DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Mon expérience

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Louis



Masculin Messages : 6127
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Mon expérience   Dim 05 Juin 2005, 20:33

Nuit du 28 au 29 juin 1999

Je suis réveillé par une violente douleur au cœur. Si douloureuse, que cela m‘empêche même de bouger. Je suis totalement paralysé. Je ne peux ni bouger ni parler, ni même gémir. Cela dure de longues minutes, peut-être dix ou quinze. J’essaie de me relaxer, me détendre, et s’il est temps pour moi de mourir je suis prêt. Je n’ai pas peur, j’accepte mon sort.

Soudainement, je me retrouve debout et entouré de plusieurs personnes, hommes et femmes. Ils me connaissent, je les connais, nous sommes très heureux de nous retrouver (je ne les ai jamais vu ni connu dans ma vie terrestre). Nous nous embrassons, et chacun son tour me serre dans ses bras. Nous nous aimons beaucoup. C’est merveilleux.

Puis je regarde autour de moi pour voir où je me trouve. Je vois des dizaines, peut-être des centaines ou des milliers, de personnes en file indienne qui entrent dans une immense cathédrale Saint Pierre. Ce nom de saint Pierre m’est donné en esprit, je l’entends, je le sais.

Mais ce n’est pas le moment pour moi. Cette décision ne m’appartient pas mais je dois partir. Je descends comme si nous étions au sommet d’une montagne. Des obstacles naturels (rocher, arbres…) essaient de m’empêcher de continuer mon chemin, mais je passe quand même, je descends encore…

Je reprends conscience de mon corps humain là dans mon lit, et au moment de réintégrer mon corps, l’expérience ultime m’est donné : AMOUR
Un immense amour inimaginable, dépassant tout entendement humain. Cet amour n’est pas une émotion ni un sentiment. Il compose chaque cellule de mon corps, de mes pensées, des choses qui m’entourent. Il n’y a plus de limite entre mon corps et mon environnement. Mais ma conscience personnelle est bien là. Je vois ces vibrations d’amour mais surtout je les ressens… trop fort… c’est trop puissant, c’est insupportable, très douloureux… aucun être humain ne pourrait supporter cela sans mourir. Je ne peux pas respirer, j’agonise. Immense souffrance que je ne souhaite à personne. La sensation de cet amour ressemble à un amour passionnel, lorsqu’on est fou amoureux de quelqu’un jusqu’à en souffrir, mais en puissance cent ou mille.

Cela a dû durer une vingtaine de secondes en temps terrestre, mais que ces secondes sont interminables lorsqu’on souffre autant !

Dans les semaines qui ont suivi, ma vie a radicalement changé. Ma compagne est partie. J’ai dû arrêter mon activité de professeur et thérapeute en énergétique chinoise. J’étais pratiquant bouddhiste depuis douze ans, et là c’était fini, je n’en avais plus besoin. Tout me paraissait insignifiant par rapport à ce que j’avais vécu. J’ai donné ou jeté la plupart de mes livres traitant de spiritualité. J’étais même incapable de prendre une simple posture de méditation, cela me semblait ridicule. Mon esprit avait changé. Toutes mes croyances étaient dissoutes, tous les liens contractés avec les bouddhistes étaient dissipés.

Cette expérience m’a appris l’humilité, la soumission à Dieu. C’est lui qui nous choisit, qui nous transmet ses grâces. Nous sommes totalement impuissants sur le chemin spirituel.

Un an plus tard, je me suis aperçu, en regardant le calendrier, que le 29 juin est la fête de Saint Pierre et Saint Paul. J’ai pensé bien sûr à Saint Pierre détenant les clés du paradis.  Peut-être suis-je mort ne serait-ce que quelques secondes ce jour-là !?

Depuis, j’ai relu la bible, surtout le nouveau testament et les évangiles. Aucune religion ne parle d’amour comme en parle Jésus. Dieu est amour. Je suis parti à la recherche de différentes communautés chrétiennes, religieuses ou laïques. J’ai fait quelques retraites, de guérison, de discernement… des pèlerinages sur des lieux d’apparitions de la vierge Marie…

Mais à travers cette expérience il m’est demandé avant tout de rester dans le monde, de vivre une vie simple, normale, comme tout le monde. Et curieusement c’est la chose la plus difficile pour moi. J’arrive tout juste à survivre et je suis encore seul.

Durant les années qui ont suivi, je suis devenu hypersensible et hyperémotif. Je pleurais pour un rien. J’ai versé des torrents de larmes. Je devais déjà être hypersensible avant, mais comme toutes mes défenses mentales et psychologiques se sont volatilisées, mes émotions pouvaient s’exprimer sans retenues. Maintenant je me sens guéri. J’ai trouvé une certaine stabilité intérieure, une paix intérieure.

J’ai pris conscience d’un don extraordinaire, que j’avais déjà avant, et qui fait parfois des miracles. Je l’appelle le don de l’amitié.

Pour finir, je voudrais insister sur deux points issus de mon expérience d’amour infini qui vont à l’encontre du dogme catholique :
- L’âme éternelle humaine serait créée au moment de la conception de l’enfant. Pourtant les personnes que j’ai rencontré dans l’au-delà je les connaissais déjà. Nous nous connaissions. J’ai l’intuition que dans l’amour nous nous connaissons déjà tous. Notre âme n’a pas de début ni de fin, elle est éternelle depuis toujours.
- L’abîme ontologique supposé exister entre le créateur et ses créatures n’existe pas. Le Dieu d’amour est en nous et partout et compose chacune des cellules de notre être.
sunny


Dernière édition par Louis le Ven 19 Sep 2014, 21:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
sousou



Messages : 511
Inscription : 20/05/2005

MessageSujet: Re: Mon expérience   Dim 05 Juin 2005, 21:13

magnifique témoignage au meme titre que les autres témoignages de nde que j'ai lus. Smile

cependant, j'ai vu quelque part qu'un chrétien avait abandonné sa religion suite à une expérience ineffable (comme toi) et qui a suivi une autre voie spirituelle.

Citation :
L’âme éternelle humaine serait créée au moment de la conception de l’enfant. Pourtant les personnes que j’ai rencontré dans l’au-delà je les connaissais déjà. Nous nous connaissions. J’ai l’intuition que dans l’amour nous nous connaissons déjà tous. Notre âme n’a pas de début ni de fin, elle est éternelle depuis toujours.

D'autres témoignages rejoignent souvent le tien. Smile

question: qu'est-ce que ça veut dire l'abime ontologique ? :?: merci pr cette réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Dominique



Messages : 1126
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Mon expérience   Dim 05 Juin 2005, 21:35

cher Louis,

oui, c'est une belle histoire. Mais la conclusion ne me semble pas chrétienne. Qu'en dit Arnaud?
Mais sans doute, chaque chose en son temps. Il vous a fallu du temps pour trouver l'équilibre entre les émotions bloquées et les émotions débridées. Vous continuerez encore à avancer sur ce chemin.
Revenir en haut Aller en bas
luna



Messages : 20
Inscription : 03/06/2005

MessageSujet: Re: Mon expérience   Dim 05 Juin 2005, 22:31

cher Louis ,merci de ce beau temoignage , comme promis je me jette aussi a l eau:voici mon temoignage:

j attendais un enfant et les choses se sont accelerees,un jour dans un supermarche j ai compris qu il etait temps pour moi de partir a la clinique ce que je fis avec precipitation ;
j etais accompagnee du pere de mon enfant et nous arrivames a la clinique,ou l on m ordonna de me coucher immediatement,chose que je fis egalement ;
l orsque le medecin accoucheur arriva, il constatat une dilatation si peu importante qu il decida d attendre le temps qu il faudrait pour que cela se fasse naturellement car il voulait a tout prix eviter une cesarienne;
Il s en est suivi une torture de trois jours, torture qui finit par etre stoppee l orsque le pere de mon enfant couru voir la sage femme en lui disant que si rien n etait fait rapidement pour que mes souffrances soit terminees ,il me sortirait de la clinique en question;
Il avait contate une infection qui commençait et ceci a fait panique la sage femme qui lui a repondue qu il ne restait que tres peu de temps pour reagir car mon etat etait critique ,celui de mon enfant aussi;
on m a descendu au sous sol de la clinique en urgence et mon corps etait secoue par des sursauts , mes dents claquaient, tout mon corps se raidissait de plus en plus et je sentais venir la fin pour moi.
L on m a tres vite anesthesie et je m endormie dans un etat de souffrance intense.
je ne sais pas combien de temps est passe mais je me suis retrouvee en train de flotter dans les couloirs de la clinique,je ne sentait plus mon corps qui avait ete si douloureux ,il etait si leger;
Je suis passee devant la chambre de ma voisine et je m aperçue avec chagrin qu elle avait eu un enfant anormal ;
mais je me dirigeais vers ma chambre ,la piece ou se trouvait ma famille, le pere de mon enfant ,mon pere et ma mere;
j arrivais enfin dans ma chambre et je me mis a flotter face a ma famille au dessus de mon lit , je vis leurs visages soucieux et j en eu du chagrin ,beaucoup de chagrin;
Je compris tres vite que je pouvais lire dans leurs pensees ,c est pour cela que j etais triste,et ma vue me parraissait decuplee,comme si, a la place de mes yeux j avais un zoom photographique;
Toutes mes sensations et mes sens etaient decuples et je ressentais une paix et un sentiment de legerete que je n ai encore a ce jour jamais connu dans ma vie ;
Puis ,il arriva une sage femme que je n avais jamais vue dans la chambre ,elle annonça a mon mari qu il avait un beau petit garçon et je vit celui ci s effondrer le long du mur et pleurer ;
la sage femme le consola ,elle avait les cheveux tres noir et avait un vetement raye bleu et blanc ;
Au meme instant j ai realise que j etait maman et qu il fallait que je soit la pour mon enfant ;
ces dernieres paroles ont ete un electrochoc pour moi et il y eu un GRAND trou noir ;
Je ne sais toujours pas combien de temps apres ,j ai ressentie que l on deposait mon corps sur un lit ;
Je me retrouvait dans un corps affreusement douloureux ,de nouveau, alors que j etait si bien avant;
l orsque je fut remise, plusieurs semaines plus tard j ai raconte tout ce qu il s est passe dans la chambre ,du debut jusque a la fin a mon mari et lui ai demande si j etait PHYSIQUEMENT dans la piece ,il m a repondu ,ainsi que mes parents d ailleurs que je ne pouvais pas etre dans la chambre a ces moments la ,puique j etait sur la table d operation et ils ont ete tres choques que je leurs racontent se qui s est passe dans les details ;
voici mon experience j ai ressenti une PAIX INTERIEURE SI INTENSE ET LE FAIT DE NE PLUS TRAINER UN CORPS AUSSI LOURD ET DOULOUREUX A ETE POUR MOI UNE EXPERIENCE MERVEILLEUSE.
Revenir en haut Aller en bas
luna



Messages : 20
Inscription : 03/06/2005

MessageSujet: Re: Mon expérience   Dim 05 Juin 2005, 22:43

Excusez moi mais j ai oublie une chose importante, le chirurgien a explique a mon mari qu a un moment de mon operation (cesarienne en urgence ) l on m a perdue et j etait partie :mon coeur etait en train de lacher a la suite immediate d une tres forte hemmoragie pendant que l on m operait .
Revenir en haut Aller en bas
Louis



Masculin Messages : 6127
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Mon expérience   Dim 05 Juin 2005, 22:46

Cher Luna,

Merci pour votre témoignage.
Mais quelles en ont été les conséquences au niveau de votre esprit? une conversion, un plus grand intêret pour la spiritualité, une pratique spirituelle plus intense, une autre vision de la vie? d'autres changements?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
luna



Messages : 20
Inscription : 03/06/2005

MessageSujet: Re: Mon expérience   Dim 05 Juin 2005, 23:44

Cher Louis ,
effectivement ,ma vie a ete changee par cette experience,je n ai pas eu le temps de deprimer au depart car il faut beaucoup s occuper d un enfant ;
Mais il est vrai que ma perception de la vie et de la mort on ete changees,je pense vraiment maintenant que nous avons une chance inouie de savoir que notre corps est DOUBLE d un esprit qui conserve apres la vie toutes les caracteristiques de notre moi ;
Je suis surprise que cela vous ai cause autant de problemes CAR C EST PLUTOT MERVEILLEUX de vivre en en etant persuade;
Je sais par contre que cela laisse une amertume due a l Etat d extase que nous avons vecus ,mais il faut se dire que nous avons eu une grande revelation ,celle que l ame est IMMORTELLE;
VOILA COMMENT JE PERCOIS CES CHOSES.
C'est une souffrance et en meme temps un veritable bonheur
Malheureusement, il FAUT CONTINUER A VIVRE EN SACHANT CELA MAIS PATIENCE NOTRE TOUR VIENDRA AUSSI ;
Donc essayons de vivre malgre tout avec la paix de L ESPRIT SAINT EN NOUS meme si tres souvent ce n est pas façile ,car je sais tres bien ce que ressentent ceux qui ont vecus cela ,mais deja, se dire que nous ne sommes pas tout seuls c est deja beaucoup .
A BIENTOT LOUIS AVEC MON AMITIE
Revenir en haut Aller en bas
Maria Borges



Messages : 248
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Mon expérience   Lun 06 Juin 2005, 00:05

Cher Loius, Chère Luna

Merci de vos témoignages quoique assez différentes: Luna qui a accouchée, est une femme.

Louis demande à Luna qu'est ce qui s'est suivi après.

J'envisage cette question comme très importante car, du peu que je connais d'éxperience sur ces 'éxperiences' le après tient beaucoup a voir avec l'avant.

Toujours, ce me semble, les évènements s'inscrivent dans une histoire personelle. Un évènement de ce genre est toujours très fort. Il se peut qu'il aie des conséquences immédiates (changements de vie, conversion, etc...) ou plus à la longue, et même jamais dans cette vie (au moins de ce qu'on peut repérer). Car ils arrivent souvent à des malades en situation terminale, c'est à dire qu'ils auront deux, trois semaines de vie, avant un possible comma et la mort définitive. Pas le temps d'en parler à personne ou très discretement.
Dans ce cas, on ne peut pas savoir ce qu'ils auraient fait de cette éxperience.

Une experience de ce genre ne peut pas n'avoir de suite, quoique elle soit, quoique possible/impossible d'en savoir la suite. Si Dieu s'en mêle, mais... quelle est l'interdiction de Dieu se meler à toutes nos éxperiences? Surtout les pluis frappantes. Surtout quand l'évènement nous atrappe à une âge où on peut continuer sa vie tout en éssayant d'intégrer un pareille évènement?

Amitiés et merci encore à Louis et Luna

Maria
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Mon expérience   Lun 06 Juin 2005, 08:03

Chers amis,
Voici deux rémoignages, très compémentaires, de NDE. Ils nous lesaurait fallu à un certain moment.

D'abord, je voudrais dire qu'il y a deux choses à considérer en eux:

- Le récit précis des faits.
- L'interprétation subjective que chacun en fait.

Exemple pour Luna: Il y a ce fait de la décorporation. Et saint augustin , confronté à un récit semblable en concluait: "Visiblement, l'âme emporte avec elle sessensations, son imagination, sa mémoire." Il le dit en plusieursendroits de son oeuvre car le récit de Luna est net: elle voyait des corps, le visage des personnes, les cheveux noirs de l'infirmière.

L'interprétation des fait, ce sont les conséquences après coup: Pour vous, Luna, c'est la certitude de la survie aprèsla mort, mais aussi le souvenir de cette paix psychologique unique vécue lors de la décorporation.

Un jeune belge de ma ville, qui a vécu une expérience semblable que vous suite à un accident de moto, m'a dit que, après son retour, il en a voulu beaucoup à l'au-delà car il a du revenir... dans un corps handicapé. Il a de la haine de Dieu: il aurait voulu rester là haut.

C'est important car cela peut être une voix pour répondre aux deux objections de Louis.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Mon expérience   Lun 06 Juin 2005, 08:16

Cher Louis,

Citation :
Pour finir, je voudrais insister sur deux points issus de mon expérience d’amour infini qui vont à l’encontre du dogme catholique :
- L’âme éternelle humaine serait créée au moment de la conception de l’enfant. Pourtant les personnes que j’ai rencontré dans l’au-delà je les connaissais déjà. Nous nous connaissions. J’ai l’intuition que dans l’amour nous nous connaissons déjà tous. Notre âme n’a pas de début ni de fin, elle est éternelle depuis toujours.


Dans les NDE, nous ne sommes pas en théologie catholique mais il y a qquelque chose de très évangélique en elles, en particulier, fait unique et irréductible, TOUS les témoins sont face à des personnes qu'ils aiment et non face à des énergies.

En fait, si vous regardez bien, le fait que vous reconnaissiez les personnes pourrait être interprété autrement: ce pourrait être la découverte que, enfin, vous êtes chez vous, alors qu'ici-bas vous êtes en exil. Et cette harmonie immédiate prouve-t-elle que vous existiez avant votre naissance dans cet autre monde ? Ne prouve-t-elle pas simplement que là-bas, la communication se fait sans intermédiaire, coeur à coeur?

Citation :
2- L’abîme ontologique supposé exister entre le créateur et ses créatures n’existe pas. Le Dieu d’amour est en nous et partout et compose chacune des cellules de notre être.

Ce deuxième point est encore plus facile à expliquer dans le cadre de la foi catholique: Et si vous aviez vu la grandeur de la tendresse qui existe entre vous et Dieu, qui est comme une montagne de tendresse qu'il (Dieu) vous a signifié en se montrant égal à vous, comme lorsqu'il s'est incarné? C'est un peu cette phrase de la Bible que vous auriez expérimenté:
Citation :
"Ils ne feront plus qu'une seule chair."
(ici on parle de l'homme et la femme), et pourtant, en fait, hommes et femmes restent deux personnes bien distinctes. N'est pas ce que réalise Dieu là haut?

J'aimerais avoir votre impression sur ces interprétations? Peuvent-elles correspondre à vos impressions?

_________________
Arnaud


Dernière édition par le Lun 06 Juin 2005, 10:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Mon expérience   Lun 06 Juin 2005, 09:17

MESSAGE DE CHRISTIAN
Chers amis

En lisant ces témoignages et leurs conséquences siprituelles, j'ai l'impression de lire des témoignages du genre "La montée au Carmel".
C'est comme si les bénéficiaires de NDE avaient brûlé les étapes et étaient déjà qq part dans les pièces des 5èmes Demeures. Avec le risque toujours patent (sans direction spirituelle) de retomber dans la 3ème.
Qu'en pensez-vous?

amitiés

Christian

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Louis



Masculin Messages : 6127
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Mon expérience   Lun 06 Juin 2005, 09:52

Cher Arnaud,

Citation :
TOUS les témoins sont face à des personnes qu'ils aiment et non face à des énergies.
Qui a parlé d'energies? vous devez penser à mon passé bouddhiste. Les bouddhistes n'ont jamais dit qu'après la mort on devenait de l'energie!? (je ne vais pas faire un cours sur le bouddhisme sinon il me faudrait un forum entier Very Happy ). Ils croient en la continuité de la conscience, et de sa transmigration dans un des six mondes du Samsara (des humains, des enfers, des demi-dieux, des dieux..) selon notre karma, tant que l'on n'a pas réalisé l'ultime Nirvana.
Etre conscient que notre corps et notre esprit sont Vacuité (on dirait énergies plutôt dans le taoïsme) ne dispense pas d'en posséder un.

Citation :

ce pourrait être la découverte que, enfin, vous êtes chez vous, alors qu'ici-bas vous êtes en exil. Et cette harmonie immédiate prouve-t-elle que vous existiez avant votre naissance dans cet autre monde ? Ne prouve-t-elle pas simplement que là-bas, la communication se fait sans intermédiaire, coeur à coeur?]

Se sentir chez soi, oui. Communication de coeur à coeur, oui.
Mais pas seulement. Si vous retrouviez un ami que vous n'avez pas vu depuis dix ans, cette reconnaissance prouve-t-elle que vous existiez tous les deux dans le passé? non bien sûr. Nous ne pouvons avoir de preuve mais c'est une certitude pour soi-même.
Petit détail : je n'ai pas dit que je pensais avoir vécu dans cet autre monde avant.

C'est le mystère de l'amour! je ne peux m'empêcher de penser à une analogie. J'ai souvent entendu (et moi-même vécu) que lorsqu'on est amoureux de quelqu'un, on a l'intime sensation de le connaître depuis toujours. Certains sont persuadés de s'être connu dans une vie antérieure. Pourtant cet amour passionnel n'est qu'une pâle copie du véritable amour, et pourtant on peut observer une telle caractéristique.

L'amour est éternel, et nous sommes nous-même éternels dans l'amour, c'est ma conclusion (provisoire).

Citation :
Citation :
"Ils ne feront plus qu'une seule chair."
(ici on parle de l'homme et la femme), et pourtant, en fait, hommes et femmes restent deux personnes bien distinctes. N'est pas ce que réalise Dieu là haut?

On pourrait dire ça oui, mais le terme de "chair" me paraît réducteur.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Mon expérience   Lun 06 Juin 2005, 10:20

Cher Luis,

Citation :
TOUS les témoins sont face à des personnes qu'ils aiment et non face à des énergies.
Qui a parlé d'energies? vous devez penser à mon passé bouddhiste.

A vrai dire, je ne pensais pas à cela mais à certaines discussions passées sur les NDE. J'avais constaté que beaucoup de personnes ont entendu parlé des NDE par leur interprétation "New Age".

Le "New Age" récupère tout, même l'Evangile, en le réinterprétant sous forme non de relations interpersonnelles, mais de vibrations.

Et je constatais que vous avez vu tout autre chose: C'est essentiel à un point qu'on n'imagine pas. En effet, il s'agit bien, et vous êtes net sur ce point, de personnes qu'on rencontre dans l'amour d'amitié.

Au plan de la théologie catholique, c'est le premier point à vérifier.

Citation :
C'est le mystère de l'amour! je ne peux m'empêcher de penser à une analogie. J'ai souvent entendu (et moi-même vécu) que lorsqu'on est amoureux de quelqu'un, on a l'intime sensation de le connaître depuis toujours. Certains sont persuadés de s'être connu dans une vie antérieure.

Saint augustin, dans les Confessions, décrit une expérience analogue: "Avant de te connaître, toi mon Dieu, je t'ai aimé".

C'est normalement impossible: on n'aime que parce que, avant, on connait un peu. Or, cette pleinitude, on dirait qu'on la porte en nous en vide, avant de la connaître.


Citation :
Citation:
"Ils ne feront plus qu'une seule chair."
On pourrait dire ça oui, mais le terme de "chair" me paraît réducteur.

Voici, très exactement, développé par voie, une notion théologique: celle de l'analogie de la foi. Quand le Ciel essaye de raconter en mot humain ce qu'il est, il n'y arrive pas. Il faut l'avoir vu pour comprendre. Mais les textes les plus fort sont ceux de la passion des jeunes couples, comme dans le Cantique des cantiques.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Louis



Masculin Messages : 6127
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Mon expérience   Lun 06 Juin 2005, 12:39

sousou a écrit:

question: qu'est-ce que ça veut dire l'abime ontologique ? :?: merci pr cette réponse.

J'ai essayé d'éclaircir ce concept sur un autre forum :
Voir les archives http://docteurangelique.free.fr/forum/c07_05_05_Louis_Dav_Ontologie.htm

C'est un concept qui est souvent utilisé par l'Eglise pour contredire et combattre le new-age, et en passant les spiritualités orientales, décrites comme étant des "naturalismes".
Pour résumer l'argument principale, si Dieu est en nous et en toute chose, nous n'avons donc plus besoin du Christ et de l'Eglise pour nous sauver!

Tu peux peut-être relancer le sujet dans un nouveau post! Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Mon expérience   Lun 06 Juin 2005, 12:42

MESSAGE DE CHRISTIAN
Cher Louis

Citation :
"" C'est le mystère de l'amour! je ne peux m'empêcher de penser à une analogie. J'ai souvent entendu (et moi-même vécu) que lorsqu'on est
amoureux de quelqu'un, on a l'intime sensation de le connaître depuis
toujours. Certains sont persuadés de s'être connu dans une vie intérieure.
Pourtant cet amour passionnel n'est qu'une pâle copie du véritable amour, et pourtant on peut observer une telle caractéristique.""

L'amour n'est pas un mystère, c'est la simplicité même. Nous sommes amour, mais de plus un seul et unique amour, c'est pourquoi "ils feront une seule chaire, un seul coeur..." L'Eglise (pourtant composée de tant de multiples) est UNE Sainte...
Dieu n'est qu'une seul et unique chose: Amour. Aussi étant nous-même dans cet amour, nous nous connaissaons tous, puisque baignons dans ce même amour (celui de Dieu); aussi, il est clair que nous nous connaissons depuis toujours (c'est en ce sens que "de mort il n'y en aura plus", car Jésus par son sacrifice nous a en qq sorte "reconnectés" à l'Amour).
Nous sommes donc amour, mais ne le savons pas: c'est tout le problème de l'humanité, elle ne se sait pas;

amitiés

Christian

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
luna



Messages : 20
Inscription : 03/06/2005

MessageSujet: Re: Mon expérience   Lun 06 Juin 2005, 14:38

chers Arnaud et Louis ,
Les definitions que chacun donne de ces experiences et la maniere dont elles sont comprises ne peuvent etre que differentes etant donné que les experience de NDE nous propulsent dans un monde fait exculsivement de SENSATIONS .
Ces sensations etant celles que l on pourait eventuellement qualifier de sur - humaines .
A ce propos je vous conseil de lire le livre de PATRICE VAN EERSEL :
LA SOURCE NOIRE (revelation aux portes de la mort) qui parle de madame
ELISABETH KUBLER ROSS qui c est consacrée a des études tres poussées sur le phénomène et qui a assisté des mourants .
je vous laisse seuls juges de cette lecture;

A BIENTOT
Revenir en haut Aller en bas
marc



Masculin Messages : 1523
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Mon expérience   Lun 06 Juin 2005, 16:23

Cher Louis,

Que Dieu soit en nous, comme catholique, j'y crois tout a fait. Ca porte le nom d'inhabitation, a ma connaissance, et c'est tres tres catholique !

Bien cordialement,

Marc
Revenir en haut Aller en bas
luna



Messages : 20
Inscription : 03/06/2005

MessageSujet: Re: Mon expérience   Lun 06 Juin 2005, 17:26

CHER Christian,
effectivement comme vous le dites ,il s agit d avoir perçu ,une dimension differente de nos etres et cela nous ramenes souvent , a certaines periodes de nos vies a ces sensations ;
D ou une forme de mal etre qui est la resultante de notre renvoi dans nos corps ;
Il est, de ce fait, normal que nous ne puissions plus voir les choses de la vie de la meme maniere qu avant ;
Imaginez que vous donniez la possibilite a un enfant de rentrer dans un contes de fees et que cet enfant decouvre des possibilites de vivre et des sensations differentes ,puis que tout d un coup vous lui enleviez ces possibilites ,ne serait il pas nostalgique et triste de les avoir perdues ;
qu en pensez vous ?

bounce pale
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Mon expérience   Lun 06 Juin 2005, 18:02

Cher Luna,

Si nous approfondissons votre récit, nous voyonsque, lors de votre sortie du corps, vous avez eu de vraies sensations objectives de la réalité.

Je veux dire que votre expérience n'est pas du pur spirituel, de l'intelligible. C'est du sensible.

Vous témoignez même avec précision d'une nouvelle propriété de votre oeil qui fonctionne comme un zoom.

Cette expérience, moins profonde que celle que rapporte Louis, est fondamentale pour juger du reste. Car si vous avez vu des choses que confirment votre famlle, c'est que vous aviez un corps (invisible pour eux) et un oeil sensible.
C'est au plan scientifique un monde nouveau qui s'ouvre, celui d'un état inconnu de la matière.
Le jeune chercheur qui aura le courage de s'emparer de cesujet trouvera du nouveau.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
luna



Messages : 20
Inscription : 03/06/2005

MessageSujet: Re: Mon expérience   Mar 07 Juin 2005, 09:11

Cher Arnaud ,
Je parlais de sensations car la parole, dans cet ETAT n existe plus ,mais tout se RESSENT;
Exemple : Lorsque j observais ma famille ,je sondais instinctivement leurs pensees et je les comprenais ,je comprenais aussi leur chagrin ,en fait ,leurs EMOTIONS passaient en moi ;
C etait vraiment un ressenti de possibilites que l on ne connais pas dans notre etat normal ;
Mais, je me demande si NOTRE ETAT NORMAL N EST PAS CELUI LA ET QUE NOUS SOMMES PEUT ETRE ENFERMES DANS LA MATIERE :LE CORPS ET LE MONDE QUE NOUS CONNAISSONS .
Qu en pensez vous Arnaud merci pour vos reponses.
Revenir en haut Aller en bas
luna



Messages : 20
Inscription : 03/06/2005

MessageSujet: Re: Mon expérience   Mar 07 Juin 2005, 11:42

Cher Arnaud ,
Au sujet de ce jeune Belge, qui s est eveille de nouveau en ce monde ,mais handicape,il est certain que ce doit etre tres difficile pour lui d avoir a SUBIRE son corps dans un etat degrade car comme je le disais plus haut, nous avons sentis des facultes tout a fait differentes de celles que nous ressentons dans nos corps terrestres et je comprends sa grande souffrance , mais DIEU N EN EST PAS RESPONSABLE,pourquoi attribuer a dieu tout ce qui ne va pas dans notre sens, nos corps terrestres sont VULNERABLES ,nous le savons tous,et sa vie est ainsi faites qu il devra supporter ce corps encore longtemps,sa revolte contre dieu,devra ,certainement etre une grande epreuve pour sa foi, et je souhaite de tout mon coeur qu il RETROUVE le CHEMIN vers NOTRE PERE .
essayons donc de prier pour qu il retrouve son chemin .
AMITIE A TOUS.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Mon expérience   Mar 07 Juin 2005, 11:58

MESSAGE DE CHRISTIAN

Chère Luna

Citation :
vous dîtes: " D ou une forme de mal etre qui est la resultante de notre renvoi dans nos corps ; Il est, de ce fait, normal que nous ne puissions plus voir les choses de la vie de la meme maniere qu avant ;"

Vous avez bien entendu raison, mais c'est là où l'enseignement et la direction spirituelle sont primordiales et indispensables, afin d'aider cette personne à ne pas tomber encore plus bas qu'avant son expérience. Car les NDE, ressemblant à une étape capitale de l'évolution spirituelle,non accompagnées risques; de tomber sous l'emprise du malin (orgueil, infatuation, égoïsme etc..), tout comme Pinnochio, ayant voulu en faire qu'à sa tête et n'ayant pas écouté sa Fée marraine.
Avez-vous lu le livre de Bernard Weber sur les NDE (je ne sais plus le titre); ce n'est qu'un roman, mais interressant quant aux dérives spirituelles possibles et imaginables.
Les NDE, ou du moins leur ampleur, semblent un fait relativement nouveau, un outil utilisé par Dieu pour faire progresser plus vite l'humanité vers l'Amour divin.
Que pensez-vous de mon intuition NDE = 3è ou 4ème Demeures (décrites par St J. de la Croix et Ste Th.d'Avila?.

amitiés

Christian

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Scat



Masculin Messages : 1169
Inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: Mon expérience   Mar 07 Juin 2005, 12:05

Le livre s'intitule "Les tanathonautes".
Je l'ai lu mais je ne pense pas vu l'orgueil Humain que ce soit un outil utilisé par Dieu car comme ecrit dans le livre il sera très vite récupérer.
Rappeler vous qu'à l'époque du Christ les témoins ont vu les miracles et pourtant n'ont pas cru...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.linceul-turin.com
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Mon expérience   Mar 07 Juin 2005, 12:29

Chère Luna,


Citation :
Je parlais de sensations car la parole, dans cet ETAT n existe plus ,mais tout se RESSENT;
Exemple : Lorsque j observais ma famille ,je sondais instinctivement leurs pensees et je les comprenais ,je comprenais aussi leur chagrin ,en fait ,leurs EMOTIONS passaient en moi ;

Merci pour cette précision. Et vous n'êtes pas seule à la rapporter. Ce langage direct de l'esprit est décrit par saint Thomas comme le langage desanges.
Mais ici, cette "télépathie" reste humaine, je veux dire qu'elle passe à travers la vision sensible du visage de l'autre.
Ce mode de fonctionnement est propre à l'homme: Notre intelligence est capable d'abstraire la signification présente dans les donnéesdessens. Mais ici-bas, celase fait difficilement. A l'heure de la mort, cela se fait en perfection.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
luna



Messages : 20
Inscription : 03/06/2005

MessageSujet: Re: Mon expérience   Mar 07 Juin 2005, 19:45

Citation :
Que pensez-vous de mon intuition NDE = 3è ou 4ème Demeures (décrites par St J. de la Croix et Ste Th.d'Avila?.

Cher Christian,
Je ne connais pas les textes que vous citez, auriez vous l amabilite
m eclairer sur ces textes qui doivent etre tres interressants ;
merci encore pour tout .
Revenir en haut Aller en bas
Olivier JC



Messages : 2123
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Mon expérience   Mar 07 Juin 2005, 20:37

Pardonnez-moi de revenir au début, mais une observation sur :

Citation :
L’âme éternelle humaine serait créée au moment de la conception de l’enfant. Pourtant les personnes que j’ai rencontré dans l’au-delà je les connaissais déjà. Nous nous connaissions. J’ai l’intuition que dans l’amour nous nous connaissons déjà tous. Notre âme n’a pas de début ni de fin, elle est éternelle depuis toujours.

Vous suggérez que l'âme préexiste à son incarnation et donc, quoiqu'indirectement, que cette incarnation de l'âme ne serait pas l'état naturel de l'être humain, mais une situation provisoire. Ceci est, de fait, résolument contraire à la foi catholique. Il est de l'essence de l'être humain que d'être "corps".
Notre âme n'a pas de fin, certes, mais elle a un début. Pour une raison là encore très simple : si l'âme n'a pas de début, alors Dieu n'est pas Créateur.

Comment comprendre votre expérience ? Arnaud suppose que cela ressort d'un mode de connaissance immédiat. Je ne partage pas cette interprétation, en ce qu'elle part de l'être humain. La votre me semble bien meilleure : dans l'amour, nous nous connaissons tous. Vous avez trouvé la réponse, mais il me semble qu'en oubliant ce qu'est l'amour, vous vous fourvoyez.

L'amour, en effet, est Dieu. Et Dieu nous connaît tous. Etant hors du temps et embrassant l'histoire humaine d'un seul regard, il connaît chaque être humain jusqu'au plus profond de leur coeur. Ainsi, également ceux qui, de notre point de vue temporel, sont déjà mort.
Votre expérience peut donc être analysée comme une union intime avec Dieu, et avec "tout" Dieu. Donc, également, avec la connaissance que Dieu a de tout être humain.

Vous avez eu l'impression de connaître depuis toujours les personnes que vous avez rencontré. En fait, vous participiez à l'éternelle et parfaite connaissance que Dieu a de tout être humain. Ce n'est pas VOUS qui les connaissiez, mais Dieu en vous, en vertu de l'union avec Lui à laquelle il vous a élevé.

Chère Luna,

Vous écrivez :

Citation :
NOTRE ETAT NORMAL N EST PAS CELUI LA ET QUE NOUS SOMMES PEUT ETRE ENFERMES DANS LA MATIERE :LE CORPS ET LE MONDE QUE NOUS CONNAISSONS

Ceci est inexact. L'être humain n'est pas une âme enfermée dans la matière. Il est dans la nature de l'être humain d'être "corps".
Ce que vous avez ressenti n'est pas lié au fait que vous n'étiez qu'âme, mais simplement au fait que vous fûtes libéré, pour un temps, du "pouvoir de la chair", à savoir l'état de péché originel.
Cette faculté de communication directe ne relève pas de la nature humaine en tant que telle, mais de la nature humaine en communion avec Dieu. Vous ressentiez les émotions de vos proches parce que vous étiez en communion avec Dieu, et non par vous-même. Vous participiez à la connaissance que Dieu a de vos proches et, au-delà, de tout être humain.

Amicalement,


Dernière édition par le Mar 07 Juin 2005, 20:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Mon expérience   Mar 07 Juin 2005, 21:09

Chère Luna,

Citation :
Cher Christian,
Je ne connais pas les textes que vous citez, auriez vous l amabilite
m eclairer sur ces textes qui doivent etre tres interressants ;
merci encore pour tout .

La quatrième demeure est, d'aprèssainte Thérèse d'Avila, celle de la rencontre expérimentale et sensible de Jésus par la prière, telle qu'elle se passe ici-bas.
Avant, le chrétien va à la messe par devoir, ensuite par expérience sensible.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Louis



Masculin Messages : 6127
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Mon expérience   Mer 08 Juin 2005, 00:27

Olivier JC a écrit:
Vous suggérez que l'âme préexiste à son incarnation et donc, quoiqu'indirectement, que cette incarnation de l'âme ne serait pas l'état naturel de l'être humain, mais une situation provisoire. Ceci est, de fait, résolument contraire à la foi catholique. Il est de l'essence de l'être humain que d'être "corps".
Cher Olivier,
Je ne comprends pas quand vous dîtes "cette incarnation de l'âme ne serait pas l'état naturel de l'être humain, mais une situation provisoire" :?:
Pensez-vous que le corps humain terrestre et le corps de gloire soient de même nature? notre corps d'ici-bas est évidemment provisoire puisqu'il se désagrège naturellement peu de temps après notre mort.

Citation :

Notre âme n'a pas de fin, certes, mais elle a un début. Pour une raison là encore très simple : si l'âme n'a pas de début, alors Dieu n'est pas Créateur.
Votre raisonnement peut être exact lorsqu'on se place dans notre espace-temps habituel, mais Dieu étant au delà du temps je ne pense pas qu'il raisonne de la même manière, pas plus qu'il ne créé de la façon par laquelle on l'imagine le plus souvent. Son mode de création nous échappe!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Olivier JC



Messages : 2123
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Mon expérience   Mer 08 Juin 2005, 09:55

Cher Louis,

Vous me demandez :

Citation :
Pensez-vous que le corps humain terrestre et le corps de gloire soient de même nature ?

Le seul indice que nous ayons sur ce qu'est un corps de gloire est fourni par Jésus, dont on peut relever plusieurs choses :
1) L'épisode du tombeau vide oblige à affirmer une identité entre le corps terrestre et le corps de gloire
2) La présence des cinq plaies, que Jésus invite Thomas à toucher, va également en ce sens ;
3) Le fait que Jésus, après sa résurrection, se nourrit, que ce soit avec les disciples sur le chemin d'Emmaüs ou avec les Apôtres au bord du lac est encore un indice en ce sens.

Le corps de gloire est un corps terrestre transfiguré par la gloire de Dieu. Un argument scripturaire supplémentaire en ce sens : saint Paul affirme que les êtres humains vivants à l'heure de la Parousie ne mourront pas, mais seront "transformés". Là encore est affirmée l'identité entre le corps terrestre et le corps de gloire.
En revanche, sur la "façon" dont cela se passe pour ceux qui sont retournés à la poussière du sol, les Pères de l'Eglise, et la Tradition orthodoxe a conservé cela, considéraient que l'âme, détachée du corps, conservait un lien avec lui, même désagrégé. Origène avait opéré une distinction entre ce qui passe et ce qui ne passe pas, mais c'est à Thomas d'Aquin que revient d'avoir formulé cela de manière plus précise : anima forma corporis. L'âme est, en quelque sorte, ce qui lie entre elles les molécules pour former un corps.
En tout état de cause, l'incorruptibilité du corps glorieux ne procède pas de lui-même, mais de Dieu. Tout comme l'âme n'est pas immortelle par elle-même, mais parce que créé par Dieu et donc relative à lui. La vie éternelle n'est éternelle que par participation à l'éternité de Dieu, mais dire que l'être humain est éternel ou le deviendra est un contre-sens.

D'autre part, l'être humain est naturellement un être corporel. L'âme est faite pour se manifester corporellement. Son ordonnancement à la matière est inamissible. Le fait d'être dans le corps n'est pas une activité de l'âme, mais sa perfection même. Penser que l'âme put préexister à son incarnation, c'est détruire ce rapport nécessaire et faire du corps quelque chose comme un tombeau. C'est tomber dans un dualisme corps/âme qui ne constitue pas une anthropologie adéquate. Peu important, sous ce rapport, les modalités précises de sa création par Dieu.

Amicalement,


Dernière édition par le Mer 08 Juin 2005, 10:22, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Louis



Masculin Messages : 6127
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Mon expérience   Mer 08 Juin 2005, 10:14

Cher Olivier,

Dans ce cas, il doit exister un autre corps intermédiaire, ni corps physique ni corps de gloire.
Dans mon expérience, j'avais un corps mais mon corps physique était encore bien présent dans mon lit. Les personnes que j'ai rencontré avaient aussi des corps, et rien ne prouve qu'elles aient vécu sur terre auparavant.

La théologie catholique a ses limites et ne peut peut-être pas expliquer cela!

Amicalement
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Olivier JC



Messages : 2123
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Mon expérience   Mer 08 Juin 2005, 10:28

Cher Louis,

Le problème que vous soulevez ne ressort pas de la théologie, mais de la philosophie : qu'est-ce que l'âme ?

Traditionnellement, notamment à la suite de Thomas d'Aquin, l'âme est conçue comme douée exlusivement de conscience et de volonté. Augustin d'Hippone avait une vision différente, et considérait que l'âme conservait ses capacités sensitives. Un telle conception se retrouve, plus développée, dans les philosophies orientales (corps astral).

En tout état de cause, la théologie catholique s'accomode sans difficulté de l'une comme de l'autre conception de l'âme. Il est donc envisageable que la philosophie traditionnelle de l'âme mérite d'être révisée et approfondie. Il est en général considéré que le corps est le siège de la perception sensible, et non l'âme. Rien ne s'oppose, à première vue tout du moins, à ce que l'on considère que le siège de la perception sensible soit l'âme.

D'autre part :
Citation :
rien ne prouve qu'elles aient vécu sur terre auparavant.
Rien ne prouve l'inverse non plus. Rien ne peut être inféré de cette seule présence. Je pense que vous avez vu l'âme de personnes défuntes, et que la connaissance profonde que vous en aviez découle d'une participation à la connaissance même de Dieu.

La théologie catholique peut donc très simplement rendre compte de votre expérience. La seule difficulté relève d'une conception philosophique généralement admise mais qui, puisqu'elle est philosophique, doit s'incliner devant les faits.

Amicalement,
Revenir en haut Aller en bas
Louis



Masculin Messages : 6127
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Mon expérience   Mer 08 Juin 2005, 11:00

Cher Olivier,

Il est vrai que j'ai beaucoup de difficultés à séparer philosophie et théologie catholique. Quelle est la part de philosophie chez Saint Thomas d'Acquin? la séparation est-elle si nette?
Cela mériterait l'ouverture d'un nouveau sujet Smile

En ce qui concerne les sensations, j'ai un avis qui différe un peu. Il m'a été donné de vivre d'autres expériences (mystiques ou paranormales, je ne trouve pas d'adjectifs adéquates) dans le passé à travers lesquelles j'ai pu constater que l'on peut voir sans les yeux, entendre sans les oreilles, sentir sans le corps, se déplacer sans le corps...
J'en conclus que le corps possède ses propres facultés sensitives, et l'âme (ou peut-être l'autre corps) possède aussi ses propres facultés de sensation. ce ne sont pas les mêmes.

Aïe, aïe! je ne devrais pas parler de ça! on va me traiter de schizophrène! drunken
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Olivier JC



Messages : 2123
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Mon expérience   Mer 08 Juin 2005, 11:10

Cher Louis,

J'ai quelques réticences à vous suivre sur ce point, dans la mesure où il implique un certain dualisme corps/âme.
Peut-être est-il possible de considérer que les facultés sensitives sont des facultés de l'âme qui peuvent s'exprimer soit directement, soit par l'intermédiaire des organes sensoriels du corps ?

Qu'en pensez-vous ?

Amicalement,
Revenir en haut Aller en bas
luna



Messages : 20
Inscription : 03/06/2005

MessageSujet: Re: Mon expérience   Mer 08 Juin 2005, 11:35

Chers J.C Cher Louis ,

ANIMA FORMA CORPORIS ,l Ame est en quelque sorte ce qui lie entre elles les molecules pour former un corps ;
Il est evident que personne ne pretend que l Ame n est pas reliee a Dieu ,je nai moi meme, jamais pretendu cela ;

Tout simplement, si l Ame n avait pas ete INSSUFLEE aux etres humains ils n auraient pas d existence ;

Comment un etre fait uniquement de chair et de sang , constitue de molecules pourrait il pretendre se suffire a lui meme pour exister ,SI LA VIE nous a ete donnee, ainsi que le LIBRE ARBITRE ,c est que l AME EST INDISPENSABLE ET INDISSOCIABLE DE L HOMME .
Je nai jamais pretendu non plus que les sensations que j ai ressenties venaient de moi ,ou alors je me suis mal exprimee,


Je vous prie de bien vouloir m en excuser .
Revenir en haut Aller en bas
luna



Messages : 20
Inscription : 03/06/2005

MessageSujet: Re: Mon expérience   Mer 08 Juin 2005, 11:48

Cher L ouis ,
reponse a votre dernier message:Moi aussi je pourrai tres facilement passer pour une malade tout juste bonne a rejoindre un service de Psychiatrie, pourtant,ce n est pas le cas ;
Cest pour cela que je m arrete la au niveau des experiences que j ai vecues ;
La seule que je puisse raconter etant celle que j ai donnee en temoignage.
je pense qu il n est pas souhaitable d aller plus loin pour vous comme pour moi .

Amitie
Revenir en haut Aller en bas
Louis



Masculin Messages : 6127
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Mon expérience   Mer 08 Juin 2005, 12:00

Olivier JC a écrit:

J'ai quelques réticences à vous suivre sur ce point, dans la mesure où il implique un certain dualisme corps/âme.

On échappe à la pensée dualiste si on prend conscience que ce corps physique est soumis à l'entropie, se transforme à chaque seconde, vieillit, et va bientôt disparaître. Je pense qu'il est nécessaire de s'en détacher mentalement et affectivement, tout en le respectant bien sûr car il est un don de Dieu.
On donne trop de réalité au corps physique, voilà le problème.

Citation :
Peut-être est-il possible de considérer que les facultés sensitives sont des facultés de l'âme qui peuvent s'exprimer soit directement, soit par l'intermédiaire des organes sensoriels du corps ?
Oui, c'est possible.

Je dois m'absenter pour quelques jours, à très bientôt

Louis
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Louis



Masculin Messages : 6127
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Mon expérience   Mer 29 Juin 2005, 18:24

Aujourd'hui Fête de Saint Pierre et Saint Paul,
6 ème anniversaire bom
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Christian



Masculin Messages : 2617
Inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Mon expérience   Mer 29 Juin 2005, 19:39

Cher Louis

Citation :
Aujourd'hui Fête de Saint Pierre et Saint Paul,
6 ème anniversaire

Bon anniversaire, Louis!
Saint paul a vécu en qq sorte vécu la même chose le chemin de Damas. Et Sainte Pierre détient les clefs du Paradis, dont vous avez entrevue les lumières.

amitiés
Christian
Revenir en haut Aller en bas
Sylvie



Messages : 2017
Inscription : 20/05/2005

MessageSujet: Re: Mon expérience   Sam 02 Juil 2005, 18:08

...


Dernière édition par le Mer 08 Mar 2006, 18:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Christian



Masculin Messages : 2617
Inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Mon expérience   Sam 02 Juil 2005, 18:17

Chère Sylvie

Citation :
Voilà mon expérience

Merci beaucoup.
Mais s'agit-il d'une NDE ou d'une expérience Mystique? Car il manque beaucoup d'éléments que l'on retrouve dans tous les témoignages de NDE.
Et dans ce cas, cela me semble supérieur à une NDE. Mais, par la suite, est-ce que votre vie spirituelle s'en est trouvée modifiée? Ou est-ce tout simplement un très beau cadeau de Dieu (cette expérience)?

amitiés

Christian
Revenir en haut Aller en bas
Sylvie



Messages : 2017
Inscription : 20/05/2005

MessageSujet: Re: Mon expérience   Sam 02 Juil 2005, 20:05

...


Dernière édition par le Mer 08 Mar 2006, 18:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Mon expérience   Sam 02 Juil 2005, 21:01

Citation :
Vous trouver que cela ressemble à une expérience mystique. Peut-être mais alors, est-ce que j'avais besoin d'avoir les côtes enfoncées pour vivre cette expérience ? Pour ma part, je crois que je serais morte si ce n'eut été d'une intervention Divine.

Chère Sylvie, Dieu et les anges sont très proches. Il y a juste un mince voile qui nous sépare de lui.
Et c'est sans doute par ce texte que l'Apocalypse décrit votre expérience:

Citation :
Apocalypse 6, 12 Et ma vision se poursuivit. Lorsqu'il ouvrit le sixième sceau, alors il se fit un violent tremblement de terre, et le soleil devint noir comme une étoffe de crin, et la lune devint tout entière comme du sang, et les astres du ciel s'abattirent sur la terre comme les figues avortées que projette un figuier tordu par la tempête, et le ciel disparut comme un livre qu'on roule, et les monts et les îles s'arrachèrent de leur place; Puis je vis un autre Ange monter de l'orient, portant le sceau du Dieu vivant; il cria d'une voix puissante aux quatre Anges auxquels il fut donné de malmener la terre et la mer: "Attendez..."

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Christian



Masculin Messages : 2617
Inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Mon expérience   Sam 02 Juil 2005, 21:32

Chère Sylvie

Citation :
Vous trouver que cela ressemble à une expérience mystique. Peut-être mais alors, est-ce que j'avais besoin d'avoir les côtes enfoncées pour vivre cette expérience ? Pour ma part, je crois que je serais morte si ce n'eut été d'une intervention Divine
.

Je n'ai pas d'expérience en NDE, mais voici comment je les perçois (et je me peux me tromper du tout au tout).
Dans la NDE, il ya comme un scénario (nous restons dans le domaine spirituel) pré-établi qui se déroule indépendemment de la volonté de l'exécutant; Ce dernier est littéralement projeté hors du corps (comme une décorporation, ou une sorte de dédoublement) , passe par un chemin défini hors de sa volonté (tunel etc...) et se retrouve en qq sorte dans un lieu sittué grossièrement dans la banlieue, la périphérie du Ciel (avec un grand "C"). Endroit où d'ailleurs, lors de NDE, il me semble me souvenir de rencontres de démons ou approchants.
Arrivé à ce stade, notre voyageur astral fait des rencontres + ou - sécurisantes (amis, famille, anges, etc...) qui le mettent en confiance, il lui est ensuite montré ce qu'il peut encore faire sur terre pour son amélioration spirituelle (à travers ses devoirs d'états, les enfants etc..) puis il lui est posé le choix. Vous pouvez rester ou retourner. mais jamais, l'Essence de Dieu ne lui est montrée , ni pressentie, ni le choix définitif de "l'heure de la mort" décrite par Arnaud. Le Paradis et l'Enfer ne lui sont que rarement montré (dans mon souvenir, jamais, mais ce n'est pas certain).
C'est donc bien uniquement une expérience, type Demeure de la Montée au Carmel.

Dans votre propre expérience, vous êtes restée actrice quasi tout le temps. Aucun "scénario" ne vous a été imposé. Aucun choix ne vous a été montré. Tout est venu que de vous, de votre vouloir. Votre rencontre était de l'Essence divine en vous . Vous êtes donc, à mon sens, entrée en votre intérieur, dans une des Demeures du "Château de Cristal" (Ste TH.d'Avila") avez contemplé et goûté les saveurs et douceurs divines et héroïquement (car là, il faut vraiment faire preuve d'héroïcité) vous avez décidé de rester dans la matérialité, pour votre devoir d'état et vous parfaire (ayant eu un avant goût du Parfait).
N'étant plus dans votre corps, car vous étiez dans le monde d'Amour de la sainte Trinité, vous ne ressentiez plus la douleur. Dès votre retour "sur terre" la douleur est revenue, ce qui paraît logique.

Le fait d'avoir les côtes enfoncées, ma foi la citation d'Arnaud y correspond bien. Il a fallu un évènement brutal (comme Saûl à Damas) pour vous faire vous arrêter et rentrer en vous-même; un véritable ouragan.

Citation :
Apocalypse 6, 12 Et ma vision se poursuivit. Lorsqu'il ouvrit le sixième sceau, alors il se fit un violent tremblement de terre, et le soleil devint noir comme une étoffe de crin
La lumière a lui dans les ténèbres, pour vous et en vous.


Citation :
Elle est moins spectaculaire...
. A mon sens, elle est plus spectaculaire; car totalement intérieure, dialogue d'Amour entre vous et Dieu en vous.

Qu'en pensez-vous?

amitiés

Christian
Revenir en haut Aller en bas
Sylvie



Messages : 2017
Inscription : 20/05/2005

MessageSujet: Re: Mon expérience   Dim 03 Juil 2005, 00:41

...


Dernière édition par le Mer 08 Mar 2006, 18:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Mon expérience   Dim 03 Juil 2005, 01:11

Citation :
J'ai dit à Dieu : "Pas tout de suite, mes enfants sont encore trop jeunes."

C'est ca l'Amour (avec un grand A). Vos enfants peuvent être fiers de vous, Sylvie Smile
Revenir en haut Aller en bas
Seb



Messages : 1087
Inscription : 11/06/2005

MessageSujet: Re: Mon expérience   Dim 03 Juil 2005, 01:33

Laurent a écrit:
Citation :
J'ai dit à Dieu : "Pas tout de suite, mes enfants sont encore trop jeunes."

C'est ca l'Amour (avec un grand A). Vos enfants peuvent être fiers de vous, Sylvie Smile

Sylvie a tous compris et je pense que dieu doit êtres tres fier de cela... Elle a penser avant a sa famille et donc prouver un amour important pour ces proches et non un égoisme de bien êtres en les oubliants plus ou moin ^^.

C'est vraie tous ceux qui ne veulent pas revenir sont plus ou moin un peu dans l'égoisme car il prefere aller vers un monde meilleur toute en laissant et en oubliant que sa famille va pleurer sa mort.... Mais bon j'ai jamais fait le NDE donc je ne peu que me taire car j'aurais sans doute eu le même raisonement ^^.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Mon expérience   Dim 03 Juil 2005, 08:11

Pour analyser l'expérience de Sylvie, je suis d'accord avec ce que dit Christian.

Elle n'a pas vu cette grande lumière dont parlent les témoins des NDE, et que saint Paul a vu lors de sa conversion sur le chemin de Damas.

Elle n'a pas vu les proches décédés avec leur corps.

Mais elle a senti LEUR PRESENCE, cachée derrière "un voile";
Cela ressemble donc fort à l'expérience mystique que saint Paul appelait "La manifestation de l'esprit Saint" et que les charismatiques nomment une sorte de "baptême de l'ESprit".

Sainte Thérèse dit effectivement que c'est cette rencontre personnelle avec Jésus qui permet d'entrer dans la quatrième demeure...

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Christian



Masculin Messages : 2617
Inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Mon expérience   Dim 03 Juil 2005, 08:51

Cher Arnaud

Citation :
Sainte Thérèse dit effectivement que c'est cette rencontre personnelle avec Jésus qui permet d'entrer dans la quatrième demeure...
C'était ma pensée losque je disais que cela était de l'ordre de la "Montée au Carmel".
Concernant les bouleversements extérieurs (tremblements de terre gigantesques), dans ce cas, je crois qu'il faut le voir symboliquement, car Sylvie a vécu ce bouleversement total, elle a basculé dans une autre réalité, dans l'Essence primordiale et ton développement Cela ressemble donc fort à l'expérience mystique que saint Paul appelait
Citation :
"La manifestation de l'esprit Saint" et que les charismatiques nomment une sorte de "baptême de l'ESprit".
correspond excatement à ce que Sylvie a vécu.
N'empêche que cela nous montre bien qu'une des plus grandes choses horribles qui nous arrive dans ce monde, est de ne pouvoir avoir et trouver de Directeurs Spirtuels, versés dans la Mystique, ce qui nous fait trop souvent patiner (sans comprendre) devant les portes des Demeures , alors que nous pourrions évoluer bien plus vite. Mais il faut croire que Dieu le veut ainsi, qu'il veut (car étant dans ce monde, notre évolution ne peut être dirigée come celle d'une personne cloîtrée, par exemple) que chaque étape d'évolution soit parfaitement inégrée, et comprise avant de passer à la suivante; et cela peut prendre des années et des années...Vous voyez, Sylvie, vous avez bien fait revenir parmi nous, d'abord, pour nous tous, puis pour poursuivre ce chemin; sinon, vous seriez montée aux Cieux arrêtée devant cette 4ème Demeure, et auriez dû faire tout le travail ensuite (Purgatoire). Votre parfaite Liberté a donc dit Oui à Dieu, à sa volonté de vous voire poursuivre ce chemin spirituel. C'est donc plutôt bénéfique pour vous.

PATIENCE, CONFIANCE et PERSEVERANCE.

amitiés
Christian
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Mon expérience   Dim 03 Juil 2005, 09:12

Cher Chrisistian,

Citation :
N'empêche que cela nous montre bien qu'une des plus grandes choses horribles qui nous arrive dans ce monde, est de ne pouvoir avoir et trouver de Directeurs Spirtuels, versés dans la Mystique, ce qui nous fait trop souvent patiner (sans comprendre) devant les portes des Demeures
.

C'est vrai.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Sylvie



Messages : 2017
Inscription : 20/05/2005

MessageSujet: Re: Mon expérience   Dim 03 Juil 2005, 12:56

...
Revenir en haut Aller en bas
 
Mon expérience
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives: NDE, Miracles, prodiges, apparitions-
Sauter vers: