DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L'Eglise orthodoxe fut-elle missionaire ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pierre Aubrit St Pol



Masculin Messages : 1072
Inscription : 11/11/2007

MessageSujet: Re: L'Eglise orthodoxe fut-elle missionaire ?   Sam 08 Déc 2007, 01:26

Sylvie, très vite l'orthodoxie cessa l'évangélisation; ce n'est pas elle qui entra en Ukraine ou en Arménie ou dans le Caucase, c'est l'Église unifiée; mais après le second concile de Chalcédoine, elle n'avança qu'avec les armées, dans le cadre de conflits; alors que toute la catholicité sauf pour les pays germains, l'évangélisation se fit pacifiquement;

L'empire byzantin, n'eut guère rien à souffrir des invasions barbares, j'exclus le arabo-musulmans, parce qu'elle tendait déjà à la non expension. mal lui en prit, car ces invasions barbares apporteront une magnifique remise en cause, et un nouvel élan pastorale et mystique extraordinaire; et bien évident un droit que l'on a tord de présenter comme exclusivement romain. l'Église celte apporta énormément dans le droit canon, dans le droit pénitentiel et dans la vie conventuelle... il en fut de même plus tard des églises franques.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.journaldelalliance.org/
Sylvie



Messages : 2017
Inscription : 20/05/2005

MessageSujet: Re: L'Eglise orthodoxe fut-elle missionaire ?   Sam 08 Déc 2007, 14:28

Pierre Aubrit St Pol a écrit:
Sylvie, très vite l'orthodoxie cessa l'évangélisation; ce n'est pas elle qui entra en Ukraine ou en Arménie ou dans le Caucase, c'est l'Église unifiée; mais après le second concile de Chalcédoine, elle n'avança qu'avec les armées, dans le cadre de conflits; alors que toute la catholicité sauf pour les pays germains, l'évangélisation se fit pacifiquement;


L'empire byzantin, n'eut guère rien à souffrir des invasions barbares, j'exclus le arabo-musulmans, parce qu'elle tendait déjà à la non expension. mal lui en prit, car ces invasions barbares apporteront une magnifique remise en cause, et un nouvel élan pastorale et mystique extraordinaire; et bien évident un droit que l'on a tord de présenter comme exclusivement romain. l'Église celte apporta énormément dans le droit canon, dans le droit pénitentiel et dans la vie conventuelle... il en fut de même plus tard des églises franques.

Shocked

Les croisades, la mise à sac de Constantinople, l'inquisition, la chasse aux sorcières, le "Tuez les tous, Dieu reconnaîtra les siens" etc. Vous avez oublié ? à moins que tout cela soit considéré comme pacifique. Confused

Sylvie
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'Eglise orthodoxe fut-elle missionaire ?   Sam 08 Déc 2007, 15:29

Sylvie a écrit:


Shocked

Les croisades, la mise à sac de Constantinople, l'inquisition, la chasse aux sorcières, le "Tuez les tous, Dieu reconnaîtra les siens" etc. Vous avez oublié ? à moins que tout cela soit considéré comme pacifique. Confused

Sylvie

chère sylvie, je ne partage pas cet avis de Pierre sur votre Eglise.

de plus, l'Eglise orthodoxe d'Orient fut extrêmement féconde en apostolat malgré ses malheurs et la perte de Contantinople sous le coup des Turcs. On lui doit: La roumanie, une partie des Balkan et surtout, LES RUSSIES !

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Sylvie



Messages : 2017
Inscription : 20/05/2005

MessageSujet: Re: L'Eglise orthodoxe fut-elle missionaire ?   Sam 08 Déc 2007, 18:46

Arnaud Dumouch a écrit:
Sylvie a écrit:


Shocked

Les croisades, la mise à sac de Constantinople, l'inquisition, la chasse aux sorcières, le "Tuez les tous, Dieu reconnaîtra les siens" etc. Vous avez oublié ? à moins que tout cela soit considéré comme pacifique. Confused

Sylvie

chère sylvie, je ne partage pas cet avis de Pierre sur votre Eglise.

de plus, l'Eglise orthodoxe d'Orient fut extrêmement féconde en apostolat malgré ses malheurs et la perte de Contantinople sous le coup des Turcs. On lui doit: La roumanie, une partie des Balkan et surtout, LES RUSSIES !

Je suis contente de vous lire Arnaud.

Je ne pense pas que l'on peut se mettre la tête dans le sable et refuser de voir le passé. Le passé nous aide à comprendre notre histoire actuelle, le pourquoi et le comment cette division s'est produit.

Pour la perte de Constantinople sous le coup des Turcs, il y avait eu quelques siècles avant, la 4ième croisade dont les croisés avaient pillé l'église Sainte Sophie et massacré plusieurs orthodoxes. Il fallait les convertir à tout prix ces hérétiques.... Plus tard, le peuple était très affaibli et n'avaient pas pu résister aux assauts des Turcs.

Imaginez un instant que le Vatican serait prit d'assaut et que des musulmans s'en emparent et fassent un musée avec. C'est inimaginable. C'est ce qui s'est produit à Constantinople.

Tout comme le peuple juif, c'est un miracle que l'Église orthodoxe subsiste malgré toutes les persécutions qu'elle a subie. Elle n'est pas suffisament connue et le peu que nous en savons c'est souvent déformé. Je pense que la Chrétienté y gagnerait à ce qu'elle soit mieux connue. Peut-être qu'il n'y aurait pas plus de conversions vers l'église orthodoxe car c'est difficile d'être orthodoxe en occident. Mais je pense que le peu que les gens en retireraient à son contact serait bénifique pour leur vie spirituelle.

Sylvie
Revenir en haut Aller en bas
Pierre Aubrit St Pol



Masculin Messages : 1072
Inscription : 11/11/2007

MessageSujet: Re: L'Eglise orthodoxe fut-elle missionaire ?   Dim 09 Déc 2007, 08:14

Sylvie et Arnaud relisez avant de répondre n'importe quoi!

J'ai soulignais du point de vue historique la différence très sensible de l'évangélisation: si le moteur évangélique ne faiblit pas jusqu'au 4e siècle , il ne progresse plus côté orient après les tensions de chalcédoine; la preuve: Bysansce tente de regagner du terrain en essayant de reprendre ses possessions italiennes. Reflux dû aux Barbares. arrêt momentané de l'évangélisation; reprise de celle-ci dans toutes l'Europe centrale et occidentale grâce à l'Église extraordinaire celtes puis anglaise.

La conversion de la Russie, je ne parle pas de l'Ukraine, est postérieure à la fin des évangélisation de l'Europe occidentale et centrale, voir orientale; les Balkans c'est Rome qui ordonne la mission; la Bulgarie et la Roumanie ne se sépareront de Rome qu'après.
L'évangélisation Russie est étrangère à l'Église de Rome oui, mais postérieure à la conversion de l'Europe Occidentale, c'est à dire après la stabilisation des invasions barbares.

bysance va défendre ses possessions, jusqu'à la catastrophe islamique, puis après l'orthodoxie s'endort...

les faits cités sur les exactions militaires, n'ont jamais été de la volonté du siège apostolique, mais des responsables politiques, c'est regrettable mais l'histoire et l'histoire.
Je souhaite de tout coeur que l'orthodoxie rejoigne l'unité de l'Eglise, car elle contribuera au renouveau intérieur de l'Evangile en occident, mais rien n'est possible sans la mise en évidence de l'histoire non sous le mode accusateur mais simplement les faits pour éviter de recommencer.

dans mes propos précédents je n'ai rien dit quine soit vérifiable par l'histoire, sauf erreur involontaire.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.journaldelalliance.org/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'Eglise orthodoxe fut-elle missionaire ?   Dim 09 Déc 2007, 08:32

Cher Pierre,

En ce moment, la mission catholique est endormie et la mission évangélique est partout réveillée.

L'Esprit souffle ou il veut. Le but de Dieu est que chaque chrétien comprenne que sans le souffle de l'Esprit, l'homme ne peut rien faire.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Pierre Aubrit St Pol



Masculin Messages : 1072
Inscription : 11/11/2007

MessageSujet: Re: L'Eglise orthodoxe fut-elle missionaire ?   Dim 09 Déc 2007, 08:33

Je ne dis pas le contraire, je me pose en historien; qu'est-ce qui se passe? vous avez un nuage sur les yeux?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.journaldelalliance.org/
VexillumRegis



Messages : 355
Inscription : 24/09/2005

MessageSujet: Re: L'Eglise orthodoxe fut-elle missionaire ?   Lun 10 Déc 2007, 15:42

Sylvie a écrit:
Pour la perte de Constantinople sous le coup des Turcs, il y avait eu quelques siècles avant, la 4ième croisade dont les croisés avaient pillé l'église Sainte Sophie et massacré plusieurs orthodoxes. Il fallait les convertir à tout prix ces hérétiques.... Plus tard, le peuple était très affaibli et n'avaient pas pu résister aux assauts des Turcs.
Et avant la 4ème croisade, il y a eu l'écrasante défaite de Romain Diogène à Mantzikert au XIème. La première croisade a sans aucun doute retardé de plusieurs siècles la chute de l'Empire byzantin...

La 4ème croisade est une affaire politique, et non religieuse.

Ce n'est pas le pape qui a demandé aux croisés de prendre Constantinople (il a même excommunié les croisés, avant se raviser), mais les Vénitiens, pour des raisons économiques. Et aussi pour se venger des massacres qui avaient visés les Latins quelques années auparavant (ce qu'on oublie encore).

- VR -
Revenir en haut Aller en bas
http://lanneeliturgique.over-blog.com/
Sylvie



Messages : 2017
Inscription : 20/05/2005

MessageSujet: Re: L'Eglise orthodoxe fut-elle missionaire ?   Mar 11 Déc 2007, 00:19

VexillumRegis a écrit:

La 4ème croisade est une affaire politique, et non religieuse.

Ce n'est pas le pape qui a demandé aux croisés de prendre Constantinople (il a même excommunié les croisés, avant se raviser), mais les Vénitiens, pour des raisons économiques. Et aussi pour se venger des massacres qui avaient visés les Latins quelques années auparavant (ce qu'on oublie encore).

- VR -

Pour l'excommunication, c'était parce que des croisés avaient attaqués les hongrois catholiques qui avaient acceptés de rejoindre la croisade.


Citation :
Dandolo fit grand bruit de son allégeance à la croisade durant une cérémonie ayant lieu à la basilique Saint-Marc de Venise. Cela fait, il dirigea la flotte croisée contre la ville portuaire hongroise. Ils y arrivèrent la nuit du 11 novembre et projetaient d’y passer l’hiver, car Dandolo ne les avaient pas laissé quitter Venise à la belle saison[1]. Mais le roi hongrois Émeric était lui-même catholique et avait aussi accepté de rejoindre la croisade. De nombreux croisés furent opposés à cette attaque fratricide et certains rentrèrent chez eux, dont une division commandée par Simon IV de Montfort. Les citoyens de Zara pendirent des bannières portant des croix à leurs fenêtres pour montrer qu’ils étaient également catholiques ; les croisés assiégèrent quand même la ville et la prirent. Les Vénitiens et les croisés furent immédiatement excommuniés pour cet acte par le pape Innocent III.

Citation :
Les croisés n’étaient pas enclins à se battre contre d’autres chrétiens, mais furent convaincus par le clergé que les Byzantins orthodoxes étaient presque aussi mauvais que les musulmans qu’ils étaient venus combattre.

Citation :
Les croisés creusèrent des trous dans les murs, ce qui permit aux chevaliers de pénétrer l’enceinte ; les Vénitiens arrivèrent également à détruire les remparts par la mer, mais durent payer un lourd tribut en vies humaines aux Varanges. Les croisés s’emparèrent de la partie nord-ouest de la ville autour du palais des Blachernes et l’utilisèrent comme base pour mener l’assaut contre le reste de la ville. Ils se défendirent en créant un mur de feu, mais le feu se propagea pour causer un incendie encore plus terrible que le premier. Les croisés furent finalement victorieux, mais considérés par les citoyens byzantins comme des usurpateurs. Les occidentaux n’en eurent cure et mirent la ville à sac pendant trois jours, au cours desquels de nombreuses œuvres d’art furent volées ou détruites. Les quatre chevaux qui ornent la basilique Saint-Marc à Venise sont un des nombreux témoignages du sac de Constantinople.


etc.

Sylvie
Revenir en haut Aller en bas
Sylvie



Messages : 2017
Inscription : 20/05/2005

MessageSujet: Re: L'Eglise orthodoxe fut-elle missionaire ?   Mar 11 Déc 2007, 00:29

Ce n'est pas les croisades qui ont été excommuniées, mais un groupe de croisés qui avaient attaqués des catholiques hongrois, comme je disais dans le message précédent.

Une cinquième croisade

Citation :
En 1215, Innocent III appela le quatrième concile de Latran, où, avec le Patriarche Latin de Jérusalem, Raoul de Mérencourt, il discuta de la récupération de la Terre Sainte. Innocent voulait que la papauté maîtrise l'intégralité de la croisade, comme elle aurait dû diriger la première, et surtout pour éviter de réitérer les erreurs de la quatrième croisade, dont les Vénitiens avaient pris le contrôle. Innocent choisit de faire se réunir les croisés à Brindisi en 1216, et interdit tout commerce avec les Musulmans pour s'assurer que les croisés possèdent navires et armement. Chaque croisé reçu une indulgence, y compris ceux qui n'aidèrent la croisade que financièrement.

Pour l'indulgence lors des croisades, c'était la promesse du salut à tout ceux qui mourraient lors du combat.

Sylvie
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'Eglise orthodoxe fut-elle missionaire ?   Mar 11 Déc 2007, 07:25

Chère Sylvie,

Pour être précis, ce pillage de Constantinople fut pris comme une véritable catastrophe, un déshonneur, par les autorités de l'Eglise latine.

Comment une œuvre pieuse pouvait-elle avoir été ainsi récupérée par des bandits?

Et il y a suffisamment de douleurs entre les deux Eglise pour croire qu'il y eut là autre chose qu'une trahison venant des intérêts séculiers, agrégé à l'appât du gain venant de la soldatesque.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Sylvie



Messages : 2017
Inscription : 20/05/2005

MessageSujet: Re: L'Eglise orthodoxe fut-elle missionaire ?   Mar 11 Déc 2007, 16:01

Arnaud Dumouch a écrit:
Chère Sylvie,

Pour être précis, ce pillage de Constantinople fut pris comme une véritable catastrophe, un déshonneur, par les autorités de l'Eglise latine.

Comment une œuvre pieuse pouvait-elle avoir été ainsi récupérée par des bandits?

Et il y a suffisamment de douleurs entre les deux Eglise pour croire qu'il y eut là autre chose qu'une trahison venant des intérêts séculiers, agrégé à l'appât du gain venant de la soldatesque.

Si l'appât du gain était seulement soldatesque et non approuvé par l'Église, pourquoi a t'il fallu attendre un Jean-Paul II pour qu'il y ait un début de remise des reliques et icônes volées à ceux à qui elles appartenaient à l'origine ?

Sylvie
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'Eglise orthodoxe fut-elle missionaire ?   Mar 11 Déc 2007, 16:18

d'abord, la rapacité des voleurs fit que les reliques furent cachées chez des particuliers.

A leur mort, certaines revinrent à l'Eglise. Le repentir des derniers moments sans doute... :heum: Mais le temps avait passé. L'exemple typique est le Saint suaire de Turin.

Ensuite, il y eut des conflit théologiques.



Puis Constantinople tomba. Le temps passa... Les générations aussi.

Bref, c'est l'Histoire d'un schisme.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Sylvie



Messages : 2017
Inscription : 20/05/2005

MessageSujet: Re: L'Eglise orthodoxe fut-elle missionaire ?   Mer 12 Déc 2007, 15:54

Pierre disait :

Citation :
Sylvie, très vite l'orthodoxie cessa l'évangélisation; ce n'est pas elle qui entra en Ukraine ou en Arménie ou dans le Caucase, c'est l'Église unifiée;

Voici un extrait d'une homélie à l'occasion de la fête de Saint Vladimir de Kiev.

Cette réponse aurait pu être mise aussi dans le fil de discussion sur Pourquoi Jésus s'est-il fait homme... Car nous avons parlé de la conversion de Saint Paul. Hors, d'après cette homélie, il y a une ressemblance entre la conversion de Saint-Vladimir et celle de Saint-Paul.

Extrait de l'homélie
Choisissant la première lecture, apostolique, l’Église a voulu comparer Vladimir à l'apôtre Paul, tout comme le tropaire que nous chantons aujourd'hui, où Vladimir est appelé "second Paul". Il est vrai que les similitudes entre les deux hommes sont frappantes. Ainsi, tout comme Paul, Vladimir fut un véritable apôtre des Gentils : le Seigneur l’avait de tout évidence choisi, lui aussi, dès le sein de sa mère pour répandre la lumière du Christ parmi les nombreux peuples de la Russie kiévienne.

Par ailleurs, à l’instar de Paul, Vladimir peut se prévaloir d’avoir suivi à fond la tradition de ses ancêtres et, avant de devenir la voix du Seigneur, d’avoir persécuté l’Église de Dieu. Si Paul avait excellé dans l’observance de la loi de Moïse et dans les traditions pharisiennes, Vladimir s’était donné d’abord à cœur au paganisme ancestral. Mais, comme pour Paul et tant d’autres personnages de l’Église, le Seigneur décide de se révéler à Vladimir, de façon inattendue et dans des circonstances que l’on n’aurait jamais pensé propices à la découverte de la foi. Si pour Paul, ce fut le chemin de Damase, où il s’apprêtait à massacrer les chrétiens, pour Vladimir ce fut en Crimée, au cours d’une guerre contre les Byzantins chrétiens. Paul a raison de souligner qu’il faut plus que de la volonté humaine pour obtenir un résultat aussi surprenant. Ou, plus justement, il faut les deux. Ce fut parfaitement le cas chez Vladimir. Le miracle de Dieu a été accompagné d’une contribution humaine : le mariage avec la princesse byzantine Anne a sans doute réconforté Vladimir dans sa voie vers le Christ. Certaines chroniques anciennes, comme pour renchérir la similitude entre Paul et Vladimir, parlent même d’une cécité passagère du prince dont il aurait été délivré par son baptême.


Sylvie
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'Eglise orthodoxe fut-elle missionaire ?   Mer 12 Déc 2007, 15:59

Chère sylvie,

Cette conversion de saint Vladimir prouve que c'est Dieu seul qui donne croissance et être à chaque confession chrétienne, et selon la quantité exacte que sa sagesse décide.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Sylvie



Messages : 2017
Inscription : 20/05/2005

MessageSujet: Re: L'Eglise orthodoxe fut-elle missionaire ?   Mer 12 Déc 2007, 16:22

Arnaud Dumouch a écrit:
Chère sylvie,

Cette conversion de saint Vladimir prouve que c'est Dieu seul qui donne croissance et être à chaque confession chrétienne, et selon la quantité exacte que sa sagesse décide.

Nous étions à nous demander pourquoi dans l'autre fil de discussion dont j'ai donné le lien plus haut. Jésus est venu sauver tous les hommes que nous disions, pourquoi ce n'est pas tous qui ont cette lumière dès ce monde. Je sais, vous vous dîtes qu'ils l'ont dans le passage de cette vie à la mort. Moi je me demande pourquoi, depuis 2 milles ans, que tous, dès cette vie, n'ont pas cette lumière du Christ.

Pour ceux qui veulent lire la conversion de Saint Vladimir sur ce lien

Extrait

Monarque belliqueux et soucieux d'étendre son territoire, il avait déclaré une guerre sans merci aux peuples voisins : Bulgares et Lituaniens. Au retour d'une campagne victorieuse contre les Jatvagues (983), il décida de rendre grâces aux dieux par un sacrifice humain. Le sort tomba sur un marchand varègue, Théodore, et son fils Jean, qui étaient Chrétiens et qui devinrent ainsi les premiers-Martyrs du sol russe.

Cet ignoble sacrifice fit cependant une forte impression sur l'âme de Vladimir. Il se mit alors à méditer sur la religion et à nourrir des doutes à propos de l'idolâtrie. Ces préoccupations vinrent à la connaissance des peuples qui vénéraient un seul Dieu: les Bulgares musulmans de Kama, les Juifs Khazars, les Germains, Chrétiens latins, et les Grecs Orthodoxes. Ils envoyèrent des émissaires à Kiev, qui essayèrent d'influencer le prince en présentant leurs arguments; mais seul l'envoyé de Byzance parvint à capter son attention en réfutant toutes les autres religions et en lui exposant l'oeuvre salvatrice de Notre Seigneur Jésus-Christ. Après avoir consulté ses boyars, le prince décida d'envoyer ses propres ambassadeurs dans ces différents pays, afin de se rendre compte par eux-mêmes de la manière dont on y vivait la religion. Quand les émissaires envoyés dans la capitale byzantine assistèrent à la Divine Liturgie et aux diverses cérémonies qui avaient lieu à Sainte-Sophie, leur impression fut si forte qu'ils en restèrent stupéfaits et rapportèrent ensuite à leur souverain : « Nous ne savions plus si nous étions au ciel ou sur la terre. Car il n'y a pas sur terre un tel spectacle, ni une telle beauté, et nous sommes incapables de l'exprimer. Nous savons seulement que c'est là que Dieu demeure avec les hommes, et que leur culte dépasse celui de tous les pays. Cette beauté nous ne pouvons l'oublier, et nous savons qu'il nous sera désormais impossible de vivre en Russie d'une manière différente! » Convaincu que cette gloire manifestée dans la Liturgie ne pouvait être que le resplendissement de la Vérité, Vladimir se décida donc à devenir chrétien.



Sylvie
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'Eglise orthodoxe fut-elle missionaire ?   Mer 12 Déc 2007, 16:29

Oui, j'avais su que la divine liturgie orthodoxe avait été cause de sa conversion.

Mais ce fut surtout l'Esprit Saint qui, de cette façon là, permit à l'héritage byzantin qui devait être détruit 500 ans plus tard, de survivre.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Sylvie



Messages : 2017
Inscription : 20/05/2005

MessageSujet: Re: L'Eglise orthodoxe fut-elle missionaire ?   Mer 12 Déc 2007, 16:44

Arnaud Dumouch a écrit:
Oui, j'avais su que la divine liturgie orthodoxe avait été cause de sa conversion.

Mais ce fut surtout l'Esprit Saint qui, de cette façon là, permit à l'héritage byzantin qui devait être détruit 500 ans plus tard, de survivre.

L'héritage byzantin n'est pas détruit puisqu'il survit. Smile Il y a toujours un patriarche à Constantinople mais Sainte-Sophie est devenue propriété Turque....C'est pourquoi je disais que l'Église orthodoxe a de la difficulté à être missionnaire. Et pas seulement à cause des musulmans. Il y a eu le communisme, mais depuis qu'il est tombé, l'Église semble pouvoir reprendre son enseignement. Mais dans les pays occidentaux, l'opinion est partagée chez les orthodoxes. Certains disent que c'est le territoire de l'église romaine donc ils ne cherchent pas à convertir les latins. Mais puisque le pape se dit universel, je ne vois pas pourquoi les orthodoxes resteraient confinés à pourvoir aux besoins de leur peuple en exil dans les pays occidentaux. Surtout qu'à peine 10 % des catholiques sont pratiquants. Donc 90% èrent dans diverses croyances ou non croyances, que ce soit le déisme, new-age etc. Je pense que si l'Église orthodoxe était plus connue, peut-être que le Christ pourrait répandre Sa Lumière dès ce monde.

Sylvie
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'Eglise orthodoxe fut-elle missionaire ?   Mer 12 Déc 2007, 17:01

Citation :
Mais puisque le pape se dit universel, je ne vois pas pourquoi les orthodoxes resteraient confinés à pourvoir aux besoins de leur peuple en exil dans les pays occidentaux. Surtout qu'à peine 10 % des catholiques sont pratiquants. Donc 90% èrent dans diverses croyances ou non croyances, que ce soit le déisme, new-age etc. Je pense que si l'Église orthodoxe était plus connue, peut-être que le Christ pourrait répandre Sa Lumière dès ce monde.

C'est vrai.

Le problème est la réciprocité et les problèmes que cela pose aux susceptibilités des clercs.

Exemple: le mauvais accueil des missionnaires catholiques en Russie.

Bref, prudentiellement, les hierarques préfèrent jouer la discréssion: que la Russie reste orthodoxe et l'Occident catholique.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Sylvie



Messages : 2017
Inscription : 20/05/2005

MessageSujet: Re: L'Eglise orthodoxe fut-elle missionaire ?   Mer 12 Déc 2007, 17:17

Arnaud Dumouch a écrit:
Citation :
Mais puisque le pape se dit universel, je ne vois pas pourquoi les orthodoxes resteraient confinés à pourvoir aux besoins de leur peuple en exil dans les pays occidentaux. Surtout qu'à peine 10 % des catholiques sont pratiquants. Donc 90% èrent dans diverses croyances ou non croyances, que ce soit le déisme, new-age etc. Je pense que si l'Église orthodoxe était plus connue, peut-être que le Christ pourrait répandre Sa Lumière dès ce monde.

C'est vrai.

Le problème est la réciprocité et les problèmes que cela pose aux susceptibilités des clercs.

Exemple: le mauvais accueil des missionnaires catholiques en Russie.

Bref, prudentiellement, les hierarques préfèrent jouer la discréssion: que la Russie reste orthodoxe et l'Occident catholique
.

C'est, je pense, la raison pour laquelle il n'y a pas ou peu de missions orthodoxes dans les pays occidentaux hormis pour les immigrants orthodoxes. Tout cela pour ne pas faire de prosélythisme.

Lors de mon "boulversement", j'ignorais qu'il y avait des orthodoxes au Québec. Pourtant une des églises orthodoxe a fêté son 100ième anniversaire l'automne dernier. J'avais entendu parlé de toutes les religions, sectes et confessions chrétiennes sauf de celle-là. Laughing

Je ne comprends pas pourquoi il y a ces règles et ententes entre le Vatican et les églises orthodoxes. Il me semble que le pape ne demande pas cela aux religions musulmannes, boudisthes et autres. Même les sciences occultes, Rose-Croix etc. peuvent faire leur publicité pour attirer du monde chez-eux. Même les T.J. sonnent aux portes le samedi matin sans que le clergé ne les accuses de prosélythisme. Pourquoi donc, cela serait-il défendu aux orthodoxes ?

Sylvie
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'Eglise orthodoxe fut-elle missionaire ?   Mer 12 Déc 2007, 17:38

Citation :
Je ne comprends pas pourquoi il y a ces règles et ententes entre le Vatican et les églises orthodoxes. Il me semble que le pape ne demande pas cela aux religions musulmannes, boudisthes et autres. Même les sciences occultes, Rose-Croix etc. peuvent faire leur publicité pour attirer du monde chez-eux. Même les T.J. sonnent aux portes le samedi matin sans que le clergé ne les accuses de prosélythisme. Pourquoi donc, cela serait-il défendu aux orthodoxes ?

Cela n'a rien à voir. Ces deux Eglises savent bien, au fond, qu'elles n'en font qu'une.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Sylvie



Messages : 2017
Inscription : 20/05/2005

MessageSujet: Re: L'Eglise orthodoxe fut-elle missionaire ?   Mer 12 Déc 2007, 18:24

Arnaud disait :

Citation :
Cela n'a rien à voir. Ces deux Eglises savent bien, au fond, qu'elles n'en font qu'une.

Pas encore puisque nous ne buvons pas au même Calice. Je ne pense pas que cela sera fait de mon vivant.

Sylvie
Revenir en haut Aller en bas
VexillumRegis



Messages : 355
Inscription : 24/09/2005

MessageSujet: Re: L'Eglise orthodoxe fut-elle missionaire ?   Ven 14 Déc 2007, 23:00

L'Eglise catholique défend son droit et son devoir à évangéliser
14.12.07 | 19h10

par Philip Pullella

CITE DU VATICAN (Reuters) - L'Eglise catholique a défendu "son droit et son devoir" de diffuser son message à travers le monde et d'accueillir de nouveaux convertis, issus notamment des autres Eglises chrétiennes.

Un document de 19 pages de la Congrégation pour la doctrine de la foi, que Benoît XVI a dirigée pendant de nombreuses années avant de devenir pape en 2005, défend l'apostolat catholique après les accusations lancées par l'Eglise orthodoxe qui reproche à Rome son trop grand prosélytisme dans les pays de l'ex-Union soviétique.

De plus en plus, des anglicans lassés des dissensions au sein de leur Eglise se convertissent également au catholicisme, comme l'ont fait cette année trois anciens évêques de l'Eglise épiscopale américaine. L'ancien Premier ministre britannique Tony Blair serait même sur le point de rejoindre l'Eglise de Rome.

La "note doctrinale sur certains aspects de l'évangélisation" souligne que celle-ci "est un droit et un devoir inaliénables, une expression de la liberté religieuse". Elle déplore que le droit de partager sa foi avec d'autres ne soit pas respecté dans certains pays.

"L'incorporation de nouveaux membres dans l'Eglise n'est pas l'extension d'un groupe de pouvoir mais l'entrée dans le réseau d'amitié avec le Christ qui relie le Ciel et la Terre, les continents et les époques diverses. C'est l'entrée dans la grâce de la communion avec le Christ", ajoute le document.

En juillet dernier, la Congrégation pour la doctrine de la foi a publié un texte réaffirmant que l'Eglise catholique est "l'unique Eglise du Christ" et que les Eglises séparées "sont victimes de déficiences". Elle précisait que le concile Vatican II, dont le pape a récemment déploré les "déformations", "n'a pas voulu changer et n'a de fait pas changé" cette doctrine "mais a bien plutôt entendu la développer, la formuler de manière plus adéquate et en approfondir l'intelligence".

Le mois suivant, le patriarche Alexis II, chef de l'Eglise orthodoxe russe, reprochait au Vatican de propager le catholicisme dans l'ex-URSS.

Il s'inquiétait de la propagation "dans des endroits où il n'avait jamais existé", notamment dans l'est de l'Ukraine, en Biélorussie, au Kazakhstan et en Russie, du rite uniate, identique au rite orthodoxe mais pratiqué par des fidèles qui, depuis le XVIIe siècle, sont en pleine union avec Rome.

L'Eglise uniate a été interdite en 1946 en URSS par Staline et ses biens ont été transférés à l'Eglise orthodoxe. Elle a à nouveau été autorisée à la fin de la période soviétique.

avec Tom Heneghan à Paris, version française Guy Kerivel

http://www.lemonde.fr/web/depeches/0,14-0,39-33612180@7-37,0.html
Revenir en haut Aller en bas
http://lanneeliturgique.over-blog.com/
 
L'Eglise orthodoxe fut-elle missionaire ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Réunifiée, l'Eglise orthodoxe russe tourne la page soviétiqu
» « Aimez l’Eglise telle qu’elle est » : Cardinal Danneels ,,,
» Egypte : l’Eglise copte condamnée parce qu’elle ne reconnaît pas le divorce
» Vassula(orthodoxe) peut elle communié chez les catholiques?
» L'Eglise passera-t-elle par la grande tribulation ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives : Théologie dogmatique, morale et divers-
Sauter vers: