DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Pour Lucie et JeanPierre sur les divorcés remariés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Pour Lucie et JeanPierre sur les divorcés remariés   Ven 04 Nov 2005, 18:12

Chers amis,

Voici un exemple qui montrera la différence, parfois tragique mais impossible à éviter, entre la loi positive de l'Eglise (le Droit Canonique) et la Loi intérieure et éternelle du Christ.

Le Droit positif de l'Eglise n'est nécessaire que parce que notre corps existe et cache les pensées de notre âme.

Imaginez un homme, calculateur et froid, en pleine période chrétienne. Il veut épouser sa maîtresse. Pour cela, il prémédite le meutre de sa femme et le réussit. Puis, pour bien parachever son coup, il va chez le juge écclesiastique qui est prêtre et demande à se confesser. Il singe le repentir, avec larmes et tout et obtient donc l'absolution (le prêtre ne peut que croire sa parole, il ne voit pas son âme).

Eh bien cet homme pourra se remarier à l'Eglise et communier à la messe. Pourquoi? Parce qu'il est, du point de vue du droit extérieur, dans une situation parfaite: Sa femme est morte, Le prêtre qui connait l'assascinat et pourrait l'exommunier est rendu incapable par le secret canonique de la confession. Cet homme est donc légitimement remarié.

Prenons maintenant un second exemple: un homme, que sa femme a abandonné pour partir avec son amant, le laissant avec de petits enfants. Voulant leur trouver un mère et ne supportant plus sa solitide, il se remarie civilement. Cet homme ne peut plus canoniquement communier ni recevoir l'absolution. Il est en état extérieur d'adultère.

Ca, c'est donc le point de vue du FORT EXTERNE, celui que regarde le droit positif, humain et passager.

Retournons maintenant la tapisserie et regardons du point de vue de Dieu, selon la loi intérieure de l'Evangile:

Le premier homme est dans un état de péché mortel si grave que son salut éternel est en péril. Son mariage avec sa maîtresse est de plus absolument invalide, car Dieu et le droit interdisent cette situation. Ses communions sont blasphématoires et ses absolutions sacramentelles inutiles.

Le second, s'il se soumet à la loi extérieure, reconnaissant qu'il n'a pu réaliser l'appel si vertical de Jésus à la fidélité jusqu'à la mort, est dans un état de grâce tel que nul ne l'imagine.

Conclusion: il est inutile de changer le droit de l'Eglise, il est nécessaire. Mais il faut vivre les injustices imparables qu'il génère à cause de notre condition terrestre, comme une occasion d'obéissance et d'humilité.

Et bientôt, très bientôt, se révèleront les secrets des coeurs...

Qu'en pensez vous?

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
lucie



Messages : 615
Inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Pour Lucie et JeanPierre sur les divorcés remariés   Ven 04 Nov 2005, 21:20

Arnaud Dumouch a écrit:
Chers amis,
.....

Conclusion: il est inutile de changer le droit de l'Eglise, il est nécessaire. Mais il faut vivre les injustices imparables qu'il génère à cause de notre condition terrestre, comme une occasion d'obéissance et d'humilité.

Et bientôt, très bientôt, se révèleront les secrets des coeurs...

Qu'en pensez vous?

Ce que j'en pense ?

Ben d'abord, je comprends bien.
Je dirai même que j'utilise souvent cet exemple (même si je ne formule pas de la même manière).

Mais je maintiens que c'est fort compliqué pour quelqu'un qui souffre aujourd'hui et qui ressent une injustice aujourd'hui et maintenant. Et bien souvent, c'est une injustice qui s'ajoute à d'autres dans leur vie (abandon, précarité, violence subie...). Et qui cherche un réconfort dans une Eglise qui lui dit que tous les hommes sont frères, que tous sont invités au repas du Seigneur, mais qui voit que certains paraissent être plus invités que d'autres....

Lucie
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Pour Lucie et JeanPierre sur les divorcés remariés   Ven 04 Nov 2005, 22:15

Il y a un grand travail à faire pour remettrre les chrétiens dans la paix de l'Evangile.

Mais c'est possible si la personne a un esprit sincèrement ouvert à la parole de Dieu.

Souvent, les personnes sont en révolte contre toute autorité avec la génération de mai 68. Dans ce cas, c'est la vie, la vieillesse, les souffrances de la solitudes qui les ramènera vers l'amour et l'espérance qui leur a été enseigné dans leur enfance.

Dieu a le temps. Dans son apparition de lumière et d'amour, sa victoire est certaine, (sauf chez les vrais pervers).

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Louis



Masculin Messages : 6128
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Pour Lucie et JeanPierre sur les divorcés remariés   Sam 05 Nov 2005, 11:10

Arnaud Dumouch a écrit:
Imaginez un homme, calculateur et froid, en pleine période chrétienne. Il veut épouser sa maîtresse. Pour cela, il prémédite le meutre de sa femme et le réussit. Puis, pour bien parachever son coup, il va chez le juge écclesiastique qui est prêtre et demande à se confesser. Il singe le repentir, avec larmes et tout et obtient donc l'absolution (le prêtre ne peut que croire sa parole, il ne voit pas son âme).

Eh bien cet homme pourra se remarier à l'Eglise et communier à la messe. Pourquoi? Parce qu'il est, du point de vue du droit extérieur, dans une situation parfaite: Sa femme est morte, Le prêtre qui connait l'assascinat et pourrait l'exommunier est rendu incapable par le secret canonique de la confession. Cet homme est donc légitimement remarié.
Cher Arnaud

Je ne trouve pas cet argument valable, car on pourrait dire la même chose de n'importe quel homme (marié, célibataire ou divorcé) et concernant tous les péchés mortels.
Nul prêtre ne peut savoir si un homme s'est totalement confessé, et s'il communie en état de péché mortel. Je suis sûr que de nombreuses personnes communient en état de péché mortel, d'ailleurs j'en connais, mais ce n'est pas mon problème.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Pour Lucie et JeanPierre sur les divorcés remariés   Sam 05 Nov 2005, 11:25

Cher Louis,

Ces deux histoires visent juste à montrer la différence entre notre fort externe et notre for interne.

On peut donner l'absolution pour un péché mortel regretté ext"érieurement.

Par contre, un prêtre ne peut canoniquement, donner l'absolution lorsque, même en de péché véniel, une personne est dans un état de vie stable contraire à un appel de Jésus.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
fredsinam



Messages : 3921
Inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Pour Lucie et JeanPierre sur les divorcés remariés   Dim 20 Sep 2009, 17:36

Arnaud Dumouch a écrit:
Chers amis,

Voici un exemple qui montrera la différence, parfois tragique mais impossible à éviter, entre la loi positive de l'Eglise (le Droit Canonique) et la Loi intérieure et éternelle du Christ.

Le Droit positif de l'Eglise n'est nécessaire que parce que notre corps existe et cache les pensées de notre âme.

Imaginez un homme, calculateur et froid, en pleine période chrétienne. Il veut épouser sa maîtresse. Pour cela, il prémédite le meutre de sa femme et le réussit. Puis, pour bien parachever son coup, il va chez le juge écclesiastique qui est prêtre et demande à se confesser. Il singe le repentir, avec larmes et tout et obtient donc l'absolution (le prêtre ne peut que croire sa parole, il ne voit pas son âme).

Eh bien cet homme pourra se remarier à l'Eglise et communier à la messe. Pourquoi? Parce qu'il est, du point de vue du droit extérieur, dans une situation parfaite: Sa femme est morte, Le prêtre qui connait l'assascinat et pourrait l'exommunier est rendu incapable par le secret canonique de la confession. Cet homme est donc légitimement remarié.

Prenons maintenant un second exemple: un homme, que sa femme a abandonné pour partir avec son amant, le laissant avec de petits enfants. Voulant leur trouver un mère et ne supportant plus sa solitide, il se remarie civilement. Cet homme ne peut plus canoniquement communier ni recevoir l'absolution. Il est en état extérieur d'adultère.

Ca, c'est donc le point de vue du FORT EXTERNE, celui que regarde le droit positif, humain et passager.

Retournons maintenant la tapisserie et regardons du point de vue de Dieu, selon la loi intérieure de l'Evangile:

Le premier homme est dans un état de péché mortel si grave que son salut éternel est en péril. Son mariage avec sa maîtresse est de plus absolument invalide, car Dieu et le droit interdisent cette situation. Ses communions sont blasphématoires et ses absolutions sacramentelles inutiles.

Le second, s'il se soumet à la loi extérieure, reconnaissant qu'il n'a pu réaliser l'appel si vertical de Jésus à la fidélité jusqu'à la mort, est dans un état de grâce tel que nul ne l'imagine.

Conclusion: il est inutile de changer le droit de l'Eglise, il est nécessaire. Mais il faut vivre les injustices imparables qu'il génère à cause de notre condition terrestre, comme une occasion d'obéissance et d'humilité.

Et bientôt, très bientôt, se révèleront les secrets des coeurs...

Qu'en pensez vous?

j'adore c'est tres bon.N'avez vous jamais envisagé l'idée d'écrire des pièces de théâtres .vous avez une bonne imagination
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Pour Lucie et JeanPierre sur les divorcés remariés   Dim 20 Sep 2009, 17:59

Very Happy I love you

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
 
Pour Lucie et JeanPierre sur les divorcés remariés
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pour Lucie et JeanPierre sur les divorcés remariés
» Le pape fait renouvelle le geste d'accueil de Jean-Paul II pour les divorcés remariés
» Divorcés-remariés : Qui en parle ?
» Lettre aux Évêques de L'Église Catholique sur l'accès à la communion eucharistique des fidèles divorcés-remariés
» L’accueil des divorcés remariés continue de provoquer des tiraillements dans l’Eglise

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives : Théologie dogmatique, morale et divers-
Sauter vers: