DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Un conte d'après Noël

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Joyeux Noël et Bonne et Heureuse Année...   Dim 23 Déc 2007, 23:17



Very Happy clique sur la photo I love you

flowerhttp://www.croire.com/croire/creche/Creche.htm flower
Very Happy Voici une belle crêche Basketball Joyeux Noël et Bonne et Heureuse
Année à nos amis(es) du site Docteur Angélique,Agape et celui de Marthe et Marie...

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Noël Noël Noël Noël Noël Noël Noël Noël Noël Noël Noël ...   Dim 23 Déc 2007, 23:28



Very Happy Coeurtendre demande aux internautes en général, qu'est-ce qui est le plus important pour vous à Noël? Si vous aviez à choisir entre un cadeau matériel ou un cadeau spirituel, quel serait votre choix?

Very Happy Si c'était un cadeau matériel ce serait quoi?
Si c'était un cadeau spirituel ce serait quoi?
Ou, quel serait le geste que vous aimeriez
poser envers une personne durant Noël?




Dernière édition par le Lun 24 Déc 2007, 02:12, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Un conte d'après Noël   Dim 23 Déc 2007, 23:36

Ni l'un ni l'autre, je ne fête pas Noël, étant athée Idea

;)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
cébé



Messages : 2334
Inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: Un conte d'après Noël   Lun 24 Déc 2007, 00:04

Un athée a aussi une spiritualité ...

... on n'a pas besoin de Noël, pour s'offrir ou offrir des cadeaux, c'est vrai.

Mais coeurtendre demande :

Si c'était un cadeau matériel ce serait quoi?
Si c'était un cadeau spirituel ce serait quoi?


Cadeau matériel, pour moi, ce serait un PC.
Cadeau spirituel : passer de aimer à Aimer ... sans peur ...
Revenir en haut Aller en bas
Brice



Masculin Messages : 504
Inscription : 25/08/2007

MessageSujet: Re: Un conte d'après Noël   Lun 24 Déc 2007, 00:09

Mon cadeau matériel: Ben franchement je sais pas là j'ai tout...
Mon cadeau spirituel: Passer plus de temps avec ma douce et tendre (nous sommes toujours en vadrouille chacun de notre coté)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un conte d'après Noël   Lun 24 Déc 2007, 11:23

Un cadeau matériel ? cela ne m'intéresse pas à Noël. Il me suffit d'aller en rue , de voir les pauvres facilement reconnaissables et les autres qui font plein d'achats de Noël pour me dégoûter de recevoir un cadeau matériel.

Un cadeau spirituel ? je voudrais recevoir la véritable humilité et un grand Amour du prochain, qu'à travers moi l'autres voie le Christ.
Des tendresses du Seigneur, bien sûr mais là on s'en donne toute l'année.
Le plus grand cadeau spirituel sera la joie de voir mon époux croire en Dieu, qu'Il reçoive enfin la Lumière alors que ce soir il viendra à la messe de minuit avec moi pour me faire plaisir mais je sais bien que cela être contre son goût alors qu'il est baptisé. Pour moi Noël et les fêtes religieuses ont toujours un goût d'amertume parce que mon mari n'y participe pas, cela fait des années que je demande à Dieu cette grâce, j'ai même été jusqu'à offrir des années de ma vie mais on ne passe pas de marché avec le Seigneur. Mon mari ne se rend pas compte à côté de Qui il passe ! Sad étant engagée en Eglise, j'ai honte en plus Embarassed

Je voudrais pouvoir avoir assez d'argent pour combler le désir de quelqu'un qui n'a rien et lui acheter ce qu'il désire et bien sûr lui donner de l'Amour.
Revenir en haut Aller en bas
Brice



Masculin Messages : 504
Inscription : 25/08/2007

MessageSujet: Re: Un conte d'après Noël   Lun 24 Déc 2007, 12:03

Elise, laissez lui le temps de croire et ne le contraignez pas, il est souvent difficile pour certaine personne de croire en Dieu, mais à un moment de la vie cela peut changer.

Brice, qui croit quand même au miracle, tendrement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un conte d'après Noël   Lun 24 Déc 2007, 12:10

Brice a écrit:
Elise, laissez lui le temps de croire et ne le contraignez pas, il est souvent difficile pour certaine personne de croire en Dieu, mais à un moment de la vie cela peut changer.

Brice, qui croit quand même au miracle, tendrement.

D'accord Brice mais il a eu le temps il me semble .... Very Happy

Mon mari a déjà 60 ans ! Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: Un conte d'après Noël   Lun 24 Déc 2007, 12:11

Au pire, il aura la foi à l'heure de la mort.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un conte d'après Noël   Lun 24 Déc 2007, 12:15

En Christ a écrit:
Au pire, il aura la foi à l'heure de la mort.

Oui au pire, il sera devant Celui qu'il a refusé tout sa vie.

Et il devra choisir !

Néanmoins, à cause de cela il y a des choses que nous partageons pas.

J'ai déjà pensé que ce mariage n'était pas valable mais le prêtre m'a certifié que oui.
Revenir en haut Aller en bas
Bénédicte



Féminin Messages : 615
Inscription : 11/01/2007

MessageSujet: Re: Un conte d'après Noël   Lun 24 Déc 2007, 18:28

un cadeau matériel: du travail pour mon mari qui est au chomage
spirituel: la réconciliation des membres de ma famille qui ne s'entendent pas
pour moi: une foi plus affermie!
Revenir en haut Aller en bas
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Un conte d'après Noël   Lun 24 Déc 2007, 23:57

Elise a écrit:
Un cadeau matériel ? cela ne m'intéresse pas à Noël. Il me suffit d'aller en rue , de voir les pauvres facilement reconnaissables et les autres qui font plein d'achats de Noël pour me dégoûter de recevoir un cadeau matériel.

Thumright

Voilà la raison principale (avec mon athéisme ;)) qui fait que je ne fête pas Noël...la période de Noël - cathos et autres chrétiens pratiquants mis à part, bien sûr, qui, eux, sont sincères dans leur démarche, puisqu'ils fêtent la naissance de leur Dieu - est un véritable festival de faux-culs et d'hypocrites, sans parler de l'opération bassement mercantile, qui, personnellement, me donne la nausée :|

Enfin bref, que ca ne vous empêche pas de bien vous amuser ;)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un conte d'après Noël   Mar 25 Déc 2007, 02:11

Mécréant-LV a écrit:
Elise a écrit:
Un cadeau matériel ? cela ne m'intéresse pas à Noël. Il me suffit d'aller en rue , de voir les pauvres facilement reconnaissables et les autres qui font plein d'achats de Noël pour me dégoûter de recevoir un cadeau matériel.

Thumright

Voilà la raison principale (avec mon athéisme ;)) qui fait que je ne fête pas Noël...la période de Noël - cathos et autres chrétiens pratiquants mis à part, bien sûr, qui, eux, sont sincères dans leur démarche, puisqu'ils fêtent la naissance de leur Dieu - est un véritable festival de faux-culs et d'hypocrites, sans parler de l'opération bassement mercantile, qui, personnellement, me donne la nausée :|

Salut Mécréant, je reviens de la messe de minuit ! super ! super ! super !
sunny sunny sunny L'homélie de notre curé de quoi vous remuer le coeur et la procession avec l'Enfant Jésus dans la Basilique c'était d'un tel respect, d'une telle dévotion.... mon coeur battait la chamade.... on a échangé des voeux dans plusieurs langues.

Tu vois je ne me rejouis pas en beuverie, je regardais si j'avais des mails de mes amis.

Et je pense à Celui qui nous est né aujourd'hui.

Même si tu ne fêtes pas Noël, je te souhaite un heureux jour , tu as raison Noël ne doit pas être une fête pour nous , c'est celle de notre Dieu et celle des pauvres surtout ! Noël c'est chaque jour quand nous faisons du bien à un malheureux, Noël c'est tous les jours quand nous disons oui à l'Amour.

Bonne nuit ! :bisou:

Enfin bref, que ca ne vous empêche pas de bien vous amuser ;)
Revenir en haut Aller en bas
mandonnaud



Messages : 984
Inscription : 21/10/2006

MessageSujet: Re: Un conte d'après Noël   Mar 25 Déc 2007, 12:28

bon noel à tous,je suis à chambery avec mes garcons et leurs familles,amitiés à tous et paix,paul de LIMOGES
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mandonnaud.net
mandonnaud



Messages : 984
Inscription : 21/10/2006

MessageSujet: Re: Un conte d'après Noël   Mar 25 Déc 2007, 16:53

C'est le mystère des dérangements dans la vie de Marie par l'histoire. Et de l'action de sa foi éclairée par la méditation dans son coeur des actes des hommes.
D'abord pour que le Messie naisse à Bethléem , comme le prédisent les écritures, Dieu va se servir de l'Empereur de Rome et lui donne l'idée d'un recensement. Joseph étant de la maison de David doit s'inscrire à Beethlem. A la connaissance de cette obligation, il va devoir quitter Nazareth , son atelier de menuisier et ses clients pour descendre en Judée à Beethlem. Il doit déranger les projets de Marie et malgré les craintes de la naissance qui approche partir pour se long voyage en caravane. Il ne sait pas que dans un deuxième temps il ira jusque en Égypte.
Il y a du monde qui se déplace, en arrivant pas de place au caravansérail, pour passer la nuit il ne trouve que l'abri des bêtes dans une grotte et voila que l'heure d'accoucher est arrivée. Marie comme les pauvres du Quart Monde va donner son enfant au monde seul dehors sans aide, sans facilité, en pauvre Jésus choisie dés le début la dernier place.

Dieu le père lui donne son fils dans la nuit de la foi .Il se révèle aux plus exclus de son peuple les bergers ces impures qui on les mains dans le sang des bêtes et n'ont pas le droit d'entré dans le temple. Mais leurs coeurs est ouvert ils contemplent les cieux et croient en Dieu, ils ont le coeur pure. ILS présentent son immense grandeur et son amours proche. Les anges vont se manifestés à eux pour leurs annoncer la bonne nouvelle, un sauveur leur est donné il est emmailloté dans une mangeoire. Ils font confiance en se message malgré que Dieu aurait pu être en son temple ou dans un lieu plu digne. Île vont le rejoindre et dire à Marie toutes les merveilles que les anges leurs ont dit, Marie croit et garde cela dans son coeur. Les bergers à travers l'amour que donne cette enfant reconnaisse la présence de Dieu et l'adore. Les pauvres et les petits ont eu le premier rendez vous avec Dieu.
Mais les événements vont bousculés Marie,. après ou avent de présenter son fils au temple, les mages roi de pays lointain, Après être passer voir au temple le roi Hérode, car il chercher le messie que les prêtre savent la venu à Beethlem, vont rencontrer Marie et Joseph pour adorer Jésus et vont lui donner de l'or; vrai ROI ,de l'encens ;vrai DIEU, de la myrrhe; vrai sauveur par sa mort et résurrection .Puis un songe leur dit de ne pas revenir au temple , Joseph apprend par un ange, en songe, qu'il doit fuir en Égypte, La Sainte Famille doit vivre en réfugier durant de nombreuses années ,mais avent de partir ils iront au temple présenter Jésus le mystère suivant.

Durant ce mystère, prions pour comprendre les événements dont Dieu se sert, demandons une écoute des autres pour percevoir les signes de Dieu qui façonne notre vocation , nourrit notre foi et sachons accueillir des plus pauvres, les signes du travail de Dieu aujourd'hui.

Paul Mandonnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mandonnaud.net
Brice



Masculin Messages : 504
Inscription : 25/08/2007

MessageSujet: Re: Un conte d'après Noël   Mar 25 Déc 2007, 19:48

Ne desesperons pas Elise, je vis ce que vous ressentez avec beaucoup de personnes autour de moi et Noël et la fête de l'espoir alors joyeux Noël.

Nota Bene : Je ne suis pas allé à la messe de noël car personne n'était motivé et j'ai preferé rester en famille car après tout c'est aussi cela Noël. (la messe était à 8h30 il faut dire aussi!!!)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un conte d'après Noël   Mar 25 Déc 2007, 20:00

Brice a écrit:
Ne desesperons pas Elise, je vis ce que vous ressentez avec beaucoup de personnes autour de moi et Noël et la fête de l'espoir alors joyeux Noël.

Nota Bene : Je ne suis pas allé à la messe de noël car personne n'était motivé et j'ai preferé rester en famille car après tout c'est aussi cela Noël. (la messe était à 8h30 il faut dire aussi!!!)

Brice à toi aussi Joyeux Noël.

J'étais malgré tout heureuse à la messe de Minuit qui fut magnifique et que mon époux y était aussi.

J'espère toujours qu'un de ces quatre, Dieu va le ramener plus ou moins régulièrement à la messe ;)

En effet c'est un peu tôt 8 h 30 pour la messe.

Si tu as ressenti devoir rester en famille tu as bien fait, il faut suivre son coeur I love you

J'aime tellement Jésus que bien sûr je n'imagine pas qu'on passe ainsi à côté de ce bonheur de l'aimer. Je parle du bonheur de l'aimer bien que les épreuves sont présentes en ma vie comme chez tout un chacun mais sans Lui où irais je ??? I love you

Amicalement,

:bisou:
Revenir en haut Aller en bas
Gabrielle



Féminin Messages : 242
Inscription : 14/09/2007

MessageSujet: Re: Un conte d'après Noël   Mar 25 Déc 2007, 20:10

Elise a écrit:


Néanmoins, à cause de cela il y a des choses que nous partageons pas.

J'ai déjà pensé que ce mariage n'était pas valable mais le prêtre m'a certifié que oui.

Chère Elise,

Ta réflexion m'interroge...Tu souhaiterais que ton mari ait la foi, mais je vois d'après ce que tu me dis qu'il cherche à te faire plaisir en t'accompagnant à l'église pour Noël : c'est déjà un grand pas ! Et il le fait par amour de toi...Evidemment, ça serait plus confortable pour toi qu'il te "rejoigne", qu'il ressente les choses comme toi...mais il n'est pas toi...et a sa sensibilité propre, son itinéraire bien à lui... Ne faudrait-il pas plutôt voir dans cette différence une occasion pour toi de grandir, plutôt que de le déplorer ?

Je te comprends fort bien, ayant moi-même un époux très différent qui, depuis un temps assez récent (cette année seulemnt) commence à m'accompagner à la messe le dimanche, après avoir été très longtemps non pratiquant. Et je sais que nous nous complétons. Il n'a pas ma sensibilité (lui est plutôt du genre "Marthe", par rapport à "Marie") mais il est tellement au service des autres dans la vie de tous les jours, au sens très concret du terme, que je me dis que Dieu le guide forcément autrement...Certes, ce serait aussi plus confortable pour moi si nous cheminions exactement de la même façon, mais serait-ce l'idéal ? Personnellement, je crois que chacun est unique, que notre Dieu guide chacun selon ce qui lui semble le mieux, et que nous avons à apprendre à aimer notre conjoint tel qu'il est.

Amicalement.

Gabrielle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un conte d'après Noël   Mar 25 Déc 2007, 20:28

Gabrielle a écrit:
Elise a écrit:


Néanmoins, à cause de cela il y a des choses que nous partageons pas.

J'ai déjà pensé que ce mariage n'était pas valable mais le prêtre m'a certifié que oui.

Chère Elise,

Ta réflexion m'interroge...Tu souhaiterais que ton mari ait la foi, mais je vois d'après ce que tu me dis qu'il cherche à te faire plaisir en t'accompagnant à l'église pour Noël : c'est déjà un grand pas ! Et il le fait par amour de toi...Evidemment, ça serait plus confortable pour toi qu'il te "rejoigne", qu'il ressente les choses comme toi...mais il n'est pas toi...et a sa sensibilité propre, son itinéraire bien à lui... Ne faudrait-il pas plutôt voir dans cette différence une occasion pour toi de grandir, plutôt que de le déplorer ?

Je te comprends fort bien, ayant moi-même un époux très différent qui, depuis un temps assez récent (cette année seulemnt) commence à m'accompagner à la messe le dimanche, après avoir été très longtemps non pratiquant. Et je sais que nous nous complétons. Il n'a pas ma sensibilité (lui est plutôt du genre "Marthe", par rapport à "Marie") mais il est tellement au service des autres dans la vie de tous les jours, au sens très concret du terme, que je me dis que Dieu le guide forcément autrement...Certes, ce serait aussi plus confortable pour moi si nous cheminions exactement de la même façon, mais serait-ce l'idéal ? Personnellement, je crois que chacun est unique, que notre Dieu guide chacun selon ce qui lui semble le mieux, et que nous avons à apprendre à aimer notre conjoint tel qu'il est.

Amicalement.

Gabrielle.

Chère Gabrielle,

Ta réflexion m'intéresse beaucoup.

En effet, mon mari cherche à me faire plaisir en m'accompagnant à l'église, il cherche toujours à me faire plaisir dans la vie de tous les jours et il m'arrive de me demander si je ne suis pas trop exigeante ?

Je t'avoue que je ne vois pas très bien Embarassed dans cette différence quelle occasion j'ai de grandir ? Embarassed

Mon époux est à la retraite et du temps qu'il travaillait bien sûr il était "Marthe" ayant un travail dur et lourd et c'était un ouvrier qualifié respecté de ses chefs. Pas de faux parcours, au contraire dans la vie de tous les jours, je crois qu'il est meilleur que moi. Notre curé m'a déjà dit qu'il avait le coeur très ouvert, très bon et que je ne devais pas le forcer.
Ayant un jour été "choqué" que je lui demandais si ce mariage était valable. J'ai alors reçu tout un sermon sur la sainteté du mariage, la valeur du sacrement de mariage. Je ne m'en plains pas, j'ai besoin qu'il soit autoritaire quelquefois avec moi, oui j'en ai besoin. :sage:

Un autre me dirait pareil , je ne le croirais pas de la même façon mais lui je l'estime beaucoup et donc il parvient à me faire entendre raison pas toujours sans friction car je suis de caractère rebelle Mr.Red

Peut-être devrais je laisser ce soin à Dieu mais vraiment je ne parviens pas à comprendre comment on peut passer ainsi à côté de l'Amour ? à côté de Jésus ? j'ai difficile à admettre :foot:

Dans mes engagements, je suis Marthe et Marie... j'étais d'abord Marie et puis maintenant à ma surprise je m'accomode des deux rôles lol!

Peut-être et c'est une erreur, peut-être je ne m'abandonne pas assez à la Volonté du Seigneur ????? Shocked

De toute façon, je ne peux le forcer et déjà je suis heureuse qu'il soit venu cette nuit avec moi.... Dieu fera le reste.

Je te souhaite encore un heureux Noël, Chère Gabrielle, merci de ton intervention mais parfois je suis troublée au sujet de mon mariage , chaque fois le curé répète la même chose à la tête dure que je suis ! :foot:

Amicalement,

Elise
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un conte d'après Noël   Mar 25 Déc 2007, 20:49



Very Happy Voici quelques réponses du forum Agape sunny
Noël Noël Noël Noël Noël Noël Noël Noël Noël Noël Noël ...


Dernière édition par le Sam 29 Déc 2007, 05:46, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gabrielle



Féminin Messages : 242
Inscription : 14/09/2007

MessageSujet: Re: Un conte d'après Noël   Mer 26 Déc 2007, 17:17

Elise a écrit:


Je t'avoue que je ne vois pas très bien Embarassed dans cette différence quelle occasion j'ai de grandir ?

"Grandir", c'est pour moi "apprendre à aimer mieux"...N'est-ce pas là le cadeau spirituel qu'il convient de demander dans la prière ?...pour répondre plus précisément à la question de Coeur Tendre ... et notre conjoint n'est-il pas justement le plus proche de nous humainement parlant ? N'avons-nous pas à commencer par lui ?

Si donc on apprend à discerner les petites attentions qui de sa part sont des signes d'amour, et à les déchiffrer comme tels, peut-être sommes-nous davantage poussé(e)s ensuite à le rejoindre en lui répondant de la même manière...Disons que chacun peut toujours faire un pas vers l'autre en lui donnant une réponse rejoignant sa sensibilité à lui, pour que l'autre se sente aimé, même si ce registre n'est pas tout-à-fait le sien ... N'est-ce pas ce que fait ton mari lorsqu'il t'accompagne à l'église ?

Pour moi, vois-tu, chère Elise, le mariage est une école, et il me semble que Dieu nous parle souvent à travers l'être qui nous est le plus proche, à savoir notre conjoint ; à nous de L'écouter...

Amicalement.

Gabrielle.

PS. Merci de tes aimables souhaits !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un conte d'après Noël   Mer 26 Déc 2007, 17:46

Gabrielle a écrit:
Elise a écrit:


Je t'avoue que je ne vois pas très bien Embarassed dans cette différence quelle occasion j'ai de grandir ?

"Grandir", c'est pour moi "apprendre à aimer mieux"...N'est-ce pas là le cadeau spirituel qu'il convient de demander dans la prière ?...pour répondre plus précisément à la question de Coeur Tendre ... et notre conjoint n'est-il pas justement le plus proche de nous humainement parlant ? N'avons-nous pas à commencer par lui ?

Chère Gabrielle, je te remercie de vouloir entretenir avec moi ce dialogue. Tu as raison "apprendre à aimer mieux" et oui c'est le cadeau spirituel le meilleur que le Seigneur pourrait m'accorder. Embarassed J'ai tellement de blessures intérieures dues à mon enfance que je ne sais si je parviens à aimer mieux. Et puis je suis souvent dans les nuages.... je rêve, je pense à Jésus ma vie est centrée sur Lui. Peut-être que j'en arrive à ne plus voir mon conjoint???? tu vois aujourd'hui j'ai reçu un mail d'un membre de l'équipe paroissiale, une question que je n'ai pas bien saisie .... nous sommes allées à la messe de Minuit mon époux et moi et puis on a voulu rester là tous les deux, donc je ne suis pas allée à la messe du jour.... je n'en voyais pas la nécessité. Donc comme je n'ai pas bien saisi une question on est doucereaux avec moi mais on me demande si je suis remise du réveillon.... :evil: moi qui ait horreur des réveillons... vite que le printemps revienne....
ces fêtes où il faudrait se forcer, se gaver pendant qu'il y en a qui meurent de faim qui languissent devant les vitrines Sad



Si donc on apprend à discerner les petites attentions qui de sa part sont des signes d'amour, et à les déchiffrer comme tels, peut-être sommes-nous davantage poussé(e)s ensuite à le rejoindre en lui répondant de la même manière...Disons que chacun peut toujours faire un pas vers l'autre en lui donnant une réponse rejoignant sa sensibilité à lui, pour que l'autre se sente aimé, même si ce registre n'est pas tout-à-fait le sien ... N'est-ce pas ce que fait ton mari lorsqu'il t'accompagne à l'église ?

Alors tu vois, voyant ma peine devant ce mail auquel j'ai répondu gentiment et aimablement mais du tac au tac... il me dit tu attendras encore longtemps que je vienne à la messe de la façon dont on te traite..... car il voit mes Sad des larmes de peine et surtout d'orgueil Embarassed
Pour moi, vois-tu, chère Elise, le mariage est une école, et il me semble que Dieu nous parle souvent à travers l'être qui nous est le plus proche, à savoir notre conjoint ; à nous de L'écouter...

Tu as raison le mariage est une école, une école très dure pour moi.... au fond de moi d'ailleurs un jour un prêtre bien connu à la ville m'a dit vous ne lui pardonnez pas de ne pas venir à l'église. C'était bien vrai celui-là a tapé sur la table par amitié..... mais quand nous nous sommes mariés jamais je n'aurais imaginé qu'il quitterait l'église.... nous lisions chaque soir au début de notre mariage ensemble un passage de la Bible... maintenant il y a longtemps que cela est fini.

Je crois aussi qu'il souffre que j'ai trop d'engagements.... je suis saturée en prendre de plus d'ailleurs c'est moi qui croule je ne sais que faire.

Merci Chère Gabrielle, je n'ai jamais su dire non à personne dans le sens du bien et voilà .....

Ce matin j'ai reçu d'une amie religieuse à Amsterdam Jésus Consolateur, j'essaie de le faire passer, je l'ai scanné. L'Enfant-Jésus sur cette photo a été sculpté d'après une statue datant du 16ème siècle appartenant à un couvent de Bénédictines de Salzburg on l'appelle le Consolateur.

J'essaie.... Very Happy





Amicalement,

Elise


Amicalement.

Gabrielle.

PS. Merci de tes aimables souhaits !
Revenir en haut Aller en bas
Gabrielle



Féminin Messages : 242
Inscription : 14/09/2007

MessageSujet: Re: Un conte d'après Noël   Mer 26 Déc 2007, 19:52

Elise a écrit:
Tu as raison le mariage est une école, une école très dure pour moi.... au fond de moi d'ailleurs un jour un prêtre bien connu à la ville m'a dit vous ne lui pardonnez pas de ne pas venir à l'église. C'était bien vrai celui-là a tapé sur la table par amitié..... mais quand nous nous sommes mariés jamais je n'aurais imaginé qu'il quitterait l'église.... nous lisions chaque soir au début de notre mariage ensemble un passage de la Bible... maintenant il y a longtemps que cela est fini.

Je crois aussi qu'il souffre que j'ai trop d'engagements.... je suis saturée en prendre de plus d'ailleurs c'est moi qui croule je ne sais que faire.

Je sais que ce n'est pas toujours facile, chère Elise, et comme tu es quelqu'un de très sensible... tu prends tout de plein fouet...: j'ai bien compris. Et tu as raison de considérer que les réveillons où l'on "se gave" est une insulte aux plus démunis...De même qu'un cadeau spirituel est largement plus appréciable qu'un cadeau matériel (encore que ce dernier peut être porteur de beaucoup d'affection...)

Toutefois tu viens de mettre le doigt sur un point important, puisque tu avoues toi-même "croûler" sous tes engagements paroissiaux ; et ton mari en souffre, d'après ce que tu me dis...

Cette nouvelle année qui s'annonce ne serait-elle donc pas pour toi l'occasion de te donner de nouvelles priorités ? En redonnant par exemple à ton époux la place qui était la sienne jadis, tout en respectant sa liberté ? Et en éliminant de ta vie les relations extérieures qui ne te sont pas bénéfiques ? Tout en gardant bien évidemment les activités qui t'attirent et qui te réjouissent... Ainsi pourrais-tu avoir peut-être plus de temps à consacrer à ton mari, en ne gardant que les activités où tu te sens vraiment bien...Qu'en penses-tu ?

Tu sais, nous étions très loin de l'Eglise, mon époux et moi-même, jadis ! Pourtant, cette année qui s'annonce, nous allons réaliser un voeu que nous portions en nous depuis déjà longtemps : aller en pélerinage en Terre sainte !...C'est quelque-chose d'accessible pour lui comme pour moi...Une expérience qui allie le goût de la découverte, des voyages...à une démarche plus personnelle...tout en permettant à chacun de garder sa liberté intérieure ; une occasion de vivre quelque chose de particulier ensemble...sans forcément être pour autant dans l'obligation d'avoir une foi confirmée !

Se garder un terrain d'action personnel conforme à ses aspirations, mais aussi savoir se préserver des plages de temps à partager avec son compagnon, en fonction des désirs communs, tel est l'équilibre que je te souhaite de tout coeur de trouver. I love you

Amicalement à toi. flower :bisou: flower

Gabrielle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un conte d'après Noël   Mer 26 Déc 2007, 20:10

Chère Gabrielle,

Bien sûr, je suis d'accord avec toi sur toute la ligne. Je réfléchis, j'ai réfléchi antérieurement, j'ai donné 3 démissions parce que j'étais à bout et que je vois mon ménage se détruire. Ce n'est pas tellement que je voulais donner ma démission, tu sais que j'aime tant servir l'Eglise.

Seulement quand on est à bout de nerfs on agit impulsivement.

Mes démissions ont été refusées bien sûr. Dire que je le déplore ne serait pas juste mais vraiment demain je voudrais aller faire les courses avec mon mari non il faut que j'aille à la messe.... suis je obligée d'aller à la messe chaque jour en semaine ???? ce n'est pas un commandement de l'Eglise.

Tu vois pour le moment, je suis outrée car si certains sont charmants, bien sûr, d'autres par contre... et comme je ne suis pas d'un tempérament à supporter et bien tant pis ! je réagis.

Mon nom en vedette peu m'importe, je souffre depuis que je suis un "acteur public" oh c'est d'un comique .... je sais pour qui je suis à l'église pour le Christ et personne d'autre.... mais quand je vois que l'on fait tout son possible j'admets je ne suis pas une lumière.... j'ai besoin de comprendre..... les affronts je ne les digère pas (bien sûr sans doute de l'orgueil mais je ne suis pas maso...).

Jacinta me dit à propos de Jésus Consolateur et je la crois volontiers :

On n'a plus besoin d'être quelqu'un ni d'avoir quoi que ce soit, car Son Amour nous étreint tout simplement.... malgré notre pauvreté intérieure ! quelle consolation ! (et je me considère si "pauvre" si pauvre !!!!)

Amicalement,

:bisou:

Elise
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: nq   Mer 26 Déc 2007, 21:41

et Ben Gabrielle Embarassed tu vas me prendre pour une dingue geek jocolor

J'ai appelé mon curé au téléphone et il m'a parlé longuement.... c'est bien le seul dans le genre d'ailleurs que je rencontre ainsi prêt à écouter les bêtises d'une "dinde" comme il le dit si gentiment et avec affection, alors j'accepte ce mot car c'est dit avec tant d'amour fraternel.

Pour finir il va s'imaginer que je ne sais pas faire un seul jour sans l'entendre lol! Mais pourtant maintenant, je vais beaucoup mieux et aussi il a permis avant que je riposte par mail ce que je fais trop souvent (pas méchant évidemment) qu'il sera toujours à ma disposition.

Je lui ai dit que jamais je n'ai rencontré un être comme lui.

J'ai besoin de lui, de lui pour m'aider et me guider.....

Quel Amour fraternel émane de ce prêtre, sa voix me rassure comme celle du Berger qui conduit ses brebis..... je n'ai plus de mots et je loue le Seigneur de nous avoir donner un Pasteur , un vrai Pasteur....
Revenir en haut Aller en bas
Toniov



Masculin Messages : 1936
Inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Un conte d'après Noël   Mer 26 Déc 2007, 21:50

Ce n'est pas facile de répondre à la question: cadeau spirituel ou matériel.
Parceque pour moi, il n'y a pas de séparation. Ce sont deux aspects de la meme réalité.
Pour parler simplement, je dirai; les cadeaux ( matériels ) que j'ai offert à mes neveux leur on fait certainement plaisir et j'ai aimé leur faire plaisir ( spirituel ).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un conte d'après Noël   Mer 26 Déc 2007, 21:58

Toniov a écrit:
Ce n'est pas facile de répondre à la question: cadeau spirituel ou matériel.
Parceque pour moi, il n'y a pas de séparation. Ce sont deux aspects de la meme réalité.
Pour parler simplement, je dirai; les cadeaux ( matériels ) que j'ai offert à mes neveux leur on fait certainement plaisir et j'ai aimé leur faire plaisir ( spirituel ).

J'aime ta répônse Toniov Very Happy

Evidemment il faut que l'on ait de la famille. Mon époux et moi avons perdu tous les nôtres.... tous les êtres proches et ceux que nous aimions sont morts.... si un jour il arrive quelque chose à mon mari... je serai seule ...; ma famille sera l'Eglise, mes compagnons et compagnes de service... ils m'ont déjà dit : nous sommes ta famille.

Je ne sais pourquoi quand j'aime un être il part avant moi, alors j'ai peur d'aimer... pourtant je ne peux m'empêcher d'aimer et j'en ai aimé des êtres. Jésus veut il que je reste seule ?

Ta réponse est excellente.

C'est effrayant parfois de se dire un jour je serai seule au monde.... par moments..... quoique j'envisage de finir ma vie dans un cloître (comme Ste Rita) non par peur du monde mais parce que j'ai besoin des autres ou alors dans une Communauté du Renouveau. sunny je veux consacrer la fin de ma vie au Seigneur :jesus:
Revenir en haut Aller en bas
Gabrielle



Féminin Messages : 242
Inscription : 14/09/2007

MessageSujet: Re: Un conte d'après Noël   Mer 26 Déc 2007, 23:34

sunny Au fond, vous avez raison, cher Toniov...Lorsque le cadeau matériel est vraiment porteur d'affection, il est aussi spirituel...c'est l'aspect mercantile à outrance entourant la fête de Noël qui fait qu'on peut à notre époque dissocier les deux.

Mais il est vrai aussi que le cadeau est un acte qui relève de la gratuité...et à cause de ça, je trouve profondément choquant que certains puissent avoir idée de revendre sur internet -tout au moins d'après ce qui se dit dans les médias- ce qu'on leur a donné et qui ne leur plaît pas...

Gabrielle.


Dernière édition par le Jeu 27 Déc 2007, 18:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un conte d'après Noël   Jeu 27 Déc 2007, 17:45

Cher Toniov, j'aime bien votre réponse. Very Happy Elle rejoint ce que j'ai ressenti en lisant la question de coeurtendre.

Si le plus important pour nous, à Noël, est le Christ-Sauveur venu S'Incarner parmi nous, il me semble que les "cadeaux" que nous pouvons Lui faire, sont ceux qui nous coûtent le plus, non? :sts: Sad I love you cheers

Noël, c'est l'anniversaire de la Naissance de Jésus : à un anniversaire, on offre des cadeaux à l'intéressé... I love you sunny Certes, combler Dieu est une douce utopie, mais Il Se contente de nos pauvretés, de notre amour humain, alors... Alors offrons-lui nos souffrances, dans la Joie de nous savoir agréés, pardonnés, Aimés Infiniment dans cet Enfant qui nous vaut la Vie éternelle!! Sad I love you :sts: flower

Quant au mari (ou à la femme!) qui ne nous suit pas sur notre chemin spirituel, tout est relatif. Le mien n'a jamais été un grand adepte de la messe, malgré sa connaissance des Ecritures... Il ne veut plus y aller, à la messe, et il ne veut plus m'y conduire - en tout cas, pas pour ce Noël, pourtant exempt de neige. silent
Je lui pardonne, c'est une épreuve à offrir - je ne suis pas sainte, j'ai du mal à l'offrir... :twisted: Mais je me dis que cela ne m'ôte en rien la Joie qui chante au fond de mon coeur : Dieu nous Aime! Joyeux Noël à tous et à toutes! sunny Like a Star @ heaven I love you :colors: cheers


Dernière édition par le Sam 29 Déc 2007, 10:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un conte d'après Noël   Jeu 27 Déc 2007, 20:24

Chère Fanny sunny

Merci de ton témoignage, je me rends compte grâce à toi qui n'a pu aller à la messe et a offert que je suis bien égoiste. Embarassed

A quoi bon forcer mon mari ? je crois qu'après il est encore plus dégoûté d'aller à l'église. J'ai décidé de ne plus le forcer, il ne vient pas... il ne vient pas.... en fait il est venu pour me faire plaisir tellement j'ai insisté il ne communie pas vu qu'il ne pratique pas régulier. A quoi bon insister ? il respecte ma foi.... je remets tout cela entre les mains de Dieu.

Je t'admire de n'avoir rien dit et d'avoir offert .... I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un conte d'après Noël   Jeu 27 Déc 2007, 20:27

coeurtendre a écrit:
Very Happy Voici quelques réponses du forum Agape sunny

Noël Noël Noël Noël Noël Noël Noël Noël Noël Noël Noël ...


Les réponses sur le forum Agape m'édifient I love you :chapeau: :chapeau:
Revenir en haut Aller en bas
Brice



Masculin Messages : 504
Inscription : 25/08/2007

MessageSujet: Re: Un conte d'après Noël   Jeu 27 Déc 2007, 21:56

Merci de vos témoignages sincères, Elise, je ressens parfois également vos sentiments. Quelquefois, on voudrait que l'être aimé nous ressemble tant. J'ai compris qu'il fallait laisser à l'autre son jardin secret, le laisser vivre ça vie. Demarche au combien difficile.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un conte d'après Noël   Jeu 27 Déc 2007, 22:18

Brice a écrit:
Merci de vos témoignages sincères, Elise, je ressens parfois également vos sentiments. Quelquefois, on voudrait que l'être aimé nous ressemble tant. J'ai compris qu'il fallait laisser à l'autre son jardin secret, le laisser vivre ça vie. Demarche au combien difficile.

Merci à vous aussi Brice. C'est vrai on voudrait partager moi surtout sur le plan religieux la même foi, qu'il me ressemble point de vue caractère là je sais pas s'y a intérêt lol! mais oui il faut laisser l'autre vivre sa vie.

Comme je vous comprends c'est très difficile mais voilà j'ai décidé ne plus le forcer, je crois qu'au lieu de faire bien je fais encore pire que mieux !

Bonne soirée :hello:
Revenir en haut Aller en bas
Brice



Masculin Messages : 504
Inscription : 25/08/2007

MessageSujet: Re: Un conte d'après Noël   Jeu 27 Déc 2007, 22:56

Ah si tout était simple!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Toniov



Masculin Messages : 1936
Inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Un conte d'après Noël   Ven 28 Déc 2007, 20:25

Brice a écrit:
Ah si tout était simple!!!!

Tout est compliqué.
Mais on a le choix du regard: on peut regarder simplement ce qui est compliqué.
Revenir en haut Aller en bas
Toniov



Masculin Messages : 1936
Inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Un conte d'après Noël   Ven 28 Déc 2007, 20:37

Elise a écrit:
Toniov a écrit:
Ce n'est pas facile de répondre à la question: cadeau spirituel ou matériel.
Parceque pour moi, il n'y a pas de séparation. Ce sont deux aspects de la meme réalité.
Pour parler simplement, je dirai; les cadeaux ( matériels ) que j'ai offert à mes neveux leur on fait certainement plaisir et j'ai aimé leur faire plaisir ( spirituel ).

J'aime ta répônse Toniov Very Happy

Evidemment il faut que l'on ait de la famille. Mon époux et moi avons perdu tous les nôtres.... tous les êtres proches et ceux que nous aimions sont morts.... si un jour il arrive quelque chose à mon mari... je serai seule ...; ma famille sera l'Eglise, mes compagnons et compagnes de service... ils m'ont déjà dit : nous sommes ta famille.

Je ne sais pourquoi quand j'aime un être il part avant moi, alors j'ai peur d'aimer... pourtant je ne peux m'empêcher d'aimer et j'en ai aimé des êtres. Jésus veut il que je reste seule ?

Ta réponse est excellente.

C'est effrayant parfois de se dire un jour je serai seule au monde.... par moments..... quoique j'envisage de finir ma vie dans un cloître (comme Ste Rita) non par peur du monde mais parce que j'ai besoin des autres ou alors dans une Communauté du Renouveau. sunny je veux consacrer la fin de ma vie au Seigneur :jesus:

Je crois qu'il nous faut à tous une " famille ".
Vivre en communauté, en communion...avec les autres.
Seul, on ne va pas très loin...et le chemin peut etre difficile.
Mais avec les autres, on partage, et le " fardeau " devient moins lourd.
J'emploie le mot " famille " dans le sens large; je ne parle pas que des parents.
Vivre dans un cloitre, c'est aussi vivre en communauté.
Trouver de la chaleur et de l'amour; et en donner aussi.
Il ne faudra pas hésiter si tu sens que c'est ta voie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un conte d'après Noël   Ven 28 Déc 2007, 21:18

Toniov a écrit:
Elise a écrit:
Toniov a écrit:
Ce n'est pas facile de répondre à la question: cadeau spirituel ou matériel.
Parceque pour moi, il n'y a pas de séparation. Ce sont deux aspects de la meme réalité.
Pour parler simplement, je dirai; les cadeaux ( matériels ) que j'ai offert à mes neveux leur on fait certainement plaisir et j'ai aimé leur faire plaisir ( spirituel ).

J'aime ta répônse Toniov Very Happy

Evidemment il faut que l'on ait de la famille. Mon époux et moi avons perdu tous les nôtres.... tous les êtres proches et ceux que nous aimions sont morts.... si un jour il arrive quelque chose à mon mari... je serai seule ...; ma famille sera l'Eglise, mes compagnons et compagnes de service... ils m'ont déjà dit : nous sommes ta famille.

Je ne sais pourquoi quand j'aime un être il part avant moi, alors j'ai peur d'aimer... pourtant je ne peux m'empêcher d'aimer et j'en ai aimé des êtres. Jésus veut il que je reste seule ?

Ta réponse est excellente.

C'est effrayant parfois de se dire un jour je serai seule au monde.... par moments..... quoique j'envisage de finir ma vie dans un cloître (comme Ste Rita) non par peur du monde mais parce que j'ai besoin des autres ou alors dans une Communauté du Renouveau. sunny je veux consacrer la fin de ma vie au Seigneur :jesus:

Je crois qu'il nous faut à tous une " famille ".
Vivre en communauté, en communion...avec les autres.
Seul, on ne va pas très loin...et le chemin peut etre difficile.
Mais avec les autres, on partage, et le " fardeau " devient moins lourd.
J'emploie le mot " famille " dans le sens large; je ne parle pas que des parents.
Vivre dans un cloitre, c'est aussi vivre en communauté.
Trouver de la chaleur et de l'amour; et en donner aussi.
Il ne faudra pas hésiter si tu sens que c'est ta voie.

Merci Toniov, en effet si je sens que c'est ma voie, je la suivrai. Mais le Seigneur choisit et en fait je crois tjrs que mon époux sera rappelé le premier parce qu'il a une santé fragile et n'en prends pas toujours soin. Mais peut-être le Seigneur me rappellera t'il la première ? je Lui laisse le choix. Basketball

Malgré parfois les dissensions en paroisse, on reçoit de merveilleux cadeaux..... sunny comme on voyait que j'étais triste et ayant fait part que je n'avais plus personne qui me soit relié par le sang et mon époux non plus... ils m'ont dit que j'avais plein de frères et de soeurs Very Happy que eux étaient ma famille. J'ai reçu des mails plein de tendresse... au fond ce sont surtout les liens d'amitié, d'amour fraternel et de l'esprit qui comptent.

On peut très bien être très éloigné de quelqu'un qui est de votre famille, je veux dire éloigné de toutes affinités, le contact ne passe pas.

Ces marques d'amitié m'ont bien réchauffé le I love you et je me suis fait la réflexion car l'Amour que l'on reçoit fait réfléchir, je me suis fait la réflexion que je me plaignais trop sur mon sort Embarassed et que le petit "ego" faudrait encore bien lutter pour le faire disparaître , il est trop remuant ;)

Ce matin c'était la messe en l'honneur des saints innocents et je voudrais te partager ce que j'ai reçu dans l'homélie :

citation : il y a beaucoup de massacres dans le monde....... mais il y a aussi des massacres à plus basse échelle. Dès que nous disons du mal de quelqu'un nous commençons à déjà le massacrer car nous faisons passer le message qu'il ne mérite pas d'être aimé fin de citation

Nous avons ainsi massacré, j'ai massacré ainsi parfois des gens.... je ne suis certes pas meilleure et craint tout de ma faiblesse. Cette parole m'a vraiment interpellée.

Je me suis dit que j'avais aussi commencé à me massacrer moi-même quand je m'attarde complaisamment sur mes états d'âme et mon passé, quand je ne suis pas sobre en nourriture ou autre c'est ma santé qui en souffre.

Quand les tâches ménagères ne sont pas bien partagées et que mon époux le fait à ma place, je le massacre au profit de ce que j'aime faire...

"Les paroles sont parfois pires que des coups d'épée" (je cite) , vraiment cette homélie m'a très fort interpellée. Shocked


"Le massacre des innocents ne veut pas dire que le Seigneur protégeait Jésus, il ne faut pas le voir ainsi. Dieu n'est pas heureux des massacres (je cite tjrs), Notre Dieu est Roi certes mais son sceptre est la croix et sa couronne est d'épines, Il a pris sur nous toute notre misère, toutes nos fautes dès lors nous sommes rachetés et nous devrions être remplis d'espérance et lumière pour nos frères et soeurs. Jésus crucifié nous tend les bras"

"vous savez que je désire ardemment une communauté fraternelle, j'insiste alors svp pas de massacres entre nous !!!" :sage: :wo

Vraiment toute cette journée ces paroles me sont restées en tête. Je ne voyais pas le massacre des innocents sous ce jour. Je ne savais pas que lorsque on commence à médire de quelqu'un on le massacre.... que les mots avaient un tel pouvoir de massacrer une personne.

Dès lors avant de parler, je réfléchirai plusieurs fois et que c'est l'Amour qui doit rester victorieux, qu'il faut d'abord voir la beauté intérieure de l'autre et cit. " rester dans l'Amour sinon nous ne sommes pas en Paix, nous ne saurions être en Paix car Dieu ne nous laissera pas tranquille tant que nous n'aimerons pas vraiment.... tant que nous n'ouvrirons pas notre coeur complètement...."fin cit.

Voilà le fruit de mes réflexions de la journée et ce que j'ai retenu en substance de l'homélie de ce matin. Même sur le forum il me faudra veiller à ne pas "massacrer" Very Happy

Et tu as raison Toniov il y a surtout de l'Amour à donner beaucoup plus encore qu'à en recevoir. De toute façon si on donne de l'amour on en reçoit heureux


Like a Star @ heaven flower sunny :sts: sunny flower Like a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Un conte d'après Noël   Ven 28 Déc 2007, 21:26

En furetant sur le net, j'ai trouvé ce conte :

Conte d'après Noël


Lorsque les bergers s'en furent allés et que la quiétude fut revenue, l'enfant de la crèche leva sa tête et regarda vers la porte entrebâillée. Un jeune garçon timide se tenait là... tremblant et apeuré.
- Approche, lui dit Jésus. Pourquoi as-tu si peur ?
- Je n'ose... je n'ai rien à te donner, répondit le garçon.
- J'aimerais tant que tu me fasses un cadeau, dit le nouveau-né.
Le petit étranger rougit de honte.
- Je n'ai vraiment rien... rien ne m'appartient ; si j'avais quelque chose, je te l'offrirais... regarde.
Et en fouillant dans les poches de son pantalon rapiécé, il retira une vieille lame de couteau rouillée qu'il avait trouvée.
- C'est tout ce que j'ai, si tu la veux, je te la donne.
- Non, rétorqua Jésus, garde-la. Je voudrais tout autre chose de toi. J'aimerais que tu me fasses trois cadeaux.
- Je veux bien, dit l'enfant, mais que puis-je pour toi ?
- Offre-moi le dernier de tes dessins.
Le garçon, tout embarrassé, rougit. Il s'approcha de la crèche et, pour empêcher Marie et Joseph de l'entendre, il chuchota dans l'oreille de l'enfant Jésus :
- Je ne peux pas... mon dessin est trop moche... personne ne veut le regarder !
- Justement, dit l'enfant dans la crèche, c'est pour cela que je le veux... Tu dois toujours m'offrir ce que les autres rejettent et ce qui ne leur plaît pas en toi.
Ensuite, poursuivit le nouveau-né, je voudrais que tu me donnes ton assiette.
- Mais je l'ai cassée ce matin ! bégaya le garçon.
- C'est pour cela que je la veux... Tu dois toujours m'offrir ce qui est brisé dans ta vie, je veux le recoller...
Et maintenant, insista Jésus, répète-moi la réponse que tu as donnée à tes parents quand ils t'ont demandé comment tu avais cassé ton assiette... Le visage du garçon s'assombrit, il baissa la tête honteusement et, tristement, il murmura :
- Je leur ai menti... J'ai dit que l'assiette m'avait glissé des mains par inadvertance ; mais ce n'était pas vrai... J'étais en colère et j'ai poussé furieusement mon assiette de la table, elle est tombée sur le carrelage et elle s'est brisée !
- C'est ce que je voulais t'entendre dire ! dit Jésus. Donne-moi toujours ce qu'il y a de méchant dans ta vie, tes mensonges, tes calomnies, tes lâchetés et tes cruautés. Je veux t'en décharger... Tu n'en as pas besoin... Je veux te rendre heureux et sache que je te pardonnerai toujours tes fautes.
Et en l'embrassant pour le remercier de ces trois cadeaux, Jésus ajouta :
- Maintenant que tu connais le chemin de mon Coeur, j'aimerais tant que tu viennes me voir tous les jours...
Anonyme
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un conte d'après Noël   Sam 29 Déc 2007, 11:34

Accepter d'Aimer, chère Elise, c'est le plus sûr moyen de guérir, de trouver la Vie... I love you :sts: Like a Star @ heaven sunny

S'oublier soi-même pour que l'autre vive en se sentant reconnu et Aimé, c'est le plus beau, le plus grand cadeau que nous puissions faire à Dieu... Sad I love you Very Happy


sunny Chers amis, coeurtendre vous fait savoir, par mon intermédiaire (parce que empêché par un imprévu ; nous ne maîtrisons pas tous les événements de notre vie…), qu’il va poursuivre ce forum si riche et réagir à nos réponses. I love you Voici ce qu’il en dit :

« Leurs réflexions sont aussi belles les unes que les autres et j'aime le forum au point que je sens un lien plus que fraternel qui circule entre les messages, où l’on a l'impression que nous sommes tous(tes) de la même famille. Chacun s'exprime en faisant une écoute des écrits de l'autre. On sent que chacun a une belle expérience de foi qui se communique en faisant communion avec l'expérience de l'autre.
Cette dimension du partage entre chacun(ne) de nous, nous fait découvrir
la richesse de l'autre.

Sans nous en rendre compte chacun devient un cadeau pour l'autre en partageant ses difficultés, sa pauvreté, ses limites et les richesses de son coeur. N'est-ce pas là l’une des meilleures façons de prolonger la fête de Noël, de sorte qu'à travers chacun de nos partages il nous est possible d'être une petite lumière de l'Enfant Dieu pour nos frères qui sont eux aussi chercheurs(ses) de Dieu ? »

Et coeurtendre d’ajouter :

« Je trouve que ce forum sur nos questionnements à propos de la Fête de Noël, nous dit qu'il est doux et tendre de partager ensemble. Ce forum a une odeur d'Amour, de charité et de tendresse... I love you :sts: sunny


Combien cette communion fraternelle est vérité dans l’Amour ! Merci, cher coeurtendre, pour vos paroles si touchantes et si justes… On se sent au cœur de l’Evangile.

Comme tu le soulignes si bien, chère Elise, ouvrons notre cœur, ne craignons pas d’Aimer, de nous engager « au large », « il y a surtout de l’Amour à donner », Amour qui est Vie et Résurrection !
Jésus n’a jamais massacré quiconque par Sa Parole, Celle-ci n’est au contraire qu’Espérance, encouragement à vivre, à « redémarrer » : jamais de jugement, ni de condamnation, ni de reproches, ni de morale « écrasante », mais un Amour si Lumineux, si Sanctifiant, si Joyeux !... sunny Un Amour qui Sauve, qui redonne la Vie et recrée toute chose ! drunken cheers Beau temps de Noël à tous et à toutes ! :colors: sunny
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un conte d'après Noël   Sam 29 Déc 2007, 11:59

[color=blue]8]Chère Fanny ,

Merci infiniment pour ton message , qu'il est doux et réconfortant de lire ce post. sunny

Je suis sincèrement très émue et très très heureuse que Coeurtendre apprécie, aime notre forum et surtout va y rester ! cheers cheers cheers

Je ne trouve pas les mots qui expriment mon émotion et ma joie alors j'insère une image :


[/size]





J'espère qu'elle exprimera ce que je veux dire ! bounce

flower I love you sunny BON TEMPS DE NOEL A TOUTES ET TOUS sunny I love you flower
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un conte d'après Noël   Sam 29 Déc 2007, 12:21

I love you I love you I love you MERCI COEURTENDRE ! QUEL BEAU CADEAU TU NOUS FAIS EN RESTANT PARTICIPER A CE FORUM I love you I love you I love you

ange1 ange1 BON TEMPS DE NOEL ange1 ange1

Que l'Enfant-Divin t'accorde la joie parfaite et te donne beaucoup de bénédictions flower

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un conte d'après Noël   Sam 29 Déc 2007, 20:19

Merci Coeurtendre, je n'avais pas vu ce lien Confused j'ai cliqué et c'était magique !!!!!! :colors: :colors: j'ai placé les personnages dans la crèche et ils se sont animés, vraiment j'ai retrouvé un parfum d'enfance... j'ai vraiment passé un heureux moment.... sunny un moment d'enfance !

BON TEMPS DE NOEL ET HEUREUSE ANNEE A NOS AMI(E)S DU FORUM AGAPE, MARTHE ET MARIE ET BIEN SUR DOCTEUR ANGELIQUE ange1
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un conte d'après Noël   Dim 30 Déc 2007, 15:10

Bonjour à tous. :colors: I love you

Chère Elise et cher Brice, et tous ceux et celles qui sont concernés (comme moi-même...), nous savons que, dans la communion des saints, nos prières et nos sacrifices offerts servent à la rédemption des personnes que nous aimons et désirons voir converties au Christ... sunny Very Happy C'est plein d'Espérance! heureux

Cela m'a rappelé certaines paroles du Christ I love you à Maman Carmela :

AVOIR CONFIANCE

« sunny Avoir foi est déjà une certitude d’obtenir. Rien n’est impossible à Dieu et si votre confiance et votre foi sont grandes, Dieu qui peut tout, ne peut vous décevoir. Ce sera seulement une question de temps. Dieu voudra éprouver votre constance, votre persévérance ; mais surtout si vous demandez des grâces spirituelles, vous ne devez pas douter, et vous devez insister ; soyez certains que vous les obtiendrez.

Beaucoup de mamans demandent la conversion de leurs enfants et de leur mari. Certes, elles voudraient que la transformation se produisît en un instant et Moi, je pourrais aussi opérer des miracles de conversion retentissants. Je pourrais les frapper, comme Paul, d’un rayon de ma Lumière et foudroyer leur esprit en l’illuminant. Au contraire, Je permets que ne soit pas forcée leur volonté et, la plupart du temps, Je désire que ce soient les larmes silencieuses de la maman et de l’épouse qui, pénétrant le terrain sec et ingrat de l’âme du conjoint, le transforment.

Rappelle-toi Monique, comme elle a pleuré pour son Augustin ! A travers ces larmes, elle se sanctifiait et Augustin se convertissait.

Aucune larme ne doit être perdue : ne l’oubliez jamais, mamans, sœurs, épouses qui pleurez sur les ruines spirituelles de ceux que vous aimez. Ayez foi, et vous recueillerez les fruits de ces larmes dans l’accroissement de vos mérites et, quand Dieu le voudra, dans la conversion des personnes qui vous tiennent à cœur.

Mais prenez patience. L’important n’est pas que vous recueilliez immédiatement les fruits de vos larmes mais que ces personnes se sauvent. :sts: sunny »




Dans cette perspective et dans la confiance en l'Amour qui veut nous sauver, nous pouver prier - même dans la peine - le coeur parfaitement en Paix : comme l'assure le Seigneur Lui-même, nos demandes spirituelles seront agréées... Very Happy :sts: I love you sunny cheers


Oui, que Dieu couvre coeurtendre de bénédictions! :colors: I love you Il en a bien besoin, en ce moment ; ; l'adversité nous éprouve beaucoup, parfois...! Sad I love you Mais nos prières affectueuses le soutiennent. Like a Star @ heaven sunny Demandons à ce qu'il nous revienne vite, et en meilleure forme... I love you Very Happy

Tes images sont absolument merveilleuses, chère Elise, merci de tout coeur pour nous tous! Bénie sois-tu! :sts: sunny

En toute amitié fraternelle. :bisou:

Fanny
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un conte d'après Noël   Dim 30 Déc 2007, 15:45

Chère Fanny,

Encore merci pour ce message. I love you En fait ce que tu dis correspond à l'homélie que j'ai entendue ce matin. Le prêtre a insisté sur le Pardon, cela fait plusieurs semaines qu'il le fait et c'est vrai que le pardon nous libère.

J'aime ce que tu me dis de maman Carmela dont j'ai entendu parler mais oserais je te demander de me rappeler de qui il s'agit vraiment Embarassed c'est approuvé et d'ailleurs tu ne dirais jamais qu'une chose approuvée mais un petit rappel aiderait ma mémoire .... tant de choses en tête.... notre programme 2008 en paroisse est établi jusque déjà après Pâques !!! Shocked Very Happy Surprise des paroissiens Very Happy mais la paroisse vit, elle grouille de vie .....Very Happy comme un torrent bouillonnant.

J'adore les torrents j'ai visité beaucoup de départements en France, je sais que tu es d'Auvergne où là aussi j'ai séjourné au "Llioran" c'est si beau... la messe à Murat était splendide et chaque fois à la fin de la messe on chantait en l'honneur de la Vierge Marie Like a Star @ heaven

Si je me permets de dire sur le forum que tu es d'Auvergne c'est parce que je l'ai lu sous ton avatar.

Après la messe, je suis allée porter la Ste Communion :sts: à une personne qui ne sort presque plus de chez elle, elle regarde la messe à la télévision, je prends le temps de rester, de parler près d'elle... et je sais que mon époux regarde la messe sur la chaîne française.... à la fin de la messe le prêtre est allé vers un "démuni" qui se tenait à la porte , au seuil de l'église et mon époux aussi l'a remarqué. Tu vois, il apprécie notre curé, accepte qu'il vienne chez nous et pourtant ne viens pas à la messe....

Mais après la Communion ce matin... j'étais un peu cafardeuse et puis Jésus me dit en se moquant un peu : Il dit en moi " Tu es mon petit rien"

Et alors la joie a illuminé mon âme heureux être le petit rien de Jésus que souhaiter de mieux. Je ne saurais traduire en mots : Il m'a fait comprendre que même si je reste à l'ombre quelques temps c'est Sa Volonté.... ce matin il était un peu taquin.. si je peux me permettre d'exprimer ce ressenti. Mais surtout surtout Jésus m'incitait à la CONFIANCE !

Même à Mme Hostie si tu as lu sur les autres posts... il y a longtemps que nous avons fait la Paix..... grâce à notre prêtre et malgré tout notre amitié... nous rions à présent de nos disputes et oublions.

Comme le pardon nous libère, comme notre âme se trouve libre sans le Pardon, sans l'Amour comment vivre ????

Mais avec l'Amour, le Pardon total et l'oubli de toutes ces petites mesquineries moi qui suis aussi dans le tas on oublie... on vole vers Dieu.

Ce matin, tout le monde se tenait par la main et nous avons prié les uns pour les autres, MMe Hostie, enfin mon amie était à côté de moi.

Comme tu dis dans la "Communion des Saints" nous avons tous besoin les uns des autres, et rester avec des rancunes ne nous apporte pas la Joie des enfants de Dieu.

Si chaque parole que nous prononçons pouvait être dite au Nom de Jésus.... Quelle Joie I love you sunny alors le soir nous dirions qu'est ce que nous avons dit aujourd'hui au nom de Jésus ??? l'examen de conscience existe toujours et alors chaque jour prendre la résolution.... notre paroisse, notre village, notre ville, tout cela deviendrait une vraie famille.

Une famille où règne seulement l'Amour.

Je prie pour Coeurtendre, il sera porté dans ma prière.

Chère Fanny, bonne fin d'année, bon début... je te souhaite les grâces les plus abondantes du Seigneur :sts: nous savons que l'an qui vient ne sera pas bien sûr exempt de peines, il y aura des joies, des moments de peines , des temps forts et des temps durs mais si nous comptons sur l'aide de Dieu, la Communion des Saints alors oui nous aurons une bonne année.... c'est une année comme cela que je te souhaite qu'à la fin de l'année 2008 tu puisses dire au Seigneur encore ton Amour, le remercier de toutes ses grâces accordées soit dans la peine, soit dans la Joie. sunny

Merci d'apprécier les images, je traduis parfois mieux ce que je veux dire avec une image et à toi Chère Fanny aussi que le Seigneur Te bénisse,
Je suis en Communion :sts: fraternelle avec toi et à l'Adoration je prononcerai ton nom devant le Seigneur Jésus,

:bisou: :bisou:
Revenir en haut Aller en bas
 
Un conte d'après Noël
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Boire de l'eau glacée juste après le lever...
» un conte merveilleux avec un âne qui parle?
» Chine : un groupe de témoins pris de vertiges après avoir observé et photographié un ovni.
» Otite purulente après pose de drains
» des nouvelles jour après jour....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives : Théologie dogmatique, morale et divers-
Sauter vers: