DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Iran: "Il faut rayer Israël de la carte"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 11 ... 21  Suivant
AuteurMessage
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Iran: "Il faut rayer Israël de la carte"   Mer 02 Nov 2005, 22:56

Il n'y a pas qu'en Irak, souviens-toi de l'Intifada palestinienne : ces malades mettaient systématiquement leurs gosses en première ligne, soit par inconscience, soit par espoir qu'ils se prennent une balle, afin de pouvoir exploiter par après la soi-disant barbarie israélienne...

(voir à ce sujet le dossier sur primo-europe concernant la mort du petit Mohammed al Dura, trucage monté par Charles Enderlin et nié par france 2...)

Plus rien ne m'étonne venant de la part de tels cinglés...
Revenir en haut Aller en bas
pure4sure



Messages : 41
Inscription : 06/10/2005

MessageSujet: Re: Iran: "Il faut rayer Israël de la carte"   Jeu 03 Nov 2005, 07:39

il y a des parties d'echec comme ça ou l'on passe du temps à positionner ses pions avant de tout jouer en quelques coups...

nous n'avons surement pas connaissances de toutes les manoeuvres de chaque camp, des accords tacites, et si un conflit eclate des surprises aux 4 coins de la planètes risquent de survenir...
Revenir en haut Aller en bas
Alexandre



Messages : 511
Inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Re: Iran: "Il faut rayer Israël de la carte"   Jeu 03 Nov 2005, 20:03

Intéressante, cette idée d'un jeu d'échec, mais qui sont les joueurs ?

Alexandre
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Iran: "Il faut rayer Israël de la carte"   Jeu 03 Nov 2005, 20:36

Alexandre a écrit:
Intéressante, cette idée d'un jeu d'échec, mais qui sont les joueurs ?

Alexandre

Ben les blancs contre les noirs non?
Revenir en haut Aller en bas
pure4sure



Messages : 41
Inscription : 06/10/2005

MessageSujet: Re: Iran: "Il faut rayer Israël de la carte"   Jeu 03 Nov 2005, 20:39

bien vu Ecossais, cela permet de voir une autre dimension à ce jeu car les blancs et les noirs sont les pions, peut-etre qu'une strategie consiste à justement les faire passer pour les joueurs... et ainsi de masquer à quel niveau se decide réellement la partie.
Revenir en haut Aller en bas
Alexandre



Messages : 511
Inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Re: Iran: "Il faut rayer Israël de la carte"   Jeu 03 Nov 2005, 20:48

oui, c'est ça, à quel niveau se situe réellement la partie ?

Alexandre
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Iran: "Il faut rayer Israël de la carte"   Dim 06 Nov 2005, 12:39

.
Citation :
dimanche 6 novembre 2005, 12h23
Iran: Téhéran avance sur la voie des activités nucléaires sensibles

agrandir la photo


TEHERAN (AFP) - L'Iran s'apprête à convertir de nouvelles quantités d'uranium et aurait autorisé la recherche d'investisseurs pour mener à leur terme ces activités nucléaires ultra-sensibles, défiant ainsi ouvertement la communauté internationale.

"Nous avons déclaré à l'Agence (internationale de l'énergie atomique, AIEA) que nous allions injecter de nouvelles matières premières dans la chaîne de production" de l'usine de conversion d'Ispahan (centre), a déclaré à la télévision d'Etat Javad Vaïdi, un responsable du Conseil suprême de la sécurité nationale.

Cette annonce, si elle est suivie d'effet, oppose une fin de non-recevoir à la communauté internationale et à l'AIEA qui pressent l'Iran de suspendre toutes ses activités relatives à l'enrichissement d'uranium, y compris la conversion, qui en est le préalable. Elle passe outre à la menace, pour l'Iran, de se retrouver devant le Conseil de sécurité de l'Onu, à l'issue d'une nouvelle réunion de l'AIEA, le 24 novembre.

Or, non seulement l'Iran compte convertir davantage d'uranium, mais, selon la presse iranienne, il affirme sa détermination à passer au stade ultérieur, l'enrichissement proprement dit, en autorisant la recherche d'investisseurs pour mener à bien cette activité, qui inquiète bien plus la communauté internationale que la conversion.

Le gouvernement a décidé mercredi d'autoriser "l'organisation iranienne de l'énergie atomique à rechercher des investisseurs iraniens et étrangers, qu'ils soient gouvernementaux ou privés, pour le projet d'enrichissement de (l'usine de) Natanz", rapportent les journaux. "Nous n'abandonnerons jamais notre droit au cycle du combustible", a déclaré devant la presse le porte-parole des Affaires étrangères Hamid Reza Assefi.

Pour une grande partie de la communauté internationale rendue suspicieuse par 18 années de dissimulations iraniennes, un renoncement de l'Iran à l'enrichissement représente la meilleure garantie qu'elle ne cherche pas à se doter de la bombe atomique. L'enrichissement fournit le combustible pour les centrales civiles. Mais il peut être poussé à des niveaux plus élevés pour fabriquer l'arme nucléaire.

L'Iran a gelé en 2004 toutes ses activités relatives à l'enrichissement, y compris la conversion. Mais il a recommencé en août à injecter de la poudre d'uranium (le yellowcake) dans son usine d'Ispahan pour la transformer en gaz (la conversion). C'est ce gaz qui est appelé à son tour à être injecté dans les centrifugeuses à Natanz (centre) pour produire l'uranium enrichi. Malgré la menace, l'Iran, qui a radicalisé ses positions sous le président Mahmoud Ahmadinejad, refuse de revenir à une suspension complète.

Elle se déclare seulement prête à négocier les conditions d'un redémarrage de l'enrichissement à proprement parler à Natanz. Depuis août, le dialogue avec les trois grands Européens (Allemagne, France, Grande-Bretagne), qui avait prémuni l'Iran contre le Conseil de sécurité, est rompu.

Les Européens ont signifié qu'avec les Américains ils oeuvreraient à une saisine du Conseil de sécurité si les Iraniens ne revenaient pas à une suspension totale. L'appel du président Ahmadinejad à "rayer Israël de la carte" a encore compliqué les affaires iraniennes. Mais cette saisine s'est heurtée en septembre à l'opposition des Russes qui devraient encore jouer un rôle capital en novembre. La réussite de cette entreprise est d'autant plus aléatoire que les Iraniens viennent de donner aux inspecteurs de l'AIEA des informations et l'accès au site suspect de Parchine qu'ils leur refusaient jusqu'à présent.

M. Assefi a implicitement confirmé l'existence d'une proposition russe de consortium pour la conversion. "Ce n'est pas la seule proposition que nous examinons (...)", a-t-il dit, "mais nous continuons à considérer celle faite par notre président (en septembre devant l'assemblée générale des Nations unies) à New York comme la plus convenable". M. Ahmadinejad avait alors proposé d'associer des sociétés étrangères au programme d'enrichissement iranien "pour approfondir encore la confiance". "La porte est ouverte aux discussions, rien n'est fermé", a dit M. Assefi
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Iran: "Il faut rayer Israël de la carte"   Ven 11 Nov 2005, 11:06

Citation :
vendredi 11 novembre 2005, 4h58
Washington et Bruxelles prêts à accepter la conversion d'uranium par l'Iran

VIENNE (AP) - Les Etats-Unis et l'Union européenne sont prêts à accepter un compromis avec l'Iran sur son programme nucléaire et ont approuvé provisoirement un plan qui autoriserait Téhéran à convertir son uranium, ont annoncé jeudi des responsables et des diplomates.

Selon ces hauts responsables et diplomates qui ont requis l'anonymat, ce plan autoriserait l'Iran à convertir de l'uranium brut en gaz et transformé ensuite par centrifugeuses en uranium enrichi.

Mais le véritable enrichissement serait réalisé en Russie, ont dit ces sources à l'Associated Press. Selon son niveau, l'enrichissement peut être pour fournir de l'énergie ou fabriquer des armes nucléaires.

La secrétaire d'Etat américaine Condoleezza Rice a exprimé l'espoir de voir aboutir ce projet de compromis avec Téhéran, mais elle n'a pas confirmé un soutien éventuel apporté par Washington à ce plan.

"Ce n'est pas une proposition américano-européenne aux Iraniens", a-t-elle précisé. "Je veux affirmer cela de façon catégorique. Ce n'est pas le cas et cela ne le sera pas."

"Nous espérons que s'il y un moyen pour les Iraniens d'accepter une avancée, qui pourrait redonner un peu de confiance sur le fait qu'ils ne sont pas en fait en train de chercher à fabriquer des armes nucléaires sous couvert d'une puissance nucléaire civile, ils saisiront cette opportunité", a-t-elle ajouté. AP

Shocked Shocked Shocked

Citation :
Rice dément l’existence d’une proposition commune USA/UE !
11.11.2005


La secrétaire d’Etat américaine Condoleezza Rice a démenti avec fermeté jeudi l’existence d’un accord entre les Etats-Unis et l’UE


« Il n'existe pas de proposition commune USA/UE sur le dossier iranien et je tiens à l'affirmer de manière catégorique », a déclaré Condoleezza Rice à la presse durant le voyage qui la mène au Moyen-Orient.

« Il n'y a pas d'accord et il n'y en aura pas car nous (les Etats-Unis) ne sommes pas partie prenante dans ces négociations », a-t-elle dit en réponse à des affirmations du New York Times qui citait jeudi des responsables américains et européens.

Selon le quotidien, l’idée d’une proposition commune a été discutée mardi à Washington par Condoleezza Rice et El Baradei.

Selon New York Times, l’idée d’une proposition commune avait été discutée mardi à Washington par Condoleezza Rice et El Baradei et Mme. Rice avait instamment demandé de donner deux semaines à l’Iran pour répondre, afin de pouvoir être fixé avant la prochaine réunion de l’AIEA le 24 novembre.

« Je n'ai absolument pas parlé de délai dans le temps car ce n'est pas une manière de mener des négociations en matière de diplomatie », a ajouté Mme Rice.

Selon la proposition rapportée par le New York Times, l’Iran pouvait continuer à convertir sur son territoire l’uranium sous une forme gazeuse, l’UF6, mais devait ensuite envoyer ce produit en Russie pour enrichissement, afin qu’il puisse être utilisé dans les centrales nucléaires.

La désinformation bat son plein...

Et pendant ce temps-là, les turbines tournent...
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Iran: "Il faut rayer Israël de la carte"   Dim 13 Nov 2005, 11:52

Citation :
L'Iran confirme son rejet d'un compromis russe
(Belga)

TEHERAN 13/11 (AFP) = L'Iran a affirmé dimanche sa détermination à enrichir l'uranium sur son propre territoire, rejetant à nouveau l'idée d'un transfert à l'étranger de ces activités nucléaires ultra-sensibles pour dissiper les inquiétudes internationales. "L'enrichissement doit avoir lieu sur le sol iranien, comme d'autres responsables iraniens l'ont dit auparavant", a déclaré devant la presse le porte-parole des Affaires étrangères Hamid Reza Assefi. M. Assefi a ainsi renforcé les propos tenus la veille par le chef de l'Organisation atomique iranienne Gholamreza Aghazadeh. Ces déclarations équivalent à un rejet catégorique d'un compromis qui aurait pu permettre de sortir par le haut de la querelle nucléaire et qui aurait vu l'Iran mener en Russie ses activités nucléaires les plus sensibles
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Iran: "Il faut rayer Israël de la carte"   Ven 25 Nov 2005, 22:49

Citation :
Exclusivité : l’Iran accélère les travaux à l’usine nucléaire de Natanz 24.11.2005



Iran Focus, Londres, 24 novembre - Des travaux secrets ont lieu actuellement à la gigantesque usine d’enrichissement nucléaire de Natanz, au centre de l’Iran, avec plus d’une dizaine de nouveaux bâtiments en cours de construction, a appris Iran Focus.

Iran Focus a reçu cette information d’un ingénieur iranien dont l’identité ne sera pas révélée puisqu’il vit en Iran. Il a confié à Iran Focus que des équipes se relayaient pour bâtir 17 silos (lance-missile) et bunkers (antinucléaires). Les silos ont une hauteur de 24 mètres et présentent plusieurs entrées de formes différentes.

Trente entrepreneurs en bâtiment ont été engagés pour ce projet. Les ouvriers travaillent 24 heures sur 24 en équipes.

La source a déclaré que la sécurité sur le site a été renforcée à un niveau sans précédent après la visite récente du président radical iranien Mahmoud Ahmadinejad.

Les téléphones mobiles sont interdits pour les personnes travaillant sur le chantier. Les ouvriers vivent complètement isolés du monde extérieur pendant toute la durée de leur contrat. Ils sont seulement autorisés à appeler leur famille une fois de temps en temps pour leur faire savoir qu’ils vont bien. Chaque ouvrier s’est engagé par écrit à rester sur le chantier jusqu’à ce que les travaux soient achevés.

La source affirme que les bâtiments sont construits pour abriter de nouveaux composants et de la technologie sensible nécessaires pour mener des activités d’enrichissement d’uranium sur le site.

Téhéran a suspendu ses activités d’enrichissement d’uranium tandis que les négociations avec la Grande Bretagne, la France et l’Allemagne se poursuivent sur ce que l’Occident soupçonne être un programme d’armes nucléaires.

L’énorme usine clandestine d’enrichissement d’uranium de Natanz a été révélée au monde la première fois par le Conseil national de la Résistance iranienne en août 2002.

http://www.iranfocus.com/french/modules/news/article.php?storyid=2178
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Iran: "Il faut rayer Israël de la carte"   Ven 25 Nov 2005, 23:12

Citation :
Dernière chance de compromis avec l'Iran Renaud Girard
[25 novembre 2005]

Téhéran, qui est soupçonné de vouloir se doter de l'arme nucléaire, sous couvert d'un programme civil, a manifesté la volonté de reprendre les négociations avec l'Occident, interrompues en août. Les griefs sont nombreux : les inspecteurs onusiens ont pu visiter le site de Parchine et interroger deux hauts responsables du programme nucléaire iranien, mais ils ne peuvent toujours pas accéder au site de Lavizan. L'Europe estime qu'il existe une «fenêtre d'opportunité» pour la reprise de négociations avec Téhéran. Selon une proposition russe, l'Iran pourrait convertir l'uranium sur son sol, mais il dépendrait de Moscou pour la phase suivante, l'enrichissement.
La république islamique d'Iran a toujours proclamé que son programme nucléaire était exclusivement civil et qu'elle respectait donc à la lettre les clauses du traité de non-prolifération de 1970 (TNP), dont l'Iran est signataire.


En réalité, le régime de Téhéran développe, sous le nom de plan n° 111, un programme balistico-nucléaire qui ambitionne d'égaler celui d'un pays comme la France des années 70. Conçus à partir d'une technologie nord-coréenne, les missiles iraniens de portée intermédiaire (1 800 km) Shehab-3 sont relativement bien connus des Occidentaux. Très curieusement, ils sont munis d'un système d'ouverture de la charge extrêmement sophistiqué et coûteux, dont les spécifications ne sont requises que pour les ogives nucléaires.


Autant les services de renseignement occidentaux connaissent bien les aspects balistiques du programme 111, autant ils sont dans le flou sur ses aspects nucléaires. Quand il fut devenu impossible de le cacher, les Iraniens ont reconnu devant l'AIEA disposer d'installations d'enrichissement d'uranium.

Double suspicion


Enrichir l'uranium ne constitue pas en soi une infraction au TNP, le traité de non-prolifération. Mais l'inquiétude occidentale est nourrie par deux éléments : le côté clandestin du programme et son aspect totalement anti-économique. Les Iraniens dépensent des fortunes à produire leur propre combustible nucléaire, alors qu'il leur serait beaucoup plus rentable de se fournir sur le marché.


Le minerai d'uranium est transformé en yellow cake à l'usine de conversion d'Ispahan, puis enrichi par ultracentrifugation à l'installation souterraine de Natanz. Les Iraniens ont reconnu avoir construit 164 centrifugeuses, sur des plans vendus par le père de la bombe pakistanaise, Abdul Qader Khan, qui les avait lui-même volés lors d'un stage qu'il avait effectué au sein du consortium européen Urenco en Hollande.


On estime qu'avec ses 164 centrifugeuses déclarées, l'Iran serait capable de produire 2 kilos d'uranium militaire (enrichi à 95%) par an. Or la masse critique nécessaire à la fabrication d'une bombe atomique est de l'ordre d'une vingtaine de kilos. La question est de savoir si les Iraniens disposent d'autres installations secrètes d'enrichissement.


La seule contre-indication existant pour une installation d'ultracentrifugation est l'instabilité sismique. Le territoire iranien étant particulièrement sujet aux tremblements de terre, les services de renseignement occidentaux se demandent si les Iraniens ne sont pas allés enrichir leur uranium en Malaisie.


Les Russes construisent actuellement, sur le site de Boucheir, une centrale nucléaire de production d'électricité dite «à eau pressurisée». Ce type de réacteur n'est guère proliférant, à la différence des réacteurs Candu (Canadian deuterium uranium), producteurs de plutonium de qualité militaire, qui furent livrés dans les années 70 à des pays désireux de fabriquer la bombe atomique, comme l'Inde ou l'Argentine.

La construction de cette centrale d'une puissance de 1 000 MW devrait être achevée en 2007. Par contrat, les Russes se sont engagés à la fournir en uranium enrichi (à 5%, le taux requis pour les applications civiles) durant toute la durée de vie du réacteur, ainsi qu'à ramener chez eux les déchets, pour les retraiter ou les stocker. A la faveur de la signature de ce contrat en février 2005, la Russie s'est engagée à former dans ses instituts nucléaires spécialisés quelque 700 nouveaux stagiaires iraniens.

Cet aspect du contrat est particulièrement troublant, dans la mesure où, à l'évidence, la centrale de Boucheir ne nécessite pas la présence de 700 ingénieurs hautement spécialisés. Et personne n'est en mesure de contrôler les endroits où travailleront plus tard, en Iran, les experts formés en Russie.

http://www.lefigaro.fr/international/20051125.FIG0220.html?215707

Tsahal, viiiiite...
Revenir en haut Aller en bas
jeanpierre



Messages : 89
Inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Iran: "Il faut rayer Israël de la carte"   Ven 25 Nov 2005, 23:44

bonsoir

je pense tout de meme que cette déclaration iranienne est étrange
Citation :
Il faut rayer Israël de la carte"

les iraniens savent pertinament qu'israel les bombardera quand les travaux sur l uranium seront plus avancés,de la meme maniére qu'ils ont bombardé l'irak et leur centrale ,alors pourquoi cette provocation,que se cache t il derriére
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Iran: "Il faut rayer Israël de la carte"   Ven 25 Nov 2005, 23:55

Ils cherchent la confrontation, c'est plus que certain :|

Ce qu'ils cherchent, à mon avis, c'est l'embrasement général du Proche et Moyen-Orient.

Quelques éléments de réponse :

Citation :
Un piège iranien ?
24.11.2005


Le Moyen Orient qui n’a jamais été une région connue pour son calme est maintenant dans une tourmente nouvelle. Il y a l’inextricable conflit israélo-palestinien et le conflit pour le contrôle de l’Irak. La Syrie est sous enquête de l’ONU pour son implication dans le meurtre de l’ex-premier ministre libanais Rafik Hariri. Et l’Iran est sur toutes les langues des instances internationales à propos de son programme nucléaire.


Le président Mahmoud Ahmadinejad a en plus allumé une nouvelle mèche. Son appel à rayer Israël de la carte est dénoncé en occident et des actions militaires à son encontre ont même été proposées dans certaines capitales. D’ailleurs Tony Blair à qui l’on a posé la question des réactions éventuelles a dit que si pour l’instant rien n’était prévu, rien empêchait de s’interroger très sérieusement sur la possibilité de mener une action contre l’Iran.

Soyons certains que Téhéran aussi y pense. La possibilité que la rhétorique enflammée d’Ahmadinejad soit une manoeuvre étudiée pour que les pays occidentaux -USA, GB, Israël- tentent une action militaire contre l’Iran n’est pas à exclure. Quel meilleur moyen d’avoir cette guerre qui doit rayer Israël de la carte ?

Dans un premier temps cela peut être surprenant quand on connaît la différence de puissance militaire des forces en présence, mais c’est justement cette différence qui serait au coeur de la stratégie des mollahs, l’important n’étant justement pas la différence de puissance mais quelle puissance serait utilisable de façon tolérable.

Les USA sont une super puissance de par leur capacité à détruire, mais justement les USA ne cherchent pas à détruire mais à traiter pour imposer leurs vues politiques. La philosophie de « pouvoir et crainte » étant que les ennemis des USA seraient si pétrifié par la force militaire des USA qu’ils auraient la crainte et se soumettraient sans combat. Les USA préfèrent un repli et la défaite plutôt que d’essuyer les conséquences morales d’une guerre totale et définitive avec le Vietnam du Nord.

Mais malheureusement les choses ne se passent pas comme c’était prévu. Les USA répètent les mêmes erreurs que durant la Guerre Froide. Les soviétiques ayant négociés avec les USA, ceux-ci pensaient que les vietnamiens en feraient autant. Les vietnamiens étant plus faibles que les soviétiques, cela semblait logique. Mais les vietnamiens ne négocièrent pas et attaquèrent aussi loin que possible jusqu’à saper le moral américain.

C’est exactement la même situation qui prévaut aujourd’hui en Irak. Le pouvoir de destruction est dans les mains des USA mais c’est eux qui subissent les attaques. La question que les USA se posent étant de savoir contre qui utiliser leur super pouvoir de destruction et avec qui négocier. C’est la preuve de l’échec de la politique de « pouvoir et crainte », surtout crainte d’ailleurs.

Les forces britanniques sont dans le même état en Irak que les forces US, et le gouvernement britannique accuse l'Iran d'entretenir et fournir les armes et la technologie aux irakiens qui les combattent.

D’ailleurs les britanniques sont maintenant obligés d’utiliser la tactique US, du déploiement par le ciel avec des hélicoptères plutôt que la route, avec une incapacité à avoir une aviation digne de ce nom. Ils en payent le prix fort dans la région de Bassora. En clair les réactions outragées de Blair au propos d’Ahmadinejad, ne sont pas tant le fait des propos de l’iranien que de tenter de faire peur pour traiter avec les iraniens. D’ailleurs il essaye de négocier.

Mais que se passera-t-il si les iraniens comme les vietnamiens ne sont pas intimidés ?

Si vous négociez mais ne faites rien, vous passez pour un idiot aux yeux des autres et si vous passez à l’attaque mais que l’autre en face ne réagisse pas vous êtes alors soit obligé d’étendre la guerre soit obligé de procéder à une honteuse retraite.

Les propos d’Ahmadinejad, il faut le savoir, n’étaient pas isolés mais semblent même faire partie d’une stratégie globale. Il n’attend qu’une chose, une guerre entre l’islam et l’occident qui commencerait par le plus occidental des pays de la région : Israël.

Rafsandjani, son prédécesseur et néanmoins ami malgré les apparences, l’aide de tout son poids, politique et stratégique, en aidant les organisations islamiques dans leurs luttes anti israéliennes. Ils les a ainsi dirigé dans une politique de « résistance » plutôt que dans la négociation.

En bref, les mollahs ne reculent pas, au contraire , leurs actions prouvent bien qu’ils se préparent pour d’autres confrontations à venir. Et comme les Vietcongs, ils semblent bien avoir jaugés les limites au delà desquelles les américains n’iront pas.

En d’autres termes, si les USA ne trouvent pas très rapidement un moyen de se désengager avant une escalade, alors il sera trop tard et le monde entier se rendra compte que les USA sont tombés au Moyen Orient dans un piège à l’iranienne.

http://www.iran-resist.org/article923

Citation :
Mais quel peut être le but de ce véhément, contraignant et coûteux effort pour maîtriser la technologie de la bombe nucléaire ?

La bombe donnera aux mollahs un atout supplémentaire et décisif. Au prestige de l’unique révolution islamique au monde qui les propulsa au pouvoir et à leur « glorieux » soutien aux mouvements (terroristes) islamiques de tous poil s’ajoutera la maîtrise de l’arme du jugement dernier : « l'arme du Mahdi ». Ils pourront alors revendiquer le Commandement Suprême de l’Islam Jihadiste hostile aux valeurs démocratiques. Affermir leur pouvoir et consolider leurs bases au Liban et en Irak.

La maîtrise de la bombe forcera les autres pays musulmans à s’aligner et à se ranger dans leur camp par crainte du désaveu de leurs peuples sincèrement attachées à l’Islam et à la bombe renommée islamique.

Le Moyen-Orient et le Maghreb risquent alors de s’embraser sous les effets conjugués de la maîtrise de cette arme prestigieuse, du terrorisme et d’un populisme islamique facile à exploiter.

http://www.iran-resist.org/article933

Une seule chose est sûre : il ne faut pas qu'ils aient la bombe !!!
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Iran: "Il faut rayer Israël de la carte"   Sam 26 Nov 2005, 08:46

Petite réflexion personnelle à ce sujet, et je pense qu'Arnaud sera d'accord :

Nous sommes sur le point (quelques mois ou années) de voir la fameuse grande guerre de l'Islam débuter :|

Et ici, la politique rejoint l'eschatologique...
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Iran: "Il faut rayer Israël de la carte"   Mar 06 Déc 2005, 22:38

Citation :
Iran-AIEA : Pour AlBAradeï, l’Iran pourrait disposer de la Bombe dans « quelques mois » 5.12.2005



Iran Focus, Londres, 5 décembre – Lundi, le directeur de l’AIEA a averti que l’Iran pourrait développer un armement nucléaire au bout de « quelques mois » après avoir entamé l’enrichissement d’uranium dans son immense complexe nucléaire souterrain de la ville de Natanz, au centre de l’Iran.

Mohamed Elbaradei, le directeur général de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) a déclaré au quotidien britannique The Independent que, dans cette impasse internationale sur le programme nucléaire de Téhéran suspecté d’être à but militaire, l’Iran et l’Occident devaient éviter l’escalade dans ce jeu dangereux de la corde raide.

Les 3 Grands de UE – la Grande Bretagne, la France, et l’Allemagne – qui ont mené les pour-parlers avec Téhéran, ont interrompu les négociations car l’Iran a unilatéralement rompu un accord portant sur la suspension des activités d’enrichissement d’uranium. Depuis, ils ont fait marche arrière sur leur menace d’envoyer le dossier nucléaire de Téhéran au Conseil de Sécurité de l’ONU. Ils ont, au lieu de cela, proposé de rencontrer les autorités iraniennes avec l’espoir que Téhéran abandonnerait la réalisation du cycle du combustible nucléaire sur son propre sol, éventualité franchement rejetée dimanche par le négociateur en chef du nucléaire, Ali Larijani, lors d’une interview avec l’AFP, l’agence de presse française.

Elbaradei a prévenu que si l’Iran exécutait sa menace de rouvrir le site de Natanz, il s’ensuivrait une dangereuse escalade, qui soulèverait de nouvelles interrogations concernant l’insistance de l’Iran sur ses intentions nucléaires pacifiques.

« S’ils se mettent à enrichir, cela deviendra un problème majeur et un grave souci pour la communauté internationale », a-t-il dit, avant d’ajouter que l’inquiétude venait du fait que « beaucoup de gens pensent que ce programme pourrait comporter deux volets ».

Elbardei a conclu en disant qu’une fois que le site de Natanz fonctionnerait, les Iraniens pourraient être « à quelques mois » de se doter d’une arme nucléaire. Les hautes autorités de l’AIEA avaient auparavant assuré que Natanz deviendrait totalement opérationnel d’ici deux ans.

« Je sais qu’ils essaient d’acquérir le contrôle du cycle complet du combustible. Je sais que l’acquisition de ce cycle signifie qu’un pays n’a besoin que de quelques mois pour développer des armes nucléaires, et cela s’applique aussi bien à l’Iran qu’à tout autre pays », a-t-il dit au journal britannique.

http://www.iranfocus.com/french/modules/news/article.php?storyid=2262


Citation :
[05.12.05] - La Russie livrera des missiles sol-air Tor-M1 à l'Iran

La Russie livrera des missiles sol-air Tor-M1 à l'Iran, a annoncé lundi à Moscou le vice-Premier ministre et ministre russe de la Défense Sergueï Ivanov.

"Nous avons effectivement signé un contrat avec l'Iran sur la livraison de missiles sol-air Tor. Cela ne changera point l'équilibre des forces dans la région", a indiqué le vice-Premier ministre devant les journalistes.

La Russie exporte des armements en Iran tout en respectant les normes internationales, a ajouté le ministre. Les missiles sol-air Tor-M1 de moyenne portée sont exclusivement destinés à la défense, a souligné M.Ivanov.

"On peut utiliser ces missiles seulement en cas d'apparition d'avions à une distance assez courte. Ils ne peuvent pas frapper au sol, c'est une arme purement défensive", a dit le vice-Premier ministre.

Les missiles modernisés de cinquième génération Tor-M1 sont capables de détruire tous les types d'avions, d'hélicoptères, ainsi que les missiles balistiques et les drones. Les Tor-M1 ont une zone d'action plus étendue et peuvent atteindre des cibles à une altitude de 10 km.

NDLR : L'AIPJ condamne une nouvelle fois la politique pro-iranienne de la Russie. Vendre des missiles afin de détruire les avions qui seront chargés d'éradiquer le programme nucléaire des islamo-fasciste de Téhéran est totalement irresponsable de la part du Kremlin. Les gains financiers et géopolitiques pour la Russie sont dérisoires au regard de l'importance de la question nucléaire iranienne.

http://www.aipj-news.net/depeches.php?dep=455

Tic...tac...tic...tac...tic...tac...
Revenir en haut Aller en bas
Scat



Masculin Messages : 1169
Inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: Iran: "Il faut rayer Israël de la carte"   Mer 07 Déc 2005, 09:31

Ce qu'il faut voir aussi c'est que la création d'un état palestinien demandera forcement une capitale et la plupart des palestinien veulent Jerusalem comme capitale....
Sharon a fondé un nouveau parti politique qui est pour la fondation d'un etat palestinien..seulement je pense par là qu'il veut aider à la fondation de cet etat afin de pouvoir proposé une capitale autre que jérusalem et ainsi récuperer definitivement la ville pour en faire la capital juive en entier...mais comme les musulmans ne laisseront pas faire Rolling Eyes
Mais ce n'est que mon avis.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.linceul-turin.com
jeanpierre



Messages : 89
Inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Iran: "Il faut rayer Israël de la carte"   Ven 09 Déc 2005, 00:09

cher laurent

ha , vous pouviez étre aussi obtimiste qu'arnaud,

Signe des temps inimaginable 30 ans plus tôt : les autorités religieuses chiites de l’Iran envoyèrent au gouvernement Israélien une lettre contenant les plus sincères félicitations et les vœux pour une prompte reconstruction du Temple de Jérusalem
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Iran: "Il faut rayer Israël de la carte"   Ven 09 Déc 2005, 08:23

jeanpierre a écrit:
cher laurent

ha , vous pouviez étre aussi obtimiste qu'arnaud,

Signe des temps inimaginable 30 ans plus tôt : les autorités religieuses chiites de l’Iran envoyèrent au gouvernement Israélien une lettre contenant les plus sincères félicitations et les vœux pour une prompte reconstruction du Temple de Jérusalem

Cher Jean-Pierre,

Il s'agit en fait de reconstruire le Temple de la Jérusalem Céleste. Ses fondations (l'Eglise) sont toujours encore là. Mais les pierres (Hommes) sont brutes. Il faut d'abord les polir. Alors seulement le Temple retrouvera toute sa splendeur passée. Mais d'abord l'Antéchrist règnera durant 1000 ans. Puis il sera définitivement enchaîné. Son règne approche. Les "Frères Musulmans" viennent d'obtenir 80 sièges au parlement Egyptien. Leur but, Islamiser totalement l'Egypte. Et ils sont présents partout.
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Iran: "Il faut rayer Israël de la carte"   Ven 09 Déc 2005, 09:02

Alexandre a écrit:
oui, c'est ça, à quel niveau se situe réellement la partie ?

Alexandre

Sujet tabou. J'ai pas envie de me faire crucifier par Arnaud, me faire taper dessus par Laurent et excommunier par le Père Jean-Louis. Ça fait beaucoup pour un seul homme. Je ne suis pas le Christ et n'ai pas sa passion. Mr. Green :DD
Revenir en haut Aller en bas
Christian



Masculin Messages : 2617
Inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Iran: "Il faut rayer Israël de la carte"   Ven 09 Déc 2005, 10:17

Cher Ecossais

Citation :
Mais d'abord l'Antéchrist règnera durant 1000 ans. Puis il sera définitivement enchaîné. Son règne approche. Les "Frères Musulmans" viennent d'obtenir 80 sièges au parlement Egyptien. Leur but, Islamiser totalement l'Egypte. Et ils sont présents partout.
Personnellement, je ne pense pas que ce soit l'Islam. Ce sera un homme bien en vue, et son appartenance géographique importe peu, mais je le vois plus ici de l'Asie que du Moyen-Orient. Mais cela n'a que peu d'importance, et n'enlève en rien du rôle de fléau de Dieu qu'est l'Islam. Mais d'autre part, la guerre de l'Islam contre l'Occident Chrétien a déjà débuté depuis 1000 ans, car comme la guerre dite de 100 ans, elle a connu de multiples interruptions de séances mais n'a jamais cessé: jamais l'Occident et le Moyen-Orient ne se sont assis autour d'une table pour signer un traité de paix et de non ingérence. La guerre, la grande guerre a encore cours, et est extrêment violente, car à la façon du livre 1984: une guerre qui dans la Novlangue, est un jeu et non une guerre. ".... vous entendrez des bruits de guerre..... et ce ne sera pas encore la fin...".

Qu'en pensez-vous?
amitiés
Christian
Revenir en haut Aller en bas
Christian



Masculin Messages : 2617
Inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Iran: "Il faut rayer Israël de la carte"   Ven 09 Déc 2005, 10:58

Cher Laurent

Voici un article qui donne du grain à moudre à ce que vous dîtes (et qui est réel bien entendu). Ce personnage peu ragôutant est un des ministre de "notre "république "bananière, ami personel de notre présient.
C'est sans commentaire, de la part d'un ministre, et sans aucune réaction de celle de ses copains et coquins, à comencer par un certain Sarko evc qui il se réunionne au minimum et plus si affinité.

Citation :
Azouz Bégag joue avec la haine raciale
Il est ministre de la République Française. Il est mis en avant depuis plusieurs semaines, en particulier depuis les émeutes. Dans "Respect magazine", il ravive le communautarisme utilise le vocabulaire de la haine raciale et de la guerre civile :

"Il faut traverser le périphérique, aller chez les indigènes là-bas, les descendants de Vercingétorix… Il faut casser les portes, et si elles ne veulent pas s’ouvrir, il faut y allé (sic !) aux forceps. Partout où la diversité n’existe pas, ça doit être une invasion de criquets, dans les concours de la fonction publique, dans la police Nationale. Partout de manière à ce qu’on ne puisse pas revenir en arrière.

Lui ne parle pas de "racaille", mais de criquet et d'invasion.

Voués à la haine publique, les descendants de Vercingétorix peuvent manifester leur surprise en téléphonant à Azouz Begag. Je n'ai pas trouvé d'adresse e-mail pour lui écrire, mais vu son emploi du temps (il ne fait rien avant 16h30 vendredi), le peu d'articles qu'il produit (rien de public sur le site depuis le le 27 septembre), ça l'occupera sans doute de prendre son combiné. Ca n'empêche pas de demander au premier ministre s'il cautionne de tels propos de la part d'un de ses ministres.
Alors, il ne s'agit pas de mettre de l'huile sur le feu, mais d'être prêts dans notre coeur à tout ce que Dieu nous demandera.

Qu'en pensez-vous?
amitiés
Christian
Revenir en haut Aller en bas
Jacques Dominique



Messages : 99
Inscription : 23/10/2005

MessageSujet: Re: Iran: "Il faut rayer Israël de la carte"   Ven 09 Déc 2005, 12:46

avec la fine équipe de guignols qui nous dirige , ça ne peut que mal finir
Revenir en haut Aller en bas
jeanpierre



Messages : 89
Inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Iran: "Il faut rayer Israël de la carte"   Ven 09 Déc 2005, 13:28

bonjour

comme a chaque fois que l'on aborde ce probléme épineux,des banlieux, de l'islam,je constate que les critiques fusent de toutes part,

je veux bien mais c'est facile

ce serait bien aussi que vous puissiez donner vos solutions,
Revenir en haut Aller en bas
Christian



Masculin Messages : 2617
Inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Iran: "Il faut rayer Israël de la carte"   Ven 09 Déc 2005, 16:17

Cher Jeanpierre

Citation :
constate que les critiques fusent de toutes part,

je veux bien mais c'est facile

ce serait bien aussi que vous puissiez donner vos solutions,
La solution tombe sous le sens. La France Fille aînée de l'Eglise doit être réévangélisée, doit redevenir catholique, dans tout son fonctionnement et uy compris dans son attitude avec l'Islam et les banlieues. Pour les banlieues, si réellement ces barbares veulent vrivre en France, et bien, que des Saint Jean Bosco, des pères Bottiers (orphelins d'Auteuil) se lèvent. Mais ils ne pouront se lever que si ils sont appelés par nos prières continuelles.
La France, est le Royaume de Jésus et de Marie et non de Mahomet ou de Vichnou, et le rempart du Vatican, c'est son rôle initial de Fille aînée de l'Eglise.
Ce n'est pas pour rien, ni pour rire qu'en ce moment à Hanoïe, ville où fut tant martyrisé Marcel Van,(propagateur de la prière de défense de la France à la demande de Notre Seigneur, lui-même) ville du Viet Nam, soeur de la France, fille aînée de l'Eglise pour l'Asie, où donc en ce moment pleure une statue de la Sainte Vierge, et cette statue c'est celle de la Chapelle Miraculeuse, rue du Bac à Paris, qui est le signe des signes eschatologique. Elle pleure depuis le 1er jour exactement de ces soi-disant émeutes (qui n'en sont pas). Et ce signe si évident, qui veut en faire l'application dans sa vie de tous les jours?
Qu'en pensez-vous?
amitiés
Christian
Revenir en haut Aller en bas
Alexandre



Messages : 511
Inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Re: Iran: "Il faut rayer Israël de la carte"   Ven 09 Déc 2005, 21:07

La plupart des dirigeants Européens ont fermement condamné les propos du président Iranien, mais quelles sont les réactions dans le monde Arabo-Musulman ?

Et celle de la Turquie ?

Alexandre
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Iran: "Il faut rayer Israël de la carte"   Ven 09 Déc 2005, 21:59

En attendant, voici celle d'Israël :

Citation :
vendredi 9 décembre 2005, 11h36
Israël scandalisé appelle le monde à agir contre l'Iran d'Ahmadinejad

agrandir la photo


JERUSALEM (AFP) - Israël, scandalisé par les propos du président iranien, Mahmoud Ahmadinejad, suggérant que l'Allemagne et l'Autriche l'accueillent sur leur territoire, appelle la communauté internationale à se mobiliser contre l'Iran.

Qualifié jeudi de "tumeur" par le président iranien, l'Etat hébreu considère de plus en plus l'Iran comme une menace directe pour sa sécurité puisqu'il l'accuse de vouloir se doter de l'arme nucléaire sous couvert d'un programme nucléaire civil.


agrandir la photo

Ces craintes, déjà ravivées en octobre par d'autres déclarations de M. Ahmadinejad appelant à "rayer Israël de la carte", l'ont été à nouveau jeudi lorsque ce dernier a suggéré le transfert d'Israël sur "un morceau de terre" en Europe.

Le ministre israélien de la Défense, Shaoul Mofaz, d'origine iranienne, a estimé que les propos de M. Ahmadinejad démontrent que "le régime iranien en plus d'être extrémiste et de vouloir éradiquer l'Etat d'Israël, est un régime raciste et antisémite".


agrandir la photo

"Le monde ne doit pas seulement condamner ces propos mais aussi redoubler d'énergie contre la course iranienne à l'arme nucléaire", a déclaré M. Mofaz, dont les déclarations sont rapportées par la presse israélienne.

Le chef de la diplomatie israélienne, Sylvan Shalom, considère pour sa part les déclarations du président iranien comme "une sonnette d'alarme" qui doit, selon lui, faire prendre conscience au monde "à qui nous avons à faire".

"Il faut prendre ces déclarations au sérieux et tout faire pour empêcher (l'Iran) de se doter d'une capacité nucléaire", a insisté le ministre des Affaires étrangères, également cité par les médias israéliens.

"S'il obtient une arme nucléaire, il fera tout pour détruire Israël", a mis en garde M. Shalom qui a appelé les Européens et la Russie à se joindre aux Etats-Unis pour porter d'urgence le dossier du nucléaire iranien devant le Conseil de sécurité des Nations unies.

Le président iranien, élu en juin, a scandalisé le monde occidental en suggérant que "l'Allemagne et l'Autriche donnent deux ou trois de leurs provinces au régime sioniste et le problème sera réglé à la racine".

"Les pays européens insistent sur le fait qu'ils ont commis un génocide juif pendant la deuxième mondiale", et "qu'en conséquence ils doivent soutenir le régime d'occupation à Qods (Jérusalem). Nous n'acceptons pas cela", a-t-il encore dit.

"Négationniste de la Shoah", s'est insurgé vendredi le quotidien Yediot Aharonot en se faisant l'écho de l'indignation en Israël et dans le monde occidental.

"Malheureusement, ce n'est pas la première fois que le dirigeant iranien exprime des vues scandaleuses et racistes envers les juifs et Israël", a déclaré à l'AFP Mark Regev, porte-parole du ministère des Affaires étrangères.

"Il y a quelque temps, l'Assemblée générale de l'Onu a adopté à l'unanimité une résolution condamnant ceux qui nient la Shoah (le génocide nazi), et nous avons à présent un autre exemple de conduite du dirigeant iranien en porte-à-faux avec celui de la communauté internationale", a-t-il ajouté.

"J'espère que ces remarques scandaleuses vont réveiller et mobiliser ceux qui se font encore des illusions sur la nature du régime en Iran", a encore dit M. Regev.

Dans ce contexte, le quotidien Maariv a choisi de faire franchement peur aux Israéliens en publiant vendredi un scénario imaginaire apocalyptique ouvrant avec un essai nucléaire iranien le 10 avril 2006, se poursuivant avec une menace directe à Israël et se terminant sur la possibilité d'une attaque nucléaire iranienne contre un Etat hébreu ne disposant pas d'abris ou de moyens suffisants pour protéger sa population.

http://fr.news.yahoo.com/09122005/202/israel-scandalise-appelle-le-monde-agir-contre-l-iran-d.html

Citation :
L’Iran, la menace

Par Albert Bellaïche pour Guysen Israël News

Jeudi 27 octobre 2005 à 10:47


Il va sans dire que l’affaire est grave…
Le monde occidental, le monde libre, le monde civilisé, de concert ont peur !
Lorsque les fous et les inconscients profèrent et menacent, l’angoisse et la crainte sont aux portes de la démocratie. Ils sont là qui invectivent et crient leur volonté de la détruire et de la remplacer.


Les dernières déclarations du président iranien, Mahmoud Ahmaddinejad ont suscité de multiples et révoltées réactions de la part du monde libre… « Il faut que le monde vive sans les sionistes, il faut rayer l’Etat hébreu de la carte. » Ces déclarations du Président Iranien qui rappellent mot pour mot celle de l’Iman Khoméini, sont de nature à éveiller les consciences assoupies d’un Occident dispersé et hésitant…

Maintenant, le temps est compté pour une réaction de sa part, vive et unanime.

« Le monde musulman ne laissera pas son ennemi vivre en son cœur et les dirigeants des Etats de la région qui reconnaissent Israël brûleront dans les flammes de la colère de leur propre peuple. » devait ajouter le Président de l’Iran plus menaçant que jamais et décidé comme personne à se doter de l’arme nucléaire…

A cette conférence intitulée « Le Monde sans le Sionisme » ont assisté, sans état d’âme, les représentants de la Syrie, de l’Autorité palestinienne ainsi que celle d u Hamas entres autres…

Le Canada, les Etats Unis, la France, l’Allemagne, de leur côté, ont été les premiers à réagir et à s’aligner sur la position israélo américaine de demander un réunion urgente du Conseil de Sécurité aux fins de prendre des sanctions contre un pays qui a osé aussi ouvertement menacer de mort l’un de ses états membres.

« L’Iran représente un danger évident et actuel. Il est temps de porter ce dossier devant le Conseil de Sécurité et le plutôt serait le mieux » devait déclarer à chaud le Ministre des affaires étrangères Israélien. Shimon Pérez le vice-Premier ministre, qualifia de crime contre l’humanité cette vindicte iranienne contre Israël et demande la radiation de l’O.N.U. de l’Etat Iranien !

Par ailleurs et cela rejoint l’opinion de tous ceux qui ne veulent plus croire à la volonté arabe de parvenir à un accord avec les israéliens, aucun Etat arabe ne s‘est prononcé sur cette affaire, par crainte de représailles ou par pur consentement par un non-dit de plus…

Comment croire donc à la volonté arabe de Paix alors que nul n’ose parmi eux contredire ou désapprouver les déclarations franchement agressives du chef de l’Etat Iranien ?

Comment aussi expliquer cette offensive arabe tout azimut contre Israël et contre la Paix, alors que tous les ingrédients semblaient, il y a quelque temps encore, réunis pour enfin aboutir à des résultats positifs ?

Et maintenant que le combat semble se déporter en Judée Samarie, où les Palestiniens espèrent obtenir comme à Gaza, le départ des Israélien, la tournure des évènements risquent de prendre des allures de guerre de cent ans. En effet le recul, le retrait ou le désengagement israélien, peu importe la terminologie employée, auront un caractère de faiblesse sinon de défaite chez les arabes et les limites de l’inacceptable auront été franchies…

Alors aujourd’hui, avec tous les évènements cités plus haut, il semble bien que l’heure du combat pour sa survie a une nouvelle fois sonné pour Israël. Désormais l’Etat Hébreu acculé dans ses retranchements ne peut plus se permettre de faire la moindre concession sans se mettre en danger soi-même. Et les faucons israéliens auront cette fois toutes les raisons du monde d’exiger un net revirement de la politique israélienne au Proche Orient.

Apparemment la messe est dite : Adieu vaux, vaches, cochons, couvées, comme dirait le fabuliste, car la Paix s’éloigne insensiblement et sœur Anne ne voit plus rien arriver à l’horizon…

http://www.a7fr.com/news.php?id=66966
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Iran: "Il faut rayer Israël de la carte"   Ven 09 Déc 2005, 22:22

Le Proche-Orient est sur le point d'exploser, je pense qu'on va savoir très bientôt si Dieu (s'il existe ;)) protège de nouveau son peuple :|

Parce que la menace d'un nouveau génocide plane de nouveau sur le peuple juif...

Les leçons de l'histoire ne servent décidément à rien...

spiderman puker

A 100% avec Israël !!!

Et un bras d'honneur à ceux à qui ca ne plaît pas !
Revenir en haut Aller en bas
Christian



Masculin Messages : 2617
Inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Iran: "Il faut rayer Israël de la carte"   Ven 09 Déc 2005, 22:25

Cher Laurent

Pour ma part, à 100% à tous les hommes de la terre de "bonne volonté". A 100% à tous les hommes qui s'aiment en Dieu et par Dieu d'Amour. Et si un Juif est dans ce cas, il fait partie du 100% comme un arabe ou un allemand.

amitiés
Christian
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Iran: "Il faut rayer Israël de la carte"   Ven 09 Déc 2005, 22:34

Le parallèle est plus que frappant entre l'Iran actuel et l'Allemagne nationale-socialiste, et Ahmadinejad rappelle furieusement un célèbre petit moustachu...

Et le moteur idéologique est exactement le même : l'antisémitisme :|

Et encore une fois, le monde va laisser faire spiderman

C'est pour ca que je dis qu'on va voir si Dieu protège de nouveau Israël.

Parce qu'ils vont en avoir besoin...
Revenir en haut Aller en bas
Alexandre



Messages : 511
Inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Re: Iran: "Il faut rayer Israël de la carte"   Ven 09 Déc 2005, 22:41

Et moi, je persiste et signe.

J'aimerais bien savoir dans quel camp se range la Turquie.

Laurent, vous qui avez l'air bien renseigné, vous avez des infos sur la position officielle Turque, face aux propos d'Hamadinejad ?

Sa position est elle celle de l'Espagne, de l'Italie, de l'Autriche, de l'Allemagne, de la France, de l'Angleterre, etc ... bref, de l'"Europe" ?


Alexandre
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Iran: "Il faut rayer Israël de la carte"   Ven 09 Déc 2005, 22:53

Avec un peu de bon sens vous devriez connaître la réponse, Alexandre...

Rappelez-vous cette citation d'Erdogan, 1er ministre turc :

Citation :
Les minarets sont nos baïonnettes, les coupoles nos casques et les mosquées nos casernes.

Par contre, la Turquie a rétabli des relations diplomatiques normales avec Israël et a condamné les propos du cinglé de Téhéran...

Quelques éléments de réponse :

Citation :
La solution finale iranienne
par Daniel Pipes
New York Sun
1er novembre 2005
Version originale anglaise: Iran's Final Solution Plan

Adaptation française: Alain Jean-Mairet

«La position de l'Iran sur ce phénomène fâcheux (Israël) a toujours été très claire. Nous avons répété à maintes reprises que la tumeur maligne qu'est cet État doit disparaître de la région.»

Non, ce ne sont pas les paroles prononcées la semaine dernière par le président iranien Mahmoud Ahmadinejad. C'est une déclaration émise en décembre 2000 par Ali Khamenei, le guide suprême de la République islamique d'Iran.

C'est dire que l'exhortation d'Ahmadinejad à la destruction d'Israël n'avait rien de nouveau, mais s'inscrivait dans les habitudes bien rodées de la rhétorique et de l'ambition du régime, à qui le cri de «Mort à Israël» sert de mot d'ordre depuis plus d'un quart de siècle. Ainsi, dans son appel du 26 octobre à une guerre génocidaire contre Israël, Ahmadinejad cita l'ayatollah Khomeini, le fondateur de la République islamique, qui déclara, des décennies plus tôt: «Le régime occupant Jérusalem doit être éliminé des pages de l'histoire.» Un projet ignoble qu'Ahmadinejad juge «très sage».

En décembre 2001, Ali Akbar Hashemi Rafsanjani, un ex-président iranien qui conserve une grande influence politique, posa les bases de la réflexion sur un échange de tirs nucléaires avec Israël: «Si un jour le monde islamique est équipé des armes dont dispose Israël, la stratégie de colonialisme se trouvera dans l'impasse, car l'utilisation de l'arme atomique détruirait tout en Israël, alors qu'elle ne produirait que des dégâts mineurs dans le monde musulman.»

Dans le même esprit, un missile balistique Shahab-3 (capable d'atteindre Israël) défilant dans une parade officielle le mois passé à Téhéran, était affublé du slogan «Israël doit être rayé de la carte».

Les menaces de Khameney et Rafsanjani ne suscitèrent guère que des bâillements, mais la déclaration dAhmadinejad provoqua un tollé.

Le secrétaire général des Nations unies, Kofi Annan, se dit «consterné»; le Conseil de sécurité des Nations unies émit une réprobation unanime; et l'Union européenne la condamna «avec la plus grande fermeté». Le premier ministre canadien Paul Martin l'estima «inadmissible»; le premier ministre britannique Tony Blair parla de «révulsion»; et le ministre français des affaires étrangères Philippe Douste-Blazy, annonça que «Pour la France, le droit d'Israël à exister ne saurait être contesté». Le Monde trouva dans ce discours un «sujet d'alarme sérieuse»; Die Welt le qualifia de «terrorisme verbal»; et l'un des titres du Sun londonien désigna Ahmadinejad comme «l'homme le plus malfaisant du monde».

Les gouvernements de Turquie, de Russie et de Chine, entre autres, condamnèrent explicitement la déclaration. Maryam Rajavi, du Conseil national de la résistance iranienne, demanda que l'Union européenne débarrasse la région de «l'hydre du terrorisme et du fondamentalisme» régnant à Téhéran. Même l'Autorité palestinienne, par la voix de Saeb Erekat, prit position contre Ahmadinejad: «Les Palestiniens reconnaissent à Israël le droit d'exister et je rejette ses commentaires.» Le quotidien cairote Al-Ahram présenta cette déclaration comme étant «fanatique» et potentiellement désastreuse pour les Arabes.

Palestiniens qui étaient présents à la fameuse conférence où ont été proférées ces menaces... (ca c'est de moi ;))

Les Iraniens se montrèrent surpris et méfiants. Pourquoi, demandèrent certains, la simple répétition de principes politiques déjà anciens déclenche-t-elle soudain une avalanche de réactions étrangères scandalisées?

Dans un esprit constructif, je peux leur offrir quatre éléments d'explication. Premièrement, la personnalité virulente d'Ahmadinejad renforce la crédibilité de ses menaces contre Israël. Deuxièmement, il répéta et développa ses menaces de manière provocatrice, plusieurs jours d'affilée. Troisièmement, il ajouta une note plus agressive à la formulation habituelle, avertissant les Musulmans qui reconnaissent Israël qu'ils «brûleront au feu de la fureur de la Oumma (nation) islamique».

Ceci vise directement les palestiniens et plusieurs États arabes, mais plus particulièrement le Pakistan voisin. Un mois à peine avant le discours d'Ahmadinejad, le président pakistanais, Pervez Musharraf, déclara qu'«Israël est en droit d'aspirer à la sécurité». Il considérait l'ouverture en Israël d'ambassades de pays tels que le Pakistan comme «un signe de paix». Ahmadinejad souhaitait peut-être signaler son intention de faire obstacle aux relations du Pakistan avec Israël.

Enfin, les Israéliens estiment que les Iraniens pourraient être en mesure de construire une bombe atomique en l'espace de six mois. Ahmadinejad confirma implicitement ce délai rapide en déclarant que d'ici «peu de temps (…), l'élimination du régime sioniste serait simple et aisée». L'imminence d'un Iran doté d'armes nucléaires fait passer son «Mort à Israël» de l'état de slogan creux à celui de menace d'attaque nucléaire contre l'État juif, probablement dans la ligne de pensée génocidaire tracée par Rafsanjani.

Paradoxalement, la franchise d'Ahmadinejad a eu des effets positifs en rappelant au monde l'agressivité opiniâtre, l'antisémitisme primaire et le dangereux arsenal qui caractérisent son régime. Comme le relevait Tony Blair, les menaces d'Ahmadinejad obligent à se demander «quand allons-nous prendre des mesures à ce sujet?». Et Blair, plus tard, mit en garde Téhéran avec un certain sérieux en parlant de «menace pour notre sécurité mondiale». Son signal d'alarme doit se traduire par des actes – de toute urgence.

Nous avons été prévenus; saurons-nous agir à temps?

http://fr.danielpipes.org/article/3103
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Iran: "Il faut rayer Israël de la carte"   Ven 09 Déc 2005, 23:11

Citation :
[08.12.05] - Nouvelle sortie antisémite de l'islamo-fasciste de Téhéran
Le président islamo-fasciste iranien a de nouveau contesté la légitimité de l'Etat d'Israël, qualifié de "tumeur" et mis en doute l'holocauste. Il a proposé que l'Allemagne et l'Autriche accueillent l'Etat israélien sur leur territoire s'ils s'estiment coupables de massacres de juifs pendant la 2e guerre mondiale. Selon Ahmadinejad, «les pays européens insistent sur le fait qu'ils ont commis un génocide juif pendant la deuxième mondiale», et «qu'en conséquence ils doivent soutenir le régime d'occupation à Qods (Jérusalem)». «Nous n'acceptons pas cela», à ajouté le président, qui s'exprimait depuis La Mecque, où il participe à un sommet de l'Organisation de la conférence islamique.
Il a aussi fait référence au révisionnisme sur le génocide, en remarquant que «n'importe quel chercheur qui nie ce propos (de l'existence du génocide) avec des preuves historiques est poursuivi durement, emprisonné et condamné».
Qualifiant l'Etat d'Israël de «tumeur», il a réitéré la position traditionnelle de Téhéran sur l'organisation d'un référendum «des populations natives de cet endroit», excluant donc la population juive arrivée après la deuxième guerre mondiale, «afin qu'elles déterminent leur propre régime».

NDLR : Cette sortie du fanatique de Téhéran survient au moment où...la récente découverte archéologique, considérée comme étant le palais biblique construit par le Roi David, suscite la polémique à propos du droit des Juifs de réclamer leur appartenance à Jérusalem. Dans ce que beaucoup d'archéologues saluent comme étant la découverte majeure du siècle, les restes d'une structure massive datant de la période du roi David ont été exhumés au coeur de la Jérusalem biblique.
Pas de chance pour l'illuminé de Téhéran mais les Juifs occupent cette terre depuis des temps immémoriaux
.

http://www.aipj-news.net/depeches.php?dep=467
Revenir en haut Aller en bas
Christian



Masculin Messages : 2617
Inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Iran: "Il faut rayer Israël de la carte"   Ven 09 Déc 2005, 23:46

Chers amis

Et dire qu'il suffit juste de quelques prières pour arrêter toutes les guerres.............

amitiés
Christian
Revenir en haut Aller en bas
Alexandre



Messages : 511
Inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Re: Iran: "Il faut rayer Israël de la carte"   Sam 10 Déc 2005, 10:10

Cher Laurent,

je vous remercie pour votre réponse. Celle-ci me semble très positive, dans le sens où le monde Arabo-Musulman dans son ensemble condamne les propos du président Iranien (je n'avais pas trouvé ces informations dans la presse). D'une part, ça signifie que l'existence d'Israël semble acceptée par les Arabes et les Musulmans. D'autre part, du même coup, Hamadinejad se retrouve complètement isolé. Il est d'ailleurs complètement incompréhensible qu'il tienne ce genre de propos, si simultanément il cherche à acquérir l'arme nucléaire. Agit-il pour des raisons de politique intérieure ou extérieure, ou est-il simplement stupide ? mystère.

Les Israéliens avaient déjà détruit les centrales nucléaires Irakiennes (Osirak) au début des années 80 (centrales, si je me souviens bien, qui avaient vendues à l'Irak par J. Chirac).

L'isolement diplomatique de l'Iran et sa volonté de se doter de l'arme nucléaire conduit à légitimer une intervention du même type, de la part des USA ou d'Israël.

Une autre chose complètement incompréhensible, c'est l'irrespondabilité d'états comme la France ou la Russie.

Alexandre.
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Iran: "Il faut rayer Israël de la carte"   Dim 11 Déc 2005, 00:10

Citation :
Les mensonges du programme nucléaire iranien
Ecrit par Kenneth R. TIMMERMAN
29-11-2005

Grâce au travail des inspecteurs de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), nous possédons maintenant une image assez détaillée de l'archipel nucléaire iranien, du moins des installations que le gouvernement iranien a été obligé d'ouvrir.

Les mensonges du programme nucléaire iranien

par Kenneth R. Timmerman

Grâce au travail des inspecteurs de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), nous possédons maintenant une image assez détaillée de l'archipel nucléaire iranien, du moins des installations que le gouvernement iranien a été obligé d'ouvrir.

1. Nous savons que l'Iran a découvert, exploité et traité de l'uranium naturel, l'élément constitutif de base de tout programme d'enrichissement, sans en avertir l'AIEA.

2. Nous savons que l'Iran a construit une usine de traitement à Ispahan pour convertir le concentré d'uranium (yellowcake) en hexafluorure d'uranium, un composé de l'uranium, de formule UF6, la matière de base pour l'enrichissement de l'uranium, sans en informer l'AIEA au préalable, comme prévu.

3. Nous savons également que l'Iran a construit une usine souterraine d'enrichissement de l'uranium à Natanz, usine qui a été renforcée pour être protégée contre toute attaque au missile, et que des bâtiments factices ont été construits à la surface pour la masquer vis-à-vis de la surveillance aérienne.

Les autorités ont uniquement accepté d'ouvrir cette usine aux experts de l'AIEA quand son existence a été confirmée par imagerie satellite commerciale et elles semblent avoir débarrassé les sous-sols de tout l'équipement qui y avait été installé, avant l'arrivée des inspecteurs. Une fois opérationnelles, ces installations offriront à l'Iran la maîtrise de l'ensemble du cycle du combustible nucléaire.

Le gouvernement iranien a caché ces activités à l'AIEA pendant dix-huit ans, transgressant ainsi clairement son accord de garanties. Rien que pour cette raison, le conseil de l'AIEA doit saisir le Conseil de sécurité du dossier iranien pour d'éventuelles poursuites, comme l'exige la charte de l'agence.

Les nations qui ne détiennent pas la puissance nucléaire et qui sont signataires de la charte de l'AIEA, comme l'Iran par exemple, s'engagent à cesser tout effort de développement d'armes nucléaires. Elles reçoivent en échange le droit d'accès à certaines technologies nucléaires. Mais leur engagement nécessite une coopération totale et transparente avec l'AIEA.

L'Iran a plutôt cherché à jouer au chat et à la souris.

« Nous avons compris, avec le cas de l'Iran, que la maîtrise du cycle du nucléaire vous classe quasiment au rang des nations possédant l'arme nucléaire»,

m'a confié l'un des principaux conseillers de M. El Baradei. « Cela a joué le rôle de sonnette d'alarme pour nous. »

Mais une sonnette d'alarme qui permet au conseil de l'AIEA de fermer les yeux ne sert à rien. Depuis deux ans et demi, l'Union européenne a déployé tous les efforts possibles pour obtenir la coopération sans réserve de l'Iran avec l'AIEA et l'aveu de ses activités nucléaires, sans résultat.

Quand l'AIEA a annoncé vouloir inspecter un site soupçonné d'abriter une cascade d'enrichissement dans un complexe militaire de la garde révolutionnaire à Lavizan-Shian, le gouvernement iranien a cherché à gagner du temps des mois durant, avant de finalement raser le site.

Quand l'AIEA a demandé à visiter un laboratoire suspect à l'usine de production de matériel de défense de Parchin, les Iraniens ont traîné des pieds. Quand ils ont finalement autorisé la visite d'une équipe restreinte, ils en ont limité les déplacements en violation de leurs engagements.

M. El Baradei a déclaré que l'AIEA n'avait trouvé « aucune preuve » établissant l'existence d'un programme d'armes nucléaires en Iran, une déclaration que les dirigeants iraniens citent depuis comme preuve de leurs intentions pacifiques.

Mais l'AIEA n'a aucune autorité pour déterminer si un pays possède ou pas un programme d'armes nucléaires. C'est au Conseil de Sécurité des Nations unies qu'appartient cette décision.

La tâche de l'AIEA est de déterminer si un pays est en violation de son accord de garanties et M. El Baradei a déjà abondamment prouvé que l'Iran a effectivement transgressé son accord de garanties.

Il n'est pas difficile ni ambigu de comprendre les intentions des leaders iraniens, contrairement à ce que certains semblent croire. Dix-huit ans de pratiques de dissimulation constituent un excellent exemple de performance réussie. Tout comme les propres déclarations des dirigeants iraniens.

En 1986, par exemple, le président de l'époque, Ali Khamenei, prononça un discours d'encouragement au siège social de l'Organisation de l'énergie atomique iranienne. « Notre nation a toujours été sous le coup de menaces extérieures », déclarait-il.

« Le moins que l'on puisse faire pour affronter ce danger est de faire savoir à nos ennemis que nous pouvons nous défendre. »

En 1998, Ali Akbar Hashemi Rafsanjani, le candidat considéré comme « modéré » de la récente élection présidentielle iranienne, a clairement défini ce que cela signifie dans un discours prononcé devant le corps de la garde révolutionnaire.

« Nous devons nous former complètement à l'utilisation d'armements chimiques, bactériologiques et radiologiques d'attaque et de défense »,

appelant son public à « saisir l'occasion et de se mettre à la tâche ».

Lors d'une manifestation « Journée Jérusalem » tenu à l'Université de Téhéran en décembre 2001, Rafsanjani a prononcé l'une des menaces les plus sinistres du régime.

« L'utilisation d'une bombe atomique contre Israël détruirait complètement Israël, alors que (la même bombe) lancée contre le monde musulman ne causerait que des dégâts. »

Le régime iranien n'a fait que gagner en audace depuis ce jour. Le ministre des Affaires étrangères, Kamal Kharrazi, déclarait en juin 2004 que l'Iran « n'acceptera aucune nouvelle obligation » et doit « être reconnu par la communauté internationale comme membre du club des nations nucléaires ».

De même, en mars 2005, M. Rafsanjani a réitéré le refus iranien de se livrer au démantèlement de ses installations visant à la maîtrise de la totalité du cycle nucléaire, comme l'Union européenne et l'AIEA le réclament, insistant sur le fait que l'Iran « ne peut arrêter son programme nucléaire et ne l'arrêtera pas ».

Vu les circonstances, le risque que représente l'absence de réaction dépasse largement le prix du transfert du dossier iranien devant le Conseil de Sécurité. L'Iran a en effet peut-être déjà lancé secrètement son programme d'enrichissement de l'uranium.

Si les centrifugeuses achetées à A. Q. Khan, l'imprésario pakistanais du nucléaire, sont actuellement utilisées, l'Iran pourrait déjà être en possession d'un stock de matériau fissible suffisant pour produire 20 bombes.

L'Iran abritant toujours certains hauts dirigeants d'Al Qaeda, cela présente une menace encore plus sérieuse : des terroristes pourraient entrer en possession d'armes nucléaires.

Le danger de laisser l'Iran passer au nucléaire devrait être évident. Même pour M. El Baradei.

Par Kenneth R. TIMMERMAN, auteur de « Countdown to Crisis : The Coming Nuclear Showdown with Iran » (Compte à rebours en crise : l'épreuve de force nucléaire avec l'Iran est proche) et président du Middle East Data Project.

http://www.fahayek.org/index.php?option=com_content&task=view&id=445&Itemid=47
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Iran: "Il faut rayer Israël de la carte"   Dim 11 Déc 2005, 11:50

Citation :
Le Sunday Times : Israël pourrait attaquer l'Iran avant les élections
08:55 11 Décembre 2005



S’agit-il d’un ‘’canard’’ ou d’une information vérifiée? Il est encore trop tôt pour se prononcer à ce sujet. En tout cas, le Sunday Times britannique a publié dimanche matin un scoop indiquant que Tsahal pourrait attaquer les installations nucléaires iraniennes avant les élections législatives israéliennes, prévues au mois de mars 2006.

Dans l’article, il est indiqué que ‘’le Premier ministre Ariel Sharon a donné l’ordre aux forces de sécurité de se préparer à l’éventualité d’un raid contre les réacteurs atomiques iraniens à la fin du mois de mars’’.

Les auteurs soulignent que les ordres ont été transmis au chef d’état-major, Dan Haloutz, par le ministère de la Défense et soulignent que des sources militaires israéliennes ont confirmé que les préparatifs pour l’opération battaient leur plein. Le journal, citant des officiers israéliens, prétend que Tsahal envisage des raids aériens et des offensives terrestres pour atteindre ses objectifs et retarder de quelques années le programme nucléaire iranien.

Se voulant plus précis, le Sunday Times estime que les forces de sécurité israéliennes comptent utiliser des unités d’élite et des avions F15, dont les réservoirs ont une capacité suffisante leur permettant de faire un aller-retour sans avoir besoin de se réapprovisionner en carburant.

L’hebdomadaire britannique rappelle que des responsables des services de sécurité israéliens ont déjà mis en garde à maintes reprises contre le développement de l’arme atomique iranienne et ont indiqué que dans quelques mois, Téhéran pourrait atteindre un point de non-retour.

Le président de la commission parlementaire des Affaires étrangères et de la Défense, Youval Steinitz, interviewé dimanche matin sur les ondes de Galei Tsahal, la radio de l'armée, a refusé de confirmer ou d’infirmer le scoop.

De son côté, le vice-président iranien Mohammad Ali Abtahi, également directeur du programme nucléaire, a prétendu samedi soir que son pays suspendrait le processus d’enrichissement de l’uranium tant que les pourparlers se poursuivraient avec l’Occident. CDP

http://www.a7fr.com/news.php?id=67037

Viiiiite !
Revenir en haut Aller en bas
Jacques Dominique



Messages : 99
Inscription : 23/10/2005

MessageSujet: Re: Iran: "Il faut rayer Israël de la carte"   Dim 11 Déc 2005, 16:00

vous voulez vraiment mourir pour Israël ?
grand bien vous fasse
sans moi.
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Iran: "Il faut rayer Israël de la carte"   Dim 11 Déc 2005, 21:09

Si vous n'avez pas encore compris que dans cette affaire nous sommes autant concernés qu'Israël, je ne sais pas ce qu'il vous faut...

Ceci dit, Israël emmerde décidément beaucoup de monde...

Vous n'aimez pas l'Etat hébreu, Jacques Dominique ???
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Iran: "Il faut rayer Israël de la carte"   Dim 11 Déc 2005, 21:41

Jacques Dominique a écrit:
vous voulez vraiment mourir pour Israël ?
grand bien vous fasse
sans moi.

Je partage l'avis de Laurent.

Votre réaction, sans doute instinctive, rappelle le fameux article de 1938, dans la Presse Française :
Citation :
"Mourir pour Dantzig ?".

Ceux qui l'ont écrit ne sont pas morts pour Dantzig, mais 50 millions d'Européens sont morts pour... pourquoi au fait? Le rêve de puissance d'un petit caporal moustachu...

Et c'est un vrai problème, cette pensée qui consiste à croire que laisser se développer des puissances nucléaires islamistes "n'est pas grave".

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Iran: "Il faut rayer Israël de la carte"   Dim 11 Déc 2005, 21:59

Ne vous inquiétez pas, Jacques Dominique, vous n'aurez pas à "mourir pour Israël", ce courageux petit Etat (seule démocratie de la région) n'a jamais compté que sur lui-même pour se défendre, il ne viendra jamais vous demander de vous battre pour lui...

Parce que s'il avait dû compter sur vous...
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Iran: "Il faut rayer Israël de la carte"   Dim 11 Déc 2005, 22:29

D'après un historien, "Qui veut mourir pour Dantzig ?" est une citation de Marcel Déat en 1938.

Or Marcel Déat fut l'un des grand collaborateurs pendant la guerre.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Christian



Masculin Messages : 2617
Inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Iran: "Il faut rayer Israël de la carte"   Dim 11 Déc 2005, 23:04

Chers amis

Tout comme il a fallu pour l'Iracq, faire le forcing aux américains sur cet immense mensaonge des armes de destruction massive, pour pouvoir au final, mettre au pouvoir l'islam radicale, et elliminer les chrétiens existants de ce pays biblique, ainsi l'intoxication contre l'Iran doit être au maximum, et aller au delà des armes bactériologiques: et aller au-delà, plus fort, cela s'appelle arme nucléaire. Alors, cherchez à qui profite cette campagne, depuis quand elle a commencé et vous comprendrez au lieu de croire tout ce qui se raconte sur Internet et dans tous les médias qui ne nous veulent que notre bien. Si l'Iran possède les moyens de la fabriquer, c'est que c'est nous les occidentaux qui la leur aurons vendue clef en main. Et dans ce cas, il y a longtemps que nous connaissons ce pot aux roses. Aussi dans les deux cas de figures, c'est de l'intox pure et simple, pour leur faire la guerre, tout comme à l'Iracq.

amitiés
Christian
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Iran: "Il faut rayer Israël de la carte"   Lun 12 Déc 2005, 00:02

Citation :
faire le forcing aux américains sur cet immense mensaonge des armes de destruction massive

Cher Christian,

Un mensonge est une volonté consciente de fausser la vérité.

Une erreur est une mésestimation involontaire...

Or, dans le cas de l'Irak, il y a un problème: Les armes au gaz chimique par milliers de tonnes, importés des pays occidentaux et non détruits, ils sont où... ?

Ils rapparaîtront bien un jour, car Saddam a bien enterré ses avions de chasse dans les sables du désert...

Vous faites le pari vous, que l'AIEA et l'Europe s'inquiètent et veulent attaquer l'Iran?

Que l'Iran qui dit vouloir détruire Israël et se doter de l'arme atomique parle juste ainsi histoire pour se faire attaquer par les vilains occidentaux ?

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Christian



Masculin Messages : 2617
Inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Iran: "Il faut rayer Israël de la carte"   Lun 12 Déc 2005, 08:19

Cher Arnaud

Citation :
Que l'Iran qui dit vouloir détruire Israël et se doter de l'arme atomique parle juste ainsi histoire pour se faire attaquer par les vilains occidentaux ?
D'un côté, tu affirmes que le Temple de Jérusalem sera reconstruit, dans 100 ans ou dans 1000 ans. Il faut être logique, qui dit bombe atomique sur Israël, dit que le Temple ne sera jamais reconstruit. Et que la lecture de la Bible est bien à interpréter en tant que Temple dans nos coeurs et âmes.
Mais tu affirmes que l'Iran fait peur avec sa bombe,
et que le Temple sera reconstruit, sans voir cette vaste manipulation de l'opinion de tous bords, en cours: opinion iraniennen, opinion américaine, puis mondiale, pour justifier entre autre chose, une nouvelle relance de l'économie de guerre, car nous savons bien que l'économie capitaliste n'existe plus , et que mondialement, celle-ci est depuis pas mal de temps au bord du précipice: les 2000 milliards d'€ de déficit pour la France, ne sont qu'un piètre exemple.
Mais, tu sais bien, que les médias, et surtout Internet, sont une immense entreprise de tromperies et de mensonge, à commencer par nous-même. Car qui te garantit que moi-même je ne t'ai pas mené en bâteau depuis le début, par exemple?
Bref avons tous des foules d'exemples de désinformations, de manipulations de l'opinion d'un pays, ou au niveau de la planète.
Tu sais aussi que ce monde, coupé de Dieu, donc coupé de la Vérité divine, donc surtout dans tous ses rouages et institution, est un monde de mensonge qui a choisi son dieu Mammon. Et ne pas le dire, c'est le servir. Ce monde est donc entré depuis plusieurs siècles, dans la corruption les calamités et la guerre comme moyen de communication. Et nous retrouvons cela dans tous les actes et aspects au quotidien, y compris ces soi-disants émeutes de novembre.

Qu'en penses-tu?
Amitiés
Christian
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Iran: "Il faut rayer Israël de la carte"   Lun 12 Déc 2005, 08:55

Cher Christian,

La polilique est une chose.

La théologie est une autre.


D'où l'existence de DEUX FORUM.

Un exemple récent:

Une prophétie affirmait qu'Israël retournerait dans sa terre et cela s'est passé en 1948.

Seulement, avant, les complots politiques des peuples tuèrent un tiers des Juifs du monde. Et ca, les Juifs ne le savaient pas.

Leçon: Sauve toi et le Ciel te sauvera. C'est l'enseignement permanant du pragmatique saint Ignace de Loyola:
Citation :
"Prie parce que Dieu fait tout et agit comme si Dieu ne faisait rien."

Ainsi de même: il a été donné à la foi chétienne un répère: le Temple de Jérusalem sera un jour rebati. Très bien. Gardons le dans la foi et ayons la certitude que "Dieu se rit des complots des nations contre son peuple.", comme dit le psaume.

Mais vous avez lu, vous, une prophétie qui dit que Tell Aviv ou Paris ne seraient pas détruits?
Bref, au plan politique, gardons les pieds sur terre: notre vie est livrée à notre prudence et il me paraît abhérant, ce renoncement que je vois partout et qui, en gros dit: "Bah... L'Iran aura la bombe. On verra bien. Il vont peut-être pas s'en servir." clown

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Christian



Masculin Messages : 2617
Inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Iran: "Il faut rayer Israël de la carte"   Lun 12 Déc 2005, 10:19

Cher Arnaud

Citation :
La polilique est une chose.

La théologie est une autre.

Cela est totalement, à 10 000% impossible,
dans et par la Foi vive !!!

Car, n'oublions jamais que la théologie doit être faite et vécue à genoux.

amitiés
Christian
Revenir en haut Aller en bas
Jacques Dominique



Messages : 99
Inscription : 23/10/2005

MessageSujet: Re: Iran: "Il faut rayer Israël de la carte"   Lun 12 Déc 2005, 12:31

Laurent a écrit:

Ceci dit, Israël emmerde décidément beaucoup de monde...

Vous n'aimez pas l'Etat hébreu, Jacques Dominique ???

*********************************************************

je n' aime pas les troubles qu'il cause partout dans le monde
je redoute la guerre mondiale qu'il va provoquer.

les arabes seraient bien tranquilles sans cette colonisation utopique.
Revenir en haut Aller en bas
Jacques Dominique



Messages : 99
Inscription : 23/10/2005

MessageSujet: Re: Iran: "Il faut rayer Israël de la carte"   Lun 12 Déc 2005, 12:40

[quote="Arnaud Dumouch"][
Je partage l'avis de Laurent.

Votre réaction, sans doute instinctive, rappelle le fameux article de 1938, dans la Presse Française :
Citation :
"Mourir pour Dantzig ?".

Ceux qui l'ont écrit ne sont pas morts pour Dantzig, mais 50 millions d'Européens sont morts pour... pourquoi au fait? Le rêve de puissance d'un petit caporal moustachu...
**********************************************************
il fallait faire quelque chose contre Hitler, ou renégocier avec lui le stupide traité de Versailles.

il fallait aussi s' armer pour peser dans la discussion
ce n' était à l' ordre du jour des pacifistes gauchards.

Hitler visait l' Est européen
le Front populaire lui a offert la France.
miam miam

*******************************************************
Et c'est un vrai problème, cette pensée qui consiste à croire que laisser se développer des puissances nucléaires islamistes "n'est pas grave".

*******************************************************
il est inévitable que cette technologie datant de plus de 60 ans soit à la portée de beaucoup d' Etats.
Revenir en haut Aller en bas
Jacques Dominique



Messages : 99
Inscription : 23/10/2005

MessageSujet: Re: Iran: "Il faut rayer Israël de la carte"   Lun 12 Déc 2005, 12:46

[quote="Arnaud Dumouch"]
Citation :



Vous faites le pari vous, que l'AIEA et l'Europe s'inquiètent et veulent attaquer l'Iran?

Que l'Iran qui dit vouloir détruire Israël et se doter de l'arme atomique parle juste ainsi histoire pour se faire attaquer par les vilains occidentaux ?

***********************************************************

l'intérêt de la France n'est pas de prendre partie pour Israël
mais de tisser les liens d' amitiés avec ces peuplesd' Orient qui n'ont rien contre nous , pour le moment..

proverbe à l' usage des souris : " ne réveillez pas le chat qui dort "
Revenir en haut Aller en bas
jean pierre



Messages : 176
Inscription : 23/05/2005

MessageSujet: Re: Iran: "Il faut rayer Israël de la carte"   Lun 12 Déc 2005, 12:48

tout le monde fait ses prévisions

http://www.col.fr/forum/topic.asp?TOPIC_ID=6844
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Iran: "Il faut rayer Israël de la carte"   Lun 12 Déc 2005, 13:11

Christian a écrit:
Cher Arnaud

Citation :
La polilique est une chose.

La théologie est une autre.

Cela est totalement, à 10 000% impossible,
dans et par la Foi vive !!!

amitiés
Christian
Cher Christian, il existe une distinction entre ces deux ordres.

1° L'ESPERANCE, vertu théologale, nous fait regarder la vie éternelle plus que notre survie ici-bas.

2° La politique nous fait regarder la survie PHYSIQUE de nous-mêmes, nos enfants et nos nations.
Ce sont donc deux domaines totalement différents, en lien spirituels certes, mais dont l'un ne saurait remplacer l'autre. Ce sont les fameuses relations que décrit Jésus entre Dieu et César.

Il n'existe qu'un seul cas où un homme peut renoncer à défendre sa vie personnelle: c'est le voeu monastique et CE CAS NE CONCERNE QUE SA VIE PROPRE. Même saint Jean Bosco a défendu sa viue avec ses poings face à un assascin: il avait charge d'enfants !

Dans le cas en question, il ne saurait être question de dire: "Bah ! Tant pis si les gouvernements iraniens provoquent de grosses explosions nucléaires sur des villes Juives ou chrétiennes. De toute façon nous irons tous dans l'autre monde tôt ou tard." Une telle attitude serait irresponsable. Elle discréditerzait à jamais l'ESPERANCE théologale puisqu'elle plongerait le comportement dans une attitude bien décrite qu'on appelle "l'illuminisme".

L'ancien Testament nous donne un exemple de ce nécessaire bon sens POLITIQUE dans l'histoire suivante:

Citation :
1 Macchabées 2, 32 Une forte troupe de soldats grecs se mit à la poursuite des Juifs et les atteignit. Ayant dressé son camp en face d'eux, elle se disposa à les attaquer le jour du sabbat
1 Macchabées 2, 33 et leur dit: "En voilà assez! Sortez, obéissez à l'ordre du roi et vous aurez la vie sauve" --
1 Macchabées 2, 34 "Nous ne sortirons pas, dirent les autres, et nous n'observerons pas l'ordre donné par le roi de violer le jour du sabbat."
1 Macchabées 2, 35 Assaillis sans retard,
1 Macchabées 2, 36 ils s'abstinrent de riposter, de lancer des pierres, de barricader leurs cachettes (on ne travaille pas chez les Juifs le jour du Sabbat).
1 Macchabées 2, 37 "Mourons tous dans notre droiture, déclaraient-ils; le ciel et la terre sont pour nous témoins que vous nous faites périr injustement."
1 Macchabées 2, 38 La troupe leur donna l'assaut en plein sabbat et ils succombèrent, eux, leurs femmes, leurs enfants et leur bétail, au nombre d'un millier de personnes.
1 Macchabées 2, 39 Lorsqu'ils l'apprirent, Mattathias et ses amis les pleurèrent amèrement
1 Macchabées 2, 40 et se dirent les uns aux autres: "Si nous faisons tous comme ont fait nos frères, si nous ne luttons pas contre les nations pour notre vie et nos observances, ils nous auront vite exterminés de la terre."
1 Macchabées 2, 41 Ce jour-là même, ils prirent cette décision: "Tout homme qui viendrait nous attaquer le jour du sabbat, combattons-le en face, et ainsi nous ne mourrons pas tous comme nos frères sont morts dans les cachettes."

Vous le voyez: ces hommes apprirent vite le bon sens.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Iran: "Il faut rayer Israël de la carte"   Lun 12 Déc 2005, 14:46

Cher Antoine,

En politique, il faut s'embarquer du côté de ceux qui ne veulent pas agresser les autres.

En 14, le danger était certainement du côté à la fois de la France et de l'Allemagne, deux nations bellicistes.

En 39, l'agressivité était évidemment allemande (et aussi URSS, mais, à cette époque là, de manière moins nette). Et puis le Japon, évidemment...

Durant la guerre froide, il me semble que l'impérialisme militaire fut d'abord soviétique et que les nations libres, quoique non dénuées de torts, furent surtout sur la défensive.

Maintenant, l'agressivité est du côté de l'islamisme. Nos alliés sont donc les gouvernement musulmans modérés, Israël et les nations libres. Il ne saurait être question que les armes de destruction massive se répandent là où le désir de l'agression monte.

Le 11 septembre 2001 en est un avertissement suffisant...

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
 
Iran: "Il faut rayer Israël de la carte"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 21Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 11 ... 21  Suivant
 Sujets similaires
-
» Article de Michel Guillou : "Il faut supprimer les Tice des formations disciplinaires".
» Télérama - "Debout l'école" : "Il faut imaginer un enseignement beaucoup moins didactique" (Christophe Prochasson)
» Viviane Youx, présidente de l'AFEF : "Il faut revoir les programmes de français"
» "Il faut que vienne d'abord l'apostasie" St Paul Apôtre aux Thessaloniciens
» La guerre Iran-Israël est-elle imminente ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: