DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Le renouveau charismatique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jean-Louis B



Masculin Messages : 1319
Inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Le renouveau charismatique   Mer 05 Mar 2008, 10:57

Texte parru dans Cathlique.org le 15 juin 2006 :

Citation :
P. Cantalamessa : Le Renouveau Charismatique est la « résurgence du christianisme des origines »


A la base du Renouveau charismatique catholique (RCC) se trouve « une expérience joyeuse de la grâce de Dieu » qui conduit le chrétien à puiser à la richesse du christianisme non « par obligation ou par la force mais parce qu’il se sent attiré », a affirmé le père Raniero Cantalamessa, OFM cap.

Le prédicateur de la Maison pontificale a prononcé ces paroles le 4 juin dernier, dimanche de la Pentecôte, à Marino (Italie) en présence de plus de 7000 membres du RCC venus du monde entier pour participer à une rencontre qui avait pour thème : « Mon âme exalte le Seigneur ».

Cette rencontre était organisée par l’ICCRS dans le cadre de la préparation du 40ème anniversaire du RCC qui aura lieu en février 2007.

Le père Cantalamessa a expliqué que dans la Bible l’Esprit Saint se révèle de deux manières différentes : une manière appelée « charismatique » c’est-à-dire que « l’Esprit Saint accorde des dons particuliers » non pas pour le « progrès spirituel » ou comme « récompense pour la propre sainteté » de celui qui les reçoit, mais pour « édifier la communauté » ; une autre manière d’agir de l’Esprit est appelée « transformante ou sanctifiante », c’est-à-dire qu’elle est basée sur la transformation de la personne si bien que celle qui en fait l’expérience en ressort régénérée et revêtue d’une « vie nouvelle ».

« Cette action transformante de l’Esprit est une expérience, et non une idée de la grâce », a-t-il expliqué.

Le père Cantalamessa a ajouté que « ces deux manières d’agir de l’Esprit Saint que nous avons vues dans toute la Bible et du jour de la Pentecôte à aujourd’hui , se sont manifestées de manière saisissante dans le Renouveau charismatique ».

Il a expliqué que le Renouveau charismatique a ainsi fait « réapparaître dans l’Eglise les charismes de la Pentecôte, qui s’étaient perdus », et a constitué d’une certaine manière « la réponse de Dieu à la prière du pape Jean XXIII pour une nouvelle Pentecôte » faite au début du Concile Vatican II.

Interrogé par Zenit en marge de cette rencontre, le père Cantalamessa raconte son expérience personnelle liée au Renouveau charismatique et explique ce que ce « courant de grâce » peut apporter à l’Eglise et au monde aujourd’hui.

Zenit : Dans l’Evangile de Jean Jésus répond aux questions de Nicodème en affirmant que « l’Esprit souffle où il veut » (Jn 3,8 ). Pensez-vous qu’il soit possible d’interpréter la direction dans laquelle souffle l’Esprit Saint ?

P. Cantalamessa :
Dans son homélie pour la Veillée de la Pentecôte le pape a dit une chose très belle en commentant ces paroles de l’Evangile de Jean. Il a dit effectivement que l’Esprit « souffle où il veut » mais il a précisé que l’Esprit ne souffle jamais de manière désordonnée, contradictoire. Nous avons derrière nous toute la tradition de l’Eglise, la Doctrine des docteurs de l’Eglise, le Magistère de l’Eglise, pour discerner quels charismes sont valides et quels charismes ne le sont pas. Il peut arriver qu’au départ il y ait des charismes qui fassent beaucoup de bruit, qui attirent beaucoup l’attention mais qui avec le temps se révèlent sans fondement. L’Eglise est comme l’eau : elle reçoit tous les corps, mais les vrais, les corps solides, elle les accueille en son sein, alors que les autres, elle les laisse à la superficie. Les charismes qui sont vides, qui ne sont que manifestation extérieure, restent à l’extérieur de l’Eglise.

Zenit : Selon vous, dans le contexte actuel, les Mouvements ecclésiaux sont-ils davantage appelés à un élan d’évangélisation, à un engagement dans le dialogue œcuménique ou à combattre la sécularisation ou la crise de la famille ?

P. Cantalamessa :
Je suis convaincu, comme le pape s’est également déclaré convaincu, que les Mouvements sont une grâce de l’Eglise d’aujourd’hui ; une réponse adaptée au monde d’aujourd’hui, au monde sécularisé, à un monde où les prêtres et la hiérarchie n’arrivent plus à entrer et qui a donc besoin des laïcs. Ces Mouvements de laïcs sont insérés dans la société, ils vivent au milieu des autres. Je pense par conséquent qu’ils ont une tâche extraordinaire et que grâce à Dieu, il ne s’agit pas d’une utopie pour l’avenir mais de quelque chose que nous voyons de nos propres yeux car les Mouvements ecclésiaux sont aux avant-postes de l’évangélisation, ils sont présents dans les œuvres caritatives, et génèrent un large éventail d’activités. Le fait est que ces Mouvements donnent aux chrétiens une motivation nouvelle et leur font redécouvrir la beauté de la vie chrétienne et les préparent ainsi à assumer des tâches d’évangélisation, d’animation pastorale et de l’Eglise.

Zenit : En deux mots, comment êtes-vous entré en contact avec le Renouveau ?

P. Cantalamessa :
Ce n’est pas moi qui suis entré en contact, Quelqu’un m’a pris et m’y a conduit. Lorsque je priais les Psaumes j’avais déjà auparavant le sentiment qu’ils avaient été écrits pour moi. Puis lorsque je suis allé de Convent Station dans le New Jersey, au Couvent des Capucins de Washington je me sentais attiré par l’Eglise comme par un aimant. Ceci était une découverte de la prière, et il s’agissait d’une prière trinitaire. Le Père semblait impatient de me parler de Jésus et Jésus voulait me révéler le Père. Je crois que le Seigneur m’a fait accepter, après une grande résistance l’effusion de l’Esprit puis, de nombreuses choses sont venues avec le temps. J’enseignais l’histoire des origines chrétiennes à l’Université catholique de Milan puis j’ai commencé à prêcher, jusqu’en 1980 lorsque je suis devenu prédicateur de la Maison pontificale.

Zenit : Dans le panorama des nombreux Mouvements ecclésiaux, quelle contribution particulière le Renouveau charismatique catholique peut-il apporter à l’Eglise ?

P. Cantalamessa :
D’une certaine manière nous sommes très humbles et discrets : nous n’avons pas de pouvoir, nous n’avons pas de grandes structures, nous n’avons pas de fondateur, mais le Renouveau charismatique catholique est celui qui, par exemple, parmi tous les Mouvements ecclésiaux, s’intéresse le plus à la théologie. Il y a en effet une demande sur l’Esprit Saint dans le Renouveau charismatique. Tous les grands traités des théologiens sur l’Esprit Saint parlent en effet du Renouveau car il ne s’agit pas d’une spiritualité à côté d’une autre, mais de la résurgence du christianisme des origines, qui était celui des Apôtres. Je crois que son objectif n’est pas limité à un secteur en particulier mais plutôt à l’animation de l’Eglise. Le Renouveau ne devrait pas conduire à constituer des groupes, des Eglises. Malheur s’il en était ainsi ! Il devrait être, comme le disait le cardinal Leo Joseph Suenens, un courant de grâce qui se perd dans la masse de l’Eglise.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le renouveau charismatique   Jeu 06 Mar 2008, 19:38

Jean-Louis,

je me sens interpellée par ceci surtout !

Le Renouveau ne devrait pas conduire à constituer des groupes, des Eglises. Malheur s’il en était ainsi ! Il devrait être, comme le disait le cardinal Leo Joseph Suenens, un courant de grâce qui se perd dans la masse de l’Eglise.

Je fais pourtant partie d'un groupe pas engagée à fond, je participe à des réunions de prières, des retraites etc...selon ce que j'ai envie... car je tiens trop à ma liberté spirituelle. Cependant ce groupe porte un nom que bien sûr ici je ne puis révéler. Il y a des membres très engagés, ayant reçu des formations donc cela constitue réellement un groupe mais qui est en obéissance à l'Eglise.
Je regrette un peu juste pour l'anecdote qu'au Renouveau on réclame tjrs de l'argent pour ceci, pour cela.... c'est juste une remarque ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Sylvie



Messages : 2017
Inscription : 20/05/2005

MessageSujet: Re: Le renouveau charismatique   Ven 07 Mar 2008, 13:36

Eloïse a écrit:
Jean-Louis,

je me sens interpellée par ceci surtout !

Le Renouveau ne devrait pas conduire à constituer des groupes, des Eglises. Malheur s’il en était ainsi ! Il devrait être, comme le disait le cardinal Leo Joseph Suenens, un courant de grâce qui se perd dans la masse de l’Eglise.

Je fais pourtant partie d'un groupe pas engagée à fond, je participe à des réunions de prières, des retraites etc...selon ce que j'ai envie... car je tiens trop à ma liberté spirituelle. Cependant ce groupe porte un nom que bien sûr ici je ne puis révéler. Il y a des membres très engagés, ayant reçu des formations donc cela constitue réellement un groupe mais qui est en obéissance à l'Eglise.
Je regrette un peu juste pour l'anecdote qu'au Renouveau on réclame tjrs de l'argent pour ceci, pour cela.... c'est juste une remarque ! Very Happy

Chère Élise,

Il faut comprendre que le mouvement charismatique n'est pas une association comme peut l'être l'Opus Dei, Ordre des Franciscains etc. Il n'y a pas d'enregistrement des personnes qui fréquentes les groupes de prières, ni cotisation des membres etc.

Ce mouvement a pour but d'influencer toute l'église catholique. Le rêve des fondateurs est que l'église catholique romaine entière devienne charismatique.

Le père Cantalamessa l'exprime bien lorsqu'il dit :

Citation :
Il a expliqué que le Renouveau charismatique a ainsi fait « réapparaître dans l’Eglise les charismes de la Pentecôte, qui s’étaient perdus », et a constitué d’une certaine manière « la réponse de Dieu à la prière du pape Jean XXIII pour une nouvelle Pentecôte » faite au début du Concile Vatican II.

Citation :
Tous les grands traités des théologiens sur l’Esprit Saint parlent en effet du Renouveau car il ne s’agit pas d’une spiritualité à côté d’une autre, mais de la résurgence du christianisme des origines, qui était celui des Apôtres. Je crois que son objectif n’est pas limité à un secteur en particulier mais plutôt à l’animation de l’Eglise.

Sylvie
Revenir en haut Aller en bas
Sylvie



Messages : 2017
Inscription : 20/05/2005

MessageSujet: Re: Le renouveau charismatique   Ven 07 Mar 2008, 14:04

Ce qui est étonnant, c'est que ce mouvement a pris racine grâce à des confessions chrétiennes non catholique.

Il me semble que le pape disait que dans les autres confessions chrétiennes il leur manquait quelque chose et que seule l'église catholique romaine était plénière.

quelques sources sur les origines du mouvement charismatique dans l'église catholique.

http://www.renouveaucharismatique.ca/ccrc/histoire_debuts.htm

Citation :

Un autre leader des débuts est le Père Joseph Kane o.m.i., un missionnaire du Pérou qui revient à Montréal dans le courant de 1970 en passant par Seattle (U.S.A.). Là, il vit l'expérience du Renouveau. Le Père Joseph Takach, et d'autres prêtres diocésains furent initiés par le Père Kane, notamment, Paul Sauvé, Bernard MacDonald, Joseph MacKenty et Michael McKenna. Ils commencent les premières réunions charismatiques de langue anglaise chez les Catholiques à Montréal.

Le père Jean-Paul Regimbal, quant à lui, reçoit l'effusion de l'Esprit à Phoenix en Arizona, où il est en traitement tout en faisant du ministère à la paroisse Ste-Thérèse de Phoenix. Sandy Winters, une épiscopalienne, au cours d'une rencontre, lui fait part de son expérience du "baptême dans l'Esprit". Le Père RegimbaI qui n'avait jamais entendu parler de cette expérience reste sceptique. Il parcourt cependant les Actes des Apôtres, les épîtres de Paul et les textes du concile Vatican Il. Il revoit la dame en question, se met à genoux et lui demande de "se faire imposer les mains". Il reçoit l'effusion de l'Esprit, puis par la suite est amené à prêcher on Californie, au Danemark, en Espagne, en France et en Italie. il revient au Canada en 1970 pour prendre charge de la Maison de retraite de Montplaisant à Granby où ont lieu les premières rencontres charismatiques en octobre 1970.

En mars, l'année suivante, le Père RegimbaI avec des anglicans charismatiques organise un "Ralliement pour le Christ" au Forum et à l'Oratoire Saint-Joseph à Montréal. David DuPlessis est l'invité principal. Le Renouveau est maintenant implanté dans six régions de Montréal chez les francophones et à Granby. La diffusion du Renouveau va bon train et en 1973, chaque lundi à Granby, la soirée de prière rassemble au-delà de 1000 personnes. On voit des gens venir par autobus d'aussi loin que Cornwall et Ottawa, du Vermont et de Trois-Rivières.

Sylvie
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le renouveau charismatique   Ven 07 Mar 2008, 15:35

Sylvie a écrit:
Eloïse a écrit:
Jean-Louis,

je me sens interpellée par ceci surtout !

Le Renouveau ne devrait pas conduire à constituer des groupes, des Eglises. Malheur s’il en était ainsi ! Il devrait être, comme le disait le cardinal Leo Joseph Suenens, un courant de grâce qui se perd dans la masse de l’Eglise.

Je fais pourtant partie d'un groupe pas engagée à fond, je participe à des réunions de prières, des retraites etc...selon ce que j'ai envie... car je tiens trop à ma liberté spirituelle. Cependant ce groupe porte un nom que bien sûr ici je ne puis révéler. Il y a des membres très engagés, ayant reçu des formations donc cela constitue réellement un groupe mais qui est en obéissance à l'Eglise.
Je regrette un peu juste pour l'anecdote qu'au Renouveau on réclame tjrs de l'argent pour ceci, pour cela.... c'est juste une remarque ! Very Happy

Chère Élise,

Il faut comprendre que le mouvement charismatique n'est pas une association comme peut l'être l'Opus Dei, Ordre des Franciscains etc. Il n'y a pas d'enregistrement des personnes qui fréquentes les groupes de prières, ni cotisation des membres etc.

Ce mouvement a pour but d'influencer toute l'église catholique. Le rêve des fondateurs est que l'église catholique romaine entière devienne charismatique.

Le père Cantalamessa l'exprime bien lorsqu'il dit :

Citation :
Il a expliqué que le Renouveau charismatique a ainsi fait « réapparaître dans l’Eglise les charismes de la Pentecôte, qui s’étaient perdus », et a constitué d’une certaine manière « la réponse de Dieu à la prière du pape Jean XXIII pour une nouvelle Pentecôte » faite au début du Concile Vatican II.

Citation :
Tous les grands traités des théologiens sur l’Esprit Saint parlent en effet du Renouveau car il ne s’agit pas d’une spiritualité à côté d’une autre, mais de la résurgence du christianisme des origines, qui était celui des Apôtres. Je crois que son objectif n’est pas limité à un secteur en particulier mais plutôt à l’animation de l’Eglise.

Sylvie

Chère Sylvie, je fréquente aussi parfois l'Opus Dei car j'aime beaucoup le saint fondateur Saint Josémaria Escriva. Ces écrits me sont un délice pour l'âme. Là aussi il n'y a pas d'enregistrement , j'y vais quand je veux et quand je rencontre les personnes à la paroisse on ne me demande pas tu n'est pas venue, il y a de la part de ces gens une grande gentillesse, bienveillance, discrétion et d'attention aux autres. L'Opus Dei ne fait pas de prosélytisme, ils sont très discrets car l'Opus Dei a été tellement persécuté. A tort car j'ai pu voir de mes propres yeux !
J'ai participé aussi à des retraites Opus Dei, l'ambiance n'y était pas sévère mais bienveillante et très fraternelle. Là où j'étais il y avait un meuble avec des livres de St Josémaria, de tout et la porte restait ouverte en permanence. Si on voulait acheter un livre ... personne ne surveillait si on mettait l'argent ou non dans la caisse, ils en appelaient à notre conscience.
Si j'aime le Renouveau néanmoins je compare et à l'Opus Dei je n'y trouve pas l'exaltation que je rencontre parfois dans le Renouveau. Evidemment des exaltés il y en a toujours partout et les exaltés font tort à la Foi chrétienne...

Le Renouveau en Belgique tout comme l'Opus Dei est taxé de secte sans l'avoir mérité. Ce sont justement ces personnes exaltées qui créent finalement ces convictions injustes et les médias y trouvent leur bonheur hélas ! :|
Revenir en haut Aller en bas
Mouche-Du-Coche



Messages : 1325
Inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: Le renouveau charismatique   Ven 07 Mar 2008, 19:31

La résurgence du christianisme des origines ; alors ça c'est bien ! heureux ceux qui ont goûté à la fraîcheur de l'action de l'Esprit-Saint, comme l'on connue les Apôtres et premiers chrétiens qui ont expérimenté la réalité de l'action de Dieu dans leurs vies !
Revenir en haut Aller en bas
renestgallo



Masculin Messages : 22
Inscription : 13/10/2011

MessageSujet: Re: Le renouveau charismatique   Jeu 13 Oct 2011, 05:08

Le christianisme a été, à ses origines, un mouvement d'enthousiasme ; les premiers croyants ont eu le sentiment d'être envahis, dirigés et, proprement, possédés par une puissance surnaturelle, celle de l'Esprit de Dieu qui les faisait agir. (La conception jérusalémite de l'Église etles phénomènes de pneumatisme, dans Mélanges Franz Cumont, Bruxelles, 1936 )

Le christianisme primitif, d'autre part, est né et s'est développé dans une atmosphère de fin du monde, dans un état d'âme eschatologique, c'est-à-dire dans l'attente du retour du Christ pour un moment très proche (Parousie) il est né et a commencé à se développer dans un milieu juif où, l'eschatologie et l'apocalyptique avaient un très grand développement, mais où on avait, d'autre part, le sentiment que l'ère de la prophétie était close.

Quelle que soit la date de rédaction retenue pour les épîtres, les évangiles, les actes, encore faut-il attendre que ces documents aient circulé.

Le premier témoignage de cette circulation des écrits se situe en 140 quand Marcion de Sinope arrive à Rome, certains écrits du Nouveau Testament, en particulier pour des lettres de Paul dateraient de la fin du IIe siècle et du début du IIIe siècle.

La diffusion du message du christianisme fut orale dans un premier temps (comme le livre des Actes en témoigne), écrite par la suite.

Au début du christianisme, les fidèles suivent un maître, un peu selon le modèle des écoles pharisiennes; le souvenir s'en transmet tait par l'invocation d'un apôtre à l'origine de telle ou telle Église régionale.
Revenir en haut Aller en bas
http://renestg.skyrock.com/
Audrey



Féminin Messages : 11
Inscription : 21/10/2011

MessageSujet: Re: Le renouveau charismatique   Sam 22 Oct 2011, 11:46

bonjour à tous,
je suis nouvelle sur ce forum qui je pense est très intéressant et animé.
concernant le renouveau je pense que c'est une nécessite de notre temps. c'est à travers les prières du renouveau que j'ai connu le christ. j'ai d'abord été attiré par les divers formes de charisme qui étaient extraordinaires aux yeux d'une musulmane (pas vraiment pratiquante !). c'est en voulant connaître d'avantage sur ce mystérieux jésus au nom de qui était accomplit ces miracles et prodigues que je suis devenue chrétienne. ce qui m'a orienté vers la foi catholique est surtout l'ordre et aussi que la hiérarchie de l'église veille au grain; car j'ai déja assisté à des séances de prières dans des domiciles ou des églises pas catholique et que chacun dis et fait ce qu'il veut.
Revenir en haut Aller en bas
 
Le renouveau charismatique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SESSION 2009 DU RENOUVEAU CHARISMATIQUE
» Renouveau charismatique
» Prière de guérison du Renouveau Charismatique...
» cession du renouveau charismatique à Beauraing du 27-07-2011
» Prière de guérison du Renouveau Charismatique...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: