotions,
les exercices de piété, la morale et aussi les prophéties, les anges, les
extraterrestres et Satan.


Les nombreux miracles de Michel Collin lui attirent des centaines d'adeptes en France et quelques milliers à l'étranger, soit au total 20 à 25 000 fidèles. Il a aussi quelques ennuis avec la justice : il est condamné en 1965 à six mois de prison avec sursis et 1 000 francs d'amende pour escroquerie. En 1970, le fisc lui réclame des arriérés d'impôts. Son Eglise, qui appartient à la mouvance apocalyptico-mariale sauvage, peut être qualifiée de mystico-sectaire sur le plan sociologique. Elle a une
prétention universaliste, globalisante et multidiniste qui la spécifie en tant
qu'Eglise. Les "relations directes et immédiates" de Clément XV avec Dieu et
tous les Saints lui confèrent son caractère mystique, et sa tendance
fragmentaire, schismatique et protestataire, ainsi que la participation
intensive de ses membres, lui donnent certains des attributs du type secte.


Michel Collin meurt en 1974 "martyr de la fin des temps". Sa communauté attend sa résurrection "miraculeuse", au plus tard pour Noël 1982, mais elle tarde et la communauté de Clémery est désemparée, la clientèle s'effondre. Un schisme se manifeste dans l'association dix ans plus tard à la suite d'un conflit entre "conservateurs" et ceux qui proposent des "voies nouvelles". Finalement, en 1985, Clément XV se réincarne en la personne du stigmatisé Robert Fontaine qui anime le groupe des novateurs. La guerre entre les deux camps fait rage : à coups de "messages du ciel" contre l'imposteur, de "réductions à l'état laïc" et de lettres
recommandées. La basilique de Clémery brûle. Clémery n'est plus la capitale de
l'Eglise rénovée. L'association Magnificat qui a longtemps servit de support
juridique à l'Eglise est dissoute le 11 mai 1998. C'est la fin de l'Eglise de
Clément XV, mais pas la fin de la mouvance à laquelle elle appartient et à
l'intérieur de laquelle des communautés, des réseaux, se font et se défont et
finalement se recomposent. Déjà du temps de Clément XV, des dissidences étaient
apparues : les plus connues sont celle de Don Ferraro (ex-prêtre italien) qui se
proclama "Christ sur terre" et fut dénoncé comme "faux mystique" par Clément XV,
et celle de Gaston Tremblay, ancien évêque de Clément XV qui rompit avec ce
dernier en 1967 et se fit proclamer à son tour pape au Canada sous le nom de
Grégoire XVII.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le peuple de Dieu versus le monde et son esprit.   Jeu 13 Mar 2008 - 22:15

Nicolianor a écrit:


Faux, Saint Pierre-Célestin a été désigné comme vicaire de Jésus Christ par voie mystique, il n'était même pas un évêque. Son élection divine a eu lieu avant que les cardinaux reconnaisse ce choix de Dieu.

La seule différence c'est que les cardinaux n'ont pas voulu croire à l'élection mystique de Clément XV, ils n'avaient plus l'esprit de Dieu pour le discerner.

Quand Dieu veut quelque chose, il prouve ses volontés par des miracles.

Et là, rien. du vide et votre solitude.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Le peuple de Dieu versus le monde et son esprit.   Jeu 13 Mar 2008 - 22:56

Nicolianor a écrit:
Faux, Saint Pierre-Célestin a été désigné comme vicaire de Jésus Christ par voie mystique, il n'était même pas un évêque. Son élection divine a eu lieu avant que les cardinaux reconnaisse ce choix de Dieu.

FAUX

Voici ce que l'on sait sur Pierre Célestin :

"Il institua sous la règle de Saint-Benoît la congrégation connue depuis sous le nom de Célestins. L'Eglise Romaine ayant été longtemps sans pasteur, il fut choisi à son insu pour occuper la chaire de saint Pierre, et on le tira de son désert où il ne pouvait plus demeurer caché davantage, comme on place la lumière sur le chandelier."

"Après une vacance inouïe du Saint-Siège pendant vingt-sept mois, le choix des cardinaux alla chercher le pauvre moine au fond de son désert. Pierre, âgé de soixante-douze ans, subit en pleurant la violence qui lui fut faite; mais, quelques mois après, se jugeant au-dessous d'une charge si lourde, à laquelle, il est vrai, il n'était préparé que par sa sainteté, il abdiqua le souverain pontificat, reprit l'habit de moine et voulut retourner dans sa solitude, où il mourut."

Il n'y a eu aucune élection mystique pour Pierre de Célestin. Il a été choisi comme tous les autres papes, par les Cardinaux, alors qu'il ne s'y attendait même pas.

Et si vraiment Pierre Célestin avait été appelé mystiquement par le Christ pour remplir cette mission, il n'aurait pas abdiqué quelques mois après, se sentant indigne de remplir cette mission. Quelqu'un qui se voit confié mystiquement une mission reçoit la force de l'accomplir. Ce que vous dites là n'a aucun sens.

Citation :
La seule différence c'est que les cardinaux n'ont pas voulu croire à l'élection mystique de Clément XV, ils n'avaient plus l'esprit de Dieu pour le discerner.

Il est évident que pour que vous croyiez que Michel COLLIN soit vraiment pape, vous êtes obligés de trouver cette solution que les cardinaux n'avaient certainement plus l'esprit de Dieu pour discerner. Ors Jésus a dit aux Apôtres et à ses successeurs : "Je suis avec vous jusqu'à la fin du monde".

N'importe aurait pu se proclamer pape si le Christ n'était pas passé par l'Eglise pour appeler. Et c'est ce qui est arrivé à votre ami Michel COLLIN qui n'a pas eu assez d'humilité pour reconnaître qu'il s'était trompé. Depuis qu'il était tout petit, il voulait être prêtre, évêque et pape. C'est arrivé à d'autre que lui, sauf que lui cela lui est monté au cerveau.

Et vous, c'est par voie mystique que vous avez été choisi comme le successeur de l'anti-pape Clément XV ?

Cordialement

Pierre
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Louis B



Masculin Messages : 1319
Inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: Le peuple de Dieu versus le monde et son esprit.   Ven 14 Mar 2008 - 10:52

Je suis tout à fait d'accord avec Petero !

Nicolianor a écrit:
petero a écrit:
Nicolianor a écrit:
Qu'en savez-vous? Vous croyez sincèrement qu'on vit dans le monde de Jésus, alors qu'il a dit que son royaume n'est pas de ce monde. Nous vivons dans le monde de Satan. Vous devriez relire la doctrine des saints.

Cher Nicolianor,

Mais qui vous a dit que le monde était le Royaume de Dieu !!! Pas moi !! Je le répète, nous vivons dans le monde "créé par Dieu", créé par le Verbe de Dieu "par lui le monde fut" ; ce monde qui je le répète est défiguré par le péché et prisonnier du prince des ténèbres. C'est cette humanité là, ce monde là, blessé par le péché, escave du démon que Dieu a tant aimé jusqu'à lui donner son Fils. C'est ce monde là que Dieu veut sauver, c'est à dire tous ces hommes qui vivent dans le péché et sous l'esclavage du démon.

Je le répète, comment pouvez-vous mépriser ce monde que Jésus veut sauver. Comment pouvez-vous annoncer la Bonne Nouvelle du Salut à tous ces pécheurs que vous "méprisez" que vous "ignorez".

Vous, vous nous dites que Jésus est venu pour les saints, et Jésus nous dit qu'il est venu "pour les pécheurs", les malades. Vous nous invitez à mépriser ceux que Jésus est venu sauver.

Désolé, mais c'est vous qui faites déjà le tri, avant même que le jugement dernier ai eu lieu. Avant même que les pécheurs aient eu le temps de se convertir (le temps qui leur est donné de vivre), vous les JUGEZ, vous les REJETEZ, vous les MEPRISEZ.

Cordialement

Pierre

C'est bien ce que je disais ce monde n'est plus à Jésus, mais à Satan.

Nous vivons dans le monde de Satan.
Encore une fois, Nicolianor, vous seriez aimable de bien vouloir répondre aux questions que l'on vous pose... (que j'ai mis en gras notamment)

Concernant votre affirmation :
Citation :
Nous vivons dans le monde de Satan.
que je trouve complètement fausse, pouvez vous me trouver une seule phrase dans la Bible pour étayer cela ?

Voici les phrases de la Bible qui me font dire que vous êtes dans l'erreur :

Gn 1,31 "Dieu vit tout ce qu'il avait fait : cela était très bon. Il y eut un soir et il y eut un matin : sixième jour."
Si la création est bonne, c'est qu'elle appartient à Dieu (et pas à Satan, même s'il cherche à s'en emparer).

Lc 11,20 "Mais si c'est par le doigt de Dieu que j'expulse les démons, c'est donc que le Royaume de Dieu est arrivé jusqu'à vous."
Lc 17,20-21 "Les Pharisiens lui ayant demandé quand viendrait le Royaume de Dieu, il leur répondit : « La venue du Royaume de Dieu ne se laisse pas observer, et l'on ne dira pas : «Voici : il est ici ! ou bien : il est là ! » Car voici que le Royaume de Dieu est au milieu de vous. »"
Le royaume de Dieu est déjà dans le monde.

Jn 16,7-11 "Cependant je vous dis la vérité : c'est votre intérêt que je parte ; car si je ne pars pas, le Paraclet ne viendra pas vers vous ; mais si je pars, je vous l'enverrai. Et lui, une fois venu, il établira la culpabilité du monde en fait de péché, en fait de justice et en fait de jugement : de péché, parce qu'ils ne croient pas en moi ; de justice, parce que je vais vers le Père et que vous ne me verrez plus ; de jugement, parce que le Prince de ce monde est jugé."
Satan est jugé et, face au Christ, n'a plus aucun pouvoir sur le monde.

On pourrait aussi prendre les psaumes et les paraboles sur le Royaume : Tout nous annonce que le Christ sera (il l'est déjà) victorieux contre Satan et son royaume et qu'à la fin toute domination lui sera rendu. Jusque dans la parabole des talents où celui qui a n'a pas fait fructifier ses talents (Satan) se verra enlever tout ce qu'il a pour qu'il lui soit remis à celui qui en a déjà 10 (le Christ).

Vous confondez complètement le monde et le royaume.

Nous sommes du royaume de Satan si nous écoutons Satan.

Nous sommes du royaume de Dieu si nous faisons la volonté de Dieu.

La création n'a rien à voir là dedans, c'est juste le champ de bataille entre Satan et le Christ.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Xavier92



Masculin Messages : 130
Inscription : 06/03/2008

MessageSujet: Re: Le peuple de Dieu versus le monde et son esprit.   Ven 14 Mar 2008 - 15:09

Nicolianor a écrit:
Je ne vous oblige pas à me croire, la Foi est un don de Dieu, il faut une lumière particulière pour croire en cette élection mystique, je ne suis pas le seul à le croire.

Pour ce qui est de Clément XV, il a désobéi a l ' église des hommes pour obéir a Dieu. Vous avez choisi de croire en un homme qui a été élu par les hommes et moi j'ai choisi de croire à mon insu en un homme qui a été élu par Dieu. N'oublie pas que le vicaire de Jésus-Christ est établi par droit divin, c'est même inscrit dans le droit canon.
Non, non et non. N'importe quel illuminé ne peut pas avancer une soit-disant révélation privée pour se déclarer Pape. Si l'Eglise a toujours été prudente vis-à-vis des révélations privées, ce n'est pas pour rien.

Le Christ a lui-même établi son Eglise pour guider ses brebis. Pensez-vous qu'il laisserait plus d'un milliard de catholiques suivre aveuglément un anti-pape ? C'est insensé !
Et vous, quelles sont les brebis que vous guidez, puisque apparemment vous vous dites pape ?

Qui plus est, vous insultez la grandeur de Dieu. Pendant près de 2000 ans, Dieu a maintenu le Pape à la tête de son Eglise - et ce malgré la corruption de l'Eglise à certains moments, les schismes, etc.. - et, tout d'un coup, il aurait laissé tomber pour élire je-ne-sais quel illuminé ? Ignorez-vous que Dieu est fidèle ?

Ouvrez les yeux Nicolianor : si c'est une révélation privée qui vous a désigné comme Pape, elle ne vient certainement pas de Dieu...

Et pour finir cessez d'invoquer la Foi comme don de Dieu pour justifier le fait que vous êtes le seul à suivre votre délire. C'est évident voyons, Dieu vous a donné la Foi à vous seul !

Cordialement,
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Le peuple de Dieu versus le monde et son esprit.   Ven 14 Mar 2008 - 16:54

Nicolianor a écrit:
Jésus est avec l'Église jusqu'à la fin du monde peu importe où elle se trouve. L'Église n'a pas toujours été à Rome, il y a eu Avignon, ne l'oubliez pas.

Mon cher Nicolianor,

Qui vous a dit que l'Eglise se trouvait à Rome ? L'Eglise se trouve partout où les baptisés sont présents. Par contre, le siège du successeur de Pierre se trouve depuis plusieurs siècles à Rome ; même si au cours de l'histoire, certains évêques de Rome (originaire de France) se sont retirés sur Avignon quelques temps. Vous mélangez tout pour essayer de justifier votre hérésie.

Citation :
Vous êtes mal informé mon ami Saint Pierre-Célestin a été choisi par les cardinaux après avoir été désigné par voie mystique. Vous êtes en train de dire que Saint Pierre-Célestin n'a pas pleinement joué son rôle?

St Pierre Célestin n'a été pape que quelques mois. Mes informations concernant son élection et sa vie, je les ai trouvé sur le site de l'abbaye de St Benoît Sur Loire.

Par contre, vous ne donnez aucune source quand à cette fameuse élection mystique de St Pierre de Célestin. D'où tenez-vous cette information ?

Citation :
Jésus a toujours confié une mission à ses vicaires. On ne se donne pas la vocation de vicaire.

Un seul pape a reçu directement la mission de paître l'Eglise et pas de manière mystique ; c'est l'Apôtre Pierre. Tous les autres ont reçu de l'Eglise du Christ ; du Christ qui les a appelé par la voix des cardinaux.

Citation :
Je ne vous oblige pas à me croire, la Foi est un don de Dieu, il faut une lumière particulière pour croire en cette élection mystique, je ne suis pas le seul à le croire.

Heureusement que vous ne m'obligez pas à vous croire !!!

Ce n'est pas parce que vous êtes quelques uns à vous être laissé berné par ce faux pape que cela prouve qu'il a bien été élu mystiquement. Votre foi vous ne l'avez pas mis en Christ, mais en cet illuminé que vous avez bien voulu croire. Vous ne possédez aucune garantie que c'est bien le Christ qui lui est apparu.

Il n'y a pas de meilleur garantie, lorsqu'on se sent appelé personnellement par le Christ pour servir l'Eglise que la garantie apportée par l'Eglise qui vient "confirmer l'appel". Sinon n'importe qui pourrait s'autoproclamer prêtre, évêque, pape.

Citation :
Pour ce qui est de Clément XV, il a désobéi a l ' église des hommes pour obéir a Dieu.

Il a désobéi à l'Eglise des hommes pour n'obéir qu'à ses illuminations, au lieu de faire vérifier par l'Eglise son appel.

Citation :
Vous avez choisi de croire en un homme qui a été élu par les hommes et moi j'ai choisi de croire à mon insu en un homme qui a été élu par Dieu.

N'importe qui peu se dire "élu" par Dieu. Des faux prophètes, de faux christ, des faux papes, des faux évêques, il y en a eu quelqu'uns au cours de l'histoire comme Mgr Archierri Maurice qui se présente comme étant "PIERRE II". Sans doute que vous vous sentez plus pape que lui !!!

Je le répète, la meilleure façon de n'être pas trompé soi-même ou trompé par quelqu'un qui se dit choisi par Dieu pour servir l'Eglise comme évêque ou pape, c'est de s'appuyer sur le discernement de l'Eglise du Christ confié par Jésus à Pierre et à ses collaborateurs, le collège apostolique devenu le collège des Cardinaux.

Citation :
N'oublie pas que le vicaire de Jésus-Christ est établi par droit divin, c'est même inscrit dans le droit canon.

Voici ce qui est inscrit dans le droit au canon 109 « de par le droit divin, on accède au souverain pontificat, SOUS CONDITION QUE L’ÉLECTION AIT ÉTÉ LÉGITIME »!

C'est drôle que vous ayez oublié cette condition inscrite dans le droit canon !!

Pour votre ami Clément XV c'est pire qu'une élection illégigime, puisqu'il n'y a même pas eu d'élection du tout. Il s'est auto-proclamé Vicaire du Christ.

Cordialement

Pierre
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le peuple de Dieu versus le monde et son esprit.   Sam 15 Mar 2008 - 16:03

il a accepté la couronne par résignation.

Que c'est beau. Il accepte la couronne par résignation !
Mr.Red Quelle humilité.

Par contre, il a eu beaucoup de mal à a accepter de n'être reconnu par personne... Difficile d'être humble jusqu'au bout.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Le peuple de Dieu versus le monde et son esprit.   Sam 15 Mar 2008 - 18:31

Nicolianor a écrit:
Son élection est légitime.

Pour que l'élection d'un pape soit "légitime" il faut qu'elle soit "canonique", conforme aux "canons de l'Eglise".

Etant donné que les canons disent qu'un "excommunié" ne peut pas être choisi comme "pape" et cela se comprend, Michel COLLIN ne pouvait pas selon le droit canon, être élu pape.

Etant donné qu'il avait été excommunié, qu'il n'était plus prêtre, il ne pouvait plus devenir ce qu'il rêvait de devenir depuis qu'il était petit, pape. La meilleure façon de le devenir était donc d'inventer cette histoire d'élection mystique.

Cordialement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: Le peuple de Dieu versus le monde et son esprit.   Dim 16 Mar 2008 - 9:21

Bientôt, il y aura quelqu'un qui se dira la réincarnation du Christ sur ce site, puis un autre descendant d'une soucoupe volante ou encore je ne sais quoi.

S'autoproclamer Pape pourquoi pas ? Mais il faut savoir redescendre sur terre un moment, sinon la tête devient comme une montgolfière.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le peuple de Dieu versus le monde et son esprit.   Dim 16 Mar 2008 - 10:21

De plus, je ne comprends ce qu'apporte le fait de se croire ou de s'attribuer une mission ?

De la gloire sur terre et du purgatoire dans l'autre monde ?

Si encore Nicolianor prouvait sa mission comme il convient (des miracles authentifiables ne pouvant venir que de Dieu).

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
cébé



Messages : 2334
Inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: Le peuple de Dieu versus le monde et son esprit.   Dim 16 Mar 2008 - 20:15

Nicolianor! (ton grondeur style maîtresse d'école vers celui qui n'a pas retenu —ou écouté—ce qui a été dit)
.. ce n'est PAS à votre pseudo-pape qu'il est demandé un miracle, mais à l'entité qui lui a soufflé sa mission ... ou la vôtre ...
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le peuple de Dieu versus le monde et son esprit.   Dim 16 Mar 2008 - 20:31

Nicolianor a écrit:


Michel Collin n'a jamais été excommunié, vous êtes très mal informé. En disant qu'il n'était plus prêtre, vous tombez dans l'hérésie, car le sacerdoce ne s'efface pas.

En se disant évêque et pape (en se faisant ordonné évêque par un évêque non catholique romain), il est excommunié laetae sententiae (voir code de Droit Canonique de 1917 et 1983).

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Le peuple de Dieu versus le monde et son esprit.   Lun 17 Mar 2008 - 14:19

Nicolianor a écrit:
Vous devriez le demander à Benoit XVI d'en produire des miracles afin qu'il prouve lui-même sa mission selon votre propre raisonnement.

Cher Nicolianor,

Benoît XVI n'a pas à faire des miracles pour prouver qu'il a bien été choisi par le Christ pour diriger l'Eglise puisque l'Eglise l'a appelé via son Eglise. Il n'est pas arrivé en disant "le christ m'est apparu pour me dire qu'il m'avait choisi comme pape", alors faites-moi pape.

Michel COLLIN et vous-mêmes ne pouvez prouver à l'Eglise que vous êtes vraiment "pape", de par la volonté du Christ, qu'en donnant un signe (ou en faisant un miracle), prouvant que vous avez vraiment été choisi par le Christ. Si vraiment il suffisait de vous croire, d'avoir confiance en vous, alors pourquoi ne pas faire confiance à tous ceux qui se prétendent "papes" comme Mgr Archierri.

Mais au fait, Nicolianor c'est le nom que vous vous êtes choisis comme "pape" ?

Cordialement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Xavier92



Masculin Messages : 130
Inscription : 06/03/2008

MessageSujet: Re: Le peuple de Dieu versus le monde et son esprit.   Lun 17 Mar 2008 - 19:01

Nicolianor a écrit:
Alors, demandez à Dieu qu'il fasse un miracle et non à moi. C'est seulement Dieu qui peut vous donner la grâce de croire en ce que j'affirme. Je ne suis que l'instrument de Dieu.
Et évidemment, tous ceux qui ne vous reconnaissent pas comme le pape légitime, c'est que Dieu n'a pas souhaité les "éclairer" ? Flûte alors, Dieu semble en vouloir personnellement à plus d'un milliard de catholiques.

Encore une fois, le rôle du pape est de conduire la barque de l'Eglise terrestre. C'est le Christ lui même qui le dit lorsqu'il dit à Pierre "Pais mes brebis".

Et vous, quelles sont les brebis dont vous avez la charge ? Dieu vous aurait-il donc donné la succession de Pierre sans vous donner les brebis qui vont avec ?

Encore une fois, n'oubliez jamais la prudence de l'Eglise vis-à-vis des révélations privées. Et à ce titre, demandez-vous si votre "révélation" vient bien de Dieu...

Cordialement,
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le peuple de Dieu versus le monde et son esprit.   Lun 17 Mar 2008 - 19:01

Nicolianor a écrit:



C'est bien ce que je disais, il n'a pas été élu par Dieu, mais par les hommes. La véritable Église de Jésus-Christ n'est pas une démocratie, mais une monarchie dont le Christ est le roi.[/quote]

Jésus Christ, qui est Dieu, a choisi ses disciples. Il leur a confié la mission d'organiser l'Eglise.

dès le départ, les Apôtres ordonnèrent des évêques et organisèrent l'Eglise comme elle l'est.

Les papes furent élus à Rome et on connaît leur nom: Lin, Clet, Clément I, Sixte, Corneille, Cyprien.

C'est comme cela que cela s'est fait jusqu'à aujourd'hui.

Prétendre changer la décision des Apôtres en disant qu'à partir d'aujourd'hui, Jésus désigne directement, et sans prouver sa volonté par des miracles, c'est s'illusionner.

D'ailleurs, cher Nicolianor, vous aurez le reste de votre vie solitaire et sans Eglise pour le méditer. Et si un jour vous acceptez de regarder la vérité en face, vous vous direz:
Citation :
"Comment ai-je pu gâcher ma vie dans une telle illusion. J'aurais mieux fait de me marier et de cultiver mon jardin.

Car que restera-t-il de votre aventure ? Au moins, dans les années 50, le premier pseudo-pape eut quelques disciples et ne les vit pas se diviser après sa mort au point d'incendier leur église...

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
cébé



Messages : 2334
Inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: Le peuple de Dieu versus le monde et son esprit.   Mar 18 Mar 2008 - 14:36

Quand une personne me dit que j'ai tort, je mets en doute ce qu'elle me dit .....
Quand 2 personnes me dit que je me trompe, je peux encore mettre en doute leurs paroles...
Quand trois personnes m'expliquent largement où est mon erreur, je commence à réfléchir ...
Mais quand une dizaine de personnes, en fait quasi tout un groupe de personnes me disent où se situe mon erreur d'interprétation des choses et que je m'obstine cela devient grave pour ma pomme ....

Nicolianor, ici vous n'avez trouvé que des personnes qui vous ont mis en garde contre votre erreur et votre hérésie .... prenez en acte et revenez à la lumière. Nous parlons au nom du Christ, nous Le suivons au plus près de notre conscience, Lui qui est le Chemin, la Lumière et la Vérité ....

Que Dieu vous éclaire de sa Lumière. :sts:
Revenir en haut Aller en bas
Xavier92



Masculin Messages : 130
Inscription : 06/03/2008

MessageSujet: Re: Le peuple de Dieu versus le monde et son esprit.   Mar 18 Mar 2008 - 16:08

Nicolianor a écrit:
Le bon Dieu va vous éclairez lorsque vous allez avoir une meilleur prédisposition du coeur.
Ben voyons. Il faut maintenant une "bonne" disposition du coeur pour que Dieu nous éclaire. En gros, il faut plus ou moins déjà supposer que vous puissiez avoir raison pour que Dieu nous éclaire... Oui, c'est limpide.
Une objection quand même : pensez-vous que Saint Paul était dans de bonnes dispositions du coeur vis-à-vis du Christ avant sa conversion ?

C'est trop facile Nicolianor. Vous avancez que vous êtes le Vicaire du Christ légitime et vous n'avez aucun argument objectif à nous fournir si ce n'est votre "révélation" privée. Et vous vous abritez derrière celle-ci en arguant que c'est Dieu qui révèlera à qui Il veut que dites vrai.
Si l'Eglise demande à chaque fois des preuves objectives - que ce soit pour la reconnaissance des apparitions privées ou la canonisation des Saints - ce n'est pas pour rien. Vous ne vous êtes jamais posé la question ?

Vous avez franchement besoin de discernement mais je pense que tout ce qu'on pourra dire ne trouvera jamais un écho favorable.
Je vous laisse donc à vos élucubrations et je prie Dieu pour qu'Il vous ramène dans le giron de la Sainte Eglise.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le peuple de Dieu versus le monde et son esprit.   Mar 18 Mar 2008 - 21:07

Il a cru en JESUS.

Il ne s'est pas cru pape.

Ensuite, les Apôtres l'ont reconnu comme apôtre des Gentils, devant l'évidence de sa grâce.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Le peuple de Dieu versus le monde et son esprit.   Mar 18 Mar 2008 - 23:14

Nicolianor a écrit:
Faux, il y a une personne qui m'a envoyé un message privé sur ce forum et qui m'a affirmé que Clément XV était vraiment le vicaire de Jésus-Christ.

Cher Nicolianor,

Donc, il suffit pour vous qu'une seul personne vous envoie un message privé pour vous affirmer que Clément XV était bien le vicaire de Jésus-Christ pour que tous les autres avis donnés sur ce forum deviennent nuls et non avenus !!! Sur quoi vous appuyez-vous pour tirer la conclusion que cette personne dit vrai et que nous nous disons faux ? Sans doute allez-vous nous dire que c'est votre foi qui vous le dit.

Le problème c'est que votre foi n'a rien à voir avec la foi que le Christ a transmis à ses Apôtres pour qu'ils l'a transmettent à leur tour. Vous, vous adhérez à une profession de foi personnelle ; à une foi que vous vous êtes construit personnellement ; qui s'appuie uniquement sur votre propre jugement. Vous croyez que Michel COLLIN a vraiment été appelé mystiquement par le Christ pour être son vicaire ; vous y croyez dur comme fer ; c'est devenu pour vous une certitude ; vous en avez fait votre foi. Vous avez foi en ce que vous croyez.

Nous, nous croyons que le Christ a confié à Simon la charge de "paître" l'Eglise, lui donnant le nom de "Roc", "Képha". Pierre c'est celui qui a pour mission d'offrir à l'Eglise un "Roc" solide sur lequel elle pourra s'appuyer pour affronter tous les faux prophètes, les faux Christ. Celui qui depuis 2000 ans se voit confier "cette charge" par l'Eglise, c'est celui qui reste pour l'Eglise le Rocher sous lequel il peut s'abriter ; celui sur lequel il peut s'appuyer ; le Rocher sur lequel toute l'Eglise peut s'appuyer. Celui qui a pour mission de rassembler pour guider ; celui autour duquel nous pouvons, nous rassembler sans crainte d'être dispersé.

Ce Roc ou Rocher est donc le socle que le Christ nous a donné pour ne pas que nous nous dispersions ; pour ne pas que nous nous laissions tromper par nos propres jugement. C'est la garantie qu'en nous appuyant sur lui, sur ce roc, nous nous appuierons sur le Christ Lui-même que ce même roc re-présente (vicaire) ; roc recevant directement de lui son autorité.

Cette charge d'affirmer ses frères dans la foi, et que le Christ avait confié à Simon, Michèle COLLIN sous prétexte d'une révélation privée, s'est permis de se l'attribuer, allant jusqu'à excommunier celui qu'il voulait remplacer, le vrai pape ayant succédé à tous les papes, tel que le Christe le voulu. Rien que le comportement de cet homme et de ses fidèles, atteste qu'il n'a pas pu être choisi par le Christ. On reconnaît un arbre à ses fruits. On ne peut pas dire que l'oeuvre de ton pape clément ai porté des fruits qui conforte dans l'idée qu'il était bien envoyé par le Christ.

C'est quand même drôle que tu n'arrives pas à discerner cela.

Le pape Benoît XVI est le seul qui re-présente le Christ comme "Roc" sur lequel nous devons nous appuyer pour vivre la foi de l'Eglise, la foi reçue des Apôtres. L'autorité du Pape est la seul qui soit véritable, car aucun de ceux à qui elle fut confié ne l'a jamais reçu mystiquement ; même pas Pierre. Il y a toujours eu des témoins. Lorsque Jésus a choisi Pierre pour être le Pasteur de son Eglise, il l'a choisit devant ses frères, parmi ses frères. Si Pierre s'était présenté, après l'ascension du Christ en disant : "le Christ m'a dit mystiquement que je devais diriger son Eglise", il est certain qu'ils ne l'auraient pas cru. C'est parce qu'ils ont été "témoins" de ce choix du Christ, qu'ils ont suivis accueillis Pierre dans la charge que lui avait confié le Christ.

Les disciples du Christ ne peuvent pas accueillir comme "pape" quelqu'un qui leur demande de croire qu'il a été choisi directement par le Christ, sans aucun témoins ; quelqu'un qui voudrait qu'on le croit uniquement sur parole. C'est quand même drôle que t'arrive pas à comprendre que dans cette affaire d'élection mystique, il y a quelque chose qui cloche. Le Christ ne peut pas demander à ses disciples d'accueillir comme successeur de Pierre, n'importe qui qui se présenterai à eux en leur disant que c'est le Chrsit qui l'a choisit. Le Christ ne peut pas nous demander cela.

Cordialement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Louis B



Masculin Messages : 1319
Inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: Le peuple de Dieu versus le monde et son esprit.   Mer 19 Mar 2008 - 9:49

Enfin... Je note quand même qu'à l'élection mystique de Clément XV, il y a en Europe deux des plus grands mystiques du XXème siècles : Saint Padre Pio et Marth Robin et aucun des deux n'a jamais considéré que le vrai Pape fut hors de Rome.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Jean-Louis B



Masculin Messages : 1319
Inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: Le peuple de Dieu versus le monde et son esprit.   Mer 19 Mar 2008 - 15:31

Je parlais du Pape, pas de reconnaissance de spiritualité du Père Jean de la Trinité (qui n'était pas encore Pape). Aucun de ces mystiques n'a fait mention de Clément XV ou d'un autre Pape que celui qui siégeait à Rome.

Et j'ajouterai que leur attachement au Pape de Rome était complet.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Le peuple de Dieu versus le monde et son esprit.   Mer 19 Mar 2008 - 15:46

Cher Nicolianor,

Saviez-vous que votre pape Grégoire avait eu un concurrent. Voici le lien qui en parle :

http://geraldcusin.free.fr/spip.php?article16

Petero
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
cébé



Messages : 2334
Inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: Le peuple de Dieu versus le monde et son esprit.   Mer 19 Mar 2008 - 16:01

:cartonr:
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Le peuple de Dieu versus le monde et son esprit.   Mer 19 Mar 2008 - 16:05

Cher Nicolianor,

Avez-vous un fac-similé de la lettre de Padre Pio pour prouver ce que vous avancez Question Exclamation
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le peuple de Dieu versus le monde et son esprit.   Mer 19 Mar 2008 - 16:07

petero a écrit:
Cher Nicolianor,

Saviez-vous que votre pape Grégoire avait eu un concurrent. Voici le lien qui en parle :

http://geraldcusin.free.fr/spip.php?article16

Petero

Citation :
Si vous désirez vous-mêmes vous faire reconnaître comme pape sous le
nom de Grégoire XVII, écrivez au journal qui transmettra, afin que vous
soyez inscrit dans la liste. Pas sérieux, s’abstenir, évidemment.

Mr.Red :foot:

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Jean-Louis B



Masculin Messages : 1319
Inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: Le peuple de Dieu versus le monde et son esprit.   Mer 19 Mar 2008 - 17:23

Nicolianor a écrit:
Padre Pio a déjà écrit une lettre à Paul VI disant qu'il avait vu sa place en enfer et qu'il devait changer d'orientation suite au concile Vatican II.
Une telle affirmation ne se retrouve même pas sur le net et je la prend pour de la simple diffamation.

Ceux qui font état de cette affirmation ne mentionnent bien sûr pas que les deux personnes s'estimaient mutuellement.

La seule affirmation officielle venant de lui est effectivement celle concernant le concile "finissez-en vite". Le reste n'est que pure romance.
Revenir en haut Aller en bas
 
Le peuple de Dieu versus le monde et son esprit.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le peuple de Dieu versus le monde et son esprit.
» L'Eglise, Peuple de Dieu
» le peuple de Dieu grandit, notre famille compte de nouveaux frères!
» Le peuple de Dieu
» Origine du peuple du Dieu Biblique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: