DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 ascèse en 2005 par Sylvie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arnaud



Messages : 84
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: ascèse en 2005 par Sylvie   Jeu 19 Mai 2005, 17:46

Sylvie



Inscrit le: 15 Mai 2005
Messages: 4

Posté le: Lun Mai 16, 2005 1:39 am Sujet du message:
--------------------------------------------------------------------------------

Très beau site. Félicitations.

J'ai lu le texte sur "La ferveur de l’esprit par St Pierre d’Alcantara". Vous trouverez le lien sur la page d'accueil de ce site, dans la colonne Éditions.

Dans ce texte, il est question des austérités que ce saint pratiquaient.

Je cite :

Citation:
Entre autres austérités, il avait porté pendant vingt années un cilice de lames en fer blanc, sans jamais le quitter. Il avait passé quarante ans sans jamais dormir plus d'une heure et demie par jour ; de toutes ses mortifications, celle qui lui avait le plus coûté dans les commencements, c'était de vaincre le sommeil ; à cette fin, il se tenait toujours ou à genoux ou debout. Le peu de repos qu'il accordait à la nature, il le prenait assis, la tête appuyée contre un morceau de bois fixé au mur ; eût-il voulu se coucher, il ne l'aurait pu, parce que sa cellule, comme on le sait, n'avait que quatre pieds et demi de long (1,50 m). Durant le cours de toutes ces années, jamais il ne se couvrit de son capuchon, si ardent que fût le soleil, ou si forte que fût la pluie. Jamais il ne se servit d'aucune chaussure. Il ne portait qu'un habit de grosse bure, sans autre chose sur le corps ; encore cet habit était-il aussi étroit que possible ; au-dessus il mettait un petit manteau de même étoffe. Pendant les grands froids, il le quittait, et laissait quelque temps ouvertes la porte et la petite fenêtre de sa cellule ; il les fermait ensuite, il reprenait son léger manteau, et c'était là, nous disait-il, sa manière de se réchauffer, et de donner à son corps un peu de soulagement. Il lui était fort ordinaire de ne manger que tous les trois jours ; et comme j'en paraissais surprise, il me dit que c'était très facile à quiconque en avait pris l’habitude.



Ces pénitences extraordinaires m'ont toujours impressionnée.

Dîtes moi si je me trompe mais il me semble depuis sainte Thérèse de l'Enfant Jésus que ce genre de pénitences ont cessées dans l'Église. La petite sainte Thérèse ne faisait pas de pénitences extraordinaires car sa santé ne le permettait pas. Elle a trouvé moyen de faire des sacrifices autrement. Des sacrifices qui ne paraissent pas, au point que les religieuses de monastère ne savaient que dire à sa mort. Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus a accepté épreuves, maladie etc. Elle disait qu'elle n'avait jamais rien refusé au bon Dieu.

Il semble qu'on ne peut échapper à une certaine ascèse pour croître dans la vie spirituelle. Comment peut-on faire pénitence aujourd'hui en 2005 ? Y a t'il un risque de tomber dans l'exagération et l'orgueil spirituel ? Comment trouver l'équilibre ? Y a t'il encore des personnes qui sont appelées à faire des pénitences comme St Pierre d’Alcantara ?

Amicalement

Sylvie
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud



Messages : 84
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: ascèse en 2005 par Sylvie   Jeu 19 Mai 2005, 17:47

Arnaud Dumouch



Inscrit le: 15 Mai 2005
Messages: 47
Localisation: Belgique
Posté le: Lun Mai 16, 2005 6:21 am Sujet du message:

--------------------------------------------------------------------------------

Chère Sylvie,
Voici une anecdote vécue.
J'avais 20 ans et j'avais fait un stage chez un hermite, le Père Emmanuel (à Montmorin dans les Alpes). Vous devez savoir que le Père Emmanuel était un bon vivant, jovial et dodus. S'il pratiquait quelque ascèse, il se cachait bien.

Or, parmi ses moines, il y avait un prêtre Africain qui vivait comme Saint Pierre d'Alcantarat.

Impressionné par sa sainteté, je voulus aller le voir pour en tirer un enseignement spirituel. Le Père Emmanuel m'y autorisa.
J'allais donc frapper chez le Père Africain, qui, au lieu de me recevoir, me chassa avec force cris. J'avais du déranger sa méditation.

Et le Père Emmanuel, me voyant tremblant devant la violence subie, me dit: "Il est au purgatoire et je pense qu'il ira au purgatoire".

Par comparaison, quand le Père Emmanuel mourut, ses moines sentirent des parfums. Or le père Emmanuel mangeait et buvait.

Mais il avait deux qualités, et il fut pour moi une source:
humilité:
- Quand on se confessait, en pleine aveu d'horribles forfaits humiliants, il disait: "Toi aussi? Moi aussi. On est vraiment peu de choses."
- Un jour qu'il vit arriver un prêtre saint, il dit devant moi: "Lui au moins est fidèle."
Bonté:
- Il était simple et vraiment accueillant.

Sa simplicité lui valait des mauvais tours: On arrivait à Montmorin avec dans l'idée: "Le Père Emmanuel est un grand guide spirituel." Certains en sortaient en disant: "Ce n'est que ça, le Père Emmanuel?".

Bref, ces jours là, le Père Emmanuel m'a appris une chose: Citation:
"Le sacrifice qui plaît à Dieu, c'est un esprit brisé et un coeur humilié."


Je pense que les ascèses du type de saint Pierre d'Alcantarat sont utiles pour dominer ses instinct.

Mais leur plus grande utilité, c'est de ne pas y arriver: celui qui essaye de jeûner le vendredi saint et craque lamentablement à 15 heure 01 devant une tablette de chocolat a appris une chose: l'humilité.

Qu'en pensez-vous?
_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud



Messages : 84
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: ascèse en 2005 par Sylvie   Jeu 19 Mai 2005, 17:47

Invité






Posté le: Lun Mai 16, 2005 8:41 am Sujet du message:

--------------------------------------------------------------------------------

je répond à cette question: "Il semble qu'on ne peut échapper à une certaine ascèse pour croître dans la vie spirituelle. Comment peut-on faire pénitence aujourd'hui en 2005"

Il est impossible à qui veut prétendre suivre le Christ/Chemin d'échapper à l'ascèse/pénintence/sacrifice (APS)... le problème est surtout que la plupart des gens n'en comprenne ni le sens, ni les modalités...
Permettez-moi une parenthèse intime... les premiers "sacrifices", me semble-t-il que j'ai fait, à l'âge adulte, ont débuté avec une habitude très ancienne de notre couple qui est de boire un petit verre de jus d'orange le soir avant de s'endormir... et ce jour-là, je n'ai bu que la moitié de mon verre en disant à Jésus dans mon âme: "le reste est pour Toi qui a soif sur la Croix...".
Voilà l'essence même de l'APS... un acte de charité, un partage, un regard tourné vers le Christ Souffrant... ensuite viennent les efforts que l'on fait pour sourire aux autres, pour les aider, pour rendre un service, pour leur donner du temps... et petit à petit le visage du Christ est remplacé par celui de nos proches...
Les grosses mortifications ? Elles ont leur utilité, pour nous laics, de façon ponctuelle, pour se débarasser d'un mauvais penchant, pour "passer une vitesse supérieure", pour obtenir quelquechose du Bon Dieu...
Reste celles des "fondateurs" d'Ordres, des Stigmatisés... qui sont dans une mission plus élevée et dans une union plus intense avec la Rédemption du Maitre... Elles aussi sont "utiles"
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud



Messages : 84
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: ascèse en 2005 par Sylvie   Jeu 19 Mai 2005, 17:48

Nawaphi



Inscrit le: 27 Mar 2005
Messages: 8

Posté le: Lun Mai 16, 2005 10:59 am Sujet du message:

--------------------------------------------------------------------------------

Je voudrais répondre à l'anecdote d'Arnaud, (inventée peut-être pour la circonstance ?) en disant tout simplement qu'il est vrai que l'humilité sans ascèse est meilleure qu'une ascèse unie à l'orgueil, mais que l'humilité peut se trouver aussi dans une grande ascèse, et c'est une grande perfection (comme ce fut pour St Pierre d'Alcantara et le saint Curé d'Ars) tandis que le pire c'est la sensualité unie à l'orgueil.
Tous n'ont pas la force ou n'ont pas reçu l'appel à embrasser une grande ascèse, comme celle de St Pierre d'Alcantara, mais tous ont le devoir de faire pénitence qui est une forme d'ascèse, selon ses moyens. "Faites pénitence, car le Royaume des Cieux est tout proche"(Mt 4, 17), autrement dit le royaume des Cieux est tout proche de la pénitence. Repentir et conversion qui s'expriment par des actes de pénitence, sont la condition nécessaire pour recevoir le Salut.
Au sujet de la boisson, il est un passage intéressant dans la règle de saint Benoît (ch. 40) qui écrit :
1 « Chacun reçoit de Dieu un don particulier : l'un celui-ci, et l'autre celui-là » (1 Corinthiens 7, 7).

2 C'est pourquoi nous hésitons un peu à fixer la quantité de nourriture et de boisson pour les autres.

3 Pourtant, à cause de l'infirmité de ceux qui sont faibles, nous pensons qu'une hémine de vin suffit à chaque frère pour la journée.

4 Mais, à certains, Dieu donne la force de s'en priver. Ceux-là doivent le savoir, ils recevront pour cela une récompense spéciale.

Ste Thérèse de l'Enfant-Jésus qui préconise l'abandon sur l'ascèse, a cependant été héroïque dans les souffrances de sa maladie et de son épreuve spirituelle. En fin de compte, c'est l'esprit avec lequel on pratique l'ascèse ou accomplit des sacrifices qui sanctifie cette ascèse et ces sacrifices.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud



Messages : 84
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: ascèse en 2005 par Sylvie   Jeu 19 Mai 2005, 17:48

Sylvie



Inscrit le: 15 Mai 2005
Messages: 4

Posté le: Lun Mai 16, 2005 11:33 am Sujet du message: Ascèse

--------------------------------------------------------------------------------

Merci pour vos réflexions,

C'est une partie de la vie spirituelle dont ma connaissance est très ombrageuse.

D'un côté il y a ces grands saints(es) qui ont pratiqué des mortifications extraordinaires, discipline (flagellation), coucher sur la dure etc. Même saint François d'Assise qui était un homme simple dormait la tête appuyée sur une bûche de bois. Peut-être comme dit notre cher invité, en souvenir des souffrances de Jésus qui n'avait pas d'endroit où reposer la tête.

Il y a les martyrs qui ont acceptés de perdre leur vie à cause de leur foi.

Il y a aussi les stigmatisés qui ont vécus de grandes souffrances pour le Christ. Dans leurs cas, les souffrances étaient causées par Dieu Lui-Même. Saint-François d'Assise faisait parti de ce nombre. Si nous étudions la vie des stigmatisés, ils avaient cette contemplation de Jésus-Crucifié et le désir par la souffrance de Lui ressembler. Faut-il attendre que Dieu nous envoie la souffrance ayant confiance qu'Il donne ce qu'Il y a de meilleur à ses enfants ?

Peut-on avoir un cœur brisé et un esprit humilié sans recourir à la pénitence qui je le concède est souvent menée à l'échec ? L'exemple d'Arnaud du vendredi Saint est probable. Nous ne sommes pas suffisamment exercés à la pénitence. D'accord, peut-être pas vous, mais c'est vrai pour moi.

Je vois d'un autre côté des gens faire des jeûnes extraordinaires pour avoir le poids dans les règles avant un match de boxe. Aussi des privations pour la santé, silhouette. Le dicton : "Il faut souffrir pour être belle." Certains ont des disciplines de vie extraordinaire tout simplement pour pratiquer un sport professionnel. etc.

Quels sont de nos jours les conseils donnés pour l'APS (ascèse/pénitence/sacrifice) ? On dirait qu'elle a perdu de l'importance.

Amicalement

Sylvie
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud



Messages : 84
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: ascèse en 2005 par Sylvie   Jeu 19 Mai 2005, 17:49

Sylvie



Inscrit le: 15 Mai 2005
Messages: 4

Posté le: Lun Mai 16, 2005 11:42 am Sujet du message:

--------------------------------------------------------------------------------

Cher Nawaphi

Je ne savais pas que Ste Thérèse de l'Enfant-Jésus avait préconisé l'abandon de l'ascèse. Je croyais que cela lui avait été interdit à cause de sa maladie.

Je me souviens d'avoir vu dans un film sur sa vie, qu'elle faisait les cents pas dans sa chambre de malade pour son missionnaire. C'était un sacrifice qui, peut-être à cause de son état de santé fragilisé, était aussi grand aux yeux de Dieu qu'une personne vigoureuse en train de se flageller.

Qu'en pensez-vous ?

Amicalement

Sylvie

Revenir en haut


Arnaud Dumouch



Inscrit le: 15 Mai 2005
Messages: 47
Localisation: Belgique
Posté le: Lun Mai 16, 2005 12:24 pm Sujet du message:

--------------------------------------------------------------------------------

Chers Sylvie et Nawaphi,

Selon moi, la solution de ces questions se trouve dans les diverses finalités de l'ascèse:
J'en trouve trois. Mais il y en a sûrement d'autres:

1° Une finalité humaine: La maîtrise de ses pulsions mauvaises. C'est important. C'est une disposition à la liberté. Mais cette finalité, du moinssi par hasard un homme l'atteint en perfection, est dangereux: l'orgueil... C'est le cas despharisien qui, parfait, marchaient versl'enfer tant il se glorifiaient de leur perfection. ""Luc 18, 11 Le Pharisien, debout, priait ainsi en lui-même: Mon Dieu, je te rends grâces de ce que je ne suis pas comme le reste des hommes, qui sont rapaces, injustes, adultères, ou bien encore comme ce publicain; je jeûne deux fois la semaine, je donne la dîme de tout ce que j'acquiers.""

2° Une finalité qui plait beaucoup plus encore à Dieu, quoiqu'elle soit humaine: l'HUMILITE. Et c'est le fameux texte qui est une des clefs de l'Ecriture: ""Daniel 3, 39 et le sacrifice qui plaît à Dieu, c'est une âme brisée et un esprit humilié." Là l'expérience montre que c'est le fait de faire pénitence TOUT EN CRAQUANT (c'est à dire en n'arrivant pas à réaliser desexploits) qui marche. Dans ce cas, la pénitence est utile, maissurtout aux faibles. Et je crois que Sylvie comme moi sommes, sous ce rapport, très complices.

3° Une finalité suraturelle: l'amour de charité (et même l'amour humain d'ailleurs): Le texte clef de cela est celui ci: ""Malachie 2, 13 Voici une seconde chose que vous faites: vous couvrez de larmes [et de sacrifices] l'autel de Yahvé, avec lamentations et gémissements, parce qu'il se refuse à se pencher sur l'offrande et à l'agréer de vos mains. Et vous dites: Pourquoi? - C'est que Yahvé est témoin entre toi et la femme de ta jeunesse que tu as trahie, bien qu'elle fût ta compagne et la femme de ton alliance."" [Ce texte me bouleverse toujours. Il me fait penser à cet acte que saint augustin s'est toujours reproché: il avait renvoyé la compagnecde sa jeunesse et la mère de son enfant.]

Et là, il me semble que, par essence, l'amour se nourrit de sacrifices. Car aimer avec plaisir, n'est-ce pas S'AIMER? Mais aimer dans le quotidien, fidèlement, alors que beaucoup de joies ont disparues, n'est-ce pas AIMER.

Ma conclusion: Sainte Thérèse a eu raison de rejeter les grandes pénitences des Saints de jadis. Elles étaient dangereuses à cause de l'orgueil possible. On a des preuve de cet orgueil passé dans l'intransigeance de certains contre les"lapsi" (ceuxqui, ayant renié une fois leur foi, ils refusaient de réintégrer dans l'Eglise).

Mais sainte Thérèse a montré, à mon avis, l'importance de la pénitence qui conduit à l'HUMILITE et à l'AMOUR.

Qu'en pensez-vous?
_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud



Messages : 84
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: ascèse en 2005 par Sylvie   Jeu 19 Mai 2005, 17:49

Philos



Inscrit le: 16 Mai 2005
Messages: 14
Localisation: Chartres
Posté le: Lun Mai 16, 2005 12:49 pm Sujet du message:

--------------------------------------------------------------------------------

Belle synthèse Arnaud... je reste "plus prêt du code", plus terre à terre (métaphore informatique) pour répondre à Sylvie

L'APS est un moyen sûr, excellent, indispensable, fiable et reproductible de montrer notre amour/fidélité à Dieu quand ils sont régis bien sur par l'Humilité et aussi par quelquechose non encore abordée dans ce forum (je posterai un jour plus longuement) l'obéissance de la direction spirituelle...

Une anecdote: un soir, plein d'enthousiasme, planant à 100 km au dessus des réalités, dans un élan d'amour un peu décalé, je m'étais mis dans l'idée de dormir directement sur le sol... Ma femme m'a regardé faire les yeux écarquillés... et me ramenant à une réalité plus sainte m'a demandé de regagner immédiatement le lit conjugual... ce que je fis sans plus attendre, m'étant rendu compte d'un "certain décalage"... Maintenant, le matin, de bonne heure, je range la vaisselle et le salon pour qu'elle ait moins de chose à faire... je pense être dans une APS plus ordonnée...

Il ya plein de chose à faire... un fil conducteur simple ? faire des choses qui arrangent, facilitent, aident les autres... un autre ? supporter les petits désagréments de la vie quotidienne: retard, grève, chaleur, contre-temps... c'est "petit", c'est Thérèsien, c'est efficace, et c'est dur à faire...

Si vous le voulez je peux donner les réfèrences d'un petit livre la dessus...
_________________
Pax

Revenir en haut


Arnaud Dumouch



Inscrit le: 15 Mai 2005
Messages: 47
Localisation: Belgique
Posté le: Lun Mai 16, 2005 1:42 pm Sujet du message:

--------------------------------------------------------------------------------

Cher Philos

"Dormir par terre?"

Merci de ce témoingnage très amusant et qui résume tout. Et, vous le voyez, nos épouses sont souvent les directrices spirituelles de nos vies.
_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud



Messages : 84
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: ascèse en 2005 par Sylvie   Jeu 19 Mai 2005, 17:49

Nawaphi



Inscrit le: 27 Mar 2005
Messages: 8

Posté le: Lun Mai 16, 2005 1:53 pm Sujet du message:

--------------------------------------------------------------------------------

Chère Sylvie
Je me suis peut-être mal exprimé au sujet de Ste Thérèse. Je n'ai pas dit qu'elle préconise l'abandon de l'ascèse, mais l'abandon sur l'ascèse. Autrement dit, elle conseille de vivre la voie de l'abandon spirituelle en acceptant les désagréments de la vie, en accomplissant de petits sacrifices et l'oubli de soi, plutôt que de faire des exploits de pénitence. Elle s'estimait trop faible pour imiter l'ascèse extraordinaire des saints, mais elle ne la méprisait pas ; au contraire elle était pleine d'admiration pour eux. N'ayant donc pas la force de faire de même, et au lieu de se lamenter sur sa petitesse, elle a ouvert au plus commun des mortels, comme vous et moi, cette petite voie de l'enfance spirituelle qui n'est pas moins exigeante pour notre nature.
Le film qui rapporte qu'elle faisait les cent pas dans sa chambre pour un missionnaire est une interprêtation libre (et plutôt maladroite) de sa pensée et non une représentation exacte d'un épisode de sa vie. Je pense que vous aurez un plus grand profit à lire son autobiographie qu'à visionner des films qui ont été tournés sur elle avec une certaine liberté historique.

Revenir en haut


Sylvie



Inscrit le: 15 Mai 2005
Messages: 4

Posté le: Lun Mai 16, 2005 6:47 pm Sujet du message: Ascèse

--------------------------------------------------------------------------------

Cher Nawaphi

Vous avez bien fait de rectifier à propos de sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus. C'est moi qui avait mal saisi. Mille excuses.

Merci de m'interpeller à lire son autobiographie.

Amicalement

Sylvie
Revenir en haut Aller en bas
Sylvie



Messages : 2017
Inscription : 20/05/2005

MessageSujet: Re: ascèse en 2005 par Sylvie   Ven 10 Fév 2006, 15:26

...


Dernière édition par le Jeu 09 Mar 2006, 00:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sylvie



Messages : 2017
Inscription : 20/05/2005

MessageSujet: Re: ascèse en 2005 par Sylvie   Ven 10 Fév 2006, 15:28

...


Dernière édition par le Jeu 09 Mar 2006, 00:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sylvie



Messages : 2017
Inscription : 20/05/2005

MessageSujet: Re: ascèse en 2005 par Sylvie   Ven 10 Fév 2006, 15:29

...


Dernière édition par le Jeu 09 Mar 2006, 00:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sylvie



Messages : 2017
Inscription : 20/05/2005

MessageSujet: Re: ascèse en 2005 par Sylvie   Ven 10 Fév 2006, 15:32

...


Dernière édition par le Jeu 09 Mar 2006, 00:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sylvie



Messages : 2017
Inscription : 20/05/2005

MessageSujet: Re: ascèse en 2005 par Sylvie   Ven 10 Fév 2006, 15:33

...


Dernière édition par le Jeu 09 Mar 2006, 00:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sylvie



Messages : 2017
Inscription : 20/05/2005

MessageSujet: Re: ascèse en 2005 par Sylvie   Ven 10 Fév 2006, 15:39

...


Dernière édition par le Jeu 09 Mar 2006, 00:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: ascèse en 2005 par Sylvie   Ven 10 Fév 2006, 16:15

8)

Code:
Cher Gilabert,

Je sens dans votre message comme un reproche. Vous me faîtes penser au curé que j'ai rencontré et qui me disait :" Mais nous avons tout cela dans l'Église Catholique, pourquoi avoir changé? "

Le problème est-ce qu'il y a des enseignements sur l'ascèse, le jeûne dans l'Église Catholique ?

Vous parlez des règles de saint Bruno et des chartreux. Pouvez-vous nous en dire plus ?

Si je comprends bien, gilabert trouve ce qu'il lui faut dans l'église catholique, pourquoi irait-il chercher ailleurs ? Ce qui n'empêche pas d'autres de le faire.

Pour avoir des renseignements sur le monastère de la Grande Chartreuse, il suffit d'aller sur Google avec le mot clé "La Grande Chartreuse".
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
Sylvie



Messages : 2017
Inscription : 20/05/2005

MessageSujet: Re: ascèse en 2005 par Sylvie   Ven 10 Fév 2006, 18:00

...


Dernière édition par le Jeu 09 Mar 2006, 00:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
cilloux



Messages : 58
Inscription : 31/01/2006

MessageSujet: Re: ascèse en 2005 par Sylvie   Ven 10 Fév 2006, 22:46



Dernière édition par le Ven 02 Fév 2007, 01:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ascèse en 2005 par Sylvie   Sam 11 Fév 2006, 10:48

Chère Cilloux, la sainteté n'est pas inaccessible. Un saint n'est pas parfait, il fait sans cesse des efforts, comme vous. Souvent, son passé est mouvementé, nous en avons maints exemples : saint François, saint Charles de Foucault, saint Augustin, etc. Être saint, c'est TENDRE VERS la perfection de l'amour, c'est vouloir faire en tous points la Volonté du Père..., comme la petite Thérèse, qui ne Lui refusait rien : manière euphémique de dire qu'elle faisait de nombreux sacrifices, qu'elle avait à coeur de répondre à Son Amour. N.B. En septembre, peu de jours avant la mort de la petite Thérèse, Marie de l'Eucharistie disait à celle-ci : "Je vous promets d'être sainte quand vous serez partie au Ciel." Sainte Thérèse de répondre aussitôt : "Oh! n'attendez pas cela. Commencez dès maintenant."[...] "CROYEZ-MOI, N'ATTENDEZ JAMAIS AU LENDEMAIN POUR COMMENCER A DEVENIR SAINTE." ("J'entre dans la vie", éditions Pocket. Si vous ne l'avez pas lu, il contient beaucoup de réponses à vos questions.) Bien amicalement.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80876
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: ascèse en 2005 par Sylvie   Dim 12 Fév 2006, 03:10

Chers amis,

Tout dépend de ce qu'on appelle la "sainteté" aux yeux de Dieu.

- Un saint est-il une personne parfaite?

- Un saint est-il un pauvre pécheur (humble donc) qui veut aimer du mieux qu'il peut (charité).


Ces deux conceptions se sont toujours affrontées dans l'interprétation des évangiles.

Or, définitivement, c'est la deuxième qui est celle de Jésus.

Il n'y a aucune hésitation.

Citation :
Matthieu 9, 12 Mais lui, qui avait entendu, dit: "Ce ne sont pas les gens bien portants qui ont besoin de médecin, mais les malades.
Matthieu 9, 13 Allez donc apprendre ce que signifie: C'est la miséricorde que je veux, et non le sacrifice. En effet, je ne suis pas venu appeler les justes, mais les pécheurs."

Cela doit changer TOUT NOTRE REGARD SUR LE SENS DU JEUNE. Le jeûne qui rend l'homme parfait comme un pharisien n'est pas chrétien. Celui qui manifeste nos faiblesse ou offre un acte d'amoiur à Dieu et au prochain plaît à Dieu.

D'ailleurs, il y a eu un débat, cher Cilloux, sur les trois sens du jeûne. Il faudrait le retrouver. Il vous passionnera.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
cilloux



Messages : 58
Inscription : 31/01/2006

MessageSujet: Re: ascèse en 2005 par Sylvie   Dim 12 Fév 2006, 17:44



Dernière édition par le Ven 02 Fév 2007, 01:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Dominique



Messages : 1126
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: ascèse en 2005 par Sylvie   Dim 12 Fév 2006, 23:44

Sylvie a écrit:

Le problème est-ce qu'il y a des enseignements sur l'ascèse, le jeûne dans l'Église Catholique ?

non, on n'en parle pas et c'est bien dommage.
Je suis nulle pour jeûner complètement, mais là je viens juste de faire une expérience intéressante : j'ai fait la neuvaine à Notre Dame de Lourdes (du 3 au 11) pour une intention à laquelle je tiens énormément, j'ai donc décidé de la faire à fond. Sur les 9 jours j'ai passé une semaine à ne manger que du pain, en buvant de l'eau et du thé. Non seulement je n'ai eu aucune difficulté, mais je me suis sentie vraiment bien à tous points de vue, en pleine forme, calme, l'esprit clair et pleine de reconnaissance envers le Seigneur, d'autant plus que j'ai l'impression que ma prière commence à être exaucée, peut-être... En plus de ça, j'ai passé la semaine sans ordinateur : génial !
Maintenant que j'ai recommencé à manger normalement, je me sens moins bien. Je vois vraiment la différence. Ça influe directement sur l'humeur.
Evidemment ce n'est pas un jeûne intégral que j'ai fait, mais ça m'a permis de ne pas craquer en route. Je recommencerai certainement.
Revenir en haut Aller en bas
Sylvie



Messages : 2017
Inscription : 20/05/2005

MessageSujet: Re: ascèse en 2005 par Sylvie   Lun 13 Fév 2006, 12:38

...
Revenir en haut Aller en bas
 
ascèse en 2005 par Sylvie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ascèse en 2005 par Sylvie
» Sainte Sylvie Mère de Saint Grégoire le Grand et commentaire du jour "Emplissez la terre et soumettez-la"
» (2005) La Guerre des Mondes War of the Worlds
» André Dauphiné "Risques & catastrophes"2005 AC: stat fraîches et quelques commentaires...
» Bilan Décembre 2005

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives : Théologie dogmatique, morale et divers-
Sauter vers: