DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le problème de la surpopulation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Terrien



Messages : 40
Inscription : 19/04/2007

MessageSujet: Re: Le problème de la surpopulation   Ven 22 Fév 2008, 00:48

Olivier JC a écrit:

Citation :
Ce mécanisme a été constaté au siècle dernier par un anglais et baptisé "transition démographique". C'est un modèle selon lequel on part de taux de natalité et de mortalité élevés pour parvenir à des taux de natalité et mortalité élevés.

Ah bon!!! Voilà que le "baptême", sacrement, hautement symbolique, sert de faire valoir pour une explication sans rapport avec ce dernier.

Citation :
Ce modèle est celui qui est utilisé par l'ONU pour ses projections démographiques, moyennant l'hypothèse que tous les pays connaîtront progressivement une transition démographique.

Ben voyons, l'ONU, ce "machin"...

Citation :
C'est donc une loi énoncée par induction à partir de l'observation de ce qui s'est passé en Occident, avec toutes les limites propres à ce mode de raisonnement, et qui part du principe non démontré et (à ma connaissance) non critiqué que tous les pays sont concernés.

Quelle marque, la plaque de cuisson par induction?

Citation :
Hormis cela, aucun autre mécanisme ne semble être postulé par les démographes.

Heureusement.

Citation :
Quant à expliquer pourquoi on constate une telle transition dans certains pays, il y a sans doute beaucoup de facteurs à prendre en considération, l'accroissement des richesse n'étant certainement pas le facteur décisif (puisqu'il apparaît, par exemple en France, que le nombre d'enfants n'est pas corrélé avec le revenu).

Il suffit que le "facteur" sonne trois fois, et tout devient limpide.

Et vous êtes avocat? Quelle tristesse pour vos pigeons.
Revenir en haut Aller en bas
chiboleth



Messages : 1661
Inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Le problème de la surpopulation   Ven 22 Fév 2008, 08:13

Je suis assez d'accord avec Polaire.

La démographie en tant que science des comportements humains est loin d'être une science exacte.

Le constat généralement admis est que le nombre d'enfants par famille tend à diminuer avec l'élévation du niveau de vie, les protections sociales, l'éducation, l'instruction, les politiques +-natalistes...

Les campagnes de développement de la contraception dans les pays en voie de développement (moins pudiquement sous-développés) avaient moins pour but la régulation des naissances qu'une protection supplémentaire contre le sida. Dommage que les clercs de tous poils ne l'ait pas compris en choisissant le sida plutôt que la contraception pour de vaseux motifs théologiques.

Quant au grand complot mondialiste???? I don't want that Et ce quand bien même on peut trouver des rapprochements entre les sinistres Protocoles et quelques faits réels.
Revenir en haut Aller en bas
Olivier JC



Messages : 2123
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le problème de la surpopulation   Ven 22 Fév 2008, 09:25

Terrien a écrit:
Olivier JC a écrit:

Citation :
Ce mécanisme a été constaté au siècle dernier par un anglais et baptisé "transition démographique". C'est un modèle selon lequel on part de taux de natalité et de mortalité élevés pour parvenir à des taux de natalité et mortalité élevés.

Ah bon!!! Voilà que le "baptême", sacrement, hautement symbolique, sert de faire valoir pour une explication sans rapport avec ce dernier.

Citation :
Ce modèle est celui qui est utilisé par l'ONU pour ses projections démographiques, moyennant l'hypothèse que tous les pays connaîtront progressivement une transition démographique.

Ben voyons, l'ONU, ce "machin"...

Citation :
C'est donc une loi énoncée par induction à partir de l'observation de ce qui s'est passé en Occident, avec toutes les limites propres à ce mode de raisonnement, et qui part du principe non démontré et (à ma connaissance) non critiqué que tous les pays sont concernés.

Quelle marque, la plaque de cuisson par induction?

Citation :
Hormis cela, aucun autre mécanisme ne semble être postulé par les démographes.

Heureusement.

Citation :
Quant à expliquer pourquoi on constate une telle transition dans certains pays, il y a sans doute beaucoup de facteurs à prendre en considération, l'accroissement des richesse n'étant certainement pas le facteur décisif (puisqu'il apparaît, par exemple en France, que le nombre d'enfants n'est pas corrélé avec le revenu).

Il suffit que le "facteur" sonne trois fois, et tout devient limpide.

Et vous êtes avocat? Quelle tristesse pour vos pigeons.

C'est quoi, votre problème ?
Revenir en haut Aller en bas
Vince



Masculin Messages : 1287
Inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: Le problème de la surpopulation   Ven 22 Fév 2008, 10:16

chiboleth a écrit:
Je suis assez d'accord avec Polaire.

La démographie en tant que science des comportements humains est loin d'être une science exacte.

Le constat généralement admis est que le nombre d'enfants par famille tend à diminuer avec l'élévation du niveau de vie, les protections sociales, l'éducation, l'instruction, les politiques +-natalistes...

Je ne suis toujours pas d'accord avec le fait que l'élévation du niveau de vie implique une baisse de la natalité. C'est une donne culturelle qui provoque cela, nombre de personnes aisées ont des familles nombreuses car elles vivent dans un bassin culturel qui les a élevés dans un amour de la famille (ce qui ne veut absolument pas dire que de n'avoir qu'un ou pas d'enfant signifie un manque d'amour de la famille).

Citation :
Certains vous diraient que c’est par individualisme et égocentrisme qu’ un géniteur se sentant menacé dans l’existence ( société pauvre et difficile ) cherche à se perpétuer en multipliant les chances (cherche à perpétuer ses gènes dirait le généticien )

C'est que ces personnes réfléchissent d'une façon qui m'est étrangère, et vous avez raison c'est en effet possible.
Cependant, on ne peut nier qu'une société individualiste, vénérant le plaisir avant tout, ne peut s'encombrer d'enfants qui demandent efforts, sacrifices, patiences, souffrances... Le lien logique est là, notre société veut du plaisir or un enfant empêche le plaisir donc l'enfant doît être évité. Certaines stars américaines ont poussé jusqu'à chosifier l'enfant, en en faisant un véritable "accessoire de mode" (tiré d'un magazine), c'est tout simplement affligeant et désespérant.
Ce que notre société ne voit pas c'est que le plaisir ne peut être une fin en soi, un enfant apporte beaucoup plus que du plaisir d'ailleurs, il apporte la Joie.

Amicalement

Vincent
Revenir en haut Aller en bas
chiboleth



Messages : 1661
Inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Le problème de la surpopulation   Ven 22 Fév 2008, 12:01

Vince a écrit:
Je ne suis toujours pas d'accord avec le fait que l'élévation du niveau de vie implique une baisse de la natalité. C'est une donne culturelle qui provoque cela,
C'est bien pour ça que j'ai écrit "généralement admis" qui n'est exclusif d'aucune autre donnée.

Vous étes qq un d'intelligent :twisted: alors comment pouvez vous écrire ça : ".../... société individualiste, vénérant le plaisir avant tout.../..." qui est non seulement faux mais également méprisant pour ceux qui ne partagent pas votre approche de la vie. Ce l'est également de mettre sur le même pied la connerie de qq'uns et les réelles difficultés du plus grand nombre qui ne cherche tout simplement qu'à avoir une vie un peu confortable et des moyens suffisants pour "élever" des enfants désirés et donc de la joie pour tous.
Revenir en haut Aller en bas
polaire



Masculin Messages : 1858
Inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: Le problème de la surpopulation   Ven 22 Fév 2008, 12:29

à Vince

Citation :
Je ne suis toujours pas d'accord avec le fait que l'élévation du niveau de vie implique une baisse de la natalité.

Implication ? C’est un phénomène statistique et qui peut présenter des anomalies (des particularités )mais globalement il est constant .

On ne sait pas les causes .On constate une coexistence de deux phénomènes .On ne sait pas vraiment les lier par causes et effets.
On a tendance à faire de l’enrichissement la cause de la baisse du taux ( et pas l'inverse )
On ne sait pas quels facteurs impliquent ( causalement ) la baisse du taux de natalité .
On est à la recherche d’une cause importantes (principale )
Prétendre que c’est une idéologie égotiste individualiste ne me parait pas convainquant du tout
Je ne vois pas que l’enrichissement conduise à plus d’individualisme , je verrai même autant le contraire .
Revenir en haut Aller en bas
Vince



Masculin Messages : 1287
Inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: Le problème de la surpopulation   Ven 22 Fév 2008, 13:00

Et bien justement c'est la l'erreur fondamentale de vouloir lier par un lien de causalité le niveau de vie et la natalité. L'étude statistique est extrêmement complexe, encore plus quand on touche à l'homme et souvent les chiffres trompent.

Je pense notamment à ce qu'on veut nous faire croire aujourd'hui en disant que la cause profonde de la violence dans les banlieues est dûe à un malaise sociale. Il y a certes indirectement un problème social. Mais des études ont été faites et ont montré que la courbe des problèmes familiaux (divorces, familles recomposées, mères seules...) évoluait dans le même sens que celle de la violence. Contrairement à celle des problèmes "sociaux".

Cet apparté uniquement pour faire ressortir qu'il est, à mon avis, mensongé de dire qu'il y a un lien entre niveau social et natalité élevée.

Autre chose, je n'ai pas dit que l'enrichissement provoquait plus d'individualisme (à aucun moment je ne l'ai même pensé). J'ai posé comme postulat, je vous l'accorde, que notre société est profondément égocentrique, les signes en ce sens sont trop flagrants pour le nier (c'est mon avis). Et dans cette logique, il y a bien un lien de causalité entre règne du plaisir et présence de l'enfant.

Amicalement

Vincent
Revenir en haut Aller en bas
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: Le problème de la surpopulation   Ven 22 Fév 2008, 16:27

Vincent, vous faites remarquer que « l'étude statistique est extrêmement complexe, encore plus quand on touche à l'homme » ; c’est vrai, si bien que, dans les sciences humaines, les hypothèses d’explication qu’on peut avancer n’ont jamais le degré de certitude qu’on peut avoir dans les sciences de la nature.
La corrélation entre « élévation du niveau de vie et baisse de la natalité » est, comme le fait remarquer Polaire « un phénomène statistique et qui peut présenter des anomalies (des particularités ) mais globalement il est constant ». Du coup, l’hypothèse d’un lien entre les deux phénomènes : « élévation du niveau de vie » et « baisse de la natalité » est une hypothèse qui se tient, tant qu’on n’a pas une autre hypothèse à proposer.
Quant à l’explication, il me semble qu’on peut avancer l’hypothèse d’une réaction de survie de l’espèce : la perpétuation d’une espèce vivante ( et l’espèce humaine en est une) repose sur la reproduction, et une espèce développe d’autant plus sa reproduction qu’elle est menacée.
Jusqu’à présent, le problème de l’espèce humaine était de se développer ; elle l’a fait de façon spectaculaire, si bien qu’aujourd’hui le problème serait plutôt celle de sa prolifération qui en vient à menacer les équilibres naturels. La nature a sans doute des mécanismes régulateurs qui dépassent les différentes espèces vivantes qui habitent cette nature. Et, si on est « croyant », on dit que c’est Dieu qui est l’auteur de ces mécanismes régulateurs.
Je serait intéressé qu’Olivier, qui a lancé ce débat, vienne nous dire son point de vue à ce sujet.
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
Vince



Masculin Messages : 1287
Inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: Le problème de la surpopulation   Ven 22 Fév 2008, 17:24

Citation :
Vous étes qq un d'intelligent alors comment pouvez vous écrire ça : ".../... société individualiste, vénérant le plaisir avant tout.../..." qui est non seulement faux mais également méprisant pour ceux qui ne partagent pas votre approche de la vie. Ce l'est également de mettre sur le même pied la connerie de qq'uns et les réelles difficultés du plus grand nombre qui ne cherche tout simplement qu'à avoir une vie un peu confortable et des moyens suffisants pour "élever" des enfants désirés et donc de la joie pour tous.

Cher Chiboleth, loin de moi l'idée de mépriser ces personnes. Par contre je méprise ces attitudes, ces idéologies modernes du plaisir avant tout. Cette état d'esprit existe bien, on n'a qu'à ouvrir un magazine féminin pour en comprendre l'ampleur. Notre société s'enfonce bien dans une idolatrie du plaisir comme fin et raison de vivre. Mai 68 porte ses fruits et le plaisir justifie tous ou presque tous nos actes. Je ne sais pas quel âge vous avez, mais c'est tellement flagrant chez mes amis...

J'ai peut-être un regard pessimiste mais c'est pour moi un signe de plus d'une civilisation qui s'effondre, telle la Rome décadente, la Grêce effritée ou l'Egypte effondrée.

Amicalement

Vincent
Revenir en haut Aller en bas
Vince



Masculin Messages : 1287
Inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: Le problème de la surpopulation   Ven 22 Fév 2008, 17:28

Citation :
Vincent, vous faites remarquer que « l'étude statistique est extrêmement complexe, encore plus quand on touche à l'homme » ; c’est vrai, si bien que, dans les sciences humaines, les hypothèses d’explication qu’on peut avancer n’ont jamais le degré de certitude qu’on peut avoir dans les sciences de la nature.
La corrélation entre « élévation du niveau de vie et baisse de la natalité » est, comme le fait remarquer Polaire « un phénomène statistique et qui peut présenter des anomalies (des particularités ) mais globalement il est constant ». Du coup, l’hypothèse d’un lien entre les deux phénomènes : « élévation du niveau de vie » et « baisse de la natalité » est une hypothèse qui se tient, tant qu’on n’a pas une autre hypothèse à proposer.

Et bien justement, je ne souhaite pas souscrire à une hypothèse qui ne repose que sur une constatation démographique et qu'aucun raisonnement logique ne soutient. Les statistiques ne peuvent que venir en appuis à des hypothèses, les étayer, mais en aucun être la source unique. L'erreur est trop fréquente en la matière.

Ainsi, je ne souscris pas à cette théorie tant qu'elle ne repose sur rien de concrêt.

Amicalement

Vincent
Revenir en haut Aller en bas
chiboleth



Messages : 1661
Inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Le problème de la surpopulation   Ven 22 Fév 2008, 17:55

[quote="Vince"]
Citation :
Je ne sais pas quel âge vous avez, mais c'est tellement flagrant chez mes amis...

:sage: bigsmurf farao cheers
Revenir en haut Aller en bas
polaire



Masculin Messages : 1858
Inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: Le problème de la surpopulation   Ven 22 Fév 2008, 22:05

Cher Lagaillette

Citation :
Je serait intéressé qu’Olivier, qui a lancé ce débat,

C’est pas grave ça .. mais remarquez comment on peut facilement désinformer .

Ce n’est pas Olivier qui a lancé le débat sur la surpopulation c’est Polaire (sur un autre fil ) .
Mais Arnaud n’a pas reproduit le message de Polaire en tête de gondole .

Il a ouvert (un nouveau fil ) par une réponse d’Olivier à Polaire .

( Sinon votre réponse à Vince est très claire) .
Revenir en haut Aller en bas
polaire



Masculin Messages : 1858
Inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: Le problème de la surpopulation   Ven 22 Fév 2008, 22:10

Citation :
Et bien justement, je ne souhaite pas souscrire à une hypothèse qui ne repose que sur une constatation démographique et qu'aucun raisonnement logique ne soutient.

cher Vince

On fait de la science comme cela .On constate et après on tente des explications causales et si possible on cherche à confirmer par expérimentations .(ce qui ne sera pas possible dans ce cas là )

Or on constate quasi universellement une baisse de la natalité corrélée avec l’augmentation du niveau de vie .
On ne va pas dire maintenant qu’ on ne constate pas cela sous prétexte que ça ne plait pas .
Revenir en haut Aller en bas
Vince



Masculin Messages : 1287
Inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: Le problème de la surpopulation   Ven 22 Fév 2008, 23:00

Vous allez me faire croire que les statistiques sont une science? Non, ce ne sont qu'un outil au service des sciences mais en aucun cas une science.

De plus, ne plaçons pas l'étude de l'homme au rang de science, c'est un pur mensonge. L'homme a trop d'irrationel en lui pour répondre à des lois certaines.

Et ici, d'ailleurs, on n'a pas l'once du début d'une explication causale, c'est ça qui me gêne le plus...

Amicalement

Vincent
Revenir en haut Aller en bas
polaire



Masculin Messages : 1858
Inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: Le problème de la surpopulation   Ven 22 Fév 2008, 23:17

.
Citation :
Vous allez me faire croire que les statistiques sont une science?

C'est bien plus simple .Par exemple on observe statistiquement que les objets lourds lâchés tombent sur le sol .( avec une probabilité de 100%)
On observe la régularité de phénomènes ( on peut faire des statistiques ou pas , la question de fond n’est pas là )
il y a-t-il régularité ou pas ?
Sil y a régularité on cherche une cause (ou des régulières) et une principale parce qu’ on sait que les causes sont de diverses importances en tout domaine ( c’est du moins ainsi qu’on établit des lois scientifiques ,en hiérarchisant les causes par ordre d’importance ).

La baisse de fécondité est peut être due au fait que les humains de pays riches ne subissent pas les variations de température comme dans les pays moins bien chauffé .
Qu'en sais- je ?

Ou bien au fait que les couples ne veulent sciemment plus faire d'enfants . Certes , mais pourquoi ne veulent -ils plus en faire alors que les conditions de vie sont plus favorables ?
Revenir en haut Aller en bas
Olivier JC



Messages : 2123
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le problème de la surpopulation   Ven 22 Fév 2008, 23:23

lagaillette a écrit:
Vincent, vous faites remarquer que « l'étude statistique est extrêmement complexe, encore plus quand on touche à l'homme » ; c’est vrai, si bien que, dans les sciences humaines, les hypothèses d’explication qu’on peut avancer n’ont jamais le degré de certitude qu’on peut avoir dans les sciences de la nature.
La corrélation entre « élévation du niveau de vie et baisse de la natalité » est, comme le fait remarquer Polaire « un phénomène statistique et qui peut présenter des anomalies (des particularités ) mais globalement il est constant ». Du coup, l’hypothèse d’un lien entre les deux phénomènes : « élévation du niveau de vie » et « baisse de la natalité » est une hypothèse qui se tient, tant qu’on n’a pas une autre hypothèse à proposer.
Quant à l’explication, il me semble qu’on peut avancer l’hypothèse d’une réaction de survie de l’espèce : la perpétuation d’une espèce vivante ( et l’espèce humaine en est une) repose sur la reproduction, et une espèce développe d’autant plus sa reproduction qu’elle est menacée.
Jusqu’à présent, le problème de l’espèce humaine était de se développer ; elle l’a fait de façon spectaculaire, si bien qu’aujourd’hui le problème serait plutôt celle de sa prolifération qui en vient à menacer les équilibres naturels. La nature a sans doute des mécanismes régulateurs qui dépassent les différentes espèces vivantes qui habitent cette nature. Et, si on est « croyant », on dit que c’est Dieu qui est l’auteur de ces mécanismes régulateurs.
Je serait intéressé qu’Olivier, qui a lancé ce débat, vienne nous dire son point de vue à ce sujet.

Est-ce sa prolifération qui menace les équilibres naturels, ou son mépris de ces mécanismes ?
Revenir en haut Aller en bas
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: Le problème de la surpopulation   Ven 22 Fév 2008, 23:34

polaire a écrit:
Cher Lagaillette

Citation :
Je serait intéressé qu’Olivier, qui a lancé ce débat,

C’est pas grave ça .. mais remarquez comment on peut facilement désinformer .

Ce n’est pas Olivier qui a lancé le débat sur la surpopulation c’est Polaire (sur un autre fil ) .
Mais Arnaud n’a pas reproduit le message de Polaire en tête de gondole .

Il a ouvert (un nouveau fil ) par une réponse d’Olivier à Polaire .

( Sinon votre réponse à Vince est très claire) .

Une mise au pont qu'il n'était pas inutile de faire.
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: Le problème de la surpopulation   Ven 22 Fév 2008, 23:35

Code:
Est-ce sa prolifération qui menace les équilibres naturels, ou son mépris de ces mécanismes ?

Bonne question. Quelle réponse y proposez-vous, Olivier ?
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
Olivier JC



Messages : 2123
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le problème de la surpopulation   Ven 22 Fév 2008, 23:40

Ha, mais mon cher lagaillette, il y a des centaines de solutions envisageables... sur le papier.

En pratique, je suis persuadé qu'il n'y en a aucune.
Revenir en haut Aller en bas
polaire



Masculin Messages : 1858
Inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: Le problème de la surpopulation   Ven 22 Fév 2008, 23:43

Citation :
Est-ce sa prolifération qui menace les équilibres naturels, ou son mépris de ces mécanismes ?

Difficultés évidentes d'intégrer les mécanismes de la technique humaine dans les mécanismes naturels .
L activité technique ( artificielle ) est en proportion du nombre d’ homme sur terre .

Si vous reveniez à l’âge de Pierre il y aurait certainement encore une incidence du grand nombre d'humain sur terre mais moindre du point de vue écologique. (Encore que les moines médiévaux avec des techniques rudimentaires aient causé d énormes préjudices à la forêt européenne)

La question est pas de revenir à l’ âge de pierre mais d’observer sans préjugés et sans idéologisation religieuse préalable .
Revenir en haut Aller en bas
Vince



Masculin Messages : 1287
Inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: Le problème de la surpopulation   Sam 23 Fév 2008, 00:05

polaire a écrit:
.
Citation :
Vous allez me faire croire que les statistiques sont une science?

C'est bien plus simple .Par exemple on observe statistiquement que les objets lourds lâchés tombent sur le sol .( avec une probabilité de 100%)
On observe la régularité de phénomènes ( on peut faire des statistiques ou pas , la question de fond n’est pas là )
il y a-t-il régularité ou pas ?
Sil y a régularité on cherche une cause (ou des régulières) et une principale parce qu’ on sait que les causes sont de diverses importances en tout domaine ( c’est du moins ainsi qu’on établit des lois scientifiques ,en hiérarchisant les causes par ordre d’importance ).

La baisse de fécondité est peut être due au fait que les humains de pays riches ne subissent pas les variations de température comme dans les pays moins bien chauffé .
Qu'en sais- je ?

Ou bien au fait que les couples ne veulent sciemment plus faire d'enfants . Certes , mais pourquoi ne veulent -ils plus en faire alors que les conditions de vie sont plus favorables ?

Mais je suis tout à fait d'accord avec vous sur la démarche. Ce qui manque justement dans ce qui est dit plus haut c'est qu'il n'y a aucun lien de causalité, vous le dîtes vous-même voilà pourquoi je me refuse à dire: le confort augmente donc la natalité baisse...

Amicalement

Vincent
Revenir en haut Aller en bas
polaire



Masculin Messages : 1858
Inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: Le problème de la surpopulation   Sam 23 Fév 2008, 00:37

Citation :
je me refuse à dire: le confort augmente donc la natalité baisse...


D' accord ,mais le pire est que quoi qu'on fasse comme politique ,la natalité baisse ..quand elle veut baisser ( pour des raisons indéterminées )

(non mais j'ai des sources, je ne parle pas en l'air )
Revenir en haut Aller en bas
Lephenix



Messages : 1308
Inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Le problème de la surpopulation   Sam 23 Fév 2008, 04:11

polaire a écrit:
Citation :
je me refuse à dire: le confort augmente donc la natalité baisse...


D' accord ,mais le pire est que quoi qu'on fasse comme politique ,la natalité baisse ..quand elle veut baisser ( pour des raisons indéterminées )

Le "niveau de vie", avec tout ce qui se suppose sous cette dénomination, s'il semble apporter un certain confort matériel, détruit le sens social traditionnel de la cellule familiale et cela a une répercussion équivalente sur l'ensemble de la communauté.

La modernité a changé artificiellement le sens de la vie dans l'esprit des gens.

Former un couple, se marier (avoir un projet de vie comme on dit aujourd'hui), fonder une famille, avoir des enfants, chose naturelle il y a quelque temps encore, ne l'est plus aujourd'hui, et fait prendre des risques considérables et difficilement surmontables à ceux qui s'engagent.

Le monstre, qu'est devenu la société moderne, n'accueille ses enfants que pour mieux les dévorer, et intuitivement, les parents ressentent que leurs enfants leur échappent dès la naissance et qu'ils ne seront presque pour rien dans leur "éducation".
Le système d'assistance est très efficace et la prise en charge commence avant la naissance... ne dit-on pas que l'Enfer est pavé de bonnes intentions ?

Lephenix

Revenir en haut Aller en bas
polaire



Masculin Messages : 1858
Inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: Le problème de la surpopulation   Sam 23 Fév 2008, 10:48

Citation :
et intuitivement, les parents ressentent que leurs enfants leur échappent dès la naissance et qu'ils ne seront presque pour rien dans leur "éducation".


finalement on est dans une société communiste !

non ?

excusez- moi , j avais pas vu .
Revenir en haut Aller en bas
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: Le problème de la surpopulation   Sam 23 Fév 2008, 11:08

Les parents font surtout des enfants pour eux-mêmes, portant l'enfant sur un piédestal d'une manière où le père n'a plus sa place, ainsi évacué par intolérance de son rôle paternel on arrive à des dérives maternelles possessives de sorte qu'il devienne éternellement un enfant puisqu'il appartient à la mère qui surprotège égoïstement.
Revenir en haut Aller en bas
chiboleth



Messages : 1661
Inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Le problème de la surpopulation   Sam 23 Fév 2008, 13:33

En Christ a écrit:
Les parents font surtout des enfants pour eux-mêmes, portant l'enfant sur un piédestal d'une manière où le père n'a plus sa place, ainsi évacué par intolérance de son rôle paternel on arrive à des dérives maternelles possessives de sorte qu'il devienne éternellement un enfant puisqu'il appartient à la mère qui surprotège égoïstement.

Auriez-vous un Oedipe mal résolu??? Un pb avec le père?
Revenir en haut Aller en bas
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: Le problème de la surpopulation   Sam 23 Fév 2008, 13:37

Je ne parlais pas de moi personnellement, mais de l'observation et dans la tendance actuelle. Il suffit d'ouvrir les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Lephenix



Messages : 1308
Inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Le problème de la surpopulation   Sam 23 Fév 2008, 14:38

[quote="polaire"]
Citation :


finalement on est dans une société communiste !
non ?
excusez- moi , j avais pas vu .
Sous couvert du mot "démocratie", nous sommes effectivement, dans un système "soviétique" dirigée par une "Nomenklatura". Le "citoyen" n'a pas grand chose à dire là-dedans.
Le problème, c'est que, du fait que nous sommes à l'intérieur, on ne s'en pas bien compte.
Et pour être encore plus précis, sachez que notre beau pays, la France, est quadrillée par plusieurs réseaux, qui, sous couvert associatif, mais en réalité très politisés voir tendance extrêmiste, surveillent nos villes, nos villages, nos rues, nos impasses, et font un rapport régulier à leur "hiérarchies" sur tout comportement "suspect" de leurs voisins : "train de vie", sensibilité politique, religion, etc."
Cela commence, là également, dans nos écoles : demandez à vos enfants combien de fois on leur a demandé de remplir un formulaire avec des questions du genre : "quelle voiture à votre papa ? Quel métier il fait ? Quel journal lit-il ? Est-ce qu'il est allez voter ? etc. etc. etc.

Vous ne croyez pas au système parallèle du réseau associatif ? Vous avez le droit ! Mais cela n'y changera rien...
Un exemple de cette perversion "soviétique" (pardon encore pour le pléonasme) : Je crois savoir que dans le Nord Pas de-Calais, le tissu associatif type loi de 1901, c'est-à-dire à but non lucratif, brasse plus d'argent que toutes les entreprises privées réunies...

Vous ne me croyez pas ? Tant pis. Vous trouverez ci-dessous quelques petits exemples mignons de réseaux "révolutionnaires", financés par le "Grand Kapital" (car ce sont les deux faces de la même pièce)... et il y en a beaucoup, beaucoup, d'autres encore !


http://www.france.attac.org/spip.php?rubrique374

http://le-poireau-rouge.blogspot.com/

http://www.lcr-rouge.org/spip.php?rubrique=44

lisez bien les articles ci-dessous : vous je ne sais pas, mais moi, ça me fait froid dans le dos … !
« C’est aujourd’hui et maintenant ! »

http://www.lcr-rouge.org/spip.php?article627

http://palissy.humana.univ-nantes.fr/labos/cht/

Gémissons ! gémissons ! mais prions ...!
Lephenix
Revenir en haut Aller en bas
chiboleth



Messages : 1661
Inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Le problème de la surpopulation   Sam 23 Fév 2008, 15:13

J'ai été membre d'ATTAC et ancien élu Vert tendance "Ecologie politique" (ni anti-nucléaire farouche ni anti-libéral borné)... Et alors???

Où est le problème. Ce que vous dites existe de tous temps et ça a commencé avec l'institution des "Gens d'Armes".
Et les cléricaux de tous poils ça vous fait pas une magistrale centrale de renseignements??? Mieux que les RG du même nom. Et ça fait pas loin de 2000 ans.
Revenir en haut Aller en bas
polaire



Masculin Messages : 1858
Inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: Le problème de la surpopulation   Sam 23 Fév 2008, 15:17

Citation :
demandez à vos enfants combien de fois on leur a demandé de remplir un formulaire avec des questions du genre : "quelle voiture à votre papa ? Quel métier il fait ? Quel journal lit-il ? Est-ce qu'il est allez voter ? etc. etc. etc.

Si vous partez dans ce genre de bobard il est évident que vous être prêt à avaler n'importe quelle sottise sur les mouvements associatifs . je comprends qu' une telle paranoia ait le goût du secret .

Demandez donc à un enseignant ( comme moi) combien de fois il a posé ce genre de question .

On ne m 'a jamais intimé de les poser, jamais et je ne le fais pas de moi même .
Ce qu'on demande c 'est l 'adresse et les numéros de téléphone .
.......................................
Revenir en haut Aller en bas
polaire



Masculin Messages : 1858
Inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: Le problème de la surpopulation   Sam 23 Fév 2008, 15:27

Lephenix me donnez à lire des textes trotskistes , il y a belle lurette que je n’en avais pas lu . Je connais ce genre de prose et la théorie .

Je ne suis pas trotskiste ne l’ ai jamais été et ne le serai jamais .Pour moi le trotskisme est une sottise dans le mouvement ouvrier tout comme l’intégrisme catholique en est une dans le christianisme .
Revenir en haut Aller en bas
 
Le problème de la surpopulation
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» La surpopulation mondiale est un faux problème (Vidéo)
» gros problème
» problème pour la coucher à 18 mois
» Le problème du TEMPS dans les religions ...
» Problème avec youtube

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: