DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Les miracles annoncent toujours des faits graves ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Les miracles annoncent toujours des faits graves ?   Lun 22 Oct 2007, 07:19

Il n’a limité ni le nombre ni le temps
Citation :

Jésus a promis que, dans son Eglise, il y aurait des miracles plus grands que ceux qu’il a opérés lui-même et il n’a limité ni le nombre ni le temps où ces miracles seraient opérés, en sorte que, tant que l’Eglise existera, nous verrons toujours la main du Seigneur manifester sa puissance par des faits prodigieux (…)

Mais ces signes sensibles de la toute-puissance divine sont toujours le présage de faits graves qui manifestent soit la miséricorde et la bonté de Dieu, soit sa justice et son indignation ; et cela toujours pour sa plus grande gloire et pour le plus grand bien des âmes. Faisons en sorte qu’ils soient pour nous une source de grâces et de bénédictions ; contribuant à exciter en nous une foi vive, une foi agissante, une foi qui nous porte à faire le bien et à éviter le mal afin de nous rendre dignes de l’infinie miséricorde pendant le temps et pendant l’éternité.



Saint Jean Bosco (1815-1888)
Apparition de la Bienheuresue Viergesur la montagne de La Salette, Turin 1875.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Les miracles annoncent toujours des faits graves ?   Jeu 25 Oct 2007, 13:01

Oserais-je témoigner une fois de plus?

Ma conversion est le fruit d'un signe du ciel, et peu après (quelques jours), les épreuves se st abattues sur moi (milieu professionnel, familial)
Avec ma foi toute neuve, j'ai résisté et lutté, là où, peu de temps auparavant j'aurais pê fui lâchement mes responsabilités
Sur le moment, cela a été dur, mais Dieu, c'est certain m'a fait grandir, à cette occasion; et depuis, toutes les épreuves de l'existence, j'essaie de les vivre de la même manière
Je n'y parviens pas tjrs au mieux, mais je ne démissionne plus, je ne me laisse plus aller que très temporairement au découragement
Même si je suis soutenu par ma vision que je ne puis oublier, je sais que le plus grand miracle est cet esprit de lutte, cette remise debout contre l'adversité (conjugale, maintenant que sur le plan professionnel les choses semblent réglées), avec l'aide de Dieu par la prière quotidienne que je confie aux bons soins de ma Mère céleste
C'est bien vrai que c'est à nous de faire en sorte que les faveurs du ciel soient pour nous sources de grâce: que serait le signe qui m'a été donné si je ne m'efforçais, cahin-caha, d'y répondre? Une image sublime, vivant reproche de la justice divine...
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Les miracles annoncent toujours des faits graves ?   Jeu 25 Oct 2007, 13:26

Merci, cher Pacalou

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Les miracles annoncent toujours des faits graves ?   Jeu 25 Oct 2007, 13:45

[quote="Arnaud Dumouch"]Il n’a limité ni le nombre ni le temps
Citation :

Jésus a promis que, dans son Eglise, il y aurait des miracles plus grands que ceux qu’il a opérés lui-même et il n’a limité ni le nombre ni le temps où ces miracles seraient opérés, en sorte que, tant que l’Eglise existera, nous verrons toujours la main du Seigneur manifester sa puissance par des faits prodigieux (…)

Saint Jean Bosco (1815-1888)
Apparition de la Bienheuresue Viergesur la montagne de La Salette, Turin 1875.

Il existe un ouvrage tès bien fait, que j'ai, (et qui ne sera jamais diffusé comme Da Vinci code), de Pierre Lasieur, "la vérité des miracles", dont le thème est précisément de démontrer combien la parole de Jésus ci-dessus se vérifie, à travers l'observation de miracles historiques;

l'auteur y observe que chaque miracle de Jésus trouve un miracle correspondant -parfois plus extraodinaire encore, et y compris sur les éléments naturels- ds la vie de telle sainte ou tel saint;

St Jean Bosco fait l'objet d'un passionnant chapitre où il est question de sa multiplication des pains ds l'école dt il avait la charge, et bien d'autres encore... St Jean Bosco était apparemment tout sauf un triste saint!
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Les miracles annoncent toujours des faits graves ?   Jeu 25 Oct 2007, 17:39

Cher Pacalou: Prenez simplement Jean-Paul II.

Il a annoncé durant sa vie l'Evangile à davantage de Jean que Jésus et saint François Xavier.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les miracles annoncent toujours des faits graves ?   Jeu 25 Oct 2007, 18:03

Merci Pacalou pour cet émouvant témoignage.

Je n'obtiens pas de réponse auprès des prêtres auxquels je m'adresse aussi je pose la question sur ce forum :

Je vais bientôt avoir peur affraid de me confesser : chaque fois il m'arrive une épreuve ou des souffrances spirituelles ? le bonheur de l'état de grâce ne dure jamais longtemps , je suis assaillie par les 'tuiles'.

Aussi j'ai demandé si il se pouvait que le démon s'acharne sur moi mais je crois que les prêtres ne me prennent pas au sérieux.

J'ai aussi dit j'ai peur affraid du diable et il y en a un qui a répondu ce n'est pas une parole de croyante cela !

Qu'en pensez-vous ?

Et ce n'est pas une blague Confused
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Les miracles annoncent toujours des faits graves ?   Jeu 25 Oct 2007, 20:00

Chère Elise, il arrive effectivement que lorsqu'on s'efforce courageusement d'être fidèle à Dieu, le diable reçoive un permission spéciale pour attaquer la personne.

Il y a peu d'âmes qui acceptent de porter de telles épreuves.

Pourtant, en les prenant, ces âmes deviennent comme Marthe Robin une sorte de paratonnerre pour le monde.

donc n'hésitez pas à accepter une petite part de cette souffrance.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les miracles annoncent toujours des faits graves ?   Jeu 25 Oct 2007, 20:09

Arnaud Dumouch a écrit:
Chère Elise, il arrive effectivement que lorsqu'on s'efforce courageusement d'être fidèle à Dieu, le diable reçoive un permission spéciale pour attaquer la personne.

Il y a peu d'âmes qui acceptent de porter de telles épreuves.

Pourtant, en les prenant, ces âmes deviennent comme Marthe Robin une sorte de paratonnerre pour le monde.

donc n'hésitez pas à accepter une petite part de cette souffrance.

Cher Arnaud, Merci I love you

Je comprends mieux maintenant certaines choses... vous ne pouvez imaginer que vous venez de m'enlever un grand poids. Oui j'ai été attaquée ! si cela était la volonté et est la volonté du Seigneur bien sûr je veux bien accepter une petite part car je crois que le Seigneur ne permettra pas des attaques au-delà de mon supportable.

Mais je ne suis qu'un tout petit paratonnerre bien sûr Marthe Robin est une âme choisie, élue par le Seigneur pour porter la souffrance du monde.

Mais je veux bien être un petit paratonnerre...
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Les miracles annoncent toujours des faits graves ?   Jeu 25 Oct 2007, 20:11

Very Happy

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les miracles annoncent toujours des faits graves ?   Jeu 25 Oct 2007, 20:13

Thumright
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Les miracles annoncent toujours des faits graves ?   Ven 26 Oct 2007, 08:27

Il parait que ceux qui ont une vénération spéciale pour la Vierge Marie sont des proies désignées pour satan; j'ai lu cela quelque part...

Dans ce cas je m'explique que certaines choses ne s'arrangent pas pour moi; bien entendu, les permissions qu'obtient satan de tourmenter st une chose; la moindre résistance aux tentations et les faiblesses de caractère individuelles en sont une autre...

Pê en va t-il de même pour vous, chère Elise...
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: as chose aisée   Ven 26 Oct 2007, 08:29

Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Pacalou: Prenez simplement Jean-Paul II.

Il a annoncé durant sa vie l'Evangile à davantage de Jean que Jésus et saint François Xavier.

Exact et pertinent: et Dieu sait si aujourd'hui l'annonce de l'Evangile n'est pas chose aisée!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les miracles annoncent toujours des faits graves ?   Ven 26 Oct 2007, 08:34

PACALOU a écrit:
Il parait que ceux qui ont une vénération spéciale pour la Vierge Marie sont des proies désignées pour satan; j'ai lu cela quelque part...

Dans ce cas je m'explique que certaines choses ne s'arrangent pas pour moi; bien entendu, les permissions qu'obtient satan de tourmenter st une chose; la moindre résistance aux tentations et les faiblesses de caractère individuelles en sont une autre...

Pê en va t-il de même pour vous, chère Elise...

C'est vrai Cher Pacalou, le diable a peur et n'aime pas la Ste Vierge. Or je me suis confiée à Elle depuis longtemps.

Comme mon enfance dévalorisante m'a laissée une faiblesse de nerfs : satan a une voie ouverte et il ne se gêne pas parfois pour s'en servir et me désespérer, il me dit aussi que je ne vaux rien etc... ces souffrances spirituelles sont crucifiantes.

Alors quand c'est trop je demande à Jésus que cela cesse et encore cette semaine, je me suis approchée d'une image du Christ qui se trouve dans ma chambre et là j'ai senti sa présence et la tristesse et mes problèmes me quitter, Il m'a dit aussi que je n'avais pas souffert en vain.

C'est ma petite confidence de ce matin ... sunny
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Les miracles annoncent toujours des faits graves ?   Ven 26 Oct 2007, 08:40

Il m'arrive souvent de me demander si ce que j'endure peut être offert au Seigneur; parce que j'ai du mal à accepter ma souffrance; en ce cas, est-ce que je souffre pour rien?
Quel est alors le sens de mes souffrances? Parfois je ne sais plus...
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Louis B



Masculin Messages : 1319
Inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: Les miracles annoncent toujours des faits graves ?   Ven 26 Oct 2007, 11:43

Connaissez vous cette petite parabole qui compare notre vie aux traces que nos pas laissent dans le sable au bord de la mer ? Quand on regarde en arrière, on voit distinctement toujours deux séries de traces l'une à coté de l'autre, et par moment qu'une seule série de traces.

Les deux séries de traces sont laissé à la fois par nous mêmes et par Jésus qui se tiens continuellement à nos cotés durant notre vie.

Lorsqu'il n'y a plus qu'une série de traces, cela correspond aux moment de grandes souffrances dans notre vie où nous avons l'impression que tout nous échappe et nous abandonne, Jésus y compris. Or S'il n'y a qu'une série de traces, c'est non pas que Jésus était absent comme on le pense, mais c'est parce que c'est lui qui nous portait.

La souffrance, lorsqu'elle est acceptée en communion et en offrande au Christ est vraiment douce à porter. Mais autre est la souffrance que l'on porte sans ressentir la présence du Christ. Elle s'apparente alors à la souffrance du Christ sur la croix "Mon Dieu, Mon Dieu, pourquoi m'as-tu abandonnée". C'est paradoxalement cette souffrance là qui porte le plus de fruit et qui en même temps nous fait dire "Seigneur à l'aide", "je n'en peux plus", "où es-tu Seigneur ?"

Concernant Satan, c'est un être redoutable, mais cependant il ne faut pas en avoir une crainte profonde. La petite Thérèse disait que les démons ne pouvait pas rester en présence d'un regard d'amour. Si Satan ne peut rien contre la Vierge Marie, c'est que Marie est la toute petite, la toute humble alors que lui est tout grand et tout intelligent. Comme le disait le curé d'Ars, "il faut demander la grâce de l'amour des croix, lorsque l'on a l'amour des croix, plus aucune croix ne nous fait de mal" ; et encore, "lorsque Satan voit qu'il ne peut rien contre nous, il nous laisse tranquille". Satan ne peut rien contre nous tant que nous n'acceptons pas sa parole et ses tentations. Le curé d'Ars, encore lui, conseillait pour vaincre Satan d'offrir toutes nos tentations à Dieu, ca dépite Satan !!!

Chère Elise, je te comprends très bien dans tes souffrances, notamment lorsque tu t'approche de la confession. Ne regarde dans ces moments là qu'une seule chose : l'amour de Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Les miracles annoncent toujours des faits graves ?   Ven 26 Oct 2007, 15:44

PACALOU a écrit:
Il parait que ceux qui ont une vénération spéciale pour la Vierge Marie sont des proies désignées pour satan; j'ai lu cela quelque part...



Pê en va t-il de même pour vous, chère Elise...

Je ne pense pas que la VERERATION mariale provoque particulièrement cela.

Par contre, le fait qu'un saint devient un pauvre de coeur à l'image de Marie attire la colère du démon. Car rien ne l'énerve plus que cette vertu mariale qui fut le motif de sa révolte dès le début du monde.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les miracles annoncent toujours des faits graves ?   Ven 26 Oct 2007, 20:25

PACALOU a écrit:
Il m'arrive souvent de me demander si ce que j'endure peut être offert au Seigneur; parce que j'ai du mal à accepter ma souffrance; en ce cas, est-ce que je souffre pour rien?
Quel est alors le sens de mes souffrances? Parfois je ne sais plus...

Non Pacalou tu ne souffres pas en vain.

Je crois que tout être normalement constitué a du mal a accepter la souffrance quelle quelle soit ! nous ne sommes pas masochistes.
La souffrance recherchée pour elle même n'a aucun sens donc c'est normal pour moi d'avoir peine à accepter la souffrance. C'est là où la souffrance acceptée et offerte prend tout son sens. Justement par cette difficulté d'accepter. En acceptant malgré tout et en offrant nous sublimons notre souffrance et elle devient acte de pur Amour envers Dieu et nos frères et soeurs.

Les souffrances offertes des uns et les autres forment un tout, une offrande que le Seigneur accepte.

Il est réconfortant de penser que 'la communion de saints' nous unit tous avec et en Dieu. La Communion des saints est un jardin extraordinaire où toutes les fleurs ne sont pas les mêmes , il y en a de toutes les sortes de la plus humble à la plus merveilleuse mais le Seigneur les aimes toutes avec le même Amour.

Tu ne souffres jamais en vain Pacalou.... tout à un sens.

Tu peux offrir tout au Seigneur : par exemple tu es triste et tu souris à quelqu'un malgré tout c'est peu mais pour Jésus c'est une offrance qu'Il accepte dans son Coeur. Le Seigneur a besoin de nous pour sauver le monde, des âmes du purgatoire et encore d'autres raisons que nous ne connaissons pas... Il m'arrive de Lui dire je te l'offre pour ce que tu veux.. peu m'importe de savoir à quoi Jésus a destiné ce que je lui ai offert.

Et les petites choses mises ensemble forment un TOUT sunny
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les miracles annoncent toujours des faits graves ?   Ven 26 Oct 2007, 20:30

Jean-Louis B a écrit:
Connaissez vous cette petite parabole qui compare notre vie aux traces que nos pas laissent dans le sable au bord de la mer ? Quand on regarde en arrière, on voit distinctement toujours deux séries de traces l'une à coté de l'autre, et par moment qu'une seule série de traces.

Les deux séries de traces sont laissé à la fois par nous mêmes et par Jésus qui se tiens continuellement à nos cotés durant notre vie.

Lorsqu'il n'y a plus qu'une série de traces, cela correspond aux moment de grandes souffrances dans notre vie où nous avons l'impression que tout nous échappe et nous abandonne, Jésus y compris. Or S'il n'y a qu'une série de traces, c'est non pas que Jésus était absent comme on le pense, mais c'est parce que c'est lui qui nous portait.

La souffrance, lorsqu'elle est acceptée en communion et en offrande au Christ est vraiment douce à porter. Mais autre est la souffrance que l'on porte sans ressentir la présence du Christ. Elle s'apparente alors à la souffrance du Christ sur la croix "Mon Dieu, Mon Dieu, pourquoi m'as-tu abandonnée". C'est paradoxalement cette souffrance là qui porte le plus de fruit et qui en même temps nous fait dire "Seigneur à l'aide", "je n'en peux plus", "où es-tu Seigneur ?"

Concernant Satan, c'est un être redoutable, mais cependant il ne faut pas en avoir une crainte profonde. La petite Thérèse disait que les démons ne pouvait pas rester en présence d'un regard d'amour. Si Satan ne peut rien contre la Vierge Marie, c'est que Marie est la toute petite, la toute humble alors que lui est tout grand et tout intelligent. Comme le disait le curé d'Ars, "il faut demander la grâce de l'amour des croix, lorsque l'on a l'amour des croix, plus aucune croix ne nous fait de mal" ; et encore, "lorsque Satan voit qu'il ne peut rien contre nous, il nous laisse tranquille". Satan ne peut rien contre nous tant que nous n'acceptons pas sa parole et ses tentations. Le curé d'Ars, encore lui, conseillait pour vaincre Satan d'offrir toutes nos tentations à Dieu, ca dépite Satan !!!

Chère Elise, je te comprends très bien dans tes souffrances, notamment lorsque tu t'approche de la confession. Ne regarde dans ces moments là qu'une seule chose : l'amour de Dieu.

Cher Jean-Louis, merci pour ce message ! j'ai été très intéressée et je reconnais la justesse de ce que tu dis. C'est très réconfortant à lire.
Je me suis justement confessée cet après-midi, j'aime m'approcher souvent du Sacrement de Réconciliation. Alors je vais faire comme tu me conseille ne regarder que l'Amour de Dieu et suivre les conseils aussi du Saint Curé d'Ars. Je me suis rendue plusieurs fois à Ars, je l'aime beaucoup ce saint curé, patron de tous les curés du monde. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
vieux



Messages : 678
Inscription : 09/05/2007

MessageSujet: Re: Les miracles annoncent toujours des faits graves ?   Sam 27 Oct 2007, 10:27

Arnaud Dumouch a écrit:
Il n’a limité ni le nombre ni le temps
Citation :

Jésus a promis que, dans son Eglise, il y aurait des miracles plus grands que ceux qu’il a opérés lui-même et il n’a limité ni le nombre ni le temps où ces miracles seraient opérés, en sorte que, tant que l’Eglise existera, nous verrons toujours la main du Seigneur manifester sa puissance par des faits prodigieux (…)

Mais ces signes sensibles de la toute-puissance divine sont toujours le présage de faits graves qui manifestent soit la miséricorde et la bonté de Dieu, soit sa justice et son indignation ; et cela toujours pour sa plus grande gloire et pour le plus grand bien des âmes. Faisons en sorte qu’ils soient pour nous une source de grâces et de bénédictions ; contribuant à exciter en nous une foi vive, une foi agissante, une foi qui nous porte à faire le bien et à éviter le mal afin de nous rendre dignes de l’infinie miséricorde pendant le temps et pendant l’éternité.



Saint Jean Bosco (1815-1888)
Apparition de la Bienheuresue Viergesur la montagne de La Salette, Turin 1875.
J’aimerais mieux comprendre cette déclarions .Arnaud avez connaissance des miracles qui ont entraîné des faits graves ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bureaulumiere.com
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Les miracles annoncent toujours des faits graves ?   Sam 27 Oct 2007, 13:56

Saint Jean Bosco connaissait, à la fin du XIX° s. uniquement La rue du Bac (et les annonce des révolutions de 1832 et 1846), La salette (et la famine de la pomme de terre), et Lourdes.

Mais il y a eu entre temps Fatima et l'annonce des guerres mondiales, Kibeho et le génocide, Mejugorje et la guerre en Yougoslavie.

On ne peut nier que la Vierge annonce souvent des épreuves dans ses apparitions, le plus grand malheur, source de toutes les douleurs provisoires que Dieu envoie pour nous en délivrer, étant l'enfer éternel.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
vieux



Messages : 678
Inscription : 09/05/2007

MessageSujet: Re: Les miracles annoncent toujours des faits graves ?   Dim 28 Oct 2007, 11:50

Arnaud Dumouch a écrit:
Saint Jean Bosco connaissait, à la fin du XIX° s. uniquement La rue du Bac (et les annonce des révolutions de 1832 et 1846), La salette (et la famine de la pomme de terre), et Lourdes.

Mais il y a eu entre temps Fatima et l'annonce des guerres mondiales, Kibeho et le génocide, Mejugorje et la guerre en Yougoslavie.

On ne peut nier que la Vierge annonce souvent des épreuves dans ses apparitions, le plus grand malheur, source de toutes les douleurs provisoires que Dieu envoie pour nous en délivrer, étant l'enfer éternel.
Comment comprendre dans tout ceci cette déclaration des théologiens : lorsque Dieu descend c’est pour élevé l’homme.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bureaulumiere.com
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Les miracles annoncent toujours des faits graves ?   Dim 28 Oct 2007, 14:36

cher Vieux,

tout ce que fait Dieu sert à son projet ultime: élever l'homme à la vision béatifique.

C'est vrai aussi des souffrances. Elles servent à rendre le coeur des hommes comme il faut pour pouvoir voir Dieu. En effet, vue ce qu'est la vie trinitaire et son immense humilité réciproque, nul ne peut voir Dieu sans mourir.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Théodéric



Messages : 6693
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Les miracles annoncent toujours des faits graves ?   Mar 30 Oct 2007, 03:08

Arnaud Dumouch a écrit:
Saint Jean Bosco connaissait, à la fin du XIX° s. uniquement La rue du Bac (et les annonce des révolutions de 1832 et 1846), La salette (et la famine de la pomme de terre), et Lourdes.

Mais il y a eu entre temps Fatima et l'annonce des guerres mondiales, Kibeho et le génocide, Mejugorje et la guerre en Yougoslavie.

On ne peut nier que la Vierge annonce souvent des épreuves dans ses apparitions, le plus grand malheur, source de toutes les douleurs provisoires que Dieu envoie pour nous en délivrer, étant l'enfer éternel.

bonjour Arnaud,

je pense qu'il y a 2 sorte de Miracles,

personnellement j'en ai vécu et vue vraiment beaucoup des guérisons et des choses étonnantes, cela va avec le témoignage rendu au Christ lors de l'évangélisation comme Jésus l'a fait Lui Même et dit aux Apôtres et croyant de le faire, cela annonces plutôt de bonnes choses, "le Règne de Dieu est au milieu de vous !"

mais il y a les miracles, qui sont des signes d'intervention de Dieu rappelant aux hommes que la vie n'est pas n'importe quoi ! et là oui si Dieu est (obliger) d'intervenir c'est parce que cela va mal (quand les choses vont bien IL n'a pas besoin d'intervention, car alors c'est parce que on Le suit bien) et donc avant que les choses passent un cap dangereux sa Clémence fait signe de se reprendre , ensuite si on s'entête (et qu'est ce qu'on est doué pour s'entêter !) alors on peut dire que ces signes annonce des catastrophes.
mais je crois qu'ils sont plutôt là pour les prévenir, mais comme on se fiche du tiers comme de la demie du coup on a le résultat en négatif ! fleur 6
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6693
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Les miracles annoncent toujours des faits graves ?   Mar 30 Oct 2007, 03:20

PACALOU a écrit:
Il m'arrive souvent de me demander si ce que j'endure peut être offert au Seigneur; parce que j'ai du mal à accepter ma souffrance; en ce cas, est-ce que je souffre pour rien?
Quel est alors le sens de mes souffrances? Parfois je ne sais plus...

bonjour PACALOU,

je me souviens qu'un ami se poser une question et ne trouvait pas la réponse : il ce demandait, qu'est ce que la Sagesse ? il savait que c'était Jésus, mais la réponse Est tellement démesurer qu'il ne savait que comprendre !

un jour qu'il priait, La Vierge LUi a répondu, "la question que tu te pose n'est pas celle que tu énonce en toi, ta question est ' comment employer la sagesse , sagement !' en ce cas La sagesse c'est l'exact mesure !".

dans ton cas Pacalou, reconnaît ce qui est l'exact mesure de ce que tu peux offrir par Amour au christ, sans prétention et en reconnaissant ta pauvreté ; tu verras qu'Il te montrera que tu peux en offrir avec bonheur beaucoup plus que tu ne l'aurais espéré .

Nous ne somme pas Le christ entier par nous seul, Il est présent entiérement a tous, et chacun peut la mesure de ce qu'il a reçu. l'important est le désir de l'aimer et l'aimer c'est aussi reconnaître notre misére et pourtant venir poser notre tête sur sa poitrine , car nous aussi " où irions nous seigneur sinon a TOI ?!".

la bonne mesure c'est l'abandon, ne pas mesurer, et s'Il te rend capable de tout donner, tu sauras que c'est juste son œuvre fait avec ton immense Misère ! Misère sanctifiée ;; :sts:
"Heureux les pauvres !" cheers
Revenir en haut Aller en bas
vieux



Messages : 678
Inscription : 09/05/2007

MessageSujet: Re: Les miracles annoncent toujours des faits graves ?   Mar 30 Oct 2007, 09:36

Arnaud Dumouch a écrit:
cher Vieux,

tout ce que fait Dieu sert à son projet ultime: élever l'homme à la vision béatifique.

C'est vrai aussi des souffrances. Elles servent à rendre le coeur des hommes comme il faut pour pouvoir voir Dieu. En effet, vue ce qu'est la vie trinitaire et son immense humilité réciproque, nul ne peut voir Dieu sans mourir.
La souffrance et elle vraiment de Dieu ? Votre approche de Dieu auteur du bien et du mal est difficile a comprendre . certaines épreuves sont de Dieu pour ma part ,dans la logique de l’école ou un professeur soumet une épreuve de passation a ses élèves ,après une longue période de préparation .tout ceux qui ont eu la visite de Dieu dans leur vie ont presque dans l’unanimité condamné l’ennemie qui cherche sans caisse l’occasion d’empêché les plans de Dieu de se réalisé Exclamation
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bureaulumiere.com
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Les miracles annoncent toujours des faits graves ?   Mar 30 Oct 2007, 10:40

Cher Vieux, la souffrance n'était pas dans le projet initial de Dieu sur l'homme.

Mais, depuis le péché d'orgueil originel, elle est devenue une pédagogie indispensable au salut en ce sens qu'elle provoque dans le coeur humain, une humilité unique.

Mais Dieu ne nous impose pas ces souffrance par haine de l'homme. au contraire, à l'heure dites, nous verrons de nos yeux à quel point il a bien fait.

J'ajoute que la souffrance n'est pas le seul moyen de Dieu. Il y a aussi les moment de joie, de tendresse. Mais la souffrance rend tout cela fécond non seulement en détruisant nos orgueils mais (et ce fut le cas pour Jésus et Marie qui étaient humbles dès le départ), en façonnant un coeur brisé.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Les miracles annoncent toujours des faits graves ?   Mar 30 Oct 2007, 17:43

Arnaud Dumouch a écrit:
Mais, depuis le péché d'orgueil originel, elle est devenue une pédagogie indispensable au salut en ce sens qu'elle provoque dans le coeur humain, une humilité unique.

Arnaud,

Avant hier, une jeune garçon de 13 ans, jouant avec des camarades en bordure de mer, à l'occasion d'un anniversaire, a été emporté par une vague et s'est noyé. Croyez-vous que la souffrance qu'endure les parents de cet enfant en ce moment, provoque en leur coeur de l'humilité ? Croyez-vous vraiment que Dieu a permis la mort de cet enfant, pour le salut de ses parents ? Que Dieu, en permettant cette souffrance, cherche à éduquer les parents ?

J'avoue que par moment j'ai beaucoup de mal à vous suivre dans les explications que vous essayez de donner à la souffrance.

Fraternellement

Pierre
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Les miracles annoncent toujours des faits graves ?   Mar 30 Oct 2007, 18:00

Citation :
Croyez-vous que la souffrance qu'endure les parents de cet enfant en ce moment, provoque en leur cœur de l'humilité ?

je parle de plus que de l'humilité, cher Pïerre.

UN COEUR BRISE.

Et c'est ce que nous devrons tous avoir avant d'entrer dans la gloire.

Autrement dit:
Citation :

"Si le grain de blé tombé en terre ne meurt pas..."

Le jour où ce sera notre tour, nous nous révolterons ou nous nous désespèrerons.

Puis il faudra que le christ s'explique. Visiblement, il aura de bon arguments puisqu'il dit:
Citation :

"Heureux les assoifés de justice, ils seront rassasiés.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les miracles annoncent toujours des faits graves ?   Mar 30 Oct 2007, 21:11

On dit toujours 'la valeur n'attend pas le nombre des années'

et je dirais 'la souffrance n'attend pas le nombre des années'

Ce matin je lisais dans un quotidien :

PREMATURE ET DEJA AMPUTE

Un bébé né à 30 semaines de grossesse a dû être amputé d'un bras. Les médecins de l'hôpital d'Anvers n'ont jamais vu ça et ne comprennent pas.
Les parents non plus, et appellent à l'aide d'autres parents qui seraient dans le même cas.

Deux jours après l'événement le petit Jasper a du être amputé du bras droit, la naissance s'était bien déroulée, il semblait être en pleine forme.
40 cm pour 1.8 kg
La peau de son bras se desquamait bizarrement. A la maternité, on pensait qu'un bon soin avec un pansement ferait l'affaire. Mais le jour suivant la situation s'est dramatiquement détériorée le membre s'est nécrosé. Une intervention chirurgicale a été pratiquée en urgence.

Les médecins disent :

Le bras est mort en deux jours, c'est peut-être un problème d'occlusion sanguine, mais ça peut-être aussi le signe d'une autre maladie sous-jacente que nous n'avons pas encore identifiée ajoute la spécialiste qui n'a jamais vu un tel cas au cours de sa carrière. Les parents du bébé sont desespérés.

Une seule question occupe leur esprit : Jasper souffre t'il ?

Vraisemblablement selon les médecins.

Voilà donc un enfant qui vient de naître, il n'a pas eu le temps de pécher ce qui prouve que ce qui nous arrive n'arrive pas forcément parce que nous avons péché. Ce qui me serre le plus le coeur c'est de lire que ce petit bébé souffre déjà.

Peut-on dire que Dieu a voulu cette souffrance ? je crois que non.

Les parents ont certainement LE COEUR BRISE !

Et je voulais en venir à dire : je ne comprends pas bien Cher Arnaud ce que vous voulez dire par COEUR BRISE ? Question
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Les miracles annoncent toujours des faits graves ?   Mar 30 Oct 2007, 22:15

Citation :
Les parents ont certainement LE COEUR BRISE !

Et je voulais en venir à dire : je ne comprends pas bien Cher Arnaud ce que vous voulez dire par COEUR BRISE ? Question

Chère Elise,

Un coeur brisé, c'est le coeur de quelqu'un qui a connu le désespoir, jusqu'à se dire: "Dieu m'a sûrement abandonné".

Et vous vous demandez sans doute pourquoi une telle disposition du coeur est nécessaire.

c'est la question théologique la plus haute et la plus verticale.

La raison en est la VISION BÉATIFIQUE.


Pour voir dieu dont les relations Trinitaires sont faites de don total, jusqu'à une mort spirituelle qui est VIE POUR L'AUTRE (car le Père n'existe que par, pour, dans le Fils), il faut avoir un coeur disposé de manière semblable.

Une telle "kénose" immanente de la trinité, qui est VIE, LUMIERE et AMOUR, si nous la voyions face à face sans cette disposition du coeur, nous détruirait.


Alors c'est pourquoi Dieu se cache pour un temps et nous laisse vivre un jour, ou un autre, le désespoir. Seul le christ a expliqué cette chose aux hommes. Et pourtant, c'est tout homme qui passe sur terre qui est ainsi, tôt ou tard, face à ce désespoir 'en ce monde ou dans l'autre).


Je sais que cela ne répondra pas entièrement à ce que dit votre message précédant. Pourtant, c'est bien la raison de tout: PAR LA CROIX, IL NOUS SAUVE.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les miracles annoncent toujours des faits graves ?   Mar 30 Oct 2007, 22:31

Cher Arnaud, alors si c'est comme cela le COEUR BRISE ! je l'ai déjà eu mon coeur brise parce que j'ai déjà souffert au point de me dire : Dieu m'a sûrement abandonné.

J'ai pris cela pour un péché contre l'Espérance.

Peut-être que je suis présomptueuse de dire que j'ai déjà eu le coeur brisé.

Votre réponse me satisfait pleinement.
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6693
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Les miracles annoncent toujours des faits graves ?   Mar 30 Oct 2007, 23:37

Arnaud Dumouch a écrit:
Citation :
Les parents ont certainement LE COEUR BRISE !

Et je voulais en venir à dire : je ne comprends pas bien Cher Arnaud ce que vous voulez dire par COEUR BRISE ? Question

Chère Elise,

Un coeur brisé, c'est le coeur de quelqu'un qui a connu le désespoir, jusqu'à se dire: "Dieu m'a sûrement abandonné".

Et vous vous demandez sans doute pourquoi une telle disposition du coeur est nécessaire.

c'est la question théologique la plus haute et la plus verticale.

La raison en est la VISION BÉATIFIQUE.


Pour voir dieu dont les relations Trinitaires sont faites de don total, jusqu'à une mort spirituelle qui est VIE POUR L'AUTRE (car le Père n'existe que par, pour, dans le Fils), il faut avoir un coeur disposé de manière semblable.

Une telle "kénose" immanente de la trinité, qui est VIE, LUMIERE et AMOUR, si nous la voyions face à face sans cette disposition du coeur, nous détruirait.


Alors c'est pourquoi Dieu se cache pour un temps et nous laisse vivre un jour, ou un autre, le désespoir. Seul le christ a expliqué cette chose aux hommes. Et pourtant, c'est tout homme qui passe sur terre qui est ainsi, tôt ou tard, face à ce désespoir 'en ce monde ou dans l'autre).


Je sais que cela ne répondra pas entièrement à ce que dit votre message précédant. Pourtant, c'est bien la raison de tout: PAR LA CROIX, IL NOUS SAUVE.

bonjour Arnaud,

cette réponse ne colle pas avec la réalité des actes de Jésus dans les évangiles !

moi je lis dans l 'Evangile que chaque fois que l'on a amené un malade a Jésus un infirme ect ect ou quand Jésus en a croisé , genre la femme pliée en 2 depuis 18 ans (lecture de l'evangile de ce lundi 29 octobre).

Jésus n'a jamais dit une seule fois dans l'écriture garde ton mal c'est bon pour ta foi !

jamais je ne dirais a une mère ton fils a le bras coupé mais tu verras y a un grand bien a en tirer !?
non lorsque des choses comme cela se produises Jésus est clair c'est le travail d'un esprit ou conséquent a la chute, et Il a toujours guérit les personnes venant a LUI, car IL Est Venu rendre témoignage au père en faisant Ses Oeuvres !.

ou encore expliquez " ce n'est ni Lui ni ces parents qui ont péchaient, mais c'est afin que Dieu soit Glorifié " et Il a guérit les personnes.

qu'ensuite nous vivions les épreuves qui nous arrache a l'aveuglement du monde d'accord, mais je ne peux accueillir en mon coeur que Dieu Mon Père soit Amour et qu'Il ampute un enfant a peine né !
"vous qui êtes mauvais vous savez donner de bonnes choses a vos enfants combien plus Votre Père des Cieux qui Est parfait vous donnera t IL Le saint Esprit ! demandez vous recevrez ! " .
donc Il sait tout donner, a nous de ne pas devenir incroyant et mettre une limite a Sa passion d'Amour et proximité !

est ce mieux d'aller chercher un miracle auprès de Jésus, ou ; a cause d'un tel choc d'aller auprès des scientistes pour avoir le miracle que l'Eglise ne fait plus au Nom de Jésus, prenant des cellules souches sur des embryons dans le but de refaire des cellules pour un bras on aura le (même) résultat ?

dans le 1er cas se réalise ce que Jésus dit "Dieu est glorifié "
dans le second cas , on dit "pas de dieu" , et l'homme est glorifié et on connaît la suite !

la seule fois ou Jésus dit a une personne "garde ta difficulté" , c'est a Paul, mais Paul l'a vraiment compris dans L'Esprit !

Certes les coeurs sont brisés , mais alors pourquoi jésus a t Il fait des miracles de guérisons et libérations tout le temps de Son Ministère et qu'IL a dit a ses apôtres de faire de même ?!
n'est ce pas parce que les Apôtres ne le font plus avec la même simplicité de cœur que le monde a la partie belle de dire " pff les miracles du Christ ?! des bobards ouai !" ;

L'esprit Sain Est agissant, c'est par Lui qu' a été fondé le monde dans l'ordre juste, guérir un être c'est revenir au Juste fondement dans l'Esprit !

Léon Blois dit " le miracle c'est juste le retour a l'ordre naturel Saint du commencement !" :hello:
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Les miracles annoncent toujours des faits graves ?   Mer 31 Oct 2007, 07:45

Citation :
cette réponse ne colle pas avec la réalité des actes de Jésus dans les évangiles !

moi je lis dans l 'Evangile que chaque fois que l'on a amené un malade a Jésus un infirme ect ect ou quand Jésus en a croisé , genre la femme pliée en 2 depuis 18 ans (lecture de l'evangile de ce lundi 29 octobre).


Cher Théodoric, c'est que vous confondez le temps de la PRÉDICATION (temps où Jésus devait PROUVER L'ORIGINE DIVINE DE SA MISSION), et le temps où il faut VIVRE DE CETTE PREDICATION.


Pour le prouver, essayez ceci.

Vous croyez en Jésus ?

Allez dans un hôpital pour enfant (Necker par exemple).

Passez dans chaque chambre et invoquez sur chaque enfant le nom de Jésus. Vous verrez par vous-même le nombre de ceux que Jésus guérira.

Il en est de même à Lourdes. Les guérisons y sont nombreuses, mais par rapport au nombre des pélerins et des malades, c'est infime.

Enfin, dernière preuve: Tous ceux que Jésus puis les Apôtres ont guéris, sont retombés malades quelques années plus tard puis sont morts. Même chose pour les miraculés de Lourdes.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Les miracles annoncent toujours des faits graves ?   Mer 31 Oct 2007, 07:51

Ceci dit, à l'heure de notre mort, Jésus nous guérira tous, nous rendant notre jeunesse et notre liberté de choix.

De plus, à la fin du monde, ils nous rendra à tous (élus comme damnés) notre corps.

Ce qui prouve que, ULTIMEMENT, vous avez raison: JESUS EST VENU DETRUIRE A JAMAIS LA MALADIE ET LA MORT.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Les miracles annoncent toujours des faits graves ?   Mer 31 Oct 2007, 08:11

Elise a écrit:
Cher Arnaud, alors si c'est comme cela le COEUR BRISE ! je l'ai déjà eu mon coeur brise parce que j'ai déjà souffert au point de me dire : Dieu m'a sûrement abandonné.

J'ai pris cela pour un péché contre l'Espérance.

Peut-être que je suis présomptueuse de dire que j'ai déjà eu le coeur brisé.

Votre réponse me satisfait pleinement.

Chère Elise, il est certain que le Père aura beaucoup plus de facilité à préparer votre coeur, car il est sensible et malléable à sa volonté.

Et si vous regardez ce que vivent nos contemporains sans foi, n'ayant même pas le réconfort de savoir pourquoi Dieu paraît nous abandonner, il vous est possible de comprendre: Ces gens souffrent, minés par l'angoisse de l'absence de sens à leur vie.

Loin de se diriger vers l'enfer (et pourtant ils sont athées), ces gens à qui Dieu se cache sont en train d'être préparés. Et le jour de leur mort, lorsque Jésus leur apparaitra enfin, ils seront vite dans la vision béatifique, ayant déjà vécu ce qu'est ce désespoir qui conduit à la kénose.

Remarque: le désespoir (celui qui donne envie du suicide) n'est pas la DESESPERANCE (péché contre l'Esprit). La désespérance qui conduit en enfer est l'acte d'un homme dur de coeur qui, face au pardon de Jésus, le morigène en disant quelque chose comme cela :
Citation :
"Un peu de dignité, voyons ! Mon péché est trop grand ! Me proposer le pardon est d'un ridicule achevé ! What the fuck ?!? ".

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les miracles annoncent toujours des faits graves ?   Mer 31 Oct 2007, 08:15

Thumright Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6693
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Les miracles annoncent toujours des faits graves ?   Mer 31 Oct 2007, 10:15

Arnaud Dumouch a écrit:
Citation :
cette réponse ne colle pas avec la réalité des actes de Jésus dans les évangiles !

moi je lis dans l 'Evangile que chaque fois que l'on a amené un malade a Jésus un infirme ect ect ou quand Jésus en a croisé , genre la femme pliée en 2 depuis 18 ans (lecture de l'evangile de ce lundi 29 octobre).


Cher Théodoric, c'est que vous confondez le temps de la PRÉDICATION (temps où Jésus devait PROUVER L'ORIGINE DIVINE DE SA MISSION), et le temps où il faut VIVRE DE CETTE PREDICATION.


Pour le prouver, essayez ceci.

Vous croyez en Jésus ?

Allez dans un hôpital pour enfant (Necker par exemple).

Passez dans chaque chambre et invoquez sur chaque enfant le nom de Jésus. Vous verrez par vous-même le nombre de ceux que Jésus guérira.

Il en est de même à Lourdes. Les guérisons y sont nombreuses, mais par rapport au nombre des pélerins et des malades, c'est infime.

Enfin, dernière preuve: Tous ceux que Jésus puis les Apôtres ont guéris, sont retombés malades quelques années plus tard puis sont morts. Même chose pour les miraculés de Lourdes.

bonjour Arnaud,

je fais vite une réponse, je part pour 3 jours, et je voulais éviter de laisser ta réponse a suspent.

la prédication de Jésus dur toujours , vu qu'IL l'a confié a son Eglise, et jusqu'a Son retour ce sera ainsi. Il a aussi affirmé "tout ce que j'ai fais vous pouvez le faire te même des choses plus grandes encore puisque Je monte vers Le Père !".

et quand Ses Apôtres n'arrivaient pas a guérir ou chasser un démon Il leur disait que c'était dû a leurs manque de foi (et charité) .

Jéus ne variant pas IL Est Le Même hier aujourd'hui demain ! je ne Le vois donc pas réduire Ses actes d'Amour et de Miséricorde parce que (absent ) de corps, " Dieu Est Esprit et c'est l'Esprit qui Vivifie" . nous mettons au conditionnel ce qui ne l'ai pas.
d'accord jésus est venue sauver les Âmes, mais rendre témoignage au père c'est aussi ne pas accepter les conséquences désastreuses physiques.

l'important dans un miracle ce n'est pas la chair qui va mieux, c'est le témoignage de Sa Présence pleine d'Amour au milieu de nous et domination sur tout , même si il semble que le mal règne en maître !

il n'y a pas moins d'Amour et de perfection, quand Dieu rend un bras que quand Il vient a la fin de ta vie ici, car c'est Le même qui dans les 2 cas Aime.

Si suite a une vrai prédication les parents désir, la prière de Charité d'un Chrétien, si la foi est là , Le Seigneur rendra un bras a l'enfant qui est le sujet du début du fil, les parents sauront qui remercier le reste de leurs jours.
Jésus a fait cela et continue de le faire , si l'Eglise était un peu plus lucide elle le ferait et au lieu de courir derrière le dieu science athée les hommes priraient et connaitraient encore Jésus et le Père.

Jésus n'a rien limité " Vous pouvez faire plus encore car Je monte vers le Père !" .
que nous mourrions physiquement n'est pas ce qui empêche Le Seigneur de nous montrer Sa proximité Sa passion et Son secourt en toutes choses.

les miracles ne sont rien si ils sont recherchés pour la Puissance, mais s'ils sont fait par la Charité La Miséricorde la passion d'Amour devant la faiblesse des hommes , alors Jésus ne retient rien !

on ne peut guérir tout les enfants de l'hopital Neckers pour une raison simple, les enfants sont aux parents et guérir l'enfant sans le consentement des parents c'est violer un ordre établis par Dieu.

et de plus on risque de le faire par démonstration et pas par charité, mais si un enfant croit prie toujours et tu verras si Dieu n'agit pas.

le probléme n'est pas que d'être émus, mais aussi de veiller a notre propre relation a Dieu, " tu m'exausce toujors car Je fais toujours ce que Tu Veux !". Voila pourquoi on ne reçoit pas toujours, car on ne peut s'empêcher (et c'est normal) de trouver un retour d'assentiment de Dieu en soi lorsque Dieu exausce une prière, mais si on est régulièrement en état de pécher Il ne peut rendre témoignage car cela nourrirais une présomption et finirait en orgueil ;

Toute fois le but de la foi en Christ est "d'arriver a la stature Parfaite du Christ !" et même a l'Assomption qui améne a l'accomplissement du plan voulu par Dieu depuis le Don du saint Esprit !

Si vous aviez la foi gros comme un grain de Sénevé , rien ne vous serez impossible, mais la foi veut aussi dire Charité en plénitude !

je n'ai jamais vu une personne charitable se contenter devant la misére !

ce n'est pas un reproche c'est pour dire que le miracle, sort de la charité et c'est pas parceque c'est pour la chair que c'est moins charitable, car derrière il y a l'esprit de lapersonne, reste ensuite a l'enseigner sur ce qui est premier.
pour ces parents qui ont l'enfant amputé a la naissance, ça y est ils ont le coeur brisé, si Dieu guérit l'enfant ils seront comblée de bonheur, mais brisé tout de même ayant fai l'expérience de la vraie détresse, ils comprendront le vrai Amour !

merci
:hello:
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Les miracles annoncent toujours des faits graves ?   Mer 31 Oct 2007, 11:02

Théodéric a écrit:


la prédication de Jésus dur toujours , vu qu'IL l'a confié a son Eglise, et jusqu'a Son retour ce sera ainsi. Il a aussi affirmé "tout ce que j'ai fais vous pouvez le faire te même des choses plus grandes encore puisque Je monte vers Le Père !".

Et , sous ce rapport, il est vrai qu'il existe toujours, donnés par le Ciel, un certain nombre de miracles attestant de la vérité de la Parole de dieu par l'Eglise.

Citation :
et quand Ses Apôtres n'arrivaient pas a guérir ou chasser un démon Il leur disait que c'était dû a leurs manque de foi (et charité) .

Comment se fait-il alors que, vers la fin de leur vie, les apôtres eux-mêmes (Pierre et Paul compris), ne firent presque plus de miracles? Comment se fait-il que Pierre et Paul ne purent sauver la communauté de Rome du martyre violent par Néron? Manquèrent-ils de foi et de charité?
Comment se fait-il que Jésus ne sauva pas sa propre vie de la souffrance? Manqua-t-il de charité?
Citation :

d'accord jésus est venue sauver les Âmes, mais rendre témoignage au père c'est aussi ne pas accepter les conséquences désastreuses physiques.

Il est certain qu'il ne faut pas déduire de ce que je vous dis, qu'il faut cesser de lutter contre les souffrances de toute sorte. Dire que les souffrances sont permises voire voulue par Dieu pour notre salut éternel, ne veut pas dire qu'elles sont bonnes en elles-mêmes et qu'il faut, comme le font les hindouistes, laisser les gens dans la souffrance. Le commandement de Dieu est non seulement celui de l'amour de Dieu, mais de l'amour du prochain et l'amour du prochain nous pousse à l'aider, et à le soulager (sans pourtant le tuer par euthanasie, ce qui serait l'erreur inverse.


Bref: Deux choses sont à éviter:

- Croire que la souffrance en elle-même, est un bien, et ne plus aider notre prochain.

- Etre prêt à tuer pour empêher une personne de souffrir.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Les miracles annoncent toujours des faits graves ?   Mer 31 Oct 2007, 12:30

Arnaud Dumouch a écrit:
Il est certain qu'il ne faut pas déduire de ce que je vous dis, qu'il faut cesser de lutter contre les souffrances de toute sorte. Dire que les souffrances sont permises voire voulue par Dieu pour notre salut éternel, ne veut pas dire qu'elles sont bonnes en elles-mêmes et qu'il faut, comme le font les hindouistes, laisser les gens dans la souffrance. Le commandement de Dieu est non seulement celui de l'amour de Dieu, mais de l'amour du prochain et l'amour du prochain nous pousse à l'aider, et à le soulager (sans pourtant le tuer par euthanasie, ce qui serait l'erreur inverse.

Arnaud,

Merci d'apporter cette petite nuance à vos propos précédent, un peu brut de pomme. Jésus, dans la parabole du Samaritain, nous invite à nous pencher sur celui qui souffre, à panser ses blessures. Lui-même s'est penché sur les malades, les souffrants ; il est d'ailleurs venu pour les malades et les pécheurs et pas pour les biens portants.

Ne nous a-t-il pas dit aussi : "venez à moi vous tous qui peinez et qui souffrez, je vous procurerai le repos". Si vraiment la souffrance avait en elle-même le pouvoir de procurer le salut, Jésus ne nous inviterait pas à venir à Lui. Ce ne sont pas ses souffrances qui nous ont procurés le salut, c'est tout l'Amour dont son coeur était consumé pour nous, au moment où il était rejeté, crucifié. C'est parce que Jésus nous a aimé jusqu'au bout qu'il nous a sauvé, et pas parce qu'il a souffert.

Fraternellement

Pierre
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Les miracles annoncent toujours des faits graves ?   Mer 31 Oct 2007, 13:27

Cher Pierre, ce que j'ai dit ne nuance pas mes propos du début.

Il en donne l'AUTRE DIMENSION.

Concluons:

- De notre côté, nous devons tout faire (sauf euthanasier) pour soulager les souffrances de nos frères.

- De son côté, le Père fait ce qu'il sait être bon pour notre éternité.

Ce double comportement est d'ailleurs indiquer par Jésus à Gethsémanie:

LUI (en tant que homme) dit: "S'il est possible etc."

Et à Dieu (en tant que Dieu), il dit: "D'abord ta volonté..."

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Théodéric



Messages : 6693
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Les miracles annoncent toujours des faits graves ?   Sam 03 Nov 2007, 23:38

Arnaud Dumouch a écrit:
Théodéric a écrit:


la prédication de Jésus dur toujours , vu qu'IL l'a confié a son Eglise, et jusqu'a Son retour ce sera ainsi. Il a aussi affirmé "tout ce que j'ai fais vous pouvez le faire te même des choses plus grandes encore puisque Je monte vers Le Père !".

Et , sous ce rapport, il est vrai qu'il existe toujours, donnés par le Ciel, un certain nombre de miracles attestant de la vérité de la Parole de dieu par l'Eglise.

Citation :
et quand Ses Apôtres n'arrivaient pas a guérir ou chasser un démon Il leur disait que c'était dû a leurs manque de foi (et charité) .

Comment se fait-il alors que, vers la fin de leur vie, les apôtres eux-mêmes (Pierre et Paul compris), ne firent presque plus de miracles? Comment se fait-il que Pierre et Paul ne purent sauver la communauté de Rome du martyre violent par Néron? Manquèrent-ils de foi et de charité?
Comment se fait-il que Jésus ne sauva pas sa propre vie de la souffrance? Manqua-t-il de charité?
Citation :

d'accord jésus est venue sauver les Âmes, mais rendre témoignage au père c'est aussi ne pas accepter les conséquences désastreuses physiques.

Il est certain qu'il ne faut pas déduire de ce que je vous dis, qu'il faut cesser de lutter contre les souffrances de toute sorte. Dire que les souffrances sont permises voire voulue par Dieu pour notre salut éternel, ne veut pas dire qu'elles sont bonnes en elles-mêmes et qu'il faut, comme le font les hindouistes, laisser les gens dans la souffrance. Le commandement de Dieu est non seulement celui de l'amour de Dieu, mais de l'amour du prochain et l'amour du prochain nous pousse à l'aider, et à le soulager (sans pourtant le tuer par euthanasie, ce qui serait l'erreur inverse.


Bref: Deux choses sont à éviter:

- Croire que la souffrance en elle-même, est un bien, et ne plus aider notre prochain.

- Etre prêt à tuer pour empêher une personne de souffrir.


Bonjour Arnaud ,

je met les ligne reprise dans ton texte en italiques

Comment se fait-il alors que, vers la fin de leur vie, les apôtres eux-mêmes (Pierre et Paul compris), ne firent presque plus de miracles? Comment se fait-il que Pierre et Paul ne purent sauver la communauté de Rome du martyre violent par Néron? Manquèrent-ils de foi et de charité?
Comment se fait-il que Jésus ne sauva pas sa propre vie de la souffrance? Manqua-t-il de charité?



non, là tu noie le poisson, le sujet de base de la question est de ne pas laisser des personnes incroyantes dans le désespoir sans une réponse Chrétienne aussi dynamique et active que Le Faisait Jésus.
ensuite quand les croyants sont formés , ils peuvent être amenés a participer aux souffrances du Christ et de l'Eglise pour le témoignage de la foi.
la rédemption Est au prix de l'Amour qui s'offre, d'accord , mais on ne peut offrir sans avoir reçu.
mais vouloir que des parents incroyant aient a porter l'amputation de leur enfant comme un cadeau, avant d'avoir la foi, c'est a mon avis dire et faire autrement que Jésus qui d'abord et même Seulement par Amour et compassion faisait les Miracles, Miracle d'un Dieu Amour Incarné qui secourt l'homme a hauteur de l'homme , là où IL le trouve;
La conséquence permettait de mieux Le comprendre et l'accueillir, de plus LUi IL n'a pas cessé de faire de Miracle jusqu'a la fin, par Amour et secourt de ceux qui étaient dans la détresse, détresse jamais voulu et désirée par Dieu a l'origine;
donc quand les parents d'un enfant nouveau née sont face a son amputation , on ne peut pas dire " ha ben ils portent leur Croix" surtout si ils ne sont même pas chrétien ou chrétien lucide !


le témoignage du Christ porte directement a la Présence de Dieu parmis nous et a Sa transcendence direct, Il n'en reste pas a ce monde, toujours Il porte au royaume ici au milieu de nous " si c'est par Le Doigt de Dieu que Je les guéris; n'est ce pas que le roayume de Dieu est Survenue au milieu de vous !" .
ce ne sont pas de signes pour eux même , mais pour dire que Oui en Dieu le maleurs n'existe pas !!
Dieu ne nie pas notre corps et ces miséres , mais Il dit " et tes souffrance de chair et d'âmes, je ne les veux pas , Je Ne Suis qu'Amour et Vie , comment, Moi Ton Père te donnerai-Je le mal a toi d'on j'ai mis le Désir du Bien eterenl a Coeur !?" .

L'homme perd son âme, puis le désir de l'Esprit Saint, Dieu Viens Simplement et Lui rappel sa Transcendence, Son Destin d'Enfant de Dieu.

L'AMOUR EST IMPLACABLE COMME L ABIME. NI LES FLOTS DE LA MER NI LES FLEUVES EN CRUES RIEN NE SUBMERGERA L 'AMOUR DE DIEU !
si l'enfer prend le bras d'un enfant LE Fils De Dieu LUi rend , si seulement Les Chrétien se Souviennent d'Eternité du ROCHER Où ils ont étaient tiré !

c'est toute la différence entre l'âme et l'esprit Vivifiant ! " c'Est Un Feu que je Suis venu Allumer et comme Je DÉSIR que Déja Il Brûle !".

Le Ciel n'est pas que demain Ailleurs , mais aujourd'hui avec LUI !

la Réponse de Jésus a Marthe et Marie lors de la Résurrection de Lazare Est Claire !
:jesus:

;
;
;
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Les miracles annoncent toujours des faits graves ?   Dim 04 Nov 2007, 08:24

Théodéric a écrit:



mais vouloir que des parents incroyant aient a porter l'amputation de leur enfant comme un cadeau, avant d'avoir la foi,

Personne ne le leur demande. Le Christ ne le demande pas même aux parents chrétiens.
Ce serait du dolorisme, idéologie condamnée par le dogme depuis longtemps et que pratiquent souvent les charismatiques lorsqu'ils constatent que Dieu ne guérit pas, malgré toute leur prière, un enfant.

Ces charismatiques naviguent souvent entre deux extrêmes tout aussi faux:

1° Dieu va guérir ici-bas TOUS LES MALADES, car Dieu détruit tout de suite toute souffrance.

2° Si Dieu laisse une personne malade, c'est que sa douleur est en elle-même une grâce dont ils doivent chanter la louange.


Ni l'un ni l'autre. ne sont justes et la vérité surprenante c'est que Dieu peut laisser des gens, chrétiens comme athées, dans la détresse jusqu'au désespoir POUR LEUR SALUT ETERNEL.



Citation :
c'est a mon avis dire et faire autrement que Jésus qui d'abord et même Seulement par Amour et compassion faisait les Miracles, Miracle d'un Dieu Amour Incarné qui secourt l'homme a hauteur de l'homme , là où IL le trouve;

Donc, imposez les mains à tous les malades et avec foi. Vous constaterez que Dieu guérit certains et laisse d'autres dans un abandon total, sans qu'on y voit une logique extérieure. La logique de Dieu est en fait réelle mais elle nous échappe car elle porte sur la vie même, la mission éternelle de chaque personne. Bref, Dieu saura s'expliquer à l'heure de la Parousie du Christ.


Citation :
donc quand les parents d'un enfant nouveau née sont face a son amputation , on ne peut pas dire " ha ben ils portent leur Croix" surtout si ils ne sont même pas chrétien ou chrétien lucide !

Tout à fait d'accord. Et vous constaterez que, lorsque le Ciel ne fait pas de miracle, vous ne pouvez accuser ni votre propre foi, ni celle des parents.

Faites l'essai. C'est très facile et sans risque de scandale. Il vous suffit de passer auprès des petits malades et de leur tracer avec toute votre foi et supplication intérieure une petite croix sur le front, sans faire aucun cinéma extérieur. Jean-Paul II ne cessait de le faire et souvent, des gens guérissaient. Encore plus souvent, les gens ne guérissaient pas. Et vous vous doutez que la foi de Jean-Paul II n'est pas en cause.

Je crois qu'il vous faut faire cette expérience sinon vous ne pourrez entrer plus loin (avec mes seuls raisonnements) dans ce mystère ultime de la foi (le sens de la souffrance).

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
 
Les miracles annoncent toujours des faits graves ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les miracles aussi faits aux autres religions
» Miracles , faits irrationnels , esprit créateur...
» Les méfaits des régimes
» Toujours du côté droit ?
» Dossiers: Faits insolites en Ufologie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives : Théologie dogmatique, morale et divers-
Sauter vers: