DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Iran: "Il faut rayer Israël de la carte"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 18, 19, 20, 21  Suivant
AuteurMessage
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Iran: "Il faut rayer Israël de la carte"   Dim 18 Mar 2007, 12:24

Citation :
Nucléaire: l'ONU va sanctionner l'Iran, en présence d'Ahmadinejad

Par Hervé COUTURIER

NEW YORK (AFP) - Le Conseil de sécurité de l'ONU pourrait dès cette semaine infliger de nouvelles sanctions à l'Iran pour son refus de suspendre ses activités nucléaires sensibles, en présence du président iranien Mahmoud Ahmadinejad qui a rejeté à l'avance la future résolution.

Les cinq membres permanents du Conseil dotés du droit de veto (Chine, Etats-Unis, France, Grande-Bretagne, Russie) se sont mis d'accord sur de nouvelles mesures qui viendront renforcer les sanctions déjà prises contre Téhéran dans la résolution 1737, adoptée en décembre, et en ajouter de nouvelles.

De premières consultations formelles sur le projet de résolution ont été programmées pour mercredi, pour laisser le temps aux délégations des 10 membres non permanents de transmettre le texte à leurs capitales et l'étudier.

Tout en soulignant qu'ils prendraient tout leur temps pour ce faire, l'ambassadeur d'Afrique du Sud Dumisani Kumalo, qui préside le Conseil en mars, a estimé possible une adoption du texte dans la semaine, sans avancer de date précise.

La séance qui sera consacrée au vote promet un spectacle insolite: le chef de l'Etat du pays sanctionné y assistera et y prendra probablement la parole, alors qu'il a d'ores et déjà opposé une fin de non recevoir à la résolution et qu'il dénie toute légitimité au Conseil de sécurité. M. Ahmadinejad a demandé officiellement à participer à cette séance du Conseil et les Etats-Unis ont indiqué qu'ils "faciliteront" son obtention d'un visa pour entrer sur leur territoire afin de se rendre à l'ONU.

Washington espère que le président iranien profitera de l'occasion pour accepter "la main tendue" de la communauté internationale, a déclaré vendredi le porte-parole du département d'Etat, Sean McCormack, en référence aux propositions économiques et politiques présentées à Téhéran en échange de la suspension de ses activités d'enrichissement d'uranium.

M. Ahmadinejad souhaite "défendre les droits de l'Iran en matière de nucléaire", ce qu'il avait déjà fait à l'ONU en septembre devant l'Assemblée générale. "La nation iranienne maîtrise le cycle de la combustion nucléaire et ne reviendra pas en arrière (...) Ne vous imaginez pas que vous bloquerez le chemin que suit la nation iranienne avec ces réunions et ces conciles", a déclaré vendredi le président iranien, qui avait nié la veille toute légitimité au Conseil de sécurité.

Les mesures envisagées comprennent un embargo sur les achats d'armes provenant d'Iran, ainsi qu'un appel aux Etats membres à "faire preuve de vigilance et de retenue" dans la fourniture à l'Iran de toute une série d'armements comme les chars, hélicoptères d'assaut et avions de combat.

Elles contiennent aussi des restrictions financières et commerciales, ainsi que sur les voyages de certaines personnalités iraniennes liées au programme nucléaire. La 1737 avait dressé une liste de 10 entités et de 12 personnalités impliquées dans les programmes nucléaire ou balistique iraniens, dont les "fonds, avoirs financiers et ressources économiques" à l'étranger étaient gelés.

Le nouveau projet ajoute à ces listes 13 entités et 15 personnalités, dont certaines sont liées aux Gardiens de la révolution. Comme la résolution 1737, le texte invoque l'article 41 de la Charte de l'ONU, qui autorise des sanctions économiques et commerciales mais exclut l'usage de la force.

Il prévoit également un nouveau rapport dans les 60 jours du directeur de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) sur la manière dont l'Iran aura respecté la résolution. Si c'est le cas, les sanctions seront levées, sinon de nouvelles mesures seront envisagées.

http://fr.news.yahoo.com/18032007/202/nucleaire-l-onu-va-sanctionner-l-iran-en-presence-d.html

Shocked Shocked Shocked

Il faut se pincer et relire cette info pour se persuader qu'il ne s'agit pas d'un gag :|
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Iran: "Il faut rayer Israël de la carte"   Lun 19 Mar 2007, 22:30

Citation :
Prêts, face à l’Iran

18.03.2007

The Washington Times, 18 mars – Par Arnold Beichman – Pour reprendre Henry Kissinger: “Il y a toute sorte de discussions tactiques sur la manière de traiter avec l’Iran … mais il y a un certain nombre de principes fondamentaux qu’il faut garder à l’esprit.

« Si l’Iran se dote d’armes nucléaires, nous vivrons dans un nouveau monde. C’est la question fondamentale que nous devons affronter ; Et notre seul choix est soit de l’en empêcher, soit de payer le prix pour ne pas l’avoir empêché. Nous devons comprendre combien il nous reste de temps et quelles sont, comme dans toutes les discussions sur la tactique, les pénalités que nous pouvons exiger. Mais avant tout nous devons savoir qu’il ne s’agit pas d’un problème tactique. C’est un problème fondamental à un tournant historique. »

Cette mise en garde a été prononcée à un dîner en l’honneur de Norman Podhoretz, le rédacteur partant à la retraite du magazine Commentary. Ces paroles sont aussi vraies aujourd’hui qu’elles l’étaient il y a dix mois, plus vitale peut-être depuis que l’Iran semble se rapprocher plus vite que nous le pensons de la fabrication d’un appareil nucléaire.

En traitant avec la tyrannie iranienne, la prudence nous dicte d’assumer le pire, spécialement quand aucune inspection sérieuse du programme nucléaire iranien n’a été autorisée par le belliciste Mahmoud Ahmadinejad, le président de 51 ans de l’Iran. Son mandat se termine en 2009, alors nous l’aurons encore pour un bon moment. Peut-être.

Le président Bush ne s’est pas encore exprimé en des termes aussi apocalyptiques que la rhétorique kissingerienne, mais j’espère que l’ancien secrétaire d’Etat dit ce que pense le président quand il met en garde contre l’acquisition par l’Iran d’armes nucléaires : « soit l’empêcher, soit payer le prix pour ne l’avoir pas empêché. »

Si l’Iran est autorisé à disposer de son programme nucléaire, la prolifération deviendra un fait du 21e siècle et les kamikazes auront gagné. La détente avec des kamikazes ou le régime qui les parraine est impossible. La détente n’est pas possible non plus avec un fanatique comme M. Ahmadinejad. Il a déjà passé à la trappe la demande du Conseil de sécurité que l’Iran mette fin à son programme d’armes nucléaires, en prétendant qu’il est uniquement destiné à des objectifs pacifiques. Il a appelé à ce que Israël soit « rayé de la carte » et a qualifié l’Holocauste de « mythe ».

Parce que Neville Chamberlain ne pensait pas le pire d’Adolf Hitler, des millions et des millions de gens ont payé le prix de leur vie et de leurs richesses. Parce que le Président Roosevelt ne pensait pas le pire du militarisme japonais, il y a eu Pearl Harbor. Parce que nous n’avons pas pensé le pire du fascisme islamique, il y a eu les attaques du 11 septembre 2001. Parce que nous n’avons pas pensé le pire de Saddam Hussein, le président Bush père a laissé Saddam Hussein sur son trône pour que l’Irak puisse se battre une autre fois.

Il y a des hommes d’Etat américains qui pensent le pire de l’Iran. Newt Gingrich, un candidat potentiel à la présidentielle de 2008, a dit dans un message à Israël que permettre à l’Iran de développer des armes nucléaires pourrait signifier un second Holocauste. Il s’adressait par satellite à une conférence israélienne sur la sécurité.

Et maintenant vous entendez de la part de deux des voix les plus influentes dans l’élaboration de la politique étrangère américaine vis-à-vis de l’Iran – que c’est un ennemi de la paix mondiale aujourd’hui comme le fut Hitler en 1933.

Des sanctions radicales et exécutoires – aujourd’hui – contre l’Iran sont un premier pas.

http://www.iranfocus.com/french/modules/news/article.php?storyid=4756
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Iran: "Il faut rayer Israël de la carte"   Mar 20 Mar 2007, 22:16

Citation :
Nucléaire : Moscou aurait menacé Téhéran

Selon le New York Times, la Russie menacerait l'Iran de stopper les livraisons de combustibles à Téhéran. L'ambassadeur russe à l'ONU dément.


La déclaration de Vitaly Tchourkine, ambassadeur russe à l'ONU, est des plus explicites : "Je peux vous dire que l'article (du New York Times) n'est pas exact, qu'il n'y a eu aucun ultimatum russe d'aucune sorte à l'Iran". Et de poursuivre : "Nous continuons à considérer le projet de Bouchehr comme étant hors du champ" des résolutions du Conseil de sécurité imposant des sanctions à Téhéran.


Pourtant, selon le New York Times, la Russie aurait menacé l’Iran de cesser toute livraison de combustible pour sa centrale atomique de Bouchehr, si le pays ne suspendait pas son programme d'enrichissement d'uranium, conformément aux exigences des Nations unies. Cette information aurait été confirmée par un haut responsable iranien.


Selon le quotidien américain qui cite des sources anonymes américaines, européennes et iraniennes, le secrétaire du Conseil de Sécurité russe, Igor Ivanov, a posé cet ultimatum la semaine dernière au numéro deux du Conseil suprême de sécurité nationale iranien, Ali Hosseini-Tash, en visite à Moscou.


Tactique russe


Cette décision marquerait un véritable tournant dans la politique russe à l’égard de la République islamique, à la veille de consultations au Conseil de sécurité sur un projet de résolution en vue de sanctions à son égard. La Russie, qui fournit les Iraniens en combustible nucléaire depuis 2005, faisait jusqu’à présent bloc autour de son partenaire commercial, s’attirant les pressions des Etats-Unis.


Un membre de l’administration Bush s’est réjoui à demi-mot de cette annonce, tout en y voyant un «mélange de motifs commerciaux et politiques».


Les relations entre les deux capitales se sont en effet récemment dégradées : la semaine dernière, Moscou a annoncé des retards dans l'achèvement de la centrale de Bouchehr et dans la livraison de combustible, évoquant des retards de paiements iraniens.


Mais de source diplomatique européenne, le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov avait informé les pays européens le mois dernier que la Russie avait décidé de ne pas livrer le combustible, en invoquant officiellement un retard de paiements. Une tactique saluée par un haut responsable européen. «Cela montre que notre désaccord sur la question du programme nucléaire iranien n'est que tactique. Fondamentalement, les Russes ne veulent pas d'un Iran nucléaire».

http://www.lefigaro.fr/international/20070320.WWW000000375_nucleaire_moscou_menace_teheran.html

A prendre avec prudence - voir les analyses d' Iran-Resist sur les relations Iran-Russie Idea
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Iran: "Il faut rayer Israël de la carte"   Mer 21 Mar 2007, 13:06

Citation :
L’Iran serait attaqué début avril (experts militaires russes)

publié le mardi 20 mars 2007


Les experts militaires russes estiment que la planification de l’attaque militaire américaine contre l’Iran a passé le point de non retour le 20 février, lorsque le directeur de l’AIEA, Mohammed ElBaradei, a reconnu, dans son rapport, l’incapacité de l’Agence de "confirmer le caractère pacifique du programme nucléaire de l’Iran".
Selon l’hebdomadaire russe Argoumenty nedeli, une action militaire se déroulera au cours de la première semaine d’avril, avant les Pâques catholique et orthodoxe (cette année elles sont célébrées le 8 ), lorsque l’ "opinion occidentale" sera en congé. Il se peut aussi que l’Iran soit frappé le vendredi 6, jour férié dans les pays musulmans.

Suite : http://www.armees.com/L-Iran-serait-attaque-debut-avril-experts-militaires-russes,18261.html

Attention à l'intox Idea
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Iran: "Il faut rayer Israël de la carte"   Jeu 22 Mar 2007, 21:32

Citation :
Maître Roland Dumas, « avocat » d’Ahmadinejad ?
Marc Knobel Newsletter du CRIF du 21 mars 2007

Rédaction d'objectif-info:
Certaines citations de Roland Dumas sont soulignées en gras par Objectif-info. Par ailleurs les activités de Roland Dumas, visant à plaider pour la nucléarisation militaire de l'Iran ont fait l'objet d'un article où cette démarche est replacée dans le cadre des déclarations de Raymond Barre et de l'activisme gouvernemental pour lever les sanctions sur le Hamas sans que ce dernier obéisse aux conditions du Quartet : Voyage au centre de Paris-sur-fange

Site du CRIF : http://www.crif.org/index.php?page=articles_display/detail&aid=8589&artyd=10

Une fois encore Roland Dumas, ancien ministre des Affaires étrangères, ancien président du Conseil constitutionnel, se singularise. Roland Dumas s’est rendu en février, en mission à Téhéran sans avoir reçu - semble-t-il et sauf erreur de notre part - de mandat du Quai d’Orsay. Lors de ce « voyage privé », Dumas s’est entretenu avec des dignitaires iraniens sur le dossier nucléaire. Puis, il a tenu des déclarations étonnantes sur la bombe atomique iranienne, qu’il considère comme un « élément d'équilibre dans la région ». « Avoir la bombe atomique n'est pas forcément un facteur aggravant », a-t-il affirmé au début du mois de février. « C'est un facteur de rétablissement de l'équilibre et qui dit équilibre dit maintien de la paix ». « À l'inverse, si dans une région du monde, un pays puissant, surarmé, dispose de la bombe atomique, c'est lui qui fait sa loi », a ajouté Roland Dumas.

Dans Libération (9 mars) Roland Dumas réitère ses arguments : « ce ne serait pas forcément dramatique qu'ils (les iraniens) aient la bombe. Cela pourrait même être un facteur d'équilibre face à Israël.» Shocked Une perspective - rappelle Libération - qui ne devrait pas réjouir les pays arabes qui craignent plus que tout un Iran avec la bombe. Enfin, dans Les Dernières Nouvelles d’Alsace (18 mars), Roland Dumas enfonce le clou. Cette fois, Roland Dumas affirme que ce voyage à Téhéran a été « très utile » : « si jamais ils possédaient la bombe, ce ne serait pas pour en faire un usage militaire mais pour établir un facteur d'équilibre dans la région. Et qui dit équilibre dit maintien de la paix. Or, aujourd'hui il y a déséquilibre puisque seul Tel-Aviv, soutenu par les Etats-Unis à cause de l'influence prépondérante du lobby israélien dans ce pays, s'arroge le droit de la posséder et de dicter sa loi. »

Ces quelques lignes sont totalement sidérantes. Comment se peut-il que Roland Dumas n’entrevoie pas un seul instant quel danger fait courir l’Iran au Proche et Moyen-Orient ? Comment se fait-il que Roland Dumas s’évertue à dénoncer Israël exclusivement ? Comment se peut-il que Roland Dumas ne souligne pas que l’Iran n’est pas une démocratie mais un Etat totalitaire ? Comment est-il possible que Roland Dumas ignore que l’Iran veut exporter la révolution islamique dans toute la région, en découdre avec le monde arabe et détruire Israël ?

Dans l’entretien accordé aux DNA, Roland Dumas dit aussi : « Israël ne s'améliore pas. Les conflits perdurent et le dernier au Liban a été catastrophique. Deux générations n'ont connu que la guerre en Israël et en Palestine. La religion est un des noeuds essentiels du conflit et les Juifs ont tort de ne pas admettre que le monde arabo-musulman puisse exister. La menace militaire contre l'Iran est réelle. Il est urgent de réunir une grande conférence internationale sur le Moyen-Orient réunissant notamment l'ONU, les Etats-Unis et l'Europe. »

Que penser des généralités confuses que Roland Dumas égrène avec autant de certitudes ? Roland Dumas ignore à quel point les Juifs s’ouvrent au monde et aux choses. Roland Dumas ignore à quel point les Juifs de diaspora et d’Israël rêvent d’un Moyen Orient pacifié. Roland Dumas ignore en quoi et pourquoi, lorsqu’ils le peuvent, les Juifs tendent la main aux musulmans et au monde arabo-musulman. N’en déplaise à Roland Dumas et malgré Roland Dumas, le rapprochement judéo-arabe et judéo-musulman connaît un essor constant en dépit d’une conjoncture toujours plus défavorable : de l’interreligieux à la diplomatie, de la coopération technique et économique à l’humanitaire, de l’art à l’éducation.

Mais Monsieur Dumas ne veut rien entendre. Depuis des années, il nous a habitué à de drôles de considérations. Il me plaît alors de rappeler cet épisode. Roland Dumas avait été condamné en mai 2001 puis il avait été relaxé en 2003 en appel dans le cadre de l’affaire des abus de biens sociaux commis aux dépens d’Elf Aquitaine. Dans une interview fracassante (Nouvel Observateur, 25 février 2003), Roland Dumas contre-attaquait en ces termes : « Je suis convaincu que le lobby militaro-industriel, représenté par Alain Gomez, alors président de Thomson et Jean-Pierre Chevènement, ministre de la Défense, a œuvré en coulisse pour me déstabiliser ; et que ces démarches convergeaient avec celles des services américains et israéliens qui ne supportaient pas ma politique au Proche-Orient. »

Déjà à l’époque, Roland Dumas prêtait donc à Israël de bizarres intentions et des plans… machiavéliques. En somme, il imaginait qu’Israël complotait contre sa personne. Aujourd’hui, Roland Dumas défend l’Iran et se déverse en propos ahurissants. De quoi se poser certaines questions…


Marc Knobel

http://www.objectif-info.fr/mare-roland-dumas-avocat-dahmadinejab.html
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Iran: "Il faut rayer Israël de la carte"   Ven 27 Avr 2007, 23:40

Citation :
IRAN, VERS L’OPTION MILITAIRE ?

Par Dimitri DELALIEU, politologue et chercheur associé à l’ESISC

Détermination sans faille quant à la poursuite de son programme nucléaire « civil », soutien au terrorisme chiite en Irak ou au Liban et soutien de groupes terroristes dans les Territoires palestiniens, crise des otages britanniques, menaces maintes fois répétées envers ceux qui auraient l’audace de s’opposer aux desseins nucléaires de la République islamique… Le mauvais feuilleton iranien continue de plus belle alors que la Communauté internationale, sans trop y croire il est vrai, essaie tant bien que mal d’imposer des sanctions à l’encontre du régime de Téhéran...

Lire la suite

http://www.esisc.org/index.asp
Revenir en haut Aller en bas
jo zecat
Invité



MessageSujet: Re: Iran: "Il faut rayer Israël de la carte"   Sam 28 Avr 2007, 13:13




.......Trouvez pas que le diplomate à droite ressemble à mon noble aïeul ?
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Iran: "Il faut rayer Israël de la carte"   Jeu 10 Mai 2007, 22:49

Citation :
Sermon du vendredi à Kerman, en Iran : Si l'Iran est attaqué, des dizaines de milliers de missiles seront envoyés sur Israël ; le président Bush devrait être condamné cent fois à la peine de mort

Voici des extraits d'un sermon du vendredi à Kerman, en Iran, prononcé par Sayyid Yahyah Ja'fari. Il a été diffusé sur Kerman TV le 6 mai 2007.


Voir le clip sur http://www.memritv.org/search.asp?ACT=S9&P1=1444.


Sayyid Yahyah Ja'fari: Comme vous pouvez constater, la tuerie qui intervient en Irak est un scandale. Le criminel international, George Bush… S'il y a une justice dans le monde, il ne fait aucun doute que cet homme et ceux de sa trempe devraient être condamnés cent fois à la peine de mort. Aucun doute là-dessus. En attendant, ils détiennent l'intégralité du pouvoir, et le monde n'a pas encore entrepris de les affronter comme il le devrait, malgré la puissance de ces peuples.


La puissance du monde de l'islam est grande. Les gouvernements dépendent (de l'Amérique) et empêchent donc les peuples musulmans d'agir, et même s'ils devaient agir, ce serait inefficace.


Ces sionistes racistes, qui occupent et usurpent, tuent chaque jour les enfants et les jeunes palestiniens. C'est triste à en mourir. Ils repoussent un peuple hors de sa terre et quand celui-ci souhaite se défendre, ils l'accusent de terrorisme. C'est tellement triste. La communauté internationale ne dit mot. Elle n'a jamais rien fait pour remédier à la situation. En revanche, si c'est un sioniste qui se retrouve en Enfer, tous les médias occidentaux, américains et européens, ainsi que le Conseil de sécurité, les Nations unies et tous les autres, interviennent. Mais si 100 Palestiniens meurent injustement en martyrs en un seul jour, cela ne les touche pas.


Les menaces américaines font partie de la guerre psychologique. Il faut le savoir. Le Guide suprême (Khamenei) l'a récemment dit. Mais admettons que ce ne soit pas de la guerre psychologique. Avec la grâce de Dieu, notre peuple, notre puissante armée, nos puissants Gardiens de la Révolution, nos braves volontaires du Basij - en somme, toutes les forces armées dont nous sommes fiers, sont entièrement prêtes ; elles feront avaler la poussière aux envahisseurs.


Foule: Allah Akbar. Allah Akbar


(…)


Sayyid Yahyah Ja'fari: Selon nos responsables et analystes politiques, cela [une offensive américaine contre l'Iran] n'aura pas lieu - je l'ai juste évoquée pour clarifier mon propos - parce que certains des responsables américains ont un minimum de bon sens et sont conscients que cela mettrait en danger leurs intérêts dans le monde et que l'Etat usurpateur d'Israël serait sévèrement attaqué par nous. L'Amérique agit de la sorte pour assurer la victoire d'Israël. Si elle commet une action stupide en envahissant un pays islamique - et à plus forte raison un pays comme l'Iran -, elle doit savoir qu'Israël subira une attaque très dure. Voilà plusieurs jours, le stupide Premier ministre israélien a déclaré: "Nous pouvons attaquer l'industrie nucléaire iranienne avec 10 000 missiles de croisière, et la ramener dix ans en arrière." Notre réponse est que s'il se prépare à envoyer 10 000 missiles, nous en enverrons des dizaines de milliers sur Tel-Aviv et Israël.


Foule: Allah Akbar. Allah Akbar.

http://memri.org/bin/french/latestnews.cgi?ID=SD157807
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Iran: "Il faut rayer Israël de la carte"   Ven 11 Mai 2007, 16:05

Citation :
Iran : Nouvelle violation du Traité de non Prolifération

11.05.2007


Selon l’AFP, le régime des mollahs a bloqué une visite inopinée des inspecteurs de l’AIEA à son usine souterraine d’enrichissement d’uranium de Natanz : les mollahs n’ont pas fourni de véhicules aux inspecteurs et ne les ont pas laissés accéder aux salles !


En mars, les mollahs avaient refusé une demande de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) d’installer des caméras de surveillance dans les sous-sols de l’usine où sont installées des centrifugeuses pour enrichir l’uranium, mais avaient promis en échange d’autoriser fréquemment des visites surprises (telles que prévues par le Protocole Additionnel : même si les mollahs n’ont pas encore signé ce protocole).

Mais le 21 avril, une visite surprise des inspecteurs s’est soldée par « un échec complet » et aucune autre visite n’a été possible depuis ce jour !

Les inspecteurs n’ont donc aucune possibilité de vérifier les déclarations iraniennes quant à la véracité de leur capacité nucléaire et il n’existe aucun décompte des centrifugeuses hormis les décomptes fournis par les mollahs.

http://www.iran-resist.org/article3428
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Iran: "Il faut rayer Israël de la carte"   Sam 19 Mai 2007, 12:32

Citation :
Le nucléaire iranien tourne à plein régime

Mise en ligne le 15-5-2007 13:09

Les inspecteurs nucléaires de l'ONU ont rapporté au New York Times que l'Iran est en train de développer ses activités d'enrichissement d'uranium à une échelle plus vaste que jamais, les centrifugeuses de Natanz tournant à plein régime.

Des représentants de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) qui procédaient dimanche à une inspection « surprise » des installations nucléaires iraniennes à Natanz ont constaté que toutes leurs 1300 centrifugeuses fonctionnaient à plein rendement, produisant du combustible nucléaire. Les Iraniens « accélèrent les rotations de certaines centrifugeuses » et « ils commencent à enrichir au stade industriel », a déclaré un diplomate à l'AFP.
L'usine de Natanz a donc surmonté les difficultés qui l'empêchaient de faire tourner ses centrifugeuses correctement. L'Iran avait d'abord fait fonctionner les centrifugeuses à bas régime, car beaucoup se cassaient, ce qui limitait la production d'uranium enrichi, d'après des diplomates de l'AIEA.

L'Iran défie la communauté internationale depuis de longs mois. Malgré les affirmations de Téhéran sur l'usage uniquement civil de leur production d'énergie nucléaire, la communauté internationale a déjà fait adopter par l'ONU deux séries de sanctions pour l'amener sans succès à renoncer à l'enrichissement d'uranium. Si l'Iran décidait de l'utiliser dans une bombe nucléaire, l'uranium enrichi à Natanz devrait subir un enrichissement ultérieur. L'uranium utilisé dans les réacteurs étant faiblement enrichi (+/- 5%) alors que celui destiné aux armes nucléaires doit atteindre un niveau d'au moins 90%.
Nicholas Burns, haut responsable de la diplomatie américaine, a indiqué au New York Times que les USA demanderont de nouvelles sanctions contre l'Iran si celui-ci ne suspend pas son enrichissement d'ici la prochaine réunion du G8 en juin. L'AIEA doit quant à elle présenter ses constatations dans un rapport qui doit être remis au Conseil de sécurité de l'ONU la semaine prochaine.

http://www.rtl.be/page/rtlinfo/articles/international/209.aspx?id=255&articleid=73370

Citation :
Le ‘maître politicien’ continue de mettre la survie d’Israël en péril

19 mai 2007 - Par Caroline B. Glick | Jewish World Review - Adaptation française de Sentinelle 5767

Lundi dernier, le “New York Times” a rapporté que d’ici peu de semaines, l’Iran sera capable de réaliser des bombes nucléaires. Le reportage du « Times », qui a été largement alimenté par le président de l’Agence Internationale de Energie Atomique, Muhammad el Baradei, signifie que dans seulement quelques mois, Israël est susceptible de se retrouver en danger d’être effacé de la carte.

http://www.desinfos.com/article.php?id_article=7206

Caroline Glick tire à boulets rouges sur Ehud Olmert Idea
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80782
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Iran: "Il faut rayer Israël de la carte"   Sam 19 Mai 2007, 12:46

Autrement dit, l'engagement militaire de l'ONU est proche.

Et si ce n'est pas l'ONU (blocage de la Chine), ce sera l'OTAN.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Iran: "Il faut rayer Israël de la carte"   Sam 19 Mai 2007, 13:01

On est maintenant TRES PRES du point de non-retour, s'il n'est pas déjà depassé...

Abandonne l'idée de l'ONU, qui ne fera RIEN (n'oublie pas la Russie) Idea

Reste trois options :

Intervention des USA seuls, de l'OTAN ou de Tsahal (ou les TROIS combinés, à savoir une intervention conjointe OTAN-Israël, qui a personnellement ma préférence) Idea

De toute façon, en dernier recours, JAMAIS Israël ne permettra/tolérera l'émergence d'un Iran nucléaire doté de la Bombe.

A noter aussi que, comme par hasard, tous les signes montrent qu'une nouvelle guerre israélo-arabe se profile de plus en plus, et ce pour...cet été, guerre pilotée (ce n'est plus un secret pour personne), par...Damas (qui risque bien d'entrer dans la danse) et surtout Téhéran :|

Guerre/diversion pour l'Iran, qui lui donnera un délai supplémentaire, l'attention internationale étant détournée d'eux, pour finaliser leur programme nucléaire militaire Idea
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Iran: "Il faut rayer Israël de la carte"   Sam 19 Mai 2007, 13:19

cette autre info, contradictoire, sur Iran-Resist :

Citation :
Iran : Un enrichissement impossible pour cause d’insuffisance électrique

16.05.2007


El Baradei revient encore sur ses précédents propos sur l’Iran. Comme nous l’avons déjà dit, les déclarations d’El Baradei sont faites sur mesure à des fins politiques, souvent dans le sens des attentes du régime des mollahs et parfois pour sauver sa propre carrière.


Dans ce cas précis, elles conviennent à lui-même, aux mollahs, mais aussi aux Américains. Ainsi, dans la dernière version de son expertise, les mollahs auraient accéléré la rotation des centaines de centrifugeuses leur permettant d’enrichir de l’uranium à « une échelle plus vaste que jamais ». Mais en réalité l’AIEA ne se mouille jamais : ce ne sont pas les déclarations d’El Baradei qui sont anxiogènes mais le fait que ce dernier laisse les journaux en tirer des conclusions infondées et alarmantes.

Bien heureusement, depuis quelques mois un savant atomiste Européen nous conseille techniquement afin de séparer le bon grain de l’ivraie et faire le tri dans les déclarations en provenance de l’Iran. Selon cet expert qui a requis l’anonymat, ces propos d’El Baradei sont uniquement de nature à exciter des personnes qui ignorent tout du fonctionnement des centrifugeuses et de l’enrichissement de l’uranium à des fins militaires. Les mollahs sont déjà fort loin d’arriver à une production d’uranium enrichi à 3,7% pour une centrale électrique et à des années lumières d’une production d’uranium enrichi à 90% pour un usage militaire. De plus, leur central nucléaire ne pourra fonctionner qu’avec un combustible homologuer par les Russes.

Imaginons cependant qu’ils essaient de produire du combustible pour une centrale X. Un réacteur de 900 MW consomme annuellement 27 tonnes d’uranium enrichi à 3,7 %. Cette production nécessiterait au minimum 7,000 mégawatts pour faire fonctionner les centrifugeuses qui devront produire ce volume de combustible. En 2005 les importations d’électricité de l’Iran étaient plus importantes que ses exportations d’environ 500,000 MW et le pays connaît régulièrement des coupures. On se demande où vont puiser les mollahs la quantité d’énergie nécessaire pour produire cet enrichissement d’« une échelle plus vaste que jamais ».

La capacité nucléaire civile des mollahs est donc déjà une pure projection mentale sur une autre planète où les centrifugeuses fonctionneraient avec une énergie imaginaire. Reste le savoir faire des mollahs et là encore on se demande comment les mollahs arrivent à produire ces merveilles de technologie que sont les centrifugeuses et en même temps ils sont encore incapables de mettre en marche une centrale nucléaire pratiquement achevée par les Russes.

Nous restons donc dans le domaine des déclarations atomiques polémiques de nature anxiogène. Cette fois ce ne sont pas les mollahs qui les font mais El Baradei qui est un allié de longue date. Ces déclarations tombent à un moment où les mollahs refusent de se plier à une demande du Conseil de Sécurité, faisant craindre l’adoption de nouvelles sanctions économiques. De nombreux intérêts commerciaux occidentaux sont en jeu et les pays qui sont concernés préfèrent agiter la menace d’une capacité de nuisance nucléaire pour lancer un avertissement aux mollahs pour les encourager à obtempérer afin de ne pas mettre en péril leurs intérêts en Iran.

Cependant techniquement, un tel progrès nucléaire est impossible, les mollahs n’ont pas l’énergie électrique nécessaire pour y parvenir et pas de capacité technique pour produire les équipements nécessaires. Il y a d’autres reproches que l’on pourrait faire aux mollahs comme l’achat clandestin de centrifugeuses en Allemagne auprès de la firme M.A.N. Mais l’objectif des allégations sur la capacité nucléaire des mollahs n’est pas de démanteler les filières d’acquisition des cenrifugeuses mais faire peur à l’opinion pour justifier le dialogue avec les mollahs. Et ce dialogue servira pour une entente autrement plus globale.


Rappelez vous, les mollahs n’ont même pas assez d’électricité pour produire cet uranium faiblement enrichi qu’on prétend qu’ils produisent.

http://www.iran-resist.org/article3440
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80782
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Iran: "Il faut rayer Israël de la carte"   Lun 21 Mai 2007, 17:30

Communiqué - 21 mai 2007



Le missiles continuent de s'abbatre

sur Sdérot et le Néguev



Communiqué, 21 mai 2007

Ambassade d’Israël en France, service Information




Citation :
A ce jour, et depuis le 15 mai, plus de 130 missiles tirés par le Hamas sont déjà tombés sur Sdérot et le Néguev occidental.

Voici à ce propos les paroles de la vice Premier ministre et ministre des Affaires étrangères, madame Tzipi Livni, prononcées le vendredi 18 mai lors d’une rencontre avec des diplomates en poste en Israël et qui détaillent la position d’Israël face à ces attaques incessantes :

« Les citoyens israéliens du sud d’Israël sont attaqués sans relâche. Ces derniers jours, plus de 60 missiles ont été tirés pour tuer des civils, des enfants et leurs familles. Les enfants ne peuvent plus se rendre à l’école, de nombreuses familles sont contraintes de quitter leurs maisons. La situation est intolérable et insupportable.

La situation dans le sud n’est pas le résultat d’un conflit permanent entre Israël et les Palestiniens. Malheureusement, depuis l’année dernière nous sommes face à un gouvernement Hamas au sein de l’Autorité palestinienne. La situation actuelle est le résultat d’une crise au sein de cette Autorité, entre le Hamas, qui est une organisation terroriste, et d’autres courants de la société palestinienne.

Ils n’ont pas de raison de viser Israël. Leur seule raison est d’influencer négativement la situation, afin d’entraîner Israël à retourner dans la bande de Gaza, afin de pouvoir fédérer le peuple Palestinien autour d’un ennemi commun, qui est, malheureusement, Israël. Il n’y a donc pas d’autres buts à ces attaques.

J’aimerais vous dire que nous avons des attentes vis à vis de la Communauté internationale. Je sais que chacun de vous souhaiterait voir la paix au Moyen-Orient, et croyez-moi, nous aussi. C’est notre objectif, ce pourquoi nous nous sommes totalement retirés de la bande de Gaza, ce pourquoi nous avons démantelés les implantations, enlevés nos forces, laissés intact les maisons pour les offrir aux Palestiniens. C’est aussi la raison pour laquelle Israël fait des efforts afin de rendre la vie plus facile aux Palestiniens vivant dans la bande de Gaza.

Mais j’aimerais que vous compreniez que la façon d’y arriver n’est pas seulement de soutenir les modérés. Il n’est pas suffisant qu’Israël facilite la vie des Palestiniens, notamment aux points de passage. Il faut parfois faire preuve de détermination, mettre les extrémistes et les terroristes sous pression, afin qu’ils, et le peuple Palestinien, comprennent qu’il y a des choses qui ne sont pas acceptables, que cela affecte également leurs vies.

Depuis quelques jours, Israël a pris des décisions et dimanche le gouvernement se réunira (lire compte rendu). Mais je souhaite vous dire que, depuis trop longtemps, la Communauté internationale, considère la situation dans le sud d’Israël comme normale, comme une donnée routinière de la situation israélienne, et pourtant cela ne l’est pas. Assez, c’est assez. »

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Iran: "Il faut rayer Israël de la carte"   Lun 21 Mai 2007, 23:28

Fil Proche-Orient, Arnaud ;)
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Iran: "Il faut rayer Israël de la carte"   Mer 23 Mai 2007, 20:24

Citation :
Nucléaire : l’Iran défie les Nations unies

lefigaro.fr (avec AFP et AP).

Publié le 23 mai 2007

Selon un nouveau rapport de l’agence internationale de l'énergie atomique, non seulement Téhéran continue à enrichir de l’uranium, mais le régime iranien met de plus en plus de bâtons dans les roues des inspecteurs. Un constat qui pourrait mener à de nouvelles sanctions.

Suite : Figaro

Citation :
Iran : Les mollahs fournissent les talibans en missiles de type Stinger

23.05.2007


Divers armements, dont des missiles sol-air, sont fournis par le régime des mollahs aux talibans pour combattre les forces de la coalition en Afghanistan, a affirmé mardi le quotidien The Daily Telegraph, s’appuyant sur une source haut placée dans l’armée britannique.


Selon le quotidien britannique, les Gardiens de la révolution fournissent des centaines d’armes aux talibans. Parmi celles-ci se trouveraient des missiles portables antiaériens SAM-7 Strella de fabrication russe (vendus à l’Iran).

Suite : http://www.iran-resist.org/article3463

Citation :
Guardian : L’Iran et Al Qaeda préparent une offensive en Irak ! (traduction complète)

23.05.2007


L’Iran est secrètement en train de forger des liens avec les éléments d’Al Qaeda et les milices sunnites arabes en Iraq dans la perspective d’une épreuve de force cet été avec les forces de la coalition, épreuve de force dont le but est d’obtenir un vote massif et dévastateur de la part du Congrès, imposant un retrait immédiat et définitif, révèlent des officiels américains.

Suite : http://www.iran-resist.org/article3462

Citation :
Important déploiement militaire américain dans les eaux du Golfe

22.05.2007


AFP, 23 mai -Les porte-avions américains, USS John C. Stennis, USS Nimitz et USS Bonhomme Richard, accompagnés d'une flottille de plusieurs bâtiments, sont entrés mercredi dans les eaux du Golfe, soit le plus grand déploiement militaire américain depuis 2003.

"L'USS John C. Stennis, l'USS Nimitz Carrier Strike Group et l'USS Bonhomme Richard (...) sont entrés mercredi dans le Golfe", a annoncé dans un communiqué la Ve Flotte américaine, basée à Bahreïn.

Ces porte-avions à propulsion nucléaire, ainsi que des destroyers, des croiseurs et des frégates, doivent mener des missions de soutien à l'opération "Liberté de l'Irak" et participer à des entraînements, selon le vice-amiral Kevin J. Cosgriff, cité dans le texte.

Selon lui, les exercices "ne sont pas liés à la situation dans la région et ne sont dirigés contre aucune nation" du Golfe, où règne une forte tension entre les Etats-Unis et l'Iran.

"Nous sommes en train de procéder à ces entraînements pour gagner de l'expérience avec la participation d'un grand nombre de bâtiments", a ajouté l'officier.

"Ces entraînements démontrent notre engagement à l'égard de la sécurité et de la stabilité dans la région du Golfe et vis-à-vis de nos partenaires régionaux", a-t-il ajouté.

L'USS Nimitz avait relevé début mai dans le Golfe le groupe-aéronaval constitué autour du porte-avions USS Dwight D. Eisenhower. Ce dernier avait participé en mars à des manoeuvres aériennes et navales aux côtés du l'USS John C. Stennis, en pleine crise entre la Grande-Bretagne et l'Iran.

Le déploiement de ces bâtiments militaires américains dans les eaux du Golfe est le plus important depuis l'invasion de l'Irak en mars 2003.

Il survient au moment où l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) s'apprête à publier un rapport sur l'activité nucléaire iranienne, qui pourrait conduire à de nouvelles sanctions contre Téhéran.

"Il s'agit d'un message clair à l'Iran, selon lequel l'option militaire est envisageable pour Washington", a déclaré à l'AFP Mustapha Al-Aani, analyste politique au Centre d'études stratégiques du Golfe.

M. Aani a toutefois estimé que la décision d'une attaque contre l'Iran n'avait pas encore été prise par Washington qui, selon lui, "est en train de mettre en place une force dans le Golfe pour parer à une éventuelle guerre surprise".

Le vice-président américain Dick Cheney, en tournée récemment dans la région, avait averti que Washington ne permettrait pas à l'Iran d'acquérir l'arme nucléaire.

L'Iran refuse d'arrêter ses activités d'enrichissement d'uranium comme le lui demande le Conseil de sécurité de l'ONU, affirmant développer son programme à des fins pacifiques.

http://www.iranfocus.com/french/modules/news/article.php?storyid=5017

Wait & See Idea
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Iran: "Il faut rayer Israël de la carte"   Ven 25 Mai 2007, 09:40

Citation :
L’Iran menace d’exterminer Israël s’il attaque le Liban

Yael Ancri

vendredi 25 mai 2007 - 00:04


Non seulement, le président iranien, Mahmoud Ahmadinejad, n’a pas respecté l’ultimatum de l’Onu quant à son programme nucléaire, mais il également menacé Israël pour la n-ième fois. « Nous ferons en sorte de vous éliminer si vous agressez à nouveau le Liban au cours de l’été prochain, » a averti le tyran de Téhéran.


Le dirigeant iranien a prononcé ces menaces au cours d’un congrès qui a eu lieu à Esfahan. « Si vous croyez qu’avec des bombes et des éliminations ciblées des dirigeants palestiniens, vous préparez le terrain vers de nouvelles agressions du Liban en été, je vous préviens que vous vous trompez complètement, » a commencé Ahmadinejad, en s’adressant directement aux dirigeants israéliens.


« Si cette année, vous refaites la même erreur que l’an passée, l’océan de pays de la région se mettra en colère et exterminera le régime sioniste, » a-t-il ajouté.


Plus tôt, à l’issue de la date butoir fixée par l’Onu pour l’arrêt des activités nucléaires de l’Iran, Ahmadinejad a déclaré qu’il avait tout au contraire l’intention de continuer à développer son projet.


Au cours d’un discours prononcé devant les Gardes révolutionnaires, le président iranien a souligné qu’il n’y aurait pas la moindre suspension même provisoire de l’enrichissement d’uranium. « Si nous nous arrêtons quelques temps, les ennemis de l’Iran auront atteint leurs objectifs. L’ennemi veut que l’Iran cède pour qu’il n’ait pas son mot à dire sur la scène internationale. »

http://a7fr.com/default.aspx?tabid=52&articleType=ArticleView&articleId=35212

Citation :
L'Iran développera sa technologie nucléaire "jusqu'à l'extrême"

TEHERAN - Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a affirmé que l'Iran allait développer son programme nucléaire "jusqu'à l'extrême possible", malgré les menaces de nouvelles sanctions de l'ONU, a rapporté vendredi l'agence officielle Irna.

"La technologie nucléaire de l'Iran se développe chaque jour et ira jusqu'à l'extrême possible", a déclaré le président Ahmadinejad lors d'un discours dans la province d'Ispahan.

"Aujourd'hui, le peuple iranien possède la technologie nucléaire et celle du cycle pour la production du combustible nucléaire", a-t-il ajouté.

"Les grandes puissances utilisent tous leurs moyens pour empêcher le progrès de l'Iran mais le peuple iranien, avec force et résistance, balayera les obstacles mis sur sa route par ces puissances et poursuivra sa route vers les sommets du progrès", a ajouté M. Ahmadinejad.

Le directeur de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), Mohamed ElBaradei, a constaté mercredi dans un rapport que Téhéran avait refusé de suspendre ses activités nucléaires sensibles, comme l'exige le Conseil de sécurité des Nations unies.

L'AIEA a aussi souligné que l'Iran se refusait toujours à éclaircir des zones d'ombre de son programme atomique, avait réduit sa communication d'informations sur ce dernier, et suspendu unilatéralement un accord de vérification du réacteur à eau lourde en construction à Arak.

Les réactions des capitales occidentales n'ont pas tardé, Washington dénonçant "l'attitude constante de défi" de Téhéran, et son ambassadeur à l'ONU Zalmay Khalilzad jugeant nécessaire "d'envisager des pressions supplémentaires".

(©AFP / 25 mai 2007 09h06)


http://www.romandie.com/infos/news/070525070612.e6dywtnj.asp
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Iran: "Il faut rayer Israël de la carte"   Lun 04 Juin 2007, 22:34

Citation :
La stratégie iranienne

Malheureusement, tout se déroule comme prévu. L'offensive générale des mollahs poursuit sa préparation. En réaction, Israël prépare sa population à la guerre totale. Des sources américaines pensent qu'en plus de son offensive tripartite contre Israël, le régime de mollahs pourrait lancer une campagne extrêmement brutale contre l'Irak, de manière à torpiller le nouveau plan de sécurité américain.

Il était écrit sur ce blog le 4 avril dernier :

Quinze jeunes militaires de l'Union européenne, exhibés sur une télévision étrangère et bientôt jugés pour un délit qu'ils n'ont pas commis, n'entraîneront pas de réactions militaires de la part des autorités britanniques.

Il y a fort à parier que le kidnapping d'Occidentaux deviendra un nouveau sport très populaire chez les mollahs.

En effet, mardi dernier, cinq britanniques ont été kidnappés en Irak par un groupe terroriste proche de l'Iran. Comme l'Europe a fait preuve d'un peu trop de zèle en soutenant les récriminations américaines contre l'AEIA, la sanction iranienne n'a pas tardé à tomber. Parallèlement, les Gardiens de la Révolution avaient échoué dans leurs tentatives d'enlèvement de soldats américains, alors ils s'en prennent désormais aux Américains qui se trouvent dans la République islamique. C'est moins risqué. En tout, cinq citoyens américains dorment dans les geôles iraniennes.

Autre bonne nouvelle pour Ahmadinejad et son état-major : si les Etats de l'Europe réagissent, l'Union elle-même continue à se ridiculiser :

AP, 31 mai 2007 - Les négociateurs de l’Iran et de l’Union européenne se sont quittés jeudi à Madrid sans sembler avoir progressé sur le dossier nucléaire iranien, mais en décidant d’organiser une nouvelle rencontre dans deux semaines. “Parfois nous ne parvenons pas à faire avancer le processus comme nous le souhaiterions, mais en tout cas l’ambiance continue d’être très positive”, a relevé le chef de la diplomatie de l’UE Javier Solana, laissant entendre que Téhéran refuse toujours de suspendre l’enrichissement de l’uranium comme le lui demande le Conseil de sécurité des Nations unies.

L'ONU suit la même pente déshonorante, puisque le directeur de l'AEIA souhaite désormais que l'Iran garde une partie de son système d'enrichissement d'uranium, "à des fins pacifiques". La bonne blague ! En langage diplomatique, cela donne plutôt : "comme l'ONU est incapable d'empêcher l'acquisition de la bombe atomique par les Iraniens, elle prévoit déjà des négociations pour empêcher l'utilisation de cette bombe."

Or Ahmadinejad n'a jamais caché ses intentions réelles. Le 24 mai, il a tenu des propos délirants contre Israël. Au fil d'un second discours filmé dans cette vidéo, il a ridiculisé les menaces occidentales et maintenu que son pays enrichira de l'uranium, quoiqu'il arrive. Ce qu'il compte faire de la bombe atomique est expliqué dans la première partie du clip... Tout est dit, sans ambiguïté aucune. Mais l'ONU veut négocier, envers et contre tout, pour cacher son extrême faiblesse et son absence de crédibilité.

Peuples du monde, méfiez-vous. L'héritière de la SDN est en train de se coucher devant le nouveau nazisme.

http://leblogdrzz.over-blog.com/article-10659239.html

(nombreux liens dans l'article original Idea )
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Iran: "Il faut rayer Israël de la carte"   Lun 04 Juin 2007, 23:15

Citation :
Des capitales européennes s'indignent des propos du président iranien sur Israël

LEMONDE.FR avec AFP | 04.06.07

Les ministres des affaires étrangères français et espagnol ont vivement réagi, lundi 4 juin, aux propos tenus la veille par le président iranien contre Israël.

M. Ahmadinejad, qui avait provoqué un scandale en 2005 en jugeant que l'Etat d'Israël devait être "rayé de la carte", a expliqué cette fois que le "compte à rebours pour l'annihilation" du régime israélien par les Palestiniens et les Libanais avait commencé à l'été 2006 lors du conflit entre les forces de l'Etat hébreu et celles du Hezbollah chiite libanais. "Dans un avenir proche, nous assisterons à l'annihilation du régime sioniste, si Dieu le veut", a-t-il ajouté, cité par l'agence semi-officielle Isna.

Lundi, le ministre des affaires étrangères espagnol, Miguel Angel Moratinos, a annoncé la convocation de l'ambassadeur d'Iran à Madrid. "Il est inacceptable qu'un président de la communauté internationale prononce ces mots", a déclaré le chef de la diplomatie espagnole sur la radio publique espagnole RNE. "J'ai demandé à notre directeur politique qu'il convoque l'ambassadeur d'Iran pour lui exprimer notre rejet le plus absolu et total face à ces déclarations." L'Espagne a de "bonnes relations" avec l'Iran, mais "la réponse [face aux déclarations du président iranien] doit être ferme, tranchante et sans équivoque de la part d'un pays comme l'Espagne, de l'Union européenne et de la communauté internationale", a déclaré le ministre espagnol.

DES PROPOS "INCOMPATIBLES" AVEC LE RÔLE QUE VEUT JOUER L'IRAN

Des propos également condamnés lundi par le chef de la diplomatie française, Bernard Kouchner. "Si ces propos ont bien été tenus Rolling Eyes , ils sont inacceptables. Je les condamne avec la plus grande fermeté", a-t-il souligné dans une déclaration. "Pour la France, le droit d'Israël à exister, qui a été consacré par une décision de l'Assemblée générale des Nations unies, ne saurait être contesté." "Les questions du conflit israélo-palestinien et des relations israélo-libanaises ne peuvent servir de prétexte à la remise en cause du droit fondamental d'Israël à exister, a fait valoir M. Kouchner. De tels propos sont incompatibles avec le dialogue entre les cultures et les civilisations auquel nous sommes attachés et avec l'aspiration de l'Iran à jouer un rôle régional de première importance."

Dimanche, dans la soirée, le président Ahmadinejad a par ailleurs mis en garde Israël contre une nouvelle guerre au Liban, lors d'un discours prononcé à l'occasion du 18e anniversaire de la mort de l'imam Khomeiny, fondateur de la République islamique. "Je mets en garde le régime sioniste et ses protecteurs. Si vous voulez lancer une nouvelle guerre contre le peuple libanais, l'océan de la colère des peuples deviendra orageux et emportera vos racines pourries hors de la région", a-t-il déclaré accusant Israël de préparer depuis un an une "nouvelle agression" contre le Liban.

http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3218,36-918788@51-918804,0.html

Et patati, et patata...

spiderman spiderman spiderman
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Iran: "Il faut rayer Israël de la carte"   Mar 05 Juin 2007, 12:35

Citation :
Ahmadinejad: trop tard pour arrêter les progrès de l'Iran sur le nucléaire


TEHERAN (AFP) - Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a déclaré mardi qu'il était "trop tard" pour arrêter les progrès de l'Iran dans son programme nucléaire.

"Il est trop tard pour arrêter les progrès de l'Iran" dans le nucléaire, a dit le président dans une conférence de presse, à l'occasion du 18è anniversaire de la mort du fondateur de la République islamique, l'ayatollah Rouhollah Khomeiny.

L'Iran, qui fait déjà l'objet de sanctions du Conseil de sécurité de l'ONU à cause de son refus de suspendre son enrichissement d'uranium, risque de nouvelles mesures s'il persiste dans ce refus.

"Nous avons franchi une étape et on ne peut pas nous ramener en arrière", a poursuivi M. Ahmadinejad.

L'Iran a accéléré au cours de ces derniers mois son programme d'enrichissement d'uranium dans son usine de Natanz (centre), a constaté en mai un rapport de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA).

Le président iranien a renouvelé ses attaques contre les grandes puissances, dont "les arsenaux sont remplis d'armes nucléaires", et qui "veulent tout monopoliser", ainsi que "dominer les peuples en fomentant des divisions".

M. Ahmadinejad a repris ses diatribes habituelles contre les "pays étrangers" qui ont selon lui "envahi la région", mais, a-t-il ajouté, "l'époque de la domination centenaire des grandes puissances est révolue".

Pour lui "avec chaque jour qui passe, l'ennemi devient plus hideux et les années à venir verront un renforcement des forces de la résistance dans la région".

Il a notamment évoqué la présence américaine en Irak voisin, en expliquant que l'Iran "leur a conseillé de quitter au plus vite le pays pour que le peuple irakien puisse gérer ses affaires".

Quant aux menaces de sanctions supplémentaires, ou éventuellement d'une opération militaire, visant la République islamique, M. Ahmadinejad les a balayées.

"Ils ne pourront pas nous porter atteinte, il se peut qu'ils le veuillent, mais ils ne le peuvent pas", a affirmé le président, en assurant que "l'Iran est plus fort que jamais", et qu'en la matière son "secret, c'est de croire en Dieu".

http://fr.news.yahoo.com/05062007/202/ahmadinejad-trop-tard-pour-arreter-les-progres-de-l-iran.html
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Iran: "Il faut rayer Israël de la carte"   Mar 05 Juin 2007, 13:37

... Comme le secret de la faiblesse actuelle de l'Europe, c'est de ne plus croire en Dieu!
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Iran: "Il faut rayer Israël de la carte"   Mar 05 Juin 2007, 23:06

PACALOU a écrit:
... Comme le secret de la faiblesse actuelle de l'Europe, c'est de ne plus croire en Dieu!

Oui, bien qu'athée, je l'ai déjà dit plusieurs fois, l'Islam ne fait qu'occuper la place laissée vacante par la déchristianisation en cours, et, surtout (et c'est je pense le coeur du problème), il n'y a que la FOI qui puisse combattre la Foi Idea

...autant dire que c'est TRES mal barré Rolling Eyes

Mais ca, c'est le domaine d'Arnaud, vu que ca rentre dans le cadre de l'apostasie finale et du Martyre à venir de l'Eglise ;)
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Iran: "Il faut rayer Israël de la carte"   Mer 06 Juin 2007, 10:24

Laurent a écrit:
PACALOU a écrit:
... Comme le secret de la faiblesse actuelle de l'Europe, c'est de ne plus croire en Dieu!

Oui, bien qu'athée, je l'ai déjà dit plusieurs fois, l'Islam ne fait qu'occuper la place laissée vacante par la déchristianisation en cours, et, surtout (et c'est je pense le coeur du problème), il n'y a que la FOI qui puisse combattre la Foi Idea

...autant dire que c'est TRES mal barré Rolling Eyes

Mais ca, c'est le domaine d'Arnaud, vu que ca rentre dans le cadre de l'apostasie finale et du Martyre à venir de l'Eglise ;)

Si j'ai jamais été d'accord avec qqu'un sur ce forum, et sur un point, c'est avec vs sur ce point-ci!
thumleft
Il faut vraiment être bouché pour ne pas le voir; comme quoi le Saint Esprit n'illumine pas que les croyants...

Et je rends hommage à votre largesse d'esprit!
cheers
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Iran: "Il faut rayer Israël de la carte"   Mer 06 Juin 2007, 10:24

Laurent a écrit:
PACALOU a écrit:
... Comme le secret de la faiblesse actuelle de l'Europe, c'est de ne plus croire en Dieu!

Oui, bien qu'athée, je l'ai déjà dit plusieurs fois, l'Islam ne fait qu'occuper la place laissée vacante par la déchristianisation en cours, et, surtout (et c'est je pense le coeur du problème), il n'y a que la FOI qui puisse combattre la Foi Idea

...autant dire que c'est TRES mal barré Rolling Eyes

Mais ca, c'est le domaine d'Arnaud, vu que ca rentre dans le cadre de l'apostasie finale et du Martyre à venir de l'Eglise ;)

Si j'ai jamais été d'accord avec qqu'un sur ce forum, et sur un point, c'est avec vs sur ce point-ci!
thumleft
Il faut vraiment être bouché pour ne pas le voir; comme quoi le Saint Esprit n'illumine pas que les croyants...

Et je rends hommage à votre largesse d'esprit!
cheers
Revenir en haut Aller en bas
Mister D



Messages : 60
Inscription : 10/04/2006

MessageSujet: Re: Iran: "Il faut rayer Israël de la carte"   Jeu 07 Juin 2007, 12:45

D'après le canard enchaîné de cette semaine, des avions militaires français Atlantique-2 auraient été envoyés il y'a plusieurs semaines dans les eaux du golfe, afin de "protéger" les navires de guerre américains récemment arrivés sur place. Je n'ai trouvé l'information confirmé nulle part. Quelqu'un en a t'il entendu parler ?
Si l'info s'avère vrai, on serait vraiment face à un revirement complet de la politique française au Moyen Orient.
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Iran: "Il faut rayer Israël de la carte"   Jeu 07 Juin 2007, 21:32

Citation :
Hezbollah, Iran et Hamas

7 juin 2007 - Israelinfos.net

Ces trois axes font l’objet d’une nouvelle rencontre entre hauts responsables sécuritaires américains et israéliens aux Etats-Unis. Le ministre des transports, Shaoul Mofaz, préside à Washington une session de débats entre Israël et les Etats-Unis portant sur des questions stratégiques de sécurité. Il a également rencontré la Secrétaire d’Etat, Condoleezza Rice, et son adjoint Nick Burns, chargé dans l’administration Bush de la question iranienne, à qui il a notamment affirmé que le Hezbollah n’avait jamais quitté le sud Liban même si ses hommes ne se trouvaient plus actuellement à la frontière avec Israël.


Selon Mofaz, la milice chiite poursuit intensivement ses efforts de réarmement et s’est même doté de nouveaux missiles capables d’atteindre le centre et le sud du pays. Israël a proposé une série de mesures pour que l’embargo sur les armes au Liban décidé par la résolution 1701 des Nations Unies soit respecté, et particulièrement par la fermeture de la frontière de ce pays avec la Syrie.

De nouveaux débats stratégiques auront lieu jeudi entre américains et israéliens, qui porteront sur les moyens d’arrêter l’Iran dans sa course à l’armement atomique, la lutte contre le Hezbollah, et la mainmise militaire et politique du Hamas au sein de l’Autorité Palestinienne.

Le rythme de ces rencontres entre les plus hauts responsables sécuritaires des deux pays s’est accéléré cette dernière année suite aux efforts engagées par les iraniens pour l’obtention de l’arme nucléaire dans un contexte où le Président Mahmoud Ahmedinejad avait déclaré la semaine passée que le « compte à rebours de la destruction d’Israël » était lancé.

Mofaz a également précisé qu’il était impératif de voir des résultats diplomatiques concrets sur cette question d’ici la fin de l’année, précisant que pour l’heure, l’option militaire contre Téhéran n’était pas à l’étude. « Il conviendra d’étudier l’efficacité absolue d’une attaque contre l’Iran et de sa possibilité de créer une situation irréversible, ainsi que de considérer globalement l’influence d’une telle action sur tout le Moyen Orient. Pour l’instant la voie diplomatique n’a pas encore été complètement exploitée » a déclaré le ministre israélien à la presse

http://www.desinfos.com/article.php?id_article=7394
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Iran: "Il faut rayer Israël de la carte"   Jeu 07 Juin 2007, 22:48

Citation :
La doctrine mahdiste dans l'idéologie et la politique de Mahmoud Ahmadinejad et de l'ayatollah Mesbah-e Yazdi

Par: A. Savyon et Y. Mansharof *
Contexte


Selon la tradition chiite, les douze imams, descendants d'Ali Ibn Abi Talib, cousin et beau-fils du prophète Mahomet, ont reçu des qualités divines leur permettant de guider les croyants chiites et d'agir comme les envoyés d'Allah sur terre. Toutefois, à la disparition du douzième imam Muhammad Al-Mahdi, en 941, le lien avec les croyants chiites a été rompu et depuis, les chiites ont pour ordonnance d'attendre son retour, qui peut intervenir à n'importe quel moment.


En attendant, les hauts dignitaires chiites sont considérés comme les représentants des imams, et ont en tant que tels la charge des affaires de la communauté chiite, principalement dans les sphères religieuse et judiciaire, jusqu'au retour de l'imam caché, qui prendra la tête de la communauté chiite et la délivrera de ses souffrances.


Selon la croyance chiite, pendant la période d'absence du Mahdi (appelée ghaibat ou "occultation"), nul autre que Dieu ne peut connaître ou ne peut prévoir l'heure du retour du Mahdi. A la réapparition du Mahdi, tous les torts seront redressés, la justice divine sera instaurée et la vérité de l'islam chiite sera reconnue dans le monde entier (mahdisme).


Consulter le rapport intégral en anglais sur http://memri.org/bin/articles.cgi?Page=archives&Area=ia&ID=IA35707.


Titres du rapport:


- Mahdisme et régime islamique en Iran ;

- La politique messianique d'Ahmadinejad - principales caractéristiques ;

- Le messianisme dans la politique étrangère iranienne ;

- Le mahdisme dans l'idéologie de l'ayatollah Mohammed Taqi Mesbah-e Yazdi ;

- Soutien des cercles révolutionnaires conservateurs à la politisation de la doctrine mahdiste ;

- Des dignitaires religieux critiquent la politique messianique d'Ahmadinejad ;

- Des intellectuels réformistes critiquent la politisation du mahdisme ;

- Le porte-parole du parti réformiste Mojahedin-e Enqelab-e Eslami: "Quand certains au sein du gouvernement… disent que l'imam caché sera révélé dans les deux ans à venir, cela n'a d'autre effet que d'affaiblir la foi des masses."



* A. Savyon est directrice du projet sur les médias iraniens et Y. Mansharof est chargé de recherches au MEMRI

http://memri.org/bin/french/latestnews.cgi?ID=IA35707
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Iran: "Il faut rayer Israël de la carte"   Sam 09 Juin 2007, 13:06

Citation :
Le Conseil de sécurité refuse de condamner les propos d'Ahmadinejad sur Israël

NATIONS UNIES (AP) - Le Conseil de sécurité des Nations unies a refusé dans la nuit de vendredi à samedi d'approuver une déclaration condamnant les propos du président iranien Mahmoud Ahmadinejad sur Israël en raison de l'opposition de l'Indonésie, le plus grand pays musulman du monde, selon des sources diplomatiques.

Le Qatar, seul pays arabe au Conseil, avait affirmé de son côté ne pas avoir d'instructions, ce qui signifiait également qu'il était impossible de faire passer le texte, d'après ces mêmes sources, puisque les 15 membres du Conseil n'auraient pas donné leur accord.

L'ambassadeur de la France, Jean-Marc de La Sablière, a annoncé qu'il essaierait à nouveau lundi d'obtenir l'unanimité des 15. "L'enjeu est une vraie question de principe. Quand le président d'un pays parle de la destruction d'un autre pays, un membre des Nations unies, c'est une question grave." Et de souligner que des propos similaires avaient été condamnés par le Conseil de sécurité en 2005.

En octobre 2005, le président iranien avait estimé dans un discours que le "régime sionniste (d'Israël) devait être rayé de la carte". Dimanche dernier, selon l'agence de presse officielle iranienne IRNA, il a déclaré qu'avec la guerre de l'été 2006 entre le Hezbollah libanais et Israël, "la nation libanaise (avait) déclenché le compte à rebours des jours restant jusqu'à la destruction du régime sionniste". "Si Dieu le veut, dans un avenir proche, nous serons témoins de la destruction du régime corrompu de l'occupant", a-t-il ajouté.

Selon des diplomates onusiens, l'Indonésie a accusé le Conseil de sécurité de défendre Israël sans rien faire contre les agressions visant les Palestiniens. Djakarta a aussi estimé que le président iranien n'avait pas réellement menacé l'Etat hébreu et souligné que le Conseil n'avait rien fait contre les ministres israéliens qui menaçaient l'Iran ou quand le quotidien "Haaretz" avait appelé à l'assassinat de M. Ahmadinejad. La France, la Grande-Bretagne et les Etats-Unis ont répondu qu'il y avait une différence entre les commentaires d'un journal et ceux d'un chef d'Etat.

"Le fait de critiquer la déclaration (prêtée au président Ahmadinejad) ne signifie pas que l'on ne doive pas critiquer la politique ou les actions d'Israël, mais c'est différent de l'appel d'un chef d'Etat à la destruction d'Israël", a déclaré aux journalistes l'ambassadeur américain Zalmay Khalilzad. AP

http://fr.news.yahoo.com/09062007/5/le-conseil-de-securite-refuse-de-condamner-les-propos-d.html
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Iran: "Il faut rayer Israël de la carte"   Mar 12 Juin 2007, 14:12

Citation :
L'Iran menace les Etats-Unis

"Nous allons faire regretter aux Américains leur action répugnante et illégale contre le consulat de la République islamique d'Iran à Arbil, en Irak, et l'enlèvement des cinq diplomates iraniens", s'est élevé mardi le ministre des Affaires étrangères iraniennes Manouchehr Mottaki. L'Iran affirme que ses cinq ressortissants sont des diplomates et il exige leur libération. Des responsables américains les accusent de soutien à des insurgés en Irak.

http://www.lejdd.fr/cmc/scanner/international/200724/l-iran-menace-les-etats-unis_28232.html?popup


Citation :
Téhéran menace de lancer ses missiles contre les monarchies du Golfe


L’Iran a menacé hier de lancer ses missiles contre les monarchies du Golfe, entraînant toute la région du Moyen-Orient dans une guerre, si les États-Unis attaquent les facilités nucléaires iraniennes. L’ancien ministre de la Défense, Ali Shamkhani, précise que les attaques de l’Iran ne viseraient pas uniquement les bases américaines installées dans certains pays du Golfe, mais également des installations stratégiques comme les raffineries et les centrales énergétiques.
Selon le quotidien israélien Haaretz, plusieurs observateurs estiment désormais que la réponse iranienne à une attaque américaine dépasserait Israël et atteindrait des pays comme l’Arabie saoudite.
Pour sa part, le président du Parlement iranien, Gholam Ali Hadad Adel, en visite au Koweït, a affirmé que Téhéran ripostera sur les bases américaines dans les pays voisins du Golfe si elles servent à lancer des attaques contre l’Iran.
Toutefois, le ministre koweïtien de la Défense, cheikh Jaber al-Moubarak al-Sabah, a affirmé hier que son pays n’autorisera pas les États-Unis à utiliser son territoire pour d’éventuelles attaques contre l’Iran. « Les États-Unis n’ont pas fait de demande. Et s’ils en font une, nous n’autoriserons personne à utiliser notre territoire » pour une frappe contre l’Iran, a déclaré le ministre.

http://www.lorient-lejour.com.lb/page.aspx?page=article&id=344232


Citation :
Le Koweït n'autorisera pas les USA à utiliser son sol pour attaquer l'Iran

KOWEIT - Le ministre koweïtien de la Défense, cheikh Jaber Al-Moubarak Al-Sabah, a affirmé lundi que son pays n'autoriserait pas les Etats-Unis à utiliser son territoire pour d'éventuelles attaques contre l'Iran, soumis à des pressions internationales pour son programme nucléaire.

Cheikh Jaber, qui est également vice-Premier ministre et ministre de l'Intérieur, répondait, en marge d'une séance parlementaire, à des journalistes qui lui demandaient si les Etats-Unis avaient demandé à utiliser des facilités militaires au Koweït pour frapper l'Iran.

"Les Etats-Unis n'ont pas fait de demande. Et s'ils en font une, nous n'autoriserons personne à utiliser notre territoire" pour une frappe contre l'Iran, a déclaré le ministre.

L'Iran refuse obstinément toute suspension de son enrichissement d'uranium, en arguant du caractère purement civil de son programme nucléaire. Les grandes puissances craignent en revanche qu'il puisse le détourner à des fins militaires.

Des responsables iraniens ont menacé de dimanche riposter à une attaque américaine.

Le président du Parlement iranien, Gholam Ali Hadad Adel, en visite à Koweït, a affirmé que Téhéran riposterait sur les bases américaines dans les pays voisins du Golfe si elles servaient à lancer des attaques contre l'Iran.

A Téhéran, le vice-ministre iranien de l'Intérieur, Mohammad Bagher Zolgadr, cité par la presse, a averti que toutes les bases américaines dans la région étaient à la portée des armes iraniennes.

"Le Koweït refuse toute mesure qui accentuera la tension dans le Golfe", a commenté lundi le ministre koweïtien des Affaires étrangères, cheikh Mohammad Al-Sabah, présent au Parlement.

"Il ne faut pas parler de mesures militaires mais du respect total des résolutions de l'Onu" qui constituent "le moyen le plus logique pour rétablir la stabilité dans la région", a-t-il ajouté.

Le Koweït est un proche allié des Etats-Unis, qui disposent dans ce pays du Golfe de facilités militaires, dont une base près de la frontière avec l'Arabie saoudite, et de camps dans le nord, non loin de la frontière avec l'Irak.

Environ 15.000 militaires américains sont stationnés au Koweït, qui a servi de principale base pour l'invasion de l'Irak en mars 2003, par une coalition menée par les Etats-Unis.

En 1991, les Etats-Unis avaient conduit une coalition internationale qui a libéré le Koweït après sept mois d'occupation irakienne.

(©AFP / 11 juin 2007 14h01)

http://www.romandie.com/infos/news2/070611120130.hg03e8uu.asp

Ca bouge Idea
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Iran: "Il faut rayer Israël de la carte"   Mer 13 Juin 2007, 11:25

Citation :
Les jets israéliens peuvent-ils détruire les installations nucléaires iraniennes?

par Daniel Pipes
New York Sun, 12 juin 2007
VO: http://www.danielpipes.org/article/4634

Pour prévenir une «évolution catastrophique», indique Middle East Newsline, George Bush a décidé de ne pas attaquer l’Iran. Une source de l’administration explique que pour Washington, une coopération avec l’Iran est «nécessaire au retrait [des forces américaines] en Irak».

Si l’information est exacte, elle implique que l’État juif est maintenant seul contre un régime qui menace de «rayer Israël de la carte» et qui construit les armes nucléaires pour le faire. Les leaders israéliens signalent que leur patience est à bout; le vice-Premier ministre Shaul Mofaz avertissait ainsi récemment que «les efforts diplomatiques doivent donner des résultats d’ici la fin de 2007».

Les Forces de défense israéliennes (FDI) sont-elles capables de stopper le programme nucléaire iranien?

La réponse à de telles questions est en principe fournie par les analyses top secrètes des agences de renseignement. Mais des outsiders de talent peuvent aussi s’y essayer en recourant à des sources publiques. Whitney Raas et Austin Long ont étudié cette problématique au Massachusetts Institute of Technology (MIT) et ont publié leur impressionnante analyse, «Osirak Redux? Assessing Israeli Capabilities to Destroy Iranian Nuclear Facilities» (Réédition d’Osirak? Évaluation des capacités d’Israël de détruire les équipements nucléaires iraniens), dans le journal International Security.

Raas & Long se concentrent exclusivement sur la faisabilité et n’abordent pas les questions d’opportunité politique ou d’incidences stratégiques: si le commandement central israélien décidait d’endommager les infrastructures iraniennes, ses forces armées seraient-elles en mesure de remplir cette mission? Les auteurs examinent les cinq éléments suivants d’un raid réussi:

Renseignements. Entraver la production de matériel fissile implique la mise hors d’état de trois installations seulement de l’infrastructure nucléaire iranienne. Ce sont, dans l’ordre d’importance croissant, l’usine de production d’eau lourde et les réacteurs de production de plutonium en construction à Arak, une usine de conversion d’uranium à Ispahan et une usine d’enrichissement d’uranium à Natanz. Les auteurs relèvent que la destruction des installations de Natanz «est cruciale pour empêcher l’Iran de progresser vers la nucléarisation».

Armement. Pour avoir de bonnes chances d’endommager suffisamment les trois installations, il faut – compte tenu de leur taille, du fait qu’elles sont enterrées, des armes à disposition des forces israéliennes et de différents autres facteurs – 24 bombes de 5000 livres (2,2 t) et 24 bombes de 2000 livres (900 kg).

Plateforme. Observant l’«étrange amalgame de technologies» dont disposent les Iraniens et les limitations de leur aviation de chasse et de leur défense au sol face aux équipements high-tech de l’armée de l’air israélienne, Raas & Long estiment que les FDI doivent engager une force relativement modeste de 25 F-15I et 25 F-16I.





Itinéraires. Les jets israéliens peuvent atteindre leurs cibles par trois itinéraires: la Turquie par le nord, la Jordanie et l’Irak au centre ou l’Arabie Saoudite au sud. En termes de carburant et de chargement, les trois options sont envisageables.

Forces de défense. Plutôt que de prédire l’issue d’une confrontation entre Israël et l’Iran, les auteurs calculent le nombre d’avions, sur les 50 engagés, qui devraient atteindre leurs cibles pour que l’opération réussisse. Ils estiment ainsi qu’au moins 24 avions doivent atteindre Natanz, six Ispahan et cinq Arak ou les 35 ensemble. En d’autres termes, la défense iranienne doit stopper au moins 16 des 50 avions, soit un tiers de l’escadre aérienne. Les auteurs considèrent qu’un tel résultat serait «considérable» pour Natanz et «pratiquement inimaginable» pour les deux autres cibles.

Dans l’ensemble, Raas & Long estiment que la modernisation constante des forces aériennes israéliennes leur donne «la capacité de détruire des cibles iraniennes même bien protégées avec des chances raisonnables de succès». Au terme d’une comparaison entre une opération en Iran et l’attaque par Israël du réacteur irakien d’Osirak en 1981, laquelle s’est soldée par une réussite complète, ils concluent que le projet iranien «ne semble pas présenter plus de risques» que le raid de 1981.

Le grand point d’interrogation planant sur l’opération et au sujet duquel les auteurs renoncent à émettre des spéculations, est de savoir si les gouvernements turc, jordanien, américain ou saoudien permettraient aux Israéliens de pénétrer leur espace aérien (l’espace irakien étant sous contrôle américain). À moins que les Israéliens n’obtiennent d’avance la permission de traverser ces territoires, leurs jets pourraient avoir à mener des combats en cours de route. Ce facteur est le plus périlleux de l’ensemble du projet (les FDI pourraient atténuer ce problème en volant le long des frontières, par exemple celle séparant la Turquie et la Syrie, permettant ainsi aux deux pays de prétendre que les avions israéliens ont empruntés l’espace aérien de leur voisin).

Raas & Long laissent entendre mais ne mentionnent pas que les FDI pourraient aussi atteindre l’île de Kharg, par laquelle est exporté plus de 90% du pétrole iranien, ce qui porterait un coup sévère à l’économie iranienne.

Le fait que les forces israéliennes aient «une chance raisonnable de réussir» à détruire unilatéralement les principales installations nucléaires iraniennes pourrait contribuer à décourager Téhéran de poursuivre son programme d’armement. L’étude de Raas & Long favorise donc une issue diplomatique. Ses résultats méritent une diffusion aussi large que possible.

June 12th 2007 Posted to Islam

http://www.ajm.ch/wordpress/?p=683

(nombreux liens dans l'article original Idea )
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Iran: "Il faut rayer Israël de la carte"   Mer 13 Juin 2007, 11:34

Citation :
Les Etats-Unis accusent l'Iran de fournir des armes aux talibans, évoquant des preuves "irréfutables"

PARIS (AP) - Les Etats-Unis ont affirmé mercredi disposer de preuves "irréfutables" que l'Iran approvisionne les talibans afghans en armes. L'OTAN a intercepté certaines de ces livraisons, a précisé le haut responsable du Département d'Etat américain Nicholas Burns.

"Il existe des preuves irréfutables que les Iraniens" approvisionnent les talibans en armes, a déclaré le secrétaire d'Etat adjoint sur la chaîne d'information CNN. "Cela vient certainement du gouvernement iranien. Cela vient du commandement des Gardes révolutionnaires, qui est une unité essentielle du gouvernement iranien".

M. Burns, en visite à Paris, a également déclaré à l'Associated Press (AP) mercredi que l'OTAN doit agir pour arrêter ces livraisons. La frontière entre l'Iran et l'Afghanistan est "une frontière très longue. Mais les Iraniens doivent savoir que nous sommes là et que nous allons nous opposer" au trafic d'armes.

"C'est une question très grave", a-t-il déclaré, estimant que l'Iran est en situation de "violation complète" des résolutions du Conseil de sécurité. AP

http://fr.news.yahoo.com/13062007/5/les-etats-unis-accusent-l-iran-de-fournir-des-armes.html
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Iran: "Il faut rayer Israël de la carte"   Mer 13 Juin 2007, 11:55

Citation :
L’Iran pourrait exploiter 8 000 centrifugeuses d’ici à fin 2007, estime l’AIEA


L’AIEA juge que l’Iran pourrait exploiter 8 000 centrifugeuses d’enrichissement d’uranium d’ici à la fin de l’année, aggravant les craintes que ce pays ne cherche à se doter de l’arme nucléaire, ont indiqué hier à l’AFP des diplomates. « La préoccupation est que les Iraniens vont disposer d’un nombre “sensible” de centrifugeuses sans avoir levé les interrogations » sur la finalité de leur programme nucléaire, a déclaré un diplomate proche de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) en marge d’une réunion à Vienne. « Plus ils en ont, plus cela devient sensible. Les préoccupations en matière de prolifération s’accroissent », a-t-il ajouté. L’Iran exploitait plus de 1 300 centrifugeuses le 13 mai dans son centre de Natanz, selon un rapport remis par le directeur général de l’AIEA, Mohammad el-Baradei, au Conseil de sécurité des Nations unies. Selon un haut diplomate proche de l’AIEA, la République islamique pourrait porter ce chiffre à 3 000 dès fin juin ou fin juillet, une échelle industrielle qui lui permettrait d’enrichir assez d’uranium en un an pour fabriquer une bombe nucléaire, selon les experts. Lors d’entretiens privés avec des décideurs politiques, « M. Baradei affirme que l’Iran exploitera 8 000 centrifugeuses au rythme actuel » de construction de son usine de Natanz, a précisé le premier diplomate. Le patron de l’AIEA « est de plus en plus inquiet en termes de prolifération », car l’Iran « fait des progrès constants en matière d’enrichissement et ne montre aucun signe de ralentissement » de ses activités, a souligné cette source. « Si les Iraniens veulent exploiter un tel nombre de centrifugeuses, ils vont probablement y parvenir », a estimé une autre source diplomatique proche de l’AIEA.
Le Conseil de sécurité de l’ONU a adopté ces derniers mois deux résolutions sanctionnant l’Iran pour son refus de geler son programme d’enrichissement d’uranium, sans toutefois parvenir à infléchir la politique de Téhéran. L’AIEA, qui tente depuis plus de quatre ans de lever les zones d’ombre sur le programme nucléaire iranien, n’est pas parvenue à ce jour à s’assurer que celui-ci est à finalité strictement pacifique, comme l’affirme Téhéran. Le dossier est à l’ordre du jour d’une réunion des 35 pays membres de l’exécutif de l’agence cette semaine à Vienne. M. Baradei avait souhaité à l’ouverture de cette réunion que soit « désamorcée » l’escalade dans ce dossier. Washington affirme toujours privilégier une solution diplomatique dans ce dossier, mais n’a pas exclu une option militaire et a déployé d’importantes forces navales dans le golfe Persique.

http://www.lorient-lejour.com.lb/page.aspx?page=article&id=344331
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80782
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Iran: "Il faut rayer Israël de la carte"   Mer 13 Juin 2007, 19:36

Tout cela démontre que nous sommes avant le pire.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Iran: "Il faut rayer Israël de la carte"   Ven 15 Juin 2007, 01:25

Citation :
Israël bombardera-t-il l'Iran ?

Pour leur propre sécurité, celle du Moyen-Orient et peut-être le reste des sociétés occidentales, Les Israéliens devront bombarder les installations iraniennes qui sont en train d'obtenir les éléments nucléaires pour en faire une bombe. Le président de l'Iran dit à tous ceux qui veulent l'entendre qu'il utilisera cet armement nucléaire pour détruire Israël, la plupart des services de renseignement dans le monde confirment que l'Iran fait tout ce qu'il peut pour bâtir ses armes nucléaires. Si on laisse un régime sous contrôle islamiste obtenir l'arme nucléaire, la troisième guerre mondiale va arriver à coup sûr, car les islamistes ne sont pas menés par la logique mais par une volonté de mettre la terre au complet sous le contrôle de l'Islam.

Après toute la couverture anti-israélienne de Radio-Canada de l'été 2006, je suis encore étonné qu'ils diffusent ce reportage.

J'ai désactivé les commentaires dûs aux nombreux idiots et brainwashés islamistes qui savent pas qu'en appuyant l'Iran ils courent à leur perte.

(NDL : texte corrigé, nombreuses fôtes d'ortograf Wink)

Part 1 :



Part 2 :



Part 3 :



Part 4 :



(fin abrupte, mais semble néanmoins complet Idea )
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Iran: "Il faut rayer Israël de la carte"   Dim 17 Juin 2007, 23:56

Citation :
Salman Rushdie fait chevalier

L'écrivain britannique Salman Rushdie, qui avait fait l'objet d'une fatwa prononcée en 1989 par l'imam iranien Khomeiny, et Oleg Gordievsky, ex-agent double soviétique, font partie des personnalités décorées samedi par la reine Elizabeth II

À l'occasion de son anniversaire officiel --célébré samedi mais elle est née en avril--, la reine a créé deux chevaliers qui pourront désormais faire précéder leur nom de «Sir»: Ian Botham, un ancien joueur de cricket britannique très populaire et Salman Rushdie.

http://www.cyberpresse.ca/

thumleft

Citation :
L'Iran critique sévèrement la décoration
de Rushdie


NOUVELOBS.COM | 17.06.2007 | 18:05

L'écrivain britannique d'origine indienne, auteur des "Versets sataniques" et contraint de vivre dans la clandestinité pendant des années en raison d'une fatwa lancée contre lui, avait été fait chavalier à l'occasion de l'anniversaire de la reine.

L'Iran a qualifié dimanche 17 juin d'acte d'"islamophobie" la décoration par la reine britannique Elizabeth II de l'écrivain Salman Rushdie, condamné à mort dans une fatwa par l'ayatollah iranien Rouhollah Khomeiny.
"Donner une médaille ou anoblir quelqu'un qui est l'une des figures les plus haïes de la communauté islamique est un signe très clair d'islamophobie chez les hauts responsables britanniques", a déclaré le porte-parole de la diplomatie iranienne, Mohammad Ali Hosseini, dans un point de presse.

"Sir" Salman Rushdie

Fait chevalier, Salman Rushdie, qui peut faire désormais précéder son prénom du titre de "Sir", avait fait l'objet en 1989 d'une fatwa par le fondateur de la République islamique le condamnant à mort pour blasphème, après la publication de son roman, "Les versets sataniques".
Le gouvernement iranien avait indiqué en 1998 qu'il n'essaierait pas de faire appliquer le décret de l'ayatollah Khomeiny. Mais le successeur de ce dernier à la tête de l'Etat, l'ayatollah Ali Khamenei, a qualifié en janvier 2005 Salman Rushdie "d'apostat" dont le sang pouvait être "versé impunément".
Selon Rouhollah Hosseini, "l'insulte à la religion islamique" que représenterait la décoration de Salman Rushdie "n'est pas accidentelle, elle est organisée et prend place avec le soutien et l'encouragement de certains pays occidentaux".

http://tempsreel.nouvelobs.com/

Citation :
Téhéran dénonce l'honneur rendu à Rushdie

L'Iran a dénoncé dimanche l'honneur fait par la reine Elizabeth d'Angleterre à l'écrivain britannique Salman Rushdie, l'auteur des Versets sataniques condamné par l'ayatollah Ruhollah Khomeini. L'écrivain d'origine indienne, qui a vécu neuf ans dans la clandestinité à la suite de la fatwa édictée contre lui, a été fait chevalier de la reine samedi à l'occasion de l'anniversaire de la reine d'Angleterre. Le ministère iranien des Affaires étrangères y a vu un acte dirigé contre l'islam. "Honorer et faire l'éloge d'un apostat et d'une figure honnie placera définitivement les responsables britanniques dans une position de confrontation avec les sociétés musulmanes", a dit le porte-parole du ministère.

http://www.lejdd.fr/cmc/scanner/culture/200724/teheran-denonce-l-honneur-rendu-a-rushdie_29786.html?popup
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80782
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Iran: "Il faut rayer Israël de la carte"   Lun 18 Juin 2007, 06:33

Voici un acte de courage. Il n'y a donc pas que de la compromission peureuse.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Iran: "Il faut rayer Israël de la carte"   Lun 18 Juin 2007, 19:08

Citation :
Le Pakistan demande à la Grande-Bretagne de retirer le titre de chevalier accordé à Salman Rushdie

ISLAMABAD (AP) - Le Pakistan a demandé lundi à la Grande-Bretagne de retirer à Salman Rushdie le titre de chevalier qui lui a été décerné par la reine Elizabeth II, estimant qu'il offensait les musulmans. Le ministre pakistanais aux affaires religieuses a même estimé que cette distinction justifierait des attentats-suicide.

Le palais de Buckingham a annoncé samedi que l'auteur des "Versets sataniques", qui a été contraint de vivre dans la clandestinité pendant des années en raison d'une fatwa lancée contre lui, allait être fait chevalier à l'occasion des 81 ans de la reine.

Les députés pakistanais ont approuvé lundi une résolution présentée par le ministre des Affaires parlementaires Sher Afgan Khan Niazi. "Le titre 'Sir' accordé par la Grande-Bretagne à Salman Rushdie le blasphémateur blesse les sentiments des musulmans dans le monde. Chaque religion a droit au respect. Je demande au gouvernement britannique de retirer immédiatement ce titre car il crée une haine religieuse", a déclaré le ministre devant l'Assemblée nationale.

Les députés ont approuvé le texte à l'unanimité, même si un membre de l'opposition, Khwaja Asif, a estimé qu'il démontrait une contradiction dans la politique du gouvernement en tant qu'allié de Londres dans la lutte contre le terrorisme.

La porte-parole du ministère pakistanais des Affaires étrangères, Tasnim Aslam, a observé que ce titre de chevalier allait gêner le dialogue interreligieux. "Nous déplorons la décision du gouvernement britannique de le faire chevalier", a-t-elle souligné.

"L'Ouest accuse les musulmans d'extrémisme et de terrorisme mais quelqu'un qui ferait exploser une bombe sur son corps aurait raison de le faire à moins que le gouvernement britannique ne présente des excuses et ne retire (à l'écrivain en exil) son titre de 'Sir'", a lancé le ministres aux affaires religieuses Mohammed Ijaz ul-Haq au Parlement. Il a appelé "les 1,5 milliard de musulmans (du monde) à examiner la gravité de cette décision" de la Grande-Bretagne.

Dimanche, l'Iran avait également condamné cette initiative. En 1989, l'ayatollah Khomeini avait lancé une fatwa condamnant Salman Rushdie à mort suite à la publication des "Versets sataniques". Le guide suprême de la Révolution islamique iranienne jugeait le livre blasphématoire envers l'islam. L'écrivain britannique d'origine indienne avait alors dû entrer dans la clandestinité.

L'ambassade de Grande-Bretagne à Islamabad a défendu la décision d'honorer l'écrivain. Cet "honneur est largement mérité, et les raisons pour lesquelles il l'a reçu se passent d'explications", a souligné le porte-parole de l'ambassade, Aidan Liddle.

Dans l'est du Pakistan, à Multan, des étudiants islamistes ont brûlé des effigies de la reine Elizabeth II et de Salman Rushdie. Une centaine de manifestants portant des banderoles condamnant l'écrivain ont également scandé "Tuez-le! Tuez-le!" AP

http://fr.news.yahoo.com/18062007/5/le-pakistan-demande-la-grande-bretagne-de-retirer-le-titre.html
Revenir en haut Aller en bas
Wàng



Masculin Messages : 2183
Inscription : 29/03/2007

MessageSujet: Re: Iran: "Il faut rayer Israël de la carte"   Mar 19 Juin 2007, 10:45

Sur une liste de discussion privée interassociative autour de la démocratie linguistique en Europe, je reçois ceci (d'un ancien traducteur à l'ONU) :

Citation :
>C'est aussi effrayant que la traduction déformée de la phrase qu'on
>prête à Ahmadinedjad sur le fait d'effacer Israël de la carte du monde.
>J'ai
>vu le texte de ce qu'il a dit. Il n'a jamais dit cela. Il a dit qu'il
>fallait faire en sorte que la politique des dirigeants israéliens actuels
>ne
>laisse pas de trace dans l'histoire. Il n'a pas parlé de "carte", de
>"géographie", "d'effacer" ni de l' "Etat d'Israël". Je n'ai aucune
>sympathie
>pour les islamistes iraniens, mais qu'on puisse tricher à ce point me fait
>bondir. Le fait que la version déformée se soit diffusée dans le monde
>entier, au point que personne ne la mette en doute, a quelque chose
>d'effrayant. Le texte qui a fait le tour du monde a été livré dès la
>fin du discours à toutes les agences de presse par un bureau de traduction
>situé dans un pays que je ne nommerai pas. Aucune agence, semble-t-il, n'a
>eu l'idée de faire vérifier la traduction.
>Claude Piron
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Iran: "Il faut rayer Israël de la carte"   Mar 19 Juin 2007, 13:37

Enorme hoax Idea

Allez sur le site Iran Resist, Wang, tenu par des IRANIENS, qui, donc, ont LU et ENTENDU la déclaration d'Ahmadinejad en PERSAN (Farsi), et disent exactement la même chose Idea
Revenir en haut Aller en bas
Wàng



Masculin Messages : 2183
Inscription : 29/03/2007

MessageSujet: Re: Iran: "Il faut rayer Israël de la carte"   Mar 19 Juin 2007, 14:45

Vous savez, moi, je ne comprends pas le persan, je reste avec un insupportable doute...surtout si les iraniens eux même le partagent...mettez moi directement le lien sur le truc en question, j'arrive pas à m'y retrouver. ;)
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Iran: "Il faut rayer Israël de la carte"   Mar 19 Juin 2007, 15:28

Il m'a fallu 5 minutes Rolling Eyes

Citation :
Ahmadinejad confirme notre hypothèse
12.05.2006


En visite à Djakarta, Ahmadinejad s’en est une nouvelle fois pris jeudi à Israël, qu’il a qualifié de régime tyrannique qui sera un jour détruit.


L’ex-terroriste devenu président s’exprimait devant des étudiants islamistes à Djakarta en Indonésie, il a déclaré que c’était par antisémitisme que les pays européens avaient décidé après l’Holocauste de l’établissement d’un Etat juif au coeur du monde arabe !

Il avait déjà déclaré que l’Holocauste était un mythe que les Européens ont utilisé pour créer un Etat juif au coeur du monde islamique, il avait auparavant affirmé qu’Israël devait être rayé de la carte. Dans un article écrit en décembre dernier, nous vous avons déclaré avec quelques mois d’avance que l’objectif du régime des mollahs et du chétif Ahmadinejad était de pousser les Européens à rompre. D’ailleurs ces déclarations anti-israéliennes ponctuent les offres de dialogues ou de reprises des négociations faites par les Européens au régime des mollahs. Le chétif confirme ce que nous écrivions dans notre édito d’hier…

http://www.iran-resist.org/article2065?var_recherche=Ahmadinejad+Isra%C3%ABl


Citation :
De mieux en mieux ...


Les Pasdaran. Jazayeri, le terroriste porte-parole des Pasdarans, a dit dans son discours que la réaction des pays occidentaux aux propos d’Ahmadinejad était une réaction de peur. Jazayeri a ajouté qu’ils (les pays occidentaux) avaient vraiment peur car ils avaient cru que les mots de l’ayatollah Khomeiny concernant l’élimination d’Israël de la terre n’était qu’un slogan de pure forme alors qu’aujourd’hui, plus le temps passe et plus ils se rendent compte que c’est un devoir qui ne souffre aucun retard.

Il a encore ajouté qu’aussitôt que les musulmans et les pays de la région auront fait une alliance dans le respect du fait religieux, aussitôt ils pourront mettre à exécution les vœux prononcés par le président iranien.

Larijani. L’ex-commandant des Pasdaran et actuel négociateur en chef chargé du nucléaire iranien a assuré vendredi que la politique de son pays sur Israël et la Palestine n’avait pas changé, malgré l’appel d’Ahmadinejad à « rayer de la carte » l’Etat hébreu.

Larijani a dénoncé « l’interprétation abusive » faite par « certains médias occidentaux et certains pays », ainsi qu’une « manipulation médiatique » voulant faire croire que la République islamique cherchait à se doter de la bombe atomique.

« C’est une guerre psychologique orchestrée par les médias, ils veulent en profiter pour affaiblir l’Iran dans les instances internationales ».

Khamenei. Un journal (gouvernemental supposé appartenir à Khamenei et donc relatant la pensée officielle) a écrit ce matin que le sauvetage de la Palestine passe par la mise en route des propos de l’ayatollah Khomeiny c’est-à-dire par l’élimination pure et simple de l’état d’Israël. Khomeiny en son temps avait aussi dit que seul l’islam et le retour à la loi islamique originelle pouvait et devait être mise en place pour arriver à réaliser ce devoir.

Pasdaran (bis). Ce même journal rapporte encore les propos de Djavani, le Pasdar en charge du Polit-buro des Pasdaran qui a dit que si Israël devait un jour être rayé de la carte, alors ce jour approche de plus en plus et ce grâce à la lutte armée qui a commencée.

http://www.iran-resist.org/article740?var_recherche=Ahmadinejad+Isra%C3%ABl

Citation :
Propos d’Ahmadinejad, indignation de la France ...

26.10.2005 (commentaires)


A l’occasion d’une conférence sur « Le monde sans le sionisme », le barbouze « docteur-président » Ahmadinejad a ouvertement appelé mercredi à ce que l'Etat d'Israël soit « rayé de la carte ».



S’exprimant devant environ quatre mille « étudiants », il a préconisé l’unité des Palestiniens pour atteindre « le point d'anéantissement du régime sioniste ».

« Comme l'a dit l'imam (Khomeiny), Israël doit être rayé de la carte » !

« Les combats livrés sur la terre occupée font partie d'une guerre pour sa destinée. L'issue de centaines d'années de guerre se joue sur la terre palestinienne », a-t-il dit. L’ancien milicien, Ahmadinejad confond facilement les dizaines et les centaines.

Ces propos rappellent ceux du mollah Kashani qui avait déclaré très récemment : « Le plein accès à la technologie nucléaire est un droit naturel de la République islamique d’Iran et des milliards d'Iraniens... »

« Les dirigeants de la nation musulmane qui reconnaîtront Israël brûleront dans les flammes de la colère de l'ouma (la nation de l'Islam) », a promis l’ex-preneur d’otages, ajoutant que ces dirigeants signeraient « la reddition du monde musulman ».

Il a dénoncé Israël comme étant la création des « forces d’oppression mondiales », désignation quasi-officielle des Etats-Unis et de l’Occident.

Parlant d’une « guerre historique de plusieurs siècles entre l’oppresseur et le monde islamique », il a déclaré que « le dernier bastion de l’islam était tombé il y a un siècle quand les oppresseurs ont engagé la création du régime sioniste ». « Ils se servent de lui (Israël) comme d’un poste avancé pour répandre ses idées au coeur même du monde islamique », a-t-il ajouté.

La presse française s’indigne. Le Nouvel Observateur écrit que c'est la première fois depuis des années qu’un dirigeant iranien aussi haut placé prônerait publiquement la disparition de l’Etat d’Israël. Ce qui est faux, mais c’est ce que le responsable de la Rubrique Iran du Nouvel Obs., Gilles Anquetil voudrait nous faire croire.

En décembre 2001 lors de la « Journée de Jérusalem », Rafsandjani, le plus haut personnage de la république des mollahs, avait déclaré que le jour approchait où le monde musulman possèderait des armes nucléaires :

« Ce jour-là, la stratégie de l’Ouest sera caduque, car une unique bombe atomique a le pouvoir de complètement détruire Israël, alors qu’une contre-attaque israélienne ne peut causer que des dégâts mineurs au monde musulman ».

http://www.iran-resist.org/article718?var_recherche=Ahmadinejad+Isra%C3%ABl

Maintenant, si vous voulez la traduction directe du perse, demandez-le leur par email, moi je n'ai pas le temps Idea
Revenir en haut Aller en bas
Wàng



Masculin Messages : 2183
Inscription : 29/03/2007

MessageSujet: Re: Iran: "Il faut rayer Israël de la carte"   Mar 19 Juin 2007, 15:35

Non, je ne prétends pas que ce soit faux, j'agis en rationnaliste, je soulève le doute. ;) Et si je ne peux pas moi même vérifier le texte en persan...
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Iran: "Il faut rayer Israël de la carte"   Mar 19 Juin 2007, 15:48

Very Happy

Dites, ou ne vous a jamais dit que vous êtes fatigant ???

Laurent a écrit:
Maintenant, si vous voulez la traduction directe du perse, demandez-le leur par email, moi je n'ai pas le temps

Idea
Revenir en haut Aller en bas
Wàng



Masculin Messages : 2183
Inscription : 29/03/2007

MessageSujet: Re: Iran: "Il faut rayer Israël de la carte"   Mar 19 Juin 2007, 15:50

Laurent a écrit:
Very Happy

Dites, ou ne vous a jamais dit que vous êtes fatigant ???

Laurent a écrit:
Maintenant, si vous voulez la traduction directe du perse, demandez-le leur par email, moi je n'ai pas le temps

Idea

Si, hier soir. ;) Je veux dire : même si je le demande par courriel, je serais bien avancé si je ne puis vérifier moi même... Confused
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Iran: "Il faut rayer Israël de la carte"   Mar 19 Juin 2007, 15:55

Si vous n'êtes pas encore convaincu avec tous les développements ultérieurs de cette déclaration (conférence sur le "mythe" de la Shoah, etc, etc), vous ne le serez jamais...
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Iran: "Il faut rayer Israël de la carte"   Jeu 21 Juin 2007, 03:55



http://www.coxandforkum.com/
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Iran: "Il faut rayer Israël de la carte"   Ven 22 Juin 2007, 19:11

Citation :
Téhéran dispose de 100 kg d'uranium enrichi

TEHERAN (Reuters) - L'Iran a en stock 100 kilogrammes d'uranium enrichi, a déclaré jeudi soir le ministre iranien de l'Intérieur, Mostafa Pourmohammadi dont les propos devraient alerter les pays occidentaux qui craignent que Téhéran ne cherche à se doter de l'arme atomique.

"Plus de 100 kg d'uranium enrichi ont été livrés pour être stockés", a dit le ministre, cité par l'agence Isna, lors d'un discours dans le sud-ouest du pays.

Un haut responsable du nucléaire iranien a cependant mis en doute la véracité de cette information. "Les chiffres ne sont pas bons", a déclaré à Reuters ce responsable qui a requis l'anonymat.

Selon des diplomates et des experts dans le domaine du nucléaire, 500 kg d'uranium enrichi sont nécessaires à la fabrication d'une bombe mais ils devront au préalable être réintroduits dans des centrifugeuses reconfigurées pour augmenter le degré d'enrichissement de l'uranium.

Les puissances occidentales soupçonnent Téhéran de vouloir se doter de l'arme atomique sous couvert d'un programme nucléaire civil, ce que les autorités iraniennes démentent.

http://fr.news.yahoo.com/22062007/290/teheran-dispose-de-100-kg-d-uranium-enrichi.html

Réaction immédiate et précipitée :

Citation :
Téhéran dément les propos sur son stock d'uranium enrichi


TEHERAN (Reuters) - Le ministère de l'Intérieur iranien dément l'information selon laquelle le ministre de l'Intérieur, Mostafa Pourmohammadi, aurait déclaré la veille que Téhéran disposait d'un stock de 100 kilogrammes d'uranium enrichi.

"Pourmohammadi n'a rien dit sur la quantité d'uranium ou le nombre de centrifugeuses en place", indique dans un communiqué le service de presse du ministère de l'Intérieur, cité par l'agence officielle Irna.

"Plus de 100 kg d'uranium enrichi ont été livrés pour être stockés", aurait dit le ministre jeudi soir, cité par l'agence de presse estudiantine Isna, lors d'un discours dans le sud-ouest du pays.

Un haut responsable du nucléaire iranien avait cependant mis en doute la véracité de cette information. "Les chiffres ne sont pas bons", avait déclaré à Reuters ce responsable qui avait requis l'anonymat.

Selon des diplomates et des experts dans le domaine du nucléaire, 500 kg d'uranium enrichi sont nécessaires à la fabrication d'une bombe mais ils devront au préalable être réintroduits dans des centrifugeuses reconfigurées pour augmenter le degré d'enrichissement de l'uranium.

Les puissances occidentales soupçonnent Téhéran de vouloir se doter de l'arme atomique sous couvert d'un programme nucléaire civil, ce que les autorités iraniennes démentent.

http://fr.news.yahoo.com/22062007/290/teheran-dement-les-propos-sur-son-stock-d-uranium-enrichi.html

Idea
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Iran: "Il faut rayer Israël de la carte"   Ven 22 Juin 2007, 23:58

Citation :
L'armée de l'air s'entraîne à des vols longue distance

JERUSALEM - L'armée de l'air israélienne entraîne ses pilotes à effectuer des vols longue distance, dans le cadre de ses préparatifs face à la menace nucléaire iranienne, rapporte vendredi le quotidien Maariv.

Le quotidien, qui affirme que la censure militaire israélienne, a autorisé la publication de cette information, précise que ces entraînements incluent des opérations de ravitaillement en vol et le bombardement de cibles.

Selon le journal, qui ne donne pas plus de détails concernant ces vols d'entraînement, Israël et les Etats-Unis travaillent en étroite coopération pour tout ce qui touche à l'évolution du programme nucléaire iranien.

Le 7 janvier, Israël avait démenti des informations de l'hebdomadaire britannique Sunday Times sur l'existence d'un plan israélien de destruction à la bombe atomique des installations iraniennes d'enrichissement d'uranium.

"Cette histoire est inexacte. Israël appuie à 100% les efforts de la communauté internationale pour stopper le programme nucléaire iranien", avait déclaré le porte-parole du ministère israélien des Affaires étrangères, Mark Regev.

Pour un haut responsable israélien s'exprimant sous couvert de l'anonymat, il s'agissait "d'informations absurdes émanant d'un journal qui s'est déjà distingué dans le passé par des titres tonitruants sur ce sujet et qui se sont révélés par la suite n'être que des pétards mouillés".

"Israël ne compte pas frapper l'Iran militairement", avait-il dit.

L'Iran de son côté a mis en garde Israël contre toute attaque militaire en affirmant qu'elle ne "restera pas sans réponse".

Le Sunday Times, citant des sources militaires en Israël, avait publié une information selon laquelle deux escadrilles de l'armée de l'air israélienne s'entraînaient actuellement pour détruire lors d'une frappe unique l'usine d'enrichissement de Natanz, une installation de conversion de l'uranium près d'Ispahan et un réacteur à eau lourde à Arak, situés au sud de Téhéran.

Les dirigeants israéliens prennent très au sérieux la menace d'un Iran nucléaire vu les appels répétés du président iranien Mahmoud Ahmadinejad à "rayer l'Etat sioniste de la carte".

(©AFP / 22 juin 2007 08h41)


http://www.romandie.com/infos/news2/070622064143.7090u3il.asp
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Iran: "Il faut rayer Israël de la carte"   Dim 24 Juin 2007, 02:17

Citation :
Nucléaire: les voies du dialogue restent ouvertes entre l'UE et l'Iran

Par Edouard PONS


LISBONNE (AFP) - Les voies du dialogue restent ouvertes entre l'Union européenne (UE) et l'Iran sur le dossier nucléaire iranien à l'issue de la réunion visant à relancer les négociations entre Téhéran et la communauté internationale tenue samedi à Lisbonne entre les deux parties.

Le Haut représentant de la politique étrangère européenne Javier Solana et le principal négociateur iranien sur le nucléaire Ali Larijani ont eu plus de quatre heures de conversations qu'ils ont qualifiées de "constructives" ou "bonnes", estimant l'un et l'autre qu'elles permettront "d'avancer vers une meilleure compréhension".

Suite : http://fr.news.yahoo.com/23062007/202/nucleaire-les-voies-du-dialogue-restent-ouvertes-entre-l-ue.html

Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Iran: "Il faut rayer Israël de la carte"   Dim 24 Juin 2007, 21:06

Citation :
Bombarder ou non l’Iran

24 juin 2007 - Par Norman Podhoretz | Paru dans Commentary - Article traduit par Fred Rothenberg pour www.nuitdorient.com

Bien que beaucoup persistent à le nier je continue à croire que le 11 septembre 2001 nous a plongé, la tête la première, dans rien moins qu’une autre guerre mondiale. Je l’appelle la quatrième guerre mondiale parce que je crois aussi que ce qui a été généralement appelé la guerre froide est en fait la troisième guerre mondiale et que la guerre actuelle est plus proche de cette dernière que de la seconde guerre mondiale.


Comme la guerre froide que l’historien militaire Eliot Cohen a été le premier à qualifier, celle que nous vivons a des racines idéologiques nous opposant à l’islamo-fascisme, une mutation du virus totalitaire que nous avions d’abord défait en tant que nazisme et fascisme, puis en tant que communisme. C’est une pathologie généralisée employant une large variété d’armes certaines non militaires et qui risque de se poursuivre probablement plusieurs décennies (1).

Ce qui résulte d’une telle façon d’analyser les cinq dernières années c’est que les campagnes militaires d’Afghanistan et d’Irak ne peuvent être considérées comme des guerres limitées. Au contraire, nous devrions les considérer comme des fronts ou des théâtres opérationnels ouverts dans les premiers stades d’une campagne globale prolongée. Il en est de même pour l’Iran. En tant que centre actuel de l’idéologie islamo-fasciste contre laquelle nous nous battons depuis le 11 septembre et, d’après le dernier rapport du Département d’Etat sur le sujet, comme le principal commanditaire du terrorisme qui est l’arme de choix de l’islamo-fascisme, l’Iran est aussi un front de la quatrième guerre mondiale. De plus, son projet d’obtenir un arsenal nucléaire le qualifie comme le plus dangereux parmi tous.

Suite : http://www.desinfos.com/article.php?id_article=7538
Revenir en haut Aller en bas
Wàng



Masculin Messages : 2183
Inscription : 29/03/2007

MessageSujet: Re: Iran: "Il faut rayer Israël de la carte"   Lun 25 Juin 2007, 12:24

Laurent a écrit:
Citation :
Nucléaire: les voies du dialogue restent ouvertes entre l'UE et l'Iran

Par Edouard PONS


LISBONNE (AFP) - Les voies du dialogue restent ouvertes entre l'Union européenne (UE) et l'Iran sur le dossier nucléaire iranien à l'issue de la réunion visant à relancer les négociations entre Téhéran et la communauté internationale tenue samedi à Lisbonne entre les deux parties.

Le Haut représentant de la politique étrangère européenne Javier Solana et le principal négociateur iranien sur le nucléaire Ali Larijani ont eu plus de quatre heures de conversations qu'ils ont qualifiées de "constructives" ou "bonnes", estimant l'un et l'autre qu'elles permettront "d'avancer vers une meilleure compréhension".

Suite : http://fr.news.yahoo.com/23062007/202/nucleaire-les-voies-du-dialogue-restent-ouvertes-entre-l-ue.html


C'est abuser cette photo, Laughing !
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Iran: "Il faut rayer Israël de la carte"   Lun 25 Juin 2007, 20:20

Lisez ma signature, Wang, tout y est :|

ONU = SDN des années 30 Idea
Revenir en haut Aller en bas
Wàng



Masculin Messages : 2183
Inscription : 29/03/2007

MessageSujet: Re: Iran: "Il faut rayer Israël de la carte"   Lun 25 Juin 2007, 20:26

Laurent a écrit:
Lisez ma signature, Wang, tout y est :|

ONU = SDN des années 30 Idea

J'ai bien compris. ;)
Revenir en haut Aller en bas
 
Iran: "Il faut rayer Israël de la carte"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 19 sur 21Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 18, 19, 20, 21  Suivant
 Sujets similaires
-
» Article de Michel Guillou : "Il faut supprimer les Tice des formations disciplinaires".
» Télérama - "Debout l'école" : "Il faut imaginer un enseignement beaucoup moins didactique" (Christophe Prochasson)
» Viviane Youx, présidente de l'AFEF : "Il faut revoir les programmes de français"
» "Il faut que vienne d'abord l'apostasie" St Paul Apôtre aux Thessaloniciens
» La guerre Iran-Israël est-elle imminente ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: