DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Condamné pour avoir donné une fessée à son fils

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
florence_yvonne



Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Condamné pour avoir donné une fessée à son fils   Dim 25 Nov 2007 - 23:35

Une fessée, sera toujours un acte de violence, un geste qui a pour but de marquer l'esprit, même si ce geste n'est pas douloureux, il est humiliant.
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Vince



Messages : 1287
Inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: Condamné pour avoir donné une fessée à son fils   Lun 26 Nov 2007 - 8:10

florence_yvonne a écrit:
Une fessée, sera toujours un acte de violence, un geste qui a pour but de marquer l'esprit, même si ce geste n'est pas douloureux, il est humiliant.

Il ne l'a jamais été pour moi, humiliant? cela ne m'était jamais venu à l'esprit, vraiment vous ne connaîssez pas, au sens biblique du terme, ce que veut dire le mot fessée.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne



Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Condamné pour avoir donné une fessée à son fils   Lun 26 Nov 2007 - 8:18

Vince a écrit:
florence_yvonne a écrit:
Une fessée, sera toujours un acte de violence, un geste qui a pour but de marquer l'esprit, même si ce geste n'est pas douloureux, il est humiliant.

Il ne l'a jamais été pour moi, humiliant? cela ne m'était jamais venu à l'esprit, vraiment vous ne connaîssez pas, au sens biblique du terme, ce que veut dire le mot fessée.

tu as raison, je n'en connais que le sens éthymologique :

FESSÉE, subst. fém.
A. Coups répétés donnés sur les fesses en guise de châtiment. Administrer, donner, ficher une (bonne) fessée (à un enfant). Il a eu la fessée (Ac. 1835, 1878). Tout se découvrit, les vols anciens et le dernier, et elle reçut une fessée d'orties, qui lui couvrit le derrière de camboules (GONCOURT, Journal, 1864, p. 57). Donnons-lui une bonne fessée. Aussitôt, entourant le moine, les sœurs retroussèrent sa robe par-dessus sa tête et le frappèrent avec les poignées d'épines (FRANCE, Puits ste Claire, 1895, p. 21).
Au fig. Donner une fessée à qqn. Lui infliger une humiliation. C'était pourtant un homme né, ce bon Gautier, et fait pour être un artiste exquis. Mais le journalisme, (...) le mutinage d'esprit (...), l'ont abaissé (...) au niveau de ses confrères. Ah! que je serais content si une plume grave comme celle du philosophe (...) leur donnait un jour une bonne fessée, à tous ces charmants messieurs! (FLAUB., Corresp., 1852, p. 399).
B. Fam. Défaite humiliante. Comment qu'ils nous ont eus! C'est la dérouillée, dit Charlot avec une sorte d'ivresse, c'est la déculottée, la fessée! Longin rit à son tour : Les soldats de 40 ou les rois du sprint! (SARTRE, Mort ds âme, 1949, p. 69).
Prononc. et Orth. : [] ou p. harmonis. vocalique [fese]. Ds Ac. 1740-1932. Étymol. et Hist. 1526 (BOURDIGNÉ, P. Faifeu, ch. I ds GDF. Compl.). Part. passé fém. subst. de fesser*. Fréq. abs. littér. : 52.


Mais je présume que tu va me donner la définition biblique du mot fessée, enfin, si le trouve dans la bible .... scratch
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Vince



Masculin Messages : 1287
Inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: Condamné pour avoir donné une fessée à son fils   Lun 26 Nov 2007 - 22:20

Je ne parlais pas de la fessée au sens biblique, mais du mot connaître au sens biblique, là c'est du français pur, quand on dit connaître au sens biblique, cela veut dire expérimenter, en avoir fait l'expérience voilà tout.
Je ne pense pas qu'il y ait de définition biblique de la fessée Smile
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Condamné pour avoir donné une fessée à son fils   Mar 27 Nov 2007 - 9:17

Non, je n'ai jamais été fessée, Dieu merci.
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Condamné pour avoir donné une fessée à son fils   Mar 27 Nov 2007 - 11:31

florence_yvonne a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
il y à d'autre façons de punir un enfant, le priver de télé, de sortie, de jeux, de nos jours, c'est nettement plus efficace, la violence n'engendre que la violence.

Faites à votre manière. Et respectez les autres parents.

Non, je refuse de respecter un père qui lève la main sur son enfant, car il n'est pas respectable.

Je partage entièrement l'avis de Florence ! je refuse aussi de respecter un père qui lève la main sur son enfant, en tous les cas ce n'est pas l'image de Notre Père qui est dans les Cieux :evil:
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Condamné pour avoir donné une fessée à son fils   Mar 27 Nov 2007 - 11:42

Je ne comprends même pas que l'on cherche à justifier un tel acte. Confused
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Condamné pour avoir donné une fessée à son fils   Mar 27 Nov 2007 - 11:56

Pourquoi serait-il permis de frapper un enfant alors qu'il est interdit de frapper un homme adulte, une femme ?

Une éducation sans violence, ce qui ne signifie pas sans fermeté. Pourquoi s'étonner que certains jeunes recourent à la violence quand le premier exemple de violence leur a en général été donné par leurs propres parents les frappant sur les joues, le crâne, le dos ou les fesses? L'enfant frappé apprend à frapper les autres. L'enfant respecté apprend à respecter les autres. Le rôle des parents est-il d'enseigner la violence ou le respect?

Gifle ou fesser un enfant, c'est, d'une certaine manière, communiquer avec lui. Mais que communique-t-on à un enfant en le frappant? Les connaissances actuelles sur le développement du cerveau ne nous laissent plus de doute aujourd'hui : la violence éducative, si faible soit-elle, est destructrice. Les institutions internationales ont compris que sa réduction serait un facteur de paix. Reste à en convaincre l'opinion publique et les Etats.

Aucun comportement inné de l'enfant ne le prépare à être agressé par sa mère ou son père qui sont sa base de sécurité. Un enfant agressé par une tierce personne peut crier pour appeler sa mère; s'il est assez grand, il peut courir se jeter dans ses bras. Mais un
enfant agressé par sa mère ou son père, même si cette agression se limite à une tape, une gifle ou une fessée, ressent cette situation d'isolement comme une situation de danger. Tout son corps sait qu'il ne peut pas survivre seul. Et la relation de confiance établie avec ses parents est pour lui vitale. Attaqué par ceux qui assurent sa survie, ce que son corps éprouve, c'est angoisse et stress.

Nous croyons en général qu'une gifle ou une fessée dissuade simplement l'enfant de reproduire un comportement répréhensible.
Mais le message idéologique qu'une gifle ou une fessée envoie à un enfant est bien plus complexe et plus destructeur. Parce que nous sommes les modèles de nos enfants, une gifle ou une fessée inculque en un seul geste et d'un seul coup (c'est le cas de le dire!) une formidable leçon d'immoralité et d'antidémocratie. Elle leur apprend en effet que :
- Quand on n'est pas d'accord avec quelqu'un, on a le droit de le frapper, même si on l'aime.
- Quand on est grand et fort, on a le droit de frapper les êtres petits et faibles.
- Quand quelqu'un vous frappe ou vous menace, il faut se soumettre à lui.
- La violence est un mal mais c'est aussi un bien, puisque c'est “pour son bien” qu'on frappe l'enfant.

Mais, pensera-t-on peut-être : “J'ai été frappé et je n'en suis pas devenu criminel pour autant!”
Heureusement, les effets destructeurs de la violence éducative sur le cerveau et le psychisme sont souvent compensés par la rencontre de personnes qui, par leur affection et leur respect, permettent aux enfants de retrouver une part de leur respect d'eux-mêmes et d'avoir un comportement conforme à la morale admise dans leurs relations avec les adultes.
Mais le résultat minimum presque garanti de la violence éducative, si nous ne l'avons pas identifiée comme un mal, c'est de nous rendre aveugles à nos propres contradictions parce que cette violence a perturbé notre sens moral et notre sens de la logique.
Ainsi, nous serions outrés si un policier nous giflait pour une infraction au code de la route. Pourtant, nous giflons les enfants pour des actes bien moins graves que nos infractions. De même, nous serions outrés si, dans une maison de retraite, nous voyions un membre du personnel gifler une pensionnaire qui, en raison de son âge et de la détérioration de son cerveau, refuse de manger ou de se laver. Pourtant, les comportements de nos enfants sont aussi dus à leur âge et à l'immaturité de leur cerveau.
Et il n'est pas nécessaire d'être gravement maltraité pour tomber dans cette contradiction. L'enfant victime de banales gifles et fessées dès son plus jeune âge ne voit plus ensuite ce qu'il y a d'anormal à frapper les enfants car sa tolérance à l'égard de la violence s'est accrue.

Sources : http://www.wmaker.net/maisonenfant/

http://www.wmaker.net/maisonenfant/Poser-des-limites-a-son-enfant-et-le-respecter_a120.html

Citation :
Catherine Dumonteil-Kremer, chez Jouvence

Nous nous sentons souvent très désemparés, lorsqu'il nous faut poser des limites à nos enfants sans les blesser et leur transmettre des règles de vie tout en restant respectueux de nos petits et de nos ressources. Comment faire en effet pour inculquer à un bambin quelques règles de vie ? Comment arrêter l'inacceptable pour les parents que nous sommes ? Comment faire face à ses demandes réitérées que nous nommons "caprices" ? Le quotidien des parents est truffé de situations complexes qui feraient fuir un manager chevronné ! L'auteur vous propose ici une approche qui se base sur l'écoute des besoins de votre enfant, de ses émotions et réactions.Par ces nombreux exercices, jeux et situations pratiques, ce petit livre vous permettra de trouver des solutions ludiques et enrichissantes pour maintenir la qualité du dialogue et mieux gérer votre relation face à l'enfant et à ses exigences.
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Atomic



Masculin Messages : 1365
Inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: Condamné pour avoir donné une fessée à son fils   Mar 27 Nov 2007 - 12:03

Le Christ, fils de Dieu, 2eme personne de la trinité, Dieu d'Amour infini, savait manipuler le glaive.

Le glaive est le symbole de la justice.

Une bonne fessée, quel bon souvenir ! Je me souviens de l'immense sérénité que cela me procurait, dés lors que l'on subit la punition juste, l'enfant est recadré, par la même, il est rassuré ! Le contraire, laisser faire n'importe quoi et être MIEVRE envers ses enfants n'est pas de la bieiveillance, mais de la MALVEILLANCE, l'enfant en est dééquilibré et perturbé. Les Parents doivent évoquer, la bonté, l'affection, le devoir, mais aussi la règle et la justice et à défaut la punition.

Je dis une bonne petite fessée, JE SUIS TOTALEMENT CONTRE LES GIFLES !

La Gifle peut porter atteinte à la dignité de l'enfant.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Condamné pour avoir donné une fessée à son fils   Mar 27 Nov 2007 - 12:05

Atomic a écrit:
Le Christ, fils de Dieu, 2eme personne de la trinité, Dieu d'Amour infini, savait manipuler le glaive.

Le glaive est le symbole de la justice.

Une bonne fessée, quel bon souvenir ! Je me souviens de l'immense sérénité que cela me procurait, dés lors que l'on subit la punition juste, l'enfant est recadré, par la même, il est rassuré ! Le contraire, laisser faire n'importe quoi et être MIEVRE envers ses enfants n'est pas de la bieiveillance, mais de la MALVEILLANCE, l'enfant en est dééquilibré et perturbé. Les Parents doivent évoquer, la bonté, l'affection, le devoir, mais aussi la règle et la justice et à défaut la punition.

Je dis une bonne petite fessée, JE SUIS TOTALEMENT CONTRE LES GIFLES !

La Gifle peut porter atteinte à la dignité de l'enfant.

On apelle cela du masochisme, c'est grave.
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Condamné pour avoir donné une fessée à son fils   Mar 27 Nov 2007 - 12:34

florence_yvonne a écrit:
Atomic a écrit:
Le Christ, fils de Dieu, 2eme personne de la trinité, Dieu d'Amour infini, savait manipuler le glaive.

Le glaive est le symbole de la justice.

Une bonne fessée, quel bon souvenir ! Je me souviens de l'immense sérénité que cela me procurait, dés lors que l'on subit la punition juste, l'enfant est recadré, par la même, il est rassuré ! Le contraire, laisser faire n'importe quoi et être MIEVRE envers ses enfants n'est pas de la bieiveillance, mais de la MALVEILLANCE, l'enfant en est dééquilibré et perturbé. Les Parents doivent évoquer, la bonté, l'affection, le devoir, mais aussi la règle et la justice et à défaut la punition.

Je dis une bonne petite fessée, JE SUIS TOTALEMENT CONTRE LES GIFLES !

La Gifle peut porter atteinte à la dignité de l'enfant.

On apelle cela du masochisme, c'est grave.

En effet c'est du MASOCHISME ! affraid
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Condamné pour avoir donné une fessée à son fils   Mar 27 Nov 2007 - 12:38

Il n'y a pas longtemps on a traité de sujet !

Je vois que cela revient sur le tapis : comme je ne suis pas 'maso' je n'aime pas voir mes douleurs réveillées et ici certains prennent plaisir à fesser un enfant ou à en recevoir. Et bien qu'on vous donne une bonne paire de claques bien serrées alors vous comprendrez ! puker :evil:

Oui c'est à vous souhaiter de retourner en enfance et d'être frappé.

La plupart parlent d'une expérience qu'ils n'ont pas vécue.

Y en a marre de ce sujet ! Rolling Eyes :vexe:
Revenir en haut Aller en bas
Atomic



Masculin Messages : 1365
Inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: Condamné pour avoir donné une fessée à son fils   Mar 27 Nov 2007 - 13:11

Mesdames,

Vous me faites bien rire, mais vraiment, je m'attendais à de telles réactions aussi stupides de votre part, en particluier Florence yvonne qui abreuve ce forum de banalités abétissantes !

Alors les filles, dommage, car moi j'suis toujours preneur d'une bonne petite fessée !

Non surtout pas avec vous, au secours !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Condamné pour avoir donné une fessée à son fils   Mar 27 Nov 2007 - 13:19

Atomic a écrit:
Mesdames,

Vous me faites bien rire, mais vraiment, je m'attendais à de telles réactions aussi stupides de votre part, en particluier Florence yvonne qui abreuve ce forum de banalités abétissantes !

Alors les filles, dommage, car moi j'suis toujours preneur d'une bonne petite fessée !

Non surtout pas avec vous, au secours !

Je ne parlerai pas de moi "Atomic" vos propos envers Florence sont désobligeants, vos propos sont ceux d'un goujat ni plus ni moins ! pale

Florence n'a jamais abreuvé ce forum de banalités "abétissantes", pas même de banalités toutes pures.

Je ne vous salue pas et je demande à Arnaud de verrouiller ce sujet !
Revenir en haut Aller en bas
Atomic



Masculin Messages : 1365
Inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: Condamné pour avoir donné une fessée à son fils   Mar 27 Nov 2007 - 13:34

Elise, vous êtes d'une générosité débordante à vouloir prendre la "défense" de votre amie FY. Mais soyons sérieux tout de même, vous méritez un carton rouge quoique vous pensiez, à savoir que vous avez répondu très bêtement derrière Florence Yvonne en écrivant :

" ça c'est du MASOCHISME " !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Si ça c'est pas une réponse idiote, c'est quoi ?

Aucun argument, UNE INSULTE ! A part ça, vous pouvez citer St Josémaria.........

Et ma réponse est en tout cas très mesurée, car SI VOUS SAVIEZ LIRE, VOUS AURIEZ PU VOUS APERCEVOIR QUE JE NE VOUS AI PAS INSULTE,

J'ai seulement écrit que FY abreuvait ce forum de banalités abétissantes, je n'ai pas écrit que FY ETAIT BANALE ET ABETISSANTE, c'est différent !!!

Alors, un conseil, avant de vous exciter, il faut lire, et quand on répond, il faut argumenter.

Les Grands esprits parlent d'idées
Les Gens normaux parlent de faits (MOI, MON VECU)
Les Autres JASENT ( ELISE ET FY JASENT)

et tac !

Sans rancun et bye bye
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Condamné pour avoir donné une fessée à son fils   Mar 27 Nov 2007 - 13:35

Atomic a écrit:
Mesdames,

Vous me faites bien rire, mais vraiment, je m'attendais à de telles réactions aussi stupides de votre part, en particluier Florence yvonne qui abreuve ce forum de banalités abétissantes !

Alors les filles, dommage, car moi j'suis toujours preneur d'une bonne petite fessée !

Non surtout pas avec vous, au secours !

Tout le monde sait que l'idée de se recevoir une petite fessée par une nana déguisée en nurse ou en infirmière, a toujours émoustillé les hommes, allez donc savoir pourquoi ? scratch


Dernière édition par le Mar 27 Nov 2007 - 13:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Atomic



Masculin Messages : 1365
Inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: Condamné pour avoir donné une fessée à son fils   Mar 27 Nov 2007 - 13:36

Atomic a écrit:
Elise, vous êtes d'une générosité débordante à vouloir prendre la "défense" de votre amie FY. Mais soyons sérieux tout de même, vous méritez un carton rouge quoique vous pensiez, à savoir que vous avez répondu très bêtement derrière Florence Yvonne en écrivant :

" ça c'est du MASOCHISME " !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Si ça c'est pas une réponse idiote, c'est quoi ?

Aucun argument, UNE INSULTE ! A part ça, vous pouvez citer St Josémaria.........

Et ma réponse est en tout cas très mesurée, car SI VOUS SAVIEZ LIRE, VOUS AURIEZ PU VOUS APERCEVOIR QUE JE NE VOUS AI PAS INSULTE,

J'ai seulement écrit que FY abreuvait ce forum de banalités abétissantes, je n'ai pas écrit que FY ETAIT BANALE ET ABETISSANTE, c'est différent !!!

Alors, un conseil, avant de vous exciter, il faut lire, et quand on répond, il faut argumenter.

Les Grands esprits parlent d'idées
Les Gens normaux parlent de faits (MOI, MON VECU)
Les Autres JASENT ( ELISE ET FY JASENT)

et tac !

Sans rancun et bye bye


A ELISE !!
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Condamné pour avoir donné une fessée à son fils   Mar 27 Nov 2007 - 13:43

cher Atomic

Ce que tu penses de la qualité de mes propos est le cadet de mes soucis. What a Face

Eprouver du plaisir à la douleur est du masochisme, que tu le veuilles ou non. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Condamné pour avoir donné une fessée à son fils   Mar 27 Nov 2007 - 13:47

Cher Atomic,

Je prends la défense de mon amie quand j'estime qu'elle a raison et que je partage son avis ! je ne fais pas de parti pris même si Florence est mon amie ! je la respecte trop pour cela. Donc vous avez pu lire sur certains fil que je ne suis pas toujours en accord mais cela n'entame en rien notre amitié, ça c'est DU DIALOGUE ! !!!!

Alors vos et tac et tac de gamin, ne m'intimident pas. Vous n'avez pas à me remettre à ma place, et je n'ai de compte à rendre qu'à Dieu.

Florence est loin d'être un être banal et cela je vous l'interdis de me le dire. Vous me blessez, on voit bien que vous ne la connaissez pas, vous ne lisez donc pas entre les lignes. Et même si elle dit ce qu'elle pense elle est sincère et j'apprécie énormément cela même quand c'est à mon détriment, alors je réfléchis sur moi.
J'arrête sur ce sujet..... répondre à la bêtise humaine n'étant pas mon fort !

Mais pour la dernière fois je vous répète que pour moi vous êtes un GOUJAT !!!!!!

Sans rancune,
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Condamné pour avoir donné une fessée à son fils   Mar 27 Nov 2007 - 13:48

florence_yvonne a écrit:
cher Atomic

Ce que tu penses de la qualité de mes propos est le cadet de mes soucis. What a Face

Eprouver du plaisir à la douleur est du masochisme, que tu le veuilles ou non. Laughing

Ma Florence comme tu es bien plus douce que moi I love you :bisou:
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Condamné pour avoir donné une fessée à son fils   Mar 27 Nov 2007 - 13:52

Elise a écrit:
florence_yvonne a écrit:
cher Atomic

Ce que tu penses de la qualité de mes propos est le cadet de mes soucis. What a Face

Eprouver du plaisir à la douleur est du masochisme, que tu le veuilles ou non. Laughing

Ma Florence comme tu es bien plus douce que moi I love you :bisou:

Chère Elise.

Il peut bien dénigrer notre amitié s'il le veut, nous, nous resterons soudées, face à ses attaques et ses mesquineries. I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Atomic



Masculin Messages : 1365
Inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: Condamné pour avoir donné une fessée à son fils   Mar 27 Nov 2007 - 13:55

Elise a écrit:
Cher Atomic,

Je prends la défense de mon amie quand j'estime qu'elle a raison et que je partage son avis ! je ne fais pas de parti pris même si Florence est mon amie ! je la respecte trop pour cela. Donc vous avez pu lire sur certains fil que je ne suis pas toujours en accord mais cela n'entame en rien notre amitié, ça c'est DU DIALOGUE ! !!!!

Alors vos et tac et tac de gamin, ne m'intimident pas. Vous n'avez pas à me remettre à ma place, et je n'ai de compte à rendre qu'à Dieu.

Florence est loin d'être un être banal et cela je vous l'interdis de me le dire. Vous me blessez, on voit bien que vous ne la connaissez pas, vous ne lisez donc pas entre les lignes. Et même si elle dit ce qu'elle pense elle est sincère et j'apprécie énormément cela même quand c'est à mon détriment, alors je réfléchis sur moi.
J'arrête sur ce sujet..... répondre à la bêtise humaine n'étant pas mon fort !

Mais pour la dernière fois je vous répète que pour moi vous êtes un GOUJAT !!!!!!

Sans rancune,

Si cela, n'est pas du dialogue arrogant et méchant à deux balles, c'est quoi ?
Je comprends qu'il vaudrait mieux pas que je raye votre auto sur un parking, sévère la madame, et bien dic donc !!!
Et encore une fois, rien ne sert de citer un saint, si c'est pour utiliser un langage vipérin, pour écrire avec tant de passion négative, calmez vos nerfs, respirez et hop,
NE PRENEZ PAS LES SAINTS A TEMOIN DE VOTRE MECHANCETE
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Condamné pour avoir donné une fessée à son fils   Mar 27 Nov 2007 - 13:56

florence_yvonne a écrit:
Elise a écrit:
florence_yvonne a écrit:
cher Atomic

Ce que tu penses de la qualité de mes propos est le cadet de mes soucis. What a Face

Eprouver du plaisir à la douleur est du masochisme, que tu le veuilles ou non. Laughing

Ma Florence comme tu es bien plus douce que moi I love you :bisou:

Chère Elise.

Il peut bien dénigrer notre amitié s'il le veut, nous, nous resterons soudées, face à ses attaques et ses mesquineries. I love you

Chère Forence,

Bien sûr que nous resterons soudées ! manquerais plus que ça !

Ce genre de mesquuineries et attaques 'irrévérencieuses' je ne supporte pas. Peut-être il jaloux de notre amitié qui sait ???? qu'il dénigre.... peu importe.

Je lui souhaite en toute amitié une 'bonne fessée' ainsi il en fera l'expérience !

Very Happy Mr. Green :bisou:
Revenir en haut Aller en bas
Atomic



Masculin Messages : 1365
Inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: Condamné pour avoir donné une fessée à son fils   Mar 27 Nov 2007 - 13:58

Et pour conclure Madame Elise, vous me faites bien rire, le goujat c'est comme le nougat, dans la bouche, mou ou dur, c'est du bon !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Condamné pour avoir donné une fessée à son fils   Mar 27 Nov 2007 - 13:59

Atomic a écrit:
Elise a écrit:
Cher Atomic,

Je prends la défense de mon amie quand j'estime qu'elle a raison et que je partage son avis ! je ne fais pas de parti pris même si Florence est mon amie ! je la respecte trop pour cela. Donc vous avez pu lire sur certains fil que je ne suis pas toujours en accord mais cela n'entame en rien notre amitié, ça c'est DU DIALOGUE ! !!!!

Alors vos et tac et tac de gamin, ne m'intimident pas. Vous n'avez pas à me remettre à ma place, et je n'ai de compte à rendre qu'à Dieu.

Florence est loin d'être un être banal et cela je vous l'interdis de me le dire. Vous me blessez, on voit bien que vous ne la connaissez pas, vous ne lisez donc pas entre les lignes. Et même si elle dit ce qu'elle pense elle est sincère et j'apprécie énormément cela même quand c'est à mon détriment, alors je réfléchis sur moi.
J'arrête sur ce sujet..... répondre à la bêtise humaine n'étant pas mon fort !

Mais pour la dernière fois je vous répète que pour moi vous êtes un GOUJAT !!!!!!

Sans rancune,

Si cela, n'est pas du dialogue arrogant et méchant à deux balles, c'est quoi ?
Je comprends qu'il vaudrait mieux pas que je raye votre auto sur un parking, sévère la madame, et bien dic donc !!!
Et encore une fois, rien ne sert de citer un saint, si c'est pour utiliser un langage vipérin, pour écrire avec tant de passion négative, calmez vos nerfs, respirez et hop,
NE PRENEZ PAS LES SAINTS A TEMOIN DE VOTRE MECHANCETE

Je n'ai pas de voiture elle est à mon mari car je ne conduis pas choix de ma part donc rayez , rayez.... faut la trouver cependant Very Happy

Et de quel saint parlez vous ? Saint Josémaria Escriva ???? là vous n'aurez jamais raison avec moi contre lui.

j'ai écrit avec mon coeur, je suis engagée en Eglise, vous faites partie d'un forum il vous appartient de maîtriser vos propos !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Condamné pour avoir donné une fessée à son fils   Mar 27 Nov 2007 - 14:01

Atomic a écrit:
Et pour conclure Madame Elise, vous me faites bien rire, le goujat c'est comme le nougat, dans la bouche, mou ou dur, c'est du bon !

En plus vous êtes d'un vulgaire !!!! vous croyez donc que je suis née de la dernière pluie ???

Je redemande à Arnaud de verrouiller ce sujet ! prière
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Condamné pour avoir donné une fessée à son fils   Mar 27 Nov 2007 - 14:02

Atomic a écrit:
Elise a écrit:
Cher Atomic,

Je prends la défense de mon amie quand j'estime qu'elle a raison et que je partage son avis ! je ne fais pas de parti pris même si Florence est mon amie ! je la respecte trop pour cela. Donc vous avez pu lire sur certains fil que je ne suis pas toujours en accord mais cela n'entame en rien notre amitié, ça c'est DU DIALOGUE ! !!!!

Alors vos et tac et tac de gamin, ne m'intimident pas. Vous n'avez pas à me remettre à ma place, et je n'ai de compte à rendre qu'à Dieu.

Florence est loin d'être un être banal et cela je vous l'interdis de me le dire. Vous me blessez, on voit bien que vous ne la connaissez pas, vous ne lisez donc pas entre les lignes. Et même si elle dit ce qu'elle pense elle est sincère et j'apprécie énormément cela même quand c'est à mon détriment, alors je réfléchis sur moi.
J'arrête sur ce sujet..... répondre à la bêtise humaine n'étant pas mon fort !

Mais pour la dernière fois je vous répète que pour moi vous êtes un GOUJAT !!!!!!

Sans rancune,

Si cela, n'est pas du dialogue arrogant et méchant à deux balles, c'est quoi ?
Je comprends qu'il vaudrait mieux pas que je raye votre auto sur un parking, sévère la madame, et bien dic donc !!!
Et encore une fois, rien ne sert de citer un saint, si c'est pour utiliser un langage vipérin, pour écrire avec tant de passion négative, calmez vos nerfs, respirez et hop,
NE PRENEZ PAS LES SAINTS A TEMOIN DE VOTRE MECHANCETE

Tu deviens pathétique là.

Hou ! les grosses vilaines rambo
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Condamné pour avoir donné une fessée à son fils   Mar 27 Nov 2007 - 14:04

Atomic a écrit:
Et pour conclure Madame Elise, vous me faites bien rire, le goujat c'est comme le nougat, dans la bouche, mou ou dur, c'est du bon !

tu as le language d'un obsédé sexuel (tu remarqueras que je n'ai pas dis que tu en étais un) What a Face
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Atomic



Masculin Messages : 1365
Inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: Condamné pour avoir donné une fessée à son fils   Mar 27 Nov 2007 - 14:08

Le Goujat c'est comme le nougat, dur ou mou, c'est toujours bon dans la bouche !

Tant pis pour vous si vous n'en voulez pas, du nougat.

A part ça, Josémaria est un très grand saint, nous savons tous qu'il fait l'unanimité dans l'Eglise et bien au delà.....

En tout cas, vos diatribes sont ridicules et très bas de gamme, je persiste et signe, je rayerai jamais l'auto de la ménagère, je ne veux pas me faire mordre par le chienchien.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Condamné pour avoir donné une fessée à son fils   Mar 27 Nov 2007 - 14:09

Atomic a écrit:
Le Goujat c'est comme le nougat, dur ou mou, c'est toujours bon dans la bouche !

Tant pis pour vous si vous n'en voulez pas, du nougat.

A part ça, Josémaria est un très grand saint, nous savons tous qu'il fait l'unanimité dans l'Eglise et bien au delà.....

En tout cas, vos diatribes sont ridicules et très bas de gamme, je persiste et signe, je rayerai jamais l'auto de la ménagère, je ne veux pas me faire mordre par le chienchien.

Quel nougat ? le tien ? non merci, sans façon.
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Condamné pour avoir donné une fessée à son fils   Mar 27 Nov 2007 - 14:10

florence_yvonne a écrit:
Atomic a écrit:
Et pour conclure Madame Elise, vous me faites bien rire, le goujat c'est comme le nougat, dans la bouche, mou ou dur, c'est du bon !

tu as le language d'un obsédé sexuel (tu remarqueras que je n'ai pas dis que tu en étais un) What a Face

Oui c'est le language d'un obsédé sexuel, je ne dis pas non plus qu'il en est.

J'ai horreur affraid de la vulgarité qui n'a pas sa place sur un forum tel que celui ! faut pas prendre les oiseaux du bon Dieu pour des canards sauvages (c'est le titre d'un film) Very Happy Basketball
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80837
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Condamné pour avoir donné une fessée à son fils   Mar 27 Nov 2007 - 14:11

Chère Elise, Ok je vérouille le sujet puisqu'on en a débattu.

seulement je vous rappelle la conclusuion du dernier débat sur cela:


Il existe trois sortes d'usage de l'acte d'un coup:

1° Le coup porté par la violence pure, la domination, voire le sadisme d'un parent: Il n'est pas lié à une intention mais à ce qui est mauvais dans l'homme. C'est DESTRUCTEUR ET INTERDIT PAR LA LOI.

2° Le coup porté par un parent excédé, épuisé,
qui s'est mal contrôlé face à des enfants qui abusent: Ce n'est pas grave. L'enfant sait qu'il provoque. Mais c'est un échec des parents. C'est souvent vers ces deux genre de fessées, exclusivement, que se prononcent ces mauvais psychologues.

3° La fessée portée par l'amour qui éduque et met les limites. Les meilleures mères, celles qui produisent des hommes fort et droits, justes et doux, l'utilisent avec cette mesure qui vient de l'amour. Cette fessée là peut être plus que constructive.

Jamais les psy en question n'aborderont cette fessée là. Et c'est là qu'on voit le côté orienté de leur pratique, côté lié à une psychanalyse freudienne à la mode à partir des années 60.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
 
Condamné pour avoir donné une fessée à son fils
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Condamné pour avoir donné une fessée à son fils
» Condamné pour avoir tué un cerf chez un particulier
» Le maire condamné pour avoir giflé un adolescent est relaxé en appel.
» Dijon : un enseignant contractuel suspendu pour avoir donné un coup de tête à un élève.
» Un viticulteur bio condamné pour avoir refusé d'appliquer un pesticide.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives: Histoire, Philosophie et Spiritualité-
Sauter vers: