DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La nouvelle aristocratie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: La nouvelle aristocratie   Ven 9 Nov 2007 - 11:20

La nouvelle aristocratie, l’aristocratie du fric :

Les revenus d’Arnaud Lagardère en 2006 en tant que coprésident d’EADS et pédégé du groupe Lagardère : 15.262.000 € qui se décomposent en 3.262.000 € de salaires et jetons de présence et 12 millions d’€ de dividendes.
15 millions, si je ne me trompe, c’est 1.500 fois le Smic.

« bienfaiteur de l’humanité », il « donne du travail » à un certain nombre de smicards (et d’autres un peu mieux payés)

Avec un revenu de 1.000 € mensuels une famille dispose, une fois retirées les « dépenses contraintes » (loyers, abonnements divers, prélèvements automatiques) de 250 € pour se nourrir, se vêtir et se divertir.

(source : Canard enchaîné 31 octobre 2007)

Et cette aristocratie du fric n’a même pas la « classe » de la noblesse de l’Ancien Régime ».

« Allons, enfants de la patrie ….

« ah, ça ira, ça ira ….

« Liberté, Egalité, Fraternité….

Reviens, Jésus, chasser les marchands du Temple.
Mais fais gaffe, tu vas te faire crucifier.
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: La nouvelle aristocratie   Ven 9 Nov 2007 - 12:20

Mon cher Lagaillette,
Ces marchands-ci ne sont pas ds le Temple.

Heureux de lire sous votre plume que cette aristocratie du fric n'a pas la classe de la noblesse d'ancien régime;
et pour cause, son but, sa fin, sa raison d'être, sa nature, c'est le fric!
L'ancienne Noblesse, quoique pervertie sur la fin, ...par le fric, justement, avait sa raison d'être ds ses vocations militaires, religieuses; son rapport avec l'argent était bcp plus distancié que la bourgeoisie qui lui a succédé comme "aristocratie";

même si sur la fin, elle s'est crispée (concurrence sociale de la bourgeoisie d'affaires, crainte d'être débordée et prolétarisée) la noblesse ds son ensemble se faisait un devoir de pratiquer la charité, de donner à l'Eglise, et d'entretenir vaille que vaille quantité de démunis;

la bourgeoisie n'avait pas les mêmes idéaux plus ou moins chevaleresques: ayant remplacé l'ancienne noblesse comme propriétaire de la terre, elle a eu le même souci de percevoir son du, avec une âpreté au gain non-contrebalançée par son action charitable, ses dons, etc.

la bourgeoisie faisait reposer toute sa différence sociale sur l'argent, alors que la noblesse s'appuyait sur le prestige d'une lignée, sur des hauts faits (plus ou moins vrais, mais là n'est pas l'important);

La révolution a cassé tout cela; certes il y avait bcp à rationaliser; bcp d'injustices dt souffrait le petit peuple mais celles qui ont fait le plus de bruit ce furent celles dt souffraient la bourgeoisie, vexée de n'avoir pas accès aux mêmes honneurs, aux mêmes fonctions que la noblesse, alors que par ses revenus et par son niveau d'éducation, elle pouvait rivaliser avec elle;

Un tort de la révolution française est de n'avoir pas abouti, comme l'anglaise, à une fusion en une seule aristocratie, de la bourgeoisie et de la noblesse; le résultat eut été le même, moins le sang versé;

Il est tristement vrai qu'aujourd'hui, révolution ou pas, partout, c'est l'argent qui domine, et les valeurs de l'ancienne noblesse font bien s'esbaudir le peuple...
Revenir en haut Aller en bas
chiboleth



Messages : 1661
Inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: La nouvelle aristocratie   Ven 9 Nov 2007 - 14:58

PACALOU a écrit:
Mon cher Lagaillette,
Ces marchands-ci ne sont pas ds le Temple.

Un tort de la révolution française est de n'avoir pas abouti, comme l'anglaise, à une fusion en une seule aristocratie, de la bourgeoisie et de la noblesse; le résultat eut été le même, moins le sang versé;

Cela veut-il dire que vous cautionnez ce que fut selon les auteurs anglais eux-mêmes la vie des anglais aux 18, 19ème siècles et au début du 20ème??? Question juste pour éclairer le sens de votre phrase que je trouve ambigüe?

Il est tristement vrai qu'aujourd'hui, révolution ou pas, partout, c'est l'argent qui domine, et les valeurs de l'ancienne noblesse font bien s'esbaudir le peuple...Vous parlez pour vous? A moins que vous ne soyez pas "du" peuple?
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: au   Ven 9 Nov 2007 - 16:07

chiboleth a écrit:
PACALOU a écrit:
Mon cher Lagaillette,
Ces marchands-ci ne sont pas ds le Temple.

Un tort de la révolution française est de n'avoir pas abouti, comme l'anglaise, à une fusion en une seule aristocratie, de la bourgeoisie et de la noblesse; le résultat eut été le même, moins le sang versé;

Cela veut-il dire que vous cautionnez ce que fut selon les auteurs anglais eux-mêmes la vie des anglais aux 18, 19ème siècles et au début du 20ème??? Question juste pour éclairer le sens de votre phrase que je trouve ambigüe?


Chez nous n'est-ce pas c'était tellement plus beau... gràce à Rousseau, grâce à Voltaire...
Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91



Masculin Messages : 5054
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: La nouvelle aristocratie   Ven 9 Nov 2007 - 16:41

lagaillette a écrit:

Reviens, Jésus, chasser les marchands du Temple.
Mais fais gaffe, tu vas te faire crucifier.
Il faudrait qu'il revienne aussi chasser les pharisiens, ceux qui disent mais ne font pas. Exemple Lagaillette : Tu es pourri de fric avec ta retraite face à un smicard ou un RMIste et tu ne partage pas !
... sauf les leçons de morale aux autres !
Liberté, égalité, choucroute !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Valtortiste91



Masculin Messages : 5054
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: La nouvelle aristocratie   Ven 9 Nov 2007 - 16:48

"C'est plus simple de jouer les envieux avec ceux qui sont plus riches que de jouer les généreux avec les plus pauvres"
(évangile (apocryphe) selon valtortiste)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Acri



Masculin Messages : 1571
Inscription : 31/12/2006

MessageSujet: Re: La nouvelle aristocratie   Ven 9 Nov 2007 - 16:49

Lagardère est tout sauf un marchand du Temple. Il ne vend rien dans les églises ou les sanctuaires.

Par contre, il fait partie de ces riches qui devront passer par le chas de l'aiguille.
Je ne sais s'il sera assez riche de cœur pour y parvenir.

Et puis je crois que nous aussi en faisons partie de ces riches et que ce n'est pas gagné pour moi, ni pour vous semble-t-il.
Revenir en haut Aller en bas
chiboleth



Messages : 1661
Inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: La nouvelle aristocratie   Ven 9 Nov 2007 - 17:15

PACALOU a écrit:
chiboleth a écrit:
PACALOU a écrit:
Mon cher Lagaillette,
Ces marchands-ci ne sont pas ds le Temple.

Un tort de la révolution française est de n'avoir pas abouti, comme l'anglaise, à une fusion en une seule aristocratie, de la bourgeoisie et de la noblesse; le résultat eut été le même, moins le sang versé;

Cela veut-il dire que vous cautionnez ce que fut selon les auteurs anglais eux-mêmes la vie des anglais aux 18, 19ème siècles et au début du 20ème??? Question juste pour éclairer le sens de votre phrase que je trouve ambigüe?


Chez nous n'est-ce pas c'était tellement plus beau... gràce à Rousseau, grâce à Voltaire...

J'ai posé une question pas une critique????
Revenir en haut Aller en bas
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: La nouvelle aristocratie   Ven 9 Nov 2007 - 18:33

PACALOU a écrit:
Mon cher Lagaillette,
Ces marchands-ci ne sont pas ds le Temple.

Heureux de lire sous votre plume que cette aristocratie du fric n'a pas la classe de la noblesse d'ancien régime;
et pour cause, son but, sa fin, sa raison d'être, sa nature, c'est le fric!
L'ancienne Noblesse, quoique pervertie sur la fin, ...par le fric, justement, avait sa raison d'être ds ses vocations militaires, religieuses; son rapport avec l'argent était bcp plus distancié que la bourgeoisie qui lui a succédé comme "aristocratie";

même si sur la fin, elle s'est crispée (concurrence sociale de la bourgeoisie d'affaires, crainte d'être débordée et prolétarisée) la noblesse ds son ensemble se faisait un devoir de pratiquer la charité, de donner à l'Eglise, et d'entretenir vaille que vaille quantité de démunis;

la bourgeoisie n'avait pas les mêmes idéaux plus ou moins chevaleresques: ayant remplacé l'ancienne noblesse comme propriétaire de la terre, elle a eu le même souci de percevoir son du, avec une âpreté au gain non-contrebalançée par son action charitable, ses dons, etc.

la bourgeoisie faisait reposer toute sa différence sociale sur l'argent, alors que la noblesse s'appuyait sur le prestige d'une lignée, sur des hauts faits (plus ou moins vrais, mais là n'est pas l'important);

La révolution a cassé tout cela; certes il y avait bcp à rationaliser; bcp d'injustices dt souffrait le petit peuple mais celles qui ont fait le plus de bruit ce furent celles dt souffraient la bourgeoisie, vexée de n'avoir pas accès aux mêmes honneurs, aux mêmes fonctions que la noblesse, alors que par ses revenus et par son niveau d'éducation, elle pouvait rivaliser avec elle;

Un tort de la révolution française est de n'avoir pas abouti, comme l'anglaise, à une fusion en une seule aristocratie, de la bourgeoisie et de la noblesse; le résultat eut été le même, moins le sang versé;

Il est tristement vrai qu'aujourd'hui, révolution ou pas, partout, c'est l'argent qui domine, et les valeurs de l'ancienne noblesse font bien s'esbaudir le peuple...

Je partage entièrement votre analyse de l'aristocratie et de la bourgeoisie, PACALOU.

Je vous dirai d'ailleurs que je reçois des articles d'un site royaliste sur des questions d'actualité française et internationale ; j'en apprécie beaucoup la pertinence, même si je ne suis pas royaliste. je voudrais que vous voyez la sévérité de leur jugement sur la politique implusée par le président français actuel.

C'est vrai que la Révolution française de 89 a profité essentiellement à la bourgeoisie. Je ne partage évidemment pas votre souhait d'une alliance aristocratie-bourgeoisie. Dans la ligne de Jean Jaurès, je souhaite que nous parvenions à une "démocraie sociale".
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: La nouvelle aristocratie   Ven 9 Nov 2007 - 18:41

Acri a écrit:
Lagardère est tout sauf un marchand du Temple. Il ne vend rien dans les églises ou les sanctuaires.

Par contre, il fait partie de ces riches qui devront passer par le chas de l'aiguille.
Je ne sais s'il sera assez riche de cœur pour y parvenir.

Et puis je crois que nous aussi en faisons partie de ces riches et que ce n'est pas gagné pour moi, ni pour vous semble-t-il.

Et j'en suis bien conscient ; et c'est bien pourquoi je me mets systématiquement du côté des pauvres, espérant qu'ils diront un mot pour moi au jour du jugement.
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: La nouvelle aristocratie   Ven 9 Nov 2007 - 21:32

lagaillette a écrit:


C'est vrai que la Révolution française de 89 a profité essentiellement à la bourgeoisie. Je ne partage évidemment pas votre souhait d'une alliance aristocratie-bourgeoisie. Dans la ligne de Jean Jaurès, je souhaite que nous parvenions à une "démocraie sociale".

Certes, je m'en doute!
mais pour ma part je ne souhaite aucune "alliance" noblesse-bourgeoisie qui n'a plus lieu d'être... C'était en 1789 qu'il fallait la faire! Et quoiqu'on en dise, ce n'aurait pas forcément été sur le dos du peuple, et nous aurions fait l'économie de la Terreur.
Des combattants pour plus de justice sociale, comme Jaurès ont toute ma sympathie.
Quant aux opinions des royalistes... je me souviens qu'en 1981 un certain Pierre de Bénouville, lui-même candidat de cette mouvance avait appelé à voter Mitterrand... Ils ont leurs limites, eux aussi!
Revenir en haut Aller en bas
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: La nouvelle aristocratie   Ven 9 Nov 2007 - 23:24

PACALOU a écrit:
lagaillette a écrit:


C'est vrai que la Révolution française de 89 a profité essentiellement à la bourgeoisie. Je ne partage évidemment pas votre souhait d'une alliance aristocratie-bourgeoisie. Dans la ligne de Jean Jaurès, je souhaite que nous parvenions à une "démocraie sociale".

Certes, je m'en doute!
mais pour ma part je ne souhaite aucune "alliance" noblesse-bourgeoisie qui n'a plus lieu d'être... C'était en 1789 qu'il fallait la faire! Et quoiqu'on en dise, ce n'aurait pas forcément été sur le dos du peuple, et nous aurions fait l'économie de la Terreur.
Des combattants pour plus de justice sociale, comme Jaurès ont toute ma sympathie.
Quant aux opinions des royalistes... je me souviens qu'en 1981 un certain Pierre de Bénouville, lui-même candidat de cette mouvance avait appelé à voter Mitterrand... Ils ont leurs limites, eux aussi!

Et qui n'a pas ses limites ?

Vous savez, PACALOU, ce que je cherche, ce n'est pas d'imposer mes points de vue ; et je pense que la confrontation loyale de points de vue même contradictoires, peut nous permettre chacun d'avancer dans notre régflexion.
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
polaire



Masculin Messages : 1858
Inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: La nouvelle aristocratie   Sam 10 Nov 2007 - 0:12

Citation :
Il faudrait qu'il revienne aussi chasser les pharisiens, ceux qui disent mais ne font pas. Exemple Lagaillette : Tu es pourri de fric avec ta retraite face à un smicard ou un RMIste et tu ne partage pas !
... sauf les leçons de morale aux autres !
Liberté, égalité, choucroute !


Pour les arrosages intempestifs attendre le beaujolais nouveau .

Le 3e jeudi du mois de novembre de chaque année,
Revenir en haut Aller en bas
Acri



Masculin Messages : 1571
Inscription : 31/12/2006

MessageSujet: Re: La nouvelle aristocratie   Sam 10 Nov 2007 - 9:22

Beaujolais, beurk !!!!!!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: La nouvelle aristocratie   Sam 10 Nov 2007 - 12:04

Citation :
Ce n'est pas avec des gens qui n'ont qu'un sens très affaibli de la solidarité et qui défendent plutôt les concurrences , les hiérarchies naturelles,ou les aristocraties financières induite par ce système qui conforte les hiérarchies naturelles ... ce n'est pas avec ces gens là qu 'on fera avancer la question sociale .

Ce ne sont pas les moyens sociales qui rendent digne l'homme.

Mais la recherche du bien commun de solidarité entre ceux qui ont les moyens de production et ceux qui vendent leur force de travail.

Si on peut arriver à avoir un équilibre entre le patron et le salarier en libérant le travail par une paye digne et non de conforter l'assistanat alors l'homme se libére.

L'aliénation des masses provient surtout d'une vie sans but ni espoir autre que matériel.

Autrement dit le social ne doit pas empêcher les gens de travailler sinon on crée de nouvelle forme d'exclusion favorisant le chômeur au lieu du travail non rémunéré.
Revenir en haut Aller en bas
 
La nouvelle aristocratie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Déménagement et nouvelle connexion Internet
» Saint Marc et commentaire du jour "Allez dans le monde entier. Proclamez la Bonne Nouvelle à toute la création"
» Nouvelle série : Flash Forward!
» acide folique pour une nouvelle grossesse
» Nouvelle espèce de poisson

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives: Histoire, Philosophie et Spiritualité-
Sauter vers: