DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Mea culpa de l'archevêque romain de Québec...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
saint Zibou



Masculin Messages : 9446
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Mea culpa de l'archevêque romain de Québec...   Jeu 22 Nov 2007, 11:55

Citation :

21.11.07 | 18h33


Retrouvez l'intégralité du "Monde" en HTML.
Abonnez-vous au Monde.fr : 6€ par mois + 30 jours offerts



e cardinal Marc Ouellet, primat de l'Eglise catholique canadienne, s'est livré à un vaste mea culpa, demandant pardon aux Québécois pour les fautes de l'Eglise, notamment les agressions sexuelles commises par des prêtres à l'encontre de jeunes gens.


Dans une démarche inhabituelle qui a créé la surprise, l'archevêque de Québec a écrit une lettre ouverte intitulée "pardon pour tout ce mal", publiée mercredi par plusieurs journaux et dans laquelle il lance aussi un appel à la réconciliation entre l'Eglise et la société québécoise.




La conférence épiscopale canadienne a toutefois indiqué que le cardinal ne parlait pas au nom de l'ensemble de l'Eglise catholique canadienne. "C'est une initiative personnelle", a indiqué à l'AFP son porte-parole, Sylvain Salvas.

Pour le cardinal Ouellet, "des erreurs ont été commises qui ont terni l'image de l'Eglise catholique et pour lesquelles il faut humblement demander pardon".

"Je reconnais que les attitudes étroites de certains catholiques, avant 1960, ont favorisé l'antisémistime, le racisme, l'indifférence envers les premières Nations (ndlr: populations autochtones) et la discrimination à l'égard des femmes et des homosexuels", a-t-il ajouté.

Le cardinal a regretté l'attitude de certaines autorités épiscopales concernant le droit de vote et l'accès au travail des femmes. Il a aussi évoqué les agressions sexuelles commises par des prêtres, soulignant que ces "scandales ont ébranlé la confiance du peuple envers les autorités religieuses".

Longtemps très catholique, la société québécoise a connu une baisse considérable de la pratique religieuse au cours des 30 dernières années.

Même si plus de 80% des Québécois se disent catholiques, le taux d'assistance à la messe dominicale est en chute libre et les Québécois sont les champions de l'union libre en Amérique du Nord.

Le cardinal avait suscité des critiques en octobre en dénonçant "l'intégrisme laïque" en vigueur selon lui au Québec et en se livrant à un vibrant plaidoyer pour l'enseignement religieux à l'école.

L'enseignement religieux optionnel doit disparaître l'an prochain dans les écoles québécoises pour être remplacé par un cours d'éthique et de culture religieuse.

Le cardinal réitère dans sa lettre ouverte son appel à un maintien de l'enseignement religieux pour les enfants dont les parents le souhaitent, nuançant un peu sa position en demandant "une transmission des connaissances religieuses à l'école, mais pas nécessairement par l'école".

"Ce que Mgr Ouellet désire, c'est que le Québec redevienne catholique", a commenté Gilles Routhier, professeur de théologie à l'université Laval cité par le quotidien La Presse.

"Il reste encore du chemin à faire au sein de l'Eglise pour accueillir les femmes à part entière", a pour sa part déclaré Christine St-Pierre, ministre de la Culture et de la condition féminine du Québec.

Nous sommes bien prêts à le pardonner, du moment où il entérine notre proposition oecuménique...
Revenir en haut Aller en bas
bajulum



Messages : 1029
Inscription : 03/10/2007

MessageSujet: Re: Mea culpa de l'archevêque romain de Québec...   Jeu 22 Nov 2007, 12:08

Bof. Si ça l’aide à vivre... Le fait est que ça ne lui coûte pas cher. A tout prendre, une bonne auto flagellation en public aurait eu davantage de gueule. Et puis je ne vois pas pourquoi l’Eglise s’excuserait auprès de tous de ce qui a été commis au préjudice de quelques uns. Pour les juifs, c’est différent. L’Eglise a laissé l’erreur instiller dans le crâne de toute une société.
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Louis B



Masculin Messages : 1319
Inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: Mea culpa de l'archevêque romain de Québec...   Jeu 22 Nov 2007, 12:12

saint Zibou a écrit:
Nous sommes bien prêts à le pardonner, du moment où il entérine notre proposition oecuménique...

Je m'excuse de paraître désagréable, mais je trouve votre phrase loin d'être un témoignage d'humilité et de charité fasse à une demande de pardon. Si vous conditionnez le pardon des fautes de votre prochain, comment croyez-vous que que le Christ va conditionner le pardon de vos fautes personnelles ???

Quant au problème de l'oecuménisme que vous soulevez, il me semble être étrangement unilatéral... Vous voulez que l'Eglise Catholique accepte votre proposition pour que vous puissiez éventuellement regarder la sienne ???

Je doute fort que ce genre de position s'apparente à de l'oecuménisme qui est avant tout un dialogue entre conféssions chrétiennes et une reconnaissance des différences mutuelles.
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9446
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Mea culpa de l'archevêque romain de Québec...   Jeu 22 Nov 2007, 12:19

Jean-Louis B a écrit:
saint Zibou a écrit:
Nous sommes bien prêts à le pardonner, du moment où il entérine notre proposition oecuménique...

Je m'excuse de paraître désagréable, mais je trouve votre phrase loin d'être un témoignage d'humilité et de charité fasse à une demande de pardon. Si vous conditionnez le pardon des fautes de votre prochain, comment croyez-vous que que le Christ va conditionner le pardon de vos fautes personnelles ???

Quant au problème de l'oecuménisme que vous soulevez, il me semble être étrangement unilatéral... Vous voulez que l'Eglise Catholique accepte votre proposition pour que vous puissiez éventuellement regarder la sienne ???

Je doute fort que ce genre de position s'apparente à de l'oecuménisme qui est avant tout un dialogue entre conféssions chrétiennes et une reconnaissance des différences mutuelles.

Il faut produire des fruits dignes de la repentance, disait le Précurseur...

Quant à mon oecuménisme, reportez-vous au texte, vous constaterez qu'il n'est pas demandé tant que ça à Rome. C'est vraiment un minimum. Le seul minimum acceptable pour reconnaître la validité de sa pénitence(Jc.2/14-26)...
Revenir en haut Aller en bas
Sylvie



Messages : 2017
Inscription : 20/05/2005

MessageSujet: Re: Mea culpa de l'archevêque romain de Québec...   Jeu 22 Nov 2007, 22:03

bajulum a écrit:
Bof. Si ça l’aide à vivre... Le fait est que ça ne lui coûte pas cher. A tout prendre, une bonne auto flagellation en public aurait eu davantage de gueule. Et puis je ne vois pas pourquoi l’Eglise s’excuserait auprès de tous de ce qui a été commis au préjudice de quelques uns. Pour les juifs, c’est différent. L’Eglise a laissé l’erreur instiller dans le crâne de toute une société.

Je vois que vous ne viviez pas au Québec avant Vatican II. Je pourrais vous en raconter des histoires....

Il y avait un contrôle partout de par l'église, politique, santé, éducation, religieux et quoi encore. Il ne fallait pas lire la bible car le peuple français n'était pas suffisament instruit. Il risquait de perdre la foi, peut-être de devenir protestants. Il ne fallait surtout pas parler aux protestants.

Mgr Ouellet avait raison de demander pardon. C'est beau l'humilité.

Peut-être que c'était différent ailleurs dans le monde. Au Québec, il y avait une langue et une religion à protéger et à multiplier.

Sylvie


Dernière édition par le Ven 23 Nov 2007, 12:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6692
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Mea culpa de l'archevêque romain de Québec...   Ven 23 Nov 2007, 01:00

saint Zibou a écrit:
Jean-Louis B a écrit:
saint Zibou a écrit:
Nous sommes bien prêts à le pardonner, du moment où il entérine notre proposition oecuménique...

Je m'excuse de paraître désagréable, mais je trouve votre phrase loin d'être un témoignage d'humilité et de charité fasse à une demande de pardon. Si vous conditionnez le pardon des fautes de votre prochain, comment croyez-vous que que le Christ va conditionner le pardon de vos fautes personnelles ???

Quant au problème de l'oecuménisme que vous soulevez, il me semble être étrangement unilatéral... Vous voulez que l'Eglise Catholique accepte votre proposition pour que vous puissiez éventuellement regarder la sienne ???

Je doute fort que ce genre de position s'apparente à de l'œcuménisme qui est avant tout un dialogue entre conféssions chrétiennes et une reconnaissance des différences mutuelles.

Il faut produire des fruits dignes de la repentance, disait le Précurseur...

Quant à mon oecuménisme, reportez-vous au texte, vous constaterez qu'il n'est pas demandé tant que ça à Rome. C'est vraiment un minimum. Le seul minimum acceptable pour reconnaître la validité de sa pénitence(Jc.2/14-26)...

bonjour Saint Zibou

c'est déja beau qu'un homme a cette charge puisse dire cela, on voit qu'il est d'ailleurs pas forcément suivit, si au moins un bouge autant s'en réjouir ! même si une hirondelle ne fait pas le printemps Like a Star @ heaven

ce que je t'écris là je ne veut pas le dire avec violence, mais parce que le poids d'un système arrive a nous faire dire des choses avec lesquelles ont sait ne pas être d'accord dans le fond.

pour faire court on peut dire que le Pardon c'est le Christ en nous qui le Donne et donc on ne le donne que lorsque l'on s'abandonne a LUI sans conditions, disant en Notre Cœur " Ta Volonté pas la mienne, La Vie suivant TOI pas suivant moi !"

ce que nous sommes prés a pardonner sous condition est en fait une simple forme de tractation pas du pardon.
c'est une affaire du négoce un échange, pas du don gratuit que tu as reçu du Christ qui t'ayant trouvé ennemis de Lui-Même mais ayant choisi d'être Amour envers et contre tout et tous, est mort pour toi alors que tu étais encore ennemis de LUi !
c'est la différence entre l'institution d'un systéme qui vit de loi et règle est l'Esprit Saint et Eternel qui engendre sans cesse dans le Coeur l'instant Eternel et Bienheureux du pardon et du Salut venant du Christ dans le cœur de celui qui dit " OUi !" sans condition !

là comme tu fais tu te bat pour toi ou ta religion, ton bout de territoire spirituel, n'es tu donc pas seulement au Christ ? Lui Il a dit a Judas qui allait le livré "Mon Ami !" le temps que tu sera le détenteur a tes conditions du pardon, tu pardonneras suivant toi pas suivant le Christ et l'Esprit.

si l'Église catholique continue ce qui t'offense cela ne doit pas empêcher ton cœur de trouver en Christ le PARDON que tu as trouvé pour toi même, et a le donner a pleines mains Plein coeur !" 7x70x par jour si ton frère te le demande tu lui pardonnera !", si nous voulons que LE CHRIST VIVENT EN NOUS ? nous devons tous accepter de pratiquer ce qu'IL Est et Fait Eternellement !
si tu fais ainsi tu as l'Esprit du Christ pour toi , si l'autre a tord il a alors tord envers Dieu, c'est ce que Paul appel amasser des charbons ardents sur la tête de ceux qui refusent (je ne sais pas ce que refusent ou pas ceux avec qui tu te ressent en conflit) .
Si tu as raison en Esprit= devant et en Dieu ; Il fera le nécessaire pour que les autres soient mis devant leurs fautes ou obstinations, mais si tu conditionne le pardon ce n'est plus Chrétien, mais mondain, et stérile en Christ !

chaque dénomination se bat pour soi, résultat il n'y a certainement aucune autre Foi sur terre qui ai autant de divisions , faut tout de même le faire en revendiquant Un Dieu qui a Prier le Père "pour que tous soit UN ,,,,,,," . :jesus:
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9446
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Mea culpa de l'archevêque romain de Québec...   Ven 23 Nov 2007, 01:31

Foncièrement, La Foi chrétienne, confessant Jésus-Christ, se condense oecuméniquement dans le canon scripturaire et le Symbole de Nicée-Constantinople(381), tels que commentés et reçus par les sept conciles oecuméniques:

1-Nicée(325)
2- Constantinople(381)
3- Ephèse(431)
4- Chalcédoine(451)
5- Const.II(553)
6- Const.III(681)et l'annexe du Quini-sexte ou concile in Trullo(692)
7-Augsbourg(1530) et le petit catéchisme de Luther, selon sa forme originelle(04/1529)

Certes, on pourra nous demander comment nous pouvons soutenir canoniquement l'oecuménicité d'Augsbourg?

D'abord, en vertu de sa scripturalité(Gal.1/8-9)
Ensuite, de par sa dogmaticité(ITim.2/5, Ac.4/12)
A-Origine du Christ(Nicée et Constantinople/Trinité: Mt.28/19)
B-Être du Christ( Ephèse, Chalcédoine, Const.II et III/Incarnation: Jn.1/14)
C-Agir du Christ(Augsbourg/Rédemption:Jn.3/16)
Enfin, en vertu de son ecclésialité ou extension(Mt.18/19-20, IPet.2/5,9, Eph.4/4-7). Or, si l'ecclésialité des six premiers conciles oecuménique ne pose aucune difficulté, parce que reconnue par toute la chrétienté(pro-testants, romains et byzantins confondus), Augsbourg semble n'être l'apanage que des seuls luthériens. Qu'on se détrompe!

En premier lieu, l'Augustana invariata, version latine, fut signée par Calvin, Luther, Mélanchthon et Bucer. Puis, elle est reconnue comme symbole oecuménique par la formule de concorde, à l'instar du premier concile de Constantinople, dont l'oecuménicité ne fut admise qu'à Chalcédoine...
De plus, même des réformés aussi influents que Barth, Courthial et Chaunu la saluent, peu ou prou, comme telle. Enfin, l'E.K.D. fit l'unanimité autour d'elle entre réformés et luthériens...

A ce titre, nous l'estimons aussi comme septième concile oecuménique, de même que le pape de Rome reconnaît comme oecuméniques tous les conciles post-schismatiques(1054) et les byzantins, le concile de NicéeII, de 787, qui fut pourtant excommunié par Francfort en 794, lequel fut excommunié par Const.IV en 870 , qui fut, à son tour exclu par Sainte-Sophie en 880. De sorte qu'aucune décision valide ne fut prise à son égard avant 1054. Ce qui justifie la pertinence de l'accueil que nous réservons à Augsbourg, nous aussi!

C'est pourquoi, nous invitons calviniens et luthériens, barthiens et anglicans, romains et byzantins, à se joindre à cette approche et à enfin s'unir définitivement!


Dernière édition par le Ven 23 Nov 2007, 01:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9446
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Mea culpa de l'archevêque romain de Québec...   Ven 23 Nov 2007, 01:35

Voilà, Théodoric, la simple demande que nous faisons à Rome pour que notre réconciliation avec elle soit possible. Sur cette base, nous sommes prêts à pardonner tout le passé et s'engager pour l'avenir. Elle n'a qu'à tout laisser tomber ce qui nous divise et confesser cette Foi avec nous. Alors, nous pardonnerons et cheminerons ensembles, dans la même Église.

C'est plus que du bas prix, cela...
Revenir en haut Aller en bas
Copernic



Messages : 1056
Inscription : 24/04/2007

MessageSujet: Re: Mea culpa de l'archevêque romain de Québec...   Ven 23 Nov 2007, 01:48

Il faudrait que vous expliquassiez sur le récit de la Genèse et l'apparition d'Adam et Eve sous l'effet d'une baguette magique (au passage expliquez pourquoi l'homme de Flores n'est pas dans la bible) ainsi que le déluge de Noé qui n'a jamais eut lieu !
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9446
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Mea culpa de l'archevêque romain de Québec...   Ven 23 Nov 2007, 02:07

Copernic a écrit:
Il faudrait que vous expliquassiez sur le récit de la Genèse et l'apparition d'Adam et Eve sous l'effet d'une baguette magique (au passage expliquez pourquoi l'homme de Flores n'est pas dans la bible) ainsi que le déluge de Noé qui n'a jamais eut lieu !

La Bible n'est pas un manuel scientifique mais le témoignage rendu à l'Alliance entre Dieu et les hommes, réalisée en J-C.
Revenir en haut Aller en bas
Sylvie



Messages : 2017
Inscription : 20/05/2005

MessageSujet: Re: Mea culpa de l'archevêque romain de Québec...   Ven 23 Nov 2007, 13:00

J'aime bien les textes originaux.

Lettre ouverte aux catholiques du Québec - «Pardon pour tout ce mal!»
Marc Ouellet, Archevêque de Québec et primat du Canada


À la suite de mon intervention à la commission Bouchard-Taylor, vos commentaires ont été nombreux et variés. Je les ai tous lus avec grande attention, qu'ils proviennent du courrier ou des médias. Merci pour les messages d'appui; merci aussi pour les critiques qui m'ont fait réfléchir et qui motivent cette lettre ouverte qui voudrait prolonger la réflexion, dissiper les incompréhensions et inviter à une écoute réciproque dans un esprit de paix et de réconciliation.

En réaction à mon analyse du malaise québécois, j'ai entendu les: «Enfin, il était temps!» comme aussi les: «Quel retour en arrière!» Entendons-nous bien: je ne demande aucunement à la société québécoise de revenir en 1950. Du point de vue sociologique et culturel, le pluralisme et la laïcité se sont installés à demeure au Québec, et il y a de quoi être fier des gains obtenus dans les domaines de l'économie, de la santé, de la culture, des services sociaux, de l'éducation, de la politique et du dynamisme de la société québécoise.

Le Québec possède un niveau de vie enviable, une culture de la liberté et de la tolérance, une belle ouverture à l'immigration et du talent à revendre sur le plan artistique et culturel. Mais un constat demeure: sa quête de spiritualité languit. Peut-être a-t-elle été freinée par une autorité excessive de l'Église? Ou peut-être n'a-t-elle pas reçu l'enseignement nécessaire à ses besoins? Le vide spirituel dont j'ai parlé, c'est le fruit de l'esprit du monde qui, en voulant éliminer Dieu, nous propose, de mille façons, d'être nous-mêmes le dieu de notre vie.

La frilosité devant la procréation, devant la vie, compromet l'avenir du Québec, et sa jeunesse cherche des modèles qui semblent lui manquer cruellement. Il nous faut un dialogue sérieux sur les valeurs et sur notre témoignage de chrétiens pour redonner espérance et foi à l'âme québécoise.

Héritage religieux

Pourtant, l'Église catholique ne manque pas de figures exemplaires qui ont marqué l'histoire de notre société. Des laïcs, hommes et femmes, religieuses et religieux, ont laissé des traces mémorables, un précieux héritage dans les domaines de la santé, de l'éducation et de l'évangélisation. Le pape Jean-Paul II a canonisé ou béatifié 14 de ces personnalités durant son pontificat. Mais malheureusement, elles sont trop peu connues.

On accorde beaucoup plus d'attention au passif de l'Église qu'à sa contribution active à l'histoire et à la culture québécoises. Un regard juste et clairvoyant sur notre passé chrétien aiderait, je pense, non seulement à reconnaître nos limites mais aussi à nourrir la fierté et la confiance des Québécois devant notre avenir.

«Pardon pour tout ce mal!»

M'inspirant du geste de Jean-Paul II dont j'ai été témoin à Rome en mars de l'an 2000, j'invite les catholiques à un acte de repentance et de réconciliation. La société québécoise traîne une mémoire blessée dont les mauvais souvenirs bloquent l'accès aux sources vives de son âme et de son identité religieuse. Le temps est venu de faire le point et de prendre un nouveau départ. Des erreurs ont été commises qui ont terni l'image de l'Église et pour lesquelles il faut humblement demander pardon. J'invite les pasteurs et les fidèles à chercher avec moi la manière de reconnaître nos erreurs et nos déficiences, afin d'aider notre société à se réconcilier avec son passé chrétien.

Comme archevêque de Québec et primat du Canada, je reconnais que des attitudes étroites de certains catholiques, avant 1960, ont favorisé l'antisémitisme, le racisme, l'indifférence envers les premières nations et la discrimination envers les femmes et les homosexuels. Le comportement des catholiques et de certaines autorités épiscopales en ce qui a trait au droit de vote, à l'accès au travail et à la promotion de la femme n'a pas toujours été à la hauteur des besoins de la société ni même conforme à la doctrine sociale de l'Église.

Je reconnais aussi que des abus de pouvoir et des contre-témoignages ont terni chez plusieurs l'image du clergé et nui à son autorité morale: des mères de famille ont été rabrouées par des curés sans égard pour les obligations familiales qu'elles avaient déjà assumées; des jeunes ont subi des agressions sexuelles par des prêtres et des religieux, leur causant de graves dommages et traumatismes qui ont brisé leur vie. Ces scandales ont ébranlé la confiance du peuple envers les autorités religieuses, et nous le comprenons! Pardon pour tout ce mal!

Le carême de 2008, dans le cadre de la préparation spirituelle au Congrès eucharistique international de Québec, nous donnera l'occasion de témoigner publiquement de notre repentance, prenant appui sur le don de Dieu qui nous est fait dans l'eucharistie, pour la vie du monde. D'autres initiatives suivront pour faciliter l'accueil, le dialogue et la guérison de la mémoire.

Que cette recherche de paix et de réconciliation, vécue en toute sincérité, aide le Québec à se souvenir plus sereinement de son identité chrétienne et missionnaire, qui lui a valu une place enviable sur la scène internationale.

Nouveau cours optionnel

En tant que pasteur d'un peuple en grande majorité catholique, vous comprendrez que la transmission de notre héritage culturel et religieux me tient beaucoup à coeur. C'est pourquoi je réitère l'appui aux parents qui ont droit à ce que leurs enfants

reçoivent à l'école un enseignement religieux qui corresponde à leurs convictions.

Je demande donc avec eux à l'État de respecter la tradition québécoise de transmission des connaissances religieuses à l'école -- pas nécessairement par l'école -- et d'offrir un espace aux Églises et aux groupes religieux reconnus afin qu'ils donnent des cours confessionnels qui soient conçus et rémunérés par eux. Et qu'au nom de la liberté religieuse de chacun, le cours d'État d'éthique et de culture religieuse soit optionnel.

Nous sommes fiers d'être québécois et nous ne voulons pas perdre nos moyens de transmettre les valeurs profondes de notre héritage religieux. Notre tradition judéo-chrétienne a fait de nous un peuple solidaire et charitable, nous savons faire preuve d'entraide et nous sommes capables de pardonner avec l'aide de Dieu. Afin de retrouver pleinement l'estime de nous-mêmes et la confiance en l'avenir, cherchons des chemins de réconciliation et offrons à nos compatriotes un dialogue vrai sur les valeurs spirituelles et religieuses qui ont façonné l'identité québécoise. En un mot, ne s'agit-il pas, aujourd'hui comme hier, tout simplement, de vivre l'Évangile?

Source http://www.ledevoir.com/2007/11/21/165178.html

On dirait qu'il manque une fin à cette lettre. Est-ce que je l'ai en entier ????

Pour en savoir plus sur le cardinal Ouellet

http://www.diocesequebec.qc.ca/histoire/eveques/mgr_marc_ouellet.htm

(Ça prend une orthodoxe pour faire cela sur un forum catholique Rolling Eyes)
Revenir en haut Aller en bas
Sylvie



Messages : 2017
Inscription : 20/05/2005

MessageSujet: Re: Mea culpa de l'archevêque romain de Québec...   Ven 23 Nov 2007, 13:11

Cardinal Ouellet dit :

Citation :
M'inspirant du geste de Jean-Paul II dont j'ai été témoin à Rome en mars de l'an 2000, j'invite les catholiques à un acte de repentance et de réconciliation.

Si quelques prêtres et évêques persistent à dire que c'est de son initiative personnelle et qu'il n'a pas parlé au nom de l'église, que devrons nous penser de la demande de pardon de Jean-Paul II ?

Suite à la rencontre aujourd'hui que le cardinal Ouellet aura avec le pape Benoît XVI, j'espère qu'il recevra l'appui nécéssaire à poursuivre dans cette lignée de reconnaissance des torts et demande de pardon.

Sylvie
Revenir en haut Aller en bas
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Mea culpa de l'archevêque romain de Québec...   Ven 23 Nov 2007, 19:06

Je suis bien d'accord avec toi Sylvie...

J'ai l'impression que sa demande de pardon est devenue un scandale... C'est étrange quand-même... C'est un scandale lorsque l'église n'avoue pas ces erreurs et c'est un scandale lorsqu'elle le fait... confused

L'être humain cherche la petite bébite :bee: ... Et tout lui est utile pour ça...


Dernière édition par le Sam 24 Nov 2007, 02:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
bajulum



Messages : 1029
Inscription : 03/10/2007

MessageSujet: Re: Mea culpa de l'archevêque romain de Québec...   Ven 23 Nov 2007, 19:16

Sylvie a écrit:
bajulum a écrit:
Bof. Si ça l’aide à vivre... Le fait est que ça ne lui coûte pas cher. A tout prendre, une bonne auto flagellation en public aurait eu davantage de gueule. Et puis je ne vois pas pourquoi l’Eglise s’excuserait auprès de tous de ce qui a été commis au préjudice de quelques uns. Pour les juifs, c’est différent. L’Eglise a laissé l’erreur instiller dans le crâne de toute une société.

Je vois que vous ne viviez pas au Québec avant Vatican II. Je pourrais vous en raconter des histoires....

Il y avait un contrôle partout de par l'église, politique, santé, éducation, religieux et quoi encore. Il ne fallait pas lire la bible car le peuple français n'était pas suffisament instruit. Il risquait de perdre la foi, peut-être de devenir protestants. Il ne fallait surtout pas parler aux protestants.

Mgr Ouellet avait raison de demander pardon. C'est beau l'humilité.

Peut-être que c'était différent ailleurs dans le monde. Au Québec, il y avait une langue et une religion à protéger et à multiplier.

Sylvie

Est-ce trop demander que d'instruire à charge et à décharge. Repentance s'il y a faute, comment non ; mais pas sans rappeler aussi le bon et en dresser la liste.
Revenir en haut Aller en bas
Gilles Saint-Pierre



Messages : 13
Inscription : 12/03/2007

MessageSujet: Re: Mea culpa de l'archevêque romain de Québec...   Sam 24 Nov 2007, 01:50

Personnellement: je suis tres ecourez de ces mea culpa historique !
Revenir en haut Aller en bas
Sylvie



Messages : 2017
Inscription : 20/05/2005

MessageSujet: Re: Mea culpa de l'archevêque romain de Québec...   Sam 24 Nov 2007, 03:47

Gilles Saint-Pierre a écrit:
Personnellement: je suis tres ecourez de ces mea culpa historique !

Pourquoi donc ?

Il me semble que la lettre du Cardinal Ouellet met un baume sur des blessures récentes. Il est encore temps de rejoindre ceux qui ont été blessés par des paroles et gestes des autorités religieuses.

Sylvie
Revenir en haut Aller en bas
Gilles Saint-Pierre



Messages : 13
Inscription : 12/03/2007

MessageSujet: Re: Mea culpa de l'archevêque romain de Québec...   Sam 24 Nov 2007, 04:59

Salut Sylvie .
Parce que tout ce bla bla bla fais en fonction des accomdements raissonnables ne changerons rien _le rapport vas aller mourrir sur les tablettes gouvernementale ! Pour ce qui aies des pardon a gauche et a droite :le premier qu'il la fait pour l'ensemble de la chrétienté a été Jean_Paul 11 qui representait l'Église entière de plua a chaque Dimanche lors de l'office a l'entrée nous disons que nous reconnaisons devant nos fréres que nous avons péchés . Pour ma part je n'irais point a m'excusez pour mes ancetres qui ont crue faire bon dans leurs agissements. et encore moins pour les pommes pourrites (dans l'église)qui ont mal agit ! Comme des abuseurs d'enfants ,..

De plus suite a ce pardon _ les réactions ont point été trop positif dans la nation _Beaucoup ont vus plus la demande de pardon _mais trés rare ont vus vers quoi s'en vas la nation quebecois ( quebecois de souche )et part quoi elle aies menacés meme dans ses racines :culturel,moral et religieuse .

Amitiés a toi
Revenir en haut Aller en bas
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Mea culpa de l'archevêque romain de Québec...   Sam 24 Nov 2007, 05:44

Oserais-je dire ce que je pense... Mr.Red

Si j'ai bien compris la démarche de pardon de mgr. Ouelette... Il a simplement compris ce qui a blessé le coeur des Québécois à une certaine époque et qui l'a éloigné de la religion catholique.
Donc les raisons qui poussent encore aujourd'hui les québécois à se séparer relativement ou totalement de l'église catholique. Et il tente de réparer cette erreur. Donc le but est une réconciliation de l'église catholique avec le peuple québécois (retour de l'église dans la société québécoise)...

En ce moment le peuple québécois est en "crise" suite à certaines demandes "pas toujours raisonnables" (à mon avis) de certains membres (extrémistes) d'une autre religion qui cherchent à imposer celle-ci au nom de leur liberté d'être et qui crient, évidement, au racisme à toutes les deux secondes (ce qui est de la manipulation émotive. à mon avis)... Ce que les membres modérés de cette religion, ne font pas... Je pense que les français connaissent bien cette situation...

Le peuple québécois est un peuple qui revendique son droit à sa propre identité dans ses terres depuis déjà bien longtemps, il tient à être chez lui, chez lui (préserve son identité)... Et évidement certaines personnes bien pensantes (que je qualifierais aussi d'extrémiste) profitent de la situation (tension avec certains religieux extrémistes d'une autre religion) pour tenter d'éliminer le plus possibles tout ce qu'il y a de religieux dans la société québécoise et évidement, surtout ce qui lui vient de sa propre religion (culture religieuse catholique)... Se qui était prévisible...

Mais une grande partie de son identité lui vient de sa culture religieuse... Le peuple québécois n'est pas un peuple sans identité (anonyme)... Son identité a un visage qui lui vient en grande partie de sa culture religieuse. Si il perd sa culture religieuse, il devient un visage anonyme, sans identité, alors qu'il revendique énergiquement son identité... Ce qui est un non sens... Lorsqu'on perd son identité, on se fragilise et on accepte plus aisément de prendre celle d'un autre... À réfléchir... Je suis assez d'accord avec mgr. Ouellette...

:bougie: Finalement cela n'a rien à voir avec ce qu'a écrit st-hibou...

Citation :
Nous sommes bien prêts à le pardonner, du moment où il entérine notre proposition oecuménique...

scratch

Je ne devrais pas pensé... Mr.Red ;)

ok, je sort...


Dernière édition par le Sam 24 Nov 2007, 06:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gilles Saint-Pierre



Messages : 13
Inscription : 12/03/2007

MessageSujet: Re: Mea culpa de l'archevêque romain de Québec...   Sam 24 Nov 2007, 06:30

Et bien ,Tourterelle tu as assez bien compris cette réalité que nous vivons !De plus cette autre religion qui cherchent à imposer celle-ci au nom de leur liberté d'être et qui crient, évidement, au racisme à toutes les deux secondes...Beaucoup de quebecois qui leur donnes crédit ,tel des innocents ,en réalité ceux-ci non jamais lut dans quel état d'esprit en réalité ils ont été éduqués et quel sont les racines profondes religieuses qui les habites .ET lorsque certain de cette religion commence a dévoilé tranquillement ce qui en aies en réalité :beaucoup de quebecois se mettes la tete dans le sable en croyant que cela aies juste une minorité ou qu'ils changerons a cause des bienfaits de la richesse capitaliste qu'ils peuvent maintenant se procurez .Comme si la richesse fait perdre la foi !!!!En tout cas j'aie jamains entendus dires part une personne n'y lut .La richesse ma fait perdre la foi .
_ Je suis aussi content que ta compris le message profond de Mgr Ouellette...comparativement a beaucoup de journalstes Quebecois qui ont plutot focusez pour entrainer le peuple vers les erreurs commis part certains (memebres du clregé) que vers la menace réel qui nous attends si ont reste des endormis .
J'aie bien peur que le réveil sois brutal dans quelques années _ et nous petits enfants :dirons de nous ,que nous étions des aveugles ne n'avoir point vus l'envahisseur dans notre demeure.
Salut a toi
Revenir en haut Aller en bas
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Mea culpa de l'archevêque romain de Québec...   Sam 24 Nov 2007, 06:54

Je sais que je vais choquer certaines oreilles... Laughing C'est mon petit côté révolutionnaire qui ose s'exprimer... ;) On me le pardonnera certainement... Laughing

Mais la réalité demeure la réalité effectivement. Le peuple québécois est un peuple encore jeune (innocence effectivement)... Il aurait beaucoup à apprendre du peuple français (expérience)...

Je te salut bien Gilles...

Thumright
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9446
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Mea culpa de l'archevêque romain de Québec...   Sam 24 Nov 2007, 13:50

Tourterelle a écrit:


:bougie: Finalement cela n'a rien à voir avec ce qu'a écrit st-hibou...

Citation :
Nous sommes bien prêts à le pardonner, du moment où il entérine notre proposition oecuménique...

scratch

Je ne devrais pas pensé... Mr.Red ;)

ok, je sort...

Mais je suis né dans l'Église romaine et j'ai, moi aussi, comme Luther, souffert de ses erreurs.
Revenir en haut Aller en bas
Sylvie



Messages : 2017
Inscription : 20/05/2005

MessageSujet: Re: Mea culpa de l'archevêque romain de Québec...   Sam 24 Nov 2007, 14:06

Tourterelle a dit :
Citation :
Oserais-je dire ce que je pense... Mr.Red

Vraiment oui, ose encore. La situation est bien résumée.

Sylvie
Revenir en haut Aller en bas
Sylvie



Messages : 2017
Inscription : 20/05/2005

MessageSujet: Re: Mea culpa de l'archevêque romain de Québec...   Sam 24 Nov 2007, 14:31

C'est vrai que Mgr Ouellet a décidé d'écrire sa lettre suite aux rencontres de discussions pour les accomodements raisonnables. Mais cette lettre est murie depuis 2 ans. Il y pensait déjà. Ce qu'il a entendu lors de cette commission, lui a confirmé que c'était le temps d'écrire cette demande de pardon au peuple Québécois. Ce n'est pas seulement à propos des abus sexuels. Cela ce sont des individus qui ont abusés des enfants et non l'église entière. Le silence de l'église à vouloir garder cela secret est sa culpabilité dans cette affaire.

Les autres abus étaient de demander aux femmes de procréer. Elle n'avait pas d'absolution à la confession si il y avait un délai trop long depuis le petit dernier même si la famille était déjà nombreuse. Des sermons où tous allaient en enfer s'ils allaient danser. Il ne fallait pas instruire les jeunes filles sur leur cycle. Ma mère pensait qu'elle serait punie par sa mère lorsqu'elle a eu ses premières menstruations. Elle s'est cachée. Elle se mettait des guenilles en guise de serviettes ne sachant pas ce que c'était. Elle pensait qu'elle était peut-être enceinte. Elle n'osait pas parler de sa mère. C'est sa jeune soeur qui l'a déclarée. Elle n'en a pas appris d'avantage hormis quoi faire lorsque cela lui arriverait à nouveau. Toute cette ignorance, ce silence, maintenir le peuple dans la peur de l'enfer plutôt que la découverte que Dieu est Amour. Ce refus que le peuple lise la Bible. Lui défendre de parler aux non-catholiques. Ça ce sont des fautes du clergé de l'époque avant 1960.

Je ne sais pas exactement ce qui a suscité cette révolte des Québécois envers l'église catholique. Les années Peace and Love ? l'athéisme déclaré par certains artistes ? Il y a eu une véritable crise de foi.

Ce n'est pas seulement à cause des accomodements raisonnables que le cardinal Ouellet a écrit sa lettre. Il y a beaucoup d'erreurs qui ont été commises. Il faut avoir quelques cheveux blancs pour se souvenir ou avoir eu des grands parents qui ont raconté leur histoire.

Sylvie
Revenir en haut Aller en bas
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Mea culpa de l'archevêque romain de Québec...   Sam 24 Nov 2007, 16:23

Citation :
Mais je suis né dans l'Église romaine et j'ai, moi aussi, comme Luther, souffert de ses erreurs.

Je suis sensible à ton coeur Alain, mais ce n'est pas le vraie sujet... Pardonne moi... I love you
Revenir en haut Aller en bas
Gilles Saint-Pierre



Messages : 13
Inscription : 12/03/2007

MessageSujet: Re: Mea culpa de l'archevêque romain de Québec...   Sam 24 Nov 2007, 17:09

Le silence de l'église à vouloir garder cela secret est sa culpabilité dans cette affaire.
_ Salut .
Voici ce que je pense l'Église n'a point a laver son linge sale en public: concernant certaines personnes qui agisse mal dans son sein .Toi meme si tu particpes au sacrment du pardon _ tu serais la premiere a dénoncer le fait que toute la communauté chrétien sois au courant de certaines formes de péchés que tu aurais commis et donc le pretre n'aurais point fait silence .Part contre ,l'erreur de quelques-uns qui étaient en charge ont cru que le pardon étaient suffisant _ mais malheureusement cela n'aies point le cas //comme l'histoire la démontrez .Mais faut croire que cela na point servit de leçon (parce que) beaucoup crois dans la communauté Quebecois qu'il peut avoir guérison face a ceux qui ont abusez des touts-petits .Quand ont vois des personnes qui écope de quelques mois de prison alors que leurs actes a durez plusieurs années aupres de enfants c'est a mourrir de rire !!!!



Les autres abus étaient de demander aux femmes de procréer.
_ Les enfants pour l'Église et les parents qui en avaient était une bénédiction / Peut-etre ,il faudrait que tu te places dans le contexte de cette époque _ l'ensembles des quebecois vivaient dans le monde rural _ as-tu connut cela _ un enfant était a cette époque une richesse _c'est plus le cas aujourdh'hui .Aujourdh'hui l'interruption d'une vie est meme bien vus part la société mondaine ,de plus pour ton information _l'Église s'était faites et s'était porter défenseur de la langue et de la nation Quebecoise /je te parle point ici de prendre les armes /mais d'empecher le coté Anglo-saxon de prendre le dessus (deja ils l'avait prise dans les choses de richesse et d'entreprise ).As-tu dejà lut , des livres a lequel les pretres faissait reference sur la défense de la nation quebecoise ?
C'est part la natalité qu'une nation survie _et non en supprimant ses petits et en permettants a d'autres nationalité de s'enparés du pays .Moi ,je viens d'une famille rural de 8 enfants et 8 enfants désirés .Patr contre ,je reconnait que ceux qui ont quitter la terre a cette époque a lequel ont dis (le progres manufactiurier ) et pensant dans la ville que cela leur procurerais la richesse avec beaucoup de petits sous les bras ,eux en ont arracher _ de meme que aujorudh'hui avec ce qu'ont appelles la nouvelle progression des thecnologies meme deux enfants :cela seras de trop ! Juste les bien nantis pourrons en avoir .


Elle n'avait pas d'absolution à la confession si il y avait un délai trop long depuis le petit dernier même si la famille était déjà nombreuse.
_ Ça ,en prennant ton histoire au sérieux et si c'est le cas :elle aies point tombé sur une lumiere trop spirituel :je l'avoues .

Des sermons où tous allaient en enfer s'ils allaient danser.
_ J'aie 61 ans :oui je me rappellles que les danses était surveiller _ il fallait maintenir une certaine distance qui a l'époque était considerez comme respectueuse _ mais cela aies t'ils mieux ou pire que aujourdh'hui :alors que l'ont vois les filles se trimousser le derriere du cul pres des parties genittals des garcons dans des gestes de sodomites ! Allo respect chez les gars et les filles d'aujourdh'hui .Quand ce n'est point le lendemain apres avoir consommé de la drogue ou de la boisson ont les vois courrir apres la pilules du lendemain .

Il ne fallait pas instruire les jeunes filles sur leur cycle. Ma mère pensait qu'elle serait punie par sa mère lorsqu'elle a eu ses premières menstruations. Elle s'est cachée. Elle se mettait des guenilles en guise de serviettes ne sachant pas ce que c'était. Elle pensait qu'elle était peut-être enceinte. Elle n'osait pas parler de sa mère. C'est sa jeune soeur qui l'a déclarée. Elle n'en a pas appris d'avantage hormis quoi faire lorsque cela lui arriverait à nouveau. Toute cette ignorance, ce silence, maintenir le peuple dans la peur de l'enfer plutôt que la découverte que Dieu est Amour.
_Je pense que ta mémé avait des gros probleme qui ne venait point de l'Église .Peut0etre l'ignores-tu mais a cette époque les jeunes filles se mariaient vers l'age de 16 a 18 ans .Et laisse moi te dires que les méres équilibré avait renseigner leurs filles sur leurs mentruantions .C''était point au curé en plus de dires en chair les filles ,je vais pour parler de vos mentruations mensuel mais cela se parlait entre mere +fille .Si ta mémé avait des problèmes de communications avec ses filles :franchement c'est point la faute du curé .Concernnat l'enfer _ aujourdh'hui en effet ,ils en parles moins :mais est-ce que pour cela un jour nous ne serons point juger part le Seigneur et que l'enfer n'existe point ?En sommes ,igorez de parler d'une réalité ne suppries point la réalité !


Ce refus que le peuple lise la Bible. .
_ 1) Point ,il n'était point défendu de lire la Bible ,mais il était défendu( je dirais conseiller fortement ) d'avoir un guide lors de la lecture de la Bible ! D'ailleurs ,si tu consulte les libres sur les retraites de ce temps a lequel nos ancetres participaient en passant ainsi que les sermons de l,époque en chaire et les manuels scolaires de cette époque :yu vas voir que nos ancetres _ était aux courant de toutes les parties de la Bible :sauf quelques exemptions .Et pourquoi cela était t'ils ainsi :est-ce que tu tais posser la question ?Ignores-tu ,que le mileiu protestants distribuait des Bibles a connatations anti-catholiques _ que meme parmit eux la chicane était prise entre leurs propres auteurs entre les Calviniste ,les luthériens et d'autres dénominations a caracteres protestants :que eux-memes meme s'ils placaient dans les mains de leurs fidéles des Bibles ,disait a leurs fidéles que les autres versions n'était point bien ! Apres c'est grandes chicannes de clocher entre -eux et l'église Catholique ,ils ont finit part se parler et sont arrivez a un consensut et ont produit la TOB .

2)Lui défendre de parler aux non-catholiques. Ça ce sont des fautes du clergé de l'époque avant 1960
_
En effet les autres n'était point les bienvenues .Il y avait encore a cette époque la devise Quebecois qui était dan sle cour des quebecois (Je me souviens ) Les quebesois se souvenait qu'ils avait été envahis pour les réformés ,ils se souvenait que eux quebecois ont intergrez de façon plus général les communautés indiennes das leurs renags (fait des recherche dans se sens au niveau généalogque) tu verras que beaucoup de quebecois ont du sang indien dans leur veines _mais moins du coté des Iroquois qui eux s'était affiliés aux Anglais . Ils n'avait point oublier la déportation des Acadiens ,n'y l'extremination des tous les Indiens a Terre-Neuve ,N'y que les Calvinistes de l'état de N-Yorh soulait les Iroquois pour fairs la guerre aus Françasi ,n'y la remise des peaux (contaminés de variole ) aux Indiens pour les faire crevez part millier etc,.... N'y que le partie Liberal aies le partie des Angalis et non des Francais _ n'y l'obligation de s'incrires pour la guerre 14-18 .etc,.... Cela sais a part des sectes style t-j qui commencais a envahir le quebec .Dois d'ont reproccher al 'Église de faire en sommes comme une mère qui aissaies de proteger ses petits ! Que l'ont prennes juste presentement ce que ont appelles la fetes de la st-Jean-Baptiste qui a été avec le temps conférez part quelques-uns en fetes des Patriotes en oubliant point de mentionnés aupres du peuple (Quebecois) que l'Église na point appuyer les patrotes (considerez comme étant des défenseurs de la nations quebecois ) en oubliant de dires a ce bon peuple que des hautes- tetes dirigeants des Patriotes beaucoup était des F-M :ils faut gardez le peuple dans l'ignorance .Moi ,Sylvie je t'invites fortement sans parties pris a consulter l'histoire sans parties pris :écoutes a gauche a droite ce qui se dis sur le passé Quebecois ,mais OSE aller vérifiés objectivement ce qu'il en aies .Du découvrras peut-etre une autre histoire a lequel ont t'avais invités de croire .


Je ne sais pas exactement ce qui a suscité cette révolte des Québécois envers l'église catholique. Les années Peace and Love ? l'athéisme déclaré par certains artistes ? Il y a eu une véritable crise de foi.
_ Un peut de tout cela _mais je pense en grande parties _Mais surtout que certain dirigeant a la solde de l'établisement faire croire au quebecois que d'autres horizon _là aies le meilleur bien !
Évidement ,ils aies impossible aujourd'hui d'avoir de 8 a 12 enfants part fammilles sans tirez le diable part la queue et bien des chose ont changé et bien des choses qui aujorudh'hui que nous considèrons tous aussi importante pour nous que nos ancetresconsiérait important _ ne seront point considerez valable part les générations qui nous suivent ! J'éspères que pour cela les générations future seront évalués mieux que nous les contextes de nos vies que l'ont le faits pour nos ancetres et l'Église sur sont apssés .

Ce n'est pas seulement à cause des accomodements raisonnables que le cardinal Ouellet a écrit sa lettre. Il y a beaucoup d'erreurs qui ont été commises. Il faut avoir quelques cheveux blancs pour se souvenir ou avoir eu des grands parents qui ont raconté leur histoire.

_ J'aie 61 ans et j'aie point encore les cheveux blanc mais cela a débuter ,j,aie habiter chez mes grands- parents dès mon jeune age a partir de 8 mois apres ma naissance ,mais parents demeurais en bas et moi aves mes grands- parents .J,étais dans un milieu de foi catholique dans lequel aucun tabou ne pouvait point etre discuter librement et si cela devenait trop piquant a cause des mes freres et soeurs qui était plus petits :la discution se poursuivait point en leur présence ,a l'age de 12 ans j'avais lut la Bible et je débutais l'histoire des saints etc,...Oui ,moi aussi j'aie ecoutez et entendus parler de l'enfer ,du Ciel du Paradis de notre destin ,du jour du jugement de la Miséricorde de Dieu de sa bonté ,de ses attributs de son Amour sur la croix etc,...Ha j'oubliais dans ses villages qui autrefois regroupaient une grande majorité de catholique _ si tu avait fait quelques chose a des petits, tu étaient mieux de foutre le camp en ville _ J'aie vus a l'age de 12 ans des habitants partir apres un mrs qui s'était montrez le trillili a une jeune fille de 13 ans :ont la plus j'amais revue ! J'aie vue et a une table famillial un Mrs qui avait point été gentil avec son épouse et avant la bénédiction du repas ! Ce faire dire part la pariache que cela ne se reproduse plus jamais !J'aie vus de sgranges bruller et vois l'ensemble de la communauté aller aider a la reconstruction etc,...J'ae vus dees cultuvateur partager avec les plus démunis et des gens de la ville _mon pere a vus les cultivateur et son pere acceuillir dans leurs fermes, lors de la crise les gens de la ville pour leur venir aux secours :tel que cela avait été demander en chaire ! J'aie entendus le curé dires que avant d'aller boire un coup a la taverne ,il fallait s'occupper de nos familles et conviens de conseils de charité ,d'amour de partage de fraternité ils enseignaient a nos ancetres !
_Notes: Si, j'aie put placer en toi Sylvie une certaine recherche historique :je m'en réjouis .Et je déplores que j'aie malheureusement point le temps de mettre l'ensemble des référencs qui pourrais accompagner mon écrit _ mais j'aimerais cela que tu la soumette a tes parents _juste pour voir ce qu'il vont dires ainsi que ta grand mere s'y elle aies vivante !Demande slui ,si a l'école ils étaient point fatigant avec leurs histoire de la Bible :Adan et Eve, Salomon,les Apotres ,les prohetes etc,... tu verras que peut-etre ,elle a jamais ouvert une Bible mais elle la connait plus que des gens qui l'ont a portez de la main. Et si ta besoin de référence ou tu veux que je t'en passe tu me fait signe en tout temps .
Amitiés a toi .
Gilles




Sylvie[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Mea culpa de l'archevêque romain de Québec...   Sam 24 Nov 2007, 17:17

Citation :
Je ne sais pas exactement ce qui a suscité cette révolte des Québécois envers l'église catholique.
Ta mère décrit bien ce qui a suscité cette révolte... Donc une trop grande autorité (pouvoir)de l'église (menace de l'enfer) à cette époque... À mon avis les années peace and love n'en étaient que le symptôme (réaction de révolte à une trop grande autorité) ... L'église en est ressorties changé (plus humble)...

Je ne suis pas de cette époque... ;)
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9446
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Mea culpa de l'archevêque romain de Québec...   Sam 24 Nov 2007, 17:52

Tourterelle a écrit:
Citation :
Mais je suis né dans l'Église romaine et j'ai, moi aussi, comme Luther, souffert de ses erreurs.

Je suis sensible à ton coeur Alain, mais ce n'est pas le vraie sujet... Pardonne moi... I love you

Il a demandé pardon de tout le mal.
Revenir en haut Aller en bas
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Mea culpa de l'archevêque romain de Québec...   Sam 24 Nov 2007, 18:03

Citation :
Il a demandé pardon de tout le mal.

Bien sûre I love you ... Je ne te dis pas que ta blessure n'est rien... Faut pas confondre...

Mais finalement il a voulu simplement tenter d'éviter que le peuple québécois devienne "atteint d'athéisme"... C'est le principale soucie de toutes religions, tu avoueras... Idea Donc ce sujet dépasse de loing tous ces conflits entre chrétiens... Réfléchis mon coeur... Les prostestants (si c'est ta religion) ne sont pas exclut de cette réalité...
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9446
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Mea culpa de l'archevêque romain de Québec...   Sam 24 Nov 2007, 18:20

Tourterelle a écrit:
Citation :
Il a demandé pardon de tout le mal.

Bien sûre I love you ... Je ne te dis pas que ta blessure n'est rien... Faut pas confondre...

Mais finalement il a voulu simplement tenter d'éviter que le peuple québécois devienne "atteint d'athéisme"... C'est le principale soucie de toutes religions, tu avoueras... Idea Donc ce sujet dépasse de loing tous ces conflits entre chrétiens... Réfléchis mon coeur... Les prostestants (si c'est ta religion) ne sont pas exclut de cette réalité...

Puisqu'il m'a demandé pardon, alors j'attends des preuves de son repentir...
Revenir en haut Aller en bas
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Mea culpa de l'archevêque romain de Québec...   Sam 24 Nov 2007, 18:22

Citation :
Puisqu'il m'a demandé pardon, alors j'attends des preuves de son repentir...

Pauvre trésor, ce n'est pas le sujet... Tu es tenace... Laughing Finalement tu proteste (cela dit gentiment)... Laughing

Mais je ne peux pas croire que tu ne pense rien de ceci (tu as certainement une réflexion sur ce sujet) ;) :

Citation :
Mais finalement il a voulu simplement tenter d'éviter que le peuple québécois devienne "atteint d'athéisme"... C'est le principale soucie de toutes religions, tu avoueras... Donc ce sujet dépasse de loing tous ces conflits entre chrétiens... Réfléchis mon coeur... Les prostestants (si c'est ta religion) ne sont pas exclut de cette réalité...
Revenir en haut Aller en bas
Sylvie



Messages : 2017
Inscription : 20/05/2005

MessageSujet: Re: Mea culpa de l'archevêque romain de Québec...   Sam 24 Nov 2007, 21:56

Gilles a dit :

Citation :
_ Les enfants pour l'Église et les parents qui en avaient était une bénédiction / Peut-etre ,il faudrait que tu te places dans le contexte de cette époque _ l'ensembles des quebecois vivaient dans le monde rural _ as-tu connut cela _ un enfant était a cette époque une richesse _c'est plus le cas aujourdh'hui .

Oui, heureusement pour moi que ma mère écoutait le curé, je suis la quatorzième enfant. J'ai été grandit sur une ferme.

Mes parents ne se sont jamais révoltés contre l'église. Ils se soumettaient. Ils ont vu le changement s'opérer après Vatican et l'ont acceptés. Même ils étaient très content que les messes soient dîtes en français. Au moins là ils comprenait quelque chose. Mes parents étaient sages et avaient une grande foi. Mon père est âgé alors il m'en raconte des histoires. Ce n'est pas dans un esprit de révolte. Il dit :"C'était comme ça dans ce temps là." Je les ai vu vivre et c'est d'eux que j'ai appris ma foi, plus qu'à l'école ou à l'église. C'est en les voyants vivre leur foi faite de confiance en Dieu pour traverser des maladies et épreuves que j'ai appris à avoir moi aussi confiance en Dieu.

Oui il y a eu du bon dans l'enseignement des jeunes filles pour en faire de bonnes mères dévouées et chrétiennes. Ni les hospitalières dévouées auprès des malades. etc. etc. etc. On ne peut pas reprocher cela. Il y a eu du bon. C'est le pouvoir qui était trop grand.

Ce sont en partie les enfants de ces personnes plus âgées qui ne voulaient pas subir le joug de l'église. Ils ont voulu être libres. Ils ont cessés la pratique religieuse. Les petits-enfants ne connaissent plus la religion catholique même s'ils ont été baptisés pour faire plaisir à grand-papa et grand-maman. Ce sont ces personnes que le cardinal veut récupérer. Il veut que le peuple Québécois retrouve ces racines religieuses.

Merci Gilles de ce bel échange de point de vue. Vous êtes un peu plus âgé que moi, mais pas de beaucoup.

J'aurais eu la même opinion si j'étais resté catholique. Je parle selon ce que j'ai entendu raconter par mes parents. Je n'ai pas appris cela dans les livres. Vous êtes peut-être plus instruit que moi.

Sylvie
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9446
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Mea culpa de l'archevêque romain de Québec...   Sam 24 Nov 2007, 22:02

Tourterelle a écrit:
Citation :
Puisqu'il m'a demandé pardon, alors j'attends des preuves de son repentir...

Pauvre trésor, ce n'est pas le sujet... Tu es tenace... Laughing Finalement tu proteste (cela dit gentiment)... Laughing

Mais je ne peux pas croire que tu ne pense rien de ceci (tu as certainement une réflexion sur ce sujet) ;) :

Citation :
Mais finalement il a voulu simplement tenter d'éviter que le peuple québécois devienne "atteint d'athéisme"... C'est le principale soucie de toutes religions, tu avoueras... Donc ce sujet dépasse de loing tous ces conflits entre chrétiens... Réfléchis mon coeur... Les prostestants (si c'est ta religion) ne sont pas exclut de cette réalité...

Trop facile d'affirmer que je suis hors sujet, sans preuve...
Je retiens donc que ce qui est commun au christianisme, malgré les dénominations, est de Dieu et non des hommes: le Symbole de Nicée-Constantinople et la Bible. Du reste, je m'en fous et les québécois devraient faire de même, puisque c'est là le coeur de leurs racines: l'Évangile du baptême. On éviterait ainsi et les gourous et toute dictature cléricale...
Revenir en haut Aller en bas
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Mea culpa de l'archevêque romain de Québec...   Sam 24 Nov 2007, 22:29

Citation :
Trop facile d'affirmer que je suis hors sujet, sans preuve...
Je retiens donc que ce qui est commun au christianisme, malgré les dénominations, est de Dieu et non des hommes: le Symbole de Nicée-Constantinople et la Bible. Du reste, je m'en fous et les québécois devraient faire de même, puisque c'est là le coeur de leurs racines: l'Évangile du baptême. On éviterait ainsi et les gourous et toute dictature cléricale...

À mon avis ce n'est pas le sujet...Mais bon, tu as raison, je te rend ton sujet... Tu en fait ce que tu veux évidement... Mr.Red T'inquiète pas, je ne faisais que passer sur ce fil... Ce n'était que l'opinion d'une petite tourterelle, donc presque rien dans ce monde bien pensant...Pour les questions théologiques, il faudra que tu discute avec Arnaud... Moi je n'y connais rien, tu le sais bien..

fleur 6 ;)
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6692
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Mea culpa de l'archevêque romain de Québec...   Dim 25 Nov 2007, 04:15

saint Zibou a écrit:
Voilà, Théodoric, la simple demande que nous faisons à Rome pour que notre réconciliation avec elle soit possible. Sur cette base, nous sommes prêts à pardonner tout le passé et s'engager pour l'avenir. Elle n'a qu'à tout laisser tomber ce qui nous divise et confesser cette Foi avec nous. Alors, nous pardonnerons et cheminerons ensembles, dans la même Église.

C'est plus que du bas prix, cela...

bonjour Saint Zibou,

je comprend ta demande,

mais je redis qu'un pardon est un acte gratuit comme le christ envers nous , juste un Actes qui se DONNE qui n'attend rien en retour ni même avant ! " c'est ouvert servez vous !" .

Si tu pardonne , il est évidant que tu pardonnes des tords qui te sont fait, mais si tu attend que l'autre paye la facture pour lui dire" je te pardonne, tu ne me dois plus rien", ce n'est plus du pardon a l'image de l'Amour qui te coûte comme cela a coûté a Dieu.
alors il faut choisir ou je vis du pardon de Celui (Jésus) qui me pardonne et je manifeste en ma vie Le Bien qu'IL a fait envers moi (en fait encore) ou bien je vis malgrés tout suivant ma loi, et je lui pardonneraais quand il me devras plus rien !
mais dans ce cas adieu le témoignage dela Folie du Christ !

si tu crois que l'on a des tords envers toi, profites en c'est le meilleur moment !
la sagesse du monde veut que l'on se mette d'accord, que l'on s'enttende sur une affaire qui arrange chacun, mais la folie du Christ prend tout le stords sur elle, afin de pouvoir serrer son frére au plus vite dans ces bras sans jamais se souvenir de son tords, sinon en se disant " ce que j'ai fait c'était simplement mon devoir " (comme le serviteur inutile).

je reconnais que ce n'est pas facile, mais en tout chose nous devrions chercher ce qui plaît le plus au Père Eternel, et accomplis Son Amour en Nos coeur de Fils digne de ce Nom.
Et si Rome a tord et qu'ils s'entêtent, Jésus montre dans l'écriture qu'IL sait trés fermement remettre Pierre a sa place ! :help: :hello:
Revenir en haut Aller en bas
Gilles Saint-Pierre



Messages : 13
Inscription : 12/03/2007

MessageSujet: Re: Mea culpa de l'archevêque romain de Québec...   Dim 25 Nov 2007, 04:20

Salut Sylvie
J'aie bien aimer votre réponse et surtout la final lorsque vous dites Vous êtes peut-être plus instruit que moi.cela démontres une sagesse de votre part et a mes yeux faits places a l'ouverture des opinions des autres _avec une certaine méfiance ! Et aujourdh'hui dans le monde que nous sommes ,ils faut etre tres méfiants avec tout ce qui nous aies rencontrez de gauche et de droite .
Je vous souhaites un beau et bon Dimanche .
Amitiés a vous
Gilles
Revenir en haut Aller en bas
 
Mea culpa de l'archevêque romain de Québec...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Saint Sabas Abbé, Saint Gérald Archevêque de Braga, Saint Jean Almond, commentaire du jour "Préparez le chemin du Seigneur, aplanissez sa route"
» Constantin - un empereur romain au service du Christ
» Le calendrier romain
» La Tunisie à la croisée des chemins. Entretien avec l'archevêque, Mgr Lahham
» Benoît XVI excommunie l'archevêque Emmanuel Milingo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives : Théologie dogmatique, morale et divers-
Sauter vers: