DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le Saint Suaire : un mystère passionnant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 17, 18, 19, 20  Suivant
AuteurMessage
Jonas et le signe



Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Le Saint Suaire : un mystère passionnant   Lun 19 Mai 2008, 13:08

[quote="Jean-Louis B"]


Citation :
Où était-ce plutôt un acte de pudeur de l'évangéliste vis-à-vis de Marie sa mère ? Mis à part Jean, les autres évangélistes sont beaucoup plus pudiques concernant la présence de Marie à la croix.

J'opterais pour ma part plutôt pour une de ces deux hypothèses plutôt qu'une non présence de Marie jusqu'au bout.


Franchement, moi aussi...
Encore que Marie aie pu communier avec Son Fils de n'importe quel lieu sur terre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Saint Suaire : un mystère passionnant   Lun 19 Mai 2008, 13:20

Oui, nous pourrions laisser ce sujet ouvert sur l'avenir... Very Happy , y compris sur celui de Melissa!! I love you

Le ferait remonter qui veut, en fonction de l'actualité ou d'une réflexion nouvelle. Ce n'est que mon avis... ;)

Concernant la Mère de Jésus, il n'y a pas à mettre en doute sa communion parfaite aux moments de la Passion de son Divin Fils... Like a Star @ heaven I love you :sts: I love you

Le passage suivant me paraît clair :

"Puis il dit au disciple : "Voici ta mère." Dès cette heure-là, le disciple l'accueillit comme sienne.""
Jean 19, 27

Cela ne signifie en rien que le disciple soit parti vers sa demeure, afin d'y donner l'hospitalité à Marie ; ce n'est pas le sens du texte.

Ce dernier dit : Dès ce moment-là, le disciple considéra Marie comme sa mère adoptive et l'accueillit dans son coeur ; sunny et bien entendu, dorénavant, dans sa demeure!!

Quant au fait que les Evangélistes choisissent de relater tel ou tel fait de la vie de Jésus - même s'ils sont importants -, cela ne me dérange pas, puisqu'ils font ce choix à la lumière du témoignage qu'ils veulent chacun apporter, de la Parole d'Espérance de Jésus. Le choix est forcément sélectif, parce que didactique (un Enseignement) et théologique (spirituel)...

Les Evangiles ne sont pas des narrations historiques rigoureuses des faits, mais l'interprétation rigoureuse de ces faits à la lumière de l'Esprit Saint. sunny Leur but est de convertir à la Parole de Dieu. ;)


Dernière édition par Fanny le Lun 19 Mai 2008, 13:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Messages : 80860
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le Saint Suaire : un mystère passionnant   Lun 19 Mai 2008, 13:25

Pour Melissa:

Une hypothèse, fondée sur une hypothèse, qu'on fonde sur une hypothèse, cela s'appelle un "tas" d'hypothèses, pas une "certitude" et encore moins une démonstration. Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Saint Suaire : un mystère passionnant   Lun 19 Mai 2008, 13:27

Fanny a écrit:
Oui, nous pourrions laisser ce sujet ouvert sur l'avenir... Very Happy , y compris celui de Melissa!! I love you

Le ferait remonter qui veut, en fonction de l'actualité ou d'une réflexion nouvelle. Ce n'est que mon avis... ;)

Je suis de l'avis de Fanny, de Jean-Louis ....

On peut laisse rce sujet ouvert cependant il me semble que tout a été dit , depuis des jours les autres posts n'ont pas de réponses, on dirait excusez moi mais je suis aussi dans le tas, chaque fois que je vois une réponse Docteur Angélique c'est ce fil !

Et aucun élément nouveau intéressant et la discussion se bloque Boulet

Ce fil est devenu lourd supporter mais pourquoi Mélissa ne pourrait elle intervenir sur d'autres sujets, personne ne veut la mettre à la porte il me semble... à moins qu'il y ait vraiment irrespect de la charte !

Je ne comprends pas cet acharnement de la part de Mélissa. scratch
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Saint Suaire : un mystère passionnant   Lun 19 Mai 2008, 13:29

Arnaud Dumouch a écrit:
Pour Melissa:

Une hypothèse, fondée sur une hypothèse, qu'on fonde sur une hypothèse, cela s'appelle un "tas" d'hypothèses, pas une "certitude" et encore moins une démonstration. Mr.Red

Cher Arnaud,

Je trouve que tu as eu énormément de patience envers Mélissa.

Enfin ce post que j'ai lancé, je ne peux pas me plaindre les réponses ont abondé sunny
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Le Saint Suaire : un mystère passionnant   Lun 19 Mai 2008, 13:35

Pour revenir à cette affaire de tremblement de terre, la Palestine est une zone sismique où les tremblements de terre sont fréquents; peu importants en intensité mas fréquents...

Donc rien d'étonnant qu'il y en ait eu un le jour de la crucufixion; qu'il ait pris un sens symbolique particulier, ajouté à d'autres évènements, pour les évangélistes synoptiques, pourquoi pas?

Pour les ténèbres, je ne sais pas...

Par ailleurs est-il déraisonnable -du point de vue théologique- de penser que tous les témoins de la scène n'ont pê réellement pas vu les mêmes choses?

A Fatima, les trois voyants aussi ont reçu leur part spécifique: Lucie voyait et entendait la SV; les deux autres soit voyaient soit entendaient...


NB: on pourrait ouvrir un sujet distinct...


Dernière édition par PACALOU le Lun 19 Mai 2008, 13:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Saint Suaire : un mystère passionnant   Lun 19 Mai 2008, 13:41

Permettez moi de vous dire :

j'aime les débats, je crois qu'on a dit suffisamment...

Fatiguant fatiguant .... I don't want that I don't want that I don't want that

Quand on à la Foi véritable on ne cherche pas tant.....

La Foi ne se prouve pas et je ne vise personne.

Je crois en Dieu, j'ai des épreuves dans ma vie comme tout un chacun et pourtant la voix de Dieu c'est malgré les tristesses que je puis éprouver toujours cette joie très 'intime' qui reste en moi... parce qu'Il est là.

Continue ce débat celui qui aime.... finalement je m'en désintéresse de plus en plus.

JESUS EST VIVANT cheers IL MON ROC cheers
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80860
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le Saint Suaire : un mystère passionnant   Lun 19 Mai 2008, 13:42

Eloïse a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Pour Melissa:

Une hypothèse, fondée sur une hypothèse, qu'on fonde sur une hypothèse, cela s'appelle un "tas" d'hypothèses, pas une "certitude" et encore moins une démonstration. Mr.Red

Cher Arnaud,

Je trouve que tu as eu énormément de patience envers Mélissa.

Enfin ce post que j'ai lancé, je ne peux pas me plaindre les réponses ont abondé sunny

C'est plus que de la patience. C'est du renoncement.

Et j'ai depuis longtemps renoncé à répondre à ce tas d'hypothèses contradictoire qu'elle présente toutes successivement comme des certitudes...

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Saint Suaire : un mystère passionnant   Lun 19 Mai 2008, 13:53

du RENONCEMENT ?

Que le Seigneur te bénisse :sts:

Revenir en haut Aller en bas
Jean-Louis B



Masculin Messages : 1319
Inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: Le Saint Suaire : un mystère passionnant   Lun 19 Mai 2008, 14:36

Bon, moi j'attends quand même de savoir quel est ce lieu dont Mécréant nous a envoyé les images... (j'ai pas le courage de chercher... Embarassed)

Par réponse ou par MP...


Citation :
Ce rocher ressemblant à une tête, et vu - à l'instar de celle de Sierck-les-bains - qu'à chaque fois qu'une telle bizarrerie de la nature apparaît, vous y voyez aussitôt Jésus (et pas votre beau-frère, ce en quoi vous avez peut-être tort, qui sait ? - je suppose qu'il s'agit d'un "pèlerinage" superstitieux et idolâtre à loisir, à l'image de celui de Rennes-le-Château, car au cas où vous ne le sauriez pas, il y a un visage du même genre à l'entrée d'une grotte dans les environs de ce village où le Da Vinci Code prit ses racines... Embarrassant, n'est-ce pas ?
:mdr:

Je croyais que le Da Vinci Code prenait ses racines dans la tête d'un auteur anti-catho... Laughing

C'est pas embarassant pour moi pas plus que Rennes le Château qui n'attire guère que les chercheurs de trésors ou les avides d'ésotérisme, mais certainement pas les catholique Very Happy


Dernière édition par Jean-Louis B le Lun 19 Mai 2008, 14:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Saint Suaire : un mystère passionnant   Lun 19 Mai 2008, 14:40

Jean-Louis B a écrit:
Bon, moi j'attends quand même de savoir quel est ce lieu dont Mécréant nous a envoyé les images... (j'ai pas le courage de chercher... Embarassed)

Par réponse ou par MP...

Oh Jean-Louis tu ne connais pas cet endroit ? je comprends que tu brûles d'envie de le savoir.

Mais Mécréant te le dira certainement ne fut ce qu'en MP !

Courage, tu connaîtras quel est cet endroit ! :bisou:
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Le Saint Suaire : un mystère passionnant   Lun 19 Mai 2008, 14:50

[quote="Jean-Louis B"]Bon, moi j'attends quand même de savoir quel est ce lieu dont Mécréant nous a envoyé les images... (j'ai pas le courage de chercher... Embarassed)

Par réponse ou par MP...


Cher Jean-Louis, ne cherchez plus!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Saint Suaire : un mystère passionnant   Lun 19 Mai 2008, 14:54

[quote="PACALOU"]
Jean-Louis B a écrit:
Bon, moi j'attends quand même de savoir quel est ce lieu dont Mécréant nous a envoyé les images... (j'ai pas le courage de chercher... Embarassed)

Par réponse ou par MP...


Cher Jean-Louis, ne cherchez plus!

Je ne peux pas répondre ici en plein forum.

Je ne désire pas non plus contrarier Mécréant voilà pourquoi je ne dis rien.

Pas envie que le coyote parte encore.... non ça alors non !!!!

J'en dis pas plus je finirais par citer le lieu !

Je me sauve.....
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Louis B



Masculin Messages : 1319
Inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: Le Saint Suaire : un mystère passionnant   Lun 19 Mai 2008, 15:12

C'est bon. Je ne connaissais pas de ce coté-ci...

Honte à moi... Embarassed

Snif... Sad

Je vais me faire tout petit maintenant...

Petit petit petit petit petit petit
Revenir en haut Aller en bas
Melissa



Messages : 199
Inscription : 26/04/2008

MessageSujet: Re: Le Saint Suaire : un mystère passionnant   Lun 19 Mai 2008, 15:16

Je me fiche éperdumment des autres "bellissima" d'autres forums, mais il est vrai que j'avais testé ma théorie sur les alcènes auprès de certains spécilaistes du suaire (par mail), avant d'en parler à des profanes, aussi il est possible que quelqu'un en ait parlé à cette Belissima, néanmoins, ce n'est pas moi.
L'inconvénient, c'est que les "spécialistes" en question sont la plupart du temps complètement obtus, et comme par hasard, également catholiques... J'ai constaté que, à chaque fois que je leur présente une théorie qu'ils peuvent démonter, ils en rigolent - comme vous - et pour cette question des alcènes, ils font silence... comme vous.
Donc, je le répète : puisque j'ai supporté stoïquement - c'est vous qui parliez de patience, Arnaud ? - toutes vos critiques, je reste sur mes positions, et je réaffirme - vu qu'il n'exisste aucun argument pour me contredire (et je dis bien contredire, pas contourner, car pour contourner, vous êtes très forts...) :

- 1 - la description de l'éruption du Vésuve est identique à la description des "ténèbres", du tremblement de terre et de l'heure (la septième heure, au lieu de la sixième, soit, mais il s'agit peut-être justement de donner le change), et en plus, la combinaison des trois, ténèbres, seïsme et heure, est UNIQUE à l'époque des évangiles, ce qui me conforte dans l'idée qu'il s'agit d'un plagiat

- 2 - je vous rappelle à toutes fins utiles, que cette idée de plagiat a déjà été largement soutenue en ce qui concerne les effets de l'éruption de Santorin, et les dix plaies d'Egypte, et en plus, par des spécialistes de la volcanologie - et donc, de ce fait, il n'est pas farfelu de penser que, si ce plagiat a déjà eu lieu pour l'ancien testatment, il a pu aussi avoir lieu pour le nouveau... à moins que ce ne soit le nouveau qui ait plagié l'ancien... Mais pour ma part, je reste à l'évidence que l'Evangile a puisé ses idées dans chez le Jeune... Pline.

- 3 - comme personne ne peut me dire où est passée cette huile - qui cette fois-ci est attestée par le suaire lui-même, dans le sang des cheveux - je reste sur la certitude qu'elle était bien là, mais qu'elle s'est transformée... en empreinte jaune paille. Du reste, si l'empreinte était due à autre chose, pourquoi est-ce le solvant des alcènes qui l'efface ? Et pas un autre ? Ils en ont utilisé une vingtaine au STURP, sans aucun résultat... Sauf celui des alcènes, la fameuse diimide... C'est suffisamment troublant pour résister aux croyants avec cette idée...

- 4 - vous vous pliagnez de mon insistance et de mes certitudes... Alors demandez-vous ce que les athées et les agnostiques ont pensé de votre "théorie" catholique de la "radiation miraculeuse", née en 1978, paufinée en 1988 (avec Marion), repaufinée en 1998 avec Rinaudo, rerepaufinée jusqu'en 2008, par d'autres "scientifiques" catholiques, et qui s'avère être une fumisterie complète... D'après vous, vous passez pour quoi ? Pour des manipulateurs... Alors ne vous plaigniez pas quand on vous assène des théories invraissemblables, c'est la rançon de votre hypocrisie... D'autant que pour Pline et pour les alcènes, cette fois, ce n'est pas invraissemblable... Et après tout, avec moi, ça n'a duré que 3 semaines, alors que votre radiation au deutérium, ou à autre chose, ça fait 30 ans qu'on nous assome avec...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Saint Suaire : un mystère passionnant   Lun 19 Mai 2008, 15:21

I don't want that I don't want that I don't want that I don't want that I don't want that I don't want that I don't want that I don't want that
Revenir en haut Aller en bas
Melissa



Messages : 199
Inscription : 26/04/2008

MessageSujet: Re: Le Saint Suaire : un mystère passionnant   Lun 19 Mai 2008, 15:24

C'est bien ce que je dis : quand une théorie vous dérange car elle range le suaire dans un banal linge funéraire explicable, vous faîtes silence... dormez bien, Eloïse...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Saint Suaire : un mystère passionnant   Lun 19 Mai 2008, 15:26

C'est que, Melissa, à la base, le suaire est un linge banal. Après, je ne sais pas, ça n'a jamais été ma 'tasse de thé'
Revenir en haut Aller en bas
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Le Saint Suaire : un mystère passionnant   Lun 19 Mai 2008, 15:26

Bon, réponse, n'étant pas sadique de nature, à l'intention de notre "spécialiste" autoproclamée, qui ne cesse de nous assommer avec son "faux" suaire, et nous sort théorie sur théorie, plus farfelue l'une que l'autre, tourne sans cesse autour de la Passion du Christ, et...ne connaît même pas le Golgotha Idea


Dernière édition par Mécréant-LV le Lun 19 Mai 2008, 15:32, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Melissa



Messages : 199
Inscription : 26/04/2008

MessageSujet: Re: Le Saint Suaire : un mystère passionnant   Lun 19 Mai 2008, 15:27

... et faîtes attention aux "radiations miraculeusese pendant votre sommeil, vous pourriez être irradiée... Tiens, au fait, puisque les réssuscités "irradient", pouvez-vous m'expliquer pourquoi on n'a pas retrouvé de suaire de Marie ??? Et pourquoi les voyantes des apparitions n'ont pas été irradiées sur leurs vêtements, vu la proximité de l'apparition ? Et pourquoi les arbres (de Fatima ou d'ailleurs) et les rochers (de Lourdes ou d'ailleurs), n'ont pas été irradiés non plus ???
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Saint Suaire : un mystère passionnant   Lun 19 Mai 2008, 15:28

Melissa a écrit:
C'est bien ce que je dis : quand une théorie vous dérange car elle range le suaire dans un banal linge funéraire explicable, vous faîtes silence... dormez bien, Eloïse...

Mais c'est vrai que je dors bien Mélissa ! I don't want that I don't want that

Merci pour le service, je rêve de soleil sunny , de fleurs, de roses et d'orangers qui embaument.

J'adore le silence en plus sunny
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Le Saint Suaire : un mystère passionnant   Lun 19 Mai 2008, 15:30

Mécréant-LV a écrit:
Bon, réponse, n'étant pas sadique de nature, à l'intention de notre "spécialiste" autoproclamée, qui ne cesse de nous assommer avec son "faux" suaire, et nous sort théorie sur théorie, plus farfelue l'une que l'autre, tourne sans cesse autour de la Passion du Christ, et...ne connaît même pas le Golgotha Idea
Merci Mécréant. Thumright

Je ne connaissais pas. Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Saint Suaire : un mystère passionnant   Lun 19 Mai 2008, 15:31

Melissa a écrit:
... et faîtes attention aux "radiations miraculeusese pendant votre sommeil, vous pourriez être irradiée... Tiens, au fait, puisque les réssuscités "irradient", pouvez-vous m'expliquer pourquoi on n'a pas retrouvé de suaire de Marie ??? Et pourquoi les voyantes des apparitions n'ont pas été irradiées sur leurs vêtements, vu la proximité de l'apparition ? Et pourquoi les arbres (de Fatima ou d'ailleurs) et les rochers (de Lourdes ou d'ailleurs), n'ont pas été irradiés non plus ???

"Pour ceux qui croient aucune explication n'est nécessaire,

Pour ceux qui ne veulent pas croire aucune explication n'est possible " sunny
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Saint Suaire : un mystère passionnant   Lun 19 Mai 2008, 15:31

Parce que, Melissa, les 'irradiations' sont intérieures : le coeur, l'esprit, bref ! l'amour.
Revenir en haut Aller en bas
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Le Saint Suaire : un mystère passionnant   Lun 19 Mai 2008, 15:32

Jeb a écrit:
Mécréant-LV a écrit:
Bon, réponse, n'étant pas sadique de nature, à l'intention de notre "spécialiste" autoproclamée, qui ne cesse de nous assommer avec son "faux" suaire, et nous sort théorie sur théorie, plus farfelue l'une que l'autre, tourne sans cesse autour de la Passion du Christ, et...ne connaît même pas le Golgotha Idea
Merci Mécréant. Thumright

Je ne connaissais pas. Embarassed

Qui contient, à sa base...le Saint-Sépulcre...vous savez, où un certain corps de Crucifié, enveloppé d'un suaire...

Mr. Green


Dernière édition par Mécréant-LV le Lun 19 Mai 2008, 15:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Saint Suaire : un mystère passionnant   Lun 19 Mai 2008, 15:32

cathe a écrit:
Parce que, Melissa, les 'irradiations' sont intérieures : le coeur, l'esprit, bref ! l'amour.

Ma Cathe. Tu es UNE CHOUTTE CHERIE I love you I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Le Saint Suaire : un mystère passionnant   Lun 19 Mai 2008, 15:36

Laughing Laughing Laughing

Une choutte chérie !!!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Saint Suaire : un mystère passionnant   Lun 19 Mai 2008, 15:36

Êloïse prière
Revenir en haut Aller en bas
Melissa



Messages : 199
Inscription : 26/04/2008

MessageSujet: Re: Le Saint Suaire : un mystère passionnant   Lun 19 Mai 2008, 15:39

Puisque ce rocher est apparemment au Golgotha, je vous souligne que l'on a désigné cette colline comme celle de la crucifixion, car il fallait absolumment une colline pour les pèlerins de plus en plus nombreux... Rien ne dit que ce soit celle sur laquelle Jésus fut crucifié... D'autant qu'il est très facile de creuser un tel "visage" fort peu ressemblant du reste, dans la roche... Je vous rappelle que Jérusalem a été rasée plusieurs fois à différentes époques, par les différents envahisseurs, collines comprises... La probabilté qu'il reste quelquechose du Golgotha d'origine est quasi-nulle...
Sauf peut-être pour Goldorak, qui dut combattre les armées d'Hydargos, avec leurs Golgoths précisément... C'est peut-être lui qui a creusé ces trous avec ses fulguro-poings...
Revenir en haut Aller en bas
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Le Saint Suaire : un mystère passionnant   Lun 19 Mai 2008, 15:43

Shocked Shocked Shocked

Mais que voulez-vous répondre à CA ???
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Jean-Louis B



Masculin Messages : 1319
Inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: Le Saint Suaire : un mystère passionnant   Lun 19 Mai 2008, 15:46

Melissa a écrit:
Je me fiche éperdumment des autres "bellissima" d'autres forums, mais il est vrai que j'avais testé ma théorie sur les alcènes auprès de certains spécilaistes du suaire (par mail), avant d'en parler à des profanes, aussi il est possible que quelqu'un en ait parlé à cette Belissima, néanmoins, ce n'est pas moi.
L'inconvénient, c'est que les "spécialistes" en question sont la plupart du temps complètement obtus, et comme par hasard, également catholiques... J'ai constaté que, à chaque fois que je leur présente une théorie qu'ils peuvent démonter, ils en rigolent - comme vous - et pour cette question des alcènes, ils font silence... comme vous.
Donc, je le répète : puisque j'ai supporté stoïquement - c'est vous qui parliez de patience, Arnaud ? - toutes vos critiques, je reste sur mes positions, et je réaffirme - vu qu'il n'exisste aucun argument pour me contredire (et je dis bien contredire, pas contourner, car pour contourner, vous êtes très forts...) :

- 1 - la description de l'éruption du Vésuve est identique à la description des "ténèbres", du tremblement de terre et de l'heure (la septième heure, au lieu de la sixième, soit, mais il s'agit peut-être justement de donner le change), et en plus, la combinaison des trois, ténèbres, seïsme et heure, est UNIQUE à l'époque des évangiles, ce qui me conforte dans l'idée qu'il s'agit d'un plagiat

- 2 - je vous rappelle à toutes fins utiles, que cette idée de plagiat a déjà été largement soutenue en ce qui concerne les effets de l'éruption de Santorin, et les dix plaies d'Egypte, et en plus, par des spécialistes de la volcanologie - et donc, de ce fait, il n'est pas farfelu de penser que, si ce plagiat a déjà eu lieu pour l'ancien testatment, il a pu aussi avoir lieu pour le nouveau... à moins que ce ne soit le nouveau qui ait plagié l'ancien... Mais pour ma part, je reste à l'évidence que l'Evangile a puisé ses idées dans chez le Jeune... Pline.

- 3 - comme personne ne peut me dire où est passée cette huile - qui cette fois-ci est attestée par le suaire lui-même, dans le sang des cheveux - je reste sur la certitude qu'elle était bien là, mais qu'elle s'est transformée... en empreinte jaune paille. Du reste, si l'empreinte était due à autre chose, pourquoi est-ce le solvant des alcènes qui l'efface ? Et pas un autre ? Ils en ont utilisé une vingtaine au STURP, sans aucun résultat... Sauf celui des alcènes, la fameuse diimide... C'est suffisamment troublant pour résister aux croyants avec cette idée...

- 4 - vous vous pliagnez de mon insistance et de mes certitudes... Alors demandez-vous ce que les athées et les agnostiques ont pensé de votre "théorie" catholique de la "radiation miraculeuse", née en 1978, paufinée en 1988 (avec Marion), repaufinée en 1998 avec Rinaudo, rerepaufinée jusqu'en 2008, par d'autres "scientifiques" catholiques, et qui s'avère être une fumisterie complète... D'après vous, vous passez pour quoi ? Pour des manipulateurs... Alors ne vous plaigniez pas quand on vous assène des théories invraissemblables, c'est la rançon de votre hypocrisie... D'autant que pour Pline et pour les alcènes, cette fois, ce n'est pas invraissemblable... Et après tout, avec moi, ça n'a duré que 3 semaines, alors que votre radiation au deutérium, ou à autre chose, ça fait 30 ans qu'on nous assome avec...
Si votre théorie est celle des alcènes pourquoi ne pas en avoir parlé dès le début ?

Pourquoi avez-vous démarré vos affirmations en disant qu'il s'agissait de l'empreinte d'un homme vivant ? Puis pourquoi avez-vous parlé d'un homme mort ? Puis vous avez affirmé qu'il s'agissait d'une empreinte thermique, puis d'une réaction dûe avec le soleil dans la tombe, puis d'une tombe obscure, puis d'une réaction de Maillard avec des torches, d'insolation qui chauffait le corps pour la réaction de Maillard, puis avec de l'huile de lampe, maintenant des alcènes (j'ai du en sauter au passage...)

Je vous repose une question qui vous a déjà été posée et à laquelle vous n'avez pas répondue : Que cherchez-vous exactement en venant sur ce fil ?

Vu que cette théorie des alcènes présente effectivement un intéret (ce n'est qu'une hypothèse parmis tant d'autres), pourquoi n'avez vous pas orienté vos recherches dans le sens de connaître le mode opératoire d'une sépulture juive, notamment en ce qui concerne la composition des mélanges aromatiques pour les préparations funéraires ?

Je pense qu'il est inutile de vous rappeler que l'hypothèse de radiation a été écartée depuis longtemps, que pratiquement personne n'en a parlé sur ce fil et qu'aucune personne ne l'a jamais affirmée.

Citation :
Je vous rappelle que Jérusalem a été rasée plusieurs fois à différentes époques, par les différents envahisseurs, collines comprises... La probabilté qu'il reste quelquechose du Golgotha d'origine est quasi-nulle...
Vraiment ?

Bon, j'ai failli faire de l'humour mais je me tais, ca sert à rien...

Citation :
Sauf peut-être pour Goldorak, qui dut combattre les armées d'Hydargos, avec leurs Golgoths précisément... C'est peut-être lui qui a creusé ces trous avec ses fulguro-poings...
Arrêtez de regarder la TV et remettez-vous au travail...
Revenir en haut Aller en bas
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: Le Saint Suaire : un mystère passionnant   Lun 19 Mai 2008, 15:46

Melissa est athée et hyper rationnel, difficile donc de chercher une autre approche plus spirituel.
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Louis B



Masculin Messages : 1319
Inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: Le Saint Suaire : un mystère passionnant   Lun 19 Mai 2008, 15:47

Mécréant-LV a écrit:
Shocked Shocked Shocked

Mais que voulez-vous répondre à CA ???
Rien...
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Le Saint Suaire : un mystère passionnant   Lun 19 Mai 2008, 15:48

Citation :
[quote="Melissa"]cette Belissima, néanmoins, ce n'est pas moi.

Dommage; Bellissima me plaisait plus... J'aurais aimé qu'une autre fût vous.


Citation :
L'inconvénient, c'est que les "spécialistes" en question sont la plupart du temps complètement obtus, et comme par hasard, également catholiques...

AVINOAM DANIN et URI BARUCH, Chercheurs de l'Université de Jérusalem
ne sont probablement pas cathos...qui auraient mis en évidence des traces, piégées dans la trame du lin dont est constituée l'étoffe du suaire, d'une plante qui ne pousse que sur les collines entourant Jérusalem


Citation :
Et après tout, avec moi, ça n'a duré que 3 semaines, alors que votre radiation au deutérium, ou à autre chose, ça fait 30 ans qu'on nous assome avec...

C'est vrai? On vous a fait ça? Au deutérium? Quelle horreur...
(pas étonnant que vous ne vous souveniez pas de Bellissima, à moins que vous n'ayez tellement changé à la suite des radiations....
Revenir en haut Aller en bas
Melissa



Messages : 199
Inscription : 26/04/2008

MessageSujet: Re: Le Saint Suaire : un mystère passionnant   Lun 19 Mai 2008, 15:48

Et d'ailleurs, le vrai tombeau de Jésus, avec son ossuaire, et ceux de Mariamné (Marie-Madeleine), de leur fils Judah (avec un "h"), de sa mère Maria (écrit en latin sur l'ossuaire, ce qui unique parmi les milliers d'ossuaires retrouvés en Israêl), de José, et encore d'autres cités dans l'Evangile, ce tombeau donc, se trouve à Talpiot, quartier de Jérusalem, où en 1980, lors de fouilles, on en découvrit l'entrée... James Cameron l'a renfloué en le filmant avec l'auteur du livre, Simcha Jacobovici... Vous savez, ce documentaire pour lequel la chaine Discovery a reçu des dizaines de milliers de mails d'insultes et de menaces de la part des gentils catholiques et protestants américains...
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Le Saint Suaire : un mystère passionnant   Lun 19 Mai 2008, 15:49

Mécréant-LV a écrit:
Jeb a écrit:
Mécréant-LV a écrit:
Bon, réponse, n'étant pas sadique de nature, à l'intention de notre "spécialiste" autoproclamée, qui ne cesse de nous assommer avec son "faux" suaire, et nous sort théorie sur théorie, plus farfelue l'une que l'autre, tourne sans cesse autour de la Passion du Christ, et...ne connaît même pas le Golgotha Idea
Merci Mécréant. Thumright

Je ne connaissais pas. Embarassed

Qui contient, à sa base...le Saint-Sépulcre...vous savez, où un certain corps de Crucifié, enveloppé d'un suaire...

Mr. Green
Oui, oui, ça me rappelle quelque chose... Laughing Laughing Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Le Saint Suaire : un mystère passionnant   Lun 19 Mai 2008, 15:52

[quote="Melissa"]...
Citation :
et faîtes attention aux "radiations miraculeusese pendant votre sommeil, vous pourriez être irradiée... Tiens, au fait, puisque les réssuscités "irradient", pouvez-vous m'expliquer pourquoi on n'a pas retrouvé de suaire de Marie ???

Marie n'est pas ressuscitée; l'Assomption, ma chère? Révisez votre caté...


Citation :
Et pourquoi les voyantes des apparitions n'ont pas été irradiées sur leurs vêtements, vu la proximité de l'apparition ? Et pourquoi les arbres (de Fatima ou d'ailleurs) et les rochers (de Lourdes ou d'ailleurs), n'ont pas été irradiés non plus ???

Mais vous par contre vous avez été irradiée au deutérium, vous l'avez dit vs-même plus haut; que ne vs êtes-vs enveloppée de votre serviette de bain juste après!


Dernière édition par PACALOU le Lun 19 Mai 2008, 16:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Saint Suaire : un mystère passionnant   Lun 19 Mai 2008, 15:54

Melissa a écrit:
Et d'ailleurs, le vrai tombeau de Jésus, avec son ossuaire, et ceux de Mariamné (Marie-Madeleine), de leur fils Judah (avec un "h"), de sa mère Maria (écrit en latin sur l'ossuaire, ce qui unique parmi les milliers d'ossuaires retrouvés en Israêl), de José, et encore d'autres cités dans l'Evangile, ce tombeau donc, se trouve à Talpiot, quartier de Jérusalem, où en 1980, lors de fouilles, on en découvrit l'entrée... James Cameron l'a renfloué en le filmant avec l'auteur du livre, Simcha Jacobovici... Vous savez, ce documentaire pour lequel la chaine Discovery a reçu des dizaines de milliers de mails d'insultes et de menaces de la part des gentils catholiques et protestants américains...

Voici donc la preuve Mélissa que vous ne croyez pas en Jésus Ressuscité ! cheers

J'ai vu ce documentaire car croyez que les catholiques n'aiment pas mourir idiots ! Very Happy

L'Eglise a réfuté ce lieu !

On ne sait pas trouver d'ossements de Jésus car Il est Ressuscité cheers

Lisez les prophéties "Il ne connaîtra pas la corruption" !

Comment voulez vous retrouver alors les ossements de Jésus !

Je suis fixée à présent ! sunny

Si vous croyez cela avec certitude et le proclamez vous êtes hérétique spiderman Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Le Saint Suaire : un mystère passionnant   Lun 19 Mai 2008, 15:54

Melissa a écrit:
Et d'ailleurs, le vrai tombeau de Jésus, avec son ossuaire, et ceux de Mariamné (Marie-Madeleine), de leur fils Judah (avec un "h"), de sa mère Maria (écrit en latin sur l'ossuaire, ce qui unique parmi les milliers d'ossuaires retrouvés en Israêl), de José, et encore d'autres cités dans l'Evangile, ce tombeau donc, se trouve à Talpiot, quartier de Jérusalem, où en 1980, lors de fouilles, on en découvrit l'entrée... James Cameron l'a renfloué en le filmant avec l'auteur du livre, Simcha Jacobovici... Vous savez, ce documentaire pour lequel la chaine Discovery a reçu des dizaines de milliers de mails d'insultes et de menaces de la part des gentils catholiques et protestants américains...

Laughing Laughing Laughing

James Cameron, maintenant !!!

Préparez-vous, Indiana Jones approche Mr. Green

Toujours plus fort !!!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Le Saint Suaire : un mystère passionnant   Lun 19 Mai 2008, 15:55

[quote="Melissa"]

Citation :
Je vous rappelle que Jérusalem a été rasée plusieurs fois à différentes époques, par les différents envahisseurs, collines comprises...

Non, on manquait de marteaux-piqueurs.
Revenir en haut Aller en bas
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Le Saint Suaire : un mystère passionnant   Lun 19 Mai 2008, 15:55

AH !!!!

J'oubliais Antonio Banderas Mr. Green


Dernière édition par Mécréant-LV le Lun 19 Mai 2008, 15:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Le Saint Suaire : un mystère passionnant   Lun 19 Mai 2008, 15:57

[quote="Melissa"]

Citation :
D'autant qu'il est très facile de creuser un tel "visage" fort peu ressemblant du reste, dans la roche...

Mais pourquoi voulez-vous voir un visage, là???? Vous confondez avec les présidents US sur le Mont Rushmore????
:foot: What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Melissa



Messages : 199
Inscription : 26/04/2008

MessageSujet: Re: Le Saint Suaire : un mystère passionnant   Lun 19 Mai 2008, 15:59

Je repose la question de manière plus sérieuse alors :
- pourquoi le suaire de Marie avec son image de ressuscitée n'existe pas ?
- pourquoi les voyants n'ont-elles jamais été irradiées sur leurs vêtements ?
- pourquoi les arbres, les plantes ou les rochers des lieux d'apparitions ne l'ont pas été non plus ?
Vous qui rejetez ma théorie des alcènes, il ne vous reste plus malgré tout que la radiation. Alors, où en sont les effets sur ces trois "cibles" ci-dessus ? Car c'est facile de rejeter, encore faut-il pouvoir remplacer... Vous remplacez les alcènes - et l-huile du sang des chevaux - avec quoi ? C'est à cause de cette hypocrisie latente que je n'ai pas voulu parler de ma théorie des alcènes tout de suite. On ne donne pas du caviar à des cochons. J'ai décidé de vous servir ce plat bien mijoté, après que vous soyez devenus plus attentifs aux nouvelles iidées...
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Louis B



Masculin Messages : 1319
Inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: Le Saint Suaire : un mystère passionnant   Lun 19 Mai 2008, 15:59

Mécréant-LV a écrit:
Préparez-vous, Indiana Jones approche Mr. Green
Et il va nous ressortir un crâne lui aussi (de cristal par contre)... Pas plus tard que mercredi même (zut, un vendredi aurait été mieux... Faudra suggérer à Spielberg de lui faire retrouver le crâne de Jésus tiens...)

Zut, j'ai pas pu m'empécher de faire de l'humour geek

Bon, je sors Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Saint Suaire : un mystère passionnant   Lun 19 Mai 2008, 16:02

Que j'admire le RENONCEMENT d'Arnaud ! :chapeau: :chapeau:
Revenir en haut Aller en bas
Melissa



Messages : 199
Inscription : 26/04/2008

MessageSujet: Re: Le Saint Suaire : un mystère passionnant   Lun 19 Mai 2008, 16:03

Et il s'agit du sang des cheveux bien sûr, car on achève bien l'écheveau, quand on le tisse avec du lin...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Saint Suaire : un mystère passionnant   Lun 19 Mai 2008, 16:04

La probabilté qu'il reste quelquechose du Golgotha d'origine est quasi-nulle...

Melissa, c'est fort probable.
Revenir en haut Aller en bas
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Le Saint Suaire : un mystère passionnant   Lun 19 Mai 2008, 16:05

Melissa a écrit:
Je repose la question de manière plus sérieuse alors :
- pourquoi le suaire de Marie avec son image de ressuscitée n'existe pas ?
- pourquoi les voyants n'ont-elles jamais été irradiées sur leurs vêtements ?
- pourquoi les arbres, les plantes ou les rochers des lieux d'apparitions ne l'ont pas été non plus ?
Vous qui rejetez ma théorie des alcènes, il ne vous reste plus malgré tout que la radiation. Alors, où en sont les effets sur ces trois "cibles" ci-dessus ? Car c'est facile de rejeter, encore faut-il pouvoir remplacer... Vous remplacez les alcènes - et l-huile du sang des chevaux - avec quoi ? C'est à cause de cette hypocrisie latente que je n'ai pas voulu parler de ma théorie des alcènes tout de suite. On ne donne pas du caviar à des cochons. J'ai décidé de vous servir ce plat bien mijoté, après que vous soyez devenus plus attentifs aux nouvelles iidées...

Gromh...gromh...iiiik...iiiiiiiiiiiik clown

Après avoir été des abrutis, vous êtes désormais une bande de porcs, chers amis catholiques...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Saint Suaire : un mystère passionnant   Lun 19 Mai 2008, 16:07

Mécréant-LV a écrit:
Melissa a écrit:
Je repose la question de manière plus sérieuse alors :
- pourquoi le suaire de Marie avec son image de ressuscitée n'existe pas ?
- pourquoi les voyants n'ont-elles jamais été irradiées sur leurs vêtements ?
- pourquoi les arbres, les plantes ou les rochers des lieux d'apparitions ne l'ont pas été non plus ?
Vous qui rejetez ma théorie des alcènes, il ne vous reste plus malgré tout que la radiation. Alors, où en sont les effets sur ces trois "cibles" ci-dessus ? Car c'est facile de rejeter, encore faut-il pouvoir remplacer... Vous remplacez les alcènes - et l-huile du sang des chevaux - avec quoi ? C'est à cause de cette hypocrisie latente que je n'ai pas voulu parler de ma théorie des alcènes tout de suite. On ne donne pas du caviar à des cochons. J'ai décidé de vous servir ce plat bien mijoté, après que vous soyez devenus plus attentifs aux nouvelles iidées...

Gromh...gromh...iiiik...iiiiiiiiiiiik clown

Après avoir été des abrutis, vous êtes désormais une bande de porcs, chers amis catholiques...

Elle a décidé... décidé.... n'oublie pas notre liberté individuelle....

Moi je préfère qu'elle goûte elle-même la première à ce plat si bien mijoté Basketball
Revenir en haut Aller en bas
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Le Saint Suaire : un mystère passionnant   Lun 19 Mai 2008, 16:08

cathe a écrit:
La probabilté qu'il reste quelquechose du Golgotha d'origine est quasi-nulle...

Melissa, c'est fort probable.

Alors envoyez vite un mail à la Basilique du Saint-Sépulcre, les lumières de Melissa vont dissiper les ténèbres dans lesquelles ces porcs (copyright melissa) sont englués depuis deux mille ans...

Et tant que vous y êtes, fournissez les marteaux-piqueurs Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Le Saint Suaire : un mystère passionnant   Lun 19 Mai 2008, 16:09

Citation :
[quote="Melissa"]Je repose la question de manière plus sérieuse alors :
- pourquoi le suaire de Marie avec son image de ressuscitée n'existe pas ?

Assomptionnée (corps et âme)


Citation :
- pourquoi les voyants n'ont-elles jamais été irradiées sur leurs vêtements ?

c'était pas utile; le message était verbal


Citation :
- pourquoi les arbres, les plantes ou les rochers des lieux d'apparitions ne l'ont pas été non plus ?

c'était pas à Tchernobyl


Citation :
Vous qui rejetez ma théorie des alcènes, il ne vous reste plus malgré tout que la radiation. Alors, où en sont les effets sur ces trois "cibles" ci-dessus ? Car c'est facile de rejeter, encore faut-il pouvoir remplacer... Vous remplacez les alcènes - et l-huile du sang des chevaux - avec quoi ? C'est à cause de cette hypocrisie latente que je n'ai pas voulu parler de ma théorie des alcènes tout de suite. On ne donne pas du caviar à des cochons. J'ai décidé de vous servir ce plat bien mijoté, après que vous soyez devenus plus attentifs aux nouvelles iidées...

Que non, mensonge venu bien tard!
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Louis B



Masculin Messages : 1319
Inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: Le Saint Suaire : un mystère passionnant   Lun 19 Mai 2008, 16:10

Melissa a écrit:
Je repose la question de manière plus sérieuse alors :
- pourquoi le suaire de Marie avec son image de ressuscitée n'existe pas ?
La question du linceul de Marie n'intéresse pas les catholiques car jusqu'à présent, il n'y a pas eu de relique de cette ordre la concernant, donc pas de question inutile.
Melissa a écrit:
- pourquoi les voyants n'ont-elles jamais été irradiées sur leurs vêtements ?
Il n'y a jamais eu de corrélation scientifique entre irradiation et vision.
Melissa a écrit:
- pourquoi les arbres, les plantes ou les rochers des lieux d'apparitions ne l'ont pas été non plus ?
Voir la réponse précédente.
Melissa a écrit:
Vous qui rejetez ma théorie des alcènes, il ne vous reste plus malgré tout que la radiation. Alors, où en sont les effets sur ces trois "cibles" ci-dessus ? Car c'est facile de rejeter, encore faut-il pouvoir remplacer... Vous remplacez les alcènes - et l-huile du sang des chevaux - avec quoi ? C'est à cause de cette hypocrisie latente que je n'ai pas voulu parler de ma théorie des alcènes tout de suite. On ne donne pas du caviar à des cochons. J'ai décidé de vous servir ce plat bien mijoté, après que vous soyez devenus plus attentifs aux nouvelles iidées...
On ne rejète rien, vous affirmez détenir la vérité avec votre théorie. C'est donc que vous avez fait le tour de la question et cherché vous même les différentes objections possibles auxquelles vous avez forcément répondu (en bonne scientifique). Donc quand on vous lance des objections, parce que nous cela nous pose des questions, il devrait vous être facile de nous renvoyer les réponses qui appuient votre thèse.

A moins que vous n'ayez bien sûr jamais cherché quoi que ce soit comme objection à votre théorie bien sûr...
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Le Saint Suaire : un mystère passionnant   Lun 19 Mai 2008, 16:11

Mécréant-LV a écrit:


Gromh...gromh...iiiik...iiiiiiiiiiiik clown

Après avoir été des abrutis, vous êtes désormais une bande de porcs, chers amis catholiques...

Oui j'ai remarqué: Mélissa serait-elle musulmane?
Revenir en haut Aller en bas
 
Le Saint Suaire : un mystère passionnant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 18 sur 20Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 17, 18, 19, 20  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le saint suaire de Turin et l'ayate de Tepeyac
» Du nouveau sur le Saint Suaire
» L'image en 3D du Christ à partir du Saint Suaire de Turin
» Ostension du Saint Suaire, les dessous ...
» Vidéo retraçant l'histoire du Saint Suaire de Turin !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: